Libellé préféré : traitement médicamenteux;

Définition CISMeF : (C, F3) /drug therapy /drug ther ou /DT s'applique aux maladies pour leur traitement par l'administration de médicaments, de substances chimiques ou d'antibiotiques. Il exclut le régime alimentaire et la radiothérapie pour lesquels les qualificatifs dietotherapie et radiotherapiesont respectivement employés. Il exclut l'immunotherapie pour laquelle le qualificatif therapeutique est employé.;

Synonyme CISMeF : pharmacothérapie; médication; traitement pharmacologique; chimiothérapie; traitement pharmaceutique;

Acronyme CISMeF : DT;

Synonyme MeSH : dt;

Abréviation : DT 66;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

(C, F3) /drug therapy /drug ther ou /DT s'applique aux maladies pour leur traitement par l'administration de médicaments, de substances chimiques ou d'antibiotiques. Il exclut le régime alimentaire et la radiothérapie pour lesquels les qualificatifs dietotherapie et radiotherapiesont respectivement employés. Il exclut l'immunotherapie pour laquelle le qualificatif therapeutique est employé.

N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Revue des lignes directrices et recommandations pour la prise en charge des cancers digestifs hauts en contexte de pandémie
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/cancerologie/cancers-digestifs-hauts.html
Ce rapport présente les résultats d’une recension sommaire des principales lignes directrices et prises de position par des associations, des sociétés savantes et des consensus d’experts en lien avec la priorisation des soins en contexte d’urgence sanitaire. Ce dernier a été utilisé par un comité d’experts québécois spécialisés en cancers digestifs hauts formé par le MSSS pour alimenter les discussions et formuler, par consensus, des recommandations en lien avec la priorisation des soins propres au contexte québécois...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
continuité des soins
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs de l'appareil digestif
tumeurs du pancréas
carcinome hépatocellulaire
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'estomac
cholangiocarcinome
tumeurs stromales gastro-intestinales
recommandation professionnelle
pandémies
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Revue des lignes directrices et recommandations pour la prise en charge des cancers gynécologiques en contexte de pandémie
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/cancerologie/cancers-gynecologiques.html
Ce rapport présente les résultats d’une recension sommaire des principales lignes directrices et prises de position par des associations, des sociétés savantes et des consensus d’experts en lien avec la priorisation des soins en contexte d’urgence sanitaire. Ce dernier a été utilisé par un comité d’experts québécois spécialisés en cancers gynécologiques formé par le MSSS pour alimenter les discussions et formuler, par consensus, des recommandations en lien avec la priorisation des soins propres au contexte québécois...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
tumeurs de l'appareil génital féminin
tumeurs de l'appareil génital féminin
continuité des soins
tumeurs de l'ovaire
tumeurs de l'endomètre
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs de la vulve
tumeurs du vagin
tumeurs trophoblastiques
recommandation professionnelle
pandémies
tumeurs de l'appareil génital féminin
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Revue des lignes directrices et recommandations pour la prise en charge des cancers ORL / tête et cou en contexte de pandémie
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/cancerologie/cancers-orl-tete-et-cou.html
Ce rapport présente les résultats d’une recension sommaire des principales lignes directrices et prises de position par des associations, des sociétés savantes et des consensus d’experts en lien avec la priorisation des soins en contexte d’urgence sanitaire. Ce dernier a été utilisé par un comité d’experts québécois spécialisés en cancers ORL / tête et cou formé par le MSSS pour alimenter les discussions et formuler, par consensus, des recommandations en lien avec la priorisation des soins propres au contexte québécois.
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
continuité des soins
tumeurs oto-rhino-laryngologiques
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
tumeurs de la tête et du cou
recommandation professionnelle
pandémies
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : Revue des lignes directrices et recommandations pour la prise en charge des cancers urologiques en contexte de pandémie
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/cancerologie/cancers-urologiques.html
Ce rapport présente les résultats d’une recension sommaire des principales lignes directrices et prises de position par des associations, des sociétés savantes et des consensus d’experts en lien avec la priorisation des soins en contexte d’urgence sanitaire. Ce dernier a été utilisé par un comité d’experts québécois spécialisés en cancers urologiques formé par le MSSS pour alimenter les discussions et formuler, par consensus, des recommandations en lien avec la priorisation des soins propres au contexte québécois...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
tumeurs urologiques
continuité des soins
tumeurs urologiques
tumeurs urologiques
Appréciation des risques
tumeurs de la prostate
tumeurs du rein
tumeurs de la surrénale
tumeurs de la vessie urinaire
tumeurs du testicule
tumeurs de l'urètre
tumeurs du pénis
recommandation pour la pratique clinique
pandémies
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge médicamenteuse des situations d’anxiolyse et de sédation pour les pratiques palliatives en situation d’accès restreint au midazolam
Réponses rapides dans le cadre du COVID 19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3182227/fr/prise-en-charge-medicamenteuse-des-situations-d-anxiolyse-et-de-sedation-pour-les-pratiques-palliatives-en-situation-d-acces-restreint-au-midazolam
l’utilisation de l’ensemble des benzodiazépines (dont le clonazépam, bien qu’étant indiqué uniquement dans la prise en charge de l’épilepsie) et d’autres classes pharmacologiques comme alternative au midazolam dans la prise en charge des situations de sédations et d’anxiolyse, permettra d’épargner le midazolam, en forte tension d’approvisionnement, notamment pour une utilisation chez les patients en réanimation. Il est à souligner que ces réponses rapides sont établies dans le contexte de l’épidémie de COVID-19 et dans des situations palliatives qui peuvent donc amener à utiliser les benzodiazépines à titre exceptionnel en dehors de leur AMM...
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
induction d'une sédation minimale
troubles anxieux
substitution de médicament
midazolam
sédation consciente
soins palliatifs
benzodiazépines
utilisation hors indication
anxiolytiques
hypnotiques et sédatifs
recommandation de bon usage du médicament
gestion des soins aux patients
midazolam
hypnotiques et sédatifs
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour le Suivi Thérapeutique Pharmacologique du lopinavir/r et de l’hydroxychloroquine chez les patients traités pour une infection à SARS-CoV-2 (COVID-19)
Mis à jour du 26/03/2020
https://sfpt-fr.org/images/documents/STP/Recommandations_STP_ANRS_AC43_Pharmacologie_v2_26_03_20.pdf
Discussion sur les modalités de suivi et de prise en charge pharmacologique des patients infectés par le SARS-CoV-2 traités par lopinavir/ritonavir et/ou hydroxychloroquine hors protocole de recherche clinique. Les traitements nécessitent la réalisation d’un Suivi Thérapeutique Pharmacologique (STP) précoce, avant l’atteinte de l’état d’équilibre, chez des patients fragiles, notamment de réanimation et polymédiqués.Nous proposons les modalités suivantes pour la mise en place du STP pour ces deux molécules selon le contexte...
2020
false
false
false
Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
association lopinavir ritonavir
recommandation professionnelle
hydroxychloroquine
Surveillance des médicaments
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments utilisés chez les patients atteints du COVID-19 : une surveillance renforcée des effets indésirables - Point d'information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Medicaments-utilises-chez-les-patients-atteints-du-COVID-19-une-surveillance-renforcee-des-effets-indesirables-Point-d-information-actualise-le-14-05-2020
Nous avons été informés par l'Agence espagnole des médicaments (AEMPS) de la survenue de troubles neuropsychiatriques, notamment des symptômes aigus de psychose, tentative de suicide ou suicide, chez des patients atteints du COVID-19 traités par hydroxychloroquine...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
Surveillance des médicaments
traitement médicamenteux du COVID-19
COVID-19
hydroxychloroquine
chloroquine
association lopinavir ritonavir
troubles mentaux
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse

