Libellé préféré : transmission;

Définition CISMeF : (C1-3, C22) /transmission /transm ou /TM s'applique aux maladies pour les études concernant leur mode de transmission.;

Synonyme MeSH : tm;

Abréviation : TM 75;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

(C1-3, C22) /transmission /transm ou /TM s'applique aux maladies pour les études concernant leur mode de transmission.

N1-VALIDE
NOTE d’appui scientifique et technique de l'Anses relatif au risque d'IAHP (influenza aviaire hautement pathogène) lié à la souche H5N8
https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2016SA0249.pdf
L’Anses a été saisie le 5 décembre par la DGAL d’une question en urgence relative au risque d’IAHP lié à la souche H5N8. Cette saisine a été motivée par l’évolution récente et rapide de la situation de l’influenza aviaire hautement pathogène à H5N8 sur le territoire français...
2017
false
false
false
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
France
français
grippe chez les oiseaux
virus de la grippe aviaire hautement pathogène (organisme)
France
virulence
volaille
oiseaux
animaux sauvages
grippe chez les oiseaux
grippe chez les oiseaux
recommandation par consensus
Sous-type H5N8 du virus de la grippe A

---
N1-VALIDE
Avis relatif à la borréliose de Lyme
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=564
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160219_borreliosedelymemodestransmiss.pdf
Le HCSP a fait un point des connaissances sur les risques éventuels de transmission des Borrelia par voie sexuelle, par voie materno-fœtale au cours de la grossesse et lors de l’accouchement, et via les produits sanguins labiles et les greffes d’organes, de tissus et de cellules.
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
maladie de Lyme
transmission verticale de maladie infectieuse
transfusion sanguine
grossesse

---
N1-VALIDE
Comportements sexuels à risque et don de sang. Partie I: Don de sang par les HSH
Avis 9291
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9291-don-de-sang-par-les-hsh
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/css_9291_hsh_a5.pdf
Les pratiques sexuelles à risque des donneurs de sang peuvent avoir un impact sur la sécurité des composants sanguins préparés à partir du don correspondant. Le CSS plaide pour une amélioration du niveau de prise de conscience de leur responsabilité sociale par les personnes souhaitant matérialiser leur empathie et altruisme par le don de sang.
2016
false
false
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
recommandation de santé publique
donneurs de sang
homosexualité masculine
infections à VIH
comportement sexuel à risque
séropositivité VIH
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
sélection de donneurs
hepacivirus
virus de l'hépatite B
infections à VIH
infections à VIH

---
N1-VALIDE
Effets du dépistage des infections sexuellement transmissibles causées par les chlamydiae
http://www.cochrane.org/fr/CD010866/effets-du-depistage-des-infections-sexuellement-transmissibles-causees-par-les-chlamydiae
Objectifs Évaluer, par rapport aux soins standard, les effets et l’innocuité du dépistage des infections à chlamydia sur la transmission de celles-ci et leurs complications chez les femmes enceintes et non enceintes et chez les hommes.
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
infections à chlamydia
infections à chlamydia
dépistage systématique
grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Herpès genital et grossesse
http://www.reseau-naissance.fr/data/mediashare/g5/0pbdgj3hsfbw6rkx8upuvrphzumy11-org.pdf
L’herpès néonatal est une affection rare mais particulièrement grave (risque de mortalité et séquelles neuro-sensorielles). Son incidence est faible aux vue de la prévalence de l’herpès simplex dans la population générale.
2016
false
false
false
Réseau Sécurité Naissance - Naître ensemble - Pays de la Loire
France
français
recommandation professionnelle
recommandation professionnelle
herpès génital
herpès génital
transmission verticale de maladie infectieuse
transmission verticale de maladie infectieuse
herpès génital
herpès génital
herpès génital
herpès génital
nouveau-né
nouveau-né
herpès génital
herpès génital
herpès néonatal
herpès néonatal
complications de la grossesse et maladies infectieuses
complications de la grossesse et maladies infectieuses
complications de la grossesse et maladies infectieuses
complications de la grossesse et maladies infectieuses
grossesse
grossesse
herpès génital
herpès génital
herpès
herpès
complications de la grossesse et maladies infectieuses
complications de la grossesse et maladies infectieuses

---
N1-SUPERVISEE
MST et grossesse
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/mst-et-grossesse-8d334c94352709631c8240d4ff4466b7.pdf
Recommandations diagnostiques et thérapeutiques. Risque pour le nouveau-né, répercussion foetale, mode de transmission, traitement mère, traitement nouveau-né.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
transmission verticale de maladie infectieuse
nouveau-né
foetus
syphilis
gonorrhée
infections à chlamydia
vaginite à trichomonas
condylomes acuminés
vaginose bactérienne
herpès génital
hépatite B
maladies sexuellement transmissibles
grossesse

---
N1-VALIDE
Echinococcoses
extrait du polycopié national de parasitologie et de mycologie
http://campus.cerimes.fr/parasitologie/enseignement/echinococcoses/site/html/1.html
objectifs ; échinococcose hydatique ou kyste hydatique, échinococcose alvéolaire : définition, agent pathogène, principaux aspects cliniques, diagnostic, traitement/prophylaxie, points essentiels ; QCM, cas cliniques, annexes
2016
true
true
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Parasitologie-Mycologie
France
français
parasitologie
échinococcose
échinococcose
échinococcose
signes et symptômes
echinococcus granulosus
albendazole
échinococcose
echinococcus multilocularis
antihelminthiques anticestodes
échinococcose
cours
questions à choix multiple
cas clinique
épreuves classantes nationales

---
N1-VALIDE
Mesures de gestion pour l’utilisation de la deltaméthrine dans les départements et territoires français d’Amérique
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=533
Dans un contexte d’épidémie due au virus Zika déclarée en Martinique, en Guyane et qui menace la Guadeloupe, le HCSP formule des préconisations pour l‘utilisation de la deltaméthrine comme moyen de lutte contre les moustiques vecteurs du virus. Il rappelle l’importance, dans la lutte anti-vectorielle intégrée, de l’élimination des gîtes larvaires et de l’adoption de mesures de protection individuelle, nécessitant une information et une implication forte de la population, des élus locaux, des professionnels de santé et des pouvoirs publics. Le HCSP recommande la pulvérisation de deltaméthrine à l’intérieur des logements des personnes atteintes de Zika et des logements voisins, et indique les mesures à prendre pour la protection des occupants et des personnels en charge de l’aspersion. Il recommande également que les personnes infectées et leurs proches, et plus généralement toutes les femmes enceintes ou ayant un projet de grossesse, se protègent des piqûres de moustiques par l’utilisation : des répulsifs recommandés par le ministère en charge de la santé, de moustiquaires imprégnées à la perméthrine, l’alpha-cyperméthrine ou la deltaméthrine (sous réserve pour le dernier cas de l’obtention d’une dérogation, à laquelle le HCSP est favorable) à longue durée d’action. En milieu extérieur, le HCSP ne préconise pas de pulvérisation de deltaméthrine car les concentrations d’insecticide nécessaires pour être efficaces contre les moustiques Ae. aegypti ne peuvent être atteintes...
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
insecticides
décaméthrine
lutte contre les moustiques
Guyane française
Martinique
Guadeloupe
fièvre à virus zika
aedes aegypti
aedes
infections à flavivirus
transmission de maladie infectieuse
Moustiques vecteurs
nitriles
pyréthrines

---
N1-VALIDE
Infection par le virus Zika : risque de transmission par voie sexuelle
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=540
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20160208_zikatransmissionvoiesexuelle.pdf
L’objectif majeur des recommandations est de prévenir la survenue d’embryofoethopathies suite à une infection de la mère par le virus Zika, contractée pendant la grossesse. La survenue de syndrome de Guillain-Barré n’a pas été prise en compte car ces syndromes peuvent survenir après d’autres infections virales (grippe par exemple) ou bactériennes, et bénéficient d’une bonne prise en charge potentielle dans les pays développés
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
aedes
aedes
infections à arbovirus
infections à arbovirus
maladies sexuellement transmissibles virales
maladies sexuellement transmissibles virales
fièvre à virus zika
fièvre à virus zika
transmission verticale de maladie infectieuse
transmission verticale de maladie infectieuse
infections à arbovirus
infections à arbovirus
complications de la grossesse et maladies infectieuses
complications de la grossesse et maladies infectieuses
grossesse
grossesse
recommandation de santé publique
recommandation de santé publique
Infection par le virus Zika
Infection par le virus Zika

---
N1-VALIDE
Guide d'intervention visant la prévention de la rage humaine - Mai 2016
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000516/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2016/16-277-03W.pdf
Ce guide contient les lignes directrices des interventions visant la prévention de la rage humaine. Il fournit l'information nécessaire à l'évaluation du risque lié à une exposition au virus de la rage et donne des précisions sur l'indication de la prophylaxie postexposition. Il a été rédigé à l'intention des professionnels qui interviennent auprès de la personne potentiellement exposée à ce virus et des professionnels des directions de santé publique qui soutiennent les intervenants de première ligne du réseau de la santé.
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
recommandation professionnelle
rage (maladie)
rage (maladie)
rage (maladie)
rage (maladie)
rage (maladie)
rage (maladie)
risque
vaccins antirabiques
États-Unis d'Amérique
Canada
chiroptera
exposition environnementale

---
N1-VALIDE
Actualisation de l’avis du HCSP du 8 février 2016 relatif aux mesures recommandées pour éviter la transmission du virus Zika par voie sexuelle
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=565
L’objectif majeur des recommandations est de prévenir la survenue de microcéphalies suite à une infection de la mère, par le virus Zika, contractée pendant la grossesse..
2016
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
recommandation de santé publique
aedes
aedes
infections à arbovirus
infections à arbovirus
fièvre à virus zika
fièvre à virus zika
infections à arbovirus
infections à arbovirus
maladies sexuellement transmissibles virales
maladies sexuellement transmissibles virales
grossesse
grossesse
complications de la grossesse et maladies infectieuses
complications de la grossesse et maladies infectieuses
infections à arbovirus
infections à arbovirus
transmission de maladie infectieuse
transmission de maladie infectieuse
voyage
voyage
lutte contre les moustiques
lutte contre les moustiques
Infection par le virus Zika
Infection par le virus Zika

---
N1-SUPERVISEE
Traitement post exposition sexuelle au VIH, VHB, VHC
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/ttt-post-exposition-sexuelle-au-vih-vhb-vhc-ce01de99ae1b93acdbd6036636a18d99.pdf
La prescription d'une trithérapie antirétrovirale après une relation sexuelle à risque de transmission du VIH est devenue une pratique courante, après qu'elle ait été proposée pour la première fois en 1997. Elle fait partie intégrante de la prise en charge du VIH et fait l’objet de recommandations régulièrement mises à jour dans le rapport d’experts. Le dépistage des hépatites B et C et d’autres MST y est associé.
2016
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
recommandation professionnelle
comportement sexuel à risque
infections à VIH
infections à VIH
hépatite B
hépatite B
hépatite C
hépatite C
exposition sexuelle

---
N1-VALIDE
Prise en charge médicale des personnes atteintes par le virus Zika, stratégie de surveillance épidémiologique, stratégie de diagnostic
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=517
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150728_zikaprisenchargemedicale.pdf
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20150728_zikaprisenchargemedicale.pdf
Le virus Zika est un arbovirus. La transmission est presque exclusivement vectorielle par les moustiques du genre Aedes qui sont également vecteurs de la dengue et du chikungunya. Depuis 2007, des épidémies d’infections à virus Zika sont survenues en Micronésie, en Polynésie française, en Nouvelle-Calédonie et une épidémie, identifiée en mai 2015, sévit actuellement au Brésil. Le HCSP fait le point des connaissances sur le virus Zika, les modalités de transmission, la situation épidémiologique, l’expression clinique des infections par ce virus et les moyens de diagnostic biologique.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
fièvre à virus zika
infections à arbovirus
infections à arbovirus
infections à arbovirus
infections à arbovirus
évaluation des risques
Infection par le virus Zika

---
N1-VALIDE
Avis suivi de recommandations sur la pénalisation de la transmission sexuelle du VIH en France
http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2015/2015-02-19_avi_fr_politique_publique.pdf
http://cns.sante.fr/rapports-et-avis/avis-suivi-de-recommandations-sur-la-penalisation-de-la-transmission-sexuelle-du-vih-en-france/
Considérant les fondements légaux et l’état de la jurisprudence, le présent Avis entend contribuer à la réflexion sur les faits de pénalisation de la transmission et de l’exposition au risque de transmission du VIH, au-delà du cadre binaire qui oppose partisans et adversaires du recours à la justice pénale. Ses préconisations, adressées aux pouvoirs publics, aux acteurs de la lutte contre le VIH ainsi qu’à l’ensemble de la population sexuellement active, visent à réduire le risque pénal encouru par les PVVIH, à améliorer le traitement pénal de l’infraction si une procédure judiciaire est engagée et, enfin, à limiter d’éventuels effets négatifs sur la politique de prévention.
2015
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
infections à VIH
recommandation
France
droit pénal
transmission de maladie infectieuse
comportement sexuel à risque

---
N1-SUPERVISEE
Travailleuses enceintes ou qui allaitent en milieu de soins : risque de maladie à virus Ebola et recommandations sur les mesures de prévention
https://www.inspq.qc.ca/publications/1928
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1928_Travailleuses_Enceintes_Ebola.pdf
Depuis mars 2014, une importante épidémie de maladie à virus Ebola, sévit en Afrique de l’Ouest. Bien que le risque d’importation de la maladie soit faible, il ne peut pas être exclu. Les recommandations formulées dans le présent document constituent un avis d’experts, fondé sur les connaissances actuelles au sujet du risque encouru par les femmes enceintes atteintes de la maladie à virus Ebola.
2015
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
fièvre hémorragique à virus ebola
personnel de santé
fièvre hémorragique à virus ebola
grossesse
Québec
recommandation professionnelle
allaitement maternel

