Libellé préféré : ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé;

URL : http://www.ansm.sante.fr/

HON : 155683;

GIP UNF3S : false;

Synonyme CISMeF : ANSM;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Médicaments contenant de la mitomycine C : hypertension artérielle pulmonaire et maladie veino-occlusive pulmonaire - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux spécialistes en cancérologie, en urologie, aux cardiologues et aux pharmaciens hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Medicaments-contenant-de-la-mitomycine-C-hypertension-arterielle-pulmonaire-et-maladie-veino-occlusive-pulmonaire-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Des cas d’Hypertension Artérielle Pulmonaire (HTAP) et de Maladie Veino-Occlusive Pulmonaire (MVOP), parfois d’issue fatale, ont été rapportés chez des patients traités par mitomycine C. En cas de survenue d’une dyspnée d’effort chez un patient traité par mitomycine C, le bilan étiologique doit comporter une échographie cardiaque afin de rechercher des signes d’élévation de la Pression Artérielle Pulmonaire (PAP) systolique. En cas de suspicion d’une HTAP à l’échographie cardiaque, le diagnostic sera confirmé par cathétérisme droit. Si l’HTAP est confirmée, le patient devra être orienté vers un centre de prise en charge de cette pathologie...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
mitomycine
L01DC03 - mitomycine
hypertension pulmonaire
hypertension pulmonaire
dyspnée
maladie veino-occlusive pulmonaire
échocardiographie
dyspnée d'effort
AMETYCINE
AMETYCINE 10 mg, poudre pour solution injectable
AMETYCINE 20 mg, poudre pour solution injectable
AMETYCINE 40 mg, poudre pour solution pour irrigation vésicale
antibiotiques antinéoplasiques

---
N1-VALIDE
Levetiracetam 100 mg/ml, solution buvable (Keppra et génériques): erreurs médicamenteuses liées aux seringues doseuses, ayant entrainé un surdosage - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux médecins généralistes, neurologues de ville et hospitaliers, pédiatres de ville et hospitaliers, pharmaciens de ville et hospitaliers, directeurs de soins hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Levetiracetam-100-mg-ml-solution-buvable-Keppra-et-generiques-erreurs-medicamenteuses-liees-aux-seringues-doseuses-ayant-entraine-un-surdosage-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Des cas de surdosage accidentels, jusqu'à 10 fois la dose recommandée, ont été rapportés avec lévétiracétam, solution buvable, suite à des erreurs médicamenteuses. Les médecins doivent toujours prescrire la dose en mg avec équivalence en ml, en fonction de l'âge du patient. Les pharmaciens doivent s'assurer qu'ils délivrent la présentation appropriée à l'âge du patient. A chaque prescription, les médecins et les pharmaciens doivent rappeler aux patients ou aux personnes administrant le traitement d'utiliser uniquement la seringue doseuse contenue dans la boîte du médicament...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
Erreurs de médication
anticonvulsivants
lévétiracétam
N03AX14 - lévétiracétam
LEVETIRACETAM
KEPPRA
KEPPRA 100 mg/ml, solution buvable
LEVETIRACETAM ACTAVIS GROUP 100 mg/ml, solution buvable
LEVETIRACETAM MYLAN PHARMA 100 mg/ml, solution buvable
LEVETIRACETAM SANDOZ 100 mg/ml, solution buvable
lévétiracétam
Surdosage médicamenteux accidentel
administration par voie orale
solutions pharmaceutiques
nourrisson
enfant
adolescent
adulte
épilepsie
étiracétam
étiracétam
piracétam
piracétam
piracétam

---
N1-VALIDE
Rupture de stock de la spécialité Depocyte 50 mg, suspension injectable - L’ANSM rappelle les précautions nécessaires lors de l’utilisation des alternatives thérapeutiques - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Rupture-de-stock-de-la-specialite-Depocyte-50-mg-suspension-injectable-L-ANSM-rappelle-les-precautions-necessaires-lors-de-l-utilisation-des-alternatives-therapeutiques-Point-d-Information
La spécialité DEPOCYTE 50 mg, suspension injectable (formulation à libération prolongée de cytarabine) fait l’objet de difficultés d’approvisionnement depuis le mois de février. Malgré la mise en place de différentes mesures pour permettre une continuité d’approvisionnement sur notre territoire, une rupture de stock de cette spécialité est attendue fin mai 2017. Des alternatives thérapeutiques à base de cytarabine libre sont disponibles et peuvent permettre de pallier l’indisponibilité de DEPOCYTE. L’ANSM attire néanmoins l’attention des prescripteurs et des pharmaciens hospitaliers sur la nécessité de modifier les protocoles de prescription et d’administration lors de l’utilisation des alternatives thérapeutiques disponibles pour l’administration intrathécale de cytarabine et formule des recommandations...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
préparations à action retardée
DEPOCYTE 50 mg, suspension injectable
DEPOCYTE
cytarabine
L01BC01 - cytarabine
lymphome méningé
lymphomes
ordonnances médicamenteuses
cytarabine
antinéoplasiques antimétabolites
antinéoplasiques antimétabolites
injections rachidiennes
CYTARABINE EBEWE 50 mg/ml, solution injectable
CYTARABINE EBEWE 20 mg/ml, solution injectable
CYTARABINE EG 20 mg/ml, solution injectable
CYTARABINE EG 50 mg/ml, solution injectable
CYTARABINE SANDOZ 100 mg/ml, solution injectable
agrément de médicaments
ARACYTINE 100 mg, poudre et solvant pour solution injectable