---
N1-SUPERVISEE
KEYTRUDA - Cancer du rein
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3184677/fr/keytruda-cancer-du-rein
Avis favorable au remboursement de KEYTRUDA (pembrolizumab) en association à l’axitinib dans le traitement de première ligne, au stade avancé, du carcinome rénal uniquement à cellules claires ou comportant un contingent de cellules claires.Un progrès thérapeutique pour l’association de KEYTRUDA (pembrolizumab) à l’axitinib par rapport au sunitinib dans le traitement de première ligne, au stade avancé, du carcinome rénal uniquement à cellules claires ou comportant un contingent de cellules claires.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
néphrocarcinome
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
Axitinib
Antinéoplasiques immunologiques
L01XC18 - pembrolizumab
perfusions veineuses
KEYTRUDA 25 mg/mL, solution à diluer pour perfusion
KEYTRUDA 50 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
analyse de survie
avis de la commission de transparence
KEYTRUDA
pembrolizumab
anticorps monoclonaux humanisés
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-SUPERVISEE
Veille des études cliniques publiées pour certains médicaments du Covid-19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3186049/fr/veille-des-etudes-cliniques-publiees-pour-certains-medicaments-du-covid-19
Face à la pandémie de COVID-19 due au nouveau coronavirus (SARS-CoV-2), l’espoir d’un traitement curatif et préventif efficace est à la fois très fort et légitime. La HAS s’organise pour être en capacité d’évaluer en urgence ces médicaments en vue de leur prise en charge par la collectivité, dès que des données exploitables seront disponibles et qu’elle sera saisie. Le présent document constitue une veille non exhaustive sur les études publiées sur certains médicaments contre le COVID-19 (remdésivir, lopinavir/ritonavir, hydroxychloroquine /- associée). Il ne constitue pas une analyse de ces études en vue d’une décision.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
revue de la littérature
hydroxychloroquine
GS-5734
association lopinavir ritonavir
traitement médicamenteux du COVID-19
Études cliniques comme sujet
azithromycine
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
alanine
alanine
Ribonucléotides
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif à l’utilisation de l’hydroxychloroquine dans le Covid-19
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=837
Le HCSP a ré examiné le positionnement de l’hydroxychloroquine dans la prise en charge du Covid-19. Le groupe de travail multidisciplinaire a analysé les recommandations internationales relatives à la prescription de l’hydroxychloroquine dans le Covid-19, les publications sur le sujet, dont l’article du Lancet, les rapports des centres régionaux de pharmacovigilance rapportant des effets secondaires potentiellement graves, en particulier cardiovasculaires, en lien avec l’utilisation de ce médicament. Le groupe de travail a conclu de manière collégiale à l’absence d’étude clinique suffisamment robuste démontrant l’efficacité de l’hydroxychloroquine dans le Covid-19 quelle que soit la gravité de l’infection. Le HCSP recommande : de ne pas utiliser l’hydroxychloroquine (seule ou associée à un macrolide) dans le traitement du Covid-19 ; d’évaluer le bénéfice/risque de l’utilisation de l’hydroxychloroquine dans les essais thérapeutiques ; de renforcer la régulation nationale et internationale des différents essais évaluant l’hydroxychloroquine dans le Covid-19.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
résultat thérapeutique
hydroxychloroquine
traitement médicamenteux du COVID-19
recommandation de santé publique
hydroxychloroquine
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Hydroxychloroquine : strike out !
https://www.srlf.org/reactu/hydroxychloroquine-strike-out/
Question posée : Le traitement par hydroxychloroquine (HCQ) des patients COVID-19 admis aux urgences pour une insuffisance respiratoire aiguë réduit-il le risque d’atteindre un objectif composite composé d’intubation et ou de décès...
2020
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
résultat thérapeutique
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
COVID-19
Études observationnelles comme sujet
traitement médicamenteux du COVID-19
ventilation artificielle
lecture critique d'article
hydroxychloroquine
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 : l’ANSM souhaite suspendre par précaution les essais cliniques évaluant l’hydroxychloroquine dans la prise en charge des patients - Point d'Information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/COVID-19-l-ANSM-souhaite-suspendre-par-precaution-les-essais-cliniques-evaluant-l-hydroxychloroquine-dans-la-prise-en-charge-des-patients-Point-d-Information
L'ANSM a été informée de la position du comité scientifique de l'essai international Solidarity en lien avec l'OMS sur la suspension des inclusions de nouveaux patients qui devaient être traités avec de l’hydroxychloroquine, dans l’attente d’une réévaluation globale du bénéfice/risque de cette molécule dans les essais cliniques. Dans ce contexte et par mesure de précaution, nous avons lancé auprès des promoteurs évaluant l’hydroxychloroquine, une procédure de suspension des inclusions de patients dans les essais cliniques menés en France. Elle prendra effet après un délai de contradictoire de 24h. Les patients en cours de traitement avec de l’hydroxychloroquine dans le cadre de ces essais cliniques pourront le poursuivre jusqu’à la fin du protocole...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
arrêt précoce d'essais cliniques
hydroxychloroquine
COVID-19
traitement médicamenteux du COVID-19
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Alcoolo-dépendance : arrivée de BACLOCUR et fin de la recommandation temporaire d’utilisation (RTU) pour les autres spécialités à base de baclofène - Lettre aux professionnels de santé
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Alcoolo-dependance-arrivee-de-BACLOCUR-et-fin-de-la-recommandation-temporaire-d-utilisation-RTU-pour-les-autres-specialites-a-base-de-baclofene-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Après avoir obtenu une autorisation de mise sur le marché en octobre 2018, le médicament BACLOCUR (baclofène), indiqué dans le traitement de l’alcoolo-dépendance, sera commercialisé à compter du 15 juin 2020. Cette commercialisation mettra fin à la recommandation temporaire d’utilisation pour les autres spécialités à base de baclofène dans cette indication (Lioresal 10 mg et Baclofène Zentiva 10mg). A compter du 15 juin, BACLOCUR sera donc le seul médicament à base de baclofène autorisé et adapté au traitement de l’alcoolo-dépendance...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
alcoolisme
baclofène
recommandation de bon usage du médicament
brochure pédagogique pour les patients
administration par voie orale
BACLOCUR
baclofène
agrément de médicaments

