Libellé préféré : anticoagulant;

Synonyme SNOMED : médicament anticoagulant;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Évaluation économique d'antidotes pour le renversement des nouveaux anticoagulants oraux en contexte de chirurgie d'urgence et de saignement majeur non contrôlé
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/22095
2019
Papyrus - Université de Montréal
Canada
thèse ou mémoire
NACO
procédures de chirurgie maxillofaciale et buccodentaire
urgences
Economie
hémorragie
Chirurgie
hémorragie
non contrôlé
anticoagulants
antidote
coûts et analyse des coûts
Saignée
antidotes
intervention chirurgicale d'urgence
Economie
anticoagulant
évaluation économique
saignée
analyse coût-bénéfice

---
N2-AUTOINDEXEE
Influence de la prescription des traitements anticoagulants et antiagrégants plaquettaires sur la prévalence de la carence martiale dans un service de cardiologie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02023459/document
Le fer est un élément indispensable au fonctionnement et à la survie des cellules à haute demande énergétique comme les cardiomyocytes et les myocytes squelettiques. L’objectif de l’étude est d’évaluer la prévalence de la CM dans un service de cardiologie générale, indépendamment du motif d’hospitalisation et son lien éventuel avec la prise de traitements anticoagulants (AC) et/ou antiagrégants plaquettaires (AAP). Il s’agit d’une étude observationnelle, prospective monocentrique, incluant 501 patients. La CM est présente respectivement chez 53,4% de la population masculine et 69,6% de la population féminine. Sa prévalence est étroitement corrélée à l’existence d’un traitement AAP et/ou AC oral ainsi que sa durée de prescription : elle est d’autant plus fréquente qu’il existe une association de ces traitements : bi AAP (75,0%), AC mono AAP (83,3%) ou a fortiori AC bi AAP (87,5%). Elle est plus fréquente sous AVK que sous AOD (respectivement 74,4% et 55,4%, p 0,05). Certaines populations sont plus particulièrement concernées : les insuffisants cardiaques, les patients en arythmie supra-ventriculaire, les diabétiques et les insuffisants rénaux. Chez le patient en arythmie supra-ventriculaire, la prévalence de la CM est corrélée aux scores CHA2DS2-VASc et HAS-BLED. Son dépistage doit être large, par l’évaluation du CST et de la ferritine, dans la mesure où il s’agit d’un marqueur de surmortalité démontrée chez l’insuffisant cardiaque, chez lequel sa correction par voie IV améliore les capacités fonctionnelles et la qualité de vie.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
anticoagulant
anticoagulants
thérapeutique
carence en fer
anticoagulothérapie
prévalence
antiagrégants plaquettaires
cardiologie
prescription

---
N2-AUTOINDEXEE
Suivi de votre traitement anticoagulant oral par antivitamine K : Un accompagnement personnalisé proposé par votre pharmacien
https://www.ameli.fr/sites/default/files/Documents/5461/document/traitement-avk-accompagnement-pharmacien_assurance-maladie.pdf
2018
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
brochure pédagogique pour les patients
formulaire
anticoagulant
Traités
AVK
bouche, sai
anticoagulants
anticoagulants oraux
thérapeutique
pharmacien
anticoagulothérapie
proposant
pharmaciens
antivitamines K
coopération internationale
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K

---
N3-AUTOINDEXEE
Profils clinico-biologiques associés à la présence d’un lupus anticoagulant de faible intensité : quelle prise en charge adopter ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02091489/document
Le syndrome des antiphospholipides (SAPL) se définie par l’association de signes cliniques, thrombotiques ou obstétricaux, à la persistance d’anticorps antiphospholipides (aPL) incluant le lupus anticoagulant (LA). Toutefois, lorsque le LA est de faible intensité, son implication dans l’apparition des évènements cliniques est discutée. Afin de déterminer les caractéristiques clinico-biologiques associées à la présence d’un LA faible, nous avons étudié les données de 114 patients prélevés entre le 01/09/2016 et le 31/08/2017 pour lesquels seul le temps de venin de vipère Russell dilué (dRVVT) était positif avec un Lupus AntiCoagulant ratio (LAC ratio) de faible intensité (1,20 LAC ratio 1,30), suivi l’évolution du LA dans le temps et analysé la prise en charge proposée par les cliniciens. Le LA faible représentait 27,5% des LA rendus positifs sur cette période. L’association aux autres aPL, anticorps anticardiolipine et anti-β2 glycoprotéine-I, n’a pas été retrouvée chez 98 patients (86,0%). La présence persistante de LA a été confirmée chez 25 patients (54,4% des patients contrôlés) dont 14 (56,0%) ont présenté des signes cliniques de SAPL. Néanmoins, parmi les 25 patients, 13 (52,0%) avaient une cinétique de LA difficile à interpréter à cause de négativations inexpliquées. Le LA faible a été pris en compte par le clinicien chez 18 (72,0%) des 25 patients et 13 d’entre eux ont bénéficié d’un traitement prophylactique. Toutefois, 21 patients (45,7% des patients contrôlés) ont vu leur LA disparaître et 68 patients avec un LA faible (59,6%) n’ont pas été contrôlés ou nécessiteraient un nouveau contrôle. Ces résultats confirment la présence de LA faible persistant associée à des signes cliniques de SAPL justifiant un traitement adapté cependant, devant la diversité des profils clinico-biologiques mis en évidence, la prise en charge reste controversée.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
adoption
anticoagulant
Biologie
asthénie
gestion des soins aux patients
Lupus
biologie
adoption
biologie
inhibiteur lupique de la coagulation
Anticoagulants
anticoagulants

