Libellé préféré : administration et posologie;

Définition CISMeF : (D1-3, D3-27) /administration & dosage /admin ou /AD s'applique aux médicaments pour les présentations pharmaceutiques, les voies d'administration, la fréquence et la durée d'administration, la quantité administrée et les effets de ces différents facteurs. Voir aussi relation dose-effet médicaments;

Acronyme CISMeF : AD;

Synonyme CISMeF : posologie; doses à administrer; schéma posologique; modalités d'administration; modes d'administration; administration et dosage;

Synonyme MeSH : ad;

Abréviation : AD 66;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

(D1-3, D3-27) /administration & dosage /admin ou /AD s'applique aux médicaments pour les présentations pharmaceutiques, les voies d'administration, la fréquence et la durée d'administration, la quantité administrée et les effets de ces différents facteurs. Voir aussi relation dose-effet médicaments

N2-AUTOINDEXEE
Insuline dégludec
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Insuline-degludec
Trois supports d’éducation sensibilisent aux risques d’erreurs médicamenteuses. Ils décrivent les principales différences entre les emballages et les dispositifs d’injection de Tresiba 100 unités/ml et Tresiba 200 unités/ml, afin de réduire le risque de confusions accidentelles entre les 2 concentrations de Tresiba...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gestion du risque
insuline dégludec
Erreurs de médication
information scientifique et technique
TRESIBA
TRESIBA 100 unités/ml, solution injectable en cartouche
TRESIBA 200 unités/ml, solution injectable en stylo prérempli
injections sous-cutanées
comportement de réduction des risques
insuline
insuline
Réduction des risques
Appréciation des risques
insuline dégludec
Mesures
poids et mesures
insuline à longue durée d'action
insuline à longue durée d'action

---
N2-AUTOINDEXEE
Insuline glargine
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Insuline-glargine
guide destiné aux professionnels de santé pour rappeler les informations importantes concernant la posologie lors de la transition entre Toujeo 300 unités/mL et une insuline de concentration différente. Guide pour le patient et/ou son entourage, à remettre lors de la transition entre l’insuline glargine 100 unités/mL et Toujeo (insuline glargine 300 unités/mL) pour réduire les risques d’erreurs médicamenteuses...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Insuline glargine
TOUJEO
TOUJEO 300 unités/ml, solution injectable en stylo prérempli
Erreurs de médication
gestion du risque
A10AE04 - insuline glargine
Appréciation des risques
comportement de réduction des risques
Mesures
Réduction des risques
Insuline glargine
insuline
insuline glargine
poids et mesures

---
N1-VALIDE
VEYVONDI (vonicog alfa, facteur von Willebrand humain recombinant), poudre et solvant pour solution injectable – Mises en garde sur la lecture du dosage du produit et sur le calcul du nombre de flacons nécessaires. (médicament sous surveillance renforcée) - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux médecins spécialistes du traitement des maladies hémorragiques, aux centres de référence de la maladie de Willebrand, aux anesthésistes-réanimateurs, aux chirurgiens, aux infirmiers anesthésistes et aux pharmaciens hospitaliers
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/VEYVONDI-vonicog-alfa-facteur-von-Willebrand-humain-recombinant-poudre-et-solvant-pour-solution-injectable-Mises-en-garde-sur-la-lecture-du-dosage-du-produit-et-sur-le-calcul-du-nombre-de-flacons-necessaires.-medicament-sous-surveillance-renforcee-Lettre-aux-professionnels-de-sante
En accord avec l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), le laboratoire Shire souhaite vous informer de la mise sur le marché de VEYVONDI (facteur von Willebrand humain recombinant, vonicog alfa), à partir du 7 janvier 2019. VEYVONDI est la présentation commerciale de VONVENDI (facteur von Willebrand humain recombinant, vonicog alfa) importée qui faisait l’objet d’une Autorisation Temporaire d’Utilisation de cohorte. Cette dernière a pris fin le 6 janvier 2019. Les informations suivantes sont importantes afin de respecter le bon usage de VEYVONDI : Les deux dosages de VEYVONDI sont étiquetés 650 UI et 1300 UI (Unités Internationales), exprimés en dosage nominal*. La limite de l’activité du FVW (FVW:RCo) approuvée en Europe est de 30% du dosage nominal. Lors d’injections répétées de VEYVONDI, par exemple en cas d’accident hémorragique majeur ou de chirurgie avec un risque de saignement majeur, le dosage réel**, imprimé sur l’étui extérieur de VEYVONDI, devra être pris en compte pour calculer le nombre de flacons requis pour chaque administration. Dans les autres situations cliniques, le nombre de flacons de VEYVONDI doit être calculé à partir du dosage nominal conformément aux informations fournies dans le RCP de VEYVONDI...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
surveillance post-commercialisation des produits de santé
information sur le médicament
vonicog alfa
protéines recombinantes
facteur de von willebrand
injections veineuses
hémorragie
hémorragie
adulte
maladies de von willebrand
perte sanguine peropératoire
perte sanguine peropératoire
VEYVONDI

---
N1-SUPERVISEE
Vaccination contre les infections invasives à méningocoques de sérogroupe W avec un vaccin tétravalent - Situations d'hyperendémie
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2903219/fr/vaccination-contre-les-infections-invasives-a-meningocoques-de-serogroupe-w-avec-un-vaccin-tetravalent-situations-d-hyperendemie
Suite à une saisine de la Direction générale de la santé, la Haute Autorité de santé (HAS) et sa Commission Technique des vaccinations (CTV) émettent des recommandations associées aux actions de vaccination localisées dans le cas où des situations d'hyperendémicité seraient amenées à se reproduire. Elle en définit notamment les critères d’alerte et les conditions associées à la mise en œuvre opérationnelle et au financement de telles campagnes locales de vaccination.
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
calendrier vaccinal
recommandation de santé publique
infections à méningocoques
vaccination
vaccins antiméningococciques

---
N1-VALIDE
XYREM 500 mg/ml, solution buvable (oxybate de sodium) : risque de surdosage ou de sous-dosage lié à la dégradation des marquages sur la seringue doseuse - Lettre aux professionnels de santé
https://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/XYREM-500-mg-ml-solution-buvable-oxybate-de-sodium-risque-de-surdosage-ou-de-sous-dosage-lie-a-la-degradation-des-marquages-sur-la-seringue-doseuse-Lettre-aux-professionnels-de-sante
UCB a été informé de la dégradation de l’encre utilisée pour le marquage de la seringue fournie avec Xyrem ; le marquage est devenu illisible ou a disparu après de multiples utilisations. L’altération du marquage peut conduire à un surdosage ou à un sous-dosage, et être potentiellement associé à la survenue d’effets indésirables ou à un manque d'efficacité, bien qu'aucun incident de ce type n'ait été signalé à ce jour. Lors de la dispensation de Xyrem , le pharmacien doit informer du risque de dégradation de l'encre sur la seringue. Il devra égalementinformerde la nécessité de revenir vers lui si les marques commencent à disparaître, afin de commander une nouvelle seringue...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
oxybate de sodium
XYREM
XYREM 500 mg/ml, solution buvable
Problème lié au système d'administration du médicament
Erreurs de médication
rôle professionnel
pharmaciens

---
N1-SUPERVISEE
Compléments alimentaires en fer pris une, deux ou trois fois par semaine pour prévenir l'anémie et ses conséquences chez les femmes réglées
https://www.cochrane.org/fr/CD009218/complements-alimentaires-en-fer-pris-une-deux-ou-trois-fois-par-semaine-pour-prevenir-lanemie-et-ses
Dans le monde, environ une femme sur trois en âge de procréer qui n'est pas enceinte est anémique, c'est-à-dire qu'elle a moins de globules rouges ou moins d'hémoglobine (une substance rouge qui se combine à l'oxygène et le transporte dans le corps) dans chaque globule rouge que la normale. Bien qu'il existe plusieurs causes d'anémie, elle résulte très souvent d'une carence durable en fer. La pratique courante pour prévenir ou traiter l'anémie chez les femmes est la supplémentation quotidienne en fer (parfois combinée avec de l'acide folique et d'autres vitamines et minéraux) pendant trois mois. Cependant, elle est souvent associée à des effets secondaires comme la nausée ou la constipation. La supplémentation intermittente (c'est-à-dire la consommation de compléments alimentaires une, deux ou trois fois par semaine sur des jours non consécutifs) a été proposée comme une alternative efficace et plus sûre à la supplémentation quotidienne.
2019
false
false
false
Cochrane
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
fer alimentaire
anémie par carence en fer
compléments alimentaires
Femelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Possible surdose d'opioïdes : quoi faire - Administration de la naloxone par injection
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002079/
À la suite de l’avis intitulé La réanimation cardiorespiratoire (RCR) dans le contexte de l’administration de naloxone pour surdose d’opioïdes dans la communauté réalisé par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux, un feuillet a été conçu par l’Institut, et édité par le ministère de la Santé et des Services sociaux, pour expliquer à la population ainsi qu’aux intervenants des réseaux de la santé et des services sociaux et de la sécurité publique la manière de procéder pour administrer de la naloxone par injection, l’antidote aux surdoses d’opioïdes.
2019
false
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
premiers secours
surdosage d'opiacé
information patient et grand public
NALOXONE
naloxone
naloxone
Injection
surdosage médicamenteux
injection
Administration
Surdose
Administration
mauvais usage des médicaments prescrits
agoniste des opiacés
Opioïdes
injections

---
N3-AUTOINDEXEE
Possible surdose d'opioïdes: quoi faire - Administration de la naloxone par voie nasale
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002081/
À la suite de l’avis intitulé La réanimation cardiorespiratoire (RCR) dans le contexte de l’administration de naloxone pour surdose d’opioïdes dans la communauté réalisé par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux, un feuillet a été conçu par l’Institut, et édité par le ministère de la Santé et des Services sociaux, pour expliquer à la population ainsi qu’aux intervenants des réseaux de la santé et des services sociaux et de la sécurité publique la manière de procéder pour administrer de la naloxone par voie intranasale, l’antidote aux surdoses d’opioïdes.
2019
false
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
surdosage d'opiacé
premiers secours
information patient et grand public
surdosage médicamenteux
NALOXONE
Administration
Surdose
Administration
mauvais usage des médicaments prescrits
naloxone
naloxone
nez, sai
administration par voie nasale
voie d'administration

---
N1-VALIDE
Feiba – Modification de l’expression du dosage et introduction de nouvelles présentations- Informations importantes pour éviter les risques d’erreur médicamenteuse - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux médecins spécialistes du traitement de l'hémophilie, internistes, urgentistes pharmaciens hospitaliers et infirmiers
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Feiba-Modification-de-l-expression-du-dosage-et-introduction-de-nouvelles-presentations-Informations-importantes-pour-eviter-les-risques-d-erreur-medicamenteuse-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Shire France arrêtera la commercialisation de la présentation FEIBA 500 U/20 mL, poudre et solvant pour solution injectable au 1er mars 2019 lors de la mise à disposition de la nouvelle dénomination FEIBA 50 U/mL. L’expression du dosage dans la dénomination de FEIBA 1000 U/20 mL, poudre et solvant pour solution injectable a été modifiée en FEIBA 50 U/mL, poudre et solvant pour solution injectable. Cette présentation 1000 U avec la nouvelle dénomination sera disponible à partir du 11 février 2019. Deux nouvelles présentations de FEIBA 50 U/mL, poudre et solvant pour solution injectable à 2500 U et 500 U seront mises à disposition à partir du 1er mars 2019. En raison d’une concentration unique mentionnée dans la dénomination (50 U/mL), un risque d’erreur médicamenteuse a été identifié pour les présentations 500 U, 1000 U et 2500 U. Des mesures de réduction du risque d’erreur médicamenteuse ont été mises en place...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
FEIBA
Facteurs de coagulation ayant une activité court-circuitant l'inhibiteur du facteur VIII
avis de pharmacovigilance
Erreurs de médication
B02BD03 - Substitut de coagulation court-circuitant le facteur VIII
facteurs de la coagulation sanguine

---
N1-SUPERVISEE
Acétate de leuproréline
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Acetate-de-leuproreline
Poster et vidéo détaillant les étapes de reconstitution et de préparation...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
préparation de médicament
acétate de leuprolide
ELIGARD
ELIGARD 7,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable
ELIGARD 22,5 mg, poudre et solvant pour solution injectable
ELIGARD 45 mg, poudre et solvant pour solution injectable
stockage de médicament
tumeurs de la prostate
antinéoplasiques hormonaux
injections sous-cutanées
L02AE02 - leuproréline
leuprolide

---
N1-SUPERVISEE
Déférasirox
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Deferasirox
Dans le cadre du lancement d'Exjade comprimé pelliculé et de l'arrêt de commercialisation d'Exjade comprimé dispersible, des mesures de réduction des riques ont été mises en place, pour limiter le risque d'erreurs médicamenteuses et expliquer les modalités du switch entre les deux formes pharmaceutiques. Des informations sur les principales différences entre le comprimé pelliculé et le comprimé dispersible sont détaillées dans un guide prescripteur et un livret d'information patient...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
EXJADE
EXJADE 90 mg, comprimé pelliculé
EXJADE 125 mg, comprimé dispersible
EXJADE 360 mg, comprimé pelliculé
EXJADE 500 mg, comprimé dispersible
administration par voie orale
gestion du risque
Erreurs de médication
Déférasirox

---
N1-VALIDE
Emtricitabine - Ténofovir disoproxil
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Emtricitabine-Tenofovir-disoproxil
Brochure d'information sur la prophylaxie pré-exposition, check liste pour le professionnel de santé, fiche de déclaration de séroconversion VIH, courrier de liaison, brochure d'information destinée à la personne consultant pour une PrEP, carte de rappel des modalités de prise du médicament
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
gestion du risque
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
infections à VIH
brochure pédagogique pour les patients
continuité des soins
information scientifique et technique
TRUVADA
TRUVADA 200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
Prophylaxie pré-exposition
Association d'emtricitabine et de fumarate de ténofovir disoproxil
recommandation de bon usage du médicament
adulte
adolescent
Séroconversion
résistance virale aux médicaments
Observance par le patient
maladies du rein
créatinine
comportement de réduction des risques
Dépistage de masse
infections à VIH
grossesse
J05AR03 - ténofovir disoproxil et emtricitabine
EMTRICITABINE TENOFOVIR DISOPROXIL MYLAN 200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
EMTRICITABINE/TENOFOVIR DISOPROXIL BIOGARAN 200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
EMTRICITABINE/TENOFOVIR DISOPROXIL EG 200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
EMTRICITABINE/TENOFOVIR DISOPROXIL SANDOZ 200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
EMTRICITABINE/TENOFOVIR DISOPROXIL TEVA 200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
EMTRICITABINE/TENOFOVIR DISOPROXIL ZENTIVA 200 mg/245 mg, comprimé pelliculé
EMTRICITABINE TENOFOVIR DISOPROXIL
agents antiVIH
agents antiVIH

