Libellé préféré : normes;

Définition CISMeF : (D1-23, D25-27, E, F4, G1, G2, I2, J, N2-4) /standards /stand ou /ST s'applique aux installations, aux personnels ou aux programmes pour le développement, l'expérimentation ou l'utilisation de standards appropriés et de performance acceptable. Il s'applique aux substances chimiques et aux médicaments pour désigner les standards d'identification, de qualité et d'efficacité. Il s'applique également aux industries et aux milieux professionnels pour les normes de santé et de sécurité.;

Synonyme CISMeF : norme; no; référentiel;

Synonyme MeSH : st;

Abréviation : ST 6;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

(D1-23, D25-27, E, F4, G1, G2, I2, J, N2-4) /standards /stand ou /ST s'applique aux installations, aux personnels ou aux programmes pour le développement, l'expérimentation ou l'utilisation de standards appropriés et de performance acceptable. Il s'applique aux substances chimiques et aux médicaments pour désigner les standards d'identification, de qualité et d'efficacité. Il s'applique également aux industries et aux milieux professionnels pour les normes de santé et de sécurité.

N1-SUPERVISEE
COVID-19 - Liste des réactifs de diagnostic par RT-PCR du sars-cov-2 marques CE
05/05/2020
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/liste-reactifs-diagnostic-rt-pcr.pdf
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/covid-19__rt-pcr-ambulatoire-fiche-preleveurs.pdf
Les réactifs de diagnostic du SARS-CoV-2 sont des dispositifs médicaux de diagnostic in vitro. Ils relèvent sur le plan réglementaire de la directive européenne 98/79/CE, c’est-à-dire qu’ils peuvent être mis sur le marché européen sous l’entière responsabilité de leurs fabricants après avoir été marqués CE conformément aux exigences de cette directive.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
trousses de réactifs pour diagnostic
information scientifique et technique
RT-PCR
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Qualité et sécurité du télésoin : critères d’éligibilité
Outil d'amélioration des pratiques professionnelles
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3201303/fr/qualite-et-securite-du-telesoin-criteres-d-eligibilite
En 2020, une nouvelle modalité de prise en charge des patients, à distance, a été créée : il s ‘agit du télésoin. Le télésoin est une forme de pratique de soins à distance utilisant les technologies de l'information et de la communication. Il met en rapport un patient avec un ou plusieurs pharmaciens ou auxiliaires médicaux dans l'exercice de leurs compétences » Afin d'accompagner la mise en œuvre du télésoin, la Ministre des Solidarités et de la Santé a saisi la Haute Autorité de santé (HAS) pour « définir, pour chaque catégorie de professionnels, les situations de soins, le périmètre et les publics pour lesquels les actes de télésoin sont à exclure ». Cette première fiche sur les critères d’éligibilité du télésoin sera complétée avec une fiche sur le bon usage et la qualité des pratiques relatives au télésoin et un rapport d'élaboration décrivant les professions concernées par le télésoin, l'avis des parties prenantes et l'analyse de la littérature.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
télénursing
sécurité des patients
qualité des soins de santé
détermination de l'admissibilité
recommandation professionnelle
télénursing
télémédecine
pratique professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Proposition de plan d’action du groupe de réflexion sur l’usage de l’ECMO pour les patients COVID
https://www.srlf.org/wp-content/uploads/2020/03/RECO-ECMO-APHP-23-03-2020.pdf
Le groupe se prononce de manière formelle pour une régulation stricte, pour une période de 3 à 4 mois,au niveau de la région Ile de France, de toutes les indications d’ECMO pour malades COVID. Il faut poursuivre l’activité ECMO-VA pour la prise en charge des patients ayant un choc cardiogénique ainsi que pour d’autres indications hors COVID-19. (cf infra)
2020
false
false
true
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
COVID-19
oxygénation extracorporelle sur oxygénateur à membrane
infections à coronavirus
oxygénation extra-corporelle veino-veineuse
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
algorithme
oxygénation extracorporelle sur oxygénateur à membrane
COVID-19
COVID-19
recommandation pour la pratique clinique
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Questions-réponses pour les responsables des popotes roulantes - Coronavirus (COVID-19)
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002493/
Ce document présente les mesures de prévention qui devraient être appliquées par les employés et bénévoles qui travaillent dans les popotes roulantes.
2020
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
information patient et grand public
Services alimentaires
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Covid-19 : les normes qui vous seront utiles
https://www.boutique.afnor.org/COVID-19
AFNOR, l'ISO et l'organisation européenne de normalisation (CEN) ont pris la décision de mettre à votre disposition gratuitement les normes qui vous sont indispensables dans le cadre de la gestion de l’épidémie de Covid-19 qui sévit aujourd’hui au niveau mondial. Vous trouverez ci-dessous la liste des normes disponibles gratuitement à titre exceptionnel et ce, pendant toute la durée de l’épidémie de Covid-19 sur la boutique AFNOR.
2020
false
false
false
Groupe AFNOR
France
COVID-19
COVID-19
dispositifs de protection
information scientifique et technique
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations CERDM intérimaires covid-19 : retraitement des dispositifs médicaux réutilisables
Version 1.0 du 23 mars 2020
https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/covid/recommandations-cerdm-covid19-2020-03-24.pdf
Le CERDM recommande aux établissements de soins de santé de suivre avec rigueur les bonnes pratiques usuelles en retraitement des dispositifs médicaux (RDM) et les mesures de prévention et contrôle des infections (PCI), applicables pour les dispositifs médicaux (DM) réutilisables
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
réutilisation de matériel
recommandation professionnelle
Dispositifs médicaux
équipement et fournitures
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations d’experts pour la prise en charge des patients en cabinet dentaire de ville au stade 3 de l’épidémie de COVID-19
https://ordre-chirurgiens-dentistes-covid19.cloud.coreoz.com/files/Recommandations COVID 19 v1 24 mars 2020.pdf
Synthèse des principaux messages, mesures barrières liées à la programmation des soins, mesures barrières au cabinet dentaire, protocole de prise en charge
2020
false
false
false
Ordre National des chirurgiens-dentistes
France
COVID-19
COVID-19
soins dentaires
transmission de maladie infectieuse
urgences
consultation à distance
dispositifs de protection
recommandation professionnelle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Masques barrières – Guide d’exigences minimales, de méthodes d’essai, de confection et d’usage
https://telechargement-afnor.org/masques-barrieres
Ce document propose : - Les exigences minimales pour la fabrication industrielle et artisanale - Les tests à réaliser pour s’assurer de la qualité du masque barrière - Des conseils pour l’utilisation et l’entretien - Les matériaux à privilégier, les dimensions, les types de brides Une annexe donne également des patrons, à imprimer et à utiliser directement.
2020
false
false
false
Groupe AFNOR
France
français
information scientifique et technique
matériel de référence
COVID-19
COVID-19
masques
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 et télésanté : qui peut pratiquer à distance et comment ?
https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/covid-19-informations-aux-professionnels-de-sante/article/covid-19-et-telesante-qui-peut-pratiquer-a-distance-et-comment
Vous êtes médecins, infirmiers, sages-femme, orthophonistes…, consultez les actes et activités autorisés à distance dans le cadre de la gestion de crise du coronavirus et les solutions numériques permettant leur réalisation. Parce qu’ils permettent l’exercice à distance tout en protégeant les professionnels de santé et leurs patients, les actes de télésanté - et notamment la téléconsultation (ou consultation à distance) et le télésuivi (suivi infirmier à distance) - apportent une réponse sanitaire à l’épidémie actuelle de COVID-19 que connaît notre pays. Documents de référence pour exercer à distance
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
COVID-19
COVID-19
télémédecine
consultation à distance
continuité des soins
infections à coronavirus
brochure pédagogique pour les patients
médecine générale
soins infirmiers auprès des familles
recommandation professionnelle
Recueil de l'anamnèse
signes et symptômes
COVID-19
consultation à distance
remboursement par l'assurance maladie
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Réutilisation des respirateurs N-95 lors de la pandémie de la COVID-19
https://www.inspq.qc.ca/publications/2918-reutilisation-respirateurs-n95-covid19
Question Dans un contexte de pénurie, comment peut-on réutiliser cet équipement de protection individuelle de façon sécuritaire? Contexte Dans le contexte de la pandémie de la COVID-19 et d’une pénurie réelle ou appréhendée de protections respiratoires N-95 et considérant qu’aucune donnée probante, à ce jour, ne permet d’encadrer réellement la désinfection ou la stérilisation de cet équipement à usage unique, il est recommandé prioritairement de : Mettre en place une série de stratégies pour optimiser l’accès aux respirateurs N-95 dans l’établissement de santé lorsque l'offre est limitée. Prioriser dans l’ensemble de l’établissement, l’utilisation des respirateurs N-95 pour certaines activités de soins. Regrouper les soins chez un usager où le respirateur N-95 est requis afin de limiter le nombre d’entrées dans la chambre. Limiter au minimum le nombre de travailleurs de la santé dans la chambre d’un usager où le respirateur N-95 est requis. Regrouper (cohorter) les cas dans une unité (ou dans une section). Ceci permet de conserver, entre les usagers, l’équipement de protection individuelle (ÉPI) requis si ce dernier n’est pas souillé et que l’intégrité est conservée. Se référer au document : COVID-19 Avis du CINQ : gestion du risque pour la protection respiratoire en milieux de soins aigus au https://www.inspq.qc.ca/covid-19/prevention-et-controle-des-infections
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
respirateurs artificiels
Québec
réutilisation de matériel
désinfection
stérilisation
recommandation professionnelle
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Avis de la société française des sciences de la stérilisation concernant les procédures de retraitement des instruments chirurgicaux utilisés chez un patient COVID 19
Coronavirus (COVID-19)
https://www.sf2s-sterilisation.fr/wp-content/uploads/2020/03/Avis-SF2S-Proc%C3%A9dure-DMR-COVID-19VD.pdf
Les coronavirus émergents ont été au cours de ces dernières années responsables de l’épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère), du MERS (Middle East Respiratory Syndrom). Un nouveau coronavirus a été identifié en Chine à partir de fin décembre 2019. Récemment renommé SARS-CoV2 (après avoir été initialement identifié comme 2019-nCoV), ce virus est responsable d’une maladie respiratoire parfois grave chez l’homme, désignée comme COVID-19
2020
false
false
false
Société Française des Sciences de la Stérilisation
France
COVID-19
COVID-19
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
recommandation professionnelle
coronavirus
instruments chirurgicaux
stérilisation
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des patients Covid-19, ou suspects, en structures d’urgence
Recommandations fiche mémo
https://www.sfmu.org/upload/consensus/Reco_memo_Covid_SFMU%20SPILF_2020.pdf
La maladie résultante de l’infection par le coronavirus SARS-CoV-2 ou Covid-19, est une pathologie émergente de type zoonose virale, responsable d’une pandémie ayant débuté en décembre 2019 en Chine. La Société Française de Médecine d'Urgence et la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française proposent donc, à destination des professionnels de santé, des recommandations pour la prise en charge de cette infection qui touche des centaines de milliers de personnes dans le monde. Ces recommandations, présentées sous la forme d'une fiche mémo, comportent cinq parties, selon que le patient soit pris en charge (1) par le service d'aide médicale urgente (SAMU-Centre 15) ; (2) par le service mobile d'urgence et de réanimation (SMUR) ; (3) en ambulatoire ; ou en structure des urgences (SU) avec nécessité (4) d'une hospitalisation en médecine ou (5) d'une hospitalisation en soins critiques. Ces parties sont elles-mêmes séparées en recommandations organisationnelles et recommandations médicales individuelles. Ces recommandations ont pour objectif de guider la pratique des soignants. C’est également un outil d’aide à la décision qui vise à encadrer les pratiques professionnelles afin de réduire leur hétérogénéité.
2020
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
COVID-19
COVID-19
triage
services des urgences médicales
transport sanitaire
évaluation des symptômes
COVID-19
isolement du patient
hospitalisation
gestion des soins aux patients
gestion des soins aux patients
enfant
adulte
COVID-19
antibactériens
oxygénothérapie
Soins de réanimation
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
intubation trachéale
ventilation artificielle
azithromycine
recommandation professionnelle
prise en charge personnalisée du patient
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 Les 12 messages clés
http://www.sfap.org/system/files/fiches_hopitaux_covid19-v31mars2020.pdf
2020
false
false
false
SFAP - Société Française d'Accompagnement et de Soins Palliatifs
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
accompagnement de la fin de la vie
accompagnement de la fin de la vie
accompagnement de la fin de la vie
accompagnement de la fin de la vie
soins palliatifs
soins palliatifs
rites funéraires
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus 2019 et période périopératoire (COVID-19)
https://sfar.org/coronavirus-2019-et-periode-perioperatoire-covid-19/
Nous demandons solennellement aux directions des hôpitaux et aux responsables des unités de soins périopératoires de mettre en place des mesures stratégiques pour les interventions sur des patients atteints ou suspectés d’être atteints de COVID-19. L’objet de ce communiqué est de présenter des mesures de précaution dans le domaine périopératoire, reconnaissant que de telles mesures reposent sur les enseignements tirés de précédentes épidémies virales. En particulier, ces mesures sont issues des réussites et des échecs constatés lors de la limitation de la transmission du SARS-CoV et du MERS-CoV dans les établissements de santé...
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
coronavirus
transmission de maladie infectieuse
COVID-19
soins périopératoires
COVID-19
anesthésiologie
désinfection des mains
dispositifs de protection
intubation trachéale
extubation
recommandation professionnelle
période périopératoire
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Salle d’opération avec cas suspect ou confirmé COVID-19
https://www.inspq.qc.ca/publications/2922-salle-operation-covid19
Quoi faire si on doit opérer un patient avec COVID-19 (suspect ou confirmé) et que la salle d’opération est en pression positive?
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
surveillance de l'environnement
Prévention des infections
Québec
procédures de chirurgie opératoire
COVID-19, forme respiratoire, virus non identifié
COVID-19, forme respiratoire, virus identifié
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
COVID-19
COVID-19
dispositifs de protection
anesthésie
recommandation professionnelle
blocs opératoires
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour amoindrir l’exposition du personnel de caisse dans les commerces
https://www.irsst.qc.ca/covid-19/avis-irsst/id/2629/recommandations-pour-amoindrir-lexposition-du-personnel-de-caisse-dans-les-commerces
Le personnel de caisse des commerces essentiels est susceptible d’être en présence de personnes atteintes de la COVID-19. Certains commerces ont déjà pris individuellement l’initiative de mettre en place des barrières physiques (plexiglas) au niveau des caisses afin d'amoindrir l’exposition de ces travailleurs. Afin de soutenir les commerçants dans l’installation de moyens qui se veulent les plus efficaces possibles, le présent document récapitule quelques recommandations de l’IRSST basées sur des tests et son expertise. Les recommandations suivantes se veulent peu coûteuses, simples et applicables en temps de crise.
2020
false
false
false
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
Canada
recommandation
commerce
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations concernant le traitement par immunothérapie de patients atteints de cancer dans la contexte d'épidémie de Coronavirus SARS-CoV-2
https://www.onco-occitanie.fr/oo/download/media/file/1600
L’épidémie de coronavirus SARS-CoV-2, les symptômes générés par l’infection (appelée Covid19) et le risque d’évolution vers une forme sévère de l’infection (syndrome de détresse respiratoire aigu) nous amènent à émettre les recommandations suivantes aux prescripteurs d’immunothérapies, promoteurs d’essais cliniques d’immunothérapies, et aux patients traités par immunothérapie en contexte de cancer.
2020
false
false
false
Onco-Occitanie
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
risque
facteurs de risque
COVID-19
RT-PCR
signes et symptômes
COVID-19
tomodensitométrie thoracique
recommandation professionnelle
tumeurs
immunothérapie pour le cancer
immunothérapie
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Continuité du suivi postnatal des femmes et de leur enfant
Réponses rapides dans le cadre du COVID-19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3168632/fr/continuite-du-suivi-postnatal-des-femmes-et-de-leur-enfant
https://static.cnsf.asso.fr/wp-content/uploads/2020/04/reponse_rapide_covid19_postnatal_20200424.pdf
La France est entrée le 14 mars 2020 dans la situation épidémique de stade 3 vis-à-vis du nouveau coronavirus SARS-Cov-2 (2019-nCoV). Dans une lettre du 27 mars 2020 la DGS a saisi la HAS en vue d’élaborer des recommandations générales destinées à assurer la continuité de prise en charge des femmes enceintes en période de confinement impliquant une limitation des déplacements. Le HCSP a considéré les femmes enceintes comme personnes à risque de développer une forme grave d’infection à SARS-CoV-2 (Avis HCSP du 10 mars). Compte-tenu des connaissances actuelles, il n’y a pas d’arguments sur une transmission verticale du virus (pas de virémie placentaire, ni dans le sang de cordon) (Chen, 2020 ID 83) (CNGO, 2020 ID 70).
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
prise en charge postnatale
nouveau-né
consultation à distance
téléconsultation
sortie du patient
continuité des soins
prise en charge postnatale
prise en charge postnatale
prise en charge postnatale
adulte
Santé maternelle
Allaitement naturel
prise en charge postnatale
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Téléconsultation et télésoin
Réponses rapides dans le cadre du COVID-19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3168867/fr/reponses-rapides-dans-le-cadre-du-covid-19-teleconsultation-et-telesoin
Dans le contexte épidémique actuel, la HAS recommande la poursuite du déploiement de la télésanté qui permet aux professionnels de santé de prendre en charge les patients à distance. La HAS propose, dans cette fiche, des réponses rapides aux professionnels qui mettent en œuvre la téléconsultation et le télésoin, dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire face à l’épidémie de COVID-19.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
téléconsultation
téléconsultation
télénursing
télénursing
télénursing
recommandation professionnelle
téléconsultation
consultation à distance
télénursing
télémédecine
consultation à distance
consultation à distance