---
N2-AUTOINDEXEE
Prescription des anticoagulants oraux directs chez la personne âgée de plus de 75 ans: étude observationnelle descriptive portant sur 19 798 patients du registre de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) Bourgogne
http://www.sudoc.fr/230972152
Introduction : Les prescriptions d’anticoagulants oraux directs (AOD) chez les personnes âgées (PA) sont croissantes, mais les données épidémiologiques concernant cette population font défaut. Le but de cette étude était de comparer les caractéristiques d’un groupe de PA sous AOD (GAOD) à un autre sans AOD (GSAOD), puis d’analyser les caractéristiques du GAOD. Méthode : Nous avons mené une étude descriptive observationnelle rétrospective à partir du registre bourguignon de la Mutualité Sociale Agricole. Etaient incluses, les PA d’âge 75 ans ayant eu une ordonnance remboursée entre le 1er et le 30/9/2017. Les 2 groupes étaient comparés pour l’âge, le genre, la déclaration d’une affection de longue durée (ALD), le nombre de molécules par ordonnance, les coprescriptions, les consultations spécialisées. Les sous-groupes d’AOD ont aussi été comparés. Résultats : Au total 19798 PA ont été incluses, 1518 (7.7%) dans le GAOD et 18280 dans le GSAOD. Il y avait plus d’hommes (50% vs 40.2%, p 0.01), de PA ayant une ALD (88.9% vs 68.7%, p 0.01) et de molécules prescrites par PA (6 2.8 vs 5 2.9, p 0.01) dans le GAOD que dans le GSAOD. L’AOD le plus prescrit était l’apixaban suivi du rivaroxaban et du dabigatran (42.9% ; 38.4% ; 18.6%). Les PA sous apixaban recevaient plus de diurétiques. Dans le GAOD, une numération formule sanguine, créatininémie et coagulation étaient initialement prescrites respectivement dans 69.4%, 75% et 22.2% des cas. Conclusion : Les PA du GAOD étaient plus polypathologiques et polymédiquées que celles du GSAOD. La surveillance biologique était inadéquate au regard des recommandations.
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
a comme patient
Carcinome de la tête et du cou
patients
socialisme
maladie de Still débutant à l'âge adulte
anemie ferriprive - carence en fer
Acanthome épidermolytique isolé
anticoagulant
anticoagulants oraux
Mutualité
enregistrements
personne âgée
sujet âgé de 80 ans ou plus
prescription
Acrosyndrome
anticoagulants
collecte de données
registres
convulsion febrile
sujet âgé
Bourgogne
Directives
PERSONNE AGEE
enregistrements
sujet âgé de 80 ans ou plus
répertoire
directives

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge d'un patient traité par anticoagulant oral en fonction des structures sanitaires (hôpital, officine) : comment optimiser les échanges ville-hôpital pour une meilleure prise en charge
http://www.sudoc.fr/226472825
Introduction : Les anticoagulants oraux sont des médicaments incontournables mais leur utilisation reste délicate à cause du risque hémorragique. La prise en charge optimale des patients passe par une maîtrise de ces traitements par les professionnels de santé mais également par le patient. La multiplicité des intervenants et les parcours de soins complexes peuvent générer des erreurs médicamenteuses évitables. Le but de ce travail était de décrire la prise en charge de patients sous anticoagulant et d'identifier des pistes d'améliorations et de sécurisation
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
prise en charge personnalisée du patient
anticoagulants oraux
Structure
Traités
communication
anticoagulant
bouche, sai
frais hospitaliers
hôpital
hôpitaux urbains
anticoagulants
anticoagulothérapie
Hôpitaux
Patients
a comme patient
thérapeutique
coopération internationale
hôpitaux
patients

