CISMeF /page/viewer.do?view=qdn&startDate=17-02-2018&endDate=24-02-2018&lang=fr&format=xml&oti=DOC CISMeF News fr Copyright 2013, CISMeF CISMeF http://www.chu-rouen.fr/images/logo_CISMeF.gif http://www.chu-rouen.fr/cismef CISMeF News Corrélation entre syndrome anxio-dépressif et pathologies cardiaques: étude quantitative sur la prévalence des syndromes anxieux et dépressifs après un événement cardiologique aigu à court et moyen terme à l'aide de l'échelle HAD https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01370452 Le syndrome anxiodépressif est reconnu comme étant un facteur de risque cardiaque à part entière. Les patients ayant une atteinte cardiaque semblent plus à risque que la population générale d’en développer un. Pourtant, malgré leurs prévalences, ces maladies psychiques sont mal dépistées, et donc mal traitées, ce qui aggrave potentiellement le pronostic cardiaque des patients. Le but de cette étude était de dresser un état des lieux de la prévalence des syndromes anxieux et dépressifs après un évènement cardiaque aigu, et si possible, de dresser le profil des patients les plus à risque pour faciliter le dépistage. Le syndrome anxiodépressif est reconnu comme étant un facteur de risque cardiaque à part entière. Les patients ayant une atteinte cardiaque semblent plus à risque que la population générale d’en développer un. Pourtant, malgré leurs prévalences, ces maladies psychiques sont mal dépistées, et donc mal traitées, ce qui aggrave potentiellement le pronostic cardiaque des patients. Le but de cette étude était de dresser un état des lieux de la prévalence des syndromes anxieux et dépressifs après un évènement cardiaque aigu, et si possible, de dresser le profil des patients les plus à risque pour faciliter le dépistage. Analyse du recours à la contraception d’urgence chez les patientes en demande d’interruption volontaire de grossesse : état des lieux en Limousin (353 patientes) http://www.sudoc.fr/21943526X L’objectif de cette étude est d’évaluer le recours et l’échec de la CU chez les patientes en demande d’interruption volontaire de grossesse (IVG). Les objectifs secondaires sont d’apprécier les connaissances des patientes et l’information reçue dans ce domaine. L’objectif de cette étude est d’évaluer le recours et l’échec de la CU chez les patientes en demande d’interruption volontaire de grossesse (IVG). Les objectifs secondaires sont d’apprécier les connaissances des patientes et l’information reçue dans ce domaine. Le cancer du sein et sa prise en charge globale par le pharmacien d'officine : focus sur les femmes mastectomisées http://www.sudoc.fr/221781617 Aujourd’hui, une femme sur huit est atteinte d’un cancer du sein. Parmi elles, un tiers subiront une mastectomie et seule quelques-unes se feront reconstruire le sein. Il s’agit d’un nombre non négligeable de femme et toutes méritent un accompagnement optimal dans leur lutte contre la maladie. Par sa proximité, l’officinal et son équipe joue un rôle clé dans la prise en charge et l’accompagnement de ces patientes. Suite à cette opération pouvant être perçue comme une mutilation, le pharmacien aura un rôle d’écoute, de conseils et guidera la patiente afin lutter contre quatre séquelles majeures de cette intervention : la cicatrice, la raideur de l’épaule, le lymphœdème et la délivrance de prothèses mammaires externe Aujourd’hui, une femme sur huit est atteinte d’un cancer du sein. Parmi elles, un tiers subiront une mastectomie et seule quelques-unes se feront reconstruire le sein. Il s’agit d’un nombre non négligeable de femme et toutes méritent un accompagnement optimal dans leur lutte contre la maladie. Par sa proximité, l’officinal et son équipe joue un rôle clé dans la prise en charge et l’accompagnement de ces patientes. Suite à cette opération pouvant être perçue comme une mutilation, le pharmacien aura un rôle d’écoute, de conseils et guidera la patiente afin lutter contre quatre séquelles majeures de cette intervention : la cicatrice, la raideur de l’épaule, le lymphœdème et la délivrance de prothèses mammaires externe La plagiocéphalie postérieure positionnelle : prévention par les médecins généralistes de Midi Pyrénées http://thesesante.ups-tlse.fr/1983/ Introduction : Le nombre de nourrissons présentant une plagiocéphalie postérieure positionnelle a connu une forte augmentation depuis la campagne de prévention de la mort subite du nourrisson généralisant le couchage sur le dos. Des mesures de prévention simples existent mais doivent être mises en place rapidement après la naissance. L'objectif de ce travail était d'évaluer la prévention de la plagiocéphalie postérieure positionnelle lors de la consultation du nourrisson chez les médecins généralistes de Midi Pyrénées Introduction : Le nombre de nourrissons présentant une plagiocéphalie postérieure positionnelle a connu une forte augmentation depuis la campagne de prévention de la mort subite du nourrisson généralisant le couchage sur le dos. Des mesures de prévention simples existent mais doivent être mises en place rapidement après la naissance. L'objectif de ce travail était d'évaluer la prévention de la plagiocéphalie postérieure positionnelle lors de la consultation du nourrisson chez les médecins généralistes de Midi Pyrénées Le paradoxe du cannabis http://www.cfp.ca/content/64/2/87 Si le cannabis est à ce point inefficace, génère tant d’effets indésirables et ne change rien à la qualité de vie, pourquoi donc 3,4 millions de Canadiens en ont-ils consommé au cours de l’année? Pourquoi ces individus fument-ils du pot dont ils ne connaissent même pas l’origine, acceptent-ils de payer pour une substance dont ils ne sont pas certains de la composition et s’exposent-ils aux risques judiciaires associés à la production, la possession et la consommation d’une substance illicite? Si le cannabis est à ce point inefficace, génère tant d’effets indésirables et ne change rien à la qualité de vie, pourquoi donc 3,4 millions de Canadiens en ont-ils consommé au cours de l’année? Pourquoi ces individus fument-ils du pot dont ils ne connaissent même pas l’origine, acceptent-ils de payer pour une substance dont ils ne sont pas certains de la composition et s’exposent-ils aux risques judiciaires associés à la production, la possession et la consommation d’une substance illicite? Pectus excavatum et carinatum chez l’enfant et l’adolescent : que dire, que faire ? https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-550/Pectus-excavatum-et-carinatum-chez-l-enfant-et-l-adolescent-que-dire-que-faire En présence d’un thorax en entonnoir (pectus excavatum, PE) ou en carène (pectus carinatum, PC), une affection syndromique, dont la maladie de Marfan, doit être recherchée. La déformation, avant tout disgracieuse, peut générer des troubles psychologiques chez l’adolescent, et des désordres cardiorespiratoires dans les formes sévères. Les traitements conservateurs sont très utiles chez le jeune : cloche aspirante pour PE ou corset dynamique de compression pour PC. Ils sont portés quelques heures par jour pendant plusieurs mois selon un « contrat moral » établi avec l’enfant. La chirurgie peut être négociée chez l’adolescent. La technique mini-invasive par thoracoscopie de Nuss offre des résultats satisfaisants dans les PE. Il en est de même des sternochondroplasties fixées par des attelles-agrafes pour les PC. Un avis pluridisciplinaire est utile. En présence d’un thorax en entonnoir (pectus excavatum, PE) ou en carène (pectus carinatum, PC), une affection syndromique, dont la maladie de Marfan, doit être recherchée. La déformation, avant tout disgracieuse, peut générer des troubles psychologiques chez l’adolescent, et des désordres cardiorespiratoires dans les formes sévères. Les traitements conservateurs sont très utiles chez le jeune : cloche aspirante pour PE ou corset dynamique de compression pour PC. Ils sont portés quelques heures par jour pendant plusieurs mois selon un « contrat moral » établi avec l’enfant. La chirurgie peut être négociée chez l’adolescent. La technique mini-invasive par thoracoscopie de Nuss offre des résultats satisfaisants dans les PE. Il en est de même des sternochondroplasties fixées par des attelles-agrafes pour les PC. Un avis pluridisciplinaire est utile. Corrections d’axes et allongements des membres inférieurs en orthopédie pédiatrique https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-550/Corrections-d-axes-et-allongements-des-membres-inferieurs-en-orthopedie-pediatrique Les inégalités de longueur et les troubles d’axe des membres inférieurs constituent un ensemble de pathologies structurelles acquises ou malformatives. Ces anomalies, qui altèrent la statique des membres inférieurs, vont engendrer une asymétrie de répartition des contraintes mécaniques sur les différentes pièces osseuses et sur les articulations et, de ce fait, faciliter la survenue de phénomènes dégénératifs arthrosiques. Le but de cet article de synthèse est de définir les limites de tolérance des différentes malformations et de décrire les différentes techniques novatrices pour les corriger Les inégalités de longueur et les troubles d’axe des membres inférieurs constituent un ensemble de pathologies structurelles acquises ou malformatives. Ces anomalies, qui altèrent la statique des membres inférieurs, vont engendrer une asymétrie de répartition des contraintes mécaniques sur les différentes pièces osseuses et sur les articulations et, de ce fait, faciliter la survenue de phénomènes dégénératifs arthrosiques. Le but de cet article de synthèse est de définir les limites de tolérance des différentes malformations et de décrire les différentes techniques novatrices pour les corriger Description d'un réseau informel de soins primaires au sein d’un désert médical : exemple du cirque de Mafate (La Réunion) https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01708586 Contexte : le cirque de Mafate est un désert médical, 900 personnes y résident et 90 000 randonneurs le visitent chaque année. Sans pharmacie et ni médecin installé, isolé géographiquement, la permanence des soins y est problématique. Nous pensons que les personnes ayant un souci de santé dans Mafate se tournent vers un réseau informel de soins de premier recours au sein duquel les « gîteurs » sont des acteurs clés. Objectif : l'objectif de ce travail est de mettre en évidence ce réseau informel de soins, d'en étudier les caractéristiques et le fonctionnement Contexte : le cirque de Mafate est un désert médical, 900 personnes y résident et 90 000 randonneurs le visitent chaque année. Sans pharmacie et ni médecin installé, isolé géographiquement, la permanence des soins y est problématique. Nous pensons que les personnes ayant un souci de santé dans Mafate se tournent vers un réseau informel de soins de premier recours au sein duquel les « gîteurs » sont des acteurs clés. Objectif : l'objectif de ce travail est de mettre en évidence ce réseau informel de soins, d'en étudier les caractéristiques et le fonctionnement État des lieux et perspectives de l’information remise aux parents sur les facteurs de prévention de la mort inattendue du nourrisson pour les nourrissons nés entre le 17 avril et le 1er juillet 2017 au Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01701338 Introduction : la mort inattendue du nourrisson (MIN) est la première cause de décès au-delà de la période néonatale. Les objectifs de notre étude étaient d’évaluer les pratiques des parents concernant la prévention de la MIN, les modalités d’information et leur proposition d’amélioration. Introduction : la mort inattendue du nourrisson (MIN) est la première cause de décès au-delà de la période néonatale. Les objectifs de notre étude étaient d’évaluer les pratiques des parents concernant la prévention de la MIN, les modalités d’information et leur proposition d’amélioration. Publication de l’itinéraire clinique des patients atteints du cancer colorectal - Une étape importante a été franchie https://bullmed.ch/article/doi/bms.2018.06435 Le projet pilote «Itinéraire clinique des patients atteints du cancer colorectal» a permis à 20 organisations concernées (sociétés de discipline médicale et autres groupes professionnels) de suivre une approche structurée de bas en haut (bottom-up) pour élaborer et adopter des standards minimaux permettant aux patients de bénéficier de soins de qualité élevée, quel que soit leur lieu de résidence, sur la base de directives (inter)nationales fondées sur l’évidence scientifique. Le schéma clinique publié s’applique à tous les patients atteints d’un cancer colorectal. Il