---
N1-SUPERVISEE
« Essais cliniques au cours de la pandémie Covid-19 : Cibles thérapeutiques, exigences méthodologiques, impératifs éthiques »
http://www.academie-medecine.fr/avis-tri-academique-essais-cliniques-au-cours-de-la-pandemie-covid-19-cibles-therapeutiques-exigences-methodologiques-imperatifs-ethiques/
Ce document examine, au stade présent de la pandémie à coronavirus SARS-CoV-2 ou Covid-19, les essais médicamenteux en cours et les questions qu’ils soulèvent. Pour combattre la pandémie, la communauté médicale a recherché parmi les médicaments disponibles des stratégies thérapeutiques inédites, mais l’urgence ne doit pas entrainer la précipitation. La rigueur scientifique ne peut être escamotée au prétexte de la gravité de la situation, ni la rapidité d’action aux dépens de la qualité de la conception et de la réalisation. Un essai thérapeutique répond à des règles méthodologiques et à l’observation d’impératifs déontologiques et éthiques. La transgression de ces principes ne favorise pas la découverte rapide d’un traitement. Tout au contraire, elle peut aboutir à une confusion qui réduit les chances de trouver des indications thérapeutiques irréfutables.
2020
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
essais cliniques comme sujet
essais cliniques comme sujet
traitement médicamenteux du COVID-19
information scientifique et technique
essais cliniques comme sujet
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Quel est l’intérêt de l’injection par corticoïde en cas de fasciite plantaire ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Article/2208
Analyse de Whittaker GA, Munteanu SE, Menz HB, et al. Corticosteroid injection for plantar heel pain: a systematic review and meta-analysis. BMC Musculoskelet Disord 2019;20:378. DOI: 10.1186/s12891-019-2749-z Question clinique Quelles sont l’efficacité et la sécurité en termes de réduction de la douleur, d’amélioration fonctionnelle et de sécurité d’injection de corticostéroïdes versus tout autre comparateur chez des patients présentant une fasciite plantaire ?
2020
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
résultat thérapeutique
lecture critique d'article
corticoïdes
glucocorticoïdes
fasciite plantaire
injections

---
N1-SUPERVISEE
Effets et innocuité de l'utilisation à long terme de la colchicine sur les maladies cardiaques
https://www.cochrane.org/fr/CD011047/VASC_effets-et-innocuite-de-lutilisation-long-terme-de-la-colchicine-sur-les-maladies-cardiaques
La colchicine est un traitement très ancien et peu coûteux. Elle a des effets puissants contre l'inflammation et est largement utilisée dans le traitement des maladies inflammatoires comme la goutte. Il existe de nombreuses études sur l’utilisation de la colchicine en cas de maladies inflammatoires. L'inflammation est également un facteur important dans le développement de crises cardiaques ou d'accidents vasculaires cérébraux. De récentes études ont montré que la colchicine pourrait avoir des effets positifs sur les maladies cardiaques...
2020
false
false
false
Cochrane
France
colchicine
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
cardiopathies
colchicine
temps

---
N1-SUPERVISEE
Soulagement de la douleur postopératoire chez les enfants
https://www.cochrane.org/fr/CD011404/SYMPT_soulagement-de-la-douleur-postoperatoire-chez-les-enfants
Après une intervention chirurgicale, il est fréquent de ressentir des douleurs. Les enfants ont tendance à compter sur un parent ou un soignant pour leur donner des médicaments qui aident à soulager la douleur. Les médicaments peuvent être donnés soit lorsque l'enfant se plaint de douleurs (à la demande), soit à intervalles réguliers (à heures fixes, ex. toutes les quatre heures). En juillet 2014, nous avons trouvé trois études (essais contrôlés randomisés) portant sur un total de 246 enfants de moins de 16 ans. Toutes les études comparaient les deux façons de donner des médicaments pour soulager la douleur après une amygdalectomie (opération pour enlever les amygdales). Les études étaient de petite taille, et généralement de faible qualité.
2020
false
false
false
Cochrane
France
analgésiques
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
douleur de l'enfant
douleur postopératoire
enfant

---
N1-SUPERVISEE
Traitements médicamenteux pour soulager l'essoufflement dans la mucoviscidose
https://www.cochrane.org/fr/CD011855/CF_traitements-medicamenteux-pour-soulager-lessoufflement-dans-la-mucoviscidose
Problématique de la revue Quelles sont les données probantes de l'efficacité et de la sécurité des traitements médicamenteux contre l'essoufflement (également connu sous le nom de dyspnée) chez les personnes atteintes de mucoviscidose ? Contexte La mucoviscidose est une maladie génétique qui limite la vie. À mesure que la maladie progresse, un mucus épais et collant se forme dans les poumons, le pancréas et d'autres organes. Ce mucus épais augmente le risque d'infection, bloque les voies respiratoires et provoque un essoufflement sévère.
2020
false
false
false
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
dyspnée
mucoviscidose

---
N1-SUPERVISEE
Assurer la continuité de la prise en charge thérapeutique des patients atteints d’une maladie rhumatologique chronique
Réponses rapides dans le cadre du COVID 19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3186850/fr/assurer-la-continuite-de-la-prise-en-charge-therapeutique-des-patients-atteints-d-une-maladie-rhumatologique-chronique
La France est entrée le 14 mars 2020 dans la situation épidémique de stade 3 vis-à-vis du nouveau coronavirus SARS-Cov-2 (2019-nCoV). Les personnes atteintes de maladies chroniques sont plus exposées à des formes graves d’infection Covid-19 (HCSP, 2020). Dans ce contexte épidémique, ces personnes sont aussi plus à risque d’aggravation/de déstabilisation de leur maladie chronique du fait d’une moindre surveillance, en raison des mesures de confinement, de limitation des déplacements pour des consultations médicales en présentiel, réservées au cas les plus urgents. Le risque de rupture de la prise en charge des patients fragiles est réel. Ces préconisations portent sur le suivi, à la sortie de la période de confinement, des personnes non symptomatiques du COVID-19, atteintes de maladies rhumatologiques chroniques.
2020
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rhumatismes
glucocorticoïdes
anti-inflammatoires non stéroïdiens
continuité des soins
antirhumatismaux
recommandation professionnelle
prise en charge de la maladie
maladie chronique
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Courrier relatif à l’actualisation des recommandations thérapeutiques dans la prise en charge du Covid-19
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=847
Compte tenu de l’évolution des données relatives aux traitements pouvant être prescrits dans le Covid-19, le HCSP réactualise ses avis des 5 et 23 mars 2020. Le HCSP a pris en compte les recommandations actualisées de l’Infectious Diseases Society of America (IDSA), du National Institutes of Health (NIH), des sociétés savantes SRLF-SFAR-SFMU-GFRUP-SPILF-SPLF en lien avec la mission COREB nationale. Il a aussi revu l’actualisation récente, par l’European Medicines Agency (EMA), des indications de prescription du remdesivir dans un cadre compassionnel, les rapports de pharmacovigilance relatifs à l’hydroxychloroquine et à l’association fixe lopinavir/ritonavir, et les données de la littérature qui ont fait l’objet d’une analyse critique factuelle. Le Haut Conseil souligne que le traitement de support standard (standard of care ou SOC) demeure le traitement de référence quelle que soit la gravité du Covid-19. Le HCSP recommande en outre : que tout praticien soit incité à inclure ses patients dans des essais thérapeutiques en privilégiant les essais académiques ; que pour tout patient hospitalisé, la prescription de tout médicament hors SOC et lorsque le patient ne peut être inclus dans un essai clinique soit laissée à l’appréciation du prescripteur dans le cadre d’une décision collégiale après évaluation du bénéfice/risque de ce traitement.
2020
false
false
true
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
traitement médicamenteux du COVID-19
hydroxychloroquine
association lopinavir ritonavir
remdésivir
GS-5734
essais cliniques comme sujet
Traitement symptomatique
recommandation de santé publique
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
alanine
alanine
Ribonucléotides

