Libellé préféré : prévention et contrôle;

Définition CISMeF : (C, F3) /prevention & control /prev ou /PC s'applique aux maladies pour l'augmentation de la résistance humaine ou animale aux affectations (par immunisation par exemple), le contrôle des agents transmissibles, la prévention et le contrôle des risques environnementaux et des facteurs sociaux induisant une pathologie. Il comprend les mesures préventives prises dans des cas isolés.;

Acronyme CISMeF : PC;

Synonyme CISMeF : prévention; mesures préventives; traitement préventif; prophylaxie; contrôle; traitement prophylactique;

Synonyme MeSH : pc;

Abréviation : PC;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

(C, F3) /prevention & control /prev ou /PC s'applique aux maladies pour l'augmentation de la résistance humaine ou animale aux affectations (par immunisation par exemple), le contrôle des agents transmissibles, la prévention et le contrôle des risques environnementaux et des facteurs sociaux induisant une pathologie. Il comprend les mesures préventives prises dans des cas isolés.

N1-SUPERVISEE
Guide de surveillance biologique de l'exposition
Stratégie de prélèvement et interprétation des résultats (8ᵉ édition)
https://www.irsst.qc.ca/publications-et-outils/publication/i/336/n/surveillance-biologique
Ce document est destiné aux intervenants québécois oeuvrant dans le domaine de la santé au travail. Il vise à diffuser l’information requise relativement aux fondements théoriques de la surveillance biologique de l’exposition (SBE) et à l’interprétation des résultats d’analyse. Divers concepts théoriques entourant l’utilisation de la SBE sont décrits et une démarche stratégique pour l’utilisation des données y est présentée. Cette démarche tient compte des différents objectifs d’intervention en milieu de travail, de la variabilité biologique et de plusieurs autres déterminants associés à la substance, aux paramètres biologiques et à la nature des expositions.
2019
false
true
false
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
surveillance de l'environnement
surveillance de l'environnement
surveillance de l'environnement
exposition professionnelle
exposition professionnelle
rapport
surveillance de l'environnement

---
N2-AUTOINDEXEE
Obstacles aux interventions cliniques liées à l’activité physique dans le traitement des maladies cardiométaboliques
http://www.cfp.ca/content/65/3/e79
Les statines sont devenues la pierre angulaire pharmacologique sur laquelle reposent la prévention et le traitement des maladies cardiovasculaires (MCV). Par ailleurs, selon des études d’envergure sur les statines, il est évident qu’une réduction maximale des niveaux de cholestérol à lipoprotéines de basse densité (C-LDL) n’empêche pas 2 incidents cardiovasculaires sur 3 de se produire1. Ces incidents représentent le fameux risque résiduel après une thérapie optimisée aux statines. Les tentatives visant à réduire davantage les niveaux de C-LDL chez les patients souffrant d’une MCV établie à l’aide de statines à forte dose2 en ajoutant de l’ézétimibe3 ou en ajoutant des inhibiteurs de la proprotéine convertase subtilisine/kexine de type 94,5 se sont toutes traduites par une modeste réduction absolue additionnelle de 1 à 2 % sur une période de 2 à 6 ans. Aucune de ces études sur l’intensification du traitement n’a démontré de réduction dans la mortalité toutes causes confondues.
2019
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
maladies cardiovasculaires
maladies métaboliques
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
maladies cardiovasculaires
article de périodique
Maladies
Maladie
Physique
maladie
Activités cliniques
Maladie
Physique
activité motrice

---
N1-VALIDE
Guide de prévention des infections dans les résidences privées pour aînés
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000056/
Ce guide s’adresse aux exploitants des résidences et à leur personnel ainsi qu'aux intervenants du réseau de la santé qui œuvrent auprès de ces résidences. Le guide contient des recommandations adaptées à ces milieux de vie et des outils pour prévenir la transmission des infections dans les résidences. Ce guide est constitué de trois sections principales soit : les principes et pratiques de bases en prévention des infections (hygiène des mains, équipement de protection personnelle, hygiène personnelle des résidents, préparation des repas, vaccination, etc.); les mesures spécifiques à appliquer pour les infections rencontrées fréquemment dans ces milieux y compris les situations d'éclosions (par exemple le Clostridium difficile ou la grippe) ; des outils, en annexe, pour faciliter la prévention des infections. Tous ont un rôle à jouer dans la prévention des infections dans les résidences privées pour aînés et parfois des gestes aussi simples que l'hygiène des mains peuvent faire une différence.
2019
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
Prévention des infections
établissements de soins de long séjour
sujet âgé
transmission de maladie infectieuse
gale
infections à enterobacteriaceae
gastroentérite
grippe humaine
pédiculoses
punaises des lits
infections à staphylocoques
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
zona
désinfection des mains
recommandation de santé publique
Entérocoques résistants à la vancomycine

---
N3-AUTOINDEXEE
Anticancéreux hautement et modérément émétisants : place du rolapitant, un nouvel anti-NK-1, dans la prise en charge des nausées et vomissements chimio-induits
https://www.jle.com/fr/revues/jpc/e-docs/anticancereux_hautement_et_moderement_emetisants_place_du_rolapitant_un_nouvel_anti_nk_1_dans_la_prise_en_charge_des_nausees_et_vomissements_chimio_induits_313487/article.phtml
Objectif : Présenter le rolapitant et l’inscrire dans la pratique clinique des pharmaciens. Résultats : Trois études cliniques de phase-III démontrent l’efficacité et la bonne tolérance du rolapitant, anti-NK1 hautement spécifique, notamment sur les NVCI retardés, grâce à sa demi-vie de 7 jours, après prise orale unique de 180 mg...
10.1684/jpc.2018.0399
2019
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
résumé ou synthèse en français
rolapitant
nausée
nausée
vomissement
vomissement
antinéoplasiques
antagonistes du récepteur de la neurokinine-1
spiranes

---
N2-AUTOINDEXEE
Insuline dégludec
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Insuline-degludec
Trois supports d’éducation sensibilisent aux risques d’erreurs médicamenteuses. Ils décrivent les principales différences entre les emballages et les dispositifs d’injection de Tresiba 100 unités/ml et Tresiba 200 unités/ml, afin de réduire le risque de confusions accidentelles entre les 2 concentrations de Tresiba...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gestion du risque
insuline dégludec
Erreurs de médication
information scientifique et technique
TRESIBA
TRESIBA 100 unités/ml, solution injectable en cartouche
TRESIBA 200 unités/ml, solution injectable en stylo prérempli
injections sous-cutanées
comportement de réduction des risques
insuline
insuline
Réduction des risques
Appréciation des risques
insuline dégludec
Mesures
poids et mesures
insuline à longue durée d'action
insuline à longue durée d'action

---
N2-AUTOINDEXEE
Insuline glargine
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Insuline-glargine
guide destiné aux professionnels de santé pour rappeler les informations importantes concernant la posologie lors de la transition entre Toujeo 300 unités/mL et une insuline de concentration différente. Guide pour le patient et/ou son entourage, à remettre lors de la transition entre l’insuline glargine 100 unités/mL et Toujeo (insuline glargine 300 unités/mL) pour réduire les risques d’erreurs médicamenteuses...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Insuline glargine
TOUJEO
TOUJEO 300 unités/ml, solution injectable en stylo prérempli
Erreurs de médication
gestion du risque
A10AE04 - insuline glargine
Appréciation des risques
comportement de réduction des risques
Mesures
Réduction des risques
Insuline glargine
insuline
insuline glargine
poids et mesures

---
N1-SUPERVISEE
Les addictions au tabac et à l’alcool
https://www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Avis/2019/2019_02_addictions.pdf
https://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/194000037-les-addictions-au-tabac-et-a-l-alcool
Le tabagisme et la consommation nocive d’alcool représentent respectivement les première et deuxième causes de mortalité évitable. Le tabac provoque chaque année la mort de plus de 73 000 personnes. Il est la première cause de mortalité par cancer, il contribue à la survenue de maladies respiratoires, il accroît les risques de maladies cardio-vasculaires précoces et d’hypertension artérielle. L’alcool est quant à lui responsable de 49 000 décès par an. Il est la première cause de mortalité prématurée, la première cause de mortalité chez les 18-25 ans. Un enfant nait chaque jour avec une conséquence de l‘exposition parentale à l’alcool. Il est l’un des premiers motifs d’hospitalisation. Il contribue à l’insécurité routière et aux actes de violences. Il est enfin, pour les proches et les familles, une épreuve quotidienne, sociale et psychologique. La section des affaires sociales et de la santé a travaillé sur le sujet en partenariat avec la Cour des comptes et partage le constat qu'elle a formulé dans différents travaux d’une absence de cohérence, de continuité et de suivi des politiques publiques. Les préconisations du projet d'avis s'articulent autour de 3 axes : fonder les politiques sur la realite des dommages ; créer les conditions d’une rencontre precoce avec le soin ; proposer des réponses adaptées a la diversité des besoins et des parcours de vie.
2019
false
false
false
CESE - Conseil Economique, social et environnemental
La Documentation Française
France
recommandation de santé publique
politique de santé
troubles liés à l'alcool
trouble lié au tabagisme
comportement en matière de santé
Comportement toxicomaniaque
alcoolisme

---
N1-VALIDE
Rivastigmine
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Rivastigmine
carnet patient : il comporte les instructions d'utilisation et un tableau de suivi du traitement pour réduire le risque de mésusage et d’erreurs de dose (surdosage et effets indésirables graves, liés notamment à l’oubli du retrait de l’ancien dispositif transdermique au moment d’appliquer le nouveau, ou à l’utilisation simultanée de plusieurs dispositifs transdermiques)...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
recommandation patients
gestion du risque
Rivastigmine
N06DA03 - rivastigmine
EXELON
EXELON 4,6 mg/24 h, dispositif transdermique
EXELON 9,5 mg/24 h, dispositif transdermique
patch transdermique
administration par voie cutanée
RIVASTIGMINE ARROW 4,6 mg/24 heures, dispositif transdermique
RIVASTIGMINE ARROW 9,5 mg/24 heures, dispositif transdermique
RIVASTIGMINE BIOGARAN 4,6 mg/24 h, dispositif transdermique
RIVASTIGMINE BIOGARAN 9,5 mg/24 h, dispositif transdermique
RIVASTIGMINE EG 4,6 mg/24 h, dispositif transdermique
RIVASTIGMINE EG 9,5 mg/24 h, dispositif transdermique
RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 4,6 mg/24 heures, dispositif transdermique
RIVASTIGMINE MYLAN PHARMA 9,5 mg/24 heures, dispositif transdermique
RIVASTIGMINE SANDOZ 4,6 mg/24h, dispositif transdermique
RIVASTIGMINE SANDOZ 9,5 mg/24h, dispositif transdermique
RIVASTIGMINE TEVA 4,6 mg/24 h, dispositif transdermique
RIVASTIGMINE TEVA 9,5 mg/24 h, dispositif transdermique
RIVASTIGMINE ZENTIVA 4,6 mg/24 heures, dispositif transdermique
RIVASTIGMINE ZENTIVA 9,5 mg/24 heures, dispositif transdermique
mauvais usage des médicaments prescrits
surdose
Erreurs de médication

---
N1-SUPERVISEE
Place du vaccin Dengvaxia dans la stratégie de lutte contre la dengue dans les départements français d'Outre-mer- L'île de La Réunion
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2902751/fr/place-du-vaccin-dengvaxia-dans-la-strategie-de-lutte-contre-la-dengue-dans-les-departements-francais-d-outre-mer-l-ile-de-la-reunion
La HAS constate que La Réunion ne peut être considérée en l’état actuel des données épidémiologiques comme une zone d’endémie élevée de dengue. Les restrictions d'utilisation du vaccin définies dans l'AMM et le RCP impliquent que Dengvaxia ne peut être utilisé actuellement à La Réunion, quel que soit le statut sérologique ou la preuve documentée d'une infection antérieure à la dengue. Par ailleurs, les incertitudes actuelles sur les performances des tests de sérodiagnostic disponibles dans un contexte de diagnostic rétrospectif de l’infection par le virus de la dengue et le niveau de séroprévalence de la dengue dans ce département conduisent à s’interroger sur la capacité à mettre en œuvre une stratégie de dépistage pré-vaccinal efficace permettant de ne proposer la vaccination qu’aux personnes ayant un antécédent d’infection par le virus de la dengue. En conséquence, la HAS ne recommande pas l’utilisation du vaccin Dengvaxia pour les personnes qui vivent ou se rendent à La Réunion. Cette position de la HAS pourra être révisée en fonction de l’évolution de l’épidémiologie de la dengue à La Réunion d'une part, et la disponibilité d'un test diagnostique plus spécifique d'autre part.
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
dengue
vaccination
recommandation de santé publique
vaccins contre la dengue
Réunion

---
N1-SUPERVISEE
Troubles psychotiques: dépistage et intervention précoces
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2019.08040/
Déjà avant qu’une maladie psychotique ne se déclare véritablement, il existe des anomalies comportementales typiques. Lorsque celles-ci sont correctement évaluées, le diagnostic peut être posé à temps et le traitement peut être initié précocement. Cet article montre comment les professionnels qui ont le premier contact avec les personnes à risque de psychose peuvent améliorer concrètement l’évolution clinique et le pronostic.
2019
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
troubles psychotiques
Dépistage de masse
pronostic
diagnostic précoce
troubles psychotiques
signes et symptômes
facteurs de risque
adulte
enfant
adolescent
troubles psychotiques
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
FRAXIPARINE
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2903180/fr/fraxiparine
Service Médical Rendu (SMR) Faible Le service médical rendu par FRAXIPARINE est faible dans la prophylaxie des troubles thromboemboliques notamment chez les patients atteints d’une affection médicale aiguë et dont la mobilité est réduite, à risque thromboembolique veineux augmenté. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) Prenant en compte : la faiblesse des preuves cliniques de FRAXIPARINE dans l’indication de l’AMM avec : la démonstration de l’efficacité de FRAXIPARINE par rapport au placebo sur la prévention des TVP chez des patients hospitalisés et sous ventilation mécanique pour BPCO décompensée aigue (sous-population de l’AMM), l’absence de démonstration d’une différence statistiquement significative sur la mortalité par rapport au placebo, l’absence de données d’efficacité comparatives par rapport aux deux autres HBPM, aux HNF ou au fondaparinux, alors que les comparaisons étaient réalisables, le profil de tolérance similaire de FRAXIPARINE à celui des deux autres HBPM, la Commission considère que FRAXIPARINE n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la stratégie prophylactique actuelle des troubles thromboemboliques chez les patients immobilisés pour affection médicale aiguë et à risque thromboembolique veineux augmenté, qui comprend les comparateurs pertinents (cf. 06 Comparateurs cliniquement pertinents).
2019
false
false
false
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
France
thromboembolie
mobilité réduite
Maladie aigüe
nadroparine
résultat thérapeutique
FRAXIPARINE 2 850 U.I. Axa/0,3 ml, solution injectable (S.C) en seringue pré-remplie
FRAXIPARINE 3 800 U.I. Axa/0,4 ml, solution injectable (SC) en seringue pré-remplie
FRAXIPARINE 5 700 U.I. Axa/0,6 ml, solution injectable (S.C.) en seringue pré-remplie
B01AB06 - nadroparine
remboursement par l'assurance maladie
avis de la commission de transparence

---
N1-SUPERVISEE
Maladie rénale chronique : Prévention des risques de iatrogénies médicamenteuses et dépistage de la maladie
https://www.acadpharm.org/dos_public/RECOMMANDATIONS__REIN_ET_MEDICAMENT_VF2.pdf
Afin de préserver la santé rénale des sujets à risques et/ou atteints de maladie rénale chronique, l’Académie nationale de Pharmacie recommande...
2019
false
false
false
Académie Nationale de Pharmacie
France
rôle professionnel
médecins généralistes
pharmaciens
insuffisance rénale chronique
recommandation professionnelle
effets secondaires indésirables des médicaments
risque
insuffisance rénale chronique
Dépistage de masse

---
N1-SUPERVISEE
Vaccination contre les infections invasives à méningocoques de sérogroupe W avec un vaccin tétravalent - Situations d'hyperendémie
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2903219/fr/vaccination-contre-les-infections-invasives-a-meningocoques-de-serogroupe-w-avec-un-vaccin-tetravalent-situations-d-hyperendemie
Suite à une saisine de la Direction générale de la santé, la Haute Autorité de santé (HAS) et sa Commission Technique des vaccinations (CTV) émettent des recommandations associées aux actions de vaccination localisées dans le cas où des situations d'hyperendémicité seraient amenées à se reproduire. Elle en définit notamment les critères d’alerte et les conditions associées à la mise en œuvre opérationnelle et au financement de telles campagnes locales de vaccination.
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
calendrier vaccinal
recommandation de santé publique
infections à méningocoques
vaccination
vaccins antiméningococciques

---
N1-SUPERVISEE
La rougeole aux États-Unis
Conseils de santé aux voyageurs
https://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/conseils-sante-voyageurs/196
Situation actuelle Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (en anglais : Centres for Disease Control and Prevention, CDC) ont signalé 5 éclosions de rougeole (définies comme 3 cas ou plus) en 2019, dans les juridictions suivantes :, État de New York, comté de Rockland (lien en anglais seulement), État de New York, comté de Monroe (lien en anglais seulement), Ville de New York, Washington (lien en anglais seulement), Texas (lien en anglais seulement) Ces éclosions ont été liées à des voyageurs qui ont ramené la rougeole d'autres pays, comme Israël et l'Ukraine, où d'importantes éclosions de rougeole sont en cours.
2019
false
false
false
Voyage.gc.ca - Affaires étrangères et Commerce international Canada
Canada
rougeole
Vaccin contre la rougeole
vaccination
voyage
Canada
recommandation de santé publique
États-Unis
rougeole

---
N1-SUPERVISEE
Compléments alimentaires en fer pris une, deux ou trois fois par semaine pour prévenir l'anémie et ses conséquences chez les femmes réglées
https://www.cochrane.org/fr/CD009218/complements-alimentaires-en-fer-pris-une-deux-ou-trois-fois-par-semaine-pour-prevenir-lanemie-et-ses
Dans le monde, environ une femme sur trois en âge de procréer qui n'est pas enceinte est anémique, c'est-à-dire qu'elle a moins de globules rouges ou moins d'hémoglobine (une substance rouge qui se combine à l'oxygène et le transporte dans le corps) dans chaque globule rouge que la normale. Bien qu'il existe plusieurs causes d'anémie, elle résulte très souvent d'une carence durable en fer. La pratique courante pour prévenir ou traiter l'anémie chez les femmes est la supplémentation quotidienne en fer (parfois combinée avec de l'acide folique et d'autres vitamines et minéraux) pendant trois mois. Cependant, elle est souvent associée à des effets secondaires comme la nausée ou la constipation. La supplémentation intermittente (c'est-à-dire la consommation de compléments alimentaires une, deux ou trois fois par semaine sur des jours non consécutifs) a été proposée comme une alternative efficace et plus sûre à la supplémentation quotidienne.
2019
false
false
false
Cochrane
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
fer alimentaire
anémie par carence en fer
compléments alimentaires
Femelle

---
N1-SUPERVISEE
Programmes de prise en charge de l'insuffisance cardiaque
https://www.cochrane.org/fr/CD002752/programmes-de-prise-en-charge-de-linsuffisance-cardiaque
Problématique de la revue Nous avons étudié les effets des programmes de prise en charge des maladies sur la mortalité due à l'insuffisance cardiaque ou à toute autre cause, les réadmissions à l'hôpital pour insuffisance cardiaque ou toute autre cause, les effets indésirables, la qualité de vie et le rapport coût-efficacité, chez des adultes qui ont été hospitalisés au moins une fois pour insuffisance cardiaque.
2019
false
true
false
Cochrane
France
gestion des soins aux patients
adulte
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
défaillance cardiaque

---
N1-SUPERVISEE
Joueurs excessifs: est-il possible de prédire et de prévenir les passages à l’acte suicidaire?
Indicateurs et moyens d’action
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03398/
Aujourd’hui, que savons-nous sur le profil des joueurs excessifs ayant des comportements suicidaires? Sur quels indicateurs pouvons-nous nous appuyer, et quels moyens d’actions avons-nous pour détecter et prévenir un comportement suicidaire chez ces personnes?
https://doi.org/10.4414/fms.2018.03398
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
jeu de hasard
Jeu pathologique
suicide
Comportement auto-agressif
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations 2018 pour la prévention de l’athérosclérose: mise à jour du GSLA
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03407/
Au début de l’année 2018, le Groupe de travail Suisse Lipides et Athérosclérose (GSLA), un groupe de travail de la Société Suisse de Cardiologie (SSC) et un membre de l’«International Atherosclerosis Society» (IAS), a actualisé ses recommandations pour la prévention de l’athérosclérose et publié une nouvelle version du guide de poche GSLA du même nom.
https://doi.org/10.4414/fms.2018.03407
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
athérosclérose
facteurs de risque
recommandation
cholestérol LDL
hypercholestérolémie
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Anticoagulation orale et prophylaxie des thromboses chez les patients obèses et bariatriques
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03426/
L’obésité est associée à de nombreuses comorbidités dans le cadre desquelles l’anticoagulation est indiquée. Toutefois, la prophylaxie des thromboses et l’anticoagulation orale chez les patients présentant une obésité sévère et ayant subi une opération bariatrique n’ont été que peu étudiées et s’avèrent critiques à de nombreux égards. Cet article met en lumière les particularités de l’emploi des anticoagulants oraux et de la prophylaxie des thromboses en cas d’obésité et après une chirurgie bariatrique.
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
obésité
Chirurgie bariatrique
anticoagulants
article de périodique
anticoagulants
thrombose

