Libellé préféré : SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation;

URL : http://www.sfar.org/

GIP UNF3S : N;

Synonyme CISMeF : sfar;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Recommandations d’experts portant sur la prise en charge en réanimation des patients en période d’épidémie à SARS-CoV2
Version 5 du 09/04/2020
https://www.coreb.infectiologie.com/UserFiles/File/procedures/tt-specifiques-covid-si-va-9-avr-20.pdf
Ces recommandations ont pour objet de fournir aux cliniciens les éléments essentiels de la prise en charge des patients suspects ou ayant une infection confirmée d’infection à SARS CoV2. Compte tenu de la cinétique actuelle de l’épidémie, les données fournies dans ces recommandations sont susceptibles d’évoluer et les principales sources d’informations seront rappelées tout au long du texte...
2020
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
recommandation par consensus
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Soins de réanimation
Ventilation mécanique
infections à coronavirus
antiviraux
remdésivir
association lopinavir ritonavir
chloroquine
anticorps monoclonaux
umifénovir
SARS-CoV-2
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
GS-5734
prise en charge personnalisée du patient
réanimation
ventilation artificielle
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
indoles
pneumopathie virale
alanine
Ribonucléotides

---
N1-SUPERVISEE
COVID 19 : Alerte des socie te s savantes de pe diatrie, quelle(s) implication(s) pour les anesthe sistes ?
https://sfar.org/download/covid-19-alerte-des-societes-savantes-de-pediatrie-quelles-implications-pour-les-anesthesistes/
La Société Française de Pédiatrie et certaines sociétés savantes qui lui sont rattachées ont lancé un message d’alerte mardi 26 avril 2020, à propos d’un nombre anormalement élevé de cas d’enfants présentant des tableaux cliniques sévères associant un syndrome inflammatoire et une symptomatologie variable pouvant toucher plusieurs organes...
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
enfant
signes et symptômes
inflammation
syndrome
nourrisson
Anesthésistes
rôle professionnel
information scientifique et technique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 Conduites à tenir selon le tableau clinique
https://sfar.org/conduites-a-tenir-selon-le-tableau-clinique/
Les recommandations figurant dans ce document vont e voluer au cours du temps, a mesure de l’ame lioration des connaissances. Le terme « soins habituels » signifie que les soins non urgents en rapport avec le motif de venue peuvent e tre re alise . Se re fe rer a la de finition a jour des cas possibles et ave re s, disponible sur le site de Sante Publique France.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
masques
infections à coronavirus
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
continuité des soins
quarantaine
congé maladie
COVID-19
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale

---
N2-AUTOINDEXEE
Enjeux éthiques de l’accès aux soins de réanimation et autres soins critiques (SC) en contexte de pandémie COVID-19
Pistes d’orientation provisoires (16 mars 2020)
https://sfar.org/enjeux-ethiques-de-lacces-aux-soins-de-reanimation-et-autres-soins-critiques-sc-en-contexte-de-pandemie-covid-19/
http://www.sfap.org/system/files/gt_etic_rea_covid_16_mar_20_19h_0.pdf
Dans un contexte d’exception et d’incertitude de pande mie COVID-19, ou les ressources humaines, the rapeutiques et mate rielles pourraient e tre ou devenir limite es, il est possible que les praticiens sur- sollicite s dans la dure e soient amene s a faire des choix difficiles et des priorisations dans l’urgence concernant l’acce s a la re animation, les limitations de traitements et l’accompagnement de fin de vie. L’absence de traitement spe cifique e tabli renforce les besoins de soins de support attentionne s. Les principes e thiques de justice distributive, de non malfaisance des de cisions, d’autonomie et de respect de la dignite de tous les patients sans oublier les plus vulne rables ainsi que l’indispensable confidentialite des donne es me dicales sont des guides pour la prise en charge des patients atteints de formes graves de COVID-19, mais e galement de ceux ne cessitant des soins de re animation pour une pathologie non lie e au COVID-19
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
questions éthiques
Soins de réanimation
Accès aux soins
éthique clinique
Éthique
pandémies
accessibilité des services de santé
études d'évaluation comme sujet
éthique
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 Principes de gestion des voies aériennes
https://sfar.org/principes-de-gestion-des-voies-aeriennes/
avant, pendant et après
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
SARS-CoV-2
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
prise en charge des voies aériennes
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 Principes d’organisation afflux massif SSA
https://sfar.org/principes-dorganisation-afflux-massif-ssa/
Source : Service de santé des armées – Toulon La question posée est « comment continuer à soigner alors que mes capacités de soins sont saturées voir dépassées ? ». En toute humilité, trouvez ici la déclinaison des principes d’anesthésie-réanimation militaire pour des évènements auxquels on n’est jamais assez préparé.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
infections à coronavirus
triage
Soins de réanimation
médecine d'urgence
médecine d'urgence
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Propositions concernant la prise en charge d’un femme suspecte/atteinte de Covid 19 (SARS-COV2) pour l’analgésie de accouchement
https://sfar.org/propositions-concernant-la-prise-en-charge-dun-femme-suspecte-atteinte-de-covid-19-sars-cov2-pour-lanalgesie-de-accouchement/
L’e valuation initiale est re alise e par la sage-femme ou l’obste tricien qui suit la femme en consultation. Lorsque la grossesse est d’e volution normale et ne comporte pas d’histoire me dicale sous-jacente, s’il n’existe aucun sympto me et aucun contact, la consultation d’anesthe sie peut e tre maintenue mais une consultation a distance est privile gie e, avec comple ment le jour de l’accouchement.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
infections à coronavirus
grossesse
consultation médicale
anesthésiologie
algorithme
continuité des soins
hospitalisation
traitement d'urgence
analgésie
césarienne
anesthésie de conduction
anesthésie péridurale
COVID-19
SARS-CoV-2
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
parturition
gestion des soins aux patients
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Aides cognitives – Ventilation du SDRA (COVID-19)
https://sfar.org/aides-cognitives-ventilation-du-sdra-covid-19/
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
SARS-CoV-2
intubation
sédation profonde
posture
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
algorithme
ventilation artificielle
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 Fiches mémo ventilation et intubation
https://sfar.org/fiches-memo-ventilation-et-intubation/
PRINCIPE: amener un mélange air/oxygène dans les voies aériennes du patient, en «poussant» ces gaz ( ventilation en pression positive) DEUX TYPES :-Par l’intermédiaire d’un masque facial Ventilation Non Invasive ( «VNI»)-Par l’intermédiaire d’une sonde d’intubation oro-trachéale Ventilation Invasive
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
infections à coronavirus
intubation trachéale
ventilation artificielle
COVID-19
SARS-CoV-2
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 Utilisation des appareils d’anesthésie Dräger pour la ventilation à long terme
https://sfar.org/utilisation-des-appareils-danesthesie-drager-pour-la-ventilation-a-long-terme/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=utilisation-des-appareils-danesthesie-drager-pour-la-ventilation-a-long-terme
Ce document est destiné au personnel de soins intensifs n’ayant pas d’expérience en anesthésie et devant rapidement être en mesure de manipuler l'appareil d’anesthésie Dräger. Du personnel familier de l’utilisation de la machine doit être à proximité pour aider à résoudre les questions plus complexes qui pourraient être soulevée
2020
false
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
SARS-CoV-2
infections à coronavirus
unités de soins intensifs
appareil pour l'anesthésie
ventilation artificielle
ventilation artificielle
respirateurs artificiels
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
pneumopathie virale

---
N2-AUTOINDEXEE
FAQ AviRéa Spécial COVID-19
https://sfar.org/covid-19/faq-avirea/
Prise en charge des femmes enceintes COVID et COVID- : Cs délocalisée, anesthésie en urgence, ALR… Téléconsultations pour les patients opérés pour des pathologies carcinologiques ou obstétrique ; Anesthésie et patient COVID- et COVID , port du masque FFP2 ? Antiviraux pour le traitement du COVID-19 ; Flux d’air en réanimation et dans les blocs opératoires ; Temps de contagion d’un patient COVID
2020
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
spécialisation
Spécialistes
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Décision d’admission des patients en unités de réanimation et unités de soins critiques dans un contexte d’épidémie à Covid-19
https://sfar.org/decision-dadmission-des-patients-en-unites-de-reanimation-et-unites-de-soins-critiques-dans-un-contexte-depidemie-a-covid-19/
Le contexte est celui d’une pande mie mondiale ine dite en taille, en extension, en gravite et en mortalite . L’afflux de patients en condition grave, voire en de faillance vitale pose la question de situations ou l’e quilibre entre les besoins me dicaux et les ressources disponibles est rompu. Dans un contexte d’exception ou les ressources humaines, the rapeutiques et mate rielles pourraient e tre ou devenir imme diatement limite es, il est possible que les praticiens sur-sollicite s dans la dure e soient amene s a faire des choix difficiles et des priorisations dans l’urgence concernant l’acce s a la re animation. Les principes e thiques de justice distributive, de non-malfaisance, de respect de l’autonomie et de la dignite des patients, quel que soit leur degre de vulne rabilite , ainsi que l’indispensable confidentialite des donne es me dicales sont des guides e le mentaires pour la prise en charge de ces patients atteints de formes graves de Covid-19, mais e galement des autres patients ne cessitant des soins de re animation pour une pathologie non lie e au Covid-19.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
Prise de décision clinique
services des urgences médicales
SARS-CoV-2
accompagnement de la fin de la vie
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
admission du patient
Soins de réanimation
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Préconisations pour la ventilation en réanimation de patients COVID avec des ventilateurs d’anesthésie
https://sfar.org/preconisations-pour-la-ventilation-en-reanimation-de-patients-covid-avec-des-ventilateurs-danesthesie/
2020
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
absence de sensation
Anesthésie
a comme patient
ventilation
ventilation
réanimation
anesthésie
patients
respirateurs artificiels
Ventilation
Ventilateurs
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Filtration sur le circuit des ventilateurs en contexte de ventilation pour Covid-19
Tout ce que vous devez savoir sur les filtres
https://sfar.org/tout-ce-que-vous-devez-savoir-sur-les-filtres/
L’usage de filtre a haute efficacite est recommande pour e viter la contamination des circuits du ventilateur. Le terme HEPA (HEPA High Efficiency Particulate Air) est couramment utilise comme terme e quivalent a haute efficacite . Pour e tre classe HEPA, un filtre doit e tre en mesure de fournir les garanties (Validation par test) d’une efficacite de filtration supe rieure ou e gale a 99,97% lorsque soumis a des particules d’une taille de 0,3 micron (μm) ou plus. En raison de la nature du test, seul un filtre me canique plisse peut atteindre les performances requises pour e tre ve ritablement classe comme filtre HEPA.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
information scientifique et technique
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
filtration
respirateurs artificiels
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid’anesthésie
https://sfar.org/covidanesthesie/
Dans le contexte épidémique actuel et du fait du fort tropisme respiratoire, nous proposons de constituer un registre prospectif national des patients anesthésiés alors qu’ils sont Covid-19 positifs ou suspects. L’objectif est de déterminer si ces patients sont à risque augmenté de présenter une complication respiratoire au cours des 7 jours suivants un acte d’anesthésie. Ce registre permettra également : 1/ d’apporter très rapidement des éléments de réponses pour guider la prise en charge péri-opératoire de ces patients, 2/ de décrire rétrospectivement le devenir à j28 de l’ensemble de la population et 3/ de répertorier ces patients afin de pouvoir conduire secondairement des études ancillaires.
2020
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
registre
absence de sensation
Anesthésie
anesthésie
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Utilisation hors usage initialement prévu dans le manuel utilisateur des appareils d’anesthésie GE Healthcare
https://sfar.org/utilisation-hors-usage-initialement-prevu-dans-le-manuel-utilisateur-des-appareils-danesthesie-ge-healthcare/
La situation pande mique lie e au COVID-19 suscite de nombreuses inquie tudes dans le monde concernant la disponibilite de ventilateurs de re animation pour re pondre aux besoins potentiels. Nous re pondons a votre demande d’informations sur la possibilite d’utiliser temporairement des dispositifs d’anesthe sie disponibles pour comple ter la dotation en ventilateurs.
2020
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
manuels comme sujet
Anesthésie
précis
Manuel
anesthésie
appareil pour l'anesthésie
équipement et fournitures
précis
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
CARO – Vous allez bientôt accoucher et vous vous posez des questions sur l’organisation des soins en cette période de pandémie du coronavirus
https://sfar.org/caro-vous-allez-bientot-accoucher-et-vous-vous-posez-des-questions-sur-lorganisation-des-soins-en-cette-periode-de-pandemie-du-coronavirus/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=caro-vous-allez-bientot-accoucher-et-vous-vous-posez-des-questions-sur-lorganisation-des-soins-en-cette-periode-de-pandemie-du-coronavirus
Vous allez biento t accoucher et vous vous posez des questions sur l’organisation des soins en cette pe riode de pande mie du coronavirus. Quelques modifications ont du e tre faites, compte tenu de l’augmentation de notre charge de travail en re animation. Vu les re gles de confinement, de nombreuses e quipes ont revu l’organisation des consultations d’anesthe sie et beaucoup ont opte pour la te le consultation, essentiellement par te le phone ou visio-confe rence (si vous e tes en bonne sante ).
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
information patient et grand public
épisode de soins
Organisation
Organisation
Capacité d'absorption des radicaux oxygénés
parturition
accouchement
pandémies
Périodique
Soins
organisation
coronavirus
organisateurs embryonnaires
coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
A propos des décisions médicales d’admission des patients en unité de soins critiques en context pandémique : quelques repères éthiques
Comité éthique 26/03
https://sfar.org/comite-ethique-a-propos-des-decisions-medicales-dadmission-des-patients-en-unite-de-soins-critiques-en-context-pandemique-quelques-reperes-ethiques/
https://sfar.org/download/comite-ethique-a-propos-des-decisions-medicales-dadmission-des-patients-en-unite-de-soins-critiques-en-context-pandemique-quelques-reperes-ethiques/?wpdmdl=25709&refresh=5e7f7a76d073c1585412726
Un contexte Une pandémie mondiale extraordinaire entrainant une accélération de la temporalité du soin et une rupture de l’équilibre entre les besoins et les ressources en lits de réanimation,amenant les soignants à prendre des décisions difficiles dans l’urgence.Des risques Une temporalité compromettant le temps nécessaire à la délibération qui précède la décision, et le temps nécessaire à l’acceptabilité d’une décision par les proches comme par les soignants. Une éthique d’exception renonçant aux valeurs du soinet laissant la place à l’arbitraire: le respect de la dignité et de l’autonomie, la bienfaisance et la non-malfaisance, la qualité du soin apporté à tous. Une exclusion des plus vulnérables par une logique d’efficience. Uneiniquité dans l’attribution des ressources ne garantissant pas la mobilisation de moyens pour les patients desoins critiques NON COVID, et pour les patients ne relevant pas des soins critiques (dont les patients atteints de cancers évolutifs).
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
COVID-19
COVID-19
admission du patient
Soins de réanimation
Déontologie médicale
Prise de décision clinique
formulaire
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus 2019 et période périopératoire (COVID-19)
https://sfar.org/coronavirus-2019-et-periode-perioperatoire-covid-19/
Nous demandons solennellement aux directions des hôpitaux et aux responsables des unités de soins périopératoires de mettre en place des mesures stratégiques pour les interventions sur des patients atteints ou suspectés d’être atteints de COVID-19. L’objet de ce communiqué est de présenter des mesures de précaution dans le domaine périopératoire, reconnaissant que de telles mesures reposent sur les enseignements tirés de précédentes épidémies virales. En particulier, ces mesures sont issues des réussites et des échecs constatés lors de la limitation de la transmission du SARS-CoV et du MERS-CoV dans les établissements de santé...
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
coronavirus
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
soins périopératoires
COVID-19
anesthésiologie
désinfection des mains
dispositifs de protection
intubation trachéale
extubation
recommandation professionnelle
période périopératoire
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 Optimisation de l’utilisation des traitements et alternatives
https://sfar.org/optimisation-de-lutilisation-des-traitements-et-alternatives/
Un des enjeux majeurs de l’épidémie COVID 19 est la prise en charge des patients en réanimation. Dans ce contexte La DGS a réuni des praticiens, des sociétés savantes (SFAR, SRLF, SFETD, APHP, HCL, SSA, AGEPS, CHU Lille, AP-HM CHU Grenoble, CH Melun, GH Saint Joseph Paris, CHU de Montpellier) afin d’échanger les réflexions d’optimisation de l’utilisation des traitements...
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Soins de réanimation
ventilation artificielle
COVID-19
respirateurs artificiels
préparations pharmaceutiques
équipement et fournitures
gestion de la distribution des médicaments
sédation consciente
sédation profonde
hypnotiques et sédatifs
curarisants
rationnement des services de santé
recommandation professionnelle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations SFAR / SFETD sur les AINS
https://sfar.org/recommandations-sfar-sfetd-sur-les-ains/
En avril 2019, l’ANSM attirait l’attention sur les risques d’une prescription d’anti- inflammatoires non stéroïdiens (AINS: ibuprofene, ketoprofene, naproxène) en cas d’infection. Des observations récentes suggèrent que les AINS pourraient plus spécifiquement être associés à une aggravation des patients infectés par le COVID-19. Une inhibition du système immunitaire et l’augmentation de l’expression de l’enzyme de conversion de l’angiotensine de type 2 seraient en cause, ce qui expliquerait également la vulnérabilité des patients diabétiques ou traités par IEC vis-à-vis du coronavirus.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
anti-inflammatoires non stéroïdiens
recommandation professionnelle
anti-inflammatoires non stéroïdiens
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Préconisations-Oxygénothérapie à Haut Débit (OHD)
COVID-19
https://sfar.org/download/preconisations-oxygenotherapie-a-haut-debit-ohd/?wpdmdl=25797&refresh=5e8480b3a4e611585742003
Ces préconisations s’appliquent aux patients suspects ou confirmés Covid-19hypoxémiques nécessitant une oxygénothérapie. Elles tiennent compte de paramètres qui –en dehors du contexte actuel –n’auraient pas nécessairement été pris en compte. La prise encharge des patients Covid-19 en ventilation spontanée sous OHD doit être réalisée avec les mêmes précautions d’habillage, de port de masque et de lunettesrecommandées pour la prise en charge des patients Covid-19. Cependant, pour le masque, compte tenu du risque d’aérosolisation avec cette technique, nous préconisons l’utilisation d’un masque FFP2. Compte tenu du risque d’aggravation rapide de ces patients, une surveillance stricte est indispensable Le score ROX1,2(et ses variations au cours du temps) peut être utile (cf algorithme)(il n’est en aucun cas la panacée!)c’est un outil qui a l’avantage de la simplicité (peut être calculer par les étudiants hospitaliers, les soignants) pour aider:-à la surveillance de ces patients-à identifier des patients qui s’aggravent-à la décision d’intubation NB: l’algorithme proposé en fin de document n’est qu’un élément parmi d’autres de la décision d’intubation. En l’absence de données chez les patients Covid-19, les seuils proposés sont ceux issus depatients en IRA hypoxémique non Covid.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
Hypoxie
algorithme
recommandation professionnelle
COVID-19
oxygénothérapie
oxygénothérapie
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des patients diabétiques à la phase aiguë d’une infection, en réanimation
COVID-19
https://sfar.org/prise-en-charge-des-patients-diabetiques-a-la-phase-aigue-dune-infection-en-reanimation/
https://www.sfdiabete.org/files/files/Divers/diabete_covid_et_reanimation_mars_2020.pdf
Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle, il nous a semblé utile de diffuser aux services de réanimation les fiches pratiques de la prise en charge de la glycémie en réanimation chez les patients diabétiques de type 1 (DT1) et de type 2 (DT2)(Annexe 1). Il existe en effet beaucoup de similitudes dans la gestion de la glycémie entre la période périopératoire (les phases per et postopératoires) et une décompensation glycémique aiguë durant la phase d’infection virale nécessitant un séjour en réanimation. Ces règles valent d’ailleurs d’une façon générale pour les patients admis en réanimation et atteints d’infection et ne sont donc pas exclusives de l’infection virale à Covid 19.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
SFD - Société Francophone du Diabète
France
unités de soins intensifs
diabète de type 1
diabète de type 2
gestion des soins aux patients
glycémie
période périopératoire
COVID-19
recommandation professionnelle
COVID-19
Diabète
réanimation
Infection
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Covid-19 : les lignes ont bougé – leçons tirées de deux mois de covid-19
https://sfar.org/covid-19-les-lignes-ont-bouge-lecons-tirees-de-deux-mois-de-covid-19/
La pande mie COVID-19 a plonge notre pays dans une crise sanitaire sans pre ce dent. Le foyer infectieux a de bute en Chine dans la province de Wuhan, puis a touche l’Europe avec un premier foyer en Italie puis une diffusion en France et en Espagne. Depuis, environ deux mois se sont e coule s, et la situation initialement appre hende e a sensiblement e volue au fur et a mesure que les expe riences collective et individuelle ont progresse . Nous reprenons ici quelques points subjectifs qui nous semblent inte ressants a de velopper.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Getinge – Ventilation des patients en soins intensifs à l’aide des appareils d’anesthésie Flow-i, Flow-c et Flow-e
COVID-19
https://sfar.org/getinge-ventilation-des-patients-en-soins-intensifs-a-laide-des-appareils-danesthesie-flow-i-flow-c-et-flow-e/
Compte tenu de la crise sanitaire due au nouveau coronavirus (2019-nCoV) et de la possibilité de reconversion d'appareils d'anesthésie Flow-i, Flow-c et Flow-e en ventilateurs de réanimation dans les unités de soins intensifs, Getinge souhaite attirer votre attention sur des informations importantes dans les trois sections suivantes
2020
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
ventilation
a comme patient
Soins de réanimation
Soins intensifs
Anthropologie, enseignement, sociologie et phénomènes sociaux
appareil pour l'anesthésie
Ventilation
équipement et fournitures
ventilation
Soins aux patients
Anesthésie
Anesthésistes
Anesthésie
soins aux patients
anesthésie
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Priorisation des traitements de réanimation pour les patients en état critique en situation d’épidémie de COVID-19 avec capacités limitées
Version du 15 avril 2020 validée SFAR et SSA/EVDG
https://sfar.org/priorisation-des-traitements-de-reanimation-pour-les-patients-en-etat-critique-en-situation-depidemie-de-covid-19-avec-capacites-limitees/
L’expansion rapide de la pandémie COVID-19 provoque un afflux prolongé de patients en état cri-tique avec une prédominance de SDRA (1). L’enjeu est d’offrir à tous les malades des soins de lameilleure qualité possible, en répartissant les moyens disponibles pour maximiser les chances deguérison du plus grand nombre, dans le respect de l’éthique.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
Soins de réanimation
Soins de réanimation
triage
triage
recommandation professionnelle
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Traitement anticoagulant pour la prévention du risque thrombotique chez un patient hospitalisé avec Covid-19 et surveillance de l’hémostase
version courte (3 avril 2020)
https://sfar.org/traitement-anticoagulant-pour-la-prevention-du-risque-thrombotique-chez-un-patient-hospitalise-avec-covid-19-et-surveillance-de-lhemostase/
Chez les patients hospitalisés avec COVID-19, la prévention de la maladie thromboembolique par une HBPM est l’option de choix, mais il est vraisemblable que les posologies validées en médecine soient fréquemment insuffisantes, et notamment dans les formes sévères et en cas d’obésité.De plus, plusieurs observations récentes en France et en Italie soutiennent qu’une embolie pulmonaire sévère est très fréquente chez les patients covid-19 hospitalisés, avec une incidence d’évènements supérieure à 10% en réanimation (données non publiées, Strasbourg, Lille, Grenoble, Cremona-Italie)...
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
embolie et thrombose
continuité des soins
COVID-19, forme respiratoire, virus identifié
tests de coagulation sanguine
facteurs de risque
héparine
recommandation professionnelle
patients hospitalisés
anticoagulothérapie
risque
anticoagulants
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Ventiler plusieurs patients sur un seul ventilateur
https://sfar.org/ventiler-plusieurs-patients-sur-un-seul-ventilateur/
Dans l’hypothe se ou le nombre de patients devant be ne ficier d’une ventilation artificielle viendrait a exce der la disponibilite de ventilateurs disponibles dans les e tablissements de sante en France, la possibilite de placer plusieurs patients sur un seul et me me ventilateur a re cemment e te e voque e. La Socie te Franc aise d’Anesthe sie et de Re animation (SFAR) a e te sollicite e afin de contribuer a l’e laboration de recommandations concernant les modalite s d’utilisation de cette option the rapeutique dans le contexte e pide mique lie au COVID-19.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
risque
ventilation artificielle
COVID-19
information scientifique et technique
respirateurs artificiels
ventilation artificielle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
ECMO chez l’enfant en situation de pandémie COVID-19
https://sfar.org/ecmo-chez-lenfant-en-situation-de-pandemie-covid-19/
La situation très préoccupante de la pandémie actuelle par le SARS-CoV-2 (ou Coronavirus COVID-19)est responsable d’une incidence forte de syndrome de détresse respiratoire aigüe (SDRA) chez l’adulte. Néanmoins,cette situation exceptionnellene doit donc pas faire minimiser l’existence de formes graves chez l’enfant et l’adolescent.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
oxygénation extracorporelle sur oxygénateur à membrane
nouveau-né
adolescent
dyspnée
recommandation professionnelle
enfant
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Protection oculaire en Réanimation
https://sfar.org/protection-oculaire-en-reanimation/
Conformément aux recommandations de la SFAR(-SFO) de 2016, il est important de veiller à la protection oculaire des patients neuro-sédatés en séjour de réanimation, qui sont exposés à des complications cornéennes majeures par mal-occlusion palpébrale, liée au défaut de réflexe de clignement. Ce risque est majoré en situation de position ventrale prolongée, qui interdit les soins oculaires dédiés et ajoute le danger de l’agression mécanique des appuis ou coussins de maintien. Des cas d’ulcères d’exposition pouvant s’infecter sont à redouter...
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
Soins de réanimation
sédation profonde
maladies de la cornée
recommandation professionnelle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Bilan d’hémostase chez les femmes enceintes COVID confirmées ou suspectes
https://sfar.org/preconisations-caro-sfar-cngof-sur-hemostase-et-thrombose/
Des modifications de l’hémostase semblent présentes chez les patient(e)s infecté(e)s par le SARCoV-2 (COVID-19). Dans ce contexte, le CARO, la SFAR et le CNGOF proposent la stratégie d’évaluation et de prise en charge suivante (en date du 7 avril 2020)
2020
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
Bilan
hémostase
grossesse
États financiers
femmes enceintes
fonction hémostatique

