Libellé préféré : statistiques et données numériques;

Définition CISMeF : (E, F4, G1, G2, I2, I3, J1, M, N2-4) /statistics & numerical data /statist ou /SN s'applique à des termes autres que les maladies pour exprimer les valeurs numériques décrivant des ensembles ou groupes particuliers de données. Il ne concerne ni la répartition en personnel pour lesquels on utilise le qualificatif main-d'oeuvre, ni les ressources et distribution pour lesquelles on emploie le qualificatif ressources et distribution.;

Synonyme CISMeF : statistiques; sdn; sn;

Abréviation : SN 89;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

(E, F4, G1, G2, I2, I3, J1, M, N2-4) /statistics & numerical data /statist ou /SN s'applique à des termes autres que les maladies pour exprimer les valeurs numériques décrivant des ensembles ou groupes particuliers de données. Il ne concerne ni la répartition en personnel pour lesquels on utilise le qualificatif main-d'oeuvre, ni les ressources et distribution pour lesquelles on emploie le qualificatif ressources et distribution.

N1-SUPERVISEE
Les hospitalisations pour tentative de suicide dans les établissements de soins de courte durée : évolution entre 2008 et 2017
http://portaildocumentaire.santepubliquefrance.fr/exl-php/vue-consult/spf___internet_recherche/SPF00000635
Introduction – L’objectif de l’étude est de décrire les caractéristiques des hospitalisations pour tentative de suicide (TS) dans les établissements de soins de courte durée en France et de présenter leur évolution entre 2008 et 2017. Méthodes – Les données ont été extraites de la base nationale du Programme de médicalisation des systèmes d’information en médecine, chirurgie, obstétrique et odontologie (PMSI-MCO). L’analyse a porté sur les hospitalisations de toutes les personnes âgées de 10 ans et plus avec un diagnostic de TS (codes CIM-10 X60 à X84) entre 2008 et 2017. Résultats – Le nombre d’hospitalisations pour TS a diminué, passant de plus de 100 000 par an en 2008 à un peu moins de 89 000 en 2017. Les taux d’hospitalisation pour TS étaient respectivement de 17,4 et 15,1 pour 10 000 habitants en 2008 et 2017. La diminution était plus marquée chez les femmes (21,7 en 2008 et 18,0 en 2017, p 0,0001) que chez les hommes (13,0 en 2008 et 12,2 en 2017). La réadmission pour TS est restée stable : quelle que soit l’année étudiée, 89,5% des patients ont eu un seul séjour pour TS et 10,5% ont eu au moins un nouveau séjour au cours de la même année civile. Les jeunes filles âgées de 15 à 19 ans avaient systématiquement les taux les plus élevés, en moyenne 41 pour 10 000. Entre 2008 et 2017, une baisse des taux par âge était observée chez les femmes de 20 à 49 ans, tandis que chez les hommes au-delà de 50 ans, les taux étaient plus élevés en 2017 qu’en 2008. En Bretagne, Normandie et Hauts-de-France, les taux étaient supérieurs aux taux nationaux chez les hommes et chez les femmes en 2008 et en 2017. Quelle que soit l’année, les intoxications médicamenteuses volontaires, en particulier aux psychotropes, représentaient le mode le plus fréquent des TS. Une pathologie psychiatrique était notée dans 61% des séjours pour TS (59% chez les femmes et 64% chez les hommes). Les pathologies les plus fréquentes étaient la dépression, les troubles mentaux et du comportement liés à l’alcool, ainsi que les troubles anxieux. Conclusion – Bien qu’une diminution des hospitalisations pour TS ait été observée au cours des dix dernières années, des actions de prévention et de prise en charge doivent se poursuivre, en ciblant plus particulièrement certains groupes de population tels que les adolescentes, les hommes de plus de 50 ans et les personnes ayant fait une tentative de suicide.
Introduction – L’objectif de l’étude est de décrire les caractéristiques des hospitalisations pour tentative de suicide (TS) dans les établissements de soins de courte durée en France et de présenter leur évolution entre 2008 et 2017. Méthodes – Les données ont été extraites de la base nationale du Programme de médicalisation des systèmes d’information en médecine, chirurgie, obstétrique et odontologie (PMSI-MCO). L’analyse a porté sur les hospitalisations de toutes les personnes âgées de 10 ans et plus avec un diagnostic de TS (codes CIM-10 X60 à X84) entre 2008 et 2017. Résultats – Le nombre d’hospitalisations pour TS a diminué, passant de plus de 100 000 par an en 2008 à un peu moins de 89 000 en 2017. Les taux d’hospitalisation pour TS étaient respectivement de 17,4 et 15,1 pour 10 000 habitants en 2008 et 2017. La diminution était plus marquée chez les femmes (21,7 en 2008 et 18,0 en 2017, p 0,0001) que chez les hommes (13,0 en 2008 et 12,2 en 2017). La réadmission pour TS est restée stable : quelle que soit l’année étudiée, 89,5% des patients ont eu un seul séjour pour TS et 10,5% ont eu au moins un nouveau séjour au cours de la même année civile. Les jeunes filles âgées de 15 à 19 ans avaient systématiquement les taux les plus élevés, en moyenne 41 pour 10 000. Entre 2008 et 2017, une baisse des taux par âge était observée chez les femmes de 20 à 49 ans, tandis que chez les hommes au-delà de 50 ans, les taux étaient plus élevés en 2017 qu’en 2008. En Bretagne, Normandie et Hauts-de-France, les taux étaient supérieurs aux taux nationaux chez les hommes et chez les femmes en 2008 et en 2017. Quelle que soit l’année, les intoxications médicamenteuses volontaires, en particulier aux psychotropes, représentaient le mode le plus fréquent des TS. Une pathologie psychiatrique était notée dans 61% des séjours pour TS (59% chez les femmes et 64% chez les hommes). Les pathologies les plus fréquentes étaient la dépression, les troubles mentaux et du comportement liés à l’alcool, ainsi que les troubles anxieux. Conclusion – Bien qu’une diminution des hospitalisations pour TS ait été observée au cours des dix dernières années, des actions de prévention et de prise en charge doivent se poursuivre, en ciblant plus particulièrement certains groupes de population tels que les adolescentes, les hommes de plus de 50 ans et les personnes ayant fait une tentative de suicide.
2019
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
tentative de suicide
tentative de suicide
tentative de suicide
tentative de suicide
France
France
article de périodique
article de périodique
tentative de suicide
tentative de suicide
hospitalisation
hospitalisation

---
N1-SUPERVISEE
Couverture vaccinale antigrippale chez les professionnels de santé
https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/vaccination/documents/bulletin-national/bulletin-de-sante-publique-vaccination.-octobre-2019
La couverture vaccinale nationale des professionnels de santé pour la saison 2018-2019 dans les établissements de santé : - est estimée à 35% - varie selon la profession : médecin : 67%, sage-femme : 48%, infirmier(e) : 36%, aide-soignant(e) : 21% - en comparaison aux données historiques (2009) augmente pour les sages-femmes, a tendance à augmenter pour les médecins et les infirmier(e)s et est stable pour les aides soignant(e)s. dans les établissements d’accueil pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) : - est estimée à 32% - varie selon la profession : médecin : 75%, infirmier(e) : 43%, aide-soignant(e) : 27% et autres paramédicaux : 34% - en comparaison aux données historiques (2009) montre une hausse pour les médecins, une relative stabilité pour les infirmièr(e)s et une baisse pour les aides soignant(e)s.
2019
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
vaccins antigrippaux
vaccins antigrippaux
France
France
Couverture vaccinale
Couverture vaccinale
établissements de santé
établissements de santé
établissements de soins de long séjour
établissements de soins de long séjour
rapport
rapport
personnel de santé
personnel de santé
Couverture vaccinale
Couverture vaccinale

---
N1-SUPERVISEE
Statistique nationale 2018 de la maltraitance des enfants
https://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/2019-05/Nationale%20Kinderschutzstatistik%202018_F.pdf
10 ans de recensement des cas de protection de l’enfance dans les cliniques pédiatriques suisses : Malheureusement pas une histoire de succès ! En 2018, pour la dixième année consécutive, ont été recensé les enfants qui ont été pris en charge en ambulatoire ou en stationnaire dans une clinique pédiatrique suisse pour maltraitance présumée ou avérée. Cette année encore, des données ont été collectées auprès de 20 des 31 cliniques ou services pédiatriques officiels de Suisse. Comme seuls les petits services de pédiatrie n’ont pas annoncé leurs cas, ces statistiques reflètent une très forte proportion des cas de maltraitance d’enfants traités dans une clinique pédiatrique suisse l’année dernière.
2019
false
false
false
SSP - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
Suisse
information scientifique et technique
maltraitance des enfants

---
N1-SUPERVISEE
Les refus de soins à cause de la CMU ou de l’AME rapportés par les femmes en famille, sans domicile, hébergées en Île-de-France
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Les+refus+de+soins+à+cause+de+la+CMU+ou+de+l’AME+rapportés+par+les+femmes+en+famille,+sans+domicile,+hébergées+en+Île-de-France
Contexte – Depuis 2002 en France, des études dénoncent le refus de soins touchant des bénéficiaires de la Couverture maladie universelle (CMU) ou de l’Aide médicale d’État (AME). Cependant, aucune n’a investigué cette problématique auprès des familles sans domicile. Objectifs – L’objectif était d’estimer la prévalence des refus de soins à cause de la CMU ou de l’AME rapportés par les femmes en famille, sans domicile, hébergées en Île-de-France, et d’en identifier les facteurs associés. Matériel et méthode – L’enquête ENFAMS, réalisée en 2013 par l’Observatoire du Samusocial de Paris, a été menée auprès d’un échantillon de 801 familles sans domicile hébergées en Île-de-France. Leurs caractéristiques sociodémographiques, leurs conditions de logement, la mobilité résidentielle et leur état de santé ont été recueillis par des enquêteurs en 17 langues. Une régression log-binomiale a été utilisée pour étudier les facteurs associés aux refus de soins.
2019
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
couverture maladie universelle
Refus du traitement
article de périodique
Ile-de-France
Refus du traitement

---
N1-SUPERVISEE
Drogues, chiffres clés
https://www.ofdt.fr/publications/collections/periodiques/drogues-chiffres-cles/drogues-chiffres-cles-8eme-edition-2019/
À l’occasion de la journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues, l’OFDT publie la huitième édition de Drogues, chiffres clés. Ce document rassemble en 8 pages les indicateurs chiffrés les plus récents et les plus pertinents pour quantifier et décrire le phénomène des substances psychoactives en France : consommations, contextes, trafics, conséquences sanitaires et pénales. Drogues, chiffres clés repose sur les travaux de l’OFDT et ceux d’autres organismes impliqués dans le champ.
2019
false
false
false
OFDT - Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies
France
français
drogues des rues
alcoolisme
troubles liés à la cocaïne
Fumer du tabac
Fumer de la marijuana
dépendance à l'héroïne
N-Méthyl-3,4-méthylènedioxy-amphétamine
rapport
usagers de drogues
Drogués

---
N1-SUPERVISEE
Etude nationale sur les morts violentes au sein du couple - 2018
https://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/194000583-etude-nationale-sur-les-morts-violentes-au-sein-du-couple-2018
Depuis 2006, la Délégation aux victimes produit l'étude nationale sur les morts violentes au sein du couple recensées sur une année civile. En 2018, 149 personnes sont décédées sous les coups de leur partenaire ou de leur ex-partenaire de vie (contre 151 en 2017 et 157 en 2016). Parmi ces victimes, on dénombre 121 femmes (contre 130 en 2017), et 28 hommes (contre 21 en 2017). Ainsi, un décès criminel survient au sein du couple tous les deux jours et demi et une femme décède sous les coups de son partenaire ou de son ex-partenaire tous les trois jours. L'étude précise aussi les circonstances du passage à l'acte pour ces morts violentes, à savoir que l'auteur des faits est le plus souvent un homme (79,2 % des cas), ayant fait usage d'une arme (67,8 % des cas). Les faits sont, les plus souvent, commis au sein d'un domicile qu'il soit celui du couple ou de l'un des deux membres (83,2 % des cas). Les résultats de cette étude démontrent que les efforts des pouvoirs publics pour combattre ces violences intrafamiliales inacceptables doivent se maintenir et s'accentuer. C'est dans cette perspective que les forces de l'ordre ont mis en oeuvre des dispositifs destinés à prévenir ces violences et à favoriser une meilleure prise en charge des victimes.
2019
false
false
false
La Documentation Française
France
violence conjugale
homicide
France
infanticide
violence conjugale
rapport

---
N1-SUPERVISEE
En 2017, des adolescents plutôt en meilleure santé physique mais plus souvent en surcharge pondérale
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/en-2017-des-adolescents-plutot-en-meilleure-sante-physique-mais-plus-souvent-en
En 2017, 18 % des adolescents en classe de troisième sont en surcharge pondérale et 5 % sont obèses. Entre 2009 et 2017, les prévalences de la surcharge pondérale et de l’obésité sont en hausse, en particulier pour les filles (de 17 % en 2009 à 20 % en 2017). La santé bucco-dentaire est, en revanche, en nette amélioration : 68 % des adolescents ont des dents indemnes de caries, contre 56 % en 2009. Ces évolutions sont marquées par de fortes inégalités sociales. Ainsi, 24 % des enfants d’ouvriers sont en surcharge pondérale et 8 % sont obèses, contre respectivement 12 % et 3 % des enfants de cadres. La proportion de ceux qui n’ont aucune dent cariée s’élève à 59 % pour les enfants d’ouvriers, contre 77 % pour ceux des cadres.En 2017, 18 % des adolescents en classe de troisième sont en surcharge pondérale et 5 % sont obèses. Entre 2009 et 2017, les prévalences de la surcharge pondérale et de l’obésité sont en hausse, en particulier pour les filles (de 17 % en 2009 à 20 % en 2017). La santé bucco-dentaire est, en revanche, en nette amélioration : 68 % des adolescents ont des dents indemnes de caries, contre 56 % en 2009. Ces évolutions sont marquées par de fortes inégalités sociales. Ainsi, 24 % des enfants d’ouvriers sont en surcharge pondérale et 8 % sont obèses, contre respectivement 12 % et 3 % des enfants de cadres. La proportion de ceux qui n’ont aucune dent cariée s’élève à 59 % pour les enfants d’ouvriers, contre 77 % pour ceux des cadres. Ces disparités peuvent en partie s’expliquer par des habitudes de vie différenciées selon le milieu social. Les habitudes de vie bénéfiques à la santé sont plus souvent déclarées par les adolescents issus des milieux socialement favorisés : prise régulière d’un petit déjeuner, pratique d’un sport, limitation du temps passé devant les écrans, recours au dentiste.
2019
false
true
false
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
adolescent
obésité pédiatrique
santé buccodentaire
Inégalité sociale
mode de vie
Couverture vaccinale
rapport
Santé de l'adolescent

---
N1-SUPERVISEE
224 300 interruptions volontaires de grossesse en 2018
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/224-300-interruptions-volontaires-de-grossesse-en-2018
En 2018, 224 300 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été réalisées en France, dont 209 500 auprès de femmes résidant en métropole. Le taux de recours s’élève à 15,0 IVG pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans en métropole et à 27,8 dans les départements et régions d’outre-mer (DROM), son niveau le plus élevé depuis 1990. Les femmes de 20 à 29 ans restent les plus concernées, avec un taux de 27 IVG pour 1 000 femmes sur l’ensemble du territoire. L’indice conjoncturel d’avortement atteint 0,56 IVG par femme en 2018.
2019
false
false
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
France
rapport
Interruption volontaire de grossesse
interruption légale de grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Urgences : plus du quart des passages concernent les enfants de moins de 15 ans
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/urgences-plus-du-quart-des-passages-concernent-les-enfants-de-moins-de-15-ans
Les enfants de moins de 15 ans représentent 27 % de l’ensemble des passages aux urgences d’après la dernière enquête nationale sur les structures d’urgences hospitalières de la DREES réalisée en 2013. Le taux de recours aux urgences des enfants est beaucoup plus élevé que celui des autres groupes d’âge, à l’exception des 85 ans ou plus. La prise en charge des enfants se différencie de celle des patients âgés de 15 à 74 ans : elle concerne davantage la traumatologie et comporte moins d’examens complémentaires. La durée de passage des enfants aux urgences est ainsi plus courte, même en cas d’hospitalisation.
2019
false
false
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
service hospitalier d'urgences
service hospitalier d'urgences
enfant
enfant
adolescent
adolescent
nourrisson
nourrisson
article de périodique
article de périodique
traitement d'urgence
traitement d'urgence

---
N1-SUPERVISEE
Estimation de la prévalence des enfants de moins d’un an, hospitalisés en France pour maltraitance physique sur la période 2007-2014
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/26-27/2019_26-27_3.html
Introduction – La maltraitance envers les enfants est un problème majeur de santé publique dont la documentation épidémiologique reste encore très imprécise. Nous proposons une estimation de la prévalence des enfants âgés de moins d’un an hospitalisés pour maltraitance physique et leur taux de mortalité intra-hospitalière. Matériel-méthodes – Cette étude nationale et rétrospective utilise les données médico-administratives hospitalières du Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI). Nous avons inclus tous les enfants âgés de 1 mois à 1 an, résidant en France métropolitaine et dans les quatre DOM (Martinique, Guadeloupe, Guyane, La Réunion), hospitalisés en France sur 2007-2014. Trois groupes ont été définis : le groupe 1 des enfants maltraités physiquement, le groupe 2 des enfants possiblement maltraités physiquement, et le groupe 3 (groupe témoin) incluant tous les autres enfants hospitalisés. L’estimation basse de la prévalence est calculée avec, au numérateur, le nombre d’enfants du groupe 1 et l’estimation haute le nombre d’enfants des groupes 1 et 2 ; le dénominateur est le nombre d’enfants de moins d’un an en France entre 2007-2014. Résultats – Ont été inclus : 2 585 enfants dans le groupe 1, 4 333 dans le groupe 2 et 926 405 dans le groupe 3. La prévalence sur une période de huit ans des cas de maltraitance physique à enfant hospitalisé de moins d’un an a été estimée entre 0,04% (groupe 1) et 0,11% (groupes 1 2). La mortalité intra-hospitalière à un an a été estimée entre 3,13% (groupe 1) à 2,56% (groupes 1 2). Discussion-conclusion – À notre connaissance, il s’agit de la première étude qui fournit de telles estimations nationales à partir de données hospitalières. Des stratégies de prévention plus efficaces devraient être mises en œuvre afin d’aider les professionnels de la santé à identifier et à protéger ces enfants.
2019
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
nourrisson
hospitalisation
article de périodique
prévalence
France
maltraitance des enfants
enfant hospitalisé

---
N1-SUPERVISEE
Les enfants victimes de traumatismes crâniens infligés par secouement hospitalisés : analyse exploratoire des données du PMSI
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/26-27/2019_26-27_4.html
Introduction – Le syndrome du bébé secoué ou traumatisme crânien infligé par secouement (TCIS) – traumatisme qui relève de la maltraitance infantile – est particulièrement grave en termes de mortalité et de morbidité. Des données récentes sur ces traumatismes ne sont pas disponibles en France. Les données hospitalières du Programme de médicalisation des systèmes d’information en médecine, chirurgie, obstétrique (PMSI-MCO) pourraient être une source de données pertinente pour étudier le TCIS, à condition toutefois que les enfants victimes de secouement puissent être repérés aisément à partir de cette source. Méthode – Les données hospitalières du PMSI-MCO ont été analysées sur la période 2015-2017 pour chercher à dénombrer et décrire les enfants âgés de 1 à 11 mois résidant en France (hors Mayotte). Un groupe de cas probables, enfants hospitalisés présentant des lésions très caractéristiques du TCIS, et un groupe de cas possibles, enfants présentant des lésions possiblement associées au TCIS, ont été distingués dans les analyses. Résultats – Sur la période 2015-2017, 1 215 enfants ont été sélectionnés, 512 cas probables et 703 cas possibles. Le taux d’incidence en utilisant la définition la plus restrictive, c’est à dire celle des cas probables, est de 22,1 [20,2-24,0] pour 100 000 naissances vivantes. Il est de 52,4 [49,5-55,4] pour 100 000 naissances vivantes si l’on utilise une définition plus large (cas probables et cas possibles). Les signes cliniques et les lésions retrouvées chez les cas probables et possibles diffèrent sensiblement. Discussion-conclusion – Cette analyse exploratoire montre que la détermination précise du nombre de cas de TCIS hospitalisés à partir des données du PMSI-MCO est complexe. La mise en place d’un code spécifique dans le PMSI-MCO pour le syndrome du bébé secoué, comme cela a été envisagé dans le plan interministériel de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants 2017-2019, permettrait d’identifier plus précisément les cas de TCIS hospitalisés.
2019
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
syndrome du bébé secoué
enfant hospitalisé
hospitalisation
maltraitance des enfants
nourrisson
article de périodique
Analyse de données

---
N1-SUPERVISEE
État de santé mentale des personnes déclarant des antécédents de violences sexuelles avant l’âge de 15 ans – résultats du Baromètre de Santé publique France 2017
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/26-27/2019_26-27_5.html
Introduction – L’ensemble des enquêtes scientifiques interrogeant le vécu de violences sexuelles conclut que la majorité de ces violences surviennent pour la première fois pendant l’enfance. Il s’agit d’un facteur de risque important dans l’apparition de troubles de santé mentale qui peuvent perdurer jusqu’à l’âge adulte. L’objectif de ce travail est d’évaluer l’état de santé mentale des personnes ayant déclaré avoir subi des violences sexuelles avant 15 ans et de décrire les caractéristiques sociodémographiques et socioéconomiques des personnes concernées par de telles violences. Méthodes – En 2017, le Baromètre de Santé publique France a interrogé 25 319 personnes de 18 à 75 ans. La variable d’intérêt de l’étude est le fait d’avoir déclaré être victime de violences sexuelles pour la première fois avant l’âge de 15 ans. Résultats – Près de 6% des femmes et 1,4% des hommes ont déclaré avoir été forcés à subir ou à faire des attouchements sexuels, ou ont été forcés à avoir des rapports sexuels contre leur volonté avant l’âge de 15 ans. Les victimes de violences sexuelles dans l’enfance ont davantage de troubles de santé mentale – notamment les femmes – et ont un risque d’avoir tenté de se suicider au cours de la vie nettement plus élevé que les personnes n’ayant pas vécu cet événement. Discussion – Malgré une sous-déclaration connue des violences sexuelles, les résultats vont dans le sens de la littérature scientifique française et internationale. La mesure du phénomène de la violence envers les enfants pose aujourd’hui encore de nombreux défis et la prévention de ces violences est un véritable enjeu de santé publique. De nombreux efforts devront être déployés afin de faire progresser les connaissances sur l’ampleur et la nature du phénomène ainsi que sur leurs cooccurrences avec d’autres événements de vie adverses.
2019
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
Adultes victimes d'événements traumatiques dans l'enfance
adulte
article de périodique
France
santé mentale
violence sexuelle chez l'enfant
état de santé

---
N1-SUPERVISEE
En 2018, le nombre de places en hospitalisation à temps partiel progresse à un rythme soutenu
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/en-2018-le-nombre-de-places-en-hospitalisation-a-temps-partiel-progresse-a-un
En 2018, 1 356 hôpitaux publics, 681 établissements privés à but non lucratif et 999 cliniques privées composent le paysage hospitalier français. Au total, le nombre de sites géographiques répertoriés continue de diminuer.
2019
false
false
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
soins de jour
soins de jour
France
France
rapport
rapport
soins de jour
soins de jour

