Libellé préféré : maladie pulmonaire obstructive chronique;

Synonyme SNOMED : mpoc; bpco; bronchopneumopathie chronique obstructive;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Traitement antibiotique guidé par la protéine C-réactive dans l’exacerbation aiguë de MPOC (étude PACE)
https://www.usherbrooke.ca/baladocritique/archives/episode-27-etude-pace/
Dans cette 27e baladodiffusion, les Drs Luc Lanthier et Gabriel Huard discutent d’antibiothérapie guidée par la protéine C-réactive dans l’exacerbation aiguë de MPOC avec l’étude PACE, en plus de réviser la littérature médicale de juillet et août 2019.
2019
Université de Sherbrooke, Faculté de médecine
Canada
document sonore
Protéines
protéine c-réactive
antibactériens
antibiotique
Antibiotiques
protéine C-réactive
maladie pulmonaire obstructive chronique
protéines humaines
collecte de données
Antibiotiques
précis
antibiothérapie
Protéines

---
N3-AUTOINDEXEE
Création d’une fiche d’aide à la prise en charge des patients atteints de BPCO à l’attention des médecins généralistes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02298778
Contexte : La BPCO est une pathologie respiratoire fréquente, souvent sous-diagnostiquée avec parfois un mésusage des thérapeutiques disponibles. De nouvelles recommandations ont été publiées en 2017 par la GOLD mais elles semblent méconnues ou considérées comme étant trop complexes à appliquer lors d’une consultation de médecine générale. Objectif : Proposer une aide à la prise en charge des patients atteints de BPCO à l’attention des médecins généralistes sous la forme d’une fiche de synthèse. Méthode : Première partie : étude qualitative par consensus selon un protocole DELPHI. Présentations itératives d’auto-questionnaires informatisés à un groupe d’experts composés de pneumologues et de médecins généralistes afin d’obtenir un consensus sur les différents items devant apparaître dans la fiche. Deuxième partie : présentation de la fiche et évaluation par d’autres médecins généralistes via un questionnaire diffusé par mail. Résultats : La ronde Delphi a nécessité 3 tours successifs afin d’obtenir un consensus sur certains items et une stabilité des résultats pour d’autres. La fiche a ensuite été évaluée par 80 médecins généralistes, plus de 95 % d’entre eux ont estimé qu’elle était lisible avec un format adapté aux consultations de médecine générale. Plus de 90 % de ces médecins ont estimé qu'elle pourrait leur apporter une aide ou modifier leur pratique concernant la prise en charge thérapeutique et le suivi de leurs patients atteints de BPCO. Conclusion : Réalisation d’une fiche synthétisant les points clés de la prise en charge des patients atteints de BPCO en consultation de médecine générale.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
maladie pulmonaire obstructive chronique
attention
médecins généralistes
Médecins
attention
broncho-pneumopathie chronique obstructive
prise en charge personnalisée du patient
a comme patient

---
N2-AUTOINDEXEE
La prescription de la réhabilitation respiratoire chez les patients atteints d’une bronchopneumopathie chronique obstructive en médecine générale: freins et motivations
http://www.sudoc.fr/234048468
Introduction : la Bronchopneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) est un problème de santé publique. La réhabilitation respiratoire est la stratégie thérapeutique la plus efficace en terme d’amélioration de la qualité de vie. Mais seulement 10 % des patients atteints d’une BPCO en bénéficient en France. Cette étude cherche à comprendre les freins et les motivations à la prescription de la réhabilitation respiratoire pour permettre l’amélioration des pratiques en médecine générale. Matériel et méthodes : C’est une étude qualitative réalisée à partir de 15 entretiens semi-dirigés, individuels, auprès de médecins généralistes installés dans la ville de Colmar et ses alentours entre avril et juillet 2018. Un codage axial a été utilisé. L’analyse a été réalisée en triple lecture. Résultats : Aucun praticien ne prescrivait de la réhabilitation respiratoire de façon habituelle. Les freins retrouvés étaient : le manque d’observance thérapeutique du patient supposé par le médecin, le manque de connaissances du médecin généraliste sur la réhabilitation respiratoire, l’oubli de la proposer lors de la consultation et le manque de moyens. La relation émotionnelle compliquée entre le médecin et le patient atteint de BPCO était également un frein important. La principale motivation était le gain de qualité de vie des patients. Discussion : Ces résultats sont en accord avec les constats effectués au niveau mondial. Il est important de développer les structures ainsi que les connaissances des patients et des médecins généralistes sur ces programmes et de poursuivre la formation des médecins généralistes à l'entretien motivationnel.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Motivation
Bronchopneumopathies obstructives
broncho-pneumopathie chronique obstructive
a comme patient
patients
motivation diminuée
frein
maladie pulmonaire obstructive chronique
Médecins
prescription
motivation
Motivation
obstruction des voies aériennes
Bronchopneumopathie chronique obstructive
médecine
motivation
bronchopneumopathies obstructives

