Libellé préféré : Virus;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
La prophylaxie préexposition au virus de l'immunodéficience humaine : Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000313/
La prophylaxie préexposition (PPrE) est l’une des stratégies visant à contrôler l’épidémie d’infections à VIH. Basée sur le traitement préventif des personnes à risque au regard de cette infection, elle consiste en l’administration de médicaments actifs contre le VIH avant une exposition potentielle. La PPrE fait partie d’une stratégie de prévention combinée qui inclut des interventions comportementales comme le counseling sur l’usage du condom et sur la réduction des risques. Les recommandations figurant dans le présent guide sur l’utilisation de la PPrE ont été approuvées par le Comité consultatif sur le VIH et le VHC. Elles sont entérinées par la Direction générale de la santé publique.
2019
false
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
rapport
Virus
Québec
précis
virus de l'immunodéficience humaine
traitement prophylactique
professionnel
Humains
Santé
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
personnel de santé
virus
précis
humains
santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Optimiser le dépistage du virus de l’immunodéficience humaine au Québec à l’ère des nouvelles stratégies de prévention
https://www.inspq.qc.ca/publications/2489
L’ONUSIDA croit qu’il est maintenant possible de mettre fin à l’épidémie du sida si trois cibles, connues sous le concept « 90-90-90 », sont atteintes. Il s’agit de faire en sorte que 90 % des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut, que 90 % des personnes qui se savent infectées soient sous traitement et que 90 % des personnes sous traitement aient une charge virale durablement supprimée. Les données épidémiologiques canadiennes et québécoises sur le VIH suggèrent que les stratégies actuellement en place au Québec ne permettent pas d’atteindre les cibles fixées par l’ONUSIDA. Pour réduire de manière significative les nouvelles infections par le VIH, plusieurs stratégies efficaces sont à mettre en oeuvre, eu égard au contexte québécois, dont l’intensification du dépistage du VIH. Pour ce faire, il faut inévitablement mettre fin à l’exceptionnalisme du dépistage du VIH et à la stigmatisation du test de dépistage et de l’infection elle-même. Le Comité sur les infections transmissibles sexuellement et par le sang (CITSS) a formulé des recommandations à l’égard du dépistage qu’il estime devoir revoir.
2019
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
Dépistage
Humains
Québec
virus de l'immunodéficience humaine
Virus
Virus
Virus

---
N2-AUTOINDEXEE
La place du médecin traitant dans le parcours de soin des personnes vivant avec le Virus de l'Immunodéficience Humaine : exemple à Martigues en 2017
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01877281
Introduction : alors que l'infection par le Virus de l'Immunodéficience Humaine touche encore 36,7 millions de personnes dans le monde, il s'agit aujourd'hui d'une pathologie stable et chronique. Les patients rencontrent à présent les mêmes problématiques de santé que la population générale. Un suivi ambulatoire et une coordination autour du médecin traitant pourrait alors être organisés. Matériels et méthodes : les populations étudiées étaient la file active des personnes vivant avec le VIH du centre Hospitalier de Martigues, leur médecin traitant et leur médecin hospitalier spécialiste du VIH.
2018
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
Traités
programme clinique
Médecine
Fracture de fatigue
Virus
médecins généralistes
Médecins
personnes
Virus
Médecins
Personna +
rôle médical
Virus
Humains
virus de l'immunodéficience humaine
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)

