Libellé préféré : néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Néoplasies Neuroendocrines (NNE) digestives (Dernière mise à jour en cours)
https://www.snfge.org/content/11-neoplasies-neuroendocrines-nne-digestives
Les Néoplasies Neuroendocrines (NNE) primitives peuvent se développer aux dépens de n’importe quel organe du système digestif. D’après les données les plus récentes du registre épidémiologique Nord-Américain (SEER), les NNE digestives les plus fréquentes sont celles développées aux dépens de l’intestin grêle ou du rectum (taux d’incidence normalisé selon l’âge d’environ 1,2/100 000/an chacun), du pancréas (environ 0,8/100 000/an) et de l’estomac ou de l’appendice (environ 0,4/100 000/an chacun) (Dasari et al. 2017). Les autres localisations telles que l’œsophage, le foie ou les voies biliaires, sont exceptionnelles. L’incidence des NNE digestives a connu une augmentation constante lors des dernières décennies, possiblement en rapport avec de meilleures méthodes diagnostiques, les nouvelles classifications de l’OMS et une meilleure connaissance de ces tumeurs (Hallet et al. 2015)...
2020
false
false
false
SNFGE - Société Nationale Française de Gastro-entérologie
France
tumeurs neuroendocrines
tumeurs de l'appareil digestif
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
continuité des soins
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
métastase tumorale
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
néoplasme neuroendocrine gastro-intestinale
Carcinomatose péritonéale
tumeurs osseuses
recommandation pour la pratique clinique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
26/09/2020


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.