---
N2-AUTOINDEXEE
Dépistage de la BPCO par spirométrie en soins primaires : quels sont les rôles de chaque professionnel de sante en MSP ? : revue de littérature pour l’elaboration d’un protocole de santé pluriprofessionnel
http://www.sudoc.fr/229029809
La BPCO est la maladie respiratoire chronique la plus fréquente chez l’adulte et est largement sous-diagnostiquée, sa prévalence en France serait de 3,5 millions de personnes. La spirométrie est l’examen indispensable à son diagnostic mais reste insuffisamment pratiquée. OBJECTIF : Identifier la place de chaque professionnel de santé dans le parcours patient pour le dépistage de la BPCO par spirométrie afin d’élaborer un protocole pluriprofessionnel pour améliorer le dépistage et la prise en charge précoce des patients BPCO
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
principal
littérature de revue
Littérature
spirométrie
Soins
littérature de revue comme sujet
soins de santé primaires
Dépistage
revue de la littérature
broncho-pneumopathie chronique obstructive
centres de santé communautaires
soins de santé primaires
Santé
rôle professionnel
professionnel
maladie pulmonaire obstructive chronique
personnel de santé
spirometra
santé
revue de la littérature
soins
Dépistage de masse

---
N2-AUTOINDEXEE
Quels sont les traitements inhalés à action prolongée les plus efficaces et les plus sûrs pour les personnes atteintes de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) avancée ?
https://www.cochrane.org/fr/CD012620/quels-sont-les-traitements-inhales-action-prolongee-les-plus-efficaces-et-les-plus-surs-pour-les
Qu'est-ce que la BPCO et pourquoi prescrire un traitement inhalé ? La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est habituellement causée par le tabagisme ou d'autres agents irritants des voies aériennes. La BPCO endommage les poumons et contracte les voies respiratoires, rendant la respiration difficile.
2018
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Personna +
long
Bronchopneumopathies obstructives
nébuliseurs et vaporisateurs
personnes
administration par inhalation
Inhalateurs
broncho-pneumopathie chronique obstructive
Bronchopneumopathie chronique obstructive
inspiration
maladie pulmonaire obstructive chronique
bronchopneumopathies obstructives

---
N3-AUTOINDEXEE
Exacerbation d'une BPCO : pas d'antibiotique systématique
In Rev Prescrire 2018 ; 38 (420) : 756-759.
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/55340/0/NewsDetails.aspx
Chez les patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), lors d'épisodes d'aggravation modérée, une antibiothérapie est à envisager seulement en cas d'augmentation de la purulence des expectorations...
2018
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
maladie pulmonaire obstructive chronique
exacerbé par
antibiotique
Artériopathie oblitérante des membres inférieurs
Fracture induite
Carcinome adénoïde kystique
broncho-pneumopathie chronique obstructive
Systématique
Systématique
Antibiotiques
Systématique
Carcinome épidermoïde du pharynx
Pression systolique
Systématique
Antibiotiques
Acidémie
pression sanguine
antibactériens

---
N2-AUTOINDEXEE
Évolution de l'asthme vers le recouvrement asthme-BPCO : approche pharmaco-épidémiologique dans une population de femmes âgées
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01958813/document
Bien que l’asthme et la Broncho Pneumopathie Chronique (BPCO) soient définis comme deux entités différentes, certains patients peuvent avoir des caractéristiques des deux pathologies de façon concomitante, définissant le recouvrement asthme-BPCO (ACO). L'objectif de cette thèse était d’identifier les femmes asthmatiques évoluant vers l'ACO par l'analyse des bases de remboursement des médicaments. Une étude longitudinale, basée sur une approche pharmaco-épidémiologique, a été conduite de 2006 à 2013 parmi des femmes âgées asthmatiques de l’étude Asthma-E3N. Nous avons utilisé les données de remboursement longitudinales de la base MGEN pour identifier l’asthme évoluant vers l’ACO, en se basant sur les différences de stratégies thérapeutiques entre l’asthme et la BPCO et sur les dynamiques de consommation des traitements au cours du temps. Les associations entre la survenue d’ACO et les déterminants ont été estimées par une régression logistique. Notre population d’étude comprenait 4240 femmes âgées avec un asthme VIE en 2006. 249 femmes avec un ACO ont été identifiées. Le risque de survenue de l’ACO était significativement supérieur chez les femmes obèses par rapport aux femmes avec un IMC normal (ORa[IC95%], 1,79[1,21-2,64]), chez les fumeurs actuels comparés aux non-fumeurs (ORa[IC95%], 3,30[1,96-5,67]) et chez celles ayant eu un asthme tardif ( 40ans) (ORa[IC95%], 1,44[1,04-1,98]). Aucune association n’a été trouvée entre la survenue d’ACO et le niveau d’éducation ou les rhinites. Nos résultats étant cohérents avec ceux lus dans la littérature, notre étude soutient l’approche pharmaco-épidémiologique pour l’identification des personnes asthmatiques évoluant vers l'ACO.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Épidémiologistes
asthme
Femmes
broncho-pneumopathie chronique obstructive
asthme
asthme
asthme
pharmacoépidémiologie
Epidémiologie
Epidémiologie
Epidémiologie
maladie pulmonaire obstructive chronique
femme âgée
population
Epidémiologie
asthme
Epidémiologie
Femelle
Asthme
Épidémiologie
Épidémiologistes
femmes
Femelle
épidémiologie