---
N2-AUTOINDEXEE
Protocole de prise en charge des patients pédiatriques en période d’épidémie de COVID hors cas confirmés COVID
https://sfar.org/protocole-de-prise-en-charge-des-patients-pediatriques-en-periode-depidemie-de-covid-hors-cas-confirmes-covid/
L’objectif de ces recommandations est la protection des soignants, la limitation de la propagation du virus tout en évitant une surutilisationdes ressourceshumaines ou matérielles. Ces recommandations sont susceptibles d’évoluer en fonction des données de la science et des observations du terrain.En cas de cas COVID confirmé, les recommandations de la SFAR doivent être appliquées.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
a comme patient
prise en charge personnalisée du patient
pédiatrie
Périodique
pédiatre
Épidémies
Pédiatres
Épidémies de maladies
épidémies
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Préconisations pour l’utilisation parcimonieuse des molécules en tension durant la pandémie COVID-19
https://sfar.org/preconisations-pour-lutilisation-parcimonieuse-des-molecules-en-tension-durant-la-pandemie-covid-19/
https://www.srlf.org/wp-content/uploads/2020/04/Préconisations-TRT-16-04.pdf
Dans le cadre de la crise liée à la pandémie du Covid 19, les réunions régulières avec les correspondants du Ministère des solidarités et de la santéet les représentants des sociétés savantesmettent en exergue une tension certaine qui RISQUE d’aboutir à une pénurie pour les molécules utilisées pour la sédation ainsi que certains antibiotiques comme les macrolides. Les modèles prenant en compte la consommation moyenne depuis le début de la pandémie, le nombre de patients admis en réanimation, la durée de séjour et les éventuels réapprovisionnements prédisent une pénurie d’ici 7 à 15 jours en fonction des efforts accomplis. La prise en compte par chacun de la nécessité d’une utilisation raisonnée est aujourd’hui un impératif.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
utilisation médicament
sédation profonde
Gestion responsable des antimicrobiens
analgésiques
sédation consciente
hypnotiques et sédatifs
antibactériens
co-infection
recommandation de santé publique
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Préconisations pour l’adaptation de l’offre de soins en anesthésie-réanimation dans le contexte de pandémie de COVID-19
Version Mai 2020
https://sfar.org/preconisations-pour-ladaptation-de-loffre-de-soins-en-anesthesie-reanimation-dans-le-contexte-de-pandemie-de-covid-19/
La reprise d’activité interventionnelle aura lieu alors que la pandémie de COVID-19 est en cours. Nous devons organiser un accès à ces soins en répondant à un double impératif: 1) offrir un accès à des soins de qualité à des patients dont la procédure ne peut pas (ou plus) être reportée, et 2) limiter le risque de contamination de ces patients et des personnels soignants les prenant en charge.Le choix des mesures spécifiques à mettre en place pour la prise en charge d’un patient dans ce contexte sera guidé par le risque lié au patient et par le risque lié à l’intervention...
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
qualité des soins de santé
Appréciation des risques
procédures de chirurgie opératoire
analgésie
adulte
enfant
soins périopératoires
Prévention des infections
consultation d'anesthésie
recommandation professionnelle
anesthésie
prestations des soins de santé
Soins de réanimation
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Effet d’une prémédication à l’albuterol (salbutamol) versus placebo sur l’incidence des évènements respiratoires chez les enfants bénéficiant d’une amygdalectomie
https://sfar.org/effet-dune-premedication-a-lalbuterol-salbutamol-versus-placebo-sur-lincidence-des-evenements-respiratoires-chez-les-enfants-beneficiant-dune-amygdalectomie/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=effet-dune-premedication-a-lalbuterol-salbutamol-versus-placebo-sur-lincidence-des-evenements-respiratoires-chez-les-enfants-beneficiant-dune-amygdalectomie
Ce que nous savons déjà sur le sujet L’amygdalectomie est une des chirurgies les plus fréquemment pratiquées en Europe [1]. Différentes études retrouvent cette chirurgie comme facteur de risque de complications respiratoires, qu’elles soient mineures (toux, obstruction) ou majeures (laryngospasme, bronchospasme, désaturation) [2,3]. Les autres facteurs de risque sont l’infection récente et/ou récurrente des voies aériennes supérieures (VAS), une hyperréactivité bronchique ; facteurs majoritairement présents chez les enfants devant bénéficier d’une amygdalectomie. L’administration des β2 mimétiques en prémédication a été proposée pour diminuer ces complications respiratoires chez les enfants présentant une hyperréactivité bronchique [4]. Les recommandations françaises suggèrent l’administration de salbutamol chez les enfants de moins de 6 ans présentant une infection récente des voies aériennes supérieures afin de diminuer les complications respiratoires (grade2 , accord fort) [5]. L’hypothèse formulée par les auteurs était que l’administration d’un β2 mimétique pourrait diminuer de 50% les complications respiratoires versus un placebo.
2020
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
lecture critique d'article
incidence
Enfant
Effet placebo
salbutamol
Enfant
enfant
SALBUTAMOL
salbutamol
albutérol
enfant
Enfant
prémédication
amygdalectomie
Enfant
amygdalectomie

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge du brûlé grave à la phase aiguë chez l’adulte et l’enfant
https://sfar.org/prise-en-charge-du-brule-grave-a-la-phase-aigue-chez-ladulte-et-lenfant/
OBJECTIF : Produire un cadre facilitant la prise de décision pour la prise en charge du brûlé à la phase aiguë, chez l’adulte et chez l’enfant...
2019
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
Maladie aigüe
unités de soins intensifs de brûlés
Soins de réanimation
brûlures
indices de gravité des traumatismes
lésion par inhalation de fumée
brûlures par inhalation
douleur
bandages
recommandation professionnelle
gestion des soins aux patients
enfant
brûlures
adulte

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact sur le « délirium » post-opératoire d’une titration de l’anesthésie par l’index Bispectral
https://sfar.org/impact-sur-le-delirium-post-operatoire-dune-titration-de-lanesthesie-par-lindex-bispectral/
Dans cette étude prospective monocentrique interventionnelle, les auteurs ont évalué chez des patients âgés ( 60 ans) l’impact que pouvait avoir une titration de l’anesthésie guidée par le BIS sur l’incidence du « délirium » post-opératoire après chirurgie majeure. Au total, 1232 participants ont été randomisés afin de recevoir soit une anesthésie guidée par le BIS, soit une anesthésie standard. La profondeur de l’anesthésie était adaptée sur la concentration inspirée d’halogénés.
2019
false
true
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
période postopératoire
délire avec confusion
autres formes de delirium
sujet âgé
délire avec confusion
Index bispectral
lecture critique d'article
anesthésie
délire avec confusion
Délirium
Anesthésie
delirium
anesthésie opératoire

---
N1-SUPERVISEE
Gestion et prévention de l’anémie (hors hémorragie aigüe) chez le patient adulte de soins critiques
https://sfar.org/gestion-et-prevention-de-lanemie-hors-hemorragie-aigue-chez-le-patient-adulte-de-soins-critiques/
L’anémie est extrêmement fréquente chez les patients de soins critiques, concernant environ deux tiers des patients dès l’admission, avec un taux d’hémoglobine (Hb) moyen à l’admission à 11,0 g/dL [1, 2]. Au cours du séjour en soins critiques, les spoliations sanguines répétées (prélèvements sanguins, gestes invasifs, chirurgie etc…), la dilution et l’inflammation contribuent à diminuer le taux d’hémoglobine [3, 4]. Il faut également souligner que la sévérité de l’anémie à l’admission est associée à une augmentation de la morbi-mortalité des patients de soins critiques. Le travail de synthèse des experts et l’application de la méthode GRADE ont abouti à 10 recommandations concernant la prévention et la prise en charge de l’anémie chez les patients adultes de soins critiques. L’hémorragie aiguë et les anémies chroniques étaient exclues du champ de ces recommandations. Les experts recommandent de mettre en place des stratégies de réduction des prélèvements sanguins, d’utiliser des seuils transfusionnels restrictifs (une figure expose les cibles d’hémoglobine à atteindre en fonction des contextes) d’adopter une politique de transfusion unitaire, de ne pas choisir les culots globulaire selon leur duré de conservation, de traiter par érythropoïétine les patients anémiques, notamment après traumatisme, en l’absence de contre-indications et de ne pas donner de fer (en dehors d’un traitement par érythropoïétine).
2019
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
anémie
algorithme
transfusion sanguine
anémie
transfusion sanguine
morbidité
recommandation professionnelle
adulte
Soins de réanimation
anémie
soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de l’Hyperthermie Maligne
https://sfar.org/prise-en-charge-de-lhyperthermie-maligne/
L’Hyperthermie Maligne (HM) est définie comme une réponse anormale aux agents anesthésiques halogénés et/ou au curare dépolarisant chez des personnes présentant une anomalie génétique affectant le muscle strié squelettique...
2019
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
hyperthermie maligne
Appréciation des risques
algorithme
facteur prédictif de maladie
anesthésie
risque
hyperthermie maligne
signes et symptômes
dantrolène
hyperthermie maligne
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
hyperthermie maligne

---
N1-SUPERVISEE
Propositions du GIHP et du GFHT pour le diagnostic et la prise en charge d’une thrombopénie induite par l’héparine
https://sfar.org/propositions-tih-gihp-gfht-sfar/
La Thrombopénie Induite par l’Héparine (TIH) est une pathologie rare, iatrogène, caractérisée par sa gravité potentielle, essentiellement liée aux thromboses, et par ses difficultés diagnostiques et thérapeutiques. En 2002, une conférence d’experts mobilisée par la SFAR avait rédigé des recommandations de prise en charge de la TIH (1). Depuis lors, les médicaments disponibles pour traiter les malades ont évolué, avec notamment la disparition de la lépirudine, la prescription croissante du fondaparinux et des anticoagulants oraux directs, et les tests biologiques nécessaires au diagnostic sont plus performants. Ces évolutions ont conduit le Groupe d’Intérêt en Hémostase Périopératoire (GIHP) et le Groupe Français d’Etudes sur l’Hémostase et la Thrombose (GFHT) en collaboration avec la Société Française d’Anesthésie-Réanimation (SFAR) à définir des propositions actualisées pour le diagnostic et la prise en charge des TIH.
2019
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
Thrombopénie induite par héparine
thrombopénie
thrombopénie
Appréciation des risques
numération des plaquettes
continuité des soins
signes et symptômes
anticoagulants
danaparoïde
argatroban
antithrombiniques
Fondaparinux
administration par voie orale
recommandation pour la pratique clinique
héparine
thrombopénie
gestion des soins aux patients
thrombopénie induite par l'héparine
chondroïtine sulfate B
héparitine sulfate
chondroïtines sulfate
acides pipécoliques

---
N1-SUPERVISEE
Réhabilitation améliorée après lobectomie pulmonaire
https://sfar.org/rehabilitation-amelioree-apres-lobectomie-pulmonaire/
L’objectif de ces RFE conduites de manière commune par des experts chirurgicaux de la SFCTCV et médicaux de la SFAR était d’analyser l’intérêt de différentes mesures chirurgicales et médicales qui pourraient s’inscrire systématiquement dans un programme de Réhabilitation Améliorée après Chirurgie (RAC) de lobectomie pulmonaire. Cinq champs ont été définis.
2019
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
pneumonectomie
tumeurs du poumon
anesthésie
analgésie
sélection de patients
soins préopératoires
soins postopératoires
Lobectomie pulmonaire
diffusion de l'information
complications postopératoires
douleur postopératoire
recommandation pour la pratique clinique
réhabilitation pulmonaire
rééducation pulmonaire
Lobectomie pulmonaire
Lobectomie pulmonaire

---
N1-SUPERVISEE
Réhabilitation améliorée après chirurgie orthopédique lourde du membre inférieur (Arthroplastie de hanche et de genou hors fracture)
https://sfar.org/rehabilitation-amelioree-chirurgie-orthopedique-lourde-membre-inferieur/
Le concept de réhabilitation ou de récupération améliorée après chirurgie (RAAC) a été défini par Henrik Kehlet dans le milieu des années 90, d’abord en chirurgie digestive puis en orthopédie [1,2]. La SFAR et la Société française de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique ont décidé de travailler de manière conjointe à l’élaboration d’un référentiel commun sur la réhabilitation après arthroplasties de hanche et de genou. Les experts sur la même base que lors de l’élaboration des RFE en chirurgie digestive, ont listé les paramètres spécifiques à l’orthopédie en s’appuyant sur ceux proposés par le Groupe Francophone de Réhabilitation après Chirurgie. Après synthèse du travail des experts et application de la méthode GRADE, 27 recommandations ont été formalisées.
2019
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
durée du séjour
complications postopératoires
douleur postopératoire
glucocorticoïdes
embolie et thrombose
drainage
cryothérapie
lever précoce
recommandation professionnelle
arthroplastie prothétique de genou
arthroplastie prothétique de hanche

