Libellé préféré : déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase;

Synonyme CISMeF : forme familiale de la pyrimidinémie; pyrimidinémie familiale; thymine-uracilurie héréditaire; déficit en dihydropyrimidinedehydrogénase; déficit en dihydropyrimidine dehydrogénase; déficit en DPD;

Synonyme MeSH : DPD (Déficit en Dihydropyrimidine Déshydrogénase);

Terme MeSH Related : dihydropyrimidinurie; Dihydropyrimidinurie;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Prévention des effets indésirables graves liés à un déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD) lors de traitement par fluoropyrimidines (5-fluorouracile et capécitabine) - Point d'Information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Prevention-des-effets-indesirables-graves-lies-a-un-deficit-en-dihydropyrimidine-deshydrogenase-DPD-lors-de-traitement-par-fluoropyrimidines-5-fluorouracile-et-capecitabine-Point-d-Information
Les fluoropyrimidines [5-fluorouracile (5-FU) et capécitabine] sont des médicaments anticancéreux essentiels et parmi les plus utilisés dans le traitement de nombreux cancers. Des toxicités sévères, parfois d'évolution fatale, sont rapportées en lien avec une surexposition au médicament dont le métabolisme et la dégradation dans l’organisme dépendent d’une enzyme appelée : dihydropyrimidine deshydrogénase (DPD). En effet, certains patients présentent un déficit enzymatique en DPD qui peut être partiel ou total (le pourcentage est estimé respectivement entre 3 et 10% et 0,1 et 0,5% au sein de la population caucasienne)...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
effets secondaires indésirables des médicaments
Capécitabine
Fluorouracil
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
dépistage systématique
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
Antimétabolites antinéoplasiques
avis de pharmacovigilance
antidotes
triacétate d'uridine
intoxication par le fluorouracil
intoxication par le fluorouracil
intoxication
intoxication
Dépistage génétique
acétates
uridine
uridine

---
N1-VALIDE
Des recommandations pour prévenir certaines toxicités sévères des chimiothérapies par fluoropyrimidines
https://www.e-cancer.fr/Presse/Dossiers-et-communiques-de-presse/Des-recommandations-pour-prevenir-certaines-toxicites-severes-des-chimiotherapies-par-fluoropyrimidines
L’Institut national du cancer (INCa) et la Haute Autorité de Santé (HAS) publient des recommandations sur les modalités de recherche du déficit en enzyme DPD dans le cadre de chimiothérapies comportant des fluoropyrimidines. L’objectif est d’éviter certaines toxicités très graves chez des patients déficitaires en enzyme DPD, enzyme qui contribue à l’élimination par l’organisme de ces médicaments. En février 2018, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a préconisé la recherche d’un déficit en DPD pour tout patient concerné par une chimiothérapie intégrant des fluoropyrimidines. Pour détecter en pratique ce déficit, l’INCa et la HAS recommandent aujourd’hui la réalisation d’un examen : la mesure de l’uracilémie...
2018
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
recommandation de bon usage du médicament
Fluorouracil
Antimétabolites antinéoplasiques
Capécitabine
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
dépistage systématique
analyse chimique du sang
uracile
effets secondaires indésirables des médicaments
L01BC02 - fluorouracil
L01BC06 - capécitabine
FLUOROURACILE
CAPECITABINE
XELODA

---
N1-VALIDE
Traitement par fluoropyrimidines (5-fluorouracile et capécitabine) et déficit en dihydropyrimidine deshydrogénase (DPD) : l’ANSM invite les professionnels de santé à appliquer les nouvelles recommandations émises par l’INCa et la HAS - Point d'Information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Actualite/Traitement-par-fluoropyrimidines-5-fluorouracile-et-capecitabine-et-deficit-en-dihydropyrimidine-deshydrogenase-DPD-l-ANSM-invite-les-professionnels-de-sante-a-appliquer-les-nouvelles-recommandations-emises-par-l-INCa-et-la-HAS-Point-d-Information
L’Institut national du cancer (INCa) et la Haute Autorité de Santé (HAS) ont publié ce jour des recommandations sur les modalités de recherche du déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD) dans le cadre de chimiothérapies comportant des fluoropyrimidines. Pour détecter en pratique ce déficit, l’INCa et la HAS recommandent aujourd’hui la réalisation d’un examen : la mesure de l’uracilémie. L’ANSM invite désormais les professionnels de santé à appliquer ces recommandations nationales émises par l’INCa et la HAS. Ces nouvelles recommandations remplacent celle émise par l’ANSM le 28 février 2018...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation de bon usage du médicament
Capécitabine
Fluorouracil
uracile
dépistage systématique
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
Antimétabolites antinéoplasiques
analyse chimique du sang
effets secondaires indésirables des médicaments