---
N1-VALIDE
Hydroxycarbamide
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Hydroxycarbamide
guide prescripteur, guide patient, fiche d'aide à la prescription
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
tératogènes
Hydroxy-urée
Hydroxy-urée
SIKLOS
SIKLOS 100 mg, comprimé pelliculé
SIKLOS 1000 mg, comprimé pelliculé sécable
continuité des soins
recommandation de bon usage du médicament
gestion du risque
crises vaso-occlusives douloureuses récurrentes de la drépanocytose
drépanocytose
douleur
adulte
enfant
adolescent
fécondité
grossesse
contraception
Hémogramme
hémopathies
recommandation patients
notice médicamenteuse

---
N2-AUTOINDEXEE
Insuline lispro
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Insuline-lispro
Humalog (insuline lispro), solution injectable en stylo pré-rempli, KwikPen est disponible en 2 concentrations 100 unités/mL et 200 unités/mL. Pour réduire les risques d’erreurs et de confusion, les professionnels de santé sont invités à : indiquer clairement sur l’ordonnance la concentration lors de la prescription d’Humalog , stylo prérempli KwikPen . remettre à tous les patients la note d'information qui leur est destinée lors de leur première prescription d’Humalog 200 unités/ml KwikPen...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
insuline lispro
gestion du risque
HUMALOG KWIKPEN
HUMALOG 200 UI/ml KWIKPEN, solution injectable en stylo prérempli
HUMALOG 100 UI/ml KWIKPEN, solution injectable
brochure pédagogique pour les patients
Erreurs de médication
insuline lispro
insuline lispro
Mesures
Réduction des risques
insuline
comportement de réduction des risques
Appréciation des risques
poids et mesures

---
N1-VALIDE
Lénalidomide
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Lenalidomide
Dans le cadre du plan de prévention des grossesses : diffusion d'un kit d’information et d’aide à la prescription et à la délivrance pour les prescripteurs et pharmaciens...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gestion du risque
grossesse
contraception
REVLIMID
REVLIMID 2,5 mg, gélule
REVLIMID 5 mg, gélule
REVLIMID 7,5 mg, gélule
REVLIMID 10 mg, gélule
REVLIMID 15 mg, gélule
REVLIMID 20 mg, gélule
REVLIMID 25 mg, gélule
L04AX04 - lénalidomide
myélome multiple
lymphome à cellules du manteau
tératogènes
continuité des soins
Surveillance des médicaments
Tests de chimie clinique
syndromes myélodysplasiques
recommandation de bon usage du médicament
information patient et grand public
thromboembolisme veineux
réaction de poussée tumorale
tumeurs
lésions hépatiques dues aux substances
inhibiteurs de l'angiogenèse
inhibiteurs de l'angiogenèse
thalidomide
thalidomide
thalidomide
Lénalidomide
Lénalidomide

---
N1-SUPERVISEE
OPDIVO nivolumab
Modification de la posologie de OPDIVO : posologie fixe de 240 mg
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2896995/en/opdivo
Service Médical Rendu (SMR) Non précisé La Commission prend acte de ces modifications qui ne sont pas de nature à modifier ses précédentes évaluations. Elle s’interroge néanmoins, sur l’intérêt clinique de la modification de la posologie d’OPDIVO qui repose sur une modélisation de la relation dose-exposition dans le mélanome métastatique et le carcinome à cellules rénales, sans donnée clinique d’efficacité et de tolérance générée à la posologie fixe de 240 mg de nivolumab dans les indications où il a été évalué à des doses proportionnelles au poids du patient.
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
OPDIVO
OPDIVO 10 mg/ml, solution a diluer pour perfusion
antinéoplasiques
perfusions veineuses
L01XC17 - nivolumab
avis de la commission de transparence
anticorps monoclonaux
Nivolumab

---
N1-VALIDE
Vandétanib
Mesures additionnelles de réduction du risque
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Surveillance-des-medicaments/Mesures-additionnelles-de-reduction-du-risque/Liste-des-MARR-en-cours/Vandetanib
Guide pour les professionnels, guide pour le patient, carte patient
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
gestion du risque
vandétanib
L01XE12 - vandétanib
CAPRELSA
CAPRELSA 100 mg, comprimé pelliculé
CAPRELSA 300 mg, comprimé pelliculé
Cardiotoxicité
adulte
enfant
leucoencéphalopathie postérieure
mort subite
syndrome du QT long
torsades de pointes
continuité des soins
Surveillance des médicaments
interactions médicamenteuses
Erreurs de médication
vandétanib
guide
information patient et grand public
pipéridines
quinazolines
pipéridines
quinazolines

---
N1-VALIDE
Benzodiazépines
https://www.ameli.fr/medecin/exercice-liberal/memos/medicaments-produits-sante/benzodiazepines
Lorsqu'un traitement par benzodiazépine est réellement justifié pour traiter les troubles anxieux ou les troubles du sommeil chez les personnes de plus de 65 ans et polypathologiques, ou de plus de 75 ans, la Haute Autorité de santé (HAS) et l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommandent : d'une part, d'indiquer au patient, dès l'instauration du traitement, que la durée de prescription est limitée ; d'autre part, d'utiliser préférentiellement les substances d'action intermédiaire et sans métabolite actif (dites à « demi-vie courte ») car il existe un risque d'accumulation du médicament ou de ses métabolites lors de prises répétées.
2018
false
false
false
AMELI - Assurance Maladie En Ligne
France
français
recommandation professionnelle
benzodiazépines
sujet âgé
troubles anxieux
Troubles de la veille et du sommeil

---
N1-VALIDE
Rappel sur le bon usage de l’ibuprofène après la publication d’une étude qui suggère des perturbations de la physiologie testiculaire - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Rappel-sur-le-bon-usage-de-l-ibuprofene-apres-la-publication-d-une-etude-qui-suggere-des-perturbations-de-la-physiologie-testiculaire-Point-d-Information
L'ibuprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) utilisé principalement contre la douleur et la fièvre. L’ANSM a pris connaissance des résultats d’une étude réalisée au Danemark[1] , en collaboration avec une équipe de l’INSERM, sur les effets de l’ibuprofène sur la physiologie testiculaire. Cette étude, qui a impliqué 31 volontaires sains de sexe masculin, sportifs, dont 14 ont reçu de l’ibuprofène à la dose de 1200mg par jour pendant 6 semaines, suggère que l’ibuprofène pris dans ces conditions peut perturber la physiologie testiculaire. Cependant, les taux de testostérone observés chez ces volontaires restent normaux. De plus, il n’a pas été mis en évidence de conséquences cliniques (troubles de la fertilité masculine, impuissance, troubles de la libido) à partir de ces observations biologiques...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
ibuprofène
M01AE01 - ibuprofène
recommandation de bon usage du médicament
testicule
anti-inflammatoires non stéroïdiens
administration par voie orale
avis de pharmacovigilance
ibuprofène
anti-inflammatoires non stéroïdiens

---
N1-VALIDE
Buccolam : avertissement lié au risque d’inhalation / ingestion du capuchon de seringues pré-remplies - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux neurologues, médecins généralistes, pédiatres, médecins urgentiste, pharmaciens de ville et hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Buccolam-avertissement-lie-au-risque-d-inhalation-ingestion-du-capuchon-de-seringues-pre-remplies-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Les professionnels de santé sont informés d'un éventuel défaut des seringues en plastique pré-remplies de Buccolam (chlorhydrate de midazolam), tous dosages. Dans certains cas, l’embout interne blanc, inséré dans le capuchon rouge, est resté fixé sur l’extrémité de la seringue lors du retrait du capuchon rouge, avec le risque de se détacher dans la bouche du patient et d’être inhalé ou ingéré lors de l’administration (voir les Figures 1 et 2 ci-dessous) ; deux signalements de ce type ont été rapportés. Si l’embout interne reste fixé sur l’extrémité de la seringue, il est alors nécessaire de le retirer manuellement. Il est demandé aux professionnels de santé d’informer les patients, leurs parents ou accompagnants, de ce risque et de la nécessité de vérifier l’embout de la seringue avant d’administrer le médicament...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
administration par voie buccale
BUCCOLAM
BUCCOLAM 2,5 mg, solution buccale
BUCCOLAM 5 mg, solution buccale
BUCCOLAM 7,5 mg, solution buccale
BUCCOLAM 10 mg, solution buccale
recommandation de bon usage du médicament
recommandation patients
chlorhydrate de midazolam
anticonvulsivants
inhalation ou ingestion d'un corps étranger avec obstruction des voies respiratoires ou suffocation
inhalation ou ingestion d'un corps étranger avec obstruction des voies respiratoires ou suffocation
Défaillance du système d’administration médicamenteux
Médecin urgentiste et traumatologue (occupation)
midazolam

---
N1-VALIDE
Nebcine solution injectable (tobramycine): ne pas utiliser par voie inhalée - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux pneumologues, oto-rhino-laryngologistes, médecins généralistes, pédiatres, infectiologues, réanimateurs, pharmaciens d’officine et pharmaciens hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Nebcine-solution-injectable-tobramycine-ne-pas-utiliser-par-voie-inhalee-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Des prescriptions et administrations de Nebcine (Laboratoire X.O, solution injectable) par voie inhalée ont été identifiées. Or, d’une part, la forme pharmaceutique des spécialités Nebcine, en solution injectable, n’est pas adaptée à une utilisation par voie inhalée. D’autre part, la présence de sulfites sous forme d’anhydre sulfureux peut entrainer ou aggraver des réactions de type anaphylactique ou provoquer des réactions allergiques sévères et un bronchospasme...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
tobramycine
avis de pharmacovigilance
administration par inhalation
injections
NEBCINE
NEBCINE 25 mg, solution injectable
NEBCINE 75 mg, solution injectable
NEBCINE 100 mg, solution injectable
J01GB01 - tobramycine
tobramycine sous forme parentérale (produit)
antibactériens
hypersensibilité médicamenteuse
anaphylaxie
bronchospasme
exposition par inhalation
métabisulfite de sodium
excipients pharmaceutiques
Contre-indications aux procédures
sulfites

---
N1-VALIDE
Rhumatisme articulaire aigu
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03095/
Le rhumatisme articulaire aigu est un syndrome clinique dont les principales manifestations sont la cardite et l’arthrite. Sa pertinence réside dans la prédisposition pour une cardiopathie rhumatismale chronique s’accompagnant d’une morbidité et d’une mortalité considérables. Pratiquement disparu en Europe et en Amérique du Nord, il demeure une cause importante de maladies cardiaques dans les régions économiquement moins privilégiées. En raison de l’augmentation de la mobilité et de la migration de personnes issues de populations à haut risque, il pourrait également regagner en pertinence dans notre pays.
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
rhumatisme articulaire aigu
signes et symptômes
rhumatisme articulaire aigu
rhumatisme articulaire aigu
rhumatisme articulaire aigu
rhumatisme articulaire aigu
chimioprévention
prévention secondaire
prévention primaire
antibactériens

---
N1-VALIDE
Le parcours vaccinal des 0-2 ans
https://www.infovac.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=673:le-parcours-vaccinal-des-0-2-ans&catid=23&Itemid=119
6 rendez-vous – 10 injections , contre 11 maladies aux conséquences graves...
2018
false
false
false
InfoVac France - ligne directe d'information et de consultation sur les vaccins
France
français
vaccination
France
nouveau-né
nourrisson
vaccins
calendrier vaccinal
recommandation patients

---
N1-VALIDE
Metformine et risque d’acidose lactique en cas d’insuffisance rénale - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Metformine-et-risque-d-acidose-lactique-en-cas-d-insuffisance-renale-Point-d-Information
Dans le cadre de l’élargissement de l’utilisation des médicaments antidiabétiques contenant de la metformine aux patients présentant une insuffisance rénale modérée, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) souhaite souligner l’importance d’adapter la posologie en cas d’insuffisance rénale modérée, afin d’éviter le risque d’acidose lactique.En effet, des cas de surdosage avec la metformine ayant conduit à une acidose lactique secondaire à une insuffisance rénale ont été rapportés, dont certains d’issue fatale...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
acidose lactique
risque
metformine
insuffisance rénale
metformine
administration par voie orale
surdosage de metformine
diabète de type 2
hypoglycémiants
hypoglycémiants
recommandation de bon usage du médicament
continuité des soins
tests de la fonction rénale

---
N1-VALIDE
Patchs de nicotine : ne pas changer de marque si le patient est équilibré - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Patchs-de-nicotine-ne-pas-changer-de-marque-si-le-patient-est-equilibre-Point-d-Information
Suite à un signalement de pharmacovigilance, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) souhaite attirer l’attention des professionnels de santé et des patients sur le fait que les dispositifs transdermiques (patchs) de nicotine utilisés dans le sevrage tabagique ne peuvent se substituer l’un à l’autre...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
patch transdermique
Dispositifs de sevrage tabagique
administration par voie cutanée
nicotine
N07BA01 - nicotine
trouble lié au tabagisme
ne pas substituer
NIQUITIN
NICOTINELL TTS
NICOPATCH
NICORETTESKIN
recommandation de bon usage du médicament
étude d'équivalence thérapeutique
équivalence thérapeutique

---
N1-VALIDE
Thromboclic
http://www.thromboclic.fr/
www.thromboclic.fr est issu d’une longue période de réflexion sur la place des différents anticoagulants depuis l’arrivée des AODs, puis de la synthèse de toute les recommandations et enfin d’une mise en page depuis la première maquette du site jusqu’à la version finale. Cet outil est destiné aux médecins afin de les aider à choisir un anticoagulant parmi les molécules actuellement disponibles en France et bénéficiant de l’AMM pour la prise en charge de la fibrillation atriale non valvulaire, de la thrombose veineuse profonde et de l’embolie pulmonaire ainsi que la prévention des récidive. Il permet également l’accompagnement des prescripteurs dans l’utilisation des nouveaux anticoagulants oraux en raison du risque de mésusage liés à leur simplicité d’utilisation afin d’éviter les accidents. Ces données sont basées sur les dernières recommandations des sociétés savantes d’experts françaises avec des mises à jours régulières. Il à été élaboré par un comité d’experts constitué de médecins vasculaire, de pharmacien, de cardiologues et de médecins généralistes en association avec l’URPS médecins Lorraine...
2018
false
false
false
false
France
français
anticoagulants
outil clinique
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de bon usage du médicament
recommandation patients
vitamine K
administration par voie orale
systèmes d'aide à la décision clinique
antithrombiniques
Thrombose veineuse profonde
récidive
fibrillation auriculaire
embolie pulmonaire
thrombose veineuse