---
N1-SUPERVISEE
L'ajout d'une dose unique de primaquine au traitement du paludisme pour empêcher la transmission de la maladie
http://www.cochrane.org/fr/CD008152/lajout-dune-dose-unique-de-primaquine-au-traitement-du-paludisme-pour-empecher-la-transmission-de-la-maladie
Nous avons examiné les effets de l'ajout d'une dose unique (ou d'un traitement de courte durée) de primaquine au traitement du paludisme dans le but de réduire la transmission de l'infection. Nous avons effectué des recherches dans la littérature jusqu'au 5 janvier 2015 et inclus 17 essais contrôlés randomisés (ECR) et un quasi-ECR.
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
primaquine
antipaludiques
paludisme à plasmodium falciparum
résultat thérapeutique
paludisme à plasmodium falciparum
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
L'Influenza aviaire (H5N1) : situation mondiale
Conseils de santé aux voyageurs
http://www.phac-aspc.gc.ca/tmp-pmv/notices-avis/notices-avis-fra.php?id=45
La grippe aviaireLien externe (H5N1) est une infection virale qui se répand facilement et rapidement chez les oiseaux. L’Agence de la santé publique du Canada rappelle aux voyageurs que certains pays, particulièrement en Asie, au Moyen Orient, en Europe et en Afrique, continuent de signaler des cas de grippe aviaire (H5N1).
2015
false
true
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
zoonoses
grippe humaine
grippe humaine
grippe humaine
grippe humaine
grippe chez les oiseaux
grippe chez les oiseaux
voyage
information patient et grand public
sous-type H5N1 du virus de la grippe A
grippe chez les oiseaux

---
N1-VALIDE
Prise en charge des personnes infectées par les virus de l'hépatite B ou de l'hépatite C
Sous la direction du Pr Daniel Dhumeaux et sous l'égide de l'ANRS et de l'AFEF
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_Prise_en_charge_Hepatites_2014.pdf
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/144000291-prise-en-charge-des-personnes-infectees-par-les-virus-de-l-hepatite-b-ou-de-l-hepatite
Ce premier rapport, destiné aux pouvoirs publics, à tous ceux qui luttent contre ces maladies(professionnels de santé, associations de patients, industriels du médicament) et aux médias, apporte un état des lieux épidémiologique, sanitaire et social de l'épidémie dans notre pays et émet des recommandations fortes pour être plus efficace à tous les échelons de la riposte.
2014
false
N
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
hépatite B
hépatite C
recommandation pour la pratique clinique
hépatite B
hépatite C
dépistage systématique
vaccin antihépatite B
vaccin antihépatite virale
hépatite B
hépatite C
usagers de drogues
cirrhose du foie
virus de l'hépatite B
hepacivirus
hépatite B
hépatite C
enfant
sujet âgé
adulte
carcinome hépatocellulaire
transplantation hépatique
comorbidité
addiction
troubles liés à une substance
troubles mentaux
co-infection
éducation du patient comme sujet
régulation de l'accès aux soins spécialisés
transmission verticale de maladie infectieuse
hépatite B
hépatite C
insuffisance rénale chronique
dialyse rénale
transplantation rénale
recherche biomédicale

---
N1-SUPERVISEE
Santé Publique - Cas cliniques à résoudre pour l'Examen National Classant 2004
http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/examen-national-classant-sante-publique-2004-30624.kjsp?RH=1378135940782
Cas n 1 : programme de dépistage organisé du cancer du sein, Cas n 2 : tabagisme et santé publique, Cas n 3 : maladie transmissible : la méningite à méningocoques, Cas n 4 : interprétation d'une enquête épidémiologique, Cas n 5 : indicateurs de l'état de santé de la population, Cas n 6 : sujets en situation de handicap.
2014
false
false
false
Université de Rouen, Faculté de Médecine-Pharmacie
Rouen
France
cours
épreuves classantes nationales
dépistage systématique
tumeurs du sein
tabagisme
méningite à méningocoques
études épidémiologiques
surveillance de la population
personnes handicapées
santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome hémolytique et urémique
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Dossiers-thematiques/Maladies-infectieuses/Risques-infectieux-d-origine-alimentaire/Syndrome-hemolytique-et-uremique
Les Escherichia coli producteurs de Shigatoxines (STEC) sont responsables de manifestations cliniques variées : diarrhée simple ou sanglante, colite hémorragique, syndrome hémolytique et urémique (SHU) ou purpura thrombotique thrombocytopénique. Le syndrome hémolytique et urémique (SHU) touche particulièrement les jeunes enfants et représente la principale cause d'insuffisance rénale aiguë chez l'enfant de moins de 3 ans.
2014
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
escherichia coli O157
infections à escherichia coli
infections à escherichia coli
enfant
enfant d'âge préscolaire
information scientifique et technique
syndrome hémolytique et urémique

---
N1-VALIDE
Risques biologiques
http://www.inrs.fr/risques/biologiques/ce-qu-il-faut-retenir.html
Les agents biologiques (bactéries, champignons, virus…) peuvent être à l’origine de maladies chez l’homme : infections, intoxications, allergies voire cancers. Ils se transmettent du « réservoir » au travailleur exposé selon une chaîne de transmission. Le risque biologique concerne de multiples activités : les métiers de la santé, les services à la personne, l’agriculture, les industries agroalimentaires, les métiers de l’environnement… L’évaluation des risques se fait en suivant la chaîne de transmission. La prévention des risques consiste à rompre cette chaîne le plus en amont possible.
2014
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
maladies transmissibles
maladies professionnelles
exposition professionnelle
zoonoses
zoonoses
zoonoses
facteurs de risque
zoonoses
prévention primaire
évaluation des risques
guide ressources
rapport

---
N1-SUPERVISEE
Sexe et santé - Entre homme et femme vivant avec le VIH
http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1510
Cette brochure d'information et de promotion de la santé sexuelle est destinée aux personnes hétérosexuelles vivant avec le VIH. Elle rappelle en préambule que prendre soin de sa santé sexuelle, c'est avoir une sexualité épanouissante et veiller à sa santé aussi bien qu'à celle de son partenaire. Chaque chapitre est précédé d’une synthèse condensant l’essentiel à retenir. Partant des situations auxquelles peuvent être confrontées les personnes séropositives, la brochure est construite autour de questions concrètes qu'elles peuvent se poser : «Avec qui parler de ma sexualité?», «Le plaisir, pour moi, c'est quoi?», «Quels intérêts pour moi d'être sous traitement antirétroviral?», «Dire ou pas ma séropositivité à un partenaire?», «Faire un enfant», «Ma charge virale est indétectable : quels intérêts de continuer à utiliser des préservatifs?», «Qu'est-ce qu'une pratique à risque?», etc. Elle informe sur les outils efficaces pour ne pas transmettre le VIH à son/sa partenaire: le préservatif et le traitement antirétroviral comme moyen de prévention (TASP). Elle propose également des témoignages et des ressources pour s'informer, être aidé à distance et orienté, trouver des professionnels, des associations, un groupe de soutien et des structures adaptés à ses besoins.
2014
false
true
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
information patient et grand public
séropositivité VIH
hétérosexualité
comportement sexuel sans risque
grossesse
séropositivité VIH
sexualité
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
Chikungunya : modalités de transmission des données en situation épidémique
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=408
Le chikungunya est une maladie infectieuse due à un arbovirus : le virus du chikungunya, transmis par la piqûre d’un moustique. En 2006, l’infection à chikungunya est devenue une maladie à déclaration obligatoire (DO) et depuis 2008, la surveillance par la DO de l’infection concerne l’ensemble du territoire (métropole et DOM). Fin novembre 2013, une circulation autochtone du virus du chikungunya a été détectée pour la première fois dans la zone Amérique Caraïbes sur la partie française de l’île de Saint-Martin. Un dispositif de surveillance spécifique a été immédiatement mis en place dans tous les départements français d’Amérique par la Cellule interrégionale d’épidémiologie (Cire) Antilles-Guyane et les agences régionales de santé de Guadeloupe, de Martinique et de Guyane. En raison de la situation épidémiologique actuelle du chikungunya dans les départements français d’Amérique, le Haut Conseil de la santé publique recommande la suspension de la déclaration obligatoire dans les territoires en situation épidémique. Le HCSP rappelle en effet qu’en situation épidémique : la surveillance est réalisée par un réseau de médecins sentinelles (notification du nombre de cas cliniquement évocateurs) qui permet de suivre la dynamique de l’épidémie ; la confirmation biologique de tous les cas cliniquement évocateurs est moins nécessaire car le tableau clinique permet d’identifier les cas avec une bonne sensibilité et une bonne spécificité. Les indications de la confirmation biologique sont donc réservées aux cas graves, aux cas hospitalisés, aux patients atteints de comorbidités, aux formes atypiques, aux femmes enceintes et aux nouveau-nés.
2014
false
true
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
recommandation de santé publique
Fièvre chikungunya
Fièvre chikungunya
déclaration obligatoire
virus du chikungunya

---
N1-VALIDE
Consensus d’experts : charge virale et risque de transmission du VIH
https://www.inspq.qc.ca/publications/1812
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1812_Charge_Virale_VIH.pdf
préciser la « définition » retenue pour l’expression « charge virale indétectable » (ex. valeur clinique, période d’« indétectabilité », sang, sperme ou autres liquides); • quels facteurs peuvent rendre la charge virale à nouveau détectable (ex. présence d’une ITSS, observance); • quel est l’effet d’une charge virale indétectable sur le niveau de risque associé aux relations orales non protégées et à la pénétration vaginale ou anale non protégée; • est-ce que le risque de transmission est alors semblable, supérieur ou inférieur aux mêmes types de relations sexuelles protégées par un condom?
2014
false
false
true
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
infections à VIH
évaluation des risques
charge virale
recommandation par consensus
comportement sexuel à risque
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
infections à VIH
infections à VIH

---
N1-VALIDE
Recommandations relatives à la prévention de la tuberculose dans les institutions de soins
http://www.health.belgium.be/fr/recommandations-relatives-la-prevention-de-la-tuberculose-dans-les-institutions-de-soins-novembre
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19091280/Recommandations%20relatives%20%C3%A0%20la%20pr%C3%A9vention%20de%20la%20tuberculose%20dans%20les%20institutions%20de%20soins%20%28novembre%202013%29%20%28CSS%208579%29.pdf
ce document présente aux professionnels une méthode pour évaluer le risque de transmission dans leur institution ainsi que les mesures générales et spécifiques à mettre en application pour limiter ce risque. La surveillance des travailleurs et le dépistage des contacts sont abordés en tenant compte de la place des tests IGRA (Interferon-gamma release assay) dans les stratégies préconisées. Ces recommandations rappellent aussi l’obligation de la déclaration. Elles se clôturent par un chapitre sur la prévention de la tuberculose dans les maisons de repos (MR-MRS).
2014
false
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
tuberculose
tuberculose
infection croisée
transmission de maladie infectieuse
lutte contre l'infection
recommandation pour la pratique clinique
évaluation des risques
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
maladies professionnelles
tuberculose
dépistage systématique
sujet âgé
maisons de repos
établissements de soins de long séjour
test tuberculinique
tests de libération d'interféron-gamma

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : Conduite à tenir vis-à-vis des personnes contact
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=458
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141024_ebolaconduitenirpersonnecontact.pdf
Depuis début 2014, des cas de maladie à virus Ebola (MVE) sont rapportés dans plusieurs pays d’Afrique de l’ouest. Le virus Ebola se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage par transmission interhumaine, notamment les fluides biologiques. La maladie est grevée d’une forte mortalité.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
recommandation de santé publique
lutte contre l'infection
fièvre hémorragique à virus ebola
continuité des soins
questionnaire

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola - Recommandations pour les professionnels des établissements de santé non ESRH
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=459
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141031_ebolarecomprononesrh.pdf
Les patients cas possibles de maladie à virus Ebola sont systématiquement orientés vers des établissements de santé de référence habilités (ESRH). Ce dispositif de prise en charge n’obère pas le rôle des autres établissements de santé qui sont tous susceptibles d’être mobilisés pour l’identification précoce des patients cas suspects et pour leur prise en charge avant transfert dans un ESRH. Le Haut Conseil de la santé publique a émis des recommandations pour la prise en charge des patients dans les services d’accueil aux urgences des établissements de santé (ES) qui ne sont pas des établissements de santé de référence habilités (ESRH)
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir concernant la transmission du virus Ebola après guérison clinique, par les liquides biologiques et notamment par voie sexuelle
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=466
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141118_ebolaconduiteapresguerison.pdf
Le Haut Conseil de la santé publique a pris en compte les données sur la persistance du virus dans les différents fluides biologiques et dans l’environnement, ainsi que les retours d’expérience des cas rapatriés et guéris au décours de l’épidémie actuelle. Il émet des recommandations pour la levée de l’isolement des personnes guéries, et sur la conduite à tenir durant la période de convalescence en ce qui concerne les relations sexuelles, l’allaitement maternel, certains types de soins et l’élimination des objets potentiellement contaminés.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
ebolavirus
fièvre hémorragique à virus ebola
recommandation de santé publique
liquides biologiques

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : recommandations en cas d’accident d’exposition au sang ou au virus
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=467
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141204_Ebolarecoaccidexpsangvirus.pdf
Dans cet avis, le Haut Conseil de la santé publique émet des recommandations quant à la prise en charge des personnels de santé en milieu de soins victimes d’un accident d’exposition au sang (AES) ou d’accident d’exposition au virus (AEV), lors de la prise en charge d’un patient confirmé de maladie à virus Ebola (MVE).
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
ebolavirus
fièvre hémorragique à virus ebola
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de santé publique
pathogènes transmissibles par le sang
évaluation des risques
prophylaxie après exposition
fièvre hémorragique à virus ebola

---
N1-VALIDE
Hépatite B
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/ConditionsandDiseases/DigestiveSystemDisorders/Pages/hepatitis-b.aspx
L’hépatite B est une maladie du foie​ causée par un virus. Le foie est un organe dans l’abdomen (le ventre). Il aide l’organisme à se débarrasser des toxines et des déchets. Il nous aide aussi à digérer les aliments et à stocker l’énergie que nous en tirons.
2014
false
false
false
AboutKidsHealth
Canada
français
hépatite B
brochure pédagogique pour les patients
hépatite B
hépatite B
hépatite B
vaccin antihépatite B
enfant