---
N3-AUTOINDEXEE
Analyse vocale, prosodique et émotionnelle des patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02104089/document
Introduction : La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie respiratoire chronique, définie par une obstruction bronchique permanente et progressive. Tandis que certaines études ont montré un lien entre l’atteinte respiratoire de ces patients et leur production vocale, cette étude a pour objectif d’étudier l’existence d’une corrélation entre la sévérité de la BPCO et des troubles vocaux, sur les versants productif et perceptif, chez des patients atteints de stades sévère et très sévère. Nous avons également étudié l’existence d’une corrélation entre l’atteinte respiratoire et la parole, la prosodie et les émotions. br Méthode : 15 patients ont été inclus dans notre étude, atteints de stades III ou IV. Nous avons récolté les données reflétant l’atteinte respiratoire, la CVF et le VEMS, pour lesquels nous avons étudié la corrélation avec deux mesures de la voix : le jitter, reflétant la qualité de la production vocale, et le score total obtenu au VHI, reflétant la perception qu’ont les patients de leur voix. br Résultats : Les résultats n’ont pas montré de corrélation significative entre le VEMS, la CVF, et le jitter d’une part, le score total du VHI d’autre part. Mais ils ont mis en évidence l’existence d’une corrélation significative entre la CVF et l’identification de l’émotion faciale de la joie. br Conclusion : Si notre étude n’a pas montré l’existence d’une corrélation significative entre la sévérité de l’atteinte respiratoire et la voix, elle a permis de montrer une corrélation significative entre l’atteinte respiratoire et l’identification de l’émotion faciale de la joie. Ce résultat pourrait constituer une ouverture vers une étude plus approfondie sur le lien entre la BPCO et les émotions.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
a comme patient
Bronchopneumopathie chronique obstructive
maladie pulmonaire obstructive chronique
voix
patients
Bronchopneumopathies obstructives
broncho-pneumopathie chronique obstructive
prosodie
bronchopneumopathies obstructives

---
N2-AUTOINDEXEE
Le rôle infirmier dans l'éducation thérapeutique de la personne vivant une exacerbation de la BPCO à domicile: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/323661?ln=fr
La bronchopneumopathie chronique obstructive est une maladie chronique évolutive, caractérisée par des exacerbations. Avec une prévalence à la hausse, elle représente actuellement une utilisation des ressources de santé importante. C'est donc une affaire de santé publique. En suisse, les programmes d'éducation thérapeutique concernant la BPCO sont encore très peu développés. Il est donc important aujourd'hui de s'y intéresser afin de délivrer une éducation thérapeutique adaptée, favorisant l'autonomie de cette population à domicile
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
Personna +
rôle de l'infirmier
travail
métier
Travail
Thérapeutique
personnes
maladie pulmonaire obstructive chronique
Thérapeutique
Thérapeutiques
Éducation
broncho-pneumopathie chronique obstructive
éducation du patient comme sujet
thérapeutique
éducation

---
N2-AUTOINDEXEE
Impact des comorbidités sur la réponse à court et long terme de la réhabilitation respiratoire à domicile des patients atteints de BPCO
http://www.sudoc.fr/228879744
Introduction: L’impact des comorbidités chez les patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) sur la réponse à la réhabilitation respiratoire (RR) est controversé. Nous rapportons les résultats d’une étude observationnelle rétrospective évaluant l’impact des comorbidités chez des BPCO lors de la prise en charge en RR à domicile à court (T2mois), moyen (T6mois) et long (T12mois) terme
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Polypathologie
patients
court
a comme patient
long
broncho-pneumopathie chronique obstructive
Domicile
comorbidité
atteint
maladie pulmonaire obstructive chronique
caractéristiques de l'habitat

