Libellé préféré : tumeurs prostatiques résistantes à la castration;

Acronyme CISMeF : CPRC;

Synonyme MeSH : néoplasmes prostatiques résistants à la castration; tumeurs de la prostate résistantes à la castration; tumeurs de prostate résistantes à la castration; tumeurs prostatiques hormono-résistantes; tumeurs prostatiques indépendantes des androgènes; tumeurs prostatiques insensibles aux androgènes; tumeurs prostatiques résistantes aux androgènes;

Hyponyme MeSH : cancer prostatique résistant à la castration; Cancer de la prostate résistant à la castration; Cancer de prostate résistant à la castration; Cancer prostatique hormono-résistant; Cancer prostatique indépendant des androgènes; Cancer prostatique insensible aux androgènes; Cancer prostatique résistant aux androgènes;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Traitement médicamenteux du cancer de la prostate métastatique
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2016.02607/
Au cours des dernières années, de nouvelles options thérapeutiques pour les hommes atteints d’un cancer de la prostate de stade avancé ont été autorisées. Avec ces modalités thérapeutiques supplémentaires, les médecins traitants se retrouvent face au défi de devoir faire un choix parmi de nombreux traitements. Sur la base des preuves disponibles, des organisations nationales et internationales ont formulé des directives et recommandations. Il n’est cependant pas rare, dans le quotidien clinique, d’être confronté à des problématiques pour lesquelles les preuves sont soit contradictoires, soit inexistantes. Afin de mettre en lumière ces situations, la première Advanced Prostate Cancer Consensus Conference (APCCC) internationale s’est tenue à Saint-Gall en mars 2015.
2016
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
médecine générale
tumeurs de la prostate
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
antinéoplasiques
métastase tumorale
tumeurs osseuses
recommandation pour la pratique clinique
observation (surveillance clinique)
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
Guide de pratique AUC-CUOG 2015 pour la prise en charge du cancer de la prostate résistant à la castration (CPRC)
http://www.cua.org/themes/web/assets/files/guidelines/fr/2526reprintfrenchforweb.pdf
Les agents qui ont prolongé la survie des patients atteints de CPRC incluent maintenant l’abiratérone, l’enzalutamide, le docetaxel, le cabazitaxel et le radium 223. Les agents qui ciblent les os et la radiothérapie palliative continuent de jouer un rôle important dans la prise en charge générale du CPRCm. Étant donné la com plexité des traitements, la variété d’agents sur le marché et l’importance d’optimiser l’utilisation de ces agents, une approche multidisciplinaire est fortement recommandée
2015
false
false
true
AUC - Association des urologues du Canada
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
article de périodique
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
métastase tumorale
tumeurs osseuses
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
tumeurs prostatiques résistantes à la castration

---
N1-VALIDE
Comment j’explore ... Actualités thérapeutiques dans le traitement médical du cancer de la prostate résistant à la castration
http://www.rmlg.ulg.ac.be/aboel.php?num_id=2382&langue=FR
Le traitement du cancer prostatique résistant à la castration fait appel à la chimiothérapie par docétaxel pour les personnes dont la maladie est symptomatique et dont l’état général le permet. La progression tumorale survient inévita - blement après cette première ligne de chimiothérapie et il peut être approprié d’envisager une seconde ligne de traitement. Aucune alternative crédible n’était approuvée jusqu’il y a peu et la mitoxantrone était souvent employée. Trois nouveaux traitements ont vu leur efficacité démontrée dans des études cliniques multicentriques randomisées publiées depuis 2010. Le cabazitaxel, l’abiratérone et l’enzalutamide permettent de prolonger la survie globale des patients porteurs d’un cancer prostatique, métastatique, résistant à la castration et en pro - gression après une chimiothérapie par docétaxel. Ces résultats encore modestes mais cliniquement significatifs ont conduit au remboursement par la Belgique en 2012 du Jevtana (caba - zitaxel) et du Zytiga (abiratérone)
2013
false
false
false
Revue Médicale de Liège
Belgique
français
article de périodique
tumeurs prostatiques résistantes à la castration
cabazitaxel
taxoïdes
androstadiènes
MDV 3100
3-Phényl-2-thiohydantoïne

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
18/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.