Libellé préféré : Vaccine;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
La vaccination, la meilleure protection - Vaccin contre le Rotavirus
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001838/
En faisant vacciner votre enfant, vous le protégez contre les gastroentérites causées par le rotavirus et leurs complications. Avant la vaccination, plus de 95 % des enfants souffraient d’une gastroentérite à rotavirus avant l’âge de 5 ans.
2019
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
brochure pédagogique pour les patients
Vaccins
Vaccination
Vaccine
vaccination
vaccin contre la vaccine
Vaccins
vaccination
Vaccine
vaccins anti-rotavirus
rotavirus
vaccination; médication préventive
Rotavirus

---
N3-AUTOINDEXEE
VaccinClic: création et évaluation d’un site web pour répondre scientifiquement aux freins des patients hésitant à se faire vacciner : revue systématique de la littérature, conception du site web VaccinClic et évaluation de son acceptabilité auprès des infirmiers, pharmaciens et sages-femmes
http://www.sudoc.fr/237598108
Contexte : L’hésitation vaccinale est un phénomène grandissant, particulièrement en France. Les professionnels de santé jouent un rôle majeur d’information et de promotion de la vaccination, mais ils présentent des difficultés à répondre aux questions des patients. Les objectifs de ce travail étaient de créer un outil Internet d’aide pour répondre scientifiquement aux freins du patient à la vaccination, puis d’évaluer son acceptabilité auprès des pharmaciens, sages-femmes et infirmiers. Méthode : Une revue systématique de la littérature « parapluie » a été réalisée jusqu’au 31 octobre 2018. La sélection, l’extraction des données et la rédaction ont été effectuées par deux auteurs (comité rédactionnel). La qualité et la validité méthodologique des études ont été évaluées via les échelles PRISMA et AMSTAR. Le comité éditorial, constitué des deux doctorants et d’un médecin généraliste, a rédigé un cahier des charges à partir des critères de qualité d’un site e-santé et a veillé à son respect tout au long de la construction de VaccinClic. La conception du site web a été répartie entre les deux doctorants. Enfin, une étude pilote d’acceptabilité (étude quantitative transversale) s’est déroulée du 20 novembre 2018 au 11 janvier 2019 auprès des professionnels de santé vaccinateurs. Après avoir navigué sur le site VaccinClic, les participants ont répondu à un questionnaire anonyme et disponible en ligne. Résultats : Au total, 162 revues (dont 133 revues systématiques/méta-analyses) ont été incluses et analysées, et ont servi à l’élaboration de synthèses narratives afin de répondre aux différents freins à la vaccination. Les données sont présentées de manière fiable et objective. Le site VaccinClic est disponible en ligne depuis le 18 novembre 2018. Il est conforme au cahier des charges : pratique, utilisable en consultation, en libre accès via Internet et totalement indépendant. Cet outil a été bien accueilli auprès des professionnels de santé étudiés, qui sont satisfaits de sa crédibilité, de son design et de sa navigabilité. 96% jugent le site utile et 92% déclarent qu’ils l’utiliseront à l’avenir : l’outil répond donc à leurs attentes. Conclusion : VaccinClic apporte une réponse scientifique fiable et objective aux freins des patients hésitant à se faire vacciner, de manière indépendante. Les premiers retours très satisfaisants des infirmiers, pharmaciens et sages-femmes sont le point de départ de nouvelles perspectives.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
vaccins
Vaccins
Systématique
frein
Internet
vaccination
Systématique
Vaccine
Littérature
études d'évaluation comme sujet
Sages-femmes
vaccine
Systématique
infirmières sages-femmes
Revue systématique
Infirmiers
vaccin
vaccination
Vaccine
Systématique
pharmacien
a comme patient
patients
vaccination; médication préventive
littérature de revue comme sujet
pharmaciens
vaccination
fécondation
Conception
conception
vaccine
profession de sage-femme
Revue systématique
Infirmiers