---
N1-SUPERVISEE
Priorisation des traitements de réanimation pour les patients en état critique en situation d’épidémie de COVID-19 avec capacités limitées
Version du 15 avril 2020 validée SFAR et SSA/EVDG
https://sfar.org/priorisation-des-traitements-de-reanimation-pour-les-patients-en-etat-critique-en-situation-depidemie-de-covid-19-avec-capacites-limitees/
L’expansion rapide de la pandémie COVID-19 provoque un afflux prolongé de patients en état cri-tique avec une prédominance de SDRA (1). L’enjeu est d’offrir à tous les malades des soins de lameilleure qualité possible, en répartissant les moyens disponibles pour maximiser les chances deguérison du plus grand nombre, dans le respect de l’éthique.
2020
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
Soins de réanimation
Soins de réanimation
triage
triage
recommandation professionnelle
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
La désinfection des masques de protection respiratoire N95 à usage unique
https://www.inspq.qc.ca/publications/2965-desinfection-n95
Le but de ce document est de décrire les lignes directrices à suivre pour effectuer la désinfection des masques de protection respiratoire N95 à usage unique afin de : Assurer la sécurité du personnel. Assurer le respect et la mise en place de mesures de prévention et contrôle des infections (PCI) associées aux activités de désinfection. Assurer le respect des procédures de désinfection des masques N95 à usage unique en lien avec les instructions du fabricant des technologies utilisées pour effectuer la désinfection. Standardiser le processus de désinfection des masques de protection respiratoire N95 à usage unique
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
désinfection
COVID-19
réutilisation de matériel
recommandation professionnelle
désinfection
masques
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Recommandations intérimaires CERDM - désinfection des protections respiratoires N95 à usage unique
https://www.inspq.qc.ca/publications/2966-desinfection-protections-respiratoires-n95-covid19
Le CERDM a évalué les options disponibles de désinfection des protections respiratoire N95 à usage unique dans le contexte d’une pénurie de protection respiratoire au sein des établissements de soins de santé suite à la pandémie de la COVID-19 (INSPQ, à venir). En date du 2 avril 2020, au Canada, les procédés de désinfection n’ont pas encore été approuvés par une autorité réglementaire et ne répondent pas aux bonnes pratiques reconnues. Cette démarche s’inscrit dans la volonté d’identifier des stratégies alternatives et supplémentaires aux mesures déjà disponibles afin d’apporter la meilleure protection possible aux travailleurs en cas de pénurie.
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
désinfection
masques
recommandation professionnelle
désinfection
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
AVIS relatif aux conditions de désinfection des surfaces lors de la réalisation d’un scanner ou autres actes d’imagerie chez un patient COVID-19
https://www.sf2h.net/wp-content/uploads/2020/02/Avis-SF2H-05-avril-2020-Désinfection-scanner-et-autres-appareils-dimagerie.pdf
La Société française d’Hygiène Hospitalière (SF2H, www.sf2h.net/) a été saisie par la Société française de Radiologie pour émettre des recommandations sur les conditionsde désinfection des surfaces d’un scanner ou autres actes d’imagerie entre deux patients suspects COVID-19.
2020
false
false
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19, forme respiratoire, virus identifié
tomodensitomètre
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
SARS Coronavirus 2
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
tomodensitométrie
désinfection
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Procédures de nettoyage et de désinfection de l’environnement et des équipements de soins pour les cliniques médicales
https://www.inspq.qc.ca/publications/2970-nettoyage-desinfection-cliniques-covid19
Contexte Le nettoyage des surfaces permet l'élimination de la saleté, des souillures et des microorganismes, mais il ne tue pas les microorganismes. La désinfection des surfaces permet de tuer les microorganismes restants sur une surface après le nettoyage grâce à l’utilisation de produits approuvés. Le virus responsable de la COVID-19 peut survivre de quelques heures à plusieurs jours sur différentes surfaces, mais il est facilement éliminé par la plupart des produits qui combinent des propriétés de nettoyage et de désinfection. Les surfaces les plus fréquemment touchées sont plus susceptibles d’être contaminées, par exemple : poignées de porte, chaises, tables, interrupteurs de lumière, robinets d'eau, boutons d’ascenseur, rampes d’escalier, toilettes, etc.
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
désinfectants
désinfection
hôpitaux
Québec
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
Assainissement et restauration de l'environnement
COVID-19
recommandation professionnelle
désinfection
Assainissement et restauration de l'environnement
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations CCAFU sur la prise en charge des cancers de l’appareil urogénital en période d’épidémie au Coronavirus COVID-19.
https://www.urofrance.org/sites/default/files/consignes_ccafu_-_covid-19_afu_ccafu.pdf
Objectif:La population française est confrontée à la pandémie de COVID-19 et le systèmes de santé a été réorienté en urgence pour la prise en charge des patients atteint du coronavirus. La prise en charge des cancers de l’appareil urinaire et génital masculin doit être adaptée à ce contexte.Matériel et méthode:Un avis d’expertsdocumenté par une revue de la littératurea été formulé par le Comité de Cancérologie de l’Association Française d’Urologie (CCAFU).
2020
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
tumeurs de l'appareil urogénital
tumeurs de l'appareil urogénital
comorbidité
pronostic
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
COVID-19
Mâle
continuité des soins
tumeurs du rein
antinéoplasiques
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs urologiques
procédures de chirurgie urogénitale
tumeurs de l'appareil urogénital
tumeurs de la prostate
récidive tumorale locale
métastase tumorale
Appréciation des risques
tumeurs du testicule
tumeurs du pénis
recommandation pour la pratique clinique
coronavirus
gestion des soins aux patients
tumeurs de l'appareil urogénital
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations à l'intention des thanatopracteurs
COVID-19
https://www.irsst.qc.ca/covid-19/avis-irsst/id/2633/recommandations-a-lintention-des-thanatopracteurs
Plusieurs manipulations réalisées sur les corps des défunts par les thanatopracteurs produisent des bioaérosols porteurs de microorganismes potentiellement pathogènes. Lors d’une étude récente, des souches de Streptococcus pneumoniae ont été cultivées dans des échantillons récupérés dans des laboratoires de thanatopraxie, démontrant que des bactéries provenant des voies respiratoires humaines se retrouvent en état cultivable dans l'air de ces laboratoires. Une recherche de virus n’a pas été faite...
2020
false
false
false
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
pratique mortuaire
Québec
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Cahier des charges définissant les modalités d’évaluation des performances des tests sérologiques détectant les anticorps dirigés contre le SARS-CoV-2
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3179992/fr/cahier-des-charges-definissant-les-modalites-d-evaluation-des-performances-des-tests-serologiques-detectant-les-anticorps-diriges-contre-le-sars-cov-2
La seule technique de diagnostic biologique du COVID-19 recommandée à ce jour est le test moléculaire par RT-PCR permettant la détection du génome du coronavirus SARS-CoV-2. Les tests sérologiques ne sont pas recommandés dans le cadre du diagnostic précoce de l’infection COVID-19 lors de la première semaine suivant l’apparition des symptômes. Les tests sérologiques ne permettent pas de statuer sur la contagiosité de la personne. Les tests sérologiques permettent uniquement de déterminer si une personne a produit des anticorps en réponse à une infection par le virus SARS-CoV-2. La cinétique de production des anticorps contre le virus est encore aujourd’hui mal caracté-risée principalement chez les patients asymptomatiques. La durée de protection éventuelle est également mal connue. Il est primordial que les tests sérologiques puissent être validés sur leurs premières perfor-mances analytiques et cliniques dès aujourd’hui avant leur achat et leur utilisation en routine C’est pourquoi, la HAS propose le présent cahier des charges qui détaille des critères de qualité et d’exigence vis-à-vis de l’ensemble des tests sérologiques détectant les anticorps spécifiques dirigés contre le SARS-CoV-2 afin de faciliter leur développement et leur évalua-tion. La HAS considère que les valeurs seuils minimales sont estimées à 98% pour la spécificité clinique et à 90% ou 95% selon l’usage du test pour la sensibilité clinique. La HAS recommande de disposer des résultats des évaluations de performances menées sur la base des éléments du présent cahier des charge préalablement à tout achat et utilisa-tion de tests sérologiques. La stratégie d’utilisation de ces tests sera précisée dans un prochain avis...
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
diagnostic précoce
COVID-19
tests sérologiques
anticorps du coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
évaluation technologique
tests sérologiques
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Mesures de prévention et contrôle des infections pour les unités d’hémodialyse
https://www.inspq.qc.ca/publications/2980-pci-hemodialyse-covid19
Question Dans un contexte de transmission communautaire du SARS-CoV-2 et la présence de résidents provenant de centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) pour aînés dans les cliniques d’hémodialyse, quelles sont les recommandations à appliquer pour la prise en charge des usagers dialysés dans les unités ambulatoires d’hémodialyse?
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
Canada
unités hospitalières d'hémodialyse
Équipement de protection individuelle
dialyse rénale
recommandation professionnelle
Hémodialyse
Prévention des infections
dialyse rénale
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Mesures de prévention et de protection pour les entreprises de services funéraires
https://www.inspq.qc.ca/publications/2913-mesures-services-funeraires-covid19
Cette fiche présente les recommandations intérimaires de l’INSPQ en ce qui a trait aux mesures de prévention et de protection à prendre pour les entreprises de services funéraires (ESF) qui doivent prendre en charge des dépouilles de personnes décédées de la COVID-19 comme cause principale ou comme cause contributoire au décès.
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pratique mortuaire
transmission de maladie infectieuse
cadavre
Équipement de protection individuelle
hygiène
recommandation
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Publication du protocole actualisé relatif au confinement dans les établissements médico-sociaux
https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/publication-du-protocole-actualise-relatif-au-confinement-dans-les
Conformément aux annonces du Premier ministre et du ministre des solidarités et de la santé du 19 avril 2020, en lien avec la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, les consignes nationales relatives au confinement dans les établissements médico-sociaux sont assouplies pour permettre, dans des conditions très encadrées, des visites des proches.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
visiteurs des patients
isolement social
recommandation de santé publique
confinement de risques biologiques
établissements de soins de long séjour
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Délais de traitement des DASRI perforants
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=804
Les déchets d’activités de soins à risque infectieux (Dasri) perforants (seringues par exemple), lorsque leur quantité produite sur un même site, ou regroupée en un même lieu, est inférieure ou égale à 15 kg par mois, sont entreposés durant une période maximale prévue par la réglementation. Cette disposition s’applique à la fois à la filière REP (Responsabilité élargie du producteur) de collecte des Dasri perforants produits par les patients en auto-traitement mais aussi à ceux produits en milieu diffus par les professionnels de santé. Les Dasri perforants constituent un réservoir potentiel d’agents infectieux par la présence de sang qu’ils peuvent contenir. La survie des virus dans l’environnement est liée à la stabilité de leur structure et il existe notamment une très grande variabilité de la survie des virus « enveloppés ». Le risque d’exposition aux Dasri perforants peut survenir à l’introduction du matériel dans le collecteur, ou lors de la manipulation de collecteurs mal fermés, détériorés, non conformes ou trop remplis, pour les patients, leur entourage et pour les personnes intervenant dans la filière d’élimination, de la collecte au traitement final...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
élimination des déchets médicaux
temps
déchets médicaux
seringues
élimination des déchets
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : Mesures barrières et de distanciation physique en population générale
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=806
Le HCSP a été interrogé sur l’adaptation des mesures barrières et de distanciation sociale (hors champ sanitaire et médico-social), lors de la sortie du confinement. Le HCSP demande de respecter les gestes barrières, la distanciation physique, les mesures d’hygiène et les organisations individuelles et collectives. Le HCSP précise que le port d’un masque grand public, répondant aux spécifications normatives, qu’il soit fabriqué par des industriels ou par des particuliers, est une mesure complémentaire des mesures de distanciation physique, des autres gestes barrières, d’hygiène des mains, d’aération des locaux et de nettoyage-désinfection des surfaces. Le port de ces masques grand public trouve une justification en population générale pour des espaces clos, notamment mal aérés ou insuffisamment ventilés ou en milieu extérieur si la distance physique d’au moins 1 mètre ne peut être respectée ou garantie...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
transmission de maladie infectieuse
hygiène
masques
désinfection des mains
Prévention des infections
Prévention des infections
Mesures sanitaires préventives
désinfection
Lieu public
Transport
établissements scolaires
déchets
lieu de travail
Restauration collective
piscines
Equipement commercial
recommandation de santé publique
coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
StopCovid : Avis du Conseil national du numérique
https://www.vie-publique.fr/rapport/274177-stopcovid-avis-du-conseil-national-du-numerique
Dans le cadre de la réponse à la crise du COVID-19, le secrétaire d’État chargé du Numérique a saisi le Conseil national du numérique pour émettre un avis sur les modalités de fonctionnement et de déploiement de l’application pour téléphones mobiles StopCOVID , dont le développement a été annoncé le 8 avril 2020. Le Conseil national du numérique estime que les applications d’historique de proximité peuvent être utiles pour lutter contre le COVID-19, et doivent pour cela s’inscrire dans une stratégie plus globale de santé publique. Ces applications doivent être utilisées pour informer, aider et responsabiliser, plutôt que pour contrôler, stigmatiser ou réprimer les individus. Le Conseil tient à souligner que ce type d’application, comme StopCOVID, ne sont qu’une partie de la réponse sanitaire dont l’efficacité dépendra sûrement plus des mesures de distanciation sociale et de la mise à disposition de tests. Ainsi le Conseil suggère de renommer l’application “AlerteCOVID”. Il recommande notamment qu’une seule application spécifiée par l’État soit mise en œuvre et libre de tout soupçon d’intérêt économique sous-jacent. Il préconise la création d’un comité de contrôle composé de parlementaires, de chercheurs et de citoyens-experts, disposant d’un pouvoir d’arrêt de l’application. Il insiste aussi sur l’importance de la limitation dans le temps du système, qui doit rester une réponse exceptionnelle à une crise qui l’est aussi. Le Conseil insiste sur les facteurs-clefs de réussite pour une appropriation citoyenne : inclusion numérique, accessibilité et loyauté de l’information...
2020
false
false
false
Vie publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
application pour smartphone
Ordiphone
traçage des contacts
rapport
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Recommandations intérimaires concernant les travailleuses des services de garde
https://www.inspq.qc.ca/publications/2984-travailleuses-services-garde-covid19
Selon les connaissances actuelles, il est connu que la maladie peut être transmise par des personnes asymptomatiques, porteuses de la maladie. Par conséquent, des mesures préventives sont recommandées en tout temps. Toute reprise des activités de travail doit être effectuée de sorte que la transmission de la COVID-19 soit contrôlée. En effet, il est primordial d’éviter une augmentation importante de personnes infectées, hospitalisées ou aux soins intensifs, ou de décès. Plusieurs conditions doivent être respectées pour s’assurer d’un contrôle de la COVID-19 au Québec. Le non-respect de ces conditions pourrait mener à une augmentation importante des cas et par le fait même à la possibilité de revoir la stratégie de réouverture des milieux de travail (nombre, type de milieux, mesures de distanciation et de protection exigées) afin de rétablir l’équilibre et d’assurer la pérennité du système de santé...
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
femmes qui travaillent
grossesse
Québec
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
enfant
adulte
garderies d'enfants
garderies d'enfants
Équipement de protection individuelle
recommandation
garderies d'enfants
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Masques grand public
Coronavirus (COVID-19)
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/masques-grand-public
Le port d’un masque grand public est préconisé dans certaines situations pour se protéger et protéger les autres. Il ne se substitue en aucune manière au respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale. Depuis le début de la crise sanitaire, l’État se mobilise pour accroître le stock de masques grand public : il agit pour renforcer la production sur le territoire national : avec son appui, les entreprises françaises industrielles fabriquent des masques de haute protection pour les Français, en adaptant pour certaines d’entre elles leurs outils de production. dans la perspective du déconfinement, l’État met au service des Français un ensemble d’informations et de contacts leur permettant de fabriquer leur propre masque dans le respect du cadre défini par les autorités sanitaires et des spécifications de l’AFNOR...
2020
false
false
false
Gouvernement français
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
masques
AFNOR
information patient et grand public
masques
coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Guide de normes sanitaires en milieu de travail – COVID-19
https://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/covid-19/Documents/DC100-2146-Guide-Prevention-Covid19.pdf
Ce guide vise à soutenir les milieux de travail pour la prise en charge de la santé et la sécurité du travail (SST) dans leur milieu de travail. Les mesures proposées doivent être adaptées par les différents secteurs à leurs spécificités pour garantir que les activités puissent reprendre ou continuer dans les conditions les plus sûres et les plus saines possibles dans le contexte de la COVID-19.En période de crise, il est important qu’ensemble, travailleurs, travailleuses et employeurs et autres acteurs du milieu collaborent afin d’avoir des milieux de travail sains et sécuritaires pour tous ! Le dialogue et la coopération sont essentiels pour y arriver...
2020
false
false
false
CNESST - Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
santé au travail
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
recommandation
travail
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : nettoyage du linge et des locaux d’un patient confirmé et protection des personnels
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=813
Du fait de l’émergence du SARS-CoV-2, le HCSP a émis le 18 février 2020 des recommandations relatives au traitement du linge, au nettoyage d’un logement ou de la chambre d’hospitalisation d’un patient confirmé Covid-19 et à la protection des personnels. L’évolution de l’épidémie et des connaissances sur ce coronavirus conduit le HCSP à revoir ses recommandations. Dans une première partie, le HCSP recommande, quel que soit le lieu, de respecter les précautions d’hygiène standard associées aux précautions complémentaires de type contact et gouttelettes tout au long des actions de prise en charge du linge et de bionettoyage et d’aérer les locaux régulièrement. Il détaille la procédure de bionettoyage des sols et des surfaces et précise qu’il n’est pas nécessaire d’attendre 3 heures entre la prise en charge du linge et le bionettoyage des sols et surfaces. Dans une deuxième partie, le HCSP détaille les préconisations à adapter selon le lieu considéré (domicile, logement collectif, établissement de santé ou médico-social), telles que celles concernant les tenues de protection des personnes en charge du linge et du bionettoyage ou l’élimination des déchets produits par ces activités (filières des déchets ménagers ou des déchets d’activité de soins).
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
dispositifs de protection
literie et linges
chambre de patient
hygiène
transmission de maladie infectieuse
Assainissement et restauration de l'environnement
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
Équipement de protection individuelle
désinfection
recommandation professionnelle
coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Fiches conseils métiers et guides pour les salariés et les employeurs
https://travail-emploi.gouv.fr/le-ministere-en-action/coronavirus-covid-19/proteger-les-travailleurs/article/fiches-conseils-metiers-et-guides-pour-les-salaries-et-les-employeurs
Retrouvez ici les fiches conseils édités par le ministère du Travail et les guides publiés par les branches professionnelles pour aider les salariés et les employeurs dans la mise en œuvre des mesures de protection contre le COVID-19 sur les lieux de travail et assurer la continuité de l’activité économique...
2020
false
false
false
Ministère du Travail
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
guide ressources
santé au travail
travail
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
recommandation
professions
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Pédicures-podologues : recommandations de bonnes pratiques pour la reprise d'activité
https://www.onpp.fr/assets/cnopp/fichiers/publications/ONPP_Memento_covid_VF.pdf
Ces recommandations de bonnes pratiques émises par l’ONPP ont été établies dans le cadre d’un contexte inédit de crise sanitaire due à l’épidémie COVID-19 et concernent l’ensemble de l’activité en pédicurie-podologie. Dans la perspective d’une reprise de l’activité des cabinets libéraux de pédicurie-podologie, elles ont vocation à guider et à accompagner le professionnel tant pour anticiper et préparer cette reprise d’activité que pour l’accueil des patients et la réalisation des soins après la période de confinement. Ce document peut être évolutif car aujourd’hui bon nombre de paramètres ne sont pas connus qu’il s’agisse des informations scientifiques et/ou des directives de l’État...
2020
false
false
false
ONPP - Ordre National des Pédicures-Podologues
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
Prévention des infections
hygiène
Équipement de protection individuelle
podologie
recommandation
podologie
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Proposition de démarche en établissement de santé pour l’accueil des patients en situation postconfinement
http://www.cpias-auvergnerhonealpes.fr/coronavirus/Demarche-gestion-chambre-double.pdf
Prérequis, en période de Post confinement : 1.Le port du masque chirurgical est systématique : - pour tous les soignants en toutes circonstances, - pour tous les patients qui peuvent le supporter (en sortant de leur chambre, en chambre double, en hôpital de jour), - pour tous les consultants. 2.La friction hydro‐alcoolique des mains est indispensable dans toutes les indications des précautions standard et en cas de contact avec une surface ou un dispositif médical potentiellement contaminé...
2020
false
false
false
CPias Auvergne-Rhône-Alpes
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
admission du patient
infection croisée
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
service hospitalier d'urgences
masques
désinfection des mains
hospitalisation
recommandation professionnelle
établissements de santé
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Référentiel fonctionnel socle de télémédecine
https://esante.gouv.fr/actualites/publication-du-referentiel-fonctionnel-de-telemedecine
Le référentiel fonctionnel socle de télémédecine décrit les fonctionnalités attendues des logiciels de téléconsultation et de téléexpertise. Après trois mois de concertation, ce sont plus d’une trentaine de contributions qui ont permis d’enrichir le référentiel fonctionnel de télémédecine. Issu d’un véritable travail de co-construction entre les différents acteurs de santé, il s’inscrit dans les objectifs de la feuille de route « accélérez le virage numérique en santé ». Aujourd’hui publié, ce référentiel décrit les fonctionnalités attendues des logiciels de téléconsultation et de téléexpertise et s’adresse à tout acteur souhaitant notamment en faire le développement ou l'acquisition.
2020
false
false
false
ANS
France
article de périodique
télémédecine
télémédecine

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif à l’utilisation des gants médicaux par les professionnels de santé dans les établissements de santé et médico-sociaux dans le cadre de la pandémie de Covid-19.
https://www.sf2h.net/wp-content/uploads/2020/06/Avis-SF2H-gants-5juin2020.pdf
La SF2H a été saisie en urgence le mardi 26 mai 2020 par le Centre de crise sanitaire / ressources matérielles critiques du Ministère des solidarités et de la santé pour émettre«des recommandations de juste utilisation des gants d’examen, voire, en cas de forte pénurie, de priorisation de l’usage des gants d’examen dans les établissements de santé et médico-sociaux ... et les mesures d’hygiène à mettre en œuvre dans les situations de pénurie totale»...
2020
false
false
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
établissements de soins de long séjour
gants de protection
législation sur les dispositifs médicaux
gants de protection
recommandation professionnelle
pandémies
établissements de santé
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Hiérarchie des mesures de contrôle en milieu de travail
https://www.inspq.qc.ca/publications/3022-hierarchie-mesures-controle-milieux-travail-covid19
Les recommandations de la santé publique en santé au travail s’appuient sur un principe de hiérarchie des mesures de prévention et de protection en santé au travail en fonction de leur efficacité dans le contexte particulier de la COVID-19. Les mesures présentées dans cette fiche s’ajoutent aux autres mesures recommandées pour les milieux de travail et les travailleurs, qui combinées augmentent la protection des travailleurs, telles que : L’exclusion des cas, des contacts de cas et des travailleurs symptomatiques. L’application de l’hygiène des mains et le respect de l’étiquette respiratoire et port volontaire du couvre-visage. Le nettoyage et la désinfection des surfaces et des objets. La ventilation des lieus de travail (locaux et véhicules). La communication, l’information et la formation, etc.
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
santé au travail
Québec
dispositifs de protection
désinfection des mains
désinfection
ventilation
recommandation de santé publique
lieu de travail
travail
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Mesures et précautions essentielles lors des soins de pédicurie-podologie
Réponses rapides dans le cadre du COVID-19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3189715/fr/mesures-et-precautions-essentielles-lors-des-soins-de-pedicurie-podologie
La France est entrée le 14 mars 2020 dans la situation épidémique de stade 3 vis-à-vis du COVID-19. Le COVID-19 se transmet à partir de personnes déjà infectées, malades ou porteuses asymptomatiques du virus, par transmission de particules émises lors de la toux, de l’éternuement ou simplement en parlant. Une transmission indirecte peut également s’effectuer par contact via une surface inerte contaminée. Dans ce contexte, la HAS a été saisie par L'Ordre national des pédicures-podologues afin d’élaborer des propositions relatives aux actes de pédicurie -podologie dans le cadre d’une réponse rapide COVID-19. Cette réponses rapides s’adresse aux pédicures-podologues et est destinée à préciser les mesures et les précautions à suivre lors des soins en pédicurie-podologie.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
soin du pied
podologie
dispositifs de protection
élimination des déchets
podologie
services de soins à domicile
désinfection
recommandation professionnelle
podologie
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Surface des chambres pour les nouveau-nés hospitalisés et leurs familles
https://f4ed7074-25ed-461c-8cf3-ddd4393f43e2.filesusr.com/ugd/d8ff38_fa3eaa75882b41e99accf2868882ab5d.pdf
Objectifs : 1/ Evaluer la surface minimale nécessaire d’une chambre accueillant un nouveau-né hospitalisé et sa famille. 2/ Emettre des recommandations pour la pratique clinique. Méthode : 1/ Recherche bibliographique par consultation de la base de donnée PubMed et Web Of Science avec utilisation des mots clés « NICU » and « Facility design »2/ Application des principes méthodologiques de la Haute Autorité de Santé (HAS) concernant les recommandations pour la pratique clinique avec niveaux de preuve (NP). Résultats : La surface des chambres accueillant des nouveau-nés hospitalisés est évaluée selon trois méthodes :1/: avis des usagers : parents ou professionnels qui soulignent la nécessité d’une chambre spacieuse pour les activités quotidiennes et de son organisation pour favoriser le lien parent-enfant. 2/ avis des sociétés savantes ou d’organisation de professionnels et d’usagers. En réanimation néonatale pour une chambre individuelle non familiale, la surface au sol minimale (excluant lavabo et colonne et un couloir de passage) est comprise entre 11.2 et 18 m². En cas de chambre familiale, la surface minimale recommandée est de 15,3 à 24 m² selon les auteurs. 3/ Méthodes de simulation : surface minimale requise comprise entre 18.5 et 24 m² en réanimation néonatale et soins intensifs.
2020
false
false
false
Société Francaise de Néonatalogie
France
enfant hospitalisé
chambre de patient
unités de soins intensifs néonatals
conception et construction de locaux
recommandation pour la pratique clinique
famille
nouveau-né
hospitalisation

---
N1-SUPERVISEE
Règles de bonnes pratiques relatives au prélèvement de tissus et de cellules du corps humain sur une personne vivante ou décédée, en vue d’une utilisation thérapeutique
https://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/1a1ca9af5b132c0cdf427431bd546ebf.pdf
L’objectif des présentes règles de bonnes pratiques de prélèvement est de définir des moyens à mettre en oeuvre pour maîtriser la qualité et la sécurité des tissus et des cellules prélevés. Le prélèvement de tissus et de cellules à finalité thérapeutique est une activité médicale à part entière. Il constitue une mission de santé publique. Les activités de prélèvement de tissus et de cellules sont inscrites dans les objectifs stratégiques de l’établissement en lien avec les orientations de la politique de santé nationale.
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
prélèvement d'organes et de tissus
Prélèvement de tissu
Management par la qualité
gestion du risque
personnel de santé
Structure de soins
sélection de donneurs
consentement libre et éclairé
transmission de maladie infectieuse
transports
Documents
systèmes d'information
cytaphérèse
sang foetal
recommandation pour la pratique clinique
utilisations thérapeutiques
prélèvement d'organes et de tissus
tissus
cellules
prélèvement d'organes et de tissus