tient compte aussi bien des aspects liés à la tumeur primaire qu’à la comorbidité et à l’espérance de vie. Une évaluation approfondie devrait permettre de déterminer si ce schéma générique peut être transposé au plan national à d’autres maladies oncologiques ou non oncologiques Le projet pilote «Itinéraire clinique des patients atteints du cancer colorectal» a permis à 20 organisations concernées (sociétés de discipline médicale et autres groupes professionnels) de suivre une approche structurée de bas en haut (bottom-up) pour élaborer et adopter des standards minimaux permettant aux patients de bénéficier de soins de qualité élevée, quel que soit leur lieu de résidence, sur la base de directives (inter)nationales fondées sur l’évidence scientifique. Le schéma clinique publié s’applique à tous les patients atteints d’un cancer colorectal. Il tient compte aussi bien des aspects liés à la tumeur primaire qu’à la comorbidité et à l’espérance de vie. Une évaluation approfondie devrait permettre de déterminer si ce schéma générique peut être transposé au plan national à d’autres maladies oncologiques ou non oncologiques Prise en charge et suivi complémentaires des enfants infectés par le virus Zika https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=646 Le HCSP présente, à travers plusieurs tableaux, le bilan initial et le suivi à réaliser chez chaque enfant selon les situations observées : nouveau-né, avec une infection congénitale confirmée ou probable, symptomatique ou asymptomatique ; nouveau-né avec une infection congénitale possible. Il recommande aussi une conduite à tenir vis-à-vis d’enfants suspectés d’infection congénitale à distance de la période néo-natale. Un algorithme, en annexe de l’avis, synthétise la démarche à suivre pour la prise en charge d’un enfant dont la mère a été ou a pu être exposée au virus Zika pendant la grossesse Le HCSP présente, à travers plusieurs tableaux, le bilan initial et le suivi à réaliser chez chaque enfant selon les situations observées : nouveau-né, avec une infection congénitale confirmée ou probable, symptomatique ou asymptomatique ; nouveau-né avec une infection congénitale possible. Il recommande aussi une conduite à tenir vis-à-vis d’enfants suspectés d’infection congénitale à distance de la période néo-natale. Un algorithme, en annexe de l’avis, synthétise la démarche à suivre pour la prise en charge d’un enfant dont la mère a été ou a pu être exposée au virus Zika pendant la grossesse Le cancer de l'enfant http://www.rfi.fr/emission/20180215-le-cancer-enfant A l’occasion de la Journée internationale du cancer de l’enfant, nous faisons le point sur la deuxième cause de mortalité pédiatrique. D’après l’OMS, les taux d’incidence varient de 50 à 200 par millions d’enfants, dans le monde. Quels sont les types de cancer les plus fréquents ? Quelle prise en charge pour ces enfants ? A l’occasion de la Journée internationale du cancer de l’enfant, nous faisons le point sur la deuxième cause de mortalité pédiatrique. D’après l’OMS, les taux d’incidence varient de 50 à 200 par millions d’enfants, dans le monde. Quels sont les types de cancer les plus fréquents ? Quelle prise en charge pour ces enfants ? Les commotions cérébrales en recrudescence chez les sportifs http://www.avisdexperts.ch/videos/view/8023 Ce mal touche surtout les sports de contact, dont le hockey sur glace. A haut niveau, ce sport connaît une augmentation importante et inquiétante de cas durant la dernière saison. Ce mal touche surtout les sports de contact, dont le hockey sur glace. A haut niveau, ce sport connaît une augmentation importante et inquiétante de cas durant la dernière saison. ZIKA virus, voies génitales et transmission sexuelle http://www.academie-medecine.fr/zika-virus-voies-genitales-et-transmission-sexuelle/ Le virus Zika a récemment émergé en Asie et aux Amériques. Il est responsable de plusieurs manifestations pathologiques comme quelques affections neurologiques mais le plus souvent l’infection est bénigne, voire asymptomatique. Dans ce contexte, la survenue de graves altérations du développement du fœtus a été source de grande inquiétude et a donné un intérêt particulièrement important à cette infection. Ainsi, l’organisation mondiale de la santé (OMS) désignait, d’avril à novembre 2016, l’épidémie d’infection par le virus Zika comme un problème majeur et urgent de santé publique. La transmission du virus se fait par l’intermédiaire d’un vecteur, le plus souvent les moustiques du sous-genre Aedes, mais des cas de contamination sexuelle ont été rapportés. Nous rapportons et discutons ici les résultats de l’étude prospective « Ziksperm » qui analyse les liens entre sperme et virus chez l’homme ainsi que les résultats des études transversales sur l’appareil génital féminin. Chez l’homme, nous démontrons que l’ARN du virus peut être retrouvé dans le sperme jusqu’à 120 jours après l’infection aigue. Trois profils de patients ont été définis : les non-excréteurs dans le sperme, les excréteurs dans le sperme et dans le sang et/ou les urines de façon concomitante et enfin les longs excréteurs dans le sperme alors que la charge virale dans le sang ou les urines est négative. De plus, au-delà de la détection d’ARN viral, nous mettons en évidence un virus compétent (capable d’infecter des cellules et de se répliquer) dans la population de spermatozoïdes obtenus après préparation. L’infection par le virus Zika a pour conséquences des modifications des caractéristiques du sperme et des hormones de la reproduction. Chez la femme, nous observons de l’ARN viral dans le vagin et au niveau de l’endocol. La durée de l’excrétion virale dans le tractus génital est moindre que dans celui de l’homme. Cependant l’ARN viral peut être détecté à ce niveau même si le virus n’est pas retrouvé dans le sang ou les urines. Ces résultats sont importants pour la compréhension des conséquences de l’infection Zika sur la fonction de reproduction et pour évaluer le risque de transmission sexuelle. Le virus Zika a récemment émergé en Asie et aux Amériques. Il est responsable de plusieurs manifestations pathologiques comme quelques affections neurologiques mais le plus souvent l’infection est bénigne, voire asymptomatique. Dans ce contexte, la survenue de graves altérations du développement du fœtus a été source de grande inquiétude et a donné un intérêt particulièrement important à cette infection. Ainsi, l’organisation mondiale de la santé (OMS) désignait, d’avril à novembre 2016, l’épidémie d’infection par le virus Zika comme un problème majeur et urgent de santé publique. La transmission du virus se fait par l’intermédiaire d’un vecteur, le plus souvent les moustiques du sous-genre Aedes, mais des cas de contamination sexuelle ont été rapportés. Nous rapportons et discutons ici les résultats de l’étude prospective « Ziksperm » qui analyse les liens entre sperme et virus chez l’homme ainsi que les résultats des études transversales sur l’appareil génital féminin. Chez l’homme, nous démontrons que l’ARN du virus peut être retrouvé dans le sperme jusqu’à 120 jours après l’infection aigue. Trois profils de patients ont été définis : les non-excréteurs dans le sperme, les excréteurs dans le sperme et dans le sang et/ou les urines de façon concomitante et enfin les longs excréteurs dans le sperme alors que la charge virale dans le sang ou les urines est négative. De plus, au-delà de la détection d’ARN viral, nous mettons en évidence un virus compétent (capable d’infecter des cellules et de se répliquer) dans la population de spermatozoïdes obtenus après préparation. L’infection par le virus Zika a pour conséquences des modifications des caractéristiques du sperme et des hormones de la reproduction. Chez la femme, nous observons de l’ARN viral dans le vagin et au niveau de l’endocol. La durée de l’excrétion virale dans le tractus génital est moindre que dans celui de l’homme. Cependant l’ARN viral peut être détecté à ce niveau même si le virus n’est pas retrouvé dans le sang ou les urines. Ces résultats sont importants pour la compréhension des conséquences de l’infection Zika sur la fonction de reproduction et pour évaluer le risque de transmission sexuelle. L'électrocardiogrammme dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive en compétition entre 12 et 35 ans : enquête de pratique auprès de médecins généralistes de l'Oise https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01397890 Introduction : Afin d’améliorer le dépistage des pathologies cardiovasculaires à risque de mort subite, la Société Française de Cardiologie (SFC) recommande que le bilan cardiovasculaire de la visite de non contre-indication à la pratique sportive en compétition entre 12 et 35 ans comprenne un électrocardiogramme de repos (ECG) en plus de l’interrogatoire et de l’examen physique. Objectifs : Évaluer les pratiques professionnelles des médecins généralistes au vu des recommandations. Recueillir leur opinion sur l’application des recommandations dans leur exercice professionnel Introduction : Afin d’améliorer le dépistage des pathologies cardiovasculaires à risque de mort subite, la Société Française de Cardiologie (SFC) recommande que le bilan cardiovasculaire de la visite de non contre-indication à la pratique sportive en compétition entre 12 et 35 ans comprenne un électrocardiogramme de repos (ECG) en plus de l’interrogatoire et de l’examen physique. Objectifs : Évaluer les pratiques professionnelles des médecins généralistes au vu des recommandations. Recueillir leur opinion sur l’application des recommandations dans leur exercice professionnel Place du médecin traitant dans le parcours de soins des enfants consultant aux urgences pédiatriques : caractéristique et motivation des patients relevant de la médecine générale https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01397816 Introduction : Le nombre de consultations aux urgences ne cesse d'augmenter ces dernières années avec un ressenti de progression des consultations qui auraient pu être gérées en ambulatoire. L'objectif de l'étude est de décrire les consultations prises en charge aux urgences pédiatriques qui auraient pu être gérées par un médecin généraliste. Introduction : Le nombre de consultations aux urgences ne cesse d'augmenter ces dernières années avec un ressenti de progression des consultations qui auraient pu être gérées en ambulatoire. L'objectif de l'étude est de décrire les consultations prises en charge aux urgences pédiatriques qui auraient pu être gérées par un médecin généraliste. Le travail de deuil après un diagnostic malformatif : quel accompagnement pour les couples ? https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01396202 L’objectif de l’étude était d’analyser les connaissances des praticiens du diagnostic prénatal sur le deuil de l’enfant rêvé, et de comprendre leur positionnement vis-à-vis de l’accompagnement des couples pendant leur parcours au CPDPN. Des entretiens semi-directifs avec les sages-femmes, obstétriciens et pédiatres du CPDPN de Trousseau ont été réalisés entre Octobre et Décembre 2015. L’objectif de l’étude était d’analyser les connaissances des praticiens du diagnostic prénatal sur le deuil de l’enfant rêvé, et de comprendre leur positionnement vis-à-vis de l’accompagnement des couples pendant leur parcours au CPDPN. Des entretiens semi-directifs avec les sages-femmes, obstétriciens et pédiatres du CPDPN de Trousseau ont été réalisés entre Octobre et Décembre 2015. Intérêt de l’échelle MoCA pour le dépistage des troubles cognitifs chez les patients alcoolo-dépendants : une étude exploratoire http://www.sudoc.fr/194358895 L’addiction à l’alcool constitue un important problème de santé publique, responsable d’une importante morbi-mortalité. Parmi ses complications, les troubles cognitifs sont à l’origine d’un important handicap et de maintien des consommations et/ou de rechutes. Objectif : Nous avons expérimenté un nouvel outil de mesure des troubles cognitifs, le questionnaire MoCA qui comporte un volet d’évaluation des fonctions cognitives. L’addiction à l’alcool constitue un important problème de santé publique, responsable d’une importante morbi-mortalité. Parmi ses complications, les troubles cognitifs sont à l’origine d’un important handicap et de maintien des consommations et/ou de rechutes. Objectif : Nous avons expérimenté un nouvel outil de mesure des troubles cognitifs, le questionnaire MoCA qui comporte un volet d’évaluation des fonctions cognitives. Le concept de l'inertie thérapeutique et ses mécanismes intimes http://www.sudoc.fr/193996502 L’inertie