---
N1-SUPERVISEE
Étude MYRIAD : Le choix de l’anesthésie (agent halogéné ou intraveineux) modifie-t-il la mortalité à 1 an en chirurgie cardiaque ?
https://sfar.org/etude-myriad-le-choix-de-lanesthesie-agent-halogene-ou-intraveineux-modifie-t-il-la-mortalite-a-1-an-en-chirurgie-cardiaque/
Ce que nous savons déjà sur le sujet La chirurgie cardiaque, et notamment la chirurgie de revascularisation coronaire, est une procédure opératoire classique, qui représente plus de 300.000 interventions par an aux USA mais qui est grevée d’une mortalité à un an de 2 à 3%. Les agents volatils halogénés (AVH) sont doués de propriétés cardioprotectrices via un phénomène de pré- et de postconditionnement. Plusieurs méta-analyses ont montré un bénéfice à l’utilisation des AVH au cours de la chirurgie coronaire et notamment une baisse de la mortalité [1,2]. Il est par conséquent recommandé d’utiliser les AVH au cours de ce type de chirurgie (IB) [3].
2019
false
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
anesthésiques intraveineux
maladie coronarienne
maladie coronarienne
617.41 - Chirurgie de l'appareil cardio-vasculaire
615.781 - Anesthésiques
lecture critique d'article
chirurgie thoracique
anesthésiques par inhalation
chirurgie cardiaque
Procédures d'anesthésie cardiaque

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge du traumatisme abdominal grave de l’adulte : les 48 premières heures
https://sfar.org/prise-en-charge-du-traumatisme-abdominal-grave-de-ladulte-les-48-premieres-heures/
Les traumatismes abdominaux graves de l’adulte représentent environ 15-20 % des lésions observées en traumatologie, et sont associés à une mortalité élevée, de l’ordre de 20 %. Le décès est considéré évitable une fois sur deux et la localisation lésionnelle considérée comme étant à l’origine de la mort est l’abdomen dans 53% des cas. Dans ces recommandations formalisées d’expert (RFE), nous abordons les atteintes abdominales intra-péritonéales et rétro-péritonéales en incluant les atteintes diaphragmatiques. Seront exclus de ces RFE les patients pédiatriques et les femmes enceintes. Ces RFE sont également limitées aux 48 premières heures ; ces heures étant cruciales pour la prise en charge de ces patients. Nous proposons comme définition du traumatisme abdominal grave ou de sa suspicion : 1) la suspicion d’un traumatisme abdominal associé à la présence d’au moins un critère de Vittel en pré-hospitalier [3] et/ou 2) une lésion abdominale classée 3 selon la classification de l’Abbreviated Injury Scale (AIS) [4]. Les différents champs explorés par ces RFE sont : 1) la stratégie diagnostique, 2) la stratégie thérapeutique et 3) les modalités précoces de surveillance.
2019
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
traumatismes de l'abdomen
traumatismes de l'abdomen
traumatismes de l'abdomen
continuité des soins
algorithme
traumatismes de l'abdomen
traumatismes de l'abdomen
recommandation pour la pratique clinique
traumatismes de l'abdomen
gestion des soins aux patients
adulte

---
N1-SUPERVISEE
BAVU or not BAVU ? Est-ce réellement une question pour l’intubation trachéale des patients de réanimation ?
https://sfar.org/bavu-or-not-bavu-est-ce-reellement-une-question-pour-lintubation-tracheale-des-patients-de-reanimation/
Contexte L’intubation trachéale des patients critiques en réanimation est un acte à très haut risque de complications, d’autant plus si celle-ci est difficile. Ainsi, l’étude française Frida-Réa conduite par l’équipe de Jaber et coll en 2013 a identifié un taux de complications de 51% en cas de difficulté d’intubation (36% en l’absence de difficulté d’intubation) 1. Les complications sévères observées incluaient notamment un risque d’hypoxémie profonde, d’état de choc, d’arrêt cardiaque et de décès. En cas de difficulté d’intubation, l’optimisation préalable de l’hémodynamique et des réserves en oxygène (pré-oxygénation) du patient sont indispensables 2. La littérature est assez riche en ce qui concerne les techniques de pré-oxygénation (BAVU, ventilation non-invasive (VNI) 3, oxygénothérapie nasale à haut débit (ONHD) 4, 5, voire VNI et ONHD 6). La technique à privilégier reste débattue et liée au type de patient (médical ou chirurgical) comme à l’expertise du praticien réalisant ce geste technique. Par contre, la réalisation d’une ventilation pendant l’apnée du patient, après l’induction anesthésique et avant la laryngoscopie, n’a jamais fait l’objet d’une étude de grande envergure.
2019
false
true
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
respirateurs artificiels
intubation trachéale
intubation trachéale
Maladie grave
Hypoxie
Ventilation à pression positive
unités de soins intensifs
oxygène
616.102 5 - Réanimation cardio-respiratoire
lecture critique d'article
intubation trachéale

---
N1-SUPERVISEE
Intérêts de l’apprentissage par simulation en soins critiques
https://sfar.org/interets-de-lapprentissage-par-simulation-en-soins-critiques/
Le terme de simulation regroupe de nombreuses modalités techniques, de coûts d’achat et de maintenances variables. Certaines modalités sont bien établies, parfois de très longue date, d’autres inversement sont encore expérimentales ou en cours de développement.Ces recommandations sont le résultat du travail d’un groupe d’experts réunis par la Société de Réanimation de Langue Française (SRLF), la Société Française d’Anesthésie Réanimation (SFAR) et la Société Française de Médecine d’Urgence (SFMU), la Société Francophone de Simulation en Santé (SOFRASIMS). Pour aboutir à l’élaboration de ces recommandations, la démarche a été volontairement pragmatique et logique. Dans un premier temps, le comité d’organisation a défini les questions à traiter avec les coordonnateurs, et il a ensuite désigné les experts en charge de chacune d’entre elles. Les questions ont été formulées selon un format PICO (Patients – Intervention Comparaison – Outcome). L’analyse de la littérature a ensuite été conduite selon la méthodologie GRADE (Grade of Recommendation Assessment, Development and Evaluation). Du fait de la thématique abordée, la simulation en soins critiques, il a été décidé en amont de la rédaction des recommandations, d’adopter un format de Recommandations pour la Pratique Professionnelle (RPP) plutôt qu’un format de Recommandations Formalisées d’Experts (RFE). Dix recommandations ont ainsi été formulées. Le champ de l’apprentissage des compétences non techniques a été exploré dans 8 dimensions (place de la simulation dans ce domaine, conditions spécifiques de sa pratique, impact sur le travail en équipe, la communication interindividuelle, l’empathie, les compétences relationnelles, le développement des processus cognitifs, ou les performances cliniques) et 12 recommandations ont été formulées. Les situations sanitaires exceptionnelles ont enfin été abordées et font l’objet de 2 recommandations.
2019
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
Formation par simulation
recommandation professionnelle
Soins de réanimation

---
N1-SUPERVISEE
Modalités de surveillance des patients relevant du secteur d’anesthésie ou des soins critiques pour leur transport intra-hospitalier
https://sfar.org/modalites-de-surveillance-des-patients-relevant-du-secteur-danesthesie-ou-des-soins-critiques-pour-leur-transport-intra-hospitalier/
La mission confiée au CAMR par le Conseil d’Administration de la SFAR, est d’analyser les risques pour les personnes associées au processus d’anesthésie et de promouvoir des stratégies de maîtrise de ces risques. A ce titre, le CAMR propose des modalités de surveillance des patients lors de leur transport intra-hospitalier. Ce travail d’expertise fait suite à des cas rapportés d’évènements indésirables graves et / ou de décès. Ces propositions doivent s’accompagner dans les établissements d’une formation spécifique, d’un recensement et d’une mise à niveau progressive des matériels disponibles.
2019
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
transfert de patient
monitorage physiologique
Hypoxie
recommandation professionnelle
Soins de réanimation
anesthésie

---
N1-SUPERVISEE
Devenir neuro-développemental à l’âge de 5 ans après une anesthésie générale ou une anesthésie régionale vigile (étude GAS): essai d’équivalence international, multicentrique, randomisé et contrôlé.
https://sfar.org/devenir-neuro-developpemental-a-lage-de-5-ans-apres-une-anesthesie-generale-ou-une-anesthesie-regionale-vigile/
Depuis une quinzaine d’années, de nombreux travaux expérimentaux sur des modèles animaux (rongeurs, primates) ont montré une neurotoxicité après exposition à un jeune âge à la plupart des agents anesthésiques. Cette neurotoxicité se traduit par une apoptose des cellules neuronales, une dysfonction de la neurogénèse et cliniquement par des troubles du comportement et des troubles de l’apprentissage. Les résultats de ces études expérimentales sont discutables pour une transposition au jeune enfant (posologies utilisées, durées d’exposition, absence de stimuli chirurgicaux). Les études cliniques, toutes rétrospectives, montrent des résultats contradictoires et l’existence de nombreux biais et facteurs confondants ne permettent pas d’établir une corrélation. Suite à ces études, la FDA a lancé une alerte sur l’anesthésie générale chez l’enfant de moins de 3 ans, entrainant le risque d’annulations chirurgicales. Les premiers résultats de l’étude GAS ont été publiés et montrent l’absence de différence entre les 2 groupes à l’âge de 2 ans.
2019
false
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
Troubles du développement neurologique
enfant d'âge préscolaire
études multicentriques comme sujet
Essais d'équivalence comme sujet
essais contrôlés randomisés comme sujet
anesthésiques
617.960 41 - Complications de l'anesthésie
lecture critique d'article
anesthésie de conduction
anesthésie générale

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge d’une personne atteinte d’hémophile A avec inhibiteur traitée par emicizumab (Hemlibra ) dans un contexte de chirurgie ou d’hémorragie
https://sfar.org/prise-en-charge-personne-hemophile-a-avec-inhibiteur-traitee-par-emicizumab-dans-contexte-chirurgie-ou-hemorragie/
Propositions de la filière des maladies hémorragiques constitutionnelles (MHEMO), du centre de référence de l’hémophilie et autres déficits constitutionnels en protéines de la coagulation (CRH) en collaboration avec le Groupe d’intérêt en hémostase péri-opératoire (GIHP) La mise à disposition d’Hemlibra est récente et nécessite d’adapter les modalités de prise en charge en cas de saignement, de suspicion de saignement et lors de gestes invasifs réalisés en urgence ou programmée. Ceci impose la rédaction en concertation multidisciplinaire de propositions de prise en charge qui doivent régulièrement être adaptées aux données disponibles. Le texte suivant a été rédigé dans le but de guider la prise en charge des personnes atteintes d’hémophile A avec inhibiteur traitées par Hemlibra.
2019
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
HEMLIBRA
hémophilie A
procédures de chirurgie opératoire
perte sanguine peropératoire
hémorragie postopératoire
injections sous-cutanées
hémorragie
facteur VIIa recombinant
NOVOSEVEN
FEIBA
Facteurs de coagulation ayant une activité court-circuitant l'inhibiteur du facteur VIII
acide tranéxamique
algorithme
facteur 8 humain
recommandation pour la pratique clinique
hémorragie
gestion des soins aux patients
émicizumab
anticorps bispécifiques
anticorps monoclonaux humanisés
facteur VIIa
protéines recombinantes
facteurs de la coagulation sanguine
facteur VIII

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des patients présentant, ou à risque, de traumatisme vertébromédullaire
https://sfar.org/prise-en-charge-des-patients-presentant-ou-a-risque-de-traumatisme-vertebromedullaire/
En France, l’incidence des traumatismes médullaires est de l’ordre de 2000 cas annuel, touchant des hommes souvent, engendrant ainsi un réel impact de santé publique. Différents acteurs vont être impliqué, à différents temps, dans la prise en charge de ces patients au décours de leur hospitalisation (anesthésistes réanimateurs, urgentistes, chirurgiens, médecins rééducateurs). Chaque temps aura un impact sur le devenir à distance. Une meilleure connaissance de la physiopathologie, des complications ainsi que des progrès techniques permettent maintenant d’envisager une meilleure prise en charge de ces malades. Ces recommandations sont donc une actualisation des recommandations de 2003, à la lumière de la progression dans la connaissance des patients traumatisés vertébro-médullaires au cours des dix dernières années.
2019
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
traumatismes de la moelle épinière
Soins de réanimation
traumatismes de la moelle épinière
traumatismes de la moelle épinière
adulte
glucocorticoïdes
traumatismes de la moelle épinière
traumatismes de la moelle épinière
douleur
immobilisation
intubation trachéale
sevrage de la ventilation mécanique
cathétérisme urinaire
algorithme
recommandation professionnelle
prise en charge personnalisée du patient

---
N1-VALIDE
Recommandations pour la pratique des blocs moteurs périphériques en Médecine Physique et de Réadaptation (MPR)
https://sfar.org/recommandations-pour-la-pratique-des-blocs-moteurs-peripheriques-en-medecine-physique-et-de-readaptation-mpr/
L’objet de ce travail encore jamais réalisé, est de définir une utilisation maitrisée des agents anesthésiques selon des modalités sécuritaires et qualitatives, pour et dans des unités de médecine physique et de réadaptation...
2018
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
bloc nerveux
bloc nerveux
spasticité musculaire
sécurité des patients
anesthésiques locaux
médecine physique et de réadaptation
anesthésiques locaux
anticoagulants
antiagrégants plaquettaires
continuité des soins
bloc nerveux
bloc nerveux
douleur
information en santé des consommateurs
enseignement médical

---
N1-SUPERVISEE
Gestion des agents antiplaquettaires en cas de procédure invasive non programmée ou d’hémorragie
https://sfar.org/gestion-des-agents-antiplaquettaires-en-cas-de-procedure-invasive-non-programmee-ou-dhemorragie/
Le Groupe d’Intérêt en hémostase périopératoire (GIHP) et le Groupe Français d’études sur l’Hémostase et la Thrombose (GFHT) en collaboration avec la Société Française d’Anesthésie-Réanimation (SFAR) ont fait des propositions sur la gestion des agents antiplaquettaires (AAP) en cas de procédure invasive non programmée ou d’hémorragie. Ces propositions ont été discutées puis validées par un vote, elles font toutes l’objet d’un accord fort.
2018
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
Surveillance des médicaments
soins périopératoires
tests fonctionnels plaquettaires
antiagrégants plaquettaires
hémorragie postopératoire
hémorragie postopératoire
Appréciation des risques
transfusion de plaquettes
hémostatiques
article de périodique
recommandation par consensus
perte sanguine peropératoire
antiagrégants plaquettaires

---
N1-VALIDE
Gestion du patient diabétique en péri-opératoire
Fiches pratiques
https://sfar.org/wp-content/uploads/2014/05/00-HDQ_fichesdv180717.pdf
Principaux diabètes à connaître - Spécificités de la consultation d’anesthésie - Dépistage préopératoire d’un diabète méconnu - Particularités du diabète en pédiatrie - Traitement du diabète : médicaments non insuliniques - Traitement du diabète : insulines - Diabétique de type 1 – Chirurgie majeure ou mineure - Diabétique de type 1 – Patient sous pompe à insuline - Diabétique de type 1 – Pédiatrie - Diabétique de type 2 sans insuline – - Chirurgie majeure ou mineure - Diabétique de type 2 sous ADO avec insuline – - Chirurgie majeure ou mineure - Diabétique de type 1 ou 2 – Chirurgie ambulatoire - Diabétique de type 1 ou 2 – Chirurgie en urgence - Diabète et grossesse - Protocole d’insulinothérapie IVSE - Passage insuline IVSE / insuline SC - Schéma général basal-bolus - Ordonnances types - Conduite à tenir devant une hypoglycémie - Conduite à tenir devant une hyperglycémie à l’hôpital
2018
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
algorithme
soins périopératoires
période périopératoire
diabète
diabète de type 1
diabète de type 2
insuline
hypoglycémiants
pompes à insuline
enfant
adulte
grossesse
hypoglycémie
hyperglycémie
complications peropératoires
procédures de chirurgie opératoire

---
N1-SUPERVISEE
Mise au point sur l’utilisation de la KETAMINE
http://sfar.org/mise-au-point-sur-lutilisation-de-la-ketamine/
La kétamine est une molécule synthétisée en 1962 et largement utilisé comme anesthésique général. Aujourd’hui, la kétamine reste l’agent anesthésique de référence dans certaines circonstances cliniques mais son utilisation la plus répandue est comme adjuvant à l’anesthésie générale. En effet, la kétamine est le seul antagoniste puissant par voie injectable du récepteur N-méthyl-D-aspartate (NMDA) disponible à ce jour en clinique. Le récepteur NMDA est connu pour jouer un rôle important dans les phénomènes de sensibilisation centrale. En effet, utilisée à faible dose, la kétamine a un effet anti-hyperalgésique puissant. Elle est utilisée en péri-opératoire pour diminuer la douleur et la consommation d’opioïdes postopératoires et prévenir la chronicisation des douleurs 2, 4, 8, 14, 18. Son utilisation s’étend progressivement dans d’autres indications telles que la prise en charge des douleurs aux urgences, les douleurs neuropathiques chroniques rebelles22, le traitement des dépressions résistantes9, 10
2018
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
kétamine
antagonistes des acides aminés excitateurs
antagonistes des acides aminés excitateurs
soins peropératoires
analgésiques
analgésiques
douleur postopératoire
douleur aigüe
douleur chronique
médecine factuelle
Récepteurs du N-méthyl-D-aspartate
résultat thérapeutique
information scientifique et technique
kétamine

---
N1-SUPERVISEE
Curarisation et décurarisation en anesthésie
http://sfar.org/curarisation-et-decurarisation-en-anesthesie/
http://sfar.org/wp-content/uploads/2018/10/2_RFE-CURARE-3.pdf
Objectif. Mettre à jour le référentiel français sur l’utilisation des curares en anesthésie qui datait de 1999. Conception. Un comité de consensus de seize experts a été constitué. Une politique de déclaration et de suivi des liens d’intérêts a été appliquée et respectée durant tout le processus de réalisation du référentiel. De même, celui-ci n’a bénéficié d’aucun financement provenant d’une entreprise commercialisant un produit de santé (médicament ou dispositif médical). Le comité de consensus devait respecter et suivre la méthode Grade (Grading of Recommendations Assessment, Development and Evaluation) pour évaluer la qualité des données factuelles sur lesquelles étaient fondées les recommandations. Les inconvénients potentiels de faire des recommandations fortes en présence de données factuelles de mauvaise qualité ou insuffisantes ont été soulignés. Peu de recommandations ont été non graduées.
2018
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
recommandation par consensus
curarisants
curarisants
continuité des soins
soins peropératoires
anesthésie
ventilation artificielle
intubation trachéale

---
N3-AUTOINDEXEE
Faut-il traiter l’acidose métabolique sévère par bicarbonates de sodium en réanimation ?
http://sfar.org/faut-il-traiter-lacidose-metabolique-severe-par-bicarbonates-de-sodium-en-reanimation/
L’acidose métabolique est fréquente dans les services de réanimation et est associée à une augmentation de la mortalité . En effet, l’acidose métabolique entraine une dépression cardio-vasculaire (baisse de la contractilité cardiaque, du débit cardiaque, de la pression artérielle, de la sensibilité vasculaire aux catécholamines) et favorise la survenue d’arythmie ; elle stimule également la réponse inflammatoire et diminue la réponse immune...
2018
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
résumé ou synthèse en français
acidose
hydrogénocarbonate de sodium

---
N1-SUPERVISEE
Gestion des voies aériennes de l’enfant
http://sfar.org/wp-content/uploads/2018/09/2_RFE-Gestion-des-VAS-de-lEnfant-postCA.pdf
À ce jour, plus de 50% des événements critiques périopératoires de l’enfant sont d’origine respiratoire. La bonne gestion des voies aériennes de l’enfant lors d’une anesthésie générale fait partie des préoccupations majeures des anesthésistes réanimateurs. Les objectifs de ces Recommandations Formalisées d’Experts étaient d’apporter une modification ou amélioration des pratiques cliniques répondant aux évolutions techniques dans la gestion des voies aériennes supérieures de tout enfant, mais également, de valider au niveau national des connaissances reconnues dans la littérature ou auprès de sociétés savantes internationales. Par ailleurs, un point particulier a abordé la gestion des VAS de l’enfant enrhumé, potentiel facteur de risque en anesthésie pédiatrique.
2018
false
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
soins périopératoires
anesthésie générale
enfant
prise en charge des voies aériennes

