Libellé préféré : traitement médicamenteux;

Définition CISMeF : (C, F3) /drug therapy /drug ther ou /DT s'applique aux maladies pour leur traitement par l'administration de médicaments, de substances chimiques ou d'antibiotiques. Il exclut le régime alimentaire et la radiothérapie pour lesquels les qualificatifs dietotherapie et radiotherapiesont respectivement employés. Il exclut l'immunotherapie pour laquelle le qualificatif therapeutique est employé.;

Synonyme CISMeF : pharmacothérapie; médication; traitement pharmacologique; chimiothérapie; traitement pharmaceutique;

Acronyme CISMeF : DT;

Synonyme MeSH : dt;

Abréviation : DT 66;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

(C, F3) /drug therapy /drug ther ou /DT s'applique aux maladies pour leur traitement par l'administration de médicaments, de substances chimiques ou d'antibiotiques. Il exclut le régime alimentaire et la radiothérapie pour lesquels les qualificatifs dietotherapie et radiotherapiesont respectivement employés. Il exclut l'immunotherapie pour laquelle le qualificatif therapeutique est employé.

N1-SUPERVISEE
COVID-19 Prise en charge et suivi du patient hospitalisé
https://www.coreb.infectiologie.com/UserFiles/File/covid-19/coreb-covidhospit-27janv2021.pdf
Bilan initial, Sortie et suivi post-hospitalisation, Suivi patient hospitalisé, Traitement
2021
false
false
false
Infectiologie.com
France
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
hospitalisation
COVID-19
COVID-19
COVID-19
oxygénothérapie
monitorage physiologique
anticoagulants
dexaméthasone
antiviraux
antibactériens
sortie du patient
recommandation pour la pratique clinique
continuité des soins
patients hospitalisés
prise en charge personnalisée du patient
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Fibromyome (fibrome) utérin : non à un retour de l'ulipristal 5 mg (Esmya) sur le marché
https://www.prescrire.org/fr/3/31/60578/0/NewsDetails.aspx
La Commission d'AMM de l'Agence européenne du médicament favorable au retour sur le marché de l'ulipristal dosé à 5 mg dans certains fibromyomes utérins, malgré l'avis négatif et justifié de la Commission européenne de pharmacovigilance...
2021
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
ESMYA
ESMYA 5 mg, comprimé
acétate d'ulipristal
léiomyome
norprégnadiènes

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19: l’étude Solidarity sur le remdésivir, l’hydroxychloroquine, le lopinavir et l’interféron bêta-1a
https://www.cbip.be/fr/articles/3510?folia=3503
Le 2 décembre, les résultats intermédiaires de l'étude Solidarity ont été publiés en ligne dans le New England Journal of Medicine1. Il s'agit d'une étude internationale, randomisée et non en aveugle, portant sur 11.300 patients COVID-19 hospitalisés, coordonnée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), avec des patients provenant aussi bien de pays à revenu élevé et que de pays à faible revenu. L'objectif de l'étude est de déterminer de manière relativement simple et rapide si, par rapport aux soins standards, un certain nombre de médicaments sélectionnés ont un effet bénéfique sur des critères d’évaluation cliniques importants : la mortalité hospitalière (critère d’évaluation primaire), la nécessité de ventilation mécanique et le délai de sortie de l'hôpital (critères d’évaluation secondaires). Le 2 décembre, les résultats intermédiaires ont été publiés pour les 4 médicaments initialement sélectionnés pour l'étude Solidarity : le remdésivir, l’hydroxychloroquine, le lopinavir (toujours en association avec le ritonavir) et l’interféron bêta-1a...
2021
false
false
false
Folia Pharmacotherapeutica
Belgique
français
article de périodique
hydroxychloroquine
COVID-19
traitement médicamenteux de la COVID-19
remdésivir
GS-5734
lopinavir
Interféron bêta-1a
résultat thérapeutique
patients hospitalisés
COVID-19
essais cliniques contrôlés comme sujet
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
infections à coronavirus
alanine
alanine
Ribonucléotides
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
GAMUNEX - immunoglobuline humaine normale
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3232152/fr/gamunex
Avis favorable au remboursement dans l’immunomodulation chez les adultes âgés de 18 ans et plus en cas de poussées myasthéniques aigues sévères. Pas de progrès dans la prise en charge des poussées myasthéniques aigues sévères. Le service médical rendu par GAMUNEX (immunoglobuline humaine normale) est important dans la nouvelle indication de l’AMM à savoir le traitement des poussées myasthéniques aigues sévères...
2021
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
GAMUNEX 100 mg/mL, solution pour perfusion
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
adulte
immunoglobulines par voie veineuse
facteurs immunologiques
perfusions veineuses
poussées aigües de myasthénie
immunomodulation
myasthénie
crise myasthénique
avis de la commission de transparence
GAMUNEX