---
N1-VALIDE
Phosphoneuros : recommandations de bon usage pour éviter une erreur médicamenteuse - Lettre aux professionnels de santé
Informations destinées aux pédiatres et aux pharmaciens de ville et hospitaliers
https://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Phosphoneuros-recommandations-de-bon-usage-pour-eviter-une-erreur-medicamenteuse-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Des modifications de la posologie et de la pipette graduée pour administration orale ont été apportées à la spécialité PHOSPHONEUROS, solution buvable en gouttes (flacon de 120 ml). Ces changements font suite à des signalements d’erreurs médicamenteuses du PHOSPHONEUROS chez des nouveaux-nés, qui ont conduit à des surdosages parfois graves, voire d’évolution fatale...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
Erreurs de médication
avis de pharmacovigilance
PHOSPHONEUROS
PHOSPHONEUROS, solution buvable en gouttes
association médicamenteuse
phosphates
oses phosphates
administration par voie orale
acides phosphoriques
Diabète phosphaté
Rachitisme hypophosphatémique
hypercalciurie accompagnée d'une fuite urinaire de phosphates ou d'une hypophosphatémie
nouveau-né
nourrisson
enfant
adolescent
adulte
hypophosphatémie familiale
rachitisme hypophosphatémique

---
N1-SUPERVISEE
Bactériurie asymptomatique au cours de la grossesse
https://www.cfpc.ca/ProjectAssets/Templates/Resource.aspx?id=12029&langType=3084
Les recommandations étaient fondées sur l'équilibre global entre les avantages possibles et les inconvénients du dépistage, en évaluant les avantages potentiels par rapport à tout inconvénient. Dans l'ensemble, des données probantes de très faible qualité provenant de quatre études de cohorte (n 7 611) ont été trouvées pour les avantages et les inconvénients du dépistage de la bactériurie asymptomatique pendant la grossesse. Il y a eu peu d'événements, les estimations des effets étaient très imprécises et nous ne sommes pas certains des avantages et des inconvénients du dépistage. La preuve liée au dépistage qui tient compte de l'efficacité du traitement antibiotique chez les femmes dépistées était également de piètre qualité et a suggéré que le traitement réduit modestement l'incidence de la pyélonéphrite et le nombre de nourrissons de faible poids de naissance.
2018
false
false
false
CMFC - Collège des Médecins de Famille du Canada
Canada
bactériurie
Dépistage de masse
recommandation professionnelle
résumé ou synthèse en français
bactériurie
bactériurie asymptomatique au cours de la grossesse
grossesse

---
N1-VALIDE
Sexual health info
https://www.sex-i.ch/fr/home/
Informations actuelles et médicalement vérifiées dans plusieurs langues sur des thèmes relatifs à la santé sexuelle. Des conseils personnels confidentiels vous seront donnés par votre médecin ou dans les centres de consultation en santé sexuelle.
false
false
false
Suisse
français
information patient et grand public
Santé sexuelle
contraception
maladies sexuellement transmissibles
grossesse
système génital

---
N1-VALIDE
Maladie Rénale Chronique (MRC) de l’enfant
Protocole national de diagnostic et de soins
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2889689/fr/maladie-renale-chronique-mrc-de-l-enfant
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d’un enfant atteint de maladie rénale chronique. Il a été élaboré par les Centres de Références des Maladies Rénales rares Sous l’égide de la filière ORKiD à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
enfant
insuffisance rénale chronique
insuffisance rénale chronique
anémie
troubles nutritionnels de l'enfant
maladies cardiovasculaires
hypertension artérielle
vaccination
Dépistage de masse
insuffisance rénale chronique
insuffisance rénale chronique
dialyse rénale
transplantation rénale
prématuré
nourrisson
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Gestion du patient diabétique en péri-opératoire
Fiches pratiques
https://sfar.org/wp-content/uploads/2014/05/00-HDQ_fichesdv180717.pdf
Principaux diabètes à connaître - Spécificités de la consultation d’anesthésie - Dépistage préopératoire d’un diabète méconnu - Particularités du diabète en pédiatrie - Traitement du diabète : médicaments non insuliniques - Traitement du diabète : insulines - Diabétique de type 1 – Chirurgie majeure ou mineure - Diabétique de type 1 – Patient sous pompe à insuline - Diabétique de type 1 – Pédiatrie - Diabétique de type 2 sans insuline – - Chirurgie majeure ou mineure - Diabétique de type 2 sous ADO avec insuline – - Chirurgie majeure ou mineure - Diabétique de type 1 ou 2 – Chirurgie ambulatoire - Diabétique de type 1 ou 2 – Chirurgie en urgence - Diabète et grossesse - Protocole d’insulinothérapie IVSE - Passage insuline IVSE / insuline SC - Schéma général basal-bolus - Ordonnances types - Conduite à tenir devant une hypoglycémie - Conduite à tenir devant une hyperglycémie à l’hôpital
2018
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
recommandation professionnelle
algorithme
soins périopératoires
période périopératoire
diabète
diabète de type 1
diabète de type 2
insuline
hypoglycémiants
pompes à insuline
enfant
adulte
grossesse
hypoglycémie
hyperglycémie
complications peropératoires
procédures de chirurgie opératoire

---
N1-SUPERVISEE
Dépistage, prévention et prise en charge de l’ostéoporose chez les adultes canadiens
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-38-no-12-2018/depistage-prevention-prise-charge-osteoporose-adultes-canadiens.html
Introduction. Cette étude constitue une référence pour l’emploi à l’échelle nationale des stratégies de dépistage, de prévention et de prise en charge de l’ostéoporose chez les Canadiens de 40 ans et plus. Elle repose sur des données recueillies un an avant la publication des dernières Lignes directrices de pratique clinique (2010) d’Ostéoporose Canada. Méthodologie. Les données proviennent de la composante Réponse rapide sur l’ostéoporose de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2009. L’échantillon de l’étude (n 5704) a été divisé en quatre sous-groupes de risque : 1) diagnostic d’ostéoporose et fracture majeure, 2) diagnostic d’ostéoporose seulement, 3) fracture majeure seulement et 4) aucun diagnostic d’ostéoporose et aucune fracture majeure. Nous avons calculé des statistiques descriptives et effectué des analyses de régression logistique multinomiale multivariée pour déterminer les facteurs indépendants associés aux stratégies de dépistage, de prévention et de prise en charge de l’ostéoporose. Les estimations ont été pondérées afin d'être représentatives de la population des ménages canadiens de 40 ans et plus vivant dans les dix provinces. Résultats. Environ 10,1 % de la population, soit 1,5 million de Canadiens de 40 ans et plus, ont déclaré avoir reçu un diagnostic d’ostéoporose. La majorité d’entre eux ont déclaré avoir pris des suppléments de vitamine D ou de calcium et avoir reçu une ordonnance de médicaments pour l’ostéoporose, mais moins de 40 % ont déclaré faire de l’activité physique régulière. Parmi les personnes sans diagnostic d’ostéoporose, environ 6,7 % (1 million) ont déclaré avoir subi une fracture majeure. Sur ce nombre, le tiers a déclaré avoir passé une densitométrie osseuse et moins de la moitié a déclaré avoir pris des suppléments de vitamine D ou de calcium ou faire de l’activité physique régulière. Les antécédents de fracture majeure n’ont pas été associés aux examens de densitométrie osseuse ni à la consommation de médicaments contre l’ostéoporose. Conclusion. Une grande partie des Canadiens qui risquent de souffrir d’ostéoporose – ceux ayant des antécédents de fracture majeure – ne passent pas de densitométrie osseuse et n’adoptent pas de mode de vie favorable à la santé osseuse. Cette étude fournit les données de référence dans le temps nécessaires pour évaluer si les dernières lignes directrices de pratique clinique vont avoir eu une incidence sur les soins liés à l’ostéoporose au Canada.
https://doi.org/10.24095/hpcdp.38.12.02f
2018
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
ostéoporose
Canada
facteurs de risque
densitométrie osseuse
ostéoporose
ostéoporose
fractures osseuses
enquêtes de santé
article de périodique
adulte
gestion des soins aux patients
ostéoporose
Dépistage de masse

---
N1-VALIDE
Prévention et protection périnéale en obstétrique - Recommandations pour la pratique clinique
http://www.cngof.fr/recommandations-pour-la-pratique-clinique/telechargement-fichier/fichiers?path=Clinique%252FRPC%252FRPC%2BCOLLEGE%252F2018%252FCNGOF_RPC_2018-PPPO.pdf
L’objectif de ces Recommandations pour la pratique clinique (RPC) était d’analyser l’ensemble des interventions possibles au cours de la grossesse et de l’accouchement permettant de prévenir les lésions obstétricales du sphincter anal (LOSA) et les symptômes périnéaux postnataux...
2018
false
false
true
CNGOF - Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français
France
français
recommandation pour la pratique clinique
grossesse
maladies de l'anus
canal anal
périnée
parturition
troubles du postpartum
épisiotomie
douleur
incontinence anale
incontinence urinaire

---
N1-SUPERVISEE
A quand la généralisation des héparines de bas poids moléculaire dans la prophylaxie de la thrombose veineuse en réanimation ?
https://www.srlf.org/reactu/a-quand-la-generalisation-des-heparines-de-bas-poids-moleculaire-dans-la-prophylaxie-de-la-thrombose-veineuse-en-reanimation/
Question évaluée : Rapport bénéfice/risque de l’utilisation de la deltaparine comparée à l’héparine non fractionnée (HNF) dans la prophylaxie de la thrombose veineuse et de l’embolie pulmonaire chez les sujets présentant une altération sévère de la fonction rénale.
2018
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
daltéparine
embolie pulmonaire
héparine
Recherche comparative sur l'efficacité
adulte
insuffisance rénale
résultat thérapeutique
hémorragie
lecture critique d'article
unités de soins intensifs
thrombose veineuse

---
N1-SUPERVISEE
Des approches pour dépister la tuberculose chez les enfants et les adolescents
https://www.cps.ca/fr/documents/position/des-approches-pour-depister-la-tuberculose-chez-les-enfants-et-les-adolescents
Le présent point de pratique vise à encadrer les explorations à amorcer lorsqu’on soupçonne une infection à Mycobacterium tuberculosis (Mtb) chez les enfants. Le fardeau de la tuberculose est élevé dans certaines régions du Canada, les populations autochtones étant les plus à risque. La tuberculose peut se déclarer sous forme de maladie aiguë ou subaiguë, et l’infection primaire ou réactivée peut être responsable d’une maladie pulmonaire ou multisystémique. Les tests cutanés à la tuberculine et les tests de libération de l’interféron gamma peuvent confirmer un soupçon diagnostique. Il est possible d’éradiquer la tuberculose au Canada, mais pour ce faire, il faudra améliorer les déterminants sociaux de la santé, qui font partie des principaux facteurs de propagation de l’infection dans les populations à risque.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
tuberculose
Dépistage de masse
Canada
Population à risque
signes et symptômes
techniques de laboratoire clinique
transmission de maladie infectieuse
recommandation professionnelle
adolescent
enfant
tuberculose
facteurs de risque

---
N1-VALIDE
Chemin clinique pour le dépistage et la prise en charge de la dysfonction érectile des hypertendus
http://www.sfhta.eu/wp-content/uploads/2018/12/Prise_en_charge_de_la_DE_des_hyppertendus_VF.pdf
Une DE doit être dépistée chez tous les hypertendus. La question que le clinicien doit se poser est : la DE est- elle liée à l’hypertension, à son traitement ou à une autre cause ? En effet, 50% des sujets de plus de 65 ans sont hypertendus, et les thérapeutiques utilisées dans l’HTA sont susceptibles d’engendrer ou d’aggraver une dysfonction érectile. De plus, les hypertendus étant à risque de complications cardio-vasculaires (CV), la prise en charge de la DE doit être adaptée...
2018
false
false
false
SFHTA - Société Française d'HyperTension Artérielle
France
français
recommandation par consensus
Dépistage de masse
hypertension artérielle
dysfonctionnement érectile
dysfonctionnement érectile
gestion des soins aux patients
dysfonctionnement érectile
dysfonctionnement érectile
dysfonctionnement érectile
maladies cardiovasculaires
inhibiteurs de la phosphodiestérase-5
alprostadil
algorithme
questionnaire

---
N1-VALIDE
La prévention de l’infection à cytomégalovirus chez la femme enceinte et chez le nouveau-né
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=700
Le cytomégalovirus (ou CMV) est un virus responsable d’infections passant souvent inaperçues, mais chez la femme enceinte il peut provoquer des lésions du fotus (environ 50 cas graves par an). Le HCSP a actualisé les avis sur la prévention de l’infection par le CMV. Etant donné que : les mesures d’hygiène (éviter le contact avec la salive, les urines...) sont indispensables pour prévenir l’infection, elles sont recommandées pour toutes les femmes séropositives au CMV ou non (et leurs conjoints) ; en cas de transmission materno-fotale, la fréquence, le risque et la gravité des séquelles sont identiques après primo-infection (mère séronégative en début de grossesse) ou infection secondaire (réinfection ou réactivation, mère séropositive en début de grossesse) ; actuellement, aucun traitement n’est disponible ni en prénatal, ni chez le nouveau-né asymptomatique ; la plupart des nouveau-nés infectés asymptomatiques à la naissance ne développeront pas de handicap, seuls 10% pourront développer une surdité jusqu’à l’âge de 5 ans....
2018
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
grossesse
infections à cytomégalovirus
infections à cytomégalovirus
nouveau-né
transmission verticale de maladie infectieuse
hygiène
Dépistage de masse
dépistage néonatal
surdité
facteurs de risque
foetus
Issue de la grossesse
recommandation

---
N1-VALIDE
Des recommandations pour prévenir certaines toxicités sévères des chimiothérapies par fluoropyrimidines
https://www.e-cancer.fr/Presse/Dossiers-et-communiques-de-presse/Des-recommandations-pour-prevenir-certaines-toxicites-severes-des-chimiotherapies-par-fluoropyrimidines
L’Institut national du cancer (INCa) et la Haute Autorité de Santé (HAS) publient des recommandations sur les modalités de recherche du déficit en enzyme DPD dans le cadre de chimiothérapies comportant des fluoropyrimidines. L’objectif est d’éviter certaines toxicités très graves chez des patients déficitaires en enzyme DPD, enzyme qui contribue à l’élimination par l’organisme de ces médicaments. En février 2018, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a préconisé la recherche d’un déficit en DPD pour tout patient concerné par une chimiothérapie intégrant des fluoropyrimidines. Pour détecter en pratique ce déficit, l’INCa et la HAS recommandent aujourd’hui la réalisation d’un examen : la mesure de l’uracilémie...
2018
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
recommandation de bon usage du médicament
Fluorouracil
Antimétabolites antinéoplasiques
Capécitabine
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
Dépistage de masse
analyse chimique du sang
uracile
effets secondaires indésirables des médicaments
L01BC02 - fluorouracil
L01BC06 - capécitabine
FLUOROURACILE
CAPECITABINE
XELODA

---
N1-SUPERVISEE
L’ézétimibe pour la prévention des maladies cardiaques et des décès
https://www.cochrane.org/fr/CD012502/lezetimibe-pour-la-prevention-des-maladies-cardiaques-et-des-deces
Problématique de la revue Quelle est le degré d’innocuité de l'ézétimibe et permet-il de prévenir les maladies cardiaques et les décès ? Contexte Les maladies cardiaques demeurent la principale cause de décès dans le monde, et le contrôle des taux de lipides est l'une des stratégies les plus efficaces pour prévenir les maladies cardiaques. L'utilisation des statines est la stratégie de traitement privilégiée pour la prévention des maladies cardiaques, mais chez certaines personnes présentant un risque élevé de maladie cardiaque, ce traitement est de faible efficacité ou provoque une intolérance aux statines. L'ézétimibe est un médicament sans statine qui peut réduire les taux de lipides sanguins en inhibant l'absorption du cholestérol, mais on ne sait pas encore s'il a des effets bénéfiques sur les maladies cardiaques et les décès.
2018
false
false
false
Cochrane
France
cardiopathies
anticholestérolémiants
résultat thérapeutique
médecine factuelle
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
cardiopathies
Ézétimibe

---
N1-VALIDE
Abacavir (seul ou associé)
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Abacavir-seul-ou-associe
diaporama sur la prévention de l’hypersensibilité à l’abacavir pour : - rappeler le risque de réaction d’hypersensibilité à l’abacavir, son diagnostic et sa prise en charge ainsi que les facteurs de risques - éviter toute prescription de médicaments contenant de l’abacavir chez des patients aux antécédents d’hypersensibilité à l’abacavir - rappeler le rôle du dépistage de l’allèle HLA-B*5701 avant tout nouveau traitement par abacavir car le risque de réaction d’hypersensibilité à l’abacavir est plus élevé chez les patients dont le test de dépistage de l’allèle HLA-B*5701 est positif - souligner l’importance d’une vigilance clinique dans la prise en charge d’une suspicion d’hypersensibilité à l’abacavir...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
hypersensibilité médicamenteuse
abacavir
ZIAGEN
ZIAGEN 300 mg, comprimé pelliculé
ZIAGEN 20 mg/ml, solution buvable
KIVEXA 600 mg/300 mg, comprimé pelliculé
KIVEXA
kivexa
TRIUMEQ
association médicamenteuse
TRIUMEQ 50 mg/600 mg/300 mg, comprimé pelliculé
TRIZIVIR
TRIZIVIR 300 mg / 150 mg / 300 mg, comprimé pelliculé
association abacavir lamivudine zidovudine
gestion du risque
continuité des soins
recommandation de bon usage du médicament
facteurs de risque
Dépistage génétique
antigène HLA-B*5701 humain
hypersensibilité médicamenteuse
signes et symptômes
administration par voie orale
didéoxynucléosides
didéoxynucléosides
lamivudine
zidovudine
lamivudine
association médicamenteuse
antigènes HLA-B

---
N1-VALIDE
Agomélatine
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Agomelatine
Guide destiné aux prescripteurs pour des informations pratiques sur la sécurité d’emploi de Valdoxan , en particulier concernant le contrôle de la fonction hépatique. Livret destiné aux patients pour les sensibiliser sur le risque hépatotoxique et l’importance du suivi de la fonction hépatique
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
trouble dépressif majeur
recommandation patients
recommandation de bon usage du médicament
continuité des soins
Surveillance des médicaments
interactions médicamenteuses
cytochrome P-450 CYP1A2
agomélatine
agomélatine
antidépresseurs
antidépresseurs
VALDOXAN
VALDOXAN 25 mg, comprimé pelliculé
N06AX22 - agomélatine
tests de la fonction hépatique
gestion du risque
lésions hépatiques dues aux substances
facteurs de risque
transaminases
administration par voie orale
S 20098
S 20098
acétamides
acétamides

---
N1-VALIDE
Alemtuzumab
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Alemtuzumab
Guide pour les professionnels de santé et guide pour les patients décrivent les principaux risques associés à l’utilisation de Lemtrada. Check-list à destination du neurologue. Carte patient pour informer tout professionnel de santé intervenant dans la prise en charge du patient, que celui-ci est traité par Lemtrada et rappeler les principaux risques...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gestion du risque
Alemtuzumab
Alemtuzumab
L04AA34 - alemtuzumab
perfusions veineuses
LEMTRADA
LEMTRADA 12 mg, solution à diluer pour perfusion
continuité des soins
sclérose en plaques récurrente-rémittente
recommandation de bon usage du médicament
recommandation patients
éducation du patient comme sujet
effets secondaires indésirables des médicaments
Surveillance des médicaments
Tests de chimie clinique
maladies de la thyroïde
purpura thrombopénique idiopathique
maladies du rein
maladie des anticorps antimembrane basale glomérulaire
infection
grossesse
Dépistage de masse
Contre-indications aux médicaments
prémédication

---
N1-SUPERVISEE
Déférasirox
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Deferasirox
Dans le cadre du lancement d'Exjade comprimé pelliculé et de l'arrêt de commercialisation d'Exjade comprimé dispersible, des mesures de réduction des riques ont été mises en place, pour limiter le risque d'erreurs médicamenteuses et expliquer les modalités du switch entre les deux formes pharmaceutiques. Des informations sur les principales différences entre le comprimé pelliculé et le comprimé dispersible sont détaillées dans un guide prescripteur et un livret d'information patient...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
EXJADE
EXJADE 90 mg, comprimé pelliculé
EXJADE 125 mg, comprimé dispersible
EXJADE 360 mg, comprimé pelliculé
EXJADE 500 mg, comprimé dispersible
administration par voie orale
gestion du risque
Erreurs de médication
Déférasirox

---
N2-AUTOINDEXEE
Insuline lispro
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Insuline-lispro
Humalog (insuline lispro), solution injectable en stylo pré-rempli, KwikPen est disponible en 2 concentrations 100 unités/mL et 200 unités/mL. Pour réduire les risques d’erreurs et de confusion, les professionnels de santé sont invités à : indiquer clairement sur l’ordonnance la concentration lors de la prescription d’Humalog , stylo prérempli KwikPen . remettre à tous les patients la note d'information qui leur est destinée lors de leur première prescription d’Humalog 200 unités/ml KwikPen...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
insuline lispro
gestion du risque
HUMALOG KWIKPEN
HUMALOG 200 UI/ml KWIKPEN, solution injectable en stylo prérempli
HUMALOG 100 UI/ml KWIKPEN, solution injectable
brochure pédagogique pour les patients
Erreurs de médication
insuline lispro
insuline lispro
Mesures
Réduction des risques
insuline
comportement de réduction des risques
Appréciation des risques
poids et mesures