---
N1-VALIDE
Ajustement posologique de la warfarine (coumadine)
http://www.thromboclic.fr/medecin/recommandations/AVK/ajustement_posologique_de_la_warfarine.html
Ajustement posologique de la warfarine (COUMADINE) en dehors de la période d’induction...
2018
false
false
false
Thromboclic
France
français
warfarine
outil clinique
anticoagulants
Rapport international normalisé
COUMADINE
COUMADINE 2 mg, comprimé sécable
COUMADINE 5 mg, comprimé sécable
antivitamines K
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K
vitamine K

---
N1-VALIDE
Ajustement posologique de la fluindione (préviscan)
http://www.thromboclic.fr/medecin/recommandations/AVK/ajustement_posologique_de_la_fluindione_previscan.html
Ajustement posologique de fluindione (Préviscan) en dehors de la période d’induction
2018
false
false
false
Thromboclic
France
français
outil clinique
anticoagulants
Rapport international normalisé
PREVISCAN
antivitamines K
fluindione
administration par voie orale
PREVISCAN 20 mg, comprimé quadrisécable
indènes
4-Hydroxycoumarines
vitamine K
vitamine K
phénindione
phénindione

---
N1-VALIDE
OCALIVA (acide obéticholique) : Renforcement de l’adaptation posologique chez les patients atteints de cholangite biliaire primitive (CBP) avec insuffisance hépatique modérée à sévère - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux spécialistes en gastro-entérologie et hépatologie et aux pharmaciens hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/OCALIVA-R-acide-obeticholique-Renforcement-de-l-adaptation-posologique-chez-les-patients-atteints-de-cholangite-biliaire-primitive-CBP-avec-insuffisance-hepatique-moderee-a-severe-Lettre-aux-professionnels-de-sante
En raison du risque de graves lésions hépatiques chez les patients atteints de cholangite biliaire primitive (CBP) avec insuffisance hépatique modérée à sévère, nous vous rappelons qu’il est nécessaire de : - connaître l’état de la fonction hépatique du patient avant l'instauration du traitement, - ajuster la dose d’OCALIVA chez les patients présentant une insuffisance hépatique modérée à sévère (voir tableau 1 ci-dessous), - instaurer une surveillance clinique et biologique de la progression de la CBP chez tous les patients afin de déterminer si un ajustement de la posologie est nécessaire, - surveiller étroitement les patients présentant un risque accru de décompensation hépatique, particulièrement ceux ayant des résultats biologiques témoignant de l’aggravation de la fonction hépatique ou d’une progression vers la cirrhose, - réduire la fréquence des prises chez les patients qui progressent vers une maladie avancée (c'est-à-dire stade A de Child-Pugh vers les stades B ou C)...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de pharmacovigilance
administration par voie orale
OCALIVA
OCALIVA 5 mg, comprimé
OCALIVA 10 mg, comprimé
acide obéticholique
angiocholite
cholangite primitive
insuffisance hépatique
continuité des soins
tests de la fonction hépatique
Décompensation hépatique
évolution de la maladie
Child-Pugh A
Child-Pugh B
Child-Pugh C
acide obéticholique
Surveillance des médicaments
A05AA04 - acide obéticholique
chénodiol
chénodiol
chénodiol

---
N1-VALIDE
Rappel du bon usage de l’amoxicilline injectable pour diminuer le risque de cristalluries - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Rappel-du-bon-usage-de-l-amoxicilline-injectable-pour-diminuer-le-risque-de-cristalluries-Point-d-information
Le risque de survenue de cristalluries est connu lors d’un traitement par amoxicilline. Il est principalement rapporté avec les formes injectables, avec ou sans acide clavulanique, en curatif ou en antibioprophylaxie. Depuis 2010, le nombre de cas rapportés au réseau des Centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) augmente. Une enquête de pharmacovigilance a donc été réalisée pour rechercher notamment les facteurs favorisant la survenue d’une cristallurie chez un patient traité par amoxicilline sodique (injectable)...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
antibactériens
amoxicilline
Cristallurie
risque
recommandation de bon usage du médicament
facteurs de risque
causalité
amoxicilline
antibactériens
Amoxicilline de sodium
injections
perfusions veineuses
Cristallurie
effets secondaires indésirables des médicaments
avis de pharmacovigilance
amoxicilline
Amoxicilline de sodium
antibactériens
J01CA04 - amoxicilline
J01CR02 - amoxicilline et inhibiteur de bêtalactamase
association amoxicilline-clavulanate de potassium
association amoxicilline-clavulanate de potassium

---
N1-VALIDE
EXACYL 0,5 g/5 ml I.V., solution injectable (acide tranexamique) – Mises en gardes sur le risque potentiel d’atteinte rénale aiguë en cas d’utilisation de doses supérieures à 2 g (doses totales) dans les Hémorragies du Post-Partum (HPP) – Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux anesthésistes-réanimateurs, gynéco-obstétriciens et sages-femmes, néphrologues, pharmaciens hospitaliers
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/EXACYL-R-0-5-g-5-ml-I.V.-solution-injectable-acide-tranexamique-Mises-en-gardes-sur-le-risque-potentiel-d-atteinte-renale-aigue-en-cas-d-utilisation-de-doses-superieures-a-2-g-doses-totales-dans-les-Hemorragies-du-Post-Partum-HPP-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Une enquête de pharmacovigilance initiée par l’ANSM a montré que l’utilisation d’Exacyl 0,5 g /5 ml I.V., solution injectable à des doses supérieures à 2 grammes (doses totales) pouvait représenter un facteur de risque d’atteinte rénale aiguë, notamment de type nécrose corticale, chez les patientes traitées pour une hémorragie du post-partum. Par mesure de précaution, et comme la relation causale entre l’acide tranexamique et les atteintes rénales aiguës n’a pu être écartée, l’acide tranexamique à doses à 2 grammes doit être utilisé avec prudence dans la prise en charge de l’hémorragie du post-partum...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
acide tranéxamique
acide tranéxamique
B02AA02 - acide tranéxamique
injections veineuses
EXACYL
EXACYL 0,5 g/5 ml I.V., solution injectable
antifibrinolytiques
antifibrinolytiques
hémorragie de la délivrance
nécrose du cortex rénal
obstétricien

---
N1-VALIDE
Propositions d’utilisation du facteur Willebrand (Wilfactin ) en période de tensions d’approvisionnement - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Propositions-d-utilisation-du-facteur-Willebrand-Wilfactin-R-en-periode-de-tensions-d-approvisionnement-Point-d-information
Dans le cadre des fortes tensions d’approvisionnement en médicaments dérivés du sang produits par LFB Biomédicaments, le Centre de référence de la maladie de Willebrand (CRMW) a communiqué aux centres de référence et de compétences maladies hémorragiques des propositions d’utilisation des concentrés de facteur Willebrand. Ces propositions visent à : définir la priorité des indications et situations thérapeutiques selon 3 catégories (prioritaires, à priorité relative et non prioritaires) ; préciser la conduite à tenir en cas de recours à des produits contenant également du facteur VIII (suivi du taux de FVIII et adaptation posologique si nécessaire)...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
facteur de von willebrand
facteur de von willebrand
WILFACTIN
WILFACTIN 100 UI/ml, poudre et solvant pour solution injectable
B02BD10 - facteur Von Willebrand
injections veineuses
chimioprévention
association médicamenteuse
B02BD06 - facteur Von Willebrand et facteur VIII de coagulation en association
facteur de von willebrand
facteur VIII
facteurs de risque
continuité des soins
thrombose
hémorragie
maladies de von willebrand
traitement médicamenteux au long cours
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-VALIDE
Etat confusionnel aigu de la personne âgée - Prévention, diagnostic et prise en soin
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03084/
Les recommandations présentées ici correspondent à une version abrégée et modifiée des recommandations suisses récemment publiées en allemand. Elles aideront dans le choix de l’approche préventive, diagnostique et thérapeutique de l’état confusionnel aigu (ECA) de la personne âgée. Dans la mesure où certains mé dicaments admis pour le traitement des ECA ne sont pas recommandés alors que d’autres correspondent au standard médical actuel mais peuvent être utilisés seulement «off-label», ces recommandations permettront au médecin de respecter les règles reconnues dans les sciences médicales, son devoir de diligence et ses devoirs professionnels (Art. 26 Loi sur les produits thérapeutiques), Art. 3 LPTh, Art. 40 Loi sur les professions médicales et lui fourniront donc une couverture légale pour l’utilisation médicamenteuse «off-label».
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
recommandation pour la pratique clinique
délire avec confusion
sujet âgé
facteurs de risque
délire avec confusion
délire avec confusion
délire avec confusion
délire avec confusion
psychoanaleptiques
délire avec confusion

---
N1-VALIDE
Vaccins antityphoïdiques: note de synthèse de l’OMS – mars 2018
http://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/272272/WER9313.pdf
La présente note de synthèse sur les vaccins antityphoïdiques remplace celle qui avait été publiée par l’OMS en 2008. Elle réaffirme l’importance de la vaccination dans la lutte contre la fièvre typhoïde et présente les recommandations de l’OMS concernant l’utilisation d’une nouvelle génération du vaccin antityphoïdique conjugué. Les recommandations relatives à l’utilisation des vaccins antityphoïdiques ont été examinées par le SAGE en octobre 2017;
2018
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
recommandation de santé publique
vaccins antityphoparatyphoïdiques

---
N1-VALIDE
Boostrix Tetra, Infanrix Quinta, Infanrix Hexa, Fendrix et tous les vaccins de la gamme Havrix, Engerix, Twinrix : fuites de seringues - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux médecins généralistes, pédiatres, pharmaciens officinaux et hospitaliers, centres de Protection Maternelle et Infantile, centres de vaccination, service de santé des Armées, Services Départementaux d’Incendie et de Secours
ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Boostrix-Tetra-Infanrix-Quinta-Infanrix-Hexa-Fendrix-et-tous-les-vaccins-de-la-gamme-Havrix-Engerix-Twinrix-fuites-de-seringues-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Les professionnels de santé ont été informés d'un risque de fuites avec des seringues de plusieurs vaccins lors de la préparation ou l'administration. En Europe, le taux de survenue est faible (environ 2,6 pour 100 000 doses distribuées) mais la fréquence exacte n’est pas connue et pourrait être plus élevée. Les fuites ne posent pas de problème pour la stérilité du produit. Le risque potentiel serait, en théorie, un sous-dosage, laissant les sujets insuffisamment protégés contre la maladie après immunisation...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
vaccination
vaccins
BOOSTRIXTETRA
BOOSTRIXTETRA, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux (acellulaire multicomposé) et poliomyélitique (inactivé), (adsorbé, à teneur réduite en antigènes)
INFANRIX HEXA
INFANRIXQUINTA
INFANRIXQUINTA, poudre et suspension pour suspension injectable. Vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux (acellulaire, multicomposé), poliomyélitique (inactivé) et conjugué de l’Haemophilus type b, adsorbé
INFANRIX hexa, poudre et suspension pour suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin diphtérique(D), tétanique(T), coquelucheux (acellulaire, multicomposé)(Ca), de l'hépatite B (ADNr)(HepB), poliomyélitique(inactivé)(P) et de l'Haemophilus influe
FENDRIX
HAVRIX
HAVRIX 1440 U/1 ml ADULTES, suspension injectable en seringue pré-remplie. vaccin inactivé de l'hépatite A adsorbé
HAVRIX NOURRISSONS ET ENFANTS 720 U/0,5 ml, suspension injectable en seringue préremplie. vaccin inactivé de l'hépatite A adsorbé
ENGERIX B
ENGERIX B 10 microgrammes/0,5 ml, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'hépatite B (ADNr), (adsorbé) (VHB)
ENGERIX B 20 microgrammes/1 ml, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'hépatite B (ADNr), (adsorbé) (VHB)
TWINRIX
TWINRIX ADULTE, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'hépatite A (inactivé) et de l'hépatite B (ADNr) (HAB) (adsorbé)
TWINRIX ENFANT, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin de l'hépatite A (inactivé) et de l'hépatite B (ADNr) (HAB) (adsorbé)
recommandation de bon usage du médicament
fuite au niveau d'un dispositif
risque
panne d'appareillage

---
N1-VALIDE
Céfépime (Axepim et ses génériques) : rappel des risques d’effets indésirables neurologiques graves lors du non-respect des posologies recommandées notamment en cas d’insuffisance rénale - Lettre aux professionnels de santé
ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Cefepime-Axepim-R-et-ses-generiques-rappel-des-risques-d-effets-indesirables-neurologiques-graves-lors-du-non-respect-des-posologies-recommandees-notamment-en-cas-d-insuffisance-renale-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Des posologies non adaptées de céfépime peuvent conduire à la survenue de manifestations neurologiques graves chez le sujet insuffisant rénal. La plupart des cas de neurotoxicité sont apparus chez des patients insuffisants rénaux recevant des posologies supérieures aux doses recommandées, en particulier chez le sujet âgé. Bien que les symptômes de neurotoxicité soient généralement favorable à l'arrêt du traitement et/ou après hémodialyse, des cas d'évolution fatale ont été rapportés...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de pharmacovigilance
insuffisance rénale
antibactériens
antibactériens
J01DE01 - céfépime
neurotoxicité induite chimiquement
maladies du système nerveux
sujet âgé
AXEPIM
Céfépime (chlorhydrate) 1 g poudre pour solution injectable
Céfépime (chlorhydrate) 2 g poudre pour solution injectable
Céfépime (chlorhydrate) 500 mg poudre pour solution injectable
AXEPIM 0,5 g, poudre pour usage parentéral
AXEPIM 1 g, poudre pour usage parentéral
AXEPIM 2 g, poudre pour usage parentéral
CEFEPIME
enfant
adulte
CEFEPIME GERDA 0,5 g, poudre pour solution injectable (IM/IV)
CEFEPIME GERDA 1 g, poudre pour solution injectable (IM/IV)
CEFEPIME GERDA 2 g, poudre pour solution injectable (IV)
CEFEPIME MYLAN 1 g, poudre pour solution injectable
CEFEPIME MYLAN 2 g, poudre pour solution injectable
CEFEPIME PANPHARMA 2 g, poudre pour solution injectable (IV)
CEFEPIME PANPHARMA 1 g, poudre pour solution injectable (IM/IV)
injections
Céfépime
Céfépime

