Libellé préféré : urologique;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Alimentation, régimes et diététique dans le syndrome clinique d’hyperactivité vésicale : revue de la littérature - Progrès en Urologie, 2017, 27 (7), pp.395-401
http://hal.upmc.fr/hal-01542890
Les troubles fonctionnels de l'hyperactivité vésicale (HAV) sont fréquents et impactent fortement la qualité de vie des patients. De nombreux traitements sont proposés pour améliorer le confort des patients mais l'utilisation de chacun d'entre eux pose un problème de tolérance, d'effets secondaires et de contrainte de soins. Nous avons réalisé une revue de la littérature sur l'action de l'alimentation sur l'HAV
2017
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
article de périodique
revue de la littérature
Aliments
maladie
syndrome
urologique
littérature de revue
régime alimentaire
clinique
Diététique
hyperactivité
urologie
7-methylbenzo[a]anthracene
régime
littérature de revue comme sujet
alimentation
diétothérapie
vessie urinaire, sai
vessie hyperactive
revue de la littérature
aliments
diététique
benzo[a]anthracènes

---
N2-AUTOINDEXEE
Alimentation, régimes et diététique dans le syndrome clinique d’hyperactivité vésicale : revue de la littérature - In : Progrès en Urologie, Elsevier Masson, 2017, 27 (7), pp.395-401
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01542890
Les troubles fonctionnels de l'hyperactivité vésicale (HAV) sont fréquents et impactent fortement la qualité de vie des patients. De nombreux traitements sont proposés pour améliorer le confort des patients mais l'utilisation de chacun d'entre eux pose un problème de tolérance, d'effets secondaires et de contrainte de soins. Nous avons réalisé une revue de la littérature sur l'action de l'alimentation sur l'HAV
2017
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
article de périodique
littérature de revue comme sujet
Aliments
maladie
revue de la littérature
Alimentation
régime
clinique
syndrome
Abcès du poumon
urologique
vessie urinaire, sai
Apudome bronchopulmonaire
hyperactivité
diétothérapie
littérature de revue
Littérature
vessie hyperactive
Diététique
Fracture de fatigue
alimentation
7-methylbenzo[a]anthracene
Urologie
Hyperactivité
régime alimentaire
Argyrie
urologie
aliments
revue de la littérature
diététique
benzo[a]anthracènes

---
N2-AUTOINDEXEE
Effets secondaires urologiques radio-induits précoces et tardifs
http://www.afsos.org/wp-content/uploads/2016/12/Effets-secondaires-urologiques.pdf
2016
false
false
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
français
information scientifique et technique
radiographie
séquelle
précoce
urologique
secondaire
radio
induit
urologie

---
N2-AUTOINDEXEE
Organisation d’un enseignement de sémiologie urologie pour les étudiants de deuxième année à la Faculté de médecine des Antilles
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01358372
Ce mémoire présente l’organisation d’un enseignement de sémiologie en urologie destinée aux étudiants de deuxième année de médecine à la faculté de médecine des Antilles. Le but est de créer un enseignement adapté à la réalité clinique, avec une participation active des étudiants
2016
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
signes et symptômes
deuxième
Urologie
urologie
Antilles
organisation
étudiant
Organisation de l'enseignement
Médecins
enseignement
Médecine
organisateurs embryonnaires
écoles de médecine
Organisation
urologique
étudiants
Enseignant
médecine