---
N1-SUPERVISEE
Colchicine
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/colchicine.html
Étant donné l’absence de données cliniques documentant l’effet de la colchicine sur la cascade inflammatoire accompagnant certaines formes graves de syndrome respiratoire aigu sévère causées par des coronavirus : Il n’est pas recommandé d’administrer de la colchicine pour le traitement des patients ayant un diagnostic confirmé ou suspecté de la COVID-19 en milieu communautaire. Il est jugé prématuré, en dehors d’un protocole de recherche, d’administrer de la colchicine à des patients ayant un diagnostic confirmé ou suspecté de la COVID-19...
2021
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
résultat thérapeutique
inflammation
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
COVID-19
information sur le médicament
colchicine
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Les anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2, une opportunité à saisir
https://www.academie-medecine.fr/les-anticorps-monoclonaux-anti-sars-cov-2-une-opportunite-a-saisir/
Les anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2 ont fait l’objet de deux essais randomisés contre placebo en double aveugle, qui ont démontré une diminution significative de la charge virale (critère principal de ces études) et une diminution du risque d’hospitalisation (critère secondaire) chez les patients à risque de forme sévère [2,3]. Les résultats d’autres études encore non publiées confirment l’intérêt de ces traitements, notamment en cas de foyer épidémique (cluster) à l’hôpital et en maison de retraite. Une analyse détaillée des données actuelles semble indiquer que le variant britannique est également sensible à ces traitements [4]. Ces anticorps sont autorisés et utilisés depuis 2 mois aux États-Unis et au Canada, plusieurs milliers de patients ayant été traités et une tolérance très satisfaisante. Certains pays européens, comme l’Allemagne récemment, ont permis l’accès à ces traitements. Tant sur le plan médical que logistique, et même industriel puisque certains des anticorps y sont bioproduits, la France dispose des moyens de traiter les patients âgés et fragiles pour éviter les hospitalisations prolongées et les complications sévères, tout en continuant d’étudier leur tolérance et leur efficacité et d’évaluer le rapport coût/bénéfice de leur utilisation...
2021
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
COVID-19
traitement médicamenteux de la COVID-19
anticorps monoclonaux
anticorps anti-SARS-CoV-2
information scientifique et technique
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-VALIDE
Portail des vaccins et traitements pour la COVID-19
https://vaccin-covid.canada.ca/
Renseignements sur les vaccins et traitements autorisés pour la COVID-19, ainsi que ceux dont l’examen est actuellement en cours. Santé Canada s’engage à fournir l’information actualisée sur les vaccins et traitements pour la COVID-19...
2021
false
false
false
Gouvernement du Canada
Canada
français
anglais
COVID-19
traitement médicamenteux de la COVID-19
vaccin contre la COVID-19
guide ressources
site institutionnel
Canada
antiviraux
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
infections à coronavirus
vaccins antiviraux