---
N2-AUTOINDEXEE
Épisode 14 : Anticoagulation des patients avec cancer et maladie thromboembolique (étude Hokusai VTE Cancer)
https://www.usherbrooke.ca/baladocritique/archives/episode-14-etude-hokusai-vte-cancer/
Dans cette 14e baladodiffusion, les Drs Luc Lanthier et Geneviève LeTemplier discutent d’anticoagulation chez les patients avec cancer et maladie thromboembolique (étude Hokusai VTE Cancer), en plus de réviser la littérature médicale de janvier 2018.
2018
false
false
false
false
Université de Sherbrooke, Faculté de médecine
Canada
français
document sonore
anticoagulants
thromboembolie
tumeurs
Maladies
Thromboembolie
anticoagulant
Abus sexuel
épisode de
cancer
Cancer
alcool (probleme avec l') ex
tumeur maligne, sai
patients
thromboembolie
Maladie
maladie
a comme patient
cancer
Cancer
thromboembolie
collecte de données
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Thromboclic, outil numérique d'aide à la prescription des anticoagulants : évolution et mise à jour
http://www.sudoc.fr/224033514
Le site Thromboclic crée en 2013 permet de faciliter et d’encadrer la prescription d’anticoagulants en médecine générale. Les progrès constants et l’évolution rapide des données sur les anticoagulants imposent des mises à jour pour que cet outil numérique reste pertinent. L’objectif principal de ce travail est ainsi de mettre à jour et d’apporter des améliorations au site web Thromboclic en fonction des besoins en cabinet de médecine générale
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
a une évolution
outil
le jour
en évolution
prescription
anticoagulants
anticoagulant

---
N2-AUTOINDEXEE
État des connaissances et des pratiques sur l'utilisation des anticoagulants oraux directs par les médecins généralistes réunionnais
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01516013
Les recommandations sur l'utilisation des anticoagulants oraux directs évoluent et les particularités de prescription propres à chaque AOD peuvent rendre leur utilisation complexe en médecine générale. L'objectif principal de l'étude était d'évaluer les connaissances et pratiques sur leur utilisation en cabinet de médecine générale à la Réunion.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Réunion
anticoagulant
anticoagulants
Savoir
généralisé
connaissance
Directives
processus de groupe
connaissance
médecins généralistes
directives

---
N2-AUTOINDEXEE
Épisode 12 : Anticoagulation post-angioplastie coronarienne chez les sujets avec fibrillation auriculaire (étude RE-DUAL PCI)
https://www.usherbrooke.ca/baladocritique/archives/episode-12-etude-re-dual-pci/
Dans cette douzième baladodiffusion, les Drs Luc Lanthier et Gabriel Provencher discutent d’anticoagulation pour les sujets en fibrillation auriculaire qui subissent une angioplastie coronarienne, en plus de réviser la littérature médicale de novembre 2017.
2017
false
true
false
false
Université de Sherbrooke, Faculté de médecine
Canada
français
document sonore
anticoagulants
fibrillation auriculaire
angioplastie coronaire par ballonnet
Fibrillation auriculaire
fibrillation auriculaire
angioplastie coronarienne
anticoagulant
fibrillation auriculaire
Aboulie
épisode de
collecte de données
angioplastie
fibrillation auriculaire
Prévention des infections
personnes

---
N2-AUTOINDEXEE
Évaluation de la prescription des anticoagulants, dans le service de médecine vasculaire de l’hôpital Saint-André de Bordeaux, à travers une démarche d’audit clinique, et les indicateurs de qualité mis en place
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01601672
Introduction : l’amélioration de la qualité et la sécurité des soins passent par l’évaluation des pratiques professionnelles. Afin de mieux comprendre la démarche de qualité des soins, nous avons étudié la prescription des anticoagulants, à travers une démarche d’audit clinique sur les prescriptions dans le service de médecine vasculaire de l’Hôpital Saint-André de Bordeaux. Les objectifs de ce travail sont de dégager et d’évaluer des indicateurs de qualité simples et fiables sur la prescription des anticoagulants dans le service et de montrer une démarche de qualité, ayant pour but d’évaluer nos pratiques professionnelles ; afin de savoir si les prescriptions d’anticoagulants ont évolués, et d’identifier les actions d’amélioration des écarts observés
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
pratique professionnelle
études d'évaluation comme sujet
à travers
audit clinique
démarche
anticoagulants
services hospitaliers
audition
Médecins hospitaliers
laisse entrevoir
anticoagulant
indicateur
indication de
hôpital
clinique
Indicateurs
démarche
saints
indicateurs qualité santé
Médecine vasculaire
qualitatif
prescription d'un service
vaisseau sanguin, sai
médecine hospitalière
oreille, sai