---
N1-VALIDE
Mycophenolate mofétil
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Mycophenolate-mofetil
Informations sur les risques liés à une grossesse et/ou un projet de conception...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
tératogènes
contraception
grossesse
mycophénolate mofétil
CELLCEPT
CELLCEPT 1 g/5 ml, poudre pour suspension buvable
CELLCEPT 250 mg, gélule
CELLCEPT 500 mg, comprimé pelliculé
CELLCEPT 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
malformations dues aux médicaments et aux drogues
avortement spontané
L04AA06 - acide mycophénolique
MYFORTIC
MYFORTIC 180 mg, comprimé gastro-résistant
MYFORTIC 360 mg, comprimé gastro-résistant
MYCOPHENOLATE MOFETIL
MYCOPHENOLATE MOFETIL BIOGARAN 250 mg, gélule
MYCOPHENOLATE MOFETIL BIOGARAN 500 mg, comprimé pelliculé
MYCOPHENOLATE MOFETIL EG 250 mg, gélule
MYCOPHENOLATE MOFETIL EG 500 mg, comprimé pelliculé
MYCOPHENOLATE MOFETIL MYLAN 500 mg, comprimé pelliculé
MYCOPHENOLATE MOFETIL SANDOZ 250 mg, gélule
MYCOPHENOLATE MOFETIL SANDOZ 500 mg, comprimé pelliculé
MYCOPHENOLATE MOFETIL TEVA 250 mg, gélule
MYCOPHENOLATE MOFETIL TEVA 500 mg, comprimé pelliculé
brochure pédagogique pour les patients
guide
acide mycophénolique

---
N1-VALIDE
Pomalidomide
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Pomalidomide
Dans le cadre du plan de prévention des grossesses : diffusion d'un kit d’information et d’aide à la prescription et à la délivrance pour les prescripteurs et pharmaciens...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gestion du risque
grossesse
contraception
tératogènes
malformations dues aux médicaments et aux drogues
IMNOVID
IMNOVID 1 mg, gélule
IMNOVID 2 mg, gélule
IMNOVID 3 mg, gélule
IMNOVID 4 mg, gélule
myélome multiple
pomalidomide
continuité des soins
effets secondaires indésirables des médicaments
facteurs de risque
recommandation de bon usage du médicament
thrombopénie
neutropénie
Hémogramme
thromboembolie
infection
brochure pédagogique pour les patients
tests de grossesse
formulaire
thalidomide
thalidomide

---
N1-VALIDE
Sonidégib
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Sonidegib
Un Plan de Prévention des Grossesse est mis en place pour renforcer les mises en garde sur le risque tératogène attendu d’Odomzo, dispenser des conseils sur la contraception, le test de grossesse et d’autres mesures pour réduire ce risque. Outre une lettre aux professionnels de santé, il inclut : une brochure pour les professionnels de santé, un carnet patient, une carte aide-mémoire, un formulaire de vérification des conseils
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gestion du risque
sonidégib
L01XX48 - sonidégib
tératogènes
ODOMZO
ODOMZO 200 mg, gélule
grossesse
malformations dues aux médicaments et aux drogues
contraception
tests de grossesse
antinéoplasiques
mort foetale
brochure pédagogique pour les patients
information scientifique et technique
LDE225
dérivés du biphényle
pyridines

---
N1-VALIDE
Thalidomide
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Thalidomide
Dans le cadre du plan de prévention des grossesses : diffusion d'un kit d’information et d’aide à la prescription et à la délivrance pour les prescripteurs et pharmaciens...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gestion du risque
thalidomide
tératogènes
malformations dues aux médicaments et aux drogues
grossesse
THALIDOMIDE
THALIDOMIDE CELGENE 50 mg, gélule
L04AX02 - thalidomide
recommandation professionnelle
formulaire
brochure pédagogique pour les patients
continuité des soins
Neuropathie périphérique
thromboembolie
effets secondaires indésirables des médicaments
tests de grossesse
contraception
notice médicamenteuse

---
N1-VALIDE
Vismodegib
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Vismodegib
brochure prescripteurs-pharmaciens, formulaire d'accord de soins, formulaire de déclaration de grossesse, carnet patients
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
brochure pédagogique pour les patients
gestion du risque
vismodégib
grossesse
guide
contraception
tératogènes
tests de grossesse
ERIVEDGE
ERIVEDGE 150 mg, gélule
L01XX43 - vismodégib
formulaire
malformations dues aux médicaments et aux drogues
fécondité
mort foetale
Mort de l'embryon
HhAntag-691
perte de l'embryon
anilides
pyridines

---
N1-SUPERVISEE
La place de l’ostéodensitométrie chez la femme ménopausée
https://www.ssmg.be/wp-content/uploads/RMG/356/RMG356_06-10.pdf
Bon nombre de nos patientes réalisent une ostéodensitométrie, bien souvent prescrite par le gynécologue, et ce, plusieurs fois. Le diagnostic d’ostéopénie ou d’ostéoporose ressort fréquemment de cet examen. Et les moins chanceuses se voient prescrire des bisphosphonates associées à de la vitamine D et du calcium. La prescription de vitamine D et calcium ne sera pas abordée ici (cf. article « Supplémentations en calcium et/ou vitamine D : état des lieux », dans la RMG 350). Dans ce contexte, des questions pertinentes émergent : quand faut-il prescrire une ostéodensitométrie chez nos patientes ménopausées ? Quel traitement pour l’ostéoporose ?
2018
false
false
false
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
absorptiométrie photonique
maladies osseuses métaboliques
ostéoporose
ostéoporose
ostéoporose
santé des femmes
article de périodique
ménopause
Femelle

---
N1-SUPERVISEE
Prévention des infections graves à salmonelles par la vaccination chez les personnes atteintes de drépanocytose
https://www.cochrane.org/fr/CD006975/prevention-des-infections-graves-salmonelles-par-la-vaccination-chez-les-personnes-atteintes-de
Problématique de la revue L'administration systématique de vaccins anti-salmonelles aux personnes atteintes de drépanocytose réduit-elle la morbidité et la mortalité associées à l'infection ?
2018
false
false
false
Cochrane
France
évaluation de résultat (soins)
salmonelloses
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
salmonelloses
drépanocytose
vaccins antisalmonella
vaccination

---
N1-VALIDE
Prévention et contrôle des infections dans les services de garde à l'enfance
Guide d'intervention édition 2015
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000374/
Ce Guide s’adresse aux professionnels de la santé susceptibles de répondre aux questions des services de garde et écoles concernant la prévention et le contrôle des infections. Il vise à les soutenir dans leurs recommandations et interventions auprès de ces milieux.
2018
false
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
Prévention des infections
enfant
nourrisson
garderies d'enfants
transmission de maladie infectieuse
algorithme
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
La prévention de l’endocardite infectieuse : mise à jour des lignes directrices
https://www.cps.ca/fr/documents/position/endocardite-infectieuse-lignes-directrices
La plus récente révision des lignes directrices de l'American Heart Association sur la prophylaxie de lendocardite infectieuse a été effectuée en 2007, parce que les données à jour remettaient en question les bienfaits des recommandations précédentes sur la prophylaxie de l'endocardite infectieuse. On y soulignait que la bactériémie suscitée par des interventions dentaires ne représente quune fraction des épisodes de bactériémie suscités par les activités de la vie quotidienne (comme la mastication, le brossage des dents et d'autres mesures d'hygiène buccale). Le nombre de groupes cibles et dinterventions qui justifient une prophylaxie a considérablement diminué. On s'attarde maintenant aux patients les plus susceptibles de subir une réaction indésirable causée par une endocardite infectieuse. Le présent article s'adresse aux médecins canadiens en exercice et expose la raison d'être des recommandations à jour. En plus de contenir un résumé des indications de prophylaxie, il renferme de l'information sur les maladies pour lesquelles la prophylaxie n'est pas recommandée.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
endocardite bactérienne
procédures de chirurgie maxillofaciale et buccodentaire
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Check-list «sécurité du patient en endoscopie bronchique»
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1518984/fr/la-check-list-securite-du-patient-au-bloc-operatoire
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2620042/fr/la-check-list-v2016
La HAS, avec les sociétés savantes et les organisations professionnelles travaillant au bloc opératoire, ont élaboré une check-list « sécurité du patient au bloc opératoire » visant à améliorer le partage des informations et à réaliser une vérification croisée de critères considérés comme essentiels avant, pendant et après toute intervention chirurgicale. Rendue exigible en 2010, à travers la procédure de certification des établissements de santé, cette check-list largement utilisée dans les blocs opératoires a démontré son efficacité pour diminuer de manière significative la morbi-mortalité postopératoire.
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
Préjudice au patient
sécurité des patients
liste de contrôle
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Antibioprophylaxie de l'endocardite bactérienne
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Outils/Guides_antibio_II/endocardite_web_FR.pdf
Indication du niveau de preuve, L'INESSS et le PGTM ont choisi de s'appuyer principalement sur les recommandations de l'AHA puisque plusieurs associations canadiennes endossent ces recommandations et que la pratique actuelle au Québec est basée sur celles-ci. Cette prise
2018
false
false
O
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
recommandation professionnelle
antibioprophylaxie
endocardite bactérienne

---
N1-SUPERVISEE
Les vaccins pour la prévention de la grippe chez les enfants en bonne santé
http://www.cochrane.org/fr/CD004879/les-vaccins-pour-la-prevention-de-la-grippe-chez-les-enfants-en-bonne-sante
L'objectif de cette revue Cochrane, publiée pour la première fois en 2007, était de résumer la recherche concernant la vaccination des enfants en bonne santé âgés de 16 ans ou moins au moyen de vaccins antigrippaux pendant les saisons grippales. Nous avons utilisé les informations provenant d'essais randomisés comparant l'un ou l'autre de deux types de vaccins à des vaccins factices ou à l'absence d'intervention. Le premier type de vaccin est basé sur des virus grippaux vivants mais affaiblis (on parle alors de vaccins vivants atténués contre la grippe) et est administré par voie nasale. Le second est préparé en tuant des virus de la grippe à l'aide d'un agent chimique (virus inactivé) et est administré par injection à travers la peau.
2018
false
false
N
false
Cochrane
France
français
méta-analyse
vaccins antigrippaux
grippe humaine
enfant
résultat thérapeutique
nourrisson
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Interventions ergonomiques pour prévenir les troubles musculo-squelettiques des membres supérieurs et du cou liés au travail chez les employés de bureau
https://www.cochrane.org/fr/CD008570/interventions-ergonomiques-pour-prevenir-les-troubles-musculo-squelettiques-des-membres-superieurs
Quel est le but de cette revue ? Le but de cette revue Cochrane était de déterminer si les interventions ergonomiques peuvent prévenir la douleur ou l'inconfort musculo-squelettique ou les deux (troubles musculo-squelettiques ; TMS) chez les employés de bureau. Nous avons recueilli et analysé toutes les études pertinentes pour répondre à cette question et avons trouvé 15 études.
2018
false
false
false
Cochrane
France
français
méta-analyse
maladies ostéomusculaires
cou
membre supérieur
ingénierie humaine
exposition professionnelle
maladies professionnelles
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français
troubles musculosquelettiques

---
N1-SUPERVISEE
Interventions visant à augmenter les taux de vaccination antigrippale des personnes âgées de 60 ans et plus vivant au sein de la communauté
http://www.cochrane.org/fr/CD005188/interventions-visant-augmenter-les-taux-de-vaccination-antigrippale-des-personnes-agees-de-60-ans-et
Question de la revue L’accroissement de la demande, de l’accès à la vaccination et de l’activité des fournisseurs augmente-t-il les taux de vaccination antigrippale chez les personnes âgées de 60 ans et plus vivant au sein de la communauté ?
2018
false
false
N
false
Cochrane
France
français
méta-analyse
sujet âgé
vaccins antigrippaux
grippe humaine
adulte
systèmes d'aide-mémoire
programmes de vaccination
évaluation technologique
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Les vaccins pour la prévention de la grippe chez les personnes âgées
http://www.cochrane.org/fr/CD004876/les-vaccins-pour-la-prevention-de-la-grippe-chez-les-personnes-agees
L'objectif de cette revue Cochrane, dont la première version a été publiée en 2006, était de résumer les recherches sur les effets de l'immunisation des personnes âgées (personnes âgées de 65 ans ou plus) avec le vaccin antigrippal au cours de la saison de grippe. Nous avons utilisé des informations provenant d'essais randomisés comparant le vaccin antigrippal avec un vaccin factice ou à l'absence de vaccin. Les vaccins contre la grippe étaient préparés en traitant des virus de la grippe avec un agent chimique qui tue le virus (virus inactivé), et la vaccination était administrée par injection à travers la peau. Nous voulions évaluer les effets des vaccins sur la réduction du nombre de personnes âgées présentant une grippe confirmée, du nombre de personnes âgées qui présentaient des symptômes semblables à ceux de la grippe tels que maux de tête, température élevée, toux et douleurs musculaires (syndrome grippal) et les effets néfastes de la vaccination. Nous avons cherché des preuves de l'impact de la grippe ou des syndromes grippaux tels que les hospitalisations, les complications et le décès. À l'avenir, nous ne mettrons cette revue à jour que lorsque de nouveaux essais ou vaccins seront disponibles.
2018
false
false
N
false
Cochrane
France
français
méta-analyse
vaccins antigrippaux
sujet âgé
grippe humaine
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Les vaccins pour la prévention de la grippe chez les adultes en bonne santé
http://www.cochrane.org/fr/CD001269/les-vaccins-pour-la-prevention-de-la-grippe-chez-les-adultes-en-bonne-sante
L'objectif de cette revue Cochrane, dont la première version a été publiée en 1999, était de résumer les recherches sur les effets de l'immunisation des adultes en bonne santé par les vaccins antigrippaux durant la saison grippale. Nous avons utilisé des informations provenant d'essais randomisés comparant des vaccins à des vaccins factices ou à l'absence de vaccins. Nous nous sommes concentrés sur les résultats des études portant sur des vaccins à base de virus grippaux inactivés, qui sont développés en tuant le virus de la grippe avec un agent chimique et qui sont administrés par injection à travers la peau. Nous avons évalué les effets des vaccins sur la réduction du nombre d'adultes contractant une grippe confirmée et du nombre d'adultes présentant des symptômes semblables à la grippe tels que des maux de tête, une température élevée, de la toux et des douleurs musculaires (maladie semblable à la grippe ou syndrome grippal, SG). Nous avons également évalué les admissions à l'hôpital et les effets indésirables des vaccins. Les données observationnelles incluses dans les précédentes versions de la revue ont été retenues pour des raisons historiques, mais celles-ci n'ont pas été mises à jour en raison de leur absence d'influence sur les conclusions de la revue.
2018
false
false
false
false
Cochrane
France
français
méta-analyse
vaccins antigrippaux
grippe humaine
résultat thérapeutique
adulte
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Les inhibiteurs du facteur Xa comparés aux antagonistes de la vitamine K pour la prévention de l'embolie cérébrale ou systémique chez les patients présentant une fibrillation auriculaire
http://www.cochrane.org/fr/CD008980/les-inhibiteurs-du-facteur-xa-compares-aux-antagonistes-de-la-vitamine-k-pour-la-prevention-de
Question de la revue Nous avons comparé les bénéfices et les risques de deux types de médicaments dits anticoagulants(les inhibiteurs du facteur Xa et les antagonistes de la vitamine K) chez les personnes ayant une fibrillation auriculaire.
2018
false
false
N
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
thromboembolie
vitamine K
fibrillation auriculaire
antithrombine-III
antifibrinolytiques
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Modification de présentation - Insuline FIASP
www.sfendocrino.org/article/951/modification-de-presentation-insuline-fiasp-reg
En Europe, des cas d’administration accidentelle de l’insuline rapide Fiasp (insuline asparte - conditionnements actuels de couleur jaune) au lieu de l’insuline basale Tresiba 100 unités/ml (insuline dégludec – conditionnement de couleur vert clair, disponible en France à compter du 7 mai 2018, sous forme de cartouche Penfill ), ou vice-versa, ont été rapportés. Ce type de confusion peut avoir des conséquences médicales graves, en particulier une hyper ou une hypoglycémie...
2018
false
false
false
SFE - Société Française d’Endocrinologie
France
français
avis de pharmacovigilance
insuline asparte
administration par voie orale
FIASP
Erreurs de médication

---
N1-VALIDE
Prévention du diabète type 2 chez le patient prédiabétique par le liraglutide ?
Kan liraglutide de kans op type 2-diabetes verminderen bij patiënten met prediabetes?
In Minerva 2018 Volume 17 Numéro 5 Page 60 - 64
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2164
Question clinique Quelle est l’efficacité à 3 ans du liraglutide 3 mg versus placebo pour prévenir l’apparition d’un diabète de type 2 chez des patients prédiabétiques ?...
2018
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
néerlandais
résultat thérapeutique
diabète de type 2
état prédiabétique
Liraglutide
hypoglycémiants
incrétines
lecture critique d'article
facteurs de risque
maladies cardiovasculaires
placebo
obésité
Récepteur du peptide-1 similaire au glucagon
glycémie
perte de poids

---
N1-SUPERVISEE
Shingrix (Vaccin zona, recombinant, avec adjuvant)
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Shingrix
Shingrix est un vaccin utilisé chez les adultes âgés de 50 ans et plus contre le zona et les névralgies post-zostériennes (douleurs le long des nerfs, de longue durée, apparaissant à la suite d’un zona). Un zona est une éruption vésiculeuse douloureuse causée par la réactivation du virus responsable de la varicelle. Une fois qu’un patient a eu la varicelle, le virus peut rester latent dans les nerfs et redevenir actif si le système immunitaire (les défenses naturelles du corps) s’affaiblit en raison, par exemple, du vieillissement ou d’une maladie...
2018
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
Vaccin contre le zona
Vaccins recombinés
vaccination
vaccins synthétiques
vaccins synthétiques
agrément de médicaments
Europe
résultat thérapeutique
surveillance post-commercialisation des produits de santé
J07BK03 - zona, antigène purifié
antigènes viraux
zona
Algie post-zona
adulte
sujet âgé
grossesse
Allaitement naturel
interactions médicamenteuses
injections musculaires
évaluation préclinique de médicament
antigènes de surface
herpèsvirus humain de type 3
Vaccins recombinés
Vaccin contre le zona

---
N1-VALIDE
Bon usage du MEOPA en HAD - Mélange gazeux équimolaire oxygène et protoxyde d’azote (O2/NO2)
FICHE DE BONNE PRATIQUE & BON USAGE
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/8124.pdf
Objectifs : diminuer la douleur induite et l'anxiété liée aux soins, améliorer le confort du malade, améliorer la qualité du soin et la relation de soin, limiter le recours aux morphiniques...
2018
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation de bon usage du médicament
administration par inhalation
MEOPA
douleur aigüe
douleur aigüe
soins aux patients
soins ambulatoires
hospitalisation à domicile
escarre
stockage de médicament
ulcère cutané
événements indésirables associés aux soins
protoxyde d'azote
composés de l'oxygène

---
N1-VALIDE
Bon usage du MEOPA - Mélange gazeux équimolaire oxygène et protoxyde d’azote (O2/NO2)
FICHE DE BONNE PRATIQUE & BON USAGE
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/8126.pdf
indications : - Analgésie de courte durée des actes douloureux ou en cas de douleur légère à modéree chez l’adulte et l’enfant de plus d’un mois (ex : ponction lombaire, myélogramme, petite chirurgie superficielle, pansements de brûlés, réduction de fractures simples, réduction de certaines luxations périphériques, ponction veineuse, aide médicale d’urgence – traumatisme, brûlure, transport) - Sédation consciente en soins dentaires, chez les nourrissons, les enfants et les adolescents, les patients anxieux ou handicapés - Analgésie en obstétrique, en milieu hospitalier exclusivement, dans l’attente d’une analgésie péridurale ou en cas de refus ou d’impossibilité de la réaliser...
2018
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
administration par inhalation
recommandation de bon usage du médicament
MEOPA
MEOPA
association médicamenteuse
protoxyde d'azote
protoxyde d'azote
oxygène
oxygène
KALINOX
ENTONOX
ANTASOL
OXYNOX
N01AX63 - protoxyde d'azote en association
soins aux patients
douleur aigüe
douleur aigüe
sédation consciente
analgésie obstétricale
analgésie autocontrôlée
analgésie
gestion de la douleur
événements indésirables associés aux soins
composés de l'oxygène
composés de l'oxygène

---
N1-VALIDE
Prévention et traitement antiviral du zona
FICHE DE BONNE PRATIQUE & BON USAGE
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/8134.pdf
Le traitement doit être administré précocement, au plus tard avant la 72ème heure suivant l’apparition des premières lésions...
2018
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
zona
zona
antiviraux
vaccination
ZOSTAVAX
Vaccin contre le zona
ZOVIRAX
ZELITREX
recommandation de bon usage du médicament
aciclovir
sujet immunodéprimé
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
enfant
adulte
adolescent
aciclovir
valine
valine
Valaciclovir

---
N1-VALIDE
Prévention et traitement antiviral de la varicelle
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/8133.pdf
FICHE DE BONNE PRATIQUE & BON USAGE
2018
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation de bon usage du médicament
varicelle
varicelle
antiviraux
grossesse
sujet immunodéprimé
nouveau-né
enfant
adolescent
adulte
aciclovir
ZOVIRAX
VARILRIX
injections veineuses
vaccin contre la varicelle
vaccination
VARIVAX
administration par voie orale
transmission verticale de maladie infectieuse
aciclovir
valine
valine
Valaciclovir

