Libellé préféré : Bulletin d'information toxicologique;

URL : http://portails.inspq.qc.ca/TOXICOLOGIECLINIQUE/bulletin-dinformation-toxicologique.aspx

GIP UNF3S : N;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Extraits de thé vert et hépatotoxicité : un réel danger ?
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/extraits-de-vert-et-hepatotoxicite-un-reel-danger
Le thé vert, souvent proposé en infusion, est aussi offert sous forme d’extraits concentrés dans des suppléments pour diverses indications. Même si cette substance est habituellement considérée comme anodine pour la santé, plusieurs cas d’hépatotoxicité reliés à la consommation de suppléments qui en contiennent ont mis en doute sa sécurité sans pour autant établir un lien de causalité direct. Dostal et collab. ont donc tenté de mieux décrire le profil d’innocuité des suppléments de thé vert dans le cadre d’une étude randomisée, contrôlée et à double insu d’un an, réalisée auprès de femmes postménopausées risquant de développer un cancer du sein. Au terme de l’étude, plus de patientes faisant partie du groupe recevant des suppléments de thé vert présentaient une élévation de l’enzyme hépatique alanine aminotransférase (ALT) que celles faisant partie du groupe recevant le placebo. Toutefois, la majorité des cas d’hépatotoxicité se sont avérés légers et autorésolutifs. Quoique l’étude présentée ici ait pu être influencée par certaines variables confondantes, il serait approprié de déconseiller au public la consommation de suppléments de thé vert en raison de leur profil d’innocuité et du manque de données prouvant leurs vertus. Enfin, vu les doses utilisées dans cette étude, il semble aussi possible que des cas d’hépatotoxicité puissent survenir lors d’une consommation massive et chronique de thé vert en infusion, même si cela reste à prouver.
2017
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
France
français
article de périodique
thé
THE VERT
tétrahydrocortisone
thé
thé vert
coloration verte
hépatotoxicité

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance de la qualité des produits de santé naturels
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/surveillance-de-la-qualite-des-produits-de-sante-naturels
Il existe une variété grandissante de produits de santé naturels sur le marché canadien, incluant les suppléments alimentaires, les produits à base de plantes et les remèdes traditionnels (chinois, ayurvédiques). La popularité de ces produits justifie l’importance d’une bonne gestion de ces derniers, en particulier quant à la surveillance de leur qualité. En effet, la consommation de produits de mauvaise qualité ou altérés représente un risque pour la santé des consommateurs (intoxications, interactions médicamenteuses). La littérature scientifique rapporte par ailleurs de nombreux cas de produits de santé naturels altérés avec des produits pharmaceutiques ou contaminés par des métaux lourds ou des plantes toxiques. De même, certaines données récentes laissent croire que la prévalence de produits de santé naturels altérés sur le marché pourrait être importante. À ce jour, la qualité de ces produits est assurée par des attestations de bonnes pratiques de fabrication remises aux industries lors d’une demande de licence d’exploitation. Toutefois, une des recommandations proposées dans l’évaluation du Programme des produits de santé naturels couvrant 2010-2015 est d’élargir les activités de surveillance de la conformité des produits de santé naturels, notamment en ayant recours aux analyses de laboratoire. Cette recommandation est bien accueillie, car il est maintenant possible d’effectuer une surveillance routinière de ces produits à des prix de plus en plus abordables, grâce à l’avancement des technologies analytiques. Ainsi, un échantillonnage routinier à des fins d’analyses permettrait de réduire les risques pour la santé, puisque les produits altérés seraient rapidement identifiés et retirés du marché, ou bien un retour à la conformité pourrait être exigé.
2017
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
France
français
article de périodique
qualitatif
santé
Produits naturels
naturel
produits biologiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Numéro thématique sur les produits de santé naturels
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/numero-thematique-sur-les-produits-de-sante-naturels
Une enquête menée en 2010 rapportait que 73 % des Canadiens interrogés (n 2 001) consommaient des produits de santé naturels (PSN), et, apparemment, 24 % (488/2 001) des répondants de cette enquête étaient des Québécois [1]. Les auteurs mentionnaient que les participants étaient incertains à propos de la classification d’un produit dans la catégorie des PSN. En particulier, une proportion importante de participants (69 %) estimaient que les aliments et les produits biologiques étaient des PSN, tandis que presque la moitié (43 %) pensaient que les médicaments traditionnels n’étaient pas des PSN. Malgré cette incertitude, près du tiers (32 %) des répondants mentionnaient en utiliser quotidiennement. De surcroît, une proportion importante de participants (71 %) indiquaient que les PSN étaient « […] meilleurs pour eux que les produits chimiques ou les médicaments ». Environ quatre répondants sur dix (42 %) pensaient pour leur part que les PSN étaient sans danger « […] parce qu’ils [étaient] composés d’ingrédients naturels ».
2017
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
santé
Produits naturels
naturel
produits biologiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Produits de santé naturels : pas nécessairement sécuritaires
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/produits-de-sante-naturels-pas-necessairement-securitaires
Pour plusieurs personnes, les produits de santé naturels sont inoffensifs, alors que, pour d’autres, ils semblent simplement inefficaces. Diverses raisons motivent des individus à avoir recours à ces produits, entre autres, pour perdre du poids, améliorer les performances sexuelles, traiter une dépression, etc. Comme il est facile de s’en procurer sans devoir consulter un médecin ou un pharmacien, les risques reliés à leur consommation demeurent méconnus. En effet, les produits de santé naturels peuvent non seulement entrer en interaction avec des médicaments, mais ils peuvent aussi être dangereux dans la mesure où leur qualité est peu contrôlée et réglementée. La littérature scientifique décrit d’ailleurs de nombreux cas où les consommateurs de ces produits ont présenté des effets néfastes.
2017
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
France
français
article de périodique
Produits naturels
santé
naturel
Pression systolique
produits biologiques
pression sanguine

---
N1-SUPERVISEE
Erreurs médicamenteuses chez les personnes âgées de plus de 60 ans institutionnalisées en Aquitaine-Poitou-Charentes
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/erreurs-medicamenteuses-chez-les-personnes-agees-de-plus-de-60-ans-institutionnalisees-en-aquitaine-poitou-charentes
Les erreurs médicamenteuses dans les établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes (ÉHPAD) sont nombreuses. Dans ces établissements, le personnel infirmier prépare les médicaments prescrits, et les Centres Antipoison et de Toxicovigilance (CAPTV) sont souvent appelés à la suite de la survenue d’erreurs médicamenteuses chez les résidents de ces établissements. L’objectif de l’étude présentée ici était de décrire les causes des erreurs médicamenteuses les plus fréquentes survenant dans les ÉHPAD à partir des dossiers de l’année 2014 du CAPTV de Bordeaux (Aquitaine-Poitou-Charentes). Au cours de cette année, ce CAPTV a été interrogé en ce qui concerne 14 142 personnes dont 10 % avaient 60 ans ou plus. Parmi tous ces cas, la proportion de personnes institutionnalisées et victimes d’une erreur médicamenteuse était de 0,5 %, et, sur la totalité des patients victimes d’une erreur médicamenteuse, 21 % étaient âgés de 90 ans et plus. Un seul décès a été noté, et 9 % des patients étaient symptomatiques. Parmi les causes de l’erreur médicamenteuse se trouve : une erreur de préparation du pilulier, une erreur d’administration du traitement et une erreur de transcription ou de compréhension de l’ordonnance dans, respectivement, 38 %, 45 % et 3 % des cas. Cette erreur médicamenteuse repose sur trois facteurs essentiels : la prescription, la préparation et la délivrance. Pour limiter ces erreurs, le pharmacien d’officine, contribuant à la qualité et à l’adéquation de la prise en charge médicamenteuse des résidents, devrait donc être sollicité plus fréquemment pour approvisionner en médicaments les établissements de soins et les établissements médico-sociaux dont font partie les ÉHPAD.
2016
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
établissements de soins de long séjour
Erreurs de médication
Erreurs de médication
sujet âgé

---
N1-SUPERVISEE
La toxicologie chez les personnes âgées
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/la-toxicologie-chez-les-personnes-agees
Un interview avec la Dre Joanne Ho, interniste-gériatre-pharmacologue, afin de présenter la thématique de ce bulletin spécial portant sur la toxicologie chez les personnes âgées.
2016
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
toxicologie
sujet âgé