---
N3-AUTOINDEXEE
Les dispositifs d'inhalation : comment les médecins généralistes éduquent-ils leurs patients asthmatiques et BPCO
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02009676/document
Introduction : La voie inhalée est la voie d’administration de choix pour l’asthme et la BPCO. Cependant, les erreurs d’utilisation des DI réduisent leur efficacité. Des études montrent que les médecins généralistes ne savent pas utiliser correctement les DI. De ce fait, l’éducation thérapeutique qui en découle n’est pas maitrisée. L’objectif de notre étude est de décrire et d’analyser comment se fait l’éducation thérapeutique en ce qui concerne les DI chez les patients asthmatiques et BPCO par les médecins généralistes Marseillais. Méthode : Une étude qualitative par entretiens semi-dirigés fut menée de février 2018 à juin 2018 à Marseille. Les médecins inclus étaient des médecins généralistes installés depuis au moins 1 an et demi. Résultats : Les données ont été récoltées à partir de 18 entretiens de médecins généralistes marseillais installés. Chaque médecin avait sa propre manière d’apprendre la technique de prise des traitements inhalés. Quatre profils ont émergé des interviews : les médecins qui font la démonstration avec les DI, ensuite ceux qui expliquent oralement, puis ceux qui font la démonstration et qui délèguent et enfin ceux qui délèguent uniquement. Il ressortait de notre étude une réévaluation imparfaite de la technique de prise des systèmes d’inhalation par les médecins. Le rôle « d’éducateur » semblait difficile. Les principaux freins à l’éducation étaient le caractère chronophage, le manque de reconnaissance financière et le manque de connaissance. Conclusion : L’amélioration de l’éducation thérapeutique passerait par une réorganisation du temps de consultation ainsi que celle de notre système de soins. Il faudrait donc renforcer la formation de tous les professionnels de santé impliqués et revaloriser les consultations dédiées à l’éducation. Une prise en charge pluridisciplinaire et le développement de la communication des programmes d’éducation thérapeutique sembleraient essentiels pour consolider cette éducation. Enfin, une application dédiée aux utilisateurs avec des vidéos expliquant la technique d’inhalation serait une aide considérable pour les patients.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Médecins
dispositif
inspiration
a comme patient
Asthme
broncho-pneumopathie chronique obstructive
asthme
médecins généralistes
asthme
asthme
asthme
maladie pulmonaire obstructive chronique
administration par inhalation
asthme
Dispositifs d'inhalation
disposition (psychologie)
patients
nébuliseurs et vaporisateurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Intérêt d’une approche comportementale pour adapter la prise en charge à long terme du patient BPCO en réhabilitation respiratoire à domicile
http://www.sudoc.fr/22589839X
Introduction : Une meilleure communication soignant-soigné permet de créer plus rapidement une alliance thérapeutique, de répondre plus spécifiquement aux besoins et aux attentes du patient et d’obtenir une meilleure observance. Nous rapportons les résultats d’une étude observationnelle sur la prise en charge à court terme (T2 mois), à moyen terme (T6 mois) et à long terme (T12 mois) de patients BPCO en RR à domicile selon leur profil comportemental avec l’outil DISC
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
a comme patient
Comportement adaptatif
Domicile
adaptation psychologique
prise en charge du comportement
maladie pulmonaire obstructive chronique
broncho-pneumopathie chronique obstructive
Comportement d'approche
long
patients
appareil respiratoire, sai
Adaptation (comportement)
gestion des soins aux patients
adaptation
comportement d'adaptation
caractéristiques de l'habitat
comportement de choix
adaptation sociale

---
N3-AUTOINDEXEE
Technologies intelligentes pour l'auto-prise en charge d'une BPCO
http://www.cochrane.org/fr/CD011425/technologies-intelligentes-pour-lauto-prise-en-charge-dune-bpco
Objectifs : Évaluer l'efficacité des interventions délivrées par des technologies informatiques et mobiles versus les interventions délivrées en face à face ou sur supports papiers/numériques, ou les deux, pour faciliter, permettre et maintenir l'auto-prise en charge chez les personnes atteintes de BPCO
2017
false
false
false
Cochrane
France
français
résumé ou synthèse en français
technologie
intelligence
autosoins
intelligence
broncho-pneumopathie chronique obstructive
maladie pulmonaire obstructive chronique

