Libellé préféré : Antihistaminiques;

substance (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Analyse brève Utilité limitée des antihistaminiques H1 en cas de refroidissement ?
http://www.minerva-ebm.be/FR/Analysis/500
Cette synthèse méthodique, menée correctement d’un point de vue méthodologique, montre que, chez les adultes présentant un refroidissement, les antihistaminiques H1 ont un effet limité, statistiquement significatif, sur les symptômes généraux pendant les deux premiers jours, mais pas à moyen et à long terme. Seuls les antihistaminiques sédatifs montrent un effet limité, statistiquement significatif, sur l’écoulement nasal et les éternuements. Mais on ignore la pertinence clinique de ces résultats, et il est impossible de les extrapoler aux préparations combinées qui sont les plus souvent utilisées en Belgique. Les preuves manquent concernant l’efficacité et l’innocuité de ces médicaments chez les enfants
2017
false
false
false
Minerva - Revue d'Evidence-Based Medicine
Belgique
français
information scientifique et technique
Antihistaminiques
antihistaminique
marginal
brève
à la limite
antihistaminiques des récepteurs H1
Inutilité médicale
antihistaminiques

---
N2-AUTOINDEXEE
Anxiolytiques Antihistaminiques H1
http://pharmacomedicale.org/medicaments/par-specialites/item/antihistaminiques-h1
Outre leur indication dans l’allergie, certains antihistaminiques H1 sont prescrits dans d’autres indications. Ainsi l’hydroxyzine est aussi utilisé dans l’anxiété mineure tandis que d’autres (doxylamine, acetapromazine, niaprizine, alimémazine, promethazine) sont utilisés dans l’insomnie. Certains d’entre eux, du fait de leur propriété anticholinergique, sont contre-indiqués chez les patients porteurs d’un glaucome à angle fermé ou des troubles uretroprostatiques (risque de rétention urinaire) ou son association avec d’autre substances atropiniques également déconseillée. La surveillance du traitement portera notamment sur l’existence et la tolérance d’une somnolence diurne qui pourra nécessiter une diminution des doses...
2015
false
false
false
Pharmacomedicale.org
France
français
information sur le médicament
antihistaminiques des récepteurs H1
troubles de l'endormissement et du maintien du sommeil
troubles anxieux
anxiolytiques
antihistaminiques des récepteurs H1
antihistaminique
anxiolytiques
Antihistaminiques
antihistaminiques

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
11/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.