---
N1-SUPERVISEE
Énoncé de position sur la reprise des tests de fonction pulmonaire en phase post-pic de la pandémie de COVID-19
https://cts-sct.ca/wp-content/uploads/2020/07/F-CTS_CSRT_COVID_PFT_Final-July12_2020.pdf
2020
false
false
false
Lignes directrices canadiennes en santé respiratoire
Canada
COVID-19
transmission de maladie infectieuse
Appréciation des risques
Canada
Dépistage de masse
recommandation pour la pratique clinique
tests de la fonction respiratoire
COVID-19
Tests de la fonction pulmonaire
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Services de garde en milieu familial
https://www.inspq.qc.ca/publications/3046-services-garde-milieu-familial-covid19
Ces mesures s’appliquent lorsque la transmission communautaire est confirmée par les autorités de santé publique. Selon les connaissances actuelles, la COVID-19 peut être transmise par des personnes asymptomatiques, porteuses de la maladie. Par conséquent, des mesures préventives sont recommandées en tout temps. Toute reprise des services non essentiels doit être effectuée de sorte que la transmission de la COVID-19 soit contrôlée. Afin d’éviter une reprise de la transmission, plusieurs conditions décrites ici doivent être respectées. Les mesures de prévention recommandées par le gouvernement pour la population générale et les recommandations de base pour tous les milieux de travail s’appliquent, à moins que des mesures plus restrictives ne soient précisées.
2020
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
crèches
nourrisson
enfant
Québec
infections communautaires
transmission de maladie infectieuse
hygiène
désinfection des mains
Équipement de protection individuelle
adulte
recommandation de santé publique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif aux recommandations du HCSP concernant la place de l'ozone, des rayonnements ultraviolets C et des sas de passage en tant que procédés de désinfection dans le contexte de la pandémie Covid-19
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=883
Des techniques de désinfection par l’ozone ou les rayonnements ultraviolets (UV) C sont utilisés pour décontaminer des locaux. D’autres dispositifs viseraient la « décontamination des personnes » par passage au travers de tunnels de pulvérisation de produits désinfectants. L’avis du Haut Conseil de la santé publique est sollicité sur l’opportunité de l’emploi de ces procédés pour la désinfection dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Les performances de désinfection des rayonnements UV-C et de l’ozone envers de nombreux micro-organismes sont connues depuis des décennies. Des préconisations d’usage et de protections spécifiques à chaque situation sont nécessaires pour prévenir des risques et/ou des conditions de faible efficacité de ces procédés. La littérature scientifique concernant la désinfection de surfaces ou de l’air contaminés par le virus SARS-CoV-2 par ces procédés est assez limitée, ce qui ne permet pas au HCSP de définir la place et l’intérêt de ces procédés spécifiquement envers ce virus dans ces types de situations. Le HCSP recommande de mettre en place sans délai un groupe de travail interdisciplinaire chargé d’examiner les indications pour de nouvelles utilisations de ces procédés de désinfection et de rédiger des protocoles d’usage garantissant leur efficacité et leur innocuité. Des études et recherches devraient également être conduites concernant ces procédés de désinfection envers le virus SARS-CoV-2. Le HCSP recommande, par ailleurs, de ne pulvériser en aucun cas des produits désinfectants sur des personnes dans un tunnel.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
désinfection
Désinfection de la pièce à l'aide d'un système de désinfection ultraviolet
stérilisation à l'ozone
désinfectants
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
recommandation de santé publique
désinfection
rayons ultraviolets
ozone
Betacoronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Qualité de l’air intérieur : valeurs repères pour le trichloroéthylène
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=900
Dans les espaces intérieurs, les personnes sont exposées à de multiples polluants émis par leurs activités, le bâtiment lui-même, ses équipements ou encore sa décoration. Certains polluants proviennent aussi de l’environnement extérieur immédiat. La présence de trichloroéthylène (TCE) dans l’air intérieur des bâtiments résulte dans le cas général de la pénétration de composés volatils émis par des sites et sols pollués, liés parfois à d’anciennes activités industrielles. Le TCE a des effets sanitaires aigus et chroniques, les systèmes nerveux, cardiaque et hépatique étant affectés tant à court terme qu’après des expositions de longue durée, avec une augmentation du risque de cancer du rein. Le TCE est un produit soumis à une importante réglementation nationale et européenne pour limiter ses usages. Au regard des connaissances scientifiques actuelles, des données d’exposition dans les espaces clos et des enjeux liés à la surveillance de la qualité de l’air intérieur dans les bâtiments, le HCSP recommande pour le TCE dans l’air intérieur deux valeurs de gestion, immédiatement applicables et respectées dans tous les bâtiments : une valeur repère de l’air intérieur (VRAI) et une valeur d’action rapide (VAR). Dans les situations où ces valeurs sont dépassées, le HCSP énonce des délais de mise en œuvre de dispositions correctives pour y répondre, compatibles avec les moyens à mobiliser pour atteindre ces résultats et adaptés à la protection des populations. Les ministères de la transition écologique, des solidarités et de la santé, l’ayant saisi sur ce sujet de santé publique lié à l’environnement, le HCSP y répond par un rapport détaillé dans lequel il recommande des mesurages des concentrations du TCE à l’intérieur des bâtiments accueillant du public et des locaux d’habitation, et dans certaines situations de concentrations très élevées le relogement des occupants.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
Pollution de l'air intérieur
polluants atmosphériques
exposition environnementale
trichloroéthylène
solvants
trichloroéthylène
valeurs limites d'exposition
exposition professionnelle
recommandation de santé publique
Qualité de l'air intérieur
air
trichloroéthylène

---
N1-SUPERVISEE
Soins à domicile pour les patients chez qui une COVID-19 est suspectée ou confirmée et prise en charge de leurs contacts
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/333966/WHO-2019-nCoV-IPC-HomeCare-2020.4-fre.pdf
Ce document actualise les orientations publiées le 17 mars 2020 sous le titre « Soins à domicile pour les patients COVID-19 qui présentent des symptômes bénins, et prise en charge de leurs contacts ». Ces orientations provisoires ont été mises à jour afin d’intégrer des conseils pour prodiguer des soins appropriés, de manière sûre, aux patients atteints de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), ainsi que des conseils relatifs aux mesures de santé publique à adopter pour la prise en charge de leurs contacts. Les principales différences avec la version précédente incluent : • Aspects à prendre en compte par les cliniciens pour identifier et assister les patients susceptibles de recevoir des soins à domicile ; • Exigences en matière de lutte anti-infectieuse à prendre en compte pour que le ménage se prête aux soins à domicile des patients COVID-19 ; • Suivi clinique et traitement à domicile des patients COVID-19 ; • Gestion des déchets occasionnés lors de la prise en charge à domicile de la COVID-19 et ; • Annexe pour une mise en oeuvre efficace des politiques et des lignes directrices relatives aux soins à domicile des patients atteints de la COVID-19.
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
continuité des soins
élimination des déchets médicaux
transmission de maladie infectieuse
Prévention des infections
isolement du patient
évaluation des symptômes
recommandation de santé publique
gestion des soins aux patients
services de soins à domicile
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Avis conjoint SF2S/SF2H sur les matériaux utilisables pour la confection de masques de protection type I
https://www.sf2s-sterilisation.fr/infos/avis-conjoint-sf2ssf2h-sur-les-materiaux-utilisables-pour-la-confection-de-masques-de-protection-type-i/
https://www.youtube.com/watch?v=QkEWqKntdSc
La SF2S et la SF2H ont rédigé un avis commun sur les matériaux permettant la confection de masques de protection de type I dans cette situation de pénurie. La confection de masques tissu et leur éventuelle restérilisation sont inadaptées pour assurer la protection des utilisateurs. Les conditions d’utilisation des masques de protection en non tissé SMS sont décrites dans l’avis et ne doivent en aucun cas se substituer pour les soignants aux masques répondant à la norme EN 14683. Avis commun SF2S – SF2H Protocole de confection d’un masque au CHMS de Chambery
2020
false
false
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
Société Française des Sciences de la Stérilisation
France
français
COVID-19
recommandation professionnelle
infections à coronavirus
masques
COVID-19
COVID-19
enregistrement vidéo
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Téléconsultation et téléexpertise : guide de bonnes pratiques
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2971632/fr/teleconsultation-et-teleexpertise-guide-de-bonnes-pratiques
Le remboursement des actes de téléconsultation et de téléexpertise est rentré dans le droit commun en 2018 et 2019. La HAS a élaboré plusieurs documents pour faciliter la mise en œuvre de cette pratique médicale à distance par les professionnels de santé et informer les patients. La méthode d’élaboration des documents repose sur l’analyse de la littérature, un groupe de travail et une relecture par un groupe de lecture et les parties prenantes. Elle est décrite dans le rapport d’élaboration.
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
télémédecine
téléconsultation
télémédecine
télémédecine
téléconsultation
téléconsultation
recommandation professionnelle
consultation à distance
consultation à distance
consultation à distance

---
N1-SUPERVISEE
Téléimagerie : guide de bonnes pratiques
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2971634/fr/teleimagerie-guide-de-bonnes-pratiques
La HAS propose aux professionnels des recommandations dont l’objectif est de garantir la qualité et la sécurité des actes de téléimagerie. Ces recommandations sont résumées dans un document court (fiche mémo).
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
téléradiologie
téléradiologie
téléradiologie
télémédecine
téléradiologie
télémédecine
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Prévention et prise en charge des effets indésirables pouvant survenir après une ponction lombaire
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3067854/fr/prevention-et-prise-en-charge-des-effets-indesirables-pouvant-survenir-apres-une-ponction-lombaire
La ponction lombaire (PL) est un acte diagnostique ou thérapeutique fréquent, invasif, réalisable par tout médecin. Elle est à risque d’événements indésirables, exceptionnellement graves, et d’échecs dont la majorité serait évitable. Pour cela, il est nécessaire que tout médecin connaisse l’anatomie, les contre-indications, la technique de PL, le matériel utilisable, les événements indésirables et leur prévention.
2019
false
true
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
céphalée post-ponction durale
ponction lombaire
ponction lombaire
ponction lombaire
adulte
nourrisson
enfant
colmatage sanguin épidural
recommandation pour la pratique clinique
ponction lombaire

---
N1-SUPERVISEE
Valeurs repères d’aide à la gestion de la qualité de l’air intérieur
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=724
Au regard des connaissances scientifiques actuelles, de la révision de certaines valeurs guides de l’air intérieur (VGAI) par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), des nouvelles données d’exposition dans les environnements intérieurs et du retour d’expérience sur la précédente méthodologie, ce rapport met à jour le document cadre initialement rédigé en 2009 par le Haut Conseil de la santé publique. Ce rapport est un document cadre exposant les principes communs qui guideront les propositions de valeurs, appelées « valeurs repères d’aide à la gestion » pour différents polluants de l’air intérieur. La démarche méthodologique générale d’élaboration de ces valeurs repères suivie par le HCSP intègre, outre les critères sanitaires incorporés dans les valeurs guides de l’Anses, le résultat des valeurs mesurées dans diverses enquêtes et les méthodes de mesure actuellement disponibles.
2019
false
true
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
valeurs de référence
air
rapport
Qualité de l'air intérieur
Pollution de l'air intérieur

---
N1-SUPERVISEE
Avulsion des 3es molaires : indications, techniques et modalités
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3076150/fr/avulsion-des-3es-molaires-indications-techniques-et-modalites
MESSAGES CLÉS L’avulsion des 3es molaires est recommandée en présence d’un symptôme et/ou d’une pathologie liés à cette dent. Il n’est pas recommandé de procéder à l’avulsion d’une 3e molaire, en cas de l’une de ces situations : probabilité de positionnement spontané sur l’arcade ou indication de mise en place orthodontique ; traitement ou prévention d’un encombrement incisivo-canin antérieur ; dents incluses, asymptomatiques et sans pathologie ; dents bien positionnées sur l’arcade, fonctionnelles, asymptomatiques, sans pathologie carieuse, avec un parodonte sain.
2019
false
false
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
extraction dentaire
dent de sagesse
extraction dentaire
extraction dentaire
extraction d'une dent de sagesse
Pathologie de la troisième molaire
extraction dentaire
gestion du risque
douleur postopératoire
antibioprophylaxie
complications postopératoires
infection
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-SUPERVISEE
Adaptations des ressources liées à la pharmacie oncologique
https://www.sfpo.com/wp-content/uploads/2015/05/Recommandations_v2.11-%C3%A0-publier.pdf
Les présentes recommandations s’appliquent aux activités: - de préparation de médicaments anticancéreux injectables ou apparentés, reconstitutions aseptiques et mises en forme par transfert stérile dans le respect des Bonnes Pratiques de Préparation (BPP). - de pharmacie clinique oncologique...
2019
false
false
false
SFPO - Société Française de Pharmacie Oncologique
France
pharmacien spécialiste en oncologie
préparation de médicament
antinéoplasiques
préparation de médicament
préparation de médicament
Techniciens en pharmacie
injections
perfusions parentérales
recommandation professionnelle
pharmacie

---
N1-SUPERVISEE
Valeurs repères d’aide à la gestion de la qualité de l’air intérieur – le formaldéhyde
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=733
Le formaldéhyde est un gaz irritant de l’appareil respiratoire et des muqueuses oculaires. Il est émis dans l’environnement intérieur par notamment les produits de construction, de décoration et d’ameublement, les produits nettoyants, les cosmétiques et les combustions. Le HCSP a produit en 2009 des valeurs repères d’aide à la gestion de la qualité de l’air intérieur pour le formaldéhyde. La Direction générale de la santé (DGS) et la Direction générale de la prévention et des risques (DGPR) ont demandé au HCSP d’actualiser éventuellement ces valeurs au regard des nouvelles connaissances. Le HCSP recommande de retenir deux valeurs repères d’aide à la gestion pour prévenir des effets liés à une exposition au formaldéhyde : une valeur repère de qualité d’air intérieur (VRAI) fixée à 100 µg/m3 (mesures réalisées sur une à quatre heures successives, tout au long de la journée, en période d’occupation). une valeur de gestion provisoire fixée à 30 µg/m3 (mesures sur une période de 4,5 à 7 jours).
2019
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
exposition environnementale
valeurs de référence
air
rapport
formaldéhyde
Qualité de l'air intérieur
Pollution de l'air intérieur

---
N1-VALIDE
Ceftriaxone (Rocéphine et génériques) - Usage non conforme par voie sous-cutanée - Lettre aux professionnels de santé
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Ceftriaxone-Rocephine-R-et-generiques-Usage-non-conforme-par-voie-sous-cutanee-Lettre-aux-professionnels-de-sante
A l’issue de l’harmonisation dans l’Union Européenne qui s’est terminée en 2014, l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a décidé de restreindre l’administration des spécialités à base de ceftriaxone aux voies intraveineuse (IV) et intramusculaire (IM) en l’absence de données suffisantes pour justifier une administration par voie sous-cutanée (SC). Lors de l’utilisation par voie sous-cutanée, des effets indésirables tels que des réactions au site d’injection, de type érythème, rash, douleurs, œdèmes ou dans de rares cas, des nécroses peuvent survenir. Nous rappelons aux professionnels de santé que les médicaments à base de ceftriaxone ne doivent plus être utilisés par voie sous-cutanée. Afin d’éviter la survenue d’erreurs concernant la voie d’administration, il est demandé : Aux prescripteurs : de préciser la voie d’administration (IV ou IM) sur leur prescription ; Aux pharmaciens : de s’assurer que la prescription mentionne l’une des deux voies autorisées (IV ou IM). En cas de prescription indiquant la voie d’administration SC, le prescripteur doit être contacté pour qu'il modifie la prescription...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
ceftriaxone
injections
recommandation de bon usage du médicament
injections veineuses
injections musculaires
CEFTRIAXONE
ROCEPHINE
ROCEPHINE 1 g/3,5 ml, poudre et solvant pour solution injectable (IM)
ROCEPHINE 500 mg/2 ml, poudre et solvant pour solution injectable (IM)
ROCEPHINE 500 mg/5 ml, poudre et solvant pour solution injectable (IV)
ROCEPHINE 1 g/10 ml, poudre et solvant pour solution injectable (IV)

---
N1-VALIDE
Bonnes pratiques de fabrication
https://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/312898a4dcd348f2e59d3a40fbfe9846.pdf
La directive 2003/94/CE de la Commission européenne du 8 octobre 2003 a établi les principes et lignes directrices de bonnes pratiques de fabrication concernant les médicaments à usage humain dont la fabrication requiert l'autorisation visée à l'article 40 de la directive 2001/83/CE modifiée et pour les médicaments expérimentaux à usage humain dont la abrication requiert l'autorisation visée à l'article 13 de la directive 2001/20/CE. La directive 2001/83/CE introduit également les principes et lignes directrices de bonnes pratiques de fabrication pour les substances actives visés dans son article 46.
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
préparations pharmaceutiques
législation pharmaceutique
industrie pharmaceutique
industrie pharmaceutique
technologie pharmaceutique
préparation de médicament
contrôle de qualité
Europe
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Définitions nosologiques - Surveillance des maladies à déclaration obligatoire au Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000480/
Ce document est rédigé à partir de la liste officielle des maladies à déclaration obligatoire (MADO) provenant du règlement ministériel d’application de la Loi sur la santé publique. Il s'adresse aux professionnels du réseau de la santé publique qui s’occupent de la surveillance de ces maladies. Il vise à fournir aux intervenants de santé publique des critères uniformes pour valider et standardiser les déclarations de MADO saisies au système d’information. Les définitions nosologiques diffèrent des critères utilisés par les cliniciens pour établir un diagnostic. Elles ne doivent pas non plus représenter pour le clinicien les critères minimaux à respecter pour le signalement, puisque des actions de santé publique peuvent être entreprises indépendamment de la validation utilisée dans une perspective de surveillance.
2019
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
Québec
français
maladies transmissibles
déclaration obligatoire
Notification des maladies
Québec
Contrôle des maladies transmissibles
amibiase
maladie du charbon
babésiose
botulisme
brucellose
infections à campylobacter
chancre mou
infections à chlamydia
choléra
maladie de Chagas
cryptosporidiose
coqueluche
cyclosporose
diphtérie
enterococcus
infections à staphylocoques
encéphalite virale
fièvre de lassa
fièvre hémorragique de Crimée-Congo
maladie de marbourg
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre jaune
fièvre paratyphoïde
gastroentérite
giardiase
granulome inguinal
hépatite A
hépatite B
hépatite C
hépatite D
hépatite E
infections à escherichia coli
infections à hantavirus
infections à deltarétrovirus
paludisme
infections à haemophilus
infections à méningocoques
infections à streptocoques
infections à VIH
fièvre à virus west Nile
légionellose
lèpre
leptospirose
infections à listeria
lymphogranulomatose vénérienne
maladie de Creutzfeldt-Jakob
maladie de Lyme
oreillons
poliomyélite
psittacose
rage (maladie)
rougeole
rubéole
salmonelloses
dysenterie bacillaire
syphilis
tétanos
tuberculose
tularémie
variole
yersinioses
ehrlichiose
grippe humaine
varicelle
syndrome respiratoire aigu sévère
trichinellose
infections à rickettsiaceae
dengue
rapport
dictionnaire médical
formulaire

---
N1-VALIDE
Désinfection des endoscopes: une approche tenant compte des ressources à disposition
https://www.worldgastroenterology.org/guidelines/global-guidelines/endoscope-disinfection/endoscope-disinfection-french
Introduction ; épidémies ; Nouvelles recommandations ; application des guidelines ; retraitement: la science ; appendix ; reférénces
2019
false
false
true
WGO - World Gastroenterology Organisation
Allemagne
français
anglais
espagnol
portugais
russe
endoscopes
Contrôle des maladies transmissibles
désinfection
hygiène
stérilisation
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Recommandations du CASFM / EUCAST 2018 v.1.0. - Comité de l' Antibiogramme de la Société Française de Microbiologie (SFM) - EUropean Committee on Antimicrobial Susceptibility Testing (EUCAST)
https://www.sfm-microbiologie.org/2019/01/07/casfm-eucast-2019/
détermination de la sensibilité aux antibiotiques, résistances naturelles aux antibiotiques des principales espèces, bactériennes d’intérêt médical, définition des catégories cliniques, concentrations critiques pk/pd, non reliées à une espèce, tableaux des concentrations critiques pour l’interprétation des cmi et des diamètres critiques des zones d’inhibition
2019
false
false
false
SFM - Société Française de Microbiologie
France
français
tests de sensibilité microbienne
Tests de sensibilité bactérienne
Antibiogramme
résistance bactérienne aux médicaments
bactérie résistante aux antibiotiques (organisme)
recommandation professionnelle
antibactériens
infections bactériennes
sensibilité et spécificité
Personnel de laboratoire d'analyses médicales
science de laboratoire médical
contrôle de qualité
tests de sensibilité microbienne
tests de sensibilité microbienne

---
N1-SUPERVISEE
Prévention du risque infectieux associé aux actes d'échographie endocavitaire
Proposition technique du groupe de travail national
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiches_sondes.pdf
https://sf2h.net/wp-content/uploads/2019/04/Preconisations_Mission_Nationale_Sonde-Endocavitaire_Vallid%C3%A9es_Mars_2019.pdf
Le risque infectieux lié aux gestes d’échographie est lié à la qualité des pratiques d’hygiène qui entourent le geste (hygiène des mains, entretien de l’environnement, en particulier le nettoyage des claviers et track-pads, des porte-sondes, et la gestion du gel d’ultrasonographie) mais aussi à la gestion des sondes endocavitaires elles-mêmes. Les enquêtes de pratiques, tant françaises qu’européennes, montrent une très faible adhésion aux recommandations en vigueur avec des niveaux de qualité ne pouvant garantir la sécurité des patients vis-à-vis du risque infectieux dans son ensemble. Les sondes d’échographie endocavitaires (SEE) (trans-oesophagiennes, endovaginale et endorectales) peuvent être en contact avec des muqueuses, en cas de non utilisation d’une gaine ou de perte d’étanchéité de celle-ci, et du point de vue du risque infectieux il s’agit de dispositifs médicaux (DM) semi-critiques selon la classification de Spaulding. En fonction des gestes associés, des souillures par du sang sont plus ou moins fréquemment constatées, avec un risque théorique de contamination par des virus hématogènes....
2019
false
true
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
infection croisée
désinfection
contamination de matériel
adhésion aux directives
échographie
transmission de maladie infectieuse
échocardiographie transoesophagienne
Échographie endovaginale
Echographie endorectale
gels
formation professionnelle
recommandation professionnelle
échographie
Prévention des infections
risque

---
N1-SUPERVISEE
Indication des interventions non pharmaceutiques pour limiter la diffusion des maladies transmissibles
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=717
Pour limiter la diffusion des maladies transmissibles, le HCSP définit les principales interventions non-pharmaceutiques, c’est-à-dire celles qui s’appliquent lorsque ni médicament ni vaccination efficaces ne sont disponibles et/ou n’existent. Ces interventions comprennent la recherche et le suivi de contacts, l’éviction des collectivités ou des lieux publics et la quarantaine à domicile ou en structure dédiée. Elles concernent des personnes asymptomatiques, contacts de malades ou exposées à un risque d’infection. Le HCSP indique les éléments à prendre en considération pour la mise en œuvre de ces mesures, notamment de la quarantaine. Les freins et les facteurs pouvant aider à leur mise en place sont précisés. Des fiches détaillent, pour des agents infectieux visés par le règlement sanitaire international, les caractéristiques épidémiologiques à prendre en compte et les interventions à privilégier selon l’agent en cause.
2019
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
Contrôle des maladies transmissibles
Contrôle des maladies transmissibles
quarantaine
isolement du patient
traçage des contacts
continuité des soins
Contrôle des maladies transmissibles
Déontologie médicale
peste
variole
infections à coronavirus
grippe humaine
transmission de maladie infectieuse
fièvres hémorragiques virales
rapport

---
N1-VALIDE
Mémento RGPD
Sensibilisation au réglement général sur la protection des données à l'usage du directeur d'établissement
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/memento_rgpd-a5-190401-vf.pdf
Face à l’évolution rapide des technologies et à l’utilisation croissante des données personnelles, l’Union européenne a défini de nouvelles dispositions portées par le RGPD afin de : - rendre aux citoyens le contrôle de leurs données personnelles - créer un niveau élevé et uniforme de protection des données à travers l’Union européenne - définir un cadre juridique adapté à l’ère numérique Le RGPD est un règlement s’appliquant dans tous les pays de l’Union européenne le 25 mai 2018. Il marque le passage d’une logique de formalités préalables à une logique de responsabilisation des acteurs (i.e. démontrer la conformité au travers d’une documentation interne). Ce guide a pour objectif de vous sensibiliser et de mettre en exergue l’impact du RGPD sur vos établissements au regard de la particularité des données que vous gérez. Il est un complément au guide Cybersécurité publié en 2017 par la DGOS.
2019
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
rapport
Données personnelles
systèmes d'information hospitaliers

---
N1-SUPERVISEE
Mettre en œuvre la conciliation des traitements médicamenteux en cancérologie
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2964356/en/mettre-en-oeuvre-la-conciliation-des-traitements-medicamenteux-en-cancerologie
Les objectifs : Accompagner les professionnels et les patients à la conciliation des traitements médicamenteux en cancérologie, en favorisant sa mise en œuvre et en facilitant son déploiement par la mise à disposition d’outils et des mises en situation éprouvés par les professionnels de santé tout en tenant compte des spécificités du parcours de soins du patient atteint de cancer. A qui s’adresse ce guide ? En établissement de santé, à la gouvernance (promoteur du projet), aux professionnels de santé directement impliqués par la conciliation des traitements médicamenteux en cancérologie et aux responsables d’assurance qualité, comme soutien à la démarche, en médecine de ville, aux professionnels de santé (médecins, pharmaciens d’officine, infirmières) et aux organismes les représentants. Toutefois, il appartient à chaque établissement de santé de s'approprier la démarche, au regard de son organisation et de la pratique des professionnels de santé. Le document Mettre en œuvre la conciliation des traitements médicamenteux en établissement de santé énonçant les principes généraux de cette démarche reste le document de référence.
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
tumeurs
Erreurs de médication
bilan comparatif des médicaments
bilan comparatif des médicaments
communication interdisciplinaire
recommandation professionnelle
oncologie médicale
bilan comparatif des médicaments

