Libellé préféré : Craniosynostose - calcifications intracrâniennes;

Définition CISMeF : La craniosynostose avec des calcifications intracrâniennes associe à des degrés variables une dysmorphie faciale, une pancraniosynostose, et des calcifications des noyaux gris. Ce syndrome a été décrit chez trois enfants d'une même fratrie et de parents consanguins. Parmi les trois patients, un n'avait pas de craniosténose, un autre n'avait pas de calcifications intracrâniennes. Une brachycéphalie, une petite taille, des yeux et une racine du nez proéminents étaient présents dans tous les cas. L'intelligence était normale. Ces patients ne présentaient pas de mutations dans les gènes FGFR1, FGFR2, FGFR3, et TWIST. La transmission de ce syndrome est probablement autosomique récessive.;

Détails


Vous pouvez consulter :

La craniosynostose avec des calcifications intracrâniennes associe à des degrés variables une dysmorphie faciale, une pancraniosynostose, et des calcifications des noyaux gris. Ce syndrome a été décrit chez trois enfants d'une même fratrie et de parents consanguins. Parmi les trois patients, un n'avait pas de craniosténose, un autre n'avait pas de calcifications intracrâniennes. Une brachycéphalie, une petite taille, des yeux et une racine du nez proéminents étaient présents dans tous les cas. L'intelligence était normale. Ces patients ne présentaient pas de mutations dans les gènes FGFR1, FGFR2, FGFR3, et TWIST. La transmission de ce syndrome est probablement autosomique récessive.

Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
15/06/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.