---
N1-VALIDE
Insuffisance hépatique en soins critiques
http://sfar.org/wp-content/uploads/2018/09/RFE-IH-soins-critiques.pdf
Les recommandations formulées concernent deux champs définis ci-dessus : L’insuffisance hépatique aigüe, peu fréquente, qui doit être reconnue rapidement afin de débuter une stratégie diagnostique et thérapeutique de 1ere intention et de demander un avis spécialisé. L’insuffisance hépatique sur foie cirrhotique qui est un motif fréquent d’hospitalisation en soins critiques, que ce soit pour des complications de la cirrhose elle-même ou pour des évènements médicaux susceptibles de décompenser la maladie hépatique
2018
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
AFEF - Association Française pour l'Etude du Foie
France
français
recommandation pour la pratique clinique
défaillance hépatique aigüe
défaillance hépatique aigüe
acétaminophène
acétylcystéine
défaillance hépatique aigüe
transplantation hépatique
algorithme
défaillance hépatique aigüe
cirrhose du foie
Soins de réanimation
sepsie
albumines
hémorragie gastro-intestinale
varices oesophagiennes et gastriques
troubles de l'hémostase

---
N1-VALIDE
Optimisation du traitement par Bêta-Lactamines chez le patient de soins critiques
https://sfar.org/optimisation-du-traitement-par-beta-lactamines-chez-le-patient-de-soins-critiques/
OBJECTIF. Les bêta-lactamines sont les antibiotiques les plus consommés à l’hôpital, notamment en soins critiques. Les patients de soins critiques présentent de nombreuses particularités physiopathologiques à l’origine de spécificités pharmacocinétiques (PK) et pharmacodynamiques (PD) les exposant notamment à un risque de sous-dosage en bêta-lactamines. La Société Française de Pharmacologie et Thérapeutique (SFPT) et la Société Française d’Anesthésie et de Réanimation (SFAR) se sont associées pour proposer un référentiel sur l’optimisation du traitement par bêta-lactamines chez les patients en soins critiques. MÉTHODOLOGIE. Dix-huit experts francophones sélectionnés les deux sociétés savantes ont eu pour mission de produire un référentiel couvrant quatre champs : (i) variabilité pharmacocinétique, (ii) relation PK-PD, (iii) modalités d’administration et (iv) modalités du suivi thérapeutique pharmacologique des bêta-lactamines chez le patient de soins critiques. Une liste de questions formulées selon le modèle PICO (Population, Intervention, Comparaison, et Outcomes) a été dressée par les experts, puis deux experts bibliographiques par champ ont analysé la littérature publiée depuis janvier 2000 sur le domaine en utilisant des mots-clés prédéfinis selon les recommandations PRISMA. La qualité des données de la littérature identifiées a été évaluée par la méthode GRADE . Du fait de la très faible quantité d’études permettant de répondre avec la puissance nécessaire au critère de jugement majeur d’importance la plus élevée (i.e. la mortalité), il a été décidé, en amont de la rédaction des recommandations, d’adopter un format de Recommandations pour la Pratique Professionnelle (RPP) plutôt qu’un format de Recommandations Formalisées d’Experts (RFE). RÉSULTATS. Le travail de synthèse des experts a abouti à 21 recommandations et un protocole de soins récapitulatif. Après deux tours de cotation et un amendement, un accord fort a été obtenu pour l’ensemble des recommandations et le protocole. CONCLUSION. Un accord substantiel a été trouvé au sein d’une large cohorte d’experts de deux sociétés savantes afin de formuler plusieurs recommandations visant à optimiser le traitement par bêta-lactamines des patients en soins critiques.
2018
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
bêta-Lactames
Soins de réanimation
recommandation par consensus
bêta-Lactames
antibactériens
antibactériens
infections bactériennes
continuité des soins
bêta-Lactames
antibactériens
perfusions veineuses
dialyse rénale
sérumalbumine
Surveillance des médicaments

---
N1-VALIDE
Prévention de l’hypothermie peropératoire accidentelle au bloc opératoire chez l’adulte
http://sfar.org/wp-content/uploads/2018/09/2_RFE-Hypothermie-Version-Finale-_-Validee-CRC120618.pdf
L’hypothermie accidentelle péri-opératoire est une complication classique de l’anesthésie qui favorise la survenue des infections, des saignements et des accidents cardiovasculaires péri-opératoires, et est responsable d’une surmortalité péri-opératoire. Bien que des moyens de prévention soient largement utilisés, elle reste très fréquente en France. Ce constat a amené un groupe d’experts à rédiger, sous l’égide de la Société Française d’Anesthésie et de Réanimation, plusieurs recommandations visant à améliorer la prévention de l’hypothermie accidentelle péri-opératoire. Les principales propositions des experts sont de maintenir une température corporelle centrale la plus proche possible de 36,5 C en utilisant les dispositifs de réchauffement de manière adaptée. Les techniques de réchauffement cutané actif sont recommandées avant et pendant l’anesthésie ainsi qu’en salle de surveillance postinterventionnelle. Il est également recommandé de réchauffer les fluides i.v., les produits sanguins labiles et les fluides chirurgicaux en complément ou en cas d’impossibilité de réchauffement cutané. Les experts suggèrent d’améliorer le dépistage de l’hypothermie péri-opératoire en généralisant le monitorage de la température centrale...
2018
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
adulte
hypothermie
complications peropératoires
anesthésie
recommandation par consensus
température du corps
réchauffement
soins peropératoires
surveillance peropératoire
perfusions veineuses
médecine factuelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Fiches simplifiées sur « La prise en charge du patient diabétique en périopératoire »
http://sfar.org/presentation-des-fiches-simplifiees-sur-la-prise-en-charge-du-patient-diabetique-en-perioperatoire/
http://sfar.org/wp-content/uploads/2018/06/PEC-diabetique-fiches-simplifiees-2018.pdf
Un groupe de travail mandaté par la SFAR et la SFD a réalisé un travail de synthèse dans le but de vous aider à prendre en charge les patients diabétiques en période périopératoire de façon moderne et adaptée aux nouvelles données sur cette pathologie. Ce travail a comporté la rédaction de textes explicatifs sur les grands domaines de la prise en charge. Ces textes sont publiés en français dans la revue Anesthésie & Réanimation et en anglais dans la revue Anesth Crit Care Pain Med. Tous ces textes sont accessibles gratuitement. Parallèlement, le groupe de travail a mis votre disposition depuis un an environ des fiches pratiques pour vous aider dans vos activités quotidiennes. Ces fiches, au nombre d’une quarantaine, ont été fort appréciées mais nous avons eu des remarques sur le fait qu’elles étaient parfois difficiles à lire car trop nombreuses et donc trop détaillées. En réponse, le groupe de travail a réduit le nombre de fiches à 9 en introduisant de nombreuses simplifications afin de faciliter la lecture. Chaque ligne, chaque mot a été pesé puis validé et l’ensemble reste cohérent. Vous pouvez donc les télécharger, les mettre dans votre poche et vous en servir au quotidien.
2018
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
information scientifique et technique
Patients
diabète
prise en charge personnalisée du patient
a comme patient
Diabète

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations 2018 pour le fonctionnement des Unités de Surveillance Continue (USC) dans les établissements de santé
http://sfar.org/recommandations-2018-pour-le-fonctionnement-des-usc-dans-les-etablissements-de-sante/
Une vingtaine d’années après la mise en place des premières Unités de Surveillance Continue (USC), initialement appelées unités de post-réanimation, le nombre d’USC « installées » sur le territoire a considérablement augmenté, et il existe maintenant un certain nombre d’informations sur la typologie des patients, leur positionnement au sein des établissements de santé et leurs conditions de fonctionnement. Les critères de valorisation pour ces unités ont montré leurs limites puisqu’en moyenne seulement 65% des patients hospitalisés dans ces unités en bénéficient. Il existe une hétérogénéité majeure sur le territoire dans l’organisation de ces unités : nombre de lits, densité de personnels, liens avec les unités de réanimation… Les trois Conseils Nationaux Professionnels (CNP) de la Médecine Intensive Réanimation, de l’Anesthésie-Réanimation et de la Médecine d’Urgence, ont souhaité partager leurs réflexions face à cette évolution des USC dans le paysage des Soins Critiques en France. Notre constat confirme la place majeure occupée par ces USC dans le fonctionnement des établissements de santé, et le service rendu aux patients par ces structures d’hospitalisation contribuant à la sécurité et à la qualité de prise en charge des patients.
2018
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
Recommandations
persistant
unités de soins intensifs cardiaques
Fracture induite
Counseling directif
Établissements de santé
directives de santé publique
établissements de santé

---
N1-VALIDE
Gestion des agents antiplaquettaires pour une procédure invasive programmée. Propositions du Groupe d’intérêt en hémostase périopératoire (GIHP) et du Groupe français d’études sur l’hémostase et la thrombose (GFHT) en collaboration avec la Société française d’anesthésie-réanimation (SFAR)
In AnesthReanim.2018
http://sfar.org/wp-content/uploads/2018/03/2_Gestion-des-agents-antiplaquettaires-pour-une-procedure-invasive-programmee.pdf
La gestion des AAP dépend de leur indication et de la procédure considérée. Le risque hémorragique lié à la procédure invasive peut être divisé en bas, intermédiaire ou élevé, selon la possibilité ou non de réaliser la procédure sous traitement (sous respectivement bithérapie antiplaquettaire, aspirine en monothérapie ou aucun AAP). Si une interruption des AAP est indiquée avant la procédure, une dernière prise d'aspirine, clopidogrel, ticagrélor et prasugrel 3, 5, 5 et 7 jours avant la procédure est proposée. Le risqué thrombotique associé à l'interruption des AAP doit être évalué en fonction de l'indication des AAP. Il est plus élevé chez les patients traités par bithérapie pour un stent coronaire que chez ceux traités par monothérapie pour une prévention cardiovasculaire, un antécédent d'accident vasculaire cérébral ischémique ou une artériopathie oblitérante des membres inférieurs. Ces propositions concernent aussi le rôle potentiel des tests fonctionnels plaquettaires, la gestion des AAP pour l'anesthésie locorégionale, centrale et périphérique, et pour la chirurgie cardiaque coronaire...
https://doi.org/10.1016/j.anrea.2018.01.002
2018
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
antiagrégants plaquettaires
hémorragie
complications postopératoires
antiagrégants plaquettaires
embolie et thrombose
acide acétylsalicylique
administration par voie orale
Chlorhydrate de prasugrel
gestion du risque
Appréciation des risques
continuité des soins
sécurité des patients
antagonistes des récepteurs purinergiques P2Y
antagonistes des récepteurs purinergiques P2Y
B01AC - inhibiteurs de l'agrégation plaquettaire, héparine exclue
procédures de chirurgie opératoire
perte sanguine peropératoire
période périopératoire
ticlopidine
ticlopidine
adénosine
adénosine
Clopidogrel
Ticagrélor

---
N1-VALIDE
Recommandations pour la prise en charge du SDRA
http://sfar.org/wp-content/uploads/2018/03/2_Recos-SDRA.pdf
Le but de ces recommandations était d’analyser le niveau de preuves en faveur des différentes stratégies ventilatoires envisagées dans le SDRA et de donner des recommandations sur ces différentes interventions. Pour chaque recommandation, il est important de noter le niveau de preuves de la recommandation, ainsi que le bénéfice individuel direct potentiel dans une situation clinique individuelle. Les auteurs tenaient à souligner qu’il était impossible de faire des recommandations sur l’ensemble des situations cliniques particulières et que ces recommandations ne devaient pas être vues comme opposables, mais plutôt comme une aide à la prise en charge des patients en SDRA. De même, ces recommandations sont faites pour la prise en charge des patients en SDRA et, en aucun cas, ne peuvent être extrapolées à l’ensemble des autres causes d’insuffisance respiratoire aiguë.
2018
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
recommandation pour la pratique clinique
ventilation artificielle

---
N1-VALIDE
Calcul du score POSSUM (Physiologic and Operative Severity Score for the enUmeration of Mortality and Morbidity)
http://www.sfar.org/scores/possum.php
2018
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
outil clinique
pronostic
morbidité
Appréciation des risques
procédures de chirurgie opératoire
Indice de gravité simplifié
complications postopératoires

---
N1-SUPERVISEE
Score ASA Physical Status Classification System
http://www.sfar.org/scores/asa.php
Ces définitions sont disponibles dans l'édition annuelle du ASA Relative Value Guide...
2018
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
outil clinique
score ASA
état de santé

---
N1-VALIDE
Antibioprophylaxie en chirurgie et médecine interventionnelle (patients adultes)
Actualisation de recommandations 2010, 2017 et 2018
http://sfar.org/?p=6654
http://sfar.org/antibioprophylaxie-en-chirurgie-et-medecine-interventionnelle-patients-adultes/
https://sfar.org/wp-content/uploads/2018/08/Antibioprophylaxie-version-2017-CRC_CA_MODIF.pdf
https://sfar.org/wp-content/uploads/2018/07/Antibioprophylaxie-RFE-mise-a-jour-2018.pdf
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/spilf/recos/antibioprophylaxie-rfe-mise-a-jour-2018.pdf
L'infection est un risque pour toute intervention et, par exemple, en chirurgie l'on retrouve des bactéries pathogènes dans plus de 90 % des plaies opératoires, lors de la fermeture. Ceci existe quelle que soit la technique chirurgicale et quel que soit l'environnement (le flux laminaire ne supprime pas complètement ce risque). Ces bactéries sont peu nombreuses mais peuvent proliférer. Elles trouvent dans la plaie opératoire un milieu favorable (hématome, ischémie, modification du potentiel d'oxydoréduction...) et l'intervention induit des anomalies des défenses immunitaires. L'objectif de l'antibioprophylaxie (ABP) est de s'opposer à la prolifération bactérienne afin de diminuer le risque d'infection du site de l'intervention ....
2018
false
true
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Infectiologie.com
Paris
France
français
antibiothérapie
antibioprophylaxie
adulte
procédures de neurochirurgie
procédures de chirurgie ophtalmologique
procédures de chirurgie cardiaque
procédures de chirurgie vasculaire
procédures orthopédiques
plaies et blessures
procédures de chirurgie thoracique
procédures de chirurgie oto-rhino-laryngologique
procédures de chirurgie maxillofaciale et buccodentaire
chirurgie stomatologique (spécialité)
procédures de chirurgie digestive
procédures de chirurgie urologique
procédures de chirurgie gynécologique
procédures de chirurgie obstétrique
radiologie interventionnelle
Chirurgie bariatrique
procédures de chirurgie reconstructive
endocardite bactérienne
antibactériens
infection de plaie opératoire
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
EuroSCORE (European System for Cardiac Operative Risk Evaluation)
http://www.sfar.org/scores/euroscore.php
Calculateur de scores de risque en chirurgie cardiaque
2018
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
outil clinique
procédures de chirurgie cardiaque
Appréciation des risques
système européen d'évaluation du risque cardiaque opératoire (échelle d'évaluation)

---
N1-VALIDE
Pertinence de la prescription des examens biologiques et de la radiographie thoracique en réanimation
http://sfar.org/pertinence-de-la-prescription-des-examens-biologiques-et-de-la-radiographie-thoracique-en-reanimation/
http://sfar.org/wp-content/uploads/2017/01/2_RFE-EC-en-rea-version-15-12-16.pdf
L’enjeu de ces RFE, vise à proposer aux praticiens un cadre raisonné et raisonnable de prescriptions. Une rationalisation des prescriptions d’examens biologiques et radiologiques pourrait s’avérer intéressante en termes de réduction des coûts, de la spoliation sanguine et des risques liés à l’irradiation.
2017
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
réanimation
Tests de chimie clinique
troponine
peptides natriurétiques
peptide natriurétique cérébral
hémostase
Examen des urines
sang
fèces
radiographie thoracique
pertinence
calcitonine
Précurseurs de protéines

---
N1-VALIDE
Trachéotomie en réanimation
http://sfar.org/tracheotomie-en-reanimation/
http://www.srlf.org/referentiels/respiratoire/tracheotomie-en-reanimation/
http://sfar.org/wp-content/uploads/2017/01/2_RFE-tracheotomie-20dec16.pdf
La trachéotomie est une procédure couramment réalisée en réanimation, mais avec de très grandes disparités selon les équipes, aussi bien en termes de fréquence (de 5 % à 54%) que de modalité, chirurgicale ou percutanée. Les dernières recommandations de la SRLF concernant les voies d’abord trachéal des malades ventilés en réanimation sont anciennes (1998). Il n’existe pas de recommandations internationales récentes, mais seulement de rares recommandations nationales
2017
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
réanimation
trachéotomie
trachéotomie
trachéotomie
trachéotomie
retrait d'une canule de trachéotomie
Contre-indications aux procédures

---
N2-AUTOINDEXEE
Consultations d’anesthésies délocalisées, itératives ou en télémédecine - Propositions du comité analyse et maîtrise du risque
http://sfar.org/wp-content/uploads/2017/07/Microsoft-Word-FINAL-CPA-iteratives-ou-delocalisees-CAMR-valide-CA.docx.pdf
2017
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
information scientifique et technique
anesthésique
consultants
Consultation
proposita
anesthésiste
Appréciation des risques
Anesthésistes
consultation
absence de sensation
gestion de la sécurité
anesthésie
anesthésiques
télémédecine
Risque
orientation vers un spécialiste
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge des traumatisés pelviens graves à la phase précoce (24 premières heures)
http://sfar.org/prise-charges-traumatises-pelviens-graves-a-phase-precoce-24-premieres-heures/
Les traumatismes du bassin sont graves et touchent surtout l’adulte jeune au cours d’accidents de la voie publique et de chutes de grande hauteur. Ils surviennent principalement dans un contexte de traumatisme à haute énergie avec dans deux cas sur trois des lésions associées (lésions thoraciques, crâniennes, digestives, squelettiques) qu’il convient de rechercher systématiquement. Malgré une prise en charge médicale précoce, la mortalité reste élevée. La prise en charge préhospitalière et intrahospitalière est complexe et nécessite pour être optimale la coordination de nombreux acteurs (urgentistes, anesthésistes-réanimateurs, radiologues, chirurgiens). C’est dans le but de mieux définir cette prise en charge que la SFAR et la SFMU se sont associées, avec la participation de la SFR, du SSA, de l’AFU, de la SOFCOT et de la SFC pour proposer des recommandations pour l’ensemble des médecins amenés à prendre en charge les patients présentant ce type de traumatisme
2017
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
plaies et blessures
pelvis

---
N2-AUTOINDEXEE
Pneumonies associées aux soins de réanimation
http://sfar.org/pneumonies-associees-aux-soins-de-reanimation/
La pneumonie associée aux soins est l’infection la plus fréquente en réanimation. En réanimation, cette infection est associée à un taux de décès d’environ 20 %. Cependant, la mortalité attribuable à cette infection reste débattue, étant estimée entre 5 et 13 %. La Société Française d’Anesthésie et de Réanimation (SFAR) et la Société de Réanimation de Langue Française (SRLF) n’avaient jusqu’à ce jour jamais proposé de référentiel centré sur la pneumonie associée aux soins. Seize experts francophones sélectionnés par un comité d’organisation désigné par les comités en charge des référentiels sous l’approbation des conseils d’administration des deux sociétés ont eu pour mission de produire un référentiel couvrant trois champs spécifiques : prévention, diagnostic et traitement. Les spécificités de différentes populations pré-déterminées (BPCO, neutropénique, post-opératoire et pédiatrie) ont été analysées par des experts identifiés. Deux experts bibliographiques ont analysé la littérature des 10 dernières années sur le domaine en utilisant des mots-clés pré-définis
2017
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
Soins de réanimation
Réanimation
Soins
Soins de réanimation
réanimation
soins
pneumopathie infectieuse
infection croisée

