Libellé préféré : intoxication;

Synonyme SNOMED : intoxication par; empoisonnement; toxicose;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Décès attribuables aux intoxications par opioïdes au Québec, 2000 à 2012 : mise à jour 2013-2016
https://www.inspq.qc.ca/publications/2298
Ce document est une deuxième mise à jour du rapport « Décès attribuables aux intoxications par opioïdes au Québec : 2000 à 2009 ». Une augmentation du taux de décès liés aux intoxications par opioïdes avait été rapportée pour le Québec lors de la première mise à jour. Cette deuxième mise à jour a été jugée nécessaire en raison de la crise des opioïdes ayant lieu au Canada et aux États-Unis.
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
rapport
agoniste des opiacés
le jour
dû à
intoxications
Québec
deces
Opioïdes
intoxication
intoxication
mort
Drogués
analgésiques morphiniques
usagers de drogues

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse qualitative des circonstances d'intoxication par le CO en Ile-de-France - L'étude Qualicotox
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Environnement-et-sante/2016/Analyse-qualitative-des-circonstances-d-intoxication-par-le-CO-en-Ile-de-France-L-etude-Qualicotox
L’objectif de cette étude est de décrire de manière contextualisée les déterminants de survenue des intoxications au monoxyde de carbone (CO) en île-de-France. Elle vise également à recueillir le point de vue des personnes intoxiquées et de techniciens sanitaires sur des voies d’amélioration de la prévention. Des entretiens de type semi-directifs ont été menés auprès de personnes intoxiquées vivant en île-de-France (n 17) ainsi qu’auprès de techniciens sanitaires (n 25) en charge de l’enquête environnementale dans le cadre du système de surveillance des intoxications par le CO dans cette région. Une typologie des circonstances d’intoxication a été établie : l’erreur d’un chauffagiste, le non-respect de l’obligation d’entretien annuel des chaudières ou des conduits d’évacuation par un professionnel, la méconnaissance des consignes d’utilisation des appareils non raccordés, l’exposition à un refoulement de cheminée lié à un aléa climatique, le non-respect des obligations du bailleur vis-à-vis des équipements du logement. Les intoxications par brasero/barbecue ont eu lieu dans un contexte d’utilisation pour cuisiner ou se chauffer. Les préconisations préventives concernèrent à la fois des catégories de personnes à informer (les jeunes étudiants en primolocation, les femmes vivant seules, les populations d’origine africaine ou des DOM pour les braseros), des médias jugés pertinents (TV, radio, internet) et les acteurs pouvant relayer des informations (chauffagistes, propriétaires/bailleurs). Cette étude montre la complémentarité des méthodes quantitatives et qualitatives pour mieux saisir le spectre des déterminants de l’intoxication accidentelle domestique par le CO.
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
intoxication au monoxyde de carbone
français
France
Paris
qualitatif
intoxication au co
Intoxication
intoxication
collecte de données
France
intoxication

---
N2-AUTOINDEXEE
Qui faut-il prévenir lorsqu’il y a des intoxications chez les enfants?
In Bulletin d’information toxicologique 2016;32(3):8-11
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/que-faut-il-prevenir-lorsqu-il-y-des-intoxications-chez-les-enfants
Peu d’informations existent à propos des intoxications qui rendent nécessaire l’admission de patients dans les unités de soins intensifs pédiatriques. Au cours d’une étude, Even et collab. ont déterminé les caractéristiques démographiques des patients admis de 2008 à 2012 en raison d’une intoxication dans un centre médical universitaire urbain de la Nouvelle-Angleterre. Les principales caractéristiques des 273 admissions recensées durant cette période sont : pourcentage d’intoxications involontaires s’élevant à 54 % comparativement à celui des intoxications volontaires s’élevant à 46 %; population surtout de moins de 3 ans (44 %) ou de plus de 13 ans (45 %) et ingestion de substances multiples (31 %), notamment d’analgésiques qui étaient la substance la plus fréquemment ingérée. Quant aux médicaments les plus souvent mis en cause dans les cas d’intoxications, ils provenaient de la médication du patient lui-même ou de celle de ses proches comme un parent, un grand-parent, ou bien un frère ou une sœur plus âgé. Sur les 273 patients hospitalisés en raison d’une intoxication au cours de la période étudiée, 27 (10 %) ont dû être intubés et ont dû recevoir une ventilation mécanique. Les auteurs concluent que dans leur milieu de travail les intoxications pédiatriques sont généralement non fatales et se produisent par l’ingestion de substances plus facilement accessibles en raison de leur présence à la maison...
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
article de périodique
recommandation patients
intoxication
intoxications
toxicologie
prévenance
périodiques comme sujet
Interleukine-11
Drogués
toxicologique
intoxication
lettres d'information
Interleukine-3
usagers de drogues