---
N1-SUPERVISEE
Place du vaccin SYNFLORIX dans la stratégie vaccinale contre les infections à pneumocoques chez l’enfant âgé de moins de 5 ans
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2838905/fr/place-du-vaccin-synflorix-dans-la-strategie-vaccinale-contre-les-infections-a-pneumocoques-chez-l-enfant-age-de-moins-de-5-ans
Dans le cadre de la procédure d’accès au marché sollicité par le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK), la Haute Autorité de santé (HAS) émet des recommandations sur la place du vaccin pneumococcique SYNFLORIX dans le cadre de la stratégie de prévention actuelle vis-à-vis des infections à pneumocoques chez l'enfant de moins de 5 ans en France. SYNFLORIX est un vaccin pneumococcique conjugué 10-valent (VPC 10) contenant les sérotypes 1, 4, 5, 6B, 7F, 9V, 14, 18C, 19F, 23F qui est indiqué dans l'immunisation active contre les maladies invasives, la pneumonie et les otites moyennes aiguës causées par Streptococcus pneumoniae chez les nourrissons et les enfants âgés de 6 semaines à 5 ans...
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
otite moyenne aiguë
vaccins antipneumococciques
vaccins antipneumococciques
vaccins conjugués
vaccination
nourrisson
infections à pneumocoques
résultat thérapeutique
calendrier vaccinal
rappel de vaccin
otite moyenne
Maladie aigüe
injections musculaires
polyosides bactériens
polyosides bactériens
streptococcus pneumoniae
polyosides bactériens
recommandation de bon usage du médicament
France
pneumopathie bactérienne
J07AL52 - Pneumococcus, antigènes polysaccharidiques purifiés et haemophilus influenzae, congugués

---
N1-VALIDE
Actualisation des mesures de réduction du risque lié à l’exposition au mycophénolate au cours de la grossesse - Point d’information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Actualisation-des-mesures-de-reduction-du-risque-lie-a-l-exposition-au-mycophenolate-au-cours-de-la-grossesse-Point-d-information
Le mycophénolate [mycophénolate mofétil (CellCept et génériques), mycophénolate sodique (Myfortic et génériques)], indiqué pour prévenir un rejet de greffe, est un tératogène majeur chez l’être humain : chez les femmes enceintes exposées, le mycophénolate entraîne 45 à 49 % d’avortements spontanés et 23 à 27 % de malformations congénitales chez les nouveau-nés vivants. L’information réitérée des patientes reste donc essentielle face aux risques encourus afin de pouvoir anticiper le projet de grossesse et modifier le traitement avant la grossesse. Les mesures de prévention de la grossesse, ont été renforcées en 2015 et 2016 au niveau européen et national. Cependant, après concertation avec les associations d’usagers et les professionnels de santé, il est apparu nécessaire d’adapter ces mesures de façon à améliorer leur observance et par conséquent leur efficacité. Les évolutions portent sur les recommandations concernant la contraception et sur la périodicité de l’accord de soins qui devient annuelle. L’importance de ne pas interrompre le traitement est également rappelée...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
tératogènes
médicaments génériques
L04AA06 - acide mycophénolique
CELLCEPT
MYCOPHENOLATE MOFETIL
MYFORTIC
mycophénolate sodique
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
ordonnances médicamenteuses
éducation du patient comme sujet
recommandation de bon usage du médicament
grossesse
gestion du risque
risque
contraception
Femme susceptible d'être enceinte
mycophénolate sodique
Contraception masculine
Contraception féminine
Réduction des risques
effets secondaires indésirables des médicaments
Contre-indications aux procédures
acide mycophénolique
acide mycophénolique
acide mycophénolique
comportement de réduction des risques
Contre-indications aux médicaments

---
N1-VALIDE
Mycophénolate mofétil (CellCept et ses génériques) et Mycophénolate sodique (Myfortic ) : modification des recommandations en matière de contraception - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Mycophenolate-mofetil-CellCept-R-et-ses-generiques-et-Mycophenolate-sodique-Myfortic-R-modification-des-recommandations-en-matiere-de-contraception-Lettre-aux-professionnels-de-sante
A la suite d' une revue approfondie des données chez les patients de sexe masculin, les recommandations de l’EMA en matière de contraception datées de 2015 pour les médicaments à base de mycophénolate (Mycophénolate mofétil (MMF1) et acide mycophénolique (MPA)) viennent d’être actualisées...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
tératogènes
médicaments génériques
L04AA06 - acide mycophénolique
CELLCEPT
MYCOPHENOLATE MOFETIL
MYFORTIC
mycophénolate sodique
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
ordonnances médicamenteuses
éducation du patient comme sujet
recommandation de bon usage du médicament
grossesse
gestion du risque
recommandation patients
risque
contraception
Femme susceptible d'être enceinte
formulaire
mycophénolate sodique
Contraception masculine
Contraception féminine
CELLCEPT 1 g/5 ml, poudre pour suspension buvable
CELLCEPT 500 mg, comprimé pelliculé
CELLCEPT 500 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
MYCOPHENOLATE MOFETIL EG 250 mg, gélule
MYCOPHENOLATE MOFETIL EG 500 mg, comprimé pelliculé
MYCOPHENOLATE MOFETIL MYLAN 500 mg, comprimé pelliculé
MYCOPHENOLATE MOFETIL SANDOZ 250 mg, gélule
MYCOPHENOLATE MOFETIL SANDOZ 500 mg, comprimé pelliculé
MYCOPHENOLATE MOFETIL TEVA 500 mg, comprimé pelliculé
MYCOPHENOLATE MOFETIL BIOGARAN 250 mg, gélule
MYCOPHENOLATE MOFETIL BIOGARAN 500 mg, comprimé pelliculé
MYCOPHENOLATE MOFETIL TEVA 250 mg, gélule
MYFORTIC 180 mg, comprimé gastro-résistant
MYFORTIC 360 mg, comprimé gastro-résistant
Réduction des risques
effets secondaires indésirables des médicaments
Contre-indications aux procédures
acide mycophénolique
acide mycophénolique
acide mycophénolique
comportement de réduction des risques
Contre-indications aux médicaments

---
N1-SUPERVISEE
Effet positif de la revue médicamenteuse multidisciplinaire sur l’arrêt des médicaments inappropriés
In Minerva 2018 Volume 17 Numéro 6 Page 75 - 78
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2167
Question clinique Quel est l’effet de la revue médicamenteuse multidisciplinaire sur l’arrêt des médicaments inappropriés chez les personnes âgées en maison de repos ?
DOI: 10.7326/M16-2729
2018
false
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
néerlandais
lecture critique d'article
prescription inappropriée
revue des pratiques de prescription des médicaments
sujet âgé
polypharmacie
maisons de repos
concertation multidisciplinaire
Déprescriptions
Appréciation des risques
effets secondaires indésirables des médicaments
Belgique

---
N1-VALIDE
Borréliose de Lyme et autres maladies vectorielles à tiques
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2857558/fr/borreliose-de-lyme-et-autres-maladies-vectorielles-a-tiques
Cette recommandation de bonne pratique s’inscrit dans l’axe stratégique 3 du « Plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les autres maladies transmissibles par les tiques » publié en septembre 2016. Elle a pour objectif de faire le point sur : les connaissances scientifiques actuelles concernant la borréliose de Lyme et les autres maladies transmissibles par piqûres de tiques ; la stratégie diagnostique à proposer au niveau national ; les moyens nécessaires pour assurer une prise en charge thérapeutique globale optimale des patients, de répondre à leur souffrance et d'éviter l'errance diagnostique et thérapeutique et ses dérives potentielles.
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation pour la pratique clinique
maladie de Lyme
maladies transmises par les tiques
maladie de Lyme
maladie de Lyme
maladie de Lyme
antibactériens
diagnostic différentiel
effets secondaires indésirables des médicaments

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation de l’effet protecteur d’une exposition élevée ou faible aux statines sur l’incidence de démence de type Alzheimer selon le sexe et l’ethnie
In Pharmactuel, Vol. 51, No 2 2018
https://www.pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1184
L’étude réalisée par les épidémiologistes Zissimopoulos et collaborateurs a tenté de préciser l’association entre l’exposition élevée à une statine et la réduction du risque d’avoir un diagnostic d’Alzheimer.
2018
false
false
false
false
A.P.E.S.
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
français
lecture critique d'article
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
maladie d'Alzheimer
maladie d'Alzheimer
facteurs sexuels
États-Unis
hyperlipidémies
résultat thérapeutique
incidence
maladie d'Alzheimer

---
N1-VALIDE
L’ANSM rappelle la nécessité de disposer d’une nouvelle prescription pour obtenir Exjade 90 mg ou 360 mg, comprimés pelliculés, seule forme disponible à compter du 26 juillet 2018 - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/L-ANSM-rappelle-la-necessite-de-disposer-d-une-nouvelle-prescription-pour-obtenir-Exjade-90-mg-ou-360-mg-comprimes-pellicules-seule-forme-disponible-a-compter-du-26-juillet-2018-Point-d-information
Les spécialités Exjade 90 mg et 360 mg, comprimés pelliculés (déférasirox), commercialisées en France depuis le 26 janvier 2018 sont destinées à remplacer définitivement les spécialités Exjade 125 mg et 500 mg, comprimés dispersibles, à compter du 26 juillet 2018. Les patients qui ne disposent pas encore d’une prescription mentionnant ces nouvelles spécialités doivent consulter rapidement leur médecin. Afin d’éviter le risque d’interruption de traitement par déférasirox pour les patients concernés à partir de cette date, ces spécialités habituellement soumises à prescription initiale hospitalière semestrielle pourront être prescrites par tout médecin pour une durée maximale de 3 mois...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
ordonnances médicamenteuses
administration par voie orale
recommandation de bon usage du médicament
EXJADE
EXJADE 90 mg, comprimé pelliculé
EXJADE 360 mg, comprimé pelliculé
EXJADE 125 mg, comprimé dispersible
EXJADE 500 mg, comprimé dispersible
brochure pédagogique pour les patients
surcharge en fer
agents chélateurs du fer
agents chélateurs du fer
bêta-Thalassémie
transfusion sanguine
Erreurs de médication
V03AC03 - déférasirox
événements indésirables associés aux soins
triazoles
benzoates
triazoles
benzoates
Déférasirox
Déférasirox

---
N1-VALIDE
Réduction du risque lié à l’exposition au mycophénolate au cours de la grossesse : mise à disposition des guides et du formulaire d’accord de soins actualisés - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Reduction-du-risque-lie-a-l-exposition-au-mycophenolate-au-cours-de-la-grossesse-mise-a-disposition-des-guides-et-du-formulaire-d-accord-de-soins-actualises-Point-d-information
Les nouveaux documents de réduction du risque lié à l’exposition au mycophénolate au cours de la grossesse sont mis à disposition. Un guide pour les patients, un guide pour les professionnels de santé et le formulaire d’accord de soins que la patiente susceptible de procréer doit remettre avant toute délivrance du médicament, ont été actualisés pour prendre en compte l’évolution des recommandations concernant la contraception et la nouvelle durée de validité de l’accord de soins (un an au lieu de six mois). Le mycophénolate [mycophénolate mofétil (CellCept et génériques), mycophénolate sodique (Myfortic)], indiqué pour prévenir un rejet de greffe, est un tératogène majeur chez l’être humain. L’information réitérée des patientes reste donc essentielle face aux risques encourus afin de pouvoir anticiper le projet de grossesse et modifier le traitement avant la grossesse...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
tératogènes
médicaments génériques
L04AA06 - acide mycophénolique
CELLCEPT
MYCOPHENOLATE MOFETIL
MYFORTIC
mycophénolate sodique
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
ordonnances médicamenteuses
éducation du patient comme sujet
recommandation de bon usage du médicament
grossesse
gestion du risque
risque
contraception
Femme susceptible d'être enceinte
mycophénolate sodique
Contraception masculine
Contraception féminine
Réduction des risques
effets secondaires indésirables des médicaments
Exposition pendant la grossesse
recommandation patients
formulaire
Contre-indications aux procédures
acide mycophénolique
acide mycophénolique
acide mycophénolique
comportement de réduction des risques
Contre-indications aux médicaments

---
N1-VALIDE
Prévention de l’influenza en médecine générale
http://www.ebp-guidelines.be/DynamicContent/DownloadFile?url=dllbrkyv.1eg.pdf&filename=WOREL+Pr%C3%A9vention+Influenza+FR.pdf&openInBrowser=false
Objectifs et public-cible de ce guide Protéger les groupes à risque, éduquer les patients et intervenir rapidement en cas d’infection par l’influenza pour éviter les transmissions et complications sont des rôles essentiels dévolus au médecin généraliste. Ces recommandations visent à guider les praticiens de la première ligne de soins, en particulier le médecin généraliste, dans les mesures visant la prévention de l’influenza dans la population générale. Ce guide rappelle les groupes à risque définis par le Conseil Supérieur de la Santé, et présente des recommandations issues de l’analyse des données probantes actuelles et d’une médecine factuelle rigoureuse, adaptées au contexte belge.
2018
false
false
true
EBMPracticeNet - Groupe de Travail Développement Recommandations de Bonne Pratique Première Ligne
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
grippe humaine
vaccins antigrippaux
enfant
adulte
femmes enceintes
grossesse
sujet âgé

---
N1-VALIDE
Remise à disposition de la spécialité VIPERFAV, coexistence temporaire de VIPERFAV et VIPERATAB et rappel des différences entre les deux spécialités - Lettre aux professionnels de santé
lnformation destinée aux urgentistes, réanimateurs, pharmaciens hospitatiers et aux Centres Antipoison et de toxicovigilance
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Remise-a-disposition-de-la-specialite-VIPERFAV-coexistence-temporaire-de-VIPERFAV-et-VIPERATAB-et-rappel-des-differences-entre-les-deux-specialites-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Le laboratoire INRESA a remis à disposition, depuis le 12 juin 2018, de la spécialité VIPERFAV. La spécialité VIPERFAV, solution à diluer pour perfusion, était en rupture de stock. Afin d'assurer la continuité de l'approvisionnement en fragments d'immunoglobulines antivenimeuses de vipères en France, le laboratoire INRESA avait mis à disposition, depuis le 19 mai 2017, un médicament initialement destiné au marché du Royaume-Uni : VIPERATAB, solution à diluer pour perfusion. Désormais, le laboratoire INRESA a décidé de cesser la distribution du stock restant de VIPERATAB et de ne distribuer que le VIPERFAV. Néanmoins, il est possible que les deux produits soient en stock dans la PUI de votre établissement. Aussi, nous attirons votre vigilance sur les différences entre ces deux spécialités, afin de limiter le risque d’erreur médicamenteuse...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Erreurs de médication
avis de pharmacovigilance
VIPERFAV
VIPERFAV, solution à diluer pour perfusion
morsures de serpent
perfusions veineuses
fragments fab d'immunoglobuline
sérums antivenimeux
continuité des soins
J06AA03 - sérum antivenimeux
sérums antivenimeux
recommandation de bon usage du médicament
Médecin urgentiste et traumatologue (occupation)

---
N1-VALIDE
Syndrome de Lyse Tumorale
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/8295.pdf
Le Syndrome de Lyse Tumorale (SLT) est une urgence métabolique en cancérologie, et plus spécifiquement en hématologie. Il est la conséquence de la lyse brutale et massive de cellules cancéreuses avec une libération de leurs composants en quantité qui dépasse les capacités d’excrétion rénale. Il survient spontanément en cas de tumeur hautement proliférante ou après un traitement cytotoxique, dans un délai de 24 à 48 h et jusqu’à 5 jours suivant la mise en route du traitement suite à une radiothérapie. Le diagnostic de SLT repose, selon la classification de Cairo-Bishop, sur des critères biologiques et/ou cliniques (retentissement rénal et/ou cardiaque et/ou neurologique)...
2018
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation pour la pratique clinique
syndrome de lyse tumorale
signes et symptômes
syndrome de lyse tumorale
syndrome de lyse tumorale
analyse chimique du sang
syndrome de lyse tumorale
Indice de gravité de la maladie
syndrome de lyse tumorale

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir en cas d'exposition accidentelle avec un médicament cytotoxique
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/8302.pdf
2018
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation professionnelle
accidents du travail
exposition professionnelle
cytostatiques
accidents du travail
Exposition accidentelle à un médicament
Exposition accidentelle pendant la préparation du médicament pour l'administration

---
N1-VALIDE
Recommandation vaccinale sur l'extension des compétences des professionnels de santé en matière de vaccination contre la grippe saisonnière
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2867268/fr/recommandation-vaccinale-sur-l-extension-des-competences-des-professionnels-de-sante-en-matiere-de-vaccination-contre-la-grippe-saisonniere
Suite à une saisine de la Direction générale de la santé, la Haute Autorité de santé (HAS) et sa Commission Technique des vaccinations (CTV) émettent des recommandations établissant l’intérêt et les conditions d’une extension des compétences en matière de vaccination des infirmiers, des sages-femmes et des pharmaciens ainsi que les formations et/ou les pré-requis nécessaires à la pratique de ces vaccinations
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation
grippe humaine
vaccins antigrippaux
compétence professionnelle
profession de sage-femme
Infirmiers
pharmaciens
vaccins antigrippaux
Couverture vaccinale
rôle professionnel
Contre-indications aux médicaments

---
N1-VALIDE
Santé Canada informe les Canadiens de nouveaux renseignements sur l’innocuité liés à l’utilisation à long terme de l’azithromycine à la suite de greffes de cellules souches pour le traitement du cancer
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2018/67430a-fra.php
Santé Canada met les Canadiens en garde contre le risque possible de récidive de cancer chez les patients ayant le cancer du sang et des ganglions qui ont reçu une greffe de cellules souches et qui prennent de l’azithromycine (Zithromax) à long terme. Le médicament faisait l’objet d’essais cliniques à l’extérieur du Canada en vue de son utilisation pour prévenir un certain type de trouble pulmonaire inflammatoire appelé syndrome de la bronchiolite oblitérante. Les patients atteints du cancer qui ont reçu une greffe de cellules souches provenant de donneurs sont exposés au risque de développer cette affection qui cause la formation de tissus cicatriciels dans les poumons et des difficultés respiratoires. Toutefois, un essai clinique mené en France a permis de constater un risque accru de récidive du cancer liée à l’utilisation à long terme de l’azithromycine chez les patients ayant reçu une greffe de cellules souches...
2018
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
azithromycine
J01FA10 - azithromycine
bronchiolite oblitérante
azithromycine
tumeurs hématologiques
transplantation de cellules souches
traitement médicamenteux au long cours
antibactériens
récidive
chimioprévention
avis de pharmacovigilance
risque
malignité hématologique récidivante
événements indésirables associés aux soins

---
N1-VALIDE
INSTRUCTION N DGS/SP/2018/163 du 27 juillet 2018 relative à la prophylaxie des infections invasives à méningocoque
Guide pratique sur la conduite à tenir devant un ou plusieurs cas d’infection invasive à méningocoque
http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2018/08/cir_43909.pdf
La présente instruction actualise les recommandations de prophylaxie autour d’un cas d’infection invasive à méningocoque (IIM) qui figuraient dans la précédente instruction. L’objectif de ce document demeure identique, il s’agit : - de réduire la transmission de la maladie chez les sujets contacts ; - de réduire la létalité ; - d’encadrer les mesures de prophylaxie. Afin d’être efficaces, les mesures de prophylaxie demandent une mise en oeuvre rapide ; il est donc fondamental de définir précisément ces mesures, les critères de leur mise en oeuvre ainsi que le rôle des différents acteurs : - Les cliniciens et les biologistes qui suspectent ou diagnostiquent un cas d’IIM doivent le signaler sans délai par téléphone à la plateforme de veille et de gestion sanitaires de l’ARS, avant transmission écrite. - Ce signalement permet à l’ARS d’évaluer les mesures de prophylaxie à prévoir, d’organiser leur mise en oeuvre ou de s’assurer qu’elles ont été prises. Il revient à l’ARS d’organiser en interne la permanence du dispositif de signalement et de gestion...
2018
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
recommandation de santé publique
infections à méningocoques
maladie méningococcique invasive
vaccination
antibioprophylaxie
antibactériens
vaccins antiméningococciques
J07AH08 - méningocoques A,C,Y,W-135, antigènes polysaccharidiques tétravalents purifiés conjugués
NIMENRIX, poudre et solvant pour solution injectable. Vaccin méningococcique conjugué des groupes A, C, W135 et Y
NIMENRIX
nourrisson
enfant
rappel de vaccin
J07AH07 - méningocoque type C, conjugué à des antigènes polysaccharidiques purifiés
prophylaxie après exposition
Notification des maladies
infections à méningocoques
France
transmission de maladie infectieuse
transmission de maladie infectieuse
infections à méningocoques
immunophénotypage
techniques de génotypage
infections à méningocoques
traitement d'urgence
ceftriaxone
céfotaxime
facteurs de risque
recommandation pour la pratique clinique
rifampicine
ciprofloxacine
résistance bactérienne aux médicaments
NEISVAC
NEISVAC, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin méningococcique polyosidique du groupe C (conjugué, adsorbé)
adulte
MENVEO
MENVEO, poudre et solution pour solution injectable. Vaccin méningococcique des groupes A, C, W-135 et Y conjugué
MENJUGATE
MENJUGATE 10 microgrammes, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin conjugué méningococcique groupe C
BEXSERO
formulaire
algorithme
neisseria meningitidis