---
N1-VALIDE
Groupe de travail d'experts en prévention et en contrôle des infections : Conseils relatifs aux mesures de prévention et de contrôle pour la maladie à virus Ebola dans les milieux de soins
http://www.phac-aspc.gc.ca/id-mi/vhf-fvh/ebola-ipc-pci-fra.php
Le présent document a pour objet de fournir de l’information contextuelle et des conseils sur ce que le niveau minimum des mesures de contrôle des infections devrait être. Ceci est fondé sur la revue des preuves scientifiques disponible. Ces conseils ont informés la déclaration sur les mesures de PCI développée par l’ASPC. Ce document s’adresse aux professionnels de la PCI, aux professionnels de la santé et de la sécurité au travail (SST), aux organismes de soins de santé et aux fournisseurs de soins de santé chargés d'offrir une formation en PCI aux travailleurs de la santé (TS). Ces conseils sont destinées aux établissements de soins de santé où il existe une possibilité de contact avec un patient symptomatique soupçonné d'être infecté (personne faisant l’objet d’une enquête ou cas probable) ou encore chez qui la maladie a été confirmée.
2014
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
exposition professionnelle
évaluation des risques
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
dispositifs de protection
vêtements de protection
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Infections transmises par les chats et les chiens
http://www.revmed.ch/rms/2014/RMS-N-445/Infections-transmises-par-les-chats-et-les-chiens
Le risque de zoonose transmise par le chien et le chat a augmenté avec leur intégration grandissante dans la vie des familles, dont ils sont souvent considérés comme des membres à part entière. Cet article recense les principales infections bactériennes, parasitaires, virales et fongiques potentiellement transmissibles par ces animaux de compagnie lors de divers types de contact ou situation. Le risque de maladie humaine reste relativement faible pour la plupart des infections qui y sont discutées. Il importe cependant de le reconnaître afin de prévenir au mieux certaines expositions, d’appliquer les bonnes mesures prophylactiques en cas de morsure et d’inclure ces zoonoses dans le diagnostic différentiel lors de tableaux cliniques infectieux, en particulier chez les personnes immunodéficientes.
2014
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
zoonoses
chats
chiens
morsures et piqûres
antibioprophylaxie
maladies parasitaires
zoonoses
zoonoses
antibactériens
antibiothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Utilisation des antibiotiques dans le traitement de la gonorrhée pendant la grossesse
http://www.cochrane.org/fr/CD000098
L'objectif de cette revue était d'évaluer les effets des schémas d'antibiothérapie pour le traitement de l'infection génitale gonorrhéique pendant la grossesse concernant la morbidité néonatale et maternelle.
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
antibiothérapie
antibiothérapie
revue de la littérature
revue de la littérature
grossesse
grossesse
complications de la grossesse et maladies infectieuses
complications de la grossesse et maladies infectieuses
gonorrhée
gonorrhée
antibactériens
antibactériens
résultat thérapeutique
résultat thérapeutique
gonorrhée
gonorrhée
transmission verticale de maladie infectieuse
transmission verticale de maladie infectieuse
résumé ou synthèse en français
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Recommandations pour le personnel de santé infecté par les virus de l'hépatite B, de l'hépatite C ou de l'immunodéficience humaine: prévention du risque de transmission aux patients
https://www.bag.admin.ch/dam/bag/fr/dokumente/mt/i-und-b/richtlinien-empfehlungen/empfehlungen-spezifische-erreger-krankheiten/hepatitis/praevention-blutuebertragbarer-krankheiten-patienten-personal-gesundheitswesen-hepatitis-b-c-hiv.pdf.download.pdf/prevention-du-risque-de-transmission-aux-patients.pdf
Le présent document traite, de manière ciblée, de la transmission de ces virus aux patients par le personnel soignant et doit servir, en tant que document de référence, d'aide à l'information et aux décisions. Il s'adresse aux personnes exerçant une activité dans le secteur de la santé ou à celles qui entament une formation dans ce domaine, ainsi qu'aux autorités sanitaires.
2013
false
false
false
OFSP - Office Fédéral de la Santé Publique
Berne
Suisse
français
hépatite B
hépatite C
Syndrome d'immunodéficience acquise
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
infections à VIH
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Infection Sexuellement Transmissible
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/Concours/2013_Poitiers_Chavagnac_Antoine_IST/index.html
1. Les différents agents pathogènes à la base d'IST (Bactérie, Virus, Champignons) - 2. Les moyens de prévention et de protection (le préservatif !) - 3. Conduite à avoir à la suite d'un rapport sexuel à risque
2013
false
true
false
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
français
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
infections à VIH
infections à VIH
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
information patient et grand public
maladies sexuellement transmissibles
matériel enseignement
maladies sexuellement transmissibles

---
N1-SUPERVISEE
Manuel de sécurité biologique pour les laboratoires de la tuberculose
http://apps.who.int/iris/handle/10665/93398
On entend par sécurité biologique au laboratoire la mise en oeuvre d’un ensemble de mesures et de systèmes consistant en règlements administratifs, principes de confinement, pratiques et techniques de laboratoire, équipements de sécurité, préparation aux situations d’urgence et installations dont le but est de permettre au personnel d’un laboratoire de travailler sur des microorganismes infectieux dans de bonnes conditions de sécurité ; il s’agit également d’éviter que le personnel soit involontairement exposé à des microorganismes pathogènes ou qu’il y ait dissémination accidentelle de tels microorganismes.
2013
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
confinement de risques biologiques
santé au travail
tuberculose
sécurité
laboratoires

---
N1-SUPERVISEE
Risque de transmission du VIH : Sommaire des données scientifiques
http://www.phac-aspc.gc.ca/aids-sida/publication/hivtr-rtvih-fra.php
Ce rapport présente une synthèse des données scientifiques disponibles à l'heure actuelle sur le risque de transmission du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) associé aux relations sexuelles, à l'utilisation de drogues injectables et d'autres drogues ainsi qu'à la transmission de la mère à l'enfant (verticale).
2013
false
true
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
transmission verticale de maladie infectieuse
infections à VIH
infections à VIH
toxicomanie intraveineuse
infections à VIH
facteurs de risque
grossesse
rapport

---
N1-SUPERVISEE
Influenza aviaire (H5N1)
http://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/maladies/h5n1
L'influenza aviaire est une infection virale provoquée par le virus grippal de type A qui se répand facilement et rapidement chez les oiseaux. Il y a plusieurs types de virus grippal aviaire dont la plupart n’infectent que rarement les humains. Toutefois, certains virus, comme le H5N1 et le H7N9, ont provoqué de graves maladies chez les humains.
2013
false
true
false
Voyage.gc.ca - Affaires étrangères et Commerce international Canada
Canada
grippe chez les oiseaux
grippe chez les oiseaux
grippe chez les oiseaux
grippe chez les oiseaux
médecine des voyages
zoonoses
grippe humaine
information patient et grand public
grippe chez les oiseaux
sous-type H5N1 du virus de la grippe A

---
N1-SUPERVISEE
Encéphalite à tiques
http://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/maladies/encephalite-a-tiques
L’encéphalite à tiques est une maladie causée par un flavivirus qui atteint le système nerveux central. Elle est transmise par la morsure d’une tique infectée. Il existe trois sous-types de virus de l’encéphalite à tiques : le sous-type de l’Europe centrale, le sous-type de la Sibérie, et le sous-type de l’Extrême-Orient.
2013
false
true
false
Voyage.gc.ca - Affaires étrangères et Commerce international Canada
Canada
encéphalites à tiques
encéphalites à tiques
encéphalites à tiques
encéphalites à tiques
médecine des voyages
facteurs de risque
zoonoses
information patient et grand public
encéphalites à tiques

---
N1-SUPERVISEE
Les blessures par piqûre d'aiguille
http://www.soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/needle_stick_injuries
Une blessure par piqûre d’aiguille se produit lorsque l’aiguille d’une seringue à injection pique ou perce accidentellement la peau. Certains enfants peuvent être exposés à des aiguilles et des seringues à la maison (par exemple, si un membre de la famille s’injecte de l’insuline). Il arrive aussi qu’un enfant trouve une aiguille abandonnée dans un parc ou un autre lieu public.
2013
false
true
false
Soins de nos enfants
Canada
enfant
infections à VIH
hépatite B
hépatite C
information patient et grand public
blessures par piqûre d'aiguille

---
N1-VALIDE
Recommandations pour la prévention de l'infection tuberculeuse dans les institutions de soins
http://www.fares.be/static/upload/1/2/2013-Recommandations_TB_en_milieu_de_soin_CSS.pdf
Après avoir dressé les particularités de la transmission de M. tuberculosis en milieu de soins, ce document présente aux professionnels une méthode pour évaluer le risque de transmission dans leur institution ainsi que les mesures générales et spécifiques à mettre en application pour limiter ce risque. La surveillance des travailleurs et le dépistage des contacts sont abordés en tenant compte de la place des tests IGRA (Interferon-gamma release assay) dans les stratégies préconisées. Ces recommandations rappellent aussi l'obligation de la déclaration. Elles se clôturent par un chapitre sur la prévention de la tuberculose dans les maisons de repos (MR-MRS).
2013
false
true
false
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
mycobacterium tuberculosis
tuberculose
évaluation des risques
infection croisée
tuberculose
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
exposition professionnelle
maladies professionnelles
tuberculose
notification des maladies à déclaration obligatoire
maisons de repos
masques
environnement contrôlé

---
N1-VALIDE
Fièvre Q. Recommandations de prise en charge
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=401
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20130524_fievreQrecoprisecharge.pdf
Le Haut Conseil de la santé publique a réalisé un bilan des connaissances disponibles concernant les risques de transmission à partir des élevages excréteurs, de complications pour les femmes enceintes et leurs foetus, de formes chroniques et les personnes susceptibles d'en développer. Il émet des recommandations sur la prise en charge diagnostique et thérapeutique des personnes infectées et une conduite à tenir vis-à-vis des personnes exposées.
2013
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre Q
recommandation pour la pratique clinique
fièvre Q
évaluation des risques
fièvre Q
fièvre Q
grossesse
femmes enceintes
foetus
coxiella burnetii
fièvre Q
enfant
adulte
antibactériens
fièvre Q
vaccins antibactériens
exposition professionnelle
rapport
antibiothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Implication de l'homme dans l'amélioration de l'efficacité des programmes de prévention de la transmission du VIH de la mère à l'enfant (PTME)
http://www.cochrane.org/fr/CD009468
Objectifs Évaluer l'impact des interventions visant à améliorer l'implication des hommes pour accroître le recours des femmes aux interventions de PTME dans les pays en développement.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
transmission verticale de maladie infectieuse
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
hommes
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
VIH-Sida : 10 questions sur les modes de transmission
http://www.lasantepourtous.com/Infos-Sante/VIH-Sida-10-questions-sur-les-modes-de-transmission
Cela fait 30 ans que le virus du SIDA a été découvert, et pourtant encore aujourd'hui, de nombreuses idées fausses circulent sur la façon dont il se transmet.C'est un vrai problème, car on ne se protège pas forcément comme il faudrait, et à l'inverse, on imagine des sources de contamination qui n'existent pas !. 10 questions sur les vrais et faux risques de transmission du VIH-Sida.
2012
false
N
La santé pour tous - INPES
France
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Fièvre charbonneuse
http://www.cnrs.fr/infoslabos/reglementation/docs-PDF/fievrecharb.pdf
agent, épidémiologie, maladie chez l'animal et chez l'homme, transmission, prévention ; 2 pages
false
N
CNRS
Paris
France
français
bacillus anthracis
maladie du charbon
réservoirs d'agents pathogènes
signes et symptômes
maladie du charbon
maladie du charbon
bacillus anthracis
maladie du charbon
maladie du charbon
maladie du charbon
information patient et grand public
recommandation

---
N1-VALIDE
Brucellose
http://www.cnrs.fr/infoslabos/reglementation/docs-PDF/brucellose.pdf
agent (classification, morphologie, culture, sensibilité et résistance, lieu de vie, pathogénie, importance), épidémiologie, maladie chez l'animal, transmission, maladie chez l'homme, prévention ; 2 pages
false
N
CNRS
Paris
France
français
brucellose
exposition professionnelle
brucella
brucellose
réservoirs d'agents pathogènes
incidence
brucellose
maladies professionnelles
brucellose
brucellose
signes et symptômes
brucellose
brucella
information patient et grand public
recommandation

---
N1-VALIDE
Avis n 53 du 14 mai 2012 relatif au refus de soins médicaux par une femme enceinte ayant une incidence sur le foetus
http://www.health.belgium.be/fr/avis-ndeg-53-refus-de-soins-medicaux-par-une-femme-enceinte
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19081914/Avis%20n%C2%B0%2053%20du%2014%20mai%202012.pdf
Le Comité a étendu la question initiale, qui se limitait aux femmes enceintes séropositives, à d'autres pathologies pour autant qu'elles aient des conséquences pour le foetus ou l'enfant à naître. L'accent est mis sur les conséquences négatives que peut avoir sur le foetus le refus, par la femme enceinte qu'elle soit elle-même en bonne santé ou non, de suivre un traitement ou des conseils de santé. Ce faisant, elle prive son foetus d'un avantage de santé important et risque ainsi de le mettre dans une situation pouvant s'avérer fatale. Notre discussion porte exclusivement sur le refus, par la femme enceinte, des traitements courants nécessaires proposés et non, par exemple, sur le refus d'interventions exceptionnelles ou d'interventions chirurgicales expérimentales sur le foetus. Nous ne discutons pas davantage du refus de suivre les conseils de santé généraux, comme le fait de ne pas fumer ou de limiter sa consommation d'alcool, mais bien du refus de traitements médicaux individuels proposés, en rapport direct avec la grossesse, lequel implique un danger pour le foetus.
2012
false
false
N
false
Comité consultatif de bioéthique de Belgique
Belgique
français
femmes enceintes
grossesse
refus de traitement
foetus
transmission verticale de maladie infectieuse
infections à VIH
structures de l'embryon
recommandation

---
N1-VALIDE
Actualisation des recommandations sur la conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de gale
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=313
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20122209_conduitegale.pdf
Dans cet avis et le rapport qui l'accompagne, le HCSP rappelle les caractéristiques cliniques de la gale, fait le point sur les techniques diagnostiques et sur les traitements.
2012
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
gale
rapport
recommandation pour la pratique clinique
gale
gale
gale
gale

---
N1-VALIDE
La guerre aux drogues face au VIH/sida Comment la criminalisation de l'usage de drogues aggrave la pandémie mondiale
http://globalcommissionondrugs.org/wp-content/themes/gcdp_v1/pdf/GCDP_HIV-AIDS_2012_FR_v3.pdf
La guerre mondiale contre la drogue accélère la transmission du VIH/sida parmi les usagers de drogues et leurs partenaires sexuels. Les études menées à travers le monde montrent systématiquement que les politiques répressives de lutte contre la drogue empêchent les usagers d'accéder aux services de santé publique et les maintiennent dans des milieux marginaux où le risque d'infection par le VIH est très élevé....
2012
false
false
false
Commission globale sur les politiques de drogue - Global Commission on Drug Policy
Brésil
français
trafic de drogue
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
contrôle des médicaments et des stupéfiants
recommandation pour la politique de santé
rapport