---
N1-SUPERVISEE
Veille des études cliniques publiées pour certains médicaments du Covid-19
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3186049/fr/veille-des-etudes-cliniques-publiees-pour-certains-medicaments-du-covid-19
Face à la pandémie de COVID-19 due au nouveau coronavirus (SARS-CoV-2), l’espoir d’un traitement curatif et préventif efficace est à la fois très fort et légitime. La HAS s’organise pour être en capacité d’évaluer en urgence ces médicaments en vue de leur prise en charge par la collectivité, dès que des données exploitables seront disponibles et qu’elle sera saisie. Le présent document constitue une veille non exhaustive sur les études publiées sur certains médicaments contre le COVID-19 (remdésivir, lopinavir/ritonavir, hydroxychloroquine /- associée). Il ne constitue pas une analyse de ces études en vue d’une décision.
2021
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
revue de la littérature
hydroxychloroquine
GS-5734
association lopinavir ritonavir
traitement médicamenteux de la COVID-19
Études cliniques comme sujet
azithromycine
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
alanine
alanine
Ribonucléotides
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse

---
N1-VALIDE
PRODILANTIN 75 mg/ml (fosphénytoïne sodique), équivalent à 50 mg/ml de phénytoïne sodique (EP) : nouvelle diffusion des guides posologiques (adulte et enfant) afin d’éviter l’utilisation chez les enfants de moins de 5 ans et les erreurs médicamenteuses
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/PRODILANTIN-75-mg-ml-fosphenytoine-sodique-equivalent-a-50-mg-ml-de-phenytoine-sodique-EP-nouvelle-diffusion-des-guides-posologiques-adulte-et-enfant-afin-d-eviter-l-utilisation-chez-les-enfants-de-moins-de-5-ans-et-les-erreurs-medicamenteuses
Les guides posologiques de la spécialité PRODILANTIN 75 mg/ml sont de nouveau envoyés aux professionnels de santé afin notamment de détailler les modalités pour l’administration de doses de charge chez l’enfant de plus de 5 ans et chez l’adulte.Ils ont pour objectif de réduire les risques d’erreurs médicamenteuses, en particulier en situation d’urgence, dans le traitement de l’état de mal épileptique.Ils sont également disponibles dans les boîtes de PRODILANTIN. Le RCP a été mis à jour en 2017 pour clarifier la posologie de la fosphénytoïne sodique, mettre à nouveau en garde contre les risques d’erreurs médicamenteuses et alerter les prescripteurs sur la nécessité de surveillance étroite des patients pendant l'administration IV de PRODILANTIN...
2021
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
Erreurs de médication
PRODILANTIN
PRODILANTIN 75 mg/ml, solution à diluer pour perfusion/solution injectable
fosphénytoïne sodique
adulte
enfant
état de mal épileptique
traitement d'urgence
anticonvulsivants
fosphénytoïne
administration par voie intraveineuse
continuité des soins
fosphénytoïne
phénytoïne
phénytoïne

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des infections à Clostridioides difficile (anciennement Clostridium difficile) en milieu hospitalier chez l'adulte
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/antibiotherapie/infections-a-Clostridioides-difficile.html
Remarque générale Lors de la prescription d’antibiotiques, il faut tenir compte de leurs profils de tolérance et des interactions médicamenteuses. 1. DIAGNOSTIC - Chez un patient hospitalisé ( sous traitement antibiotique) développant une diarrhée, il faut réaliser: - Test de recherche rapide de C. difficile (antigène GDH et/ou toxine et/ou PCR, selon algorithme défini par le laboratoire). - Coproculture : la présence de C. difficile en culture en l’absence de toxines est sans signification si le patient est asymptomatique, mais doit être considérée en cas de diarrhée inexpliquée par ailleurs. - La coproculture est indispensable à la détermination du ribotype de la souche (p.ex. : O27). - Dès la suspicion d’une infection à C. difficile, il faut appliquer les mesures d’hygiène appropriées.
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
antibactériens
métronidazole
Fidaxomicine
vancomycine
récidive
Transplantation de microbiote fécal
recommandation professionnelle
adulte
clostridium difficile
infections à clostridium
gestion des soins aux patients
hôpitaux
infection à Clostridium difficile

