Libellé préféré : prostatisme;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Hypertrophie bénigne de prostate et qualité de vie : quid de la qualité de vie du patient prostatique ? : à partir d'une étude qualitative auprès de quinze patients réalisée en 2016 dans le Nord-Isère
http://www.sudoc.fr/201062224
L'hypertrophie bénigne de prostate (HBP) est une des affections les plus fréquentes chez l'homme âgé de 50 ans et plus. Le suivi et l'ajustement des traitements nécessitent la réévaluation régulière du retentissement des troubles et de la qualité de vie du patient. Les domaines de qualité de vie impactés par l'HBP restent encore méconnus. Identifier les domaines de la qualité de vie des patients impactés par l'HBP
2017
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
accomplissement
qualité de vie
patients
prostate, sai
hyperplasie de la prostate
a comme patient
prostate
recherche qualitative
prostate (hypertrophie)
hypertrophie bénigne de la prostate
qualitatif
Hypertrophie bénigne de la prostate
symptômes et plaintes de la prostate
hyperplasie de la prostate
prostatisme

---
N1-VALIDE
L’urogériatrie du médecin généraliste
https://www.revmed.ch/RMS/2016/RMS-N-541/L-urogeriatrie-du-medecin-generaliste
Tout pays développé voit vieillir sa population et le risque de développer une pathologie urologique augmente avec l’âge, notamment chez les hommes. La prise en charge d’un symptôme urologique doit prendre en compte la personne âgée dans sa globalité. Cet article rappelle les éléments principaux de la gestion initiale d’un prostatisme
2016
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
prostatisme
prostatisme
cathéters urinaires
infections urinaires
prostatite
tumeurs de la prostate

---
Importance de la surveillance active en Suisse
Ces 10 dernières années, les différents collectifs de patients surveillés ont permis de progresser dans la précision de la sous-population de cancers prostatiques les plus susceptibles de bénéficier de cette attitude conservatrice, en s’attachant au maximum à ne pas prendre de risque significatif par rapport à la survie spécifique au cancer.
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2015.02372/
Suisse
patient en permission
gout (anomalie du)
symptômes et plaintes de la prostate
Cancer
prostate, sai
tumeur maligne, sai
attitude
inférieur
tumeurs
rapport (information)
prostatisme
survie
prostatisme
Sous-peuplement
posture
prédisposition
risque
ACTIVIR
observation (surveillance clinique)
Permis
progressif
patients
Collection
rapport albumine/globuline
cancer
surveillance de la population
suisses
autorisation d'exercer
rapport de recherche
densité de population
cancer
spécifique
prostate
Collection

---
N2-AUTOINDEXEE
Pose d'un stent prostatique
https://www.urofrance.org/base-bibliographique/pose-dun-stent-prostatique
Cette fiche d’information, rédigée par l’Association Française d’Urologie, est destinée aux patients ainsi qu’aux usagers du système de santé. Remise lors de votre sortie, elle vous explique les suites opératoires habituelles et elle vous donne les principales consignes de sécurité post-opératoires. Vous sont exposés ici, les effets secondaires habituels et les troubles mineurs qui ne doivent pas vous inquiéter. Sont également énoncés les signes plus alarmants qui doivent vous amener à prendre un avis médical et leur degré d’urgence. Ce document, complémentaire de l’information orale que vous avez reçue de votre urologue, vous permet au mieux d’aborder votre convalescence.
2015
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
français
brochure pédagogique pour les patients
symptômes et plaintes de la prostate
prostatisme
prostate, sai
prostate
pose

---
N1-SUPERVISEE
Finastéride dans l'hyperplasie prostatique bénigne
http://www.cochrane.org/fr/CD006015
Comparer l'efficacité clinique et les dangers du finastéride par rapport à un placebo et à des groupes témoins actifs dans le traitement des symptômes des voies urinaires inférieures (SVUI).
2012
false
N
Cochrane
France
français
méta-analyse
finastéride
hyperplasie de la prostate
résultat thérapeutique
inhibiteurs de la 5-alpha réductase
prostatisme
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Est-il opportun de prescrire des inhibiteurs de la phosphodiestérase pour traiter le prostatisme ?
https://www.revmed.ch/RMS/2011/RMS-320/Est-il-opportun-de-prescrire-des-inhibiteurs-de-la-phosphodiesterase-pour-traiter-le-prostatisme
Début octobre 2011, la FDA (Food and drug administration) a validé l'utilisation des inhibiteurs de la phosphodiestérase comme traitement potentiel des troubles mictionnels générés par l'hypertrophie prostatique et/ou des troubles érectiles. Cette décision est essentiellement basée sur les résultats de deux études que nous discutons dans cet article. Celles-ci montrent que les inhibiteurs de la phosphodiestérase influencent faiblement, mais statistiquement significativement, le score mictionnel des patients souffrant de prostatisme. Ces deux travaux ont par ailleurs démontré un effet très limité sur le seul paramètre mictionnel objectif, à savoir le débit. En l'état actuel des connaissances, il semble actuellement judicieux de réserver le tadalafil pour traiter le prostatisme des patients souffrant également d'une dysfonction érectile significative
2011
false
N
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
prostatisme
article de périodique
hyperplasie de la prostate
inhibiteurs de la phosphodiestérase