---
N1-VALIDE
Hépatite B : dépistage et traitement
http://www.amub.be/revue-medicale-bruxelles/download/827
L'hépatite B est un problème majeur de santé publique. Il y a 350 millions de porteurs chroniques de l'antigène HBs dans le monde, ce qui représente 5 % de la population mondiale. Les patients infectés de manière chronique r isquent de développer les complications de l'hépatite B chronique, à savoir la cirrhose, la décompensation hépatique et l'hépatocarcinome (cancer du foie).
2012
false
N
Revue Médicale de Bruxelles
Belgique
français
hépatite B
article de périodique
hépatite B chronique
hépatite B
hépatite B chronique

---
N1-SUPERVISEE
Le nonoxynol-9 pour prévenir la transmission vaginale du VIH aux femmes par les hommes
http://www.cochrane.org/fr/CD003936
Déterminer la tolérance et l'efficacité du N-9 dans la prévention de la transmission vaginale du VIH aux femmes par les hommes.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
infections à VIH
nonoxinol
résultat thérapeutique
spermicides
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
Hygiène hospitalière - Les transmissions
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/SGF/hyg01/c03/index.htm
Les germes, la chaîne infectante, les transmissions : infection endogène, infection exogène.
2012
false
true
false
true
2eme cycle / master
Ecole de Sages-Femmes du C.H.U. de Grenoble - Tous droits réservés 2009/2010
Mère-enfant
France
français
matériel d'enseignement audio-visuel
transmission de maladie infectieuse
hygiénistes en établissement de santé
lutte contre l'infection
infection croisée
infection croisée

---
N1-SUPERVISEE
Nouveau-né de mère Hépatite B positive n
DIUI Périnatologie
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/PER/PMFaye/03-H%C3%A9patites/index.htm
Epidémiologie, virologie, transmission de l'hépatite B périnatale, grossesse, prévention anténatale, accouchement, surveillance, prévention contamination horizontale du nouveau-né, nouveau-né de mère hépatite C positive.
2012
false
true
false
true
2eme cycle / master
Projet Mère-Enfant Ministère des Affaires Étrangères et Européennes 2008 – 2012 Tous droits réservés
Mère-enfant
France
français
matériel d'enseignement audio-visuel
grossesse
transmission verticale de maladie infectieuse
hépatite B
hépatite B
hépatite B
hépatite B
hépatite B
LAMIVUDINE
lamivudine
hépatite B
allaitement maternel
hépatite C
nouveau-né
périnatologie
hépatite B

---
N1-VALIDE
Pandémie grippale et fermeture des établissements scolaires
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=277&menu=09
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspa20120712_gripefermeecole.pdf
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20120712_gripefermeecole.pdf
En cas de pandémie grippale, la fermeture des établissements scolaires et autres lieux collectifs pourrait avoir un impact sanitaire si ceux-ci sont fermés à temps et assez longtemps. Le HCSP émet un avis sur l'intérêt, l'opportunité et les limites de ces fermetures.
2012
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
pandémies
grippe humaine
établissements scolaires
grippe humaine
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Transmission croisée : éléments de réflexion pour une analyse de risque
https://sf2h.net/publications/elements-de-reflexion-analyse-de-risque
L'évolution rapide de l'épidémiologie des bactéries multirésistantes aux antibiotiques (BMR), et en regard la multiplication et l'évolution des recommandations et textes réglementaires de maîtrise du risque infectieux par transmission croisée ont complexifié l'approche classique du contrôle des BMR. Cette mise au point a comme objectifs de décrire le rationnel qui explique les nouvelles recommandations, de montrer la cohérence du dispositif de maîtrise de la transmission croisée, et de proposer une analyse de risques pour aider les professionnels de l'hygiène à faire des choix raisonnés, dans le cadre des recommandations nationales.
2012
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
article de périodique
infection croisée
évaluation des risques
transmission de maladie infectieuse
résistance bactérienne aux médicaments

---
N1-VALIDE
OrphaSchool : transmission des maladies génétiques
http://www.orpha.net/orphaschool/formations/transmission/Transmission.html
maladies autosomiques dominantes, maladies autosomiques récessives, maladies dominantes liées à l'X, maladies récessives liées à l'X, maladies mitochondriales
true
N
Orphanet
Paris
France
français
génétique
maladies génétiques congénitales
pedigree
hérédité
matériel enseignement
dictionnaire médical
questions à choix multiple
figure

---
N1-VALIDE
Maladie de Creutzfeldt-Jakob
http://www.cnrs.fr/infoslabos/reglementation/docs-PDF/creutzfeldt.pdf
résumé, agent, transmission, épidémiologie, l'encéphalopathie spongiforme bovine, transmission, maladie chez l'homme, prévention ; 2 pages
false
N
CNRS
Paris
France
français
maladie de Creutzfeldt-Jakob
encéphalopathie spongiforme bovine
prions
zoonoses
déclaration obligatoire
maladie de Creutzfeldt-Jakob
incidence
signes et symptômes
maladie de Creutzfeldt-Jakob
humains
animaux
maladie de Creutzfeldt-Jakob
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
La riposte mondiale au VIH/sida : le point sur l'épidémie et sur les progrès du secteur de santé vers un accès universel: 2011 rapport de situation
http://whqlibdoc.who.int/publications/2012/9789242502985_fre.pdf
Ce rapport fait le point sur les avancées réalisées jusqu’à la fin de l’année 2010 en vue d’élargir l’accès aux interventions du secteur de la santé destinées à la prévention, au traitement, aux soins et au soutien dans le domaine du VIH dans les pays à revenu faible ou moyen.
2012
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
rapport
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
infections à VIH
Afrique subsaharienne
Asie
Europe
Caraïbe
amériques
Moyen Orient
Afrique du Nord
océanie
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Avis de santé publique: Maladies associées aux salmonelles et à la nourriture pour animaux de compagnie
http://www.phac-aspc.gc.ca/fs-sa/phn-asp/spf-sna-fra.php
Plusieurs personnes aux États-Unis et deux personnes au Canada ont contracté la salmonellose après avoir été en contact avec des animaux de compagnie infectés par des salmonelles ou de la nourriture pour animaux de compagnie contaminée par des salmonelles. Le fabricant américain Diamond Pet Foods a procédé au rappel de plusieurs lots de nourriture sèche pour animaux de compagnie en raison d’une possible contamination par des salmonelles.
2012
false
true
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
zoonoses
salmonelloses animales
salmonelloses animales
salmonelloses
salmonelloses
salmonelloses
salmonelloses
information scientifique et technique
animaux de compagnie
Aliment pour animaux

---
N1-SUPERVISEE
Attention... une chauve-souris ! Et si elle avait la rage... Ne me touche pas !
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000490/
Qu'est ce qu'une chauve-souris? Qu'est ce que le virus de la rage? Comment se transmet le virus de la rage? Comment capturer une chauve-souris de façon sécuritaire?
2012
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
rage (maladie)
vecteurs de maladie
information patient et grand public
rage (maladie)
chiroptera

---
N1-VALIDE
Rapatriement et SRAS
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/r_mt_140105_rapatriement8.pdf
intérêt en termes de santé publique et définition des motivations au rapatriement sanitaire de personnes atteintes de SRAS, caractéristiques cliniques des malades atteints de SRAS à prendre en compte pour le transport aérien, connaissances actuelles sur les caractéristiques de transmission et de viabilité du virus du SRAS dans les conditions de transport aérien, difficultés rencontrées jusqu'à présent ayant rendu non réalisable le rapatriement, caractéristiques techniques et organisationnelles réalisées dans les avions utilisés couramment et conditions techniques nécessaires au rapatriement des personnes atteintes du SRAS, systèmes de rapatriement existant ou propositions des industriels, position des autres Etats, solutions possibles, conclusion, références ; 20 pages
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
ambulances aéroportées
syndrome respiratoire aigu sévère
maladies transmissibles émergentes
syndrome respiratoire aigu sévère
syndrome respiratoire aigu sévère
transmission de maladie infectieuse
facteurs de risque
syndrome respiratoire aigu sévère
signes et symptômes
ambulances aéroportées
véhicules de transport aérien
ambulances aéroportées
isolement du patient
équipement et fournitures
politique de santé
France
Europe
isolement du patient
Canada
États-Unis d'Amérique
ambulances aéroportées
rapport

---
N1-VALIDE
Diagnostic et transmission des maladies à prions
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2011.07642/
Les maladies à prions ou encéphalopathies spongiformes transmissibles (EST) sont des maladies provoquées par des prions (particules protéiques infectieuses), non curables et toujours fatales. Chez l'homme, elles se présentent sous trois formes: familiale, sporadique et acquise. Les formes familiales sont la maladie de Creutzfeldt- Jakob familiale (fMCJ), l'insomnie fatale familiale (IFF) et le syndrome de Gerstmann-Sträussler-Scheinker (GSS). La forme la plus fréquente est la forme sporadique de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (sMCJ).
2011
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
maladie de Creutzfeldt-Jakob
maladie de Creutzfeldt-Jakob
maladies à prions
maladies à prions
article de périodique

---
N1-VALIDE
Évaluation du risque et opinion sur le port d'un appareil de protection respiratoire de type N-95 lors du retraitement d'un bronchoscope potentiellement contaminé par un bacille tuberculeux
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1196_PortAppareilN95RetraitementBronchoscope.pdf
ce document présente une analyse du risque de transmission de la tuberculose au personnel attitré au retraitement des bronchoscopes, selon que la procédure est effectuée directement dans la salle de bronchoscopie ou qu'elle soit effectuée dans un autre local.
2011
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
tuberculose
bronchoscopes
bronchoscopie
évaluation des risques
infection croisée
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
tuberculose
respirateurs purificateurs d'air
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Interventions visant à réduire le risque de transmission mère-enfant du VIH
http://www.cochrane.org/fr/CD000102
À la fin de l'année 1998, plus de 33 millions d'individus étaient atteints du virus de l'immunodéficience humaine (VIH) et plus d'un million d'enfants ont été infectés par leur mère. Objectifs : Le but de cette revue était d'estimer quelles interventions peuvent être efficaces dans la diminution du risque de transmission mère-enfant du VIH, ainsi que leurs effets sur la mortalité et la morbidité néonatales maternelles.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
infections à VIH
grossesse
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
transmission verticale de maladie infectieuse

---
N1-SUPERVISEE
Secret médical et SIDA : l'information du partenaire
http://www.maisonmedicale.org/Secret-medical-et-SIDA-l.html
Face à un patient qui refuse d’informer son partenaire sexuel de sa séropositivité, le médecin est tiraillé entre sa responsabilité d’assistance à ce partenaire ainsi mis en danger et le respect du secret médical, base de la relation de con ance avec les patients et devoir d’ordre public.
2011
false
true
false
Fédération des maisons médicales
Belgique
obligation de mise en garde
obligation de mise en garde
infections à VIH
confidentialité
confidentialité
confidentialité
article de périodique
Syndrome d'immunodéficience acquise
confidentialité

---
N1-SUPERVISEE
Nettoyage de sperme pour prévenir la transmission du VIH par les hommes infectés par le virus tout en permettant la procréation chez les couples sérodiscordants
http://www.cochrane.org/fr/CD008498
Le nettoyage de sperme est un terme utilisé pour décrire le processus par lequel les spermatozoïdes sont séparés du liquide séminal. Le nettoyage de sperme est utilisé pour prévenir la transmission du VIH tout en permettant la procréation chez les couples sérodiscordants où l'homme est séropositif et la femme séronégative. Cette procédure repose sur l'observation selon laquelle le VIH ne peut pas s'attacher aux spermatozoïdes mais est présent dans les cellules et le liquide environnants.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
insémination artificielle avec conjoint
Séroconversion
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
infections à VIH

---
N1-SUPERVISEE
Interventions physiques visant à enrayer ou à réduire la propagation des virus respiratoires
http://www.cochrane.org/fr/CD006207
Examiner l'efficacité des interventions physiques visant à enrayer ou à réduire la propagation des virus respiratoires.
2011
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
évaluation technologique
infections de l'appareil respiratoire
maladies virales
lutte contre l'infection
infections de l'appareil respiratoire
transmission de maladie infectieuse
maladies virales
maladies de l'appareil respiratoire
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage actif des cas parmi les personnes en contact avec des patients tuberculeux
http://www.cochrane.org/fr/CD008477
La présente étude vise à déterminer si le dépistage actif parmi les personnes en contact avec les patients atteints de tuberculose confirmée permettrait d'accroître le nombre de cas détectés par rapport à la pratique habituelle.
2011
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
revue de la littérature
tuberculose
dépistage systématique
résultat thérapeutique
transmission de maladie infectieuse
tuberculose
traçage des contacts
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
La césarienne comparée à un accouchement par voie basse pour éviter la transmission du virus de l'hépatite C de la mère au nourrisson
http://www.cochrane.org/fr/CD005546
Des études d'observation n'ont généralement pas fourni de preuves indiquant que l'accouchement par césarienne réduit la transmission périnatale du virus de l'hépatite C (VHC). Cependant, ces études présentaient des faiblesses méthodologiques avec un risque de biais et leurs résultats doivent être interprétés avec prudence.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
hépatite C
transmission verticale de maladie infectieuse
grossesse
parturition
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
nourrisson
césarienne

---
N1-SUPERVISEE
Risque biologique
exposition professionnelle
http://www.intefp-sstfp.travail.gouv.fr/datas/files/SSTFP/4%20Risque%20Bio%20et%20Sanit.pdf
Les risques biologiques et sanitaires professionnels peuvent se définir comme un ensemble de maladies transmissibles susceptibles d’être rencontrées au cours de l’activité professionnelle, que ces maladies soient transmises par le sang, les liquides biologiques, qu’elles soient infectieuses ou encore liées à des parasites.
2010
false
true
false
SSTFP - Santé - Sécurité au Travail dans les Fonctions Publiques
France
maladies transmissibles
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition professionnelle
information scientifique et technique
exposition professionnelle
produits dangereux

