Libellé préféré : traitement de maintenance;

Synonymes NCIt : CDR0000045768;

Synonyme CISMeF : traitement d’entretien;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
TARCEVA (erlotinib) - Usage dans le traitement d'entretien pour les patients
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2016/56720a-fra.php
Le rapport avantages-risques de TARCEVA dans le traitement d’entretien des patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC), dont les tumeurs ne sont pas porteuses d’une mutation activatrice du facteur de croissance épidermique (EGFR), n’est pas considéré comme étant favorable. TARCEVA n’est pas efficace comme traitement d’entretien chez les patients atteints de CPNPC locallement avancé ou métastatique, dont les tumeurs ne sont pas porteuses d’une mutation activatrice de l’EGFR. La version canadienne des renseignements thérapeutiques et des renseignements pour le consommateur sera mise à jour pour refléter les nouvelles données...
2016
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
avis de pharmacovigilance
traitement de maintenance
évaluation des risques
carcinome pulmonaire non à petites cellules
métastase tumorale
cancer localement avancé
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Récepteur du facteur de croissance épidermique
L01XE03 - erlotinib
TARCEVA
évaluation de médicament
mutation activatrice de l’EGFR
résultat thérapeutique
Chlorhydrate d'erlotinib

---
N1-VALIDE
Tarceva (erlotinib) et nouvelles restrictions dans l'indication - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Tarceva-R-erlotinib-et-nouvelles-restrictions-dans-l-indication-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Tarceva n’est plus indiqué dans le traitement de maintenance chez les patients dont les tumeurs ne présentent pas de mutation activatrice du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR). L’étude IUNO a conclu que le rapport bénéfice-risque de Tarceva n’est plus considéré comme favorable dans le traitement de maintenance des formes localement avancées ou métastatiques du cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) après 4 cycles d’une première ligne de chimiothérapie standard à base de sels de platine chez les patients dont les tumeurs ne présentent pas de mutation activatrice de l’EGFR. L’indication en première ligne de traitement de maintenance est désormais la suivante : « Tarceva est également indiqué dans le traitement de maintenance des formes localement avancées ou métastatiques du CBNPC chez les patients avec mutation activatrice de l’EGFR et présentant une maladie stable après une première ligne de chimiothérapie»...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de pharmacovigilance
traitement de maintenance
évaluation des risques
carcinome pulmonaire non à petites cellules
métastase tumorale
cancer localement avancé
carcinome pulmonaire non à petites cellules
Récepteur du facteur de croissance épidermique
L01XE03 - erlotinib
TARCEVA
Chlorhydrate d'erlotinib

---
Courriel
12/09/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.