---
N1-VALIDE
Chlorure de potassium par voie intraveineuse et erreurs médicamenteuses : rappel des règles de bon usage - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Chlorure-de-potassium-par-voie-intraveineuse-et-erreurs-medicamenteuses-rappel-des-regles-de-bon-usage-Point-d-Information
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a été destinataire de signalements d’erreurs médicamenteuses liées notamment à l’administration par voie intraveineuse directe, sans dilution, des ampoules concentrées de chlorure de potassium (KCl). Ces erreurs ont pu avoir des conséquences graves, voire fatales, pour les patientsL’ANSM rappelle que le KCl en solution hypertonique doit être administré par perfusion intraveineuse (IV) lente, uniquement après dilution. L’ANSM rappelle que les erreurs lors de l’administration du chlorure de potassium injectable font partie de la liste des 12 évènements qui ne devraient jamais arriver / Never Events et doivent s’inscrire dans les priorités de prévention des établissements de santé...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
chlorure de potassium
Erreurs de médication
injections veineuses
perfusions veineuses
solution hypertonique
chlorure de potassium solution injectable en ampoule (produit)
ordonnances médicamenteuses
B05XA01 - chlorure de potassium

---
N1-VALIDE
Vous et votre traitement en cas de vague de chaleur
http://ansm.sante.fr/content/download/6127/59445/version/11/file/Canicule-Informations-traitements-medicamenteux-QR-mai2017.pdf
1. Que risque-t-on lorsqu’il fait chaud ? 2. Que se passe-t-il dans le corps lorsqu’il fait chaud ? 3. Qu’est ce qu’un coup de chaleur ? 4. Pourquoi les médicaments peuvent présenter un risque en cas de forte chaleur ? 5. Quels médicaments peuvent représenter un risque en cas de forte chaleur ? 6. Le médicament est-il le seul facteur de risque ? 7. Que faut-il faire pour se préparer à de fortes chaleurs ? 8. Que ne faut-il pas faire à l’annonce de fortes chaleurs ? 9. Comment conserver vos médicaments en cas de forte chaleur ? 10. Comment transporter vos médicaments en cas de forte chaleur ?...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
recommandation patients
chaleur extrême
traitement médicamenteux
préparations pharmaceutiques
coup de chaleur
Température élevée
facteurs de risque
stockage de médicament
déshydratation
troubles de l'équilibre hydroélectrolytique
effets secondaires indésirables des médicaments
troubles dus à la chaleur
stabilité de médicament

---
N1-VALIDE
Mise au point sur la conservation et l'utilisation des lecteurs de glycémie et des réactifs associés en cas de vague de chaleur
http://ansm.sante.fr/content/download/6189/60005/version/7/file/MAP-Canicule-Conservation-Utilisation-lecteurs-glycemie-2017.pdf
De manière générale, l'ensemble du matériel ne doit pas être exposé au soleil, à des températures élevées, aux fortes variations de température ou à une atmosphère trop humide. Avant leur mise sur le marché, tous les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (DMDIV) dont les lecteurs de glycémie et leurs réactifs associés, sont soumis à des essais de stabilité prévus dans le cadre du marquage CE. La durée et les conditions de conservation des DMDIV sont fixées en fonction des résultats de ces essais de stabilité. Les informations sur les conditions de conservation figurent sur le manuel d'utilisation du lecteur de glycémie, sur l'emballage et la notice d'utilisation de leurs réactifs associés (bandelettes ou électrodes et solutions de contrôle). Les conditions particulières de fonctionnement du système figurent également sur le manuel d'utilisation du lecteur. En cas d'exposition à la chaleur, il est nécessaire de prendre en compte les recommandations suivantes...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
autosurveillance glycémique
chaleur extrême
Température élevée
stockage / conservation
bandelettes réactives
trousses de réactifs pour diagnostic
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Informations sur le suivi glycémique (lecteur de glycémie) en cas de vague de chaleur
http://ansm.sante.fr/content/download/6128/59453/version/8/file/Canicule-Informations-Suivi-Glycemique-QR-2017.pdf
1. Que risquez-vous quand il fait chaud si vous êtes diabétique ? 2. Que se passe-t-il dans le corps quand il fait chaud si vous êtes diabétique ? 3. Pourquoi l'utilisation d'un lecteur de glycémie peut-elle présenter un risque en cas de vague de chaleur ? 4. Que faut-il faire pour se préparer à de fortes chaleurs ou en cas de canicule si vous est diabétique ? 5. Que faut-il faire en cas de fortes chaleurs ou à l'annonce de canicule ? 6. Comment conserver votre lecteur, vos bandelettes (ou électrodes) et solutions de contrôle en cas de canicule ? 6. Comment utiliser votre lecteur de glycémie en cas de canicule ? 7. Comment transporter votre lecteur, vos bandelettes (ou électrodes) et solutions de contrôle en cas de canicule ? ...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation patients
chaleur extrême
diabète
complications du diabète
déshydratation
autosurveillance glycémique
bandelettes réactives
Température élevée
stockage / conservation
chaleur extrême