---
N1-SUPERVISEE
Surdoses accidentelles chez la personne âgée : le flacon de comprimés mélangés
In Bulletin d’information toxicologique 2016;32(1):6-9
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/surdoses-accidentelles-chez-la-personne-agee-le-flacon-de-comprimes-melanges
Les personnes de plus de 65 ans consomment de plus en plus de médicaments principalement à cause des maladies chroniques. La prise de plusieurs médicaments en même temps devient une cause de stress pour certaines personnes; elles ont peur d’oublier de les prendre ou encore elles ont peur de se tromper en les prenant. Même si le pilulier a fait ses preuves, plusieurs usent d’ingéniosité et improvisent leur propre système de gestion de médicaments. Les erreurs médicamenteuses liées au pilulier utilisé à la maison ou en institution sont bien connues, et des efforts sont faits pour remédier à cette problématique.
2016
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
surdosage accidentel
mauvais usage des médicaments prescrits
administration par voie orale
Erreurs de médication
surdosage médicamenteux
sujet âgé
comprimés
sujet âgé de 80 ans ou plus

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de la thérapie médicamenteuse chez la personne âgée fragile
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/prise-en-charge-de-la-therapie-medicamenteuse-chez-la-personne-agee-fragile
Les patients âgés fragiles sont souvent décrits comme des patients ayant de faibles réserves physiologiques et fonctionnelles qui se caractérisent par une vulnérabilité accrue aux facteurs de stress environnementaux. Cette vulnérabilité accroît ainsi le risque que de mauvais pronostics cliniques soient établis pour ces patients. Bien que la définition du concept de la fragilité soit toujours en élaboration, le clinicien se doit de connaître les particularités de cette population de patients afin de bien gérer sa pharmacothérapie. Malgré le peu d’études publiées sur le sujet, une revue de la littérature a permis de noter des changements pharmacocinétiques propres à cette population tels qu’une diminution de l’activité des estérases plasmatiques, une diminution de la glucuronidation hépatique de l’acétaminophène ainsi qu’une diminution de la clairance rénale de la gentamicine. L’impact clinique de ces changements pharmacocinétiques reste à être déterminé. Le jugement clinique des professionnels de la santé demeure primordial dans la prise en charge de cette population. Enfin, certains éléments clés favoriseront une prise en charge optimale tels que la collecte de données de base (poids, taille), l’obtention de certaines valeurs de laboratoire (créatinine et albumine sériques), l’estimation de la clairance de la créatinine adaptée à cette population ainsi que l’ajustement posologique subséquent.
2016
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
surveillance pharmacologique
fragilité (signe)
traitement médicamenteux
gestion des soins aux patients
personne âgée fragile

---
N1-VALIDE
La déprescription des benzodiazépines chez la personne âgée
In Bulletin d’information toxicologique 2016;32(1):10-16
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/la-deprescription-des-benzodiazepines-chez-la-personne-agee
Le présent article décrit une étude québécoise portant sur la déprescription volontaire des benzodiazépines chez des patients de plus de 65 ans. Cet essai clinique randomisé par grappes a été effectué avec la collaboration des pharmacies communautaires. L’intervention clinique se résumait à distribuer un dépliant informant les patients ciblés par leur pharmacien comme étant admissibles à l’étude. Les auteurs ont comparé le nombre de patients ayant cessé toute consommation de benzodiazépines 6 mois après le début de la déprescription dans deux groupes de patients : un premier groupe ayant reçu le dépliant et un deuxième groupe témoin n’en ayant pas reçu. Les résultats ont montré que le fait de recevoir le dépliant augmentait de 8 fois la probabilité chez un patient de cesser la prise de benzodiazépines 6 mois plus tard. Ces résultats amènent le nombre de patients à traiter à moins de 4. L’intervention, peu onéreuse et très efficace, permet de réduire une médication comprenant des effets indésirables chez les personnes âgées....
2016
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
Québec
benzodiazépines
sujet âgé
Déprescriptions
article de périodique
benzodiazépines
essais contrôlés randomisés comme sujet
éducation du patient comme sujet
utilisation médicament

---
N1-VALIDE
Cigarette électronique : perspectives et santé publique
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/cigarette-electronique-perspectives-et-sante-publique
Le marché des cigarettes électroniques dans lesquelles on emploie de la nicotine liquide est en plein essor et représente une nouvelle problématique de santé publique. Toutefois, la loi canadienne sur les aliments et drogues ne permet pas la vente de produits contenant de la nicotine sans une autorisation commerciale préalable. Actuellement, les risques et les bienfaits de la cigarette électronique font l’objet d’un débat chez les experts, mais tous sont d’avis qu’une réglementation encadrant sa vente est nécessaire. D’ailleurs, plusieurs organismes ont émis des recommandations préconisant une meilleure réglementation des dispositifs électroniques et de la nicotine en solution liquide. C’est que la nicotine est une toxine qui possède un potentiel de toxicité systémique sévère et parfois létale.
2015
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
cas clinique
nicotine
Cigarettes électroniques

---
N2-AUTOINDEXEE
Résumé des recommandations d’EXTRIP 2014-2015
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/resume-des-recommandations-d-extrip-2014-2015
Le rôle des thérapies d’épuration extracorporelle (ECTR) demeure incertain pour les cliniciens dans le traitement des intoxications en raison de l’absence d’évidences solides dans la littérature. Ce constat a conduit le groupe de travail EXtracorporeal TReatments In Poisoning (EXTRIP) à se donner pour mandats notamment la réalisation de revues systématiques sur l’utilisation des ECTR dans le traitement des intoxications et, toujours en ce qui concerne les cas d’intoxication, la formulation de recommandations quant aux indications et au choix d’une ECTR, et à l’établissement de critères visant l’arrêt de ce type de thérapie. De janvier 2014 à juillet 2015, des lignes directrices ont été publiées par ce groupe qui recommande notamment le recours à une ECTR sous certaines conditions lors d’intoxications graves par l’acétaminophène, les barbituriques, la carbamazépine, le lithium, la metformine, le méthanol, la phénytoïne, les salicylates, la théophylline et l’acide valproïque. Toutefois, il recommande de ne pas entreprendre d’ECTR lors d’intoxications par les antidépresseurs tricycliques. Ces différentes lignes directrices d’EXTRIP peuvent orienter les cliniciens dans la prise en charge de leurs patients intoxiqués.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
Recommandations
Counseling directif
directives de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Vers l’émergence d’intoxications aiguës par la colchicine?
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/vers-l-emergence-d-intoxications-aigues-par-la-colchicine
Deux récents cas de décès répertoriés par le Centre antipoison du Québec suivant l’ingestion volontaire de colchicine soulèvent des questions quant aux dangers reliés à la plus grande disponibilité de cette molécule. En effet, la quantité de comprimés remis au patient est souvent suffisante pour causer la mort lorsqu’elle est ingérée en une seule fois. La publication cette année d’une méta-analyse soulignant l’efficacité de la colchicine dans le traitement de la péricardite fait craindre une augmentation de l’incidence des cas d’intoxication aiguë par cet alcaloïde. Le but de cet article est de résumer les éléments importants reliés à la toxicité de la colchicine tout en sensibilisant les médecins et les pharmaciens à la possibilité de limiter la disponibilité de cette molécule à domicile.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
colchicine
colchicine
colchicine
colchicine
surveillance pharmacologique
antirhumatismaux