---
N3-AUTOINDEXEE
Enquête observationnelle du Comité de cancérologie de l’association française d’urologie (CCAFU) sur la pratique des instillations postopératoires précoces (IPOP) de mitomycine C pour le traitement des tumeurs de vessie n’infiltrant pas le muscle (TVNIM)
http://www.urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/enquete-observationnelle-du-comite-de-cancerologie-de-lassociation-francaise-durologie-cc.html
Objectif : Évaluer la pratique des instillations postopératoires précoces (IPOP) de mitomycine C pour le traitement des tumeurs de vessie n’infiltrant pas le muscle (TVNIM) par les urologues membres de l’Association Française d’urologie (AFU). Matériel et méthode : Enquêtes observationnelles portant sur les indications et les modalités de pratique des IPOP dans le traitement des TVNIM réalisée chez 915 urologues interrogés par questionnaire en mai 2014. Résultats : Deux cent quatre-vingt-dix-huit urologues ont participé à l’enquête (taux de réponse : 32,6 %) et 57 % prescrivaient l’IPOP. La fréquence médiane de prescription d’IPOP était de 3,3 % et était supérieure dans le secteur d’exercice public universitaire. Les recommandations du CCAFU étaient auto-évaluées comme connues ou bien connues dans 67 % des cas. Les critères de sélections de l’IPOP étaient correctement identifiés par 62 % des urologues, sans différence selon le secteur d’activité. Les modalités de prescription de l’IPOP étaient déclarées comme un obstacle à la prescription pour 41,9 % des urologues et ce plus fréquemment dans le secteur privé. Les délais de réalisation de l’IPOP étaient déclarés 24h dans 91 % des cas. On voit que 28,5 % des urologues prescrivaient une alcalinisation urinaire. La fréquence moyenne des complications de l’IPOP était 0,91 par urologue. Conclusions : La fréquence de prescription de l’IPOP était supérieure chez les urologues exerçant dans le secteur public universitaire. Ni le niveau des connaissances des recommandations ni la fréquence des complications de l’IPOP n’expliquaient cette différence. En revanche, les modalités de prescriptions étaient plus fréquemment déclarées comme un obstacle à leur réalisation dans le secteur privé. Niveau de preuve : 3.
2016
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
article de périodique
tumeurs de la vessie urinaire
mitomycine
collecte de données
Tumeurs
instillation
instillation de médicaments
Traitement précoce
tumeurs musculaires
enquêteur
précoce
injections articulaires
mitomycine
mitomycine
urologique
Muscles
oncologie médicale
association
infiltration
urologie
tumeurs
prévention secondaire
muscles

---
N3-AUTOINDEXEE
Le retentissement du diabète sur le bas appareil urinaire
Une revue du comité de neuro-urologie de l’Association française d’urologie
http://www.urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/le-retentissement-du-diabete-sur-le-bas-appareil-urinaire-une-revue-du-comite-de-neuro-urologie.html
But : Préciser les symptômes du bas appareil urinaire (SBAU) liés à la pathologie diabétique, proposer des modalités de dépistage, d’évaluation, de suivi et décrire les spécificités de la prise en charge urologique de ces patients. Méthodes : Étude de la littérature à partir de la base de données PubMed en utilisant les mots clés suivants : « diabetes mellitus », « diabetic cystopathy », « overactive bladder », « bladder dysfunction », « urodynamics », « nocturia ». Résultats : Les SBAU sont plus fréquents dans la population diabétique que dans la population générale avec une prévalence estimée entre 37 et 70 % selon les séries. Ils sont polymorphes, associant des troubles de la phase de remplissage et/ou de la phase de vidange, évolutifs et fréquemment associés à la durée d’évolution du diabète et des complications de celui-ci. La prévalence de l’incontinence urinaire par urgenturie (IUU) et de l’incontinence urinaire à l’effort (IUE) des populations diabétiques est supérieure de 10 points aux populations témoins dans la littérature. Malgré une évaluation importante dans la littérature, aucune recommandation n’encadre l’évaluation et la prise en charge des SBAU dans cette population spécifique. Un dépistage annuel par l’interrogatoire et l’échographie réno-vésicale avec mesure du résidu post-mictionnel (RPM) est requis dans le suivi de tout patient diabétique. Le recours à un spécialiste des troubles urinaires et au bilan urodynamique est requis selon les éléments cliniques et paracliniques du dépistage. Le type de dysfonctionnement, le risque infectieux et la dysautonomie doivent guider la prise en charge spécifique de ces patients par l’urologue. Conclusion : La pathologie diabétique occasionne un retentissement important sur le bas appareil urinaire. Un dépistage des SBAU induits est nécessaire au même titre que les autres complications du diabète. La prise en charge des SBAU doit intégrer les risques spécifiques du patient diabétique, concernant le défaut de la contractilité vésicale, la dysautonomie et les complications infectieuses.
2016
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
article de périodique
rétention d'urine
rétention urinaire
urologie
diabète
rétention vésicale
revue de la littérature
sulfure de baryum
urologique
voies urinaires
dispositif
bas
inférieur
association
neurologie
revue de la littérature
sulfures
composés du baryum