---
N1-SUPERVISEE
Maîtrise du risque infectieux en EHPAD : Entretien des locaux hors épidémie
https://www.preventioninfection.fr/?jet_download=5113
Proposer une méthode qui garantit : - une propreté visuelle des locaux pour assurer le confort du résident, - une sécurité en termes de prévention et de maîtrise du risque infectieux lié à l’environnement, - la prévention de survenue de risques professionnels chimiques et de troubles musculo-squelettiques (TMS), - l’usage raisonné des matériels et des produits biocides à visée développement durable.
2019
false
false
false
Répias
France
hygiène
hygiène
infection
contrôle de qualité
vêtements de protection
ménage
ménage
recommandation professionnelle
établissements de soins de long séjour

---
N1-SUPERVISEE
Ballons actifs périphériques, les suivons-nous à la trace?
http://www.euro-pharmat.com/les-publications/download/4568/4340/254
En mai 2017, l’arrêté portant inscription des ballons actifs périphériques à élution de paclitaxel (BAP) au titre V de la Liste des Produits et Prestations Remboursables (LPPR) est paru, rendant dès lors essentielle la traçabilité de ce dispositif médical stérile.
false
false
false
false
Euro-Pharmat
France
SECTION 1 : Ballons actifs périphériques
paclitaxel
équipement et fournitures
Artériopathie oblitérante des membres inférieurs
angioplastie par ballonnet
équipement et fournitures
stocks hospitaliers
traçabilité
gestion des équipements et fournitures hospitaliers
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Antibioprophylaxie et bilan urodynamique : recommandations de bonne pratique par consensus formalisé
https://www.urofrance.org/sites/default/files/fileadmin/documents/data/PU/2018/3247/72856/FR/1262436/main.pdf
Objectif. — L’objectif de ce travail était d’émettre des recommandations de bonne pratiqueconcernant l’antibioprophylaxie dans le cadre d’un BUD.Matériels et méthodes. — Des recommandations ont été élaborées par un groupe de pilotagemultidisciplinaire avant d’être validées par une méthode de consensus formalisée par un groupemultidisciplinaire de 12 experts (groupe de cotation). Elles ont ensuite été validées par ungroupe de lecture (experts différents du groupe de cotation).Résultats. —La réalisation d’un examen cytobactériologique des urines (ECBU) avec antibio-gramme est recommandée dans les jours précédant le BUD, pour tous les patients (Accordfort). Chez les sujets ne présentant pas de pathologie neurologique, les facteurs de risqued’infection urinaire après BUD sont l’âge 70 ans, les infections urinaires itératives et unrésidu post-mictionnel 100 ml. Chez les sujets ayant une pathologie neurologique, les fac-teurs de risque d’infection urinaire après BUD sont les infections urinaires itératives, le refluxvésico-urétéral, une pression vésicale prémictionnelle élevée 40 cmH2O...
2018
false
false
true
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
antibactériens
antibioprophylaxie
infections urinaires
infections urinaires
article de périodique
bilan urodynamique
Examen des urines
infections urinaires
facteurs de risque
littérature de revue comme sujet
Antibiogramme
bactériurie
maladies du système nerveux
recommandation pour la pratique clinique
urodynamique
antibioprophylaxie
tests de sensibilité microbienne

---
N1-VALIDE
Insuffisance respiratoire chronique grave secondaire à un asthme
Guide maladie chronique ALD n 14
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_452137/fr/ald-n14-insuffisance-respiratoire-chronique-grave-secondaire-a-un-asthme
L'objectif de ce guide est d'expliciter pour les professionnels de santé la prise en charge optimale et le parcours de soins d'un malade admis en ALD au titre de l'ALD 14 : insuffisance respiratoire chronique grave. Ce guide est limité à la prise en charge des patients présentant un asthme. Ce guide médecin est accompagné d’un guide à l’attention des patients, destiné à être remis par le médecin traitant et pouvant constituer un support de dialogue.
2018
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
184. Hypersensibilité et Allergies respiratoires chez l'enfant et chez l'adulte. Asthme, rhinite
204. Insuffisance respiratoire chronique
français
Asthme chronique
Traitement corticostéroïde
Traitement par glucocorticoïdes
corticothérapie
asthme
insuffisance respiratoire
maladie chronique
rôle professionnel
pratique professionnelle
asthme
asthme
insuffisance respiratoire
continuité des soins
personnes handicapées
oxygénothérapie
adulte
adolescent
enfant
éducation du patient comme sujet
comportement en matière de santé
asthme
tests de la fonction respiratoire
bronchodilatateurs
glucocorticoïdes
antagonistes des leucotriènes
antiasthmatiques
théophylline
continuité des soins
analyse chimique du sang
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique
tableau
asthme chez l'enfant

---
N1-VALIDE
L’Anses restreint l’usage des produits à base de créosote
https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-restreint-l%E2%80%99usage-des-produits-%C3%A0-base-de-cr%C3%A9osote
L’Anses a examiné plusieurs demandes d’autorisation de mise sur le marché de produits à base de créosote, un produit biocide actuellement utilisé pour traiter et prolonger la durée de vie des traverses de chemin de fer, poteaux de lignes téléphoniques et électriques, clôtures et palissades (agricoles, équestres, routières…). A l’issue de ce travail, l’Agence a décidé de restreindre l’usage de la créosote en France au traitement des traverses de chemin de fer. Ces autorisations de mises sur le marché sont assorties de conditions d’usage strictes visant à éviter l’exposition des travailleurs et à limiter les risques pour l’environnement. Elles s’accompagnent d’un plan de substitution qui sera mis en œuvre par les opérateurs du réseau ferroviaire afin d’éliminer progressivement la créosote. Les autres usages de la créosote, tels que le traitement du bois destiné aux poteaux de lignes téléphoniques et électriques et autres clôtures ne sont plus autorisés en raison des risques pour l’environnement...
2018
false
false
false
ANSES
France
français
avis de vigilance sanitaire
recommandation de santé publique
Créosote
pesticides
bois
exposition professionnelle
exposition environnementale
maladies professionnelles
Créosote

---
N1-SUPERVISEE
AVIS et RAPPORT de l'Anses relatif à l'élaboration de valeurs guides de qualité d'air intérieur pour le toluène
https://www.anses.fr/fr/system/files/AIR2016SA0043Ra.pdf
La qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments constitue une préoccupation croissante de santé publique en France comme dans d’autres pays. Chaque individu passe en effet en moyenne, en climat tempéré, 85 % de son temps dans des environnements clos dont une majorité dans l’habitat. L’air intérieur peut par ailleurs être contaminé par un grand nombre d’agents qu’ils soient physiques, chimiques ou biologiques. L’exposition aux polluants de l’environnement intérieur peut ainsi avoir des conséquences sur la santé toutefois souvent difficilement quantifiables avec précision.
2018
false
false
false
false
ANSES
France
français
rapport
Pollution de l'air intérieur
Qualité de l'air intérieur
valeurs de référence
valeurs limites d'exposition
toluène
administration par inhalation
maladies du système nerveux
toluène

---
N1-SUPERVISEE
Normes de pratique clinique relatives à la coloscopie
Mise à jour 2018
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002073/
Le document Normes de pratique clinique relatives à la coloscopie précise les standards de pratique attendus sur les plans professionnel et organisationnel tout au long du continuum de soins. Il propose également des algorithmes et des outils contribuant à une pratique optimale de la coloscopie. Ces normes ont été élaborées par un comité d’experts, sont basées sur des données probantes et sont révisées périodiquement. Elles s’appliquent à toutes les coloscopies effectuées, peu importe l’indication clinique.
2018
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
recommandation professionnelle
Québec
coloscopie

---
N1-VALIDE
Réévaluation des critères d’éligibilité des centres implantant des bioprothèses valvulaires aortiques par voie artérielle transcutanée ou par voie transapicale (2018)
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2891048/fr/reevaluation-des-criteres-d-eligibilite-des-centres-implantant-des-bioprotheses-valvulaires-aortiques-par-voie-arterielle-transcutanee-ou-par-voie-transapicale-2018
Par arrêté du 3 juillet 2012, la pratique de l’acte de pose de bioprothèses valvulaires aortiques par voie artérielle transcutanée ou par voie transapicale a été limitée à certains établissements de santé en application de l’article L1151-1 du code de la santé publique. Les critères d’encadrement des centres arrivant à échéance le 31 décembre 2018, la Haute Autorité de Santé (HAS) a procédé à la réévaluation des modalités d’encadrement des centres implanteurs. L’analyse des données spécifiques à la France (données d’implantation, résultats des registres nationaux FRANCE 2 et FRANCE-TAVI), la mise en perspective des critères d’encadrement des centres en vigueur avec les données internationales (recommandations de pratique clinique, les conférences de consensus et les évaluations technologiques), l’influence du volume d’activité des centres sur les données de morbi-mortalité et le recueil de la position argumentée des Conseils Nationaux Professionnels concernés montrent qu’un encadrement des centres est toujours requis.
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
évaluation technologique
Remplacement valvulaire aortique par cathéter
blocs opératoires
bioprothèse
sténose aortique
prothèse valvulaire cardiaque
chirurgie thoracique
Remplacement valvulaire aortique par cathéter
Remplacement valvulaire aortique par cathéter

---
N1-SUPERVISEE
Guide des normes et pratiques de gestion des vaccins
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001018/
Ce guide s’adresse à toutes les personnes impliquées dans la gestion des vaccins. Il est l’outil de référence en ce qui concerne les normes à appliquer pour assurer la qualité des vaccins. Il vise également à soutenir la mise en place de mesures standardisées pour maintenir les vaccins dans des conditions idéales et en assurer une gestion efficace des vaccins au moment de la réception, de l’entreposage, du transport et de la manipulation...
2018
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
recommandation professionnelle
stockage de médicament
réfrigération
réfrigération
élimination des déchets médicaux
Chaine du froid
étiquetage de médicament
emballage de médicament
Management par la qualité
rapport
vaccins
réfrigération

---
N1-SUPERVISEE
Echange et partage de données de santé
Retours d’expérience des bonnes pratiques sur l’échange et le partage de données de santé
https://esante.gouv.fr/sites/default/files/media_entity/documents/ASIP_CNSA_RETEX_%C3%A9change%20et%20partage_VF.pdf
L’ASIP Santé et la CNSA publient un document pédagogique sur les bonnes pratiques autour de l’échange et du partage des données de santé pour accompagner les professionnels au quotidien. Les acteurs de terrain expriment depuis plusieurs mois un véritable besoin d’accompagnement sur la mise en œuvre pratique des notions d’échange et de partage de données de santé. Les questions juridiques restent en effet trop souvent complexes et nouvelles pour les acteurs du médico-social. Lors des 9es rencontres nationales MAIA qui se sont déroulées début novembre 2018, l’ASIP Santé et la CNSA ont présenté un guide réalisé avec l’appui des professionnels, recensant les bonnes pratiques autour de l’échange et du partage des données de santé. Ce document s’adresse à tous les professionnels qui s’interrogent sur le cadre d’échanges de données de santé tout au long de l’accompagnement des personnes.
2018
false
false
false
ANS
France
Échange d'informations de santé
recommandation
confidentialité
rapport
diffusion de l'information

---
N1-SUPERVISEE
L’hypothermie pour les nouveau-nés atteints d’encéphalopathie hypoxo-ischémique
https://www.cps.ca/fr/documents/position/lhypothermie-pour-les-nouveau-nes
L’hypothermie thérapeutique est une norme de soins pour les nouveau-nés de 36 semaines d’âge gestationnel (AG) ou plus qui sont atteints d’encéphalopathie hypoxo-ischémique modérée à grave. Puisque certaines études incluaient des nouveau-nés de 35 semaines d’AG, il faut envisager l’hypothermie s’ils satisfont aux autres critères. Le refroidissement des nouveau-nés de moins de 35 semaines d’AG n’est pas recommandé. Dans les hôpitaux communautaires, il faut amorcer le refroidissement passif rapidement, en consultation avec un néonatologiste d’un centre de soins tertiaires, tout en surveillant de près la température du nouveau-né. D’après les données exemplaires, la mesure optimale consiste à maintenir la température centrale entre 33 C et 34 C pendant 72 heures, puis à entamer une période de réchauffement de six à 12 heures. Il faut utiliser des antiépileptiques en présence de convulsions cliniques ou électrographiques. Le maintien des électrolytes et du glucose sériques dans les plages normales et l’évitement de l’hypocapnie, de l’hypercapnie et de l’hyperoxie sont d’importants traitements d’appoint. Il est conseillé de procéder à une imagerie par résonance magnétique (IRM) du cerveau peu après le réchauffement et, lorsque les observations antérieures ne correspondent pas au portrait clinique, de reprendre l’IRM après l’âge de dix jours. Un suivi neurodéveloppemental multidisciplinaire est recommandé.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
hypoxie-ischémie du cerveau
prématuré
hypoxie-ischémie du cerveau
recommandation professionnelle
nouveau-né
hypothermie provoquée

---
N1-VALIDE
Qualité de vie en résidences autonomie
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2891427/fr/qualite-de-vie-en-residences-autonomie
Ces recommandations de bonnes pratiques professionnelles portent sur les enjeux de prévention et d’amélioration de la qualité de vie en résidences autonomie. Les enjeux liés à la prévention sont en effet un axe fort de la Loi de modernisation de notre système de santé (loi santé) et de la Loi d’adaptation de la société au vieillissement (ASV). Les logements-foyers ont ainsi, pour la plupart, « basculé » en résidences autonomie. Mais ce changement d’intitulé implique aussi de profondes mutations quant aux accompagnements proposés au sein de ces établissements.
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation professionnelle
établissements d'aide à la vie autonome
qualité de vie
établissements d'aide à la vie autonome
activités de la vie quotidienne
sujet âgé
vie autonome
communication interdisciplinaire

---
N1-SUPERVISEE
Santé Canada constate que le site de Zhejiang Huahai Pharmaceuticals ne respecte pas les exigences relatives à la fabrication d'ingrédients médicamenteux
https://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/67870a-fra.php
Santé Canada a constaté que le site de fabrication Chuannan de Zhejiang Huahai Pharmaceuticals à Linhai, en Chine, n’est pas conforme aux exigences relatives aux bonnes pratiques de fabrication (BPF) pour la fabrication d’ingrédients pharmaceutiques actifs. La décision de Santé Canada est fondée sur un examen de l’information provenant d’une récente inspection menée par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis...
2018
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
industrie pharmaceutique
avis de pharmacovigilance
Chine
contrôle de qualité

---
N1-SUPERVISEE
CCAM, cotation et valorisation des actes de radiologie
Nomenclature et tarification
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/Radiologie/DESRADIOLOGIE/MEDIAEXERCICEPROF/05_2011_JL_Dehaene/index.htm
http://umvf.cerimes.fr/media/ressRadiologie/DESradiologie2014/08avril2014/Pub_JL_Dehaene/index.htm
http://umvf.cerimes.fr/media/ressRadiologie/DESradiologie2015/23_04_2015/23_04_2015_JL_DEHAENE/Index.html
http://umvf.cerimes.fr/media/ressRadiologie/DESradiologie2016/CERF_10_12_2015/JC_Leclerc/index.html
http://cerf.radiologie.fr/sites/cerf.radiologie.fr/files/files/enseignement/pdf/09%20JCL%20des%20CCAM%206%2012%202017.pdf
CCAM, cotation et valorisation des actes; Procédures d'achat en milieu public et privé; Principes de la T2A et valorisation de l'activité interne en milieu hospitalier
2017
false
true
false
true
3eme cycle / doctorat
UNESS - Université Numérique en Santé et Sport
Paris
France
radiologie
radiologie
frais et honoraires
frais et honoraires
remboursement par l'assurance maladie
cours
matériel d'enseignement audio-visuel

---
N1-VALIDE
Insuffisance respiratoire chronique grave de l'adulte secondaire à une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO)
Guide maladie chronique ALD n 14
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_452127/fr/ald-n-14-insuffisance-respiratoire-chronique-grave-de-l-adulte-secondaire-a-une-bronchopneumopathie-chronique-obstructive-bpco
Les actes et prestations sont un document de référence pour le médecin traitant et le praticien conseil de l'assurance maladie pour l'élaboration du protocole de soins en vue de l'admission en ALD 14 Insuffisance respiratoire chronique grave. Le guide à l’attention des patients est remis par le médecin traitant et vise à soutenir le dialogue médecin-malade. La HAS a fait évoluer le guide médecin ALD vers un guide du parcours de soins BPCO. Destiné aux différents professionnels impliqués, il privilégie une approche globale de la maladie dès le diagnostic et non plus seulement au seuil de gravité nécessitant l’entrée en ALD.
2017
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
204. Insuffisance respiratoire chronique
français
insuffisance respiratoire
broncho-pneumopathie chronique obstructive
maladie chronique
broncho-pneumopathie chronique obstructive
broncho-pneumopathie chronique obstructive
continuité des soins
adulte
rôle professionnel
pratique professionnelle
facteurs de risque
oxygénothérapie
continuité des soins
broncho-pneumopathie chronique obstructive
broncho-pneumopathie chronique obstructive
consultation médicale
tests de la fonction respiratoire
personnes handicapées
bronchodilatateurs
éducation du patient comme sujet
ventilation artificielle
techniques et procédures diagnostiques
gestion des soins aux patients
recommandation pour la pratique clinique
tableau

---
N1-VALIDE
Prescription obligatoire du zolpidem sur ordonnance sécurisée - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Prescription-obligatoire-du-zolpidem-sur-ordonnance-securisee-Point-d-Information
A partir du 10 avril 2017, les médicaments à base de zolpidem (Edluar, Stilnox et génériques) devront être prescrits sur ordonnance sécurisée, en toutes lettres. Cependant, il n’y aura pas d’obligation pour le patient de présenter l’ordonnance au pharmacien dans les 3 jours suivant la date de prescription pour la délivrance de la totalité de son traitement. De plus, le pharmacien n’aura pas l’obligation d’archiver une copie des ordonnances pendant 3 ans...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
information sur le médicament
administration par voie orale
ordonnances médicamenteuses
zolpidem
ZOLPIDEM
STILNOX
EDLUAR
législation pharmaceutique
hypnotiques et sédatifs
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
troubles liés à une substance
Mésusage intentionnel de médicament
surdose
EDLUAR 5 mg, comprimé sublingual
EDLUAR 10 mg, comprimé sublingual
ZOLPIDEM ACTAVIS 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM ALMUS 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM ALTER 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM ARROW 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM CRISTERS 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM EG 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM GNR 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM QUALIMED 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM RPG 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM ZYDUS 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM TEVA 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM ZENTIVA 10 mg, comprimé pelliculé sécable
avis de pharmacovigilance
pyridines
Zolpidem

---
N1-VALIDE
Procoralan (ivabradine) : modifications des conditions de prescription et de délivrance et renforcement du suivi des patients - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Procoralan-ivabradine-modifications-des-conditions-de-prescription-et-de-delivrance-et-renforcement-du-suivi-des-patients-Point-d-Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Procoralan-ivabradine-modification-des-conditions-de-prescription-et-de-delivrance-Lettre-aux-professionnels-de-sante
En raison des effets indésirables cardiaques observés chez les patients présentant un angor symptomatique et traités par ivabradine, des modifications des conditions d’utilisation de l’ivabradine ont été mises en œuvre. Un électrocardiogramme (ECG) ou un enregistrement sur 24 heures de la fréquence cardiaque par Holter ECG devra être réalisé avant d’instaurer le traitement ou d’augmenter la dose. Ces examens devront être pratiqués par un cardiologue. De même, une réévaluation du bénéfice du traitement devra être réalisée par ce dernier a minima tous les ans. Afin de s’assurer de la mise en œuvre de ces mesures pour une meilleure sécurisation du traitement, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a réservé la prescription initiale annuelle de Procoralan aux cardiologues. Les renouvellements peuvent être effectués dans l’intervalle par tout médecin. L’ANSM rappelle également l’importance de se conformer aux recommandations de l’Autorisation de Mise sur le Marché de ce médicament...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
angine de poitrine
continuité des soins
surveillance post-commercialisation des produits de santé
gestion du risque
effets secondaires indésirables des médicaments
ivabradine
PROCORALAN
PROCORALAN 5 mg, comprimé pelliculé
PROCORALAN 7,5 mg, comprimé pelliculé
administration par voie orale
ordonnances médicamenteuses
législation pharmaceutique
défaillance cardiaque
électrocardiographie
électrocardiographie ambulatoire
avis de pharmacovigilance
Surveillance des médicaments
benzazépines
benzazépines
Ivabradine
Ivabradine

---
N1-VALIDE
Zolpidem (Edluar , Stilnox et génériques) : nouvelles conditions de prescription et délivrance - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux médecins généralistes, psychiatres, gériatres, pharmaciens d’officine, pharmaciens hospitaliers, centres du sommeil
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Zolpidem-Edluar-R-Stilnox-R-et-generiques-nouvelles-conditions-de-prescription-et-delivrance-Lettre-aux-professionnels-de-sante
A compter du 10 avril 2017, les spécialités pharmaceutiques contenant du zolpidem seront soumises à une partie de la réglementation des stupéfiants : prescription en toutes lettres sur ordonnance sécurisée. Le zolpidem reste inscrit sur la liste I des substances vénéneuses et sa prescription est toujours limitée à 28 jours. Le chevauchement est interdit sauf mention expresse du prescripteur portée sur l’ordonnance. Les autres dispositions réglementaires relatives aux médicaments stupéfiants ne sont pas applicables au Zolpidem, à savoir : pas de stockage sécurisé pas d’obligation pour le patient de présenter l’ordonnance au pharmacien dans les 3 jours suivant la date de prescription pour la délivrance de la totalité de son traitement pas d’obligation pour le pharmacien d’archiver une copie des ordonnances pendant 3 ans...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
ordonnances médicamenteuses
législation pharmaceutique
hypnotiques et sédatifs
zolpidem
ZOLPIDEM
STILNOX
EDLUAR
EDLUAR 10 mg, comprimé sublingual
EDLUAR 5 mg, comprimé sublingual
STILNOX 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM ALMUS 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM ALTER 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM ARROW 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM BIOGARAN 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM CRISTERS 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM EG 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM MYLAN 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM RPG 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM SANDOZ 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM ZENTIVA 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM ZYDUS 10 mg, comprimé pelliculé sécable
ZOLPIDEM TEVA SANTE 10 mg, comprimé pelliculé sécable
recommandation de bon usage du médicament
stupéfiants
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
administration par voie orale
pyridines
Zolpidem

---
N1-VALIDE
L’interruption volontaire de grossesse pratiquée à l’aide de la pilule abortive
Directives cliniques
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2017-12-13-fr-pilule-abortive-directives-cliniques-dec-2017.pdf
Le Mifegymiso offre un nouveau choix thérapeutique pour l’interruption précoce de la grossesse. Cette médication, qui consiste en une association de mifépristone (MIFÉ) et de misoprostol (MISO), a été autorisée par Santé Canada selon des conditions énoncées dans la monographie. Le régime combiné MIFÉ-MISO, mieux connu du grand public sous le nom de «pilule abortive», est disponible pour les Canadiennes depuis janvier 2017...
2017
false
false
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
français
abortifs non stéroïdiens
Interruption volontaire de grossesse par voie médicamenteuse
ordonnances médicamenteuses
Québec
continuité des soins
association médicamenteuse
mifépristone
mifépristone
misoprostol
misoprostol
abortifs non stéroïdiens
administration par voie orale
abortifs stéroïdiens
abortifs stéroïdiens
recommandation de bon usage du médicament
sécurité des patients
consentement libre et éclairé
échographie prénatale
interruption légale de grossesse
interruption chirurgicale de grossesse
interruption médicale de grossesse
douleur
avortement provoqué