---
N2-AUTOINDEXEE
Rôle du tissu adipeux dans les infections respiratoires par le virus Influenza ou la bactérie : streptococcus pneumoniae
http://www.theses.fr/2018LIL2S009
Longtemps décrit comme un simple tissu de réserve énergétique, le tissu adipeux blanc est, depuis l’identification de la leptine en 1994, considéré comme un véritable organe endocrine. En effet, ce tissu secrète de nombreuses hormones et cytokines agissant de manière paracrine et endocrine pour contrôler le métabolisme énergétique. Par ailleurs, en plus des préadipocytes et des adipocytes, le tissu adipeux blanc contient également des cellules immunes innées et adaptatives ; lui conférant ainsi un rôle important dans le développement et le contrôle de l’immunité. Cependant, le rôle joué par le tissu adipeux blanc dans les infections - notamment pulmonaires - reste encore peu étudié. C’est dans ce cadre général que s’est inscrit ce travail de Thèse. La susceptibilité accrue des individus obèses (expansion du tissu adipeux blanc) à l’infection par le virus de la grippe (influenza) est largement étayée dans la littérature. Nous avons évalué l’impact de l’infection par le virus influenza sur le tissu adipeux blanc, chez des souris minces et des souris obèses. Nos résultats montrent que, de manière inattendue, le virus est détecté dans les tissus adipeux, sous-cutané (inguinal) et viscéral (périgonadique), de souris infectées par voie intra-nasale (détection du génome viral par RT-qPCR). La présence de virus dans le tissu adipeux est associée à l’augmentation de la sécrétion de cytokines pro- et anti-inflammatoires, à la diminution de l’expression de gènes impliqués dans la lipolyse et la lipogénèse, et à l’augmentation de l’expression des gènes impliqués dans l’induction d’une réponse immune anti-virale. De manière intéressante, l’infection par le virus influenza est associée au brunissement du tissu adipeux sous-cutané chez les souris minces. Chez les souris obèses, l’infection par le virus de la grippe n’induit pas l’effet dépôt spécifique observé chez la souris mince et ne montre pas de brûnissement au niveau du tissu adipeux sous-cutané 7 jours p.i. In vitro, nous montrons que le virus influenza peut infecter les préadipocytes et les adipocytes (lignée murine et cellules primaires humaines). Cependant, alors que le virus effectue la totalité de son cycle dans l’adipocyte, le préadipocyte libère très peu, voire pas, de nouveaux virions infectieux (PCR, transcriptomique, technique de plages de lyse, microscopie confocale et électronique). Ainsi nos résultats, très originaux, identifient le tissu adipeux blanc comme un nouveau tissu cible de l’infection par le virus de la grippe, in vivo. Au sein de ce tissu, les préadipocytes et les adipocytes sont potentiellement infectés par le virus, comme le montrent nos données in vitro, les adipocytes seuls permettant la production de nouvelles particules infectieuses.Contrairement à l’infection grippale, les données épidémiologiques et/ou expérimentales concernant la susceptibilité des obèses à l’infection par la bactérie Streptococcus pneumoniae sont contradictoires, du fait de l’utilisation de différents modèles d’obésité d’origine génétique et de sérotypes de pneumocoques. Dans ce projet, nous avons utilisé un modèle d’obésité d’origine nutritionnelle ; le modèle de souris nourries par un régime enrichi en lipides. Nous montrons que les souris obèses infectées (sérotype Sp1) développent un syndrome de type méningite, mortel, tandis que les souris minces contrôlent l’infection. Si les réponses pulmonaires à l’infection sont comparables entre les souris minces et obèses (dénombrement des colonies bactériennes, histologie, PCR, ELISA, cytométrie en flux), le nombre de bactéries dans le cerveau est significativement plus élevé chez les souris obèses, associé à une altération de la perméabilité de la barrière hématoencéphalique [...]
2018
theses.fr
France
thèse ou mémoire
Virus
tissu adipeux
Virus
Infection respiratoire
rôle
infections de l'appareil respiratoire
Infection
virus des bactéries
maladie infectieuse
streptococcus pneumoniae
streptococcus pneumoniae
tissu adipeux
virus de la grippe A
Bactéries
virus de l'influenza
Virus
virus
infection
bactéries