---
N3-AUTOINDEXEE
Les suicides par intoxication chez les jeunes
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/les-suicides-par-intoxication-chez-les-jeunes
Sachant que le suicide chez les 10 à 14 ans est en augmentation et que près des trois quarts des hospitalisations liées aux suicides découlent d’une intoxication par un médicament, le Centre antipoison du Québec, en collaboration avec l’Institut national de santé publique du Québec et l’Association québécoise de prévention du suicide, a diffusé un message à l’intention des pharmaciens et des médecins visant à limiter l’accès du public aux médicaments nécessitant une ordonnance. De surcroît, l’Institut national de santé publique du Québec a émis des recommandations en ce qui a trait à l’accès aux médicaments vendus sans ordonnance. Le présent article détaille le contenu de ces réflexions et souligne l’importance de mettre en place des outils pour en mesurer l’effet.
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
jeunes
suicide
intoxications
suicide
intoxication
intoxication
suicide
adolescent

---
N3-AUTOINDEXEE
Gestion des personnes intoxiquées par des substances récréatives lors de festivals se déroulant en plein air
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/gestion-des-personnes-intoxiquees-par-des-substances-recreatives-lors-de-festivals-se-deroulant-en-plein-air
La consommation de substances récréatives est relativement commune au Royaume-Uni. L’équipe de toxicologie clinique du Guy’s Hospital de Londres a collaboré avec la ville de Londres dans la publication de recommandations « Safer Nightlife ». Ces recommandations visent à minimiser les risques associés à l’utilisation de drogues de même qu’à formuler des avis pratiques concernant les ressources nécessaires à la gestion appropriée des individus présentant une intoxication aiguë par une substance récréative et à la formation requise du personnel susceptible d’agir à titre de premier répondant.
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
air
intoxications
Drogués
intoxication
Substances récréatives
amélioration d'image radiographique
drogues des rues
personnes
intoxication
air
Festivals
usagers de drogues
personnes
vacances

---
N2-AUTOINDEXEE
Intoxication au CO et aux fumées d'incendie
Protocole SAU APHM
https://www.medsubhyp.com/images/medecinehyperbare/Intoxication_CO_fumees-Protocole_SAU_APHM-Coulange_2015.pdf
2015
false
true
false
Medsubhyp - Société de Physiologie et de Médecine Subaquatiques et Hyperbares de Langue Française
France
français
information scientifique et technique
incendies
intoxication au co
intoxication au monoxyde de carbone
intoxication
Intoxication
intoxication

---
N2-AUTOINDEXEE
Intoxication aux piles-bouton : une analyse de 4030 cas
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01237657
Les piles-bouton sont de plus en plus présentes dans le quotidien des foyers et leur ingestion peut provoquer des lésions sévères. Cette étude de cohorte rétrospective observationnelle a été réalisée afin de mieux décrire les cas d’intoxication par ingestion, notamment les cas graves en essayant de déterminer les facteurs prédictifs de la gravité, et ceci au niveau national, ainsi que de comprendre les mécanismes à l’origine des symptômes.
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
bouton
intoxication
intoxication
intoxications

---
N3-AUTOINDEXEE
L’hémodialyse intermittente, irremplaçable dans certains cas d’intoxications sévères
http://www.revmed.ch/rms/2015/RMS-N-463/L-hemodialyse-intermittente-irremplacable-dans-certains-cas-d-intoxications-severes
Le médecin praticien est souvent bien sensibilisé aux indications à l’hémodialyse au cours de l’insuffisance rénale sévère, que celle-ci soit aiguë ou chronique. En dehors des indications traditionnelles à une épuration extrarénale, il existe certaines situations comme des intoxications (metformine, éthylène glycol ou lithium) et d’autres conditions (hypercalcémie, lyse tumorale), dans lesquelles l’hémodialyse intermittente représente le traitement le plus efficace, voire le seul. Bien que ces situations demeurent peu fréquentes, il est décisif de les reconnaître rapidement.
2015
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
intoxications
Hémodialyse
intoxication
Drogués
hémodialyse
sévère
dialyse rénale
intoxication
usagers de drogues

---
Courriel
14/08/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.