---
N1-SUPERVISEE
Caractéristiques des hospitalisations avec diagnostic de grippe, France métropolitaine, 2017-2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/28/2019_28_2.html
Introduction – Une étude portant sur les saisons 2012 à 2017 a montré que la surveillance de la grippe saisonnière en France ne permettait pas de mesurer de façon complète l’impact des épidémies sur le système hospitalier. Il était préconisé de réaliser une analyse annuelle systématique des séjours hospitaliers à partir du programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI) pour fournir rétrospectivement une analyse, stratifiée sur l’âge, de l’impact de l’épidémie sur le système hospitalier. Matériels et méthodes – Tous les séjours hospitaliers survenus en France métropolitaine entre le 1er juillet 2017 et le 30 juin 2018 avec un diagnostic de grippe (code CIM-10 J09 à J11) en diagnostic principal, relié ou associé ont été extraits du PMSI. Les taux d’hospitalisation par tranche d’âge des patients, la proportion de passage en service de réanimation, la létalité et la durée de séjour ont été décrits et comparés aux quatre saisons grippales antérieures. Des seuils d’intensité épidémique ont été déterminés pour chaque tranche d’âge et chaque saison. Résultats – Durant la saison grippale 2017-2018, 44 750 séjours hospitaliers avec diagnostic de grippe ont été identifiés. Deux pics épidémiques sont survenus, le premier touchant particulièrement les jeunes et le deuxième les 40-79 ans, suscitant un taux d’hospitalisation supérieur à la moyenne des quatre saisons précédentes. La proportion d’hospitalisations avec passage en réanimation (10%), la létalité (5,8%), les durées moyennes de séjour (8,6 jours) étaient proches de celles des saisons précédentes. Conclusion – Si la surveillance en temps réel est indispensable pour suivre l’évolution de l’épidémie et sa sévérité, la mise en perspective à partir du PMSI est nécessaire pour dresser un bilan plus complet de l’impact sur le système de soin hospitalier.
2019
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
Surveillance épidémiologique
article de périodique
hospitalisation
grippe humaine
France

---
N1-SUPERVISEE
Analyse de l’exhaustivité de la surveillance des grippes sévères en France métropolitaine, saison 2017-2018
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/28/2019_28_3.html
Une surveillance des grippes sévères en réanimation est assurée par Santé publique France depuis 2009. Un cas de grippe sévère est défini comme tout patient hospitalisé dans un service de réanimation et présentant : un diagnostic de grippe confirmé biologiquement ou une forme clinique grave sans autre étiologie identifiée, dont le tableau clinique et l’anamnèse évoquent le diagnostic de grippe, même si la confirmation biologique ne peut être obtenue (cas probable). Tous les cas doivent être signalés aux cellules régionales de Santé publique France. L’objectif de l’étude était d’analyser l’exhaustivité de cette surveillance et d’estimer le nombre de cas de grippe sévère admis en réanimation en France métropolitaine pour la saison 2017-2018. Cette analyse avait déjà été menée sur la période 2009-2013 dans une précédente étude.
2019
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
Soins de réanimation
article de périodique
grippe humaine
France

---
N1-SUPERVISEE
Recherche quantitative originale – Risque de cancer de la prostate par profession dans le Système de surveillance des maladies professionnelles de l’Ontario, Canada
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-39-no-5-2019/risque-cancer-prostate-par-profession-ontario.html
Introduction. Des études épidémiologiques canadiennes ont permis d’établir des liens entre certaines professions et le risque de cancer de la prostate, mais avec des données probantes limitées. Il n’y a pas de facteurs de risque évitables bien établis pour le cancer de la prostate, ce qui rend nécessaire l’examen approfondi des facteurs professionnels pour consolider les données existantes. Cette étude utilise des données sur les professions et sur le cancer de la prostate provenant d’une importante cohorte de surveillance en Ontario pour laquelle les données des demandes d’indemnisation des accidentés du travail sont jumelées aux bases de données administratives sur la santé. Méthodologie. Nous avons examiné les professions des 1 231 177 travailleurs de sexe masculin du Système de surveillance des maladies professionnelles entre 1983 et 2015 et nous avons jumelé ces travailleurs au Registre des cas de cancer de l’Ontario afin de détecter et suivre les cas de diagnostics de cancer de la prostate. Nous avons utilisé des modèles de risques proportionnels de Cox pour calculer les rapports de risques (RR) ajustés selon l’âge et des intervalles de confiance (IC) à 95 % pour estimer le risque de cancer de la prostate par groupe professionnel.
2019
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
Surveillance épidémiologique
Canada
facteurs de risque
études de cohortes
tumeurs de la prostate
professions
article de périodique
risque
maladies professionnelles
professions
tumeurs de la prostate

---
N1-VALIDE
Augmentation des signalements d’intoxication liée à la consommation de cocaïne et de crack - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Augmentation-des-signalements-d-intoxication-liee-a-la-consommation-de-cocaine-et-de-crack-Point-d-Information
Une étude du réseau national d’addictovigilance de l’ANSM rapporte une augmentation des signalements et de la gravité des intoxications liées à la consommation de cocaïne et de crack. Augmentation des signalements d’intoxications : 6 fois plus en 2016 qu’en 2010...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de vigilance sanitaire
cocaïne
crack
intoxication à la cocaïne
France
intoxication par le crack
troubles liés à la cocaïne
troubles liés à une substance
cocaïne freebase (substance)
hospitalisation
mortalité
intoxication
signes et symptômes

---
N1-VALIDE
Suicide - Enjeux éthiques de la prévention, singularités du suicide à l’adolescence - Observatoire national du suicide
http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/la-drees/observatoire-national-du-suicide-ons/suicide-enjeux-ethiques-prevention-singularites-suicide-adolescence
Pour ce troisième rapport, l’Observatoire porte son attention sur les enjeux éthiques que soulève la prévention du suicide. Une seconde réflexion aborde les comportements suicidaires chez les jeunes, leurs singularités ainsi que les actions efficaces pour les prévenir. Enfin, un état de l’avancement des travaux de l’Observatoire est également présenté.
2018
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
information scientifique et technique
adolescent
suicide
suicide
tentative de suicide
prisons
Agriculteurs
médecine préventive

---
N1-SUPERVISEE
L’utilisation de la contraception d’urgence en France métropolitaine en 2016 : niveau et déterminants
In Bull Epidémiol Hebd. 2018;(29):590-5
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=L’utilisation+de la contraception+d’urgence+en France+métropolitaine+en 2016 %3A+niveau+et déterminants
L’accès à la contraception d’urgence (CU) a évolué depuis sa mise à disposition. Elle est désormais disponible sans ordonnance et sans restriction en pharmacie et auprès de nombreux professionnels de santé. Cet article vise à étudier le niveau et les facteurs associés à l’utilisation de la CU en France métropolitaine en 2016, suite à ces évolutions et à la reconfiguration du paysage de la contraception régulière observée depuis 2012. En 2016, 6,2% des femmes âgées de 15-49 ans exposées à un risque de grossesse non prévue ont eu recours à la CU au cours des 12 derniers mois. Les femmes les plus jeunes, celles résidant en région parisienne et celles utilisant des méthodes de contraception hormonale dont l’efficacité dépend de la prise régulière (pilule, patch, anneau) sont celles qui utilisaient le plus cette méthode de rattrapage. Les indicateurs de prises de risques sexuels comme la déclaration d’une infection sexuellement transmissible, d’une grossesse non prévue ou d’un multipartenariat récent étaient également associés à une utilisation plus fréquente de la CU. Enfin, il existe un lien entre utilisation de la CU et les connaissances et perceptions. Les femmes ayant une bonne connaissance des délais de prise et celles qui percevaient la CU comme efficace déclaraient un recours plus fréquent. Malgré un accès facilité et une évolution importante du paysage contraceptif, l’utilisation de la CU n’a pas progressé en France. De même, le profil des femmes qui y ont eu recours dans les 12 mois précédant l’enquête a peu évolué. La promotion de la contraception d’urgence comme complément à une contraception régulière doit être soutenue dans un contexte de stabilité du nombre de grossesses non prévues et d’interruptions volontaires de grossesse.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
contraception post-coïtale
France
Contraception d'urgence
Contraception d'urgence
contraception post-coïtale

---
N1-SUPERVISEE
Des stratégies potentielles pour améliorer les taux de vaccination infantile au Canada
https://www.cps.ca/fr/documents/position/des-strategies-potentielles-pour-ameliorer-les-taux-de-vaccination-infantile
Les taux de vaccination sont sous-optimaux au Canada. Certains pays utilisent des stratégies comme des preuves de vaccination obligatoires pour entrer à la garderie ou à l’école et des incitations financières. D’autres stratégies pourraient fonctionner dans le contexte canadien, telles que la remise, à l’entrée à l’école, d’un dossier de tous les vaccins administrés, la création de registres de vaccination provinciaux ou territoriaux, l’information aux parents et aux enfants d’âge scolaire au sujet des maladies évitables par la vaccination et l’adoption de mesures afin que les parents puissent s’assurer plus facilement de la vaccination complète de leurs enfants.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
Couverture vaccinale
enfant
programmes de vaccination
transmission de maladie infectieuse
recommandation de santé publique
vaccination
Canada

---
N1-SUPERVISEE
Découvertes de séropositivité VIH chez les seniors en France, 2008-2016
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Découvertes+de séropositivité+VIH+chez les seniors+en France,+2008-2016
Cet article présente les caractéristiques des seniors (personnes âgées de 50 ans et plus) ayant découvert leur séropositivité VIH en 2016, en les comparant à celles des adultes de 25 à 49 ans à partir des déclarations obligatoires d’infection à VIH. En 2016, le nombre de seniors ayant découvert leur séropositivité a été estimé à 1 184 [IC95%: 1 094-1 274], soit 20% de l’ensemble des découvertes. Ce nombre a régulièrement augmenté entre 2008 et 2014, cette augmentation concernant les hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes (HSH) et les femmes nées à l’étranger contaminées par rapports hétérosexuels. Les seniors ayant découvert leur séropositivité en 2016 se différenciaient des plus jeunes par une moindre proportion d’HSH et une proportion plus élevée d’hétérosexuels nés en France. Les proportions de personnes n’ayant jamais été testées pour le VIH avant la découverte de séropositivité et de celles diagnostiquées à un stade avancé de l’infection étaient significativement plus élevées chez les seniors que chez les 25-49 ans (respectivement 48% vs 42% et 38% vs 26%). La part des infections récentes chez les seniors (28%) témoigne de prises de risque dans cette classe d’âge. Ce niveau de dépistage insuffisant chez les seniors peut être expliqué par une moindre perception du risque de contamination par le VIH, à la fois par les personnes elles-mêmes mais également par les professionnels de santé, alors que l’exposition à l’infection persiste au-delà de 50 ans. Il est donc important que les actions de prévention incluent cette population.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
sérodiagnostic du SIDA
infections à VIH
Dépistage de masse
infections à VIH
article de périodique
France
séropositivité VIH
sujet âgé

---
N1-SUPERVISEE
Qui sont les utilisateurs de l’autotest VIH parmi les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes en France ? Résultats de l’Enquête Rapport au sexe 2017
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Qui+sont+les utilisateurs+de l’autotest+VIH+parmi+les hommes+ayant+des rapports+sexuels+avec des hommes+en France %3F+Résultats+de l’Enquête+Rapport+au sexe 2017
La mise à disposition, en septembre 2015, d’autotests VIH à la vente sans ordonnance en pharmacie devait contribuer à accroître le recours au dépistage, en particulier chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) pour lesquels la recommandation actuelle est d’un test tous les trois mois. En 2016, environ 75 000 autotests ont été vendus sans que l’on connaisse les caractéristiques des acheteurs. L’objectif de cet article est de décrire les caractéristiques des HSH qui ont utilisé un autotest lors de leur dernier dépistage du VIH et les facteurs associés à cette utilisation. Les données sont issues de l’enquête Rapport au sexe, enquête en ligne transversale et anonyme, auto-administrée et basée sur le volontariat. Au début de l’année 2017, 5,0% des HSH interrogés avaient utilisé un autotest lors de leur dernier dépistage du VIH. Il s’agissait de HSH aux profils très différents : jeunes jamais dépistés mais intéressés par les outils démédicalisés, hommes rapportant une activité sexuelle importante ayant déjà une familiarité avec le dépistage, HSH réticents à l’idée de se rendre dans des centres de santé. Ces résultats montrent l’intérêt de cet outil et plaident pour une disponibilité plus large, incluant la distribution secondaire. Cette dernière, qui consiste en la redistribution à ses partenaires et connaissances d’un autotest, devrait être évaluée si on considère qu’elle peut favoriser une meilleure diffusion de l’autotest et que cet outil pourrait occuper une place plus importante dans le dispositif de dépistage français.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
homosexualité masculine
infections à VIH
Dépistage de masse
Dépistage et analyse proposés directement au consommateur
trousses de réactifs pour diagnostic
article de périodique
France
Dépistage et analyse proposés directement au consommateur

---
N1-SUPERVISEE
Part et conséquences du diagnostic tardif de l’infection par le VIH aux Antilles françaises
In Bull Epidémiol Hebd. 2018;(40-41):813-7
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Part+et conséquences+du diagnostic+tardif+de l’infection+par le VIH+aux Antilles+françaises
Objectif – Mesurer la fréquence des diagnostics tardifs de l’infection par le VIH parmi les patients de la cohorte Dat’AIDS aux Antilles françaises (Martinique et Guadeloupe) et décrire leurs caractéristiques et leur évolution clinique et biologique par comparaison avec les patients diagnostiqués au même stade en France métropolitaine (16 centres). Méthodes – Les données des patients de la cohorte Dat’AIDS dont la date de diagnostic était comprise entre le 1er janvier 2014 et le 31 décembre 2015 ont été extraites. Les patients ont été classés en « Antilles » et « métropole » en fonction du centre dans lequel ils ont consulté après leur premier test de dépistage positif. Les variables démographiques initiales, les conditions du dépistage, l’évolution clinique et biologique des deux groupes ont été comparées à 6 et 12 mois du diagnostic. Le diagnostic à un stade avancé était défini par des CD4 200/mm3 au moment du diagnostic ou un sida dans les trois mois suivants. Résultats – Les analyses ont porté sur 2 597 patients, dont 254 diagnostiqués aux Antilles. Le diagnostic à un stade avancé concernait 36,6% des patients aux Antilles et 28,8% des patients en métropole (p 0,009). Le délai de mise sous traitement était plus long aux Antilles qu’en métropole : 34 jours en médiane (IQR 20-49) vs 24 jours (IQR 14-44), p 0,002. La proportion de patients ayant une charge virale 50 copies/ml à 6 mois était de 75,7%, sans différence entre les deux groupes. Conclusion – La fréquence du diagnostic à un stade avancé de l’infection par le VIH était plus importante aux Antilles qu’en métropole. L’évolution clinique et virologique des patients diagnostiqués à un stade avancé n’était pas différente entre les deux régions.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
Guadeloupe
France
article de périodique
infections à VIH
Martinique
retard de diagnostic

---
N1-SUPERVISEE
Mesure de la satisfaction des patients hospitalisés 48h en MCO (e-Satis)
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2728770/fr/mesure-de-la-satisfaction-des-patients-hospitalises-48h-en-mco-e-satis
Recueillir la satisfaction des patients est aujourd’hui incontournable pour mesurer et améliorer la qualité des soins dans les établissements de santé. Depuis janvier 2015, la HAS pilote le dispositif national de mesure de la satisfaction des patients hospitalisés : e-Satis. Chaque patient hospitalisé plus de 48 heures dans une clinique ou un hôpital peut donner son avis sur son hospitalisation à l’aide d’un questionnaire sécurisé en ligne. Le questionnaire comprend 53 questions de mesure de la satisfaction et de l’expérience explorant les étapes suivantes du parcours du patient : Accueil du patient Prise en charge du patient par les médecins/chirurgiens Prise en charge du patient par les infirmier(ère)s et aide-soignant(e)s Chambre Repas Organisation de la sortie. Les résultats sont diffusés sous la forme de notes de satisfaction calculées sur 100. Les résultats présentés dans le graphique suivant sont des notes nationales de satisfaction par étapes du parcours de soin. L’ensemble des patients est inclus dans le calcul des moyennes nationales. Ces résultats ne sont pas ajustés.
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
patients hospitalisés
Satisfaction des patients
France
indicateurs qualité santé
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Prise en charge préopératoire pour une chirurgie de l’obésité chez l’adulte (OBE)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2674829/fr/prise-en-charge-preoperatoire-pour-une-chirurgie-de-l-obesite-chez-l-adulte-obe
Le traitement chirurgical de l’obésité intervient en dernier recours et se conçoit dans la continuité du parcours de soins coordonné, avec un suivi du patient avant et après la chirurgie. En 2017, les établissements de santé concernés ont recueilli pour la première fois de manière obligatoire les indicateurs de qualité et de sécurité des soins (IQSS) concernant la prise en charge préopératoire pour une chirurgie de l’obésité chez l’adulte
2017
false
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
information scientifique et technique
Chirurgie bariatrique
Évaluation préopératoire
indicateurs qualité santé
adulte

---
N1-VALIDE
Evolution des consommations d’antibiotiques en France entre 2000 et 2015 - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Evolution-des-consommations-d-antibiotiques-en-France-entre-2000-et-2015-Point-d-Information
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) analyse chaque année les données relatives à la consommation des antibiotiques en France. Les résultats présentés dans la nouvelle édition de son rapport montrent notamment que la consommation des antibiotiques repart à la hausse depuis 2010, et que la France reste parmi les pays européens où celle-ci est la plus élevée. Ce niveau élevé est très préoccupant car une utilisation non maîtrisée des antibiotiques est responsable du développement des résistances bactériennes. De surcroît, l’éventail des solutions de recours que constituent les antibiotiques dits « de réserve » s’appauvrit en raison de la diminution du nombre de substances antibiotiques disponibles et d’une innovation thérapeutique trop modeste...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
rapport
rapport
utilisation médicament
utilisation médicament
revue des pratiques de prescription des médicaments
revue des pratiques de prescription des médicaments
antibactériens
antibactériens
France
France
résistance bactérienne aux médicaments
résistance bactérienne aux médicaments
utilisation médicament
utilisation médicament

---
N1-SUPERVISEE
Surveillance de la consommation des antibiotiques
Réseau ATB-Raisin. Résultats 2015
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Surveillance+de+la+consommation+des+antibiotiques
La surveillance de la consommation des antibiotiques (ATB) ATB-Raisin participe au bon usage des ATB. Les objectifs sont de permettre à chaque établissement de santé (ES) de décrire et d’analyser ses consommations et de les confronter aux données de résistance bactérienne en se situant par rapport à un ensemble comparable d’ES. Les ATB à visée systémique de la classe J01 de la classification Anatomical Therapeutic Chemical (ATC), la rifampicine, les imidazolés per os et la fidaxomicine, ainsi que les antifongiques à visée systémique de la classe J02 (volet optionnel), dispensés en hospitalisation complète, ont été exprimés en nombre de doses définies journalières (DDJ) et rapportés à l’activité selon les recommandations nationales et de l’Organisation mondiale de la santé (système ATC-DDD, 2015). Des données de résistance ont été collectées pour sept couples bactérie / antibiotique pour permettre à chaque ES d’explorer sa situation en matière de pression de sélection, d’une part, et d’écologie contribuant à l’utilisation de certains antibiotiques, d’autre part.
2017
false
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
utilisation médicament
surveillance de la santé publique
antibactériens

---
N1-VALIDE
Résultats de l'étude sur les usages et la sécurité du baclofène en France entre 2009 et 2015
http://ansm.sante.fr/S-informer/Presse-Communiques-Points-presse/Resultats-de-l-etude-sur-les-usages-et-la-securite-du-baclofene-en-France-entre-2009-et-2015-Communique
http://ansm.sante.fr/content/download/107217/1358797/version/1/file/Rapport_Baclofene_VF_20170628.pdf
Cette étude en vie réelle visait à documenter les usages du baclofène, évaluer le maintien du traitement dans la durée et évaluer sa sécurité, notamment lorsqu’il est donné à fortes doses. Le baclofène a été comparé avec les traitements de la dépendance à l’alcool ayant une autorisation de mise sur le marché (acamprosate, naltrexone, nalméfène, disulfiram). Cette étude met en évidence une utilisation importante du baclofène en dehors du cadre de son autorisation de mise sur le marché (AMM). Ceci principalement dans le traitement de la maladie alcoolique qui fait l’objet d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU). Elle montre également que l’utilisation du baclofène à haute dose est associée à un risque accru d’hospitalisation et de décès par rapport aux traitements médicamenteux autorisés pour traiter la dépendance à l’alcool...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
France
utilisation médicament
baclofène
revue des pratiques de prescription des médicaments
alcoolisme
sécurité des patients
baclofène
Recherche comparative sur l'efficacité
baclofène
LIORESAL 10 mg, comprimé sécable
BACLOFENE ZENTIVA 10 mg, comprimé sécable
rapport
hospitalisation

---
N1-VALIDE
Patients en situation palliative en hospitalisation à domicile : trajectoires de soins et caractéristiques cliniques - In : « Santé Publique » 2017/6 Vol. 29 pages 851 à 859
https://www.cairn.info/revue-sante-publique-2017-6-page-851.htm
https://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=SPUB_176_0851
L’objectif de notre étude était de décrire les premiers séjours des patients adultes admis en situation palliative dans une HAD francilienne, l’HAD de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (APHP). Notre étude a permis de comparer les trajectoires de soins pour les patients en situation palliative et hors situation palliative puis de comparer les trajectoires de soins et les caractéristiques cliniques des patients en situation palliative en fonction de leur âge et du lieu de leur décès
2017
false
false
false
Cairn.info
France
français
article de périodique
soins palliatifs
hospitalisation à domicile
soins terminaux
malades en phase terminale

---
N1-VALIDE
Exposition à l'acide valproïque et ses dérivés au cours de la grossesse en France de 2007 à 2014 : une étude observationnelle sur les données du SNIIRAM
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/174000736-exposition-a-l-acide-valproique-et-ses-derives-au-cours-de-la-grossesse-en-france-de
un programme d'études pharmaco épidémiologiques a été initié en 2015 conjointement par l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) et la Caisse Nationale de l'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés (CNAMTS) afin d'évaluer, à partir des données du système national interrégimes de l'assurance maladie (SNIIRAM), la situation sanitaire engendrée par l'exposition de femmes enceintes à l'acide valproïque en France...
2017
false
false
false
La Documentation Française
France
français
rapport
exposition maternelle
grossesse
acide valproïque
administration par voie orale
dipropylacétamide
utilisation médicament
Exposition pendant la grossesse
tératogènes
malformations dues aux médicaments et aux drogues
France
anticonvulsivants
antimaniacodépressifs
N03AG01 - acide valproïque
épilepsie
trouble bipolaire
acide valproïque

---
N1-VALIDE
Améliorer le suivi des patients après chirurgie bariatrique
http://www.academie-medecine.fr/ameliorer-le-suivi-des-patients-apres-chirurgie-bariatrique/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2017/12/Chirurgie-bariatrique-rapport-final-27-novembre.pdf
Le nombre de patients ayant bénéficié, en France, d’une intervention de chirurgie bariatrique a été multiplié par trois entre 2006 et 2014. Cet engouement ne doit pas faire oublier que plus de la moitié de ces patients sont perdus de vue, malgré le risque de graves complications post-opératoires et de séquelles souvent sous-estimées. L'Académie nationale de médecine propose une démarche pragmatique et des pistes concrètes de solution.
2017
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
Chirurgie bariatrique
Chirurgie bariatrique
recommandation
médecins généralistes
rôle professionnel
Chirurgie bariatrique
Chirurgiens
événements indésirables associés aux soins

---
N1-VALIDE
Evaluation de l’impact d’une équipe mobile palliative intrahospitalière dans un hôpital tertiaire
https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-549/Evaluation-de-l-impact-d-une-equipe-mobile-palliative-intrahospitaliere-dans-un-hopital-tertiaire
Cette étude avait pour objectif de mesurer l’efficacité des interventions d’une équipe palliative intrahospitalière d’un hôpital tertiaire. Elle a été menée selon un design pré-post-intervention auprès de 41 patients. Elle a montré une amélioration significative de la qualité de la prise en charge palliative et une diminution significative de l’intensité ainsi que du nombre de symptômes moyens à sévères. Nos résultats démontrent la pertinence des interventions d’une équipe palliative intrahospitalière dans un hôpital tertiaire. Ces interventions semblent ainsi répondre aux besoins croissants de soins palliatifs spécifiques s’adressant principalement à des patients présentant des problématiques cliniques complexes.
2017
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
unités sanitaires mobiles
soins palliatifs
études d'évaluation comme sujet
signes et symptômes