---
N2-TITRE
Efficacité de l’administration en continu d’oxygène à long terme chez le patient BPCO stable avec une hypoxémie modérée ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2127
Question clinique Chez les patients BPCO en état stable mais avec une hypoxémie modérée au repos ou à l’effort, l’administration à long terme d’oxygène allonge-t-elle la survie ou le temps de la première hospitalisation quelles qu’en soient les causes ? Conclusion Les résultats de cette RCT montrent que l’oxygénothérapie à long terme ne doit pas être prescrite systématiquement chez les patients BPCO en état stable présentant une hypoxémie modérée au repos ou la nuit et durant l’exercice si la désaturation n’était présente qu’à l’effort. Elle n’allonge ni la survie ni le moment de la première hospitalisation quelles qu’en soient les causes.
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
France
français
article de périodique
diminution de l'apport d'oxygène
persistant
oxygène
long
modération
a comme patient
maladie pulmonaire obstructive chronique
patients
oxygène
Administration
OXYGENE
Hypoxémie
broncho-pneumopathie chronique obstructive
efficace
modéré
stable
Rendement
oxygène

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance de la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) : prévalence, incidence et mortalité au Québec de 2001 à 2011
https://www.inspq.qc.ca/publications/2232
La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) regroupe la bronchite chronique et l’emphysème. Ce trouble respiratoire, causé en grande partie par le tabagisme, est caractérisé par une obstruction progressive et partiellement réversible des voies respiratoires, de l’hyperinflation pulmonaire, des manifestations systémiques et des exacerbations dont la fréquence et la gravité vont en augmentant. La surveillance de la MPOC constitue une priorité de la santé publique, car elle figure parmi les maladies respiratoires les plus prévalentes et elle est associée à une morbidité et une mortalité importantes. Des efforts importants ont été déployés par la communauté scientifique internationale afin de mesurer la prévalence de la MPOC dans plusieurs pays. Ainsi, l’étude Burden of Obstructive Lung Disease (BOLD) a, pour la première fois, estimé la prévalence de la MPOC dans 12 pays, dont le Canada. Elle a permis de rapporter une prévalence de la MPOC de 10,1 % à partir de données auto-rapportées et mesurées par des tests de fonction pulmonaire. Cette étude d’envergure a également mis en lumière le problème de variations importantes entre les prévalences auto-rapportées qui sont souvent sous-estimées, et les prévalences mesurées. En parallèle, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a développé le Système Intégré de Surveillance des Maladies Chroniques du Québec (SISMACQ), un système innovateur qui repose sur le jumelage de fichiers médico-administratifs et qui permet la surveillance de plusieurs maladies chroniques dont la MPOC. L’objectif de cette étude est d’effectuer un portrait de la situation de la MPOC au Québec et d’évaluer les tendances temporelles et régionales d’incidence, de prévalence et de mortalité toutes causes par sexe et par groupe d’âge.
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
rapport
incidence
broncho-pneumopathie chronique obstructive
Maladies pulmonaires
maladie pulmonaire obstructive chronique
Maladie chronique
prévalence
Québec
dû à
mortalité
maladies pulmonaires
maladie chronique

---
N2-AUTOINDEXEE
Impact du réentraînement à l’exercice sur la dépression et la qualité de vie dans la BPCO : expérience du réseau RIR Lorraine
http://www.sudoc.fr/226150763
La dépression est une comorbidité fréquente au cours de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) et retentit sur la qualité de vie et l’activité physique des patients. En pratique, la réhabilitation respiratoire est difficilement accessible et se limite souvent au réentrainement à l’exercice (RE). Cette étude a pour but d’évaluer l’impact du RE sur la dépression et la qualité de vie
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
dépression
exercice physique
depression
qualité de vie
dépression
depression
Lorraine
broncho-pneumopathie chronique obstructive
maladie pulmonaire obstructive chronique
qualitatif
dépression
réseau
trouble dépressif