---
N2-AUTOINDEXEE
La prise en charge et le traitement des personnes infectées par le virus de l'hépatite C - Guide pour les professionnels de la santé du Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002023/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002024/
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002025/
L’infection par le virus de l’hépatite C représente encore aujourd’hui un défi quant à sa prise en charge et à son traitement. L’arrivée des antiviraux à action directe rend toutefois plus aisée la prise en charge des personnes infectées et permet de leur offrir un traitement plus efficace, mieux toléré, qui permet d’éradiquer le virus chez la vaste majorité d’entre elles. Cette nouvelle réalité requiert une grande mobilisation des professionnels de la santé ainsi qu’un encadrement de la pratique clinique, surtout de première ligne, pour maximiser l’offre d’une prise en charge optimale aux personnes infectées par le virus de l’hépatite C dans toutes les régions du Québec. Les recommandations figurant dans le présent guide sur la prise en charge et le traitement des personnes infectées par le virus de l’hépatite C ont été approuvées par le Comité consultatif sur le VIH et le VHC.
2018
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
Virus de l'hépatite C
Hépatite
Virus
Infection
Hépatite C
virus de l'hépatite
personnes
Traités
Québec
Santé
précis
hepacivirus
gestion des soins aux patients
hépatite
virus
infection
hépatite C
virus de l'hépatite
personnes
thérapeutique
charge virale
Québec
santé
personnel de santé
coopération internationale
précis

---
N2-AUTOINDEXEE
Maladie à virus Ebola (MVE)
http://www.inrs.fr/publications/bdd/eficatt/fiche.html?refINRS=EFICATT_Maladie%20%C3%A0%20virus%20Ebola%20(MVE)
Agent pathogène, données épidémiologiques, pathologie, que faire en cas d'exposition ? Démarche médico-légale, éléments de référence
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
information scientifique et technique
fièvre hémorragique à virus ebola
Virus
maladie à virus ebola
Maladie
virus
maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
La sérologie du virus Herpes simplex : trucs, attrapes et tromperies!
https://www.inspq.qc.ca/publications/2462
La sérologie est un outil précieux pour le diagnostic de certaines infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) et pour le counseling sur la prévention de leur transmission. Ne pas comprendre comment l’utiliser ni savoir comment en évaluer les limites peut toutefois s’avérer très dangereux. Poser un diagnostic erroné d’herpès génital ou rassurer faussement un patient sur l’absence d’infection peut avoir des conséquences néfastes pour cette personne, ses nouveaux partenaires sexuels et ses enfants à naître!
2018
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
simplexvirus
Herpès
herpes simplex
Herpès
virus simplex
Virus
sérologie
Virus
herpès
herpes
Virus
virus
herpès

---
N2-AUTOINDEXEE
Mesures de prévention et de contrôle des virus respiratoires, incluant l’influenza, dans les milieux de soins : caractéristiques des agents infectieux
https://www.inspq.qc.ca/publications/2481
L'orientation prise par le Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) pour la réalisation de ce document, est d’émettre des recommandations pour certains virus respiratoires pouvant avoir un impact dans les milieux de soins incluant l'influenza. Une révision complète des documents existants ainsi qu’une revue de la littérature scientifique actuellement disponible ont permis la mise à jour et l’émission de recommandations afin de répondre à une demande accrue d’informations concernant les mesures requises en présence de différents virus respiratoires. Les nouvelles publications démontrent bien l’impact de ces autres virus en milieu de soins ainsi que leur rôle lors d’éclosions. Puisque les connaissances sur ces agents pathogènes peuvent évoluer constamment, les membres du CINQ assureront un suivi des informations à ce sujet et pourront émettre une mise à jour de ces recommandations si des changements importants sont publiés. Certaines recommandations découlent d’un consensus des experts du CINQ puisqu’aucune recommandation officielle ou application explicite n’était abordée dans les documents consultés.
2018
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
Mesures
Virus
Virus
Virus
virus de la grippe A
virus de l'influenza
soins
agent infectieux
poids et mesures
virus