---
N1-VALIDE
Portraits décrivant les interventions pharmacologiques et non pharmacologiques entourant le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) chez les Québécois de 25 ans et moins
https://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication/portraits-decrivant-les-interventions-pharmacologiques-et-non-pharmacologiques-entourant-le-trouble.html
Ces portraits font suite à une demande du ministre de la Santé et des Services sociaux qui était préoccupé par l’usage des médicaments spécifiques au TDAH. L’INESSS a donc examiné cette problématique dans le cadre de ses travaux sur la pertinence clinique et produit un portrait de l’usage des médicaments spécifiques au TDAH au Québec. De plus, l’INESSS a proposé et convenu avec le ministère d’élargir les travaux et de produire également un portrait sur l’utilisation des services psychosociaux au Québec dans le traitement du trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité chez les personnes de 25 ans et moins...
Ces portraits font suite à une demande du ministre de la Santé et des Services sociaux qui était préoccupé par l’usage des médicaments spécifiques au TDAH. L’INESSS a donc examiné cette problématique dans le cadre de ses travaux sur la pertinence clinique et produit un portrait de l’usage des médicaments spécifiques au TDAH au Québec. De plus, l’INESSS a proposé et convenu avec le ministère d’élargir les travaux et de produire également un portrait sur l’utilisation des services psychosociaux au Québec dans le traitement du trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité chez les personnes de 25 ans et moins...
2017
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
recommandation pour la pratique clinique
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
Trouble déficitaire de l'attention avec hyperactivité
enfant
enfant
adolescent
adolescent
jeune adulte
jeune adulte
Québec
Québec
revue de la littérature
revue de la littérature
stimulants du système nerveux central
stimulants du système nerveux central
RITALINE
RITALINE
RITALINE LP
RITALINE LP
méthylphénidate
méthylphénidate
dexamfétamine
dexamfétamine
CONCERTA
CONCERTA
préparations à action retardée
préparations à action retardée
Dimésylate de lisdexamfétamine
Dimésylate de lisdexamfétamine
Chlorhydrate d'atomoxétine
Chlorhydrate d'atomoxétine
N06BA - sympathomimétiques d'action centrale
N06BA - sympathomimétiques d'action centrale
Facteurs âges
Facteurs âges
facteurs sexuels
facteurs sexuels
utilisation médicament
utilisation médicament
utilisation médicament
utilisation médicament
STRATTERA
STRATTERA

---
N1-VALIDE
L’organisation du travail à l’épreuve des risques psychosociaux
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/l-organisation-du-travail-a-l-epreuve-des-risques-psychosociaux
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2016-004v2.pdf
Les risques psychosociaux auxquels sont exposés certains salariés sont susceptibles de dégrader leur santé physique et mentale. L’enquête Sumer de 2010 permet de repérer les situations de travail qui accroissent ces risques, comme la tension au travail (job strain) ou le manque de reconnaissance
2016
false
false
false
Ministère du Travail
France
français
exposition professionnelle
risque
travail
risques psychosociaux
information scientifique et technique
enquête santé
exposition professionnelle
professions
répartition par sexe
absentéisme
tensions au travail

---
N1-VALIDE
Recommandations SFCTCV sur l’utilisation de la perfusion pulmonaire ex-vivo
https://sfctcv.org/sofrchthcava/wp-content/uploads/2017/05/SFCTCV_PPEV-Recommandations-SFCTCV-9-12-16_V0.pdf
Ce document rédigé par un groupe d’experts pour la SFCTCV a pour objectifs de faire le point sur le profil des greffons pulmonaires disponibles, de décrire les résultats dans les différentes indications de PPEV et d’établir des recommandations pour l’utilisation de la cette dernière en France.
2016
false
false
false
SFCTCV - Société Française de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire
France
français
recommandation par consensus
transplantation pulmonaire
perfusion

---
N1-VALIDE
Suicide. Connaître et prévenir : dimensions nationales, locales et associatives
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/2e_rapport_de_l_observatoire_national_du_suicide.pdf
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/164000091-suicide-connaitre-pour-prevenir-dimensions-nationales-locales-et-associatives
Dans ce deuxième rapport, l'Observatoire s'attache à mettre en lumière les données et les actions de prévention, menées à un niveau national comme local, par les pouvoirs publics comme par les associations. Il fait aussi le point sur les connaissances récentes concernant le rôle joué par les facteurs de risque et de protection du suicide. Il propose, enfin, les dernières statistiques disponibles et un suivi des recommandations énoncées dans le premier rapport. Celles-ci sont complétées par de nouvelles perspectives et pistes de réflexion
2016
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
La Documentation Française
France
français
suicide
suicide
rapport
facteurs de risque
France
suicide
mortalité
répartition par sexe
répartition par âge

---
N1-VALIDE
Maladies à caractère professionnel chez les chauffeurs - Résultats 2007-2012
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Travail-et-sante/2016/Maladies-a-caractere-professionnel-chez-les-chauffeurs
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Maladies+à+caractère+professionnel+chez+les+chauffeurs+-+Résultats+2007-2012+
Dans le cadre d’un questionnement régional relatif à des demandes de reconnaissances en maladies professionnelles (MP) chez des chauffeurs, le programme de surveillance des maladies à caractère professionnel (MCP) a été utilisé afin de quantifier les différents types de pathologies liées au travail (et non indemnisées) présentes chez les chauffeurs, et les comparer aux pathologies des salariés exerçant un autre métier.
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
Chauffeurs
conducteur de véhicule à moteur (métier)
véhicules motorisés
groupes professionnels
répartition par âge
répartition par sexe
troubles musculosquelettiques
maladies ostéomusculaires
Épuisement professionnel
maladies professionnelles
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
Enquête permanente sur les accidents de la vie courante (EPAC) Résultats 2010 en France métropolitaine
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-chroniques-et-traumatismes/2016/Enquete-permanente-sur-les-accidents-de-la-vie-courante-EPAC
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Enquête+permanente+sur+les+accidents+de+la+vie+courante+(EPAC)+Résultats+2010+en+France+métropolitaine+
Les accidents de la vie courante (AcVC) sont définis comme les « traumatismes non intentionnels » qui surviennent dans un cadre domestique (à la maison, ou dans ses abords immédiats) ou à l’extérieur (dans un magasin, sur un trottoir...), dans un cadre scolaire, lors d’une pratique sportive, etc. Cette définition exclut les accidents de la circulation et les accidents du travail.
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
accidents domestiques
information scientifique et technique
enquête santé
nourrisson
enfant
adolescent
sujet âgé
adulte
répartition par âge
répartition par sexe
France
equus caballus
cyclisme
chiens
chute sur ou d'une echelle
chute dans ou d'un escalier
porte

---
N1-VALIDE
Les suicides de gendarmes et policiers analyse 2016 : décennie 2006-2015
https://www.gendxxi.org/les-suicides-de-gendarmes-et-policiers-analyse-2016-decennie-2006-2015/#more-1508
https://www.gendxxi.org/wp-content/uploads/2016/01/Suicides-GN-PN-Analyse-2016-GendXXI.pdf
En 2015, 25 gendarmes et 45 policiers ont été victimes du suicide : ils sont 709 à avoir ainsi trouvé la mort, sur la décennie. Pour 2015 le taux de suicide s’élève à 26,3/100000 chez les gendarmes (en hausse) et 31,5/100000 chez les policiers (en baisse).
2016
false
false
false
GendXXI - Association professionnelle nationale des militaires de la gendarmerie du XXIème siècle
France
français
article de périodique
police
suicide

---
N1-VALIDE
Les femmes au coeur du risque cardiovasculaire
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Les+femmes+au+coeur+du+risque+cardiovasculaire
Santé cardiovasculaire des femmes : il faut œuvrer ensemble pour une prévention féminine individualisée Infarctus du myocarde chez la femme : évolutions des taux d’hospitalisation et de mortalité, France, 2002-2013 Comparaison des taux d’accidents vasculaires cérébraux entre les femmes et les hommes : apports des Registres de Dijon, Brest et Lille, 2008-2012 Les accidents vasculaires cérébraux de la personne jeune : une pathologie émergente chez la femme comme chez l’homme. Apports du Registre dijonnais des AVC (1985-2011) Tendances de long terme des consommations de tabac et d’alcool en France, au prisme du genre et des inégalités sociales Administration d’oestrogènes et risque de maladie veineuse thromboembolique chez les femmes : une revue des données actuelles Maladie veineuse thromboembolique pendant la grossesse et le post-partum, France, 2009-2014 L’effet des contraintes physiques du travail sur les maladies cardiovasculaires chez les femmes. Enquête Santé et itinéraire professionnel, vagues 2006 et 2010, France.
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
santé des femmes
infarctus du myocarde
hospitalisation
accident vasculaire cérébral
répartition par sexe
Usage de tabac
Fumer
consommation d'alcool
alcoolisme
thromboembolisme veineux
période du postpartum
grossesse
Complications cardiovasculaires de la grossesse
adulte
oestrogènes
thromboembolisme veineux
Appréciation des risques
maladies cardiovasculaires
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
La prévention des risques professionnels. Les mesures mises en œuvre par les employeurs publics et privés
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/la-prevention-des-risques-professionnels-les-mesures-mises-en-oeuvre-par-les
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2016-013.pdf
Près de 60 % des employeurs publics et privés ont pris des mesures de prévention des risques professionnels en 2013. Ces mesures n’ont pas toujours fait suite à une démarche formalisée d’évaluation des risques pour la santé et la sécurité de leurs salariés puisque seuls 46 % des employeurs ont élaboré ou mis à jour un document unique d’évaluation des risques professionnels, pourtant obligatoire pour toutes les entreprises depuis 2001.
2016
false
false
false
Ministère du Travail
France
français
article de périodique
exposition professionnelle
risque
Appréciation des risques
risques psychosociaux
travail
exposition professionnelle
médecine du travail

---
N1-SUPERVISEE
Surveillance de la consommation des antibiotiques - Réseau ATB-Raisin
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Surveillance+de+la+consommation+des+antibiotiques+-+Réseau+ATB-Raisin
La surveillance de la consommation des antibiotiques (ATB) ATB-Raisin participe au bon usage des ATB. Les objectifs sont de permettre à chaque établissement de santé (ES) de décrire et d’analyser ses consommations par rapport à un ensemble comparable et de les confronter aux données de résistance bactérienne. Les ATB à visée systémique de la classe J01 de la classification Anatomical Therapeutic Chemical (ATC), la rifampicine, les imidazolés per os et la fidaxomicine, ainsi que les antifongiques à visée systémique de la classe J02, dispensés en hospitalisation complète, ont été exprimés en nombre de doses définies journalières (DDJ) et rapportés à l’activité selon les recommandations nationales et de l’Organisation mondiale de la santé (système ATC-DDD, 2014). Des données de résistance ont été collectées pour sept couples bactérie/antibiotique.
2016
false
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
utilisation médicament
surveillance de la santé publique
antibactériens

---
N1-VALIDE
Évaluation des retombées de la mise en œuvre du guide d’usage optimal sur l’autosurveillance glycémique chez les adultes atteints de diabète de type 2 non traités par l’insuline
http://www.inesss.qc.ca/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=436&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fpublications%252Fpublications.html&cHash=ae1fbb20e27bc600792e7a341e1519b0
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/MaladiesChroniques/INESSS_Evaluation_mise_en_oeuvre_GUO_ASG.pdf
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/MaladiesChroniques/INESSS_Portraitusage_bandelettes_GUO_ASG.pdf
En décembre 2013, l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a publié un guide d’usage optimal (GUO) sur l’autosurveillance de la glycémie (ASG). Afin de documenter l’effet de ce GUO, l’INESSS a : dressé un portrait de l’usage des bandelettes d’ASG facturées au régime public d’assurance médicaments du Québec (RPAM) avant et après sa publication; entrepris une mesure de ses retombées en ce qui touche à l’évaluation des efforts de diffusion, à l’ampleur de la sensibilisation, à l’adoption, à l’appropriation et à l’utilisation des recommandations par les professionnels de la santé.
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
enquête santé
autosurveillance glycémique
diabète de type 2
adulte
évaluation technologique
autosurveillance glycémique

---
N1-VALIDE
Alimentation des nourrissons pendant leur première année de vie - Résultats de l’étude Epifane 2012-2013
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Alimentation+des+nourrissons+pendant+leur+première+année+de+vie+-+Résultats+de+l’étude+Epifane+2012-2013+
Dans le cadre de la mise en place d’un système national de surveillance de l’alimentation des enfants durant leur première année de vie, l’étude Epifane (Épidémiologie en France de l'alimentation et de l'état nutritionnel des enfants pendant leur première année de vie) a été réalisée, en 2012-2013, sur un échantillon de 3 368 couples mère-enfant recrutés dans 136 maternités tirées au sort en France métropolitaine. Les mères étaient interrogées à la maternité et à 1, 4, 8 et 12 mois. Outre la description des données d’inclusion et de l’attrition au cours du suivi, ce rapport fournit, pour la première fois au niveau national, un ensemble complet d’indicateurs sur l’alimentation des nourrissons. Ces indicateurs portent sur l’alimentation lactée (allaitement maternel, utilisation des préparations pour nourrissons, choix des mères) et sur la diversification alimentaire (quantités et fréquences de consommation des différents types d’aliments). Parmi les enfants allaités à la maternité (74 %), la durée médiane de l’allaitement maternel était de 15 semaines. À 6 mois, seul un enfant sur quatre était encore allaité. Plus de la moitié des enfants (54 %) débutait la diversification entre 4 et 6 mois. Les résultats de l’étude Epifane soulignent la nécessité de promouvoir l’allaitement maternel et d’encourager sa poursuite, si possible jusqu’à 6 mois, comme le recommande le Programme national nutrition santé (PNNS). Concernant la diversification alimentaire, si globalement, les mères suivaient relativement bien les recommandations, les résultats montrent que certains aliments mériteraient de faire l’objet de messages spécifiquement adaptés.
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
enquête santé
préparation pour nourrissons
nourrisson
Allaitement naturel

---
N1-VALIDE
Appli Assistant Air
https://www.maaf.fr/assurances/fr/p_78494/application-assistant-air
https://itunes.apple.com/fr/app/assistant-air/id534260556?mt=8
MAAF met à votre disposition une application qui regroupe des fonctionnalités pratiques pour mieux vous informer sur la qualité de l'air : assistant-air Consulter le niveau de pollution des villes en Europe, Consulter les niveaux des pollens en France, Consulter les prévisions météo jusqu'à 3 jours en France, Créer des alertes pour vos villes favorites afin d'être informé dès que la pollution ou les pollens auxquels vous êtes sensibles, dépassent un seuil critique, Obtenir des conseils selon le niveau de pollution ou de pollen, Découvrir comment mieux agir sur votre santé et votre environnement, Trouver des réponses à vos questions sur la pollution et les pollens.
false
false
false
MAAF - Mutuelle d'assurance des artisans de France
France
français
application mobile
polluants atmosphériques
pollution de l'air
pollen
Europe
France
villes

---
N1-SUPERVISEE
Erreurs médicamenteuses chez les personnes âgées de plus de 60 ans institutionnalisées en Aquitaine-Poitou-Charentes
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/erreurs-medicamenteuses-chez-les-personnes-agees-de-plus-de-60-ans-institutionnalisees-en-aquitaine-poitou-charentes
Les erreurs médicamenteuses dans les établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes (ÉHPAD) sont nombreuses. Dans ces établissements, le personnel infirmier prépare les médicaments prescrits, et les Centres Antipoison et de Toxicovigilance (CAPTV) sont souvent appelés à la suite de la survenue d’erreurs médicamenteuses chez les résidents de ces établissements. L’objectif de l’étude présentée ici était de décrire les causes des erreurs médicamenteuses les plus fréquentes survenant dans les ÉHPAD à partir des dossiers de l’année 2014 du CAPTV de Bordeaux (Aquitaine-Poitou-Charentes). Au cours de cette année, ce CAPTV a été interrogé en ce qui concerne 14 142 personnes dont 10 % avaient 60 ans ou plus. Parmi tous ces cas, la proportion de personnes institutionnalisées et victimes d’une erreur médicamenteuse était de 0,5 %, et, sur la totalité des patients victimes d’une erreur médicamenteuse, 21 % étaient âgés de 90 ans et plus. Un seul décès a été noté, et 9 % des patients étaient symptomatiques. Parmi les causes de l’erreur médicamenteuse se trouve : une erreur de préparation du pilulier, une erreur d’administration du traitement et une erreur de transcription ou de compréhension de l’ordonnance dans, respectivement, 38 %, 45 % et 3 % des cas. Cette erreur médicamenteuse repose sur trois facteurs essentiels : la prescription, la préparation et la délivrance. Pour limiter ces erreurs, le pharmacien d’officine, contribuant à la qualité et à l’adéquation de la prise en charge médicamenteuse des résidents, devrait donc être sollicité plus fréquemment pour approvisionner en médicaments les établissements de soins et les établissements médico-sociaux dont font partie les ÉHPAD.
2016
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
établissements de soins de long séjour
Erreurs de médication
événements indésirables associés aux soins
Erreurs de médication
sujet âgé

---
N1-VALIDE
Utilisation de la cigarette électronique et du tabac : premières données de la cohorte Constances, France, 2014
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Utilisation+de+la+cigarette+électronique+et+du+tabac+%3A+premières+données+de+la+cohorte+Constances,+France,+2014
Les résultats présentés, issus de la cohorte Constances, décrivent la prévalence de l’usage du tabac et de la E-cig selon les principales caractéristiques sociodémographiques et de santé des participants, ainsi que les trajectoires d’usage sur un an, en relation avec le tabagisme et l’arrêt du tabac.
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
prévalence
Dispositifs électroniques d'administration de nicotine
Fumer

---
N1-VALIDE
Évaluation des risques sanitaires liés au travail de nuit
https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-confirme-les-risques-pour-la-sant%C3%A9-li%C3%A9s-au-travail-de-nuit
https://www.anses.fr/fr/system/files/AP2011SA0088Ra.pdf
L’Anses a été saisie pour évaluer les risques sanitaires pour les professionnels exposés à des horaires atypiques, en particulier au travail de nuit, régulier ou non. Cette expertise met en évidence des risques avérés de troubles du sommeil, de troubles métaboliques, et des risques probables cancérogènes, de troubles cardiovasculaires et de troubles psychiques chez les travailleurs concernés. Les enquêtes sur les conditions de travail réalisées auprès de salariés en horaires de nuit indiquent généralement des facteurs de pénibilité physique et des contraintes de travail plus présents.
2016
false
false
true
ANSES
France
français
recommandation
la nuit
tolérance à l'horaire de travail
exposition professionnelle
Appréciation des risques
troubles du rythme circadien du sommeil
France
travail
tolérance à l'horaire de travail
tumeurs
maladies cardiovasculaires
exposition professionnelle
troubles du sommeil par somnolence excessive
éveil
cognition
fatigue
troubles mentaux
diabète de type 2
obésité
syndrome métabolique X
tumeurs du sein
tumeurs de la prostate
tumeurs de l'ovaire
tumeurs du poumon
tumeurs colorectales
tumeurs du pancréas
accidents du travail
Accidents de la route
travailleur de l'équipe de nuit (constatation)
Travail nocturne

---
N1-VALIDE
Cartes de la mortalité prématurée toutes causes, période 2008-2011
http://www.orsnpdc.org/documents/carte-de-la-mortalite-prematuree-toutes-causes-periode-2008-2011/
http://www.orsnpdc.org/wp-content/uploads/2016/01/Mortalit%C3%A9-Pr%C3%A9ma-tts-causes08-11.pdf
La mortalité prématurée toutes causes est comparativement plus importante dans les territoires du Nord – Pas-de-Calais qu’ailleurs en France et la déclinaison au niveau des zones d’emploi pour la période 2008-2011 est le reflet de cette situation régionale qui concerne aussi bien les hommes que les femmes. Exception faite de la zone d’emploi de Flandre-Lys, proche de la moyenne nationale, et dans une moindre mesure de celle de Lille, la surmortalité prématurée des territoires de la région est comprise entre 19 et 68%, ce qui les place au fond du classement national des zones d’emploi de France métropolitaine. Cette surmortalité prématurée se prolonge sur les zones d’emploi du nord de l’ancienne région Picardie
2016
false
false
false
ORS Nord - Pas-de-Calais
France
français
information scientifique et technique
mortalité prématurée
répartition par sexe
France

---
N1-VALIDE
Directives anticipées, représentant thérapeutique et mandat pour cause d'inaptitude : connaissance, utilisation et perception chez les personnes âgées
https://www.iumsp.ch/fr/rds/263
http://www.iumsp.ch/Publications/pdf/rds263_fr.pdf
Malgré une utilisation encore très faible, cette étude révèle un intérêt marqué de la population âgée vivant à domicile pour les dispositions du droit de protection de l'adulte. Elle indique également le besoin d'une communication par étapes auprès du public afin de susciter un processus de maturation qui semble nécessaire avant d'avoir recours à des dispositions formelles. Cette étude montre aussi que les médecins de famille devraient être sensibilisés à ces questions et soutenus dans leur rôle d'interlocuteurs privilégiés. Sur la base de ces résultats, des recommandations sont émises en fin de rapport
http://dx.doi.org/10.16908/issn.1660-7104/263
2016
false
false
false
IUMSP - Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Suisse
français
enquête santé
directives anticipées
sujet âgé
Suisse

---
N1-VALIDE
Maladie d’Alzheimer et démences apparentées
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/bulletin-epidemiologique-hebdomadaire-20-septembre-2016-n-28-29-maladie-d-alzheimer-et-demences-apparentees
Maladie d’Alzheimer : l’enjeu des données épidémiologiques; Évolution temporelle des démences : état des lieux en France et à l’international; Connaissances, attitudes et état de santé des proches aidants de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer dans les DOM. Résultats du Baromètre santé DOM 2014; Peut-on estimer la prévalence de la maladie d’Alzheimer et autres démences à partir des bases de données médico-administratives ? Comparaison aux données de cohortes populationnelles; Quelles sont les conséquences de l’aide apportée par les proches aux personnes souffrant de maladies neurodégénératives ?; La dépendance dans la vie quotidienne comme prédicteur de démence : synthèse de résultats obtenus à partir de données françaises.
2016
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
maladie d'Alzheimer
démence
France
maladies neurodégénératives
aidants
aidants
diagnostic précoce
démence