---
N1-VALIDE
Guide des conduites à tenir en cas de maladie transmissible dans une collectivité d'enfants
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Guide_des_conduites_a_tenir_en_cas_de_maladie_transmissible_dans_une_collectivite_d_enfants.pdf
Ce guide s'adresse aux médecins traitants, aux médecins de ces collectivités qui ont en charge les mesures à prendre en cas de maladies transmissibles en coordination avec les directeurs de collectivité d'enfants
2010
false
true
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
contrôle des maladies contagieuses
garderies d'enfants
maladies transmissibles
maladies transmissibles
établissements scolaires
enfant
nourrisson
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Hépatites virales et grossesse
Module 03 : Les infections materno-foetales virales
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/IMF/LARRAT_Sylvie_P01/index.htm
projet mère-enfant ; virus de l'hépatite B : épidémiologie, histoire naturelle lors d'une conta à la naissance, dépistage AgHBs, sérovaccination, facteurs de risque de TME, influence VHB/grossesse, traitements anti-VHB - virus de l'hépatite C : épidémiologie/transmission, influence du VHC sur la grossesse, facteurs de risque de TME, traitements du VHC - virus de l'hépatite E
2010
true
N
true
Mère-enfant
Paris
France
français
hépatites virales humaines
grossesse
hépatites virales humaines
hépatites virales humaines
hépatites virales humaines
transmission verticale de maladie infectieuse
facteurs de risque
matériel d'enseignement audio-visuel

---
N1-SUPERVISEE
Suivi virologique de l'infection à VIH chez la femme et le nouveau-né
Module 03 : Les infections materno-foetales virales
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/IMF/BOCKET_Laurence_P01/index.htm
projet mère-enfant ; VIH (microscopie électronique, morphologie), cycle VIH, réplication virale, diversité génétique, modes de transmission, prévention de la TMF, VIH (pouvoir pathogène clinique ... diagnostic et suivi), diagnostic de l'infection VIH, suivi de patient, suivi thérapeutique
2010
true
N
true
Mère-enfant
Paris
France
français
continuité des soins
infections à VIH
infections à VIH
transmission verticale de maladie infectieuse
nouveau-né
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
infections à VIH
femmes
matériel d'enseignement audio-visuel

---
N1-VALIDE
Viruses and food
http://www.health.belgium.be/fr/viruses-and-food-css-8386
Les virus transmissibles directement via les aliments et l?eau représentent actuellement la source d'un problème majeur de santé publique dans de nombreuses régions du monde. Ces virus se retrouvent dans le tractus gastro-intestinal via ces voies alimentaires directes de transmission et peuvent être à l?origine de gastro-entérites ou d'hépatites. Ce problème est qualifié d?émergent et demande que lon consacre une attention particulière à linformation des autorités, du consommateur et des secteurs professionnels en ce qui concerne les denrées alimentaires à risque élevé et les méthodes de travail.
2010
false
false
N
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
anglais
français
maladies d'origine alimentaire
microbiologie alimentaire
virus
maladies virales
maladies d'origine alimentaire
maladies virales
recommandation
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Proportion de chambres individuelles avec salle de toilette non partagée devant être disponibles dans les établissements de soins de santé physique du Québec
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/937_CINQChambresIndivi.pdf
Il est reconnu que la transmission d’infections liée aux activités de soins est un risque présent dans tous les établissements de santé. On estime à environ 80 000 à 90 000, le nombre annuel d’infections nosocomiales dans les hôpitaux du Québec, soit 10 % des personnes admises dans un établissement de soins de courte durée (Aucoin 2005, Dolcé 2002, CINQ 2003, Gourdeau 2005, Weinstein 1998).
2010
false
true
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
infection croisée
chambre de patient
chambre de patient
chambre de patient
rapport
Québec

---
N1-SUPERVISEE
Interventions visant à prévenir la transmission postnatale tardive du VIH de la mère à l'enfant
http://www.cochrane.org/fr/CD006734
Partout dans le monde, la transmission de la mère à l'enfant (TME) du virus de l'immunodéficience humaine de type 1 (VIH) constitue le mode de transmission le plus fréquent chez l'enfant. Des interventions efficientes et efficaces pour prévenir la transmission in utero et pernatale du VIH ont été développées et mises en œuvre. Néanmoins, la TME du VIH se produit en grande partie au cours de la période postnatale par le biais du lait maternel.
2010
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
transmission verticale de maladie infectieuse
infections à VIH
nourrisson
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
enfant

---
N3-AUTOINDEXEE
Risque pour la travailleuse enceinte en période d'épidémie saisonnière d'influenza
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/969_TravailleuseEnceinteInfluenza.pdf
Ce document répond à une demande d'information formulée par les médecins du Comité médical provincial d’harmonisation « Pour une maternité sans danger » (CMPH-PMSD) sur le risque à la santé pour la travailleuse enceinte en période d’épidémie saisonnière d’influenza. Le risque de la pandémie et du nouveau virus de la grippe A(H1N1) n’est pas couvert par ce document.
2009
false
true
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
grippe humaine
exposition professionnelle
grossesse
rapport
femmes qui travaillent
grippe humaine

---
N1-VALIDE
Conclusions et recommandations du Comité consultatif sur l'Eradication de la Poliomyélite
http://www.who.int/wer/2009/wer8403/fr/index.html
http://www.who.int/entity/wer/2009/wer8403.pdf
Le Comité fournit à l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite des orientations relatives aux grandes questions stratégiques, tandis que les organismes consultatifs de chaque pays d'endémie et de certains pays réinfectés fournissent des indications techniques et opérationnelles détaillées propres au contexte de ces pays.
2009
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
éradication de maladie
poliomyélite
poliomyélite
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Note valant avis sur les opérations funéraires pour les personnes décédées infectées par le VIH
http://cns.sante.fr/rapports-et-avis/note-valant-avis-sur-les-operations-funeraires-pour-les-personnes-decedees-infectees-par-le-vih/
http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2015/Avis_Operations_funeraires.pdf
L'association des Élus Locaux Contre le Sida (ELCS) a alerté le Conseil national du sida sur les difficultés rencontrées par plusieurs familles lors du décès de personnes infectées par le VIH
2009
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
infections à VIH
pratique mortuaire
pratique mortuaire
lutte contre l'infection
recommandation

---
N1-VALIDE
Avis suivi de recommandations sur l'intérêt du traitement comme outil novateur de la lutte contre l'épidémie d'infections à VIH
http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2015/Avis_sur_l_interet_du_traitement.pdf
http://cns.sante.fr/rapports-et-avis/avis-suivi-de-recommandations-sur-linteret-du-traitement-comme-outil-novateur-de-la-lutte-contre-lepidemie-dinfections-a-vih-2/
un certain nombre de données scientifiques, en montrant que la mise sous traitement des personnes infectées réduit fortement le risque que ces personnes transmettent le virus par voie sexuelle, ouvrent une perspective nouvelle pour le contrôle de l'épidémie. Outre le bénéfice thérapeutique individuel qui justifiait et guidait sa prescription jusqu'ici, le traitement pourrait être utilisé également pour son impact sur le niveau des transmissions et devenir ainsi un outil capable, à un niveau collectif, d'enrayer la dynamique de l'épidémie
2009
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
recommandation

---
N1-VALIDE
Avis relatif à « l'évaluation du risque sanitaire pour l'homme lié à la présence de virus Influenza pandémique dans l'air des bâtiments et sa diffusion éventuelle par les dispositifs de ventilation »
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/AIR2006et0003Ra.pdf
En conclusion, tenant compte de ces éléments et en l'absence de connaissance sur la virulence et la dose infectante d'un futur virus Influenza A pandémique, l'Afsset estime que bien que celle-ci ne soit pas le mode de transmission majoritaire du virus de la grippe, la transmission par aérosols à distance ne peut être exclue dans les bâtiments équipés d'une ventilation munis d'un système de recyclage de l'air.
2009
false
N
ANSES - Agence nationale de sécurité sanitaire Alimentation Environnement Travail
Bron
France
français
grippe humaine
ventilation
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
grippe humaine
évaluation des risques
environnement contrôlé
transmission de maladie infectieuse
lutte contre l'infection
recommandation

---
N1-VALIDE
La problématique de Leptospira interrogans en Belgique.
http://health.belgium.be/internet2Prd/groups/public/@public/@shc/documents/ie2divers/13856508_fr.pdf
2008
false
true
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
leptospira interrogans
leptospirose
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Inactivation et sécurisation des tissus et des cellules vis-à-vis des prions, des bactéries et des virus / Partie I: Maladie de Creutzfeldt-Jakob et transplantation de tissus: risques et prévention
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/14768531/Inactivation%20et%20s%C3%A9curisation%20des%20tissus%20et%20des%20cellules%20vis-%C3%A0-vis%20des%20prions%2C%20des%20bact%C3%A9ries%20et%20des%20virus%20-%20Partie%20I%3A%20Maladie%20de%20Creutzfeldt-Jakob%20et%20t.pdf
La présente revue de littérature traite du risque de transmission de la maladie de Creutzfeldt- Jakob (CJD) dans le cadre d'une transplantation de tissus ou de cellules. Dans ce contexte, nous nous examinerons tout d'abord les caractéristiques générales des maladies à prions afin d'évaluer l'importance du problème de transmission. Ensuite, nous approfondirons l'aspect « diagnostic de la maladie CJD », étant donné que celui-ci nous servira de base pour la détermination du risque dans le contexte du prélèvement.
2008
false
true
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
maladie de Creutzfeldt-Jakob
transplantation
maladies à prions
maladie de Creutzfeldt-Jakob
transfusion sanguine
transmission de maladie infectieuse
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
L'alimentation infantile et le VIH : outils pour le conseil : guide d'orientation
http://whqlibdoc.who.int/publications/2008/9789242596533_fre.pdf
introduction, objectifs, participantes et formatrices, adapter les cours aux besoins, matériel nécessaire, programme proposé, atelier d'un ou deux jours, description activités de conseil, évaluer la situation de la mère, aider la mère à pratiquer l'option choisie, évaluation et clôture de l'atelier, annexes ; 66 pages
2008
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
infections à VIH
allaitement maternel
phénomènes physiologiques nutritionnels chez le nourrisson
Assistance
transmission verticale de maladie infectieuse
éducation pour la santé
guide
matériel enseignement

---
N1-SUPERVISEE
Virus influenza pandémique à l'intérieur des bâtiments : quel risque de transmission par les systèmes de ventilation ou de climatisation ?
http://www.jle.com/fr/revues/sante_pub/ers/e-docs/00/04/3E/E7/resume.md
La menace de pandémie grippale, par la gravité de ses conséquences potentielles, nécessite un haut niveau de préparation. Dans le cadre de la planification des mesures à prendre pour protéger les populations et en vue de la poursuite des activités des entreprises pendant une pandémie, la question de la possible transmission du virus influenza à l'intérieur des bâtiments par l'intermédiaire des systèmes de ventilation ou de climatisation doit être posée. Le présent article a pour objectif d'explorer la plausibilité d'une contamination par cette voie comparée à la « classique » transmission par gouttelettes ainsi que par contact direct ou indirect, qui nécessitent une proximité entre le sujet/l'objet source et l'hôte susceptible. Nous avons, à partir des données disponibles dans la littérature, procédé par étapes en nous interrogeant sur la possibilité de diffusion du virus dans l'air ainsi que sur sa survie et sa capacité à contaminer des personnes à distance, qu'elles soient situées dans le même espace ou dans un autre espace du bâtiment que le sujet source. Notre analyse suggère que le risque de diffusion à distance d'un virus influenza « classique » sous forme aérosolisée ne peut être écarté. En revanche, le risque de transmission lié à la conservation de son pouvoir infectieux, à distance via les systèmes de ventilation ou de climatisation, semble peu probable. Compte tenu de ces éléments, nous avons ensuite essayé de déterminer quelles mesures seraient à recommander et/ou à déconseiller afin de minimiser le risque de transmission de la grippe au sein d'un bâtiment ventilé ou climatisé. Enfin, nous avons tenté d'identifier les besoins de recherche ainsi que les études à entreprendre pour confirmer ou non la pertinence des recommandations proposées et répondre aux questions qui demeurent en suspens.
2008
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
ventilation
climatisation
grippe humaine
risque
grippe humaine
aérosols
logement
article de périodique

---
N1-VALIDE
La transmission verticale du virus de l'hépatite C : Les connaissances et les enjeux courants
http://www.cps.ca/fr/documents/position/transmission-verticale-du-virus-de-hepatite-C
Le virus de l'hépatite C (VHC) est une cause importante de maladie hépatique chronique, responsable d'un pourcentage estimatif de 40 % des cas dans les pays industrialisés. Malgré l'adoption d'une politique efficace de dépistage de tous les dons de sang, la transmission se poursuit d'autres manières...
2008
false
N
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
transmission verticale de maladie infectieuse
hépatite C
hépatite C
allaitement maternel
nourrisson
dépistage systématique
recommandation pour la pratique clinique
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Herpès B du singe
http://agriculture.gouv.fr/sites/minagri/files/documents/pdf/herpes_b18-01-08.pdf
Quel agent responsable ? Quelle maladie chez l'homme ? Quelle maladie chez l'animal ? Quelles mesures collectives de prévention ? Quelle conduite à tenir pour éviter d'être contaminé ?
2008
false
N
Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales [français]
France
français
encéphalopathies
cercopithecine herpesvirus 1
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Lignes directrices révisées sur la tuberculose et les transports aériens
http://www.who.int/wer/2008/wer8323/fr/index.html
http://www.who.int/entity/wer/2008/wer8323.pdf
Il existe un risque potentiel de transmission de la tuberculose et d'autres maladies aéroportées ou transmises par voie aérienne ou par des gouttelettes infectées en suspension dans l'air, à bord des avions de ligne, en particulier pendant les vols longs courriers...
2008
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
médecine des voyages
médecine aérospatiale
véhicules de transport aérien
tuberculose
voyage
contrôle des maladies contagieuses
tuberculose
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Module de formation pour la prise en charge syndromique des infections sexuellement transmissibles
2ème édition Module 1 Introduction à la prevention et à la lutte contre les IST
http://whqlibdoc.who.int/publications/2008/9789242593402_module1_fre.pdf
Ce programme a été conçu pour une formation continue de personnels responsables de la prise en charge des IST dans les centres de soins de santé primaires, comme les dispensaires, les hôpitaux de district, les hôpitaux de mission ou les cliniques spécialisées. Il a pour but de doter tous les cliniciens et les prestataires de service concernés de toutes les compétences nécessaires au traitement des IST suivant la méthode de la prise en charge syndromique. 64 pages
2008
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
maladies sexuellement transmissibles
infections à VIH
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
maladies sexuellement transmissibles
gestion des soins aux patients
matériel enseignement