---
N2-AUTOINDEXEE
Intérêt du dépistage et du suivi de la BPCO post-tabagique en cabinet de médecine générale par la spirométrie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01908576/document
La BPCO post-tabagique, d’autant plus prévalente que l’âge de la population augmente, est une pathologie coûteuse en grande partie du fait du diagnostic tardif et de la fréquence des exacerbations aboutissant à des hospitalisations itératives. La spirométrie prend tout son sens dans le dépistage précoce de la pathologie ainsi que dans son suivi. L’objectif principal de notre étude était de déterminer la prévalence et l’intérêt de la spirométrie dans le dépistage et le suivi des patients atteints de BPCO post tabagique en médecine générale. Les objectifs secondaires consistaient d’une part à évaluer la prévalence du dépistage et du suivi du patient BPCO par la spirométrie selon la distance avec un pneumologue de ville ou un centre hospitalier pourvu d'un service de pneumologie, et d’autre part de déterminer les facteurs limitant l’acquisition d’un spiromètre en médecine générale ainsi que la réalisation théorique des mesures. Notre étude, transversale et descriptive, s’est basée sur des questionnaires anonymes standardisés informatisés adressés aux médecins généralistes de la région du pourtour de l'étang de Berre par mail du 2 Mai 2017 au 31 Juillet 2017 inclus. 165 mails ont été envoyés à 3 reprises durant cette période. Au total, nous avons obtenu 60 réponses, soit un taux de réponses de 36%. 90% des répondeurs ne possédaient pas de spiromètre. Dans notre cohorte de médecins généralistes possédant un spiromètre (soit 6 praticiens), le diagnostic précoce de la BPCO (pour 66,7% d’entre eux) constituait le principal intérêt de la spirométrie en soins primaires. Pour 71,7% des médecins généralistes ne possédant pas de spiromètre, le principal facteur limitant l’équipement résidait dans la présence d’un pneumologue de proximité. Par ailleurs, le caractère chronophage de la spirométrie constituait le principal facteur limitant la réalisation théorique de spirométrie en cabinet de médecine générale à 81,1%. Les recommandations institutionnelles continuent de débattre sur la place de la spirométrie en soins primaires. Une étude à plus grande échelle serait sans doute nécessaire afin d’évaluer les besoins réels en spirométries en soins primaires pour positionner la nouvelle stratégie d’utilisation de la spirométrie dans le dépistage et le suivi de la BPCO post-tabagique.
2017
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
tabagisme
Médecins
maladie pulmonaire obstructive chronique
Tabagisme
Dépistage
tabagisme
spirometra
Fumer du tabac
broncho-pneumopathie chronique obstructive
Tabagisme
spirométrie
médecine générale

---
N2-AUTOINDEXEE
Le médecin généraliste et la BPCO : état des lieux des connaissances et des pratiques dans les Hauts-de-France en 2016
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/view/index/docid/1497315
Introduction : la BPCO est une maladie chronique dont les enjeux en matière de santé publique sont majeurs. Le médecin généraliste est en première ligne en matière de dépistage et de prise en charge. L’objectif de l’étude était d’établir un état des lieux des connaissances et des pratiques des médecins généralistes en Hauts-de-France (HdF) et leur adéquation avec les recommandations HAS 2014
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
généralisé
médecins généralistes
France
Savoir
maladie pulmonaire obstructive chronique
français
Médecine générale
broncho-pneumopathie chronique obstructive
connaissance
connaissance
médecine d'État
médecine générale

---
N3-AUTOINDEXEE
Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) : arrêt du tabac et médicaments adaptés
In Rev Prescrire 2016 ; 36 (392) : 435-443
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/52056/0/NewsDetails.aspx
Les traitements médicamenteux de la BPCO ont une efficacité surtout symptomatique. Ils sont à adapter à l'évolution de la maladie...
2016
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
Arrêt de la consommation de tabac
Bronchopneumopathies obstructives
adaptation
arrêté
abstention thérapeutique
nicotiana tabacum
médicament
Adaptation
broncho-pneumopathie chronique obstructive
maladie pulmonaire obstructive chronique
bronchopneumopathies obstructives
Réadaptation

---
N2-AUTOINDEXEE
Le poids de la dépression chez les patients atteints de BPCO - Evaluer les comorbidités à l’aide de l’indice COMCOLD
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2016.01351/
L’indice COMCOLD ( Comorbidities in Chronic Obstructive Lung Disease ) est le fruit d’une étude de grande envergure menée auprès de médecins de famille suisses et néerlandais. Il permet, dans la pratique quotidienne, de déterminer de manière simple et rapide dans quelle mesure l’état de santé des patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est affecté par d’éventuelles comorbidités. Un tableau général de la charge globale de la maladie peut ainsi être dressé et validé– un bon point de départ pour discuter et hiérarchiser les options thérapeutiques avec le patient.
2016
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
article de périodique
depression
dépression
Poids
dépression
Indices d'évaluation
maladie pulmonaire obstructive chronique
dépression
trouble dépressif
études d'évaluation comme sujet
broncho-pneumopathie chronique obstructive
atteint
depression
a comme patient
comorbidité
patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Douleur et exacerbation de Bronchopneumopathie Chronique Obstructive : étude descriptive et comparative à 30 jours (étude Morpho-COPD 1b, résultats préliminaires)
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01385654
Introduction : La douleur chronique est fréquente chez les patients souffrant de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). L’intensité des douleurs pourrait augmenter au cours des épisodes aigus d’exacerbations. L’objectif de cette étude de cohorte était de comparer la douleur aux 2 phases de la BPCO
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Exacerbation d'une bronchopneumopathie chronique obstructive
maladie pulmonaire obstructive chronique
Bronchopneumopathies obstructives
broncho-pneumopathie chronique obstructive
Étude comparative
morpho
dû à
ayant comme résultat
études de résultat
quotidien
exacerbé par
douleur chronique
collecte de données
douleur chronique
bronchopneumopathies obstructives
étude comparative
évaluation de résultat (soins)