---
N1-VALIDE
Conférence Nationale d’Echographie Obstétricale et Foetale - L'échographie de dépistage prénatal
Rapport, Annexes et Planches silhouettes
http://www.ordre-sages-femmes.fr/wp-content/uploads/2015/10/Rapport-CNEOF-2016.pdf
http://www.ordre-sages-femmes.fr/wp-content/uploads/2015/10/Rapport-CNEOF-2016-Annexes.pdf
http://www.ordre-sages-femmes.fr/wp-content/uploads/2015/10/Rapport-CNEOF-2016-Planches-silhouettes.pdf
L’échographie foetale est une composante majeure du dispositif de soins en périnatalité. En effet, elle est souvent le seul examen permettant de repérer un risque, une pathologie, ou de surveiller la grossesse lorsqu’une pathologie a été reconnue.
2016
false
false
false
false
CNOS - Conseil National de l'Ordre des Sages-femmes
France
français
information scientifique et technique
échographie prénatale
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
échographie prénatale
formation continue
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Reprise de la conduite automobile après une lésion cérébrale acquise non évolutive
http://www.sofmer.com/download/sofmer/RCALC_synthese.pdf
http://www.sofmer.com/download/sofmer/RCALC_reco.pdf
http://www.sofmer.com/download/sofmer/RCALC_argumentaire.pdf
http://www.ifsttar.fr/ressources-en-ligne/lactualite-ifsttar/toute-lactualite/fil-info/article/reprise-de-la-conduite-automobile-apres-une-lesion-cerebrale-acquise-non-evolutive/
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2590287/fr/label-de-la-has-reprise-de-la-conduite-automobile-apres-lesion-cerebrale-acquise-non-evolutive
La conduite automobile est une activité essentielle à l’autonomie, l’inclusion et la participation sociétale. Si elle facilite l’insertion professionnelle et donne un sentiment de liberté, cette activité est cependant complexe car elle mobilise de nombreuses fonctions motrices, sensitives , sensorielles et cognitives et/ou comportementales. En France, près de 300000 personnes par an sont nouvellement victimes de lésions cérébrales non évolutives (traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, encéphalite, anoxie cérébrale, méningo-encéphalite ...) qui peuvent toucher une ou plusieurs fonctions (sensorielles, sensitives, motrices, cognitives et/ou comportementales) nécessaires à l’activité de conduite automobile . Comment ces personnes peuvent - elles reprendre la conduite automobile tout en étant en phase avec les objectifs de sécurité routière ?
2016
false
true
true
false
SOFMER - Société Française de Médecine Physique et de Réadaptation
HAS - Haute Autorité de Santé
France
335. Accidents vasculaires cérébraux
français
recommandation
conduite automobile
traumatismes cranioencéphaliques
accident vasculaire cérébral
encéphalite
méningoencéphalite
hypoxie cérébrale
Accidents de la route
conduite automobile
cognition
algorithme

---
N1-VALIDE
Performance de la mammographie dans le dépistage organisé des cancers du sein - Complément année 2012 et 1er semestre 2013
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Performance-de-la-mammographie-dans-le-depistage-organise-des-cancers-du-sein-Complement-annee-2012-et-1er-semestre-2013
http://www.e-cancer.fr/content/download/135397/1667991/file/Performance-mammographie-depistage-organise-cancers-sein_2015.pdf
L’objectif de ce document est de décrire les résultats d’une nouvelle vague d’enquête portant sur les mammographies effectuées en 2012 et au premier semestre 2013. Cette 5e vague d’enquête a cherché, en complément, à documenter les variations potentielles de performance des marques de systèmes numériques DR. Les résultats sont présentés en fonction des types de technologies et en fonction des marques (non anonymisées) de systèmes CR et DR.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
enquête santé
évaluation de programme
mammographie
Dépistage de masse
tumeurs du sein
tumeurs du sein
tumeurs du sein

---
N1-SUPERVISEE
Les appels au Centre antipoison du Québec : les demandeurs et les types d’exposition
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/les-appels-au-centre-antipoison-du-quebec-les-demandeurs-et-les-types-d-exposition
De 2008 à 2014, le Centre antipoison du Québec (CAPQ) a comptabilisé en moyenne 45 300 appels par année pour des intoxications. La plupart des appels proviennent du public et concernent de très jeunes enfants (c’est-à-dire les 0 à 4 ans). Un peu plus de 20 % des appels au CAPQ sont effectués par des professionnels du réseau de la santé et des services sociaux. L’analyse descriptive des appels provenant des professionnels indique une légère hausse des taux annuels de 2010 à 2014, alors que les taux annuels d’appels du public diminuent constamment depuis une dizaine d’années. Une analyse complémentaire met en exergue que la complexité des appels reçus par le CAPQ provenant des professionnels est en augmentation pour la même période. Par ailleurs, les résultats des analyses concernant les appels relatifs à une exposition volontaire permettent de déceler une tendance à la hausse de ces taux d’appels de 2011 à 2014. De même, les taux annuels d’appels relatifs à des erreurs thérapeutiques augmentent depuis une dizaine d’années au Québec. Les appels au CAPQ concernant les intoxications sont riches et pourraient être mieux utilisés pour la surveillance et la protection de la santé publique. Des analyses complémentaires sont suggérées afin de renforcer l’usage de ces données dans le réseau de santé publique.
2015
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
centres antipoison
intoxication
intoxication
exposition environnementale
intoxication
intoxication
Centres d'appels
Québec
centres antipoison

---
N1-VALIDE
Etude épidémiologique des tentatives de suicide prises en charge aux urgences du Centre Hospitalier Territorial de Nouméa entre 2010 et 2014 : comparaison avec une étude similaire menée dans les Côtes-d’Armor
http://dune.univ-angers.fr/documents/dune3477
L’objectif de cette étude était d’évaluer les caractéristiques des tentatives de suicide en Nouvelle-Calédonie, et de comparer ces résultats avec ceux d’une étude similaire réalisée en France métropolitaine.
2015
false
false
false
DUNE - Dépôt Universitaire Numérique des Etudiants - Université d'Angers
France
français
thèse ou mémoire
Nouvelle-Calédonie
tentative de suicide

---
N1-SUPERVISEE
Erreurs médicamenteuses chez les personnes de plus de 60 ans en institution : données du Centre Antipoison et de ToxicoVigilance de Bordeaux en 2014 et prévention
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01196366
Le médicament est un élément essentiel dans le parcours de soins, particulièrement auprès des personnes âgées placées en institution (EHPAD ou foyer d’accueil spécialisé). Son utilisation requiert la compétence de professionnels soucieux de prévenir et d’éviter les erreurs médicamenteuses. Cette thèse propose un inventaire des étapes pouvant être à l’origine des erreurs médicamenteuses dans les différentes étapes du circuit du médicament, lors de la remise en question en interne des professionnels une fois l’erreur médicamenteuse découverte, et un travail sur les dossiers enregistrés au Centre AntiPoison et de ToxicoVigilance de Bordeaux pendant sur l’année 2014
2015
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
sujet âgé
centres antipoison
Erreurs de médication

---
N1-VALIDE
ONDPS
Observatoire national de la démographie des professions de santé
http://social-sante.gouv.fr/ministere/acteurs/instances-rattachees/article/ondps-observatoire-national-de-la-demographie-des-professions-de-sante
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/154000817-observatoire-national-de-la-demographie-des-professions-de-sante-rapport-2015
Rapport 2015 Dans ce rapport, l’ONDPS poursuit son analyse de la régulation des professionnels de santé en France (cf. rapport 2013-2014), notamment celle des étudiants en médecine, telle qu’elle s’opère cette fois au moment des Épreuves classantes nationales (ECN) et deux ans plus tard, au moment des inscriptions définitives après exercice du droit au remords et du changement de préchoix. Pour ce faire, l’Observatoire a fondé son travail sur l’information et l’expérience acquises depuis 2011 : en effet, chaque année, l’une de ses missions consiste à proposer aux ministres de la santé et de l’enseignement supérieur le nombre de postes d’internes en médecine à ouvrir par spécialité et subdivision. Certains des constats dressés depuis 2004 par région et spécialité devraient pouvoir éclairer les décisions futures.
2015
false
false
N
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
agence gouvernementale
rapport
personnel de santé
professions de santé
démographie
personnel de santé
professions de santé

---
N1-SUPERVISEE
Indicateur de mesure de satisfaction des patients hospitalisés (I-SATIS)
http://social-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/qualite-des-soins-et-pratiques/securite/indicateurs-de-qualite-des-soins/article/indicateur-de-la-satisfaction-des-patients-hospitalises-i-satis
L’indicateur de mesure de la satisfaction des patients hospitalisés, I-SATIS, est le premier indicateur de résultat généralisé : dès 2014, tous les établissements de santé exerçant une activité MCO vont recueillir cet indicateur et les résultats nationaux seront disponibles en novembre 2014 sur le site du ministère chargé de la santé. Pour la campagne 2014, il n’y aura pas de diffusion publique des résultats individuels des établissements de santé.
2015
false
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
Satisfaction des patients
indicateurs qualité santé
étude évaluation
patients hospitalisés
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Donneurs potentiels d'organes dans les hôpitaux du Québec
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2015-03-01-fr-donneurs-potentiels-organes-hopitaux-du-quebec.pdf
2015
false
false
N
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
français
donneurs de tissus
Québec
donneurs de tissus
hôpitaux
collecte de données
cause de décès
consentement libre et éclairé
acquisition d'organes et de tissus
rapport
graphique
tableau
formulaire
recommandation
étude comparative

---
N1-SUPERVISEE
Statistiques sur les lésions attribuables au stress en milieu de travail
http://www.csst.qc.ca/publications/300/Pages/DC_300_321.aspx
Cette publication vise à documenter les lésions attribuables au stress en milieu de travail sous les aspects administratif, médical et socio-économique, dans un souci de qualité et d’uniformité des informations transmises sur le sujet. Les données qu’elle contient sont tirées des banques informationnelles de la CSST.
2015
false
true
false
CSST - Commission de la Santé et de la Sécurité au Travail
Canada
information scientifique et technique
exposition professionnelle
stress psychologique
stress psychologique
stress psychologique
stress psychologique
stress psychologique
Stress professionnel
blessures professionnelles
lieu de travail

---
N1-SUPERVISEE
Les risques professionnels par secteurs - Enquête Sumer 2010
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/synthese-stat-synthese-eval/article/les-risques-professionnels-par-secteurs
La nomenclature d’activités française est la nomenclature statistique nationale d’activités utilisée par l’Insee dans ses enquêtes. La nomenclature agrégée a été développée pour les besoins de l’analyse économique et la diffusion, tout en favorisant les comparaisons internationales. Ce numéro de Synthèse Stat’ décrit, au travers de fiches, les principales expositions professionnelles des salariés pour chaque secteur d’activité (selon la nomenclature d’activités agrégée - A 38, 2008).
2015
false
false
false
false
Ministère du Travail
rapport
facteurs de risque
exposition professionnelle
exposition professionnelle
professions

---
N1-SUPERVISEE
Les risques professionnels par métiers
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/synthese-stat-synthese-eval/article/les-risques-professionnels-par-metiers
La nomenclature des familles professionnelles (Fap) rapproche le répertoire opérationnel des métiers et des emplois (Rome) utilisé par Pôle emploi, des professions et catégories socioprofessionnelles (PCS), utilisées par l’Insee dans ses enquêtes. Ce numéro de Synthèse Stat’ décrit, au travers de fiches, les principales expositions professionnelles des salariés pour chaque Fap (ou regroupement de Fap) de la nomenclature en 87 postes.
2015
false
false
false
false
Ministère du Travail
France
rapport
exposition professionnelle
exposition professionnelle
facteurs de risque
professions

---
N1-SUPERVISEE
Suicide en lien avec le travail
http://www.inrs.fr/risques/suicide-travail/ce-qu-il-faut-retenir.html
Un suicide ou une tentative de suicide constitue une situation d’urgence à gérer dans l’entreprise, notamment si l’acte suicidaire s’est produit sur le lieu du travail : appel des secours spécialisés, protection des collègues confrontés à la scène de l’acte suicidaire, dissimulation visuelle des lieux où la scène s’est déroulée, information de la famille, etc.
2015
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
exposition professionnelle
suicide
travail
suicide
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Les expositions aux risques professionnels - Les ambiances et contraintes physiques - Enquête Sumer 2010
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/synthese-stat-synthese-eval/article/les-expositions-aux-risques-professionnels-les-ambiances-et-contraintes
Ce numéro de Synthèse.Stat’ décrit, au travers de fiches, les expositions professionnelles des salariés aux différents types de contraintes physiques. Pour chacune des contraintes sont fournis des éléments descriptifs de la population exposée : catégorie socioprofessionnelle, sexe, tranche d’âge, taille et activité économique de l’établissement employeur et famille professionnelle
2015
false
false
false
false
Ministère du Travail
France
français
exposition professionnelle
enquête santé
professions
répartition par âge
répartition par sexe
bruit au travail
exposition aux intemperies autres
Basse température
Température élevée
humidité
effets des rayonnements
rayonnement ionisant
rayonnement non ionisant
lasers
environnement contrôlé
climatisation
terminaux informatiques
Vision
manutentionnaire
posture
marche à pied
genou
bras
vibration
conduite automobile

---
N1-SUPERVISEE
La recherche documentaire, c’est un outil. Comme mon stéthoscope !
https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01115706
L'utilisation du stéthoscope est de pratique plus que courante chez les médecins quelle que soit leur spécialité. Mais combien d'entre eux utilisent la recherche documentaire, combien utilisent un des outils phare de la recherche documentaire qu'est « PubMed ». Ne pouvant faire un état des lieux national, nous avons posé la question à l'ensemble des internes de médecine générale (IMG) du CHU de Clermont-Ferrand en 2012. Les résultats sont surprenants concernant la demande de formation.
2015
false
true
false
HAL Archives ouvertes
français
article de périodique
comportement de recherche d'information
PubMed
bases de données comme sujet
bases de données comme sujet
médecins
bibliothécaire
étudiant médecine

---
N1-SUPERVISEE
Détection des virus respiratoires et entériques en milieu hospitalier - Une étude pilote
http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-detection-virus-respiratoires-enteriques-milieu-hospitalier-r-861.html
Selon l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), les infections nosocomiales constituent une cause majeure de complication des soins de santé avec comme impacts, une augmentation de la mortalité et de la morbidité, une prolongation de l’hospitalisation et une majoration importante des coûts de santé. Ces infections représentent la quatrième cause de mortalité au Canada et sont à l’origine d’un grand nombre de lésions professionnelles.
2015
false
true
false
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
français
rapport
Maladie iatrogène
norovirus
Pollution de l'air intérieur
orthomyxoviridae
service hospitalier d'urgences
hôpitaux
Pollution de l'air intérieur
transmission de maladie infectieuse

---
N1-SUPERVISEE
Surveillance des maladies à caractère professionnel en Auvergne : quinzaines 2013, évolution 2011-2013
http://www.ors-auvergne.org/travaux-etudes/surveillance-maladies-a-caractere-professionnel-auvergne-quinzaines-2013-evolution-2011-2013/
La déclaration des maladies à caractère professionnel (MCP) est une obligation pour tout docteur en médecine (article L.461-6 du code de la Sécurité Sociale). Les maladies à caractère professionnel sont toutes les maladies ou symptômes susceptibles d’être d’origine professionnelle et non réparés au titre des maladies professionnelles.
2015
false
false
false
ORS Auvergne
France
français
rapport
France
médecine du travail
maladies professionnelles
maladies professionnelles
maladies professionnelles
maladies ostéomusculaires
stress psychologique
exposition professionnelle
maladies professionnelles

---
N1-SUPERVISEE
Situation de la contraception en France
http://www.campus-umvf.cnge.fr/spip.php?article70
La France se trouve dans une situation paradoxale : en dépit d’une diffusion et utilisation massive de méthodes de contraception médicales efficaces, le taux de grossesses non désirées reste élevé. Ainsi, environ un tiers des grossesses intervient alors qu’elles n’étaient pas prévues. D’après le Baromètre santé 2010 de l’Inpes, 90,2 % des femmes sexuellement actives au cours des 12 derniers mois, non stériles, ayant un partenaire homme, non enceintes et ne cherchant pas à avoir un enfant utilisent une méthode de contraception.
2015
true
false
false
false
Campus de Médecine générale
France
français
contraceptifs
interruption légale de grossesse
contraceptifs post-coïtaux
contraceptifs post-coïtaux
contraceptifs post-coïtaux
article de périodique
rapport
613.94 - Contrôle des naissances, procréation médicalement assistée
contraception
France

---
N1-VALIDE
Conditions du développement de la chimiothérapie en hospitalisation à domicile
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1696038/fr/conditions-du-developpement-de-la-chimiotherapie-en-hospitalisation-a-domicile
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2018410/fr/conditions-du-developpement-de-la-chimiotherapie-en-hospitalisation-a-domicile-rapport
A partir de l’analyse de la littérature, des bases de données tarifaires et de cinq monographies de sites d’HAD réalisées, la HAS a dressé un certain nombre de constats relatifs aux modalités d’organisation de la chimiothérapie en HAD. Elle formule 18 recommandations destinées au décideur (DGOS, ARS, HAD et établissements prescripteurs). Elles sont déclinées au niveau national, régional et local et portent sur le périmètre et la nature de l’activité de chimiothérapie à développer en HAD, le renouvellement de la politique tarifaire, l’amélioration de la prise en charge et les traitements.
2015
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
291. Traitement des cancers : chirurgie, radiothérapie, traitements médicaux des cancers (chimiothérapie, thérapies ciblées, immunothérapie). La décision thérapeutique pluridisciplinaire et l'information du malade
français
antinéoplasiques
tumeurs
évaluation économique
antinéoplasiques
hospitalisation à domicile
hospitalisation à domicile
France
carte géographique
analyse coût-bénéfice
hospitalisation à domicile
rôle professionnel
azacitidine
administration par voie orale
Préférence des patients
Adhésion au traitement médicamenteux
recommandation de santé publique
recommandation pour la politique de santé
bortézomib

---
N1-SUPERVISEE
Baromètre santé environnement en Bretagne - Re sultats 2014 - E volution 2007- 2014
http://orsbretagne.typepad.fr/BAROMETRE-SANTE-ENVIRONNEMENT-BRETAGNE-2014.pdf
La construction d’une culture santé environnement avec les habitants de la région est l’un des objectifs prioritaires que partagent les services de l’État, l’Agence régionale de santé et le Conseil régional en Bretagne au sein du programme régional santé environnement (PRSE) 2011-2015. Plusieurs actions ont été engagées, en lien avec les partenaires, pour informer et sensibiliser les populations afin de permettre à chacun d’opérer des choix en faveur d’un environnement respectueux de sa propre santé.
2015
false
false
false
ORS Bretagne
France
français
rapport
France
pollution de l'environnement
monoxyde de carbone
radon
pollution de l'air
produits domestiques
aliments
eau de boisson
jeune adulte
adulte
bruit
Téléphones portables
pollution de l'eau
santé environnementale

---
N1-VALIDE
Vaccinations : attitudes et pratiques des médecins généralistes
http://drees.social-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/vaccinations-attitudes-et-pratiques-des-medecins-generalistes
http://drees.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er910.pdf
Depuis près de deux siècles, la vaccination est un mode de prévention essentiel des maladies infectieuses et a largement contribué à diminuer la mortalité et la morbidité qui leur sont associées. Les médecins généralistes jouent un rôle pivot dans la vaccination de la population en France. La quasi-totalité des médecins interrogés dans le cadre du panel de médecins généralistes de ville sont favorables à la vaccination en général, et la très grande majorité font confiance aux sources officielles (autorités et agences sanitaires).
2015
false
false
false
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
français
vaccination
vaccins
médecins généralistes
enquête santé
confiance
risque
information en santé des consommateurs
pratique professionnelle
médecine générale
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
Avis sur les centres de jour en soins palliatifs
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Geriatrie/INESSS-Avis_CentresdeJour_SoinsPalliatifs.pdf
Au Québec, les soins palliatifs peuvent être dispensés au domicile du patient, dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée, dans les centres hospitaliers et dans les maisons de soins palliatifs. Dans certains pays, dont le Canada, des soins et services en centres de jour sont parfois offerts en complément aux soins palliatifs à domicile. Afin d'être mieux outillée pour prendre la décision de déployer au Québec des CJSP au sein du réseau de la santé et des services sociaux, la Direction générale des services de santé et médecine universitaire du Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a demandé l’expertise de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS).
2015
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
recommandation pour la politique de santé
soins de jour
soins palliatifs
centre de jour
établissements de soins palliatifs
étude évaluation
Belgique
Québec
Canada
soins terminaux
malades en phase terminale

---
N1-SUPERVISEE
Suicides et tentatives de suicides à La Réunion
http://www.ors-reunion.org/IMG/file/tableaux_bord/TDB_Suicides_2015.pdf
La crise suicidaire peut être représentée comme la trajectoire qui va du sentiment péjoratif d'être en situation d'échec à l'impossibilité d'échapper à cette impasse, avec l'élaboration d'idées suicidaires de plus en plus prégnantes et envahissantes jusqu'à l'éventuel passage à l'acte qui ne représente qu'une des sorties possibles de la crise, mais lui confère sa gravité.
2015
false
false
false
ORS Réunion
France
français
information scientifique et technique
suicide
suicide
tentative de suicide
Réunion

---
N1-VALIDE
L’excès d’hygiène protège-t-il des allergies ?
https://lejournal.cnrs.fr/articles/lexces-dhygiene-protege-t-il-des-allergies
En mesurant la quantité de moisissures, bactéries et acariens dans les chambres de 3193 bébés, une étude vient de livrer une carte de France de la pollution intérieure. Objectif : découvrir si celle-ci provoque asthme et autres allergies respiratoires chez les jeunes enfants.
2015
false
false
false
CNRS Le journal
France
français
article de périodique
Pollution de l'air intérieur
France
carte géographique
enfant
hypersensibilité
asthme

---
N1-VALIDE
Les autopsies médico-scientifiques sont indispensables au progrès médical
http://www.academie-medecine.fr/les-autopsies-medico-scientifiques-sont-indispensables-au-progres-medical/
http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2015/04/Rapport-Autopsies-ANM-2015-3.pdf
L’autopsie médico-scientifique (distincte de l’autopsie médico-légale et du don d’organe ou de tissu à la science ou à visée thérapeutique) est en voie de disparition en France chez l’adulte et l’enfant. L’utilité de cet acte, comme celle de la foetopathologie bien plus largement pratiquée, est pourtant incontestable pour la santé publique et l’épidémiologie: il révèle un nombre non négligeable d’erreurs diagnostiques, parfois majeures et multiples ayant échappé aux techniques d’investigation les plus modernes; il est nécessaire au diagnostic de certaines maladies et à certaines recherches… L’Académie nationale de Médecine rappelle les dispositions réglementaires qui en garantissent l’éthique. Elle analyse les causes de sa désaffection: réglementation parfois mal adaptée, tabous sociologiques, raisons religieuses erronées, croyance tant des médecins que des familles en l’infaillibilité des techniques modernes de diagnostic ante-mortem qui contraste, dans une société imprégnée de multiples cultures, avec la remise en question du pouvoir médical et la crainte de poursuites judiciaires. S’y ajoutent le coût de l’autopsie, des techniques modernes qui doivent lui être associées et de la mise aux normes des salles d’examen. L’Académie nationale de Médecine rappelle enfin la raréfaction des spécialistes de cette pratique et son absence du cursus d’enseignement médical. Elle préconise six mesures susceptibles de remédier à cette situation.
2015
false
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
autopsie
autopsie
autopsie
autopsie
France
rapport
carte géographique
recommandation

---
N1-VALIDE
Rapport d'activité 2014 de l'observatoire des risques médicaux - Années 2008 à 2013
http://www.oniam.fr/medias/uploads/ORM/Rapport_ORM_2014__2008-2013__V2.1_16_01_2015.pdf
Ce sixième rapport concernant les années 2008 à 2013 dresse le tableau de plus de 8 600 dossiers d'accidents médicaux dont le montant global de préjudice (indemnités versées à la victime plus prise en charge des tiers-payeurs) a été égal ou supérieur à 15.000 et clôturés durant une période de six ans allant de 2008 à 2013. L’année 2007 a été retirée afin d’éviter d’avoir une base de données trop importante.
2015
false
false
false
ONIAM - Office National d’Indemnisation des Accidents Médicaux, des Affections Iatrogènes et des Infections Nosocomiales
France
français
rapport annuel
erreurs médicales
erreurs médicales
évaluation économique
indemnités compensatoires

---
N1-VALIDE
Directives préalables - Sondage auprès de patients en soins primaires
http://www.cfp.ca/content/61/4/e219.full
Objectif Établir la prévalence de patients dotés de directives préalables dans une pratique familiale et décrire les points de vue des patients quant au rôle du médecin de famille dans l’amorce de discussions à propos des directives préalables.
2015
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
article de périodique
directives anticipées
enquête santé
Relations médecin-patient
médecine générale
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
Evaluation des pratiques en matière de nutrition parentérale pédiatrique
https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/154000256.pdf
La survenue en décembre 2013 de plusieurs cas de chocs septiques chez des nourrissons ayant entraîné leur décès au centre hospitalier de Chambéry a mis en lumière des risques liés à la nutrition parentérale pédiatrique. Suite à ces événements, la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes a demandé à l'IGAS de procéder à une mission d'évaluation des pratiques de nutrition parentérale (NP) en pédiatrie
2015
false
false
false
La Documentation Française
IGAS - Inspection Générale des Affaires Sociales
France
français
rapport
étude évaluation
nutrition parentérale
prématuré
nouveau-né
enquête santé
nutrition parentérale
ordonnances
âge gestationnel
préparations pharmaceutiques
compléments alimentaires
systèmes d'entrée des ordonnances médicales
maternités (hôpital)
nutrition parentérale
France
environnement contrôlé
contrôle de qualité
conservation biologique
recommandation de bon usage des dispositifs médicaux
gestion du risque