---
N1-SUPERVISEE
Modalités de prise en charge des dyslipidémies - mise à jour 2020
https://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/risques-vasculaires/dyslipidemies-2020.html
Le taux de LDL-cholestérol et le tableau SCORE (cf. annexe) sont la base pour calculer le risque de mortalité cardio-neuro-vasculaire à 10 ans. Il existe 4 classes de risque. Des valeurs cibles sont définies pour chaque classe, avec le cas particulier du patient diabétique. o Le risque global ne peut être résumé par le tableau SCORE. o L’obésité, la sédentarité, l’hérédité et les conditions de vie défavorables doivent également être prises en compte...
2020
false
false
true
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
dyslipidémies
enfant
adolescent
maladies cardiovasculaires
dyslipidémies
Appréciation des risques
adulte
dyslipidémies
dyslipidémies
continuité des soins
Surveillance des médicaments
cholestérol LDL
risque
diabète
Inhibiteurs de l'hydroxyméthylglutaryl-CoA réductase
hypolipémiants
dyslipidémies
recommandation pour la pratique clinique
gestion des soins aux patients
dyslipidémies

---
N1-SUPERVISEE
Veklury - remdesivir
https://www.ema.europa.eu/en/medicines/human/EPAR/veklury
Veklury est un médicament utilisé pour le traitement de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). Il est utilisé chez les adultes et les adolescents (âgés d’au moins 12 ans et pesant au moins 40 kg) souffrant de pneumonie nécessitant un supplément d’oxygène...
2020
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
résultat thérapeutique
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
agrément de médicaments
Europe
GS-5734
GS-5734
remdésivir
COVID-19
traitement médicamenteux de la COVID-19
adulte
adolescent
perfusions veineuses
antiviraux
antiviraux
inhibiteur de l'ARN polymérase
surveillance post-commercialisation des produits de santé
sujet âgé
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
évaluation préclinique de médicament
oxygénothérapie
VEKLURY
COVID-19
VEKLURY 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
alanine
alanine
Ribonucléotides
alanine
Ribonucléotides
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Autorisation avec conditions de l’utilisation au Canada du remdésivir pour le traitement de patients ayant de graves symptômes de COVID-19
https://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2020/73621a-fra.php
Santé Canada autorise, avec conditions, l’utilisation du remdésivir (nom de marque : Veklury), médicament fabriqué par Gilead Sciences Canada inc., pour le traitement de patients qui ont de graves symptômes de COVID-19 et une pneumonie et qui ont besoin d’un apport additionnel d’oxygène pour les aider à respirer. Le remdésivir est le premier médicament autorisé par Santé Canada pour le traitement de la COVID-19. L’utilisation du remdésivir est autorisée chez les adultes et les adolescents (âgés de 12 ans ou plus et pesant au moins 40 kg). Gilead Sciences Canada inc. n’a pas demandé d’autorisation relative à une indication d’utilisation du remdésivir pour le traitement d’enfants ou de femmes enceintes. Le Ministère approuve l’utilisation de ce médicament à condition que le fabricant en assure toujours l’innocuité, l’efficacité et la qualité. Le remdésivir est administré par voie intraveineuse et ne sera utilisé que dans des établissements de soins où les patients peuvent être suivis de près...
2020
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
information sur le médicament
agrément de médicaments
Canada
COVID-19
traitement médicamenteux de la COVID-19
oxygénothérapie
GS-5734
remdésivir
adulte
adolescent
perfusions veineuses
antiviraux
surveillance post-commercialisation des produits de santé
VEKLURY
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
infections à coronavirus
alanine
alanine
Ribonucléotides