---
N1-SUPERVISEE
Idarucizumab : antidote spécifique du dabigatran
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/idarucizumab-antidote-specifique-du-dabigatran
Jusqu’à maintenant, les nouveaux anticoagulants oraux n’avaient aucun antidote spécifique dans le cas d’un surdosage ou de la présence de saignements, ou encore pour renverser leur effet anticoagulant lors d’une chirurgie urgente. Cet article présente les données disponibles à ce jour sur le premier antidote du dabigatran récemment commercialisé, c’est-à-dire l’idarucizumab. Selon les données recueillies au cours de la rédaction de la présente revue de la littérature portant sur cet antidote, il ne semblait pas justifié à ce moment d’en recommander d’emblée l’administration aux patients se présentant en centre hospitalier en raison de la prise intentionnelle de surdoses de dabigatran ou d’une exposition non intentionnelle à ce médicament lorsqu’il n’y a pas de saignement majeur. L’idarucizumab est particulièrement intéressant pour renverser le plus rapidement possible l’anticoagulation suivant la prise de dabigatran étexilate chez les patients devant subir une chirurgie d’urgence ou encore présentant des saignements majeurs. Toutefois, des études avec des résultats cliniques sont nécessaires, car, pour l’instant, les études chez l’humain ne rapportent que des résultats analytiques.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
Dabigatran
idarucizumab
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-SUPERVISEE
Eau de Javel, polychloroisocyanurates et leurs produits de dégradation
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/eau-de-javel-polychloroisocyanurates-et-leurs-produits-de-degradation
Les expositions domestiques à l’eau de Javel, aux polychloroisocyanurates présents dans les produits ménagers ainsi qu’à leurs produits de dégradation en milieu acide ou ammoniaqué sont fréquentes, mais elles sont peu évaluées. Une étude rétrospective concernant les cas d’exposition à ces produits enregistrés par les Centres Antipoison et de Toxicovigilance (France) sur une période d’un an a été réalisée. En 2011, 5 452 cas d’exposition ont été répertoriés (57 % de ces cas étaient symptomatiques), et l’âge médian des personnes exposées était de 25 ans. L’exposition était accidentelle dans 93 % des cas, dont 70 % concernaient une ingestion. Dans 33 % des cas, l’exposition concernait des enfants de moins de 5 ans; les symptômes les plus fréquents notés pour ces enfants étaient : des vomissements (59 %), de la toux (10 %) et de l’irritation oropharyngée (8 %), toutefois aucune séquelle n’a été rapportée. Chez les personnes exposées âgées de plus de 5 ans, les symptômes les plus souvent notés étaient : des douleurs et de l’irritation oropharyngées (41 %), de la toux (26 %) et des vomissements (13 %). En tout, 74 cas graves (1,3 %) ont été identifiés (70 % d’origine accidentelle et 30 % attribuables à une conduite suicidaire), néanmoins aucun décès n’a été rapporté.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
hypochlorite de sodium
troclosène
triazines
triazines
accidents domestiques
hypochlorite de sodium
triazines

---
N1-SUPERVISEE
La toxicité méconnue du chlorméquat
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/la-toxicite-meconnue-du-chlormequat
Le chlorure de chlorméquat est un régulateur de croissance destiné à un usage professionnel en agriculture. L’intoxication aiguë par le chlorure de chlorméquat ressemble à celle se produisant avec des insecticides anticholinestérasiques. La crise cholinergique observée résulte d’une action directe du chlorure de chlorméquat sur les récepteurs nicotiniques et muscariniques, mais ne résulte en aucun cas d’une inhibition de l’activité des cholinestérases. La série de cas présentée confirme l’extrême gravité des intoxications volontaires par ingestion de préparations phytopharmaceutiques à base de chlorure de chlorméquat avec un engagement du pronostic vital dans l’heure qui suit l’ingestion.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
Chlorméquat
Chlorméquat
Chlorméquat
Chlorméquat

---
N1-SUPERVISEE
Les appels au Centre antipoison du Québec : les demandeurs et les types d’exposition
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/les-appels-au-centre-antipoison-du-quebec-les-demandeurs-et-les-types-d-exposition
De 2008 à 2014, le Centre antipoison du Québec (CAPQ) a comptabilisé en moyenne 45 300 appels par année pour des intoxications. La plupart des appels proviennent du public et concernent de très jeunes enfants (c’est-à-dire les 0 à 4 ans). Un peu plus de 20 % des appels au CAPQ sont effectués par des professionnels du réseau de la santé et des services sociaux. L’analyse descriptive des appels provenant des professionnels indique une légère hausse des taux annuels de 2010 à 2014, alors que les taux annuels d’appels du public diminuent constamment depuis une dizaine d’années. Une analyse complémentaire met en exergue que la complexité des appels reçus par le CAPQ provenant des professionnels est en augmentation pour la même période. Par ailleurs, les résultats des analyses concernant les appels relatifs à une exposition volontaire permettent de déceler une tendance à la hausse de ces taux d’appels de 2011 à 2014. De même, les taux annuels d’appels relatifs à des erreurs thérapeutiques augmentent depuis une dizaine d’années au Québec. Les appels au CAPQ concernant les intoxications sont riches et pourraient être mieux utilisés pour la surveillance et la protection de la santé publique. Des analyses complémentaires sont suggérées afin de renforcer l’usage de ces données dans le réseau de santé publique.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
centres antipoison
intoxication
intoxication
exposition environnementale
intoxication
intoxication
Centres d'appels
Québec
centres antipoison

---
N1-SUPERVISEE
Épidémiologie et caractéristiques des intoxications par le monoxyde de carbone chez les plaisanciers
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/epidemiologie-et-caracteristiques-des-intoxications-par-le-monoxyde-de-carbone-chez-les-plaisanciers
Dans un article publié en 2015, les auteurs discutent des intoxications par le monoxyde de carbone s’étant produites chez des plaisanciers aux États-Unis de 2002 à 2011, soit des intoxications ayant été répertoriées dans la banque de données de la garde côtière américaine. Le nombre annuel moyen d’intoxications est de 14,5, dont 6 sont mortelles, et l’incidence serait stable dans le temps. La majorité des intoxications ont lieu sur des bateaux comportant des cabines plutôt que sur des bateaux de type ouvert. L’étude dont traite cet article sensibilise davantage à la survenue possible de cette grave intoxication chez les plaisanciers.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
navires
intoxication au monoxyde de carbone
intoxication au monoxyde de carbone

---
N1-SUPERVISEE
Ingestion de sels de cuivre
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/ingestion-de-sels-de-cuivre
Plusieurs types de sels de cuivre sont utilisés dans différents domaines d’activité humaine. Historiquement, le cuivre a longtemps été employé dans le débridement des plaies en raison de ses propriétés astringentes et antiseptiques, jusqu’à ce que des cas de toxicité systémique soient rapportés. Malgré le nombre peu élevé de cas d’intoxication notés, le risque est toujours présent, car il existe des produits contenant de fortes concentrations de cuivre. Dans la majorité des cas, il y a une atteinte gastro-intestinale suivie d’une évolution favorable. Néanmoins, les professionnels de la santé doivent rester vigilants, puisque certaines intoxications peuvent être graves, et même fatales.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
cuivre
cuivre
cuivre
cuivre
cuivre

---
N1-SUPERVISEE
Vers un système canadien de surveillance des données sur les intoxications
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/vers-un-systeme-canadien-de-surveillance-des-donnees-sur-les-intoxications
Depuis plusieurs années, les intoxications accidentelles représentent une cause majeure de morbidité et de mortalité au Canada. Selon une étude réalisée en 2004, les coûts directs et indirects liés aux intoxications accidentelles sont évalués à 771 millions de dollars annuellement. Au Canada en 2005, les intoxications constituaient la troisième cause de décès accidentels après les accidents de la circulation et les chutes. Il est difficile d’évaluer de façon précise l’importance du problème, car les données sur les intoxications accidentelles ne font pas actuellement l’objet d’une analyse systématique, et aucune législation n’oblige la déclaration des intoxications accidentelles sur l’ensemble du territoire canadien.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
Canada
centres antipoison
surveillance de la santé publique
systèmes d'information sur la santé
intoxication

---
N1-SUPERVISEE
La guanfacine : un médicament non psychostimulant autorisé pour le traitement du trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/la-guanfacine-un-medicament-non-psychostimulant-autorise-pour-le-traitement-du-trouble-deficitaire-de-l-attention-avec-ou-sans-hyperactivite
La guanfacine a récemment été ajoutée à l’arsenal thérapeutique du trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité chez les enfants de 6 à 12 ans. Cette nouvelle indication a été associée à 38 appels au Centre antipoison du Québec (36 erreurs thérapeutiques et 2 gestes volontaires). Les effets cliniques notés incluaient des étourdissements, de la faiblesse, de l’hypotension et de la bradycardie sinusale. La symptomatologie cardiovasculaire était souvent retardée, possiblement en raison de la pharmacocinétique de la guanfacine. Le traitement par remplissage liquidien s’est avéré efficace dans tous les cas. Il faut être particulièrement vigilant en ce qui concerne les symptômes retardés et la durée possible d’une intoxication par la guanfacine XR.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
Troubles déficitaires de l'attention et du comportement perturbateur
guanfacine
guanfacine
guanfacine
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
guanfacine