---
N1-VALIDE
Le VIH et l'alimentation du nourrisson
mise à jour sur la base d'une consultation technique tenue au nom de l'Equipe Spéciale Interinstitutions (InterAgency Task Team - IATT) sur la prévention des infections dues au VIH chez les femmes enceintes, les mères et leurs nourrissons, Genève, 25-27 octobre 2006
http://whqlibdoc.who.int/publications/2008/9789242595963_fre.pdf
recommandations mises à jour, contexte technique des recommandations, précisions sur les points clés, conclusion, références, annexes
2008
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
aliment du nourrisson au cours de la première année
allaitement maternel
infections à VIH
infections à VIH
mortalité de l'enfant
nourrisson
transmission verticale de maladie infectieuse
recommandation

---
N1-VALIDE
Lignes directrices relatives aux enquêtes sur les cas soupçonnés de contamination bactérienne transfusionnelle
Section des incidents transfusionnels Division de l'hémovigilance et des infections acquises en milieu de soins de santé
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/08vol34/34s1/34s1-fra.php
Les présentes lignes directrices visent à uniformiser l'identifi cation, le traitement et l'entreposage des sacs de composants sanguins ainsi que l'échantillonnage et la culture des composants sanguins et du sang des receveurs en cas de contamination bactérienne soupçonnée de composants sanguins transfusés. Les recommandations qui fi gurent dans le présent document aideront les hôpitaux à élaborer des politiques et des procédures adéquates pour gérer les cas de contamination bactérienne soupçonnée de composants sanguins. 13 pages
2008
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
bactériémie
transfusion sanguine
bactériémie
sécurité transfusionnelle
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Les conditions de logement comme facteurs de risque d'infection tuberculeuse et de tuberculose active
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/07vol33/acs-09/index_f.html
Les conditions de logement sont utilisées comme indicateurs socioéconomiques de la santé et du bien-être. La piètre qualité du logement et le surpeuplement sont associés à la pauvreté, à certains groupes ethniques et à une augmentation de la susceptibilité à la maladie. Le surpeuplement, la mauvaise qualité de l'air à l'intérieur des maisons par suite d'une ventilation inadéquate, et la présence de moisissures et de fumée contribuent en général à la détérioration de la santé respiratoire et ont été mis en cause dans la propagation de la tuberculose (TB) et l'issue de cette maladie.
2007
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
tuberculose
facteurs socioéconomiques
logement
tuberculose
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir devant un contage varicelleux chez une femme enceinte ou un nouveau-né
http://pap-pediatrie.fr/immunoinfectioparasito/conduite-%C3%A0-tenir-devant-un-contage-varicelleux-chez-une-femme-enceinte-ou-un
2007
false
false
false
Pas à Pas en Pédiatrie
France
français
enfant
femmes enceintes
nourrisson
varicelle
varicelle
algorithme
information scientifique et technique
varicelle

---
N1-SUPERVISEE
L'information à donner en cas de risque de transmission de la maladie de Creutzfeldt-Jakob
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/12234470/L%E2%80%99information%20%C3%A0%20donner%20en%20cas%20de%20risque%20de%20transmission%20de%20la%20maladie%20de%20Creutzfeldt-Jakob%20%28octobre%202007%29%20%28CSS%208152%29.pdf
En Belgique aussi, la prévalence de la maladie de Creutzfeldt-Jakob est faible: on dénombre 10 à 20 cas de CJD sporadique par an et, jusqu'à présent, aucun cas de vCJD n'a été identifié dans la population. Cependant, étant donné que la population belge a été exposée, elle aussi, aux prions de l'ESB, il existe un risque de voir apparaître un premier cas de la variante, ce qui justifie la surveillance. Cet avis tente de définir quel type d'information pourra ou devra être communiqué aux patients, aux prestataires de soins ou au public si une exposition à un risque de transmission de la variante était identifiée. 8 pages
2007
false
true
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
information en santé des consommateurs
maladie de Creutzfeldt-Jakob
facteurs de risque
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Risque de transmission du virus Chikungunya à la population belge par transfusion sanguine ou transplantation
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/12138470/Risque%20de%20transmission%20du%20virus%20Chikungunya%20%C3%A0%20la%20population%20belge%20par%20transfusion%20sanguine%20ou%20transplantation%20%5BAnnexes%201%20%C3%A0%203%5D%20%28septembre%202007%29%20%28CSS%208201%29.pdf
Mission : 1. Faire le point sur la situation en Belgique, y compris la connaissance de la maladie par le corps médical; Evaluer le risque de transmission du virus Chikungunya à la population belge par transfusion sanguine ou transplantation en tenant compte des avancées récentes dans le domaine de la réduction des pathogènes et de l'efficacité des critères employés pour promouvoir l'exclusion des donneurs de sang ou de greffes.
2007
false
true
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
virus du chikungunya
Belgique
Fièvre chikungunya
transfusion sanguine
transplantation
évaluation des risques
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
La grippe aviaire : y a-t-il lieu de s'inquiéter?
http://www.extenso.org/pleins_feux/detail.php/f/1548
Le virus est-il transmissible à l'homme? Est-ce dangereux de manger du poulet ou des oeufs? Extenso tente de répondre aux principales questions entourant ce problème de santé actuel...
2007
false
N
Extenso
Canada
français
grippe chez les oiseaux
grippe chez les oiseaux
grippe chez les oiseaux
signes et symptômes
grippe humaine
sous-type H5N1 du virus de la grippe A
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Rapport sur l'opportunité d'instaurer un ordre de passage lors d'actes invasifs programmes pour les patients porteurs de virus hématogènes
http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcsp051r20070705_ODP.pdf
Par une saisine du 7 mars 2006, le Président du CTINILS a mis en place un groupe de travail chargé de statuer sur l'intérêt de la détermination d'un ordre de passage ou d'un mode de traitement distinct pour les patients porteurs d'un virus transmissible par voie sanguine, lors d'une intervention programmée. ...
2007
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
infections à deltarétrovirus
hépatite B
hépatite C
Syndrome d'immunodéficience acquise
infection croisée
équipement et fournitures hospitaliers
dialyse rénale
procédures de chirurgie opératoire
anesthésie générale
endoscopes
pathogènes transmissibles par le sang
planification des soins du patient
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Norovirus
http://www.safetravel.ch/safetravel/servlet/ch.ofac.wv.wv104j.pages.Wv104ListeCtrl?action=afficheDetail&elementCourant=20
Les norovirus sont une cause fréquente d'épidémies de gastro-entérites. Ils sont hautement transmissibles de personne à personne par contact direct (mains, nourriture, environnement) ou par inhalation de gouttelettes infectées (vomissements, selles). Les symptômes sont des vomissements, des diarrhées et des douleurs abdominales. En général le malade guérit spontanément après 2-3 jours sans complication...
2007
false
N
HUG - Hôpitaux Universitaires de Genève
Genève
Suisse
français
norovirus
norovirus
gastroentérite
gastroentérite
gastroentérite
signes et symptômes
information patient et grand public

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance des contaminations professionnelles par le VIH, le VHC et le VHB chez le personnel de santé
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=TF%20158
La surveillance des séroconversions professionnelles chez le personnel de santé existe pour le VIH (virus de l'immunodéficience humaine, ou virus du sida) depuis 1991, pour le VHC (virus de l'hépatite C) depuis 1997, et pour le VHB (virus de l'hépatite B) depuis 2005. Cette surveillance a pour but de participer à l'identification et à la prévention des accidents exposant au sang (AES) à haut risque de transmission virale. Les médecins du travail des établissements de soins, publics et privés, sont les principaux partenaires de cette surveillance.
2007
false
true
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
infections à VIH
hépatite C
hépatite B
exposition professionnelle
article de périodique
main-d'oeuvre en santé

---
N1-VALIDE
Information des patients exposés à un risque viral hématogène
Guide méthodologique
https://sf2h.net/publications/information-patients-exposes-a-risque-viral-hematogene
facteurs de risque de transmission virale, revue de la littérature, exemples d'information de patients, évaluation du risque, différentes étapes de l'information, conclusion, bibliographie, annexes ; 66 pages
2006
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
information en santé des consommateurs
maladies virales
facteurs de risque
littérature de revue comme sujet
évaluation des risques
révélation de la vérité
infections à VIH
hépatite B
hépatite C
pathogènes transmissibles par le sang
information en santé des consommateurs
droits des patients
information en santé des consommateurs
information en santé des consommateurs
article de périodique
recommandation professionnelle
algorithme

---
N1-VALIDE
Contaminations professionnelles par le VIH, le VHC et le VHB chez le personnel de santé en France
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2006/contaminations_prof_vih_vhc_vhb/index.html
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2006/contaminations_prof_vih_vhc_vhb/rapport.pdf
La surveillance des contaminations professionnelles chez le personnel de santé en France existe pour le VIH depuis 1991, pour le VHC depuis 1997 et pour le VHB depuis 2005, et a pour but de participer à l'identification et à la prévention des accidents exposant au sang (AES) à haut risque de transmission virale. Cette surveillance repose essentiellement sur les médecins du travail des établissements de soins, publics et privés, mais elle implique aussi tout médecin susceptible de prendre en charge un personnel de santé pour une infection virale. Les données sont recueillies sur la base de questionnaires non nominatifs disponibles sur le site de l'InVS. Le nombre de séroconversions VIH déclarées au 31 décembre 2005 depuis le début de l'épidémie s'élève à 14. La dernière séroconversion est survenue en 2004 chez un pompier/secouriste, dans les suites d'une projection massive de sang sur le visage et dans les yeux, lors de la prise en charge d'une personne VIH . Concernant le VHC, au 31 décembre 2005, ont été recensés 55 cas cumulés de séroconversion professionnelle, suite à 54 piqûres/coupures et 1 contact sanguin sur peau lésée. Depuis 1997, le nombre annuel de séroconversions VHC est compris entre 2 et 5. Aucune séroconversion professionnelle VHB n'a encore été déclarée. En termes de matériel utilisé, la surveillance met en é vidence une majorité de séroconversions survenues après piqûre avec une aiguille intra-veineuse. Mais les aiguilles à suture et les aiguilles sous-cutanées sont à l'origine de 8 séroconversions VHC depuis la mise en place de la surveillance. C'est pourquoi, quel que soit le geste pratiqué, l'application des précautions standards et une démarche systématique en cas d'AES sont essentielles.
2006
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
Séroconversion
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
hepacivirus
hépatite C
hépatite B
virus de l'hépatite B
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
pathogènes transmissibles par le sang
exposition professionnelle
personnel de santé
surveillance de la population
France
séropositivité VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
hépatite B
hépatite C
incidence
blessures par piqûre d'aiguille
maladies professionnelles
rapport
questionnaire
graphique
tableau

---
N1-VALIDE
Guide pour la prévention et l'investigation des infections hospitalières à Streptococcus pyogenes
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_streptococcus.pdf
Les objectifs de ces recommandations sont d'une part de prévenir la contamination des patients par un personnel porteur de S. pyogenes et d'autre part d'éviter dans l'entourage d'un premier cas, la survenue d'un second cas.
2006
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
streptococcus pyogenes
infections à streptocoques
infections à streptocoques
infection croisée
infections à streptocoques
infection croisée
infections à streptocoques
infection croisée
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Vaccination contre l'influenza des travailleurs des industries avicole et porcine (La)
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/465-AvisVaccinInfluenzaTravailleursAvicolePorcine.pdf
considérations scientifiques (caractéristiques des virus, transmissibilité, recommandations de vacciner), considérations opérationnelles (état de la surveillance de l'influenza aviaire et porcin au Québec, données sur l'industrie, scénarios à envisager pour la vaccination des travailleurs), recommandations, conclusion, références ; 15 pages
2006
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
vaccins antigrippaux
virus de la grippe A
volaille
suidae
Québec
industrie alimentaire
réservoirs d'agents pathogènes
infections à orthomyxoviridae
grippe chez les oiseaux
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
sous-type H3N2 du virus de la grippe A
vaccination
surveillance sentinelle
industrie alimentaire
monographie
recommandation de santé publique
recommandation

---
N1-VALIDE
Traitement pénal de la transmission du sida par voie sexuelle (le)
Etude de législation comparée n 151
http://www.senat.fr/lc/lc151/lc151.html
2005
false
N
Le Sénat
France
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
Allemagne
Angleterre
Pays de Galles
Autriche
Belgique
Danemark
Italie
Pays-Bas
Suisse
Canada
États-Unis d'Amérique
maladies sexuellement transmissibles
étude comparative

---
N1-VALIDE
Mesures individuelles et collectives pour prévenir la transmission du virus du Nil occidental - Éléments pour un plan global d'intervention
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/403-PlanGlobalInterventionVNO.pdf
tour d'horizon des connaissances, mesures de prévention existantes et évaluation de leur efficacité, mesures de prévention : impacts auprès de la population, implications du MSSS, du réseau de la santé et des partenaires dans les mesures de prévention, données empiriques actuelles, éléments pour un plan global d'intervention, conclusion,, références, tableaux et figures ; 51 pages annexes
2005
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
virus du Nil occidental
fièvre à virus west Nile
Amérique du Nord
fièvre à virus west Nile
incidence
fièvre à virus west Nile
culex
culex
culex
études de suivi
facteurs de risque
perméthrine
prévention primaire
vêtements de protection
lutte contre les moustiques
surveillance de l'environnement
insecticides
résultat thérapeutique
vecteurs de maladie
causalité
Québec
lutte contre les moustiques
facteur temps
programmes gouvernementaux
communication
lutte contre les moustiques
tableau
figure
bibliothèque médicale
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Avis relatif à la prévention de la transmission du virus de l immunodéficience humaine (VIH) aux patients par les professionnels de santé
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Avis_du_17_juin_2005_relatif_a_la_prevention_de_la_transmission_du_VIH_aux_patients_par_les_professionnels_de_sante_.pdf
séance du 17 juin 2005
2005
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
Syndrome d'immunodéficience acquise
pathogènes transmissibles par le sang
Syndrome d'immunodéficience acquise
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Lignes directrices pour la prévention et la lutte contre les atteintes méningococciques
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/05vol31/31s1/index-fra.php
introduction, objectifs, épidémiologie des méningococcies invasives au Canada, définitions (définition de cas national, définitions aux fins des mesures de santé publique), diagnostic et typage bactérien, surveillance des méningococcies invasives au Canada, prise en charge des méningococcies invasives, stratégies de communication (relative aux cas sporadiques, aux éclosions, aux taux élevés persistants), recommandations aux voyageurs, recommandations relatives à la chimioprophylaxie, indications et utilisation des vaccins antiméningococciques, annexe, références ; 27 pages
2005
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
médecine des voyages
infections à méningocoques
Canada
infections à méningocoques
incidence
facteur temps
neisseria meningitidis
vaccins antiméningococciques
études cas-témoins
voyage
chimioprévention
vaccins antiméningococciques
infections à méningocoques
infections à méningocoques
infections à méningocoques
techniques de typage bactérien
communication
étudiants
infections à méningocoques
vaccins conjugués
article de périodique
tableau
recommandation de santé publique
recommandation patients