---
N1-SUPERVISEE
Observatoire national de la radiothérapie - Situation fin 2013 et évolution depuis 2009
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Observatoire-national-de-la-radiotherapie-Situation-fin-2013-et-evolution-depuis-2009
Depuis 2007, l’Observatoire de la radiothérapie vise à recueillir annuellement sur l’ensemble des centres de radiothérapie en activité, les données relatives à : l’état de l’ensemble des équipements dédiés à la radiothérapie ; l’activité de chaque établissement (type SAE : Statistique annuelle des Établissements de santé) ; les effectifs médicaux et paramédicaux spécifiques à cette discipline.
2015
false
true
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
revue de la littérature
radiothérapie
établissements de santé
établissements de santé
établissements de santé
établissements de santé
radiothérapie

---
N1-SUPERVISEE
La sécurité des pharmaciens d'officine - Panorama 2014
http://www.ordre.pharmacien.fr/Communications/Publications-ordinales/La-securite-des-pharmaciens-d-officine-Panorama-2014
Cette nouvelle édition des statistiques porte sur les agressions subies au sein des pharmacies d’officine en 2014. Elle ne comporte que les agressions déclarées à l’Ordre et n’ont de fait d’autre valeur que celle d’échantillon en raison des non déclarations. Comme cela avait été constaté dans les études réalisées au sein des établissements de santé, il convient de prendre avec précaution les données brutes : le nombre de déclarations ne reflète pas la dangerosité d’un lieu ou d’une ville, mais plutôt le nombre de fois où les professionnels ont tenu à signaler un problème...
2015
false
false
false
Ordre National des Pharmaciens
France
français
rapport
pharmacie
violence
pharmaciens

---
N1-VALIDE
Santé mentale et suicide Synthèse documentaire Actualisation 2014
http://www.ors-poitou-charentes.org/pdf/epyzkwSyntSM2015.pdf
Cette synthèse documentaire s’appuie sur une veille bibliographique qui a fait l’objet d’une analyse. Certaines informations ont pu être mises à jour tandis que la partie sur les dispositifs d’écoute psychologique, les associations et les réseaux de soutien aux familles a été détaillé, à la demande du responsable de la plateforme. La veille bibliographique a porté sur la définition des thématiques, des enjeux (prévention, prise en charge et économie) et les sources et documents de référence
2015
false
false
false
ORS Poitou-Charentes
France
français
information scientifique et technique
santé mentale
suicide
facteurs de risque
troubles mentaux
psychoanaleptiques
mortalité
suicide
tentative de suicide
récidive
programmes gouvernementaux
suicide
guide ressources
prise en charge de la maladie
suicide

---
N1-VALIDE
Le suicide des personnes écrouées en France : évolution et facteurs de risque
http://www.ined.fr/fichier/rte/General/Publications/Population/articles/2014/population_2014_4_suicide_prison_france.pdf
L’univers carcéral est-il propice au suicide ? L’est-il davantage aujourd’hui ? Dans un article de Population paru il y a près de 40 ans, Jean-Claude Chesnais établissait pour la France une nette sursuicidité des personnes détenues par rapport à la population libre. À partir des données administratives de la direction de l’Administration pénitentiaire du ministère de la Justice, Géraldine Duthé, Angélique Hazard et Annie Kensey mettent à leur tour en évidence la sursuicidité de la population masculine écrouée par rapport à la population générale. Tandis que les taux de suicide ont relativement peu varié au cours du temps dans la population générale, ils n’ont cessé d’augmenter en prison et y sont aujourd’hui sept fois plus fréquents qu’en milieu libre. Analysant le suicide des personnes écrouées entre 2006 et 2009, les auteurs identifient les principaux facteurs de risque liés à la condition carcérale
2015
false
false
false
INED - Institut National d'Etudes Démographiques
France
français
prisonniers
prisons
suicide
article de périodique
facteurs de risque
mortalité
suicide

---
N1-SUPERVISEE
Exposition à l'arsenic et diabète de type 2 : résultats de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé de 2007 à 2009
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/hpcdp-pspmc/35-4/ar-01-fra.php
L'arsenic inorganique et ses métabolites sont considérés comme dangereux pour la santé humaine. Même si plusieurs études ont indiqué des associations entre une faible exposition à l'arsenic et le diabète sucré aux États-Unis et au Mexique, ces associations n'ont pas été étudiées chez les Canadiens. Nous avons analysé l'association entre l'exposition à l'arsenic, mesurée par la concentration d'arsenic total dans l'urine, et la prévalence du diabète de type 2 (DT2) chez 3 151 participants adultes du cycle 1 (2007 à 2009) de l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS).
2015
false
true
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
article de périodique
diabète de type 2
exposition environnementale
exposition environnementale
Canada
pollution de l'eau
arsenic
diabète de type 2
arsenic

---
N1-VALIDE
Dépistage organisé ou individuel du cancer du sein ? Attitudes et représentations des femmes
http://www.ameli.fr/l-assurance-maladie/statistiques-et-publications/sante-publique-pratiques-et-organisation-des-soins/les-articles-de-la-revue/sante-publique-2015-n-2/depistage-organise-ou-individuel-du-cancer-du-sein.php
http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=SPUB_152_0213
Objectif : Le programme de dépistage organisé du cancer du sein, proposé aux femmes âgées de 50 à 74 ans, tous les deux ans, est généralisé en France depuis 2004. En parallèle, un dépistage individuel se déroule en dehors de tout cadre institutionnel. Cette étude qualitative avait pour objectif d'identifier les freins et les moteurs à la participation à ces deux types de dépistages.
2015
false
false
false
Santé Publique - Pratiques et Organisation des Soins
Cairn.info
France
français
Dépistage de masse
tumeurs du sein
tumeurs du sein
article de périodique
enquête santé
adulte
sujet âgé
Participation des patients
évaluation de programme
Représentation

---
N1-VALIDE
Comment organiser la sortie des patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque ? - Fiche points clés, organisation des parcours
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2041354/fr/comment-organiser-la-sortie-des-patients-hospitalises-pour-insuffisance-cardiaque
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2040849/fr/comment-organiser-la-sortie-des-patients-hospitalises-pour-insuffisance-cardiaque-fiche-points-cles
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2040850/fr/comment-organiser-la-sortie-des-patients-hospitalises-pour-insuffisance-cardiaque-note-methodologique-et-de-synthese-documentaire
L’hospitalisation avec une décompensation aiguë d’insuffisance cardiaque est un marqueur de gravité : elle signe un risque élevé de mortalité et de réadmission dans l’année.
2015
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
232. Insuffisance cardiaque de l'adulte
français
défaillance cardiaque
sortie du patient
information scientifique et technique
hospitalisation
réadmission du patient

---
N1-VALIDE
Synthèse - Deuxième Enquête européenne des entreprises sur les risques nouveaux et émergents (Esener-2)
https://osha.europa.eu/sites/default/files/publications/documents/esener-ii-summary-fr.pdf
La deuxième édition de l'enquête européenne des entreprises, ESENER-2, de l'EU-OSHA a recueilli les réponses de près de 50 000 entreprises interrogées sur des questions relatives à la gestion de la SST et aux risques professionnels, une attention particulière ayant été accordée aux risques psychosociaux, à la participation des travailleurs, ainsi qu'aux motivations et obstacles à l'action. Elle a pour objectif d'obtenir des données comparables à l'échelle nationale pour aider à l'élaboration des politiques et fournir une assistance aux lieux de travail pour traiter les risques plus efficacement. La présente synthèse donne un aperçu des principaux résultats de l'enquête ESENER-2 et se fonde sur le rapport contenant les premières conclusions, publié en février 2015.
2015
false
false
false
OSHA - Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
Espagne
enquête santé
santé au travail
Europe
facteurs de risque
travail
risques psychosociaux
exposition professionnelle
Appréciation des risques
exposition professionnelle
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
La souffrance psychique en lien avec le travail chez les salariés actifs en France entre 2007 et 2012, à partir du programme MCP
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2015/23/2015_23_2.html
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=La+souffrance+psychique+en+lien+avec+le+travail+chez+les+salariés+actifs+en+France+entre+2007+et+2012,+à+partir+du+programme+MCP
Introduction – La souffrance psychique en lien avec le travail prend de plus en plus d’importance dans les pathologies d’origine professionnelle. Or, celle-ci ne figure dans aucun tableau de maladie professionnelle reconnue par les différents régimes de sécurité sociale. Méthode – À partir des données issues du Programme de surveillance des maladies à caractère professionnel (MCP), les taux annuels de prévalence de la souffrance psychique en lien avec le travail ont été calculés pour la période 2007 à 2012. Des régressions logistiques univariées et multivariées ont été réalisées pour tester l’association entre la souffrance psychique en lien avec le travail et l’âge, la catégorie sociale et le secteur d’activité.
2015
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
France
carte géographique
maladies professionnelles
Épuisement professionnel
troubles mentaux
exposition professionnelle
répartition par sexe
répartition par âge
prévalence
maladies professionnelles
exposition professionnelle
Souffrance morale

---
N1-VALIDE
Les expositions aux risques professionnels - Les produits chimiques - Enquête Sumer 2010
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/synthese-stat-synthese-eval/article/les-expositions-aux-risques-professionnels-les-produits-chimiques
http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/Synthese_Stat_no_13_-_Les_expositions_aux_produits_chimiques.pdf
Ce numéro de Synthèse Stat’ décrit, au travers de fiches, les expositions professionnelles des salariés aux différents agents chimiques. Pour chacun des produits sont fournis des éléments descriptifs de la population exposée : catégorie socioprofessionnelle, sexe, tranche d’âge, taille et activité économique de l’établissement employeur et famille professionnelle. Des précisions sur les agents chimiques sont disponibles dans le guide de collecte de l’enquête Surveillance médicale des expositions aux risques professionnels (Sumer) (1) : partie VIII sur l’exposition aux produits chimiques (page 37 à 39) et annexes techniques (page 49 à 67).
2015
false
false
false
false
Ministère du Travail
France
exposition professionnelle
enquête santé
professions
produits dangereux
pesticides
solvants
oxydants
métaux
matières plastiques
gaz
fumée

---
N1-SUPERVISEE
Les interruptions volontaires de grossesse en 2013
http://drees.social-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/les-interruptions-volontaires-de-grossesse-en-2013
http://drees.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/er_924_ivg_web.pdf
En 2013, 229 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été réalisées en France, dont 217 000 en Métropole. Leur nombre est relativement stable depuis 2006 et varie peu chaque année. Il enregistre une hausse en 2013, après deux années de légère baisse : il est ainsi passé de 226 100 en 2010 à 222 200 en 2011, et 219 100 en 2012.
2015
false
true
false
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
français
rapport
France
Interruption volontaire de grossesse
interruption légale de grossesse

---
N1-SUPERVISEE
L’alcool, une des toutes premières causes d’hospitalisation en France
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=L’alcool,+une+des+toutes+premières+causes+d’hospitalisation+en+France
Les conséquences de la consommation excessive d’alcool restent, en France, un problème majeur de santé publique. Leur coût humain et économique est considérable. Elles génèrent des hospitalisations nombreuses pour traiter la conduite d’alcoolisation elle-même et, surtout, ses conséquences.
2015
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
intoxication alcoolique
intoxication alcoolique
intoxication alcoolique
intoxication alcoolique
troubles liés à l'alcool
troubles liés à l'alcool
intoxication alcoolique
troubles liés à l'alcool
troubles liés à l'alcool
France
hospitalisation

---
N1-VALIDE
État actuel de la chirurgie bariatrique en France
http://www.academie-chirurgie.fr/ememoires/005_2015_14_2_104x107.pdf
La chirurgie bariatrique connaît un véritable essor en France, le nombre d’interventions ayant triplé depuis 2006. Cependant, cette activité demeure dispersée dans un nombre important de centres, qui pratiquent peu d’interventions par an, et dont les données sont parfois peu disponibles. Nous avons analysé les données du PMSI de 2007 à 2012 et les données fournies par la CNAM en 2013
2015
false
false
false
e-Mémoires de l'Académie Nationale de Chirurgie
France
français
Chirurgie bariatrique
article de périodique
Chirurgie bariatrique
France
comorbidité

---
N1-VALIDE
Relation entre le temps consacré à des activités sédentaires et la morbidité, la mortalité et l’hospitalisation
http://www.minerva-ebm.be/fr/article/1099
Faire suffisamment d’exercices physiques comporte plusieurs avantages pour la santé. Il est bien connu que rester longtemps assis a des conséquences néfastes pour la santé chez les adultes, et ce indépendamment du fait qu’ils font beaucoup ou peu d’exercices physiques. Différentes études et des synthèses méthodiques ont examiné la relation entre la vie sédentaire et les critères cliniques. Cependant, on ignore encore quelle est l’importance de cette relation, dans quelle mesure elle est constante et la manière dont elle se modifie en fonction du niveau d’activité physique.
2015
false
false
false
false
minerva-ebm.be
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
lecture critique d'article
mode de vie sédentaire
mortalité
maladies cardiovasculaires
tumeurs
diabète
tumeurs
incidence
exercice physique
morbidité
hospitalisation
613.71 - Activités sportives, exercice physique

---
N1-SUPERVISEE
Evénements indésirables liés aux soins
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref:reanimation:evenements_indesirables_lies_aux_soins
Donner des soins de qualité est une obligation pour les professionnels de santé. L'évaluation de la qualité et de la sécurité des soins prodigués aux patients fait intervenir de nombreux acteurs qui doivent communiquer entre eux pour le bien-être du patient. Connaitre et faire connaitre les évènements indésirables associés aux soins en est la première étape.
2015
true
false
true
2eme cycle / master
CC BY-NC-SA 3.0
SIDES - Référentiel du Collège National des Enseignants de Réanimation
France
004. La sécurité du patient. La gestion des risques. Les évènements indésirables associés aux soins (EIAS)
322. Identification et gestion des risques liés aux médicaments et aux biomatériaux, risque iatrogène, erreur médicamenteuse (voir item 4 et item 5)
français
cours
gestion du risque
erreurs médicales
Erreurs de médication
Maladie iatrogène
gestion du risque
Erreurs de médication

---
N1-VALIDE
Intensité du travail et usages des technologies de l’information et de la communication
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/synthese-stat-synthese-eval/article/intensite-du-travail-et-usages-des-technologies-de-l-information-et-de-la
http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/Synthese-Stat_no_14_-_Conditions_de_travail_Vol-3_.pdf
Ce numéro de Synthèse.Stat’ présente d’une part les exigences auxquelles les salariés sont soumis, les indicateurs d’intensité du travail, d’autre part l’utilisation des technologies de l’information et de la communication. Les résultats sont issus des enquêtes Conditions de travail. Conformément aux principes de cette enquête depuis sa création en 1978, c’est le point de vue et les connaissances du salarié sur son travail qui sont recueillis. Les résultats sont systématiquement ventilés par sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, secteur d’activité, type d’employeur (distinguant les trois versants de la fonction publique). Afin de présenter des évolutions, lorsque le questionnaire est resté à l’identique, les résultats sont fournis pour les années 1984, 1991, 1998, 2005 et 2013
2015
false
false
false
false
Ministère du Travail
France
enquête santé
charge de travail
répartition par âge
répartition par sexe
professions
Z56.3 - rythme de travail pénible
charge de travail
affectation du personnel et organisation du temps de travail
gestion du personnel
lieu de travail
renouvellement du personnel
informatique
courrier électronique
Internet
Téléphones portables
Technologie de l'information

---
N1-VALIDE
Enquête auprès des hôpitaux suisses au sujet de la pratique de l’interruption volontaire de grossesse médicamenteuse
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2015.02376/
Dans cette enquête, les différences au niveau de la pratique de l’interruption volontaire de grossesse médicamenteuse entre les différents hôpitaux suisses ont été évaluées. Le protocole du traitement et ses modalités varient-ils en fonction des hôpitaux ? Et répondent-ils aux besoins des femmes concernées ?
2015
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
avortement provoqué
article de périodique
enquête santé
hôpitaux
misoprostol
mifépristone
abortifs non stéroïdiens
abortifs stéroïdiens
Suisse

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge et coûts de la bronchopneumopathie chronique obstructive en France en 2011
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0761842514012352
Cette étude vise à estimer une prévalence de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) traitée et les coûts associés par degré de sévérité.
10.1016/j.rmr.2014.10.731
2015
false
false
false
false
Revue des maladies respiratoires / Société de Pneumologie de Langue Française
France
français
article de périodique
broncho-pneumopathie chronique obstructive
broncho-pneumopathie chronique obstructive
broncho-pneumopathie chronique obstructive
coûts des soins de santé
broncho-pneumopathie chronique obstructive
France

---
N1-VALIDE
Résumé de l'examen de l'innocuité - Contraceptifs hormonaux combinés - Évaluation de l'efficacité chez les femmes obèses
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/contracept-fra.php
Les contraceptifs hormonaux combinés, qui contiennent une combinaison d'œstrogènes et de progestatifs, sont utilisés pour prévenir les grossesses. Un examen de l'innocuité a été réalisé afin d'évaluer l'information existant sur le risque d'efficacité réduite des contraceptifs hormonaux combinés chez les femmes obèses. L'obésité a été calculée en utilisant l'indice de masse corporelle (IMC), une mesure du taux de gras basé sur la taille et le poids d'une personne. Une femme est considérée obèse si son IMC est de 30 kg/m2 et plus. L'examen de l'innocuité n'a pas fait ressortir un risque plus élevé de grossesse chez les femmes obèses comparativement aux femmes non obèses. Santé Canada continuera de surveiller cette situation...
2015
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
information sur le médicament
obésité
grossesse
contraceptifs oraux hormonaux
contraceptifs oraux combinés
évaluation de médicament
résultat thérapeutique
indice de masse corporelle
Efficacité contraceptive

---
N1-SUPERVISEE
E valuation de l'Enseignement du 3e me Cycle - Revue de Me decine Interne
http://www.college-chirped.fr/College_National_Hospitalier_et_Universitaire_de_Chirurgie_Pediatrique/3e_Cycle_-_DES_files/E%CC%81valuation%20de%20l%27Enseignement%20du%203e%CC%80me%20Cycle%20-%20Revue%20de%20Me%CC%81decine%20Interne%20-%202015.pdf
Le troisième cycle des études médicales (TCEM) constitue la base de la formation spécialisée des médecins en France. L’objectif a été d’évaluer les pratiques d’enseignement théorique au cours du troisième cycle des études médicales en : 1) recueillant des données auprès des internes en médecine dans les différentes facultés de France ; 2) comparant ces données aux pratiques opposables quand cela était possible ; 3) et en proposant des mesures d’amélioration.
10.1016/j.revmed.2015.02.009
2015
false
false
false
false
CNHUCP - Collège National Hospitalier et Universitaire de Chirurgie Pédiatrique
France
français
article de périodique
enseignement spécialisé en médecine
enseignement spécialisé en médecine
enseignement spécialisé en médecine
évaluation des acquis scolaires
médecine interne
610.7 - Enseignement et étude, recherche, soins infirmiers et sujets connexes de la médecine

---
N1-SUPERVISEE
Risque et conduite suicidaire chez l'enfant, l'adolescent et l'adulte : identification et prise en charge
http://wiki.side-sante.fr/doku.php?id=sides:ref:psy:item_348:risque_suicidaire
Le suicide est l'acte délibéré d'en finir avec sa propre vie, entraînant le décès de l'individu. Pour Durkheim, il s'agit de « la fin de la vie, résultant directement ou indirectement d'un acte positif ou négatif de la victime elle-même, qui sait qu'elle va se tuer ».
2015
true
false
false
true
2eme cycle / master
CC Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Unported
SIDES - référentiel officiel du Collège de Psychiatrie
France
348. Risque et conduite suicidaires chez l'enfant, l'adolescent et l'adulte : identification et prise en charge
français
cours
sujet âgé
Comportement auto-agressif
Comportement auto-agressif
Comportement auto-agressif
Comportement auto-agressif
Comportement auto-agressif
Comportement auto-agressif
suicide
facteurs de risque
psychiatrie
Comportement auto-agressif
suicide
adulte
adolescent
Comportement auto-agressif
enfant

---
N1-VALIDE
Les cancers professionnels. Une plaie sociale trop souvent ignorée
http://www.etui.org/fr/content/download/2060/67067/file/Cancers_ETUI_FR.pdf
D’après les dernières estimations du Centre international de recherche sur le cancer, il y a eu dans l’Union européenne 2,3 millions de nouveaux cas de cancer en 2006 ainsi que plus d’un million de décès dus au cancer. Une partie de ces cancers sont directement causés par les conditions de travail. D’autres résultent d’expositions environnementales qui, dans bien des cas, sont ellesmêmes liées aux activités économiques des entreprises. Même en s’en tenant à une estimation conservatrice de 8 % de cancers attribuables aux conditions de travail, l’on peut constater que la mortalité par cancer liée au travail dépasse très largement la mortalité par accidents du travail et constitue vraisemblablement la première cause de mortalité due aux conditions de travail en Europe.
2015
false
false
false
ETUI - European Trade Union Institute - Institut syndical européen
Belgique
français
cancers professionnels
tumeurs
exposition professionnelle
maladies professionnelles
information scientifique et technique
tumeurs
cancérogènes environnementaux
exposition professionnelle
exposition professionnelle
Europe
syndicats
répartition par sexe
amiante

---
N1-VALIDE
Étude des impacts de la ventilation sur la qualité de l'air intérieur et la santé respiratoire des enfants asthmatiques dans les habitations (Projet IVAIRE)
https://www.inspq.qc.ca/publications/2039
https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/2039_impact_ventilation_air_interieur_enfants_asthme.pdf
Les objectifs du projet IVAIRE étaient d'évaluer l'impact de la ventilation sur la qualité de l'air intérieur et la fréquence des symptômes respiratoires chez des enfants asthmatiques d'habitations unifamiliales. Le projet s'est déroulé en deux phases d'une durée d'un an chacune : la phase préintervention (phase I), qui a permis de réaliser une étude descriptive de l'ensemble des participants recrutés et de sélectionner les participants admissibles à l'étude randomisée portant sur l'amélioration de la ventilation, et la phase postintervention (phase II), au cours de laquelle on a effectué le suivi des participants de l'étude randomisée.
2015
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
information scientifique et technique
asthme
enfant
asthme chez l'enfant
Pollution de l'air intérieur
ventilation
Domicile
maison
Pollution de l'air intérieur
Pollution de l'air intérieur
ventilation
signes et symptômes respiratoires
chauffage
allergènes
champignons
antiasthmatiques
asthme
formaldéhyde
dioxyde d'azote
toluène
ozone

---
N1-VALIDE
Vertébroplastie percutanée et cyphoplastie par ballonnet
http://kce.fgov.be/fr/publication/report/vert%C3%A9broplastie-percutan%C3%A9e-et-cyphoplastie-par-ballonnet
http://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/KCE_255B_Vertebroplastie_percutanee_Synthese.pdf
Les maux de dos dans leur ensemble comptent parmi les problèmes de santé les plus fréquents. Quand ils persistent un certain temps, la chirurgie est parfois proposée, avec l’espoir qu’elle apporte la guérison. Le Centre fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) a examiné deux types d’interventions portant sur les vertèbres, l’une destinée à traiter les fractures ou « tassements » douloureux, l’autre à remplacer les disques intervertébraux abîmés. Aucune des deux techniques n’est pleinement à la hauteur des espoirs placés en elles.
2015
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
français
évaluation technologique
résultat thérapeutique
vertébroplastie
cyphoplastie
étude comparative
fractures du rachis
évaluation économique
fractures ostéoporotiques
vertébroplastie
cyphoplastie
fractures par compression
gestion de la douleur
qualité de vie
Belgique
vertébroplastie
cyphoplastie
lombalgie
mesure de la douleur
événements indésirables associés aux soins