clinique a été proposée et définie par Phillips en 2001 comme : « l’échec de la part des médecins à entreprendre ou intensifier un traitement lorsque celui-ci est indiqué », c’est-à-dire « la reconnaissance du problème mais l’échec à agir » . Elle s’applique à la gestion d’un facteur de risque, quand les objectifs thérapeutiques ont été clairement définis et les bénéfices à les atteindre démontrés. L’inertie clinique a été proposée et définie par Phillips en 2001 comme : « l’échec de la part des médecins à entreprendre ou intensifier un traitement lorsque celui-ci est indiqué », c’est-à-dire « la reconnaissance du problème mais l’échec à agir » . Elle s’applique à la gestion d’un facteur de risque, quand les objectifs thérapeutiques ont été clairement définis et les bénéfices à les atteindre démontrés. Violences conjugales pendant la grossesse et conséquence néonatale dans le département de Seine-Saint-Denis http://www.sudoc.fr/193511215 ntroduction: Les violences conjugales faites aux femmes ont des conséquences sur la santé. La période de la grossesse est particulièrement inquiétante. Notre étude a pour but d’évaluer la relation des violences conjugales pendant la grossesse avec l’une des conséquences néonatales, l’insuffisance pondérale à la naissance du nourrisson né à terme. ntroduction: Les violences conjugales faites aux femmes ont des conséquences sur la santé. La période de la grossesse est particulièrement inquiétante. Notre étude a pour but d’évaluer la relation des violences conjugales pendant la grossesse avec l’une des conséquences néonatales, l’insuffisance pondérale à la naissance du nourrisson né à terme. Index de marche dynamique (DGI) http://infocom.ca/eval/pers.agees/tests-evaluation-personne-agee/mesurer-capacite-physique/index-marche-dynamique-dgi/ Le Dynamic Gait Index a été conçu pour évaluer la capacité de la personne âgée à maintenir son équilibre à la marche dans des situations comportant des demandes externes variables sur l’équilibre et le contrôle postural (Rehabilitation Measures, 2015). Plus précisément, il mesure six facettes de la marche : la marche stable et simple, les changements de vitesse, la marche en tournant la tête verticalement et horizontalement, les pivots, la marche par-dessus et autour d’obstacles et la montée des marches, et ce, pour quatre dimensions environnementales, soit le temps, le terrain, les transitions posturales (mouvements de la tête et pivots du corps) et la densité (obstacles) (Rehabilitation Measures, 2015; Shumway-Cook, Matsuda et Taylor, 2015). Les résultats obtenus avec le DGI indiquent donc la capacité de la personne âgée à adapter sa marche en fonction d’un environnement complexe et variable similaire à celui dans lequel elle évolue au quotidien (Matsuda et al., 2011; Shumway-Cook et al., 2015)... Le Dynamic Gait Index a été conçu pour évaluer la capacité de la personne âgée à maintenir son équilibre à la marche dans des situations comportant des demandes externes variables sur l’équilibre et le contrôle postural (Rehabilitation Measures, 2015). Plus précisément, il mesure six facettes de la marche : la marche stable et simple, les changements de vitesse, la marche en tournant la tête verticalement et horizontalement, les pivots, la marche par-dessus et autour d’obstacles et la montée des marches, et ce, pour quatre dimensions environnementales, soit le temps, le terrain, les transitions posturales (mouvements de la tête et pivots du corps) et la densité (obstacles) (Rehabilitation Measures, 2015; Shumway-Cook, Matsuda et Taylor, 2015). Les résultats obtenus avec le DGI indiquent donc la capacité de la personne âgée à adapter sa marche en fonction d’un environnement complexe et variable similaire à celui dans lequel elle évolue au quotidien (Matsuda et al., 2011; Shumway-Cook et al., 2015)... Système de mesure de l’autonomie fonctionnelle (SMAF) http://infocom.ca/eval/pers.agees/tests-evaluation-personne-agee/mesurer-autonomie-activites-quotidiennes/systeme-mesure-autonomie-fonctionnelle-smaf/ Le SMAF est un des éléments de la Démarche SMAF, qui compte un ensemble d’outils, tous dédiés à l’autonomie fonctionnelle. À l’origine, le SMAF a été conçu pour mesurer l’autonomie des personnes âgées dans toutes les sphères de leurs activités quotidiennes, en prenant en compte l’environnement de la personne, les ressources dont elle dispose et leur stabilité. Un score de handicap résulte de l’évaluation et il est établi selon l’autonomie de la personne et la présence de ressources adaptées à ses besoins. Le SMAF peut donc être utilisé pour déterminer le niveau d’autonomie, mais aussi pour indiquer aux intervenants les sphères qui demandent attention... Le SMAF est un des éléments de la Démarche SMAF, qui compte un ensemble d’outils, tous dédiés à l’autonomie fonctionnelle. À l’origine, le SMAF a été conçu pour mesurer l’autonomie des personnes âgées dans toutes les sphères de leurs activités quotidiennes, en prenant en compte l’environnement de la personne, les ressources dont elle dispose et leur stabilité. Un score de handicap résulte de l’évaluation et il est établi selon l’autonomie de la personne et la présence de ressources adaptées à ses besoins. Le SMAF peut donc être utilisé pour déterminer le niveau d’autonomie, mais aussi pour indiquer aux intervenants les sphères qui demandent attention... Test Nine Holes Peg (NHP) Ce test a été validé pour la SEP, et de manière générale n’est utilisable que pour les personnes ayant des déficits partiels modérés. Il n’est pas indiqué à la phase initiale de récupération des lésions grave du SNC... Ce test a été validé pour la SEP, et de manière générale n’est utilisable que pour les personnes ayant des déficits partiels modérés. Il n’est pas indiqué à la phase initiale de récupération des lésions grave du SNC... Medical Outcome Study Short Form - 36 http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ECH.1.11.1.MOSSF.pdf Ces items peuvent être regroupés en trois catégories : Le statut fonctionnel Il comprend 10 items sur l’activité physique (PF), 2 items sur la vie et relations avec les autres (SF), 4 items sur les limitations dues à l’état physique (RP) et 3 items sur les limitations dues à l’état psy- chique (RE). Le bien-être Il comprend 5 items sur l’évaluation de la santé psychique (MH), 4 items sur l’énergie et la vitalité (VT) et 2 items sur les douleurs physiques (BP). L’évaluation globale de la santé Elle est fondée sur 5 items de perception globale de l’état de santé (GH) et un item servant à décrire les modifications de l’état de santé au cours de l’année écoulée (HT)... Ces items peuvent être regroupés en trois catégories : Le statut fonctionnel Il comprend 10 items sur l’activité physique (PF), 2 items sur la vie et relations avec les autres (SF), 4 items sur les limitations dues à l’état physique (RP) et 3 items sur les limitations dues à l’état psy- chique (RE). Le bien-être Il comprend 5 items sur l’évaluation de la santé psychique (MH), 4 items sur l’énergie et la vitalité (VT) et 2 items sur les douleurs physiques (BP). L’évaluation globale de la santé Elle est fondée sur 5 items de perception globale de l’état de santé (GH) et un item servant à décrire les modifications de l’état de santé au cours de l’année écoulée (HT)... Sickness Impact Profile (SIP) http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ECH.1.11.2.SIP.%20pdf.pdf Il présente le même problème de “droit d’auteur” (pour le calcul des scores) que la SF-36. C’est un test d’auto-appréciation (seul) où l’examinateur peut se tenir à proximité pour fournir des explications. Il est long, 136 items, auxquels on répond de manière binaire par Vrai/Faux. Les items sont regroupés en 12 rubriques pour lesquels on compte le nombre de V/F.... Il présente le même problème de “droit d’auteur” (pour le calcul des scores) que la SF-36. C’est un test d’auto-appréciation (seul) où l’examinateur peut se tenir à proximité pour fournir des explications. Il est long, 136 items, auxquels on répond de manière binaire par Vrai/Faux. Les items sont regroupés en 12 rubriques pour lesquels on compte le nombre de V/F.... Echelle d’Hamilton (hétéro-évaluation) http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ECH.1.12.2.%20HamiltonB.pdf Commencer l’entretien par la question initiale sui- vante : “j’aimerai vous posez quelques questions au sujet de la semaine dernière”... Commencer l’entretien par la question initiale sui- vante : “j’aimerai vous posez quelques questions au sujet de la semaine dernière”... Coiffe des rotateurs / épaule - I.F.U. (Indice Fonctionnel Uniformisé) http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ECH.2.1.Coiffe.pdf Test validé dans la pathologie de la coiffe et convertible avec le score de Constant... Test validé dans la pathologie de la coiffe et convertible avec le score de Constant... Conception et validation d’un outil de mesure du fonctionnement des personnes ayant un trouble de personnalité limite http://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/11890 Introduction : Le trouble de personnalité limite (TPL) entraîne des conséquences majeures sur le quotidien des personnes qui sont affectées par celui-ci. Une évaluation rigoureuse et fiable du fonctionnement au quotidien des personnes ayant un TPL est essentielle afin d’orienter adéquatement les services de réadaptation. Objectifs : Les objectifs de cette thèse sont de : 1) concevoir un outil de mesure du fonctionnement des personnes ayant un TPL ; 2) valider cet outil de mesure, en vérifiant sa cohérence interne, sa fidélité test-retest et sa validité de construit convergente. Introduction : Le trouble de personnalité limite (TPL) entraîne des conséquences majeures sur le quotidien des personnes qui sont affectées par celui-ci. Une évaluation rigoureuse et fiable du fonctionnement au quotidien des personnes ayant un TPL est essentielle afin d’orienter adéquatement les services de réadaptation. Objectifs : Les objectifs de cette thèse sont de : 1) concevoir un outil de mesure du fonctionnement des personnes ayant un TPL ; 2) valider cet outil de mesure, en vérifiant sa cohérence interne, sa fidélité test-retest et sa validité de construit convergente. Suspension de peine pour raison médicale : état des lieux des connaissances et ressenti des médecins des dispositifs de soins somatiques des unités sanitaires en milieu pénitentiaire et de l'UHSI http://www.sudoc.fr/224353276 Contexte : La suspension de peine pour raison médicale est définie par l’article 720-1-1 du Code de procédure pénale. C’est un processus long et complexe dont le médecin du dispositif de soins somatiques en milieu pénitentiaire est le premier maillon. Méthode : Nous avons réalisé une étude analytique sur les connaissances et le ressenti des médecins des dispositifs de soins somatiques des unités sanitaires en milieu pénitentiaire et de l’UHSI de la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires de Lille par un questionnaire au cours du mois de septembre 2016. Contexte : La suspension de peine pour raison médicale est définie par l’article 720-1-1 du Code de procédure pénale. C’est un processus long et complexe dont le médecin du dispositif de soins somatiques en milieu pénitentiaire est le premier maillon. Méthode : Nous avons réalisé une étude analytique sur les connaissances et le ressenti des médecins des dispositifs de soins somatiques des unités sanitaires en milieu pénitentiaire et de l’UHSI de la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires de Lille par un questionnaire au cours du mois de septembre 2016. Modalités de la pratique du frottis cervico-utérin (FCU) en consultation de Médecine générale Etude Observationnelle descriptive auprès des Maîtres de Stage Universitaire (MSU) en Maine-et-Loire, Mayenne et Sarthe de Mai 2015 à Mai 2016. http://www.sudoc.fr/224350293 Introduction : seulement un frottis sur dix est réalisé par un médecin généraliste en France. Objectif principal: décrire les modalités d’une consultation avec pratique du FCU en MG Introduction : seulement un frottis sur dix est réalisé par un médecin généraliste en France. Objectif principal: décrire les modalités d’une consultation avec pratique du FCU en MG Pratiques des médecins généralistes, maîtres de stage universitaires de la faculté d'Angers, concernant les dépistages des troubles auditifs et visuels de l'enfant jusqu'à 6 ans. http://www.sudoc.fr/224348868 Introduction : dépister précocement les troubles auditifs et visuels de l’enfant, pour les prendre en charge rapidement, permet d’en limiter les conséquences sur le développement sensoriel. Le dépistage régulier est primordial et fait partie des compétences professionnelles du médecin traitant. L’objectif de ce travail était de décrire les pratiques des médecins généralistes concernant les dépistages sensoriels lors des consultations de suivi d’enfants jusqu’à 6 ans. Introduction : dépister précocement les troubles auditifs et visuels de l’enfant, pour les prendre en charge rapidement, permet d’en limiter les conséquences sur le développement sensoriel. Le dépistage régulier est primordial et fait partie des compétences professionnelles du médecin traitant. L’objectif de ce travail était de décrire les pratiques des médecins généralistes concernant les dépistages sensoriels lors des consultations de suivi d’enfants jusqu’à 6 ans. Echelle d’Incapacité Fonctionnelle pour l’Évaluation des Lombalgies (E.I.F.E.L.) http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ECH.2.2.2.