Libellé préféré : trouble dépressif;

Synonyme SNOMED : dépression majeure; trouble dépressif majeur; mélancolie;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Quel impact des benzodiazépines dans le traitement par électroconvulsivothérapie des patients souffrant de troubles dépressifs ?
http://www.sudoc.fr/232948356
INTRODUCTION : l’Electroconvulsivothérapie (ECT) est un des traitements les plus efficaces pour la prise en charge d’un état dépressif caractérisé (EDC), notamment en cas de résistance pharmacologique. Du fait de leurs propriétés pharmacologiques, les benzodiazépines (BZD) ont été suspectées de diminuer l’efficacité de l’ECT et de potentialiser ses effets indésirables mnésiques. OBJECTIF :évaluer l’impact des BZD sur l’effet clinique, la tolérance et sur les paramètres d’une cure d’ECT chez des patients traités pour un EDC. METHODE : 70 patients, présentant un EDC, et recevant une cure d’ECT avec méthode de titration ont été divisés rétrospectivement en deux groupes, selon la coadministration ou non de BZD. Nous avons comparé dans les deux groupes les scores MADRS (Montgomery-Asberg Depression Rating Scale), et les paramètres des crises (seuil épileptogène et durée clinique/EEG des crises). Deux sous-groupes (43 patients au total) ont été comparés en évaluant leurs scores aux tests MOCA et MMSE. RESULTATS : le groupe non-BZD présentait un taux de rémission significativement plus faible que le groupe BZD (52% vs 81.2%, p 0.02). La diminution du score MADRS était moindre dans le groupe BZD que dans le groupe non BZD. Il n’a pas été retrouvé de différence significative entre les 2 groupes concernant les paramètres des crises (seuils épileptogènes et durées des crises). Il n’a été pas retrouvé de différence significative entre les 2 groupes concernant les scores finaux aux tests MOCA et MMSE. CONCLUSION : la coprescription de BZD est associée à une augmentation de l’effet clinique des ECT dans le traitement de l’EDC mais n’est pas associée à une majoration des troubles cognitifs induits par ce traitement, en placement bitemporal des électrodes, et avec une méthode de titration individuelle du seuil épileptogène. Des études ultérieures sont nécessaires pour comprendre l’interaction entre les BZD et l’évolution clinique des patients.
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
a comme patient
depression
depression
thérapeutique
électroconvulsivothérapie
benzodiazépine
patients
benzodiazépines
dépression
Electroconvulsivothérapie
trouble dépressif
trouble dépressif
Electroconvulsivothérapie

---
N2-AUTOINDEXEE
Pratique de thérapie brève type hypnose dans le postpartum précoce chez des mères présentant un trouble anxieux ou dépressif
http://www.sudoc.fr/229062202
Introduction : La prévalence des troubles anxieux et dépressifs dans le postpartum est élevée. Les recommandations restent floues quant à leur prise en charge. Il y a un impact sur la mère et son enfant mise en avant par la théorie de l’attachement. L’hypnose est un outil en expansion en France mais son intérêt n’est que peu prouvé. Des auteurs proposent des liens entre hypnose et théorie de l’attachement motivant la proposition de séances de thérapie brève type hypnose au sein de l’équipe de périnatalité de Montpellier. Objectifs : Evaluer la faisabilité d’une thérapie brève s'inspirant de l'hypnose, dans le postpartum précoce, proposée à des mères ayant un trouble anxieux ou dépressif et son impact sur les symptômes.
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Troubles anxieux
Troubles anxieux
hypnose
précoce
thérapie
période du postpartum
Pratique
hypnothérapie
trouble dépressif
depression
brève
Trouble anxieux
dépression
depression
intervention médicale précoce
trouble dépressif
mères
troubles anxieux
trouble anxieux

---
N2-AUTOINDEXEE
Troubles dépressifs et non-recours aux soins
http://www.f2rsmpsy.fr/psy-breves-nd12-janvier-2017-troubles-depressifs-non-recours-aux-soins.html
Une enquête sur le non-recours aux soins lors de troubles dépressifs a été menée par la F2RSM Psy Hauts-de-France, à l’occasion d’un stage de master professionnel. L’objectif de l’étude était d’identifier les caractéristiques de la population concernée, de comprendre les raisons possibles du non-recours aux soins des personnes ayant des troubles dépressifs et les représentations sociales associées.
2017
false
false
false
F2RSM Psy - Fédération régionale de recherche en psychiatrie et santé mentale Hauts-de-France
France
français
article de périodique
depression
trouble dépressif
depression
soins
trouble dépressif
dépression

---
N2-AUTOINDEXEE
Etude de la différence de genre dans les troubles dépressifs au sein de la cohorte CONSTANCES
http://www.sfmg.org/publications/les_theses/etude_de_la_difference_de_genre_dans_les_troubles_depressifs_au_sein_de_la_cohorte_constances.html
Les troubles dépressifs sont devenus une préoccupation majeure en médecine générale. La différence de prévalence entre les sexes a bien été établie mais plusieurs questions subsistent quant à l’étiologie de cette différence. Notre objectif était de décrire les principaux facteurs de stress associés aux troubles dépressifs afin de mieux comprendre cette inégalité de genre face à la dépression
2016
false
false
false
SFMG - Société Française de Médecine Générale
France
français
thèse ou mémoire
identité de genre
depression
dépression
études de cohortes
trouble dépressif
trouble dépressif
depression
région mammaire

---
Courriel
09/01/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.