---
N1-VALIDE
TROBALT (retigabine) : arrêt définitif de commercialisation en juin 2017 - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/TROBALT-retigabine-arret-definitif-de-commercialisation-en-juin-2017-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Trobalt (retigabine), comprimés de 50 mg, 100 mg, 200 mg, 300 mg et 400 mg, ne sera plus disponible à partir du 30 juin 2017. Les stocks restants disponibles dans les pharmacies et chez les grossistes feront l'objet d'un rappel. Dès à présent, aucun nouveau patient ne doit être mis sous traitement par Trobalt. Tous les patients concernés devront avoir arrêté leur traitement par Trobalt d'ici la fin du mois de juin 2017. Le traitement par Trobalt doit être arrêté avec une diminution progressive de la dose sur une période d'au moins 3 semaines. Une alternative médicamenteuse doit être mise en place rapidement en toute sécurité pour les patients actuellement sous Trobalt, selon l'évaluation du prescripteur...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
retraits du marché de médicaments
administration par voie orale
recommandation pour la pratique clinique
information sur le médicament
TROBALT
TROBALT 50 mg, comprimé pelliculé
TROBALT 50 mg, comprimé pelliculé, étui d'instauration de traitement
TROBALT 100 mg, comprimé pelliculé
TROBALT 200 mg, comprimé pelliculé
TROBALT 300 mg, comprimé pelliculé
TROBALT 400 mg, comprimé pelliculé
rétigabine
N03AX21 - rétigabine
adulte
épilepsies partielles
anticonvulsivants
carbamates
phénylènediamines

---
N1-VALIDE
Uptravi (sélexipag) comprimés pelliculés : Ajout d'une contre-indication en association avec les médicaments inhibiteurs puissants du CYP2C8 (tel que gemfibrozil) - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Uptravi-selexipag-comprimes-pellicules-Ajout-d-une-contre-indication-en-association-avec-les-medicaments-inhibiteurs-puissants-du-CYP2C8-tel-que-gemfibrozil-Lettre-aux-professionnels-de-sante
L'utilisation concomitante d'Uptravi (sélexipag) avec des inhibiteurs puissants du CYP2C8, tel que le gemfibrozil, est désormais contre-indiquée. En effet, l'administration concomitante du sélexipag avec le gemfibrozil augmente d'environ 11 fois l'exposition systémique du métabolite actif du sélexipag, et en conséquence, accroît le risque d'effets indésirables du sélexipag. Un ajustement de la dose de sélexipag peut s'avérer nécessaire en cas d'introduction d'un traitement concomitant par un inhibiteur modéré du CYP2C8 ou lors de son interruption...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
administration par voie orale
sélexipag
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
B01AC27 - sélexipag
sélexipag
gemfibrozil
Inhibiteurs du cytochrome P-450 CYP2C8
hypertension pulmonaire
ACT-333679
promédicaments
récepteur prostaglandine
adulte
acétamides
pyrazines
acétamides
pyrazines
acétates

---
N1-VALIDE
Guide pour le choix d'un produit de protection solaire
http://ansm.sante.fr/content/download/7293/74044/version/3/file/guide-de-choix-solaire.pdf
conseils aux consommateur
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
produits antisolaires
indice de protection solaire
coup de soleil
brochure pédagogique pour les patients