---
N2-AUTOINDEXEE
INSTRUCTION N DGOS/R4/DGS/SP2/2018/94 du 5 avril 2018 relative à la compétence territoriale et au fonctionnement des comités de coordination de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le virus de l’immunodéficience humaine (COREVIH)
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=43300
La présente instruction a pour objet le décret du 28 avril 2017 relatif à la coordination de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles et le virus de l’immunodéficience humaine (COREVIH). Outre le cadre général, elle vise à apporter aux ARS des précisions sur l’extension du champ d’action et des missions des COREVIH aux IST dans une approche globale de santé sexuelle. La présente instruction vise également à préciser les modalités de la gouvernance régionale, les moyens financiers alloués ainsi que le rapport d’activité d’un COREVIH.
2018
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte juridique
relatif
aptitude
Virus
instruction
maladies sexuellement transmissibles
Compétence
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
Prévention des infections
Virus
Virus
Fracture induite
Lutte
coordination
Humains
infection à virus de l'immunodéficience humaine
compétence
virus
capacité mentale
humains

---
N2-AUTOINDEXEE
Point sur le virus émergent d’influenza aviaire H5N8
https://www.anses.fr/fr/content/point-sur-le-virus-%C3%A9mergent-d%E2%80%99influenza-aviaire-h5n8
Début janvier, 18 pays européens avaient déclaré à l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) la présence de foyers du virus influenza aviaire hautement pathogène H5N8, responsable d’une épizootie d’influenza aviaire dans plusieurs de ces pays : Allemagne, Autriche, Croatie, Danemark, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Italie, Pays-Bas, Pologne, Roumanie, Serbie, Suède, Suisse, République Tchèque et Royaume-Uni. L’Anses, de par sa participation à la Plateforme d’épidémiosurveillance en santé animale (Plateforme ESA), ses activités de recherche et de référence sur l’influenza aviaire, et ses activités d’évaluation des risques sanitaires en santé animale, est particulièrement impliquée dans la surveillance de l’influenza aviaire et de la propagation du virus H5N8 en France.
2017
false
false
false
ANSES
France
français
information scientifique et technique
Sous-type H5N8 du virus de la grippe A
grippe chez les oiseaux
virus de l'influenza
virus de la grippe A
Virus
virus

---
N2-AUTOINDEXEE
La prévention du virus du SIDA
http://www.rfi.fr/emission/20170830-prevention-virus-sida
Qu'est-ce-qui est demandé aujourd'hui par les associations pour améliorer la prévention face au virus du SIDA? Pourquoi une mise sous traitement précoce est importante pour les personnes infectées?
2017
false
false
false
RFI - Radio France International - Priorité santé
France
français
émission radiophonique
virus de l'immunodéficience humaine
Virus
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
sida
Syndrome d'immunodéficience acquise
Syndrome d'immunodéficience acquise
virus

---
N2-AUTOINDEXEE
Actualisation de la conduite à tenir vis-à-vis de personnes exposées aux virus influenza aviaire
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=667
Depuis 2006, plusieurs virus influenza aviaire (IA), principalement de sous-types H5 et H7, ont diffusé à partir de l’Asie et ont pu provoquer des infections chez l’homme. Le brassage génétique au sein de ces virus et leur circulation parmi les oiseaux sauvages et domestiques peuvent conduire à l’apparition de virus à potentiel zoonotique et à leur propagation dans différentes parties du monde. Le HCSP actualise la conduite à tenir vis-à-vis des personnes exposées à un virus IA afin de protéger les professionnels en contact avec les oiseaux, de détecter toute transmission à l’homme et d’éviter l’installation d’une chaine de transmission en France. Le HCSP précise les définitions de cas ainsi que les situations d’exposition aux virus. Il décrit les conduites à tenir face à des patients suspects d’infection ou en cas de risque d’exposition à des oiseaux malades sur le territoire national. Il détaille les mesures de protection et d’hygiène concernant les personnes exposées et les professionnels de santé les prenant en charge, les prélèvements à effectuer chez les patients ainsi que leur suivi, et l’utilisation des traitements antiviraux. Il précise aussi l’organisation de la surveillance autour des cas humains d’infection à virus IA en France.
2017
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation professionnelle
vis orthopédiques
virus de la grippe A
prise en charge de la maladie
exposition à
grippe chez les oiseaux
Virus
Virus
comportement
personnes
Virus
virus de l'immunodéficience simienne
virus de l'influenza
Personna +