---
N2-AUTOINDEXEE
TILT : collaboration médecin-pharmacien pour l'optimisation du parcours de soins des patients BPCO : étude pilote à partir de l'observatoire COLIBRI
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01383179v1
La prise en charge de la Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive, BPCO, repose sur la pluridisciplinarité et la coopération entre acteurs, notamment le pharmacien. COLIBRI, une plateforme web, ouverte aux pneumologues et kinésithérapeutes permet déjà en France un partage d’informations. L’objectif est d’évaluer l’apport d’une collaboration médecin pharmacien dans la prise en charge des patients BPCO en s’appuyant sur COLIBRI
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
broncho-pneumopathie chronique obstructive
pharmacien
médecins
colibri
pharmaciens
projets pilotes
Pilotes
médecine
continuité des soins
Soins aux patients
maladie pulmonaire obstructive chronique
a comme patient
Pilotes
soins aux patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Caractérisation du syndrome de chevauchement de l’asthme et de la maladie pulmonaire obstructive chronique
http://hdl.handle.net/1866/16302
Maladies fréquentes, l’asthme touche 8,4% de la population canadienne âgée de 12 ans et plus et la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) touche de 5 à 15% de la population âgée entre 35 et 79 ans. L’asthme et la MPOC peuvent coexister chez un patient. Ce phénomène appelé syndrome de chevauchement de l’asthme et de la MPOC (ACOS) toucherait environ 10% à 55% des patients MPOC. Afin de mieux caractériser l’ACOS et les effets indésirables des médicaments utilisés pour traiter la MPOC, deux études ont été mises en place
2016
false
true
false
Papyrus - Université de Montréal
Canada
français
thèse ou mémoire
asthme
maladie
broncho-pneumopathie chronique obstructive
imbrication
asthme
Syndrome
maladie pulmonaire obstructive chronique
asthme
maladie chronique
asthme
asthme
Maladies pulmonaires
syndrome
maladies pulmonaires

---
N2-AUTOINDEXEE
Perception du handicap et des limitations du patient atteint de bronchopneumopathie chronique obstructive par son médecin traitant
http://www.sudoc.fr/192545744
La BPCO peut impliquer des atteintes fonctionnelles, organiques ou psychosociales. Elle est souvent associée à des comorbidités. Ces pathologies peuvent être source de limitations des activités quotidiennes. Le risque d ‘une mauvaise qualité de vie est augmentée chez ces patients. L’étude avait pour objectif d’analyser la perception du handicap et des limitations du patient BPCO par son médecin traitant, et d’évaluer la nature des informations qui génèrent une action de sa part.
2016
false
true
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
patients
personnes handicapées
Traités
à la limite
perception
Bronchopneumopathies obstructives
atteint
a comme patient
marginal
médecins généralistes
handicap
Inutilité médicale
Médecine
Médecins
maladie pulmonaire obstructive chronique
perception
broncho-pneumopathie chronique obstructive
coopération internationale
bronchopneumopathies obstructives
médecine
médecins

---
N2-AUTOINDEXEE
Facteurs pronostiques de la réadaptation respiratoire chez les patients atteints de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01227817
Contexte : La réadaptation respiratoire (RR) fait partie du traitement des patients BPCO. Ils n'en tirent pas tous bénéfice. Les facteurs pronostiques du résultat d'un programme de RR chez ces patients ont été peu étudiés. But : Déterminer des facteurs conduisant au succès de la RR et leurs seuils de bon pronostic
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
maladie pulmonaire obstructive chronique
réadaptation fonctionnelle
appareil respiratoire, sai
pronostic
obstruction chronique
broncho-pneumopathie chronique obstructive
pneumopathie
bronche, sai
a comme patient
patients
atteint
facteur