%20Lombal.pdf Nous aimerions connaître les répercussions de votre douleur lombaire sur votre capacité à effec- tuer les activités de la vie quotidienne. Si vous êtes cloué au lit par votre douleur lombaire, cochez cette case et arrêtez-vous là . En revanche, si vous pouvez vous lever et rester debout au moins quelques instants, répondez au questionnaire qui suit. Une liste de phrases vous est proposée. Ces phrases décrivent certaines difficultés à effectuer une activité physique quotidienne directement en rapport avec votre douleur lombaire... Nous aimerions connaître les répercussions de votre douleur lombaire sur votre capacité à effec- tuer les activités de la vie quotidienne. Si vous êtes cloué au lit par votre douleur lombaire, cochez cette case et arrêtez-vous là . En revanche, si vous pouvez vous lever et rester debout au moins quelques instants, répondez au questionnaire qui suit. Une liste de phrases vous est proposée. Ces phrases décrivent certaines difficultés à effectuer une activité physique quotidienne directement en rapport avec votre douleur lombaire... Auto-questionnaire de Dallas http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ECH.2.2.3.%20Dallas.pdf À lire attentivement : ce questionnaire a été conçu pour permettre à votre médecin de savoir dans quelle mesure votre vie est perturbée par votre douleur. Veuillez répondre personnelle- ment à toutes les questions en cochant vous-même les réponses. Pour chaque question, cochez en mettant une croix (X) à l’endroit qui correspond le mieux à votre état sur la ligne continue (de 0 % à 100 % chaque extrémité correspondant à une situation extrême)... À lire attentivement : ce questionnaire a été conçu pour permettre à votre médecin de savoir dans quelle mesure votre vie est perturbée par votre douleur. Veuillez répondre personnelle- ment à toutes les questions en cochant vous-même les réponses. Pour chaque question, cochez en mettant une croix (X) à l’endroit qui correspond le mieux à votre état sur la ligne continue (de 0 % à 100 % chaque extrémité correspondant à une situation extrême)... Hanche-genou : indice algo-fonctionnel de Lequesne http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ECH.2.3.%20Lequesne.pdf 1 - Pour le suivi et l’appréciation du résultat thérapeutique. 2 - Pour l’indication opératoire : Possible à partir de 8 à 10 points, elle mérite l’avis d’un spécialiste : ostéotomie (genou) ou prothèse totale (hanche, genou) ? Intervention à différer ou à confirmer ? Cette indication doit être modulée en fonction de l’avis du patient sur son handicap, de son métier, de ses loisirs, de son âge. 1 - Pour le suivi et l’appréciation du résultat thérapeutique. 2 - Pour l’indication opératoire : Possible à partir de 8 à 10 points, elle mérite l’avis d’un spécialiste : ostéotomie (genou) ou prothèse totale (hanche, genou) ? Intervention à différer ou à confirmer ? Cette indication doit être modulée en fonction de l’avis du patient sur son handicap, de son métier, de ses loisirs, de son âge. Glasgow Coma Scale (GCS) http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ECH.2.4.1.%20Glasgow.pdf Cette échelle est validée chez les patients comateux ou au début de leur phase d’éveil. Elle est discutable dans des états pauci relationnels ou végétatifs très prolongés... Cette échelle est validée chez les patients comateux ou au début de leur phase d’éveil. Elle est discutable dans des états pauci relationnels ou végétatifs très prolongés... Evaluation à l’aide d’un questionnaire de la possibilité de créer un réseau d’oncologie pédiatrique CHRU de Nancy – Médecine de ville http://www.sudoc.fr/224337696 L’objectif de cette étude est d’évaluer l’expérience et l’attente des médecins généralistes et pédiatres libéraux de Lorraine dans le domaine de l’oncologie pédiatrique, à partir d’une enquête par questionnaire sur la prise en charge des enfants atteints de cancer, afin d’étudier la possibilité de créer un réseau d’oncologie pédiatrique CHRU – Médecine de ville L’objectif de cette étude est d’évaluer l’expérience et l’attente des médecins généralistes et pédiatres libéraux de Lorraine dans le domaine de l’oncologie pédiatrique, à partir d’une enquête par questionnaire sur la prise en charge des enfants atteints de cancer, afin d’étudier la possibilité de créer un réseau d’oncologie pédiatrique CHRU – Médecine de ville Lignes directrices simplifiées en matière de prescription de cannabinoïdes médicaux en soins de première ligne http://www.cfp.ca/content/64/2/e64 Objectif Élaborer des lignes directrices de pratique clinique visant à simplifier l’approche à l’emploi de cannabinoïdes à des fins médicales en soins de première ligne; le projet visait l’application en soins de première ligne, en insistant fortement sur les meilleures données probantes disponibles, et la promotion de la prise de décision éclairée et partagée. Objectif Élaborer des lignes directrices de pratique clinique visant à simplifier l’approche à l’emploi de cannabinoïdes à des fins médicales en soins de première ligne; le projet visait l’application en soins de première ligne, en insistant fortement sur les meilleures données probantes disponibles, et la promotion de la prise de décision éclairée et partagée. Principales indications de l’IRM mammaire dans le contexte de l’investigation et de la planification du traitement du cancer du sein http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication/principales-indications-de-lirm-mammaire-dans-le-contexte-de-linvestigation-et-de-la-planification.html L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est la modalité d’imagerie la plus sensible pour la détection d’un cancer du sein, devant la mammographie et l’échographie. L’emploi de cette technologie comporte cependant certains inconvénients dont une plus grande sensibilité de l’examen occasionnant un taux de faux positifs élevés. Étant donné qu’au Québec l’accès à cette technologie est limité et qu’il existe une possibilité de surutilisation de l’IRM pour certaines indications non reconnues, le Comité national de dépistage et d’investigation du cancer du sein de la Direction générale de cancérologie (DGC) du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a amorcé, en 2014, des travaux visant à déterminer les indications de l’IRM pour le dépistage, l’investigation et le traitement du cancer du sein. L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est la modalité d’imagerie la plus sensible pour la détection d’un cancer du sein, devant la mammographie et l’échographie. L’emploi de cette technologie comporte cependant certains inconvénients dont une plus grande sensibilité de l’examen occasionnant un taux de faux positifs élevés. Étant donné qu’au Québec l’accès à cette technologie est limité et qu’il existe une possibilité de surutilisation de l’IRM pour certaines indications non reconnues, le Comité national de dépistage et d’investigation du cancer du sein de la Direction générale de cancérologie (DGC) du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a amorcé, en 2014, des travaux visant à déterminer les indications de l’IRM pour le dépistage, l’investigation et le traitement du cancer du sein. La fibromyalgie ou les douleurs incomprises https://www.planetesante.ch/Magazine/Autour-de-la-maladie/Fibromyalgie/La-fibromyalgie-ou-les-douleurs-incomprises Mal compris, le syndrome de la fibromyalgie n’en provoque pas moins des douleurs réelles et pénibles à supporter au quotidien. Enigmatique à bien des égards, le syndrome de fibromyalgie est une affection néanmoins réelle et relativement fréquente. On estime qu’elle touche environ 2 à 4% de la population générale, avec une nette prédominance chez les femmes. Parmi ses symptômes les plus caractéristiques: une grande fatigue, des douleurs chroniques (pendant plus de trois mois) et diffuses, que certains patients comparent à de fortes courbatures. Ces douleurs sont ressenties à proximité des articulations, au niveau des muscles et des tendons. Les bras, les jambes, la nuque, le dos, le bassin, notamment, peuvent être concernés. Ces douleurs sont parfois associées à d’autres symptômes, parmi lesquels des troubles du sommeil, une raideur matinale, des migraines et céphalées de tension ou des troubles digestifs. Mal compris, le syndrome de la fibromyalgie n’en provoque pas moins des douleurs réelles et pénibles à supporter au quotidien. Enigmatique à bien des égards, le syndrome de fibromyalgie est une affection néanmoins réelle et relativement fréquente. On estime qu’elle touche environ 2 à 4% de la population générale, avec une nette prédominance chez les femmes. Parmi ses symptômes les plus caractéristiques: une grande fatigue, des douleurs chroniques (pendant plus de trois mois) et diffuses, que certains patients comparent à de fortes courbatures. Ces douleurs sont ressenties à proximité des articulations, au niveau des muscles et des tendons. Les bras, les jambes, la nuque, le dos, le bassin, notamment, peuvent être concernés. Ces douleurs sont parfois associées à d’autres symptômes, parmi lesquels des troubles du sommeil, une raideur matinale, des migraines et céphalées de tension ou des troubles digestifs. Insuffisance vélo-pharyngée chez l’enfant https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-550/Insuffisance-velo-pharyngee-chez-l-enfant L’insuffisance vélo-pharyngée (IVP) désigne un défaut d’occlusion entre le voile du palais et la paroi postérieure du pharynx. Son étiologie peut être d’ordres anatomique (fente palatine), neurologique ou iatrogène (adénoïdectomie). L’évaluation de l’IVP débute par un bilan phoniatrique et orthophonique détaillé et peut être complétée par des explorations instrumentales. Son traitement repose sur une identification précoce puis une prise en charge et un suivi orthophonique spécifiques. Une chirurgie est réalisée en cas d’absence d’amélioration ou de défaut anatomique ne permettant pas à l’enfant de progresser. L’IVP est une pathologie intéressant plus particulièrement l’enfant et sa prise en charge se fait par une équipe multidisciplinaire. L’insuffisance vélo-pharyngée (IVP) désigne un défaut d’occlusion entre le voile du palais et la paroi postérieure du pharynx. Son étiologie peut être d’ordres anatomique (fente palatine), neurologique ou iatrogène (adénoïdectomie). L’évaluation de l’IVP débute par un bilan phoniatrique et orthophonique détaillé et peut être complétée par des explorations instrumentales. Son traitement repose sur une identification précoce puis une prise en charge et un suivi orthophonique spécifiques. Une chirurgie est réalisée en cas d’absence d’amélioration ou de défaut anatomique ne permettant pas à l’enfant de progresser. L’IVP est une pathologie intéressant plus particulièrement l’enfant et sa prise en charge se fait par une équipe multidisciplinaire. Dossier progressif - Opiacés http://www.cunea.fr/cas-clinique/dossier-progressif-opiaces-0 Vous êtes médecin aux urgences, vous recevez amenée par ses parents, Mademoiselle L, âgée de 22 ans dans un état d'ébriété important. La patiente, ininterrogeable, est prise en charge médicalement pour éviter les complications de cette ivresse aiguë. A l'interrogatoire, ses parents vous apprennent qu'elle a changé de comportement depuis un récent stage en entreprise. En effet, depuis un mois, elle sort fréquemment, rentre alcoolisée, tenant des propos inadaptés et injurieux. Les parents ont été alertés par ses amis qui ne la reconnaissent plus. En soirée, elle s'alcoolise massivement et rapidement, elle devient alors irritable, excitée, caustique et déclenche des bagarres. Elle rate de nombreux cours, lorsqu'elle ne sort pas, elle reste toute la journée