---
N1-VALIDE
Fluindione (Préviscan ) : mises en garde sur le risque d’effets indésirables immuno-allergiques - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux cardiologues, médecins généralistes, néphrologues, urgentistes, internistes, gériatres, dermatologues, pharmaciens d’officine, pharmaciens hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Fluindione-Previscan-R-mises-en-garde-sur-le-risque-d-effets-indesirables-immuno-allergiques-Lettre-aux-professionnels-de-sante
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Previscan-fluindione-et-risque-immuno-allergique-Point-d-Information
Il est rappelé aux professionnels de santé qu'il existe un risque rare mais grave d’effet indésirable immuno-allergique, plus fréquemment rapporté en France avec la fluindione (Préviscan 20 mg, comprimé quadrisécable) en comparaison avec les autres anti-vitamines K, tel que mentionné dans le résumé des caractéristiques du produit. Les professionnels de santé doivent être vigilants, particulièrement au cours des 6 premiers mois de traitement...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
administration par voie orale
fluindione
continuité des soins
B01AA12 - fluindione
PREVISCAN
PREVISCAN 20 mg, comprimé quadrisécable
France
vitamine K
antivitamines K
anticoagulants
hypersensibilité médicamenteuse
tests de la fonction rénale
tests de la fonction hépatique
tests hématologiques
manifestations cutanées
phénindione
phénindione
indènes
acide benzotétronique

---
N1-VALIDE
Kétamine : risque d’atteintes hépatiques graves lors d’utilisations prolongées et/ou à doses élevées - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Ketamine-risque-d-atteintes-hepatiques-graves-lors-d-utilisations-prolongees-et-ou-a-doses-elevees-Point-d-Information
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a été informée récemment de la survenue de cas d’atteintes hépatiques graves susceptibles d’être liées à l’utilisation répétée et/ou prolongée de kétamine à doses élevées. Dix cas d’atteintes hépatiques graves, survenus depuis 2014, dont quatre ayant conduit à une transplantation hépatique, ont été déclarés par des professionnels de santé. Il s’agit d’atteintes cholestatiques de type cholangite, susceptibles d’être liées à l’administration de kétamine de façon répétée et/ou prolongée (entre 1 mois et 5 mois de traitement continu) et à des posologies élevées, dans la prise en charge de douleurs rebelles (dépassant 100 mg/j en continu sur plusieurs jours) et lors de la réalisation de soins douloureux (200 à 400 mg/h en 3 à 6 heures) chez des grands brûlés...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
kétamine
angiocholite
KETAMINE
N01AX03 - kétamine
avis de pharmacovigilance
anesthésiques dissociatifs
Douleur rebelle
soin de brûlure
douleur aigüe
soins palliatifs
kétamine
anesthésiques dissociatifs
Grand brûlé

---
N1-VALIDE
Solutés à base de glucose : risque d’hyponatrémie - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Solutes-a-base-de-glucose-risque-d-hyponatremie-Point-d-Information
Les perfusions de solutés glucosés, quelle que soit leur concentration, et principalement le G5 du fait de son utilisation fréquente et parfois en quantité excessive, exposent à un risque d’hyponatrémie potentiellement grave voire fatale, en particulier chez l’enfant...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
enfant
hyponatrémie
glucose
glucose sous forme parentérale (produit)
perfusions veineuses
sujet âgé
électrolytes
B05BA03 - hydrates de carbone
solutions d'alimentation parentérale

---
N1-VALIDE
Haldol 2 mg/mL, solution buvable (halopéridol) : l’ANSM appelle à la plus grande vigilance en raison de la coexistence de deux présentations avec des dispositifs d’administration ayant des unités de mesure différentes (gouttes ou milligrammes) - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Haldol-2-mg-mL-solution-buvable-haloperidol-l-ANSM-appelle-a-la-plus-grande-vigilance-en-raison-de-la-coexistence-de-deux-presentations-avec-des-dispositifs-d-administration-ayant-des-unites-de-mesure-differentes-gouttes-ou-milligrammes-Point-d-information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/HALDOL-2-mg-mL-solution-buvable-haloperidol-Risque-d-erreurs-medicamenteuses-notamment-en-cas-de-prescriptions-hospitalieres-exprimees-en-milligrammes-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Un risque d’erreur médicamenteuse est associé à la mise à disposition d’une nouvelle présentation hospitalière d’HALDOL 2 mg/mL, solution buvable (halopéridol) avec seringue doseuse pour administration orale graduée en milligrammes depuis le 1er juin 2017. La présentation d’HALDOL 2 mg/mL, solution buvable disponible en ville en flacon compte-gouttes de 30 mL reste inchangée. Dans ce cadre, nous vous invitons à la plus grande vigilance lors de la dispensation de cette spécialité et à vérifier l’unité de prescription et préciser, le cas échéant, la correspondance en gouttes au patient. Nous vous rappelons à cet effet que 1 milligramme d’halopéridol correspond à 10 gouttes de solution buvable d’HALDOL 2 mg/mL et vous remercions de veiller à la bonne compréhension des modalités d'utilisation du flacon compte-gouttes de 30 mL par les patients ou leurs proches...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
administration par voie orale
solutions pharmaceutiques
ordonnances médicamenteuses
Erreurs de médication
Erreurs de médication
halopéridol
HALDOL
HALDOL 2 mg/ml, solution buvable
pharmacie d'hôpital
neuroleptiques
N05AD01 - halopéridol

