Libellé préféré : ovaires polykystiques;

Synonyme SNOMED : syndrome de stein-leventhal; syndrome des ovaires polykystiques; maladie des ovaires polykystiques;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Vécu et niveau de littératie en santé chez les femmes infertiles ayant un syndrome des ovaires polykystiques
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02272883
Objectifs : faire ressortir le vécu et le niveau de littératie en santé des femmes infertiles atteintes de syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) consultant les forums internet. Méthodes : étude qualitative par méthode inductive à partir de forums internet auxquels participent les femmes atteintes de syndrome des ovaires polykystiques et infertiles. Résultats : 785 commentaires ont été analysés, provenant de 211 femmes sur 7 forums de discussion. Un retard diagnostique et une carence d’informations concernant la pathologie du syndrome des ovaires polykystiques ont été observés. Le SOPK et l’infertilité étaient associés à un syndrome anxio-dépressif, majoré par un faible niveau de littératie en santé. Ce dernier semblait être amélioré par les échanges de connaissances et le partage de savoir expérientiel permis par les forums internet. Conclusion : les femmes infertiles atteintes de SOPK souffrent de syndrome anxio-dépressif et d’un faible niveau de littératie en santé. Ces éléments semblent être améliorés par l’information collectée sur les forums internet suggérant le rôle fondamental de l’implication active de ces femmes dans leur prise en charge.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Ovaire polykystique
infertilité
syndrome des ovaires polykystiques
ovaires polykystiques
compétence informationnelle en santé
santé des femmes

---
N2-AUTOINDEXEE
Le syndrome des ovaires polykystiques : diagnostic clinique et biologique - In Annales de Biologie Clinique, John Libbey Eurotext, 2016, 74 (6), pp.661-667
http://hal.upmc.fr/hal-01437554
Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) est chez l’adolescente et la femme, l’endocrinopathie la plus fréquente et constitue la principale cause d’anovulation et d’infertilité. Ce syndrome associe une hyperandrogénie clinique et/ou biologique à une dysovulation et une infertilité. Dans cet article, seront abordés les critères cliniques et biologiques de diagnostic de ce syndrome, ainsi que les diagnostics différentiels
http://dx.doi.org/10.1684/abc.2016.1184
2016
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
article de périodique
biologie
Diagnostic biologique
diagnostic
biologique
ovaires polykystiques
diagnostic biologique
syndrome des ovaires polykystiques
diagnostic clinique
techniques de laboratoire clinique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
14/09/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.