---
N2-AUTOINDEXEE
Anesthésie du sujet âgé : l’exemple de fracture de l’extrémité supérieure du fémur
http://sfar.org/anesthesie-du-sujet-age-lexemple-de-fracture-de-lextremite-superieure-du-femur/
Les sujets âgés de plus de 80 ans constituent la population qui augmente le plus rapidement dans les pays développés. On estime que 16% de la population française aura plus de 85 ans en 2020. Une des conséquences du vieillissement de la population est l’augmentation du nombre de patients qui bénéficient d’un geste sous anesthésie locale, loco-régionale, générale ou encore sous sédation. La prise en charge périopératoire d’un patient âgé, très âgé, voire d’un centenaire est significativement différente de celle d’un patient jeune du fait de modifications physiologique et pharmacologiques liées à l’âge avancé. Il était donc légitime de réunir un groupe d’experts issus de plusieurs Sociétés savantes afin de tenter de répondre à des questions cruciales sur la gestion de l’ensemble des patients âgés et donc vulnérables.
2017
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
Sujet âgé
personnes
Anesthésie
Fémur
membres
fractures osseuses
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
personnes
anesthésie
fémur
fractures du col fémoral

---
N2-AUTOINDEXEE
Actualisation de recommandations « Intubation difficile » et extubation en anesthésie chez l’adulte
http://sfar.org/actualisation-de-recommandations-intubation-difficile-et-extubation-en-anesthesie-chez-ladulte/
L’intubation et l’extubation trachéales sont des actes indissociables et courants de la pratique de l’anesthésie-réanimation, mais pour autant elles ne peuvent ni ne doivent être banalisées. Dans un certain nombre de cas, l’intubation et/ou l’extubation trachéales sont difficiles et représentent toujours une cause importante de la morbidité-mortalité en anesthésie-réanimation. La Société Française d’Anesthésie Réanimation (SFAR) avait diffusé en 2006 une conférence d’experts « intubation difficile » (CE/ID), détaillant largement l’évaluation et la gestion du risque liées à l’intubation difficile et la prévention de l’hypoxémie essentiellement perprocédure. Depuis lors, de nouvelles techniques et connaissances sont disponibles, comme les vidéolaryngoscopes par exemple, et peuvent conduire à modifier les pratiques.
2017
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
Adulte
Anesthésie
Extubation
Intubation
Recommandations
adulte
anesthésie
extubation
intubation
Counseling directif
syndrome de Propping-Zerres
recommandation pour la pratique clinique
directives de santé publique
anodontie
région mammaire
dysplasie ectodermique
obstruction du canal lacrymal
ongles malformés
troubles de la pigmentation
anomalies morphologiques congénitales des membres

---
N1-VALIDE
Contrôle ciblé de la température en Réanimation (hors nouveau-né)
http://www.srlf.org/referentiels/cardio-circulatoire/controle-cible-de-temperature-reanimation-rfe-commune-sfar-srlf/
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/05/20160218_RFE_contr%C3%B4le_cibl%C3%A9_de_la_temp%C3%A9rature.pdf
L’intérêt potentiel du CCT en réanimation a été identifié dans cinq situations cliniques : arrêt cardiaque (AC), traumatisme crânien (TC), accident vasculaire cérébral (AVC), autres agressions cérébrales, et états de choc. Un champ supplémentaire sur les modalités pratiques de mise en oeuvre du CCT a été rajouté. Quinze experts et deux coordinateurs d’experts ont acceptés de réfléchir sur le sujet.
2016
false
false
true
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
arrêt cardiaque
traumatismes cranioencéphaliques
accident vasculaire cérébral
enfant
adulte
hypothermie provoquée

---
N1-VALIDE
Protection oculaire en Anesthésie et Réanimation
http://sfar.org/protection-oculaire-en-anesthesie-et-reanimation/
http://sfar.org/wp-content/uploads/2016/03/2_RFE-Protection-oculaire-en-Anesth-et-Rea.pdf
Toute perte de conscience prolongée liée à une sédation dans le contexte d’une anesthésie ou de la réanimation, peut entrainer des complications oculaires qui peuvent passer inaperçues puisque le patient ne peut pas manifester sa baisse de vision ou sa douleur. L’objectif de ces recommandations formalisées d’expert (RFE) est de faire des propositions pour prévenir non seulement la survenue des complications cornéennes mais aussi des lésions rétiniennes par occlusion de l’artère centrale de la rétine (OACR) et des neuropathies ischémiques optiques aiguës (NOIA) dans le contexte de l’anesthésie et de la réanimation.
2016
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
anesthésie générale
Lésions de la cornée
réanimation
événements indésirables associés aux soins

---
N3-AUTOINDEXEE
Comment implémenter la réhabilitation améliorée dans mon établissement ?
http://sfar.org/comment-implementer-la-rehabilitation-amelioree-dans-mon-etablissement/
2016
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Anesthésie Loco-Régionale périnerveuse
http://sfar.org/anesthesie-loco-regionale-perinerveuse/
http://sfar.org/wp-content/uploads/2016/12/RFE_ALR_2016.pdf
L’Anesthésie Loco-Régionale périnerveuse (ALR-PN) fait partie des prises en charge majeures en anesthésie réanimation à la fois pour l’anesthésie et l’analgésie postopératoire et est de plus un moyen utile au développement de la chirurgie ambulatoire. La Société Française d’Anesthésie Réanimation (SFAR) avait diffusé en 2003 des Recommandations pour la Pratique Clinique (RPC/ALR), détaillant largement les données anatomo-cliniques et les techniques utilisées en ALR-PN. Depuis lors, de nouvelles techniques et connaissances se sont fait jour, de nature à modifier les pratiques : échographie comme technique de référence, gestion des anesthésiques locaux et des adjuvants par exemple. Ainsi la rédaction d’un texte faisant le point sur ces nouvelles données, plus de 10 après la RPC/ALR, est apparue nécessaire afin d’aider le clinicien dans sa pratique quotidienne, l’information des patients et la gestion des risques.
2016
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
bloc nerveux

---
N1-VALIDE
Prévention des erreurs médicamenteuses en anesthésie et en réanimation
http://sfar.org/preconisations-2016-prevention-des-erreurs-medicamenteuses-en-a-r/
La fréquence élevée des erreurs médicamenteuses en anesthésie réanimation, leur gravité potentielle et leur caractère évitable justifient l’actualisation de préconisations pratiques à destination des professionnels de santé et des gestionnaires de risques. Dans ce cadre, la Société Française d’Anesthésie Réanimation (SFAR), en partenariat avec la Société Française de Pharmacie Clinique (SFPC), a revu en profondeur ses préconisations précédentes datant de 2006. Vous trouverez ici la synthèse et le texte détaillé. Par ailleurs, pour faciliter l’application de ces préconisations, une grille d’évaluation spécifique a été élaborée. Elle peut être utilisée sous forme d’auto évaluation, d’audit croisé ou d’évaluation externe. Elle est adaptée à différentes situations : visites de risques, préparation à la certification HAS ou programme d’Evaluation des pratiques professionnelles (EPP)...
2016
false
false
false
SFPC - Société Française de Pharmacie Clinique
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
Erreurs de médication
service hospitalier d'anesthésie
Erreurs de médication
Service hospitalier d'anesthésie-réanimation
continuité des soins
relations interprofessionnelles
sécurité des patients
gestion du risque
formation continue
étiquetage de médicament
Erreur de voie d'administration du médicament
stockage de médicament
préparation de médicament

---
N1-VALIDE
Réactualisation de la recommandation sur la douleur postopératoire
http://sfar.org/reactualisation-de-la-recommandation-sur-la-douleur-postoperatoire/
http://sfar.org/wp-content/uploads/2016/08/2-Reactualisation-de-la-recommandation-sur-la-douleur-postoperatoire.pdf
Depuis la Conférence de consensus sur la douleur postopératoire (DPO) de 1997 et les Recommandations formalisées d’expert (RFE) de 2008, il était nécessaire de compléter ou modifier les recommandations déjà existantes. Un groupe de 14 experts ont travaillé sur des questions non traitées dans les référentiels précédents ou sur des recommandations déjà publiées mais modifiées suite à de nouvelles données de la littérature.
2016
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
douleur postopératoire
mesure de la douleur
adulte
enfant
recommandation par consensus
douleur postopératoire

---
N1-VALIDE
Recommandations sur la prise en charge du tabagisme en période périopératoire
http://sfar.org/recommandations-sur-la-prise-en-charge-du-tabagisme-en-periode-perioperatoire/
http://sfar.org/wp-content/uploads/2016/08/2-SFAR-RFE-tabac_proposition-CRC.pdf
Le tabagisme actif avant une intervention chirurgicale augmente à la fois la mortalité à l’hôpital et toutes les complications pouvant survenir.
Les médecins impliqués doivent donc se renseigner sur l’éventuelle consommation de tabac, informer des risques inhérents, donner les conseils et/ou offrir une prise en charge, une prescription de substituts nicotinique et un suivi personnalisé afin d’arrêter le tabac le plus en amont de l’intervention chirurgicale. Les enfants doivent être mis à l’écart de tout environnement tabagique le plus tôt possible.
2016
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
Fumer
période préopératoire
Arrêt de la consommation de tabac
pollution par la fumée de tabac
enfant
Dispositifs électroniques d'administration de nicotine

---
N3-AUTOINDEXEE
Organisation de l' Anesthésie-Réanimation Obstétricale
http://sfar.org/wp-content/uploads/2014/04/RPOrgaARO_final_15012016.pdf
2016
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
information scientifique et technique
absence de sensation
organisateurs embryonnaires
anesthésie obstétricale
réanimation
organisation

---
N1-VALIDE
Prise en charge des traumatisés crâniens graves à la phase précoce (24 premières heures)
http://sfar.org/wp-content/uploads/2016/09/2_PDF_PRISE-EN-CHARGE-DES-TRAUMATISES-CRANIENS-GRAVES_V2-.pdf
Ces recommandations concernent la prise en charge précoce (24 premières heures) des traumatismes crâniens graves, et ne prennent pas en compte les traumatismes crâniens mineurs ou modérés, ou la prise en charge plus tardive en neuroréanimation.
2016
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
traumatismes cranioencéphaliques
Échelle de coma de Glasgow
monitorage physiologique
hypertension intracrânienne
traumatismes cranioencéphaliques
traitement d'urgence
enfant
adulte
nourrisson

---
N1-VALIDE
LES AINS EN PÉRIOPÉRATOIRE
http://sfar.org/les-ains-en-perioperatoire/
Le bénéfice apporté par les inhibiteurs des cyclooxygénases (COX) de type 1 et/ou 2 c’est-à-dire les anti-inflammatoires (AINS), prescrits en péri opératoire a été largement démontré. Les recommandations formalisées d’experts (RFE) de 2008 précisent les modalités d’utilisation. L’objectif de cette mise au point est d’éclairer des aspects nouveaux concernant la prescription des AINS en péri opératoire. Il s’agit, notamment du bénéfice, aujourd’hui bien démontré des inhibiteurs sélectifs de COX -2 (ISCOX-2), des risques athéro-thrombotiques associés aux AINS et du risque hémorragique...
2015
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
soins périopératoires
anti-inflammatoires non stéroïdiens
inhibiteurs de la cyclooxygénase 2
inhibiteurs de la cyclooxygénase 2
Athérothrombose
embolie et thrombose
méta-analyse comme sujet
résultat thérapeutique
douleur
hémorragie
M01AH - coxibs
douleur postopératoire
acide acétylsalicylique
interactions médicamenteuses
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-VALIDE
Traumatisme Thoracique : Prise en charge des 48 premières heures
http://sfar.org/?p=7083
http://sfar.org/traumatisme-thoracique-prise-en-charge-des-48-premieres-heures/
Le traumatisme du thorax (TT) reste une problématique de santé tant dans le cadre de la traumatologie sévère que de la traumatologie dite « bénigne ». Dans le cadre de la traumatologie sévère, le traumatisme du thorax est fréquent et reste un facteur de mortalité importante avec une implication dans près de 25% de la mortalité. Les traumatismes du thorax dont la gravité initiale ne relève pas de la traumatologie sévère sont quant à eux associés à une morbidité significative notamment dans des populations à risque. Quel que soit le niveau de gravité du traumatisme thoracique, il semble donc essentiel qu’une stratégie précoce soit adoptée
2015
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
Blessures du thorax
recommandation par consensus
indices de gravité des traumatismes
Blessures du thorax
ventilation artificielle
analgésie
analgésiques
drainage
antibioprophylaxie
radiographie interventionnelle
endoprothèses
Blessures du thorax
thoracotomie
Blessures du thorax

---
N1-VALIDE
Gestion des Anticoagulants Oraux Directs pour la chirurgie et les actes invasifs programmés : propositions réactualisées du Groupe d’Intérêt en Hémostase Périopératoire (GIHP)
http://sfar.org/wp-content/uploads/2015/09/Reactualisation-GIHP_AOD_actes-programmes_Septembre-20151.pdf
Cette réactualisation propose de raccourcir les délais d’interruption préopératoire des AOD dans une démarche sécuritaire...
2015
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
hémostase chirurgicale
anticoagulants
administration par voie orale
XARELTO
B01AF01 - rivaroxaban
PRADAXA
B01AE07 - étexilate de dabigatran
ELIQUIS
B01AF02 - apixaban
apixaban
embolie et thrombose
complications postopératoires
hémorragie
période préopératoire
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de bon usage du médicament
gestion du risque
traitement de relais de l'héparine
période postopératoire
héparine
soins préopératoires
soins postopératoires
sécurité des patients
anticoagulothérapie
Dabigatran
Rivaroxaban
pyrazoles
pyridones

---
N1-VALIDE
Prise en charge des douleurs somatiques induites par les traitements des cancers des VADS
http://sfar.org/wp-content/uploads/2015/11/Recommandation_Prise_en_charge_douleurs_induites_par_traitement_cancers_VADS_2014_TC11.pdf
Cette RPC s’adresse à tous les praticiens qui prennent en charge les patients pendant et après le traitement d’un cancer de VADS. Pour bien prendre en charge la douleur il faut avant tout bien savoir l’évaluer et différencier les différents types de douleur (nociceptives, neurogène, mixte) et faire la part entre la douleur proprement dite, son retentissement fonctionnel (sommeil, activités..) et sa composante émotionnelle. La première partie de cette RPC a pour objectif de donner les outils nécessaires à cette évaluation initiale. La connaissance des moyens thérapeutiques, qui sont nombreux, est primordiale. Outre les recommandations sur l’utilisation des médicaments, nous avons aussi proposé des recommandations sur l’utilisation des traitements non médicamenteux. Enfin, cette RPC décrit les douleurs induites par la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie et propose des moyens de prévention et de traitement. Parfois les douleurs sont complexes et cette RPC n’a pas pour but de se substituer à la prise en charge spécialisée d’un médecin algologue.
2014
false
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs de la tête et du cou
douleur
mesure de la douleur
questionnaire
douleur
analgésiques
névralgie
gestion de la douleur
douleur postopératoire
radiothérapie
antinéoplasiques
tumeurs de la tête et du cou
douleur cancéreuse
gestion de la douleur
événements indésirables associés aux soins

---
N3-AUTOINDEXEE
Insuffisance rénale aiguë en périopératoire et en réanimation (A l’exclusion des techniques d’épuration extrarénale)
http://sfar.org/insuffisance-renale-aigue/
2014
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
atteinte rénale aigüe
négatif
insuffisance rénale aiguë
insuffisance renale
Insuffisance rénale aigüe
dialyse rénale
insuffisance renale
réanimation

---
N1-VALIDE
Stratégies de réduction de l'utilisation des antibiotiques à visée curative en réanimation (adulte et pédiatrique)
http://sfar.org/strategies-de-reduction-de-lutilisation-des-antibiotiques-a-visee-curative-en-reanimation-adulte-et-pediatrique/
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/Recos/2014-RFE-ATB-Rea.pdf
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/Recos/2014-RFE-ATB-Rea-tableaux.pdf
http://www.srlf.org/referentiels/infectiologie/reduction-des-antibiotiques-en-reanimation/
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/12/2014_RFE_Antibiotiques_Rea.pdf
www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/diaporamas/recos/SPILF-groupe_recoRFE-AntibioRea-2014.pptx
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2016/04/1409-Reanimation-Vol23-N5-p558_582.pdf
Ces recommandations s'adressent aux praticiens qui prennent en charge des patients en réanimation adultes mais également pédiatrique. Pour ces derniers,la littérature est – comme sou- vent en pédiatrie – moins riche que chez les adultes.Aussi,les intitulés de recommandations doivent-ils se comprendre comme formulés pour l'adulte.S'ils sont valables pour les enfants,cette précision est donnée.
http://dx.doi.org/10.1016/j.anrea.2015.06.001
2014
false
true
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Infectiologie.com
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
français
antibactériens
adulte
enfant
Soins de réanimation
résistance bactérienne aux médicaments
recommandation par consensus
réanimation
utilisation médicament
antibactériens
calendrier d'administration des médicaments
antibiothérapie
article de périodique

---
N1-VALIDE
Recommandations sur l’utilisation de l’échographie lors de la mise en place des accès vasculaires
http://www.sfmu.org/upload/consensus/rfesfar2014-echographievvc.pdf
http://sfar.org/?p=6538
http://sfar.org/recommandations-sur-lutilisation-de-lechographie-lors-de-la-mise-en-place-des-acces-vasculaires/
La mise en place des accès vasculaires est un acte fréquent non dénué de iatrogénies parfois sévères . La technique de mise en place échoguidée est devenue possible par la multiplication des échographes au bloc opératoire, en réanimation et dans les services d’urgences. Les premières recommandations datent de plus de 10ans et sont peu suivies en France. La Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar)a décidé de prendre position sur ce sujet à travers son Comité des Référentiels afin de proposer des recommandations simples et en nombre
2014
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
dispositifs d'accès vasculaires
échographie
recommandation pour la pratique clinique
guidage échographique
adulte
enfant

---
N1-VALIDE
RFE : Recommandations sur la réanimation du choc hémorragique
http://www.sfmu.org/upload/consensus/rfesfar2014-chochemorragique.pdf
http://sfar.org/recommandations-sur-la-reanimation-du-choc-hemorragique/
L’objectif de cette RFE est d’éditer des recommandations sur la prise en charge du choc hémorragique, à la phase précoce, en pré et en intrahospitalier. De par Leurs particularités, l’hémorragie digestive et l’hémorragie obstétricale ont été exclues du champ de cette RFE
2014
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
choc hémorragique
recommandation par consensus
hypovolémie
colloïdes
hémoglobines
vasoconstricteurs
troubles de l'hémostase
acide tranéxamique
antifibrinolytiques
transfusion de plaquettes
fibrinogène
vitamine K
hydroxyéthylamidons
substituts du plasma
anticoagulants

---
N1-VALIDE
RFE : Prise en charge des infections intra-abdominales
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/Recos/2014-inf-intra-abdo-SFAR.pdf
http://www.sfmu.org/upload/consensus/rfesfar2014-infectionsintra-abdominales.pdf
http://sfar.org/prise-en-charge-des-infections-intra-abdominales/
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/diaporamas/recos/SPILF-groupe_reco-RFE-IIA-2014.ppt
Les objectifs de cette Recommandation formalisée d’experts (RFE) sont: - de préciser la prise en charge médicale et chirurgicale des infections intra-abdominales communautaires - de définir les particularités de la prise en charge des infections intra-abdominales en pédiatrie - de décrire la prise en charge médicale et chirurgicale des infections intra-abdominales associées aux soins
2014
false
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Infectiologie.com
France
français
recommandation par consensus
infections intra-abdominales
infections intra-abdominales
laparoscopie
radiographie interventionnelle
infections intra-abdominales
infections intra-abdominales
infections intra-abdominales
antibactériens
antifongiques
calendrier d'administration des médicaments
enfant
adulte
infection croisée
complications postopératoires
résistance bactérienne aux médicaments
algorithme
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Réhabilitation rapide après une chirurgie colorectale programmée
http://sfar.org/?p=6745
http://sfar.org/rehabilitation-rapide-apres-une-chirurgie-colorectale-programmee/
Le concept de réhabilitation précoce après chirurgie consiste à proposer aux patients tous les moyens qui permettent de contrecarrer ou de limiter les effets délétères de la chirurgie. Ce concept est adapté à une procédure chirurgicale (par exemple, chirurgie colorectale) et se décline sous la forme d’un programme ou d’un chemin clinique qui couvre les trois périodes (pré-, per- et postopératoires). L’objectif de cette Recommandation formalisée d’experts (RFE) est, d’une part, d’évaluer l’impact de chaque paramètre habituellement inclus dans les programmes de réhabilitation sur six conséquences prévisibles d’une chirurgie colorectale : stress opératoire, iléus postopératoire, déséquilibres hydrique et énergétique, immobilité postopératoire, troubles du sommeil et complications postopératoires. Et, d’autre part, de valider l’intérêt de chacun en termes d’efficacité sur les critères de succès des programmes de réhabilitation
2014
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
chirurgie colorectale
maladies du côlon
maladies du rectum
rectum
côlon
tumeurs colorectales
programme clinique
procédures de chirurgie digestive
Réadaptation