---
N1-VALIDE
Contraception estroprogestative transdermique ou vaginale : dispensation en officine
Ces fiches mémo visent à fournir aux pharmaciens d’officine des outils afin de les aider à la dispensation d’une contraception hormonale régulière ou d’une contraception d’urgence aux femmes et adolescentes.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1759931/fr/contraception-estroprogestative-transdermique-ou-vaginale-dispensation-en-officine
Validité de l’ordonnance ; Contre-indications et/ou interactions médicamenteuses avec des traitements en cours ; Modalités de prise et conseils ; Patch contraceptif (Evra ) ; Anneau contraceptif (Nuvaring ) ; Particularités de la dispensation aux mineures ; Ressources Internet...
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation professionnelle
administration par voie cutanée
administration par voie vaginale
patch transdermique
G02BB01 - anneau vaginal avec progestatif et estrogène
contraception
association médicamenteuse
éthinyloestradiol
progestines
rôle professionnel
pharmaciens
dispositifs contraceptifs féminins
Anneaux vaginaux
interactions médicamenteuses
Evra
G03AA13 - norelgestromine et éthinylestradiol
NuvaRing
EVRA
NUVARING
EVRA 203 microgrammes/24 heures + 33,9 microgrammes/24 heures, dispositif transdermique
NUVARING 15 microgrammes/120 microgrammes/24 heures, système de diffusion vaginal
mineurs
ordonnances médicamenteuses
dispositifs contraceptifs féminins
Assistance
Contre-indications aux procédures
norgestrel
norgestrel
association médicamenteuse
désogestrel
désogestrel

---
N1-VALIDE
Contraception hormonale orale : dispensation en officine
Ces fiches mémo visent à fournir aux pharmaciens d’officine des outils afin de les aider à la dispensation d’une contraception hormonale régulière ou d’une contraception d’urgence aux femmes et adolescentes. Ces fiches mémo complètent les premières fiches mémo produites par la HAS sur la contraception.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1720982/fr/contraception-hormonale-orale-dispensation-en-officine
Validité de l’ordonnance ; Contre-indications et/ou interactions médicamenteuses avec des traitements en cours Modalités de prise de la pilule et conseils ; Première délivrance ; Renouvellement ; Instauration d’une contraception orale ; Observance ; Conduite à tenir en cas d’oubli ; Conduite à tenir en cas de diarrhées importantes dans les 4 heures suivant la prise d’un comprimé actif ou de vomissements ; Particularités de la dispensation aux mineures...
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
anglais
adulte
adolescent
recommandation professionnelle
pharmaciens
rôle professionnel
interactions médicamenteuses
contraception
contraceptifs oraux hormonaux
contraceptifs oraux hormonaux
Assistance
ordonnances médicamenteuses
Observance par le patient
diarrhée
vomissement
mineurs
association médicamenteuse
progestines
contraceptifs oraux combinés
oubli de la prise d'une dose de médicament
congénères de la progestérone
G03A - contraceptifs hormonaux à usage systémique
oestrogènes
éthinyloestradiol
Contre-indications aux procédures
Contre-indications aux médicaments

---
N1-VALIDE
Contraception chez l’adolescente
Cette fiche mémo, fondée sur les recommandations les plus récentes, fait partie d’un ensemble de fiches mémo concernant la contraception et complète plusieurs documents sur ce thème produits par la HAS.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1752690/fr/contraceptionchez-l-adolescente
Particularités de la prescription et du conseil chez l’adolescente ; Méthodes utilisables - Méthodes hormonales – Estroprogestatifs - Méthodes hormonales – Progestatifs - Dispositifs intra-utérins (DIU) - Méthodes barrières - Méthodes naturelles - Méthodes de stérilisation Ressources Internet.
2018
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
035. Contraception
français
anglais
adolescent
contraceptifs oraux hormonaux
dispositifs contraceptifs féminins
recommandation professionnelle
mineurs
pharmaciens
rôle professionnel
médecins
Assistance
ordonnances médicamenteuses
administration par voie orale
administration par voie cutanée
administration par voie vaginale
contraceptifs oraux combinés
interactions médicamenteuses
contraception

---
N1-VALIDE
Vaccination contre la rougeole avant l'âge de 12 mois suite à l'arrêt de commercialisation du vaccin monovalent ROUVAX
Recommandation vaccinale
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2844107/fr/vaccination-contre-la-rougeole-avant-l-age-de-12-mois-suite-a-l-arret-de-commercialisation-du-vaccin-monovalent-rouvax
La HAS actualise les situations pour lesquelles une vaccination contre la rougeole est requise avant l'âge de 12 mois : prophylaxie post-exposition ; voyage en zone d’endémie ; infection par le VIH ou attente de transplantation. Dans ces situations, la HAS recommande désormais que les nourrissons âgés de moins de 12 mois reçoivent un vaccin trivalent ROR. Comme précédemment, ils devront recevoir par la suite les deux doses de vaccin trivalent ROR prévues par le calendrier vaccinal en vigueur (une dose à partir de 12 mois et une dose entre 16 et 18 mois) en respectant un intervalle minimal de un mois entre les doses. Ainsi, le vaccin trivalent ROR remplace le vaccin monovalent rougeoleux lorsque la vaccination contre la rougeole est requise avant l'âge de 12 mois. La HAS rappelle que la vaccination n'est pas recommandée pour les nourrissons avant l'âge de 6 mois. Enfin, la HAS déplore l'arrêt de commercialisation du vaccin ROUVAX et l'absence de demande d'autorisation de mise sur le marché dans cette classe d'âge par les laboratoires commercialisant les vaccins trivalents ROR...
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
nourrisson
rougeole
vaccination
recommandation de santé publique
Vaccin contre la rougeole
Vaccin contre la rougeole
ROUVAX
R.O.R. VAX
ROUVAX pdre/solv p susp inj SC IM
Rappels de médicaments
calendrier vaccinal
rappel de vaccin
J07BD01 - rougeole, virus vivant atténué
R.O.R. VAX pdre/solv p susp inj
prophylaxie après exposition
voyage
infections à VIH
transplantation
Immunogénicité des vaccins
réaction indésirable au vaccin antirougeoleux
complication d'une vaccination
vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
J07BD52 - rougeole en association aux oreillons et à la rubéole, virus vivants atténués

---
N1-VALIDE
Vaccins antirabiques: Note de synthèse de l’OMS – avril 2018
http://www.who.int/wer/2018/wer9316/fr/
Le présent document remplace la note de synthèse de l’OMS sur les vaccins antirabiques publiée en 2010. Il présente de nouvelles données scientifiques dans le domaine de la rage et de l’utilisation des vaccins antirabiques, en mettant l’accent sur la faisabilité programmatique, la simplification des schémas de vaccination et l’amélioration du rapport coût-efficacité. Les recommandations concernent les 2 principales stratégies de vaccination, à savoir la vaccination préventive post-exposition et la vaccination préventive pré-exposition. Dans le cadre de la prophylaxie post-exposition (PPE), des recommandations portant sur l’utilisation des immunoglobulines antirabiques sont également fournies.
2018
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
recommandation de santé publique
rage (maladie)
vaccins antirabiques

---
N1-VALIDE
Différentes durées de corticothérapie pour les exacerbations de bronchopneumopathie chronique obstructive
http://www.cochrane.org/fr/CD006897/differentes-durees-de-corticotherapie-pour-les-exacerbations-de-bronchopneumopathie-chronique
Objectifs : Comparer l'efficacité d'un traitement par corticoïdes systémiques de courte durée (sept jours ou moins) à l'efficacité d'un traitement conventionnel de plus longue durée (plus de sept jours) chez les adultes souffrant d'exacerbations aiguës de BPCO
2018
false
false
false
Cochrane
France
français
résumé ou synthèse en français
glucocorticoïdes
broncho-pneumopathie chronique obstructive
calendrier d'administration des médicaments
exarcerbation aigüe d'une bronchopneumopathie chronique obstructive
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
Évolution de la stratégie de gestion en cas d’épidémie de rougeole importante sur le territoire national
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=651
Le HCSP rappelle la définition des niveaux épidémiques en région et sur le territoire national. Il précise les modalités d’adaptation de la stratégie de signalement et de surveillance des cas de rougeole ainsi que de la priorisation de la confirmation biologique. Il propose une déclinaison des mesures de gestion en période épidémique, notamment l’organisation de campagnes de vaccination au plus près des collectivités concernées. Il insiste sur l’importance de la mise en ouvre d’actions d’information et de communication sur la maladie et sa prévention par la vaccination.
2018
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
information scientifique et technique
rougeole
Vaccin contre la rougeole
rougeole

---
N1-VALIDE
Cannabinoïdes et douleurs au cabinet - Une option pour le traitement de la douleur chronique ?
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2018.01728/
La douleur chronique est un motif de consultation fréquent au cabinet. Malgré les différents paliers de traitement de la douleur à disposition, le médecin se retrouve souvent face à une efficacité limitée et à des effets secondaires importants. Dans la presse populaire on retrouve, depuis peu, de nombreux articles et témoignages sur les bienfaits du cannabis comme antidouleur. Basé sur deux situations vécues au cabinet, cet article essaye de résumer les connaissances scientifiques actuelles sur l’usage des cannabinoïdes dans le traitement de la douleur en Suisse, et d’apporter des éléments de réponse et des conseils pratiques pour le médecin au cabinet.
2018
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
article de périodique
marijuana médicale
douleur chronique
cas clinique
cannabinoïdes

---
N1-VALIDE
Prescription d’antiviraux et grippe saisonnière
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=652
- données d’efficacité d’un traitement antiviral lors d’un épisode de grippe saisonnière ; - indications de prescription et du traitement antiviral en cas de grippe saisonnière (préventif, préemptif et curatif) tenant compte de l’ensemble des effets secondaires et des contre-indications ; - conditions de prescription : durée de traitement et posologie.
2018
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
grippe humaine
antiviraux
sialidase

---
N1-VALIDE
Traitement par testostérone, oui ou non ? - Partie 2: hypogonadisme
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2018.01750/
Chez les hommes de moins de 50 ans, le déficit en testostérone doit toujours faire l’objet d’investigations et être traité. Chez l’homme vieillissant, la définition de l’hypogonadisme (late-onset hypogonadism, LOH) et le bénéfice du traitement sont controversés.
2018
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
article de périodique
hypogonadisme
testostérone

---
N1-VALIDE
L’ANSM rappelle le cadre réglementaire concernant la réalisation de préparations à base de mélatonine - Point d'Information
ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/L-ANSM-rappelle-le-cadre-reglementaire-concernant-la-realisation-de-preparations-a-base-de-melatonine-Point-d-Information
Dans une recommandation destinée aux prescripteurs et aux pharmaciens, l’ANSM rappelle que la réalisation de préparations à base de mélatonine doit être réservée aux patients ne pouvant recevoir la spécialité Circadin dans le cadre de son Autorisation de mise sur le marché (AMM) ou de la recommandation temporaire d’utilisation (RTU)...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation professionnelle
mélatonine
Préparation magistrale
législation sur les produits chimiques ou pharmaceutiques
CIRCADIN
CIRCADIN 2 mg, comprimé à libération prolongée
N05CH01 - mélatonine
administration par voie orale
agrément de médicaments
interactions médicamenteuses
mélatonine
législation pharmaceutique
utilisation hors indication
mélatonine
adulte
enfant
dépresseurs du système nerveux central
dépresseurs du système nerveux central
dépresseurs du système nerveux central

---
N1-VALIDE
Recommandations d’utilisation des inhibiteurs de la C1 estérase humaine (Cinryze et Berinert) en période de tensions d’approvisionnement - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Recommandations-d-utilisation-des-inhibiteurs-de-la-C1-esterase-humaine-Cinryze-et-Berinert-en-periode-de-tensions-d-approvisionnement-Point-d-Information
Dans le cadre des fortes tensions d’approvisionnement à venir de la spécialité Cinryze, le Centre national de référence pour l’angioedème (CREAK) a réactualisé ses recommandations d’utilisation des inhibiteurs de la C1 estérase dans le traitement de l’angioedème héréditaire. Par ailleurs, le Laboratoire Shire met à disposition, à titre exceptionnel et transitoire, des unités de la spécialité Cinryze initialement destinées au marché des Etats-Unis, mais comportant des différences avec les présentations européennes...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
inhibiteur de la C1 estérase humaine
inhibiteur de la C1 estérase humaine
injections veineuses
perfusions veineuses
CINRYZE
CINRYZE 500 unités, poudre et solvant pour solution injectable
BERINERT
BERINERT 500 UI, poudre et solvant pour solution injectable/perfusion
angio-oedèmes héréditaires
angio-oedèmes héréditaires
grossesse
enfant
B06AC01 - inhibiteur C1 dérivé du plasma
inhibiteur de la C1 estérase humaine
FIRAZYR
FIRAZYR 30 mg, solution injectable en seringue pré-remplie
RUCONEST
RUCONEST 2100 U, poudre pour solution injectable
injections sous-cutanées
algorithme
icatibant
conestat alfa
protéines recombinantes
B06AC04 - conestat alfa
C1 inhibiteur
C1 inhibiteur
C1 inhibiteur
B06AC02 - icatibant
danazol
POLARAMINE 5 mg/1 ml, solution injectable
POLARAMINE
dexchlorphéniramine
antihistaminiques des récepteurs H1
épinéphrine
adulte
protéines inhibitrices de la fraction C1 du complément
protéines inhibitrices de la fraction C1 du complément
protéines inhibitrices de la fraction C1 du complément
bradykinine
bradykinine
chlorphénamine

---
N1-VALIDE
Adaptation de la dose en cas de troubles de l’élimination partie 1: insuffisance rénale
In Prim Hosp Care Med Int Gen. 2018;18(07):122-124
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2018.01730/
L’insuffisance rénale est un problème fréquent au quotidien clinique. L’absence d’adaptation du dosage des médicaments en cas de troubles de l’élimination peut entraîner une accumulation et des symptômes de toxicité. Des connaissances relatives aux principes de l’adaptation de la dose, mais également aux propriétés des substances concernées sont donc essentielles pour assurer une prise en charge optimale des patients et éviter des effets indésirables...
https://doi.org/10.4414/phc-f.2018.01730
2018
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
allemand
calcul des posologies
insuffisance rénale
préparations pharmaceutiques
préparations pharmaceutiques
Élimination rénale
traitement médicamenteux
pharmacocinétique
fraction de la filtration rénale
article de périodique
recommandation de bon usage du médicament
effets secondaires indésirables des médicaments

---
N1-VALIDE
Adaptation de la dose en cas de troubles de l’élimination – partie 2: insuffisance hépatique
In Prim Hosp Care Med Int Gen. 2018;18(08):134-136
https://primary-hospital-care.ch/fr/article/doi/phc-f.2018.01731/
Avec les reins, le foie est l’un des principaux organes d’élimination des médicaments dans l’organisme humain. En cas d’insuffisance hépatique ou de cirrhose, l’absence d’adaptation du dosage des médicaments peut entraîner une accumulation et des symptômes de toxicité. Les connaissances relatives aux principes d’adaptation de la dose, mais aussi aux propriétés des substances concernées, sont donc essentielles pour accompagner le patient de manière optimale et pour éviter les effets indésirables dus aux médicaments...
https://doi.org/10.4414/phc-f.2018.01731
2018
false
false
false
Primary and Hospital Care
Suisse
français
allemand
calcul des posologies
insuffisance hépatique
préparations pharmaceutiques
préparations pharmaceutiques
insuffisance hépatique
traitement médicamenteux
pharmacocinétique
article de périodique
recommandation de bon usage du médicament
Élimination hépatobiliaire
effets secondaires indésirables des médicaments