---
N1-SUPERVISEE
Covid-19 et biothérapies ciblant la voie de l'interleukine 1
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/biotherapies-ciblant-la-voie-de-linterleukine-1.html
Les biothérapies ciblant la voie d’activation de l’interleukine-1 (IL-1) (p.ex. anakinra, canakinumab) visent des médiateurs clés de la réponse immunitaire antivirale mais aussi du syndrome de libération des cytokines, une complication survenant au cours d’une phase plus tardive de l’infection. Pour ne pas nuire aux mécanismes de défense contre l’infection virale, ces molécules ne devraient pas être envisagées en prévention ni comme traitement prophylactique chez les personnes exposées au virus.
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
Interleukine-1
traitement médicamenteux du COVID-19
Anakinra
canakinumab
recommandation professionnelle
biothérapie
antagoniste du récepteur à l'interleukine-1
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
anticorps monoclonaux

---
N1-SUPERVISEE
Cancer du pancréas - Du diagnostic au suivi
Outils pour la pratique des médecins généralistes
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Cancer-du-pancreas-Du-diagnostic-au-suivi
Cette brochure décrit le parcours de soins d’un patient atteint de cancer du pancréas. Le médecin généraliste a un rôle essentiel à tous les stades de ce parcours, en lien avec l’équipe spécialisée. Démarche diagnostique, bilan initial, vue d’ensemble des modalités thérapeutiques de première intention et examens de suivi vous sont présentés de façon synthétique. Vous trouverez également des informations sur la gestion des principaux effets indésirables des traitements et sur l’approche médicale globale, ainsi que des ressources pratiques pour vous et vos patients.
2020
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
continuité des soins
médecine générale
tumeurs du pancréas
antinéoplasiques
antinéoplasiques
effets secondaires indésirables des médicaments
adénocarcinome du pancréas
adénocarcinome
guide ressources
tumeurs du pancréas
tumeurs du pancréas
recommandation pour la pratique clinique
tumeurs du pancréas

---
N1-SUPERVISEE
Pemphigoïde bulleuse
https://www.has-sante.fr/jcms/c_2636201/fr/pemphigoide-bulleuse
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient atteint de Pemphigoïde bulleuse. Il a été élaboré par le centre de référence des maladies bulleuses auto-immunesà l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
maladie chronique
prise en charge personnalisée du patient
gestion des soins aux patients
programme clinique
pemphigoïde bulleuse
signes et symptômes
médecine générale
continuité des soins
pemphigoïde bulleuse
diagnostic différentiel
propionate de clobétasol
glucocorticoïdes
DERMOVAL
CLARELUX
Omalizumab
Rituximab
immunoglobulines par voie veineuse
méthotrexate
doxycycline
prednisone
prednisolone
bétaméthasone
DIPROSONE
dapsone
immunosuppresseurs
pemphigoïde bulleuse
recommandation pour la pratique clinique
pemphigoïde bulleuse
clobétasol

---
N1-SUPERVISEE
Uvéites chroniques non infectieuses de l'enfant et de l'adulte
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3187246/fr/uveites-chroniques-non-infectieuses-de-l-enfant-et-de-l-adulte
Ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) explicite aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale et le parcours de soins d'un patient d’âge pédiatrique ou adulte atteint d'uvéites chroniques non infectieuses. Il a été élaboré sous l’égide du Centre de Référence des maladies Rhumatologiques Inflammatoires et des maladies Auto-Immunes Systémiques rares de l’Enfant (RAISE), du Centre de Référence des Maladies Auto-Inflammatoires et de l’Amylose Inflammatoire (CeRéMAIA), du Centre de Référence Maladies Rares en Ophtalmologie (OPHTARA), de la Filière des maladies auto-immunes et auto-inflammatoires rares (FAI²R) et de la Filière de santé des maladies rares sensorielles (SENSGENE), à l’aide d’une méthodologie proposée par la HAS. Il n’a pas fait l’objet d’une validation par la HAS qui n’a pas participé à son élaboration.
2020
false
false
true
HAS - Haute Autorité de Santé
France
maladie chronique
inflammation chronique du tractus uvéal
uvéite
programme clinique
gestion des soins aux patients
prise en charge personnalisée du patient
médecine générale
guide ressources
diagnostic différentiel
pronostic
uvéite
vaccination
continuité des soins
éducation du patient comme sujet
immunosuppresseurs
biothérapie
glucocorticoïdes
procédures de chirurgie ophtalmologique
dexaméthasone
prednisolone
fluorométholone
méthylprednisolone
anti-TNF alpha
facteurs de nécrose tumorale
méthotrexate
azathioprine
mycophénolate mofétil
Adalimumab
Infliximab
interféron alpha
tocilizumab
mydriatiques
recommandation pour la pratique clinique
uvéite
adulte
enfant
acide mycophénolique
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-SUPERVISEE
Avis relatif à l’usage des anti-infectieux dans le Covid-19
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=849
Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) précise les recommandations relatives à la prescription des antibiotiques en contexte de circulation du SARS-CoV-2. En préambule, le HCSP souligne l’absence d’indication d’antibiothérapie chez un patient présentant une infection à SARS-CoV-2 confirmée. Néanmoins, dans l’attente d’une confirmation du diagnostic d’infection à SARS-CoV-2, le HCSP précise les situations qui peuvent conduire à la prescription d’antibiothérapie en cas de doute avec une pneumopathie bactérienne : En ambulatoire En hospitalisation conventionnelle en fonction de l’existence ou non de comorbidités associées En Ehpad, si le patient ne peut être hospitalisé. Ces recommandations sont conformes à celles émises par la SPILF (2011) /AFSSAPS (2010) pour la prise en charge des infections respiratoires hautes et basses.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
pneumopathie bactérienne
surinfection
co-infection
COVID-19
azithromycine
établissements de soins de long séjour
réanimation
recommandation de santé publique
antibactériens
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de l'épilepsie chez la femme enceinte et développement de l'enfant
https://www.cochrane.org/fr/CD010236/EPILEPSY_traitement-de-lepilepsie-chez-la-femme-enceinte-et-developpement-de-lenfant
Dans la plupart des cas, il est important que les femmes épileptiques continuent à prendre leur traitement pendant la grossesse. Toutefois, les recherches menées au cours des 25 dernières années ont montré que les enfants exposés in utero à ces médicaments risquaient davantage d'avoir une malformation congénitale ou de moins bien se développer. Cette revue visait à comprendre si l'exposition aux médicaments antiépileptiques pendant la grossesse est associée à une dégradation des niveaux de capacité pour des compétences telles que le QI, le langage ou la mémoire (développement neurologique).
2020
false
false
false
Cochrane
France
grossesse
anticonvulsivants
Effets différés de l'exposition prénatale à des facteurs de risque
carbamazépine
risque
Valproate de sodium
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
développement de l'enfant
femmes enceintes
épilepsie
acide valproïque