---
N2-AUTOINDEXEE
Influence de la multi-morbidité sur l'application des recommandations de prise en charge de la BPCO
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01293682
La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une maladie fréquente chez les patients atteints de multi-morbidité. Les recommandations de bonne pratique clinique sont souvent centrées sur une pathologie unique, et ne prennent pas toujours en compte la multi-morbidité des patients. L’objectif de l’étude était d’étudier l’influence de la multi-morbidité sur l’application des recommandations spécifiques de la gestion des patients étiquetés BPCO par les médecins généralistes.
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
morbidité
Applications
gestion des soins aux patients
Applications
maladie pulmonaire obstructive chronique
adhésion aux directives
Recommandations
broncho-pneumopathie chronique obstructive
Applications
directives de santé publique

---
N3-AUTOINDEXEE
La BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) : enjeu de santé publique, diagnostic et modalités de prise en charge
https://www.canal-u.tv/video/universite_bordeaux_segalen_dcam/la_bpco_broncho_pneumopathie_chronique_obstructive_enjeu_de_sante_publique_diagnostic_et_modalites_de_prise_en_charge.14265
2014
false
false
false
Canal U
France
français
enregistrement vidéo
diagnostic
maladie pulmonaire obstructive chronique
santé publique
obstruction chronique
aucun diagnostic
gestion des soins aux patients
pneumopathie
bronche, sai
broncho-pneumopathie chronique obstructive

---
N2-AUTOINDEXEE
Les corticostéroïdes inhalés versus bêta2-agonistes à action prolongée dans la maladie pulmonaire obstructive chronique
http://www.cochrane.org/fr/CD007033/les-corticosteroides-inhales-versus-beta2-agonistes-action-prolongee-dans-la-maladie-pulmonaire
Les inhalateurs contenant des corticostéroïdes, des bêta2-agonistes à action prolongée ou les deux peuvent être utilisés pour traiter une grave broncho pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Cependant, les bénéfices et inconvénients de chacun des deux traitements nont pas été bien définis en comparant un traitement avec l'autre.
2011
false
false
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
Maladies pulmonaires
Maladies
administration par inhalation
nébuliseurs et vaporisateurs
maladie pulmonaire obstructive chronique
corticoïdes
Maladie chronique
hormone corticosurrénalienne
long
Maladie chronique
inspiration
broncho-pneumopathie chronique obstructive
agonistes des récepteurs béta-2 adrénergiques
Inhalateurs
hormones corticosurrénaliennes

---
N2-AUTOINDEXEE
L’optimisation de la réadaptation pulmonaire en cas de maladie pulmonaire obstructive chronique – des enjeux pratiques
https://cts-sct.ca/wp-content/uploads/2018/02/5-Directives-cliniques-SCT-Re%CC%81adaptation-pulmonaire.pdf
La participation à une réadaptation pulmonaire (RP) est la norme de soins pour les patients ayant une maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) qui demeurent symptomatiques malgré une thérapie aux bronchodilatateurs. Cependant, des questions sont soulevées à l’égard d’aspects précis du programme de RP, y compris le lieu optimal d’exécution de la réadaptation, les éléments du programme de réadaptation, la durée de la réadaptation, les populations ciblées et le moment de la réadaptation. Le présent document a été compilé pour aborder précisément ces questions cliniques d’importance au moyen d’un processus d’analyse systématique probant dirigé par un groupe d’experts interprofessionnels représentatifs. Les données probantes révèlent qu’il n’y a pas de différences dans les principales issues de la RP entre les patients en milieu non hospitalier (milieu communautaire ou à domicile) et hospitalier. Il est fortement préconisé de recommander que les patients ayant une MPOC amorcent la RP dans le mois suivant une exacerbation aiguë, en raison des avantages liés à l’amélioration de la dyspnée, à la tolérance à l’exercice et à la qualité de vie liée à la santé découlant des soins usuels. De plus, les bienfaits de la RP sont évidents tant chez les hommes que chez les femmes, de même que chez les patients ayant une MOPC modérée, grave ou très grave. L’analyse indique également d’offrir des programmes de RP plus longs, de plus de six à huit semaines, aux patients ayant un MPOC et que, même si l’entraînement aérobique est la base de la RP, l’endurance et la capacité fonctionnelle peuvent s’accroître grâce à un entraînement aérobique et musculaire.
2010
false
false
false
SCT - Société Canadienne de Thoracologie
France
français
recommandation professionnelle
Maladies pulmonaires
Pratique
réadaptation fonctionnelle
rééducation pulmonaire
Maladie chronique
maladie pulmonaire obstructive chronique
Maladie chronique
Maladies
broncho-pneumopathie chronique obstructive

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
21/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.