---
N2-AUTOINDEXEE
Des virus suivis à la trace (2/4) Ebola : 40 ans d'épidémie
https://www.franceculture.fr/emissions/lsd-la-serie-documentaire/des-virus-suivis-la-trace-24-ebola-40-ans-depidemie
Ebola juste une affaire de médecin ?
2017
false
false
false
France Culture
France
français
émission radiophonique
ebolavirus
virus d'ebola
Virus
Épidémies
Épidémies de maladies
virus
épidémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l’utilisation des cellules souches hématopoïétiques ou des cellules mononuclées vis-à-vis du risque d’infection à virus Zika
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/036-16_dpgcsh_zika.pdf
2016
false
false
false
Agence de la Biomédecine
France
français
recommandation
Infection par le virus Zika
utilisation hors indication
cellules souches hématopoïétiques
risque
virus de l'immunodéficience simienne
risque d'infection
cellule souche hématopoïétique
virus zika
infection
vis orthopédiques
Recommandations
dû à
Virus
directives de santé publique
virus

---
N2-AUTOINDEXEE
État des lieux de la formation des médecins généralistes en Haute Normandie en 2016 sur la veille sanitaire : exemple de la maladie à virus Ebola
http://www.sudoc.fr/195595416
La France a connu ses dernières années plusieurs alertes sanitaires de niveau mondial, la dernière en date fut celle à virus Ebola en 2014. Les médecins généralistes sont en première ligne d’exposition face au risque d’épidémie. Cette étude vise à évaluer la formation, l’organisation des soins et des mesures de protection des médecins généralistes en terme de veille sanitaire et d’évaluer leur préparation à une nouvelle menace mondiale. Pour réaliser ces objectifs, cette étude qualitative a été menée sous forme de focus groupe
2016
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
Virus
formé
médecins généralistes
maladie à virus ebola
médecine d'État
surveillance de la santé publique
fièvre hémorragique à virus ebola
généralisé
Maladie
virus
maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Recommandations concernant l’utilisation d’organes et de tissus vis-à-vis du risque d’infection à virus Zika
http://www.agence-biomedecine.fr/IMG/pdf/037-16_dpgot_zika.pdf
2016
false
false
false
Agence de la Biomédecine
France
français
recommandation
Infection par le virus Zika
Virus
partie d'un organe
utilisation hors indication
dû à
vis orthopédiques
infection
tissus
virus zika
organes à risque
risque d'infection
Recommandations
virus de l'immunodéficience simienne
directives de santé publique
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation économique du diagnostic moléculaire du virus influenza
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=460&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fpublications%252Fpublications.html&cHash=3f59d4b476a478467eebe68fc02e863d
Les tests de diagnostic rapide (TDR) sont actuellement utilisés par certains établissements pour établir le diagnostic de l’influenza. Toutefois, comme ils sont dotés d’une faible sensibilité, ils ne peuvent permettre d’exclure une infection par le virus. Ainsi, les résultats négatifs sont considérés, dans certains cas, comme étant positifs. Le patient est alors pris en charge en attendant la confirmation par transcription inverse suivie de la réaction en chaîne par polymérase (RT-PCR), ce qui occasionne parfois des délais importants. L’évaluation de publications scientifiques et l’analyse de l’expérience de deux établissements dotés d’une RT-PCR rapide permettent à l’INESSS de conclure que son implantation en remplacement des TDR et de la RT-PCR traditionnelle pour le diagnostic de l’influenza pourrait s’autofinancer et permettre des économies substantielles. Toutefois, cette conclusion peut varier en fonction de plusieurs facteurs, dont : la prévalence de l’influenza; l’âge de la population cible; la technologie utilisée, le nombre d’analyses et son coût.
2016
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
rapport
avis de la commission de transparence
Diagnostic
virus de l'influenza
aucun diagnostic
Économies
anatomopathologie moléculaire
virus de la grippe A
Économie
coûts et analyse des coûts
Virus
virus
diagnostic
économies
études d'évaluation comme sujet
économie