---
N1-SUPERVISEE
Alternatives au timolol pour le traitement du glaucome
https://www.inesss.qc.ca/publications/repertoire-des-publications/publication/alternatives-au-timolol-pour-le-traitement-du-glaucome.html
Des experts ont été invités à échanger, à partager leur opinion, à discuter des enjeux d’applicabilité et d’acceptabilité concernant les alternatives au timolol disponibles dans le traitement du glaucome. La solution ophtalmique de timolol en gel, Timoptic XEMC, constitue la meilleure alternative à la solution ophtalmique de timolol. Toutefois, en raison des difficultés d’approvisionnement en matières premières, cette option ne peut être considérée durablement. Conséquemment, une série d’autres options thérapeutiques sont proposées dans cette réponse rapide.
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
AZARGA
brinzolamide
association médicamenteuse
timolol
COSOPT
association dorzolamide timolol
DORZOLAMIDE/TIMOLOL
BETOPTIC
bétaxolol
COMBIGAN
Association de tartrate de brimonidine et de maléate de timolol
AZOPT
ALPHAGAN
BRIMONIDINE
Tartrate de brimonidine
information sur le médicament
glaucome
sulfonamides
thiazines
Thiophènes
association médicamenteuse

---
N1-SUPERVISEE
Le mannitol, un médicament inhalé, pour le traitement des maladies pulmonaires dans la mucoviscidose
https://www.cochrane.org/fr/CD008649/CF_le-mannitol-un-medicament-inhale-pour-le-traitement-des-maladies-pulmonaires-dans-la-mucoviscidose
Problématique de la revue Nous avons examiné les données probantes concernant l'effet de l'inhalation de mannitol pour traiter la maladie pulmonaire chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Contexte La mucoviscidose est une maladie génétique qui affecte les glandes exocrines (glandes sudoripares et autres). Les infections pulmonaires produisent un mucus épais (flegme) pouvant bloquer les voies respiratoires et provoquer une infection plus importante et une inflammation répétée. En retour, cela endommage progressivement les poumons et peut finalement aboutir à une insuffisance respiratoire. Il existe plusieurs médicaments utilisés pour éliminer le mucus des voies respiratoires des personnes atteintes de mucoviscidose et le mannitol en poudre sèche inhalé est un nouveau médicament qui pourrait améliorer leur fonction pulmonaire. La formulation de mannitol en poudre sèche pourrait être plus pratique et plus facile à utiliser que les agents établis délivrés par nébuliseur (par exemple, une solution saline hypertonique). Le mannitol est disponible en Australie et dans certains pays européens. Ceci est une version mise à jour de la revue...
2020
false
false
false
Cochrane
France
résultat thérapeutique
médecine factuelle
fonction pulmonaire
poudres
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
mucoviscidose
mannitol
administration par inhalation

---
N1-SUPERVISEE
Adalimumab pour le maintien de la rémission dans la maladie de Crohn
https://www.cochrane.org/fr/CD012877/IBD_adalimumab-pour-le-maintien-de-la-remission-dans-la-maladie-de-crohn
Le but de revue étude était de déterminer si l'adalimumab est un médicament efficace pour maintenir la rémission chez les personnes atteintes de MC inactive, et s'il est associé à des effets nocifs ou secondaires. Comment cette revue a-t-elle été réalisée ? Nous avons effectué une revue systématique de la littérature actuelle, afin de déterminer si le traitement par l'adalimumab est efficace pour maintenir la rémission dans la MC. Nous avons effectué des recherches électroniques dans plusieurs bases de données le 15 avril 2019 et sélectionné les études qui répondaient à nos critères d'inclusion pour une évaluation plus approfondie. Nous avons effectué des analyses statistiques pour déterminer si l'adalimumab apporte un bénéfice global pour le maintien de la rémission dans la MC...
2020
false
false
false
Cochrane
France
résultat thérapeutique
anti-inflammatoires
facteur de nécrose tumorale alpha
L04AB04 - adalimumab
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
maladie de Crohn
survie sans rechute
Adalimumab
adalimumab

---
N1-SUPERVISEE
Covid-19 : remdésivir
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=854
Dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, il a été demandé au HCSP comment répartir les doses de remdésivir mises à disposition, dans le cadre d’une démarche concertée avec l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Compte-tenu des données analysées (publications scientifiques, communiqués de presse, incidence des admissions en réanimation pour Covid-19, avis d’experts, et des données confidentielles transmises par la firme Gilead), le HCSP souligne la difficulté à répondre à la question posée du fait du manque de données consolidées permettant d’évaluer l’efficacité du remdésivir selon le niveau de gravité du Covid-19...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
remdésivir
GS-5734
antiviraux
traitement médicamenteux du COVID-19
GS-5734
résultat thérapeutique
Appréciation des risques
Études cliniques comme sujet
antiviraux
recommandation de santé publique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
alanine
alanine
Ribonucléotides
alanine
Ribonucléotides

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge clinique de la COVID-19
Orientations provisoires 27 mai 2020
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/332437/WHO-2019-nCoV-clinical-2020.5-fre.pdf
Le Plan stratégique de préparation et de riposte décrit les objectifs stratégiques de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour mettre fin à la pandémie de COVID-19 et aide les partenaires nationaux à mettre au point une stratégie de riposte structurée. Les principaux objectifs de l’OMS concernant la COVID-19 consistent à : 1) ralentir et stopper la transmission ; 2) prodiguer des soins optimaux à tous les patients ; et 3) minimiser l’impact de l’épidémie sur les systèmes de santé, les services sociaux et l’activité économique. Le document Operational considerations for case management of COVID-19 in health facility and community de l’OMS décrit les principales mesures à prendre pour atteindre ces objectifs dans chaque scénario de transmission — absence de cas, cas sporadiques, groupes de cas et transmission communautaire — afin de permettre une montée en puissance rapide des opérations cliniques et de santé publique. Ces lignes directrices, Prise en charge clinique de la COVID-19, s’appuient sur les priorités stratégiques susmentionnées. Elles sont destinées aux cliniciens qui prennent en charge les cas présumés ou confirmés de COVID-19. Ce document n’entend pas se substituer au jugement clinique ou à une consultation auprès d’un spécialiste, mais vise plutôt à renforcer la prise en charge de première ligne. Les éléments à prendre en compte pour les populations particulières et vulnérables, notamment les enfants, les personnes âgées et les femmes enceintes, sont mis en avant dans ce document...
2020
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
choc septique
traitement médicamenteux du COVID-19
COVID-19
grossesse
adulte
sujet âgé
antiviraux
glucocorticoïdes
soins palliatifs
Déontologie médicale
enfant
programme clinique
COVID-19
diagnostic précoce
antibactériens
manifestations neurologiques
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Dans une maladie pulmonaire obstructive chronique stable, les corticoïdes inhalés doivent-ils être utilisés avec des inhalateurs combinant des bêta-agonistes à longue durée d'action et des antagonistes muscariniques à longue durée d'action ?
https://www.cochrane.org/fr/CD011600/AIRWAYS_dans-une-maladie-pulmonaire-obstructive-chronique-stable-les-corticoides-inhales-doivent-ils-etre
Pourquoi cette question est-elle importante ? La maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC), qui inclut la bronchite chronique et l'emphysème, est une maladie pulmonaire à long terme courante souvent associée au tabagisme. Les patients souffrant de MPOC présentent des symptômes persistants, y compris l'essoufflement, de la toux et une production de mucus. La MPOC est souvent traitée avec un certain nombre de médicaments inhalés. Ceux-ci comprennent les bronchodilatateurs à longue durée d'action (BALA et AMLA) qui ouvrent les voies respiratoires (dilatation) et des corticostéroïdes inhalés (CSI), qui sont des médicaments qui suppriment l'inflammation des voies respiratoires. Chez certaines personnes souffrant de symptômes particulièrement persistants ou d'exacerbations fréquentes (épisodes durant lesquels leurs symptômes empirent), ces trois classes de médicaments inhalés sont utilisées.
2020
false
false
false
Cochrane
France
association de médicaments
association médicamenteuse
bronchodilatateurs
agonistes bêta-adrénergiques
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
glucocorticoïdes
antagonistes muscariniques
corticoïdes
broncho-pneumopathie chronique obstructive
administration par inhalation