---
N1-SUPERVISEE
Les injections de toxine botulique pour prévenir la migraine chez l’adulte
https://www.cochrane.org/fr/CD011616/les-injections-de-toxine-botulique-pour-prevenir-la-migraine-chez-ladulte
Les personnes souffrant de migraine chronique (persistante) traitées par des injections de toxine botulique avaient deux jours de migraine de moins par mois que les personnes ayant reçu un placebo (traitement factice). Il n’est pas évident que cette amélioration soit suffisante pour faire une différence significative dans leurs vies. Plus de travaux sont requis pour montrer que la toxine botulique est plus efficace que les traitements par voie orale (les traitements qui sont avalés) qui préviennent la migraine. Les preuves en faveur de la toxine botulique pour les personnes souffrant de migraine épisodique (occasionnelle) ne sont pas claires. Le traitement par la toxine botulique n’a pas provoqué beaucoup d’effets secondaires.
2018
false
false
false
false
Cochrane
France
français
anglais
revue de la littérature
maladie chronique
Migraine chronique
toxines botuliniques
médecine factuelle
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français
migraines
toxines botuliniques
adulte
injections

---
N1-VALIDE
Insuffisance rénale médicamenteuse dans la pratique clinique quotidienne
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03345/
L’insuffisance rénale d’origine médicamenteuse, si elle est détectée précocement, est réversible dans bon nombre de cas. Or, précisément au stade précoce, elle est souvent asymptomatique. L’accent doit donc être mis sur la prévention qui, outre les mesures préventives à proprement parler, repose sur la connaissance des mécanismes physiopathologiques des médicaments néphrotoxiques et sur l’identification des facteurs de risque individuels des patients...
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
atteinte rénale aigüe
atteinte rénale aigüe
facteurs de risque
insuffisance rénale aiguë d'origine médicamenteuse
insuffisance rénale aiguë d'origine médicamenteuse
atteinte rénale aigüe
effets secondaires indésirables des médicaments
Néphrotoxicité
atteinte rénale aigüe
diagnostic différentiel
atteinte rénale aigüe
Tests de chimie clinique
antihypertenseurs
diurétiques
analgésiques
antibactériens
antinéoplasiques

---
N1-VALIDE
Les acides gras polyinsaturés pour la prévention et le traitement des maladies du cœur et de la circulation
https://www.cochrane.org/fr/CD012345/les-acides-gras-polyinsatures-pour-la-prevention-et-le-traitement-des-maladies-du-coeur-et-de-la
Nous mangeons des AGPI dans nos aliments habituels, mais les quantités d'AGPI consommées varient. Il existe des preuves montrant qu'une augmentation de la quantité d'AGPI que nous consommons peut réduire notre taux de cholestérol sanguin et nous rend moins susceptibles de développer des maladies cardiovasculaires, en particulier si les AGPI sont consommés au lieu des graisses saturées (graisses animales comme la viande et le fromage). Mais manger plus d'AGPI peut augmenter notre poids corporel, et les acides gras oméga-6 (un composant de l'AGPI) peuvent aggraver le risque cardiovasculaire en augmentant l'inflammation...
2018
false
false
false
Cochrane
France
français
résumé ou synthèse en français
acides gras insaturés
maladies cardiovasculaires
maladies cardiovasculaires
médecine factuelle
revue de la littérature
maladies cardiovasculaires
Poids
cholestérol

---
N1-SUPERVISEE
Les interventions fondées sur l'évaluation individuelle du risque de chute et les interventions à composantes visant à prévenir les chutes chez les personnes âgées non institutionnalisées
https://www.cochrane.org/fr/CD012221/les-interventions-fondees-sur-levaluation-individuelle-du-risque-de-chute-et-les-interventions
Des interventions multifactorielles peuvent réduire le taux de chute par rapport à l’habituel contrôle de soin ou d’attention. Toutefois, il pourrait n’y avoir peu ou pas d’effet sur d’autres résultats liés aux chutes. Les interventions à composantes multiples, qui incluent habituellement l'exercice physique, peuvent réduire la fréquence et le risque de chutes par rapport aux soins habituels ou aux intervention d’intensité similaire
2018
false
false
false
Cochrane
France
français
résumé ou synthèse en français
chutes accidentelles
sujet âgé
revue de la littérature

---
N1-SUPERVISEE
Régime low carb ou low fat : que conseiller à nos patients à risque cardiovasculaire ?
https://www.jle.com/fr/revues/met/e-docs/regime_low_carb_ou_low_fat_que_conseiller_a_nos_patients_a_risque_cardiovasculaire__312482/article.phtml
Cet article tente de clarifier les conseils alimentaires que l’on peut prodiguer à nos patients dans le but de prévenir les accidents cardiovasculaires ou d’éviter leurs récidives.
2018
false
false
false
John Libbey Eurotext
France
français
article de périodique
maladies cardiovasculaires
apports nutritionnels recommandés
régime pauvre en glucides
régime pauvre en graisses

---
N1-SUPERVISEE
La Néphroprotection en médecine générale : Pratiques médicales et limites
http://www.sudoc.fr/229654401
La maladie rénale chronique (MRC) de stade 3 est une pathologie chronique et prévalente, aux enjeux humains et économiques non négligeables. La néphroprotection est une attitude de soin préventive et pluridisciplinaire visant à retarder l'évolution de la MRC et à éviter les aggravations aigües. L'objectif de notre étude était de déterminer quelles étaient les pratiques de néphroprotection menées en ambulatoire par les médecins généralistes auprès de leurs patients porteurs d'une MRC de stade 3 et de savoir si celles-ci étaient appliquées selon les recommandations HAS, puis de mettre en évidence de possibles limites de terrain existantes
2018
false
true
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
médecine générale
adhésion aux directives
insuffisance rénale chronique

---
N1-VALIDE
Prévention, repérage et prise en charge des risques psychosociaux des internes, chefs de clinique et assistants (médecine, pharmacie et odontologie)
https://solidarites-sante.gouv.fr/professionnels/ameliorer-les-conditions-d-exercice/qualite-de-vie-au-travail/article/prevention-reperage-et-prise-en-charge-des-risques-psychosociaux
Le présent du guide « Prévention, repérage et prise en charge des risques psychosociaux des internes, chefs de clinique et assistants (médecine, pharmacie et odontologie) » est destiné à un large public comprenant la population des internes elle-même mais également toutes les personnes intervenant dans leur cursus clinique, universitaire et administratif (chefs de service, médecins seniors, maîtres de stage, coordonnateurs universitaires, référents administratifs, ARS)
2018
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
risques psychosociaux
guide
internat et résidence
exposition professionnelle
personnel médical hospitalier
Appréciation des risques
prévention primaire

---
N1-SUPERVISEE
Connaissance et utilisation de la prophylaxie pré-exposition (PrEP) parmi les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes
In Bull Epidémiol Hebd. 2018
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/29/2018_29_3.html
La prévention de l’infection par le VIH est l’élément majeur de la lutte contre l’épidémie. En complément du préservatif, d’autres outils sont aujourd’hui disponibles et notamment la prophylaxie pré-exposition (PrEP) par un traitement antirétroviral (emtricitabine-tenofovir disoproxil fumarate, initialement disponible sous le nom de Truvada puis sous formes génériques depuis mars 2017) qui, pris lors d’un rapport sexuel à risque, permet de diminuer le risque de contamination par le VIH. L’objectif de cet article est d’évaluer la connaissance et l’utilisation de la PrEP qu’avaient les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) fréquentant les lieux de convivialité gay de cinq villes françaises, au dernier trimestre 2015, avant la mise en œuvre de la recommandation temporaire d’utilisation (RTU) du Truvada dans cette indication. Prevagay 2015 est une étude de séroprévalence du VIH, anonyme et aléatoire, qui a permis de renseigner un questionnaire comportemental et de recueillir un prélèvement de sang auprès des HSH fréquentant les bars, saunas et backrooms de cinq villes françaises. Au total, 2 164 HSH non séropositifs pour le VIH et résidant en France ont été retenus pour cette analyse. Parmi eux, 53% déclaraient avoir connaissance de la PrEP, principalement des hommes enquêtés à Nice ou Paris, âgés de 25 ans ou plus et ayant fait des études supérieures. Par ailleurs, 2,3% déclaraient avoir utilisé ce traitement préventif au cours des 12 derniers mois. La majorité d’entre eux s’était procuré la PrEP en participant à l’essai Ipergay (29%) ou par prescription médicale (27%). Le niveau de connaissance de la PrEP, non optimal, peut s’expliquer par le fait que l’étude a été réalisée avant la RTU du Truvada et donc avant les campagnes d’information institutionnelles. Cependant, s’agissant d’une population exposée aux messages de prévention, ces résultats incitent à poursuivre les actions d’information sur l’ensemble des outils de prévention, auprès de tous les publics HSH et notamment les plus éloignés de la communauté gay, afin que chacun puisse choisir sa protection de manière éclairée.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
infections à VIH
TRUVADA
France
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
J05AR03 - ténofovir disoproxil et emtricitabine
EMTRICITABINE TENOFOVIR DISOPROXIL
agents antiVIH
infections à VIH
infections à VIH
études séroépidémiologiques
homosexualité masculine
Prophylaxie pré-exposition

---
N1-VALIDE
Piles boutons et jeunes enfants : des conséquences graves en cas d’ingestion
https://www.anses.fr/fr/content/piles-boutons-et-jeunes-enfants-des-cons%C3%A9quences-graves-en-cas-d%E2%80%99ingestion
Même en l’absence d’obstruction des voies respiratoires ou d’autres signes, l’ingestion d’une pile bouton représente un danger grave pour un enfant. En effet, une pile avalée peut entraîner très rapidement la formation de lésions potentiellement mortelles...
2018
false
false
false
ANSES
France
français
piles boutons
enfant
nourrisson
recommandation patients
administration par voie orale
traitement d'urgence
accidents domestiques
corps étrangers
jeu et accessoires de jeu

---
N1-VALIDE
Prévention de l’hypothermie peropératoire accidentelle au bloc opératoire chez l’adulte
http://sfar.org/wp-content/uploads/2018/09/2_RFE-Hypothermie-Version-Finale-_-Validee-CRC120618.pdf
L’hypothermie accidentelle péri-opératoire est une complication classique de l’anesthésie qui favorise la survenue des infections, des saignements et des accidents cardiovasculaires péri-opératoires, et est responsable d’une surmortalité péri-opératoire. Bien que des moyens de prévention soient largement utilisés, elle reste très fréquente en France. Ce constat a amené un groupe d’experts à rédiger, sous l’égide de la Société Française d’Anesthésie et de Réanimation, plusieurs recommandations visant à améliorer la prévention de l’hypothermie accidentelle péri-opératoire. Les principales propositions des experts sont de maintenir une température corporelle centrale la plus proche possible de 36,5 C en utilisant les dispositifs de réchauffement de manière adaptée. Les techniques de réchauffement cutané actif sont recommandées avant et pendant l’anesthésie ainsi qu’en salle de surveillance postinterventionnelle. Il est également recommandé de réchauffer les fluides i.v., les produits sanguins labiles et les fluides chirurgicaux en complément ou en cas d’impossibilité de réchauffement cutané. Les experts suggèrent d’améliorer le dépistage de l’hypothermie péri-opératoire en généralisant le monitorage de la température centrale...
2018
false
false
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
adulte
hypothermie
complications peropératoires
anesthésie
recommandation par consensus
température du corps
réchauffement
soins peropératoires
surveillance peropératoire
perfusions veineuses
médecine factuelle

---
N1-VALIDE
Repérage et accompagnement en Centre d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) des victimes et des auteurs de violences au sein du couple
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2872955/fr/reperage-et-accompagnement-en-centre-d-hebergement-et-de-reinsertion-sociale-chrs-des-victimes-et-des-auteurs-de-violences-au-sein-du-couple
Ces recommandations de bonnes pratiques professionnelles portent sur le repérage et l’accompagnement en CHRS des victimes et des auteurs de violences au sein du couple, et la formation des professionnels du secteur de l’hébergement. Les CHRS participent au dispositif de mise en sécurité et de protection des victimes de violences au sein du couple au titre de l’article L.312-1,I,8 du code de l’action sociale et des familles, par la mise à disposition d’hébergements dédiés. Objectifs de connaissance et de compréhension des formes, caractéristiques et conséquences des violences au sein du couple afin d’en améliorer le repérage ; de prise en compte des spécificités de l’intervention en direction des victimes, des enfants victimes et des auteurs de violences au sein du couple en matière d’accueil, d’accompagnement, et d’orientation vers les ressources adaptées ; de coordination et de complémentarité des actions avec l’ensemble des acteurs intervenants auprès des victimes, des enfants victimes et des auteurs de violences au sein du couple
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation professionnelle
violence conjugale
violence conjugale
établissements de soins de long séjour
femmes victimes de violence
parents
violence domestique
maltraitance des enfants

---
N1-VALIDE
smarter medicine - Choosing Wisely Switzerland
http://www.smartermedicine.ch/
Des voix se sont fait entendre il y a quelques années aux États-Unis afin de mettre en garde contre les conséquences de l’excès de soins médicaux («overuse»). En 2011, des médecins ont lancé l’initiative Choosing Wisely. Celle-ci a pour but non seulement de déboucher sur des «décisions judicieuses», mais aussi d’encourager une franche discussion entre le corps médical, les patients et le public. Choosing Wisely s’articule autour de ce qu’on appelle des «listes Top 5» dans chaque discipline clinique. Ces listes Top 5 comprennent chacune cinq mesures médicales qui sont généralement inutiles. En d’autres termes, les médecins et les patients devraient discuter afin de déterminer s’il ne vaut pas mieux renoncer à un traitement, parce que les risques afférents sont potentiellement plus élevés que son utilité.
false
false
false
Suisse
français
association professionnels santé
Surmédicalisation
Participation des patients
prise de décision

---
N2-AUTOINDEXEE
Épisode 13 : Prévention de la néphropathie induite par le contraste (étude PRESERVE)
https://www.usherbrooke.ca/baladocritique/archives/episode-13-etude-preserve/
Dans cette 13e baladodiffusion, les Drs Luc Lanthier et Mélanie Masse discutent de traitement prévenant (ou plutôt ne prévenant pas) la néphropathie induite par le contraste avec l’étude PRESERVE, en plus de réviser la littérature médicale de décembre 2017.
2018
false
false
false
false
Université de Sherbrooke, Faculté de médecine
Canada
français
document sonore
produits de contraste
maladies du rein
condom
maladie du rein
préservatifs masculins
maladies du rein
épisode de
collecte de données
Néphropathie
Abus de substance
induit

---
N2-AUTOINDEXEE
Épisode 15 : Aspirine ou rivaroxaban comme thromboprophylaxie après une chirurgie orthopédique élective (étude EPCAT-II)
https://www.usherbrooke.ca/baladocritique/archives/episode-15-etude-epcat-ii/
Dans cette 15e baladodiffusion, le Dr Luc Lanthier discute de thromboprophylaxie après une chirurgie orthopédique de PTH ou PTG élective et de la place de l’aspirine par rapport au traitement standard à base d’anticoagulant, en plus de réviser la littérature médicale de février 2018.
2018
false
false
false
false
Université de Sherbrooke, Faculté de médecine
Canada
français
document sonore
acide acétylsalicylique
Rivaroxaban
orthopédie
prothèse de hanche
prothèse de genou
thromboembolie
anticoagulants
Acanthocytose
Chirurgiens orthopédistes
acide acétylsalicylique
électif
collecte de données
chirurgie orthopédique
épisode de
ASPIRINE
rivaroxaban
Interventions chirurgicales non urgentes
intervention chirurgicale
Chirurgie orthopédique
Chirurgie

---
N1-SUPERVISEE
La prophylaxie pré-exposition au VIH (PrEP) : Accompagner sa dispensation en pharmacie
http://www.cespharm.fr/fr/content/download/44712/1011228/version/7/file/prep-accompagner-sa-dispensation-brochure.pdf
L’association antirétrovirale fixe emtricitabine/ténofovir disoproxil a obtenu, en août 2016, une extension d’indication « européenne » dans le cadre de la prophylaxie pré-exposition au VIH (PrEP). Cet outil complète le dispositif de prévention de l’infection par le VIH.
2018
false
false
false
Ordre National des Pharmaciens
France
rôle professionnel
pharmaciens
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
infections à VIH
rapport
Prophylaxie pré-exposition

---
N1-SUPERVISEE
Les oreillons: de l’histoire ancienne?
In Forum Med Suisses. 2018;18(41):832-835
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03391/
En raison de l’incidence en déclin des oreillons depuis l’introduction d’un vaccin efficace, cette maladie infectieuse a perdu en importance, y compris en tant que diagnostic différentiel. Dans le cadre d’une épidémie d’oreillons survenue en 2017, le manque de connaissance de cette affection ont conduit à des examens, hospitalisations et soins intensifs inutiles...
https://doi.org/10.4414/fms.2018.03391
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
oreillons
signes et symptômes
diagnostic différentiel
oreillons
vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
calendrier vaccinal
oreillons
vaccination
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Ocytocine injectée dans un muscle ou une veine pour réduire les pertes sanguines après un accouchement par voie vaginale
https://www.cochrane.org/fr/CD009332/ocytocine-injectee-dans-un-muscle-ou-une-veine-pour-reduire-les-pertes-sanguines-apres-un
De quoi est-il question ? Nous avons examiné l'efficacité, les risques et les effets indésirables de l'ocytocine administrée par injection dans le muscle (intramusculaire) comparée à l'injection dans une veine (intraveineuse) pour prévenir une perte sanguine excessive à la troisième étape du travail. La troisième étape du travail est la séparation du placenta de l'utérus de la mère et son expulsion après la naissance du bébé.
2018
false
false
false
Cochrane
France
injections veineuses
hémorragie de la délivrance
médecine factuelle
résultat thérapeutique
ocytocine
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
injections musculaires
ocytocine

---
N1-SUPERVISEE
INSTRUCTION relative à la conduite à tenir autour d’un ou plusieurs cas de rougeole
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=44038
La présente instruction actualise la précédente instruction, elle est avant tout destinée à la mise à jour de la conduite à tenir autour d’un ou plusieurs cas de rougeole qu’il s’agisse d’un cas unique, d’une situation de cas groupés ou épidémique.
2018
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
rougeole
déclaration obligatoire
prophylaxie après exposition
rougeole
recommandation
signes et symptômes
vaccination
vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
immunoglobulines
formulaire
texte juridique

---
N1-SUPERVISEE
INSTRUCTION relative à la mise en place d’une déclaration obligatoire de la rubéole
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=44039
Dans le cadre de ses engagements vis-à-vis de l’organisation mondiale de la santé, la France s’est engagée à éliminer la rubéole ce qui implique la mise en place d’un système performant de surveillance de cette maladie. Une notification obligatoire de la rubéole est donc mise en place.
2018
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
déclaration obligatoire
rubéole
texte juridique

---
N1-SUPERVISEE
La prévention des IST chez les jeunes
http://paca.lecrips.net/spip.php?article520
Les années 2000 ont vu une recrudescence de la plupart des infections sexuellement transmissibles (IST) ainsi que la réapparition de certaines jusque-là quasiment éradiquées comme la syphilis et la lymphogranulomatose vénérienne (LGV) dans la plupart des pays occidentaux. Cette tendance a été contemporaine de l’augmentation des comportements sexuels à risque et de la diffusion des traitements antirétroviraux pour le VIH. Les IST peuvent avoir de profondes répercussions sur la santé alors même que certaines sont curables à l’aide d’antibiothérapies à dose unique, qu’il existe des vaccins et que l’on dispose de traitements efficaces permettant d’atténuer ou moduler les effets. Depuis 2016 des avancées notables ont eu lieu en matière de santé sexuelle. En l’introduisant dans le code de la santé publique, la loi de 2016 est venue consacrer la notion de santé sexuelle. Cela s’est traduit par l’élaboration d’une Stratégie Nationale de Santé Sexuelle (SNSS) qui fixe en la matière un cadre de référence national et des objectifs ambitieux à l’action publique, qui accorde une place importante à la lutte contre les IST et qui identifie clairement le public jeune comme une cible prioritaire.
2018
false
false
false
Crips PACA - Centre régional d'information et de prévention du sida Provence-Alpes-Côte d'Azur Marseille Nice
France
jeune adulte
maladies sexuellement transmissibles
France
Dépistage de masse
adolescent
préservatifs masculins
vaccination
éducation sexuelle
information scientifique et technique
maladies sexuellement transmissibles