---
N2-AUTOINDEXEE
Anticoagulants oraux directs
http://www.hug-ge.ch/sites/interhug/files/structures/medecine_de_premier_recours/anticoagulants_oraux_directs_guide_utilisation_2016.pdf
2016
false
false
false
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
France
français
recommandation professionnelle
anticoagulants
Directives
anticoagulant
directives

---
N2-AUTOINDEXEE
Les scores cliniques dans la maladie veineuse thromboembolique (MVTE). Une aide dans la décision diagnostique et thérapeutique ?: Scores cliniques pour le risque de saignement avec ou sans anticoagulation
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-530/Les-scores-cliniques-dans-la-maladie-veineuse-thromboembolique-MVTE-.-Une-aide-dans-la-decision-diagnostique-et-therapeutique-Scores-cliniques-pour-le-risque-de-saignement-avec-ou-sans-anticoagulation
L’évaluation du risque hémorragique sur anticoagulation thérapeutique en cas de maladie veineuse tromboembolique est difficile en raison de la variété des médicaments disponibles, de l’hétérogénéité des indications au traitement et à sa durée. Six scores pronostiques sont analysés ; trois d’entre eux ont présenté, lors de validations externes, une forte baisse de la capacité de discrimination. Une étude britannique, Qbleed, basée sur les données informatiques de plus d’un million de sujets, répond de façon répétée aux critères de qualité requis. Deux scores analysent aussi le risque de saignement survenant lors d’hospitalisation pour affection médicale aiguë. Il y a probablement plus à attendre du développement de nouveaux anticoagulants générant moins d’effets secondaires indésirables que de la formulation de nouveaux scores prédictifs de saignements
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
Saignée
Appréciation des risques
anticoagulant
anticoagulants
thromboembolisme veineux
clinique
thromboembolie
Maladie
maladie des veines
hémorragie
Thérapeutique
recherche opérationnelle
diagnostic
Risque
hémorragie

---
N2-AUTOINDEXEE
Rôle du cardiologue dans la prescription des innovations thérapeutiques par les médecins généralistes de Midi-Pyrénées : à propos des anticoagulants oraux direct
http://www.sudoc.fr/197021875
Introduction : L'apparition des anticoagulants oraux directs ( AOD ) en FRANCE , depuis 2008, a représenté une alternative crédible aux AVK dans la prise en charge du risque thromboembolique dans la fibrillation auriculaire . Majoritairement prescrit par les cardiologues et les angiologues , ils apparaissent utilisé de manière plus précautionneuse par les médecins généralistes , rarement primo prescripteurs , renouvelant préférentiellement la prescription initiale du spécialiste d'organes . Ces éléments nous ont amené à nous demander si le cardiologue influençait le médecin généraliste dans la prescription des AOD Objectif : évaluer l'attitude décisionnelle de prescription du médecin généraliste face à la prescription du cardiologue dans la prise en charge du risque thrombo embolique dans la FA
2016
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
anticoagulant
Cardiologues
Rôle
généralisé
pyrène
Directives
midi
médecins généralistes
cardiologue
proposant
pyrènes
anticoagulants
rôle médical
Thérapeutique
prescription
rôle
directives
thérapeutique

---
N2-AUTOINDEXEE
Modalités de prescription des anticoagulants oraux directs en 2015-2016 en Aveyron : enquête au cabinet de 35 médecins généralistes à propos de 210 patients
http://www.sudoc.fr/197027911
L'objectif de cette étude est d'analyser les prescriptions d'AOD par les généralistes aveyronnais grâce à l'utilisation de questionnaires à remplir en cours de consultation
2016
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
médecins généralistes
a comme patient
généralisé
proposant
enquêteur
anticoagulant
Directives
patients
anticoagulants
prescription
collecte de données
directives

---
N2-AUTOINDEXEE
Étude descriptive de la Prescription des Anticoagulants Oraux dans des cabinets de Médecine Générale
http://thesesante.ups-tlse.fr/1574/
Introduction : Les anticoagulants oraux occupent une place importante dans l'arsenal thérapeutique du médecin de par leurs nombreuses indications. L'objectif de notre travail était d'établir un état des lieux descriptif de la prescription des anticoagulants oraux dans des cabinets de médecine générale.
2016
false
false
false
Thèses d'exercice de Santé - Université Paul Sabatier
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
prescription
médecine générale
anticoagulants
anticoagulant
généralisé
collecte de données