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de la bronchite aiguë chez l'adulte en milieu ambulatoire
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/antibiotherapie/Bronchite-mise-a-jour-2020/bronchite-aigue-mise-a-jour-2020.html
Message-clé : Dans la plupart des cas, les antibiotiques doivent être évités dans les bronchites aiguës de l’adulte immunocompétent de moins de 70 ans et en l’absence de BPCO. (Recommandation forte)...
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
bronchite
Maladie aigüe
soins ambulatoires
médecine générale
antibactériens
signes et symptômes
Luxembourg
recommandation pour la pratique clinique
bronchite aiguë
bronchite
adulte
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de l'otite moyenne aiguë en milieu ambulatoire
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/antibiotherapie/otite-moyenne-aigue-mise-a-jour-2020/otite-moyenne-aigue-mise-a-jour-2020.html
Messages-clés • L’otite moyenne aiguë (OMA) est une des infections les plus fréquentes de l’enfant. L’OMA est la conséquence d’une infection virale des voies aériennes supérieures. Les signes sont d’apparition brutale ; le diagnostic repose sur l’examen otoscopique. (Recommandation forte) • Etant donné qu’un certain nombre d’otites vont guérir spontanément, une surveillance étroite sans prise d’antibiotiques peut être proposée chez des enfants de plus de 2 ans, en l’absence de signes de gravité, avec prescription de paracétamol pour traiter la douleur et la fièvre. (Recommandation forte). • L’enfant doit être réévalué à 48 ou 72 h. Si l’état de l’enfant s’aggrave, un recours à une antibiothérapie est de mise. (Recommandation forte, niveau de preuve élevé). • La prescription différée d’antibiotiques constitue une autre option. (Recommandation faible)
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
Maladie aigüe
soins ambulatoires
médecine générale
enfant
Luxembourg
antibactériens
continuité des soins
otite moyenne
signes et symptômes
recommandation pour la pratique clinique
otite moyenne aiguë
gestion des soins aux patients
otite moyenne

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de la rhinosinusite aiguë de l'adulte et de l'adolescent en milieu ambulatoire
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/antibiotherapie/rhinosinusite-aigue-mise-a-jour-2020/rhinosinusite-aigue-mise-a-jour-2020.html
Messages-clés • La rhinosinusite aiguë simple est une affection spontanément résolutive, causée en général par une infection virale. Le diagnostic initial est basé sur les signes et les symptômes, notamment : o Congestion nasale o Ecoulement nasal o Douleur ou pression dentaire ou faciale o Diminution de l’odorat. (Recommandation forte) • Un traitement symptomatique peut soulager le patient. (Recommandation faible) • Il est très difficile de faire la distinction entre une infection virale et une infection bactérienne sur base de la présentation clinique. Une infection bactérienne semble plus probable quand plusieurs des facteurs suivants sont présents : o Une durée des symptômes supérieure à 10 jours o Un écoulement nasal purulent o Une douleur intense, unilatérale et localisée (particulièrement au niveau des dents ou de la mâchoire) o La présence de fièvre o Une détérioration marquée après une phase initiale plus clémente (d’abord d’origine virale). (Recommandation forte) • Les antibiotiques ne sont pas nécessaires dans la vaste majorité des cas (recommandation forte). • En cas de rhinosinusite sévère et/ou compliquée (cf. critères ci-dessous), un examen ORL, des prélèvements microbiologiques et un bilan radiologique doivent être considérés. (Recommandation forte)
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
Maladie aigüe
sinusite
rhinosinusite
rhinosinusite
sinusite
soins ambulatoires
médecine générale
signes et symptômes
antibactériens
recommandation pour la pratique clinique
adolescent
adulte
gestion des soins aux patients

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge de l'hypertension artérielle
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/risques-vasculaires/hypertension-2020.html
L'hypertension artérielle est le principal facteur de risque des AVC ischémiques et hémorragiques et un facteur de risque important des autres maladies vasculaires, surtout de l'insuffisance cardiaque. - Il est recommandé de mesurer la tension artérielle au début de l’examen clinique et à chaque bras. Rappels des conditions de mesures de la TA : - Chez les sujets obèses, un brassard plus large doit être utilisé. - Il faut prendre la tension au repos, en mettant le bras au niveau du coeur. - Les classifications des grades d’hypertension (grades I et II) diffèrent suivant les guidelines européennes et américaines, nous déconseillons de les utiliser pour éviter la confusion...
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg
facteurs de risque
mesure de la pression artérielle
antihypertenseurs
risque
maladies cardiovasculaires
hypertension artérielle
antihypertenseurs
Diurétiques thiazidiques
association médicamenteuse
inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine
antagonistes du récepteur de type 1 de l'angiotensine-II
inhibiteurs des canaux calciques
antagonistes bêta-adrénergiques
maladies cardiovasculaires
recommandation pour la pratique clinique
hypertension artérielle
gestion des soins aux patients
inhibiteurs du symport chlorure sodium