---
N1-VALIDE
Argumentaire actualisation du PNDS Pemphigus
http://www.sfdermato.org/media/pdf/recommandation/argumentaire-v2-08cab6061bcf47fe79e03bb9cdada03f.pdf
L’objectif de cet argumentaire en vue d’une nouvelle actualisation du PNDS (dernière version actualisée en avril 2016) est, à l’aide d’une revue de la littérature, de définir les indications et modalités du traitement par rituximab dans le pemphigus.
2018
false
false
false
SFD - Société Française de Dermatologie
France
français
information scientifique et technique
signes et symptômes
pemphigus
pemphigus
pemphigus
Rituximab
récidive

---
N1-SUPERVISEE
Shingrix (Vaccin zona, recombinant, avec adjuvant)
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Shingrix
Shingrix est un vaccin utilisé chez les adultes âgés de 50 ans et plus contre le zona et les névralgies post-zostériennes (douleurs le long des nerfs, de longue durée, apparaissant à la suite d’un zona). Un zona est une éruption vésiculeuse douloureuse causée par la réactivation du virus responsable de la varicelle. Une fois qu’un patient a eu la varicelle, le virus peut rester latent dans les nerfs et redevenir actif si le système immunitaire (les défenses naturelles du corps) s’affaiblit en raison, par exemple, du vieillissement ou d’une maladie...
2018
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
flux de syndication
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament
Vaccin contre le zona
Vaccins recombinés
vaccination
vaccins synthétiques
vaccins synthétiques
agrément de médicaments
Europe
résultat thérapeutique
surveillance post-commercialisation des produits de santé
J07BK03 - zona, antigène purifié
antigènes viraux
zona
Algie post-zona
adulte
sujet âgé
grossesse
Allaitement naturel
interactions médicamenteuses
injections musculaires
évaluation préclinique de médicament
antigènes de surface
herpèsvirus humain de type 3
Vaccins recombinés
Vaccin contre le zona

---
N1-VALIDE
Bon usage du MEOPA - Mélange gazeux équimolaire oxygène et protoxyde d’azote (O2/NO2)
FICHE DE BONNE PRATIQUE & BON USAGE
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/8126.pdf
indications : - Analgésie de courte durée des actes douloureux ou en cas de douleur légère à modéree chez l’adulte et l’enfant de plus d’un mois (ex : ponction lombaire, myélogramme, petite chirurgie superficielle, pansements de brûlés, réduction de fractures simples, réduction de certaines luxations périphériques, ponction veineuse, aide médicale d’urgence – traumatisme, brûlure, transport) - Sédation consciente en soins dentaires, chez les nourrissons, les enfants et les adolescents, les patients anxieux ou handicapés - Analgésie en obstétrique, en milieu hospitalier exclusivement, dans l’attente d’une analgésie péridurale ou en cas de refus ou d’impossibilité de la réaliser...
2018
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
administration par inhalation
recommandation de bon usage du médicament
MEOPA
MEOPA
association médicamenteuse
protoxyde d'azote
protoxyde d'azote
oxygène
oxygène
KALINOX
ENTONOX
ANTASOL
OXYNOX
N01AX63 - protoxyde d'azote en association
soins aux patients
douleur aigüe
douleur aigüe
sédation consciente
analgésie obstétricale
analgésie autocontrôlée
analgésie
gestion de la douleur
événements indésirables associés aux soins
composés de l'oxygène
composés de l'oxygène

---
N1-VALIDE
Prévention et traitement antiviral du zona
FICHE DE BONNE PRATIQUE & BON USAGE
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/8134.pdf
Le traitement doit être administré précocement, au plus tard avant la 72ème heure suivant l’apparition des premières lésions...
2018
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
zona
zona
antiviraux
vaccination
ZOSTAVAX
Vaccin contre le zona
ZOVIRAX
ZELITREX
recommandation de bon usage du médicament
aciclovir
sujet immunodéprimé
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
enfant
adulte
adolescent
aciclovir
valine
valine
Valaciclovir

---
N1-VALIDE
Prévention et traitement antiviral de la varicelle
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/8133.pdf
FICHE DE BONNE PRATIQUE & BON USAGE
2018
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation de bon usage du médicament
varicelle
varicelle
antiviraux
grossesse
sujet immunodéprimé
nouveau-né
enfant
adolescent
adulte
aciclovir
ZOVIRAX
VARILRIX
injections veineuses
vaccin contre la varicelle
vaccination
VARIVAX
administration par voie orale
transmission verticale de maladie infectieuse
aciclovir
valine
valine
Valaciclovir

---
N1-VALIDE
Traitement de la pyélonéphrite aigue (PNA) hors grossesse
FICHE DE BONNE PRATIQUE & BON USAGE
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/8127.pdf
pyélonéphrite aiguë PNA simple, sans signe de gravité ; PNA a risque de complications, sans signe de gravite ; PNA grave
2018
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
pyélonéphrite
Maladie aigüe
facteurs de risque
hospitalisation
antibactériens
pyélonéphrite
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-VALIDE
Prescription de Concentré Plaquettaire d'Aphérèse (CPA) - Fiche soignants
http://www.rifhop.net/sites/rifhop.net/files/TRA_05.pdf
type de CPA à transfuser; seuil de transfusion ; quantité à transfuser ; débit de transfusion ; surveillance ; conduite à tenir devant une réaction allergique
2018
false
false
false
RIFHOP - Réseau d'Ile-de-France d'Hématologie Oncologie Pédiatrique
France
français
plaquettes
recommandation de bon usage du médicament
enfant
transfusion de concentré plaquettaire
plaquettes humaines d'aphérèse
thrombopénie
continuité des soins
plaquettes
transfusion de concentré plaquettaire
transfusion de plaquettes
transfusion de plaquettes
réaction allergique à la transfusion
événements indésirables associés aux soins

---
N1-VALIDE
Fluconazole sous forme de poudre pour suspension buvable (TRIFLUCAN et génériques) : Changement du dispositif d’administration et de l’expression du dosage - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux médecins généralistes, pédiatres, gériatres, directeurs et professionnels de santé des EHPAD, réanimateurs, infectiologues, internistes, oncologues, hématologues, urgentistes, pneumologues, gastro-entérologues, dermatologues, gynécologues, ORL, dentistes, pharmaciens d’officine et hospitaliers, aux cadres de santé et personnel infirmier, aux établissements grossistes-répartiteurs.
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Fluconazole-sous-forme-de-poudre-pour-suspension-buvable-TRIFLUCAN-R-et-generiques-Changement-du-dispositif-d-administration-et-de-l-expression-du-dosage-Lettre-aux-professionnels-de-sante
A partir du 25 juin 2018, les spécialités à base de fluconazole buvable changent : de dispositif d’administration : la cuillère-mesure est remplacée par une seringue graduée de 5 mL pour administration orale, de dénomination : modification de l’expression du dosage (sans changement de concentration ni de formulation) ; elle indique désormais la quantité de fluconazole en milligrammes (mg) pour 1 millilitre (mL) : 50 mg/5 mL devient 10 mg/mL et 200 mg/5 mL devient 40 mg/mL Ces modifications vise à faciliter le bon usage du médicament, la seringue permettant d'administrer directement dans la bouche une quantité plus précise du médicament...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
administration par voie orale
TRIFLUCAN 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
TRIFLUCAN 40 mg/ml, poudre pour suspension buvable
TRIFLUCAN oral
FLUCONAZOLE ARROW 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE BIOGARAN 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE EG 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE MYLAN 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE PFIZER 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE RATIOPHARM 50 mg/5 ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE SANDOZ 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE TEVA 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE ZENTIVA 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
J02AC01 - fluconazole
antifongiques
fluconazole
avis de pharmacovigilance
gynécologue
Médecin urgentiste et traumatologue (occupation)

---
N1-SUPERVISEE
Fluconazole en forme buvable (Triflucan et génériques) : la cuillère-mesure est remplacée par une seringue pour administration orale - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Fluconazole-en-forme-buvable-Triflucan-et-generiques-la-cuillere-mesure-est-remplacee-par-une-seringue-pour-administration-orale-Point-d-Information
Le fluconazole (Triflucan et ses génériques) permet de traiter les infections dues à des champignons.A la suite d’une harmonisation européenne des médicaments contenant du fluconazole en poudre pour suspension buvable, le dispositif d’administration est modifié depuis le 25 juin 2018 pour favoriser le bon usage.La cuillère-mesure est ainsi remplacée par une seringue pour administration orale. Il existe deux spécialités de fluconazole buvable de concentrations différentes, pour lesquelles le dosage est désormais exprimé en mg/mL : Triflucan 10 mg/mL (et ses génériques) et Triflucan 40 mg/mL. La composition des spécialités reste la même...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
administration par voie orale
TRIFLUCAN oral
TRIFLUCAN 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
TRIFLUCAN 40 mg/ml, poudre pour suspension buvable
poudre pour suspension buvable
administration d'un médicament
fluconazole
médicaments génériques
Fluconazole 10 mg/ml poudre pour suspension buvable
Fluconazole 40 mg/ml poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE ZENTIVA 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE ARROW 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE BIOGARAN 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE EG 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE MYLAN 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE PFIZER 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE SANDOZ 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
FLUCONAZOLE TEVA 10 mg/ml, poudre pour suspension buvable
antifongiques
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
notice médicamenteuse
J02AC01 - fluconazole

---
N1-VALIDE
IVG médicamenteuse : les protocoles à respecter
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2857715/fr/ivg-medicamenteuse-les-protocoles-a-respecter
Les femmes qui souhaitent une interruption volontaire de grossesse (IVG) doivent recevoir une information détaillée afin de pouvoir choisir entre une méthode d’IVG médicamenteuse ou chirurgicale. Lorsqu’une IVG médicamenteuse est choisie, elle repose sur l’association d’une antiprogestérone et d’une prostaglandine selon un protocole précis, dont le respect conditionne l’efficacité...
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
Interruption volontaire de grossesse par voie médicamenteuse
Interruption volontaire de grossesse par voie médicamenteuse
abortifs stéroïdiens
mifépristone
abortifs non stéroïdiens
misoprostol
géméprost
antihormones
progestérone
MIFEGYNE
MIFFEE
GYMISO
MISOONE
ordonnances médicamenteuses
CERVAGEME
événements indésirables associés aux soins
avortement provoqué
avortement provoqué
alprostadil
alprostadil

---
N1-VALIDE
Maladies bulleuses auto-immunes : Pemphigus - Protocole national de diagnostic et de soins pour les maladies rares
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2636265/fr/maladies-bulleuses-auto-immunes-pemphigus
L’objectif de ce protocole national de soins (PNDS) est d’expliciter pour les professionnels de santé la prise en charge optimale actuelle et le parcours de soins d’un patient atteint de pemphigus
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
recommandation pour la pratique clinique
pemphigus
pemphigus
Rituximab
facteurs immunologiques

---
N1-VALIDE
Prise en charge de l'exacerbation sévère d'asthme
http://www.sfmu.org/upload/consensus/RFE_Exacerbation_Severe_d_asthme2018.pdf
Champs des recommandations : Cinq champs ont été définis : diagnostic et éléments du diagnostic positif, traitement pharmacologique, modalités d’oxygénothérapie et de ventilation, orientation du patient, spécificités de la femme enceinte.
2018
false
false
true
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
français
recommandation par consensus
Exacerbation de l’asthme
asthme
adulte
enfant
asthme
antiasthmatiques
asthme
oxygénothérapie
ventilation artificielle

---
N1-VALIDE
Céritinib (ZYKADIA 150 mg-gélule) - Nouvelle posologie recommandée d’initiation du traitement - Lettre aux professionnels de santé
Information destinée aux aux spécialistes en oncologie, médecins compétents en cancérologie prescrivant ZYKADIA, aux pharmaciens d'officine et pharmaciens hospitaliers délivrant du ZYKADIA
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Ceritinib-ZYKADIA-R-150-mg-gelule-Nouvelle-posologie-recommandee-d-initiation-du-traitement-Lettre-aux-professionnels-de-sante
La posologie recommandée d’initiation du traitement passe de 750 mg une fois par jour à jeun à 450 mg une fois par jour avec de la nourriture La nouvelle posologie d’initiation de ZYKADIA est présente dans le RCP en vigueur. En revanche, la notice présente dans les boîtes de ZYKADIA actuellement sur le marché n’inclut pas encore cette modification. Dans l’attente de l’actualisation de la notice et pour prévenir d’un risque d’erreur médicamenteuse, nous invitons : - les prescripteurs à indiquer la posologie avec les modalités de prise de ZYKADIA. - les pharmaciens d’officine et pharmaciens hospitaliers à remettre le feuillet patient informant de la modification de la posologie au patient lors de la délivrance de ZYKADIA...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
avis de pharmacovigilance
administration par voie orale
céritinib
ZYKADIA
ZYKADIA 150 mg, gélule
brochure pédagogique pour les patients
antinéoplasiques
carcinome pulmonaire non à petites cellules
L01XE28 - céritinib
surveillance post-commercialisation des produits de santé
pyrimidines
sulfones

---
N1-VALIDE
L’ANSM rappelle la nécessité de disposer d’une nouvelle prescription pour obtenir Exjade 90 mg ou 360 mg, comprimés pelliculés, seule forme disponible à compter du 26 juillet 2018 - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/L-ANSM-rappelle-la-necessite-de-disposer-d-une-nouvelle-prescription-pour-obtenir-Exjade-90-mg-ou-360-mg-comprimes-pellicules-seule-forme-disponible-a-compter-du-26-juillet-2018-Point-d-information
Les spécialités Exjade 90 mg et 360 mg, comprimés pelliculés (déférasirox), commercialisées en France depuis le 26 janvier 2018 sont destinées à remplacer définitivement les spécialités Exjade 125 mg et 500 mg, comprimés dispersibles, à compter du 26 juillet 2018. Les patients qui ne disposent pas encore d’une prescription mentionnant ces nouvelles spécialités doivent consulter rapidement leur médecin. Afin d’éviter le risque d’interruption de traitement par déférasirox pour les patients concernés à partir de cette date, ces spécialités habituellement soumises à prescription initiale hospitalière semestrielle pourront être prescrites par tout médecin pour une durée maximale de 3 mois...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
ordonnances médicamenteuses
administration par voie orale
recommandation de bon usage du médicament
EXJADE
EXJADE 90 mg, comprimé pelliculé
EXJADE 360 mg, comprimé pelliculé
EXJADE 125 mg, comprimé dispersible
EXJADE 500 mg, comprimé dispersible
brochure pédagogique pour les patients
surcharge en fer
agents chélateurs du fer
agents chélateurs du fer
bêta-Thalassémie
transfusion sanguine
Erreurs de médication
V03AC03 - déférasirox
événements indésirables associés aux soins
triazoles
benzoates
triazoles
benzoates
Déférasirox
Déférasirox