---
N1-SUPERVISEE
Soins de la bouche pour la prévention de la pneumonie dans les maisons de retraite
https://www.cochrane.org/fr/CD012416/soins-de-la-bouche-pour-la-prevention-de-la-pneumonie-dans-les-maisons-de-retraite
Question de la revue Les soins bucco-dentaires réduisent-ils la pneumonie (une infection pulmonaire) dans les maisons de retraite médicalisées ? Notre objectif était de résumer les résultats d'études connues sous le nom «d’essais contrôlés randomisés» afin de déterminer si les soins bucco-dentaires contribuaient à prévenir la pneumonie chez les personnes âgées vivant dans des maisons de retraite ou d'autres établissements de soins, et quelle était la meilleure approche en matière de soins buccaux.
2018
false
false
false
Cochrane
France
sujet âgé
hygiène buccodentaire
pneumopathie infectieuse
résidences pour personnes âgées
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Réévaluation de la stratégie de dépistage des infections à Chlamydia trachomatis
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2879401/fr/reevaluation-de-la-strategie-de-depistage-des-infections-a-chlamydia-trachomatis
Au regard des nouvelles données épidémiologiques, des problématiques entourant le dépistage de l’infection à Ct (populations ciblées, fréquence, structures, nouveaux tests diagnostiques, professionnels impliqués) et des questions concernant de la mise en œuvre du dépistage depuis 2003, la HAS réévalue la stratégie de dépistage des infections à Ct, à la demande de la Direction générale de la santé (DGS). La HAS recommande : Un dépistage systématique des femmes sexuellement actives de 15 à 25 ans (inclus), y compris les femmes enceintes ; Un dépistage opportuniste ciblé : Des hommes sexuellement actifs, présentant des facteurs de risque, quel que soit l’âge ; Des femmes sexuellement actives de plus de 25 ans présentant des facteurs de risque ; Des femmes enceintes consultant pour une IVG, sans limite d’âge...
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de santé publique
infections à chlamydia
infections à chlamydia
Dépistage de masse
chlamydia trachomatis
facteurs de risque
évaluation technologique
Dépistage de masse

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola –Indications des antiviraux et des anticorps monoclonaux chez les professionnels de santé exposés
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=695
Au cours des récentes épidémies de maladies à virus Ebola (MVE), plusieurs thérapies ont été développées en prophylaxie et en curatif : antiviraux, anticorps monoclonaux (seuls ou en association). Aucun de ces produits ne dispose actuellement d’une autorisation de mise sur le marché dans cette indication. L’OMS, en mai 2018, a évalué les données disponibles sur ces thérapies pour déterminer si leur utilisation expérimentale en situation d’urgence de MVE était possible. Partant de cette évaluation, le HCSP a aussi pris en compte le contexte épidémiologique, l’existence d’un vaccin contre la MVE, les informations complémentaires disponibles sur les produits existants, les facteurs en faveur de leur utilisation (infectivité et transmissibilité importantes du virus, gravité de la MVE, aspects éthiques, .) ainsi que les éléments la restreignant (données d’efficacité et de sécurité limitées, modes d’administration, interaction avec le vaccin, .)...
2018
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
personnel de santé
exposition professionnelle
Prophylaxie pré-exposition
prophylaxie après exposition
Vaccins contre la maladie à virus Ebola
anticorps monoclonaux
antiviraux
ZMapp
remdésivir
favipiravir
amides
pyrazines

---
N1-SUPERVISEE
L’exercice physique pour réduire les chutes chez les personnes vivant avec le cancer et au-delà
https://www.cochrane.org/fr/CD011687/lexercice-physique-pour-reduire-les-chutes-chez-les-personnes-vivant-avec-le-cancer-et-au-dela
Contexte Les personnes vivant avec le cancer et au-delà sont à risque de problèmes à long terme, y compris un risque accru de chutes accidentelles. C'est le résultat de l'effet que la maladie et le traitement peuvent avoir sur leur corps. L'exercice réduit le taux et le risque de chutes chez les personnes âgées et est reconnu pour améliorer la qualité de vie, la fatigue et la douleur chez les personnes qui ont eu le cancer. Il n'est pas clair si l'exercice physique peut réduire le risque de chutes chez les personnes vivant avec le cancer et au-delà. Cette revue visait à déterminer l'effet de l'exercice physique sur la réduction des chutes chez les personnes vivant avec le cancer et au-delà...
2018
false
false
false
Cochrane
France
exercice physique
tumeurs
chutes accidentelles
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Infections invasives à Kingella kingae. Gestion de cas groupés en collectivités d’enfants
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=693
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=694
Les infections ostéo-articulaires chez les enfants âgés de 6 mois à 4 ans sont principalement causées par la bactérie Kingella kingae. L’évolution de ces infections est le plus souvent favorable et ne laisse généralement pas de séquelle. Des épisodes de cas groupés d’infections par cette bactérie ont été rapportés dans des crèches de plusieurs pays, dont la France. Le HCSP constate que les informations sur ces infections sont encore limitées, concernant les techniques de diagnostic biologique, les facteurs favorisant le portage oropharyngé de la bactérie et son évolution chez les enfants, notamment ceux accueillis en collectivités, ainsi que l’efficacité d’une antibioprophylaxie. Du fait des difficultés d’identification de K. kingae, il préconise l’identification de laboratoires spécialisés pour aider au diagnostic biologique. Le HCSP précise les définitions de cas confirmés, probables ou possibles, ainsi que celle d’un épisode de cas groupés. Lors de la survenue d’un tel épisode, il recommande de prévenir le médecin de l’établissement et l’agence régionale de santé pour aider à sa prise en charge. Après analyse des études portant sur les épisodes de cas groupés, le HCSP propose une conduite à tenir en cas de survenue d’au moins 2 cas d’infections invasives à K. kingae dans une collectivité d’enfants ; en particulier, il ne recommande pas la recherche d’un portage oropharyngé chez les enfants et le personnel, ni la prescription d’une antibioprophylaxie en l’absence de facteur de risque.
2018
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
kingella kingae
infections à neisseriaceae
enfant
nourrisson
infections ostéoarticulaires
crèches
infections à neisseriaceae
infections à neisseriaceae
France
Dépistage de masse
infections à neisseriaceae
recommandation de santé publique
endocardite bactérienne
méningite
bactériémie
rapport

---
N1-SUPERVISEE
Prévention des infections associées aux soins
http://oncologik.fr/referentiels/oncolor/prevention-des-infections-associees-aux-soins
Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été mis à jour par un groupe de travail pluridisciplinaire de professionnels du réseau régional de cancérologie du Grand Est, du Centre d'appui pour la Prévention des Infections Associées aux Soins du Grand-Est (CPIAS Grand Est), de l'Hospitalisation à Domicile de l'Agglomération Nancéienne (HADAN) et de Qualilor Santé, en tenant compte des recommandations nationales, et conformément aux données acquises de la science au 29 octobre 2018.
false
false
false
OncoLogiK
France
désinfection des mains
hygiène
dispositifs de protection
sujet immunodéprimé
anti-infectieux locaux
cathéters urinaires
brochure pédagogique pour les patients
recommandation professionnelle
Prévention des infections
infection croisée
soins

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments antalgiques opioïdes : ce qu'il faut savoir, ce qu'il faut faire
http://www.respadd.org/wp-content/uploads/2018/10/Livret-opioides-1.pdf
Ce livret s’attache à donner aux professionnels de santé des informations essentielles sur ces médicaments pour bien les prescrire et accompagner leur délivrance de conseils de bon usage. Savoir les prescrire implique aussi de penser et de savoir, les déprescrire en cas d’inefficacité ou d’effets indésirables. C’est un des outils qui participera à prévenir une potentielle crise des opioïdes en France tout en assurant aux patients un soulagement de leur douleur grâce à un accès large et sécurisé à ces médicaments...
2018
false
false
false
RESPADD - Réseau de prévention des addictions
France
recommandation de bon usage du médicament
douleur
Mésusage de médicament
mauvais usage des médicaments prescrits
analgésiques morphiniques
surdose
grossesse
Allaitement naturel
analgésiques morphiniques
rapport
analgésiques morphiniques

---
N1-VALIDE
Dépistage et prévention du cancer du col de l'utérus - Rôle du médecin et de la sage-femme
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Depistage-et-prevention-du-cancer-du-col-de-l-uterus-Role-du-medecin-et-de-la-sage-femme
Cette fiche d'aide à la pratique résume les points essentiels concernant le dépistage du cancer du col de l'utérus et sa prévention par la vaccination anti HPV.
2018
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
profession de sage-femme
rôle médical
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du col de l'utérus
Vaccins contre les papillomavirus
adolescent

---
N1-VALIDE
Comment gérer les risques associés à l’utilisation du bistouri électrique ?
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2882414/fr/comment-gerer-les-risques-associes-a-l-utilisation-du-bistouri-electrique
Les professionnels de santé qui interviennent dans les blocs opératoires et les sites interventionnels utilisent quotidiennement des sources d’énergie dont la plus utilisée est le bistouri électrique. Ces instruments, sources de chaleur, peuvent être à l'origine d’incidents ou d’accidents peropératoires dont les conséquences pour le patient peuvent être graves. Une bonne connaissance du matériel de plus en plus diversifié et sophistiqué, ainsi qu’une application des règles d’utilisation et des actions à faire ou à éviter sont de nature à garantir des interventions sécurisées...
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
instruments chirurgicaux
gestion du risque
brûlures électriques
brûlures électriques
complications peropératoires
incendies
désinfection
blocs opératoires
anti-infectieux locaux
procédures de chirurgie digestive
électrochirurgie
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Découvertes de séropositivité VIH chez les seniors en France, 2008-2016
http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2018/40-41/2018_40-41_1.html
Cet article présente les caractéristiques des seniors (personnes âgées de 50 ans et plus) ayant découvert leur séropositivité VIH en 2016, en les comparant à celles des adultes de 25 à 49 ans à partir des déclarations obligatoires d’infection à VIH. En 2016, le nombre de seniors ayant découvert leur séropositivité a été estimé à 1 184 [IC95%: 1 094-1 274], soit 20% de l’ensemble des découvertes. Ce nombre a régulièrement augmenté entre 2008 et 2014, cette augmentation concernant les hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes (HSH) et les femmes nées à l’étranger contaminées par rapports hétérosexuels. Les seniors ayant découvert leur séropositivité en 2016 se différenciaient des plus jeunes par une moindre proportion d’HSH et une proportion plus élevée d’hétérosexuels nés en France. Les proportions de personnes n’ayant jamais été testées pour le VIH avant la découverte de séropositivité et de celles diagnostiquées à un stade avancé de l’infection étaient significativement plus élevées chez les seniors que chez les 25-49 ans (respectivement 48% vs 42% et 38% vs 26%). La part des infections récentes chez les seniors (28%) témoigne de prises de risque dans cette classe d’âge. Ce niveau de dépistage insuffisant chez les seniors peut être expliqué par une moindre perception du risque de contamination par le VIH, à la fois par les personnes elles-mêmes mais également par les professionnels de santé, alors que l’exposition à l’infection persiste au-delà de 50 ans. Il est donc important que les actions de prévention incluent cette population.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
sérodiagnostic du SIDA
infections à VIH
Dépistage de masse
infections à VIH
article de périodique
France
séropositivité VIH
sujet âgé

---
N1-VALIDE
No Go au bloc opératoire : comment renforcer les barrières de sécurité ?
Points clés et solutions pour la sécurité du patient
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2885681/fr/no-go-au-bloc-operatoire-comment-renforcer-les-barrieres-de-securite
Contexte et enjeux Le No Go désigne l’arrêt immédiat et imprévu de l’acte chirurgical entre le moment où le patient est entré en salle d’opération et l’incision cutanée. L’enjeu est de mieux identifier l’ensemble des éléments constitutifs du bon déroulement de l’acte chirurgical. Il s’agit également de soutenir la bonne réalisation de la check-list HAS « Sécurité du patient au bloc opératoire », en rappelant ses trois objectifs : Vérifier Ensemble, pour prendre une Décision Concertée.
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation professionnelle
blocs opératoires
complications peropératoires
Appréciation des risques
liste de contrôle
Préjudice au patient
procédures de chirurgie opératoire
sécurité des patients
algorithme
formulaire

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour le suivi de l’incidence de la rage chez les animaux en Belgique et la prévention de la transmission à l’homme
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9432-rage
Dans cet avis scientifique sur la politique en matière de santé publique, le Conseil Supérieur de la Santé de Belgique émet, à l'intention des autorités sanitaires belges, des recommandations précises pour le suivi de l’incidence de la rage chez les animaux et la prévention de sa transmission à l'être humain.
2018
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
rage (maladie)
rage (maladie)
recommandation de santé publique
Belgique
humains
incidence
rage (maladie)
animaux

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations aux différents groupes de voyageurs se rendant dans des régions où sévit une transmission locale du virus Zika : état des lieux en février 2018
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9460-zika
Dans cet avis scientifique sur la politique en matière de santé publique, le Conseil Supérieur de la Santé de Belgique émet, à l'intention des autorités sanitaires belges, des recommandations sur la prévention des infections à virus Zika chez les personnes se rendant en zone épidémique et sur la prise en charge au retour des voyageurs exposés. Cliquez ici pour le synthèse informative à l'attention du grand public :
2018
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
voyage
Infection par le virus Zika
recommandation patients
Virus Zika

---
N1-SUPERVISEE
Vaccination contre la grippe saisonnière - Saison hivernale 2018-2019
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9488-vaccination-grippe
Cet avis porte sur la vaccination contre la grippe saisonnière et détermine quels groupes de la population devraient être vaccinés en priorité.
2018
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
recommandation de santé publique
vaccins antigrippaux
grippe humaine
vaccination

---
N1-SUPERVISEE
Les blessures par piqûre d’aiguille dans un lieu public
https://www.cps.ca/fr/documents/position/les-blessures-par-piqure-daiguille-dans-un-lieu-public
Lorsqu’un enfant se blesse sur une aiguille abandonnée dans un lieu public, on craint qu’il ait été exposé à des virus à diffusion hématogène. Le risque d’infection est faible, mais il est impératif d’évaluer l’enfant blessé et d’offrir un accompagnement et un suivi. Le présent document de principes contient une analyse des publications sur les infections virales à diffusion hématogène après une blessure causée par une aiguille abandonnée dans un lieu public ainsi que des recommandations pour prévenir de tels incidents et les prendre en charge.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
maladies virales
pathogènes transmissibles par le sang
recommandation professionnelle
blessures par piqûre d'aiguille

---
N1-SUPERVISEE
Les politiques d’exclusion des écoles, des milieux de garde et des camps à cause de la varicelle : une approche rationnelle
https://www.cps.ca/fr/documents/position/les-politiques-d-exclusion-a-cause-de-la-varicelle
La vaccination antivaricelleuse généralisée adoptée au Canada depuis 2007 a modifié l’épidémiologie de la maladie et favorisé une diminution importante des hospitalisations qui y sont liées. Cependant, il y aura toujours une population susceptible à la varicelle à cause de traitements ou d’affections responsables d’une immunodépression ou du refus vaccinal des parents. Le présent document actualise et remplace un document de principes publié en 1999 par la Société canadienne de pédiatrie. La position de la SCP sur les politiques d’exclusion des écoles et des milieux de garde n’a pas changé depuis la publication du document original, mais compte tenu de deux rapports d’éclosion de varicelle associée à la fréquentation d’un camp d’été parus depuis 1999, la présente révision contient de nouvelles recommandations afin d’atténuer le risque de transmission de la varicelle dans les camps d’été.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
isolement du patient
crèches
varicelle
recommandation professionnelle
varicelle
établissements scolaires

---
N1-SUPERVISEE
Des stratégies potentielles pour améliorer les taux de vaccination infantile au Canada
https://www.cps.ca/fr/documents/position/des-strategies-potentielles-pour-ameliorer-les-taux-de-vaccination-infantile
Les taux de vaccination sont sous-optimaux au Canada. Certains pays utilisent des stratégies comme des preuves de vaccination obligatoires pour entrer à la garderie ou à l’école et des incitations financières. D’autres stratégies pourraient fonctionner dans le contexte canadien, telles que la remise, à l’entrée à l’école, d’un dossier de tous les vaccins administrés, la création de registres de vaccination provinciaux ou territoriaux, l’information aux parents et aux enfants d’âge scolaire au sujet des maladies évitables par la vaccination et l’adoption de mesures afin que les parents puissent s’assurer plus facilement de la vaccination complète de leurs enfants.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
Couverture vaccinale
enfant
programmes de vaccination
transmission de maladie infectieuse
recommandation de santé publique
vaccination
Canada

---
N1-SUPERVISEE
Le vaccin contre le virus du papillome humain chez les enfants et les adolescents
https://www.cps.ca/fr/documents/position/VPH
On sait que le virus du papillome humain (VPH) cause des condylomes (des verrues génitales), le cancer du col de l’utérus, le cancer du pénis, le cancer anal et le cancer oropharyngé. En Amérique du Nord, l’incidence cumulative de l’infection par le VPH au cours de la vie est évaluée à plus de 70 % pour tous les types de VPH combinés. Un vaccin sécuritaire et efficace est offert contre neuf types de VPH. Le vaccin contre le VPH doit être administré systématiquement à l’ensemble des filles et des garçons âgés de neuf à 13 ans. Tous les jeunes qui n’ont pas été vaccinés dans le cadre d’un programme systématique devraient participer à un programme de rattrapage. Les médecins qui soignent des enfants et des adolescents devraient préconiser le financement et la mise en œuvre de programmes de vaccination universels contre le VPH.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
Vaccins contre les papillomavirus
infections à papillomavirus
vaccination
tumeurs de l'anus
tumeurs du col de l'utérus
condylomes acuminés
calendrier vaccinal
GARDASIL 9
GARDASIL
CERVARIX
Canada
recommandation de santé publique
enfant
adolescent

---
N1-SUPERVISEE
Les infections à Salmonella chez les enfants canadiens
https://www.cps.ca/fr/documents/position/les-infections-a-salmonella-chez-les-enfants-canadiens
Les infections à Salmonella non typhiques (SNT) sont surtout transmises par des aliments ou de l’eau contaminés ou par contact avec des animaux porteurs (notamment des reptiles) et se manifestent par de la diarrhée. Les antibiotiques ne limitent ni la gravité ni la durée de la diarrhée et peuvent accroître l’incidence de portage de SNT. Ils ne doivent donc être utilisés qu’en cas de bactériémie ou d’infection invasive présumée ou démontrée. La fièvre typhoïde ou paratyphoïde se révèle par une bactériémie dans les 60 jours suivant un voyage vers des pays pauvres en ressources, accompagnée de fièvre et de divers troubles abdominaux. Ainsi, des hémocultures sont indiquées en cas de fièvre inexpliquée et d’histoire de voyage pertinente. Lorsque les hémocultures sont positives ou qu’on n’en a pas encore obtenu les résultats et que l’enfant est malade, la ceftriaxone est indiquée. Il est souvent possible de passer à des antibiotiques par voie orale (généralement de l’azithromycine) après que les hémocultures sont devenues négatives et que l’état de l’enfant s’est amélioré.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
Canada
salmonelloses
signes et symptômes
fièvre typhoïde
fièvre paratyphoïde
toxi-infection alimentaire à salmonella
vaccins antityphoparatyphoïdiques
vaccination
salmonelloses
algorithme
Hémoculture
recommandation de santé publique
enfant
salmonelloses
salmonella

---
N1-SUPERVISEE
Les recommandations relatives aux vaccins antigrippaux administrés aux enfants et aux adolescents pour la saison 2018-2019
https://www.cps.ca/fr/documents/position/les-recommandations-relatives-aux-vaccins-antigrippaux-pour-la-saison-2018-2019
La Société canadienne de pédiatrie continue d’encourager la vaccination antigrippale annuelle de TOUS les enfants et les adolescents, dès l’âge de six mois. Les recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) pour la saison 2018-2019 n’ont pas subi de changements importants par rapport à la saison précédente. Le vaccin quadrivalent continue d’être recommandé chez les enfants âgés de six mois à 17 ans lorsqu’il est disponible. Tant le vaccin antigrippal inactivé que le vaccin vivant atténué peuvent être utilisés pour les enfants et les adolescents de deux à 17 ans qui ne sont pas immunodéprimés.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
vaccination
grippe humaine
recommandation de santé publique
enfant
vaccins antigrippaux
adolescent

---
N1-SUPERVISEE
Les avantages d’administrer le vaccin antigrippal pendant la grossesse pour le fœtus et le nourrisson de moins de six mois
https://www.cps.ca/fr/documents/position/le-vaccin-antigrippal-pendant-la-grossesse
La grippe est un grave problème pour les nourrissons de moins de six mois. Chez ces nourrissons, le taux d’hospitalisation attribuable à cette maladie et à des maladies connexes est comparable à celui des personnes âgées. Puisque les vaccins antigrippaux ne sont pas efficaces dans ce groupe d’âge, la stratégie optimale, fondée sur des données probantes, consiste à administrer les vaccins trivalents inactivés pendant la grossesse. L’administration de ces vaccins au cours des deuxième et troisième trimestres a fait l’objet d’études approfondies et est sécuritaire. Non seulement protège-t-elle la femme enceinte et son nourrisson de moins de six mois, mais elle est également bénéfique pour le fœtus. En effet, ce vaccin contribue à réduire le risque de faible poids à la naissance.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
vaccination
grippe humaine
recommandation de santé publique
foetus
vaccins antigrippaux
nourrisson
grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Lignes directrices sur la prophylaxie à la vitamine K chez les nouveau-nés
https://www.cps.ca/fr/documents/position/prophylaxie-a-la-vitamine-k-chez-les-nouveau-nes
Les nouveau-nés sont vulnérables à une hémorragie par carence en vitamine K (HCVK) en raison de réserves prénatales insuffisantes et d’un déficit de vitamine K dans le lait maternel. D’après une analyse systématique des données probantes jusqu’à présent, une injection unique de vitamine K par voie intramusculaire (IM) à la naissance prévient l’HCVK avec efficacité. Selon les données scientifiques actuelles, une dose unique ou des doses répétées de vitamine K par voie orale (PO) sont moins efficaces pour prévenir l’HCVK que la vitamine K IM. La Société canadienne de pédiatrie et Le Collège des médecins de famille du Canada recommandent l’administration IM systématique d’une dose unique de 0,5 mg à 1,0 mg de vitamine K à tous les nouveau-nés. L’administration de vitamine K PO (2,0 mg à la naissance, repris à l’âge de deux à quatre semaines et de six à huit semaines) doit être réservée aux nouveau-nés dont les parents refusent l’administration de vitamine K IM. Les dispensateurs de soins devraient expliquer aux parents que leur nouveau-né court un plus grand risque d’HCVK si cette posologie est privilégiée. Les données probantes actuelles sont insuffisantes pour recommander l’administration systématique de vitamine K par voie intraveineuse aux nouveau-nés prématurés en soins intensifs.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
saignement dû au déficit en vitamine K
nourrisson
administration par voie orale
injections musculaires
prématuré
recommandation professionnelle
vitamine K
nouveau-né