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 et Remdésivir
mise à jour du 11 juin 2020
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/remdesivir-mise-a-jour-completee-11-06-2020.html
Bien qu’encourageantes, les données documentant l’efficacité, l’innocuité et le contexte de disponibilité de ce médicament au Canada ne permettent pas de recommander l’usage du remdésivir en dehors d’un protocole de recherche chez les patients ayant un diagnostic confirmé de COVID-19 dont l’état clinique nécessite une hospitalisation...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
recommandation de bon usage du médicament
résultat thérapeutique
GS-5734
COVID-19
traitement médicamenteux du COVID-19
remdésivir
antiviraux
Canada
COVID-19
alanine
alanine
Ribonucléotides
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 et Chloroquine / hydroxychloroquine
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/chloroquinehydroxychloroquine-mise-a-jour-completee-15-06-2020.html
Les données empreintes d’incertitude documentant l’efficacité et l’innocuité de ces médicaments ne permettent pas de recommander l’usage de la chloroquine ou de l’hydroxychloroquine, en association ou non avec l’azithromycine, en dehors d’un protocole de recherche chez les patients ayant un diagnostic confirmé de COVID-19 dont l’état clinique nécessite une hospitalisation...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
information sur le médicament
chloroquine
hydroxychloroquine
COVID-19
traitement médicamenteux du COVID-19
résultat thérapeutique
Canada
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des TVP des membres inférieurs en 2020
https://www.ssmg.be/wp-content/uploads/RMG/371/RMG371_06-15.pdf
Le diagnostic au cabinet d’une thrombose veineuse profonde (TVP) n’est pas simple. Pourtant ses complications peuvent être dramatiques en cas de non-diagnostic. Cet article fait le point sur la question tant au niveau du diagnostic que de la thérapeutique pour laquelle l’arrivée des NAOC a simplifié la prise en charge même si des nuances doivent y être apportées...
2020
false
false
false
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
Thrombose veineuse profonde
d-dimère
facteurs de risque
score de probabilité clinique d'une thombose veineuse profonde (Wells)
Thrombose veineuse profonde
écho-doppler veineux
échographie-doppler
anticoagulants
héparine bas poids moléculaire
antivitamines K
Inhibiteurs du facteur Xa
antithrombiniques
durée de traitement
temps
article de périodique
gestion des soins aux patients
Thrombose veineuse profonde
thrombose veineuse
membre inférieur
thrombose veineuse
thrombose veineuse
thrombose veineuse
produits de dégradation de la fibrine et du fibrinogène
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K
vitamine K

---
N1-SUPERVISEE
Hypertension artérielle pulmonaire
Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
http://www.orpha.net/data/patho/PNDS/Htap_FR_fr_PNDS.pdf
L’hypertension pulmonaire (HTP) est un terme générique qui regroupe un ensemble de pathologies cardio-pulmonaires caractérisées par une élévation progressive des résistances vasculaires pulmonaires (RVP) qui peut entraîner à terme une défaillance cardiaque droite. La classification clinique internationale des HTP permet de regrouper ces pathologies en fonction de leurs caractéristiques physiopathologiques, leur présentation clinique et leur prise en charge (annexe 1). Le groupe 1 [hypertensions artérielles pulmonaires (HTAP)] regroupe les maladies caractérisées par un intense remodelage des artères pulmonaires de petit calibre. L’HTAP peut être : 1) idiopathique en l’absence de facteurs de risque connus ou associés ; 2) héritable ; 3) associée à diverses maladies (connectivites, cardiopathies congénitales, hypertension portale, infection par le virus de l’immunodéficience humaine …) ; 4) ou associée à l'utilisation de toxiques ou de certains médicaments (anorexigènes, dasatinib, ...). L’objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d’expliciter la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale actuelle et le parcours de soins d’un patient atteint d’HTAP (groupe 1 de la classification).
2020
false
false
false
Orphanet
France
hypertension pulmonaire
hypertension pulmonaire
médecine générale
programme clinique
signes et symptômes
hypertension pulmonaire
diagnostic différentiel
hypertension pulmonaire
échocardiographie
pronostic
révélation de la vérité
conseil génétique
hypertension pulmonaire
éducation du patient comme sujet
hypertension pulmonaire
oxygénothérapie
continuité des soins
transplantation coeur-poumon
transplantation pulmonaire
hypertension pulmonaire
algorithme
Indice de gravité de la maladie
guide ressources
recommandation pour la pratique clinique
hypertension pulmonaire

---
N1-SUPERVISEE
Uvéites chroniques non infectieuses de l'enfant et de l'adulte
Protocole National de Diagnostic et de Soins (PNDS)
http://www.orpha.net/data/patho/PNDS/Ucni_FR_fr_PNDS.pdf
Ce PNDS concerne les patients, enfants et adultes, avec uvéite chronique non infectieuse (UCNI) ou uvéite récurrente non infectieuse (URNI). Dans le premier cas, il s’agit d’uvéites persistantes pendant au moins 3 mois ou avec des rechutes rapprochées, survenant moins de 3 mois après l’arrêt du traitement. Dans le second cas, il s’agit d’épisodes répétés d’uvéites séparés de périodes d’inactivité d’au moins 3 mois en l’absence de traitement. Certaines de ces UCNI et URNI sont isolées. D’autres s’intègrent dans des pathologies pouvant toucher divers organes, à l’image des uvéites associées à certaines arthrites juvéniles idiopathiques, aux spondylarthropathies de l’adulte, à des maladies systémiques de l’enfant et de l’adulte comme la maladie de Behçet, les granulomatoses ou la sclérose en plaque.
2020
false
false
false
Orphanet
France
maladie chronique
inflammation chronique du tractus uvéal
uvéite non infectieuse
uvéite
uvéite
médecine générale
guide ressources
diagnostic différentiel
uvéite
pronostic
uvéite
programme clinique
uvéite
éducation du patient comme sujet
continuité des soins
recommandation pour la pratique clinique
uvéite
enfant
adulte

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 recommandations thérapeutiques
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=866
Le Haut Conseil de la santé publique actualise les recommandations relatives aux traitements pouvant être prescrits dans le Covid-19 à la suite de ses avis des 5 et 23 mars 2020 et du 20 mai 2020. Le HCSP a pris en compte les recommandations nationales et internationales, les rapports des centres régionaux de pharmacovigilance en France, les données issues des recherches bibliographiques et de l’analyse des publications, des éléments relatifs à l’hydroxychloroquine et au remdésivir et l’avis du HCSP relatif à l’utilisation de plasma thérapeutique. Compte tenu de l’ensemble de ces éléments, le Haut Conseil rappelle que le traitement de support standard (standard of care ou SOC) demeure le traitement de référence quelle que soit la gravité du Covid-19 et souligne qu’aucun traitement n’a, à ce jour, apporté la preuve d’un bénéfice sur l’évolution de la maladie permettant de recommander son utilisation. Le HCSP préconise donc, outre le traitement de support standard, d’inclure les malades dans des essais cliniques. A défaut, la prescription de tout autre médicament, après l’évaluation du rapport bénéfice/risque, est laissée à l’appréciation du prescripteur sur décision collégiale (usage compassionnel).
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
norme de soins
traitement médicamenteux du COVID-19
chloroquine
hydroxychloroquine
GS-5734
association lopinavir ritonavir
COVID-19
immunothérapie
siltuximab
tocilizumab
sarilumab
umifénovir
plasma de convalescent
dexaméthasone
recommandation de santé publique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
alanine
alanine
Ribonucléotides
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux humanisés
indoles