---
N2-AUTOINDEXEE
Faible couverture vaccinale contre les papillomavirus chez les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes : un manque de proposition du vaccin par les médecins
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02171646
Introduction. En France, il est recommandé de vacciner seulement les jeunes filles contre les infections à HPV, avec deux exceptions pour les hommes : les immunodéprimés de moins de 20 ans (depuis 2014), et les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) de moins de 27 ans (depuis 2016). L'objectif de cette étude était d’explorer la couverture vaccinale contre les HPV chez les HSH, et de déterminer les facteurs associés, notamment la perception et le niveau d’adhésion au vaccin dans cette population, et l'offre vaccinale par les médecins. Matériels et Méthodes. Nous avons diffusé un questionnaire anonyme en ligne destiné aux HSH en France sur différents réseaux sociaux entre le 7 octobre 2018 et le 6 janvier 2019. Ce questionnaire explorait notamment des données sociodémographiques, le statut vaccinal pour les HPV et le VHA, les perceptions concernant la vaccination, et l'offre vaccinale par les médecins. Résultats. Le questionnaire a été complété par 2094 participants (âge 35,4 11 ans). La grande majorité (93,5%) déclarait avoir des relations sexuelles uniquement avec des hommes ; 342 (16,3%) utilisaient la prophylaxie pré-exposition (PrEP). La recommandation de vaccination contre les HPV était connue par 39,2% des participants ; dans l’ensemble, 8,0% étaient vaccinés. Parmi les 501 participants concernés par la recommandation de vaccination (avoir moins de 27 ans en 2016, et donc être dans la cible sur la période 2016-2019), 90 (17,9%) étaient vaccinés ; cette proportion était significativement beaucoup plus élevée parmi les personnes sous PrEP que chez les autres (52,5% vs 15,0%, p 0,01). Concernant la perception de la vaccination de manière générale, sur une échelle de 1 à 10, la médiane de réponse était de 10 [interquartile 25-75 : 8-10] à « être en faveur de la vaccination », 10 [9-10] à « les vaccins sont utiles », et 2 [1-5] à « les vaccins sont dangereux » ; seuls 4,0% (92) jugeaient le vaccin anti-HPV « plutôt » ou « absolument » dangereux. Ces critères ne variaient que faiblement selon le statut vaccinal. Par ailleurs, les participants avaient été informés de la recommandation vaccinale par un médecin quel qu'il soit dans 16,5% des cas, dont 22,9% de ceux ayant moins de 27 ans en 2016. Parmi les 82,6% qui avaient un médecin traitant, 9,9% avaient été informés par celui-ci (sans différence selon l’âge). Par ailleurs, 9,1% avaient été informés par un autre médecin. Enfin, 79,9% des non-vaccinés accepteraient la vaccination si celle-ci leur était proposée, dont 82,2% des personnes ayant moins de 27 ans en 2016. La moitié des participants environ (49,4%) était vacciné contre l’hépatite A. Conclusion. La couverture vaccinale contre les HPV est faible chez les HSH ayant participé à cette étude (8,0%), y compris chez les moins de 27 ans concernés par la recommandation de vaccination (17,9%). Cela semble largement résulter d'un manque de proposition du vaccin de la part des médecins plutôt que d'une opposition à la vaccination par les HSH. Sur ce plan, être dans un programme de PrEP apparait comme un avantage.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Médecins
autre maladie virale; maladie virale non classée ailleurs
médecins
Vaccination
Vaccine
proposita
asthénie
vaccination
Couverture vaccinale
homosexualité masculine
vaccins
Vaccins
faute professionnelle
vaccination; médication préventive
Hommes
vaccin
Vaccine
papillomavirus

---
N2-AUTOINDEXEE
Feuilles d'information pour les personnes à vacciner
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002057/
Les feuilles d’information pour les personnes à vacciner contiennent les renseignements à transmettre aux personnes à vacciner pour les aider à prendre une décision éclairée.
2019
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
brochure pédagogique pour les patients
vaccin
Vaccine
vaccination
Vaccine
vaccination
Vaccins
Toilettes
personnes
vaccination; médication préventive
vaccins
feuilles
Personna +
vaccination
vaccine
vaccination

---
N2-AUTOINDEXEE
La vaccination, la meilleure protection - Vaccin RRO
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001840/
En faisant vacciner votre enfant, vous le protégez contre la rougeole, la rubéole, les oreillons et leurs complications.
2018
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
brochure pédagogique pour les patients
Vaccins
vaccination; médication préventive
vaccination
vaccins
Vaccine
vaccination
vaccination
vaccin contre la vaccine
Vaccine