---
N1-SUPERVISEE
Méthodes de recherche d’un déficit en dihydropyrimidine deshydrogénase visant à prévenir certaines toxicités sévères associées aux traitements incluant une fluoropyrimidine (5-fluorouracile ou capécitabine)
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2891090/fr/methodes-de-recherche-d-un-deficit-en-dihydropyrimidine-deshydrogenase-visant-a-prevenir-certaines-toxicites-severes-associees-aux-traitements-incluant-une-fluoropyrimidine-5-fluorouracile-ou-capecitabine
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Recherche-de-deficit-en-dihydropyrimidine-deshydrogenase-en-vue-de-prevenir-certaines-toxicites-severes-survenant-sous-traitement-comportant-des-fluoropyrimidines
L’objectif était de déterminer le ou les examens à réaliser en pratique et à large échelle pour identifier parmi les environ 80.000 patients/an traités par une chimiothérapie intégrant une fluoropyrimidine, dans le cadre de différents cancers (principalement cancers digestifs, du sein et ORL), ceux présentant un déficit d’activité de la dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD), principale enzyme permettant l’élimination de ces médicaments. En effet, chez ces patients déficitaires, la prise de ces traitements anticancéreux peut entraîner une toxicité sévère, voire létale.
2018
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
INCa - Institut National du Cancer
France
dépistage systématique
Capécitabine
Fluorouracil
uracile
intoxication
évaluation technologique
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase

---
N1-VALIDE
Prévention des effets indésirables graves liés à un déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase (DPD) lors de traitement par fluoropyrimidines (5-fluorouracile et capécitabine) - Point d’information actualisé au 28 février 2018
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Prevention-des-effets-indesirables-graves-lies-a-un-deficit-en-dihydropyrimidine-deshydrogenase-DPD-lors-de-traitement-par-fluoropyrimidines-5-fluorouracile-et-capecitabine-Point-d-information-actualise-au-28-fevrier-2018
L’ANSM recommande, dans l’attente de l’issue des différents travaux en cours, le dépistage du déficit en dihydropyrimidine deshydrogénase (DPD), conformément aux recommandations du Groupe de Pharmacologie Clinique Oncologique (GPCO) - Unicancer et le Réseau National de Pharmacogénétique Hospitalière portant sur ce dépistage et sur la sécurisation des chimiothérapies à base de fluoropyrimidines qui ont été actualisées en février 2018...
2018
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
avis de pharmacovigilance
effets secondaires indésirables des médicaments
Capécitabine
Fluorouracil
dépistage systématique
antinéoplasiques
protocoles de polychimiothérapie antinéoplasique
L01BC02 - fluorouracil
L01BC06 - capécitabine
Dépistage génétique
antidotes
triacétate d'uridine
intoxication par le fluorouracil
Capécitabine
Fluorouracil
intoxication
triacétate d'uridine
événements indésirables associés aux soins
acétates
uridine
uridine
acétates
uridine

---
N1-VALIDE
Dépistage du déficit en dihydropyrimidinedehydrogénase (DPD) et sécurisation des chimiothérapies à base de 5FU (fluorouracile ) ou de capécitabine (Xéloda )
http://www.unicancer.fr/sites/default/files/guidelines_gpco-unicancer_dpd_et_fluoropyrimidines.pdf
L’activité DPD est extrêmement variable. Cette variabilité inter-individuelle s’explique en partie par des facteurs génétiques. Ainsi, toute diminution importante de l’activité DPD va se traduire, chez un patient recevant une dose standard de fluoropyrimidine, par un surdosage pouvant entraîner des toxicités, notamment hématologiques et digestives. Si les déficits complets en DPD sont relativement rares (0,1 à 0,5% dans la population générale), les déficits partiels sont retrouvés chez 3% à 10% des patients, selon les études publiées sur des populations Caucasiennes. Le déficit en DPD d’origine génétique est, depuis 30 ans, identifié comme un facteur de risque de toxicités potentiellement mortelles chez un patient déficitaire traité par 5FU à dose standard (Tuchman 1985). Le déficit en DPD a également été associé à un risque de surtoxicités sévères ou mortelles sous capécitabine (Mercier 2007)...
2016
false
false
false
UNICANCER
France
français
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
dépistage systématique
Fluorouracil
sécurité des patients
FLUOROURACILE
L01BC02 - fluorouracil
Capécitabine
L01BC06 - capécitabine
XELODA
Antimétabolites antinéoplasiques
recommandation pour la pratique clinique
Fluorouracil
Fluorouracil
Antimétabolites antinéoplasiques
Capécitabine
Capécitabine
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
Criblage génétique
France
continuité des soins
Dépistage génétique

---
N3-TITRE
Dihydropyrimidine déshydrogénase, déficit en - Pyrimidinémie, forme familiale
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=1675
2014
false
true
false
Orphanet
France
information scientifique et technique
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase

---
N1-SUPERVISEE
Dihydropyrimidinurie
synonyme : Déficit en dihydropyrimidinase
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=38874
false
N
Orphanet
France
français
maladies rares
amidohydrolases
dihydropyrimidinase
amidohydrolases
déficit en dihydropyrimidine déshydrogénase
information scientifique et technique

---
Courriel
22/01/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.