Libellé préféré : Hypnotiques;

substance (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Qualité de sommeil des patients consommateurs d’hypnotiques au long cours
http://www.sudoc.fr/245068570
Contexte : En dépit de l’absence d’efficacité des benzodiazépines et apparentées sur le sommeil et de leurs effets indésirables à long terme, une part importante de la population en consomme de manière régulière et pour des durées de plusieurs mois voire années. L’objectif de l’étude est d’évaluer la qualité de sommeil des patients sous traitement hypnotique au long cours. L’objectif secondaire était d’étudier la corrélation entre sexe, âge, molécule, durée de traitement et qualité de sommeil. Méthode : Il s’agit d’une étude quantitative transversale menée auprès de patients de 55 à 75 ans sous traitement hypnotique depuis au moins 3 mois dans la région Hauts de France. Les médecins généralistes complétaient une partie du questionnaire reprenant les caractéristiques de la population et le proposaient à tous leurs patients indemnes de pathologies psychiatriques. Le questionnaire reprenait une échelle validée de qualité subjective du sommeil ; Pittsburg Sleep Quality Index (PSQI). Résultats : 58 patients ont été inclus dans l’étude. Il existait une prédominance féminine (60.3%). La majorité des patients était traitée par une molécule apparentée aux BZP et la durée de traitement était supérieure à 12 mois dans 87.9% des cas. 72.4% des patients obtenaient un score PSQI 5 soit une qualité de sommeil considérée comme « mauvaise ». Il y avait un lien significatif entre le sexe féminin et « mauvaise » qualité de sommeil (p 0.05%) Conclusion : Pour la majorité des patients, la qualité de sommeil est considérée comme « mauvaise » au vu du score global alors qu’une grande partie d’entre eux se disent satisfaits de ce sommeil. Cette représentation erronée pourrait émaner de phénomène d’accoutumance aux molécules qu’ils consomment qui rend si difficile leur sevrage.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
hypnotiques et sédatifs
sommeil
Hypnotiques
sommeil
économie
patients
a comme patient
hypnothérapie

---
N3-AUTOINDEXEE
Idées et conduites suicidaires en population étudiante : utilisation des soins en santé mentale et association avec les médicaments anxiolytiques et/ou hypnotiques
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02431850
Contexte : les jeunes adultes sont particulièrement à risque de suicide, conduites et idées suicidaires ; ils sont confrontés à des nombreux facteurs de risque et sont à l’âge auquel l’incidence des troubles psychiatriques est la plus élevée. Peu de données en France concerne le lien entre idées et conduites suicidaires et utilisation des soins de santé mentale chez les étudiants. Objectifs : un premier manuscrit a évalué l’utilisation des soins de santé mentale chez les étudiants ayant des idées et/ou des conduites suicidaires ; un second a étudié l’association entre prescription d’anxiolytiques/hypnotiques et idées et/ou conduites suicidaires. Méthode : ces études ont utilisé la base de données de la cohorte d’étudiants i-Share. L’utilisation des soins a été évaluée transversalement et l’association entre anxiolytiques/hypnotiques et idées/conduites suicidaires transversalement et longitudinalement. Les idées suicidaires ont été évaluées au cours de la dernière année et les tentatives de suicide au cours de la vie. De nombreuses caractéristiques sociodémographiques ou cliniques ont été prises en compte. Des modèles de régression logistique multivariés ont été réalisés pour identifier les facteurs associés aux soins et l’association entre médicaments et idées/conduites suicidaires. Résultats : 12 112 étudiants ont été inclus. Un quart des étudiants présentaient des idées/conduites suicidaire. L’utilisation de soins de santé mentale concernait moins du quart de ces étudiants. Peu de facteurs associés à l’absence de soin en santé mentale ont été retrouvés. Prescription d’anxiolytiques/hypnotiques et idées/conduites suicidaires étaient associées indépendamment de la plupart des facteurs de confusion dont les principales indications de ces traitements. Conclusion : ces données mettent en garde à la fois sur le défaut d’utilisation des soins et sur un impact incertain des anxiolytiques/hypnotiques sur les idées/conduites suicidaires, chez les jeunes adultes.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Santé mentale
anxiolytiques
Acceptation des soins par les patients
association de médicaments
idéation suicidaire
Idée suicidaire
utilisation médicament
Santé mentale
associations de santé mentale
Soins de santé
hypnothérapie
étudiants
médicament
Hypnotiques
population
Médicaments
étudiant
hypnotiques et sédatifs
prestations des soins de santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Hypnotiques : Les points essentiels
https://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/hypnotiques-les-points-essentiels
Les troubles du sommeil sont un symptôme fréquent qui nécessite préalablement à toute prescription médicamenteuse un bilan étiologique visant écarter toute pathologie organique ou psychiatrique qui relève d’autres traitements et qui pourrait s’aggraver sous hypnotiques. Dans les troubles isolés du sommeil on distingue les troubles de l’endormissement - fréquents et souvent temporaires - des troubles du maintien et/ou de la qualité du sommeil. L’un comme l’autre sont souvent associés à une symptomatologie anxieuse, un conditionnement négatif par rapport au sommeil et une aggravation avec l’âge. On appelle hypnotique toute substance capable d'induire et/ou de maintenir le sommeil. Les hypnotiques actuellement disponibles ont en commun une action inhibitrice sur le système nerveux central qui, selon la dose utilisée, entraîne un effet sédatif, le sommeil narcotique ou un coma. Les benzodiazépines et apparentés qui agissent au niveau des récepteurs du système GABA-A sont les plus utilisés. Ces molécules entraînent une modification des paramètres du sommeil (délai d’endormissement, durée de différents stades). Cet effet hypnotique est soumis à une tolérance rapide puisqu’elle s’atténue en quelques jours expliquant leur perte d’efficacité après quelques semaines. Cet échappement thérapeutique est grandement responsable de leur surconsommation, d’autant que toute tentative d’arrêt mal conduit (brutal et sans prévenir des difficultés temporaires) aboutit à un échec avec anxiété et rebond d’insomnie...
2017
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
hypnotiques et sédatifs
Hypnotiques
hypnothérapie
essentiel
hypnotiques et sédatifs