---
N2-AUTOINDEXEE
Complications urologiques de la chirurgie d'endométriose pelvienne profonde
https://nantilus.univ-nantes.fr/vufind/Record/PPN198081227
L'objectif de cette étude prospective était de décrire les complications urologiques de l'EPP et de sa prise en charge chirurgicale au CHU de Nantes
2016
false
false
false
Bibliothèque Universitaire de l'Université de Nantes
France
français
thèse ou mémoire
Urologie
procédures de chirurgie urologique
complication
endométriose du bassin
intervention chirurgicale
endométriose
urologique
profond
urologie

---
N2-AUTOINDEXEE
Réunion de concertation pluridisciplinaire de neuro-urologie : évaluation de 5 années d'expérience
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01376591
Introduction : Évaluer le dispositif de Réunion de Concertation Pluridisciplinaire de Neuro-Urologie (RCPNU) après 5 années d’expérience. Le critère de qualité était la concordance aux référentiels nationaux et internationaux. L’objectif secondaire était d’évaluer la satisfaction des participants, et donc la plus-value apportée pour les professionnels de santé impliqués en neuro-urologie. Enfin, analyser et proposer des évolutions concrètes avec notamment une charte formelle de fonctionnement
2016
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
urologie
comportement coopératif
Abcès cérébral
Concerta
Évaluation
neurologie
Urologie
Réunion
CONCERTA
urologique
réunion de l'équipe médicale interdisciplinaire
méthylphénidate
études d'évaluation comme sujet

---
N2-AUTOINDEXEE
Sources d’information des patients d’urologie et développement de nouveaux médias de communication
http://www.sudoc.fr/196914574
Introduction : Au sein des diverses sources d’information à la disposition des patients d’urologie, internet et les médias sociaux prennent une place de plus en plus importante. Les objectifs de cette étude étaient donc d’identifier les différentes sources d’information des patients d’urologie, d’évaluer la pénétrance d’internet et des médias sociaux dans cette population et enfin de mettre en place une stratégie d’information de proximité à l’aide de ces nouveaux médias
2016
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
commun
mass-médias
urologie
nouveau
patient informé
information en santé des consommateurs
urologique
Patients
communication
patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge des cancers urologiques - Réseau Septentrionnal d'Urologie Oncologique (RéSOU)
http://media.onco-npdc.fr/referentiel-urologie-vf-20222.pdf
2015
false
false
false
Réseau Régional de Cancérologie ONCO Nord - Pas-de-Calais
France
français
recommandation professionnelle
algorithme
réseau
oncologique
urologie
gestion des soins aux patients
urologique

---
N2-AUTOINDEXEE
Urologie - Référentiel du Réseau de cancérologie de Midi-Pyrénnées
http://www.oncomip.org/fr/dldoc/?t=recommandations&f=doc1&d=333&h=d9f6f497b09092f32e605536258d6d2b
2014
false
false
false
ONCOMIP Régional de Cancérologie de Midi-Pyrénées
France
français
recommandation professionnelle
urologie
réseau
oncologie médicale
midi
urologique
pyrène
pyrènes

---
Courriel
23/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.