---
N1-VALIDE
Techniques analgésiques loco-régionales et douleur chronique
https://www.sfetd-douleur.org/wp-content/uploads/2019/06/cahier_sfetd_n2_rfe_alr.pdf
Ce deuxième numéro des Cahiers de la SFETD est consacré aux Recommandations Formalisées d’Experts sur les techniques analgésiques locorégionales et douleur chronique. Ces recommandations sont le fruit de la volonté du Conseil d’administration de développer des recommandations de bonne pratique clinique qui sont indispensables, afin de permettre de proposer à nos patients l’offre de soins la plus pertinente en termes de bénéfice/risque. Ces recommandations résultent d’une collaboration étroite entre le Comité Douleur de la Société Française d’Anesthésie Réanimation et la SFETD.
2013
false
true
true
SFETD - Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation pour la pratique clinique
douleur chronique
résultat thérapeutique
anesthésie de conduction
anesthésiques locaux
analgésiques morphiniques
hormones corticosurrénaliennes
ziconotide
céphalées
gestion de la douleur
tumeurs
douleur cancéreuse
Traitement corticostéroïde
corticothérapie
gestion de la douleur cancéreuse
douleur cancéreuse
conotoxines-oméga

---
N1-VALIDE
Techniques analgésiques locorégionales et douleurs chroniques
http://sfar.org/?p=6664
http://sfar.org/techniques-analgesiques-locoregionales-et-douleur-chronique/
Indication du niveau de preuve, Les objectifs de cette Recommandation formalisée d'experts (RFE) sont d'une part de valider l'intérêt des techniques d'analgésie locorégionale en termes d'efficacité, de bénéfices et de risques pour le patient et, d'autre part, de préciser leur place au sein des autres propositions thérapeutiques déjà validées et/ou admises à partir des données de la littérature ou de consensus d'experts. Les situations de douleur chronique sont très variées et des recommandations par type de pathologie sont donc nécessaires.
2013
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
céphalée
gestion de la douleur cancéreuse
douleur cancéreuse
recommandation par consensus
douleur chronique
anesthésie de conduction
anesthésiques locaux
céphalées
douleur abdominale
douleur pelvienne
névralgie
membre inférieur
tumeurs
Douleur cancéreuse

---
N1-VALIDE
Recommandations d'Experts pour le Risque d'Hyperthermie Maligne en Anesthésie Réanimation
http://sfar.org/?p=7165
http://sfar.org/recommandations-dexperts-pour-le-risque-dhyperthermie-maligne-en-anesthesie-reanimation/
L'Hyperthermie Maligne (HM) est définie comme une réponse anormale aux agents anesthésiques halogénés et/ou au curare dépolarisant chez des personnes présentant une anomalie génétique affectant le muscle strié squelettique.
2013
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
hyperthermie maligne
recommandation par consensus
algorithme
Appréciation des risques
hyperthermie maligne
dantrolène
myorelaxants à action centrale

---
N1-VALIDE
SFAR
Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
http://www.sfar.org/
historique, organigramme, statuts ; comités ; activités de recherche ; recommandations et consensus ; textes concernant la spécialité
false
false
N
false
Paris
France
Paris
anglais
français
anesthésiologie
réanimation
société savante

---
N1-VALIDE
Examens pré-interventionnels systématiques (RFE 2012)
http://sfar.org/?p=6702
http://sfar.org/examens-preinterventionnels-systematiques/
Indication du niveau de preuve, La prescription des examens complémentaires pré interventionnels ne répond à aucune norme réglementaire. L'objectif de cette Recommandation Formalisée d'Experts (RFE) est d'assurer une réactualisation des recommandations éditées par l'ANAES en 1998. Une analyse systématique de la littérature sur une période de 10 ans (2001-2011) a été réalisée par trente experts. La méthodologie GRADE a ensuite été appliquée permettant de déterminer un niveau et une force de recommandation. Neuf catégories de recommandations ont été établies et concernent les examens cardiologiques, respiratoires, d'hémostase, l'hémogramme, les examens immuno-hématologiques, biochimiques, la femme enceinte, le test de grossesse et le dépistage infectieux. Les données récentes de la littérature ont permis d'élaborer une stratification des recommandations intégrant le type de chirurgie, la gravité des patients (score ASA) et les risques afférents. L'intégration de l'évaluation du risque et sa stratification en fonction du type de chirurgie et de la classe ASA dans la stratégie de prescription des examens complémentaires pré-interventionnels rejoint ainsi parfaitement les objectifs globaux de l'évaluation préopératoire
2012
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
recommandation pour la pratique clinique
soins préopératoires
période préopératoire
techniques et procédures diagnostiques

---
N1-VALIDE
Bris dentaires périanesthésiques (RFE 2012)
http://sfar.org/?p=6579
http://sfar.org/bris-dentaires-perianesthesiques/
Les bris dentaires représentent la première cause de plaintes contre les anesthésistes. Les bris dentaires surviennent le plus souvent lors des intubations orotrachéales et les principaux facteurs de risque sont, premièrement, un état dentaire initial altéré et, deuxièmement, des difficultés d'intubation de la trachée et/ou de ventilation au masque. L'objectif de ce travail a été de rédiger des propositions formalisées d'experts pour la prévention des bris dentaires et pour le cas où un bris dentaire était constaté.'
2012
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
recommandation par consensus
événements indésirables associés aux soins
traumatismes dentaires
traumatismes dentaires
anesthésie

---
N1-VALIDE
Stratégie du remplissage vasculaire périopératoire
http://sfar.org/strategie-du-remplissage-vasculaire-perioperatoire/
Indication du niveau de preuve, L'objectif de ces recommandations était de faire le point sur les pratiques de remplissage vasculaire (RV) périopératoire ayant démontré un bénéfice pour les patients, afin de les utiliser en pratique quotidienne.
2012
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
soins périopératoires
complications postopératoires
adulte
enfant
nourrisson
solution isotonique
transfusion de soluté de remplissage vasculaire
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Référentiels de la SFAR : Échographie en anesthésie locorégionale (RFE 2011)
http://sfar.org/?p=6669
http://sfar.org/echographie-en-anesthesie-locoregionale/
L'introduction de l'échographie dans la pratique de l'anesthésie locorégionale (ALR) est un évènement récent qui suppose une formation préalable et l'acquisition d'un matériel spécifique que ne possèdent pas tous les médecins anesthésistes-réanimateurs. La publication de ce référentiel ne signifie pas que le nonrecours à l'échographie constitue pour autant une mauvaise pratique médicale, la neurostimulation reste une technique de repérage validée.
2011
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
échographie
anesthésie de conduction
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Prévention de la maladie thromboembolique veineuse postopératoire. Actualisation 2011. Texte court.
http://sfar.org/?p=6980
http://sfar.org/prevention-de-la-maladie-thromboembolique-veineuse-postoperatoire-actualisation-2011-texte-court/
2011
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
événements indésirables associés aux soins
recommandation par consensus
procédures orthopédiques
complications postopératoires
thromboembolisme veineux
article de périodique

---
N1-VALIDE
Prévention du risque allergique peranesthésique (RFE)
Recommandations formalisées d'experts. Texte court
http://sfar.org/?p=6977
http://sfar.org/prevention-du-risque-allergique-peranesthesique-2/
Indication du niveau de preuve, 1. Quelle est la réalité du risque d'hypersensibilité allergique en anesthésie ? Classification. Incidence. Aspects cliniques (immédiats et retardés). Morbidité mortalité. Substances responsables 2. Mécanismes de la sensibilisation et de l'hypersensibilité immédiate aux anesthésiques physiopathologie du choc 3. Conduite du bilan diagnostique de la réaction d'hypersensibilité immédiate 4. Facteurs favorisant une réaction d'hypersensibilité et place du bilan allergologique préanesthésique 5. Prévention primaire et secondaire. Prémédication et technique anesthésique Préparation des patients 6. Traitement des réactions d'hypersensibilité immédiate et, en particulier, du choc anaphylactique survenant en cours d'anesthésie
2011
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
recommandation par consensus
article de périodique
événements indésirables associés aux soins
anesthésie
hypersensibilité immédiate
anesthésiques
hypersensibilité immédiate
hypersensibilité immédiate
hypersensibilité immédiate

---
N1-SUPERVISEE
Le cirrhotique en réanimation
http://sfar.org/le-cirrhotique-en-reanimation/
cirrhotique en réanimation : quel pronostic - syndrome hépatorénal : quelle définition, quel pronostic - syndrome hépatorénal : quels traitements - quels traitements en cas d'hémorragie digestive du cirrhotique - quelle place pour les techniques de suppléance hépatique chez le cirrhotique en réanimation
2011
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
syndrome hépatorénal
syndrome hépatorénal
syndrome hépatorénal
cirrhose du foie
questions réponses
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Transport intra-hospitalier des patients à risque vital (nouveau-né exclu)
Recommandations formalisées d'experts sous l'égide de la Société de réanimation de langue française (SRLF), de la Société française d'anesthésie et de réanimation (SFAR) et de la Société française de médecine d'urgence (SFMU)
http://sfar.org/transport-intrahospitalier-des-patients-a-risque-vital-nouveau-ne-exclu/
Indication du niveau de preuve, Épidémiologie des événements indésirables (EI) liés aux patients et à l'environnement : taxonomie générale ; Matériels, monitorage et maintenance ; Préparation du malade avant transport ; Soignants : ressources humaines et formation ; Organisation (planification), architecture et traçabilité
2011
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
article de périodique
recommandation professionnelle
transfert de patient

---
N1-VALIDE
Prise en charge anesthésique des patients en hospitalisation ambulatoire
recommandations formalisées d'experts - texte court
http://sfar.org/?p=6723
http://sfar.org/prise-en-charge-anesthesique-des-patients-en-hospitalisation-ambulatoire/
2010
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
information en santé des consommateurs
anesthésie
soins postopératoires
adulte
enfant
sujet âgé
patients en consultation externe
soins ambulatoires
gestion des soins aux patients
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Anesthésie locorégionale chez l'enfant
http://sfar.org/anesthesie-locoregionale-chez-lenfant/
anesthésie locorégionale et anesthésie générale : association des deux techniques en pédiatrie, anesthésiques locaux, concentrations, associations médicamenteuses, adjuvants pour l'anesthésie locorégionale, dose-test et règles de sécurité, méthodes de localisation des troncs nerveux, des espaces périmédullaires et des plans de décollement aponévrotiques, choix des matériels, aiguilles et cathéters, complications (diagnostic, traitement et prévention), choix entre plusieurs techniques locorégionales pour un acte chirurgical donné, surveillance postopératoire
2010
false
false
N
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
anesthésie de conduction
enfant
anesthésiques locaux
adjuvants des anesthésiques
anesthésie de conduction
anesthésie de conduction
événements indésirables associés aux soins
recommandation par consensus

---
N3-AUTOINDEXEE
Adaptation pédiatrique du score de GLASGOW
http://www.sfar.org/scores/glasgowped.php
2010
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
information scientifique et technique
Échelle de coma de Glasgow
enfant
pédiatrie

---
N1-VALIDE
Monitorage de l'adéquation / profondeur de l'anesthésie à partir de l'analyse de l'EEG cortical
Recommandations Formalisées d'Experts
http://sfar.org/?p=6689
http://sfar.org/recommandations-de-bonnes-pratiques-cliniques-sur-la-nutrition-perioperatoire-actualisation-2010-de-la-conference-de-consensus-de-1994-sur-la-nutrition-artificielle-per/
Le groupe de travail a abordé le problème des moniteurs de profondeur de l'anesthésie basés sur l'analyse de l'EEG cortical dans le contexte de l'élaboration d'un raisonnement médical qui fait appel à des informations complémentaires et non indépendantes
2010
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
anesthésie
moniteurs d'évaluation de la conscience
électroencéphalographie
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Prise en charge du coronarien qui doit être opéré en chirurgie non cardiaque
http://sfar.org/?p=6706
http://sfar.org/prise-en-charge-du-coronarien-opere-en-chirurgie-non-cardiaque/
Indication du niveau de preuve, Ces recommandations sont divisées en 4 parties : La partie I consacrée à la quantification du risque : caractéristiques, moyens diagnostiques et incidence des événements coronariens périopératoires et scores cliniques. La partie II dédiée aux examens préopératoires : VPP/VPN/Se/Sp disponibilité, coût, morbidité, description, critères de choix. La partie III traite du traitement médical ou interventionnel: revascularisation,bêta-bloquants, statines, aspirine, a2-agonistes, nitrés, Ca-bloquants, Inhibiteurs de l'enzyme de conversion et la partie IV qui propose une stratégie globale multidisciplinaire sous forme d'un algorithme commenté.
2010
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
événements indésirables associés aux soins
procédures de chirurgie opératoire
complications postopératoires
Appréciation des risques
maladie coronarienne
électrocardiographie
revascularisation myocardique
cardiopathies
antagonistes bêta-adrénergiques
soins préopératoires
recommandation par consensus
algorithme

---
N1-VALIDE
Anesthésie loco-régionale en pédiatrie (RFE 2010)
http://sfar.org/?p=6555
http://sfar.org/anesthesie-loco-regionale-en-pediatrie/
L'actualisation intéresse surtout la pratique de l'ALR chez le nouveau-né, le nourisson et le petit enfant. Chez les grands enfants et les adolescents, il faut probablement se rapprocher des recommandations faites pour l'adulte. Les techniques d'infiltration du champ opératoire n'ont pas été évaluées. A l'heure actuelle (2008 - 2009), l'ALR pédiatrique a pour but de procurer une analgésie per et postopératoire. Plus rarement, elle vise à traiter un syndrome douloureux complexe ou une douleur cancéreuse. Elle est très peu utilisée pour assurer uniquement la réalisation du geste chirurgical. Elle est le plus souvent associée à une anesthésie générale (AG) de complément et réalisée après l'induction de-celle ci
2010
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
événements indésirables associés aux soins
anesthésie de conduction
enfant
anesthésie de conduction
nourrisson
anesthésiques locaux
anesthésie de conduction
recommandation par consensus

---
N1-SUPERVISEE
Indicateurs dynamiques dans le monitorage hémodynamique
http://sfar.org/indicateurs-dynamiques-dans-le-monitorage-hemodynamique/
pourquoi évaluer la volémie, indices statiques ou dynamiques ... et monitorage invasif... et monitorage non invasif, limites des indices dynamiques, le lever de jambes passif...
2010
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
techniques et procédures diagnostiques
hypovolémie
hypovolémie
hémodynamique
information scientifique et technique
questions réponses

---
N1-VALIDE
Recommandations de bonnes pratiques cliniques sur la nutrition périopératoire
http://sfar.org/?p=6912
http://sfar.org/recommandations-de-bonnes-pratiques-cliniques-sur-la-nutrition-perioperatoire-actualisation-2010-de-la-conference-de-consensus-de-1994-sur-la-nutrition-artificielle-perioperatoire-en-chirurgie/
Actualisation 2010 de la conférence de consensus de 1994 sur la « Nutrition artificielle périopératoire en chirurgie programmée de l'adulte »
2010
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
adulte
procédures de chirurgie opératoire
soutien nutritionnel
Évaluation de l'état nutritionnel
soins préopératoires
soins postopératoires
obésité
diabète
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Gestion périopératoire des traitements chroniques et dispositifs médicaux
http://sfar.org/?p=6709
http://sfar.org/gestion-perioperatoire-des-traitements-chroniques-et-dispositifs-medicaux-anti-infectieux-immunosuppresseurs/
Indication du niveau de preuve, De nombreuses interactions médicamenteuses entre les traitements chroniques et les médicaments de l'anesthésie sont décrites. Aucune recommandation formalisée n'existe actuellement. La littérature dans ce domaine est de qualité variable, le plus souvent de faible qualité méthodologique et intéresse des médicaments souvent obsolètes. Dans le même temps, les schémas thérapeutiques proposés pour le traitement des pathologies les plus fréquentes reposent sur des arguments basés sur une médecine fondée sur des faits (evidence based medicine). Il apparaît également que la fréquence et la gravité des complications médicales postopératoires soient en rapport avec la durée de l'arrêt des traitements en périopératoire.
2009
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
période peropératoire
interactions médicamenteuses
anesthésiques
effets secondaires indésirables des médicaments
soins peropératoires
agents cardiovasculaires
analgésiques
anti-infectieux
immunosuppresseurs
agents du système nerveux central
hypoglycémiants
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Prévention des Infections Nosocomiales en Réanimation (transmission croisée et nouveau-né exclus)
5e conférence de consensus commune Sfar-SRLF Jeudi 20 novembre 2008
http://sfar.org/?p=7009
http://sfar.org/prevention-des-infections-nosocomiales-en-reanimation-transmission-croisee-et-nouveau-ne-exclus/
Cette conférence a pour mission de déterminer les moyens de prévention des infections nosocomiales (IN) en réanimation à l'exclusion du nouveau né. La transmission croisée est également exclue car déjà traitée dans une recommandation d'experts présentée en juin 2008.
2009
false
true
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
unités de soins intensifs
Prévention des infections
infection croisée
recommandation par consensus

---
N3-AUTOINDEXEE
Contrôle de la glycémie en réanimation et en anesthésie
http://sfar.org/controle-de-la-glycemie-en-reanimation-et-en-anesthesie/
De nombreuses décennies nous ont fait vivre dans la crainte exclusive de l’hypoglycémie et le mépris de l’hyperglycémie. La publication de nouvelles données scientifiques en ce début du XXIe siècle a ouvert une nouvelle ère, nous faisant prendre conscience de la nécessité de considérer aussi l’impact potentiellement délétère de l’hyperglycémie aiguë chez les patients en situation critique, même s’ils ne sont pas diabétiques.
2009
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
anesthésie
réanimation
glycémie

---
N3-AUTOINDEXEE
Sécurisation des procédures à risques en réanimation : risque infectieux exclu
http://sfar.org/securisation-des-procedures-a-risques-en-reanimation-risque-infectieux-exclu/
Ces recommandations sont le résultat du travail d’un groupe d’experts réunis par la SRLF et la SFAR. Chaque expert a rédigé dans le champ qui lui a été confié un argumentaire et une série de propositions qui ont été soumis a l’ensemble du groupe.
2008
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
Procédures
réanimation
méthodes
risque