---
N1-SUPERVISEE
Prise en charge des formes sévères de Covid-19 : une méta-analyse incluant l’étude CAPE-COVID plaide en faveur de la corticothérapie
https://presse.inserm.fr/prise-en-charge-des-formes-severes-de-covid-19-une-meta-analyse-incluant-letude-cape-covid-plaide-en-faveur-de-la-corticotherapie/40677/
Identifier un traitement pour les formes sévères de Covid-19 et en particulier pour l’insuffisance respiratoire aiguë qui y est associée, s’avère une priorité pour améliorer la prise en charge et le pronostic vital des patients. Le repositionnement médicamenteux de corticoïdes est récemment apparu comme une piste thérapeutique à explorer. Des scientifiques de l’Inserm, du CHU de Tours et de l’AP-HP publient ce 2 septembre les résultats de l’étude CAPE-COVID dans le Journal of the American Medical Association, en parallèle de la publication dans cette même revue d’une méta-analyse coordonnée par l’OMS et l’Université de Bristol, regroupant 7 études (dont CAPE-COVID). Pris collectivement, les résultats de ces travaux montrent qu’un traitement par corticoïdes diminuerait de 21% le risque de mortalité des formes sévères de Covid-19.
2020
false
false
false
INSERM - Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
COVID-19
traitement médicamenteux de la COVID-19
Maladie grave
hydrocortisone
dexaméthasone
méthylprednisolone
glucocorticoïdes
COVID-19
information scientifique et technique
gestion des soins aux patients
méta-analyse comme sujet
corticothérapie
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Covid-19 : remdésivir (avis révisé le 31 mai 2020)
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=897
Le HCSP a révisé au 31 mai 2020, à partir des nouvelles publications, l’avis du 15 mai sur les modalités de répartition des doses de remdésivir, dans le cadre d’une démarche concertée avec l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Le HCSP : Confirme la difficulté à répondre aux questions posées en raison du manque de données consolidées et rend donc des recommandations provisoires. Considère que les données disponibles au 31 mai 2020 sont insuffisantes pour estimer un rapport bénéfice/risque du remdésivir en fonction de la sévérité du Covid-19. Souligne que le nombre de patients répondant aux critères larges de formes graves et aux indications de l’Agence européenne du médicament (EMA) de l’utilisation compassionnelle du remdésivir est beaucoup plus élevé que le nombre de doses proposées, rendant difficile toute priorisation de groupes de patients en fonction du rapport bénéfice/risque potentiel. Souligne l’inadéquation entre le nombre de patients hospitalisés en réanimation et le nombre de nouveaux cas hospitalisés au 30 mai 2020, la persistance de la circulation du virus et le nombre de traitements mis à disposition. N’est pas en mesure de proposer un avis éclairé sur des critères plus précis de priorisation pour l’attribution du nombre de traitements mis à disposition par la firme ou dans le cadre de l’extension de l’accès à ce traitement en compassionnel défini par l’EMA... Le HCSP : Confirme la difficulté à répondre aux questions posées en raison du manque de données consolidées et rend donc des recommandations provisoires. Considère que les données disponibles au 31 mai 2020 sont insuffisantes pour estimer un rapport bénéfice/risque du remdésivir en fonction de la sévérité du Covid-19. Souligne que le nombre de patients répondant aux critères larges de formes graves et aux indications de l’Agence européenne du médicament (EMA) de l’utilisation compassionnelle du remdésivir est beaucoup plus élevé que le nombre de doses proposées, rendant difficile toute priorisation de groupes de patients en fonction du rapport bénéfice/risque potentiel. Souligne l’inadéquation entre le nombre de patients hospitalisés en réanimation et le nombre de nouveaux cas hospitalisés au 30 mai 2020, la persistance de la circulation du virus et le nombre de traitements mis à disposition. N’est pas en mesure de proposer un avis éclairé sur des critères plus précis de priorisation pour l’attribution du nombre de traitements mis à disposition par la firme ou dans le cadre de l’extension de l’accès à ce traitement en compassionnel défini par l’EMA.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
traitement médicamenteux de la COVID-19
remdésivir
antiviraux
VEKLURY
recommandation de santé publique
GS-5734
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
alanine
alanine
Ribonucléotides

