Libellé préféré : GS 7340;

substance (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Vemlidy - tenofovir alafenamide
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/004169/human_med_002061.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
Vemlidy est un médicament antiviral utilisé pour traiter l'hépatite B chronique (à long terme), une maladie infectieuse qui touche le foie. Ce médicament est utilisé chez les patients à partir de 12 ans pesant au moins 35 kg...
2017
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
ténofovir alafénamide
GS 7340
antiviraux
antiviraux
agrément de médicaments
Europe
résultat thérapeutique
J05AF13 - ténofovir alafénamide
adulte
adolescent
hépatite B chronique
administration par voie orale
inhibiteurs de la transcriptase inverse
inhibiteurs de la transcriptase inverse
surveillance post-commercialisation des produits de santé
sujet âgé
interactions médicamenteuses
grossesse
allaitement maternel
évaluation préclinique de médicament
ténofovir alafénamide
GS 7340
adénine

---
N2-AUTOINDEXEE
DESCOVY (emtricitabine, ténofovir alafenamide), association d’antirétroviraux
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2774120/fr/descovy-emtricitabine-tenofovir-alafenamide-association-d-antiretroviraux
Pas d’avantage clinique démontré pour ce traitement de deuxième intention dans le traitement de l’infection par le VIH DESCOVY, en association à d’autres antirétroviraux, a l’AMM dans le traitement des adultes et des adolescents (âgés de 12 ans et plus, pesant au moins 35 kg) infectés par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH 1). Chez les adultes, c’est une alternative à TRUVADA (emtricitabine, ténofovir disoproxil fumarate). Chez l’adolescent et les patients ayant une insuffisance rénale modérée (clairance de la créatinine estimée 30 mL/min), c’est une option thérapeutique uniquement en cas d’impossibilité de prescrire les médicaments de 1ère intention n’exposant pas à un risque d’atteinte rénale et osseuse. Il doit être utilisé sous surveillance de la fonction rénale, du métabolisme phospho-calcique et des paramètres lipidiques. Service Médical Rendu (SMR) Important Le service médical rendu de DESCOVY est important dans l’indication de l’AMM. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Considérant, l’efficacité, démontrée uniquement chez des patients virologiquement contrôlées versus TRUVADA (ténofovir disoproxil /emtricitabine), un profil de tolérance rénale et osseux peu différent de celui de TRUVADA, l’existence d’alternatives thérapeutiques n’exposant pas à un risque d’atteinte rénale et osseuse, l’absence de donnée comparative chez les patients naïfs de traitement ayant une charge virale détectable, la Commission considère que DESCOVY n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie de prise en charge des patients infectés par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1).
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
Ténofovir
emtricitabine ténofovir alafénamide
Emtricitabine
emtricitabine
association
antirétroviraux
DESCOVY
ténofovir alafénamide
GS 7340
adénine

---
N1-SUPERVISEE
Symtuza darunavir / cobicistat / emtricitabine / tenofovir alafenamide
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/004391/human_med_002165.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
Symtuza est un médicament antiviral utilisé pour traiter les infections par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) chez les adultes et les adolescents (âgés de plus de 12 ans et pesant au moins 40 kg). Le VIH-1 est un virus qui provoque le syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA). Symtuza contient les principes actifs darunavir, cobicistat, emtricitabine et ténofovir alafénamide...
2017
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
association médicamenteuse
Darunavir
Cobicistat
agrément de médicaments
Europe
résultat thérapeutique
Emtricitabine
ténofovir alafénamide
agents antiVIH
agents antiVIH
infections à VIH
surveillance post-commercialisation des produits de santé
adulte
adolescent
administration par voie orale
comprimés
Inhibiteurs du cytochrome P-450 CYP3A
Inhibiteurs du cytochrome P-450 CYP3A
inhibiteurs de protéase du VIH
inhibiteurs de protéase du VIH
inhibiteurs de la transcriptase inverse
inhibiteurs de la transcriptase inverse
GS 7340
J05 - antiviraux à usage systémique
grossesse
allaitement maternel
interactions médicamenteuses
évaluation préclinique de médicament
Ténofovir
Darunavir
Cobicistat
ténofovir alafénamide
Emtricitabine
GS 7340
adénine