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccin injectable contre la grippe
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001104/
La vaccination est le meilleur moyen de protection contre la grippe et ses complications. Ce vaccin ne protège pas contre le rhume et les infections respiratoires causées par d’autres virus.
2018
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
brochure pédagogique pour les patients
injections
vaccins antigrippaux
injection
Injection
vaccination contre la grippe
vaccination
Vaccination
Vaccins
vaccination; médication préventive
grippe
Vaccine
Grippe
Vaccins
Vaccine
vaccination
vaccine
vaccins

---
N2-AUTOINDEXEE
La vaccination, la meilleure protection - Vaccin dcaT-VPI
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001834/
En faisant vacciner votre enfant, vous le protégez contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos, la poliomyélite et leurs complications.
2018
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
brochure pédagogique pour les patients
vulvo-vaginite pustuleuse infectieuse
Vaccine
vaccin contre la vaccine
vaccination
vaccination; médication préventive
Vaccins
vaccins
Vaccine
vaccination
vaccination

---
N2-AUTOINDEXEE
Quelles sont les connaissances et les croyances sur les vaccinations dans la population consultant en médecine générale, à l'aube des onze vaccins obligatoires ?
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02052080/document
Introduction : la couverture vaccinale en France reste insuffisante pour certains vaccins, principalement car une partie de la population reste méfiante vis-à-vis de ce mode de protection. Pour remédier à ce problème, le gouvernement français a étendu l’obligation vaccinale de 3 à 11 vaccins obligatoires. L’objectif de notre travail était d’évaluer les connaissances et les croyances de la population sur la vaccination en générale et de reconnaître leurs principales sources d'information concernant la santé de leur(s) enfant(s). Méthode : les patients se présentant dans un des cinq cabinets de médecine générale que nous avons choisi en Ile de France ont été inclus pendant le mois de décembre 2017. Il leur a été demandé de répondre à un questionnaire afin de connaître leurs croyances, leurs connaissances et leurs sources d’informations sur la vaccination. Résultats : 500 patients ont été inclus, et seulement 42 patients (8,4%) pouvaient citer les trois vaccins obligatoires au mois de décembre 2017. Concernant l'extension de l'obligation vaccinale, seuls 65,4% savaient qu’elle allait être mise en place, 17,4% y étaient défavorables, même si 36,8% ne se prononçaient pas. Le médecin traitant était une source d’information pour 88,8% des patients et ils étaient 73,7% à avoir confiance en les connaissances des médecins traitants. Conclusion : les patients sont demandeurs d’information et sont confiants envers les médecins traitants. Une consultation dédiée à l’éducation sur la vaccination permettrait aux médecins traitants de prendre le temps de délivrer l’information nécessaire aux patients.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
culture (sociologie)
Croyances
médecine générale
Médecins
population
vaccin
vaccination
Vaccins
vaccins
vaccination; médication préventive
Savoir
Vaccine
vaccination
vaccine
consultants
Vaccine
connaissance
vaccination
Populations générales
vaccination
connaissance
vaccine

---
N3-AUTOINDEXEE
Fièvre jaune : un vaccin qui protège toute la vie
In Rev Prescrire 2018 ; 38 (417) : 534-536
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/55147/0/NewsDetails.aspx
Pour les voyageurs qui se rendent dans une zone où sévit la fièvre jaune, la vaccination est la principale mesure préventive...
2018
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
vaccination
fièvre
Bagassose
Vaccin antiamaril
Fièvre jaune
Vaccine
Vaccins
Fièvre jaune
amenorrhee
vaccination; médication préventive
Syndrome de l'artère mésentérique supérieure
vaccin contre la fièvre jaune
vaccination
Balanite à plasmocytes de Zoon
Vaccine
vie
Fracture induite
colique nephretique
Vaccins
Fièvre jaune
Vaccination
Acidémie
vaccine
fièvre jaune
vaccins
vaccination