---
N1-VALIDE
Gestion des anticoagulants à l’accouchement
http://www.reseau-naissance.fr/medias/2018/07/Referentiel_anticoag_accouchement_RSN_2018VF-1.pdf
1) ANTICOAGULANTS A DOSE CURATIVE 2) ANTICOAGULANTS A DOSE PREVENTIVE
2018
false
false
false
Réseau Sécurité Naissance - Naître ensemble - Pays de la Loire
France
français
anticoagulants
anticoagulants
recommandation de bon usage du médicament
grossesse
héparine
héparine
thromboembolie
prothèse valvulaire cardiaque
continuité des soins
vitamine K
antivitamines K
parturition
injections sous-cutanées
injections veineuses
administration par voie orale
anesthésie péridurale
indènes
4-Hydroxycoumarines

---
N1-VALIDE
Remise à disposition de la spécialité VIPERFAV, coexistence temporaire de VIPERFAV et VIPERATAB et rappel des différences entre les deux spécialités - Lettre aux professionnels de santé
lnformation destinée aux urgentistes, réanimateurs, pharmaciens hospitatiers et aux Centres Antipoison et de toxicovigilance
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Remise-a-disposition-de-la-specialite-VIPERFAV-coexistence-temporaire-de-VIPERFAV-et-VIPERATAB-et-rappel-des-differences-entre-les-deux-specialites-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Le laboratoire INRESA a remis à disposition, depuis le 12 juin 2018, de la spécialité VIPERFAV. La spécialité VIPERFAV, solution à diluer pour perfusion, était en rupture de stock. Afin d'assurer la continuité de l'approvisionnement en fragments d'immunoglobulines antivenimeuses de vipères en France, le laboratoire INRESA avait mis à disposition, depuis le 19 mai 2017, un médicament initialement destiné au marché du Royaume-Uni : VIPERATAB, solution à diluer pour perfusion. Désormais, le laboratoire INRESA a décidé de cesser la distribution du stock restant de VIPERATAB et de ne distribuer que le VIPERFAV. Néanmoins, il est possible que les deux produits soient en stock dans la PUI de votre établissement. Aussi, nous attirons votre vigilance sur les différences entre ces deux spécialités, afin de limiter le risque d’erreur médicamenteuse...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Erreurs de médication
avis de pharmacovigilance
VIPERFAV
VIPERFAV, solution à diluer pour perfusion
morsures de serpent
perfusions veineuses
fragments fab d'immunoglobuline
sérums antivenimeux
continuité des soins
J06AA03 - sérum antivenimeux
sérums antivenimeux
recommandation de bon usage du médicament
Médecin urgentiste et traumatologue (occupation)

---
N1-VALIDE
Aide au repérage des prescriptions d’antibiotiques « supérieures à 7 jours injustifiées » -
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/8135.pdf
Les prescriptions d’antibiotiques supérieures à 7 jours non justifiées favorisent l’émergence de l’antibiorésistance. Il est donc nécessaire de les identifier et de les quantifier, notamment dans le cadre du CAQES (Contrat d‘Amélioration de la Qualité et de l‘Efficience des Soins)...
2018
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation de bon usage du médicament
antibactériens
temps
durée de traitement
antibactériens
algorithme
infections bactériennes

---
N1-VALIDE
Cystinose
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2867367/fr/cystinose
L’objectif de ce protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) est d’expliciter aux professionnels concernés la prise en charge diagnostique et thérapeutique optimale actuelle et le parcours de soins d’un patient atteint de cystinose
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
cystinose
recommandation pour la pratique clinique
cystinose
cystinose
mercaptamine
enfant
adulte
observation (surveillance clinique)
cystinose
Agents de déplétion en cystine
adolescent

---
N1-VALIDE
INSTRUCTION N DGS/SP/2018/163 du 27 juillet 2018 relative à la prophylaxie des infections invasives à méningocoque
Guide pratique sur la conduite à tenir devant un ou plusieurs cas d’infection invasive à méningocoque
http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2018/08/cir_43909.pdf
La présente instruction actualise les recommandations de prophylaxie autour d’un cas d’infection invasive à méningocoque (IIM) qui figuraient dans la précédente instruction. L’objectif de ce document demeure identique, il s’agit : - de réduire la transmission de la maladie chez les sujets contacts ; - de réduire la létalité ; - d’encadrer les mesures de prophylaxie. Afin d’être efficaces, les mesures de prophylaxie demandent une mise en oeuvre rapide ; il est donc fondamental de définir précisément ces mesures, les critères de leur mise en oeuvre ainsi que le rôle des différents acteurs : - Les cliniciens et les biologistes qui suspectent ou diagnostiquent un cas d’IIM doivent le signaler sans délai par téléphone à la plateforme de veille et de gestion sanitaires de l’ARS, avant transmission écrite. - Ce signalement permet à l’ARS d’évaluer les mesures de prophylaxie à prévoir, d’organiser leur mise en oeuvre ou de s’assurer qu’elles ont été prises. Il revient à l’ARS d’organiser en interne la permanence du dispositif de signalement et de gestion...
2018
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
recommandation de santé publique
infections à méningocoques
maladie méningococcique invasive
vaccination
antibioprophylaxie
antibactériens
vaccins antiméningococciques
J07AH08 - méningocoques A,C,Y,W-135, antigènes polysaccharidiques tétravalents purifiés conjugués
NIMENRIX, poudre et solvant pour solution injectable. Vaccin méningococcique conjugué des groupes A, C, W135 et Y
NIMENRIX
nourrisson
enfant
rappel de vaccin
J07AH07 - méningocoque type C, conjugué à des antigènes polysaccharidiques purifiés
prophylaxie après exposition
Notification des maladies
infections à méningocoques
France
transmission de maladie infectieuse
transmission de maladie infectieuse
infections à méningocoques
immunophénotypage
techniques de génotypage
infections à méningocoques
traitement d'urgence
ceftriaxone
céfotaxime
facteurs de risque
recommandation pour la pratique clinique
rifampicine
ciprofloxacine
résistance bactérienne aux médicaments
NEISVAC
NEISVAC, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin méningococcique polyosidique du groupe C (conjugué, adsorbé)
adulte
MENVEO
MENVEO, poudre et solution pour solution injectable. Vaccin méningococcique des groupes A, C, W-135 et Y conjugué
MENJUGATE
MENJUGATE 10 microgrammes, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin conjugué méningococcique groupe C
BEXSERO
formulaire
algorithme
neisseria meningitidis

---
N1-VALIDE
Méthode de soins infirmiers - Administration d'agents antinéoplasiques par voie intraveineuse
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002124/
Le document Méthode de soins infirmiers (MSI) – Administration d’agents antinéoplasiques par voie intraveineuse fait la promotion de la pratique exemplaire pour l’administration d’agents antinéoplasiques par voie intraveineuse. Cette MSI uniformisée permettra d’assurer la sécurité dans la prestation de soins infirmiers pour tous les établissements du Réseau de cancérologie du Québec. Elle a été faite par le Comité national de l'évolution de la pratique des soins infirmiers (CEPSI) de la Direction générale de cancérologie du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) en collaboration avec le Comité national de l'évolution de la pratique des soins pharmaceutiques (CEPSP) et la Table nationale de coordination des soins et services infirmiers (TNCSSI)...
2018
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
antinéoplasiques
perfusions veineuses
gestion de la sécurité
tumeurs
injections veineuses
préparation de médicament
Québec
antinéoplasiques
recommandation professionnelle
Infirmiers
rôle professionnel
perfusions veineuses
injections veineuses
Pompes à perfusion
extravasation de produits diagnostiques ou thérapeutiques
antinéoplasiques
vêtements de protection
exposition professionnelle
sécurité des patients
cathétérisme veineux central

---
N1-SUPERVISEE
HUMIRA adalimumab
Modification de la posologie : intégration d'un schéma posologique alternatif à 80 mg/2 semaines en plus du schéma à 40 mg/semaine dans certaines indications.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2869247/fr/humira
Service Médical Rendu (SMR). Important. Le service médical rendu par HUMIRA 80 mg/0,8 ml, solution injectable en stylo prérempli et en seringue préremplie est important dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde modérément à sévèrement active de l'adulte lorsque la réponse aux traitements de fond, y compris le méthotrexate est inadéquate, en association au méthotrexate. HUMIRA peut être donné en monothérapie en cas d'intolérance au méthotrexate ou lorsque la poursuite du traitement avec le méthotrexate est inadaptée. Insuffisant. Le service médical rendu est insuffisant dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde sévère, active et évolutive chez les adultes non précédemment traités par le méthotrexate. Amélioration du service médical rendu (ASMR). V (absence). Ces spécialités n’apportent pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres présentations d’HUMIRA déjà indiquées dans le traitement de polyarthrite rhumatoïde.
2018
false
false
false
Insuffisant
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
HUMIRA 40 mg, solution injectable en seringue préremplie (0,4 ml)
HUMIRA 40 mg, solution injectable en stylo prérempli (0,4 ml)
HUMIRA 40 mg/0,8 ml, solution injectable pour usage pédiatrique
Adalimumab
L04AB04 - adalimumab
adulte
polyarthrite rhumatoïde
méthotrexate
association de médicaments
résultat thérapeutique
Humira
HUMIRA
Adalimumab

---
N1-SUPERVISEE
FLUARIXTETRA, vaccin quadrivalent contre la grippe saisonnière
Extension d'indication : Intérêt clinique important dans la prévention de la grippe saisonnière de l’enfant mais pas d’avantage clinique démontré par rapport aux vaccins trivalents inactivés
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2870201/fr/fluarixtetra
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2870201/fr/fluarixtetra-vaccin-quadrivalent-contre-la-grippe-saisonniere
FLUARIXTETRA a désormais l’AMM dans la prévention de la grippe saisonnière chez les nourrissons et enfants, âgés de 6 à 35 mois. Dans cette population, son profil d’efficacité et de tolérance est globalement comparable à celui des vaccins grippes trivalents. Ce vaccin cible les populations à risque de formes graves de grippe...
2018
false
true
false
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
FLUARIXTETRA, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin grippal inactivé à virion fragmenté
grippe humaine
vaccins antigrippaux
vaccination
nourrisson
enfant
J07BB02 - grippe, inactivé, virus fragmenté ou antigène de surface
recommandation de bon usage du médicament
injections musculaires
FLUARIXTETRA

---
N1-SUPERVISEE
Sommaire des motifs de décision - Shingrix
Glycoprotéine E (gE) du virus varicelle-zona (VZV)
https://hpr-rps.hres.ca/reg-content/sommaire-motif-decision-detailTwo.php?lang=fr&linkID=SBD00377
Shingrix, un agent immunisant actif, a été autorisé pour prévenir le zona chez les adultes âgés de 50 ans ou plus...
2018
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
anglais
information sur le médicament
agrément de médicaments
Canada
surveillance post-commercialisation des produits de santé
glycoprotéine E du virus varicelle-zona
glycoprotéine E du virus varicelle-zona
injections musculaires
zona
adulte
sujet âgé
Vaccin contre le zona
Vaccin contre le zona
évaluation médicament
herpèsvirus humain de type 3
protéines de l'enveloppe virale
protéines de l'enveloppe virale

---
N1-VALIDE
Optimisation du traitement par Bêta-Lactamines chez le patient de soins critiques
http://sfar.org/wp-content/uploads/2018/09/2_RPP_beta-lactamines-en-soins-critiques.pdf
Les bêta-lactamines sont les antibiotiques les plus consommés à l’hôpital, notamment en unités de soins critiques. Les patients de soins critiques présentent de nombreuses particularités physiopathologiques à l’origine de spécificités pharmacocinétiques (PK) et pharmacodynamiques (PD) les exposant notamment à un risque de sous-dosage en bêta-lactamines. La Société Française de Pharmacologie et Thérapeutique (SFPT) et la Société Française d’Anesthésie et de Réanimation (SFAR) se sont associées pour proposer un référentiel sur l’optimisation du traitement par bêtalactamines chez les patients en soins critiques...
2018
false
false
false
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
France
français
bêta-Lactames
Soins de réanimation
recommandation par consensus
bêta-Lactames
antibactériens
antibactériens
infections bactériennes
continuité des soins
bêta-Lactames
antibactériens
perfusions veineuses
dialyse rénale
sérumalbumine
Surveillance des médicaments

---
N1-VALIDE
Consignes d’utilisation des vaccins anti grippaux chez les enfants : Attention à la confusion entre InfluvacTetra pour adultes et Influvac destiné aux enfants - Point d'Information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Consignes-d-utilisation-des-vaccins-anti-grippaux-chez-les-enfants-Attention-a-la-confusion-entre-InfluvacTetra-pour-adultes-et-Influvac-destine-aux-enfants-Point-d-Information
L’ANSM a eu connaissance d’erreurs de délivrance et d’injection du vaccin Influvac Tetra (Mylan) à des enfants de moins de 18 ans alors que ce vaccin n’est pas indiqué pour cette tranche d’âge. Ces erreurs n’ont pas entrainé de conséquence pour la santé des patients. Si par erreur, le vaccin Influvac Tetra est administré à un enfant de moins de 18 ans, il n’y pas lieu de mettre en place une surveillance médicale particulière.L’ANSM rappelle que seuls les vaccins VaxigripTetra, Fluarix Tetra ou Influvac (trivalent) sont indiqués chez l’enfant entre 6 mois et 17 ans...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
vaccins antigrippaux
enfant
recommandation de bon usage du médicament
grippe humaine
avis de pharmacovigilance
VAXIGRIPTETRA
VAXIGRIPTETRA, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin grippal quadrivalent (inactivé, à virion fragmenté)
FLUARIXTETRA
FLUARIXTETRA, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin grippal inactivé à virion fragmenté
INFLUVAC TETRA
INFLUVAC TETRA, suspension injectable en seringue préremplie, vaccin grippal inactivé à antigènes de surface
INFLUVAC, suspension injectable en seringue préremplie, vaccin grippal inactivé à antigènes de surface
adulte
vaccination
Erreurs de médication
adolescent