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : actualisation de la prise en charge
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=899
Depuis l’émergence du SARS-CoV-2, les publications et observations ont permis de renforcer les connaissances relatives au virus SARS-CoV-2 et au Covid-19. Ce rapport tente d’en faire la synthèse. Il est centré sur la maladie Covid-19 et n’aborde pas l’ensemble des éléments relatifs au confinement et aux nombreuses mesures des différentes phases du déconfinement. Il repose sur des éléments disponibles au 15 juillet 2020, en sachant que la totalité des avis n’a pas été pris en compte. Il se présente en 3 parties composées de chapitres indépendants. Les références figurent à la fin de chacun des chapitres. Une première partie traite des données générales : épidémiologie, données virologiques, transmission, physiopathologie et anatomopathologie de l’infection à SARS-CoV-2, signes cliniques, facteurs de risque de forme grave, imagerie médicale, critères de guérison et prévention. La deuxième partie est consacrée à la thérapeutique générale et spécifique. Pour cette partie, une analyse exhaustive de la littérature a été réalisée par un groupe de méthodologistes. La troisième partie est composée de fiches pratiques.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
facteurs de risque
COVID-19
pronostic
Indice de gravité de la maladie
COVID-19
traitement médicamenteux de la COVID-19
COVID-19
comorbidité
antibactériens
azithromycine
association amoxicilline-clavulanate de potassium
ceftriaxone
glucocorticoïdes
oxygénation extracorporelle sur oxygénateur à membrane
Ventilation mécanique
antiviraux
interactions médicamenteuses
association lopinavir ritonavir
hydroxychloroquine
remdésivir
GS-5734
sérothérapie de la COVID-19
plasma de convalescent
facteurs immunologiques
chloroquine
tocilizumab
inhibiteur d'interleukine
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de santé publique
gestion des soins aux patients
ventilation artificielle
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
ritonavir
lopinavir
association médicamenteuse
alanine
alanine
Ribonucléotides
immunisation passive
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-SUPERVISEE
COVID-19 et biothérapies dirigées contre l’interleukine 6 ou son récepteur
https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/COVID-19/COVID-19_Anti-IL-6.pdf
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/traitements-specifiques-a-la-covid-19/biotherapies-dirigees-contre-linterleukine-6-ou-son-recepteur-mise-a-jour-completee-10-08-2020.html
Le présent document ainsi que les constats qu’il énonce ont été rédigés en réponse à une interpellation du ministère de la Santé et des Services sociaux dans le contexte de l’urgence sanitaire liée à la maladie à coronavirus (COVID-19) au Québec. L’objectif est de réaliser une recension sommaire des données publiées et de mobiliser les savoirs clés afin d’informer les décideurs publics et les professionnels de la santé et des services sociaux. Bien que les constats reposent sur un repérage exhaustif des données scientifiques publiées, la sélection et l’évaluation de la qualité méthodologique des études ne reposent pas sur une méthode systématique selon les normes habituelles à l’INESSS. Par ailleurs, les positions ne découlent pas d’un processus de consultation élaboré. Dans les circonstances d’une telle urgence de santé publique, l’INESSS reste à l’affût de toutes nouvelles données susceptibles de lui faire modifier cette réponse.
2020
false
false
true
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
COVID-19
traitement médicamenteux de la COVID-19
Interleukine-6
Québec
siltuximab
siltuximab
tocilizumab
tocilizumab
sarilumab
sarilumab
résultat thérapeutique
recommandation professionnelle
récepteurs à l'interleukine-6
biothérapie
interleukine-6
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux humanisés

---
N1-SUPERVISEE
Mise en garde sur l’utilisation potentiellement dangereuse de médicaments chez des enfants atteints d’autisme - Point d'information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Mise-en-garde-sur-l-utilisation-potentiellement-dangereuse-de-medicaments-chez-des-enfants-atteints-d-autisme-Point-d-information
Des prescriptions sur de longues durées (plusieurs mois), hors AMM, de médicaments anti-infectieux et de chélateurs de métaux lourds ont été identifiées chez des enfants atteints d’autisme. L’ANSM déconseille formellement ces utilisations pour lesquelles ces médicaments n’ont fait aucune preuve de leur efficacité et qui exposent ces enfants à des risques, en particulier lors d’une utilisation prolongée. L’ANSM a informé le procureur de la République de ces pratiques de prescriptions dangereuses...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
utilisation hors indication
enfant
Trouble du spectre autistique
chélateurs
chelateurs de métaux
antibactériens
trouble autistique
antiparasitaires
antifongiques
antiviraux