---
N1-VALIDE
Epidémie de fièvre Q dans la vallée de Chamonix (Haute-Savoie)
Juin-septembre 2002
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2005/fievre_q_chamonix/index.html
investigation de l'épidémie humaine (matériel et méthodes, résultats, discussion), investigations vétérinaires (matériel et méthode, résultats, mesures prises) conclusion, recommandations, références, annexes ; 68 pages
2005
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
bovins
capra
fièvre Q
fièvre Q
France
enquêtes de santé
caractéristiques de la population
fièvre Q
élevage
fièvre Q
fièvre Q
vecteurs de maladie
zoonoses
signes et symptômes
études cas-témoins
exposition environnementale
ovis
fièvre Q
incidence
enquête santé
résumé ou synthèse en français
carte géographique
graphique
tableau
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Recommandations pour le contrôle et la prévention de la transmission de Staphylococcus aureus (MRSA) résistant à la méthicilline dans les hôpitaux belges
Groupement pour le Dépistage, l'Etude et la Prévention des Infections Hospitalières
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/4448393/Recommandations%20pour%20le%20contr%C3%B4le%20et%20la%20pr%C3%A9vention%20de%20la%20transmission%20de%20Staphylococcus%20Aureus%20r%C3%A9sistant%20%C3%A0%20la%20m%C3%A9thicilline%20%28MRSA%29%20dans%20les%20h%C3%B4pitaux%20bel.pdf
évolution de la révision des recommandations en 2003, identification de MRSA et test de prédisposition à la résistance à l'oxacilline, enquête épidémiologique et suivi de MRSA dans l'établissement, identification et décontamination des réservoirs de MRSA, précautions de barrière supplémentaires, suivi des patients et communication dans et entre les établissements de soins de santé, recommandations, 28 pages
2005
false
true
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Bruxelles
Belgique
français
réservoirs d'agents pathogènes
porteur sain
décontamination
infections à staphylocoques
Belgique
infections à staphylocoques
infection croisée
oxacilline
résistance aux pénicillines
résistance bactérienne aux médicaments
collecte de données
Résistance à la méticilline
staphylococcus aureus
dépistage systématique
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Evaluation du risque de transmission de l'agent de Creutzfeldt-Jakob par le sang et ses composants
Réunion du groupe d'experts du 16 novembre 2004
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/1f9a21946292cad33e9d7590ed3ec76a.pdf
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/73e8fe99dc7184afd5b059dd4125fc8d.pdf
faits nouveaux (cas transfusionnels rapportés au Royaume-Uni, autres données scientifiques, données épidémiologiques), ré-analyse du risque de transmission de la vMJC par le sang et ses composants en France (cas des produits transfusionnels, cas des médicaments dérivés du sang, expression du niveau de risque résiduel, niveau de risque estimé au cas ou deux dons issus de donneurs atteints de la vMCJ contribueraient à la préparation d'un même lot de produits sanguins, hiérarchisation du risque en fonction des produits sanguins), exploitation de cette réactualisation et mesures éventuelles à proposer (nécessité d'un suivi, mesures d'exclusion au don de sang et de tissus, mesures relatives aux pratiques de soins et aux actes chirurgicaux, efficacité comparée des mesures d'exclusion et des mesures relatives aux pratiques de soins et aux actes chirurgicaux, recommandations générales émises en 2000, références ; 21 pages
2005
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
anglais
maladie de Creutzfeldt-Jakob
évaluation des risques
maladie de Creutzfeldt-Jakob
Angleterre
transfusion sanguine
maladie de Creutzfeldt-Jakob
transfusion de composants du sang
donneurs de tissus
pathogènes transmissibles par le sang
prévalence
France
maladie de Creutzfeldt-Jakob
incidence
préparations pharmaceutiques
réduction des dommages
risque
transmission de maladie infectieuse
précautions universelles
recommandation
étude évaluation

---
N1-VALIDE
Nouvelles recommandations de la sous-commission clinique pour la prévention de la transmission verticale du VIH
http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/paediatrica/vol16/n2/pdf/11.pdf
résumé des points principaux des nouvelles recommandations de la sous-commission clinique de l'Office fédéral de la santé publique ; 1 page
2005
false
N
Paediatrica - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
français
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
transmission verticale de maladie infectieuse
Syndrome d'immunodéficience acquise
grossesse
nouveau-né
chimioprévention
inhibiteurs de la transcriptase inverse
inhibiteurs de protéase du VIH
infections à VIH
continuité des soins
zidovudine
agents antiVIH
névirapine
association médicamenteuse
adulte
prise en charge prénatale
allaitement maternel
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Profil toxicologique des insecticides retenus pour le contrôle des insectes adultes impliqués dans la transmission du virus du Nil occidental au Québec
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/378-ProfilToxicologiqueInsecticidesVNO.pdf
2005
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
fièvre à virus west Nile
Québec
insectes
insecticides
rapport
tableau

---
N1-VALIDE
Recommandations suisses pour le traitement de l'herpès génital et de l'herpès du nouveau-né
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-36/30691
Indication du niveau de preuve, Ce document s'adresse à des médecins praticiens. Il a été élaboré sur la base de recommandations récemment publiées en Europe et aux Etats-Unis avec des modifications liées soit à des données récemment publiées, soit aux particularités de la pharmacopée suisse. Nous avons pondéré les niveaux de preuve concernant les observations importantes sur la biologie, la clinique et le traitement des infections herpétiques, ainsi que les niveaux de recommandation selon une codification généralement admise
2005
false
O
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
herpès génital
herpès génital
nouveau-né
éducation du patient comme sujet
grossesse
herpès génital
transmission verticale de maladie infectieuse
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Paludisme : lutte antivectorielle et protection individuelle
http://whqlibdoc.who.int/trs/WHO_TRS_936_fre.pdf
introduction, rôle de la lutte antivectorielle dans le paludisme, mesures de lutte antipaludique, type et stratification éco-épidémiologiques, efficacité et difficultés de la mise en oeuvre de la lutte antivectorielle et des stratégies de protection individuelle dans le cadre des types éco-épidémiologiques, système de santé et paludisme, conclusions et recommandations, références, annexe ; 80 pages
2004
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
insecticides
paludisme
paludisme
lutte contre les moustiques
Organisation Mondiale de la Santé
lutte contre les moustiques
lutte contre les moustiques
lutte contre les moustiques
lutte contre les moustiques
résistance aux insecticides
évaluation de programme
facteurs épidémiologiques
écosystème
vecteurs de maladie
facteurs socioéconomiques
lutte contre les moustiques
prestations des soins de santé
rapport
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Transmission du VIH (La) - Guide d'évaluation du risque
http://www.cdnaids.ca/web/repguide.nsf/pages/cas-rep-0307---Fre
http://www.cdnaids.ca/web/repguide.nsf/pages/8F5AB2D0CCD38C9B852570210055E367/$file/LA%20TRANSMISSION%20DU%20VIH%20guide%20d’évaluation%20du%20risque.pdf
évaluation du risque de transmission du VIH (activités sexuelles, usage de drogue et transmission périnatale), aspects psychosociaux, modèle pour évaluer le risque (activités sexuelles, injection et perçage, insémination artificielle, transfusion sanguine), accroissement et réduction du risque (moyens de protection, facteurs biologiques)
2004
false
N
Société Canadienne du SIDA
Canada
français
évaluation des risques
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
facteurs socioéconomiques
préservatifs masculins
facteurs de risque
comportement sexuel
gestion du risque
troubles liés à une substance
guide

---
N1-VALIDE
Analyse du risque de transmission de la variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob par les produits de santé et par les tissus et fluides d'origine humaine
actualisation des données du rapport du groupe ad hoc de décembre 2000
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/6d641179224f6b2d485d25c3383827ad.pdf
infectiosité, épidémiologie, tests, méthodes d'élimination et d'inactivation, mesures mises en place en France depuis 2000, positions européennes, actualisation de l'estimation du risque résiduel et des mesures, médicaments d'extraction urinaire, greffons, références, lexique, annexe ; 33 pages
2004
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
France
maladie de Creutzfeldt-Jakob
pathogènes transmissibles par le sang
maladie de Creutzfeldt-Jakob
Royaume-Uni
maladie de Creutzfeldt-Jakob
évaluation des risques
modèles animaux de maladie humaine
animaux
Canada
incidence
prévalence
facteurs de risque
transfusion sanguine
maladie de Creutzfeldt-Jakob
dépistage systématique
maladie de Creutzfeldt-Jakob
inactivation virale
précautions universelles
transmission de maladie infectieuse
surveillance post-commercialisation des produits de santé
risque
préparations pharmaceutiques
donneurs de tissus
transplantation
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
Europe
bibliographie
recommandation
rapport
dictionnaire médical

---
N1-VALIDE
Avis relatif à l'impact sur la santé publique de la grippe aviaire sévissant en Asie du Sud-Est et les mesures préventives qui s'imposent.
Note du DG 4 réf. 97 06/4.2.D1/04 du 27.01.04
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/4492387/Avis%20du%20CSH%20relatif%20%C3%A0%20l%E2%80%99impact%20sur%20la%20sant%C3%A9%20publique%20de%20la%20grippe%20aviaire%20s%C3%A9vissant%20en%20Asie%20du%20Sud-Est%20et%20les%20mesures%20pr%C3%A9ventives%20qui%20s%E2%80%99imposent%20%28f%C3%A9vr.pdf
mesures concernant les voyageurs, mesures concernant le risque de transmission à partir des voyageurs en Belgique, existence de mesures préventives pro-actives à destination de la population belge ; 4 pages
2004
false
true
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
médecine des voyages
grippe chez les oiseaux
grippe chez les oiseaux
Belgique
contrôle des maladies contagieuses
voyage
contrôle des maladies contagieuses
maladies transmissibles émergentes
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Information à propos du risque de transmission sanguine de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (L')
http://www.ccne-ethique.fr/sites/default/files/publications/avis085.pdf
saisie du comité, éléments de réflexion , argument en faveur d'une information claire des receveurs de tels produits sanguins, arguments défavorables
2004
false
N
CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique
France
français
maladie de Creutzfeldt-Jakob
pathogènes transmissibles par le sang
accès à l'information
divulgation
transfusion sanguine
évaluation des risques
codes de déontologie
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Transmission du virus de l'hépatite virale B aux patients par le personnel de santé
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/r_mt_0603_hepatite_b19.pdf
risque et conséquences de la transmission de l'hépatite B aux patients, argumentation sur les conditions et moyens pour limiter les risques, immunisation obligatoire, vérification systématique, limitation de l'accès aux écoles professionnelles, information aux patients, limitation professionnelle aux soins non invasifs
2003
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
rapport
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
hépatite B
hépatite B
hépatite B
vaccin antihépatite B
hépatite B chronique
personnel de santé
santé au travail
porteur sain
consentement libre et éclairé
droits des patients
virus de l'hépatite B
anticorps de l'hépatite B
exposition professionnelle
dépistage obligatoire

---
N1-VALIDE
Numéro thématique consacré à l'épidémiologie de l'hépatite C
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2003/16_17/index.htm
données de surveillance (surveillance de l'activité de dépistage et contrôle de dépistage de l'hépatite C au sein du réseau de laboratoires Rena-VHC, surveillance de l'hépatite C à l'échelon national à partir des pôles de référence volontaires, nouveaux cycles de traitement pour hépatite C chronique dans les établissements de santé), hépatite C chez les usagers de drogue, transmission de l'hépatite C lors des soins (signalement des infections nosocomiales dues au virus de l'hépatite C, transmission du virus de l'hépatite C potentiellement liée au partage d'un flacon multidoses d'un analgésique central, investigation de 22 cas de contamination par le virus de l'hépatite C dans un centre d'hémodialyse) ; 24 pages
2003
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
France
hépatite C
surveillance sentinelle
hépatite C
hépatite C
dépistage systématique
dépistage systématique
sensibilité et spécificité
laboratoires
sexe
réseaux communautaires
collecte de données
facteurs de risque
hépatite C chronique
hépatite C
hépatite C
troubles liés à une substance
hépatite C
répartition par âge
prévalence
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
infection croisée
unités hospitalières d'hémodialyse
dialyse rénale
article de périodique

---
N1-VALIDE
Paludisme
actualités 2003
http://medecinetropicale.free.fr/cours/paludisme.pdf
généralités, transmission, épidémiologie, immunité, chimiorésistance, étude clinique, diagnostic, traitement, prophylaxie
2003
false
N
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
français
cours
indice de gravité médicale
synergie des médicaments
quinine
paludisme
chimioprévention
vaccins
paludisme
enfant
adulte
antipaludiques
médecine tropicale
paludisme
paludisme
paludisme
anopheles
îles de l'Océan indien
paludisme
résistance aux substances
chloroquine
paludisme
paludisme
signes et symptômes
plasmodium
diagnostic différentiel
parasitologie
antipaludiques

---
N1-VALIDE
Transmission du virus de l'hépatite virale C aux patients par le personnel de santé
rapport du groupe de travail
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/r_mt_0903_hepatite_c18.pdf
risque de transmission du virus de l'hépatite C (VHC) du personnel des santé aux patients et les conséquences (de chirurgien à patients, autres situations de soignant à patient), quelques texte s'appliquant au sujet, moyens de diminuer le risque de transmission : mesures comportant un dépistage des porteurs chroniques, mesures résultant du dépistage d'un professionnel porteur, mesures d'accompagnement ; références bibliographiques ; 12 pages
2003
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
hepacivirus
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
médecins
pathogènes transmissibles par le sang
procédures de chirurgie opératoire
France
communication
droits des patients
hépatite C
hépatite C
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
hépatite C
personnel médical hospitalier
législation comme sujet
hépatite C
anticorps de l'hépatite C
consentement libre et éclairé
dépistage systématique
facteurs de risque
maladies professionnelles
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
rapport