---
N1-VALIDE
Étude d’impact des mesures de réduction du risque tératogène de Soriatane (acitrétine) : persistance de grossesses en cours de traitement ou dans les mois suivant son arrêt - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Etude-d-impact-des-mesures-de-reduction-du-risque-teratogene-de-Soriatane-acitretine-persistance-de-grossesses-en-cours-de-traitement-ou-dans-les-mois-suivant-son-arret-Point-d-information
Une étude d’impact, réalisée par la Cnamts en lien avec l’ANSM, montre que parmi les femmes en âge de procréer, les tests de grossesse réalisés à l’initiation du traitement par Soriatane ont augmenté mais restent insuffisamment effectués. De plus, des grossesses surviennent toujours en cours de traitement ou dans les mois suivant son arrêt, malgré le risque tératogène bien connu de ce médicament. L’ANSM rappelle donc aux professionnels de santé la nécessité du strict respect des conditions de prescription et délivrance de Soriatane et par ailleurs souligne que celui-ci ne doit être prescrit que quand le traitement est indispensable et sans alternative possible...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
administration par voie orale
femme en âge de procréer
tératogènes
acitrétine
SORIATANE
avis de pharmacovigilance
grossesse
kératolytiques
étude évaluation
SORIATANE 10 mg, gélule
SORIATANE 25 mg, gélule
adhésion aux directives
continuité des soins
recommandation de bon usage du médicament
comportement de réduction des risques
D05BB02 - acitrétine
tests de grossesse

---
N1-VALIDE
LOVENOX (énoxaparine sodique) : mise à jour de l’expression du dosage, de sa posologie dans le traitement de la thrombose veineuse profonde (TVP), et de l’embolie pulmonaire (EP) et de son utilisation en cas d’insuffisance rénale sévère - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux médecins généralistes, chirurgiens toutes spécialités, aux médecins spécialistes en médecine interne, en cardiologie, en hématologie, en anesthésie, aux pharmaciens et aux infirmiers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/LOVENOX-R-enoxaparine-sodique-mise-a-jour-de-l-expression-du-dosage-de-sa-posologie-dans-le-traitement-de-la-thrombose-veineuse-profonde-TVP-et-de-l-embolie-pulmonaire-EP-et-de-son-utilisation-en-cas-d-insuffisance-renale-severe-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Les informations en lien avec l’utilisation des spécialités contenant de l’enoxaparine sodique ont été harmonisées entre tous les pays européens. Notamment : - La concentration en enoxaparine sodique doit être exprimée en unités internationales (UI) et en milligrammes (mg). - Deux schémas posologiques sont proposés dans le traitement de la thrombose veineuse profonde (TVP) et de l’embolie pulmonaire (EP) selon le risque de récidive thromboembolique - La contre-indication en cas d'insuffisance rénale sévère a été supprimée : Ajustement de la posologie lorsque la Clairance de la créatinine est comprise entre 15 et 30 ml/ml Non recommandé lorsque la Clairance de la créatinine est inférieure à 15 ml/min...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
insuffisance rénale
LOVENOX
LOVENOX 10 000 UI anti-Xa/1 ml, solution injectable en seringue préremplie
LOVENOX 30 000 UI Anti-Xa/3 ml, solution injectable en flacon multidose
LOVENOX 2000 UI anti-Xa/0,2 ml, solution injectable en seringue préremplie
LOVENOX 4000 UI anti-Xa/0,4 ml, solution injectable en seringue préremplie
LOVENOX 6000 UI anti-Xa/0,6 ml, solution injectable en seringue préremplie
LOVENOX 8000 UI anti-Xa/0,8 ml, solution injectable en seringue préremplie
énoxaparine
énoxaparine sodique
B01AB05 - énoxaparine
injections sous-cutanées
Thrombose veineuse profonde
embolie pulmonaire
avis de pharmacovigilance
clairance de la créatinine
anticoagulants
fibrinolytiques
injections veineuses
bolus
thrombose veineuse