---
N1-SUPERVISEE
La gabapentine : nouvelle option pour remplacer les benzodiazépines lors d'un sevrage de l'alcool de type léger à modéré
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/la-gabapentine-nouvelle-option-pour-remplacer-les-benzodiazepines-lors-d-un-sevrage-de-l-alcool-de-type-leger-modere
Le traitement de la dépendance à l’alcool à l’aide des benzodiazépines est connu depuis plusieurs années. Cependant, l’utilisation chronique des benzodiazépines induit des effets indésirables tels que le développement d’une dépendance subséquente à cette classe de médicaments ainsi que le développement de déficits cognitifs. Mason et collab. ont publié une étude randomisée de 12 semaines à double insu dont le but était de mesurer l’impact de l’usage de la gabapentine comme traitement sur les taux d’abstinence, de réduction d’abus d’alcool ainsi que sur les symptômes d’insomnie, de dysphorie et de ceux liés à l’envie de consommer. Lors de cette étude, les auteurs ont employé un placebo et deux dosages de gabapentine sur cent cinquante patients adultes ayant développé une dépendance à l’alcool. Les résultats positifs rapportés dans cette étude concernant plusieurs symptômes associés au sevrage alcoolique permettent de considérer la gabapentine comme une option thérapeutique en remplacement des benzodiazépines dans les cas de sevrage léger.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
Sevrage alcoolique
alcoolisme
GABAPENTINE
gabapentine
acides cyclohexanecarboxyliques
acide gamma-amino-butyrique

---
N1-SUPERVISEE
Appels au Centre antipoison du Québec concernant la veuve noire ou la recluse brune, 2009-2014
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/appels-au-centre-antipoison-du-quebec-concernant-la-veuve-noire-ou-la-recluse-brune-2009-2014
Une analyse descriptive des cas de morsures infligées par des araignées, répertoriés par le Centre antipoison du Québec, a été effectuée pour la période du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2014. Parmi les 140 cas de morsures infligées par des araignées, quatre cas de morsures infligées par la veuve noire et deux cas de morsures infligées par la recluse brune ont été rapportés. Aucun de ces 6 patients n’a présenté de toxicité sévère ou n’a requis l’administration d’antivenin. Les traitements de soutien (tels le nettoyage de la plaie, l’application de glace, la prise d’anti-inflammatoires, l’administration du vaccin contre le tétanos au besoin et l’administration d’antibiotiques dans les cas de suspicion d’infections ou de plaies déchiquetées) ne doivent pas être négligés. L’administration de l’antivenin devrait être réservée aux cas de morsures infligées par des veuves noires, présentant une symptomatologie systémique grave persistante malgré l’administration d’opioïdes et de benzodiazépines. Bien que les cas de morsures par ces types d’arachnides soient rares, l’impact de ces morsures sur la santé peut être important. L’antivenin doit être accessible dans les 48 heures pour les cas présentant une toxicité sévère à la suite d’une morsure infligée par une veuve noire.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
morsures d'araignées
morsures d'araignées
Centres d'appels
Québec
araignée recluse brune
veuve noire

---
N1-SUPERVISEE
Usage détourné de la gamma-butyrolactone en France : bilan 3 ans après l'application d'un arrêté d'interdiction de vente
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/usage-detourne-de-la-gamma-butyrolactone-en-france-bilan-3-ans-apres-l-application-d-un-arrete-d-interdiction-de-vente
La gamma-butyrolactone (GBL) est un solvant industriel. Après ingestion, elle est rapidement métabolisée en gamma-hydroxybutyrate (GHB), une substance classée comme étant stupéfiante dont l’usage festif est illicite, rendant ainsi l’accessibilité du GHB difficile pour le public. Du fait de la constatation d’une augmentation de la consommation de GBL à des fins toxicomaniaques, la France a promulgué en 2011 un arrêté interdisant la vente au public de produits contenant cette substance en grande quantité ou bien fortement concentrée.Un bilan des appels reçus dans l’un des neuf centres antipoison français durant les trois années qui ont suivi l’application de cet arrêté montre le peu d’efficacité d’une telle mesure de restriction et ne met en évidence aucune diminution des appels concernant l’ingestion volontaire de GBL, surtout par une population masculine jeune.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
4-Butyrolactone
4-Butyrolactone
4-Butyrolactone
centres antipoison
4-Butyrolactone
France

---
N1-SUPERVISEE
Le benzoate de dénatonium est-il utile à titre préventif?
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/le-benzoate-de-denatonium-est-il-utile-titre-preventif
Le benzoate de dénatonium est un répulsif, un dénaturant et un amérisant ayant un goût extrêmement amer et désagréable. Il est parfois ajouté comme ingrédient inactif par des fabricants de produits dangereux afin de limiter les risques associés à l’ingestion involontaire. Toutefois, peu de données ont été publiées sur sa réelle efficacité comme mesure préventive des empoisonnements.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
intoxication
benzoate de dénatonium
composés d'ammonium quaternaire

---
N1-SUPERVISEE
La pharmacothérapie de la dépendance au tabac chez la femme enceinte
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/la-pharmacotherapie-de-la-dependance-au-tabac-chez-la-femme-enceinte
Cet article présente les données de l’étude de Berlin et collab. concernant l’utilisation thérapeutique des timbres transdermiques de nicotine chez les patientes enceintes. Cette étude randomisée, prospective et multicentrique a été réalisée en France chez 402 femmes enceintes. Elle avait pour objectif de quantifier les taux d’abstinence des mères faisant partie d’un premier groupe ayant reçu un traitement de substitution nicotinique au moyen de timbres transdermiques ou ceux d’un deuxième groupe n’ayant reçu aucun traitement, de même que de quantifier les poids moyens de naissance de leurs poupons. Les résultats obtenus n’ont pas permis de démontrer l’effet des timbres transdermiques de nicotine sur les paramètres mesurés.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
grossesse
produits de sevrage tabagique
produits de sevrage tabagique
trouble lié au tabagisme

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation de la Diphotérine ou de l’Hexafluorine comme solution de décontamination topique ou oculaire
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/utilisation-de-la-diphoterine-ou-de-l-hexafluorine-comme-solution-de-decontamination-topique-ou-oculaire
Les projections chimiques cutanées ou oculaires sont une cause fréquente de consultation médicale de nature toxicologique. Au cours des dernières années, deux nouvelles solutions de décontamination ont été homologuées par Santé Canada, c’est-à-dire la DiphotérineMD et l’HexafluorineMD. L’objectif de cette revue de la littérature est de faire le point sur les données probantes qui corroborent ou remettent en cause l’utilisation de ces deux produits. De cette revue, 24 articles ont été retenus. Bien que certaines études présentent des résultats positifs, aucune qui soit randomisée, contrôlée et à simple insu n’a pu démontrer de bénéfices liés à l’utilisation de la DiphotérineMD ou de l’HexafluorineMD comme solution de décontamination en milieu hospitalier.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
solutions ophtalmiques
solutions ophtalmiques
composés du fluor
composés chimiques organiques
décontamination
solutions ophtalmiques
solutions ophtalmiques

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de l’intoxication par la nicotine
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/traitement-de-l-intoxication-par-la-nicotine
Le nombre d’appels concernant des expositions à la nicotine est en augmentation. L’intoxication nicotinique se caractérise par un tableau initial de stimulation des récepteurs nicotiniques accompagnée de vomissements précoces. Si l’absorption est importante, les effets seront d’abord stimulants puis dépresseurs. Tout patient présentant des vomissements à plus d’une reprise, des douleurs abdominales, de l’hypersalivation, de la pâleur ou de la transpiration doit être évalué à l’hôpital. En cas d’exposition cutanée, la peau devra être lavée avec de l’eau, alors que, lors d’une ingestion importante, l’administration de charbon activé pourrait être indiquée. Toutefois, il n’existe pas d’antidote spécifique pour la nicotine. L’atropine peut être employée afin de traiter les symptômes muscariniques, mais elle n’a pas d’effet sur les récepteurs nicotiniques. L’hypotension quant à elle peut répondre à la réplétion volémique ou aux vasopresseurs. Enfin, les convulsions sont traitées à l’aide de benzodiazépines. Dans la grande majorité des cas, l’administration d’un bon traitement de soutien se termine par un rétablissement sans séquelles.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
nicotine
trouble lié au tabagisme
trouble lié au tabagisme
nicotine
intoxication par la nicotine