---
N1-VALIDE
Circulaire DGS/DHOS/DRT/DSS/SD6 A n 2003-165 du 2 avril 2003 relative aux recommandations de mise en oeuvre d'un traitement antirétroviral après exposition au risque de transmission du VIH
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2003/03-23/a0231611.htm
modalités d'évaluation du risque et recommandations thérapeutiques (indications au traitement, prise en charge thérapeutique), accès aux antirétroviraux, prise en charge du risque de contamination par le VHB, VHC, améliorer le dispositif local d'acueil et de prise en charge, fonction de veille dans le suivi de cette activité
2003
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
agents antiVIH
agents antiVIH
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
admission du patient
réseaux communautaires
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
France
agents antiVIH
infections à VIH
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Virus, médecin, malade
http://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/virus.pdf
contamination du patient par son médecin ; déontologie, virus et santé publique ; médecin contaminé ; 19 pages
2003
false
N
CNOM - Conseil National de l'Ordre des Médecins
France
français
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
hépatite A
hépatite B
hépatite C
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
traitement d'urgence
infections à VIH
hépatite A
vaccins antihépatite A
hépatite B
vaccin antihépatite B
vaccination
précautions universelles
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
prestations d'assurance
responsabilité légale
infection croisée
contrôle des maladies contagieuses
tests sérologiques
sérodiagnostic du SIDA
notification des maladies à déclaration obligatoire
dépistage systématique
viol
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
confidentialité
consentement libre et éclairé
médecins
pratique professionnelle
exposition professionnelle
maladies professionnelles
infections à VIH
hépatite C
sérologie
Syndrome d'immunodéficience acquise
hépatite A
hépatite B
hépatite C
éthique médicale
codes de déontologie
rapport
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Hépatite C
transmission nosocomiale, état de santé et devenir des personnes atteintes
http://lara.inist.fr/handle/2332/1331
http://www.ipubli.inserm.fr/handle/10608/51
transmission nosocomiale, différents modes, hémodialyse, actes médicaux et chirurgicaux, modélisation des risques, problème de l'imputabilité, histoire de l'infection et devenir des personnes atteintes, incidence, prévalence et évolution, histoire naturelle de l'infection, facteurs associés à la fibrose, manifestations extra hépatiques, qualité de vie, modélisation prévisionnelle de l'épidémie, aspects médico-économiques du dépistage et du traitement.
2003
false
N
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
Paris
France
français
rapport
recommandation de santé publique
hépatite C
hépatite C
hépatite C
hépatite C
infection croisée
infection croisée
infection croisée
hepatovirus
procédures de chirurgie opératoire
facteurs de risque
fibrose
qualité de vie
dépistage systématique
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
Transmission de la tuberculose en France
compte-rendu d'un atelier d'experts, Bordeaux, 16 novembre 2000
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2002/02/index.htm
méthode, caractéristiques des différentes études, résultats, croisement des données épidémiologiques, recommandations, schéma conceptuel permettant d'estimer trois indicateurs de performance li dans une communauté pendant une période de temps donné, conclusion ; références
2002
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
France
tuberculose
tuberculose
article de périodique
étude comparative

---
N1-VALIDE
Avis sur le dépistage de l'infection par le VIH au cours de la grossesse et prévention périnatale de la contamination de l'enfant
http://cns.sante.fr/rapports-et-avis/depistage/avis-sur-le-depistage-de-linfection-par-le-vih-au-cours-de-la-grossesse-et-prevention-perinatale-de-la-contamination-de-lenfant/
http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2015/2002-03-14_avi_fr_depistage.pdf
dépistage de la femme enceinte : intérêt et limites, transmission du VIH de la mère à l'enfant, remise en cause du principe de consentement éclairé, principes, pratiques de dépistage, situations à l'origine de la transmission périnatale du VIH de la mère à l'enfant, recommandations
2002
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
transmission verticale de maladie infectieuse
nouveau-né
séropositivité VIH
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
consentement libre et éclairé
dépistage néonatal
dépistage systématique
grossesse
France
enfant
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Schistosomoses ou bilharzioses
actualités 2002
http://medecinetropicale.free.fr/cours/schistosomoses.pdf
définition, épidémiologie (agents pathogènes, cycle parasitaire, réservoir de virus, hôtes intermédiaires, sujet réceptif, causes favorisantes, géographie), physiopathologie, clinique (primo-infection, dissémination larvaire, focalisation viscérale), examens paracliniques, diagnostic en phase d'état, traitement médical et chirurgical, prophylaxie individuelle et collective
2002
false
N
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
français
fibrose
foie
hypertension portale
pronostic
hypertension portale
schistosomiase
schistosomiase
schistosomicides
oxamniquine
praziquantel
bilharziose urinaire
schistosomiase
schistosomiase
schistosomiase à schistosoma mansoni
médecine tropicale
schistosomiase
parasitologie
schistosoma
schistosomiase
schistosomiase
facteurs de risque
Madagascar
prévalence
schistosomiase
schistosomiase
signes et symptômes
morbidité
hypertension portale
cours

---
N1-VALIDE
Angiostrongylose nerveuse
actualités 2001
http://medecinetropicale.free.fr/cours/angiostrongylose_nerveuse.pdf
0épidémiologie, cycle parasitaire, clinique, diagnostic, traitement, prévention, références
2002
false
N
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
français
médecine tropicale
infections à strongylida
infections à strongylida
angiostrongylus cantonensis
infections à strongylida
interactions hôte-parasite
signes et symptômes
liquide cérébrospinal
maladies du système nerveux
méningite
infections à strongylida
éosinophilie
cours

---
N1-VALIDE
Pathologies émergentes
http://medecinetropicale.free.fr/cours/emergente.pdf
maladies anciennes ré-émergentes ou en recrudescence, maladies nouvelles émergentes, mécanisme de l'émergence, voies de dissémination des agents pathogènes, perspectives d'avenir, références
2002
false
N
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
français
maladies transmissibles émergentes
médecine tropicale
maladies transmissibles émergentes
maladies transmissibles émergentes
maladies transmissibles émergentes
zoonoses
vecteurs de maladie
pays en voie de développement
maladies transmissibles émergentes
facteurs de risque
cours

---
N1-VALIDE
Séroconversions professionnelles par le VIH et le VHC chez le personnel de santé en France, le point au 30 juin 2001
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2002/12/index.htm
fonctionnement du système de surveillance, séroconversions professionnelles VIH, suivi clinique et sérologique, prise en charge thérapeutique, séroconversions professionnelles VHC
2002
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
France
surveillance de la population
personnel de santé
séropositivité VIH
exposition professionnelle
hépatite C
hepacivirus
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
article de périodique

---
N1-VALIDE
Infections virales aiguës, importées, hautement contagieuses, et leur prise en charge
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/ouvrage?clef=70&menu=090471
contexte : maladies infectieuses émergentes et réémergentes, fièvres hémorragiques virales et pandémie grippale, maladies transmissibles et contagiosité, maladies importées, risques d'émergence ou de réémergence de maladies contagieuses en France ; fièvres hémorragiques virales : principales infections, prise en charge des cas importés, mesures et moyens mis en 'uvre ; la grippe : les pandémies grippales, risque d'émergence d'un virus grippal nouveau chez l'homme, scénarios de l'émergence, prévention vaccinale, antiviraux, autres situations ; organisation et mise en 'uvre de la prise en charge : les intervenants, la mise en 'uvre, cas particuliers des animaux ; propositions et recommandations : système d'alerte épidémique, prise en charge des patients, prise en charge des prélèvements biologiques, surveillance des sujets contaminés, organisation et fonctionnement, mesures générales de formation et d'information ; conclusions, annexes, bibliographie, liste des sigles ; 107 pages
2001
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
maladies transmissibles émergentes
France
méthodes épidémiologiques
maladies transmissibles émergentes
grippe humaine
fièvres hémorragiques virales
maladies transmissibles émergentes
maladies transmissibles
fièvres hémorragiques virales
fièvres hémorragiques virales
fièvres hémorragiques virales
fièvres hémorragiques virales
grippe humaine
grippe humaine
vaccins antigrippaux
grippe humaine
transmission de maladie infectieuse
transmission de maladie infectieuse
maladies transmissibles émergentes
maladies transmissibles émergentes
gestion des soins aux patients
rapport
recommandation

---
N1-VALIDE
Transmission des teignes en milieu scolaire et familial (La) : étude prospective dans le département des Hauts-de-Seine
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2001/49/index.html
matériels et méthodes, résultats (aspect clinique, mesure de prévention et traitement, origine de la contamination, enquête familiale, enquête scolaire), discussion ' conclusion, références
2001
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
teigne
teigne
enfant
teigne
établissements scolaires
France
famille
article de périodique

---
N1-VALIDE
Farines : l'alimentation animale au coeur de la sécurité sanitaire (tome 1 et tome 2)
rapport d'information n 321
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/014000400/index.shtml
http://www.senat.fr/rap/r00-321-1/r00-321-1.html
introduction, les farines animales en tant que vecteur de propagation de l'encéphalopathie spongiforme bovine, la propagation de l'agent infectieux de l'ESB malgré l'interdiction des farines dans l'alimentation des bovins, la situation actuelle (risques maîtrisés, incertitudes sur les conséquences de l'ESB, crise dans la filière bovine), proposition de la Commission d'enquête (treize mesures d'urgence), annexes ; tome 2 (liste des auditions)
2001
false
N
La Documentation Française
Paris
France
français
rapport
santé publique
encéphalopathie spongiforme bovine
France
encéphalopathie spongiforme bovine
maladie de Creutzfeldt-Jakob
phénomènes physiologiques nutritionnels chez l'animal

---
N1-VALIDE
Révision des mesures de réduction du risque de transmission des ESST par les produits sanguins
rapport de synthèse
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Communiques-de-presse/Mesures-de-reduction-du-risque-potentiel-de-transmission-de-la-nouvelle-forme-de-MCJ-nv-MCJ-par-les-produits-sanguins/(language)/fre-FR
introduction, analyse scientifique du risque de transmission du nv-MCJ par les produits sanguins, analyse de l'exposition de la population des donneurs de sang à l'agent ESB, analyse des méthodes de réduction du risque de transmission du nv-MCJ par les produits sanguins, positions des autres pays et des institutions européennes, réflexions sur l'impact d'une mesure d'exclusion des donneurs ayant séjourné dans les îles britanniques, synthèse et recommandations, références bibliographiques ; 33 pages
2000
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
pathogènes transmissibles par le sang
encéphalopathie spongiforme bovine
transfusion sanguine
encéphalopathie spongiforme bovine
France
Europe
recommandation par consensus

---
N1-VALIDE
Tuberculose en France en l'an 2000 (La)
http://invs.santepubliquefrance.fr/publications/2002/tuberculose_fr_2000/tuberculose_fr_2000.pdf
épidémiologie de la tuberculose, vrais défis de la lutte contre la tuberculose dans les vingt prochaines années, surveillance épidémiologique de la tuberculose, épidémiologie et transmission de la tuberculose en Gironde, transmission de la tuberculose, outils diagnostiques, prise en charge des tuberculeux dans la ville de Paris, conclusions du colloque ; 80 pages
2000
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
tuberculose
France
tuberculose
tuberculose
tuberculose
tuberculose
Paris
vaccin BCG
facteurs socioéconomiques
Afrique
incidence
population de passage et migrants
répartition par âge
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
adulte
tuberculose multirésistante
pauvreté
pays en voie de développement
notification des maladies à déclaration obligatoire
enfant
surveillance sentinelle
études de suivi
cause de décès
programmes nationaux de santé
dépistage systématique
congrès ou conférence

---
N1-VALIDE
Pratique des gestes obstétricaux chez les séropositives au VIH
recommandations pour la pratique clinique - rapport DELFRAISSY
http://www.cngof.asso.fr/D_PAGES/PURPC_07.HTM
contenu : Le risque de contamination - Les gestes obstétricaux - L'amniocentèse précoce : le problème clé - Le traitement préventif ; bibliographie
1999
true
N
CNGOF - Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français
France
français
infections à VIH
enfant
amniocentèse
transmission verticale de maladie infectieuse
recommandation
rapport

---
N1-VALIDE
Infections professionnelles par le VIH en France chez le professionnel de santé
le point au 30 juin 1998
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/1999/9918/index.html
présentation des méthodes et des résultats de la surveillance menée ; bilan des infections professionnelles par le VIH dans le monde : les données de la littérature jusqu'en décembre 1997, par B. G. Evans et D. Abiteboul
1999
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
exposition professionnelle
infections à VIH
personnel de santé
France
article de périodique

---
N1-VALIDE
Transmission nosocomiale du VHC documentée lors de l'investigation d'une épidémie hospitalière
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/1998/9807/index.html
méthode : patients atteints de mucoviscidose, patients diabétiques et autres patients, personnel soignant ; résultats : enfants atteints de mucoviscidose, enfants diabétiques, personnel soignant ; discussion ; références bibliographiques
1998
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
article de périodique
hépatite C
infection croisée
hepacivirus

---
N1-VALIDE
Avis sur l'information à donner aux patients à propos de la possibilité de transmission de l'agent de la maladie de Creutzfeldt-Jakob par des composants du sang
avis n 55
http://www.ccne-ethique.fr/sites/default/files/publications/avis055.pdf
avis, information des médecins, information des malades
1997
false
N
CCNE - Comité Consultatif National d'Ethique
France
français
maladie de Creutzfeldt-Jakob
pathogènes transmissibles par le sang
accès à l'information
communication
divulgation
éthique médicale
France
codes de déontologie
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Facteurs de risque d'acquisition de la toxoplasmose chez les femmes enceintes en France (1995)
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/1996/9616/
introduction, patientes et méthodes, résultats (tableaux), discussion, conclusion, références, recommandations, note de la rédaction
1996
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
femmes enceintes
toxoplasmose
France
toxoplasmose
prévalence
toxoplasmose
incidence
facteurs de risque
dépistage systématique
études cas-témoins
résultat thérapeutique
toxoplasmose
salmonelloses
infections à listeria
rapport
tableau
recommandation de santé publique

---
Courriel
15/09/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.