---
N1-VALIDE
Surveillance de la santé des personnes détenues en France : faisabilité et recommandations
http://www.ameli.fr/l-assurance-maladie/statistiques-et-publications/sante-publique-pratiques-et-organisation-des-soins/les-articles-de-la-revue/sante-publique-2015-n-4/surveillance-de-la-sante-des-personnes-detenues.php
http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=SPUB_154_0491
Cet article présente les résultats de deux études visant à définir la faisabilité et le cadre d'un futur dispositif de surveillance de la santé des personnes incarcérées en France. La première étude avait pour objectif de recueillir l'avis des acteurs impliqués dans le champ de la santé en milieu carcéral et la seconde visait à apprécier la faisabilité d'utiliser les dossiers médicaux des personnes détenues à des fins de surveillance épidémiologique.
2015
false
false
false
Santé Publique - Pratiques et Organisation des Soins
Cairn.info
France
français
article de périodique
prisons
prisonniers
enquête santé
dossiers médicaux
prisonniers
surveillance de la population
évaluation des besoins
besoins et demandes de services de santé

---
N1-VALIDE
Utilisation des lève-personnes : Les bons gestes pour améliorer la sécurité des patients - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Utilisation-des-leve-personnes-Les-bons-gestes-pour-ameliorer-la-securite-des-patients-Point-d-Information
http://ansm.sante.fr/content/download/82455/1042011/version/1/file/Affiche+_Leve-personnes.pdf
L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé a constaté une augmentation du nombre d’incidents liés à l’utilisation des lève-personnes depuis 2010. Les deux causes principales identifiées sont une mauvaise utilisation et un défaut de maintenance du dispositif médical. Ces données conduisent donc l’ANSM à publier une réactualisation du document de mise au point sur la bonne utilisation des lève-personnes paru en 2008. Par ailleurs, une affichette pratique rappelant les bons gestes pour favoriser la sécurité des patients a été réalisée par l’Agence et sera distribuée auprès des utilisateurs.
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage des dispositifs médicaux
lever et mobilisation de patient
lever et mobilisation de patient
surveillance post-commercialisation des produits de santé
image
lever et mobilisation de patient
sécurité des patients

---
N1-SUPERVISEE
État de santé et conditions de vie des populations sans domicile
http://portaildocumentaire.santepubliquefrance.fr/exl-php/vue-consult/spf___internet_recherche/SPF00000740
La précarité des personnes sans domicile affecte leur santé dans toutes ses dimensions, La santé et le recours aux soins des personnes sans domicile en France en 2012, Caractéristiques sociodémographiques et santé des familles sans logement en Île-de-France : premiers résultats de l’étude Enfams, 2013, La santé mentale et les addictions chez les personnes sans logement personnel en Île-de-France : l’enquête Samenta de 2009, Estimation du nombre de décès de personnes sans domicile en France, 2008-2010, Origine et fréquence des repas des personnes sans domicile en France : analyse des données de l’enquête « Sans-domicile 2012 », Couvertures vaccinales chez les enfants sans logement d’Île-de-France : résultats de l’étude Enfams, 2013, Prévalences de la gale et de la pédiculose corporelle chez les personnes sans domicile en Île-de-France en 2011 (enquête HYTPEAC).
2015
false
true
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
sans-abri
prise en charge personnalisée du patient
comportement alimentaire
facteurs socioéconomiques
vaccination
santé mentale
enfant
adulte
conditions sociales

---
N1-VALIDE
Consommation d’antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : nécessité d’une mobilisation déterminée et durable
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-infectieuses/2015/Consommation-d-antibiotiques-et-resistance-aux-antibiotiques-en-France-necessite-d-une-mobilisation-determinee-et-durable
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Consommation+d’antibiotiques+et+résistance+aux+antibiotiques+en+France+%3A+nécessité+d’une+mobilisation+déterminée+et+durable
L’utilisation massive et répétée d’antibiotiques en santé humaine et animale génère au fil du temps une augmentation des résistances bactériennes. En effet, les antibiotiques agissent non seulement sur leur cible spécifique, la bactérie responsable de l’infection à traiter, mais également, pour la majorité d’entre eux, sur d’autres cibles telles que les bactéries commensales du tube digestif qui sont des bactéries utiles et non pathogènes. Or, toutes les bactéries sont susceptibles d’acquérir des capacités de résistance aux antibiotiques. Ainsi, la prise d’antibiotique, répétée ou ponctuelle, peut conduire à l’émergence de bactéries résistantes qui vont rendre les traitements antibiotiques ultérieurs moins efficaces, pour le patient chez qui elles apparaissent, mais également pour la collectivité quand elles diffusent dans l’environnement et se transmettent à d’autres patients. Afin de contenir ce phénomène, il importe que chacun dispose de connaissances actualisées sur les résistances bactériennes et sur les consommations des antibiotiques. La journée européenne de sensibilisation au bon usage des antibiotiques du 18 novembre 2015 donne l’occasion de sensibiliser les professionnels de santé et le grand public à la nécessaire mobilisation pour un meilleur usage des antibiotiques disponibles et un renforcement de la lutte contre la résistance aux antibiotiques. Afin de diffuser plus largement ces informations, l’InVS et l’ANSM présentent dans un document commun, pour la deuxième année, les chiffres clefs de la consommation des antibiotiques et de la résistance bactérienne aux antibiotiques en France sur les 10 dernières années (période 2004-2014). Pour la première fois cette année, la description des effets indésirables liés aux antibiotiques enregistrés pour l’année 2014 est inclue dans ce document...
L’utilisation massive et répétée d’antibiotiques en santé humaine et animale génère au fil du temps une augmentation des résistances bactériennes. En effet, les antibiotiques agissent non seulement sur leur cible spécifique, la bactérie responsable de l’infection à traiter, mais également, pour la majorité d’entre eux, sur d’autres cibles telles que les bactéries commensales du tube digestif qui sont des bactéries utiles et non pathogènes. Or, toutes les bactéries sont susceptibles d’acquérir des capacités de résistance aux antibiotiques. Ainsi, la prise d’antibiotique, répétée ou ponctuelle, peut conduire à l’émergence de bactéries résistantes qui vont rendre les traitements antibiotiques ultérieurs moins efficaces, pour le patient chez qui elles apparaissent, mais également pour la collectivité quand elles diffusent dans l’environnement et se transmettent à d’autres patients. Afin de contenir ce phénomène, il importe que chacun dispose de connaissances actualisées sur les résistances bactériennes et sur les consommations des antibiotiques. La journée européenne de sensibilisation au bon usage des antibiotiques du 18 novembre 2015 donne l’occasion de sensibiliser les professionnels de santé et le grand public à la nécessaire mobilisation pour un meilleur usage des antibiotiques disponibles et un renforcement de la lutte contre la résistance aux antibiotiques. Afin de diffuser plus largement ces informations, l’InVS et l’ANSM présentent dans un document commun, pour la deuxième année, les chiffres clefs de la consommation des antibiotiques et de la résistance bactérienne aux antibiotiques en France sur les 10 dernières années (période 2004-2014). Pour la première fois cette année, la description des effets indésirables liés aux antibiotiques enregistrés pour l’année 2014 est inclue dans ce document...
2015
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
utilisation médicament
utilisation médicament
antibactériens
antibactériens
France
France
résistance bactérienne aux médicaments
résistance bactérienne aux médicaments
information sur le médicament
information sur le médicament
rapport
rapport
antibactériens
antibactériens
utilisation médicament
utilisation médicament
infection dûe à une bactérie antibiorésistante (maladie)
infection dûe à une bactérie antibiorésistante (maladie)
bactérie résistante aux antibiotiques (organisme)
bactérie résistante aux antibiotiques (organisme)
antibiothérapie
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Livre Blanc SFETD des Structures de la Douleur en France 2015 Douleurs difficiles, consulter une équipe spécialisée c'est utile
https://www.sfetd-douleur.org/wp-content/uploads/2019/06/livreblanc2015-interactif.pdf
La loi HPST a confié aux ARS la gestion administrative et financière des structures de prise en charge de la douleur, depuis 2011. Cette organisation a permis ainsi de labelliser des structures sur tout le territoire, en deux niveaux : centres et consultations. En 2015, on recense 252 structures labellisées de la douleur chronique, soit 98 centres et 154 consultations, un maillage unique dans le monde. Ce livre blanc, élaboré à partir de plusieurs enquêtes de terrain, réalisées en 2014 et 2015 auprès des professionnels concernés, permet de savoir quelles sont les activités, les personnels, et les patients qui consultent en structure douleur, y compris pédiatrique. Ce livre blanc permet de connaître les particularités techniques, cliniques et thérapeutiques de ces structures multiprofessionnelles. Il précise leur implication dans l’enseignement et la recherche en médecine de la douleur et les liens entre les différentes disciplines et professions. Enfin, ce livre analyse leurs forces et leurs faiblesses, à l’heure où les financements risquent de se réduire, où il n’existe plus de programme ni de plan gouvernemental « douleur » et où la démographie médicale est contrainte. Il permet de comprendre leurs difficultés actuelles et les perspectives à venir. Le livre blanc des structures douleur 2015 représente une mise au point essentielle réalisée par la SFETD pour ses membres, mais aussi pour les patients, les autorités de santé, les médias et le grand public. Une analyse indispensable sur l’activité de prise en charge de la douleur chronique en France, une activité qu’il importe de connaître et de soutenir, pour le soulagement des patients douloureux actuels et à venir. Ce livre blanc permet de connaître les particularités techniques, cliniques et thérapeutiques de ces structures multiprofessionnelles. Il précise leur implication dans l’enseignement et la recherche en médecine de la douleur et les liens entre les différentes disciplines et professions
2015
false
false
false
false
SFETD - Société Française d'Etude et de Traitement de la Douleur
France
français
France
centres antidouleur
information scientifique et technique
douleur chronique
gestion de la douleur
centres antidouleur
enfant
adolescent
centres antidouleur
centres antidouleur
relations interinstitutionnelles
formation continue
recherche biomédicale

---
N1-VALIDE
Lutte contre l’antibiorésistance
In Lettre d’actualités MedQual N 156–Novembre 2015
http://www.santepaysdelaloire.com/sites/default/files/actualites/medqual_156_novembre_2015.pdf
Le contexte actuel d’émergence des résistances bactériennes est de plus en plus préoccupant, les dernières études dont l’étude Burden BMR le prouve. Devant ce constat, la lutte contre l’antibiorésistance est le sujet de santé publique mis en avant et sera peut être GRANDE CAUSE NATIONALE en 2016...
Le contexte actuel d’émergence des résistances bactériennes est de plus en plus préoccupant, les dernières études dont l’étude Burden BMR le prouve. Devant ce constat, la lutte contre l’antibiorésistance est le sujet de santé publique mis en avant et sera peut être GRANDE CAUSE NATIONALE en 2016...
2015
false
false
false
Santé Pays de la Loire
Medqual
France
français
résistance bactérienne aux médicaments
résistance bactérienne aux médicaments
priorités en santé
priorités en santé
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
antibactériens
antibactériens
France
France
article de périodique
article de périodique
utilisation médicament
utilisation médicament
utilisation médicament
utilisation médicament
utilisation médicament
utilisation médicament
éducation pour la santé
éducation pour la santé
surveillance de l'environnement
surveillance de l'environnement
ordonnances médicamenteuses
ordonnances médicamenteuses
recommandations comme sujet
recommandations comme sujet
politique de santé
politique de santé
antibiothérapie
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Chômage et santé mentale, des liens ambivalents
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/chomage-et-sante-mentale-des-liens-ambivalents
Pour un travailleur, connaître des problèmes de santé, et notamment de santé mentale, peut favoriser la survenue du chômage. Le chômage peut également affecter la santé mentale, en raison du stress et de l’insécurité qu’il provoque, ou bien parce qu’il révèle des « fragilités latentes qui ne se seraient pas manifestées en son absence ». Les deux sens de causalité coexistent et peuvent même amplifier leurs effets respectifs. L’enquête Santé et itinéraire professionnel réalisée en 2006 et 2010 fournit des informations sur ces effets
2015
false
false
false
false
Ministère du Travail
France
français
article de périodique
chômage
enquête santé
santé mentale
trouble dépressif
trouble dépressif
répartition par sexe
travail
risque
risques psychosociaux
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
Rapport mondial sur la noyade - Comment prévenir une cause majeure de décès
http://apps.who.int/iris/handle/10665/194217
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/194217/1/9789242564785_fre.pdf
http://www.who.int/iris/handle/10665/194217
Le Rapport mondial sur la noyade est le premier rapport de l’Organisation mondiale de la Santé consacré exclusivement à la noyade, problème de santé publique auquel il est possible de remédier dans une large mesure et qui n’a jamais été la cible d’une stratégie mondiale de prévention. Le présent rapport vise à changer cette situation. Ses auteurs exposent les connaissances actuelles sur la noyade et la prévention de celle-ci, et appellent à augmenter considérablement les ressources et les efforts globaux pour réduire ce qui représente un coût humain intolérable, en particulier parmi les enfants et les adolescents.
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
noyade
recommandation de santé publique
noyade
noyade
noyade
répartition par âge
santé mondiale
nourrisson
facteurs de risque
noyade
prévention primaire
navires
Bangladesh
Australie
répartition par sexe
enfant
adulte
adolescent

---
N1-VALIDE
Transplantation rénale - Accès à la liste d’attente nationale
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1751188/fr/transplantation-renale-acces-a-la-liste-d-attente-nationale
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2575933/fr/transplantation-renale-argumentaire
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2575932/fr/transplantation-renale-recommandations
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2572087/fr/transplantation-renale-fiche-de-synthese-information-a-echanger-avec-le-patient
Les objectifs de cette recommandation sont de favoriser l’accès à la transplantation rénale et de réduire les disparités d’accès et les délais d’inscriptions. Les critères médicaux justifiant de ne pas orienter le patient vers un parcours de transplantation, ainsi que ceux justifiant de ne pas inscrire le patient ont été définis, ainsi que le bilan prétransplantation commun à toute personne envisageant une transplantation rénale.
2015
false
true
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
197. Transplantation d'organes : Aspects épidémiologiques et immunologiques ; principes de traitement et surveillance ; complications et pronostic ; aspects éthiques et légaux
261. Insuffisance rénale chronique chez l'adulte et l'enfant
français
recommandation pour la pratique clinique
listes d'attente
transplantation rénale
adulte
transplantation rénale
France
États-Unis
Royaume-Uni
Australie
Suède
Norvège
Suisse
Canada
Nouvelle-Zélande
transplantation rénale
sujet âgé
diabète
obésité
Préférence des patients
information en santé des consommateurs
transplantation rénale
dialyse rénale
qualité de vie
transplantation rénale
tumeurs
hépatites virales humaines
glomérulonéphrite
transplantation rénale
orientation vers un spécialiste
algorithme
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
période préopératoire
Contre-indications aux procédures
événements indésirables associés aux soins

---
N1-VALIDE
Réévaluation des critères d’éligibilité des centres implantant des bioprothèses valvulaires aortiques par voie artérielle transcutanée ou par voie transapicale
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2575904/fr/reevaluation-des-criteres-d-eligibilite-des-centres-implantant-des-bioprotheses-valvulaires-aortiques-par-voie-arterielle-transcutanee-ou-par-voie-transapicale
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2575917/fr/rapport-reevaluation-des-criteres-d-eligibilite-des-centres-implantant-des-bioprotheses-valvulaires-aortiques-par-voie-arterielle-transcutanee-ou-par-voie-transapicale
Par arrêté du 3 juillet 2012, la pratique de l’acte de pose de bioprothèses valvulaires aortiques par voie artérielle transcutanée ou par voie transapicale a été limitée à certains établissements de santé en application de l’article L1151-1 du code de la santé publique. Les critères d’encadrement des centres arrivant à échéance le 31 décembre 2015, la HAS a procédé à la réévaluation des modalités d’encadrement des centres implanteurs.
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
prothèse valvulaire cardiaque
implantation de valve prothétique cardiaque
sténose aortique
évaluation technologique
implantation de prothèse de valve aortique par voie transapicale (procédure)
établissements de santé
implantation de valve prothétique cardiaque
implantation de valve prothétique cardiaque
implantation de valve prothétique cardiaque
conférences de consensus comme sujet
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
critères d'éligibilité remplis
événements indésirables associés aux soins

---
N1-SUPERVISEE
Personnes sourdes ou malentendantes : un handicap méconnu, une population vulnérable
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Personnes+sourdes+ou+malentendantes+%3A+un+handicap+méconnu,+une+population+vulnérable
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2015/42-43/index.html
Le handicap auditif est assez méconnu en France. Il y concerne pourtant plus de 5 millions de personnes. Ce handicap sensoriel est invisible, mais les études présentées dans ce BEH consacré à la santé des personnes sourdes ou malentendantes nous livrent des enseignements qui doivent nous permettre de nous mobiliser collectivement.
2015
false
true
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
information scientifique et technique
aides à la communication pour personnes handicapées
personnes malentendantes
personnes malentendantes
tentative de suicide
suicide
France
Vulnérabilité
personnes malentendantes

---
N1-SUPERVISEE
La santé mentale et les addictions chez les personnes sans logement personnel en Île-de-France : l’enquête Samenta de 2009
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=La+santé+mentale+et+les+addictions+chez+les+personnes+sans+logement+personnel+en+Île-de-France+%3A+l’enquête+Samenta+de+2009
Les objectifs de l’étude Samenta étaient d’estimer la prévalence des principaux troubles psychiatriques et des addictions chez des personnes sans logement personnel en Île-de-France, et d’étudier leurs parcours sociaux et médicaux pour saisir les éléments du contexte social de la santé mentale. Seuls les résultats de prévalence seront présentés dans cet article, avec un objectif secondaire comparatif entre les types de lieu d’hébergement.
2015
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
sans-abri
troubles mentaux
troubles mentaux
Paris
Comportement toxicomaniaque
France

---
N1-VALIDE
La sleeve gastrectomie : une fausse bonne idée ?
http://www.academie-chirurgie.fr/ememoires/005_2015_14_4_045x049.pdf
Partie restrictive du duodenal switch, la sleeve gastrectomie (SG) a d’abord été réalisée comme un premier temps, pour diminuer la mortalité chez les IMC supérieurs à 50, avant d’être proposée comme un geste définitif, au vu des bons résultats observés à court terme. Ainsi, en France, la SG est devenue l’opération bariatrique la plus réalisée, passant de 0 % en 2003, à 57 % en 2013
2015
false
false
false
e-Mémoires de l'Académie Nationale de Chirurgie
France
français
article de périodique
gastrectomie
résection en manchon de l'estomac
Chirurgie bariatrique
gastrectomie

---
N1-SUPERVISEE
Intoxications pédiatriques par la Méthadone AP-HP gélule et sirop
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_Methadone_Pediatrie_6_Ans_Valide.pdf
Une étude prospective a été réalisée à partir des cas d’ingestion pédiatrique impliquant l’une des 2 formes de méthadone, gélule ou sirop, disponible actuellement en France. Son objectif était, en comparant les conséquences des expositions aux 2 formes galéniques, de s’assurer de la sécurité d’utilisation de la forme gélule nouvellement commercialisée (15 avril 2008)...
2015
false
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
information scientifique et technique
enfant
METHADONE AP-HP
administration par voie orale
facteurs de risque
Prise accidentelle d'un médicament par un enfant
exposition environnementale
intoxication accidentelle par la méthadone
France
accidents domestiques
gestion du risque
capsules
méthadone
solutions pharmaceutiques
intoxication par la méthadone

---
N1-SUPERVISEE
Mèches iodoformées - Cas d'exposition rapportés aux centres antipoison et de toxicovigilance et aux centres régionaux de pharmacovigilance français
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_GTMedicament_Meches_Iodoformees.pdf
Les mèches iodoformées sont des dispositifs médicaux utilisés dans le traitement des plaies. Suite au signalement au CCTV d’un cas d’intoxication à l’iodoforme lors de l’utilisation de mèches iodoformées, l’unité matériovigilance de l’Afssaps a transmis au président du CCTV une saisine demandant le signalement de ces cas. Les cas déclarés au réseau des CRPV ont également été inclus dans ce rapport...
2015
false
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
information scientifique et technique
MECHE IODOFORMEE
iodoforme
rapport
anti-infectieux locaux
bandages
iode
surveillance post-commercialisation des produits de santé
intoxication
intoxication
Maladie aigüe
intoxication par un anti-infectieux local
France
Hydrocarbures iodés

---
N1-SUPERVISEE
Exposition aux compléments alimentaires pendant la grossesse à partir des données des centres antipoison français entre 2009 et 2013
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_GT_ADAC_Cplts_Alim_Grossesse.pdf
Le 29/01/2014, suite au constat d’effets indésirables susceptibles d’être liés à la consommation de compléments alimentaires au cours de la grossesse, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a saisi l’Institut de veille sanitaire (InVS) afin de disposer d’un bilan des cas déclarés aux Centres antipoison et de toxicovigilance (CAPTV). En effet, des cas d’hypercalcémie néonatale auraient été rapportés, suite à la consommation de certains compléments alimentaires...
2015
false
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
information scientifique et technique
Effets différés de l'exposition prénatale à des facteurs de risque
hypercalcémie
nouveau-né
maladies néonatales
exposition maternelle
grossesse
France
compléments alimentaires

---
N1-VALIDE
L’évolution de la dépendance aux opiacés à la lumière des premières prises en charge.
In : Éclairages 2015 - Bulletin d'information sur des thèmes actuels relatifs à la prise en charge des problèmes de dépendance
http://www.addictionsuisse.ch/fileadmin/user_upload/2016_Eclairages_2015.pdf
L'intérêt du public pour la problématique de la consommation d'opiacés en Suisse a diminué depuis la fermeture des scènes ouvertes de la drogue, ceci en raison de l'efficacité des différentes offres thérapeutiques et de l'évolution du rôle joué par cette substance. Basé sur les données act-info, ce numéro d'Eclairages montre que l'incidence des prises en charge (c'est-à-dire le nombre des toutes premières prises en charge) de personnes ayant les opiacés pour principal problème a reculé entre 2006 et 2013. Toutefois, la consommation d'opiacés demeure un thème d'importance pour la société, principalement en raison des risques élevés qui lui sont associés, du caractère souvent chronique du parcours des usagers et de l'intensité requise des efforts de traitement. La présente contribution d'Eclairages décrit en outre les caractéristiques des personnes qui ont pour la toute première fois demandé une aide spécialisée pour des problèmes liés principalement aux opiacés
2015
false
false
false
Addiction Suisse
Suisse
français
article de périodique
troubles liés aux opiacés
prise en charge de la maladie
troubles liés aux opiacés
troubles liés aux opiacés
thérapeutique
répartition par âge

---
N1-VALIDE
Situation de la chimiothérapie des cancers - Année 2014
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Situation-de-la-chimiotherapie-des-cancers-Annee-2014
http://www.e-cancer.fr/content/download/139231/1725241/file/Situation_chimiotherapie_2014_181215.pdf
Ce rapport a pour objectif d’établir une photographie de la pratique de la chimiothérapie en France, et de favoriser l’échange des connaissances sur ce sujet. Les données réunies informent sur les pratiques de soins dans un contexte d’innovation régulière des thérapeutiques médicamenteuses et de modification de la prise en charge des personnes atteintes d’un cancer mais aussi sur l’évolution des dépenses qu’elles engendrent.
2015
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
antinéoplasiques
information scientifique et technique
France
traitement médicamenteux

