Libellé préféré : héroïne;

Synonyme SNOMED : diacétylmorphine;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
De l’héroïne aux traitements de substitution et leurs détournements
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01511704
Véritable fléau dans la société actuelle, l’addiction à l’héroïne est un enjeu de santé publique. Dans ce travail de thèse, nous nous attacherons à aborder les problématiques majeures de santé liées à la consommation d’héroïne, comme notamment les risques infectieux. Puis nous étudierons la politique de réduction des risques mise au point, via des structures spécialisées telles que les CSAPA ou les CAARUD, afin de contrer les effets néfastes de cette drogue.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
héroïne
thérapeutique
Traités
héroïne
coopération internationale

---
N2-TITRE
La faisabilité et l'efficacité du traitement assisté par diacétylmorphine en Belgique
http://orbi.ulg.ac.be/handle/2268/204743
L'objectif de notre recherche était d'évaluer la faisabilité et l'efficacité du traitement assisté par diacétylmorphine à Liège. Ce traitement est destiné aux personnes dépendant de l'héroïne qui continuent à consommer malgré les traitements existants.
2016
false
false
false
ORBI - Open Repository and Bibliography - Université de Liège
Belgique
français
article de périodique
thérapeutique
héroïne
héroïne
Efficacité du traitement
Belgique
efficace
résultat thérapeutique

---
N2-AUTOINDEXEE
La substitution de l'héroïne par la morphine
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01217359
Les années 1990 ont été marquées par l’augmentation importante du nombre d’overdose chez les héroïnomanes. Les pouvoirs publics ont alors décidé de mettre en place des traitements pour ces toxicomanes. C’est ainsi que le Subutex et la Méthadone ont été mis en place avec une indication nouvelle : le traitement substitutif des pharmaco-dépendances majeures aux opiacés. Jusqu’alors, ces patients suivaient des traitements de substitution basés sur un autre opiacé, la morphine sans qu’elle n’en ait l’indication. Le ministre de la santé de l’époque a mis en place la circulaire Girard de 1996 qui a permis l’utilisation de cette molécule dans la substitution aux opiacés dans des conditions bien précises. Vingt ans après, quelle est la situation de cette substitution par la morphine ?
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
héroïne
morphine
héroïne
morphine

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
19/08/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.