---
N1-VALIDE
Recommandations sur les indications de l'assistance circulatoire dans le traitement des arrêts cardiaques réfractaires
http://sfar.org/?p=7020
http://sfar.org/recommandations-sur-les-indications-de-lassistance-circulatoire-dans-le-traitement-des-arrets-cardiaques-refractaires/
Ce texte reflète un consensus d'experts issus de différentes disciplines médicales et chirurgicales à un moment donné et est tout particulièrement susceptible d'être modifié en fonction des avancées dans ce domaine particulièrement dynamique. Objectifs : Proposer des indications et contre-indications de l'assistance circulatoire dans la réanimation des AC réfractaires intra et extra-hospitaliers....
2008
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
assistance circulatoire mécanique
réanimation cardiopulmonaire
arrêt cardiaque
algorithme
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Prise en charge des nausées et vomissements postopératoires
Conférence d'experts présentée lors du Congrès de la SFAR 2007 - texte court - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation (SFAR) - mis en ligne en août 2008
http://sfar.org/?p=6748
http://sfar.org/prise-en-charge-des-nausees-et-vomissements-postoperatoires/
Indication du niveau de preuve, Questions abordées : les nausées et vomissements postopératoires : un problème important ? Facteurs de risque des nausées et vomissements postopératoires chez l'adulte, les antagonistes du récepteur 5HT3, corticostéroïdes et dropéridol, les antagonistes de la substance P ou antagonistes du récepteur de la neurokinine 1 (AR-NK1), les traitements des NVPO en dehors des sétrons, du dropéridol, des stéroïdes et des AR-NK1 ; stratégies de prise en charge des nausées et vomissements postopératoires, Intégration des situations locales, particularités en chirurgie pédiatrique, Particularités de la prise en charge des NVPO en chirurgie ambulatoire ; 20 pages
2008
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
Traitement corticostéroïde
corticothérapie
vomissements et nausées postopératoires
facteurs de risque
adulte
sérotonine
antiémétiques
hormones corticosurrénaliennes
dropéridol
substance P
vomissements et nausées postopératoires
enfant
soins ambulatoires
thérapies complémentaires
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Prise en charge de la douleur post-opératoire chez l'adulte et l'enfant
conférence de consensus. Texte court
http://sfar.org/prise-en-charge-de-la-douleur-postoperatoire-chez-ladulte-et-lenfant-2/
http://sfar.org/?p=6568
http://sfar.org/?p=6803
http://sfar.org/prise-en-charge-de-la-douleur-post-operatoire-chez-ladulte-et-lenfant/
comment évaluer la douleur, fréquence, intensité, évolution et retentissement de la douleur post-opératoire en fonction du type de chirurgie, moyens de prévention, risques, précautions d'utilisation et les modalités de surveillance des différents traitements analgésiques, organisation de la prise en charge de la douleur postopératoire dans les services de chirurgie
2008
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
618.920 472 - Douleur chez les enfants
douleur postopératoire
enfant
enfant d'âge préscolaire
adolescent
adulte
douleur postopératoire
analgésiques
anesthésie de conduction
Gestion de la douleur
gestion de la douleur
gestion des soins aux patients
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Sédation et analgésie en réanimation (nouveau-né exclu)
http://sfar.org/?p=7052
http://sfar.org/sedation-et-analgesie-en-reanimation-nouveau-ne-exclu/
Indication du niveau de preuve, définitions et buts de la sédation et de l'analgésie. Quels sont les moyens thérapeutiques pour la sédation et l'analgésie ? Quels sont les outils d'évaluation ? Quel est l'impact de l'évaluation ? Quand et comment arrêter une sédation-analgésie ?
2008
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
réanimation
anesthésie et analgésie
hypnotiques et sédatifs
hypnotiques et sédatifs
analgésiques
analgésiques
adulte
enfant
résultat thérapeutique
syndrome de sevrage
recommandation par consensus
algorithme

---
N3-AUTOINDEXEE
Sédation, analgésie et curarisation en réanimation
http://sfar.org/sedation-analgesie-et-curarisation-en-reanimation/
Table des matières : Quels sont les objectifs de la sédation ? 1. Améliorer le confort et la sécurité du patient et de son entourage 2. Permettre la réalisation d’actes thérapeutiques ou d’investigations dans des conditions optimales de confort et de sécurité pour le patient 3. Améliorer certaines perturbations ou conséquences physiopathologiques liées à des pathologies spécifiques 4. Assurer une myorelaxation Comment évaluer les besoins ? 1. L’évaluation de la douleur 2. L’évaluation de l’agitation et de la sédation Quels sont les moyens ? 1. Les moyens non médicamenteux 2. Les moyens pharmacologiques Comment évaluer le traitement ? Quels sont les éléments de choix d’un agent médicamenteux ? 1. Monitorage et modalités de surveillance 2. Les éléments de choix d’un agent hypnotique ou morphinique 3. Les éléments de choix d’un curare 4. Quelles sont les incidences économiques de la sédation ? Quelle est la stratégie de la sédation ? 1. Améliorer le confort et la sécurité du patient et de son entourage 2. Améliorer certaines perturbations ou conséquences physiopathologiques liées à des pathologies spécifiques (sédation profonde) 3. Permettre la réalisation d’actes thérapeutiques ou d’investigations dans des conditions optimales de confort et de sécurité pour le patient 4. Situations particulières 5. La curarisation en réanimation 6. L’arrêt de la sédation
2007
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
analgésie
réanimation
hypnotiques et sédatifs

---
N1-VALIDE
Intubation difficile
http://sfar.org/?p=6575
http://sfar.org/reactualisation-de-la-conference-dexperts-sur-lintubation-difficile/
http://sfar.org/?p=7161
http://sfar.org/intubation-difficile/
Cette conférence d'experts est une réactualisation de la conférence d'experts organisée par la Société française d'anesthésie et de réanimation (Sfar) en 1996. Elle a été organisée et s'est déroulée conformément à la méthodologie développée par la Sfar.
2006
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
obésité pédiatrique
obésité pédiatrique
ventilation artificielle
anesthésie
intubation
nourrisson
intubation
intubation
enfant
obésité
grossesse
recommandation par consensus
algorithme

---
N1-VALIDE
Anesthésie pour amygdalectomie chez l'enfant
Conférence d'experts SFAR-ADARPEF-CARORL - texte court
http://sfar.org/?p=6562
http://sfar.org/anesthesie-pour-amygdalectomie-chez-lenfant/
Indication du niveau de preuve, En France, l'anesthésie pour chirurgie ORL représente 12 % du total des actes réalisés, et occupe ainsi la troisième place, après l'anesthésie en orthopédie et en chirurgie digestive1. Sur environ 670 000 anesthésies annuelles en ORL, 17 % le sont pour amygdalectomie, associée (43 %) ou non (57 %) à une adénoïdectomie. La prévalence de l'amygdalectomie en France en 1996 était de 19/10 000 habitants2. Par ailleurs, l'anesthésie en ORL représente 25 % des actes réalisés chez les enfants de moins de 1 an, 64 % chez les 1-4 ans, et 28 % chez les 5-14 ans1. Malgré les progrès réalisés en terme de prise en charge périopératoire, il persiste une morbi-mortalité non négligeable. Cette conférence d'experts s'adresse à tous les médecins anesthésistes réanimateurs, que leur mode d'exercice soit libéral ou public, qui sont amenés à prendre en charge en période pré, per ou post opératoire des enfants opérés pour amygdalectomie.
2006
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
Contre-indications aux procédures
amygdalectomie
enfant
soins préopératoires
complications postopératoires
amygdalectomie
syndromes d'apnées du sommeil
anesthésie
soins postopératoires
douleur postopératoire
facteurs de risque
vomissements et nausées postopératoires
procédures de chirurgie ambulatoire
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Gestion du traitement anti-plaquettaire oral chez les patients porteurs d'endoprothèses coronaires
expertise collective
http://sfar.org/?p=6712
http://sfar.org/gestion-du-traitement-anti-plaquettaire-oral-chez-les-patients-porteurs-dendoprotheses-coronaires/
Il n'existe actuellement aucune preuve solide pour proposer des recommandations fortes sur la gestion périopératoire des agents anti-plaquettaires (AAP). Le problème est tout particulièrement aigu avec les endoprothèses coronaires (EC) ou stents, et notamment les endoprothèses pharmaco-actives. La bithérapie anti-plaquettaire (aspirine-clopidogrel) est de plus en plus fréquemment rencontrée chez des patients qui doivent bénéficier d'une procédure invasive ou d'une intervention chirurgicale. Poursuivre ou interrompre le traitement conduit à prendre en compte le risque hémorragique et/ou le risque thrombotique sans qu'aucune attitude ne soit évaluée ...
2006
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
ENDOPROTHESE CORONAIRE AUTRE
Arrêt du traitement
sténose coronarienne
endoprothèses
antiagrégants plaquettaires
resténose coronaire
thrombose coronarienne
facteurs de risque
ticlopidine
ticlopidine
complications peropératoires
acide acétylsalicylique
hémorragie postopératoire
perte sanguine peropératoire
antiagrégants plaquettaires
implant pharmaceutique
soins périopératoires
association de médicaments
prothèse vasculaire
recommandation par consensus
tableau

---
N1-VALIDE
Monitorage du patient traumatisé grave en préhospitalier (texte court 2005)
https://samudeparis.aphp.fr/IMG/pdf/monitotraumaprehosp_cexp.pdf
http://sfar.org/?p=7029
http://sfar.org/monitorage-du-patient-traumatise-grave-en-prehospitalier/
indication du niveau de preuve, pourquoi monitorer, choix du monitorage cardiovasculaire et thermique, respiratoire, neurologique (döppler transcrânien, surveillance de l'indice bispectral), biologique, monitorage particulier en intervention secondaire, chez la femme enceinte et l'enfant, en milieu difficile (montagne, mer, afflux de victimes)
2006
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
services des urgences médicales
monitorage physiologique
plaies et blessures
monitorage physiologique
monitorage physiologique
femmes enceintes
enfant
catastrophes
capnographie
indices de gravité des traumatismes
échographie-doppler transcrânienne
recommandation par consensus
recommandation pour la pratique clinique
plaies et blessures

---
N1-VALIDE
Les blocs périmédullaires chez l'adulte
http://sfar.org/?p=6673
http://sfar.org/les-blocs-perimedullaires-chez-ladulte/
1. Quelle information donner au patient devant avoir une anesthésie/une analgésie périmédullaire ? 2. Quelle préparation du malade devant avoir une anesthésie/une analgésie périmédullaire ? Quelles sont les contre-indications générales ? Quelle surveillance et quel monitorage lors d'une anesthésie/d'une analgésie périmédullaire ? 3. Quelles sont les recommandations pour la pratique clinique de la rachianesthésie (matériels, techniques de repérage, réalisation et surveillance) ? 4. Quelles sont les recommandations pour la pratique clinique de l'anesthésie péridurale (matériels, techniques de repérage, réalisation et surveillance) ? ...
2006
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
obésité pédiatrique
obésité pédiatrique
grossesse
enfant
consentement libre et éclairé
analgésie péridurale
adulte
communication
césarienne
soins postopératoires
obésité
anesthésiques
algorithme
recommandation pour la pratique clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge de l’infarctus du myocarde à la phase aiguë en dehors des services de cardiologie
http://sfar.org/?p=7023
L’infarctus du myocarde (IDM) est une urgence vitale qui est observée dans tous les pays avec une plus grande incidence dans les pays à fort niveau socio-économique. Actuellement l’IDM aigu comprend, au plan nosologique, le syndrome coronarien aigu (SCA) avec élévation du segment ST (SCA ST ) et sans élévation du segment ST (SCA non ST ).
2006
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation par consensus
Maladie aigüe
gestion des soins aux patients
infarctus du myocarde
cardiologie

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge de l’arrêt cardiaque
http://sfar.org/prise-en-charge-de-larret-cardiaque/
La réanimation des arrêts cardiaques (AC) est un domaine où les données scientifiques sont souvent limitées. Les études cliniques de bonne qualité sont peu nombreuses et, bien souvent, les pratiques sont basées sur des résultats expérimentaux qu’il est difficile d’extrapoler à l’homme.
2006
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
arrêt cardiaque
gestion des soins aux patients

---
N1-VALIDE
Prise en charge initiale des états septiques graves de l'adulte et de l'enfant
Groupe transversal Sepsis
http://sfar.org/?p=7003
http://sfar.org/prise-en-charge-initiale-des-etats-septiques-graves-de-ladulte-et-de-lenfant/
http://www.srlf.org/referentiels/cardio-circulatoire/prise-en-charge-initiale-sepsis-severe-adulteenfant/
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/12/2006_10_groupe_transversal_sepsis_prise_en_charge_initiale_des_etats_septiques_graves-de-l_adulte_et_de_l_enfant.pdf
http://www.sfmu.org/upload/consensus/Groupe%20Transversal%20Sepsis%20Fn.doc
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/_documents/consensus/2007-sepsis.pdf
Identification précoce des états septiques graves chez l’adulte; États septiques graves de l’enfant; Organisation de la prise en charge et articulation entre les Samu, et les services d’urgence et de réanimation
2005
false
true
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
antibiothérapie
adulte
enfant
sepsie
sepsie
France
sepsie
risque
syndrome de réponse inflammatoire généralisée
syndrome de réponse inflammatoire généralisée
signes et symptômes
choc septique
diagnostic différentiel
antibactériens
sepsie
choc septique
antibactériens
service hospitalier d'urgences
sepsie
traitement d'urgence
gestion des soins aux patients
recommandation par consensus
tableau
algorithme

---
N1-VALIDE
Prise en charge hémodynamique du sepsis sévère (nouveau-né exclu)
texte court
http://sfar.org/?p=6999
http://sfar.org/prise-en-charge-hemodynamique-du-sepsis-grave-nouveau-ne-exclu/
http://www.srlf.org/referentiels/cardio-circulatoire/prise-en-charge-hemodynamique-du-choc-septique/
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/12/2005_10_13_conference_de_consensus_commune_prise_en_charge_hemodynamique_sepsis_severe.pdf
Indication du niveau de preuve, Quelles sont les cibles thérapeutiques ? Quelles sont les modalités de l'expansion volémique (y compris la transfusion) ? Quelle est la place des médicaments inotropes positifs et vasoactifs ?Quelle est la place des traitements complémentaires ? Quelle stratégie thérapeutique ?
2005
false
true
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
enfant
sepsie
hypovolémie
solutions
adulte
gestion des soins aux patients
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Tabagisme périopératoire
http://sfar.org/?p=6715
http://sfar.org/tabagisme-perioperatoire/
Indication du niveau de preuve, risques liés au tabac lors d'une intervention chirurgicale, bénéfices prouvés de l'arrêt pré-opératoire du tabac, prise en charge d'un fumeur en pré-opératoire d'une chirurgie programmée, rôle des différents acteurs de santé en fonction du délai avant l'intervention, particularités de l'anesthésie chez un fumeur
2005
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
Arrêt de la consommation de tabac
Fumer
trouble lié au tabagisme
complications peropératoires
procédures de chirurgie opératoire
enquêtes de santé
risque
anesthésie
soins préopératoires
rôle professionnel
complications postopératoires
enfant
pollution par la fumée de tabac
nicotine
évaluation de résultat (soins)
patients hospitalisés
événements indésirables associés aux soins
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Prévention de la maladie thromboembolique veineuse périopératoire et obstétricale : texte court
recommandations pour la pratique clinique
http://sfar.org/?p=6550
http://sfar.org/prevention-de-la-maladie-thromboembolique-veineuse-perioperatoire-et-obstetricale/
Indication du niveau de preuve, quels sont les moyens thérapeutiques (physiques, mécaniques, médicamenteux) disponibles pour la prévention de la maladie thromboembolique veineuse périopératoire et obstétricale et leurs modalités de surveillance ; quelle est l'incidence, sans prophylaxie, des événements thromboemboliques cliniques (thrombose veineuse, embolie pulmonaire) et paracliniques (thromboses phlébographiques, échographiques, diagnostiquées par le test au fibrinogène marqué) ? classer le risque lié à la chirurgie selon 3 classes de risque (faible, modéré, élevé), y compris pour la technique chirurgicale ; quelle est l'efficacité et quels sont les risques des stratégies de prévention en fonction de ces classes de risque ? moyens mécaniques et physiques seuls, héparines, anti-vitamine K, autres antithrombotiques, association de stratégies médicamenteuses et mécaniques ; quand (début de la prophylaxie) et pendant combien de temps ces stratégies doivent-elles être prescrites ? la chirurgie ambulatoire modifie t-elle l'efficacité et le risque de ces stratégies ? le type d'anesthésie modifie t-il l'efficacité et le risque de ces stratégies ? ; 48 pages
2005
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
anticoagulothérapie
fibrinolytiques
thromboembolisme veineux
thromboembolisme veineux
événements indésirables associés aux soins
héparine
héparine bas poids moléculaire
résultat thérapeutique
complications postopératoires
procédures orthopédiques
Appréciation des risques
plaies et blessures
procédures de chirurgie opératoire
chimioprévention
procédures de chirurgie ambulatoire
héparine
héparine bas poids moléculaire
anticoagulants
anticoagulants
arthroscopie
traumatismes du genou
procédures de chirurgie digestive
varices oesophagiennes et gastriques
procédures de chirurgie urologique
procédures de chirurgie gynécologique
facteurs de risque
procédures de chirurgie obstétrique
grossesse
thrombophilie
procédures de chirurgie thoracique
procédures de chirurgie vasculaire
procédures de chirurgie cardiaque
procédures de neurochirurgie
traumatisme du rachis
brûlures
fibrinolytiques
médecine factuelle
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Hémorragie sous-arachnoïdienne grave
conférence d'experts - texte court - 2004
http://sfar.org/?p=7040
http://sfar.org/hemorragie-sous-arachnoidienne-hsa-grave/
Indication du niveau de preuve, diagnostic en hôpital général et prise en charge initiale, complications précoces (hypertension intracranienne, hydrocéphalie, resaignement, épilepsie, dysnatrémie), traitement de l'anévrysme, anesthésie, traitement de da douleur, vasospasme, stratégie de suivi du malade, filière de prise en charge de l'HSA ; 12 pages
2005
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
facteurs de risque
hémorragie meningée
hémorragie meningée
hémorragie meningée
incidence
signes et symptômes
hémorragie meningée
hémorragie meningée
hypertension intracrânienne
hydrocéphalie
Maladie aigüe
tomodensitométrie
hémorragie meningée
anévrysme intracrânien
anévrysme intracrânien
anesthésie
vasospasme intracrânien
vasospasme intracrânien
vasospasme intracrânien
vasospasme intracrânien
continuité des soins
hospitalisation
hémorragie meningée
médecine factuelle
recommandation par consensus
hémorragie meningée
vasospasme intracrânien

---
N1-VALIDE
Prise en charge des sujets en état de mort encéphalique dans l’optique d’un prélèvement d’organes
conférence d'experts
http://sfar.org/prise-en-charge-des-sujets-en-etat-de-mort-encephalique-dans-loptique-dun-prelevement-dorganes/
http://sfar.org/?p=7049
http://sfar.org/reanimation-du-sujet-en-etat-de-mort-encephalique-en-vue-de-prelevements-dorganes/
http://sfar.org/?p=6820
liste des auteurs et des personnes consultées ; physiopathologie de la mort encéphalique, diagnostic , réanimation avant le prélèvement, évaluation de la qualité fonctionnelle des organes, mort encéphalique chez l'enfant, anesthésie et réanimation peropératoire, donneurs, greffons et attributions limites
2005
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
mort cérébrale
réanimation
transplantation d'organe
adulte
enfant
mort cérébrale
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Antibiothérapie probabiliste des états septiques graves
Conférence d'experts
http://sfar.org/?p=7006
http://sfar.org/antibiotherapie-probabiliste-des-etats-septiques-graves/
http://www.srlf.org/referentiels/infectiologie/antibiotherapie-probabiliste-des-etats-septiques-graves/
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/12/2004_conference_commune_d_experts_antibiotherapie_probabiliste_des_etats_septiques_graves_texte_court.pdf
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/_documents/consensus/ATBprop-sepsisgrave.pdf
Indication du niveau de preuve, généralités, spécificité chez l'immunodéprimé, spécificité pédiatrique, cas des méningites communautaires, cas des méningites nosocomiales et abcès cérébraux postopératoires, cas des pneumopathies communautaires et nosocomiales, cas des infections urinaires communautaires et nosocomiales, cas des infections intra-abdominales communautaires et nosocomiales, cas des pancréatites, cas des angiocholites aiguës, cas des infections cutanées et des tissus mous, cas des endocardites, cas des infections sur cathéter, cas d'un sepsis sans porte d'entrée suspectée, réévaluation impérative de l'antibiothérapie initiale probabiliste, principaux antibiotiques prescrits lors d'une antibiothérapie probabiliste ; 11 pages
2004
false
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Infectiologie.com
Paris
France
français
antibiothérapie
antibactériens
événements indésirables associés aux soins
sepsie
sepsie
antibactériens
sujet immunodéprimé
enfant
adulte
méningite
méningite
abcès cérébral
abcès cérébral
complications postopératoires
maladies pulmonaires
péritonite
antibactériens
pancréatite
infection croisée
infection croisée
maladies pulmonaires
infections urinaires
infections urinaires
péritonite
pancréatite
angiocholite
Maladie aigüe
angiocholite
fasciite nécrosante
fasciite nécrosante
endocardite
endocardite
complications postopératoires
prothèse valvulaire cardiaque
cathétérisme
antibactériens
médecine factuelle
recommandation par consensus
tableau