---
N1-VALIDE
Tableau de bord Santé au Travail en Bretagne
http://orsbretagne.createsend1.com/t/r-l-xtidjg-tityldlkiy-r/
Plus de trois ans après la réalisation du premier bilan en santé au travail sur la région Bretagne, et après la production des diagnostics locaux à l'échelle des zones d'emploi, voici un nouveau document présentant une synthèse analysée et commentée de la situation régionale en la matière. Outil de capitalisation de la connaissance, conformément à l'objectif de l'axe 1 de l'actuel Plan Régional en Santé Travail (PRST), ce document est également une aide à la décision pour les partenaires régionaux concernés, qu'ils soient acteurs publics de la prévention ou partenaires sociaux.
2014
false
N
ORS Bretagne
-
France
français
information scientifique et technique
accidents du travail
congé maladie
Accidents de la route
maladies professionnelles
troubles musculosquelettiques
maladies ostéomusculaires
risques psychosociaux
travail
risque
tumeurs
cancers professionnels
hypersensibilité
pêcheries
exposition professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Accidents du travail
http://www.ameli.fr/l-assurance-maladie/statistiques-et-publications/rapports-et-periodiques/points-de-repere/n-32-accidents-du-travail.php
Depuis plus de cinquante ans, la branche accidents du travail et maladies professionnelles de l'Assurance maladie dresse, par grand secteur d'activité, un état annuel de la sinistralité des salariés qu'elle protège. Ce numéro de Points de repère présente ainsi une analyse de la sinistralité sur le long terme.
2014
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
accidents du travail
indemnisation des accidentés du travail
exposition professionnelle
santé au travail
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Santé Publique - Cas cliniques à résoudre pour l'Examen National Classant 2003
http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/examen-national-classant-sante-publique-16272.kjsp?RH=1378135940782
Cas n 1 : Infection invasion à méningocoques, Cas n 2 : Traitement de substitution pour toxicomanie au cannabis et à l'héroïne, Cas n 3 : Sujets de 60 ans et plus en France, Cas n 4 : Toxi-infection alimentaire communautaire, Cas n 5 : santé publique : généralités, Cas n 6 : Lutte contre le cancer et plan cancer.
2014
false
false
false
Université de Rouen, Faculté de Médecine-Pharmacie
Rouen
France
cours
infections à méningocoques
infections à méningocoques
drogues des rues
dépendance à l'héroïne
abus de marijuana
sujet âgé
maladies d'origine alimentaire
infections communautaires
tumeurs
tumeurs
épreuves classantes nationales
santé publique

---
N1-VALIDE
La grossesse chez les adolescentes
http://www.who.int/entity/mediacentre/factsheets/fs364/fr/index.html
Principaux faits, Taux de natalité, Contexte, Conséquences sur la santé, Conséquences économiques et sociales, Action de l'OMS.
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
grossesse
adolescent
grossesse de l'adolescente
information scientifique et technique
grossesse de l'adolescente

---
N1-SUPERVISEE
Les pratiques de counseling en abandon du tabac des hygiénistes dentaires et des dentistes : une comparaison entre 2004-2005 et 2010
https://www.inspq.qc.ca/publications/1746
En 2004, le ministère de la Santé et des Services sociaux confiait à l'Institut national de santé publique du Québec le mandat d'élaborer conjointement avec six ordres professionnels québécois (Collège des médecins, Ordre des pharmaciens, Ordre des dentistes, Ordre des hygiénistes dentaires, Ordre des infirmières et infirmiers, Ordre professionnel des inhalothérapeutes) un projet visant à optimiser les pratiques de counseling de leurs membres.
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
Arrêt de la consommation de tabac
Arrêt de la consommation de tabac
femmes qui travaillent
Québec
dentistes
dentistes
hygiénistes dentaires
Assistance
hygiénistes dentaires

---
N1-SUPERVISEE
Hospitalisations pour brûlures à partir des données du Programme de médicalisation des systèmes d'information
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Hospitalisations+pour+brûlures+à+partir+des+données+du+Programme+de+médicalisation+des+systèmes+d'information
Les traumatismes causés par les brûlures peuvent être intentionnels (violence, agression, suicide, etc.) ou accidentels (accident de la circulation, accident du travail, accident de la vie courante). Ces traumatismes peuvent avoir des conséquences redoutables et entraîner des séquelles physiques et psychologiques avec des répercussions majeures sur l’individu et son entourage.
2014
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
rapport
brûlures
brûlures
brûlures
France
systèmes informatisés de dossiers médicaux
hospitalisation
brûlures

---
N1-SUPERVISEE
Conditions de travail contribuants aux troubles musculo-squeletttiques : faits saillants de l'enquête québécoise sur des conditions de travail, d'emploi et de santé et de sécurité du travail
https://www.inspq.qc.ca/publications/1813
Quelles sont les causes des troubles musculosquelettiques (TMS)? De nombreuses études scientifiques ont mis en lumière la contribution importante des conditions de travail à l’apparition des TMS, en particulier les contraintes physiques telles que l’effort physique, le travail répétitif et les postures contraignantes.
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
exposition professionnelle
maladies ostéomusculaires
affectation du personnel et organisation du temps de travail
341.763 2 - Conditions de travail
santé au travail

---
N1-SUPERVISEE
L'accès aux soins dentaires, ophtalmologiques et gynécologiques des personnes en situation de handicap en France
Une exploitation de l'enquête Handicap-Santé Ménages
http://www.irdes.fr/recherche/questions-d-economie-de-la-sante/197-l-acces-aux-soins-dentaires-ophtalmologiques-et-gynecologiques-des-personnes-en-situation-de-handicap-en-france.pdf
Peu d’études françaises ont jusqu’à présent analysé la question du recours aux soins des personnes en situation de handicap. Les enquêtes Handicap, Santé, Ménages (HSM) et Institutions (HSI) réalisées par la Drees et l’Insee en 2008-2009 ont en partie comblé le manque de données sur le handicap. A travers l’enquête HSM, trois soins médicaux courants – les soins dentaires, ophtalmologiques et gynécologiques – ont été explorés ici au sein d’une population âgée de 20 à 59 ans.
2014
false
false
false
IRDES - Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé
France
article de périodique
facteurs socioéconomiques
soins dentaires pour personnes handicapées
France
soins dentaires
gynécologie
accessibilité des services de santé
personnes handicapées
ophtalmologie

---
N1-SUPERVISEE
Des risques professionnels contrastés selon les métiers
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/des-risques-professionnels-contrastes-selon-les-metiers
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=TF%20224
Les conditions de travail des salariés sont très variables d’un métier à l’autre. Les résultats de l’enquête Sumer 2010 font notamment apparaître un clivage entre les métiers qui impliquent une forte demande psychologique et beaucoup de marges de manœuvre – tels les métiers de cadres – et ceux qui imposent des contraintes physiques importantes et exposent à des risques chimiques ou biologiques – tels les métiers d’ouvriers non qualifiés des industries de process et de la manutention.
2014
false
false
false
false
Ministère du Travail
France
rapport
exposition professionnelle
facteurs de risque
exposition professionnelle
professions

---
N1-VALIDE
Portrait des lésions professionnelles chez les travailleurs de 55 ans et plus, 2002-2011
http://www.csst.qc.ca/publications/200/Pages/DC_200_1049.aspx
http://www.csst.qc.ca/publications/200/Documents/DC200_1049_1web.pdf
Ce rapport dresse un portrait des nouveaux cas de lésions professionnelles des travailleurs de 55 ans et plus pour les années 2002 à 2011 acceptés à la CSST. Ce portrait présente les cas selon certaines caractéristiques sociodémographiques, de même que celles inhérentes à la lésion et à l’indemnisation. De plus, un volet concerne la représentation de ce groupe d’âge parmi la population ainsi que parmi les travailleurs couverts par le régime de la CSST.​
2014
false
false
false
CSST - Commission de la Santé et de la Sécurité au Travail
Canada
français
blessures professionnelles
adulte
sujet âgé
accidents du travail
répartition par âge
répartition par sexe
maladies professionnelles
exposition professionnelle
maladies professionnelles
accidents du travail

---
N1-VALIDE
Dépistage organisé du cancer du sein: rapport sur la performance de la mammographie
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Performance-de-la-mammographie-dans-le-depistage-organise-des-cancers-du-sein
http://www.e-cancer.fr/content/download/63437/570805/file/Performance-de-la-mammographie-dans-le-depistage-organise-des-cancers-du-sein-2014-V3.pdf
Au terme de quatre vagues d'enquêtes menées auprès des structures de gestion des dépistages sur les performances des installations mammographiques, l'Institut national du cancer publie un rapport reprenant l'ensemble des résultats des années 2008, 2009, 2010 et 2011.
2014
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
Dépistage de masse
mammographie
tumeurs du sein
tumeurs du sein
rapport
évaluation technologique
enquête santé
résultat thérapeutique
tumeurs du sein

---
N1-VALIDE
OSPharm - Observatoire Statistique de la Pharmacie d'Officine
http://www.ospharm.net/
Concentrateur statistique, OSPharm Datastat se destine à l'étude des remontées des actes de ventes effectués dans les pharmacies.
false
true
false
France
français
pharmacies
pharmacies
structure privée

---
N1-VALIDE
Indications de la césarienne programmée à terme au Luxembourg
http://www.conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/perinat/perinat-vc.html
http://www.conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/perinat/perinat-vl.html
Etant donné le taux élevé de césariennes au Luxembourg et compte tenu des complications à court et long terme possibles pour la mère comme pour l’enfant, un groupe de travail national, réunissant des médecins gynécologues-obstétriciens nommés par la Société Luxembourgeoise de Gynécologie et d’Obstétrique (SLGO), des sages-femmes, des pédiatres, des représentants du CRP-Santé et de la Direction de la Santé a été constitué sous l’égide du Ministère de la Santé dans le cadre du système de surveillance de la santé périnatale au Luxembourg (PERINAT) pour écrire les indications de la césarienne programmée à terme au Luxembourg.
2014
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
césarienne
Luxembourg
recommandation pour la pratique clinique
césarienne

---
N1-SUPERVISEE
Bilan 2009-2012 - Programme québécois de dépistage du cancer du sein
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2014/14-243-02W.pdf
Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS), ciblant les femmes âgées de 50 à 69 ans, a été implanté au Québec en 1998. Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) publie un bilan sur les dernières années du PQDCS afin de présenter les résultats de la performance de ce programme.
2014
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
rapport
Dépistage de masse
mammographie
Dépistage de masse
Dépistage de masse
tumeurs du sein
Dépistage précoce du cancer
tumeurs du sein

---
N1-VALIDE
Les expositions aux risques professionnels - Les contraintes organisationnelles et relationnelles Enquête Sumer 2010
http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/Synthese_Stat_no_7.pdf
Ce numéro de Synthèse Stat’ décrit, au travers de fiches, les expositions professionnelles des salariés à chaque contrainte organisationnelle et relationnelle. Pour chacune des contraintes sont fournis des éléments descriptifs de la population exposée. Pour chaque contrainte, les salariés exposés sont présentés par catégorie socioprofessionnelle, sexe, tranche d’âge, taille et activité économique de l’établissement employeur et famille professionnelle.
2014
false
false
false
false
Ministère du Travail
France
français
exposition professionnelle
enquête santé
professions

---
N1-VALIDE
Les accidents chez les élèves de grande section de maternelle en France métropolitaine en 2005-2006 Enquête en milieu scolaire
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-chroniques-et-traumatismes/2014/Les-accidents-chez-les-eleves-de-grande-section-de-maternelle-en-France-metropolitaine-en-2005-2006
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Les+accidents+chez+les+élèves+de+grande+section+de+maternelle+en+France+métropolitaine+en+2005-2006+Enquête+en+milieu+scolaire+
Ce rapport décrit les accidents survenus chez les enfants de grande section de maternelle (GSM), majoritairement âgés de 6 ans, à partir de l’enquête en milieu scolaire réalisée en 2005-2006. Cette enquête fait partie des enquêtes scolaires réalisées par les ministères chargés de l’Éducation nationale, de la Santé, et l’Institut de veille sanitaire (InVS) dans le but de disposer d’informations régulières sur l’état de santé des enfants au niveau national. Des taux d’incidence d’accidents ont été calculés, les circonstances de survenue d’accident et leurs conséquences ont été décrites et des facteurs de risque ont été établis.
2014
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
accidents
établissements scolaires
enquête santé
France
questionnaire
étudiants

---
N1-VALIDE
Prévention du suicide: l’état d’urgence mondial
http://www.who.int/mental_health/suicide-prevention/world_report_2014/fr/
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/131801/1/9789242564778_fre.pdf
Malgré les données factuelles indiquant que le suicide est évitable, souvent à l’aide d’interventions peu onéreuses, le suicide est généralement relégué en queue des priorités des gouvernements et des décideurs politiques. Ce rapport vise à accroître la prise de conscience du véritable enjeu de santé publique que représente le suicide et à faire figurer la prévention du suicide en meilleure place dans les programmes mondiaux de santé et de politique publiques. Dans ce rapport, l’OMS formule des recommandations basées sur des données factuelles en vue de faire fléchir les taux de suicide et enjoint ses partenaires d’intensifier leurs efforts de prévention
2014
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
suicide
suicide
santé mondiale
répartition par âge
répartition par sexe
suicide
tentative de suicide
facteurs de risque
programmes gouvernementaux
médecine préventive
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Mutilations génitales féminines/excision
https://devsante.org/articles/mutilations-genitales-feminines-excision-bilan-statistique
Editorial, par C. Mongin, P. Reinert Mutilations génitales féminines/excision : bilan statistique, par C. Cappa Les MSF dans les pays du Nord : quelles réalités et quels enjeux ?, par A. Andro, B. Cuzin Complications médicales, obstétricales et psychologiques des MSF, par B. Cuzin La médicalisation des mutilations génitales féminines et ses conséquences, par Morissanda Kouyaté La prévention des mutilations sexuelles féminines, par E. Piet Comment mieux comprendre et gérer les signalements de filles à risque de mutilations sexuelles féminines en Belgique ? Présentation des résultats d’une recherche action, par F. Richard, M. De Brouwere et M. Dieleman Mutilations génitales féminines : la prise en soin infirmière, par M. Abemyil Changements sociaux : introduction, par L. Guinamard Références religieuses et rôle des leaders musulmans pour l'abandon de l'excision, par G. I. Serour Le cas de Tostan au Sénégal : les droits humains comme fondement des changements sociaux, par M. Casaux-Bussière Protéger la Prochaine Génération : un projet pilote et intégré de promotion de l’abandon des MGF dans le district sanitaire de Kayes, par A. Desrumeaux, B. Ballo Projet commun Femmes Solidaires et Karera-Gamissa de lutte contre les MGF en région Afar d'Ethiopie, par A. Dabalé Trente ans de réussite face à une pratique millénaire, par I. Gillette-Faye Un nouvel élan en faveur de l’abandon de l’excision, par L. Guinamard
2014
false
false
false
Développement et Santé
France
français
circoncision féminine
article de périodique
circoncision féminine
circoncision féminine
circoncision féminine
circoncision féminine
événements indésirables associés aux soins

---
N1-VALIDE
Hospitalisations et recours aux urgences pour tentative de suicide en France métropolitaine à partir du PMSI-MCO 2004-2011 et d’Oscour 2007-2011
http://portaildocumentaire.santepubliquefrance.fr/exl-php/vue-consult/spf___internet_recherche/INV12195
En France métropolitaine, le PMSI-MCO (Programme de médicalisation des systèmes d'information – Médecine, chirurgie et obstétrique) entre 2004 et 2011 a permis de comptabiliser 765 616 hospitalisations pour tentative de suicide (TS) en médecine et chirurgie concernant 556 708 personnes, soit environ 90 000 hospitalisations pour 70 000 personnes par an. Au cours des huit années étudiées, 80 % des patients ont été hospitalisés une seule fois pour TS et 20 % l’ont été plusieurs fois. Quelle que soit l’année, les séjours féminins ont représenté 65 % de l’ensemble des séjours pour TS. L’intoxication médicamenteuse volontaire était le mode opératoire le plus fréquent avec 82 % des TS hospitalisées, soit entre 70 000 et 85 000 séjours par an. Le taux de séjours pour TS était de 17,7 pour 10 000 habitants (13,4 pour 10 000 hommes et 21,6 pour 10 000 femmes). Les séjours hospitaliers pour TS concernant les adolescentes de 15 à 19 ans présentaient les taux les plus élevés, avoisinant 43 pour 10 000.
2014
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
tentative de suicide
France
hospitalisation
répartition par âge
répartition par sexe
mortalité
réadmission du patient
services des urgences médicales

---
N1-VALIDE
Expositions professionnelles à des contaminants chimiques et physiques : Analyse différenciée selon le sexe
http://www.irsst.qc.ca/-publication-irsst-expositions-contaminants-chimiques-r-842.html
http://www.irsst.qc.ca/media/documents/PubIRSST/R-842.pdf
La survenue des lésions professionnelles varie selon le sexe. Une des principales explications évoquées est l’existence de nettes différences d’exposition en milieu de travail, découlant notamment des professions occupées par les hommes et par les femmes et de la nature des tâches effectuées. Cependant, il n’existe pas de données solides pour appuyer cette assertion et les analyses traditionnelles en milieu de travail se sont le plus souvent limitées à rapporter le risque en fonction du sexe, sans identifier les raisons pouvant expliquer les différences de risque observées. Tant le gouvernement du Québec que l’Organisation mondiale de la santé ou les Instituts de recherche en santé du Canada recommandent d’effectuer des analyses différenciées selon le sexe. Or, bien que quelques études aient incorporé le genre dans l’analyse des problèmes musculosquelettiques au travail, seules deux études, de qualité moyenne, ont à ce jour comparé l’exposition des hommes et des femmes à des substances chimiques en prenant en compte la profession et le secteur d’activité économique. L’objectif de la présente étude était d’explorer l’existence de différences d’exposition professionnelle entre hommes et femmes à l’aide de bases de données épidémiologiques existantes.
2014
false
false
false
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
français
exposition professionnelle
répartition par sexe
information scientifique et technique
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
Programme vaudois de depistage du cancer du sein: evaluation apres 15 ans, 1999-2013
http://www.iumsp.ch/Publications/pdf/rds216_fr.pdf
Le Programme vaudois de dépistage du cancer du sein promeut, organise et mène depuis 1999 une action de prévention auprès de la population féminine du c anton âgée de 50 à 69 ans. Premier programme organisé de dépistage du cancer en Suisse, et génér alisation d’un projet pilote (1993-1998), le Progra mme vaudois a grandement contribué au développement d’i nitiatives similaires dans d’autres cantons. Il demeure aujourd’hui, notamment par son bassin popul ationnel, le programme suisse qui génère le plus important volume annuel de mammographies de dépista ge.
2014
false
false
false
IUMSP - Institut universitaire de médecine sociale et préventive
Suisse
français
tumeurs du sein
mammographie
évaluation de programme
Dépistage de masse
Suisse
tumeurs du sein

---
N1-VALIDE
Virage de la radiographie argentique vers la radiographie numérique pour le dépistage des pneumoconioses à l'Institut national de santé publique du Québec
https://www.inspq.qc.ca/publications/1845
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1845_Radiographie_Numerique_Pneumoconioses.pdf
Les Services cliniques de dépistage (SCD) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) assurent le dépistage des pneumoconioses auprès des travailleurs du Québec depuis le début des années 1980. Le dépistage se fait par la radiographie pulmonaire argentique (RA), en suivant les directives du Bureau international du travail (BIT). Les radiographies sont interprétées par des médecins dont la compétence est identique à celle des lecteurs B du National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) et l'interprétation se fait en comparant l'image du patient avec les images radiographiques standardisées du BIT. Les SCD passeront sous peu de la technologie argentique à la technologie numérique. C'est pourquoi l'INSPQ a jugé utile de décrire les changements que pourrait apporter ce virage technologique, dans l'identification des anomalies compatibles avec une pneumoconiose, afin d'outiller les médecins du Réseau de santé publique en santé au travail (RSPSAT) qui prescrivent les radiographies de dépistage. Les objectifs poursuivis étaient les suivants : 1) décrire les techniques des radiographies argentiques et numériques; 2) résumer leurs avantages et inconvénients; 3) revoir les études épidémiologiques comparant les résultats des dépistages des pneumoconioses par radiographies argentiques et numériques et 4) résumer les principales conclusions de la revue des études pouvant aider les médecins du Réseau de santé publique en santé au travail lors de la présentation des résultats des dépistages aux travailleurs.
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
pneumoconiose
évaluation technologique
Dépistage de masse
amélioration d'image radiographique
étude comparative
radiographie
pneumoconiose

---
N1-VALIDE
Santé bucco-dentaire : guide à l’usage des établissements pour personnes âgées
http://www.agircarrco-actionsociale.fr/fileadmin/action-sociale-v2/Documents/Accompagner/Guide/Guide_sante_bucco_dentaire.pdf
Ce guide propose une photographie en 2013 de l’état de santé bucco-dentaire des résidents âgés du parc Agirc-Arrco (6 900 places), dont la moyenne d’âge est de 86 ans. Il relaye des recommandations propres à faire évoluer favorablement et durablement cet état de santé. Il s’agit donc d’un engagement réaliste et exemplaire pour l’évolution des établissements d’hébergement des personnes âgées, autonomes ou non
2014
false
false
false
Agirc-Arrco - Association générale des institutions de retraite complémentaire des cadres - Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés
France
français
établissements de soins de long séjour
sujet âgé
enquêtes de santé dentaire
santé buccodentaire
sujet âgé de 80 ans ou plus
hygiène buccodentaire
recommandation professionnelle
réseaux communautaires
guide
soins dentaires pour personnes âgées
santé buccodentaire
rôle de l'infirmier
Infirmiers auxiliaires
soins dentaires pour personnes âgées

---
N1-VALIDE
Les traitements de substitution aux opiacés en France : données récentes
http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/eftxabua.pdf
http://www.ofdt.fr/publications/collections/periodiques/lettre-tendances/les-traitements-de-substitution-aux-opiaces-donnees-recentes-tendances-94-octobre-2014/
Le numéro 94 de Tendances présente une synthèse des dernières données disponibles sur les TSO. Elle fait suite à une série de travaux initiés en 2002 portant sur les données de remboursements des médicaments de substitution aux opiacés (MSO). D’autres sources sont également mobilisées dans ce numéro de Tendances qui présente dans un premier temps une estimation du nombre de personnes traitées par TSO en France ainsi qu’une comparaison européenne. Il s’attache ensuite à décrire les personnes concernées en les différenciant selon les modalités de suivi et de délivrance du traitement et aborde également la question du mésusage et du détournement ainsi que les mesures de contrôle mises en place, puis les risques de morbi-mortalité liés aux MSO. Il s’achève par une brève discussion sur « le modèle français » de substitution.
2014
false
false
false
OFDT - Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies
France
français
traitement de substitution aux opiacés
France
article de périodique
traitement de substitution aux opiacés
buprénorphine
méthadone
stupéfiants
événements indésirables associés aux soins

---
N1-VALIDE
Poids corporel et santé chez les adultes québécois
https://www.inspq.qc.ca/publications/1869
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1869_Poids_Sante_Adultes.pdf
Cette étude dresse, pour la première fois au Québec, un portrait intégrateur du fardeau des problèmes de santé globale, physique et mentale associés au poids corporel chez les adultes âgés de 18 ans et plus. À partir de données récentes de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes, elle renseigne sur la proportion et le nombre de personnes déclarant un problème de santé dans chaque catégorie de poids (insuffisance de poids, embonpoint et obésité) et sur l'association des variables de santé avec les catégories de poids en contrôlant pour l'âge et la défavorisation. Une comparaison des résultats québécois avec ceux observés ailleurs au Canada est également réalisée. Dans une optique de planification, les résultats présentés peuvent soutenir l'identification de priorités d'action qui permettront à terme d'augmenter le bien-être et la qualité de vie d'un plus grand nombre de personnes.
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
adulte
surpoids
obésité
Québec
santé des femmes
enquête santé
santé masculine
maigreur
répartition par âge
répartition par sexe