---
N2-AUTOINDEXEE
NOTE D’INFORMATION relative à la reprise de l’approvisionnement des vaccins contre l’hépatite B, ENGERIX B 20 microgrammes/1 ml et HBVAXPRO 10 microgrammes aux centres de vaccinations et aux centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic des infections par les virus de l’immunodéficience humaine et des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles (CeGIDD).
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=43047
La présente note a pour objet d’informer de la reprise de l’approvisionnement des vaccins contre l’hépatite B, ENGERIX B 20 microgrammes/1 ml du laboratoire GLAXOSMITHKLINE et HBVAXPRO 10 microgrammes du laboratoire MSD Vaccins aux centres de vaccinations et aux centres gratuits d’information, de dépistage et de diagnostic des infections par les virus de l’immunodéficience humaine et des hépatites virales et des infections sexuellement transmissibles (CeGIDD). La priorisation des publics cibles est maintenue, telle que précisée dans la note d’information N DGS/PP2/DGOS/DSS/2017/72 du 2 mars 2017.
2018
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte juridique
vaccination; médication préventive
Engerix B
vaccination
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
vaccination
central
vaccin
vaccination contre l'hépatite b
hépatite virale
Twinrix
Vaccins
HBVAXPRO
vaccine
gout (anomalie du)
hepatite virale
maladie virale
Infection
virus de l'hépatite A humaine
anevrysme arteriel .
aucun diagnostic
hepatite
relatif
Centre
vaccination
infection à virus de l'immunodéficience humaine
Dépistage
hépatite virale
Vaccins anti-hépatite B
hepatite
maladies sexuellement transmissibles
vaccination
diagnostic
Vaccine
Hépatite B
centres d'information
hépatites virales humaines
ENGERIX B
vaccins
infection
Dépistage de masse
vaccine
hépatite B
Vaccins anti-hépatite A
vaccins combinés

---
N2-AUTOINDEXEE
Vaccination contre les Papillomavirus humains : acceptabilité et motifs de réticences des mères de filles en âge d'être vaccinées en Alsace sur l'année 2017-2018
http://www.cmge-upmc.org/spip.php?article374
Le vaccin contre le Papillomavirus (HPV) visant à réduire l’incidence du cancer du col de l’utérus (CCU) est disponible depuis 2007 pour les jeunes filles de 11 à 19 ans. En France, dans un contexte de défiance vaccinale et de mise en place de l’obligation vaccinale en 2018, la couverture du vaccin contre le HPV est de seulement 14% contrairement à certains pays où elle atteint 80%. Objectif : Déterminer les facteurs influençant positivement et négativement les mères concernant la décision de faire vacciner leur fille ou non contre le HPV. Méthode : Revue de la littérature des articles publiés à ce sujet et entretiens qualitatifs semi-dirigés de 15 mères de filles en âge d’être vaccinées contre le HPV en Alsace sur l’année 2017-2018. Résultats : Conformément à la revue de la littérature, la confiance dans l’avis du médecin, le manque d’information au sujet du HPV et du vaccin et la peur d’effets secondaires sont retrouvés comme facteurs décisifs. L’âge vaccinal et l’évocation de la vie sexuelle qu’il induit sont aussi décrits comme facteurs de report vaccinal. Plus spécifique à notre étude, une perte de repère de la part des mamans a été identifiée. Le coût, la crainte d’une libération sexuelle et l’induction d’une immunité collective n’ont pas été évoqués dans les entretiens, contrairement à d’autres études. Conclusion : Une meilleure information est nécessaire concernant le HPV et son vaccin, de la part des médecins et des autorités de santé dans le but de favoriser l’adhésion vaccinale. L’extension vaccinale aux garçons et l’initiation de la vaccination à 9 ans peuvent également être des perspectives envisagées
2018
CMGE-UPMC - Collège des médecins généralistes enseignants de l’Université Pierre et Marie Curie
France
thèse ou mémoire
vaccination; médication préventive
Filles
Vaccine
vaccination
vaccin
Vaccine
vaccination
vaccination
vaccination
Vaccins
Fracture de fatigue
papillomaviridae
Vaccins contre les papillomavirus
Alsace
âge
vaccine
autre maladie virale; maladie virale non classée ailleurs
âge maternel
Vaccins contre les papillomavirus humains
Fracture induite
Vaccins
Mères
papillomavirus humain
famille nucléaire
vaccine
vaccins
mères