---
N1-VALIDE
Recommandation de prophylaxie postexposition de la maladie de Lyme
https://www.inspq.qc.ca/publications/2301
L’installation progressive des tiques Ixodes scapularis, responsables de la transmission de Borrelia burgdorferi, et la recrudescence de cas de maladie de Lyme acquis au Québec amènent les autorités ministérielles à revoir les interventions visant à prévenir cette maladie, dont celle de recourir à la prophylaxie postexposition (PPE) à la suite d’une piqûre de tique...
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
prophylaxie après exposition
maladie de Lyme
recommandation de santé publique
Québec
morsures de tiques
Ixodes scapularis
algorithme
retrait de la tique
borrelia burgdorferi
antibioprophylaxie
maladie de Lyme
surveillance de l'environnement
ixodes

---
N1-VALIDE
Bisphénol A - Usages et effets sanitaires du bisphénol A (BPA)
https://www.anses.fr/fr/content/bisph%C3%A9nol
Le bisphénol A (BPA) est une substance chimique de synthèse principalement utilisée depuis de très nombreuses années dans la production de polycarbonates et comme intermédiaire de synthèse des résines époxydes, mais aussi dans la production d’autres polymères, etc. L’Anses a identifié, en France, près d’une soixantaine de secteurs d’activité potentiellement utilisateurs de cette substance. L’Agence, sur la base de ses travaux portant sur l’étude des usages et l’expertise des effets sanitaires du BPA a recommandé dès septembre 2011, une réduction des expositions de la population, notamment par sa substitution dans les matériaux au contact des denrées alimentaires...
2017
false
false
false
ANSES
France
français
bisphénol A
contamination des aliments
évaluation des impacts sur la santé
information scientifique et technique
Appréciation des risques
exposition environnementale
exposition professionnelle
grossesse
nourrisson
perturbateurs endocriniens
bisphénol A
composés benzhydryliques
phénols
composés benzhydryliques
phénols

---
N1-VALIDE
AVIS de l'Anses relatif à la détermination de valeurs sanitaires maximales (Vmax) pour différents pesticides et métabolites de pesticides dans l'eau destinée à la consommation humaine (IV)
https://www.anses.fr/fr/system/files/EAUX2016SA0280.pdf
La demande de la DGS relative à la détermination de valeurs sanitaires maxim ales (V MAX ) de pesticides ou métabolites de pesticides fait notamment suite aux bilan s de la qualité de l’eau au robinet du consommateur réalisé s entre 2014 e t 2016 par la DGS en lien avec les agences régionales de santé (ARS). Ainsi, le présent avis conce rne la détermination de V MAX pour seize molécules de pesticid es ou métabolites de pesticides ayant présenté des concentrations supérieures à la limite de qualité en vigueur...
2017
false
false
false
ANSES
France
français
polluants chimiques de l'eau
pesticides
résidus de pesticides
pollution chimique de l'eau
valeurs limites d'exposition
eau de boisson
rapport
pyrazone
diflufenican
dimefuron
dimethenamid-p
Flamprop-isopropyl
fosetyl aluminium
imazamox
isoxaflutole
mesosulfuron-methyl
métobromuron
metsulfuron-méthyle
s-metolachlor
n-benzyl-n-isopropyl-2,2-dimethylpropionamide
tribenuron methyle
triclopyr
trifluraline
pyridazines
nicotinamide
nicotinamide
anilides
composés organiques du phosphore
isoxazoles
Phénylurées
Arènesulfonates
glycolates

---
N1-VALIDE
Les médicaments biosimilaires
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2807411/fr/les-medicaments-biosimilaires
Un médicament biosimilaire est un médicament qui, comme tout médicament biologique, est produit à partir d’une cellule, d’un organisme vivant ou dérivé de ceux-ci. Son efficacité et ses effets indésirables sont équivalents , à ceux de son médicament biologique de référence. Son AMM répond à des exigences réglementaires strictes afin de démontrer que sa qualité pharmaceutique, son efficacité et ses effets indésirables sont cliniquement équivalents à ceux du médicament biologique de référence. Il est possible de changer un médicament biologique par un autre figurant sur la liste des médicaments biosimilaires, ce qui définit l’interchangeabilité . Ce changement doit être décidé entre le médecin et le patient...
2017
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
produits pharmaceutiques biosimilaires
ordonnances médicamenteuses
Participation des patients
Prise de décision partagée
produits pharmaceutiques biosimilaires
substitution de médicament
prise de décision

---
N1-VALIDE
Dacogen 50 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion : changement des recommandations pour la dilution de la solution reconstituée de Dacogen - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux spécialistes en hématologie, aux médecins compétents en maladies du sang, aux pharmaciens hospitaliers et aux infirmier(e)s.
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Dacogen-R-50-mg-poudre-pour-solution-a-diluer-pour-perfusion-changement-des-recommandations-pour-la-dilution-de-la-solution-reconstituee-de-Dacogen-R-Lettre-aux-professionnels-de-sante
La procédure complète de reconstitution de Dacogen est désormais la suivante : La poudre doit être reconstituée de façon aseptique avec 10 mL d’eau pour préparations injectables. Après reconstitution, chaque mL contient approximativement 5 mg de decitabine à un pH de 6,7 à 7,3. Dans les 15 minutes suivant la reconstitution, diluer la solution avec des liquides de perfusion froids (solution de chlorure de sodium injectable à 0,9 % ou solution injectable de glucose à 5 %) afin d’obtenir une concentration finale de 0,15 à 1,0 mg/mL en conformité avec la Pharmacopée Européenne...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
préparation de médicament
DACOGEN
DACOGEN 50 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
Dilution
recommandation professionnelle
décitabine
perfusions veineuses
poudres
préparation de médicament
azacitidine
azacitidine
Décitabine

---
N1-VALIDE
Recours au fluor chez les nourrissons et les enfants (Le)
http://www.cps.ca/fr/documents/position/recours-au-fluor
indication du niveau de preuve ; fluorose, mode d'action du fluor, dentifrice, considérations sous-jacentes, recommandations, classifications des modes d'action du fluor pour prévenir la carie dentaire, concentrations recommandées de suppléments de fluor pour les enfants
2016
false
false
O
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
nourrisson
enfant
nouveau-né
fluorose dentaire
fluorose dentaire
fluorures topiques
fluorures topiques
fluorures topiques
fluorures topiques
fluorures topiques
fluorures topiques
caries dentaires
médecine factuelle
article de périodique
recommandation

---
N1-VALIDE
Modalités de prescription hospitalières des molécules onéreuses : cadre réglementaire global et spécificités de la prescription hors GHS
In Bull Cancer(2016)
http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S000745511600093X
Le coût élevé de certains médicaments ou dispositifs médicaux implique des procédures de remboursement spécifiques correspondant en pratique à la facturation en sus de la tarification selon les groupes homogènes de séjours (GHS). Cette catégorie particulière de financement doit en outre tenir compte du respect des autorisations de mise sur le marché ou des possibilités de prescription hors référentiel. L’ensemble de ces procédures s’inscrit dans le respect de règles de prescription impliquant médecins, pharmaciens, établissements et autorités de santé. Les enjeux paraissent particulièrement importants en oncologie et en hématologie alors que sont actuellement discutées les modalités d’entrée et de maintien des molécules dans la liste des agents remboursées en sus des GHS. Cet article propose de synthétiser les modalités actuelles de prescriptions des molécules onéreuses afin de permettre d’avoir une approche aussi éclairée que possible sur les débats actuels...
http://dx.doi.org/10.1016/j.bulcan.2016.02.010
2016
false
false
false
Elsevier
France
français
article de périodique
coûts des médicaments
antinéoplasiques
remboursement par l'assurance maladie
mécanismes de remboursement
remboursement par l'assurance maladie
législation comme sujet
communication interdisciplinaire
ordonnances médicamenteuses
Thérapies innovantes
utilisation hors indication
tumeurs
hôpitaux
traitements en cours d'évaluation

---
N1-VALIDE
Pipettes et autres dispositifs d’administration des solutions buvables : 17 recommandations aux industriels pour limiter les erreurs médicamenteuses - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Pipettes-et-autres-dispositifs-d-administration-des-solutions-buvables-17-recommandations-aux-industriels-pour-limiter-les-erreurs-medicamenteuses-Point-d-Information
’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) poursuit les actions entreprises pour prévenir les erreurs médicamenteuses en lien avec l’utilisation des dispositifs d’administration (pipettes, compte-gouttes, cuillères-mesure ou autres) des médicaments sous forme de solutions buvables en flacons multidoses (hors produits homéopathiques). Elle publie ainsi des recommandations spécifiques à ces dispositifs à l’intention des industriels...
2016
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
solutions pharmaceutiques
Erreurs de médication
Pipette
recommandation professionnelle
emballage de médicament
solutions pharmaceutiques
compte-gouttes
administration par voie orale
équipement et fournitures
Erreur de dose du médicament administré
industrie pharmaceutique

---
N1-VALIDE
Règles techniques applicables aux sites internet de commerce électronique de médicaments
http://www.ordre.pharmacien.fr/Communications/Publications-ordinales/Regles-techniques-de-commerce-electronique-de-medicaments
Arrêté du 28 novembre 2016 relatif aux règles techniques applicables aux sites internet de commerce électronique de médicaments...
2016
false
false
false
Ordre National des Pharmaciens
France
français
législation pharmaceutique
texte juridique
recommandation professionnelle
services pharmaceutiques en ligne
services pharmaceutiques en ligne
Protection des données
sécurité informatique

---
N1-VALIDE
Biosimilaires et maladies inflammatoires chroniques de l’intestin
In HEGEL - Vol 6 - N 1
http://documents.irevues.inist.fr/handle/2042/58964
L’Agence européenne du médicament (EMA) a donné une autorisation de mise sur le marché (AMM) aux biosimilaires du Remicade le 27 juin 2013. Matériels et Méthodes : La synthèse des derniers travaux concernant les biosimilaires est effectuée dans ce travail concernant leurs définitions, la législation, leur processus de développement, les techniques de substitution et leur application dans le domaine des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI)...
10.4267/2042/58964
2016
false
false
false
INIST
HEGEL - Revue scientifique francophone de formation, d’informations, et d’actualités professionnelles
France
français
article de périodique
produits pharmaceutiques biosimilaires
CT-P13
maladies inflammatoires intestinales
produits pharmaceutiques biosimilaires
produits pharmaceutiques biosimilaires
équivalence thérapeutique
REMSIMA
INFLECTRA
INFLECTRA 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
REMSIMA 100 mg, poudre pour solution à diluer pour solution pour perfusion
pharmacoéconomie
législation pharmaceutique
Substitution de produit biosimilaire
REMICADE
REMICADE 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
Infliximab
infliximab
anticorps monoclonaux

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour la conduite, la présentation, la rédaction et la publication des travaux de recherche soumis à des revues médicales
http://icmje.org/recommendations/translations/french2016.pdf
L’International Commitee of Medical Journal Editors (ICMJE) a préparé ces recommandations pour faire le point sur les meilleures pratiques et normes éthiques en matière de conduite et de présentation d’une recherche et d’autres types d’informations publiées dans les revues médicales. L’objectif est d’aider les auteurs, les rédacteurs et les autres intervenants dans l’évaluation par des pairs et la publication biomédicale à produire et à diffuser des articles précis, clairs, reproductibles et impartiaux. Ces recommandations fourniront peut-être également un aperçu utile du processus d’édition et de publication médicale aux médias, aux patients et à leurs familles, et aux lecteurs en général.
2016
false
false
false
ICMJE - International Committee of Medical Journal Editors
France
français
recommandation
publications

---
N1-VALIDE
Risque, responsabilité et information
Référentiel imagerie pédiatrique
http://umvf.cerimes.fr/media/ressRadiologie/DESradiologie2016/24_05_2016/JF_Chateil/index.html
https://cerf.radiologie.fr/sites/cerf.radiologie.fr/files/files/enseignement/pdf/JFC-referentiel-Rx-P%C3%A9diatrie-generalites-2016.pdf
Objectifs: savoir informer la famille des risques et des avantages, connaitre les règles d'hygiène, connaitre les règles de radioprotection, règles d'analgésie, de sédation et de contention, produits de contrastes, attitude dans les situations d'urgence.
2016
false
false
false
true
3eme cycle / doctorat
UNESS - Université Numérique en Santé et Sport
France
français
matériel d'enseignement audio-visuel
information en santé des consommateurs
radiologie
radioprotection
information en santé des consommateurs
radiologie
contention physique
produits de contraste
enfant
nourrisson
adolescent

---
N1-SUPERVISEE
Comment rédiger un article?
Règles de rédaction (lecture) d'un article scientifique, niveau de preuve. DES Radiodiagnostic et imagerie médicale
http://www.sfrnet.org/Data/upload/files/CommentRedigerArticle.pdf
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/Radiologie/DESRADIOLOGIE/MEDIASRECHERCHE/Pub_CERF_03_12_M_REMY_JARDIN/index.htm
http://umvf.cerimes.fr/media/ressRadiologie/DESradiologie2015/30_03_2015/30_03_2015_M_Remy_Jardin/Index.html
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/Radiologie/DESRADIOLOGIE/MEDIASRECHERCHE/03_2011_M_Remy_Martin/Pub_03_2011_M_Remy_Martin/index.htm
Étude; Rédaction; Soumission; Pourquoi s'impliquer dans un travail de recherche?; Comment améliorer la visibilité de la recherche pour les internes?; Comment mieux les y impliquer?
2015
false
true
false
true
UNESS - Université Numérique en Santé et Sport
France
recherche biomédicale
publications
Rédaction médicale
matériel d'enseignement audio-visuel
Art d'écrire, techniques de rédaction
cours
Imagerie diagnostique

---
N1-VALIDE
Restriction de la prescription initiale de l'isotrétinoïne orale aux dermatologues - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Restriction-de-la-prescription-initiale-de-l-isotretinoine-orale-aux-dermatologues-Lettre-aux-professionnels-de-sante
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Restriction-de-la-prescription-initiale-de-l-isotretinoine-orale-aux-dermatologues-Point-d-Information
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
isotrétinoïne
administration par voie orale
isotrétinoïne
isotrétinoïne
ordonnances médicamenteuses
tératogènes
Acné juvénile
dermatologue
isotrétinoïne
grossesse

---
N1-VALIDE
Intensité du travail et usages des technologies de l’information et de la communication
http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/etudes-et-syntheses/synthese-stat-synthese-eval/article/intensite-du-travail-et-usages-des-technologies-de-l-information-et-de-la
http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/Synthese-Stat_no_14_-_Conditions_de_travail_Vol-3_.pdf
Ce numéro de Synthèse.Stat’ présente d’une part les exigences auxquelles les salariés sont soumis, les indicateurs d’intensité du travail, d’autre part l’utilisation des technologies de l’information et de la communication. Les résultats sont issus des enquêtes Conditions de travail. Conformément aux principes de cette enquête depuis sa création en 1978, c’est le point de vue et les connaissances du salarié sur son travail qui sont recueillis. Les résultats sont systématiquement ventilés par sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle, secteur d’activité, type d’employeur (distinguant les trois versants de la fonction publique). Afin de présenter des évolutions, lorsque le questionnaire est resté à l’identique, les résultats sont fournis pour les années 1984, 1991, 1998, 2005 et 2013
2015
false
false
false
false
Ministère du Travail
France
enquête santé
charge de travail
répartition par âge
répartition par sexe
professions
rythme de travail pénible
charge de travail
affectation du personnel et organisation du temps de travail
gestion du personnel
lieu de travail
renouvellement du personnel
informatique
courrier électronique
Internet
Téléphones portables
Technologie de l'information

---
N1-SUPERVISEE
Radiographie thoracique : suivi des recommandations par les médecins généralistes
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01283995
La radiographie thoracique est en France l’examen d’imagerie le plus prescrit en Médecine Générale. Objectif : Évaluer le suivi des recommandations, de la Haute Autorité de Santé, pour la prescription de la radiographie thoracique par les médecins généralistes.
2015
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
radiographie thoracique
médecins généralistes
radiographie thoracique
adhésion aux directives

---
N1-VALIDE
Isotrétinoïne orale et grossesse : Actualisation des documents pour la minimisation des risques - Lettre aux professionnels de santé
http://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Isotretinoine-orale-et-grossesse-Actualisation-des-documents-pour-la-minimisation-des-risques-Lettre-aux-professionnels-de-sante
L’isotrétinoïne orale est un médicament indiqué dans la prise en charge de l’acné sévère en 2ème intention. Compte tenu du caractère tératogène de l’isotrétinoïne, un Programme de Prévention des Grossesses (PPG) est en place depuis 1997 en France et une surveillance spécifique est assurée depuis sa commercialisation. La mise en évidence d’un respect insuffisant des conditions de prescription et de délivrance a conduit à réserver la prescription initiale de ce médicament aux dermatologues depuis avril 2015. Dans cet objectif du renforcement du bon usage de l’isotrétinoïne orale, les documents de minimisation des risques ont été actualisés et sont aujourd’hui mis à la disposition des professionnels de santé...
2015
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
isotrétinoïne
administration par voie orale
isotrétinoïne
isotrétinoïne
ordonnances médicamenteuses
tératogènes
Acné juvénile
dermatologue
isotrétinoïne
grossesse
gestion du risque
pharmacovigilance
produit contenant de l'isotrétinoïne sous forme orale
pharmaciens
médecins généralistes
médecine générale

---
N1-VALIDE
Questions-Réponses : Sécuriser la prise en charge médicamenteuse en établissement de santé - Initiative des HIGH 5s Medication Reconciliation - Rapport d’expérimentation sur la mise en œuvre de la conciliation des traitements médicamenteux par neuf établissements de santé français
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2015-11/rapport_dexperimentation_sur_la_mise_en_oeuvre_conciliation_des_traitements_medicamenteux_par_9_es.pdf
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2574453/fr/questions-reponses-securiser-la-prise-en-charge-medicamenteuse-en-etablissement-de-sante
L’erreur médicamenteuse est l’omission ou la réalisation non intentionnelle d’un acte relatif à un médicament, qui peut être à l’origine d’un risque ou d’un événement indésirable pour le patient. Par définition, l’erreur médicamenteuse est évitable car elle manifeste ce qui aurait dû être fait et qui ne l’a pas été au cours de la prise en charge thérapeutique médicamenteuse d’un patient. Elle peut concerner une ou plusieurs étapes du circuit du médicament, telles que la prescription, la dispensation, la préparation galénique, la délivrance, l’administration, le suivi thérapeutique mais aussi ses interfaces telles que les transmissions. L’objectif de la prise en charge médicamenteuse à l’hôpital est d’assurer au bon patient l’apport du bon médicament, à la bonne posologie, selon la bonne voie, dans les bonnes conditions et au meilleur coût...
2015
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
administration hospitalière
Erreurs de médication
bilan comparatif des médicaments
sécurité des patients
coopération internationale
efficacité fonctionnement
systèmes hospitaliers de dispensation et de distribution de médicaments
Erreurs de médication
préparation de médicament
gestion de la sécurité
préparations pharmaceutiques
questions réponses
rapport
communication
liste de contrôle

---
N1-VALIDE
Faut-il craindre les ondes électromagnétiques ?
http://www.avisdexperts.ch/videos/view/4485/1/a%3A1%3A%7Bs%3A3%3A%22Tag%22%3Ba%3A1%3A%7Bi%3A0%3Bs%3A5%3A%22SANTE%22%3B%7D%7D
Juan Mosig, Laboratoire d’électromagnétisme et acoustique de l'EPFL. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) et celui de la santé publique (OFSP) s’appuient sur différentes études scientifiques pour justifier les normes actuellement en vigueur dans le domaine de l’exposition aux ondes électromagnétiques. Mais peut-il y avoir réellement consensus sur la question?
2015
false
false
false
Avis d'Experts - La Radio Télévision Suisse (RTS) et les Universités de Suisse Romande
Suisse
français
Rayonnements électromagnétiques
champs électromagnétiques
exposition environnementale
exposition environnementale
enregistrement vidéo

---
N1-VALIDE
Charte de conformité déontologique pour les sites web des médecins
https://www.conseil-national.medecin.fr/publications/rapports/charte-conformite-deontologique-sites-web-medecins
L'Ordre des médecins ne délivre ni agrément ni label aux sites Internet professionnels des praticiens. Il n'est pas responsable de leur contenu. Cependant, l'Ordre engage les médecins à produire de l’information sur le web, il tient à les prémunir vis à vis d’éventuels contentieux. À cette fin, il les engage à respecter les dispositions de cette charte et à la publier sur leur site web professionnel.
2014
false
false
false
false
CNOM - Conseil National de l'Ordre des Médecins
France
français
Internet
médecins
Internet
recommandation

---
N1-VALIDE
Références juridiques - Biologie médicale
http://www.ameli.fr/professionnels-de-sante/directeurs-de-laboratoires-d-analyses-medicales/vous-former-et-vous-informer/guide-des-references-juridiques-biologie-medicale.php
Ce guide « Références juridiques – Biologie médicale » est issu de la collaboration des experts juridiques et médicaux du réseau et de la CNAMTS. Il rassemble et explicite les textes législatifs et réglementaires ainsi que les instructions émanant du ministère et de la CNAMTS, qui constituent le fondement juridique de la biologie médicale, tant sur le plan de la santé publique, que sur celui de l'admission au remboursement des actes de biologie médicale.
2014
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
Tests de chimie clinique
recommandation professionnelle
biologie
biologie
laboratoires
laboratoires
techniques de laboratoire clinique

---
N1-VALIDE
Effets indésirables survenus lors des essais cliniques portant sur un médicament ou ne portant pas sur un produit de santé : mise en place de nouvelles modalités de déclaration pour les promoteurs - Point d'Information
Essais cliniques : nouvelles modalités de déclaration des effets indésirables à partir du 17 mars 2014 (2ième lien)
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Effets-indesirables-survenus-lors-des-essais-cliniques-portant-sur-un-medicament-ou-ne-portant-pas-sur-un-produit-de-sante-mise-en-place-de-nouvelles-modalites-de-declaration-pour-les-promoteurs-Point-d-Information
Dans la poursuite de sa politique de simplification des modalités de déclaration des effets indésirables, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) met à disposition des promoteurs[1] de recherches biomédicales de nouvelles modalités de déclaration des effets indésirables survenus lors des essais cliniques portant sur un médicament ou ne portant pas sur un produit de santé. Ces dernières devront dorénavant être déclarées par courrier électronique, accompagnées d'un nouveau formulaire d'identification...
2014
false
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Systèmes de signalement des effets indésirables des médicaments
médicaments en essais cliniques
essais cliniques comme sujet
traitements en cours d'évaluation
divulgation
information scientifique et technique
événements indésirables associés aux soins

---
N1-SUPERVISEE
ORDURES ( Collecte et traitement )
http://forsapre.fr/archives/fiches_fan/ordures-collecte-et-traitement
Définition de la nuisance ou situation dangereuse, Danger, Tâches et postures, Niveau d'exposition, Facteurs individuels, Barème de décision, Contenu des actions.
2014
false
true
false
FORSAPRE - Le site de la santé au travail dans le BTP
France
information scientifique et technique
ordures ménagères
gestion des déchets
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition professionnelle
facteurs de risque
santé au travail