---
N1-VALIDE
Résultats de l'étude sur les usages et la sécurité du baclofène en France entre 2009 et 2015
http://ansm.sante.fr/S-informer/Presse-Communiques-Points-presse/Resultats-de-l-etude-sur-les-usages-et-la-securite-du-baclofene-en-France-entre-2009-et-2015-Communique
http://ansm.sante.fr/content/download/107217/1358797/version/1/file/Rapport_Baclofene_VF_20170628.pdf
Cette étude en vie réelle visait à documenter les usages du baclofène, évaluer le maintien du traitement dans la durée et évaluer sa sécurité, notamment lorsqu’il est donné à fortes doses. Le baclofène a été comparé avec les traitements de la dépendance à l’alcool ayant une autorisation de mise sur le marché (acamprosate, naltrexone, nalméfène, disulfiram). Cette étude met en évidence une utilisation importante du baclofène en dehors du cadre de son autorisation de mise sur le marché (AMM). Ceci principalement dans le traitement de la maladie alcoolique qui fait l’objet d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU). Elle montre également que l’utilisation du baclofène à haute dose est associée à un risque accru d’hospitalisation et de décès par rapport aux traitements médicamenteux autorisés pour traiter la dépendance à l’alcool...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
France
utilisation médicament
baclofène
revue des pratiques de prescription des médicaments
alcoolisme
sécurité des patients
baclofène
Recherche comparative sur l'efficacité
baclofène
LIORESAL 10 mg, comprimé sécable
BACLOFENE ZENTIVA 10 mg, comprimé sécable
rapport
hospitalisation

---
N1-VALIDE
Proctolog , crème rectale et Proctolog , suppositoire : retrait des autorisations de mise sur le marché - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Proctolog-R-creme-rectale-et-Proctolog-R-suppositoire-retrait-des-autorisations-de-mise-sur-le-marche-Lettre-aux-professionnels-de-sante
L’ANSM considère que le rapport bénéfice/risque des suppositoires et crème rectale associant de la trimébutine aux ruscogénines est négatif, au regard des données actualisées d’efficacité et de sécurité. Le retrait de l’AMM de ces spécialités interviendra le 6 juillet 2017 avec un rappel des lots présents sur le marché à cette même date. Il est demandé aux médecins de ne plus prescrire de suppositoire et de crème rectale PROCTOLOG ...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
retraits de médicaments pour raison de sécurité
PROCTOLOG
PROCTOLOG, crème rectale
PROCTOLOG, suppositoire
administration par voie rectale
onguents
suppositoires
association médicamenteuse
ruscogénine
C05AX03 - autres préparations en association
trimébutine
évaluation des risques
hémorroïdes
spirostanes

---
N1-VALIDE
Kétamine : risque d’atteintes hépatiques graves lors d’utilisations prolongées et/ou à doses élevées - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux anesthésistes réanimateurs, aux centres de prise en charge de la douleur, aux centres de prise en charge de brûlés, aux pharmaciens hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Ketamine-risque-d-atteintes-hepatiques-graves-lors-d-utilisations-prolongees-et-ou-a-doses-elevees-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Dix cas d’atteintes hépatiques graves, survenus depuis 2014, dont quatre ayant conduit à une transplantation hépatique, ont été rapportés récemment à l’ANSM. Ces atteintes cholestatiques de type cholangite sont susceptibles d’être liées à l’administration de kétamine de façon répétée et/ou prolongée (entre 1 et 5 mois de traitement continu) et à des posologies élevées, dans la prise en charge de douleurs rebelles (dépassant 100 mg/j en continu sur plusieurs jours) et lors de la réalisation de soins douloureux (200 à 400 mg/h en 3 à 6 heures) chez des grands brûlés...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
kétamine
angiocholite
KETAMINE
N01AX03 - kétamine
avis de pharmacovigilance
anesthésiques dissociatifs
Douleur rebelle
soin de brûlure
douleur aigüe
soins palliatifs
kétamine
anesthésiques dissociatifs
Grand brûlé
KETAMINE PANPHARMA 50 mg/5 ml, solution injectable (I.V.-I.M.)
KETAMINE PANPHARMA 250 mg/5 ml, solution injectable (I.V.-I.M.)
KETAMINE RENAUDIN 10 mg/ml, solution injectable
KETAMINE RENAUDIN 50 mg/ml, solution injectable

---
N2-AUTOINDEXEE
Les bons gestes à adopter pour un été sans souci - Communiqué
http://ansm.sante.fr/S-informer/Presse-Communiques-Points-presse/Les-bons-gestes-a-adopter-pour-un-ete-sans-souci-Communique
dispositif de communication qui comprend la diffusion, notamment sur les réseaux sociaux, de 5 infographies et de recommandations spécifiques sur 5 thématiques principales : Au bord de l'eau : comment se protéger du soleil et se baigner sereinement dans une eau de qualité, pêcher à pied en toute sécurité et pouvoir traiter une piqûre de méduse En balade ou dans son jardin : comment se protéger des piqûres et morsures des « petites bêtes » de l’été (moustique tigre, tique, vipère, guêpe et frelons…) et se soigner En soirées : limiter sa consommation d’alcool, ne pas consommer de drogues et se protéger des maladies sexuellement transmissibles ; Bien manger en vacances : observer les règles d’hygiène et de conservation des aliments, respecter la chaîne du froid ; Une infographie s’attache tout particulièrement à sensibiliser aux bons gestes pour protéger les enfants du soleil et reconnaitre les signes d’un coup de chaleur.
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
brochure pédagogique pour les patients
vacances
été
Actualités
gestes
adoption
calendula
commun
communisme
adoption
actualités