---
N1-SUPERVISEE
Retour des médicaments périmés ou inutilisés aux fins de destruction du point de vue de la santé publique
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/retour-des-medicaments-perimes-ou-inutilises-aux-fins-de-destruction-du-point-de-vue-de-la-sante-publique
L’accumulation des médicaments à domicile est une problématique répandue qui a des conséquences sur la sécurité et la santé humaine et animale. Cette publication fera état de différentes initiatives de retour des médicaments au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde; des méthodes utilisées par le public pour se débarrasser des médicaments périmés ou inutilisés; et de la sécurité et de l’impact écologique de l’élimination des médicaments non désirés. Au Canada, deux initiatives canadiennes ont été mises sur pied récemment, et la plupart des provinces possèdent un programme de retour des médicaments. Au Québec, il n’y a pas de programme officiel, mais les pharmaciens et les médecins vétérinaires doivent s’assurer de la récupération sécuritaire des médicaments périmés ou inutilisés aux fins de destruction. Plusieurs méthodes sont employées par les patients pour se défaire de leurs médicaments, comme les jeter dans la toilette, le lavabo ou la poubelle, ou bien les retourner à la pharmacie. Les deux premières méthodes peuvent entraîner une présence accrue d’ingrédients actifs issus des médicaments dans l’environnement. L’impact de ces ingrédients actifs sur la santé humaine n’a toutefois pas été documenté à ce jour, mais les risques ne sont pas nuls. La méthode de destruction appropriée doit prendre en compte la sécurité humaine et animale en premier, mais elle doit aussi considérer l’impact environnemental. Dans cette optique, un programme de retour des médicaments québécois est tout indiqué.
2014
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
utilisation médicament
élimination des déchets médicaux
Canada
élimination des déchets médicaux
élimination des déchets médicaux
élimination des déchets médicaux

---
N1-SUPERVISEE
Ingestion accidentelle de capsules de tiotropium
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/ingestion-accidentelle-de-capsules-de-tiotropium
Les erreurs thérapeutiques suivant l’ingestion non intentionnelle de capsules de tiotropium destinées à être administrées par inhalation sont plus fréquentes qu’on pourrait le croire. En effet, le Centre antipoison du Québec a reçu 455 appels à ce propos de 2008 à 2013, et la majorité des patients étaient des femmes âgées de 65 ans et plus. Malgré le fait que l’ingestion de ces capsules ne comporte pas un risque significatif de toxicité, il ne faut pas oublier qu’elle peut causer un échec thérapeutique et augmenter les coûts de santé.
2014
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
mauvais usage des médicaments prescrits
Bromure de tiotropium
tiotropium
Bromure de tiotropium

---
N1-SUPERVISEE
Nouveau dispositif auto-injecteur pour l'administration de naloxone approuvé aux États-Unis
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/nouveau-dispositif-auto-injecteur-pour-l-administration-de-naloxone-approuve-aux-etats-unis
La Food and Drug Administration des États-Unis a approuvé, en avril 2014, un nouveau dispositif pour l’administration de naloxone visant à renverser une intoxication potentiellement fatale par les opioïdes. Cet auto-injecteur facilite la prise en charge des intoxications aiguës et incite à réfléchir sur la possibilité de prescrire la naloxone en prévention chez les individus à risque, tels les consommateurs de drogues illicites et les patients prenant des médicaments opioïdes pour des douleurs chroniques. Plusieurs programmes ont été mis sur pied aux États-Unis et au Canada afin d’encadrer la distribution de naloxone à des fins préventives. Un tel usage implique la formation non seulement du patient, mais également de ses proches qui seront chargés de lui administrer l’antidote s’ils sont témoins d’une situation d’urgence. Une intoxication par les opioïdes peut avoir des conséquences importantes pour la santé, voire causer la mort si elle n’est pas rapidement prise en charge. L’approbation d’un auto-injecteur de naloxone au Canada permettrait d’agir rapidement et de sauver des vies.
2014
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
autoadministration
naloxone
États-Unis d'Amérique
naloxone
autoadministration
NALOXONE

---
N1-SUPERVISEE
Énoncé de position sur l'élargissement de l'accès à la naloxone aux États-Unis
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/enonce-de-position-sur-l-elargissement-de-l-acces-la-naloxone-aux-etats-unis
Cet article résume les faits saillants de l’énoncé de position sur l’élargissement de l’accès à la naloxone aux États-Unis.
2014
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
naloxone
naloxone
naloxone
États-Unis d'Amérique
NALOXONE

---
N1-SUPERVISEE
Ingestion d’acétaminophène : quand la n-acétylcystéine ne suffit peut-être plus
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/ingestion-d-acetaminophene-quand-la-n-acetylcysteine-ne-suffit-peut-etre-plus
Dans certaines situations cliniques, telles les ingestions massives d’acétaminophène, les données actuelles montrent que l’administration de n-acétylcystéine selon le protocole habituel ne serait pas suffisante dans tous les types d’ingestion de ce produit. Le présent article résume les travaux du groupe EXTRIP ainsi que ses recommandations concernant l’utilisation de l’épuration extracorporelle dans le traitement de l’intoxication par l’acétaminophène comprenant une atteinte mitochondriale.
2014
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
circulation extracorporelle
acétaminophène
acétylcystéine
ACETYLCYSTEINE

---
N1-SUPERVISEE
Les agents de contrôle de foule
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/les-agents-de-controle-de-foule
Les agents de contrôle de foule sont caractérisés par la production d’une sensation d’inconfort extrême sans toutefois entraîner une mortalité ou une morbidité importante. Leurs effets irritants s’exercent principalement au niveau ophtalmique, respiratoire, muqueux et cutané. Au Québec, les deux principaux agents utilisés sont le o-chlorobenzylidène malononitrile (gaz lacrymogène) et l’oléorésine de Capsicum (poivre de Cayenne). Cet article revoit le mécanisme d’action, les signes et symptômes, la décontamination ainsi que le traitement de l’exposition à ces deux agents de contrôle de foule.
2014
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
gaz lacrymogènes
gaz lacrymogènes
gaz lacrymogènes
gaz lacrymogènes
capsicum
capsicum
capsicum
capsicum
capsicum

---
N1-SUPERVISEE
La toxicovigilance - une vigie des menaces à la santé d'origine chimique
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/la-toxicovigilance-une-vigie-des-menaces-la-sante-d-origine-chimique
Le phénomène d’intoxication est un problème important de santé publique. Au Québec, nous pratiquons actuellement la surveillance d’un nombre restreint d’intoxications, mais aucune structure formelle de vigilance permettant une détection rapide de nouveaux types d’intoxication n’a été mise en place. Dans le présent article, les auteurs abordent le principe de toxicovigilance et apportent des suggestions quant à l’amélioration du système québécois de vigie des menaces à la santé d’origine chimique d’un point de vue de santé publique.
2014
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
surveillance de la santé publique
intoxication
pharmacovigilance
Canada
France
États-Unis d'Amérique

---
N1-SUPERVISEE
La nitroglycérine topique pour le traitement des lésions attribuables à l’administration de vasopresseurs
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/la-nitroglycerine-topique-pour-le-traitement-des-lesions-attribuables-l-administration-de-vasopresseurs
Étant donné les ruptures d’approvisionnements en phentolamine, l’utilisation de la nitroglycérine topique comme solution thérapeutique de rechange pour les cas de lésions attribuables à une vasoconstriction causée par l’administration de vasopresseurs s’avère intéressante. Ces lésions sont dans la majorité des cas le résultat d’une injection accidentelle s’étant produite avec un auto-injecteur d’épinéphrine ou d’une extravasation de vasopresseurs. Dans le cas d’injections accidentelles s’étant produites avec des auto-injecteurs d’épinéphrine, plusieurs études de cohortes, de séries de cas et d’études de cas suggèrent que la nitroglycérine topique permet d’obtenir une disparition complète des symptômes. Les données sur l’usage de la nitroglycérine topique lors d’une extravasation de vasopresseurs sont plus limitées. Les cas relevés, tous des cas d’extravasation de dopamine qui touchent presque qu’exclusivement des nouveau-nés, démontrent aussi un bénéfice clinique avec la nitroglycérine topique. Cependant, son efficacité comparativement à celle de la phentolamine reste inconnue. De plus, les questions au sujet de la dose optimale à utiliser, de la forme à privilégier et du délai maximal d’administration à respecter demeurent sans réponse.
2014
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
agents cardiovasculaires
blessures par piqûre d'aiguille
nitroglycérine
administration par voie topique

---
N1-VALIDE
Intoxication par de l'acide valproïque: rapport d'un cas et revue de la littérature
Bulletin d’information toxicologique 2014;30(3):80-89
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/intoxication-par-de-l-acide-valproique-rapport-d-un-cas-et-revue-de-la-litterature
L’objectif de cet article est de présenter le cas d’une intoxication aiguë par de l’acide valproïque et de revoir l’évidence scientifique soutenant l’utilisation de la lévocarnitine à titre d’antidote...
2014
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
acide valproïque
lévocarnitine
carnitine
intoxication
tentative de suicide
anticonvulsivants
ammoniac
norépinéphrine
continuité des soins
acide valproïque
hyperammoniémie
naloxone
hypotension artérielle
acide valproïque
antidotes
Maladie aigüe