---
N1-SUPERVISEE
Traitements des problèmes sexuels faisant suite à un accident vasculaire cérébral
https://www.cochrane.org/fr/CD011189/STROKE_traitements-des-problemes-sexuels-faisant-suite-un-accident-vasculaire-cerebral
L'un des effets les plus courants, mais dont on parle le moins, est le dysfonctionnement sexuel, 50 % ou plus des survivants d'accident vasculaire cérébral (AVC) connaissant un certain déclin sexuel après l'accident. Cette situation n'est pas toujours bien reconnue, et elle est souvent mal prise en charge. Les options de gestion sont très larges et peuvent inclure des médicaments, des conseils et une thérapie physique. Problématique de la revue Nous voulions savoir si certains traitements étaient meilleurs ou pires que d’autres...
2020
false
false
false
Cochrane
France
troubles sexuels d'origine physiologique
troubles sexuels d'origine physiologique
résultat thérapeutique
éjaculation précoce
sertraline
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
accident vasculaire cérébral

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations pour le déconfinement des patients atteints de maladies auto-immunes ou auto-inflammatoires
https://www.sfdermato.org/media/pdf/actualite/vf-covid19-recos-patients-fai2r-fc3fe059a3711ac62504b443a2286779.pdf
Pas d'arrêt systématique des traitements immunosuppresseurs/immunomodulateurs et biothérapies, sauf en cas de signes d'infection (fièvre, toux, difficultés respiratoires, courbatures…) et uniquement sur avis médical du médecin référent qui vous suit pour votre pathologie ou de votre médecin de famille. Pas d’arrêt intempestif des corticoïdes (ou de la colchicine pour les maladies autoinflammatoires). Le plaquenil et la nivaquine ne sont pas des traitements préventifs du COVID, la meilleure prévention associe masque et gestes barrières.
2020
SFD - Société Française de Dermatologie
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation patients
Maladie
Maladies
maladies auto-immunes
directives de santé publique
a comme patient
maladie auto-immune
patients
pandémies

---
N1-VALIDE
Les corticostéroïdes comme traitement seul ou d’appoint contre le mal de gorge
https://www.cochrane.org/fr/CD008268/ARI_les-corticosteroides-comme-traitement-seul-ou-dappoint-contre-le-mal-de-gorge
Problématique de la revue Les corticostéroïdes sont-ils bénéfiques, soit seuls, soit en complément d’un autre traitement, pour les personnes souffrant de maux de gorge ? Contexte Le mal de gorge est très fréquent. Bien que la plupart des maux de gorge soient causés par des virus, de nombreuses personnes souffrant de maux de gorge reçoivent des antibiotiques, qui ne sont pas efficaces pour traiter les infections virales. La surconsommation d'antibiotiques contribue à la résistance aux antibiotiques des individus et de la communauté. Le mal de gorge est douloureux en raison de l'inflammation de la paroi de la gorge. Les stéroïdes, ou corticostéroïdes, sont des médicaments qui peuvent être pris sous forme de comprimés ou injectés. Ils réduisent l'inflammation et aident à combattre d'autres infections des voies respiratoires comme le croup. Des cures courtes de stéroïdes pourraient être bénéfiques pour traiter le mal de gorge.
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
Traitement corticostéroïde
corticothérapie
pharyngite
méta-analyse
résultat thérapeutique
adulte
enfant
hormones corticosurrénaliennes
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Traitement antibiotique du Stenotrophomonas maltophilia chez les personnes atteintes de mucoviscidose
https://www.cochrane.org/fr/CD009249/CF_traitement-antibiotique-du-stenotrophomonas-maltophilia-chez-les-personnes-atteintes-de
Problématique de la revue Nous avons examiné les données probantes de l'effet des antibiotiques chez les personnes atteintes de mucoviscidose et infectées par le Stenotrophomonas maltophilia. Contexte Stenotrophomonas maltophilia est une bactérie résistante à plusieurs antibiotiques et, au cours des dix dernières années, elle a été retrouvée de plus en plus souvent dans les poumons des personnes atteintes de mucoviscidose. L'infection à long terme par Stenotrophomonas maltophilia a été reliée à des infections pulmonaires. Toutefois, à l'heure actuelle, on ne sait pas si les personnes atteintes de mucoviscidose doivent être traitées pour cette infection pulmonaire lorsqu'elle est identifiée. Le but de cette revue est de déterminer si le traitement par différentes combinaisons d'antibiotiques pour la Stenotrophomonas maltophilia améliorera la fonction pulmonaire ou diminuera la fréquence d'admission à l'hôpital chez les personnes atteintes de mucoviscidose. Nous voulons également examiner l'effet du traitement de l'infection à long terme par Stenotrophomonas maltophilia afin de l'éliminer totalement des poumons d'une personne atteinte de mucoviscidose. Il s’agit d’une mise à jour d'une revue déjà publiée.
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
antibiothérapie
information patient et grand public
antibactériens
mucoviscidose
résultat thérapeutique
stenotrophomonas maltophilia
infections bactériennes à gram négatif
infections de l'appareil respiratoire
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Traitement médicamenteux autre que les corticoïdes, l'immunoglobuline par voie intraveineuse et l'échange plasmatique pour le syndrome aigu de Guillain Barré
https://www.cochrane.org/fr/CD008630/NEUROMUSC_traitement-medicamenteux-autre-que-les-corticoides-limmunoglobuline-par-voie-intraveineuse-et
Problématique de la revue Nous avons passé en revue les preuves de traitement médicamenteux autres que les corticoïdes, l'immunoglobuline par voie intraveineuse et l'échange plasmatique pour les personnes atteintes du syndrome de Guillain-Barré (SGB). Contexte Le SGB est une maladie aiguë (soudaine et grave), paralysante, causée par une inflammation des nerfs (dommages causés par le système immunitaire de l'organisme). Les symptômes atteignent leur maximum dans les quatre semaines suivant leur apparition. Entre 3 et 17 % des personnes atteintes du SGB meurent de ses complications. Un quart a besoin d'un ventilateur pour l'aider à respirer. Le rétablissement prend plusieurs semaines ou mois et est souvent incomplet. L'échange plasmatique (élimination des substances nocives du sang) et l'immunoglobuline par voie intraveineuse (anticorps humains prélevés sur les dons de sang donnés par perfusion) peuvent contribuer à accélérer la récupération. Les corticoïdes ne sont probablement pas efficaces. Malgré l'utilisation de l'échange plasmatique ou de l'immunoglobuline par voie intraveineuse, de nombreuses personnes atteintes de SGB souffrent d'un handicap de longue durée. Nous devons trouver quels autres traitements ont été testés pour pouvoir lancer de nouveaux essais.
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
corticothérapie
méta-analyse
syndrome de Guillain-Barré
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments anti-inflammatoires dans le traitement du Syndrome d’Apnées Obstructives au cours du Sommeil chez l’enfant
https://www.cochrane.org/fr/CD007074/AIRWAYS_medicaments-anti-inflammatoires-dans-le-traitement-du-syndrome-dapnees-obstructives-au-cours-du
Contexte Le syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS) est l’obstruction partielle ou totale des voies respiratoires supérieures pendant le sommeil. Il touche environ 1 à 4 % des enfants. La raison sous-jacente la plus courante du SAOS dans l'enfance est l'hypertrophie des adénoïdes ou des amygdales. Le traitement actuellement recommandé est l'ablation chirurgicale des adénoïdes et des amygdales. Le traitement avec des médicaments anti-inflammatoires est une alternative non chirurgicale dans les cas plus légers de SAOS.
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
méta-analyse
syndrome d'apnées