---
N1-VALIDE
Classification et étiquetage des produits chimiques
http://www.inrs.fr/risques/classification-etiquetage-produits-chimiques/ce-qu-il-faut-retenir.html
http://www.inrs.fr/dms/inrs/GenerationPDF/accueil/risques/classification-etiquetage-produits-chimiques/Classification%20et%20%C3%A9tiquetage%20des%20produits%20chimiques.pdf
La réglementation sur la classification, l'emballage et l'étiquetage des produits chimiques dangereux vise à assurer la protection des travailleurs, des consommateurs et de l'environnement. L'étiquetage est la première information fournie à l'utilisateur sur les dangers et les précautions à prendre lors de leur utilisation. Deux systèmes réglementaires coexistent aujourd’hui pour classer, emballer et étiqueter les produits chimiques. Le règlement CLP abrogera en 2015 le système préexistant.
2014
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
rapport
image
Étiquetage de produit
produits dangereux
exposition environnementale

---
N1-SUPERVISEE
Nouveau dispositif auto-injecteur pour l'administration de naloxone approuvé aux États-Unis
https://www.inspq.qc.ca/toxicologie-clinique/nouveau-dispositif-auto-injecteur-pour-l-administration-de-naloxone-approuve-aux-etats-unis
La Food and Drug Administration des États-Unis a approuvé, en avril 2014, un nouveau dispositif pour l’administration de naloxone visant à renverser une intoxication potentiellement fatale par les opioïdes. Cet auto-injecteur facilite la prise en charge des intoxications aiguës et incite à réfléchir sur la possibilité de prescrire la naloxone en prévention chez les individus à risque, tels les consommateurs de drogues illicites et les patients prenant des médicaments opioïdes pour des douleurs chroniques. Plusieurs programmes ont été mis sur pied aux États-Unis et au Canada afin d’encadrer la distribution de naloxone à des fins préventives. Un tel usage implique la formation non seulement du patient, mais également de ses proches qui seront chargés de lui administrer l’antidote s’ils sont témoins d’une situation d’urgence. Une intoxication par les opioïdes peut avoir des conséquences importantes pour la santé, voire causer la mort si elle n’est pas rapidement prise en charge. L’approbation d’un auto-injecteur de naloxone au Canada permettrait d’agir rapidement et de sauver des vies.
2014
false
true
false
Bulletin d'information toxicologique
Canada
français
article de périodique
autoadministration
naloxone
États-Unis
naloxone
autoadministration
NALOXONE

---
N1-VALIDE
Protocole type d'examen autopsique foetal ou néonatal
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1747470/fr/protocole-type-d-examen-autopsique-foetal-ou-neonatal
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1748463/fr/protocole-type-d-examen-autopsique-foetal-ou-neonatal
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1748464/fr/rapport-d-elaboration-protocole-type-d-examen-autopsique-foetal-ou-neonatal
Les objectifs de ce protocole type sont : d'harmoniser les pratiques professionnelles en matière d’examen autopsique fœtal ou néonatal d'aider les professionnels de santé concernés à rechercher et définir aussi précisément que possible la cause de la mort du fœtus, de l’enfant déclaré sans vie, voire de l’enfant né vivant puis décédé, ou d’identifier et confirmer la pathologie ayant justifié la réalisation d’une interruption de grossesse pour motif médical (IMG).
2014
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
009. Certificats médicaux. Décès et législation. Prélèvements d'organes et législation
français
autopsie
mort foetale
nouveau-né
foetus
autopsie
recommandation

---
N1-VALIDE
Qu'est-ce qu'une bonne annonce de pharmacovigilance?
https://bullmed.ch/fr/article/doi/bms.2014.02966
ElViS arrive bientôt: en octobre 2014, Swissmedic va mettre en place un système de saisie en ligne (Electronic Vigilance System) d’effets indésirables (EI) suspectés des médicaments. Ci-dessous, nous rappelons quelles annonces sont particulièrement importantes pour la sécurité des médicaments...
2014
false
false
false
Bulletin des médecins suisses
Suisse
français
article de périodique
Systèmes de signalement des effets indésirables des médicaments
Suisse
divulgation
effets secondaires indésirables des médicaments
Surveillance des médicaments
gestion de la sécurité
révélation de la vérité

---
N1-VALIDE
Cahier des charges relatif à l'expérimentation des maisons de naissance
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1764407/fr/maisons-de-naissance
L’objectif d’élaboration de ce cahier des charges est de permettre l’expérimentation de maisons de naissance dans un cadre défini respectant des critères de qualité et de sécurité des soins pour la mère et l’enfant.
2014
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
rapport
centres de naissance
centres de naissance
grossesse
travail obstétrical
période de péripartum
profession de sage-femme
sécurité des patients

---
N1-SUPERVISEE
Les enfants et les adolescents atteints du diabète de type 1 à l’école
http://www.soinsdenosenfants.cps.ca/handouts/children-and-youth-with-type-1-diabetes-in-school
Le diabète de type 1 est une maladie chronique qui se manifeste lorsque le pancréas ne produit plus d’insuline, l’hormone qui permet à l’organisme de convertir le glucose (le sucre) en énergie. Sans insuline, la glycémie (la quantité de glucose dans le sang) devient dangereusement élevée. Non traité, le diabète de type 1 a un potentiel mortel. Un seul traitement existe : l’injection ou la perfusion (par une pompe) quotidienne d’insuline.
2014
false
true
false
false
Soins de nos enfants
Canada
français
information patient et grand public
adolescent
Canada
diabète de type 1
enfant
établissements scolaires

---
N1-SUPERVISEE
Le Marquage CE des Dispositifs Médicaux
http://pharmacie.univ-lille2.fr/coursenligne/marquagece/co/MarquageCE_web.html
Les dispositifs médicaux recouvrent des produits très hétérogènes allant des bandes de contention, aux produits implantables ainsi que les équipements lourds en imagerie et les réactifs de biologie médicale. Le marché des DM comporte non seulement des produits très variés mais aussi fort nombreux. Le nombre de produits commercialisés en France se situerait, selon les estimations du ministère de l'industrie, entre 800 000 et 2 millions de références.
2014
false
true
false
OMéDIT Centre
France
français
cours
formation continue
législation sur les dispositifs médicaux
équipement et fournitures
surveillance post-commercialisation des produits de santé
sécurité du matériel
sécurité du matériel
santé publique
Dispositifs médicaux
équipement et fournitures

---
N1-VALIDE
Guides de Bonnes Pratiques en Cytogénétique
http://www.eaclf.org/docs/GBPcyto/Guidelines-2014.pdf
Ce guide de bonnes pratiques a pour objectif de présenter les conditions d'exercice et les pratiques techniques recommandées et nécessaires pour aboutir au diagnostic d'anomalies chromosomiques en tenant compte des indications cliniques, des tissus étudiés. Il sert de document de référence lors de l’expertise de l’EEQ national organisé par l’ACLF.
2014
false
false
false
ACLF - Association des Cytogénéticiens de Langue Française
France
recommandation pour la pratique clinique
analyse cytogénétique
analyse cytogénétique
analyse cytogénétique
diagnostic prénatal
tumeurs

---
N1-VALIDE
Lignes directrices du 7 mars 2013 concernant les bonnes pratiques de distribution en gros des médicaments à usage humain
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2013:068:0001:0014:FR:PDF
La distribution en gros des médicaments est une activité impor tante de la gestion intégrée de la chaîne d'approvisionnement. Aujourd'hui, le réseau de distribution des médicaments devient de plus en plus complexe et implique de nombreux inter venants. Les présentes lignes directrices mettent en place l'outil lage approprié pour aider les grossistes à exercer leurs activités et pour empêcher les médicaments falsifiés d'entrer dans la chaîne d'approvisionnement légale. Le respect de ces lignes directrices permettra d'assurer le contrôle de la chaîne de distri bution et, en conséquence, de maintenir la qualité et l'intégrité des médicaments.
2013
false
N
EUR-Lex - L'accès au droit de l'Union européenne
Luxembourg
Luxembourg
français
systèmes de distribution des médicaments
recommandation
systèmes de distribution des médicaments
systèmes de distribution des médicaments

---
N1-VALIDE
Guide de reconstitution et d’administration des principaux anti-infectieux injectables
http://www.omedit-centre.fr/V2014/res/reconstitution_AI.pdf
2013
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation de bon usage du médicament
préparation de médicament
injections musculaires
antibactériens
stabilité de médicament
injections sous-cutanées
injections veineuses
préparation de médicament
administration d'antibiotique
Pompes à perfusion
pompes à perfusion implantables
perfusions parentérales
antibacteriens à usage systémique
soins ambulatoires

---
N1-VALIDE
Avortement sécurisé : directives techniques et stratégiques à l'intention des systèmes de santé 2ème édition
http://www.who.int/reproductivehealth/publications/unsafe_abortion/9789241548434/fr/index.html
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/78413/1/9789242548433_fre.pdf
Indication du niveau de preuve, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a mis à jour sa publication de 2004 Avortement médicalisé : directives techniques et stratégiques à l'intention des systèmes de santé. Les directives présentées dans cette nouvelle version s'adressent aux décideurs, aux directeurs de programmes et aux personnels qui dispensent des soins liés à l'avortement. Bien que les contextes juridiques, réglementaires, politiques et de prestation de services puissent varier d'un pays à l'autre, les recommandations et les meilleures pratiques décrites dans le présent document ont pour objectif de permettre une prise de décisions basée sur les faits pour tout ce qui a trait à l'avortement sécurisé.
2013
false
O
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
recommandation professionnelle
avortement provoqué
avortement provoqué

---
N1-VALIDE
Produits de blanchiment et/ou d'éclaircissement dentaire : Mise en conformité avec la règlementation - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Produits-de-blanchiment-et-ou-d-eclaircissement-dentaire-Mise-en-conformite-avec-la-reglementation-Point-d-information
Depuis le 31 octobre 2012, la réglementation européenne des cosmétiques encadre plus étroitement tous les produits de blanchiment dentaire appliqués sur la face externe des dents qui contiennent du peroxyde d'hydrogène. A ce jour coexistent sur le marché des produits de blanchiment et/ou d'éclaircissement des dents ayant le statut cosmétique et de dispositif médical. Aussi, le 9 juillet 2013, l'ANSM a pris une décision de police sanitaire visant à apurer le marché des produits indûment marqués CE en tant que dispositifs médicaux car relevant du cadre juridique des cosmétiques...
2013
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
agents de blanchiment des dents
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
peroxyde d'hydrogène
législation sur les dispositifs médicaux
cosmétiques
avis de vigilance sanitaire

---
N1-VALIDE
L'ANSM impose des précautions d'emploi pour 5 spécialités contenant des phtalates en quantité supérieure au seuil recommandé par l'Agence Européenne - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/L-ANSM-impose-des-precautions-d-emploi-pour-5-specialites-contenant-des-phtalates-en-quantite-superieure-au-seuil-recommande-par-l-Agence-Europeenne-Point-d-information
L'Agence européenne du médicament (EMA) a récemment publié un projet de recommandations pour encadrer l'utilisation des phtalates en tant qu'excipients dans les médicaments[1] . Ces derniers sont autorisés, à défaut de solution alternative, dans des conditions bien définies (durée de traitement, population, rapport bénéfice/risque de l'indication thérapeutique). En attendant le remplacement des phtalates contenus dans ces spécialités pharmaceutiques par d'autres excipients, et par mesure de précaution, l'ANSM recommande aux professionnels de santé : de limiter la dose et la durée de traitement par les spécialités concernées, en l'absence d'alternative thérapeutique d'en déconseiller l'utilisation chez les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes, en cas d'alternative thérapeutique existante (autres spécialités contenant le même principe actif et ne comportant pas de phtalates, ou autres spécialités contenant un principe actif différent mais ayant la même indication thérapeutique)...
2013
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
facteurs socioéconomiques
acides phtaliques
excipients pharmaceutiques
enfant
grossesse
Allaitement naturel
phtalate de dibutyle
recommandation professionnelle
phtalate de diéthyle
acétate phtalate de polyvinyle
hydroxypropyl méthylcellulose phtalate
phtalate d'hypromellose
cellacéfate
acides phtaliques
ACADIONE
ACADIONE 250 mg, comprimé dragéifié
ATRICAN
ATRICAN 250 mg, capsule molle gastro-résistante
PROKINYL
PROKINYL L.P. 15 mg, gélule à libération prolongée
ROWASA 250 mg, comprimé enrobé gastro-résistant
ROWASA
ROWASA 500 mg, comprimé enrobé gastro-résistant
cellulose
polyvinyles
méthylcellulose

---
N1-VALIDE
Valeurs repères d'aide à la gestion pour les particules dans l'air intérieur
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=371
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20130614_valrepgestairespclosparticules.pdf
Les particules de taille inférieure ou égale à 10 µm (PM10) et à 2,5 µm (PM2,5) peuvent être retrouvées dans l'air des locaux du fait de sources intérieures telles que les combustions liées au tabac, à la cuisson des aliments ou au chauffage, de l'utilisation fréquente de l'aspirateur ou de spray, ou encore par transfert de la pollution atmosphérique extérieure. L'éventail des effets sur la santé de ces particules est large, tant à court terme qu'après des expositions de longue durée, et concerne particulièrement les systèmes respiratoire et cardio-vasculaire.
2013
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
recommandation
concentration maximale admissible
Pollution de l'air intérieur

---
N1-VALIDE
Expositions aux niveaux sonores élevés de la musique : recommandations sur les niveaux acceptables
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=378
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20130906_exponivsonoreselevesmusique.pdf
Le HCSP propose des indicateurs de niveau de bruit en vue d'actualiser la réglementation et de garantir la protection des personnes exposées à de la musique amplifiée dans les lieux de loisir (boîtes de nuit, discothèques, salles de spectacle, etc.).
2013
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
exposition environnementale
musique
bruit
recommandation de santé publique
exposition au bruit
exposition au bruit
exposition environnementale
surdité due au bruit
adolescent
enfant

---
N1-VALIDE
Convention Collective des Laboratoires de Biologie Médicale Extra Hospitalier
http://www.convention-labo.com/
false
N
France
français
laboratoires
Tests de chimie clinique
information scientifique et technique
Personnel de laboratoire d'analyses médicales

---
N1-VALIDE
Référentiel d'activités et de compétences des professionnels de niveau V exerçant en SSIAD et en EHPAD
http://www.ars.rhonealpes.sante.fr/Referentiel-d-activites-et-de.164546.0.html
http://www.ars.rhonealpes.sante.fr/fileadmin/RHONE-ALPES/RA/Direc_hand_grand_age/Referentiel_RH/201311_DHGA_Referentiel_activites_et_competences.pdf
Ce document est un recueil structuré d'activités et de compétences réalisées au sein des Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et des Services de soins infirmiers à domicile (SSIAD), aides soignants, aides médico-psychologiques, auxiliaires de vie. Ce référentiel s'inscrit dans une logique d'adaptation à l'évolution des besoins des usagers accueillis au sein des structures cibles.
2013
false
N
ARS Rhône-Alpes
France
français
information scientifique et technique
Infirmiers auxiliaires
auxiliaires de vie
compétence professionnelle
établissements de soins de long séjour
services de soins infirmiers
sujet âgé

---
N1-VALIDE
Référentiel de compétences en santé au travail du réseau de la santé publique du Québec
https://www.inspq.qc.ca/publications/1719
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1719_RefeCompSanteTravSantePublQc.pdf
Le référentiel en santé au travail s'inscrit dans une volonté de changement. Il vise à relever les défis d'actualisation proposés par le Programme national de santé publique (MSSS, 2008) et le Plan stratégique du Réseau de santé publique en santé au travail (MSSS, 2010). Cet outil offre de nombreuses possibilités de développement tant sur les plans organisationnel que professionnel : dotation, élaboration d'un plan concerté de formation, recrutement et évaluation de personnel, gestion de carrière, orientations pour les programmes universitaires, harmonisation des pratiques, etc. Aussi, en décrivant les compétences à partir de situations professionnelles interdisciplinaires du RSPSAT, le référentiel se veut collectif et permet la mise en oeuvre d'un plan global de développement des compétences.
2013
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
santé au travail
information scientifique et technique
compétence professionnelle

---
N1-VALIDE
Directive 2013/59/Euratom du Conseil du 5 décembre 2013 fixant les normes de base relatives à la protection sanitaire contre les dangers résultant de l'exposition aux rayonnements ionisants et abrogeant les directives 89/618/Euratom, 90/641/Euratom, 96/29/Euratom, 97/43/Euratom et 2003/122/Euratom
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2014:013:0001:0073:FR:PDF
La présente directive établit des normes de base uniformes relatives à la protection sanitaire des personnes soumises à une exposition professionnelle ou à des fins médicales ou à une exposition du public contre les dangers résultant des rayonnements ionisants.
2013
false
N
EUR-Lex - L'accès au droit de l'Union européenne
France
français
radioprotection
rayonnement ionisant
exposition environnementale
Lésions radiques
texte juridique
exposition professionnelle
recommandation

---
N1-SUPERVISEE
Les boissons énergisantes : entre menace et banalisation
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1666_BoissonsEnergisantes.pdf
Le marché des boissons énergisantes a connu une croissance phénoménale au cours des dernières années. Devant les bénéfices allégués de ces produits sur les niveaux d’énergie, de vivacité et de performance, les consommateurs y recourent pour diverses raisons et dans une variété d’occasions.
2013
false
true
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
Boissons énergisantes
Boissons énergisantes
Boissons énergisantes
enfant
adolescent
caféine
obésité
Troubles de la veille et du sommeil
caféine
obésité pédiatrique
obésité pédiatrique
rapport
Boissons énergisantes

---
N1-SUPERVISEE
L'étiquetage des statines indiquera le risque d'augmentation du taux de glycémie et de diabète
http://healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2013/16949a-fra.php
Santé Canada informe les Canadiens que l'étiquetage de tous les hypocholestérolémiants (aussi appelés statines) parlera du risque d'augmentation du taux de glycémie et du faible risque accru de diabète chez les patients déjà vulnérables à cette maladie. D'après l'examen des données disponibles, Santé Canada a conclu que les patients présentant des facteurs de risques préexistants de diabète, comme un taux élevé de glycémie ou de triglycérides, de l'obésité ou de l'hypertension, risquaient le plus de souffrir de diabète.
2013
false
true
false
Santé Canada
Canada
anticholestérolémiants
anticholestérolémiants
hyperglycémie
étiquetage de médicament
diabète

---
N1-SUPERVISEE
Obésité - Santé publique et populisme alimentaire
http://www.cepremap.ens.fr/depot/opus/OPUS30.pdf
Les questions alimentaires voient rituellement s’affronter promoteurs de la santé publique et défenseurs du plaisir gustatif. Une telle mise en scène fait l’impasse sur la manière dont les consommateurs concilient habituellement plaisir et santé. En nous intéressant de près à cet arbitrage, nous voulons replacer les consommateurs au centre du débat public, en tant qu’objets mais aussi en tant qu’acteurs des politiques publiques d’alimentation et de santé.
2013
false
true
false
CEPREMAP - CEntre Pour la Recherche EconoMique et ses Applications
France
qualité alimentaire
comportement alimentaire
étiquetage des aliments
politique de santé
santé publique
information scientifique et technique
obésité

---
N1-SUPERVISEE
Pour une accréditation efficace et raisonnable du dosage des IgE spécifiques d'allergènes
http://www.jle.com/fr/revues/abc/e-docs/pour_une_accreditation_efficace_et_raisonnable_du_dosage_des_ige_specifiques_dallergenes_296758/article.phtml
Les laboratoires de biologie français doivent être accrédités conformément à la norme NF/EN/ISO 15189 avant novembre 2016. Les guides techniques d’accréditation ne peuvent s’appliquer en l’état pour le dosage des IgE spécifiques pour plusieurs raisons : plus de 600 allergènes, absence de références internationales et programmes d’évaluation externe de la qualité (EEQ) limités à une dizaine d’allergènes. De plus, la méthode de dosage des IgE spécifiques (marquée CE DM-DIV) est standardisée sur une courbe de calibration unique quel que soit l’allergène.
10.1684/abc.2013.0830
2013
false
true
false
John Libbey Eurotext
France
hypersensibilité immédiate
services de laboratoire d'analyses médicales
agrément
contrôle de qualité
immunoglobuline E
utilisations de produits chimiques à des fins diagnostiques
article de périodique
immunoglobuline E

---
N1-SUPERVISEE
Dispositifs médicaux : règlement d'éxécution relatif à la désignation et au contrôle des organismes notifiés au titre de la directive 90/385/CEE du Conseil concernant les dispositifs médicaux implantables actifs ' Conseil relative aux dispositifs médicaux
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2013:253:0008:0019:FR:PDF
Le progrès technique a entraîné l’apparition de dispositifs et de méthodes de production plus complexes, source de nouvelles difficultés pour les organismes notifiés qui procèdent à des évaluations de la conformité. En raison de cette évolution, la compétence des organismes notifiés et la rigueur dont ceux-ci font preuve atteignent des niveaux différents. En conséquence, il est nécessaire, pour assurer le fonctionnement harmonieux du marché intérieur, d’arrêter une interprétation commune des principaux éléments des critères utilisés pour la désignation d’organismes notifiés, exposés dans les directives 90/385/CEE et 93/42/CEE.
2013
false
true
false
EUR-Lex - L'accès au droit de l'Union européenne
Luxembourg
agrément de dispositif
texte juridique
prothèses et implants
législation sur les dispositifs médicaux

---
N1-SUPERVISEE
Eclairage artificiel au poste de travail
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%2085
Penser l'éclairage artificiel en fonction des situations de travail est essentiel pour garantir un éclairement suffisant et éviter l'inconfort et la fatigue visuelle. Cette fiche a pour objectif de présenter les principes de base pour un éclairage satisfaisant : assurer un éclairement suffisant, éviter l'éblouissement, éviter des contrastes trop importants dans le champ visuel, tenir compte des caractéristiques des opérateurs, assurer un rendu des couleurs compatible avec la tâche à effectuer, intégrer la maintenance dans le choix d'origine.
2013
false
true
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
éclairage
information scientifique et technique
lieu de travail
éclairage

---
N1-SUPERVISEE
Instruction N DGOS/MSIOS/2013/384 du 19 novembre 2013 relative à la publication du guide pour les directeurs des établissements de santé : introduction à la sécurité des Systèmes d'Information en établissements de santé
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2013/11/cir_37655.pdf
Ce guide pratique vise à apporter un éclairage sur les enjeux de la sécurité du système d’information dans un établissement de santé et à exposer aux décideurs quelles sont les bases de la mise en place d’une démarche de sécurité.
2013
false
true
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
sécurité informatique
systèmes d'information sur la santé
systèmes d'information sur la santé
systèmes d'information sur la santé
sécurité informatique
information scientifique et technique
guide
systèmes d'information sur la santé

---
N1-SUPERVISEE
Téléassistance : une norme volontaire fixe des exigences pour améliorer la qualité de service aux personnes fragilisées
http://www.afnor.org/liste-des-actualites/actualites/2013/octobre-2013/teleassistance-une-norme-volontaire-fixe-des-exigences-pour-ameliorer-la-qualite-de-service-aux-personnes-fragilisees
La publication de la norme NF X50-520, d’application volontaire, tire vers le haut tout un secteur en fixant des exigences pour garantir la qualité des prestations de téléassistance, dans le respect de la vie privée et des données personnelles de près de 560 000 personnes fragiles en France.
2013
false
true
false
Groupe AFNOR
France
télémédecine
vie autonome
télémédecine
personnes dépendantes à domicile
sujet âgé
fragilité (signe)
information scientifique et technique
amélioration de la qualité