---
N1-SUPERVISEE
Toxicité chronique de la kétamine
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/toxicite-chronique-de-la-ketamine
La kétamine est un anesthésique dissociatif dont le potentiel psychoactif fait l’objet d’une consommation non thérapeutique en croissance. Son utilité dans le traitement de la douleur chronique ainsi que le mésusage qui en est fait ont le potentiel d’accroître certains effets toxiques jusqu’alors peu rapportés.
2013
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
kétamine
psychoses toxiques
Troubles de la cognition
cystite
colique
mauvais usage des médicaments prescrits
troubles liés à une substance
article de périodique
kétamine

---
N1-SUPERVISEE
Les antidotes en toxicologie d'urgence - Guide d'utilisation et d'administration (4e édition)
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/les-antidotes-en-toxicologie-d-urgence-guide-d-utilisation-et-d-administration-4e-edition
Cet article a pour objectif d’annoncer la parution de la 4e édition du guide « Les antidotes en toxicologie d’urgence » du Centre antipoison du Québec.
2013
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
centres antipoison
toxicologie
produits domestiques
traitement d'urgence
guide
information scientifique et technique
toxicologie
antidotes

---
N1-VALIDE
Exposition professionnelle aux gaz anesthésiques pour inhalation
partie 2
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/exposition-professionnelle-aux-gaz-anesthesiques-pour-inhalation-partie-2
L'objectif principal de cette seconde partie est de présenter une revue de littérature sur la surveillance environnementale et biologique des gaz anesthésiques pour inhalation ainsi que de présenter quelques résultats québécois. L'objectif secondaire est de commenter les recommandations existantes et potentielles visant un encadrement optimal de l'utilisation de ces agents en établissement de santé.
2013
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
français
anesthésiques par inhalation
exposition professionnelle
revue de la littérature
éthers méthyliques
sévoflurane

---
N1-VALIDE
Exposition professionnelle aux gaz anesthésiques pour inhalation - Partie 1
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/exposition-professionnelle-aux-gaz-anesthesiques-pour-inhalation-partie-1
La première partie de cet article a comme objectif de présenter les caractéristiques des principaux gaz anesthésiques pour inhalation et de faire le point sur l'exposition professionnelle à ces gaz.
2012
false
N
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
français
anesthésiques par inhalation
exposition professionnelle
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Intoxication aigüe au paraquat: description d'un cas
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/intoxication-aigue-au-paraquat-description-d-un-cas
Le paraquat (dichlorure de 1,1’-Diméthyl-4,4’-bipyridinium) est un herbicide de contact non sélectif qui fut largement utilisé dans de nombreux pays depuis la découverte dans les années 1960 de ses propriétés herbicides.
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
paraquat
paraquat
paraquat
centres antipoison
charbon de bois
Québec
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Exposition chronique au naphtalène
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/exposition-chronique-au-naphtalene
En mars 2012, Santé Canada a décidé d’imposer de nouvelles exigences d’étiquetage et d’emballage des boules à mites contenant du naphtalène, laissant aux fabricants jusqu’au 30 septembre 2013 pour s’y conformer.
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
naphtalènes
naphtalènes
naphtalènes
naphtalènes
article de périodique
naphtalène
naphtalènes

---
N1-SUPERVISEE
Intoxication aiguë aux borates
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/intoxication-aigue-aux-borates
L’acide borique est commercialisé sous forme de poudre pure à 99 % comme pesticide domestique pour la lutte contre les blattes, les fourmis et les mouches.(1) Il est également utilisé pour réduire l’oxydation de surface dans l’industrie du bijou. En pharmacopée, l’acide borique sert de nos jours comme agent de conservation dans des collyres, des produits cosmétiques, des pommades et des crèmes topiques.
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
centres antipoison
enfant
adulte
borates
Québec
article de périodique
borates

---
N1-SUPERVISEE
Protocole de traitement de l'intoxication aiguë aux opioïdes
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/protocole-de-traitement-de-l-intoxication-aigue-aux-opioides
Les opioïdes constituent une vaste classe pharmacologique réunissant des dérivés naturels de la plante papaver somniferum de même que des composés semi-synthétiques et synthétiques. Les intoxications aux opioïdes sont fréquentes et peuvent entraîner des conséquences graves allant jusqu’au décès.
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
usagers de drogues
analgésiques morphiniques
analgésiques morphiniques
troubles liés aux opiacés
troubles liés aux opiacés
alcaloïdes opiacés
article de périodique
analgésiques morphiniques

---
N1-SUPERVISEE
Aspects analytiques du fentanyl
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/aspects-analytiques-du-fentanyl
Le fentanyl est un opioïde synthétique très puissant dont l’utilisation dans un contexte thérapeutique ne requiert que de très faibles doses. On le détecte alors à des concentrations de quelques ng/ml (ou quelques nmol/L). À de telles concentrations, les méthodes de dépistage d’inconnus par GC-MS ne démontrent pas une sensibilité suffisante pour exclure totalement la présence de fentanyl dans un échantillon biologique.
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
fentanyl
fentanyl
mauvais usage des médicaments prescrits
article de périodique
fentanyl
fentanyl
FENTANYL

---
N1-SUPERVISEE
Cas de coroner et intoxications au fentanyl
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/cas-de-coroner-et-intoxications-au-fentanyl
La Loi sur la recherche des causes et des circonstances des décès prévoit que le coroner intervient dans tous les cas de décès violents ou obscurs qui surviennent au Québec, tels que les accidents, les suicides, les homicides ou lorsque la cause médicale probable est inconnue, afin de : déterminer les causes et les circonstances du décès tout en recherchant si ce décès aurait pu être évité; protéger les vies humaines en formulant, s’il y a lieu, des recommandations pour prévenir des décès semblables; informer le public sur les causes et les circonstances du décès.
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
médecine légale
patch transdermique
coroners et médecins légistes
article de périodique
FENTANYL
fentanyl

---
N1-SUPERVISEE
Revue des rapports de cas de décès par timbre transdermique de fentanyl
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/revue-des-rapports-de-cas-de-deces-par-timbre-transdermique-de-fentanyl
Le fentanyl est un opioïde puissant utilisé dans le traitement de la douleur chronique modérée à sévère. Il agit sur les récepteurs mu situés au niveau spinal, supraspinal et en périphérie générant ainsi de l’analgésie et de la sédation. L’administration d’une dose trop élevée peut générer des effets toxiques comme une dépression respiratoire, ou encore entraîner la mort.
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
fentanyl
fentanyl
douleur chronique
insuffisance respiratoire
article de périodique
fentanyl
patch transdermique
FENTANYL

---
N1-SUPERVISEE
Dossier spécial sur le fentanyl
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/dossier-special-sur-le-fentanyl
Au Canada, le timbre transdermique de fentanyl (TTF) est indiqué uniquement chez l’adulte de 18 ans et plus dans le traitement des douleurs chroniques persistantes, d’intensité modérée à sévère, qui ne sont pas bien maîtrisées par d’autres moyens, comme les opioïdes d’association ou à action brève, et seulement chez les patients qui : nécessitent une analgésie continue aux opioïdes, 24 heures sur 24, pendant une période prolongée; reçoivent déjà un traitement aux opioïdes à une dose quotidienne totale d’au moins 60 mg/jour d’équivalent morphine.
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
fentanyl
fentanyl
fentanyl
mauvais usage des médicaments prescrits
détournement de médicaments sur ordonnance
patch transdermique
article de périodique
fentanyl
FENTANYL

---
N1-SUPERVISEE
Test de bronchoprovocation à la méthacholine et exposition professionnelle
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/test-de-bronchoprovocation-la-methacholine-et-exposition-professionnelle
Le test de provocation à la méthacholine, un dérivé de l’acétylcholine, est utilisé pour diagnostiquer l’hyperréactivité bronchique (HRB), notamment lorsque les examens cliniques pulmonaires et spirométriques ne révèlent aucune anomalie. L’hyperréactivité bronchique est caractérisée par une augmentation de la sensibilité des voies aériennes à différents stimuli (p. ex., intubation endotrachéale, gaz irritants, allergènes, etc.).
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
chlorure de méthacholine
chlorure de méthacholine
tests de provocation bronchique
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
article de périodique
chlorure de méthacholine
exposition professionnelle
méthacholine

