Libellé préféré : Insuffisance surrénale secondaire;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Arrêt de la corticothérapie chez la personne âgée
In Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement; volume 11, numéro 4, décembre 2013
http://www.jle.com/fr/revues/gpn/e-docs/arret_de_la_corticotherapie_chez_la_personne_agee_298941/article.phtml
La prescription de glucocorticoïdes de synthèse à visée anti-inflammatoire et immunosuppressive, prolongée au-delà de 3 semaines, freine l’axe corticotrope avec un risque d’insuffisance surrénale à l’arrêt du traitement. Ce risque dépend de la posologie et de la durée de la corticothérapie, mais aussi de facteurs individuels mal connus. La mesure de la cortisolémie à 7-8 heures, éventuellement complétée par un test au Synacthène est essentielle au diagnostic. Un schéma de prise en charge des patients est proposé avec la diminution progressive des doses de glucocorticoïdes, la substitution du glucocorticoïde de synthèse par une dose physiologique d’hydrocortisone (en cas d’insuffisance surrénale) et le suivi biologique pour dépister le retour à une fonction surrénale normale dans les mois suivants...
10.1684/pnv.2013.0432
2013
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
glucocorticoïdes
glucocorticoïdes
sujet âgé
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
insuffisance surrénale
facteurs de risque
facteur prédictif de maladie
hydrocortisone
Insuffisance surrénale secondaire
Test au Synacthène
syndrome de sevrage
tétracosactide
SYNACTHENE
traitement prolongé
Syndrome de sevrage des corticostéroïdes
calendrier d'administration des médicaments

---
Courriel
25/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.