Libellé préféré : épuisement dû à un effort excessif;

Synonyme SNOMED : surmenage;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Fatigue et réduction de la performance motrice chez le sportif, syndrome de surentraînement
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-428/Fatigue-et-reduction-de-la-performance-motrice-chez-le-sportif-syndrome-de-surentrainement
Le but de l’entraînement chez les sportifs est l’amélioration de la performance motrice. Après des séances d’entraînement intenses, il est physiologique de noter une fatigue, qui récupère dans les deux semaines, il se produit une amélioration des capacités par le phénomène de surcompensation. On parle de surentraînement quand la récupération tarde et lorsque la fatigue se prolonge au-delà de plusieurs semaines. Le surentraînement concerne les sports d’endurance. La fatigue s’accompagne d’une baisse de performance et de symptômes somatiques, psychosomatiques, endocriniens et immunologiques. La prise en charge du surentraînement consiste en une prévention par des jours sans sport, mais seuls le repos, la patience et l’empathie se sont montrés efficaces.
2014
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
sport et entraînement physique
épuisement dû à un effort excessif
fatigue
endurance physique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
29/11/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.