---
N3-AUTOINDEXEE
Caractéristiques et représentations des patients consommateurs d'hypnotiques au long cours dans la maison de santé de Blériot-Sangatte en 2016
http://www.sudoc.fr/194786455
Contexte : La surconsommation d'hypnotiques est devenue un problème de santé publique en France. Les patients surestiment le temps de sommeil gagné grâce à leur traitement, rendant compliqué le sevrage en médecine générale. Notre objectif était de décrire la population de patients consommateurs d'hypnotiques au long cours dans la maison de santé de Blériot-Sangatte, et le temps gagné « perçu » par ces patients grâce aux hypnotiques
2016
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Représentation
Conférence
représentant du patient
a comme patient
consommation
mandataire
Santé
Représentant des patients
défense du patient
centres de santé communautaires
Hypnotiques
hypnothérapie
long
Conférence
économie
hypnotiques et sédatifs
santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Anti-histaminiques H1 (sauf comme anxiolytiques ou comme hypnotiques)
https://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/anti-histaminiques-h1-sauf-comme-anxiolytiques-ou-comme-hypnotiques
1. L’ histamine est un médiateur essentiel de la physiopathologie de nombreuses pathologies allergiques. Elle est synthétisée dans de nombreuses cellules inflammatoires et immuno compétentes, dans les cellules pariétales de l’estomac et dans les neurones (réserve labile). Elle est libérée en particulier au niveau de la peau, de l’intestin, du foie et de bronches lors du conflit antigène-anticorps ou par des médicaments (e.g morphine), des venins, des toxines, des agents endogènes (e.g kinines), par des radiations, lors de brûlures ou de manifestations inflammatoires. 2. L’histamine et un puissant vasodilatateur, qui, en même temps augmente la perméabilité capillaire ; elle provoque une bronchoconstriction, active les cellules inflammatoires, stimule les sécrétions gastriques et exerce des effets opposés (inhibiteurs ou stimulants) sur le système nerveux central ou périphérique. 3. Les actions biologiques de l’histamine dérivent de l’activation de 4 types de récepteurs H1, H2, H3 et H4. Les récepteurs H1 prédominent au niveau des muscles lisses (bronches, intestins, etc), des fibres nerveuses, et des cellules immuno-inflammatoires, les H2 dans l’estomac, le cœur , les H3 sur les fibres nerveuses centrales ou périphériques et les H4 sur les cellules immuno-inflammatoires. 4. Les antihistaminiques H1 sont classés en deux groupes : le premier concerne les produits possédant des effets sédatifs et anticholinergiques alors que les produits du 2ème groupe (ou antihistaminique de nouvelle génération) en sont dépourvus. Seuls ces derniers sont habituellement aujourd’hui prescrits. L’antagoniste est généralement de type non compétitif et de longue durée. 5. Les antihistaminiques H1 sont efficaces dans le traitement de réactions allergiques, telles que les pollinoses saisonnières ou perannuelles, les dermatoses (urticaires aiguës, piqûre d’insectes, prurits allergiques, etc…)...
2015
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
anxiolytiques
hypnothérapie
Histamine
Hypnotiques
histamine
antihistaminiques des récepteurs H1
histamine
hypnotiques et sédatifs

---
N3-AUTOINDEXEE
Une ordonnance de médicament hypnotique peut-elle être renouvelable ?
http://www.meddispar.fr/Questions-Reponses/Une-ordonnance-de-medicament-hypnotique-peut-elle-etre-renouvelable
2014
false
false
false
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
information sur le médicament
renouvellement d'une ordonnance
Hypnotiques
médicaments sur ordonnance
médicaments sans ordonnance
médicament d'ordonnance
hypnothérapie
ordonnances médicamenteuses
hypnotiques et sédatifs

---
N3-AUTOINDEXEE
Dans le cadre d’un traitement chronique, un médicament hypnotique ou anxiolytique peut-il être dispensé en dépannage par le pharmacien ?
http://www.meddispar.fr/Questions-Reponses/Dans-le-cadre-d-un-traitement-chronique-un-medicament-hypnotique-ou-anxiolytique-peut-il-etre-dispense-en-depannage-par-le-pharmacien
2014
false
false
false
MEDDISPAR Ordre des pharmaciens - MEDicaments à DISpensation PARticulière
France
français
information sur le médicament
traitement médicamenteux
hypnotiques et sédatifs
pharmaciens
chronique
médicament
hypnothérapie
anxiolytiques
pharmacien
Hypnotiques

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
28/11/2020


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.