---
N1-SUPERVISEE
Etude des tentatives de suicide et des récidives prises en charge dans les services d’urgence des Centres hospitaliers de Guingamp, Lannion et Paimpol Recueil 2011-2012
http://orsbretagne.typepad.fr/LI_2014/Tentatives-suicide-urgences-2-pays_2014.pdf
L’étude dont le présent rapport rend compte s’inscrit dans le cadre, d’une part des priorités régionales relatives à la prévention de la souffrance psychique et du phénomène suicidaire, d’autre part des orientations liées à la conférence de consensus relative à la prévention du suicide en Bretagne.
2014
false
true
false
ORS Bretagne
France
français
information scientifique et technique
suicide
facteurs socioéconomiques
France
tentative de suicide
troubles mentaux
tentative de suicide
tentative de suicide
tentative de suicide
service hospitalier d'urgences
récidive

---
N1-VALIDE
Incidence de l’amputation majeure des membres inférieurs à Genève : vingt-et-un ans d’observation
https://www.revmed.ch/RMS/2014/RMS-N-447/Incidence-de-l-amputation-majeure-des-membres-inferieurs-a-Geneve-vingt-et-un-ans-d-observation
Entre 1990 et 2010, l’incidence de l’amputation majeure des membres inférieurs (tout niveau d’amputation au-dessus du pied) dans le canton de Genève a été de 10,02/100 000 habitants/année. L’analyse de divers groupes de la population nous révèle que la présence d’un diabète augmente le risque relatif d’amputation d’un facteur 20 et qu’un âge de 65 ans ou plus l’augmente d’un facteur 9. Au cours de cette période de vingt-et-une années, malgré la prévalence croissante du diabète et le vieillissement de la population, on observe une baisse graduelle de l’incidence de l’amputation et une augmentation de l’âge au moment de l’amputation, reflétant le travail de préventions primaire et secondaire initié dans les années 80 et dont Genève a été pionnière.
2014
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
amputation chirurgicale
membre inférieur
amputation chirurgicale
incidence
complications du diabète
sujet âgé

---
N1-VALIDE
Étude des valeurs normales de l’hémogramme chez l’adulte : un besoin pour une meilleure interprétation et pour l’accréditation du laboratoire
Annales de Biologie Clinique Volume 72, numéro 5, Septembre-Octobre 2014
http://www.jle.com/fr/revues/abc/e-docs/etude_des_valeurs_normales_de_lhemogramme_chez_ladulte_un_besoin_pour_une_meilleure_interpretation_et_pour_laccreditation_du_laboratoire_302624/article.phtml
L’hémogramme est l’examen biologique le plus prescrit en France métropolitaine. Faute de données suffisantes, il existe une grande variabilité des valeurs de référence des paramètres de l’hémogramme, entre les laboratoires d’analyses médicales. L’objectif de ce travail est de fournir des valeurs de référence de l’hémogramme chez l’adulte. Ces valeurs normales ont été définies chez l’adulte sain, sur une population de 33 258 sujets, à savoir 19 612 hommes et 13 646 femmes. Elles ont été établies après exclusion de tous les sujets présentant des conditions susceptibles de modifier, directement ou indirectement, les valeurs de l’hémogramme. Nous fournissons, pour chaque paramètre, les valeurs standards, par sexe et par groupe d’âge, de 16 à 69 ans. De plus, nous présentons les valeurs de l’hémogramme d’une population de 339 sujets âgés de plus de 69 ans sans comorbidité. Ces valeurs normales sont destinées à être utilisées en pratique quotidienne. Elles permettent de distinguer, sans ambiguïté, une situation normale d’une situation pathologique. Par ailleurs, elles peuvent être appliquées à l’ensemble de la France métropolitaine.
2014
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
valeurs de référence
Hémogramme
adulte
répartition par âge
répartition par sexe
sujet âgé

---
N1-VALIDE
Couverture vaccinale antirougeoleuse parmi les internes de la faculté de pharmacie de l’université d’Aix-Marseille - Identification des raisons de vaccination et de non-vaccination Provence-Alpes-Côte d’Azur, avril 2013
http://invs.santepubliquefrance.fr/Publications-et-outils/Rapports-et-syntheses/Maladies-infectieuses/2014/Couverture-vaccinale-antirougeoleuse-parmi-les-internes-de-la-faculte-de-pharmacie-de-l-universite-d-Aix-Marseille
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Couverture+vaccinale+antirougeoleuse+parmi+les+internes+de+la+faculté+de+pharmacie+de+l’université+d’Aix-Marseille+-+Identification+des+raisons+de+vaccination+et+de+non-vaccination+Provence-Alpes-Côte+d’Azur,+avril+2013+
La rougeole est une maladie hautement contagieuse présentant un risque de complications graves. Des études ont montré que le risque de contracter la rougeole était plus élevé chez les professionnels de santé que dans la population générale. Par ailleurs, les personnes non vaccinées sont plus à risque de transmettre la maladie à leurs patients : enfants, femmes enceintes, personnes âgées ou immunodéprimées. La vaccination contre la rougeole est particulièrement recommandée pour les professionnels de santé du fait de la forte contagiosité de la maladie, des complications et séquelles qu’elle entraîne ainsi que de l’absentéisme et des coûts de gestion qu’elle génère.
2014
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
internat et résidence
étudiant pharmacie
Vaccin contre la rougeole
rougeole
enquête santé
vaccination
attitude envers la santé
Interne
Couverture vaccinale
personnel médical hospitalier

---
N1-VALIDE
Les comportements de santé des 55-85 ans. Analyses du Baromètre santé 2010
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/les-comportements-de-sante-des-personnes-agees-de-55-a-85-ans
Cet ouvrage analyse les données de l’enquête Baromètre 2010 pour faire le point sur les comportements, attitudes et connaissances en santé des personnes âgées de 55 à 85 ans. Il aborde les thèmes de la dépression, des pratiques addictives, des accidents de la vie courante, de la consommation de soins et de la nutrition chez les personnes âgées. Cet outil de travail s’adresse à l’ensemble des acteurs en lien avec les populations âgées - élus, décideurs, professionnels de santé, aidants proches ou bénévoles.
2014
false
false
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
français
adulte
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
enquête santé
vieillissement
information en santé des consommateurs
répartition par âge
peur
trouble dépressif
idéation suicidaire
trouble dépressif
psychoanaleptiques
psychothérapie
Fumer
alcoolisme
Fumer de la marijuana
jeu de hasard
répartition par sexe
consommation d'alcool
accidents domestiques
chutes accidentelles
médecine préventive
comportement alimentaire
exercice physique
Comportement toxicomaniaque

---
N1-SUPERVISEE
Mesurer la fragilité des personnes âgées en population générale : une comparaison entre les enquêtes ESPS et SHARE
http://www.irdes.fr/recherche/questions-d-economie-de-la-sante/199-mesurer-la-fragilite-des-personnes-agees-en-population-generale-une-comparaison-entre-les-enquetes-esps-et-share.pdf
Le récent développement des travaux sur la fragilité des personnes âgées présente un potentiel de recherche important, permettant notamment une meilleure compréhension des mécanismes conduisant à la dépendance. Plusieurs travaux ont utilisé les données de l’enquête Survey of Health Ageing and Retirement in Europe (SHARE) pour identifier les déterminants individuels de la perte d’autonomie.
2014
false
false
false
IRDES - Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé
France
français
article de périodique
populations vulnérables
évaluation gériatrique
personne âgée fragile
fragilité (signe)
Fragilité
sujet âgé de 80 ans ou plus
sujet âgé

---
N1-SUPERVISEE
L’Enquête santé et protection sociale (ESPS) 2012. Premiers résultats
http://www.irdes.fr/recherche/questions-d-economie-de-la-sante/198-l-enquete-sante-et-protection-sociale-esps-2012-premiers-resultats.pdf
L’enquête santé et protection sociale, menée par l’Irdes tous les deux ans, existe depuis 1988. En 2012, elle a interrogé plus de 8 000 ménages et 23 000 individus sur leur état de santé, leur accès à la complémentaire santé, leur recours ou renoncement aux soins et, à travers des modules spécifiques, sur la fragilité, l’assurance dépendance et les conditions de travail ainsi que sur la couverture vaccinale, les accidents de la vie quotidienne et le don de sang, notamment.
2014
false
false
false
IRDES - Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé
France
français
article de périodique
maladie chronique
assurance maladie complémentaire
Refus du traitement
enquêtes de santé

---
N1-SUPERVISEE
Comment expliquer le non-recours à l’Aide à l’acquisition d’une complémentaire santé ?
Les résultats d’une enquête auprès de bénéficiaires potentiels à Lille en 2009
http://www.irdes.fr/recherche/questions-d-economie-de-la-sante/195-comment-expliquer-le-non-recours-a-l-aide-a-l-acquisition-d-une-complementaire-sante.pdf
L’Aide à l’acquisition d’une complémentaire santé (ACS) est un dispositif, sous la forme d’une aide financière, mis en place en 2005 pour favoriser l’accès aux soins des personnes ayant un revenu juste au-dessus du plafond de l’éligibilité à la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C). Malgré sa montée en charge, le non-recours à l’ACS est important, seules 22% des personnes éligibles auraient fait valoir leur droit en 2011 (Fonds CMU, 2012).
2014
false
false
false
IRDES - Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé
France
français
article de périodique
disparités d'accès aux soins
facteurs socioéconomiques
aide médicale
enquêtes de santé
assurance maladie complémentaire

---
N1-SUPERVISEE
Vers un système d’information sur le coût des soins, les remboursements des couvertures obligatoire et complémentaire, et les restes à charge réels des ménages
Bilan et perspectives du projet Monaco
http://www.irdes.fr/recherche/questions-d-economie-de-la-sante/194-vers-un-systeme-d-information-sur-le-cout-des-soins-les-remboursements-des-couvertures-obligatoire-et-complementaire-et-les-restes-a-charge-reels-des-menages.pdf
Le projet Monaco (Méthodes, outils et normes pour la mise en commun des données des assurances complémentaire et obligatoire) représente une première étape visant à mettre en place un système d’information qui permette d’améliorer la connaissance des restes à charge des assurés après remboursements par l’Assurance maladie obligatoire (AMO) et l’Assurance maladie complémentaire (AMC).
2014
false
false
false
IRDES - Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé
France
français
article de périodique
remboursement par l'assurance maladie
assurance maladie complémentaire
coûts des soins de santé
informatique médicale
systèmes d'information
coûts et analyse des coûts

---
N1-VALIDE
Dispositif de soutien à l’emploi pour patients psychiatriques : évaluation rétrospective
https://sanp.ch/en/article/doi/sanp.2014.00292
Les personnes souffrant de troubles psychiques sévères ou chroniques trouvent difficilement leur place dans le monde du travail. Elles doivent non seulement gérer les difficultés liées aux conséquences de leur maladie, mais également faire face aux nombreuses exigences du marché de l’emploi, ainsi qu’aux préjugés et à la stigmatisation dont elles sont la cible
2014
false
false
false
Archives suisses de neurologie et de psychiatrie
Suisse
français
article de périodique
personnes atteintes de troubles mentaux
troubles mentaux
emploi
étude évaluation

---
N1-VALIDE
Améliorer la prévention des chutes et des incidents et accidents liés à la médication : de la stratégie à l’action - Volet : chutes
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2014/14-735-02W.pdf
Le rapport intitulé Améliorer la prévention des chutes et des incidents et accidents liés à la médication : de la stratégie à l’action du Groupe Vigilance pour la sécurité des soins (GVSS) présente une série de bonnes pratiques visant la prévention des chutes et des événements en lien avec la médication. Au total, 36 recommandations sont proposées au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Ce rapport est diffusé par le MSSS à la suite d’un mandat confié au GVSS par le ministre en décembre 2012 visant à faire le point sur les meilleures pratiques en matière de mesures de prévention des risques, en plus d’évaluer la possibilité de les déployer dans tous les milieux de soins concernés.
2014
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
chutes accidentelles
rapport
prévention des accidents
sujet âgé
sujet âgé de 80 ans ou plus
programmes gouvernementaux
recommandation pour la politique de santé
programmes gouvernementaux
chutes accidentelles
facteurs de risque
effets secondaires indésirables des médicaments

---
N1-VALIDE
Maltraitance chez l’enfant : repérage et conduite à tenir - Fiche Mémo
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1760393/fr/maltraitance-chez-l-enfant-reperage-et-mesures-de-protection
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1775439/fr/maltraitance-enfant-rapport-d-elaboration
Cette fiche mémo concerne les enfants maltraités comme ceux en risque de l’être. Elle est dans la continuité des travaux déjà engagés par la HAS sur la question des violences interpersonnelles et de leur impact sur la santé. Plus de 80 % des mauvais traitements sur un enfant sont infligés au sein de la famille. La maltraitance est caractérisée par son début précoce et sa chronicité. La difficulté et la complexité des situations, ainsi que le fort sentiment d’isolement du professionnel, expliquent la nécessité de mettre à la disposition des professionnels des informations claires et précises pour les aider dans le repérage des violences chez l’enfant et la conduite à tenir pour protéger l’enfant.
2014
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
055. Maltraitance et enfants en danger. Protection maternelle et infantile
français
maltraitance des enfants
nourrisson
enfant
adolescent
maltraitance des enfants
facteurs de risque
signes et symptômes
maltraitance des enfants
recommandation pour la pratique clinique
violence sexuelle chez l'enfant
inceste

---
N1-VALIDE
Consommation d’antibiotiques et résistance aux antibiotiques en France : nécessité d’une mobilisation déterminée et durable - Communiqué
http://ansm.sante.fr/S-informer/Presse-Communiques-Points-presse/Consommation-d-antibiotiques-et-resistance-aux-antibiotiques-en-France-necessite-d-une-mobilisation-determinee-et-durable-Communique
En France, la consommation des antibiotiques est en hausse depuis 2010 et la résistance aux antibiotiques progresse notamment chez les entérobactéries avec l’émergence de la résistance aux carbapénèmes, antibiotiques de dernier recours à l’hôpital. Tels sont les principaux résultats que l’InVS (Institut de veille sanitaire) et l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) identifient dans le rapport publié à l’occasion de la journée européenne d’information sur les antibiotiques le 18 novembre 2014.
2014
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
antibactériens
France
résistance bactérienne aux médicaments
utilisation médicament
utilisation médicament
J01 - antibacteriens à usage systémique
carbapénèmes
carbapenemase
enterobacteriaceae
Klebsiella pneumoniae résistant aux carbapénèmes (organisme)
bactérie résistante aux antibiotiques (organisme)
Neisseria gonorrhoeae résistant aux céphalosporines
Streptococcus pneumoniae résistant à la pénicilline (organisme)
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
bactérie productrice de bêta-lactamase à spectre étendu (organisme)
infection dûe à une bactérie antibiorésistante (maladie)
antibiothérapie
Enterobacteriaceae résistantes aux carbapénèmes
protéines bactériennes
bêta-Lactamases

---
N1-VALIDE
Expositions à des préparations herbicides contenant du paraquat - Etude rétrospective des observations enregistrées par les Centres antipoison et de toxicovigilance français (2008-2013)
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/CCTV_Rapport_Paraquat_2008-2013_VF.pdf
Les cas d’exposition au paraquat signalés aux centres antipoison français continuent de diminuer en Métropole mais n’ont pas disparu, alors que six années sont passées depuis l’interdiction de l’utilisation des spécialités phytopharmaceutiques à base de paraquat dans l’Union européenne. Comme indiqué dans les rapports précédents [1 ; 2], il est très probable que les données collectées par les CAPTV sous-estiment l’incidence réelle des intoxications survenant dans les départements d’outre-mer, notamment en raison de la connaissance de la gravité des cas d’intoxication volontaire pour lesquelles il n’est parfois pas proposé de prise en charge hospitalière du fait d’une évaluation du risque et d’un pronostic trop péjoratifs. Il pourrait être proposé une recherche proactive des cas survenus dans les départements d’outre-mer, en demandant aux structures hospitalières et aux autorités sanitaires locales d’identifier les cas, même si ceux-ci n’ont pas donné lieu à la consultation d’un CAPTV. Par ailleurs, ce complément d’étude confirme : - la bénignité habituelle des projections oculaires, des contaminations cutanées et des inhalations aiguës d’aérosols de paraquat puisque que toutes ont guéri sans complication ; nous n’avons pas recensé dans cette série d’ingestion accidentelle. - la gravité des ingestions volontaires avérées, notamment celles avec un index de Yamaguchi de mauvais pronostic et/ou une recherche positive du paraquat dans le sang et les urines, voire dans le liquide gastrique...
2014
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
études rétrospectives
paraquat
herbicides
paraquat-dichlorure
paraquat-dimethylsulfate
exposition environnementale
exposition professionnelle
paraquat
herbicides
France
accidents domestiques
accidents du travail
jardinage
tentative de suicide
intoxication par le paraquat
rappels et retraits de produits
intoxication
Polynésie française
Guyane française
Réunion
Antilles
rapports et études
Polynésie
étude d'observation

---
N1-VALIDE
Expositions aux spécialités à base d’imidaclopride : synthèse des cas signalés aux centres antipoison français de 1999 à 2012
http://www.centres-antipoison.net/CCTV/Imidaclopride_GT_Phytoveille_VF.pdf
L’imidaclopride entre dans la composition d’un grand nombre de produits commercialisés avec une utilisation fréquente, domestique ou professionnelle, à l’origine de 428 cas d’exposition aux CAPTV. Dans cette étude rétrospective, toutes les expositions accidentelles rapportées sont de gravité faible à modérée. Seules les ingestions volontaires à visée suicidaire ont été à l'origine de troubles neurologiques et cardiovasculaires graves ayant nécessité une prise en charge en unité de soins intensifs. Les doses supposées ingérées à l'origine de ces cas graves pouvaient être relativement faibles (dès 5 g soit environ 30 mL) impliquant une surveillance médicalisée systématique en cas d’ingestion volontaire. Dans le contexte actuel de restriction d’usage des néonicotinoïdes au niveau européen, un nouveau bilan des cas d’exposition à l’imidaclopride pourrait être envisagé à moyen terme...
2014
false
false
false
CAPTV - Association des centres antipoison et de toxicovigilance
France
français
études rétrospectives
France
imidacloprid
rapports et études
exposition environnementale
accidents domestiques
tentative de suicide
insecticides
accidents du travail
jardinage
exposition professionnelle
signes et symptômes
insecticides
imidacloprid
intoxication
exposition professionnelle
Imidazoles
composés nitrés
Imidazoles
composés nitrés

---
N1-VALIDE
La surveillance des transfusions sanguines et des transplantations de cellules et de tissus
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/14vol40/dr-rm40-18/index-fra.php
Bien que les systèmes de transfusion sanguine et de transplantation de cellules et de tissus du Canada soient parmi les plus sûrs au monde, ils ne sont pas totalement à l'abri des erreurs et des infections. Dans ce numéro, nous examinerons les systèmes mis en place pour en assurer la surveillance. En outre, afin de souligner la Journée mondiale du sida qui se déroulera le 1er décembre 2014, nous présenterons deux systèmes de surveillance en cours d'élaboration ciblant les groupes à risque élevé et utilisant des marqueurs biologiques ainsi qu'un examen systématique évaluant les tests de dépistage du VIH.
2014
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
transfusion sanguine
transplantation de tissu
transplantation cellulaire
article de périodique
erreurs médicales
événements indésirables associés aux soins

---
N1-SUPERVISEE
Grossesses à bas risque : interventions obstétricales selon les caractéristiques de la maternité en 2010
http://drees.social-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/grossesses-a-bas-risque-interventions-obstetricales-selon-les-caracteristiques
Les fermetures et fusions des maternités amorcées dans les années 1970 ont entraîné une concentration très importante des naissances dans les grandes maternités publiques. Cette évolution soulève des interrogations sur la prise en charge médicale des femmes au moment de l’accouchement. Dans certains pays, des études mettent ainsi en évidence un plus grand nombre d’interventions obstétricales dans les grandes maternités, y compris chez des femmes dont la grossesse ne présente pas de complications (dites à « bas risque »).
2014
false
true
false
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
français
information scientifique et technique
maternités (hôpital)
accessibilité des services de santé
complications de la grossesse
maternités (hôpital)
procédures de chirurgie obstétrique
grossesse

---
N1-VALIDE
Dysménorrhée : patience, pilules ou bouillotte ?
https://www.revmed.ch/RMS/2014/RMS-N-452/Dysmenorrhee-patience-pilules-ou-bouillotte
Quels traitements sont utilisés en cas de dysménorrhée et avec quels résultats rapportés ? Un questionnaire a été envoyé à 2400 apprenties et étudiantes, suivant une approche rétrospective traitement-résultat (taux de réponses : 22%). Les traitements les plus fréquents sont : l’ibuprofène (53%), le paracétamol (51%), la contraception hormonale (40%), la bouillotte sur le ventre (35%), des compléments alimentaires ou la phytothérapie (23%). Pour soigner la dysménorrhée, c’est l’autotraitement qui est la règle, avec la famille comme base d’information dans 80% des cas ; le professionnel de la santé est peu consulté. De façon surprenante car peu cité dans les recommandations officielles, un «remède de grand-mère», la bouillotte, apparaît parmi les méthodes avec le meilleur effet rapporté (effet satisfaisant chez 92% des utilisatrices).
2014
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
dysménorrhée
enquête santé
dysménorrhée
bouillotte
thérapeutique

---
N1-VALIDE
Suicide, Etat des lieux des connaissances et perspectives de recherche, Rapport ONS - Observatoire national du suicide
http://drees.social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapportons2014-mel.pdf
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/rapport_ONS_2014.pdf
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/144000730-suicide-etat-des-lieux-des-connaissances-et-perspectives-de-recherche-1er-rapport-de
Ce rapport marque le premier anniversaire de l’Observatoire. Il est le fruit des travaux menés tout au long de cette première année sur les enjeux qui se posent en matière de prévention du suicide : comment améliorer la collecte des données et notamment les informations recueillies dans le certificat de décès ? Comment mieux estimer le nombre de tentatives de suicide en France alors même que cet événement n’implique pas systématiquement un contact avec le système de soins ? Comment identifier et hiérarchiser les facteurs de risque et de protection, pour mettre en place des programmes d’action ciblés et cohérents ? Comment mieux repérer et accompagner les personnes dites vulnérables, sans pour autant les stigmatiser, et en respectant leur libre arbitre ? Ce rapport présente un premier état des lieux des connaissances qui sera appelé à être enrichi. Il comporte une description et une analyse des systèmes d’information et des actions de prévention, ainsi que des perspectives de recherche. Il énonce des recommandations qui seront suivies et complétées dans les rapports annuels ultérieurs, afin de mieux identifier les leviers d’action efficaces pour prévenir le suicide.
2014
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
La Documentation Française
France
français
suicide
France
rapport
suicide
recherche
adulte
sujet âgé
Surveillance épidémiologique
tentative de suicide
mortalité
adolescent
sans-abri
prisonniers
prisons
exposition professionnelle
programmes gouvernementaux
évaluation de programme
Comportement auto-agressif
facteurs de risque
répartition par âge
répartition par sexe
sujet âgé de 80 ans ou plus
troubles mentaux
hospitalisation
réadmission du patient
services des urgences médicales
idéation suicidaire
emploi
agriculture
sexualité
facteurs socioéconomiques
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
L’exposition des salariés aux facteurs de pénibilité dans le travail
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/dares-analyses-dares-indicateurs-dares-resultats/article/l-exposition-des-salaries-aux-facteurs-de-penibilite-dans-le-travail
Les facteurs de pénibilité au travail ont été définis dans la loi de novembre 2010 portant réforme des retraites et confirmés dans la loi de janvier 2014. Ces dix facteurs couvrent des expositions à des contraintes physiques marquées, à un environnement physique agressif et à certains rythmes de travail. Si le nombre de salariés exposés à des facteurs de pénibilité dépend fortement des seuils qui permettent de les définir, les caractéristiques des personnes concernées restent qualitativement similaires.
2014
false
false
false
false
Ministère du Travail
France
français