---
N1-SUPERVISEE
Interchangeabilité des vaccins
https://www.infovac.fr/index.php?option=com_docman&view=document&alias=1493-fiche-interchangeabilite&category_slug=fiches&Itemid=384
Entre les pénuries à répétition, la multiplicité des présentations vaccinales et la problématique du rattrapage des vaccinations des enfants migrants, le praticien est souvent confronté à la question de l’interchangeabilité des vaccins. Si le nombre de vaccins disponibles aujourd’hui en France, issus de fabricants différents, représente un atout majeur contre le risque de ruptures d’approvisionnement pour les années à venir, il peut être aussi source de nombreuses erreurs de prescription (par le même médecin utilisant dans sa pratique plusieurs vaccins différents ou par un confrère utilisant un vaccin différent) ou de délivrance par les pharmaciens. Les différents vaccins ne sont pas des génériques et ne sont donc pas substituables.
2018
false
false
false
InfoVac France - ligne directe d'information et de consultation sur les vaccins
France
recommandation de bon usage du médicament
vaccination
calendrier vaccinal
coqueluche
diphtérie
hépatite B
infections à haemophilus
méningite
poliomyélite
tétanos
infections à papillomavirus
rougeole
oreillons
rubéole
gastroentérite
infections à rotavirus
varicelle
grippe humaine
hépatite A
rage (maladie)
vaccins

---
N1-SUPERVISEE
Les médicaments dérivés du plasma humain et leurs analogues recombinants
http://sfpc.eu/fr/item1/finish/34-documents-sfpc-public/1876-guide-medicament-derive-du-sang-plasma-2018/0.html
Les médicaments dérivés du sang (MDS) sont des concentrés de protéines plasmatiques, aussi appelés médicaments dérivés du plasma humain (MDP), à l’exception de la spécialité NORMOSANG , hémine extraite des globules rouges. Ces médicaments sont caractérisés par une fabrication industrielle par fractionnement de pools de plasmas (5 000 à 40 000 dons/pool) et une stabilité longue par comparaison avec les produits sanguins labiles. Ainsi ces produits sanguins stables sont homogènes par leur origine mais hétérogènes par leurs indications. La plupart des MDS commercialisés en France sont présentés dans ce livret, quelque soit leur statut : AMM (Autorisation de Mise sur le Marché), ATU (Autorisation Temporaire d’Utilisation).
2018
false
false
false
SFPC - Société Française de Pharmacie Clinique
France
recommandation professionnelle
recommandation de bon usage du médicament
sérumalbumine
plasma sanguin
immunoglobulines
facteurs de la coagulation sanguine
antithrombine-III
protéine C
C1 inhibiteur
alpha-1-Antitrypsine
colle de fibrine
hémine
immunoglobulines par voie veineuse

---
N1-SUPERVISEE
KEYTRUDA
Modification de la posologie de KEYTRUDA: posologie fixe de 200 mg
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2885795/fr/keytruda
La Commission prend acte de ces modifications qui ne sont pas de nature à modifier ses précédentes évaluations. Elle s’interroge néanmoins sur l’intérêt clinique de la modification de la posologie de KEYTRUDA qui repose sur une modélisation de la relation dose-exposition, sans donnée clinique d’efficacité et de tolérance générée à la posologie fixe de 200 mg de pembrolizumab dans les indications où il a été évalué à des doses proportionnelles au poids du patient.
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
KEYTRUDA 25 mg/mL, solution à diluer pour perfusion
KEYTRUDA 50 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion
Antinéoplasiques immunologiques
L01XC18 - pembrolizumab
mélanome
adulte
carcinome pulmonaire non à petites cellules
avis de la commission de transparence
KEYTRUDA
Keytruda
pembrolizumab
anticorps monoclonaux humanisés
pembrolizumab
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux humanisés
anticorps monoclonaux

---
N1-SUPERVISEE
Lignes directrices sur la prophylaxie à la vitamine K chez les nouveau-nés
https://www.cps.ca/fr/documents/position/prophylaxie-a-la-vitamine-k-chez-les-nouveau-nes
Les nouveau-nés sont vulnérables à une hémorragie par carence en vitamine K (HCVK) en raison de réserves prénatales insuffisantes et d’un déficit de vitamine K dans le lait maternel. D’après une analyse systématique des données probantes jusqu’à présent, une injection unique de vitamine K par voie intramusculaire (IM) à la naissance prévient l’HCVK avec efficacité. Selon les données scientifiques actuelles, une dose unique ou des doses répétées de vitamine K par voie orale (PO) sont moins efficaces pour prévenir l’HCVK que la vitamine K IM. La Société canadienne de pédiatrie et Le Collège des médecins de famille du Canada recommandent l’administration IM systématique d’une dose unique de 0,5 mg à 1,0 mg de vitamine K à tous les nouveau-nés. L’administration de vitamine K PO (2,0 mg à la naissance, repris à l’âge de deux à quatre semaines et de six à huit semaines) doit être réservée aux nouveau-nés dont les parents refusent l’administration de vitamine K IM. Les dispensateurs de soins devraient expliquer aux parents que leur nouveau-né court un plus grand risque d’HCVK si cette posologie est privilégiée. Les données probantes actuelles sont insuffisantes pour recommander l’administration systématique de vitamine K par voie intraveineuse aux nouveau-nés prématurés en soins intensifs.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
saignement dû au déficit en vitamine K
nourrisson
administration par voie orale
injections musculaires
prématuré
recommandation professionnelle
vitamine K
nouveau-né

---
N1-VALIDE
Phosphoneuros : recommandations de bon usage pour éviter une erreur médicamenteuse - Lettre aux professionnels de santé
Informations destinées aux pédiatres et aux pharmaciens de ville et hospitaliers
https://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Phosphoneuros-recommandations-de-bon-usage-pour-eviter-une-erreur-medicamenteuse-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Des modifications de la posologie et de la pipette graduée pour administration orale ont été apportées à la spécialité PHOSPHONEUROS, solution buvable en gouttes (flacon de 120 ml). Ces changements font suite à des signalements d’erreurs médicamenteuses du PHOSPHONEUROS chez des nouveaux-nés, qui ont conduit à des surdosages parfois graves, voire d’évolution fatale...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
Erreurs de médication
avis de pharmacovigilance
PHOSPHONEUROS
PHOSPHONEUROS, solution buvable en gouttes
association médicamenteuse
phosphates
oses phosphates
administration par voie orale
acides phosphoriques
Diabète phosphaté
Rachitisme hypophosphatémique
hypercalciurie accompagnée d'une fuite urinaire de phosphates ou d'une hypophosphatémie
nouveau-né
nourrisson
enfant
adolescent
adulte
hypophosphatémie familiale
rachitisme hypophosphatémique

---
N1-SUPERVISEE
ZYKADIA
Remplacement de la posologie à 750 mg/jour à jeun par 450 mg/jour avec de la nourriture.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2888462/fr/zykadia
La Commission prend acte de ces modifications qui ne sont pas de nature à modifier ses précédentes évaluations. La Commission souligne l’importance de la bonne information des professionnels de santé et des patients concernant la modification de la posologie et du mode d’administration de ZYKADIA.
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
ZYKADIA 150 mg, gélule
administration par voie orale
avis de la commission de transparence
ZYKADIA
Zykadia
céritinib
pyrimidines
sulfones

---
N1-SUPERVISEE
Vitesse de titration du sacubitril/valsartan : impact et tolérance
https://pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1233
En 2014, l’étude PARADIGM-HF démontrait que le sacubitril/ valsartan était supérieur à l’IECA lorsqu’il était ajouté au traitement standard de l’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection réduite pour diminuer la mortalité cardiovasculaire, les hospitalisations pour insuffisance cardiaque ainsi que les symptômes et limitations physiques dues à la maladie, mais en contrepartie, qu’il était aussi associé à une plus grande incidence d’hypotension symptomatique. Les résultats de cette étude nous amènent à nous questionner sur les impacts de la vitesse de titration du sacubitril/valsartan sur son innocuité et de son efficacité...
2018
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
LCZ696
association sacubitril valsartan
antagonistes des récepteurs aux angiotensines
défaillance cardiaque
Valsartan
défaillance cardiaque
résultat thérapeutique
qualité de vie
hypotension artérielle
hospitalisation
néprilysine
article de périodique
amino-butyrates
tétrazoles

---
N1-VALIDE
Administration des médicaments chez la personne âgée
http://www.omedit-paysdelaloire.fr/fr/travaux-regionaux/pecm-personne-agee/paadministrationmedicaments
Fiches de recommandations sur les pratiques d'administration chez la personne âgée
2017
false
false
false
OMEDIT Pays de la Loire
France
français
recommandation de bon usage du médicament
sujet âgé
préparations pharmaceutiques
voies d'administration de substances chimiques et des médicaments
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Oxygénothérapie et Sources d'oxygène et risques liés
http://www.omedit-paysdelaloire.fr/files/00/01/93/00019318-8173b13de42742fb2e340356bf5038f3/omedit-pdl-oxygenotherapie.pdf
http://www.omedit-paysdelaloire.fr/files/00/01/93/00019319-a2934705e213abb26e6771eeea01e815/omedit-pdl-oxygenotherapie-complement.pdf
2017
false
false
false
OMEDIT Pays de la Loire
France
français
recommandation professionnelle
oxygénothérapie
sujet âgé
Hypoxie
concentrateur d'oxygène
oxygénothérapie
bouteille d'oxygène
oxygène
masque à oxygène
Humidificateurs
continuité des soins

---
N1-VALIDE
Bonnes pratiques de préparation et d’administration des solutions buvables multidoses - juin 2017
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/7147.pdf
2017
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation de bon usage du médicament
solutions pharmaceutiques
administration par voie orale
sujet âgé
préparation de médicament
solution buvable
solution buvable en gouttes
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Plaies aiguës en structure d’urgence - Référentiel de bonnes pratiques
http://www.sfmu.org/upload/consensus/rbp_plaies2017.pdf
L’objectif de ce document est de délivrer des messages clefs, en s'appuyant sur des avis d'experts, une revue de la littérature et en renvoyant vers les référentiels des sociétés savantes. Ce référentiel traite de la prise en charge des plaies aiguës en SU, y compris sur plaie chronique. Seront exclues les suites de soins, les complications, les plaies chroniques, les brûlures ainsi que les lésions survenues dans un contexte nucléaire, radiologique, biologique ou chimique.
2017
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
français
recommandation pour la pratique clinique
plaies et blessures
plaies et blessures
antibactériens
plaies et blessures
Maladie aigüe
traitement d'urgence
urgences

---
N2-AUTOINDEXEE
GARDASIL 9, suspension injectable. Vaccin Papillomavirus Humain 9-valent
Inscription : Intérêt clinique important dans la prévention des lésions ano-génitales précancéreuses et cancéreuses mais pas d’avantage clinique démontré par rapport à GARDASIL
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2796800/fr/gardasil-9
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2796800/fr/gardasil-9-vaccin-papillomavirus-humain-9-valent
GARDASIL 9 a l’AMM dans l’immunisation active contre les maladies liées à certains papillomavirus humains (HPV) : verrues génitales et lésions précancéreuses et cancéreuses du col de l’utérus, de la vulve, du vagin et de l’anus. Sa composition inclut cinq types d’HPV supplémentaires (HPV 31, 33, 45, 52 et 58) par rapport à GARDASIL, qu’il est destiné à remplacer. Il induit une réponse immunitaire comparable à celle de GARDASIL vis-à-vis des principaux HPV pathogènes (HPV 6, 11, 16 et 18) et son efficacité en termes de prévention des cancers reste à démontrer...
2017
false
false
false
Important
Faible
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
vaccination
Vaccins contre les papillomavirus
infections à papillomavirus
GARDASIL
états précancéreux
états précancéreux de l'appareil reproducteur féminin
condition précancéreuse anale
tumeurs de l'anus
tumeurs du col de l'utérus
J07BM03 - Papillomavirus (humain types 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52,58)
injections musculaires
tumeurs de la vulve
tumeurs du vagin
recommandation de bon usage du médicament
Immunogénicité des vaccins

---
N1-VALIDE
Vignette thérapeutique de l’étudiant Comment prescrire un médicament antidiabétique oral chez un patient diabétique de type 2 avec insuffisance rénale ?
In Rev Med Liege 2017; 72 : 10 : 462-468
https://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2947&langue=FR
Les patients avec un diabète de type 2 (DT2) et une insuffisance rénale chronique (IRC) sont de plus en plus nombreux, notamment parmi les sujets âgés. De façon étonnante, ce problème est souvent méconnu, voire négligé, lors de la prise en charge en pratique clinique. Pourtant, la plupart des antidiabétiques oraux (ADO) ont des limites d’utilisation en cas de diminution de la fonction rénale, soit parce qu’ils nécessitent une réduction de la posologie, soit parce qu’ils sont contre-indiqués essentiellement pour des raisons de sécurité. Cette vignette clinique a pour but de discuter les modalités d’utilisation et précautions à prendre lors de la prescription des ADO les plus utilisés, la metformine, les insulinosécrétagogues (sulfamides, répaglinide), les inhibiteurs de la dipeptidyl peptidase-4 (gliptines) et les inhibiteurs des cotransporteurs sodium-glucose de type 2 (gliflozines) chez un patient avec un DT2 et une IRC...
2017
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
diabète de type 2
insuffisance rénale chronique
hypoglycémiants
administration par voie orale
sujet âgé
metformine
répaglinide
sulfamide hypoglycémiant
sulfonylurées
inhibiteurs de la dipeptidyl-peptidase IV
inhibiteur du SGLT2
Transporteur-2 sodium-glucose
A10B - antidiabétiques sauf insulines
hypoglycémiants
hypoglycémiants
recommandation de bon usage du médicament
Débit de filtration glomérulaire
continuité des soins
insuffisance rénale chronique associée à un diabète de type II
carbamates
pipéridines

---
N1-VALIDE
Prise en charge du nouveau-né à risque d’infection néonatale bactérienne précoce ( 34 SA)
http://www.sfpediatrie.com/recommandation/prise-en-charge-du-nouveau-n%C3%A9-%C3%A0-risque-d%E2%80%99infection-n%C3%A9onatale-bact%C3%A9rienne-pr%C3%A9coce-inbp
La Société Française de Néonatologie (SFN) et la Société Française de Pédiatrie (SFP) ont actualisé les recommandations de bonne pratique (RBP) « Diagnostic et traitement curatif de l’infection bactérienne précoce du nouveau-né » publiée par l’Agence nationale d’accréditation et d’évaluation de santé (ANAES) en septembre 2002. Cette actualisation a été réalisée dans le cadre de la procédure d’attribution du label de la Haute Autorité de Santé (HAS).
2017
false
false
true
SFP - Société Française de Pédiatrie
France
français
recommandation pour la pratique clinique
nouveau-né
infections bactériennes
prématuré
infections bactériennes
antibactériens
signes et symptômes
facteurs de risque
observation (surveillance clinique)
infections bactériennes