---
N1-SUPERVISEE
GENVOYA (emtricitabine, cobicistat, elvitégravir et ténofovir alafénamide), association d’antiviraux
Traitement de deuxième intention dans la prise en charge du VIH.
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2621468/fr/genvoya
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2621468/fr/genvoya-emtricitabine-cobicistat-elvitegravir-et-tenofovir-alafenamide-association-d-antiviraux
Le service médical rendu GENVOYA est important dans l’indication de l’AMM : « Traitement des adultes et des adolescents (âgés de 12 ans et plus, pesant au moins 35 kg) infectés par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) dépourvu de toute mutation connue pour être associée à une résistance à la classe des inhibiteurs de l’intégrase, à l’emtricitabine ou au ténofovir. GENVOYA n’apporte pas d’amélioration de service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie de prise en charge des patients infectés par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1)...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
résultat thérapeutique
association médicamenteuse
ténofovir alafénamide
elvitégravir
infections à VIH
agents antiVIH
adulte
adolescent
infection à VIH-1
administration par voie orale
inhibiteurs de l'intégrase du vih
inhibiteurs de la transcriptase inverse
J05AR18 - emtricitabine, ténofovir alafénamide, elvitégravir et cobicistat
GENVOYA
GENVOYA 150 mg/150 mg/200 mg/10 mg, comprimé pelliculé
Cobicistat
Emtricitabine
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
GS 7340
JTK 303
adénine
adénine
quinolinone

---
N1-SUPERVISEE
ODEFSEY (emtricitabine, rilpivirine, ténofovir alafenamide), association d’antirétroviraux
Pas d’avantage clinique démontré pour ce traitement de deuxième intention dans la prise en charge du VIH
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2732128/fr/odefsey
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2732128/fr/odefsey-emtricitabine-rilpivirine-tenofovir-alafenamide-association-d-antiretroviraux
Le service médical rendu par ODEFSEY est important dans l’indication de l’AMM. Considérant, - l’efficacité, démontrée uniquement chez des patients virologiquement contrôlées versus EVIPLERA (ténofovir/disoproxil /emtricitabine/rilpivirine), - un profil de tolérance rénale et osseux peu différent de celui d’EVIPLERA, - l’existence d’alternatives thérapeutiques n’exposant pas à un risque d’atteinte rénale et osseuse, - l’absence de donnée comparative chez les patients naïfs de traitement ayant une charge virale détectable, la Commission considère que ODEFSEY n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie de prise en charge des patients infectés par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1)...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
ténofovir alafénamide
ténofovir alafénamide
recommandation de bon usage du médicament
administration par voie orale
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
Association d'emtricitabine, de rilpivirine et de ténofovir
Association d'emtricitabine, de rilpivirine et de ténofovir
inhibiteurs de la transcriptase inverse
inhibiteurs de la transcriptase inverse
agents antiVIH
agents antiVIH
infections à VIH
J05AR19 - emtricitabine, ténofovir alafénamide et rilpivirine
adulte
adolescent
infection à VIH-1
VIH-1 (Virus de l'Immunodéficience humaine de type 1)
GS 7340
GS 7340
adénine
adénine
adénine

---
N1-SUPERVISEE
Genvoya - elvitegravir / cobicistat / emtricitabine / tenofovir alafenamide
http://www.ema.europa.eu/ema/index.jsp?curl=pages/medicines/human/medicines/004042/human_med_001940.jsp&mid=WC0b01ac058001d124
Genvoya est un médicament antiviral utilisé pour le traitement des individus infectés par le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1), un virus responsable du syndrome de l’immunodéficience acquise (SIDA). Il est utilisé chez les adultes et les adolescents âgés de plus de 12 ans, dont la maladie ne devrait pas résister aux substances antivirales présentes dans Genvoya...
2015
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Grande-Bretagne
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
association médicamenteuse
agrément de médicaments
Europe
ténofovir alafénamide
ténofovir alafénamide
elvitégravir
elvitégravir
infections à VIH
interactions médicamenteuses
grossesse
allaitement maternel
surveillance post-commercialisation des produits de santé
évaluation préclinique de médicament
agents antiVIH
agents antiVIH
adulte
adolescent
infection à VIH-1
administration par voie orale
inhibiteur de transfert de brin médié par l’intégrase
inhibiteurs de l'intégrase du vih
inhibiteurs de l'intégrase du vih
Inhibiteurs du cytochrome P-450 CYP3A
Inhibiteurs du cytochrome P-450 CYP3A
inhibiteurs de la transcriptase inverse
inhibiteurs de la transcriptase inverse
J05AR18 - emtricitabine, ténofovir alafénamide, elvitégravir et cobicistat
GENVOYA
GENVOYA 150 mg/150 mg/200 mg/10 mg, comprimé pelliculé
Cobicistat
Cobicistat
Emtricitabine
Emtricitabine
GS 7340
GS 7340
JTK 303
JTK 303
adénine
adénine
adénine
quinolinone
quinolinone

---
Courriel
15/10/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.