---
N2-AUTOINDEXEE
La prescription des anticoagulants oraux directs est-elle entrée dans la pratique courante des médecins généralistes picards ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/view/index/docid/1493250
Introduction : les AVK bien qu’incontournables, constituent un problème majeur de santé public car ils sont pourvoyeurs d’accidents iatrogéniques graves ayant des répercussions sur la morbi-mortalité et sur la dépense de santé. Dans ce contexte, les industries pharmaceutiques ont développé les AOD dont le taux de prescriptions en 2013 a alerté les autorités sanitaires qui en ont restreint l’usage. L’objectif principal était de déterminer si la prescription des AOD était entrée dans la pratique des médecins généralistes (MG) picards
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
Directives
généralisé
entrée
anticoagulants
anticoagulant
médecins généralistes
prescription
directives

---
N2-AUTOINDEXEE
Thrombolyse intraveineuse d’un infarctus cérébral chez un patient sous anticoagulant oral direct – propositions de la société française de neurologie vasculaire (sfnv) et du groupe français d’études sur l’hémostase et la thrombose (gfht)
http://site.geht.org/wp-content/uploads/2017/07/RecoSFNV_GFHT-2016-thrombolyse-AOD.pdf
La littérature étant relativement pauvre sur cette question, avec essentiellement de petites séries de cas et une étude rétrospective, aucune recommandation ne peut être émise et les propositions de ce texte sont donc d’un faible niveau de preuve (avis d’experts). Néanmoins, il nous a semblé essentiel de prendre une position relative à la gestion en urgence d’un infarctus cérébral chez un malade traité par un AOD, cette situation étant de plus en plus fréquente.
2016
false
false
false
GEHT - Groupe d'Etude sur l'Hémostase de la Thrombose
France
français
recommandation par consensus
patients
français
a comme patient
vaisseau sanguin, sai
anticoagulant
fonction hémostatique
bouche, sai
thrombolyse
France
infarctus cérébral
lumière d'une veine
hémostase
anticoagulants
neurologie
proposita
thrombose
Directives
thrombus
sociétés
Groupes de discussion
neurologique
thrombose
infarctus cérébral
virus de la fièvre à phlébotomes de naples

---
N2-AUTOINDEXEE
Utilisation des anticoagulants chez les patients en fin de vie : enquête de pratique auprès de 105 médecins de la région Rhône-Alpes
http://n2t.net/ark:/47881/m6zg6qp5
La MTEV est une complication fréquente en soins palliatifs et sa prise en charge est complexe. Aucune recommandation n existe en fin de vie permettant de guider la conduite à tenir. Cette enquête de pratiques par questionnaire, réalisée auprès des médecins travaillant avec des patients en phase palliative de la région Rhône-Alpes a pour objectif principal de décrire les pratiques des médecins concernant la prescription de la prévention anticoagulante chez les patients en phase palliative terminale.
2016
false
false
false
Bibliothèque de l'Université Claude Bernard Lyon1
France
français
thèse ou mémoire
Patients
malades en phase terminale
régional
Vie
enquêteur
collecte de données
anticoagulant
anticoagulants
a comme patient
fin
médecins

---
N2-AUTOINDEXEE
Anticoagulants oraux directs (AODs)
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/anticoagulants-oraux-directs-aods
Les anticoagulants oraux directs (AODs) inhibent de façon spécifique et directe les facteurs de la coagulation activés qui sont soit la thrombine (seul représentant de la classe : dabigatran) soit le facteur Xa (-xabans). Les améliorations pharmacologiques apportées par ces médicaments permet une utilisation à dose fixe et sans suivi biologique du fait de variabilités intra et inter-individuelles nettement moindre que les anti-vitamines K. Parmi les caractéristiques pharmacocinétiques, il faut souligner le rôle clé de la P-gp dans le passage de tous les AOD et du CYP34A dans le métabolisme des -xabans. Il existe certaines situations cliniques comme l'insuffisance rénale, le patient âgé ou les interactions médicamenteuses nécessitant une adaptation posologique ou des précautions d'emploi. Longtemps, le manque d'antidote a été un des arguments contre cette classe médicamenteuse. Actuellement, l'idarucizumab (antidote spécifique du dabigatran) est déjà disponible. L'andexanet alpha (antidote de tous les inhibiteurs du facteur Xa) arrivera prochainement (non encore disponible). D'importantes bases de données de vraie vie concernant l'efficacité et la tolérance de ces médicaments sont maintenant disponibles et semblent conforter les données rapportées par les essais cliniques de phase III, en particulier concernant la survenue d'hémorragies graves (en particulier hémorragies intra-craniennes) qui semblent moindres sous AODs (versus anti-vitamines K)...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
anticoagulants
administration par voie orale
information sur le médicament
anticoagulant
Directives
anticoagulants
directives