---
N1-VALIDE
Santé Canada met à jour les renseignements sur la prescription et la distribution de Mifegymiso
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2017/65034a-fra.php
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2017/65030a-fra.php
Mifegymiso peut maintenant être prescrit jusqu’à neuf semaines (63 jours) après le début de la grossesse, au lieu de la limite antérieure de sept semaines (49 jours). Mifegymiso peut maintenant être distribué directement aux patientes par un pharmacien ou un professionnel de la santé prescripteur. Le mode d’emploi demeure le même. Les patientes doivent prendre le médicament conformément aux instructions d’un professionnel de la santé, soit dans un établissement de santé ou à domicile. Les professionnels de la santé doivent avoir une connaissance suffisante du médicament avant de prescrire Mifegymiso. Des programmes de formation sont offerts. Toutefois, les professionnels de la santé ne sont plus tenus de suivre un programme de formation avant de pouvoir prescrire Mifegymiso. Même si le dialogue et l’échange d’information entre les patientes et les professionnels de la santé demeurent importants, l’obligation d’obtenir le consentement écrit de la patiente pour utiliser Mifegymiso a été supprimée. Les professionnels de la santé ne sont plus tenus de s’inscrire auprès de Celopharma afin de prescrire ou de distribuer Mifegymiso...
2017
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
avortement thérapeutique
recommandation de bon usage du médicament
recommandation patients
administration par voie orale
administration par voie buccale
association de médicaments
mifépristone
mifépristone
étiquetage de médicament
abortifs stéroïdiens
abortifs stéroïdiens
misoprostol
misoprostol
abortifs non stéroïdiens
abortifs non stéroïdiens
gestion du risque
consentement libre et éclairé

---
N1-VALIDE
La prise en charge du jeune diabétique type 1 - Développement de nouveaux outils de traitement
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2017.03097/
Le diabète de type 1 est la maladie métabolique la plus fréquente chez l’enfant et la deuxième maladie chronique, après l’asthme. Il résulte d’une destruction auto-immune des cellules bêta pancréatiques productrices d’insuline. Le traitement consiste à remplacer l’insuline manquante par des injections sous-cutanées. Cette maladie chronique est unique dans la lourdeur de sa prise en charge avec des décisions à prendre 24 heures sur 24. Le développement de nouveaux outils de traitement permet d’optimiser le contrôle métabolique et la qualité de vie.
2017
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
diabète de type 1
diabète de type 1
insulinothérapie
insuline
enfant
hypoglycémie
pompes à insuline

---
N1-VALIDE
Déprescription des antihyperglycémiants chez les personnes âgées - Guide de pratique clinique fondé sur les données probantes
In Le Médecin de famille canadien, Vol 63, novembre 2017, p 452-465
http://www.cfp.ca/content/63/11/e452
Objectif : Formuler des lignes directrices fondées sur les données probantes afin d’aider les cliniciens à décider du moment et de la façon sécuritaire de réduire la dose des antihyperglycémiants, de mettre fin au traitement ou de passer à un autre agent chez les personnes âgées...
2017
false
false
false
Le Médecin de Famille Canadien
Canada
français
Canada
article de périodique
recommandation pour la pratique clinique
sujet âgé
diabète
Déprescriptions
médecine factuelle
hypoglycémiants
algorithme
prise de décision
Appréciation des risques
hypoglycémie
hypoglycémiants
effets secondaires indésirables des médicaments
personne âgée fragile
interactions médicamenteuses
continuité des soins
hyperglycémie
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet

---
N1-VALIDE
Propositions de la SPILF pour des antibiothérapies plus courtes
In Info -antibio N 73, mars 2017
http://www.infectiologie.com/UserFiles/File/spilf/atb/info-antibio/info-antibio-2017-mars.pdf
Extrait d’un document rédigé par le Groupe Recommandations de la SPILF et basé sur la littérature récente. Il propose des durées d’antibiothérapie raccourcies pour les situations simples , en particulier en choisissant la borne basse de la fourchette lorsque des intervalles sont proposés dans les recommandations initiales...
2017
true
false
false
FFI - Fédération Française d'Infectiologie
France
français
anglais
article de périodique
recommandation de bon usage du médicament
antibactériens
infections de l'appareil respiratoire
bactériémie
méningite bactérienne
endocardite bactérienne
dermatoses bactériennes
infections de la peau et des tissus mous
infections des tissus mous
infections intra-abdominales
infections urinaires
maladies sexuellement transmissibles bactériennes
neutropénie fébrile
infections osseuses
infections ostéoarticulaires
infections de l'appareil reproducteur
traitement de courte durée
antibactériens
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Guide de reconstitution et d’administration des principaux anti-infectieux injectables
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/7273.pdf
Tableau de correspondance, Reconstitution et durée de stabilité des anti-infectieux injectables, Administration des antibiotiques en ambulatoire dans des diffuseurs ou par pompes volumétriques
2017
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
recommandation de bon usage du médicament
préparation de médicament
injections musculaires
antibactériens
stabilité de médicament
injections sous-cutanées
injections veineuses
préparation de médicament
administration d'antibiotique
Pompes à perfusion
pompes à perfusion implantables
perfusions parentérales
J01 - antibacteriens à usage systémique
soins ambulatoires

---
N1-SUPERVISEE
Supplémentation en vitamine D chez le nourrisson : observance lors des 7 premiers mois de vie et influence des facteurs médicaux et sociodémographiques : étude épidémiologique de cohorte prospective
http://www.sudoc.fr/220959374
Contexte : Peu d’étude ont évalué l’observance de la vitamine D lors des premiers mois de vie. Cette étude a pour but d’évaluer l’observance en vitamine D chez le nourrisson au cours du 5éme et 7éme mois de vie ainsi que l’influence des facteurs médicaux et sociodémographiques sur celle-ci
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Adhésion au traitement médicamenteux
nourrisson
vitamine D

---
N1-VALIDE
Haldol et Haldol Decanoas – Mise à jour de l’information produit - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Haldol-R-et-Haldol-Decanoas-R-Mise-a-jour-de-l-information-produit-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Modification et mise à jour de l’information produit dans le RCP et les notices, plus particulièrement pour les informations relatives aux indications, posologies, contre-indications ainsi qu'aux rubriques interactions, grossesse et allaitement et effets indésirables de ces spécialités. Ces modifications font suite à une procédure d’arbitrage européen menée par le Comité des Médicaments à Usage Humain (CHMP) de l’Agence Européenne du Médicament (EMA) dont l’objectif est l’harmonisation de l’information produit entre les Etats Membres de l’Union Européenne...
2017
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
administration par voie orale
HALDOL
HALDOL DECANOAS
HALDOL 1 mg, comprimé
HALDOL 2 mg/ml, solution buvable
HALDOL 5 mg, comprimé
HALDOL 5 mg/ml, solution injectable en ampoule
HALDOL DECANOAS, solution injectable
halopéridol
injections musculaires
neuroleptiques
halopéridol
N05AD01 - halopéridol
grossesse
Allaitement naturel
interactions médicamenteuses
halopéridol
halopéridol
information sur le médicament
adulte
enfant
sujet âgé
recommandation de bon usage du médicament
Contre-indications aux procédures
Contre-indications aux médicaments

---
N1-VALIDE
Guide de pratique clinique sur le mal de gorge aigu
http://www.ebp-guidelines.be/DynamicContent/DownloadFile?url=50rstzam.tbt.pdf&filename=WOREL+RL+le+mal+de+gorge+aigu+13122017.pdf&openInBrowser=false
Objectif de la recommandation Ce guide de pratique clinique formule des recommandations s’agissant du diagnostic et du traitement du mal de gorge aigu d’origine infectieuse. Il y est précisé chez quels patients souffrant de mal de gorge aigu le médecin peut prescrire un antibiotique. Utilisateurs Les médecins actifs au niveau des soins ambulatoires en première ligne constituent le groupe cible de ce guide de pratique clinique.
2017
false
false
true
EBMPracticeNet - Groupe de Travail Développement Recommandations de Bonne Pratique Première Ligne
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
pharyngite
Maladie aigüe
pharyngite
pharyngite
antibactériens
signes et symptômes
récidive

---
N1-VALIDE
L’interruption volontaire de grossesse pratiquée à l’aide de la pilule abortive
Directives cliniques
http://www.cmq.org/publications-pdf/p-1-2017-12-13-fr-pilule-abortive-directives-cliniques-dec-2017.pdf
Le Mifegymiso offre un nouveau choix thérapeutique pour l’interruption précoce de la grossesse. Cette médication, qui consiste en une association de mifépristone (MIFÉ) et de misoprostol (MISO), a été autorisée par Santé Canada selon des conditions énoncées dans la monographie. Le régime combiné MIFÉ-MISO, mieux connu du grand public sous le nom de «pilule abortive», est disponible pour les Canadiennes depuis janvier 2017...
2017
false
false
false
CMQ - Collège des Médecins du Québec
Canada
français
abortifs non stéroïdiens
Interruption volontaire de grossesse par voie médicamenteuse
ordonnances médicamenteuses
Québec
continuité des soins
association médicamenteuse
mifépristone
mifépristone
misoprostol
misoprostol
abortifs non stéroïdiens
administration par voie orale
abortifs stéroïdiens
abortifs stéroïdiens
recommandation de bon usage du médicament
sécurité des patients
consentement libre et éclairé
échographie prénatale
interruption légale de grossesse
interruption chirurgicale de grossesse
interruption médicale de grossesse
douleur
avortement provoqué

---
N1-SUPERVISEE
VAXELIS, vaccin hexavalent contre diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, infections à Haemophilus influenzae type b, hépatite B
Inscription - pas d’avantage clinique démontré pour la primovaccination et le rappel chez le nourrisson
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2807261/fr/vaxelis-vaccin-hexavalent-contre-diphterie-tetanos-poliomyelite-coqueluche-infections-a-haemophilus-influenzae-type-b-hepatite-b
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2807261/fr/vaxelis
VAXELIS est un vaccin hexavalent qui a l’AMM pour la primovaccination et le rappel contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, les infections à Haemophilus influenzae type b et l’hépatite B, chez le nourrisson, à partir de l’âge de 6 semaines. Il existe deux autres vaccins hexavalents en France pour la primovaccination et le rappel chez le nourrisson : INFANRIX HEXA et HEXYON. L’immunogénicité de VAXELIS n’est pas inférieure à celle d’INFANRIX HEXA et son profil de tolérance est comparable malgré une fréquence plus importante de réactions locales et de fièvre. Le service médical rendu par VAXELIS est important dans l’indication de l’AMM...
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
vaccination
vaccins combinés
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
vaccins diphtérique tétanique coquelucheux acellulaires
diphtérie
coqueluche
tétanos
vaccin antipoliomyélitique inactivé
vaccin antipoliomyélitique inactivé
Vaccins anti-hépatite B
Vaccins anti-hépatite B
Vaccins anti-Haemophilus
Vaccins anti-Haemophilus
vaccins conjugués
vaccins antihaemophilus influenzae B
hépatite B
poliomyélite
méningite à hémophilus
infections à haemophilus
nourrisson
calendrier vaccinal
injections musculaires
J07CA09 - diphtérie - Haemophilus influenzae B - coqueluche - polio - tétanos - hépatite B
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
rappel de vaccin
VAXELIS
VAXELIS, suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin diphtérique, tétanique, coquelucheux (acellulaire, multicomposé), de l'hépatite B (ADNr), poliomyélitique (inactivé) et conjugué de l'Haemophilus de type b (adsorbé)

---
N1-VALIDE
Estimation de la fonction rénale en gériatrie et adaptation de la posologie
http://www.omedit-centre.fr/portail/gallery_files/site/136/2953/5062/7886.pdf
Comment et quand évaluer la fonction rénale en gériatrie ?...
2017
false
false
false
OMéDIT Centre
France
français
sujet âgé
tests de la fonction rénale
préparations pharmaceutiques
recommandation pour la pratique clinique
calcul des posologies
évaluation de la fonction rénale
créatinine
algorithme
continuité des soins
insuffisance rénale
insuffisance rénale
facteurs de risque
Débit de filtration glomérulaire
antibactériens
diurétiques
antihypertenseurs
hypoglycémiants
anticoagulants

---
N1-VALIDE
Infections urinaires basses non associées aux sondes urinaires chez l’homme. Urétrite, cystite et prostatite
https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-558/Infections-urinaires-basses-non-associees-aux-sondes-urinaires-chez-l-homme.-Uretrite-cystite-et-prostatite
Cet article a pour but de clarifier les définitions, la microbiologie et la prise en charge en Suisse de trois types d’IVU basses masculines non associées aux sondes – urétrite, cystite et prostatite.
2017
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
prostatite
cystite
urétrite
article de périodique
infections urinaires
infections urinaires
anti-infectieux urinaires
infections urinaires

---
N1-VALIDE
Antiagrégation plaquettaire en prévention secondaire de l’AVC ischémique
https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-560/Antiagregation-plaquettaire-en-prevention-secondaire-de-l-AVC-ischemique
Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont la troisième cause d’années potentielles de vie perdues et la première cause de handicap en Suisse.1 La prévention est l’une des mesures-clés pour atténuer l’incidence des AVC. La prévention secondaire en particulier est primordiale, puisqu’un cinquième des cas d’AVC sont des récidives. L’antiagrégation plaquettaire est le traitement antithrombotique de choix pour la prévention secondaire après un accident ischémique transitoire (AIT) ou un AVC ischémique non cardioembolique. Des études récentes suggèrent une stratégie antiplaquettaire différente si on se trouve en phase précoce ou chronique après l’événement ischémique. Dans cet article, nous faisons la synthèse des principales études sur le sujet avant de présenter nos recommandations
2017
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
prévention secondaire
antiagrégants plaquettaires
article de périodique
accident vasculaire cérébral

---
N1-VALIDE
Prévention de l’AVC chez les patients avec une fibrillation auriculaire
https://www.revmed.ch/RMS/2017/RMS-N-560/Prevention-de-l-AVC-chez-les-patients-avec-une-fibrillation-auriculaire
Les antagonistes de la vitamine K (AVK) ont été pendant longtemps la référence comme prévention de l’accident vasculaire cérébral (AVC) chez les patients souffrant de fibrillation auriculaire (FA). Cet article de revue propose une mise à jour des options thérapeutiques développées ces dernières années, à savoir les nouveaux anticoagulants oraux (NACO
2017
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
fibrillation auriculaire
article de périodique
accident vasculaire cérébral
anticoagulants

---
N1-VALIDE
INFLUVAC TETRA, vaccin tétravalent contre la grippe saisonnière
Intérêt clinique important en prévention de la grippe mais pas d’avantage clinique par rapport aux vaccins trivalents inactivés
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2818508/fr/influvac-tetra-vaccin-tetravalent-contre-la-grippe-saisonniere
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2818508/fr/influvac-tetra
INFLUVAC TETRA est un vacc