---
N1-VALIDE
Docetaxel : levée de la recommandation d’éviter son utilisation dans le cancer du sein et renforcement de l’encadrement des pratiques - Communiqué
http://ansm.sante.fr/S-informer/Presse-Communiques-Points-presse/Docetaxel-levee-de-la-recommandation-d-eviter-son-utilisation-dans-le-cancer-du-sein-et-renforcement-de-l-encadrement-des-pratiques-Communique
L’INCa et l’ANSM lèvent la recommandation émise à titre de précaution en février 2017, d’éviter temporairement l’utilisation de docetaxel dans les cancers du sein infiltrants non métastatiques. Cette décision est prise en concertation avec les professionnels de santé (oncologues, médecins, pharmaciens). Elle fait suite à l’ensemble des investigations menées au niveau européen, après la survenue de cas d’entérocolites d’issue fatale chez des patientes atteintes d’un cancer du sein traitées par docetaxel. Ces investigations ne montrent pas d’augmentation de la fréquence des effets indésirables graves et des décès liés à cette molécule. L’INCa et l’ANSM rappellent que les taxanes (docetaxel et paclitaxel) ont une place importante dans la thérapeutique de certains cancers, pour lesquels il n’y parfois pas d’alternative. Comme de nombreux autres médicaments anticancéreux, ils peuvent être responsables d’effets indésirables. Afin de limiter les risques liés à leur utilisation et mieux encadrer les pratiques, l’INCa émettra en octobre 2017 un avis d’expert sur la place de ces molécules dans le traitement des cancers du sein infiltrants non métastatiques et les conduites à tenir pour la gestion de certains effets indésirables potentiellement graves. Dans l’intervalle, l’INCa et l’ANSM rappellent les mesures de gestion des risques auprès des professionnels de santé et des patients...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
tumeurs du sein
gestion du risque
docétaxel
docétaxel
L01CD02 - docétaxel
antinéoplasiques
antinéoplasiques
entérocolite
évaluation des risques
évaluation de médicament
Carcinome invasif du sein
pharmacovigilance
DOCETAXEL
TAXOTERE
taxoïdes
taxoïdes

---
N1-VALIDE
L’ANSM publie la liste des médicaments contenant de la codéine, du dextrométhorphane, de l’éthylmorphine ou de la noscapine désormais disponibles uniquement sur ordonnance - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/L-ANSM-publie-la-liste-des-medicaments-contenant-de-la-codeine-du-dextromethorphane-de-l-ethylmorphine-ou-de-la-noscapine-desormais-disponibles-uniquement-sur-ordonnance-Point-d-Information
Par arrêté en date du 12 juillet , les conditions d’exonération à la réglementation des substances vénéneuses relatives aux médicaments contenant de la codéine, de l’éthylmorphine, du dextrométhorphane ou de la noscapine, sont supprimées. Par conséquent, les conditions de prescription et de délivrance des médicaments concernés sont désormais les suivantes au regard de la réglementation des substances vénéneuses : pour les médicaments à base de codéine ou d’éthylmorphine sous forme de sirop: liste II pour les médicaments à base de codéine ou d’éthylmorphine sous une forme pharmaceutique autre que sirop: liste I pour les médicaments à base de dextrométhorphane ou de noscapine quelle que soit leur forme pharmaceutique: liste I La vente de ces médicaments sur les sites internet des pharmacies n’est plus possible. Cette mesure fait suite à l'identification de nombreux cas d’abus et d’usage détournés de ces médicaments en particulier chez des adolescents et de jeunes adultes...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
médicaments sur ordonnance
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
codéine
analgésiques morphiniques
antitussifs
dextrométhorphane
ordonnances médicamenteuses
éthylmorphine
noscapine
jeune adulte
adolescent
troubles liés à une substance