---
N3-AUTOINDEXEE
La vaccination, la meilleure protection - Vaccin injectable contre la grippe
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001844/
En faisant vacciner votre enfant, vous le protégez contre la grippe et ses complications. Ce vaccin ne protège pas contre le rhume et les infections respiratoires causées par d’autres virus.
2018
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
brochure pédagogique pour les patients
vaccination contre la grippe
injection
Grippe
Vaccine
injections
vaccination
Vaccins
vaccin contre la vaccine
Vaccins
vaccination
vaccins antigrippaux
Injection
Vaccine
grippe
vaccination; médication préventive
vaccine
vaccins

---
N2-AUTOINDEXEE
Vaccin intranasal contre l'influenza (Flumist ) – Questions et réponses à l'intention des professionnels de la santé
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001752/
Ce document s'adresse aux vaccinateurs et traite du vaccin intranasal contre l’influenza qui est utilisé dans le programme québécois de vaccination contre la grippe.
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
information scientifique et technique
professionnel
vaccin
grippe humaine
intention
vaccination
vaccins
Santé
Question-réponse
Vaccine
Vaccination
vaccination; médication préventive
personnel de santé
grippe
santé
Question-réponse
vaccine
vaccination

---
N2-AUTOINDEXEE
Calendrier vaccinal
http://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/vaccination/calendrier-vaccinal
La politique de vaccination est élaborée par le ministre chargé de la santé qui fixe les conditions d’immunisation, énonce les recommandations nécessaires et rend public le calendrier des vaccinations après avis du Haut conseil de la sante publique (HCSP). Le calendrier vaccinal fixe les vaccinations applicables aux personnes résidant en France en fonction de leur âge, émet les recommandations vaccinales générales et des recommandations vaccinales particulières propres à des conditions spéciales (risques accrus de complications, d’exposition ou de transmission) ou à des expositions professionnelles.
2017
false
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
recommandation professionnelle
Vaccins
vaccin
calendrier vaccinal
Vaccination
Recommandations
vaccination
vaccination; médication préventive
Vaccine
Counseling directif
vaccine
vaccination
vaccins
vaccination
directives de santé publique
vaccine

---
N3-AUTOINDEXEE
Erreurs liées aux vaccinations : des mesures pour les éviter
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/52998/0/NewsDetails.aspx
Les conséquences des erreurs liées à la vaccination sont parfois graves et dépendent du patient, du vaccin concerné et du type d'erreur. L'analyse de leurs conséquences permet d'envisager des pistes pour les éviter...
2017
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
Mesures
vaccin
vaccination
vaccine
vaccination
Vaccine
vaccination
vaccination; médication préventive
vaccins
poids et mesures
vaccine

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention des infections à HPV : place du vaccin Gardasil 9
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=602
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=603
Le vaccin Gardasil 9 a obtenu le 10 juin 2015 l’autorisation européenne de mise sur le marché chez les filles et les garçons selon un schéma à 3 doses à partir de l’âge de 9 ans, puis le 4 avril 2016, selon un schéma à 2 doses chez ceux âgés de 9 à 14 ans. Il est indiqué pour l’immunisation active des personnes à partir de l’âge de 9 ans contre les maladies liées aux papillomavirus humains (HPV) : lésions précancéreuses et cancers du col de l’utérus, de la vulve, du vagin et de l’anus, verrues génitales. Le vaccin Gardasil 9 contient cinq génotypes d’HPV à haut risque additionnels par rapport au vaccin Gardasil . Le HCSP rappelle que la stratégie actuelle de prévention des infections et des maladies liées aux HPV par la vaccination n’est pas modifiée : chez les filles âgées de 11 à 14 ans, et en rattrapage jusqu’à l’âge de 19 ans révolus ; chez les hommes ayant des rapports avec les hommes jusqu’à l’âge de 26 ans (HSH) ; chez les personnes immunodéprimées. Le HCSP recommande Gardasil 9 dans les situations suivantes : chez les jeunes filles non vaccinées antérieurement, que la vaccination soit initiée par Gardasil 9 selon le schéma à 2 doses chez celles âgées de 11 à 14 ans révolus ; à 3 doses chez celles âgées de 15 à 19 ans révolus ; chez les HSH, que la vaccination soit initiée par Gardasil 9 jusqu’à l’âge de 26 ans (3 doses) ; chez les personnes immunodéprimées, que la vaccination soit initiée par Gardasil 9 . Le HCSP recommande une information large et argumentée auprès des professionnels de santé et du public sur les maladies à HPV, les vaccins et l’efficacité de la vaccination HPV.
2017
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
Vaccins contre les papillomavirus
Vaccine
Infection
maladie infectieuse
Prévention des infections
GARDASIL
infecté
vaccination; médication préventive
autre maladie virale; maladie virale non classée ailleurs
prepuce adherence-phimosis
Vaccins
Vaccination
vaccination
Gardasil
vaccin
infections à papillomavirus
vaccine
infection
vaccins
vaccination
Vaccin recombinant quadrivalent contre les papillomavirus humains de type 6, 11, 16 et 18