---
N3-AUTOINDEXEE
Conditions de réalisation et schéma de ponctions lors d'une première série de biopsies prostatiques
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140144/TEXF-PU-2004-00140144.PDF
2010
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
recommandation
accomplissement
prostate
ponction-biopsie à l'aiguille
prostatisme

---
N3-AUTOINDEXEE
Abcès épidural après biopsies prostatiques
https://www.urofrance.org/base-bibliographique/abces-epidural-apres-biopsies-prostatiques
La biopsie de prostate est un geste de pratique courante, souvent considéré à tort comme sans danger. Nous rapportons ici le premier cas d’abcès épidural après biopsie prostatique en dépit d’une antibioprophylaxie bien menée. Si la localisation infectieuse au niveau des espaces péri-duraux est connue, la relation avec des biopsies prostatiques n’a jamais été rapportée. Ce cas clinique met en exergue la nécessité d’une information exhaustive transmise au patient et rappelle les recommandations en matière de prophylaxie anti-infectieuse.
2005
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
616.8 - Maladies du système nerveux, troubles mentaux
cas clinique
biopsie
prostatisme
prostate
abcès épidural

---
N3-AUTOINDEXEE
Métastase orbitaire d'un adénocarcinome prostatique
https://www.urofrance.org/base-bibliographique/metastase-orbitaire-dun-adenocarcinome-prostatique
Le cancer de la prostate se complique volontiers de métastases osseuses, cependant certains sites métastatiques restent rares et inhabituels. Nous rapportons un cas exceptionnel de métastase orbitaire ayant révélé un adénocarcinome prostatique. Un homme de 71 ans ayant été admis pour une protrusion oculaire avec une baisse de l’acuité visuelle à gauche. L’examen clinique a retrouvé en plus des troubles ophtalmologiques une tuméfaction temporo-pariétale gauche avec au toucher rectal une prostate suspecte. L’IRM cranio-cérébrale a retrouvé un processus ostéolytique intéressant la grande aile du sphénoïde gauche avec envahissement intra-orbitaire. Un autre foyer ostéolytique intéressait la région temporo-pariétale gauche avec une composante endo et exocrânienne. Le PSA était à 13327 ng/ml. La biopsie prostatique a confirmé l’adénocarcinome prostatique. Le traitement a comporté une radiothérapie Cranio-cérébrale associée à une hormonothérapie à base d’anti-androgènes et une corticothérapie. L’évolution s’est caractérisée après un mois et demi du traitement par une amélioration de l’acuité visuelle et la régression de l’exophtalmie et de la tuméfaction temporo-pariétale. La métastase orbitaire d’un adénocarcinome prostatique pose le problème de l’urgence ophtalmique. La radiothérapie cranio-cérébrale et l’hormonothérapie anti-androgénique permettent la régression de la symptomatologie sans pour autant modifier l’évolution défavorable de la maladie.
2005
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
616.994 65 - Tumeurs de l'appareil génital
cas clinique
adénocarcinome
prostatisme
prostate
métastase tumorale

---
N3-AUTOINDEXEE
Carcinome à petite cellule prostatique révélé au stade de métastases
https://www.urofrance.org/base-bibliographique/carcinome-petite-cellule-prostatique-revele-au-stade-de-metastases
Le carcinome à petites cellules de la prostate est rare, avec un pronostic réservé. Nous rapportons un cas de carcinome à petites cellules de la prostate chez un jeune patient de 30 ans diagnostiqué au stade de métastases. L’étude immuno-histochimique a montré une positivité à l’anticorps anti-neuron specific enolase (N.S.E.) et à l’anticorps anti-synaptophysine; alors que le taux sérique du PSA était normal (1,2 ng/ml). Le patient a été traité par chimiothérapie associant cisplatine et étoposide, puis est décédé 20 jours après la première cure.
2004
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
616.994 65 - Tumeurs de l'appareil génital
cas clinique
divulgation
métastase tumorale
carcinome à petites cellules
prostatisme
prostate

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
12/06/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.