---
N1-SUPERVISEE
Effets de la dapagliflozine sur les évènements cardiovasculaires de patients diabétiques de type 2 : Étude DECLARE-TIMI 58
https://pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1302
Les résultats de l’étude DECLARE-TIMI 58 indiquent que la dapaglifozine est efficace pour réduire le risque d’événements cardiovasculaires, quoique cet avantage semble principalement découler d’une réduction modeste du risque d’hospitalisation pour de l’insuffisance cardiaque. Ces avantages semblent moins importants que ceux rapportés avec les autres iSGLT2. Ce fait s’explique probablement par la présence d’une plus faible proportion de patients de cette étude atteints de MCAS comparativement à EMPA-REG OUTCOME et CANVAS. L’analyse des sous-groupes de patients atteints de MCAS révèle une tendance positive en ce sens. Ces données s’ajoutent à celles de l’étude DAPA-HF récemment publiée sur les effets bénéfiques cardiovasculaires de la dapagliflozine...
2020
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
maladies cardiovasculaires
dapagliflozine
Inhibiteurs du cotransporteur sodium-glucose de type 2
Maladie cardiovasculaire athéroscléreuse
hospitalisation
lecture critique d'article
maladies cardiovasculaires
diabète de type 2
dapagliflozine
2-(3-(4-éthoxybenzyl)-4-chlorophényl)-6-hydroxyméthyltétrahydro-2H-pyran-3,4,5-triol
glucosides
composés benzhydryliques

---
N1-SUPERVISEE
Y-a-t-il une alternative thérapeutique à la transplantation hépatique en cas d’hépatite alcoolique aiguë sévère corticorésistante ?
https://www.srlf.org/article/y-t-il-alternative-therapeutique-transplantation-hepatique-cas-dhepatite-alcoolique-aigue-0
Question évaluée Intérêt du G-CSF en cas d’hépatite alcoolique aiguë (HAA) sévère cortico-résistante ? Type d’étude Etude monocentrique, randomisée en double aveugle contre placebo...
2020
false
false
false
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
Maladie aigüe
hépatite alcoolique
Facteur de stimulation des colonies de granulocytes
adulte
score de Lille
analyse de survie
score de Child Pugh
glucocorticoïdes
lecture critique d'article
transplantation hépatique
hépatite alcoolique
chimiorésistance aux corticoïdes
hépatite alcoolique aiguë

---
N1-VALIDE
Traitement contre l’acné : règles de bon usage de l’isotrétinoïne pour limiter les risques - Point d'Information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Traitement-contre-l-acne-regles-de-bon-usage-de-l-isotretinoine-pour-limiter-les-risques-Point-d-Information
En dépit des mesures mises en place pour améliorer le bon usage des médicaments composés d’isotrétinoïne, le nombre de grossesses, chez des femmes traitées exposant les enfants à naître à des risques de malformations graves, reste élevé. Des troubles psychiatriques continuent également d’être rapportés[1] avec ces médicaments. Aussi, l’ANSM réunira début 2021 des représentants des professionnels de santé et des patients pour discuter d’actions à mettre en œuvre afin de poursuivre et de renforcer la réduction des risques liés à la prise de ces médicaments. Dans cette attente, nous demandons aux professionnels de santé concernés (dermatologues, médecins généralistes et pharmaciens d’officine) ainsi qu’aux patients, et en particulier aux filles et femmes en âge d’avoir des enfants, de respecter les règles d’utilisation de ces médicaments qui ne peuvent être prescrits qu’en dernière intention...
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
Acné juvénile
isotrétinoïne
tératogènes
grossesse
isotrétinoïne
troubles mentaux
malformations dues aux médicaments et aux drogues
foetus
isotrétinoïne
isotrétinoïne

---
N1-SUPERVISEE
L’ANSM publie sa décision sur la demande d’une RTU pour l’hydroxychloroquine dans la prise en charge de la maladie Covid-19 - Point d'Information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Communiques-Communiques-Points-presse/L-ANSM-publie-sa-decision-sur-la-demande-d-une-RTU-pour-l-hydroxychloroquine-dans-la-prise-en-charge-de-la-maladie-Covid-19-Point-d-Information
Nous avons reçu une demande de recommandation temporaire d’utilisation (RTU) de l’hydroxychloroquine dans la prise en charge de la maladie Covid-19,