---
N2-AUTOINDEXEE
Etat des lieux des vaccinations anti-hépatites A et hépatites B chez les patients alcooliques chroniques de la Corrèze
http://www.sudoc.fr/224038443
Le Haut Conseil de la Santé Publique préconise dans ses recommandations vaccinales annuelles, de vacciner contre le virus de l’hépatite A tout « patients atteints de pathologies hépatobiliaires susceptibles d’évoluer vers une hépatopathie chronique (notamment dues au virus de l’hépatite B, de l’hépatite C ou à une consommation excessive d’alcool) ». Cette recommandation n’est pas évoquée comme telle pour le virus de l’hépatite B. L’objectif de notre étude était donc de réaliser un état des lieux des statuts vaccinaux et sérologiques du VHA et du VHB, pour une population alcoolique chronique, hospitalisée pour réalisation d’un sevrage en milieu hospitalier, dans le centre hospitalier de Brive (Corrèze)
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Patients
Hépatite
Hépatite B
Vaccination
Vaccins
Vaccine
Alcooliques
Vaccins anti-hépatite B
patients
hépatite
hépatite B
vaccination
vaccins
maladie chronique
alcoolisme
alcools
Twinrix
adhésion aux directives
vaccine
alcooliques
Vaccins anti-hépatite A
vaccins combinés

---
N2-AUTOINDEXEE
La vaccination, la meilleure protection - Vaccin contre la varicelle
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001850/
En faisant vacciner votre enfant, vous le protégez contre la varicelle (picote) et ses complications. La varicelle, communément appelée picote, est une maladie très contagieuse causée par un virus. Ce virus reste dans l’organisme et peut se réactiver des années plus tard et provoquer le zona.
2017
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
brochure pédagogique pour les patients
vaccination
vaccin contre la varicelle
Vaccins
Varicelle
Vaccine
vaccination; médication préventive
vaccination
Vaccine
Vaccination
Vaccins
varicelle
varicelle
vaccination contre la varicelle
vaccin contre la vaccine

---
N2-AUTOINDEXEE
Freins à la vaccination antigrippale saisonnière chez les personnes âgées de 65 ans et plus : étude qualitative menée auprès de patients non vaccinés en région Rhône-Alpes
http://www.sudoc.fr/225616645
Le vaccin anti grippal permet d'éviter plusieurs milliers de décès chaque année, en France, chez les personnes âgées de 65 ans et plus. La couverture vaccinale dans cette population reste insuffisante et diminue chaque année. Nous avons mené une étude qualitative pour mettre en évidence, à partir de leurs représentations autour de la grippe et du vaccin, les freins qu'ont les personnes âgées vis-à-vis de la vaccination antigrippale saisonnière. L'objectif secondaire était de cerner ce qui pourrait les inciter à se faire vacciner.
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Régions
Rhône-Alpes
Acrogéria
vaccination
sujet âgé
Vaccine
Vaccine
vaccination; médication préventive
patients
vaccine
recherche qualitative
qualitatif
vaccination
frein
personne âgée
vaccins antigrippaux
vaccin contre le virus de l'influenza
sujet âgé de 80 ans ou plus
vaccin
a comme patient
Vaccins
vaccination
Vaccins
vaccination
âgé de plus de 65 ans
cicatrice
régional
PERSONNE AGEE

