Libellé préféré : hypertrophie;

Synonyme SNOMED : hypertrophique; augmentation anormale du volume;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Une hypertrophie parotidienne
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2020.08418
Présentation du cas Un homme de 41 ans, connu pour un diabète de type I, vous consulte pour une tuméfaction mandibulaire douloureuse bilatérale. Il rapporte que la tuméfaction a débuté à droite il y a plusieurs semaines puis à gauche le matin même. Son statut vaccinal est inconnu. A l’examen clinique, il est en bon état général, apyrétique. On retrouve une hypertrophie parotidienne symétrique, douloureuse à la palpation. Il n’y a pas d’écoulement purulent à l’embouchure du canal de Sténon.
2020
Forum Médical Suisse
Suisse
article de périodique
hypertrophie
hypertrophie
Hypertrophie

---
N3-AUTOINDEXEE
Créatine, hypertrophie musculaire et évolution de la force: une revue systématique: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/327602?ln=fr
Introduction : Dans un contexte d’expansion de la consommation de compléments alimentaires, notamment à des fins d’amélioration des performances, la créatine est particulièrement prisée par les sportifs pratiquant des efforts brefs et de haute intensité. Les allégations autour d’une supplémentation en créatine sont nombreuses et revendiquent notamment une augmentation significative de la force et de l’hypertrophie musculaire. Peu de littérature scientifique traite toutefois des réels effets de cette supplémentation de manière rigoureuse et complète. But : Le but de notre travail est de définir, sur la base des connaissances actuelles, si la prise de créatine lors d'entraînements de résistance induit une réelle augmentation significative aussi bien de la force que de l’hypertrophie musculaire. Méthode : Ce travail de Bachelor est une revue systématique réalisée sur la base de l’analyse de quatre essais cliniques randomisés et d’une étude pilote, mesurant de manière simultanée l’évolution de la force et de l’hypertrophie en lien avec la prise de créatine. Seuls les articles parus après 2004 ont été pris en compte dans notre travail, en lien avec la revue de Volek et al. (1) publiée cette année-là, afin d’apporter les connaissances les plus actuelles sur le sujet. Les articles ont été sélectionnés sur la base d’une équation de recherche lancée sur les bases de données PubMed et OVID. Ils ont ensuite été triés à partir de critères d’inclusion et d’exclusion préétablis. Résultats : La majorité des études analysées dans ce travail ont mis en évidence une augmentation significative des marqueurs de l’hypertrophie musculaire chez les groupes supplémentés en créatine en comparaison aux groupes contrôles. Concernant l’évolution de la force musculaire, l’évolution des marqueurs dans la plupart des études n’était significativement pas différente entre les groupes supplémentés en créatine et les groupes contrôles, seules deux études ont montré une augmentation significative pour les groupes supplémentés en créatine. Ces études ont également relevé l’absence de différence significative entre les résultats obtenus par les groupes supplémentés en créatine et les groupes supplémentés en Whey Protein ou encore en CHO, et ce aussi bien pour l’évolution de l’hypertrophie que de la force. Conclusion : Ce travail ne permet pas de répondre à notre question de recherche. Les résultats des études ne sont pas unanimes, ce qui rend difficile d’affirmer ou non l’impact positif de la créatine sur l’hypertrophie et la force musculaire. De plus le faible nombre d’études existantes et leur méthodologie ne permettent pas d’extrapoler ces résultats à la population générale. D’après les résultats récoltés dans ce travail, la créatine semble toutefois avoir un impact plus élevé sur l’évolution de l’hypertrophie musculaire que sur la force. Afin de pouvoir se positionner plus clairement sur notre question de recherche, un plus grand nombre d’études sur une population plus large et analysant des marqueurs fiables et représentatifs des résultats recherchés est nécessaire
2019
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
Hypertrophie
métier
travail
hypertrophie
créatine
créatine
Travail
hypertrophie
muscle, sai

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluer les dispositifs de sécurisation des informations, des supports et des traitements
http://jalon.unice.fr/Members/pstaccin/Fichiers/renard-jean-marie-p01.pdf/at_download/file
Objectifs; Cahier des charges relatif aux dispositifs de sécurité; Les contraintes sur la sécurité; L'environnement physique; Les dispositifs informatiques; Les systèmes logiques; Intrications des domaines; Mettre en place un dispositif de sauvegarde; Services offerts par le dispositif CPS
2007
false
true
false
false
Université de Nice Sophia Antipolis (UNSA)
France
français
cours
005.8 - Sécurité des données
chéloïde
collecte de données
chéloïde
oncostatine M
hypertrophie
cicatrice hypertrophique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
25/05/2020


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.