---
N3-TITRE
Travailler à la chaleur - Attention!
http://www.cnesst.gouv.qc.ca/publications/100/Pages/dc_100_1125.aspx
Ce dépliant contient un outil qui permet aux travailleurs d’évaluer le risque auquel ils sont exposés lorsqu’ils travaillent à la chaleur. Il contient les principales mesures préventives à prendre pour éviter le coup de chaleur et la marche à suivre lorsqu’un travailleur présente des symptômes ou des signes qui annoncent un coup de chaleur.​
2018
false
false
false
CSST - Commission de la Santé et de la Sécurité au Travail
Montréal
Canada
travail
exposition professionnelle
épuisement dû à la chaleur
information scientifique et technique
Température élevée

---
N1-SUPERVISEE
Les programmes de contrôle du tabagisme de la famille et des soignants pour réduire l'exposition des enfants à la fumée de tabac environnementale
http://www.cochrane.org/fr/CD001746
Contexte : L'exposition des enfants à la fumée de cigarette d'autres personnes (fumée de tabac environnementale ou FTE) est associée à plusieurs critères de jugement de santé indésirables pour les enfants. Le tabagisme parental est une source courante d'exposition des enfants à la FTE. La prévention de l'exposition à la fumée de cigarette pendant l'enfance et la petite enfance présente un potentiel significatif pour améliorer la santé des enfants dans le monde. Objectifs : Déterminer l'efficacité des interventions visant à réduire l'exposition des enfants à la FTE.
2018
false
true
false
Cochrane
France
pollution par la fumée de tabac
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Plan suisse de pandémie Influenza
https://www.bag.admin.ch/bag/fr/home/krankheiten/ausbrueche-epidemien-pandemien/pandemievorbereitung/pandemieplan.html
Pour pouvoir assurer des interventions aussi efficaces que possible, un Plan de pandémie doit être périodiquement révisé et adapté à l'état de la science et aux moyens préventifs et thérapeutiques à disposition ; il doit aussi tenir compte de l'évolution des bases légales et des structures de décision et de coordination en place.
2018
false
true
false
OFSP - Office Fédéral de la Santé Publique
Suisse
Surveillance épidémiologique
grippe humaine
grippe humaine
grippe humaine
Contrôle des maladies transmissibles
Contrôle des maladies transmissibles
Contrôle des maladies transmissibles
Contrôle des maladies transmissibles
information scientifique et technique
Suisse
pandémies
grippe humaine

---
N1-SUPERVISEE
Acide folique et les anomalies congénitales
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/grossesse/acide-folique.html
L’acide folique, ou folate, est l’une des vitamines B essentielles à la bonne croissance de votre bébé à naître. Il contribue à réduire le risque que votre bébé développe des anomalies du tube neural avant sa naissance.
2018
false
false
N
false
Santé Canada
Ottawa
Canada
français
grossesse
acide folique
anomalies du tube neural
recommandation patients

---
N1-SUPERVISEE
Prévenir la iatrogénie médicamenteuse
https://www.ameli.fr/medecin/exercice-liberal/memos/depistage-prevention/prevention-iatrogenie-medicamenteuse
La iatrogénie médicamenteuse a un coût humain et économique très élevé. La population des personnes âgées de 65 ans et plus, hospitalisée pour iatrogénie, représentait plus de 115 000 patients en 2011. Le nombre de décès à l'hôpital était de 7 457 par an. La iatrogénie a des conséquences qui peuvent être graves et qui sont parfois évitables, il faut donc s'attacher à optimiser les prescriptions chez la personne âgée. Depuis 2006, dans le cadre de la convention médicale, vous vous êtes engagé à prévenir le risque iatrogénique et vous avez reçu votre profil de prescription ainsi que le mémo Benzodiazépines (PDF, 3.77 Mo) (réactualisé en 2014) et les recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS) « Modalités d'arrêt des BZD et médicaments apparentés chez les personnes âgées » (novembre 2007).
2018
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
Maladie iatrogène
effets secondaires indésirables des médicaments
benzodiazépines
sujet âgé
article de périodique

---
N1-VALIDE
Prévention vasculaire après un infarctus cérébral ou un accident ischémique transitoire
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1252051/fr/prevention-vasculaire-apres-un-infarctus-cerebral-ou-un-accident-ischemique-transitoire
Ces recommandations ont pour objectif d'améliorer la prise en charge des facteurs de risque et la réalisation du traitement spécifique, en fonction de l’étiologie, après un infarctus cérébral ou un AIT, en vue d’éviter les événements vasculaires : récidive d’AVC, infarctus du myocarde et décès de cause vasculaire. Elles prennent en compte les avis de la commission de la transparence sur les médicaments anticoagulants oraux non AVK (ou anticoagulants oraux d’action directe).
2018
false
true
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
219. Facteurs de risque cardio-vasculaire et prévention
335. Accidents vasculaires cérébraux
français
recommandation pour la pratique clinique
infarctus cérébral
accident ischémique transitoire
accident vasculaire cérébral
infarctus du myocarde
adulte
hypertension artérielle
antihypertenseurs
dyslipidémies
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
diabète
Fumer
consommation d'alcool
obésité
hyperhomocystéinémie
fibrillation auriculaire
vitamine K
anticoagulants
foramen ovale perméable
fibrinolytiques
prothèse valvulaire cardiaque
valvulopathies
antiagrégants plaquettaires
sténose carotidienne
endartériectomie carotidienne
dissection vertébrale
anticoagulothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2018-2019
https://www.ameli.fr/infirmier/exercice-liberal/service-patient/vaccination-grippe-saisonniere-0
La campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière se déroule du 6 octobre 2018 au 31 janvier 2019. Le point sur les nouveautés de la campagne, le dispositif mis en place et les modalités pratiques.
2018
false
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
information scientifique et technique
vaccination de masse
vaccination de masse
vaccination de masse
remboursement par l'assurance maladie
grippe humaine
vaccins antigrippaux

---
N1-SUPERVISEE
Iatrogénie en néphrologie. Diagnostic et prévention
Items 318 et 326 - Chapitre 24
http://cuen.fr/manuel/spip.php?article26
http://cuen.fr/manuel/IMG/pdf/24-nephrologie_8e-edition_chap24-2.pdf
Physiopathologie, tableaux cliniques et conduite à tenir, mesures préventives générales, savoir prescrire les agents bloquant le système rénine angiotensine, savoir prescrire les ains, prescription des médicaments chez l'insuffisant rénal
2018
true
true
false
true
2eme cycle / master
CUEN - Collège Universitaire des Enseignants en Néphrologie
France
318. Principe du bon usage du médicament et des thérapeutiques non médicamenteuses
326. Prescription et surveillance des classes de médicaments les plus courantes chez l'adulte et chez l'enfant. Connaître pour chacune les mécanismes d'action de classe et des produits individuels, les principes du bon usage, les critères de choix d'un médicament en première intention, les causes d'échec, les principaux effets indésirables et interactions
français
cours
épreuves classantes nationales
effets secondaires indésirables des médicaments
effets secondaires indésirables des médicaments
effets secondaires indésirables des médicaments
insuffisance rénale
interactions médicamenteuses
néphrologie

---
N1-VALIDE
Le syndrome d’alcoolisation foetale
http://www.cps.ca/fr/documents/position/syndrome-alcoolisation-foetale
Le présent énoncé porte sur la prévention, le diagnostic, le dépistage précoce et la prise en charge du SAF par les professionnels de la santé.
2018
false
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
troubles du spectre de l'alcoolisation foetale
troubles du spectre de l'alcoolisation foetale
troubles du spectre de l'alcoolisation foetale
enfant
nouveau-né
diagnostic précoce
troubles du spectre de l'alcoolisation foetale
prise en charge de la maladie
grossesse

---
N1-VALIDE
Suivi en ville des plaies chroniques
https://www.ameli.fr/medecin/exercice-liberal/memos/parcours-patients-retour-domicile/suivi-ville-plaies-chroniques
L'Assurance Maladie a élaboré, en collaboration avec la Société Française et Francophone des Plaies et Cicatrisations (SFFPC), un outil d'aide à la pratique sur la prise en charge des plaies chroniques (escarres, ulcères veineux ou mixtes à prédominance veineuse et plaies du pied diabétique). Cet outil est destiné aux professionnels de santé intervenant dans le suivi en ville des patients présentant des plaies chroniques en sortie d'hospitalisation. Afin d'améliorer la qualité de vie de ces patients à leur sortie d'hôpital et de diminuer la durée de cicatrisation, les récidives et les amputations, l'Assurance Maladie leur propose un service d'accompagnement de retour à domicile.
2018
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
information scientifique et technique
maladie chronique
escarre
ulcère variqueux
pied diabétique
continuité des soins
ulcère variqueux
ulcère variqueux
bandages de compression
escarre
escarre
malnutrition
sujet âgé
malnutrition
compléments alimentaires
pied diabétique

---
N1-VALIDE
Rhumatisme articulaire aigu
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03095/
Le rhumatisme articulaire aigu est un syndrome clinique dont les principales manifestations sont la cardite et l’arthrite. Sa pertinence réside dans la prédisposition pour une cardiopathie rhumatismale chronique s’accompagnant d’une morbidité et d’une mortalité considérables. Pratiquement disparu en Europe et en Amérique du Nord, il demeure une cause importante de maladies cardiaques dans les régions économiquement moins privilégiées. En raison de l’augmentation de la mobilité et de la migration de personnes issues de populations à haut risque, il pourrait également regagner en pertinence dans notre pays.
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
rhumatisme articulaire aigu
signes et symptômes
rhumatisme articulaire aigu
rhumatisme articulaire aigu
rhumatisme articulaire aigu
rhumatisme articulaire aigu
chimioprévention
prévention secondaire
prévention primaire
antibactériens

---
N1-VALIDE
Prévention et dépistage des cancers du sein
http://cancersdusein.e-cancer.fr/
Organisé en mosaïque, avec une large place laissée aux illustrations et aux vidéos, cet outil web propose à toutes les femmes d’accéder à une information personnalisée et complète sur le dépistage et la prévention des cancers du sein
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs du sein
tumeurs du sein
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Vignette thérapeutique de l’étudiant. Inhibiteur des SGLT2 ou agoniste des récepteurs du GLP-1 chez un patient diabétique de type 2 avec maladie cardiovasculaire?
In Rev Med Liege 2018, 73(1),43-50
https://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2974&langue=FR
Deux classes d’antidiabétiques ont montré, récemment, une protection cardiovasculaire et rénale chez des patients diabétiques de type 2 à haut risque cardiovasculaire. L’empagliflozine, un inhibiteur des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 (iSGLT2), et le liraglutide, un agoniste des récepteurs du glucagon-like peptide-1 (AR GLP-1), ont reçu récemment, comme indication, une réduction des événements cardiovasculaires et de la mortalité après les résultats positifs des essais EMPA-REG OUTCOME et LEADER, respectivement. Les mécanismes de protection diffèrent, sans doute, selon la classe pharmacologique et sont peut-être complémentaires. La question qui peut se poser en pratique clinique est de savoir quel médicament choisir entre ces deux options chez le patient diabétique de type 2 avec maladie cardiovasculaire, avant d’envisager éventuellement une combinaison...
2018
false
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
diabète de type 2
maladies cardiovasculaires
hypoglycémiants
empagliflozine
résultat thérapeutique
A10BK03 - empagliflozine
Transporteur-2 sodium-glucose
Recherche comparative sur l'efficacité
Liraglutide
A10BJ02 - liraglutide
Récepteur du peptide-1 similaire au glucagon
incrétines
cas clinique
pronostic
maladies cardiovasculaires
association de médicaments
diabète de type 2
insuffisance rénale chronique
Belgique
remboursement par l'assurance maladie
Prise de décision clinique
facteurs de risque
616.462 - Diabète
composés benzhydryliques
glucosides

---
N1-VALIDE
Metformine et risque d’acidose lactique en cas d’insuffisance rénale - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Metformine-et-risque-d-acidose-lactique-en-cas-d-insuffisance-renale-Point-d-Information
Dans le cadre de l’élargissement de l’utilisation des médicaments antidiabétiques contenant de la metformine aux patients présentant une insuffisance rénale modérée, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) souhaite souligner l’importance d’adapter la posologie en cas d’insuffisance rénale modérée, afin d’éviter le risque d’acidose lactique.En effet, des cas de surdosage avec la metformine ayant conduit à une acidose lactique secondaire à une insuffisance rénale ont été rapportés, dont certains d’issue fatale...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
acidose lactique
risque
metformine
insuffisance rénale
metformine
administration par voie orale
surdosage de metformine
diabète de type 2
hypoglycémiants
hypoglycémiants
recommandation de bon usage du médicament
continuité des soins
tests de la fonction rénale

---
N1-SUPERVISEE
L’exercice physique pour prévenir ou traiter l’ostéoporose
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03192/
Dans le débat sur la mesure dans laquelle l’alimentation et les médicaments spécifiques sont efficaces et utiles dans la prévention et le traitement de l’ostéoporose, l’influence potentielle de l’activité physique est le plus souvent occultée. Cet article livre aux intéressés des faits basés sur l’évidence relatifs à l’efficacité de différentes formes d’exercice physique dans le cadre de l’ostéoporose et de ses stades préliminaires. Il convient d’apporter une attention particulière aux méthodes que les patients peuvent mettre en œuvre seuls ou sous la supervision d’une tierce personne.
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
ostéoporose
traitement par les exercices physiques
ostéoporose
ostéoporose post-ménopausique

---
N1-VALIDE
HAS-BLED
Évaluation du risque hémorragique.
http://www.thromboclic.fr/medecin/aide-a-la-prescription/outils_pratiques/has-bled.html
Un score 3 indique une haut risque de saignement et invite à une grande prudence...
2018
false
false
false
Thromboclic
France
français
outil clinique
hémorragie
score HAS-BLED
Appréciation des risques
facteurs de risque
anticoagulants
administration par voie orale

---
N1-VALIDE
Dabigatran (PRADAXA )
http://www.thromboclic.fr/medecin/recommandations/recommandations_sur_dabigatran.html
Précautions à prendre à l’initiation du traitement par dabigatran (PRADAXA ) afin de limiter le risque de survenue d’accidents hémorragiques...
2018
false
false
false
Thromboclic
France
français
recommandation de bon usage du médicament
Dabigatran
PRADAXA
PRADAXA 75 mg, gélule
PRADAXA 110 mg, gélule
PRADAXA 150 mg, gélule
initiation du traitement
hémorragie
Dabigatran
administration par voie orale
ajustement du risque
antithrombiniques

---
N1-VALIDE
Rivaroxaban (XARELTO )
http://www.thromboclic.fr/medecin/recommandations/recommandations_sur_rivaroxaban.html
Précautions à prendre à l’initiation du traitement par rivaroxaban (XARELTO ) afin de limiter le risque de survenue d’accidents hémorragiques...
2018
false
false
false
Thromboclic
France
français
recommandation de bon usage du médicament
initiation du traitement
hémorragie
administration par voie orale
Rivaroxaban
Rivaroxaban
XARELTO
XARELTO 10 mg, comprimé pelliculé
XARELTO 15 mg, comprimé pelliculé
XARELTO 20 mg, comprimé pelliculé
ajustement du risque
Inhibiteurs du facteur Xa

---
N1-VALIDE
Apixaban (ELIQUIS )
http://www.thromboclic.fr/medecin/recommandations/recommandations_sur_apixaban.html
Précautions à prendre à l’initiation du traitement par Apixaban (ELIQUIS ) afin de limiter le risque de survenue d’accidents hémorragiques...
2018
false
false
false
Thromboclic
France
français
recommandation de bon usage du médicament
hémorragie
ajustement du risque
administration par voie orale
apixaban
ELIQUIS
ELIQUIS 2,5 mg, comprimé pelliculé
ELIQUIS 5 mg, comprimé pelliculé
initiation du traitement
Inhibiteurs du facteur Xa
pyrazoles
pyridones

---
N1-VALIDE
Suicide - Enjeux éthiques de la prévention, singularités du suicide à l’adolescence - Observatoire national du suicide
http://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/la-drees/observatoire-national-du-suicide-ons/suicide-enjeux-ethiques-prevention-singularites-suicide-adolescence
Pour ce troisième rapport, l’Observatoire porte son attention sur les enjeux éthiques que soulève la prévention du suicide. Une seconde réflexion aborde les comportements suicidaires chez les jeunes, leurs singularités ainsi que les actions efficaces pour les prévenir. Enfin, un état de l’avancement des travaux de l’Observatoire est également présenté.
2018
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
information scientifique et technique
adolescent
suicide
suicide
tentative de suicide
prisons
Agriculteurs
médecine préventive

---
N1-VALIDE
Recueil de directives pratiques sur la sécurité et la santé dans les mines à ciel ouvert
http://www.ilo.org/sector/Resources/publications/WCMS_617124/lang--fr/index.htm
Les recommandations pratiques du présent recueil sont destinées à tous ceux qui, dans le secteur public comme dans le secteur privé, ont des droits, des responsabilités et des devoirs en matière de sécurité et de santé au travail (SST) dans les mines à ciel ouvert.
2018
false
false
false
OIT - Organisation Internationale du Travail
Suisse
français
recommandation
santé au travail
Mineurs (métier)
mine
Appréciation des risques
exposition professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Dix vidéos sur la prévention des TMS dans le secteur de l’aide et du soin à la personne
http://www.inrs.fr/actualites/videos-tms-soin-personne.html
Supprimer le port de charge dans les manutentions en intégrant les aides techniques dans les actes de soin (aider une personne à remonter dans son lit, à se lever de son fauteuil, s'y asseoir, etc.) est impératif : ce film, comme les neuf autres de la série, s'adresse aux professionnels de l'aide et du soin, à domicile et en établissement, pour faire passer ce message fondamental. Relève du sol après une chute, Redressement et marche, Transfert du lit au fauteuil roulant, transfert du fauteuil au lit, Installation pour un soin d'escarres talonnières, rehaussement au lit - sans accentuer les douleurs du patient, rehaussement au lit - Incapacité partielle d'un membre supérieur, rehaussement au lit - Incapacité motrice des membres inférieurs, rehaussement au lit - Troubles cognitifs avec capacités motrices conservées
2018
false
true
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
enregistrement vidéo
lever et mobilisation de patient
maladies ostéomusculaires
dorsalgie
personnel de santé
positionnement du patient

---
N1-VALIDE
Prévention des effets indésirables graves liés à un déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD) lors de traitement par fluoropyrimidines (5-fluorouracile et capécitabine) - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Prevention-des-effets-indesirables-graves-lies-a-un-deficit-en-dihydropyrimidine-deshydrogenase-DPD-lors-de-traitement-par-fluoropyrimidines-5-fluorouracile-et-capecitabine-Point-d-Information
Les fluoropyrimidines [5-fluorouracile (5-FU) et capécitabine] sont des médicaments anticancéreux essentiels et parmi les plus utilisés dans le traitement de nombreux cancers. Des toxicités sévères, parfois d'évolution fatale, sont rapportées en lien avec une surexposition au médicament dont le métabolisme et la dégradation dans l’organisme dépendent d’une enzyme appelée : dihydropyrimidine deshydrogénase (DPD). En effet, certains patients présentent un déficit enzymatique en DPD qui peut être partiel ou total (le pourcentage est estimé respectivement entre 3 et 10% et 0,1 et 0,5% au sein de la population caucasienne)...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
effets secondaires indésirables des médicaments
Capécitabine
Fluorouracil
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
Dépistage de masse
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
Antimétabolites antinéoplasiques
avis de pharmacovigilance
antidotes
triacétate d'uridine
intoxication par le fluorouracil
intoxication par le fluorouracil
intoxication
intoxication
Dépistage génétique
acétates
uridine
uridine

---
N1-VALIDE
Épreuve de Tinetti
http://www.cofemer.fr/UserFiles/File/ECH.1.7.2.Tinetti.pdf
C’est une épreuve d’évaluation de performance d’équilibre (gestes de la vie quotidienne) et de la marche. Temps de l’épreuve est de 10 minutes. Un test donnant une valeur de 18 est considéré comme un risque de chute...
2018
false
true
false
false
Campus numérique de Médecine physique et de réadaptation
France
français
outil clinique
équilibre postural
Appréciation des risques
épreuve de Tinetti
chutes accidentelles
échelle d’évaluation de performance d’équilibre et de la marche de Tinetti
démarche

---
N1-SUPERVISEE
Echelle de Braden
évaluation du risque d'escarre
http://www.best.ugent.be/BEST3_FR/francais_echelles_differentes_echelles_braden_braden1.html
Objectif : Prévoir la survenue d'escarres de décubitus. L'échelle de Braden est un instrument de mesure composé de 6 items comprenant une évaluation, allant de 1 à 3 ou 4, de : la perception sensorielle, l'humidité de la peau, l'activité, la mobilité, la nutrition, la présence de forces de frictions et de cisaillement. Le score total de ces 6 items va de 6 à 23...
2018
false
false
false
BEST - Belgian Screening Tools
Belgique
français
escarre
Appréciation des risques
outil clinique
échelle d'évaluation de Braden