---
N2-AUTOINDEXEE
Sclérose en plaques et vaccinations : revue de la littérature de 1995 à nos jours
http://www.sudoc.fr/22536414X
La sclérose en plaques est une pathologie inflammatoire, démyélinisante, chronique du système nerveux central dont les mécanismes physiopathologiques résulteraient de l'interaction entre des facteurs génétiques et environnementaux. Les vaccins font partis des facteurs environnementaux les plus fréquemment incriminés comme facteur déclenchant et d'aggravation de la maladie. Par ailleurs, la multiplication des traitements immunoactifs disponibles dans la SEP engendre des interrogations concernant leur impact sur l'efficacité et la sécurité des vaccins. Notre travail a permis de montrer qu'il n'existe actuellement aucun argument scientifique en faveur d'un lien causal entre vaccination et sclérose en plaques
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
sclerose en plaque
Vaccine
Vaccine
vaccin
Flutter auriculaire
vaccination
littérature de revue
Sclérose en plaques
littérature de revue comme sujet
quotidien
Littérature
vaccins
vaccination; médication préventive
vaccine
vaccination
Vaccins
vaccination
sclérose en plaques
sclérose en plaques
vaccination
sclérose en plaque
revue de la littérature

---
N3-AUTOINDEXEE
Vaccin intranasal contre l'influenza (Flumist ) – Questions et réponses à l'intention des professionnels de la santé
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001752/
Ce document s'adresse aux vaccinateurs et traite du vaccin intranasal contre l’influenza qui est utilisé dans le programme québécois de vaccination contre la grippe.
2016
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
rapport
Question-réponse
Santé
Vaccine
grippe humaine
vaccins
vaccin
personnel de santé
vaccination
Vaccination
professionnel
intention
grippe
Question-réponse
santé
vaccine
vaccination

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis sur la pertinence d’un programme de vaccination universelle avec le vaccin méningococcique protéinique à quatre composantes au Québec
https://www.inspq.qc.ca/publications/2169
Une campagne de vaccination de masse ciblant les personnes âgées entre 2 mois et 20 ans a été menée en 2014 dans la région sociosanitaire du Saguenay–Lac-Saint-Jean en vue de contrôler une situation d’incidence élevée d’infections invasives à méningocoque causée par un clone virulent de sérogroupe B. Un vaccin méningococcique protéinique comportant quatre composantes a été utilisé (4CMenB).
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
pertinence
Vaccins
vaccin contre la vaccine
neisseria meningitidis
vaccination
protéines
protéines humaines
programmes de vaccination
Québec
quatre
composé
Vaccination
protéine
vaccins antiméningococciques
asteraceae
Vaccine
universel
vaccins
vaccination
vaccine
collodion

---
N3-AUTOINDEXEE
Atténuation de la douleur et de l’anxiété lors de la vaccination – Questionnaire aux vaccinatrices
https://www.inspq.qc.ca/publications/2164
Ce rapport présente les résultats d’une enquête dont l’objectif était de décrire les connaissances des infirmières vaccinatrices et leur perception de l’implantation des mesures recommandées dans le Protocole d’immunisation du Québec (PIQ) depuis novembre 2015 afin d’atténuer la douleur et l’anxiété durant la vaccination.
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
anxiete
vaccins atténués
vaccin contre la vaccine
atténué par
vaccination
Questionnaires
anxiété
Vaccins
vaccination
humeur anxieuse
douleur
anxiété
douleur
Vaccine
Enquêtes et questionnaires
vaccins
vaccine

---
N3-AUTOINDEXEE
Calendrier des vaccinations 2016
http://social-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/calendrier-des-vaccinations-2016
2016
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
information scientifique et technique
Vaccins
vaccination
Vaccine
Vaccination
vaccin
vaccination
calendrier vaccinal
vaccine
vaccine
vaccination
vaccins