enfermée, ses amis se raréfient autour d'elle. Vous êtes médecin aux urgences, vous recevez amenée par ses parents, Mademoiselle L, âgée de 22 ans dans un état d'ébriété important. La patiente, ininterrogeable, est prise en charge médicalement pour éviter les complications de cette ivresse aiguë. A l'interrogatoire, ses parents vous apprennent qu'elle a changé de comportement depuis un récent stage en entreprise. En effet, depuis un mois, elle sort fréquemment, rentre alcoolisée, tenant des propos inadaptés et injurieux. Les parents ont été alertés par ses amis qui ne la reconnaissent plus. En soirée, elle s'alcoolise massivement et rapidement, elle devient alors irritable, excitée, caustique et déclenche des bagarres. Elle rate de nombreux cours, lorsqu'elle ne sort pas, elle reste toute la journée enfermée, ses amis se raréfient autour d'elle. Dossier progressif - Cannabis - Bipolaire http://www.cunea.fr/cas-clinique/dossier-progressif-cannabis-bipolaire Mme X., patiente de 39 ans, consulte en Addictologie pour consommation régulière de cannabis (5 à 6 joints/jour), quotidienne depuis l’adolescence, y compris sur son lieu de travail dans une administration publique. Elle a débuté vers l’âge de 15 ans pour calmer son anxiété puis a progressivement augmenté les doses jusqu’à la dose actuelle qu’elle ne parvient pas à réduire. Elle rapporte une envie irrésistible de consommation, surtout le soir. Elle fume 10 cigarettes industrielles par jour. Elle rapporte des conflits avec son conjoint qui ne fume pas de cannabis et lui reproche sa consommation. Elle a essayé d’arrêter à plusieurs reprises, mais n’y arrive pas. La seule période au cours de laquelle elle n’a pas fumé a été pendant sa grossesse. Elle a repris dès la naissance de sa fille et ne l’a pas allaitée. Toutes les nuits elle est réveillée par des quintes de toux sèche depuis quelques mois. Ses antécédents psychiatriques sont marqués par un épisode de dépression un an auparavant et une anxiété permanente après l’âge de 15 ans. Elle se décrit comme hypersensible. Elle mentionne une irritabilité, des sautes d’humeur vis-à-vis de son conjoint et de sa fille âgée de 5 ans. Dans sa famille on retient que son père a fait une tentative de suicide avec du lithium et que sa mère avait été dépendante de l’alcool avant son décès prématuré du fait des complications de l’alcoolisme. A l’examen, elle décrit l’existence d’épisodes d’excitation avec le sentiment d’être débordée et des conflits avec ses amis. Des dépenses excessives peuvent aussi survenir durant quelques jours et peuvent être déclenchées par la consommation d’ecstasy qu’elle consomme 2 à 3 fois par an lors de fêtes. Lorsqu’elle est obligée d’interrompre sa consommation de cannabis pendant plusieurs semaines notamment lorsqu’elle part en vacances à l’étranger, elle décrit une irritabilité, des troubles du sommeil, notamment des difficultés d’endormissement. Mme X., patiente de 39 ans, consulte en Addictologie pour consommation régulière de cannabis (5 à 6 joints/jour), quotidienne depuis l’adolescence, y compris sur son lieu de travail dans une administration publique. Elle a débuté vers l’âge de 15 ans pour calmer son anxiété puis a progressivement augmenté les doses jusqu’à la dose actuelle qu’elle ne parvient pas à réduire. Elle rapporte une envie irrésistible de consommation, surtout le soir. Elle fume 10 cigarettes industrielles par jour. Elle rapporte des conflits avec son conjoint qui ne fume pas de cannabis et lui reproche sa consommation. Elle a essayé d’arrêter à plusieurs reprises, mais n’y arrive pas. La seule période au cours de laquelle elle n’a pas fumé a été pendant sa grossesse. Elle a repris dès la naissance de sa fille et ne l’a pas allaitée. Toutes les nuits elle est réveillée par des quintes de toux sèche depuis quelques mois. Ses antécédents psychiatriques sont marqués par un épisode de dépression un an auparavant et une anxiété permanente après l’âge de 15 ans. Elle se décrit comme hypersensible. Elle mentionne une irritabilité, des sautes d’humeur vis-à-vis de son conjoint et de sa fille âgée de 5 ans. Dans sa famille on retient que son père a fait une tentative de suicide avec du lithium et que sa mère avait été dépendante de l’alcool avant son décès prématuré du fait des complications de l’alcoolisme. A l’examen, elle décrit l’existence d’épisodes d’excitation avec le sentiment d’être débordée et des conflits avec ses amis. Des dépenses excessives peuvent aussi survenir durant quelques jours et peuvent être déclenchées par la consommation d’ecstasy qu’elle consomme 2 à 3 fois par an lors de fêtes. Lorsqu’elle est obligée d’interrompre sa consommation de cannabis pendant plusieurs semaines notamment lorsqu’elle part en vacances à l’étranger, elle décrit une irritabilité, des troubles du sommeil, notamment des difficultés d’endormissement. Dossier progressif - Alcool PSO TOX http://www.cunea.fr/cas-clinique/dossier-progressif-alcool-pso-tox Monsieur R. est hospitalisé en Dermatologie dans un Centre Hospitalier de la région pour une aggravation d’un psoriasis. Agé de 50 ans, il est comptable dans une grande entreprise, divorcé et père de deux enfants. Monsieur R. est hospitalisé en Dermatologie dans un Centre Hospitalier de la région pour une aggravation d’un psoriasis. Agé de 50 ans, il est comptable dans une grande entreprise, divorcé et père de deux enfants. Dossier progressif - Alcool http://www.cunea.fr/cas-clinique/dossier-progressif-alcool Un homme de 50 ans, coffreur dans le BTP, est amené aux urgences par les secours à la suite d’une chute de sa hauteur sur son lieu de travail : il présente un traumatisme crânien avec une petite plaie du cuir chevelu. A l’examen il n’est pas confus, n’a pas de signe de localisation. Vous suspectez une intoxication alcoolique aiguë sur des troubles de l’équilibre et une haleine alcoolisée. Un homme de 50 ans, coffreur dans le BTP, est amené aux urgences par les secours à la suite d’une chute de sa hauteur sur son lieu de travail : il présente un traumatisme crânien avec une petite plaie du cuir chevelu. A l’examen il n’est pas confus, n’a pas de signe de localisation. Vous suspectez une intoxication alcoolique aiguë sur des troubles de l’équilibre et une haleine alcoolisée. Diagnostic et prise en charge de la torsion testiculaire chez l’enfant https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-550/Diagnostic-et-prise-en-charge-de-la-torsion-testiculaire-chez-l-enfant La torsion testiculaire est une urgence urologique avec deux âges de présentation. La période périnatale, avec un « scrotum aigu » (bourse bleuâtre ou rouge, tuméfiée, avec ou sans douleurs), présent à la naissance ou dans les jours qui suivent et les torsions plus tardives, se manifestant par des douleurs testiculaires aiguës avec irradiation abdominale, une perte du réflexe crémastérien, une position ascensionnée et horizontalisée du testicule et parfois des vomissements. Le diagnostic est clinique et l’examen radiologique ne doit pas retarder l’exploration chirurgicale urgente avec détorsion et fixation testiculaire bilatérale. La détorsion manuelle externe est déconseillée, le sens de rotation du testicule étant aléatoire. 50 % des torsions testiculaires sont précédées d’épisodes de douleurs testiculaires intermittentes La torsion testiculaire est une urgence urologique avec deux âges de présentation. La période périnatale, avec un « scrotum aigu » (bourse bleuâtre ou rouge, tuméfiée, avec ou sans douleurs), présent à la naissance ou dans les jours qui suivent et les torsions plus tardives, se manifestant par des douleurs testiculaires aiguës avec irradiation abdominale, une perte du réflexe crémastérien, une position ascensionnée et horizontalisée du testicule et parfois des vomissements. Le diagnostic est clinique et l’examen radiologique ne doit pas retarder l’exploration chirurgicale urgente avec détorsion et fixation testiculaire bilatérale. La détorsion manuelle externe est déconseillée, le sens de rotation du testicule étant aléatoire. 50 % des torsions testiculaires sont précédées d’épisodes de douleurs testiculaires intermittentes Traumatisme Crânien. Accident Vasculaire Cérébral (AVC) : bilan des déficiences http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ECH.2.4.3.2.Bourges.pdf De passation simple et rapide, les indices d’équilibre postural assis (EPA) et debout (EPD) sont validés chez les patients vasculaires et adaptés à un usage médical courant lors des consultations et les visites de service. Une position est considérée comme acquise si tenue plus d’une minute, sauf quand elle doit être maintenu versus une poussée déséquilibrante... De passation simple et rapide, les indices d’équilibre postural assis (EPA) et debout (EPD) sont validés chez les patients vasculaires et adaptés à un usage médical courant lors des consultations et les visites de service. Une position est considérée comme acquise si tenue plus d’une minute, sauf quand elle doit être maintenu versus une poussée déséquilibrante... Le soutien à l'adaptation et la réanimation du nouveau-né - Recommandations révisées de la Société Suisse de Néonatologie http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/2018-02/Website_Le%20soutien%20%C3%A0%20l%27adaptation%20et%20la%20r%C3%A9animation%20du%20nouveau-n%C3%A9_2018.02.15.pdf Ces recommandations concernent en premier lieu la prise en charge des nouveau-nés à partir de 34 0/7 semaines de gestation et d’un poids de naissance supérieur à 2000 g. Elles sont valides pour les situations en salle d’accouchement et s’étendent sur toute la période néonatale. Elles s’adressent à tous les services d’obstétrique en Suisse, ainsi qu’à tous les pédiatres, néonatologues, obstétriciens, anesthésistes, sages-femmes et personnel soignant en service de maternité, néontologie, anesthésie et urgences. Ces recommandations concernent en premier lieu la prise en charge des nouveau-nés à partir de 34 0/7 semaines de gestation et d’un poids de naissance supérieur à 2000 g. Elles sont valides pour les situations en salle d’accouchement et s’étendent sur toute la période néonatale. Elles s’adressent à tous les services d’obstétrique en Suisse, ainsi qu’à tous les pédiatres, néonatologues, obstétriciens, anesthésistes, sages-femmes et personnel soignant en service de maternité, néontologie, anesthésie et urgences. Traumatisme Crânien. Accident Vasculaire T raumatisme Crânien. Accident Vasculaire Cérébral (AVC) : bilan des déficiences http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ECH.2.4.3.4.BREF.pdf Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2018 http://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/calendrier_vaccinations_2018.pdf Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge, émet les recommandations vaccinales «générales» et des recommandations vaccinales «particulières» propres à des conditions spéciales (risques accrus de complications, d’exposition ou de transmission) ou à des expositions professionnelles. Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge, émet les recommandations vaccinales «générales» et des recommandations vaccinales «particulières» propres à des conditions spéciales (risques accrus de complications, d’exposition ou de transmission) ou à des expositions professionnelles. Trouble du spectre de l’autisme - Signes d’alerte, repérage, diagnostic et évaluation chez l’enfant et l’adolescent https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_468812/fr/trouble-du-spectre-de-l-autisme-signes-d-alerte-reperage-diagnostic-et-evaluation-chez-l-enfant-et-l-adolescent Les objectifs de la recommandation sont : d’optimiser le repérage des enfants et adolescents à risque de développer un TSA ou présentant des signes de TSA ou de développement inhabituel ; et d’harmoniser les pratiques et procédures en vue d’un diagnostic initial de TSA chez l’enfant ou l’adolescent de moins de 18 ans Les objectifs de la recommandation sont : d’optimiser le repérage des enfants et adolescents à risque de développer un TSA ou présentant des signes de TSA ou de développement inhabituel ; et d’harmoniser les pratiques et procédures en vue d’un diagnostic initial de TSA chez l’enfant ou l’adolescent de moins de 18 ans Traumatisme Crânien. Accident Vasculaire Cérébral (AVC) : bilan des déficiences http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ECH.2.4.3.5.GOAT.pdf Ce test peut être répété chaque jour. Un score de 78 ou plus, obtenu par trois fois consécutives, indique que le patient est sorti de la période d’amnésie post-traumatique. Ce test peut être répété chaque jour. Un score de 78 ou plus, obtenu par trois fois consécutives, indique que le patient est sorti de la période d’amnésie post-traumatique. ACIDE FOLIQUE CCD https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2827591/fr/acide-folique-ccd Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par ACIDE FOLIQUE CCD 0,4 mg, comprimé reste important dans les indications de l’AMM. Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par ACIDE FOLIQUE CCD 0,4 mg, comprimé reste important dans les indications de l’AMM. PSYLIA https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2827585/fr/psylia Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Modéré Le service médical rendu par PSYLIA, poudre effervescente pour suspension buvable reste modéré dans l’indication de l’AMM. Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Modéré Le service médical rendu par PSYLIA, poudre effervescente pour suspension buvable reste modéré dans l’indication de l’AMM. EDUCTYL https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2827582/fr/eductyl Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Modéré Le service médical rendu par EDUCTYL ADULTES et EDUCTYL ENFANTS reste modéré dans l’indication de l’AMM : « Traitement symptomatique de la constipation, notamment en cas de dyschésie rectale. » Insuffisant Le service médical rendu par EDUCTYL ADULTES et EDUCTYL ENFANTS reste insuffisant dans l’indication de l’AMM : « Préparation aux examens endoscopiques du rectum ». Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Modéré Le service médical rendu par EDUCTYL ADULTES et EDUCTYL ENFANTS reste modéré dans l’indication de l’AMM : « Traitement symptomatique de la constipation, notamment en cas de dyschésie rectale. » Insuffisant Le service médical rendu par EDUCTYL ADULTES et EDUCTYL ENFANTS reste insuffisant dans l’indication de l’AMM : « Préparation aux examens endoscopiques du rectum ». EPREX https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2827579/fr/eprex Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par EPREX est important dans l’extension d’indication. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Prenant en compte : la démonstration de la supériorité de EPREX (époétine alfa) uniquement en termes de réponse érythroïde par rapport au placebo dans une population sélectionnée ne requérant que peu ou pas de transfusions, de l’absence de démonstration de la supériorité de EPREX (époétine alfa) par rapport au placebo sur des critères cliniques pertinents tels que la normalisation de l’anémie et/ou de réduction du besoin transfusionnel, l’absence de démonstration d’un gain sur l’amélioration de la qualité de vie, le profil de tolérance des EPO exposant les patients à des effets indésirables rares mais graves (thrombose artérielle, toxicité cutanée sévère et érythroblastopénie notamment), la Commission considère que EPREX n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge des adultes atteints de syndromes myélodysplasiques (SMD) primitifs de risque faible ou intermédiaire 1, ayant une anémie symptomatique (concentration d'hémoglobine 10 g/dL) et un taux sérique d'érythropoïétine faible ( 200 mU/mL). Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par EPREX est important dans l’extension d’indication. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Prenant en compte : la démonstration de la supériorité de EPREX (époétine alfa) uniquement en termes de réponse érythroïde par rapport au placebo dans une population sélectionnée ne requérant que peu ou pas de transfusions, de l’absence de démonstration de la supériorité de EPREX (époétine alfa) par rapport au placebo sur des critères cliniques pertinents tels que la normalisation de l’anémie et/ou de réduction du besoin transfusionnel, l’absence de démonstration d’un gain sur l’amélioration de la qualité de vie, le profil de tolérance des EPO exposant les patients à des effets indésirables rares mais graves (thrombose artérielle, toxicité cutanée sévère et érythroblastopénie notamment), la Commission considère que EPREX n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge des adultes atteints de syndromes myélodysplasiques (SMD) primitifs de risque faible ou intermédiaire 1, ayant une anémie symptomatique (concentration d'hémoglobine 10 g/dL) et un taux sérique d'érythropoïétine faible ( 200 mU/mL). ORENCIA https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2827576/fr/orencia Le laboratoire ne demande pas le remboursement dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde très active et évolutive chez les patients adultes non traités précédemment par le méthotrexate (MTX), en association avec le MTX et le traitement du rhumatisme psoriasique actif (RPs) chez l’adulte lorsque la réponse à un traitement DMARD antérieur incluant le MTX a été inadéquate, et pour lequel une thérapie systémique additionnelle pour les lésions cutanées psoriasiques n'est pas requise, seul ou en association avec le MTX. Service Médical Rendu (SMR) Commentaires La Commission prend acte du fait que le laboratoire ne demande pas l’inscription des spécialités ORENCIA dans ces indications et rappelle que de ce fait ces spécialités ne sont pas remboursables et ne sont pas agréées aux collectivités dans les indications : « traitement de la polyarthrite rhumatoïde très active et évolutive chez les patients adultes non traités précédemment par le méthotrexate, en association avec le méthotrexate. » et « traitement du rhumatisme psoriasique actif (RPs) chez l’adulte lorsque la réponse à un traitement DMARD antérieur incluant le MTX a été inadéquate, et pour lequel une thérapie systémique additionnelle pour les lésions cutanées psoriasiques n'est pas requise, seul ou en association avec le méthotrexate (MTX). » Le laboratoire ne demande pas le remboursement dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde très active et évolutive chez les patients adultes non traités précédemment par le méthotrexate (MTX), en association avec le MTX et le traitement du rhumatisme psoriasique actif (RPs) chez l’adulte lorsque la réponse à un traitement DMARD antérieur incluant le MTX a été inadéquate, et pour lequel une thérapie systémique additionnelle pour les lésions cutanées psoriasiques n'est pas requise, seul ou en association avec le MTX. Service Médical Rendu (SMR) Commentaires La Commission prend acte du fait que le laboratoire ne demande pas l’inscription des spécialités ORENCIA dans ces indications et rappelle que de ce fait ces spécialités ne sont pas remboursables et ne sont pas agréées aux collectivités dans les indications : « traitement de la polyarthrite rhumatoïde très active et évolutive chez les patients adultes non traités précédemment par le méthotrexate, en association avec le méthotrexate. » et « traitement du rhumatisme psoriasique actif (RPs) chez l’adulte lorsque la réponse à un traitement DMARD antérieur incluant le MTX a été inadéquate, et pour lequel une thérapie systémique additionnelle pour les lésions cutanées psoriasiques n'est pas requise, seul ou en association avec le méthotrexate (MTX). » KISQALI https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2827573/fr/kisqali Service Médical Rendu (SMR) Important Chez les femmes ménopausées atteintes d’un cancer du sein localement avancé ou métastatique, RH /HER2-, non prétraitées pour le stade avancé de la maladie et n’ayant pas reçu un inhibiteur de l’aromatase non stéroïdien (letrozole ou anastrazole) dans le cadre d’un traitement adjuvant dans les 12 mois précédents, la Commission considère que le service médical rendu par KISQALI (ribociclib) est, en association au letrozole, important en l’absence d’atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme. Insuffisant Chez les femmes ménopausées atteintes d’un cancer du sein localement avancé ou métastatique, RH /HER2-, non prétraitées pour le stade avancé de la maladie et n’ayant pas reçu un inhibiteur de l’aromatase non stéroïdien (letrozole ou anastrazole) dans le cadre d’un traitement adjuvant dans les 12 mois précédents, la Commission considère que le service médical rendu par KISQALI (ribociclib) est, en association au letrozole, insuffisant en présence d’atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme et également insuffisant en association à l’anastrozole ou à l’exemestane. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Prenant en compte : la démonstration de la supériorité de l’ajout du KISQALI au letrozole par rapport au letrozole seul sur la survie sans progression avec un gain absolu de 9,3 mois (25,3 versus 16 mois) en première ligne métastatique (environ un tiers de novo et deux tiers en rechute tardive après 24 mois), l’absence de démonstration d’un gain en survie globale par rapport au letrozole seul, un surcroit de toxicité notamment les événements indésirables de grades 3 notés avec une fréquence de 81,2% versus 32,7% avec le letrozole seul, une toxicité hépatobiliaire et une cardiotoxicité plus marquée, la Commission considère que l’ajout KISQALI au letrozole n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie thérapeutique de première ligne métastatique du cancer du sein HR /HER2- chez les femmes ménopausées, n’ayant pas reçu un inhibiteur de l’aromatase non stéroïdien (letrozole ou anastrazole) dans le cadre d’un traitement adjuvant dans les 12 mois précédents, en l’absence d’atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme. La stratégie thérapeutique comporte les médicaments cités dans le tableau du chapitre 06 Comparateurs cliniquement pertinents. Service Médical Rendu (SMR) Important Chez les femmes ménopausées atteintes d’un cancer du sein localement avancé ou métastatique, RH /HER2-, non prétraitées pour le stade avancé de la maladie et n’ayant pas reçu un inhibiteur de l’aromatase non stéroïdien (letrozole ou anastrazole) dans le cadre d’un traitement adjuvant dans les 12 mois précédents, la Commission considère que le service médical rendu par KISQALI (ribociclib) est, en association au letrozole, important en l’absence d’atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme. Insuffisant Chez les femmes ménopausées atteintes d’un cancer du sein localement avancé ou métastatique, RH /HER2-, non prétraitées pour le stade avancé de la maladie et n’ayant pas reçu un inhibiteur de l’aromatase non stéroïdien (letrozole ou anastrazole) dans le cadre d’un traitement adjuvant dans les 12 mois précédents, la Commission considère que le service médical rendu par KISQALI (ribociclib) est, en association au letrozole, insuffisant en présence d’atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme et également insuffisant en association à l’anastrozole ou à l’exemestane. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Prenant en compte : la démonstration de la supériorité de l’ajout du KISQALI au letrozole par rapport au letrozole seul sur la survie sans progression avec un gain absolu de 9,3 mois (25,3 versus 16 mois) en première ligne métastatique (environ un tiers de novo et deux tiers en rechute tardive après 24 mois), l’absence de démonstration d’un gain en survie globale par rapport au letrozole seul, un surcroit de toxicité notamment les événements indésirables de grades 3 notés avec une fréquence de 81,2% versus 32,7% avec le letrozole seul, une toxicité hépatobiliaire et une cardiotoxicité plus marquée, la Commission considère que l’ajout KISQALI au letrozole n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie thérapeutique de première ligne métastatique du cancer du sein HR /HER2- chez les femmes ménopausées, n’ayant pas reçu un inhibiteur de l’aromatase non stéroïdien (letrozole ou anastrazole) dans le cadre d’un traitement adjuvant dans les 12 mois précédents, en l’absence d’atteinte viscérale symptomatique menaçant le pronostic vital à court terme. La stratégie thérapeutique comporte les médicaments cités dans le tableau du chapitre 06 Comparateurs cliniquement pertinents. OPTICRON UNIDOSE https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2827570/fr/opticron-unidose Mise à disposition d’une boîte de 30 récipients unidoses en complément de la boîte de 24 récipients unidoses. Service Médical Rendu (SMR) Modéré Le service médical rendu par OPTICRON UNIDOSE, collyre en récipient unidose est modéré dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux présentations déjà inscrites. Mise à disposition d’une boîte de 30 récipients unidoses en complément de la boîte de 24 récipients unidoses. Service Médical Rendu (SMR) Modéré Le service médical rendu par OPTICRON UNIDOSE, collyre en récipient unidose est modéré dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux présentations déjà inscrites. Guide d’évaluation de l’UPDRS - État mental, comportemental et thymique http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ECH.2.5.2UPDRSb.pdf CRINESAL https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2827567/fr/crinesal Mise à disposition d’une spécialité essentiellement similaire à PABAL. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par CRINESAL 100 microgrammes/ml, solution injectable en seringue pré-remplie est important dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à la spécialité de référence. Mise à disposition d’une spécialité essentiellement similaire à PABAL. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par CRINESAL 100 microgrammes/ml, solution injectable en seringue pré-remplie est important dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à la spécialité de référence. ACIDE FOLIQUE CCD https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2827564/fr/acide-folique-ccd Mise à disposition d’une boîte de 90 comprimés en complément des boîtes de 30. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par ACIDE FOLIQUE CCD 0,4 mg, comprimé est important dans les indications de l’AMM Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à la présentation déjà inscrite. Mise à disposition d’une boîte de 90 comprimés en complément des boîtes de 30. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par ACIDE FOLIQUE CCD 0,4 mg, comprimé est important dans les indications de l’AMM Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à la présentation déjà inscrite. TRAMADOL ARROW https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2827561/fr/tramadol-arrow Mise à disposition d'un générique de Contramal. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par TRAMADOL ARROW 100 mg/2 ml, solution injectable/pour perfusion est important dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à la spécialité de référence (CONTRAMAL 100 mg/2 ml, solution injectable). Mise à disposition d'un générique de Contramal. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par TRAMADOL ARROW 100 mg/2 ml, solution injectable/pour perfusion est important dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à la spécialité de référence (CONTRAMAL 100 mg/2 ml, solution injectable). SPINRAZA https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2826600/fr/spinraza Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par SPINRAZA est important dans l’amyotrophie spinale 5q de types I et II ainsi que dans l’amyotrophie spinale 5q de type III. Insuffisant Le service médical rendu par SPINRAZA est insuffisant pour une prise en charge par la solidarité nationale dans le traitement de l’amyotrophie spinale 5q de type IV. Amélioration du service médical rendu (ASMR) III (modéré) Compte tenu de : la démonstration de la supériorité du nusinersen par rapport à une procédure d’injection factice sur des critères d’amélioration des fonctions motrices évalués sur des échelles validées (score HINE et score HFMSE selon l’étude) dans les deux études cliniques disponibles, la démonstration de la supériorité du nusinersen par rapport à une procédure d’injection factice sur la survie sans ventilation et le taux de survie dans l’étude ENDEAR, mais de la persistance d’un handicap moteur et respiratoire chez les patients inclus dans les études cliniques, des incertitudes sur le bénéfice clinique et la tolérance à long terme, du besoin médical non couvert dans cette population, la Commission considère que SPINRAZA apporte une amélioration du service médical rendu modérée (ASMR III) dans la stratégie thérapeutique de l’amyotrophie spinale 5q de types I et II. V (absence) Compte tenu de : de l’absence de données comparatives de l’efficacité du nusinersen sur la fonction motrice dans l’amyotrophie spinale 5q de type III, des incertitudes sur le bénéfice clinique et la tolérance à long terme, et du besoin médical non couvert dans cette population, la Commission considère que SPINRAZA n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie thérapeutique de l’amyotrophie spinale 5q de type III. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par SPINRAZA est important dans l’amyotrophie spinale 5q de types I et II ainsi que dans l’amyotrophie spinale 5q de type III. Insuffisant Le service médical rendu par SPINRAZA est insuffisant pour une prise en charge par la solidarité nationale dans le traitement de l’amyotrophie spinale 5q de type IV. Amélioration du service médical rendu (ASMR) III (modéré) Compte tenu de : la démonstration de la supériorité du nusinersen par rapport à une procédure d’injection factice sur des critères d’amélioration des fonctions motrices évalués sur des échelles validées (score HINE et score HFMSE selon l’étude) dans les deux études cliniques disponibles, la démonstration de la supériorité du nusinersen par rapport à une procédure d’injection factice sur la survie sans ventilation et le taux de survie dans l’étude ENDEAR, mais de la persistance d’un handicap moteur et respiratoire chez les patients inclus dans les études cliniques, des incertitudes sur le bénéfice clinique et la tolérance à long terme, du besoin médical non couvert dans cette population, la Commission considère que SPINRAZA apporte une amélioration du service médical rendu modérée (ASMR III) dans la stratégie thérapeutique de l’amyotrophie spinale 5q de types I et II. V (absence) Compte tenu de : de l’absence de données comparatives de l’efficacité du nusinersen sur la fonction motrice dans l’amyotrophie spinale 5q de type III, des incertitudes sur le bénéfice clinique et la tolérance à long terme, et du besoin médical non couvert dans cette population, la Commission considère que SPINRAZA n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie thérapeutique de l’amyotrophie spinale 5q de type III. ELMIRON https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2826597/fr/elmiron Service Médical Rendu (SMR) Faible Le service médical rendu par ELMIRON 100 mg, gélule est faible dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Compte-tenu : du faible niveau de preuve des études d’efficacité versus placebo, de leur durée limitée comprise entre 3 et 6 mois de traitement mais permettant d’identifier les patients qui bénéficieront du traitement, d’une quantité d’effet au mieux modeste en termes d’amélioration globale des symptômes chez environ un tiers des patients et de l’absence de donnée établissant clairement un effet sur les symptômes, ELMIRON n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge du syndrome de la vessie douloureuse caractérisé par des glomérulations ou bien des ulcères de Hunner chez les adultes souffrant de douleurs modérées à fortes, de miction impérieuse et de miction fréquente. Service Médical Rendu (SMR) Faible Le service médical rendu par ELMIRON 100 mg, gélule est faible dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Compte-tenu : du faible niveau de preuve des études d’efficacité versus placebo, de leur durée limitée comprise entre 3 et 6 mois de traitement mais permettant d’identifier les patients qui bénéficieront du traitement, d’une quantité d’effet au mieux modeste en termes d’amélioration globale des symptômes chez environ un tiers des patients et de l’absence de donnée établissant clairement un effet sur les symptômes, ELMIRON n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge du syndrome de la vessie douloureuse caractérisé par des glomérulations ou bien des ulcères de Hunner chez les adultes souffrant de douleurs modérées à fortes, de miction impérieuse et de miction fréquente. TAXOTERE https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2826594/fr/taxotere Avis défavorable à la prise en charge dans le cancer du sein opérable sans envahissement ganglionnaire, en association à la doxorubicine et au cyclophosphamide dans le cadre du protocole TAC (TAXOTERE, ADRIAMYCINE,CYCLOPHOSPHAMIDE). Service Médical Rendu (SMR) Insuffisant Le service médical rendu par TAXOTERE est insuffisant dans l’indication du cancer du sein opérable sans envahissement ganglionnaire, en association à la doxorubicine et au cyclophosphamide, selon le protocole TAC (TAXOTERE, ADRIAMYCINE, CYCLOPHOSPHAMIDE). Avis défavorable à la prise en charge dans le cancer du sein opérable sans envahissement ganglionnaire, en association à la doxorubicine et au cyclophosphamide dans le cadre du protocole TAC (TAXOTERE, ADRIAMYCINE,CYCLOPHOSPHAMIDE). Service Médical Rendu (SMR) Insuffisant Le service médical rendu par TAXOTERE est insuffisant dans l’indication du cancer du sein opérable sans envahissement ganglionnaire, en association à la doxorubicine et au cyclophosphamide, selon le protocole TAC (TAXOTERE, ADRIAMYCINE, CYCLOPHOSPHAMIDE). TRH FERRING https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2826591/fr/trh-ferring Mise à disposition d'une spécialité à base de protiréline. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par TRH FERRING 200 microgrammes/1 mL, solution injectable est important dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux présentations déjà inscrites. Mise à disposition d'une spécialité à base de protiréline. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par TRH FERRING 200 microgrammes/1 mL, solution injectable est important dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux présentations déjà inscrites. ESOMEPRAZOLE SUN PHARMA https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2826585/fr/esomeprazole-sun-pharma Mise à disposition d'un générique de Inexium. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par ESOMEPRAZOLE ACCORD 40 mg, poudre pour solution injectable ou pour perfusion est important dans les indications de l’AMM sauf chez les patients atteints de reflux gastro-oesophagien sans ½sophagite. Insuffisant Le service médical rendu par ESOMEPRAZOLE ACCORD 40 mg, poudre pour solution injectable ou pour perfusion est insuffisant chez les patients atteints de reflux gastro-oesophagien sans oesophagite. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport au princeps INEXIUM 40 mg, poudre pour solution injectable ou pour perfusion. Mise à disposition d'un générique de Inexium. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par ESOMEPRAZOLE ACCORD 40 mg, poudre pour solution injectable ou pour perfusion est important dans les indications de l’AMM sauf chez les patients atteints de reflux gastro-oesophagien sans ½sophagite. Insuffisant Le service médical rendu par ESOMEPRAZOLE ACCORD 40 mg, poudre pour solution injectable ou pour perfusion est insuffisant chez les patients atteints de reflux gastro-oesophagien sans oesophagite. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport au princeps INEXIUM 40 mg, poudre pour solution injectable ou pour perfusion. QUINIMAX https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2826582/fr/quinimax Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par QUINIMAX reste important dans les indications de l’AMM. Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par QUINIMAX reste important dans les indications de l’AMM. ROCEPHINE https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2826579/fr/rocephine Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par ROCEPHINE reste important dans les anciennes indications de l’AMM et est important dans les nouvelles indications, à savoir : infections des os et des articulations, infections compliquées de la peau et des tissus mous, traitement des patients neutropéniques fébriles dont l’origine bactérienne est suspectée, traitement des patients présentant une bactériémie associée ou suspectée d’être associée à l’une des infections listées ci-dessus (cf. RCP). Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par ROCEPHINE reste important dans les anciennes indications de l’AMM et est important dans les nouvelles indications, à savoir : infections des os et des articulations, infections compliquées de la peau et des tissus mous, traitement des patients neutropéniques fébriles dont l’origine bactérienne est suspectée, traitement des patients présentant une bactériémie associée ou suspectée d’être associée à l’une des infections listées ci-dessus (cf. RCP). DYNEXAN https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2825873/fr/dynexan Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Modéré Le service médical rendu par DYNEXAN reste modéré dans les indications de l’AMM. Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Modéré Le service médical rendu par DYNEXAN reste modéré dans les indications de l’AMM. KEYTRUDA - Vessie 1ère ligne https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2825867/fr/keytruda-vessie-1ere-ligne Le laboratoire ne demande pas le remboursement en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome urothélial localement avancé ou métastatique inéligibles à une chimiothérapie à base de cisplatine. Service Médical Rendu (SMR) Non précisé La Commission prend acte du fait que le laboratoire ne demande pas l’inscription de la spécialité KEYTRUDA dans cette indication et rappelle que de ce fait cette spécialité n’est pas agréée aux collectivités dans l’indication : « en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome urothélial localement avancé ou métastatique inéligibles à une chimiothérapie à base de cisplatine ». Le laboratoire ne demande pas le remboursement en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome urothélial localement avancé ou métastatique inéligibles à une chimiothérapie à base de cisplatine. Service Médical Rendu (SMR) Non précisé La Commission prend acte du fait que le laboratoire ne demande pas l’inscription de la spécialité KEYTRUDA dans cette indication et rappelle que de ce fait cette spécialité n’est pas agréée aux collectivités dans l’indication : « en monothérapie dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome urothélial localement avancé ou métastatique inéligibles à une chimiothérapie à base de cisplatine ». ZINBRYTA https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2825864/fr/zinbryta Restriction d'AMM aux seuls patients ayant une sclérose en plaques avec poussées et qui ont présenté une réponse insuffisante à au moins deux traitements de fond et chez lesquels tout autre traitement de fond est contre - indiqué ou bien inapproprié : La Commission prend acte de ces modifications et souhaite réévaluer cette spécialité sur la base de toutes nouvelles données disponibles, dans le cadre de la réévaluation programmée des médicaments de la SEP. Service Médical Rendu (SMR) Non précisé La Commission prend acte de ces modifications* et souhaite réévaluer cette spécialité sur la base de toutes nouvelles données disponibles, dans le cadre de la réévaluation programmée des médicaments de la SEP. *RCP modifié le 10 janvier 2018 et restreint aux seuls patients ayant une sclérose en plaques avec poussées et qui ont présenté une réponse insuffisante à au moins deux traitements de fond et chez lesquels tout autre traitement de fond est contre-indiqué ou bien inapproprié. Restriction d'AMM aux seuls patients ayant une sclérose en plaques avec poussées et qui ont présenté une réponse insuffisante à au moins deux traitements de fond et chez lesquels tout autre traitement de fond est contre - indiqué ou bien inapproprié : La Commission prend acte de ces modifications et souhaite réévaluer cette spécialité sur la base de toutes nouvelles données disponibles, dans le cadre de la réévaluation programmée des médicaments de la SEP. Service Médical Rendu (SMR) Non précisé La Commission prend acte de ces modifications* et souhaite réévaluer cette spécialité sur la base de toutes nouvelles données disponibles, dans le cadre de la réévaluation programmée des médicaments de la SEP. *RCP modifié le 10 janvier 2018 et restreint aux seuls patients ayant une sclérose en plaques avec poussées et qui ont présenté une réponse insuffisante à au moins deux traitements de fond et chez lesquels tout autre traitement de fond est contre-indiqué ou bien inapproprié. ADRENALINE AGUETTANT SANS SULFITE https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2825858/fr/adrenaline-aguettant-sans-sulfite Mise à disposition d’une spécialité à base d’adrenaline dosée à 1 mg d’adrénaline par mL (boite de 10 seringues préremplies de 5 ml) en complément des spécialités à base d’adrénaline du laboratoire AGUETTANT déjà disponibles. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par ADRENALINE AGUETTANT 1 mg/mL sans sulfite, solution injectable en seringue pré-remplie est important dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux présentations déjà inscrites. Mise à disposition d’une spécialité à base d’adrenaline dosée à 1 mg d’adrénaline par mL (boite de 10 seringues préremplies de 5 ml) en complément des spécialités à base d’adrénaline du laboratoire AGUETTANT déjà disponibles. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par ADRENALINE AGUETTANT 1 mg/mL sans sulfite, solution injectable en seringue pré-remplie est important dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux présentations déjà inscrites. REFIXIA https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2825852/fr/refixia Service Médical Rendu (SMR) Insuffisant Le service médical rendu par REFIXIA est insuffisant pour une prise en charge par la solidarité nationale dans l’indication de l’AMM. Service Médical Rendu (SMR) Insuffisant Le service médical rendu par REFIXIA est insuffisant pour une prise en charge par la solidarité nationale dans l’indication de l’AMM. BRISTOPEN https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2825849/fr/bristopen Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par BRISTOPEN reste important dans les indications de l’AMM. Maintien du remboursement dans les mêmes conditions. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu par BRISTOPEN reste important dans les indications de l’AMM. STIVARGA - CHC https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2825855/fr/stivarga-chc Service Médical Rendu (SMR) Important Dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) qui ont été traités antérieurement par sorafenib, le service médical rendu par STIVARGA est important chez les patients avec un bon état général (ECOG 0-1), une fonction hépatique préservée (Child-Pugh A) et ayant bien toléré leur traitement antérieur par sorafenib. Insuffisant Dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) qui ont été traités antérieurement par sorafenib, le service médical rendu par STIVARGA est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans toutes autres situations cliniques, en l’absence de données cliniques. Amélioration du service médical rendu (ASMR) IV (mineur) Prenant en compte : la démonstration de la supériorité de regorafenib en association aux soins de support, par rapport au placebo en association aux soins de support, dans une population très sélectionnée et non représentative de la population traitée à ce stade de la maladie, avec un gain modeste en termes de survie globale ( 2,8 mois) sans donnée robuste sur la qualité de vie, et au détriment d’une tolérance dégradée, notamment en termes d’événements indésirables liés au traitement de grades 3 (51,9% vs 17,6%), la Commission considère que STIVARGA apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans la prise en charge des patients atteints d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) avec un bon état général, une fonction hépatique préservée et ayant bien toléré leur traitement antérieur par sorafenib. Service Médical Rendu (SMR) Important Dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) qui ont été traités antérieurement par sorafenib, le service médical rendu par STIVARGA est important chez les patients avec un bon état général (ECOG 0-1), une fonction hépatique préservée (Child-Pugh A) et ayant bien toléré leur traitement antérieur par sorafenib. Insuffisant Dans le traitement des patients adultes atteints d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) qui ont été traités antérieurement par sorafenib, le service médical rendu par STIVARGA est insuffisant pour justifier d’une prise en charge par la solidarité nationale dans toutes autres situations cliniques, en l’absence de données cliniques. Amélioration du service médical rendu (ASMR) IV (mineur) Prenant en compte : la démonstration de la supériorité de regorafenib en association aux soins de support, par rapport au placebo en association aux soins de support, dans une population très sélectionnée et non représentative de la population traitée à ce stade de la maladie, avec un gain modeste en termes de survie globale ( 2,8 mois) sans donnée robuste sur la qualité de vie, et au détriment d’une tolérance dégradée, notamment en termes d’événements indésirables liés au traitement de grades 3 (51,9% vs 17,6%), la Commission considère que STIVARGA apporte une amélioration du service médical rendu mineure (ASMR IV) dans la prise en charge des patients atteints d’un carcinome hépatocellulaire (CHC) avec un bon état général, une fonction hépatique préservée et ayant bien toléré leur traitement antérieur par sorafenib. Parents d'un enfant en rémission de cancer - Prédicteurs psychologiques et cognitifs de l'intolérance à l'incertitude dans le maintien des inquiétudes et dans l'orientation de l'attention sélective http://hdl.handle.net/2268/215672 Malgré les importantes avancées médicales réalisées ces dernières années, le cancer pédiatrique reste une expérience bouleversante pour l’enfant et ses parents. L’histoire du cancer est rarement linéaire et se déroule dans un espace et un temps particulier où les repères sont ébranlés. L’enjeu en oncologie pédiatrique est double : que l’enfant guérisse sans séquelles et que lui et ses parents traversent cette épreuve sans déstabilisation psychologique. Lorsque la rémission du cancer est diagnostiquée, de nouveaux défis attendent l’enfant et ses parents. En effet, la rémission en oncologie pédiatrique est considérée comme intégrée au champ des maladies chroniques où le facteur de l’incertitude coexiste et exige des ajustements continus de l’enfant et de ses parents. C’est donc une période de réadaptation progressive où l’enjeu est double : contrôler la rechute et les effets tardifs (ou séquelles) des traitements chez l’enfant et permettre à l’enfant et à ses parents de « poursuivre leur vie le plus normalement possible ». L’expérience de la rémission est donc intense transformant en profondeur « la psyché » de l’enfant et de ses parents Malgré les importantes avancées médicales réalisées ces dernières années, le cancer pédiatrique reste une expérience bouleversante pour l’enfant et ses parents. L’histoire du cancer est rarement linéaire et se déroule dans un espace et un temps particulier où les repères sont ébranlés. L’enjeu en oncologie pédiatrique est double : que l’enfant guérisse sans séquelles et que lui et ses parents traversent cette épreuve sans déstabilisation psychologique. Lorsque la rémission du cancer est diagnostiquée, de nouveaux défis attendent l’enfant et ses parents. En effet, la rémission en oncologie pédiatrique est considérée comme intégrée au champ des maladies chroniques où le facteur de l’incertitude coexiste et exige des ajustements continus de l’enfant et de ses parents. C’est donc une période de réadaptation progressive où l’enjeu est double : contrôler la rechute et les effets tardifs (ou séquelles) des traitements chez l’enfant et permettre à l’enfant et à ses parents de « poursuivre leur vie le plus normalement possible ». L’expérience de la rémission est donc intense transformant en profondeur « la psyché » de l’enfant et de ses parents Le rôle de la pleine conscience dans l’accompagnement de patients obèses : Quand, pourquoi et comment intervenir ? http://hdl.handle.net/2268/217177 Le vécu d’événements traumatiques est associé à l’obésité adulte, et cette association s’expliquerait par l’apparition de troubles alimentaires. D’autre part, il semblerait que l’exposition à une expérience traumatique soit associée à des déficits dans la régulation des émotions, eux-mêmes associés à une prévalence plus élevée de troubles alimentaires. Aussi, les capacités de pleine conscience (i.e., prendre conscience de ses pensées, émotions et sensations dans le présent et sans jugement) ont montré un intérêt croissant dans la littérature afin de proposer aux patients obèses de mieux réguler leurs émotions et ainsi leurs comportements alimentaires. Le vécu d’événements traumatiques est associé à l’obésité adulte, et cette association s’expliquerait par l’apparition de troubles alimentaires. D’autre part, il semblerait que l’exposition à une expérience traumatique soit associée à des déficits dans la régulation des émotions, eux-mêmes associés à une prévalence plus élevée de troubles alimentaires. Aussi, les capacités de pleine conscience (i.e., prendre conscience de ses pensées, émotions et sensations dans le présent et sans jugement) ont montré un intérêt croissant dans la littérature afin de proposer aux patients obèses de mieux réguler leurs émotions et ainsi leurs comportements alimentaires.