---
N1-SUPERVISEE
Echelle de Norton
évaluation du risque d'escarre
http://www.best.ugent.be/BEST3_FR/francais_echelles_differentes_echelles_norton_norton1.html
Objectif : Prévoir la survenue d'escarres de décubitus. L'échelle de Norton est composée de 5 items comprenant une évaluation allant de 1 à 4 de : l'état physique, l'état mental, du niveau d'activité, la mobilité, l'incontinence. Le score total va de 5 à 20...
2018
false
false
false
BEST - Belgian Screening Tools
Belgique
français
Appréciation des risques
escarre
outil clinique
échelle de Norton

---
N1-SUPERVISEE
Burn out du médecin généraliste : étude qualitative sur les mesures de prévention
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01704181
Le burn out est un phénomène de plus en plus présent dans notre société. Chez les médecins généralistes sa prévalence est élevée. La présente étude a été consacrée à la perception du risque de burn out chez des médecins généralistes pour aboutir à la proposition de mesures de prévention.
2018
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
Épuisement professionnel
médecine générale

---
N1-VALIDE
Les marqueurs tumoraux dans le dépistage de patients asymptomatiques-mise à jour 2018
http://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/marqueurs-tumoraux-mise-a-jour-2018.html
Le dosage des marqueurs tumoraux tels CEA, Ca 15-3, Ca 19-9, ou Ca 125 n’est pas indiqué dans le dépistage du cancer (sein, colon, ovaire, etc.)....
2018
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
tumeurs
tumeurs
Dépistage de masse
marqueurs biologiques tumoraux
recommandation pour la pratique clinique
évaluation de résultat (soins)

---
N1-VALIDE
Mettre en œuvre la conciliation des traitements médicamenteux en établissement de santé
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2736453/fr/mettre-en-oeuvre-la-conciliation-des-traitements-medicamenteux-en-etablissement-de-sante
Cette mise à jour intègre, le bilan de médication/bilan partagé de médication, le compte-rendu de télé expertise entre deux médecins généralistes pour un patient admis en EHPAD, et intégre un nouvel outil mis à disposition des professionnels de santé : le volet médicamenteux de la lettre de liaison à la sortie...
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation professionnelle
bilan comparatif des médicaments
bilan comparatif des médicaments
bilan comparatif des médicaments
formulaire
établissements de santé
Erreurs de médication
établissements de soins de long séjour
sécurité des patients
continuité des soins
Relations entre professionnels de santé et patients
relations interprofessionnelles

---
N1-VALIDE
Malnutrition Universal Screening Tool
https://www.revmed.ch/Scores/SCORES-DIAGNOSTIQUES/NUTRITION/Malnutrition-Universal-Screening-Tool-MUST
Outil mis au point par la British Association for Parenteral and Enteral Nutrition...
2018
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
malnutrition
malnutrition
Outil universel de dépistage de la malnutrition
outil clinique
Dépistage de masse
Appréciation des risques
indice de masse corporelle
perte de poids involontaire

---
N1-VALIDE
Vaccins BCG : Note de synthèse de l’OMS – Février 2018
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/260306/1/WER9308.pdf
Cette note de synthèse remplace celle publiée par l’OMS en 2004 sur le vaccin contenant le bacille de Calmette-Guérin (BCG) et la Révision des lignes directrices relatives à la vaccination par le BCG des nourrissons exposés au risque d’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (HIV) publiée en 2007. Elle intègre les acquisitions récentes dans le domaine de la tuberculose, fournit des orientations révisées sur la vaccination des enfants infectés par le VIH et souligne à nouveau l’importance de la dose de vaccin BCG à la naissance. Cette note de synthèse comprend également des recommandations sur l’utilisation du vaccin BCG pour la prévention de la lèpre.
2018
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
recommandation de santé publique
tuberculose
lèpre
ulcère de Buruli
tuberculose
tuberculose
vaccin BCG
vaccin BCG
grossesse
Allaitement naturel
nourrisson
enfant
adolescent
adulte
voyage
infections à VIH

---
N1-VALIDE
Obligations vaccinales chez le nourrisson
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/detaildoc.asp?numfiche=1836
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1836.pdf
Afin de réduire les cas de maladies infectieuses, éviter la persistance de foyers épidémiques et améliorer la couverture vaccinale, la loi du 30 décembre 2017 étend le nombre de vaccinations obligatoires chez le nourrisson. A compter du 1er janvier 2018, huit vaccinations, qui étaient recommandées dans le calendrier vaccinal du nourrisson, deviennent obligatoires en plus des trois déjà obligatoires, en France, depuis plus de cinquante ans. Plus de sept enfants sur dix recevaient déjà l’ensemble de ces vaccinations inscrites au calendrier des vaccinations...
2018
false
false
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
français
recommandation de santé publique
vaccins
vaccination
nourrisson
calendrier vaccinal
maladies transmissibles
législation médicale

---
N1-SUPERVISEE
L’ANSM publie ses recommandations sur l’étiquetage des conditionnements des médicaments sous forme orale solide - Point d'information
https://astragale.chu-rouen.fr/http/chu-rouen/gw-chu-rouen-02/ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/L-ANSM-publie-ses-recommandations-sur-l-etiquetage-des-conditionnements-des-medicaments-sous-forme-orale-solide-Point-d-information
Dans la continuité de ses recommandations sur les noms, l’ANSM poursuit sa politique de renforcement de la sécurité des médicaments en publiant ses recommandations à l’attention des industriels sur l’étiquetage des conditionnements des spécialités sous forme orale solide (hors homéopathie). Ces recommandations ont pour objectif de réduire le risque d’erreur médicamenteuse et favoriser le bon usage des médicaments en facilitant l’identification du médicament et en améliorant la visibilité, la lisibilité et la compréhension de son étiquetage. L’étiquetage est le dernier support d’information avant l’étape d’administration. Il contribue, lorsqu’il est bien conçu, à la sécurité d’emploi du médicament et à la prévention des erreurs médicamenteuses...
2018
false
false
false
France
français
recommandation professionnelle
industrie pharmaceutique
étiquetage de médicament
Erreurs de médication
agrément de médicaments
France

---
N1-VALIDE
Rappel du bon usage de l’amoxicilline injectable pour diminuer le risque de cristalluries - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Rappel-du-bon-usage-de-l-amoxicilline-injectable-pour-diminuer-le-risque-de-cristalluries-Point-d-information
Le risque de survenue de cristalluries est connu lors d’un traitement par amoxicilline. Il est principalement rapporté avec les formes injectables, avec ou sans acide clavulanique, en curatif ou en antibioprophylaxie. Depuis 2010, le nombre de cas rapportés au réseau des Centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) augmente. Une enquête de pharmacovigilance a donc été réalisée pour rechercher notamment les facteurs favorisant la survenue d’une cristallurie chez un patient traité par amoxicilline sodique (injectable)...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
antibactériens
amoxicilline
Cristallurie
risque
recommandation de bon usage du médicament
facteurs de risque
causalité
amoxicilline
antibactériens
Amoxicilline de sodium
injections
perfusions veineuses
Cristallurie
effets secondaires indésirables des médicaments
avis de pharmacovigilance
amoxicilline
Amoxicilline de sodium
antibactériens
J01CA04 - amoxicilline
J01CR02 - amoxicilline et inhibiteur de bêtalactamase
association amoxicilline-clavulanate de potassium
association amoxicilline-clavulanate de potassium

---
N1-VALIDE
Prévention des effets indésirables graves liés à un déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD) lors de traitement par fluoropyrimidines (5-fluorouracile et capécitabine) - Point d’information actualisé au 28 février 2018
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Prevention-des-effets-indesirables-graves-lies-a-un-deficit-en-dihydropyrimidine-deshydrogenase-DPD-lors-de-traitement-par-fluoropyrimidines-5-fluorouracile-et-capecitabine-Point-d-information-actualise-au-28-fevrier-2018
L’ANSM recommande, dans l’attente de l’issue des différents travaux en cours, le dépistage du déficit en dihydropyrimidine deshydrogénase (DPD), conformément aux recommandations du Groupe de Pharmacologie Clinique Oncologique (GPCO) - Unicancer et le Réseau National de Pharmacogénétique Hospitalière portant sur ce dépistage et sur la sécurisation des chimiothérapies à base de fluoropyrimidines qui ont été actualisées en février 2018...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
avis de pharmacovigilance
effets secondaires indésirables des médicaments
Capécitabine
Fluorouracil
Dépistage de masse
antinéoplasiques
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
L01BC02 - fluorouracil
L01BC06 - capécitabine
Dépistage génétique
antidotes
triacétate d'uridine
intoxication par le fluorouracil
Capécitabine
Fluorouracil
intoxication
triacétate d'uridine
événements indésirables associés aux soins
acétates
uridine
uridine
acétates
uridine

---
N1-VALIDE
Guide de pratique clinique flamand - La prévention des chutes chez les personnes âgées résidant à domicile
http://www.ebp-guidelines.be/DynamicContent/DownloadFile?url=mtx5s4cg.xiz.pdf&filename=guideline_FallPrevention_27022018pdf.pdf&openInBrowser=false
Ce guide de pratique clinique (GPC) offre un aperçu des interventions qui s’avèrent efficaces pour éviter des chutes chez les personnes âgées résidant à domicile et ce, sur la base des meilleures preuves scientifiques disponibles et de l’expertise clinique des partenaires du Centre flamand d’expertise en matière de prévention des chutes et des fractures.
2018
false
false
true
EBMPracticeNet - Groupe de Travail Développement Recommandations de Bonne Pratique Première Ligne
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
personnes dépendantes à domicile
chutes accidentelles
facteurs de risque
chutes accidentelles
sujet âgé

---
N1-VALIDE
La prévention et le traitement des infections chez les enfants présentant une asplénie ou une hyposplénie
https://www.cps.ca/fr/documents/position/prevention-traitement-infections-chez-les-enfants-asplenie
Les enfants présentant une asplénie ou une hyposplénie sont vulnérables à un sepsis fulgurant. Les dispensateurs de soins qui s’occupent d’enfants présentant une asplénie devraient s’assurer des meilleurs résultats cliniques possible grâce à des stratégies préventives axées sur l’éducation des parents et des patients, la vaccination, la prophylaxie antibiotique et la prise en charge vigoureuse de l’infection présumée.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
enfant
rate
asplénie
sepsie
vaccins
vaccination
antibioprophylaxie
nourrisson
antibactériens
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Service sophia pour les personnes diabétiques
https://www.ameli.fr/assure/sante/assurance-maladie/service-sophia-pour-les-personnes-diabetiques
Ce service proposé par l'Assurance Maladie aide les personnes diabétiques à mieux connaître leur maladie et à adapter leurs habitudes afin d'améliorer leur qualité de vie. Vous recevez ainsi des informations et des conseils sur le diabète pour vous permettre de mieux comprendre vos résultats d'examens et l'importance de les faire régulièrement, d'identifier les risques de complications, d'adapter vos habitudes de vie au quotidien, d'apprendre à surveiller votre glycémie...
2018
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
assistance par téléphone
information patient et grand public
diabète
complications du diabète
qualité de vie
Téléassistance

---
N1-VALIDE
Activ’dos
https://www.ameli.fr/eure/assure/sante/themes/lombalgie-aigue/application-activ-dos
https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.cnamts.samd
https://itunes.apple.com/fr/app/activdos/id1281546572?mt=8
Disponible gratuitement pour les smartphones sous iOS (Apple) ou Android (Samsung…), Activ’Dos est un véritable coach à votre service pour prévenir la lombalgie, mais également agir si la douleur survient...
2018
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
application mobile
dorsalgie
traitement par les exercices physiques
dorsalgie

---
N1-SUPERVISEE
Prévention de l’obésité de l’enfant par l’activité physique : revue de littérature
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01739243
Contexte - L’obésité est la pathologie pédiatrique chronique la plus fréquente dans le monde. Elle est responsable chez l’enfant de troubles de la croissance, d’une souffrance psycho-sociale et d’un risque de maintien de l’obésité à l’âge adulte. L’activité physique est efficace pour prévenir la prise de poids excessive. L’objectif de cette revue systématisée était de déterminer quels types d’interventions portant sur la pratique de l’activité physique chez les jeunes de 6 à 12 ans ont prouvé une efficacité en matière de prévention du surpoids et de l’obésité de l’enfant
2018
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
surpoids
obésité pédiatrique
activité motrice
obésité
enfant

---
N1-VALIDE
La sécurité des cyclistes : importance du casque de vélo et pertinence de le rendre obligatoire au Québec
https://www.inspq.qc.ca/publications/2359
Les blessures à la tête contribuent de façon importante aux décès et aux hospitalisations chez les cyclistes. La prévention de ces blessures représente donc un enjeu de santé publique. C’est dans ce contexte, en vertu du mandat conféré par le ministère de la Santé et des Services sociaux, que l’Institut national de santé publique du Québec s’est engagé à produire un avis visant à analyser l’efficacité du casque de vélo ainsi que d’autres mesures permettant la pratique sécuritaire du vélo et à évaluer les impacts d’une loi obligeant le port du casque chez les cyclistes
2018
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
cyclisme
dispositifs de protection de la tête
Québec
information scientifique et technique
traumatismes cranioencéphaliques

---
N1-VALIDE
ToxInfo Suisse
http://toxinfo.ch/behandlungsschemata_fr
http://toxinfo.ch/startseite_fr
Permanence ; Conseil aux privés et aux professionnels de la santé au sujet des intoxications ; Documentation et schémas de traitement ; Conseil et services aux entreprises ; Évaluation des risques et expertises ; Prévention et toxicovigilance des médicaments ; Formation continue pour les spécialistes en pharmacologie et toxicologie cliniques ; Recherche et enseignement
2018
false
false
false
Suisse
français
allemand
anglais
italien
intoxication
intoxication
centre anti-poison
assistance par téléphone
Suisse
guide ressources
application mobile
antidotes

---
N1-VALIDE
CPias Iles de Gaudeloupe
Centre d’appui pour la Préventions des Infections Associées aux Soins
https://www.cpiasilesdeguadeloupe.com/
Le réseau CPias représente un ensemble de structures publiques hébergées dans des centres hospitaliers universitaires, chargées par le Ministère de la santé de mettre en œuvre la politique nationale de prévention des infections nosocomiales (IN) & associées aux soins (IAS) et de contribuer à la maîtrise de l’antibiorésistance bactérienne.
false
false
false
false
France
français
infection croisée
réseau coordonné

---
N1-VALIDE
CPias Normandie
Centre d'Appui pour la Prévention des Infections Associées aux Soins
http://www.cpias-normandie.org/
Le CPias Normandie contribue à l’expertise et à l’appui auprès des professionnels de santé pour la gestion et la prévention du risque infectieux associé aux soins et de la résistance aux anti-infectieux dans les 3 secteurs de l’offre de soins: établissements de santé, établissements et services médico-sociaux et secteur des soins de ville.
false
false
false
false
France
français
infection croisée
réseau coordonné

---
N1-VALIDE
Pratique d'exercices physiques au travail et prévention des TMS - Revue de la littérature
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?ref=RST.TC%20161
Les troubles musculosquelettiques (TMS) sont à l'origine d'une sinistralité très élevée et le entreprises se sentent parfois démunies face à ce problème. La tentation est grande aujourd'hui d'orienter les efforts de prévention vers une approche individuelle. Les entreprises sont très fréquemment sollicitées par des intervenants extérieurs qui leur proposent d'instaurer des programmes d'échauffements, d'étirements, d'exercices de renforcement musculaire... en vue de prévenir l'apparition de TMS. Ces pratiques posent de nombreuses questions. Après un état des lieux des différentes techniques proposées, une revue de la littérature analyse leur pertinence et leur place dans la prévention des TMS. Enfin, des points de repères sur les conditions de leur mise en oeuvre sont également présentés.
2018
false
false
false
RST - Références en Santé au Travail
France
français
exercice physique
maladies ostéomusculaires
maladies professionnelles
exposition professionnelle
article de périodique

---
N1-SUPERVISEE
Les répulsifs anti-moustiques pour la prévention du paludisme
http://www.cochrane.org/fr/CD011595/les-repulsifs-anti-moustiques-pour-la-prevention-du-paludisme
L'objectif de cette revue Cochrane était de déterminer si les répulsifs anti-moustiques - les répulsifs topiques (appliqués sur la peau) ; les vêtements imprégnés d'insecticide ; ou les répulsifs spatiaux tels que serpentins anti-moustiques - peuvent prévenir le paludisme. Nous avons recueilli et analysé les résultats de toutes les études pertinentes pour répondre à cette question et nous avons trouvé des données provenant de dix essais cliniques : six portaient sur les répulsifs topiques, deux sur les vêtements imprégnés d'insecticide, et deux sur les répulsifs spatiaux.
2018
false
false
false
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
insectifuges
morsures et piqûres d'insectes
administration par voie topique
vêtements
paludisme
culicidae
paludisme

---
N1-VALIDE
Recueil de fiches portant sur les indicateurs de la Grille d’identification de risques psychosociaux du travail
https://www.inspq.qc.ca/publications/2371
En réponse au grand nombre de demandes d’obtenir de l’information simple et précise sur les risques psychosociaux du travail (RPS), ce recueil de fiches se veut un outil pratique destiné à tous les intervenants en santé au travail. Ces fiches ont été élaborées par les experts de l’équipe Prévention des risques psychosociaux du travail et promotion de la santé des travailleurs de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), avec la collaboration du Groupe scientifique sur l’impact des conditions et de l’organisation du travail sur la santé, composé de chercheurs et d’intervenants spécialisés dans le domaine
2018
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
information scientifique et technique
risques psychosociaux
Appréciation des risques
travail
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
Mesures de précaution pour limiter le risque de maladie veino-occlusive hépatique (MVO) chez les patients atteints de lymphome et recevant une autogreffe - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux aux oncologues, hématologues, internistes, hépatologues et pharmaciens hospitaliers
ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Mesures-de-precaution-pour-limiter-le-risque-de-maladie-veino-occlusive-hepatique-MVO-chez-les-patients-atteints-de-lymphome-et-recevant-une-autogreffe-Lettre-aux-professionnels-de-sante
L'ANSM a adressé un courrier, en collaboration avec LYSA, the Lymphoma study association, aux oncologues, hématologues, internistes, hépatologues et pharmaciens hospitaliers afin de les alerter sur les mesures de précaution recommandées pour limiter le risque de maladie veino-occlusive hépatique (MVO) chez les patients atteints de lymphome et recevant une autogreffe...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
maladie veno-occlusive hépatique
risque
transplantation autologue
transplantation de cellules souches hématopoïétiques
lymphome malin non hodgkinien
avis de pharmacovigilance
maladie veno-occlusive hépatique
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
antinéoplasiques
continuité des soins
tests de la fonction hépatique
R-DHAOx
cytarabine
dexaméthasone
Rituximab
événements indésirables associés aux soins
composés organiques du platine
Oxaliplatine

---
N1-VALIDE
Gestion des agents antiplaquettaires pour une procédure invasive programmée. Propositions du Groupe d’intérêt en hémostase périopératoire (GIHP) et du Groupe français d’études sur l’hémostase et la thrombose (GFHT) en collaboration avec la Société française d’anesthésie-réanimation (SFAR)
In AnesthReanim.2018
http://sfar.org/wp-content/uploads/2018/03/2_Gestion-des-agents-antiplaquettaires-pour-une-procedure-invasive-programmee.pdf
La gestion des AAP dépend de leur indication et de la procédure considérée. Le risque hémorragique lié à la procédure invasive peut être divisé en bas, intermédiaire ou élevé, selon la possibilité ou non de réaliser la procédure sous traitement (sous respectivement bithérapie antiplaquettaire, aspirine en monothérapie ou aucun AAP). Si une interruption des AAP est indiquée avant la procédure, une dernière prise d'aspirine, clopidogrel, ticagrélor et prasugrel 3, 5, 5 et 7 jours avant la procédure est proposée. Le risqué thrombotique associé à l'interruption des AAP doit être évalué en fonction de l'indication des AAP. Il est plus élevé chez les patients traités par bithérapie pour un stent coronaire que chez ceux traités par monothérapie pour une prévention cardiovasculaire, un antécédent d'accident vasculaire cérébral ischémique ou une artériopathie oblitérante des membres inférieurs. Ces propositions concernent aussi le rôle potentiel des tests fonctionnels plaquettaires, la gestion des AAP pour l'anesthésie locorégionale, centrale et périphérique, et pour la chirurgie cardiaque coronaire...
https://doi.org/10.1016/j.anrea.2018.01.002
2018
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
antiagrégants plaquettaires
hémorragie
complications postopératoires
antiagrégants plaquettaires
embolie et thrombose
acide acétylsalicylique
administration par voie orale
Chlorhydrate de prasugrel
gestion du risque
Appréciation des risques
continuité des soins
sécurité des patients
antagonistes des récepteurs purinergiques P2Y
antagonistes des récepteurs purinergiques P2Y
B01AC - inhibiteurs de l'agrégation plaquettaire, héparine exclue
procédures de chirurgie opératoire
perte sanguine peropératoire
période périopératoire
ticlopidine
ticlopidine
adénosine
adénosine
Clopidogrel
Ticagrélor

---
N1-VALIDE
Activ’Dos, l'appli pour prévenir votre mal de dos
https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.cnamts.samd&hl=fr
Activ’dos a été créée p