---
N1-VALIDE
Depakote et Depamide dans les troubles bipolaires : désormais contre-indiqués chez les femmes enceintes et chez les femmes en âge de procréer n'utilisant pas une contraception efficace - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux psychiatres, neurologues, pédiatres, médecins généralistes, pharmaciens hospitaliers et officinaux, gynécologues, gynécologues obstétriciens, sages-femmes, centres de PMI et de planning familial
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Depakote-et-Depamide-dans-les-troubles-bipolaires-desormais-contre-indiques-chez-les-femmes-enceintes-et-chez-les-femmes-en-age-de-procreer-n-utilisant-pas-une-contraception-efficace-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Chez les femmes en âge de procréer, prescription de Depakote ou Depamide uniquement si inefficacité ou intolérance aux alternatives médicamenteuses, et si : test de grossesse plasmatique négatif à l’instauration du traitement et à intervalles réguliers pendant le traitement utilisation d’une contraception efficace Prescription initiale annuelle réservée aux psychiatres. Accord de soins obligatoire (signé par la patiente ou son représentant légal et par le psychiatre). Délivrance : uniquement si ordonnance du psychiatre et accord de soins; ( ordonnance du généraliste si renouvellement)...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
divalproate de sodium
recommandation de bon usage du médicament
DEPAKOTE
DEPAMIDE
dipropylacétamide
DEPAMIDE 300 mg, comprimé pelliculé gastro-résistant
DEPAKOTE 250 mg, comprimé gastro-résistant
DEPAKOTE 500 mg, comprimé gastro-résistant
antimaniacodépressifs
ordonnances médicamenteuses
trouble bipolaire
contraception
grossesse
femme en âge de procréer
consentement libre et éclairé
tests de grossesse
N03AG02 - valpromide
N03AG01 - acide valproïque
avis de pharmacovigilance
acide valproïque
acide valproïque

---
N1-VALIDE
Prise en charge des femmes en âge de procréer susceptibles d’êtres traitées par DEPAKOTE (divalproate de sodium) ou DEPAMIDE (valpromide) - Guide à destination des médecins prescripteurs
http://ansm.sante.fr/content/download/77297/980487/version/3/file/DEPAKOTE_DEPAMIDE_GUIDE_PS-2017.pdf
Ce guide est fourni dans le cadre des mesures de réduction du risque mises en place pour le divalproate de sodium et le valpromide. Ce guide vous fournit notamment des informations sur : - les risques associés à une exposition in utero au valproate - les conditions de prescription et de délivrance des spécialités DEPAKOTE (divalproate de sodium) et DEPAMIDE (valpromide) - la prise en charge des femmes en âge de procréer susceptibles d’êtres traitées par ces spécialités...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
divalproate de sodium
recommandation de bon usage du médicament
DEPAKOTE
DEPAMIDE
dipropylacétamide
DEPAMIDE 300 mg, comprimé pelliculé gastro-résistant
DEPAKOTE 250 mg, comprimé gastro-résistant
DEPAKOTE 500 mg, comprimé gastro-résistant
ordonnances médicamenteuses
trouble bipolaire
contraception
grossesse
femme en âge de procréer
consentement libre et éclairé
tests de grossesse
N03AG02 - valpromide
N03AG01 - acide valproïque
avis de pharmacovigilance
dipropylacétamide
divalproate de sodium
dipropylacétamide
divalproate de sodium
risque
effets différés de l'exposition prénatale aux facteurs de risque
antimaniacodépressifs
adulte
acide valproïque
acide valproïque
acide valproïque
acide valproïque

---
N1-VALIDE
Attention aux confusions entre le médicament Lytos (clodronate de sodium tétrahydraté) et le complément alimentaire Lithos (citrate de potassium et de magnésium) - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Attention-aux-confusions-entre-le-medicament-Lytos-clodronate-de-sodium-tetrahydrate-et-le-complement-alimentaire-Lithos-citrate-de-potassium-et-de-magnesium-Point-d-Information
Un risque de confusion entre le médicament Lytos et le complément alimentaire Lithos a été signalé lors de la délivrance de ces produits en pharmacie. L’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) souhaitent alerter les professionnels de santé et les patients sur ce risque d’erreur...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Erreurs de médication
avis de pharmacovigilance
Confusion sur le nom du produit
LYTOS
Clodronate de disodium
LYTOS 520 mg, comprimé pelliculé
recommandation professionnelle
Erreurs de médication
compléments alimentaires
citrate de potassium et de magnésium
administration par voie orale
acide clodronique
citrates
composés du magnésium
composés du potassium
association médicamenteuse

---
N1-VALIDE
Imbruvica (Ibrutinib) - Nouvelles recommandations importantes relatives au risque de réactivation du virus de l’hépatite B - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux oncologues, hématologues, hépatologues, gastro-entérologues, médecins,internistes et pharmaciens hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Imbruvica-R-Ibrutinib-Nouvelles-recommandations-importantes-relatives-au-risque-de-reactivation-du-virus-de-l-hepatite-B-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Des cas de réactivation du virus de l’hépatite B (VHB) ont été rapportés chez des patients traités par ibrutinib (IMBRUVICA ). Par conséquent, les recommandations sont les suivantes : Tous les patients doivent faire l’objet d’un dépistage d’infection par le VHB avant l’initiation d’un traitement par IMBRUVICA . Pour les patients dont la sérologie pour l’hépatite B est positive, une consultation chez un médecin spécialisé en hépatologie est recommandée avant instauration du traitement. Les patients traités par IMBRUVICA, dont la sérologie pour l’hépatite B est positive, doivent être surveillés e