---
N2-AUTOINDEXEE
Anticoagulants : héparines et dérivés
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/anticoagulants-heparines-et-derives
es médicaments inhibant l’activité des facteurs de la coagulation ont un effet anticoagulant immédiat et sont donc utilisables dans toutes les situations à risque thrombotique aigu comme : la prévention et le traitement de la maladie thromboembolique veineuse les syndromes coronariens aigus les cardiopathies emboligènes. On distingue essentiellement 2 classes de médicaments : les inhibiteurs dont le mécanisme d’action dépend de l’antithrombine avec un effet anti facteur II et anti facteur X dépendant de la longueur des molécules utilisées : héparines non fractionnées et de bas poids moléculaire (origine animale) danaparoïde (origine animale) fondaparinux (synthèse) Les inhibiteurs directs de la thrombine ou facteur II : dérives synthétiques de l’hirudine : lépirudine, désirudine et bivalirudine...
2016
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
anticoagulants
héparine
hirudines
antithrombiniques
anticoagulants
héparine
shunt
anticoagulant
héparine
danaproïde
chondroïtine sulfate B
héparitine sulfate
chondroïtines sulfate
polyosides
Fondaparinux

---
N2-AUTOINDEXEE
Etude de la conformité de la surveillance biologique chez les patients sous anticoagulants oraux directs en Midi-Pyrénées entre 2012 et 2014
http://thesesante.ups-tlse.fr/1071/
Introduction : en France, alors que les médecins du travail n’ont que peu d’informations fiables sur les accidents du travail ayant lieu dans les entreprises qu’ils suivent, les Centres antipoison reçoivent et traitent quotidiennement des appels téléphoniques en lien avec des accidents du travail d’origine toxique. L’objectif de cette étude était d’identifier les caractéristiques et les circonstances des accidents du travail d’origine toxique à partir des appels au centre antipoison.
2016
false
false
false
DUNE - Dépôt Universitaire Numérique des Etudiants - Université d'Angers
France
français
thèse ou mémoire
pyrènes
anticoagulant
biologie
Directives
pyrène
anticoagulants
biologique
Surveillance biologique
collecte de données
midi
patients
a comme patient
directives
surveillance de l'environnement

---
N2-AUTOINDEXEE
Utilisation des anticoagulants chez les patients âgés atteints de fibrillation atriale dans un service de cardiogériatrie
https://hal.archives-ouvertes.fr/view/index/identifiant/hal-01323777/lang/fr/
But de l’étude Les patients âgés atteints de fibrillation atriale (FA) ont un risque embolique élevé mais ils sont moins souvent anticoagulés. Nous voulions évaluer nos pratiques dans un service de gériatrie spécialisé. Patients et méthode Étude observationnelle descriptive incluant tous les patients de plus de 75 ans avec une FA hospitalisés pendant une période de 3 mois dans un service de cardiogériatrie.
2016
false
false
false
HAL Archives ouvertes
France
français
article de périodique
atteint
Patients
anticoagulants
fibrillation auriculaire
a comme patient
sujet âgé
anticoagulant
fibrillation
patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Anticoagulant : l'antidote du dabigatran trop peu évalué
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/52089/0/NewsDetails.aspx
Les effets de l'idarucizumab (Praxbind) ont été très peu évalués : son effet sur le risque de saignements n'est pas prouvé. Son autorisation comme antidote ne doit pas inciter à banaliser l'utilisation du dabigatran...
2016
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
anticoagulants
anticoagulant
peu
Dabigatran
études d'évaluation comme sujet

---
N3-AUTOINDEXEE
Thrombolyse intraveineuse d'un infarctus cérébral chez un patient sous anticoagulant oral direct
https://docs.wixstatic.com/ugd/47ae18_99b9f3e4e53b4b93aed377d55ac02b8c.pdf
2016
false
false
false
false
SFNV - Société Française Neuro-Vasculaire
France
français
recommandation professionnelle
a comme patient
anticoagulants
thrombolyse
lumière d'une veine
infarctus cérébral
anticoagulant
infarctus cérébral
Directives
patients
bouche, sai
directives

