Libellé préféré : Néoplasie endocrinienne multiple de type 1;

Synonyme CISMeF : Néoplasie endocrinienne multiple type 1;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Néoplasie endocrinienne multiple de type 1
Une cause possible de maladie lithiasique rénale sévère et récidivante
https://www.urofrance.org/base-bibliographique/neoplasie-endocrinienne-multiple-de-type-1-une-cause-possible-de-maladie
Les néoplasies endocriniennes multiples (NEM) se définissent, chez un même sujet, par l’atteinte d’au moins deux glandes endocrines sans lien fonctionnel entre elles. Il en existe 3 types. La NEM de type 1 (ou syndrome de Wermer) est une association lésionnelle héréditaire à transmission autosomique dominante. Au travers d’une observation, nous rappelons les caractéristiques de la NEM de type 1 à l’origine d’une maladie lithiasique sévère et récidivante et nous insistons sur la réalisation systématique d’un bilan étiologique pour tout patient lithiasique dès le premier épisode selon les recommandations du Comité Lithiase de l’Association Française d’Urologie (CLAFU).
2006
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
Maladies des systèmes endocrinien, glandulaire, hématopoïétique, lymphatique
cas clinique
causalité
Néoplasie endocrinienne multiple de type 1
maladies du rein
néphrolithiase
adénomatose pluri-endocrinienne de type 1
néoplasie endocrinienne multiple de type 1

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
01/10/2020


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.