---
N1-VALIDE
Protection rénale périopératoire (La)
conférence de consensus (texte court)
http://sfar.org/la-protection-renale-perioperatoire/
http://sfar.org/?p=6993
Indication du niveau de preuve, définition de l'insuffisance rénale aiguë péri opératoire, méthodes diagnostiques, impact pronostique, cibles de la protection rénale, facteurs de risque, hyperhydratation et optimisations des paramètres hémodynamiques, interventions thérapeutiques et pharmacologiques susceptibles de protéger les reins
2004
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
soins périopératoires
pronostic
complications postopératoires
complications postopératoires
facteurs de risque
circulation rénale
sujet âgé
insuffisance rénale chronique
chirurgie générale
hémodynamique
dialyse rénale
dialyse rénale
médecine factuelle
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Blocs périphériques des membres chez l'adulte (Les)
http://sfar.org/?p=6873
http://sfar.org/recommandations-pour-la-pratique-clinique-les-blocs-peripheriques-des-membres-chez-ladulte/
indication du niveau de preuve ; informations du patient avant une anesthésie locorégionale, préparation du malade, recommandations pour l'anesthésie locorégionale intraveineuse, recommandations pour les techniques de repérage des blocs plexiques et tronculaires des membres, agents pharmacologiques, blocs plexiques et tronculaires des membres inférieurs et supérieurs, analgésie postopératoire, blocs périphériques des membres en cas de traitement anticoagulant et/ou antithrombotique, échec des blocs périphériques, complications neurologiques ; 27 pages
2003
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
événements indésirables associés aux soins
anesthésie de conduction
communication
consentement libre et éclairé
consultation médicale
soins préopératoires
sédation consciente
bloc nerveux
anesthésie générale
bloc nerveux
cathétérisme périphérique
anesthésie de conduction
bloc nerveux
bloc nerveux
bloc anesthésique du système nerveux autonome
bloc anesthésique du système nerveux autonome
bloc anesthésique du système nerveux autonome
anesthésiques locaux
membre inférieur
membre supérieur
analgésie
analgésie
anticoagulants
fibrinolytiques
anesthésiques locaux
bloc nerveux
médecine factuelle
adulte
douleur postopératoire
anesthésie intraveineuse
complications postopératoires
maladies du système nerveux autonome
anesthésiques locaux
recommandation

---
N1-VALIDE
Pratique des anesthésies locales et locorégionales par des médecins non spécialisés en anesthésie-réanimation, dans le cadre des urgences
http://sfar.org/pratique-des-anesthesies-locales-et-locoregionales-par-des-medecins-non-specialises-en-anesthesie-reanimation/
indication du niveau de preuve ; cadre général, propriétés et les risques des anesthésiques locaux (pharmacologie des anesthésiques locaux, toxicité, utilisation des anesthésiques locaux dans le cadre de ces recommandations : aspects pratiques), indications, contre-indications et les méthodes de l'anesthésie locale (AL) et de l'anesthésie loco-régionale (ALR) dans le cadre des recommandations, précautions à prendre, les modalités de surveillance et le monitorage nécessaire lors de la réalisation d'une ALR ou AL , particularités des AL et ALR en milieu difficile, particularités chez l'enfant, références ; 18 pages
2003
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
bloc nerveux
réanimation
anesthésie locale
anesthésiques locaux
administration par voie topique
anesthésiques locaux
anesthésiques locaux
anesthésiques locaux
lidocaïne
lidocaïne
prilocaïne
administration par voie cutanée
anesthésie locale
anesthésie de conduction
traitement d'urgence
traumatismes de la jambe
traumatismes du bras
lésions traumatiques de la face
hypnotiques et sédatifs
anesthésie de conduction
anesthésie locale
enfant
syncope vagale
syncope vagale
hypersensibilité médicamenteuse
mesures de sécurité
formation continue
anesthésie de conduction
événements indésirables associés aux soins
médecine factuelle
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Prise en charge d'un blessé adulte présentant un traumatisme vertébro-médullaire
http://www.sfmu.org/upload/consensus/ce_tr-rachis.pdf
http://www.sfmu.org/upload/consensus/score_asia.pdf
http://sfar.org/prise-en-charge-dun-blesse-adulte-presentant-un-traumatisme-vertebromedullaire/
http://sfar.org/?p=7037
indication du niveau de preuve. Pression artérielle et traumatisme médullaire, médullo-protection pharmacologique, prise en charge extrahospitalière, bilan clinique et stratégie d'imagerie, indications opératoires et modalités d'intervention, prévision de l'évolution cardiovasculaire et respiratoire, prise en charge de la souffrance et de la douleur ; 32 pages
2003
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
Traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
recommandation par consensus
image
formulaire
traumatismes de la moelle épinière
traumatismes de la moelle épinière
Imagerie diagnostique
glucocorticoïdes
moelle spinale
traumatismes de la moelle épinière
embolie et thrombose
soins palliatifs
trouble dépressif
ischémie de la moelle épinière
traumatismes de la moelle épinière
traumatismes de la moelle épinière
traumatismes de la moelle épinière
traumatismes de la moelle épinière
adulte
pression sanguine
traumatismes de la moelle épinière
douleur
révélation de la vérité
médecine factuelle
gestion des soins aux patients
traumatismes de la moelle épinière

---
N3-AUTOINDEXEE
Thrombopénie induite par l’héparine
http://sfar.org/thrombopenie-induite-par-lheparine/
La Thrombopénie Induite par l’Héparine (TIH) est une pathologie rare. Malgré de nombreuses publications, peu de grandes séries de patients ont été publiées et encore moinsd’études randomisées ont comparé les différentes approches thérapeutiques.
2002
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
thrombopénie
héparine
thrombopénie induite par l'héparine

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge des crises d’asthme aiguës graves de l’adulte et de l’enfant (à l’exclusion du nourrisson)
http://sfar.org/prise-en-charge-des-crises-dasthme-aigues-graves-de-ladulte-et-de-lenfant-a-lexclusion-du-nourrisson/
Les nombreux articles publiés depuis la conférence de consensus sur la prise en charge des crises d’asthme aiguës graves (AAG)de l’adulte ont été analysés par un groupe d’experts désignés par la SRLF permettant de réactualiser ce consensus. Les particularités pédiatriques ont été incluses dans cette révision.
2002
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
gestion des soins aux patients
enfant
adulte
état de mal asthmatique
asthme
asthme chez l'enfant

---
N1-SUPERVISEE
Infections liées aux cathéters veineux centraux en réanimation
http://sfar.org/?p=7014
http://sfar.org/infections-liees-aux-catheters-veineux-centraux-en-reanimation-3/
http://sfar.org/infections-liees-aux-catheters-veineux-centraux-en-reanimation-2/
http://www.srlf.org/referentiels/infectiologie/infections-liees-aux-catheters-veineux-centraux/
http://www.srlf.org/wp-content/uploads/2015/12/2002_infections-li%C3%A9es-aux-cath%C3%A9ters-veineux-centraux-en-r%C3%A9animayion_actualisation-2002-de-la-conf%C3%A9rence-de-consensusParis-1994.pdf
Quelle voie d'abord vasculaire choisir ? Quel antiseptique choisir pour la préparation cutanée ? Les cathéters imprégnés ont-ils leur place dans la diminution du risque infectieux lié au cathéter ? Faut-il tunneliser les cathéters ? Peut-on faire le diagnostic d'infection en laissant le cathéter en place ?
2002
false
true
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
cathétérisme veineux central
infection croisée
infections sur cathéters
information scientifique et technique
voies veineuses centrales

---
N1-VALIDE
Conclusions de la table ronde organisée par l'EFS sur le traitement des urgences transfusionnelles obstétricales
http://sfar.org/?p=6847
http://sfar.org/le-traitement-des-urgences-transfusionnelles-obstetricales-2/
http://sfar.org/le-traitement-des-urgences-transfusionnelles-obstetricales/
définition de niveaux d'urgence (l'urgence vitale immédiate, l'urgence vitale, la transfusion urgente), règles de surveillance immuno-hématologiques de la grossesse (le typage érythrocytaire, la recherche d'anticorps anti-érythrocytaires, dépistage, identification), propositions d'organisations (ce qui revient à l'établissement de santé, ce qui revient au site transfusionnel, ce qui à la fois à l'établissement de soins et au site transfusionnel), l'évaluation et le suivi des actions, textes de référence, procédure d'urgence vitale, procédure générale d'une prescription de PSL à l'acte transfusionnel
2001
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
grossesse
transfusion sanguine
traitement d'urgence
traitement d'urgence
érythrocytes
hémorragie de la délivrance
Complications hématologiques de la grossesse
Complications hématologiques de la grossesse
Complications hématologiques de la grossesse
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Traumatisés crâniens adultes en médecine physique et réadaptation (Les) : du coma à l'éveil
conférence de consensus du 8 octobre 2001 à Bordeaux (France) organisée par la SOciété Française de Médecine Physique et Réadaptation (SOFMER)
http://sfar.org/?p=7034
http://sfar.org/traumatises-craniens-adultes-en-medecine-physique-et-readaptation/
indication du niveau de preuve (selon la méthodologie de la Canadian Task Force on Periodic Health) ; modalités et niveaux cliniques de passage du coma à l'éveil (description des différents états successifs, évaluation selon des échelles définies, transfert de réanimation en rééducation), recommandations sur les examens complémentaires nécessaires lors de la phase aiguë puis des phases subaiguë et chronique, les traitements médicamenteux, les procédures en rééducation
2001
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
coma
coma
coma
signes et symptômes
coma
adulte
lésions encéphaliques
indices de gravité des traumatismes
tomodensitométrie
Échelle de coma de Glasgow
échelle de suivi de glasgow
lésions encéphaliques
médecine factuelle
recommandation par consensus
lésions encéphaliques
coma

---
N1-VALIDE
Recommandations concernant les modalités de la prise en charge médicalisée préhospitalière des patients en état grave
http://www.sfmu.org/upload/consensus/ce_ph_grave.pdf
réception de l' alerte et procédures décisionnelles, intervention, personnel, matériel, sécurisation et adaptation à l' environnement, communication, évaluation et qualité, bibliographie
2001
false
false
N
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
services des urgences médicales
traitement d'urgence
réanimation
services des urgences médicales
services des urgences médicales
services des urgences médicales
services des urgences médicales
traitement d'urgence
traitement d'urgence
traitement d'urgence
gestion des soins aux patients
recommandation

---
N1-VALIDE
Agents antiplaquettaires et période périopératoire
conférence d'experts (texte court) du 22 septembre 2001
http://sfar.org/?p=6850
http://sfar.org/agents-antiplaquettaires-et-periode-perioperatoire/
indication du niveau de preuve (méthodologie de la Société française d'anesthésie et de réanimation (Sfar)) ; définition des agents antiplaquettaires, indications reconnues en cardiologie et en neurologie, place de l'aspirine dans la prophylaxie de la maladie thromboembolique veineuse, évaluation biologique d'un traitement par agents antiplaquettaires, majoration du risque hémorragique périopératoire en chirurgie par les agents antiplaquettaires et conséquences, possibilité de pratiquer un bloc périphérique chez un patient traité par agents antiplaquettaires, une anesthésie locorégionale, rachidienne, conditions d'interruption d'un traitement, prévention et traitement des complications hémorragiques per et postopératoires induites par certains agents antiplaquettaires ; 16 pages
2001
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
maladies cardiovasculaires
acide acétylsalicylique
acide acétylsalicylique
acide acétylsalicylique
thrombose veineuse
procédures de chirurgie opératoire
anesthésie de conduction
rachianesthésie
antiagrégants plaquettaires
antiagrégants plaquettaires
antiagrégants plaquettaires
antiagrégants plaquettaires
ticlopidine
flurbiprofène
flurbiprofène
Dipyridamole
Dipyridamole
hémorragie postopératoire
antiagrégants plaquettaires
Contre-indications aux procédures
Contre-indications aux médicaments
médecine factuelle
recommandation par consensus

---
N3-AUTOINDEXEE
Dossier anesthésique
http://sfar.org/dossier-anesthesique/
2001
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
information scientifique et technique
anesthésie
anesthésique
anesthésiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention de la maladie thromboembolique en réanimation : méthodes mécaniques et moyens médicamenteux ; indications et contre-indications
http://sfar.org/?p=6986
http://sfar.org/prevention-de-la-maladie-thromboembolique-%E2%80%A8en-reanimation-methodes-mecaniques-et-moyens-medicamenteux-indications-et-contre-indications/
L’épidémiologie et les modes de prévention de la maladie thrombo-embolique veineuse (MTEV) en réanimation sont encore assez imprécis. Si l’existence du risque thromboembolique en tant que tel n’est pas discutée, sa quantification pose encore des problèmes qui retentissent sur les différents modes de prophylaxie utilisés.
2001
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
réanimation
thromboembolie
préparations pharmaceutiques
méthodes

---
N1-SUPERVISEE
Pancréatite aiguë
Questions Fréquemment Posées en réanimation
http://sfar.org/pancreatite-aigue/
http://sfar.org/?p=6281
Quels sont les éléments de gravité initiaux ? Y a t il une place pour l'antibiothérapie préventive ? L'alimentation entérale est-elle contre indiquée ? Comment faire le diagnostic de nécrose infectée et quelle prise en charge ?
2001
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
pancréatite
Maladie aigüe
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Réanimation des formes graves de prééclampsie
conférence d'experts
http://sfar.org/?p=6839
http://sfar.org/reanimation-des-formes-graves-de-preeclampsie/
définitions, généralités (épidémiologie, anatomie et physiopathologie du placenta au cours de la prééclampsie, prévention médicamenteuse), effets de certains médicaments utilisés en cas de prééclampsie (agents hypotenseurs, médications anticonvulsivantes, médications anticoagulantes), principes obstétricaux de la prise en charge de la prééclampsie (diagnostic, hospitalisation à domicile, prise en charge hospitalière), principes de la réanimation des formes graves de prééclampsie, réanimation de certaines défaillances organiques, modalités de la naissance an cas de prééclampsie, devenir maternel et foetal
2000
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
Pré-éclampsie
traitement d'urgence
Pré-éclampsie
réanimation
recommandation par consensus

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge des péritonites communautaires
http://sfar.org/prise-en-charge-des-peritonites-communautaires/
2000
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
gestion des soins aux patients
péritonite

---
N3-AUTOINDEXEE
Corticothérapie au cours du choc septique et du SDRA
http://sfar.org/corticotherapie-au-cours-du-choc-septique-et-du-sdra/
Les manifestations inflammatoires et vasculaires jouent un rôle physiopathologique considérable au cours du choc septique et du syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA).
2000
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
corticothérapie
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
choc septique

---
N3-AUTOINDEXEE
Indications de la curarisation en anesthésie
http://sfar.org/indications-de-la-curarisation-en-anesthesie/
2000
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
information scientifique et technique
curarisants
curare
réanimation

---
N1-VALIDE
Recommandations pour les structures et le matériel de l'anesthésie pédiatrique
http://sfar.org/recommandations-pour-les-structures-et-le-materiel-de-lanesthesie-pediatrique/
structures (salle d'intervention, transferts entre unités de prise en charge en postopératoire, salle de surveillance post-interventionnelle, structures de prise en charge post-opératoire, laboratoires et structures d'examens complémentaires), matériel (assistance respiratoire, abord vasculaire, défibrillateur, monitorage, prévention de l'hypothermie, matériel de transport entre unités de prise en charge, solutés)
2000
false
false
N
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
anesthésie
pédiatrie
pédiatrie
anesthésie
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Attitude pratique pour la prise en charge de la douleur postopératoire
http://sfar.org/?p=6813
http://sfar.org/attitude-pratique-pour-la-prise-en-charge-de-la-douleur-postoperatoire/
règles générales de prescription (organisation générale concernant les protocoles thérapeutiques, indications des principaux traitements antalgiques, modalités de prescription et de surveillance), analgésiques non morphiniques (anti-inflammatoires non stéroïdiens, paracétamol, Tramadol, Néfopam, Kétamine, Clonidine), morphiniques par voie générale (morphine, analgésiques morphiniques intermédiaires, morphiniques agonistes-antagonistes), analgésie par voie périmédullaire, analgésie par blocs locorégionaux périphériques et infiltration, traitement de la douleur post-opératoire, évaluation et surveillance, organisation de la prise en charge de la douleur postopératoire, annexes
1999
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
618.920 472 - Douleur chez les enfants
douleur postopératoire
douleur postopératoire
mesure de la douleur
Satisfaction des patients
analgésiques
injections épidurales
analgésiques
injections épidurales
analgésiques
nourrisson
Gestion de la douleur
gestion de la douleur
événements indésirables associés aux soins
gestion des soins aux patients
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Associations d'antibiotiques ou monothérapie en réanimation chirurgicale et en chirurgie
conférence d'experts
http://sfar.org/?p=6271
http://sfar.org/associations-dantibiotiques-ou-monotherapie-en-reanimation-chirurgicale-et-en-chirurgie/
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/medias/_documents/consensus/ce_atbreachir.pdf
bases théoriques et expérimentales des associations d'antibiotiques : pour quelles bactéries, pour quels antibiotiques, pour quel terrain, pour quelles pathologies ; réévaluation d'une association curative d'antibiotiques: maintien de l'association ou retour à la monothérapie, utilité de l'association
1999
false
true
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Infectiologie.com
Paris
France
français
association de médicaments
réanimation
antibactériens
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Recommandations concernant l'hygiène en anesthésie
http://sfar.org/lhygiene-en-anesthesie/
risque infectieux nosocomial, recommandations générales, précautions applicables à tous les patients, précautions en salle de surveillance postinterventionnelle, recommandations au bloc opératoire pour certains patients, hygiène des mains, textes réglementaires
1997
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
antisepsie
anesthésie
hygiène
infection croisée
blocs opératoires
désinfection des mains
recommandation

---
N1-VALIDE
Utilisation de la sonde de Swan-Ganz en anesthésie-réanimation
expertise collective 1996
http://sfar.org/?p=7156
http://sfar.org/utilisation-de-la-sonde-de-swan-ganz-en-anesthesie-reanimation/
texte résumé des recommandations, matériel et technique de pose, mesure des variables, interprétation des paramètres hémodynamiques obtenus, complications de la sonde de Swan-Ganz, indications de la sonde swan-Ganz en anesthésie-réanimation
1996
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
anesthésie
cathétérisme par sonde de Swan-Ganz
cathétérisme par sonde de Swan-Ganz
réanimation
événements indésirables associés aux soins
recommandation par consensus
recommandation

---
N1-VALIDE
Réanimation des arrêts cardiorespiratoires de l'adulte
conférence d'experts - janvier 1995
http://sfar.org/?p=6784
http://sfar.org/reanimation-des-arrets-cardiorespiratoires-de-ladulte/
RCP de base (gestes de survie), réanimation cardiopulmonaire spécialisée (RCPS), organisation et particularités de la réanimation des arrêts cardiorespiratoires suivant leur lieu de survenue, circonstances particulières d'arrêt cardiorespiratoire, bibliographie
1995
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
français
adulte
arrêt cardiaque
réanimation
recommandation par consensus
figure

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant la période préanesthésique
http://sfar.org/recommandations-concernant-la-periode-preanesthesique/
1994
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
information scientifique et technique
recommandations comme sujet
directives de santé publique
Recommandations
avec une période
Périodique
Périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
L’anesthésie du patient ambulatoire
http://sfar.org/lanesthesie-du-patient-ambulatoire/
1994
false
true
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
information scientifique et technique
absence de sensation
patients en consultation externe
a comme patient
Patients
anesthésie
patients

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
01/06/2020


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.