---
N1-SUPERVISEE
Intoxication fatale aux graines de laurier jaune
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/intoxication-fatale-aux-graines-de-laurier-jaune
L’intoxication involontaire par les plantes est un problème pour lequel les centres antipoison sont fréquemment consultés. En effet, en 2010, le Centre antipoison du Québec (CAPQ) a reçu plus de 1256 appels à la suite de l’exposition à des plantes. Dans la grande majorité des cas, ces expositions surviennent chez les jeunes enfants et le risque de toxicité significative et de mortalité est faible
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
charbon de bois
centres antipoison
article de périodique
thevetia
graines

---
N1-SUPERVISEE
Risques associés à l'utilisation du bleu de méthylène chez un patient consommant un médicament ou une drogue à potentiel sérotoninergique
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/risques-associes-l-utilisation-du-bleu-de-methylene-chez-un-patient-consommant-un-medicament-ou-une-drogue-potentiel-serotoninergique
Le bleu de méthylène (BM) est un dérivé de la phénothiazine dont l’utilisation la plus répandue par voie intraveineuse (IV) est lors de parathyroïdectomies. Il agit alors comme marqueur afin de localiser les glandes parathyroïdes, ce qui minimise les dommages nerveux et réduit le temps opératoire.
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
syndrome sérotoninergique
inhibiteurs de la capture de la sérotonine
interactions médicamenteuses
article de périodique
bleu de méthylène
utilisation médicament
usagers de drogues

---
N1-VALIDE
Bulletin d'information toxicologique
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/bulletin-d-information-toxicologique
publication du Centre de toxicologie de l'Institut national de santé publique du Québec et du centre antipoison du Québec
false
false
false
CTQ
Canada
français
toxicologie
Québec
périodique

---
N1-SUPERVISEE
Revue des particularités des intoxications aiguës à la quétiapine
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/revue-des-particularites-des-intoxications-aigues-la-quetiapine
La quétiapine est un antipsychotique atypique de seconde génération de la classe des dibenzothiazépines disponible au Canada et aux États-Unis depuis 1997. Elle est utilisée principalement dans le traitement des psychoses aiguës et chroniques, de la schizophrénie, de la maladie affective bipolaire, de la manie aiguë, de la dépression bipolaire et de la dépression majeure.
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
charbon de bois
troubles de l'humeur
schizophrénie et troubles avec traits psychotiques
Fumarate de quétiapine
Fumarate de quétiapine
Fumarate de quétiapine
intoxication
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Retombées des mises à jour de la liste des médicaments dangereux du National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH)
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/retombees-des-mises-jour-de-la-liste-des-medicaments-dangereux-du-national-institute-occupational-safety-and-health-niosh
Le National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) est l’institut fédéral américain habilité à faire des recherches et à établir des recommandations pour la prévention des maladies et des accidents professionnels. En septembre 2004, le NIOSH a lancé une alerte pour la prévention de l’exposition professionnelle aux antinéoplasiques et autres médicaments dangereux dans les établissements de santé.
2012
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
exposition professionnelle
personnel de santé
produits dangereux
effets secondaires indésirables des médicaments
antidépresseurs
anticonvulsivants
national institute for occupational safety and health (USA)
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Fragments d'anticorps spécifiques de la digoxine: le Canada passe du Digibind au Digifab
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/fragments-d-anticorps-specifiques-de-la-digoxine-le-canada-passe-du-digibind-au-digifab
2012
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
DIGIBIND
fragments d'immunoglobuline
Canada

---
N1-VALIDE
Traitement des convulsions d'origine toxique
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/traitement-des-convulsions-d-origine-toxique
Les convulsions font partie de la symptomatologie d'un bon nombre de conditions pathologiques. Il existe différents algorithmes de traitement en rapport avec le status epilepticus. Cependant, ceux-ci ne sont pas nécessairement applicables aux convulsions de toutes étiologies. Par exemple, lorsqu'un patient présente des convulsions d'origine indéterminée, il est impératif d'éliminer rapidement et le cas échéant, de corriger un problème métabolique relié au glucose (hypoglycémie) ou aux électrolytes, particulièrement le sodium, le calcium et le magnésium. Dans un contexte d'intoxication, l'apparition de convulsions est souvent un marqueur de sévérité. Par conséquent, il est important de connaître les principaux mécanismes physiopathologiques des convulsions afin de les traiter de façon appropriée.
2012
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
français
crises épileptiques
crises épileptiques
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Acétaminophène : première cause d'intoxication au Québec
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/acetaminophene-premiere-cause-d-intoxication-au-quebec
2011
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
causalité
intoxication
acétaminophène
intoxications
Québec
Drogués

---
N3-AUTOINDEXEE
Restrictions réglementaires sur l'acétaminophène en vente libre
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/restrictions-reglementaires-sur-l-acetaminophene-en-vente-libre
2011
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
acétaminophène

---
N1-SUPERVISEE
Protocole de traitement de l'intoxication à l'acétaminophène
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/protocole-de-traitement-de-l-intoxication-l-acetaminophene
Le traitement de l’intoxication à l’acétaminophène (paracétamol, APAP) se résume principalement en une décontamination adéquate et l’administration de son antidote, la N-acétylcystéine (NAC). Le but est d’éviter une hépatotoxicité qui pourrait aller jusqu’à une greffe hépatique.
2011
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
acétylcystéine
charbon de bois
acétylcystéine
acétylcystéine
article de périodique
acétaminophène

---
N1-SUPERVISEE
Intoxication à l'acétaminophène : sujet complexe
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/intoxication-l-acetaminophene-sujet-complexe
Chaque année, le Centre antipoison du Québec (CAPQ) reçoit autour de 4 000 appels pour des ingestions d’acétaminophène (paracétamol, APAP). Dans bon nombre de cas, l’heure de l’ingestion est connue et on réussit à prévenir l’atteinte hépatique en utilisant le nomogramme de Rumack-Matthew pour l’interprétation du résultat de dosage sanguin et en commençant au besoin le traitement avec la N-acétylcystéine (NAC) moins de 8 heures après l’ingestion.
2011
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
nomogrammes
acétylcystéine
centres antipoison
article de périodique
acétaminophène

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation de la glucarpidase dans les intoxications au méthotrexate
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/utilisation-de-la-glucarpidase-dans-les-intoxications-au-methotrexate
Le méthotrexate (MTX) est un antagoniste des folates utilisé à hautes doses (HDMTX) en oncologie. Il est principalement éliminé par voie rénale. Le HDMTX peut précipiter et provoquer des lésions tubulaires responsables d’une insuffisance rénale. La prévention des risques liés à l’administration de HDMTX comporte une hyperhydratation avec alcalinisation des urines, l’utilisation systématique d’acide folinique et le monitorage des concentrations sériques de MTX.
2011
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
méthotrexate
méthotrexate
insuffisance rénale
gamma-glutamyl hydrolase
article de périodique
méthotrexate
intoxication par le méthotrexate
intoxication
METHOTREXATE
gamma-glutamyl hydrolase

---
N3-AUTOINDEXEE
Élévation iatrogénique du chrome urinaire chez un travailleur
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/elevation-iatrogenique-du-chrome-urinaire-chez-un-travailleur
2011
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
chrome

---
N3-AUTOINDEXEE
Le Cyanokit finalement commercialisé au Canada
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/le-cyanokitr-finalement-commercialise-au-canada
2011
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
Canada
marketing

---
N1-SUPERVISEE
Le méthylphénidate chez les adultes : effets indésirables sous-estimés?
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/le-methylphenidate-chez-les-adultes-effets-indesirables-sous-estimes
Le méthylphénidate est un médicament de la classe des stimulants de plus en plus prescrit pour le trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité chez l’adulte. Le nombre de prescriptions pour cette substance est en croissance constante d’année en année au Québec.
2011
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
mauvais usage des médicaments prescrits
intoxication
maladies cardiovasculaires
enfant
adolescent
article de périodique
adulte
méthylphénidate

---
N3-AUTOINDEXEE
Présence de lévamisole chez les utilisateurs de cocaïne
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/presence-de-levamisole-chez-les-utilisateurs-de-cocaine
2011
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
troubles liés à la cocaïne

---
N1-SUPERVISEE
Surveillance environnementale des médicaments dangereux mise à jour 2011
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/surveillance-environnementale-des-medicaments-dangereux-mise-jour-2011
Depuis quelques années, l’Unité de recherche en pratique pharmaceutique (URPP) s’intéresse à la surveillance environnementale des médicaments dangereux et à la contamination par ceux-ci.
2011
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
cyclophosphamide
exposition professionnelle
article de périodique
surveillance pharmacologique
surveillance de l'environnement

