Libellé préféré : Rupture;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Rupture prématurée des membranes avant 24 SA
https://www.reseau-naissance.fr/wp-content/plugins/creasit-base-documentaire/telechargement.php?doc=6636
2019
Réseau Sécurité Naissance - Naître ensemble - Pays de la Loire
France
recommandation professionnelle
rupture prématurée des membranes
Prématuré
Rupture
Acatalasémie
Membranes
rupture
Rupture prématurée des membranes foetales
Membranes
prématuré
rupture
membranes

---
N3-AUTOINDEXEE
Rupture prématurée des membranes de 24 à 36 SA
https://www.reseau-naissance.fr/wp-content/plugins/creasit-base-documentaire/telechargement.php?doc=6442
2019
Réseau Sécurité Naissance - Naître ensemble - Pays de la Loire
France
recommandation professionnelle
Membranes
Membranes
Prématuré
Rupture prématurée des membranes foetales
Rupture
rupture
Achondroplasie
dû à
Acatalasémie
rupture prématurée des membranes
membranes
prématuré
rupture

---
N2-AUTOINDEXEE
Fissures et ruptures prématurées des membranes en HAD obstétrique
https://www.reseauperinatallorrain.fr/app/download/31935887/protocole+RPM+en+HAD+juillet+2019.pdf
2019
Réseau Périnatal Lorrain
France
recommandation professionnelle
hospitalisation à domicile
obstétrique
rupture
Rupture prématurée des membranes foetales
rupture prématurée des membranes
Prématuré
HAD
Rupture
fissure
Membranes
Membranes
prématuré
rupture
membranes

---
N3-AUTOINDEXEE
Rupture prématurée des membranes à terme et conditions locales défavorables : comparaison de deux politiques de prise en charge (interventionniste versus expectative)
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02316426
Contexte : la rupture prématurée des membranes à terme (RPM) concerne entre 6 % et 19 % des grossesses. Deux types de prise en charge sont possibles : une prise en charge interventionniste avec déclenchement du travail dans un délai rapide (pouvant être associée à une augmentation du risque de césarienne) ou une prise en charge expectative (pouvant être associée à une augmentation de la morbidité infectieuse maternelle et néonatale). Objectif : évaluer si la politique de prise en charge (expectative versus interventionniste) des patientes présentant une RPM à terme sur col défavorable est associée à la morbidité materno-fœtale. Matériels et méthodes : nous avons réalisé une étude rétrospective observationnelle de type « ici-ailleurs » entre mai 2017 et avril 2018, comparant les politiques de prise en charge de deux maternités, la Pitié-Salpêtrière (prise en charge interventionniste avec induction du travail au bout de 12 heures de RPM) et Trousseau (prise en charge expectative avec induction du travail au bout de 48 heures de RPM). Nous avons inclus toutes les femmes qui présentaient une RPM à terme ( 37 SA) associée à un col défavorable (Bishop 6), ainsi qu’un fœtus unique estimé eutrophe en présentation céphalique et un prélèvement vaginal de fin de grossesse négatif au streptocoque du groupe B (SGB). Le critère de jugement principal était la réalisation d’une césarienne, les critères de jugement secondaires étaient la fréquence des infections néonatales bactériennes précoces ainsi que la fréquence des infections maternelles (chorioamniotites, endométrites du post-partum). Nous avons comparé les caractéristiques maternelles, fœtales et néonatales entre les deux groupes et avons évalué l’association entre la politique du centre et le critère de jugement principal à l’aide de régressions logistiques univariées et multivariées, obtenant des odds ratio bruts et ajustés (ORa) ainsi que leur intervalle de confiance à 95 % (IC95%). Résultats : nous avons inclus 281 patientes, 105 dans la maternité « interventionniste » et 176 dans la maternité « expectative ». La fréquence des césariennes était de 19,0 % dans la maternité « interventionniste » contre 13,6 % dans la maternité « expectative » (p 0,23). Après ajustement sur les facteurs de confusion potentiels, la politique expectative n’était pas associée à une diminution du risque de césarienne (ORa 0,80 IC95% [0,33-1,91]). Il n’y avait pas non plus d’association entre la politique de prise en charge et la morbidité infectieuse maternelle et néonatale. Conclusion : en cas de RPM à terme avec des conditions locales défavorables, une politique de prise en charge expectative n’est pas associée à une diminution du taux de césarienne ni à une augmentation de la morbidité infectieuse chez la mère et chez l’enfant.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
rupture
gestion des soins aux patients
Membranes
Rupture
Membranes
politique
rupture prématurée des membranes
Rupture prématurée des membranes foetales
Prématuré
rupture
membranes
prématuré

---
N2-AUTOINDEXEE
Ruptures prématurées des membranes avant 37 SA
https://www.reseauperinatallorrain.fr/app/download/31741996/RECO_RPL_RPM+avant+37+SA_V19032019.pdf
2019
Réseau Périnatal Lorrain
France
recommandation professionnelle
rupture
Rupture
Membranes
Prématuré
rupture prématurée des membranes
Rupture prématurée des membranes foetales
Achromatopsie
Membranes
rupture
prématuré
membranes

---
N2-AUTOINDEXEE
Rupture du ligament croisé antérieur chez le judoka : prise en charge chirurgicale et orthétique
http://www.sudoc.fr/223930474
Qui dit compétition sous-entend pratique intensive et le lot de blessures qui l’accompagne. Les blessures les plus nombreuses au judo touchent principalement l’épaule, le coude et le genou (3). Au cours de cette thèse j’ai choisi d’étudier une blessure bien connue du judoka : la rupture du ligament croisé antérieur du genou. Dans la première partie, consacrée à l’anatomie descriptive et fonctionnelle du genou, je mettrai en évidence la sollicitation de ce dernier au judo afin d’étudier quelles contraintes il subit, notamment sur le LCA. Dans la deuxième partie, je ferai le point sur cet évènement douloureux pour le judoka qu’est la rupture du LCA. Dans quelles circonstances se produit-elle ? Existe-t-il des facteurs de risques ? Comment la diagnostiquer et la traiter ? Je ferai le point sur les techniques opératoires actuellement utilisées. Dans la troisième partie, j’analyserai comment est géré en pratique ce type blessure, de la rupture à la reprise du judo, à l’aide des réponses obtenues à un questionnaire que j’ai réalisé à l’attention des nombreux judoka victimes d’une ou de plusieurs ruptures du LCA. Je discuterai des résultats obtenus afin de mettre en évidence des situations à risque, dont certaines peuvent être évitées et d’autres nécessiter une intervention précoce.
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Ligament croisé antérieur
Rupture
Lésions du ligament croisé antérieur
ligament croisé antérieur
gestion des soins aux patients
hybridation génétique
ligaments
rupture
arts martiaux
traumatismes sportifs

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
20/01/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.