Libellé préféré : tumeur de Buschke-Löwenstein;

Synonyme MeSH : CAG (Condylome acuminé géant); carcinome verruqueux anogénital; condylome acuminé géant; condylome géant de Buschke-Löwenstein;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Tumeur pénienne de Buschke-Löwenstein
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2002/PU-2002-00120332/TEXF-PU-2002-00120332.PDF
La tumeur génitale de Buschke-Löwenstein est une tumeur peu fréquente et mal définie. La classification nosologique est difficile entre lésion bénigne, lésion à potentiel malin ou lésion carcinomateuse. Nous rapportons un cas de tumeur de Buschke-Löwenstein associée au Papillomavirus Humain (PVH) 11 avec un foyer de carcinome micro-invasif à l’analyse histologique de la pièce d’exérèse chirurgicale. Un patient de 34 ans était opéré d’une lésion condylomateuse récidivante du pénis avec une extension scrotale. L’analyse histologique de la pièce opératoire complète a confirmé l’aspect de tumeur de Buschke-Löwenstein mais associant sur une coupe un foyer de micro-invasion dermique. L’hybridation moléculaire a révélé la présence d’ADN du PVH 11 et l’immunohistochimie a montré des cellules basale exprimant faiblement la p53 mutée. La classification des tumeurs de Buschke-Löwenstein est discutée. Certains auteurs les considèrent comme des tumeurs bénignes ou condylomes géants (non métastatique, associée aux PVH 6-11), tandis que pour d’autres ce sont des tumeurs dites border line (extension locale et risque d’évolution vers un carcinome invasif). Le rôle des PVH comme cofacteurs impliqués dans la transformation carcinomateuse reste débattu. Nous insistons sur l’exérèse chirurgicale de ce type de tumeur avec l’analyse histologique de la pièce opératoire entière à la recherche d’un foyer de micro-invasion. En cas de micro-invasion, après exérèse in sano et un bilan d’extension clinique et paraclinique, l’attitude thérapeutique consiste principalement en une surveillance régulière.
2002
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
tumeur de Buschke-Löwenstein
tumeurs du pénis

---
Courriel
26/09/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.