---
N2-AUTOINDEXEE
Utilisation des anticoagulants oraux en médecine générale en Haute Normandie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01163235
Jusqu'à récemment, l'anticoagulation orale n'était représentée que par les antivitamine K [AVK). Depuis leur mise sur le marché, les prescriptions d'anticoagulants oraux directs (AOD) ont augmenté. L'objectif de cette étude était d'observer les habitudes de prescriptions des anticoagulants oraux et l'influence des autres spécialités sur les médecins généralistes.
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
généralisé
médecine générale
anticoagulants
anticoagulant

---
N2-AUTOINDEXEE
Suspicion de thrombose veineuse profonde des membres inférieurs : évaluation de l'instauration d'un traitement anticoagulant par les médecins généralistes en Corrèze
http://www.sudoc.fr/190028742
La maladie thromboembolique veineuse est une pathologie pouvant avoir des conséquences graves. L’incidence de la maladie reste stable, la suspicion de thrombose veineuse profonde est une situation fréquente pour le médecin généraliste. 101 questionnaires représentant une suspicion clinique ont été inclus par les médecins vasculaires du département de la Corrèze.
2015
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
Traités
thrombose
Thrombose veineuse profonde
médecins généralistes
inférieur
tous les membres
anticoagulants
traitement général
thrombophlébite profonde
anticoagulant
membre inférieur
thrombose veineuse

---
N2-AUTOINDEXEE
Ressenti des médecins généralistes sur les anticoagulants oraux directs : enquête qualitative auprès de neuf médecins en Loire Atlantique
http://archive.bu.univ-nantes.fr/pollux/show.action?id=733111c8-7fd4-4db1-a5de-7520ec5c74ee
L'arsenal thérapeutique des anticoagulants oraux disponible pour le médecin généraliste s'est vu profondément modifié depuis l'arrivée des AOD en 2008. Ils visent à remplacer les AVK dans leurs indications, sans leurs inconvénients. Bien que rarement à l'initiative d'un AOD, le médecin généraliste occupe un rôle central dans la prise en charge d'un patient sous anticoagulant. L'objectif de ce travail a été d'évaluer leur ressenti sur cette nouvelle classe thérapeutique
2015
false
false
false
Bibliothèque Universitaire de l'Université de Nantes
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
qualitatif
enquêteur
collecte de données
anticoagulant
anticoagulants
Directives
neuf
généralisé
médecins généralistes
directives

---
N2-AUTOINDEXEE
Anticoagulants oraux directs (AOD) : enquête sur la perception et l’usage des AOD auprès d’un échantillon de médecins généralistes français en 2014
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01151162
Depuis 2008 sont apparus de nouvelles thérapeutiques concernant l’anticoagulation : les Anticoagulants Oraux Directs (AOD) le dabigatran etexilate (Pradaxa ) anti-IIa direc, le rivaroxaban (Xarelto ) et l’apixaban (Eliquis ) tous les deux anti-Xa directs. L’absence de consensus sur le dosage de leur activité en cas d’évènements hémorragiques et/ou thrombotiques, l’absence de réversibilité rapide de l’effet anticoagulant et les nombreuses alertes de l’ANSM et de l’HAS soulèvent la question de l’utilisation par les médecins généralistes au quotidien. Notre étude a consisté à interroger par le biais d’un web-questionnaire des médecins généralistes français sur leurs utilisations, la perception et les événements hémorragiques dont ils ont été les témoins chez des patients sous AOD
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
collecte de données
anticoagulant
anticoagulants
France
français
Directives
perception
généralisé
perception
médecins généralistes
enquêteur
directives

---
N2-AUTOINDEXEE
Evaluation de la prescription, du suivi et des complications chez les patients traités par Anticoagulants Oraux Directs (AOD)
http://www.bichat-larib.com/publications/publications.dmg.php?phase=affichage_documents&numero_publication=1264
2015
false
true
false
DMG Paris Diderot - Département de médecine générale de l'Université Paris Diderot
France
français
thèse ou mémoire
Directives
anticoagulants
continuité des soins
anticoagulant
a comme patient
anticoagulants oraux
complication
anticoagulothérapie
Patients
Traités
prescription

---
N2-AUTOINDEXEE
Les anticoagulants oraux directs : évaluation des connaissances théoriques et pratiques acquises par les étudiants en pharmacie au cours de leur cursus
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01216220
L’élaboration d’un questionnaire sur les AOD a permis d’évaluer les connaissances théoriques (« savoir ») ainsi que les compétences pratiques (« savoir-faire ») des étudiants en pharmacie de la Faculté de Grenoble
2015
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
anticoagulants
Directives
connaissance
Conférence
connaissance
étudiant pharmacie
anticoagulant
Savoir
étudiant
directives
Conférence
études d'évaluation comme sujet

