Libellé préféré : fièvre q;

Synonyme SNOMED : infection à coxiella burnetii;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Fièvre Q
http://www.inrs.fr/publications/bdd/eficatt/fiche.html?refINRS=EFICATT_Fi%C3%A8vre%20Q
Agent pathogène, données épidémiologiques, pathologie, que faire en cas d'exposition ? Démarche médico-légale, éléments de référence
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
information scientifique et technique
fièvre Q
fièvre
fièvre q

---
N3-AUTOINDEXEE
Pneumopathie aiguë communautaire de l’adulte immunocompétent et fièvre Q : connaissances et perceptions des médecins généralistes de Guyane française
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01916720/document
INTRODUCTION : La fièvre Q (FQ), ou infection à Coxiellaburnetii, est décrite pour la première fois en Guyane en 1955. Les pneumopathies aiguës communautaires (PAC) représentent environ 90 % des FQ symptomatiques en Guyane française. Les médecins généralistes (MG) étant en première ligne dans la prise en charge de ces deux pathologies, l’objectif de cette thèse était d’évaluer les connaissances et perceptions des MG de Guyane sur ces deux sujets liés. MÉTHODE : Un auto-questionnaire a été distribué aux MG de Guyane entre février et juillet 2017. Ont été exclus de l’étude les MG exerçant en milieu hospitalier. RÉSULTATS : Parmi les 113 MG identifiés sur la période d’étude, 54 (47,8%) ont répondu au questionnaire. La moyenne d’âge était de 47.9 ans ( 11.6) et le sex ratio (H/F) de 1.25. En ce qui concerne les PAC, ils voyaient 5 PAC/ mois pour 90.7% d’entre eux (49/54). Ainsi, 59.2% (32/54) prescrivaient systématiquement une radiographie de thorax, 64.8% (35/54) utilisaient de l’amoxicilline chez un sujet jeune sans antécédent particulier, et 77.8% (41/54) de l’amoxicilline acide clavulanique chez un sujet âgé insuffisant cardiaque chronique. Enfin, 79.8%, (42/54) reconvoquaient systématiquement les patients et un peu plus de la moitié les reconvoquaient à 48h (24/42, 57.1%). Par contre, 75.9% (41/54) n’utilisaient pas de score de gravité et 61.1% (33/54) n’avaient pas pris connaissance des dernières recommandations. Les MG les plus jeunes ( 40 ans) étaient significativement plus à jour dans le traitement des PAC des sujets jeunes (p 0,014) ou des sujets âgés (p 0,04). En ce qui concerne la FQ, les MG avaient des connaissances qu’ils ne mettaient pas forcément en pratique en cas de PAC en Guyane. Les médecins généralistes de l’île de Cayenne (N 33, 61.1%) par rapport aux médecins des autres communes ont répondu de façon significative que l’incidence de la FQ en Guyane était en augmentation ces 20 dernières années (p 0.02), qu’une échographie cardiaque trans-thoracique était nécessaire en cas de diagnostic positif (p 0.011). Ils prescrivaient de façon significative des sérologies FQ une fois par semaine ou par mois (p 0.001) sur 5 PAC prises en charge chaque mois. Le profil significativement associé à la prescription d’amoxicilline doxycycline chez un sujet jeune sans antécédent était le fait d’exercer sur l’île (p 0,046). 59.3% (32/54) des médecins généralistes de notre étude se sentent mal informés sur la FQ et 98.1% (53/54) seraient intéressés par des enseignements post-universitaires. DISCUSSION/CONCLUSION : La majorité des médecins interrogés n’a pas pris connaissance des dernières recommandations sur les pneumopathies, ce qui est en accord avec la littérature. La FQ est encore peu connue des MG malgré son poids en Guyane mais on constate qu’à Cayenne, ils semblent plus sensibilisés et à jour sur certains points du traitement ou des examens complémentaires. La prise en charge des PAC et de la FQ n’est pas optimale en médecine de ville. Des actions de formations permettraient de sensibiliser des nombreux acteurs pour une meilleure prise en charge des PAC et de la FQ en ambulatoire.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
pneumopathie aigue
fièvre q
Perception
fièvre
adulte
Adulte
maladies pulmonaires
adulte
Fièvre Q
pneumopathie aigue
perception
Adulte
perception
Savoir
médecins généralistes
connaissance
Médecins
Pneumopathie
Guyane française
Perception
fièvre Q
connaissance
pneumonie communautaire

---
N2-AUTOINDEXEE
Étude sur les maladies transmises par les tiques, Franche-Comté, 2010-2012 - Borréliose de Lyme, encéphalite à tique, anaplasmose granulocytaire, TIBOLA, LAR, tularémie, fièvre Q
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Étude+sur+les+maladies+transmises+par+les+tiques,+Franche-Comté,+2010-2012+-+Borréliose+de+Lyme,+encéphalite+à+tique,+anaplasmose+granulocytaire,+TIBOLA,+LAR,+tularémie,+fièvre+Q+
Cette première étude en Franche-Comté a pour objectif principal d’estimer l’incidence de sept maladies transmises par les tiques (borréliose de Lyme, encéphalite à tique, anaplasmose granulocytaire, TIBOLA, LAR, tularémie, fièvre Q)
2017
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
collecte de données
tique
fièvre
anaplasmose
Maladies transmises par les tiques
fièvre récurrente
maladie de Lyme
anaplasmose
encéphalites à tiques
fièvre Q
encéphalite
tularémie
maladie
fièvre q
Borrélioses
tularémie
maladies transmises par les tiques
borrélioses

---
N3-AUTOINDEXEE
Épidémie de fièvre Q liée à la visite d’une ferme d'élevage, Vaucluse-Drôme
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Épidémie+de+fièvre+Q+liée+à+la+visite+d’une+ferme+d'élevage,+Vaucluse-Drôme
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
ferme
Épidémies de maladies
fièvre
Épidémies
élevage
fermé
fièvre Q
fièvre q
épidémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Coxiella burnetii, agent de la fièvre Q
http://www.nrcresearchpress.com/doi/abs/10.1139/cjm-2015-0551
La fièvre Q est une zoonose de répartition mondiale excepté la Nouvelle-Zélande. Elle est due à une bactérie intracellulaire : Coxiella burnetii. Cette infection passe souvent inaperçue car la manifestation principale de la forme aiguë de la maladie est un syndrome pseudogrippal spontanément résolutif. C’est l’épidémie qui a eu lieu aux Pays-Bas qui a attiré l’attention sur cette maladie qui était moins étudiée auparavant. Cette synthèse résume la description de la bactérie (taxonomie, cycle intracellulaire et génomique) mais également la maladie (description, diagnostic, pathogénie et épidémiologie). Enfin, la vaccination de l’humain et des animaux est également analysée.
2016
false
false
false
Revue canadienne de microbiologie
France
français
article de périodique
fièvre q
coxiella burnetii
fièvre
coxiella burnetii
fièvre Q

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
23/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.