Libellé préféré : éruption;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
La prescription d’antiviraux chez l’adulte immunocompétent de plus de 50 ans et plus de 72 heures après l’éruption d’un zona, permet-elle une diminution des douleurs post-zostériennes ?: Revue systématique de la littérature
http://www.sudoc.fr/23474166X
INTRODUCTION : Le Zona se complique dans 10 à 30% des cas par des Douleurs Post-Zostériennes (DPZ). La prévention de ces douleurs par les antiviraux est controversée dans la littérature mais reste essentielle. L’AMM des antiviraux implique leur utilisation dans les 72 heures suivant le début de l’éruption cutanée afin de prévenir ces douleurs. Même utilisés en conditions optimales, le niveau de preuve est modéré voire faible. En pratique clinique, le diagnostic est fréquemment posé après ce délai. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’efficacité des antiviraux sur l’incidence des DPZ, lorsqu’ils sont donnés 72 heures après le début de l’éruption. METHODE : Une revue systématique de la littérature a été réalisée. Une équation de recherche a été établie afin d’interroger les bases de données MEDLINE, SCIENCES DIRECT et La COCHRANE. Les articles étaient sélectionnés selon les critères d’inclusion (adulte de plus de 50 ans et antiviraux donnés plus de 72 heures après l’éruption) et d’exclusion (zona ophtalmique, immunodépression). RESULTATS : Sur 539 références, seules 6 études ont été retenues. L’incidence était variable d’une étude à l’autre et les différences entre les groupes bénéficiant d’antiviraux avant et après 72 heures étaient non significatives. Cette revue de la littérature soulignait également l’importance des facteurs de risque de DPZ. L’âge, le terrain, la présence de prodromes, l’évolution de l’éruption ou encore ses caractéristiques, semblaient davantage étayer la prescription d’un traitement antiviral plutôt que le délai. CONCLUSION : La littérature reste peu fournie concernant l’incidence des DPZ lorsque les antiviraux sont donnés 72 heures après la phase éruptive. D’autres études permettraient de préciser l’impact du traitement sur les DPZ après ce délai et de réévaluer les recommandations. La vaccination contre le zona semble être une alternative aux antiviraux dans la prévention de ces douleurs.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Revue systématique
Zona
Adulte
Littérature
zona
Systématique
Antiviraux
éruption
téméfos
prescription
Antiviraux
Systématique
Adulte
littérature de revue comme sujet
zona
Systématique
adulte
conjonctivite
antiviraux
Algie post-zona
Douleur
Acrophobie
herpès zoster
adulte
douleur
Systématique
zona
douleur
Revue systématique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
12/09/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.