---
N2-AUTOINDEXEE
Prescription et suivi des anticoagulants oraux directs en médecine générale
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01223416
Introduction : Les anticoagulants oraux directs sont recommandés dans la prise en charge de la fibrillation atriale et représentent de plus en plus une alternative au traitement AVK dans la maladie thrombo-embolique. Le médecin généraliste se retrouve au centre de la prise en charge de ces patients et est amené à prescrire et surveiller cette nouvelle classe thérapeutique. Objectif principal : Réaliser un état des lieux des modalités de prescription et de suivi des patients traités par AOD en médecine générale.
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
Directives
médecine générale
prescription
anticoagulants
anticoagulant
généralisé
directives

---
N2-AUTOINDEXEE
Anticoagulants oraux, réutilisation de données hospitalières informatisées dans une démarche de soutien à la qualité des soins
http://www.theses.fr/2015LIL2S016
Introduction :Les anticoagulants oraux soulèvent des problématiques majeures en termes de risque hémorragique et de bon usage. L’informatisation du dossier médical offre la possibilité d’accéder à de grandes bases de données que l’on peut exploiter de manière automatisée. L’objectif de ce travail est de montrer comment la réutilisation de données peut permettre d’étudier des problématiques liées aux anticoagulants et accompagner une démarche d’assurance de la qualité des soins
2015
false
false
false
theses.fr
France
français
thèse ou mémoire
démarche
qualitatif
démarche
ensemble de données
qualité des soins de santé
anticoagulant
informatique
Soins
anticoagulants
ensemble de données
soins

---
N2-AUTOINDEXEE
Des médicaments anti vitamine K aux nouveaux anticoagulants oraux, état des lieux et surveillance
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01264908
Pour la prévention et le traitement des maladies thrombo emboliques, les médicaments anti vitamine K (AVK) sont le traitement de référence et sont prescrits depuis plusieurs dizaines d’années. Cependant, ces médicaments présentent certains inconvénients, comme par exemple la nécessité de la surveillance biologique pour l’adaptation de la posologie, et sont associés à un risque iatrogénique élevé en raison des accidents hémorragiques qu’ils peuvent générer.
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
vitamine K
vitamine k
anticoagulant
antivitamines K
anticoagulants
nouveau

---
N2-AUTOINDEXEE
Rôle de la Protéine C, un anticoagulant naturel, dans l’association thrombose et cancer
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01220590
Il est désormais admis que le caractère invasif d'une tumeur est lié, non seulement, au génotype des cellules cancéreuses, mais aussi à leurs interactions avec le microenvironnement tumoral (MT). Au sein du MT, une déstabilisation de la matrice stromale favorise la progression tumorale et la dissémination métastatique. Le remaniement de la matrice extracellulaire est souvent piloté par des enzymes protéolytiques. En revanche, les effets de l'inhibition de la formation de cette matrice sont peu étudiés. C’est dans cette optique que nous nous sommes intéressés à la protéine C (PC) et son récepteur endothélial (EPCR) et à leur rôle dans la tumorigenèse des leucémies et des cancers solides
2015
false
false
false
TEL - Thèses en ligne
France
français
thèse ou mémoire
cancer
protéine c
protéines humaines
cancer
tumeur maligne, sai
naturel
anticoagulants
Cancer
thrombose
thrombus
rôle
association
thrombose
anticoagulant
protéine C
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Enquête sur la qualité du suivi ambulatoire des anticoagulants oraux chez les patients de plus de 75 ans
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01472389
Le suivi d’un traitement par antivitamine K (AVK) est majoritairement assuré en France par le médecin généraliste qui a pour rôle de prévenir le risque iatrogène inhérent à ce traitement. Les AVK, d’indication fréquente chez les patients âgés, sont associés à un risque hémorragique qui augmente avec l’âge, notamment en cas de surdosage. Nous avons réalisé une enquête téléphonique, à l’aide d’un cas clinique, auprès de 170 médecins généralistes du Val-de-Marne, afin d’évaluer la connaissance des recommandations françaises de gestion d’un traitement par AVK dans les situations à risque hémorragique (HAS 2008)
2012
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
anticoagulant
collecte de données
anticoagulants
a comme patient
qualitatif
continuité des soins
Patients
patients en consultation externe
enquêteur
patients

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
24/08/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.