---
N1-SUPERVISEE
Sites radioélectriques de téléphonie mobile. Conception des sites et des situations de travail associées
exposition profesionnelle
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%206160
La téléphonie cellulaire s'est fortement développée ces dernières années et plusieurs dizaines de milliers de stations de base de téléphonie ont été déployées. Parallèlement, la mise en oeuvre de nouvelles technologies nécessite une évolution régulière du réseau. Dans ce contexte, les risques, déjà bien connus d'accidents du travail et de maladies professionnelles, trouvent une occasion de se renforcer.
2013
false
true
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
exposition professionnelle
accidents du travail
affectation du personnel et organisation du temps de travail
facteurs de risque
travail
Téléphones portables

---
N1-VALIDE
L'organisation du cabinet et la gestion des dossiers médicaux et autres obligations connexes prévues par le Règlement sur la tenue des dossiers, des cabinets ou bureaux des médecins ainsi que des autres effets
Guide d'exercice
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2013-04-01-fr-organisation-des-lieux-et-gestion-des-dossiers-medicaux-en-milieu-extrahospitalier.pdf
tenue du cabinet médical, la constitution et la détention d'un dossier médical, la conservation, l'épuration et la destruction du dossier médical, l'organisation des archives médicales, les registres obligatoires, le recours aux technologies de l'information et de la communication, le changement de lieu de pratique, l'arrêt des activités professionnelles ; 37 pages
2013
false
true
false
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
français
cabinets médicaux
independent practice associations (USA)
Gestion de cabinet médical
Contrôle des formulaires et des dossiers
confidentialité
dossiers médicaux
systèmes informatisés de dossiers médicaux
courrier électronique
retraite
dossiers médicaux
Québec
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Manuel de sécurité biologique pour les laboratoires de la tuberculose
http://apps.who.int/iris/handle/10665/93398
On entend par sécurité biologique au laboratoire la mise en oeuvre d’un ensemble de mesures et de systèmes consistant en règlements administratifs, principes de confinement, pratiques et techniques de laboratoire, équipements de sécurité, préparation aux situations d’urgence et installations dont le but est de permettre au personnel d’un laboratoire de travailler sur des microorganismes infectieux dans de bonnes conditions de sécurité ; il s’agit également d’éviter que le personnel soit involontairement exposé à des microorganismes pathogènes ou qu’il y ait dissémination accidentelle de tels microorganismes.
2013
false
true
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
confinement de risques biologiques
santé au travail
tuberculose
sécurité
laboratoires

---
N1-VALIDE
Règlement (UE) N o 609/2013 du parlement européen et du conseil du 12 juin 2013 concernant les denrées alimentaires destinées aux nourrissons et aux enfants en bas âge, les denrées alimentaires destinées à des fins médicales spéciales et les substituts de la ration journalière totale pour contrôle du poids
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2013:181:0035:0056:FR:PDF
2013
false
N
EUR-Lex - L'accès au droit de l'Union européenne
Luxembourg
Luxembourg
français
aliment du nourrisson au cours de la première année
texte juridique
recommandation
législation sur les aliments
industrie alimentaire

---
N1-VALIDE
Recommandations concernant la mise en place, la gestion, l'utilisation et l'évaluation d'une salle d'accueil des urgences vitales pédiatriques
http://www.sfmu.org/fr/vie-professionnelle/outils-professionnels/referentiels-sfmu
définition, critères d'admission, architecture (localisation accès, structure), équipement, durée de prise en charge, collaboration, ressources humaines, procédures et protocoles, évaluation ; 7 pages
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
Londres
France
français
équipement et fournitures hospitaliers
traitement d'urgence
service hospitalier d'urgences
admission du patient
service hospitalier d'urgences
architecture comme sujet
traitement d'urgence
relations interpersonnelles
service hospitalier d'urgences
service hospitalier d'urgences
enfant
enfant hospitalisé
recommandation

---
N1-VALIDE
Interruption volontaire de grossesse (L')
lignes directrices du Collège des Médecins du Québec
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2012-09-01-fr-interruption-volontaire-de-grossesse.pdf
considérations générales (compétences des médecins et autres intervenants, lieux où les services dIVG sont offerts, évaluation pré-IVG; consentement éclairé, counseling, installation et équipements, surveillance et suivi, prophylaxie antimicrobienne, soulagement de la douleur, examen des débris placentaires, précautions requises en cas d'urgence, tenue de dossier) , intervention lors du premier trimestre (IVG médicale et chirurgicale), intervention lors du deuxième trimestre (techniques opératoires, services cliniques), considérations particulières (l'IVG de 23 semaines et plus, surveillance de l'exercice), conclusion, bibliographie ; 16 pages
2012
true
true
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
français
Gestion de la douleur
Québec
interruption légale de grossesse
interruption légale de grossesse
premier trimestre de grossesse
deuxième trimestre de grossesse
continuité des soins
consentement libre et éclairé
Assistance
placenta
antibioprophylaxie
complications postopératoires
traitement d'urgence
interruption légale de grossesse
interruption légale de grossesse
compétence clinique
recommandation pour la pratique clinique
gestion de la douleur

---
N1-VALIDE
Guide à des Bibliothèques desservant des Patients Hopitalisés, des personnes âgées et handicapées dans des Institutions de long Séjour.
http://www.ifla.org/VII/s9/nd1/Profrep83.pdf
définition, base de ces recommandations, cadre historique, caractéristiques de ces recommandations (but, objectifs, destination, conditions nécessaires, définition des termes), bibliothèques pour malades (mission, objectifs), recommandations générales (clients, organisation, dotation en personnel, budget, collections, programmes et services, automatisation, publicité, ressources extérieures, considérations spécifiques sur les personnes âgées et les handicapés), considérations générales, références ; 56 pages
false
N
IFLA
Pays-Bas
français
recommandation
figure
sujet âgé
personnes handicapées
établissements de soins de long séjour
bibliothèques d'hôpitaux
bibliothèques d'hôpitaux
architecture d'intérieur et mobilier
éclairage
bibliothèques d'hôpitaux
bibliothèques d'hôpitaux
bibliothèques d'hôpitaux
fonds de bibliothèque
services de bibliothèque
automatisation de bibliothèque
publicité comme sujet

---
N1-VALIDE
Circulaire interministérielle DGS/7 C n 2004-540 du 16 novembre 2004 et DGS/SD7C/DDSC/SDDCPR relative à la surveillance des intoxications au monoxyde de carbone et aux mesures à mettre en oeuvre
NOR : SANP0430609C
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2004/04-50/a0503299.htm
schéma du dispositif de surveillance, organisation du dispositif (groupes de travail, déclaration à l'autorité sanitaire, enquête environnementale, enquête médicale, transmission du dossier), éléments de documentation (intoxication par le monoxyde de carbone, épidémiologie, définition de l'intoxication en vue du traitement)
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
recommandation de santé publique
tableau
intoxication au monoxyde de carbone
surveillance de l'environnement
France
intoxication au monoxyde de carbone
intoxication au monoxyde de carbone
surveillance de l'environnement
surveillance de l'environnement
Notification des maladies
intoxication au monoxyde de carbone
valeurs de référence
intoxication au monoxyde de carbone
intoxication au monoxyde de carbone
signes et symptômes
collecte de données
intoxication au monoxyde de carbone
soins aux patients
monoxyde de carbone
intoxication au monoxyde de carbone
hospitalisation
facteurs de risque
morbidité

---
N1-SUPERVISEE
Etat des lieux des contrôles opérés par les autorités sanitaires sur la société poly implant prothèse
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Rapport_complet_PIP_def_01_02_12.pdf
La société Poly Implant Prothèse (PIP) est une entreprise fondée en 1991 par Jean-Claude Mas, spécialisée dans la production de prothèses mammaires internes. Suite à une inspection diligentée dans les locaux de la société PIP du 16 au 18 mars 2010, le directeur général de l’agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) prend une décision de police sanitaire le 29 mars 2010 ayant pour objet la suspension de la mise sur le marché, de la distribution, de l’exportation, et de l’utilisation des implants mammaires pré remplis de gel de silicone.
2012
false
true
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
France
implants mammaires
surveillance post-commercialisation des produits de santé
implants mammaires
Maladie iatrogène
événements indésirables associés aux soins
rapport
implantation de prothèse

---
N1-SUPERVISEE
Éléments techniques sur l'exposition professionnelle aux fibres minérales artificielles
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Éléments+techniques+sur+l'exposition+professionnelle+aux+fibres+minérales+artificielles
Ce guide a pour but de présenter les matrices emplois-expositions spécifiques des fibres minérales artificielles développées par le Département santé travail (DST) de l’Institut de veille sanitaire (InVS) et l’Essat (Équipe associée en santé travail ; InVS-DST/Isped-LSTE ; Bordeaux), et de donner des éléments techniques sur l’exposition professionnelle à ces produits en France de 1945 à 2007 (laines minérales) et de 1960 à 2007 (fibres céramiques réfractaires-FCR).
2012
false
true
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
fibres minérales
fibres minérales
fibres minérales
fibres minérales
France
rapport
exposition professionnelle
fibres minérales

---
N1-SUPERVISEE
Soudage - Ergonomie
http://www.cchst.ca/oshanswers/safety_haz/welding/ergonomics.html
Quelles sont les consignes générales relatives à une bonne position de soudage?, Pouvez-vous décrire un poste de soudage en position debout?, Pouvez-vous décrire un poste de soudage en position assise?, Comment doit-on soulever une bouteille de gaz?, Comment doit-on déplacer une bouteille de gaz?, Que doit-on savoir au sujet de l'éclairage et des couleurs?
2012
false
true
false
CCHST - Centre Canadien d'Hygiène et de Sécurité au Travail
Canada
ingénierie humaine
exposition professionnelle
information scientifique et technique
soudage
ingénierie humaine

---
N1-SUPERVISEE
Soudage - Équipement et vêtements de protection individuelle (ÉPI)
http://www.cchst.ca/oshanswers/safety_haz/welding/ppe.html
Quel type d'ÉPI peut-on utiliser durant les travaux de soudage?, Pourquoi une protection oculaire est-elle importante?, Quel type de protection du visage et des yeux doit-on utiliser durant les travaux de soudage?, Quels sont les éléments constitutifs d'un casque de soudeur ou d'un masque à main?, Quelle autre information doit-on connaître au sujet de la protection oculaire?, Comment choisir la bonne teinte de verre filtrant?, Que devez-vous savoir en vue de choisir la bonne lentille pour votre casque de soudeur?, Peut-on porter des lentilles cornéennes pour le soudage?, Quels sont les moyens de protection de la peau contre le rayonnement produit lors du soudage?, Dans quelles circonstances doit-on utiliser un appareil respiratoire pour le soudage, et comment le choisir?, Quelles exigences s'appliquent aux vêtements de protection?
2012
false
true
false
CCHST - Centre Canadien d'Hygiène et de Sécurité au Travail
Canada
dispositifs de protection
dispositifs de protection
dispositifs de protection
dispositifs de protection
exposition professionnelle
Équipement de protection individuelle
vêtements de protection
information scientifique et technique
soudage

---
N1-SUPERVISEE
Soudage - Ventilation
http://www.cchst.ca/oshanswers/safety_haz/welding/ventilation.html
La ventilation remplit trois fonctions générales : Extraire les contaminants présents dans l'air hors de la zone respiratoire du travailleur, prévenir l'accumulation de gaz ou de vapeurs combustibles ou inflammables, Prévenir une composition de l'atmosphère trop forte ou trop faible en oxygène.
2012
false
true
false
CCHST - Centre Canadien d'Hygiène et de Sécurité au Travail
Canada
ventilation
exposition professionnelle
information scientifique et technique
ventilation
soudage

---
N1-SUPERVISEE
Superficie minimale du poste de travail dans un bureau
http://www.cchst.ca/oshanswers/ergonomics/office/working_space.html
Le travail de bureau comporte une grande variété d'activités physiques et mentales, dont les principales sont souvent effectuées à son poste de travail ou à son bureau. Les documents Réponses SST offrent des renseignements additionnels sur l'ergonomie au bureau.
2012
false
true
false
CCHST - Centre Canadien d'Hygiène et de Sécurité au Travail
Canada
commis de bureau, en général
architecture d'intérieur et mobilier
ingénierie humaine
lieu de travail
information patient et grand public
lieu de travail

---
N1-SUPERVISEE
Amiante - Stratégies de maîtrise des risques en milieu de travail
http://www.cchst.ca/oshanswers/chemicals/asbestos/control.html
Un programme de maîtrise des risques est nécessaire lorsqu'il y a manipulation ou utilisation de matériaux contenant de l'amiante. L'objectif est de prévenir ou de réduire au minimum la mise en suspension de fibres d'amiante dans l'air.
2012
false
true
false
CCHST - Centre Canadien d'Hygiène et de Sécurité au Travail
Canada
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition professionnelle
exposition professionnelle
information patient et grand public
gestion de la sécurité
amiante
lieu de travail

---
N1-SUPERVISEE
Radioprotection des patients
Guide des examens et des procédures - Niveaux de référence diagnostiques
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/Radiologie/DESRADIOLOGIE/MEDIAS/02_2011_P_Roch/Pub_2011_P_Roch/index.htm
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/Radiologie/DESRADIOLOGIE/MEDIAS/01_2012_P_Roch/index.htm
Guide, principe de justification : le guide du bon usage des examens d'imagerie, principe d'optimisation : guide des procédures radiologiques, niveaux de référence diagnostiques, analyse des données relatives à la mise à jour des niveaux de référence diagnostiques en radiologie et en médecine nucléaire.
2012
false
true
false
false
UVP5 (Université Virtuelle Paris 5)
Paris
France
radioprotection
sécurité des patients
radiologie
radioprotection
Radiographie
matériel d'enseignement audio-visuel
radioprotection

---
N1-SUPERVISEE
Tour d'horizon des registres médicaux de Suisse
https://bullmed.ch/fr/article/doi/bms.2012.00725
On ne saurait envisager la médecine d’aujourd’hui sans les registres. Ceux-ci gagnent de plus en plus en importance d’un point de vue socio-économique en raison de l’augmentation des coûts dans le domaine de la santé. Les possibilités d’utilisation des registres sont nombreuses: ils servent d’instruments pour la recherche clinique et épidémiologique, pour la recherche sur les soins et les causes ou pour l’évaluation des structures de soins et des mesures d’assurance qualité ou de prévention.
2012
false
true
false
Bulletin des médecins suisses
Suisse
dossiers médicaux
prestations des soins de santé
prestations des soins de santé
qualité des soins de santé
article de périodique
Suisse

---
N1-SUPERVISEE
Risques biologiques et chimiques encourus par les fossoyeurs
exposition professionnelle
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?ref=RST.TC%20140
Les services de santé au travail s'interrogent sur les risques infectieux encourus par les fossoyeurs lors des exhumations. Cet article évalue les risques en s'appuyant sur une analyse de la littérature, des observations de terrain et des entretiens avec des fossoyeurs, des responsables municipaux de cimetières et des médecins du travail.
2012
false
true
false
RST - Références en Santé au Travail
France
pratique mortuaire
exhumation
exhumation
exhumation
exhumation
maladies professionnelles
maladies transmissibles
information scientifique et technique
exposition professionnelle
produits dangereux

---
N1-SUPERVISEE
L'exposition à des substances chimiques chez les inhalothérapeutes enceintes : impact potentiel sur le déroulement et le résultat de la grossesse
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1519_ExpoSubsChimInhaloEnceinImpacPotenGrossesse.pdf
Objectif : Faire le point sur les substances chimiques auxquelles les inhalothérapeutes enceintes sont exposées et sur leur impact potentiel sur le déroulement et le résultat de la grossesse. Méthode : Dans un premier temps, les données de l’Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec (OPIQ) ont été utilisées pour dresser le portrait de la profession d’inhalothérapeute.
2012
false
true
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
thérapie respiratoire
exposition professionnelle
produits dangereux
femmes qui travaillent
Québec
rapport
grossesse

---
N1-VALIDE
Gestion des déchets d'activités de soins solides dans les centres de soins de santé primaires
guide d'aide à la décision
http://whqlibdoc.who.int/publications/2005/9242592749_fre.pdf
introduction, risques fondamentaux associés à la mauvaise gestion des déchets d'activités de soins, méthode du risque relatif, problèmes importants, paramètres à évaluer avant les choix, scénarios envisagés, remarques, explication des critères et des pratiques indiqués dans les arbres de décision, évaluation des coûts, formation, introduction aux méthodes de traitement (tableau, annexes), bibliographie, liste des figures, abréviations ; 62 pages
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
médecine générale
médecins généralistes
vaccination
déchets médicaux
élimination des déchets médicaux
élimination des déchets médicaux
centres de santé communautaires
prise décision institutionnelle
recommandations comme sujet
pays en voie de développement
Organisation Mondiale de la Santé
exposition professionnelle
population
exposition environnementale
Appréciation des risques
élimination des déchets médicaux
géographie
coûts et analyse des coûts
désinfection
aiguilles
seringues
incinération
monographie
recommandation
tableau
figure
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
La rédaction médicale
http://medecinetropicale.free.fr/cours/redactionmedicale.pdf
Vous devez rédiger votre thèse, ou un mémoire ? Vous souhaitez écrire un article original : ce texte vous intéresse ! Il ne suffit pas de savoir écrire dans une langue pour rédiger correctement un article scientifique, d'où la nécessité d'un enseignement. Les objectifs de la rédaction scientifique, Les différents textes médicaux, Le style, Le titre, Les auteurs, L'introduction, Le matériel et les méthodes, Les résultats, Les figures et les tableaux, La discussion (ou commentaires), Le résumé, Les références, De la préparation d'un manuscrit à la correction des épreuves, Règles typographiques, Fautes les plus fréquentes, Politique de publication.
2012
false
true
false
Médecine tropicale - Diplôme de Médecine Tropicale des Pays de l'Océan Indien
France
publications
dissertations universitaires comme sujet
cours
écriture

---
N1-SUPERVISEE
Forme galénique adaptée et forme galénique adaptable - Adaptable galenic formulations and licensed crushable tablets?
http://www.em-consulte.com/en/article/774542
Alors que la reconnaissance du hors AMM est promulguée, l’altération de la forme galénique, le comprimé écrasé, la gélule ouvrable devra-t-elle rester parmi les pratiques inclassables, les indications hors AMM de la pharmacie ? C’est en effet « un usage de façon non réglementé d’un médicament autorisé ». Avons-nous la possibilité de mieux assurer une pratique régulièrement nécessaire à l’administration des médicaments ? Pouvons-nous limiter la manipulation, la retranscription de tableaux d’administration de formes sèches en dehors de la pharmacie ? [...]
10.1016/j.phclin.2012.10.083
2012
false
true
false
EMconsulte
France
article de périodique
voies d'administration de substances chimiques et des médicaments
agrément de médicaments
formes posologiques

---
N1-VALIDE
Swissmedic
Institut suisse des produits thérapeutiques
http://www.swissmedic.ch/
informations, Swissmedic, tâches-clés, mandat de prestations / contrat de prestations, activités internationales, organisation, contacts, adresses, activité législative et normalisation, données sur les produits thérapeutiques, accès au marché, surveillance du marché, formulaires, publications, liens
false
N
Berne
Suisse
français
allemand
anglais
italien
préparations pharmaceutiques
pharmacie
agrément de médicaments
Suisse
gestion de la sécurité
agence gouvernementale

---
N1-VALIDE
Niveaux de Référence Diagnostiques en radiologie et en médecine nucléaire
http://nrd.irsn.fr/
http://nrd.irsn.org/
fiches de recueil, radiologie classique, scanographie, médecine nucléaire, bilan des données recueillies, infos pratiques, liens
false
N
IRSN - Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire
France
français
radiologie
Dose de rayonnement
radiographie
tomodensitométrie
médecine nucléaire
site institutionnel
questionnaire

---
N1-VALIDE
Société Française des Sciences de la Stérilisation
http://www.sf2s-sterilisation.fr/
Objectifs promouvoir l'information développer les échanges d'informations promouvoir les référentiels permettant d'assurer la Qualité en stérilisation représenter les adhérents de l'A.F.S. auprès des instances nationales et internationales ainsi que dans les congrès ou réunions scientifiques collaborer à l'élaboration des programmes des journées d'études ou des congrès
false
false
false
France
français
désinfection
stérilisation
équipement et fournitures hospitaliers
hygiène
hôpitaux
association professionnels santé

---
N1-VALIDE
Direction des médicaments vétérinaires
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/vet/index_f.html
distribution de médicaments d'urgence, Infofiches et FAQ, Intervenants, Législation et lignes directrices, Limites maximales de résidus (LMR), Participation et consultation du public, Réactions indésirables aux médicaments (RIM), Résistance aux antimicrobiens (RAM), Utilisation de médicaments en dérogation des directives de l'étiquette (UMDDE)
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
anglais
français
médicaments vétérinaires
Canada
agence gouvernementale

---
N1-VALIDE
Guide du conseil et du dépistage du VIH à l' initiative du soignant dans les établissements de santé
http://www.who.int/mediacentre/news/releases/2007/pr24/fr/index.html
nouvelles recommandations pour développer la connaissance du statut sérologique et accroître l'accès au traitement du VIH et à la prévention, nécessité d'adjoindre de nouvelles approches pour développer l'accès, un guide adapté aux différents types d'épidémies et d'établissements de santé, autres recommandations essentielles
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
anglais
français
infections à VIH
Organisation Mondiale de la Santé
Dépistage de masse
hôpitaux
pays en voie de développement
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
recommandation

---
N1-VALIDE
QuaThéDA
Qualité Thérapie Drogue Alcool
http://www.quatheda.ch/
QuaThéDA est un projet de développement de la qualité développé par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) dans le domaine des addictions. Il a pour but d'unifier, autour d'une norme commune (le référentiel modulaire QuaThéDA), l'approche qualité dans l'ensemble des secteurs ambulatoires et résidentiels.
false
N
Berne
Suisse
français
allemand
centres de traitement de la toxicomanie
qualité des soins de santé
troubles liés à une substance
Comportement toxicomaniaque
usagers de drogues
site institutionnel

---
N1-VALIDE
ANSM Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
(anciennement AFSSAPS)
http://www.ansm.sante.fr/syndication/rss
http://www.ansm.sante.fr/
Autorité sanitaire déléguée chargée d'assurer la protection de la santé publique dans le domaine du médicament et du réactif de laboratoire. Elle garantit l'indépendance et la rigueur scientifique de l'évaluation et des contrôles relatifs aux médicaments et aux réactifs de laboratoires
présentation du rôle et des missions de l'agence, actualités et communiqués de presse, annuaire des interlocuteurs, informations pratiques sur les prestations et possibilité d'imprimer des formulaires, guides des publications et documents concernant les activités de l'année 1997 accessibles au format pdf
false
N
Saint-Denis
France
Seine-Saint-Denis
français
formulaire
France
gestion de la sécurité
pharmacie
préparations pharmaceutiques
agrément de médicaments
agence gouvernementale
flux de syndication

---
N1-VALIDE
INIES Base de données française de référence sur les caractéristiques environnementales et sanitaires des produits de construction
http://www.inies.fr/
La base de données INIES est la base de données nationale de référence sur les caractéristiques environnementales et sanitaires des matériaux et produits de construction. INIES met à votre disposition des Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire (FDES) de produits de construction fournies par les fabricants ou syndicats professionnels au format de la norme P01-010. Le fonctionnement de la base INIES est assuré par le conseil de surveillance et le comité technique. Le conseil de surveillance présidé par la Direction générale de L'Urbanisme de L'Habitat et de la Construction veille à l'éthique et à la déontologie de fonctionnement de la base INIES. Le comité technique veille à la collecte et au traitement des données ainsi qu'à l'actualisation du contenu de la base.
false
N
France
français
matériaux de construction
matériaux de construction
polluants environnementaux
exposition environnementale
France
matériaux de construction
base de données