---
N1-SUPERVISEE
Quétiapine : drogue d'abus?
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/quetiapine-drogue-d-abus
La quétiapine, un antipsychotique de deuxième génération, fait l’objet de rapports de cas répertoriant son usage abusif. Les cas disponibles suggèrent une prédominance masculine chez des individus ayant des antécédents d’abus de substances. Les voies d’abus rapportées sont la voie orale, intranasale et intraveineuse.
2011
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
mauvais usage des médicaments prescrits
Fumarate de quétiapine
article de périodique
usagers de drogues

---
N1-SUPERVISEE
Consommation de drogues au volant
conduite automobile
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/consommation-de-drogues-au-volant
La conduite automobile avec facultés affaiblies est souvent associée à la consommation d’alcool. Selon une étude menée par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) en 2004, la conduite en état d’ébriété, bien qu’en déclin depuis quelques années, demeure l’une des principales causes de décès sur les routes québécoises.
2011
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
troubles liés à une substance
accidents de la circulation
Conduite avec facultés affaiblies
article de périodique
usagers de drogues
conduite automobile

---
N1-SUPERVISEE
Mécanismes d'action et de toxicité de l'acétaminophène
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/mecanismes-d-action-et-de-toxicite-de-l-acetaminophene
L'acétaminophène (paracétamol, APAP) est un médicament faisant partie de la classe des antalgiques antipyrétiques non salicylés. Il possède des propriétés analgésiques, antipyrétiques et même antioxydantes...
2011
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
français
article de périodique
effets secondaires indésirables des médicaments
analgésiques non narcotiques
antipyrétiques
acétaminophène

---
N3-AUTOINDEXEE
Historique de l'acétaminophène
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/historique-de-l-acetaminophene
2011
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
acétaminophène

---
N1-SUPERVISEE
Le triacétate d'uridine: un nouvel antidote pour le traitement de l'intoxication au 5-fluorouracil
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/le-triacetate-d-uridine-un-nouvel-antidote-pour-le-traitement-de-l-intoxication-au-5-fluorouracil
Le 5-fluorouracil est un agent antinéoplasique d'utilisation courante qui présente des risques significatifs lors d'une intoxication accidentelle. Le triacétate d'uridine, un précurseur de l'uridine, semble être un antidote efficace et sécuritaire pour le traitement de l'intoxication au 5-FU...
2011
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
français
acétates
triacétate d'uridine
article de périodique
antidotes
intoxication
Fluorouracil
uridine

---
N1-SUPERVISEE
La silymarine dans l'intoxication aux amatoxines
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/la-silymarine-dans-l-intoxication-aux-amatoxines
Actuellement, l'utilisation de la silymarine lors d'intoxication aux amatoxines est mentionnée comme possibilité de traitement dans les recommandations publiées par plusieurs experts. Son utilisation pour cette indication reste toutefois controversée. Bien que des études démontrent une certaine efficacité, le niveau d'évidence probante est encore faible...
2010
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
français
article de périodique
information sur le médicament
amatoxine
silymarine
intoxication par les champignons
Chardon-Marie
amanita
silymarine
agents protecteurs
agents protecteurs
résultat thérapeutique
antidotes
Québec
A05BA03 - silymarine
amanitines
amanitines

---
N1-SUPERVISEE
Méphédrone et autres dérivés synthétiques de la cathinone
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/mephedrone-et-autres-derives-synthetiques-de-la-cathinone
Cet article a pour objet une revue de la littérature de la toxicité des dérivés synthétiques de la cathinone. Étant donné le peu de littérature scientifique sur ces dérivés, cette revue présentera les principales études à propos de la méphédrone...
2010
false
N
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
français
article de périodique
Québec
drogues des rues
cathinone
psychoanaleptiques
alcaloïdes
métamfétamine
cathinone
méphédrone

---
N1-SUPERVISEE
Intoxication sévère avec un bloqueur du canal calcique (BCC)
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/intoxication-severe-avec-un-bloqueur-du-canal-calcique-bcc
Le nombre d’intoxications par les bloqueurs du canal calcique (BCC) au Québec est passé d’une centaine de cas rapportés en 1991 à 359 en 2009. Depuis 1991, selon le Centre antipoison du Québec (CAPQ), plus de 60 % de ces intoxications ont nécessité des soins médicaux en milieu hospitalier et 30 patients en sont décédés.
2010
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
inhibiteurs des canaux calciques
inhibiteurs des canaux calciques
insuffisance rénale
acidose
oedème pulmonaire
mauvais usage des médicaments prescrits
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude pilote sur la surveillance environnementale en pharmacie communautaire
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/etude-pilote-sur-la-surveillance-environnementale-en-pharmacie-communautaire
2010
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
surveillance de l'environnement
pharmacies
enseignement pharmacie
projets pilotes

---
N3-AUTOINDEXEE
Les drogues de rue dites légales
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/les-drogues-de-rue-dites-legales
2010
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
drogues des rues

---
N1-SUPERVISEE
Erreurs de médication : ressemblances et différences
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/erreurs-de-medication-ressemblances-et-differences
Les erreurs de médication sont à l'origine de nombreux accidents thérapeutiques qui vont des effets secondaires bénins jusqu'à l'intoxication et qui peuvent même être fatals. Ces erreurs se produisent à toutes les étapes du processus médical, qu'il s'agisse de la prescription par le médecin, de l'exécution de l'ordonnance par le pharmacien ou de l'utilisation du médicament par le malade. Cependant, bien que les professionnels de la santé puissent mettre en oeuvre des mesures qui éviteraient plusieurs de ces incidents, la prévention doit intervenir dès la conception d'un médicament. Ainsi, les compagnies pharmaceutiques et les organismes gouvernementaux de réglementation peuvent agir dès les premières étapes de mise en marché des médicaments afin de prévenir des erreurs ultérieures...
1997
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
français
article de périodique
Erreurs de médication
Erreurs de médication

---
N1-SUPERVISEE
Un poison violent, l'hydrogène sulfuré (H2S)
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/un-poison-violent-l-hydrogene-sulfure-h2s
En fait, le H2S représente la cause la plus importante des décès par intoxication en milieu de travail. Les cas les plus fréquents surviennent soit dans les fosses à purin, soit dans les égouts. Cependant, plus de 70 types d'emplois sont susceptibles d'entraîner une exposition au H2S...
1997
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
français
article de périodique
sulfure d'hydrogène
Québec
exposition professionnelle
polluants atmosphériques d'origine professionnelle
polluants atmosphériques d'origine professionnelle
sulfure d'hydrogène

---
N3-AUTOINDEXEE
Prise en charge des voies respiratoires chez le patient intoxiqué
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/prise-en-charge-des-voies-respiratoires-chez-le-patient-intoxique
1997
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
prise en charge personnalisée du patient
intoxications
Drogués
prise en charge des voies aériennes
intoxication

---
N3-AUTOINDEXEE
Toxicité des médicaments chinois
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/toxicite-des-medicaments-chinois
1996
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
Chinois
population d'origine asiatique

---
N3-AUTOINDEXEE
Les médicaments traditionnels chinois
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/les-medicaments-traditionnels-chinois
1996
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
Chinois
préparations pharmaceutiques
population d'origine asiatique

---
N3-AUTOINDEXEE
Ritalin : pour ou contre?
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/ritalinr-pour-ou-contre
1996
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
ritaline
RITALINE

---
N3-AUTOINDEXEE
Déversements de mercure métallique : les étapes à suivre pour réussir une décontamination
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/deversements-de-mercure-metallique-les-etapes-suivre-pour-reussir-une-decontamination
1996
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
mercure
décontamination

---
N3-AUTOINDEXEE
Ecstasy et danse de la mort
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/ecstasy-et-danse-de-la-mort
L'utilisation à des fins récréatives de substances chimiques diverses n'est évidemment pas un phénomène récent. Il n'est pourtant pas facile pour les cliniciens de maintenir à jour leurs connaissances dans ce domaine.
1995
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
danse
mort
mort
N-Méthyl-3,4-méthylènedioxy-amphétamine

---
N3-AUTOINDEXEE
Interaction significative entre la fluvoxamine et l'alprazolam
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/interaction-significative-entre-la-fluvoxamine-et-l-alprazolam
1995
false
false
false
Bulletin d'information toxicologique
Québec
Canada
article de périodique
alprazolam
ALPRAZOLAM
fluvoxamine

---
Courriel
13/12/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.