---
N2-AUTOINDEXEE
Le suivi des vaccinations chez les enfants de médecins généralistes : étude pilote
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01412360
Introduction : Le suivi médical des enfants de médecin ne fait l’objet d’aucune recommandation en France. De plus, peu d’études comparent si le suivi des enfants de médecins généralistes est aussi bien effectué lorsqu’il est réalisé par un parent médecin ou par un autre médecin. Objectif : L’objectif de cette thèse est de proposer un protocole d’étude permettant d’étudier ces 2 types de suivi, en s’appuyant sur le calendrier vaccinal. Une étude pilote a été réalisée afin d’identifier la méthodologie la plus pertinente
2016
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
médecine générale
vaccination
vaccin
pédiatrie
études de suivi
vaccins
Pilotes
projets pilotes
Vaccine
enfant
vaccine
vaccination; médication préventive
généralisé
Enfant
vaccination
médecins généralistes
vaccination
Pilotes
vaccine
enfant

---
N2-AUTOINDEXEE
Résumé de l'examen de l'innocuité - SOLIRIS (éculizumab) et BEXSERO (vaccin à constituants multiples contre le méningocoque B [recombinant, adsorbé]) - Évaluation du risque potentiel d'hémolyse et de faible taux d'hémoglobine chez les patients traités par Soliris et vaccinés par Bexsero
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/reviews-examens/soliris-bexsero-fra.php
2016
false
false
false
Santé Canada
Canada
français
avis de pharmacovigilance
évaluation des acquis scolaires
hémoglobines
Vaccine
Appréciation des risques
vaccination
neisseria meningitidis
vaccination
plural
éculizumab
hémoglobine a2'
a comme patient
vaccination
SOLIRIS
vaccin
hémoglobine
hémolyse
hémolyse
asthénie
vaccins
hémoglobine a>2<
Traités
vaccine
éculizumab
BEXSERO
hémoglobine a>3<
patients
vaccination contre le méningocoque
vaccine
coopération internationale
vaccins antiméningococciques
anticorps monoclonaux humanisés

---
N2-AUTOINDEXEE
Lignes directrices nationales sur l'entreposage et la manipulation des vaccins pour les vaccinateurs
http://canadiensensante.gc.ca/publications/healthy-living-vie-saine/vaccine-storage-entreposage-vaccins/index-fra.php
2015
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
recommandation professionnelle
maniement (psychologie)
vaccins
vaccin contre la vaccine
vaccination
manipulation
Vaccine
recommandations comme sujet
vaccination
vaccine

---
N3-AUTOINDEXEE
Un vaccin est-il plus sûr que la maladie qu’il prévient?
http://www.hopitalpourenfants.com/infos-sante/pathologies-et-maladies/q-un-vaccin-est-il-plus-sur-que-la-maladie-quil-previent
2015
false
false
false
Hôpital de Montréal pour Enfants
France
français
information patient et grand public
vaccination
Vaccine
Maladie
Maladies
vaccins
maladie
vaccination
vaccin
vaccine
maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Rapport intérimaire de surveillance de la sécurité de la première dose du vaccin contre le méningocoque de sérogroupe B au Saguenay–Lac-St-Jean
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1885_Vaccin_Menincogoque_SerogroupeB.pdf
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
vaccination
rapport albumine/globuline
vaccins
infirmières administratives
sécurité
rapport (information)
vaccination contre le méningocoque
neisseria meningitidis sérogroupe B
vaccination
Vaccine
rapport de recherche
vaccine

---
N2-AUTOINDEXEE
BEXSERO suspension injectable en seringue préremplie. Vaccin méningococcique groupe B (ADNr, composant, adsorbé)
Code CIS : 64493883
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=64493883
2014
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
composé
Vaccins
ADN ribosomique
neisseria meningitidis
asteraceae
seringue
injection
vaccination
Vaccine
suspensions
Vaccination
vaccin
injections
vaccins antiméningococciques
BEXSERO
suspension
seringues
vaccins
vaccine
vaccination

---
N2-AUTOINDEXEE
FLUENZ, suspension pour pulvérisation nasale. Vaccin grippal (vivant atténué, nasal)
Cide CIS : 65525113
http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/extrait.php?specid=65525113
2014
false
false
false
BDPM - base de données publique des médicaments
France
français
notice médicamenteuse
résumé des caractéristiques du produit
vaccination
suspensions
FLUENZ
nez, sai
Vaccine
pulvérisations nasales
atténué par
vaccin
vaccins
suspension
vaccination
vaccine

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
09/09/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.