Libellé préféré : choc cardiogénique;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Choc cardiogénique : stimulation β trop c’est trop !
https://www.srlf.org/reactu/choc-cardiogenique-stimulation-%ce%b2-trop-cest-trop/
Question évaluée : Les médecins réanimateurs sont souvent amenés à prendre en charge des patients en choc cardiogénique. Il s’agit d’un syndrome menaçant, pouvant compliquer de nombreuses maladies, de nature strictement cardiaque, avec en première ligne le syndrome coronaire aigu, et d’autres pathologies comme la myocardite ou les valvulopathies, plus rarement d’autres étiologies comme l’embolie pulmonaire, le sepsis ou les causes toxiques. Ces dernières années, de nombreuses études ont permis de valider l’intérêt des techniques avancées de support hémodynamique telles que l’ECMO, et de formaliser des recommandations pour la pratique notamment en ce qui concerne la revascularisation précoce dans l’infarctus du myocarde. En revanche, certains aspects de la prise en charge du choc cardiogénique demeurent controversés, c’est le cas en particulier du traitement pharmacologique (1) ; question évaluée dans cette étude.
2019
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
lecture critique d'article
motivation
choc cardiogénique
Choc cardiogène
choc cardiogénique
stimulateur
stimulants du système nerveux central

---
N2-AUTOINDEXEE
Extracorporeal life support dans la prise en charge du choc cardiogénique et arrêt cardiaque réfractaire
http://www.theses.fr/2019LYSE1002
L’insuffisance cardiaque aigue est une émergence médicale qui nécessite une prise en charge multidisciplinaire. L’Extracorporeal Life Support (ECLS) peut être envisagé comme option thérapeutique pour les formes d’insuffisance cardiaque aigue réfractaire au traitement conventionnel. L’objectif de ce projet de recherche clinique est de fournir une vue d’ensemble de l’ECLS dans la prise en charge du choc cardiogénique et de l’arrêt cardiaque réfractaire. L’intoxication médicamenteuse et la myocardite sont les meilleures indications à l’implantation de l’ECLS en considération de leur potentiel de récupération myocardique très élevé. La défaillance primaire du greffon après transplantation cardiaque et l’infarctus du myocarde présentent des résultats plus mitigés avec l’ECLS en raison d’une physiopathologie plus complexe. Le choc cardiogénique postcardiotomie après une intervention de chirurgie cardiaque montre des résultats décevants en raison du profile préopératoire des patients. L’arrêt cardiaque aussi exige une prise en charge immédiate et l’ECLS peut être considéré comme une solution thérapeutique de sauvetage. Une meilleure sélection des patients s’impose afin d’améliorer les résultats de l’ECLS pour l’arrêt cardiaque réfractaire intrahospitalier. Les résultats de l’ECLS pour l’arrêt cardiaque réfractaire extrahospitalier sont dictés principalement par le temps de réanimation cardio-pulmonaire et le rythme cardiaque. Les rythmes non choquables pourraient être considérés comme une contre-indication formelle à l’utilisation de l’ECLS autorisant une concentration de nos efforts sur les rythmes choquables où les chances de survie sont plus importantes
2019
theses.fr
France
thèse ou mémoire
arrêt cardiaque
Choc cardiogène
support
choc cardiogénique
arrêt cardiaque
gestion des soins aux patients
choc cardiogénique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
17/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.