Libellé préféré : embolie pulmonaire;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Alternative(s) à la scintigraphie de perfusion en cas de suspicion d’embolie pulmonaire non massive chez la femme enceinte dans l’hypothèse d’une pénurie complète en technétium-99m
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2620035/fr/alternative-s-a-la-scintigraphie-de-perfusion-en-cas-de-suspicion-d-embolie-pulmonaire-non-massive-chez-la-femme-enceinte-dans-l-hypothese-d-une-penurie-complete-en-technetium-99m
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2620222/fr/alternative-s-a-la-scintigraphie-de-perfusion-en-cas-de-suspicion-d-embolie-pulmonaire-non-massive-chez-la-femme-enceinte-dans-l-hypothese-d-une-penurie-complete-en-technetium-99m-rapport-d-evaluation
Objectif En raison de plusieurs épisodes de pénurie mondiale d’approvisionnement en technétium 99m (Tc99m), radioélément nécessaire à la réalisation de la scintigraphie pulmonaire de perfusion en cas de suspicion d’embolie pulmonaire (EP) non massive, la Direction générale de la santé (DGS) a demandé à la HAS de déterminer si, en situation de pénurie complète pour cet isotope, un (ou plusieurs) examen(s) pourrai(en)t se substituer à elle sans perte de chance chez la femme enceinte.
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information patient et grand public
perfusion
embolie pulmonaire
technétium
technétium
imagerie de perfusion
Technétium 99m
scintigraphie
homo sapiens
complet
embolie pulmonaire
embolie massive
grossesse
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
technétium
femmes enceintes
alternant
Scintigraphie de perfusion

---
N2-AUTOINDEXEE
Evolution des techniques d’imagerie dans le diagnostic de l’embolie pulmonaire
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-542/Evolution-des-techniques-d-imagerie-dans-le-diagnostic-de-l-embolie-pulmonaire
Les stratégies diagnostiques modernes de l’embolie pulmonaire se basent sur l’utilisation séquentielle de la probabilité clinique, des D-dimères et si nécessaire d’une imagerie thoracique. L’angioscanner représente actuellement la modalité d’imagerie de choix. Cependant, l’utilisation à large échelle de l’angio-scanner soulève des inquiétudes concernant l’irradiation et le surdiagnostic qui ont ouvert la voie de la recherche de nouvelles modalités d’imagerie. La tomoscintigraphie par émission monophotonique (TEMP) ou single photon emission computed tomography (SPECT) de ventilation / perfusion (V / P) semble être un test aussi performant que l’angio-scanner, et pourrait représenter une alternative. Des études prospectives sont néanmoins nécessaires avant d’envisager son implémentation dans la pratique quotidienneLes stratégies diagnostiques modernes de l’embolie pulmonaire se basent sur l’utilisation séquentielle de la probabilité clinique, des D-dimères et si nécessaire d’une imagerie thoracique. L’angioscanner représente actuellement la modalité d’imagerie de choix. Cependant, l’utilisation à large échelle de l’angio-scanner soulève des inquiétudes concernant l’irradiation et le surdiagnostic qui ont ouvert la voie de la recherche de nouvelles modalités d’imagerie. La tomoscintigraphie par émission monophotonique (TEMP) ou single photon emission computed tomography (SPECT) de ventilation / perfusion (V / P) semble être un test aussi performant que l’angio-scanner, et pourrait représenter une alternative. Des études prospectives sont néanmoins nécessaires avant d’envisager son implémentation dans la pratique quotidienne
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
embolie pulmonaire
diagnostic par imagerie
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
a une évolution
aucun diagnostic
en évolution
embolie pulmonaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Recherche de d-dimères pour exclure l’embolie pulmonaire chez les patients ambulatoires des hôpitaux et des unités d’urgences
http://www.cochrane.org/fr/CD010864/recherche-de-d-dimeres-pour-exclure-lembolie-pulmonaire-chez-les-patients-ambulatoires-des-hopitaux
Objectifs Étudier si le test de d-dimères peut écarter un diagnostic d’embolie pulmonaire aiguë chez les patients traités à l’hôpital en soins ambulatoires et dans les unités d’accidentés et d’urgences, dont la probabilité d’embolie pulmonaire a été déterminée avant le test suivant une règle de prédiction clinique, en évaluant la précision du test selon des estimations de sensibilité et de spécificité. Cette revue se concentre sur les patients qui n’ont pas déjà un traitement anticoagulant établi au moment du recrutement dans l’étude.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
hôpitaux
a comme patient
patients en consultation externe
embolie pulmonaire
embolie pulmonaire
d'urgence
embolie pulmonaire
exclure
urgence
recherche
urgences
Patients
embolie pulmonaire
hôpital
patients

---
Courriel
21/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.