---
N3-AUTOINDEXEE
Procédure de prise en charge des appels pour suspicion de fièvre à virus Ebola (FVE)
http://www.sfmu.org/upload/consensus/infections/ppc_ebola_sudf_sfmu.pdf
2015
false
false
false
SFMU - Société Française de Médecine d'Urgence
France
français
recommandation professionnelle
charge virale
fièvre
fièvre hémorragique à virus ebola
gestion des soins aux patients
Procédures
méthodes
appellation
Fièvre
procédure
fièvre
virus d'ebola
Virus
fièvre
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Bactériophages et phagothérapie: utilisation de virus naturels pour traiter les infections bactériennes
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4665175/
L’utilisation des bactériophages, prédateurs naturels des bactéries, est une technique pionnière efficace de lutte contre les infections bactériennes. Tombée dans l’oubli depuis un demi-siècle du coté occidental de l’ex-rideau de fer, elle fait toujours partie de l’arsenal thérapeutique des pays de l’ex-Europe de l’Est, au point de constituer une arme de choix dans la politique de santé publique de ces pays. l’émergence de bactéries multirésistantes et le risque de revenir à l’ère pré-antibiotique ont fait ressortir la phagothérapie de l’oubli injuste auquel elle avait été confinée. la biologie et la place du bactériophage dans la nature sont décrites ici. les tenants et les aboutissants de la phagothérapie et les conditions de son retour sur le devant de la scène sont explicitées
2015
false
false
false
PMC - PubMed Central
États-Unis d'Amérique
français
article de périodique
Phagothérapie
maladie infectieuse bactérienne
bactériophages
Traités
coopération internationale
infections bactériennes
virus
thérapeutique
naturel
virus des bactéries
Virus
virus

---
N3-TITRE
Analyses de laboratoire recommandées pour le dépistage de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH)
https://www.inspq.qc.ca/publications/1976
Dans le cadre de la mise à jour du Guide québécois de dépistage des infections transmissibles sexuellement et par le sang (GQDITSS), le Service de lutte contre les ITSS du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a mandaté l’Institut national de santé publique du Québec afin de réviser la littérature et formuler des recommandations concernant les analyses de laboratoire à effectuer dans un contexte de dépistage de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).
2015
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
infection de laboratoire
Dépistage de masse
Dépistage
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
directives de santé publique
Recommandations
analyse de laboratoire
Humains
infection à virus de l'immunodéficience humaine
virus de l'immunodéficience humaine
recommandations comme sujet
Counseling directif
Virus
vih
humains
virus

---
N3-AUTOINDEXEE
Programme de surveillance de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH) au Québec : rapport annuel 2013
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1919_Programme_Surveillance_Infection_VIH_2013.pdf
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1919_Programme_Surveillance_Infection_VIH_2013_Annexe.pdf
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
virus de l'immunodéficience humaine
Rapport annuel
Humains
Virus
infections à VIH
Québec
rapports annuels comme sujet
vih
infirmières administratives
Programmes
annuel
rapport albumine/globuline
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
infection à virus de l'immunodéficience humaine

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie à virus Ebola : mesures de prévention et de contrôle pour les hôpitaux - Mise à jour du 3 décembre 2014
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1925_Ebola_Prevention_Controle_Decembre2014.pdf
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
rapport
contrôlé
maladie à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
hôpital
Mesures
Maladie
Virus
célécoxib
le jour
hôpitaux

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
21/07/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.