---
N1-SUPERVISEE
Le système de référence et contre référence dans les maternites : SAMU obstétrical ?
Soins Obstétricaux et Néonatal d'Urgence
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/SON/pdf/LE_SYSTEME_DE_REFERENCE_ET_CONTRE_REFERENCEv1.pdf
Introduction, définition des concepts, problématique, éléments de la référence, organisation du système de référence, conclusion.
2012
false
true
false
true
2eme cycle / master
Projet Mère-Enfant Ministère des Affaires Étrangères et Européennes 2008 – 2012 Tous droits réservés
Mère-enfant
France
français
cours
grossesse
prise en charge personnalisée du patient
transport sanitaire
traitement d'urgence
soins infirmiers en néonatalogie
centres de naissance

---
N1-SUPERVISEE
Qualités des soins et pratique pédiatrique en Guinée (Conakry)
Séminaire SHS et éthique en santé - Relation médecin-patient
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/HUM/soigner_les_premiers_ages_de_la_vie/Cours-11/Cours-11_Partie2/Cours_11_partie2_M-DIALLO/index.htm
Données générales, définition de la qualité des soins, facteurs qui influencent la qualité des soins, propositions de solutions.
2012
false
true
false
true
Mère-enfant
France
français
congrès ou conférence
santé publique
établissements de santé
établissements de santé
santé publique
Soins infirmiers en pédiatrie
Guinée
qualité des soins de santé
pédiatrie

---
N1-VALIDE
NABM Nomenclature des Actes de Biologie Médicale - Table Nationale de Biologie
http://www.codage.ext.cnamts.fr/codif/nabm/index_presentation.php?p_site=AMELI
Par code Cette option permet de rechercher par un code acte (exemple : 4208) ou une désignation (exemple : adenovirus). Par chapitre Cette recherche vous permet de consulter l'ensemble des codes actes biologie classés par chapitre (exemple : 6-hématologie). Sur autres critères Cette option permet de chercher les codes actes par date de JO/arrêté (tous les actes dont le Jo est postérieur au 01/01/2003) ou par cotation (exemple : tous les actes cotés B400)
false
N
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
vocabulaire contrôlé
biologie
France
terminologie

---
N1-VALIDE
eQo - Evaluation Qualité Officine
http://www.eqo.fr
Ce site a été réalisé par le Conseil National de l'Ordre des Pharmaciens avec la participation des organisations représentatives de l'ensemble de la profession, de l'inspection de la Pharmacie, de pharmaciens universitaires. Il a été conçu pour accompagner le pharmacien d'officine et son équipe dans leur démarche de qualité auprès des patients.
false
N
France
français
pharmacies
contrôle de qualité
assurance de la qualité des soins de santé
site institutionnel

---
N1-SUPERVISEE
Pharmacovigilance dans les essais cliniques
http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=1177946206132&LANGUE=0
références législatives et réglementaires, définitions, responsabilité de l'investigateur ... du promoteur ; déclarations à l'AFSSAPS, compétence, déclaration immédiate, soumission électronique, codage MedDRA, ce qui ne doit pas être rapporté, essais en INSU ; rapport annuel de sécurité (RAS) ; déclaration aux CPP ; rôle de l'AFSSAPS et des CPP, application de la nouvelle réglementation ; non daté
false
N
2eme cycle / master
Université de Rouen, Faculté de Médecine-Pharmacie
Rouen
France
français
surveillance post-commercialisation des produits de santé
essais cliniques comme sujet
recherche
essais cliniques comme sujet
essais cliniques comme sujet
cours

---
N1-VALIDE
Portail substances chimiques
https://substances.ineris.fr/
Au travers de ce portail substances chimiques, l'INERIS retransmet l'expertise acquise sur les substances chimiques au cours de ses travaux d'études et recherches. Le portail substances chimiques de l'INERIS fournit des grandeurs caracteristiques sur les substances chimiques dans les domaines suivants: Ecotoxicologie, Toxicologie, Données Technico-économiques. L'accès à ces informations est libre de droit et s'effectue au travers d'un moteur de recherche sur le nom de la substance ou son numero CAS...
false
false
N
false
INERIS
Verneuil-en-Halatte
France
français
toxicologie
écotoxicologie
rejet de substances chimiques dangereuses
produits dangereux
produits chimiques inorganiques
composés chimiques organiques
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
guide ressources
base de données
bases de données chimiques

---
N1-VALIDE
EUROGIP - Comprendre les risques professionnels en Europe
http://www.eurogip.fr/
EUROGIP est un organisme créé en 1991 par la Branche - accidents du travail - maladies professionnelles” (AT-MP) de la Sécurité sociale française. Ses activités se concentrent sur les aspects européens de l'assurance et de la prévention des AT-MP ; Normabase, dans sa partie publique, permet d'accéder à l'état d'avancement des projets de normes relatives à la santé et sécurité au travail au plan international, européen ou français ainsi qu'aux fiches (réalisées par Eurogip) qui analysent des normes « machines » du point de vue de la prévention. La partie privée est plus particulièrement réservée aux experts « normalisation » du Réseau Prévention
false
N
Paris
France
Paris
français
accidents du travail
maladies professionnelles
Europe
assurance
médecine du travail
exposition professionnelle à des facteurs de risque
exposition professionnelle
exposition professionnelle
site institutionnel
association
base de données

---
N1-VALIDE
Arrêté du 24 octobre 2011 relatif aux niveaux de référence diagnostiques en radiologie et en médecine nucléaire
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025145375&dateTexte=&categorieLien=id
Le présent arrêté fixe, pour les examens exposant aux rayonnements ionisants les plus courants ou les plus irradiants, les niveaux de référence diagnostiques prévus à l'article R. 1333-68 du code de la santé publique. Au sens du présent arrêté, les niveaux de référence diagnostiques sont, pour la radiologie, des valeurs des grandeurs dosimétriques définies dans l'annexe 1 et, pour la médecine nucléaire, des activités administrées
2012
false
N
France
français
texte juridique
radiologie
médecine nucléaire
normes de référence
dosimétrie en radiothérapie

---
N1-VALIDE
Portail BIOLOINC.fr
http://www.bioloinc.fr/
« Logical Observation Identifiers Names & Codes » (LOINC) est une terminologie de référence internationale pour le codage des résultats de biologie. Elle permet le codage des analyses élémentaires de biologie pour l'expression des résultats dans un contenu médical dématérialisé en France. La nomenclature LOINC concernant le périmètre de la biologie sera progressivement traduite et éditée dans les jeux de valeurs mis à disposition par l'ASIP Santé.
false
false
false
France
français
biologie
vocabulaire contrôlé
terminologie

---
N1-VALIDE
Rappel des règles relatives à l'utilisation dans les produits cosmétiques de substances classées cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction
Règlement (CE) n 1223/2009 du Parlement européen et du Conseil du 30 novembre 2009 relatif aux produits cosmétiques - article 15
http://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/1fcccad1caa22904f4bb2a35ab72741d.pdf
http://ansm.sante.fr/content/download/41802/543722/version/1/file/Avis-CMR-2012.pdf
Le règlement (CE) n 1223/2009 du Parlement européen et du Conseil du 30 novembre 2009 relatif aux produits cosmétiques entrera en application le 11 juillet 2013, à l'exception de certains de ses articles. Ainsi, sont d'ores et déjà entrés en application depuis le 1er décembre 2010, l'article 15, paragraphes 1 et 2 ainsi que les articles 14, 31 et 32 dans la mesure où ils sont nécessaires pour l'application de l'article 15 paragraphes 1 et 2. L'article 15 prévoit l'interdiction de l'utilisation dans les produits cosmétiques des substances classées cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction ainsi que les conditions de dérogation à l'interdiction d'utilisation de telles substances. A cet égard, et au vu des réponses apportées par la Commission européenne à certains points soulevés par les autorités françaises, l'Ansm rappelle aux opérateurs industriels les règles prévues par l'article 15 du règlement précité...
2012
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
texte juridique
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
cosmétiques
cosmétologie
cancérogènes
mutagènes
reproduction
toxiques
cosmétiques

---
N1-SUPERVISEE
Décision du 14 juin 2012 portant retrait et interdiction de la fabrication, de l'importation, de l'exportation, de la distribution en gros, de la mise sur le marché à titre gratuit ou onéreux, de la détention en vue de la vente ou de la distribution à titre gratuit et de l'utilisation de produits cosmétiques contenant la substance chloroacetamide
http://ansm.sante.fr/content/download/41931/545388/version/1/file/dps-120625-Chloroacetamide-du-14062012.pdf
Considérant que l'utilisation du chloroacetamide dans les produits cosmétiques est susceptible de nuire à la fertilité et que sa présence dans les produits cosmétiques est donc susceptible de présenter un danger grave pour la santé humaine au sens de l'article L.5312-1 du code de la santé publique...
2012
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de vigilance sanitaire
chloroacétamide
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
cosmétiques
fécondité
commerce
acétamides

---
N1-VALIDE
Transfusion de plasma thérapeutique : Produits, indications - Actualisation 2012 des recommandations - Point d'info
http://ansm.sante.fr/content/download/42113/547716/version/1/file/Reco-Plasma+-072012.pdf
http://sfar.org/transfusion-de-plasma-therapeutique-produits-indications/
Cette actualisation fait le point sur l'évolution des données scientifiques et des indications cliniques acquises dans ce domaine, dans un contexte de réévaluation du bénéfice-risque de la préparation de la technique de viro-atténuation par le bleu de méthylène, définitivement retirée du marché français en mars 2012. L'analyse des pratiques a montré que l'emploi du plasma restait trop large, fréquemment inadapté et inutile, avec le risque de ses effets indésirables sans le bénéfice de son avantage clinique...
2012
false
true
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
antivitamines K
recommandation pour la pratique clinique
Contre-indications aux procédures
événements indésirables associés aux soins
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K
plasma sanguin
transfusion de composants du sang
transfusion de composants du sang
transfusion de composants du sang
adulte
enfant
nourrisson
nouveau-né
antidotes
antivitamines K
mauvais usage des médicaments prescrits
Surdosage en antivitamine K
transfusion de composants du sang
transfusion de composants du sang
indènes
4-Hydroxycoumarines

---
N1-VALIDE
Guide de conditionnement des organes et des échantillons biologiques
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/2012_guide_conditionnement_organes.pdf
Les standards qui suivent s'appliquent au conditionnement de tous les organes et des échantillons biologiques : sang, ganglions et rate du donneur.
2012
false
N
Agence de la Biomédecine
France
français
acquisition d'organes et de tissus
prélèvement d'organes et de tissus
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Codex Alimentarius
http://www.fao.org/fao-who-codexalimentarius/about-codex/fr/
La Commission du Codex Alimentarius, créée en 1963 par la FAO et l'OMS, met au point des normes alimentaires, des lignes directrices et des codes d'usages internationaux et harmonisés visant à protéger la santé des consommateurs et à assurer des pratiques loyales dans le commerce des aliments. Elle encourage aussi la coordination de tous les travaux relatifs aux normes alimentaires entrepris par des organisations gouvernementales et non gouvernementales.
false
false
false
false
Italie
français
sciences de la nutrition
aliments et boissons
Sécurité des aliments
industrie alimentaire
recommandation de santé publique
organisme

---
N1-VALIDE
Directives pour l'emploi des allégations relatives à la nutrition et à la santé
http://www.codexalimentarius.org/download/standards/351/CXG_023f.pdf
Les présentes directives portent sur l'emploi des allégations relatives à la nutrition et à la santé dans l'étiquetage des denrées alimentaires et, lorsque cela est exigé par les autorités compétentes, dans la publicité
2012
false
N
Codex Alimentarius
Italie
français
recommandation de santé publique
étiquetage des aliments

---
N1-VALIDE
Arrêté du 16 novembre 2012 modifiant l'arrêté du 8 novembre 2012 fixant les référentiels d'activités et de compétences pour exercer le rôle et les missions du gestionnaire de cas dans les maisons pour l'autonomie et l'intégration des malades d'Alzheimer
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026657984&dateTexte=&categorieLien=id
2012
false
N
Legifrance
France
français
maladie d'Alzheimer
texte juridique
recommandation
prise en charge personnalisée du patient

---
N1-VALIDE
Recommandations relatives au transport des produits de santé sous température dirigée (5 C /- 3 C)
http://www.ordre.pharmacien.fr/Communications/Rapports-Publications-ordinales/Recommandations-relatives-au-transport-des-produits-de-sante
...Il a donc paru nécessaire à l'Ordre national des pharmaciens de formaliser à destination des partenaires transporteurs, une vision à la fois précise et homogène des contraintes technico-réglementaires des établissements pharmaceutiques dans ce domaine afin d'améliorer la qualité de ces opérations de transport et le niveau de respect de ces exigences...
2012
false
N
Ordre National des Pharmaciens
France
français
recommandation professionnelle
réfrigération
transports
vaccins
législation pharmaceutique
véhicules motorisés
responsabilité légale
préparations pharmaceutiques

---
N1-VALIDE
Recommandations du groupe « Radiopharmaceutiques » de la SFMN concernant les préparations radiopharmaceutiques réalisées en système clos
http://www.sfmn.org/images/pdf/GroupesDeTravail/GT_Radiopharmaceutique/GT_Radiopharmaceutique_Recommandations_SAS_Enceintes2012.pdf
Les étapes de préparation aseptique en système clos sont conduites dans des enceintes blindées, ventilées en dépression, et placées dans un environnement contrôlé au minimum de classe D et équipées de sas pour l'entrée du matériel et des produits. Ces enceintes sont adaptées aux activités, aux types et à l'énergie des rayonnements émis par les radionucléides utilisés, et pourvues de dispositifs de filtration...
2012
false
false
N
false
SFMN - Société Française de Médecine Nucléaire et lmagerie Moléculaire
France
français
radiopharmaceutiques
préparation de médicament
Contamination de médicament
environnement contrôlé
surveillance de l'environnement
asepsie
recommandation professionnelle
préparation de médicament

---
N1-SUPERVISEE
Fiches pratiques pour la délivrance des moyens de substitution à la toxicomanie en officine
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/Concours/2012_Besancon_Schaeffer_Muyard_TraitementsSubstitutifs/co/Schaeffer_Muyard_Besancon_web.html
Les traitements de substitution, dont la mise en place a été très progressive en France, ne sont qu'une des modalités de prise en charge et de traitement des personnes pharmaco-dépendantes aux opiacés. Dans cette fiche synthétique sont présentés les différents produits de substitution délivrés à l'officine, une fiche d'aide pratique lors de la dispensation ainsi que des conseils aux patients lors de la délivrance.
2012
true
true
false
true
Licence Creative Commons - Attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage dans les mêmes conditions (BY NC SA)
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
troubles liés aux opiacés
enseignement pharmacie
traitement de substitution aux opiacés
information patient et grand public
toxicologie
stupéfiants
Exécution d'ordonnances
matériel enseignement

---
N1-VALIDE
ProdHyBase
base de données des produits d'hygiène hospitalière
http://prodhybase.chu-lyon.fr/
Répertorie les désinfectants en médecine humaine, les produits pour les mains et matériels associés commercialisés en France dans les secteurs hospitalier et dentaire.
possibilité de recherche par produits (nom, usage, composition générale et principes actifs) et par fournisseurs (nom, produit) ; informations sur les principales normes AFNOR pour chaque désinfectant
false
N
HCL - Hospices Civils de Lyon
Lyon
France
français
hygiène
infection croisée
équipement et fournitures hospitaliers
désinfectants
désinfection
France
désinfectants
anti-infectieux locaux
désinfectants
anti-infectieux locaux
anti-infectieux locaux
désinfection des mains
base de données

---
N1-VALIDE
Eaux de baignade
http://baignades.sante.gouv.fr/baignades/editorial/fr/accueil.html
organisation du contrôle sanitaire des eaux de baignade, classement et résultats d'analyse, accès au rapport de synthèse national de l'année précédente, conseils et recommandations, réglementation, adresses utiles
false
true
false
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
rapport
recommandation de santé publique
contrôle de qualité
plage pour la baignade
plage pour la baignade
pollution de l'eau
eau de mer
surveillance de l'environnement
France

---
N1-VALIDE
Rapport du groupe de travail permanent sur la sécurité des transports des enfants portant sur les années scolaires 1999-2000 et 2000-2001
https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/024000565.pdf
bilan des années scolaires 1999-2000 et 2000-2001 (données générales, analyse statistique des accidents), travaux du CNT en matière de sécurité des transports d'enfants, évolution des questions de sécurité (dispositions législatives, réglementaires et conventionnelles, initiatives et évènements au niveau national) ; 133 pages
false
N
La Documentation Française
Paris
France
français
médecine des voyages
transports
enfant
établissements scolaires
prévention des accidents
Accidents de la route
mesures de sécurité
Accidents de la route
mesures de sécurité
France
Europe
mesures de sécurité
activités de loisirs
dispositifs de protection
Accidents d'aviation
aviation
voies ferrées
navires
véhicules motorisés
transports
transports
contrôle social formel
voyage
coûts et analyse des coûts
recommandation de santé publique
rapport

---
N1-SUPERVISEE
Hygiène individuelle et collective
UE Santé publique
http://campus.cerimes.fr/maieutique/UE-sante-publique/hygiene_ind/site/html/cours.pdf
http://campus.cerimes.fr/maieutique/UE-sante-publique/hygiene_ind/site/html/1.html
http://campus.cerimes.fr/maieutique/UE-sante-publique/hygiene_ind/site/html/index.html
Historique, principes, l'hygiene de vie
2011
true
N
true
UMVF - Campus de Maïeutique francophone
France
français
cours
hygiène
hygiène
hygiène

---
N1-SUPERVISEE
Comment soumettre et valoriser un article?
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/Radiologie/DESRADIOLOGIE/MEDIASRECHERCHE/Pub_03_2011_P_Soyer/index.htm
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/Radiologie/DESRADIOLOGIE/MEDIASRECHERCHE/Pub_CERF_03_12_P_SOYER/index.htm
Les buts de la publications; Les obstacles; Les solutions; IRB-Consentement; Cas cliniques; Auteurs; Choix des auteurs; Avant de soumettre; Le choix de la revue; Le secrétariat de rédaction; Où publier?; Soumettre; Les différentes parties; Références; Les figures; Soumettre; Comité de lecture, comment les papiers sont-ils évalués; Valoriser sa recherche: impact factor, H index, Score SIGAPS; Conclusion
2011
false
true
false
false
3eme cycle / doctorat
UVP5 (Université Virtuelle Paris 5)
France
recherche biomédicale
Rédaction médicale
évaluation de la recherche par les pairs
publications
Publications en série relatives à la médecine et à la santé
matériel d'enseignement audio-visuel

---
N1-VALIDE
Directives relatives aux examens médicaux des gens de mer
http://www.ilo.org/sector/Resources/codes-of-practice-and-guidelines/WCMS_174795/lang--fr/index.htm
http://www.ilo.org/wcmsp5/groups/public/---ed_dialogue/---sector/documents/publication/wcms_174795.pdf
Ces directives aideront les médecins praticiens, les armateurs, les organismes représentatifs des gens de mer, les gens de mer eux-mêmes ainsi que les autres personnes concernées par la conduite des examens médicaux d'aptitude de ceux qui veulent devenir marins et de ceux qui le sont déjà.
2011
false
false
OIT - Organisation Internationale du Travail
Suisse
français
médecine navale
recommandation professionnelle
métiers de la voie d'eau
évaluation de la capacité de travail
médecine du travail

---
N1-VALIDE
Manuel pour l'inspection des navires et la délivrance des certificats sanitaires de navire
http://www.who.int/ihr/publications/handbook_ships_inspection/fr/
http://whqlibdoc.who.int/publications/2011/9789242548198_fre.pdf
Ce manuel a pour objectif d'être utilisé comme matériel de référence à l'attention des responsables des autorités portuaires, des régulateurs, des exploitants de navires et de toutes les autres autorités compétentes en charge de la mise en application du RSI (2005) dans les ports et à bord des navires. Le manuel se base sur les dispositions du RSI (2005) concernant l'inspection des bateaux et la délivrance des CSN. Celles-ci fournissent des indications quant à la préparation et la mise en oeuvre de l'inspection, les informations à renseigner concernant les certificats et la mise en application des mesures de santé publique entrant dans le champ d'application du RSI (2005)
2011
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
délivrance de titres et certificats
Certificat médical
médecine navale
recommandation de santé publique
navires
piscines
déchets
eau de boisson
eaux usées
Cuisine (activité)
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Compteurs intelligents
http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/iyh-vsv/prod/meters-compteurs-fra.php
Depuis quelques années, les services publics de plusieurs provinces ont entrepris d'installer des compteurs intelligents sans fil dans les entreprises et les résidences. Certaines personnes s'inquiètent des effets possibles sur la santé de l'exposition à Le lien suivant vous amène à un autre site Web l'énergie radiofréquence (RF) émanant de ces appareils.
2011
false
true
false
Santé Canada
Canada
technologie sans fil
champs électromagnétiques
Ondes hertziennes
Canada
exposition environnementale
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Santé et logement : comment accompagner la Martinique et la Guyane ?
http://www.senat.fr/notice-rapport/2010/r10-764-notice.html
Une absurdité : l'application outre-mer de normes prévues pour la métropole; le plan santé outre-mer : un espoir déçu ?; la Martinique : accompagner le territoire et ses acteurs, la Guyane : prendre la mesure de l'effort à fournir.
2011
false
true
false
Le Sénat
France
Guyane française
programmes nationaux de santé
accessibilité des services de santé
facteurs socioéconomiques
rapport
Martinique
logement

---
N1-SUPERVISEE
Véhicules industriels équipés au gaz naturel. Mesures de prévention contre le risque explosion
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%206090
L'exploitation d'un parc de véhicules équipés au gaz naturel (GNV) est une activité dans laquelle le risque d'explosion est susceptible de se présenter du fait de la présence permanente d'un gaz combustible et de son stockage sous pression élevée de 20 MPa (200 bars). La mise en place des moyens de prévention et des mesures de protection est nécessaire et requiert une étude approfondie qui, outre la prise en compte du GNV sous pression élevée, se penchera sur la présence éventuelle de sources d'inflammation.
2011
false
true
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
véhicules motorisés
gaz naturel
exposition professionnelle
gestion de la sécurité
information scientifique et technique
explosions
gaz naturel

---
N1-SUPERVISEE
Arrêté du 6 avril 2011 relatif au management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse et aux médicaments dans les établissements de santé
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000023865866&dateTexte=&categorieLien=id
2011
false
true
false
Legifrance
France
traitement médicamenteux
qualité des soins de santé
texte juridique

---
N1-SUPERVISEE
Travail et lombalgie. Du facteur de risque au facteur de soin
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206087
Mal de dos, douleur, gêne, lourdeur, raideur, lumbago ou sciatique : autant de termes pour évoquer les lombalgies ! Mal du siècle au XXIè comme au XXè siècle, ce qualifiant, largement usurpé, fait pourtant régulièrement la une de nombreux médias. Est-ce un mal incontournable ? Peut-être. Mais d'une part les messages diffusés alourdissent exagérément les conséquences de ces douleurs et d'autre part les actions de prévention menées jusqu'à maintenant n'ont pas abouti à une baisse de la fréquence des lombalgies ni de la durée des arrêts de travail.
2011
false
true
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
lombalgie
lombalgie
lombalgie
exposition professionnelle
lombalgie
information scientifique et technique
facteurs de risque
travail
lombalgie

---
N1-SUPERVISEE
La qualité radiologique de l'eau du robinet en France : 2008-2009
https://www.vie-publique.fr/sites/default/files/rapport/pdf/114000161.pdf
L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), la Direction générale de la santé (DGS) et l'Institut de radio