Libellé préféré : hypersécrétion hypophysaire d'ACTH;

Synonyme MeSH : maladie de Cushing; syndrome de sécrétion inappropriée d'hormone corticotrope;

Hypéronyme MeSH : Syndrome de sécrétion inappropriée d'ACTH;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
SIGNIFOR
Extension d’indication : Mise à disposition du 20 mg et du 40 mg dans le traitement de la maladie de Cushing et ajout de deux dosages à 10 mg et 30 mg.
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2839029/fr/signifor
Le service médical rendu par SIGNIFOR 10 mg, SIGNIFOR 20 mg, SIGNIFOR 30 mg et SIGNIFOR 40 mg est important dans le traitement de la maladie de Cushing chez les patients adultes pour lesquels la chirurgie n'est pas envisageable ou en cas d’échec de la chirurgie. Le service médical rendu par SIGNIFOR 10 mg et SIGNIFOR 30 mg est modéré dans le traitement de l’acromégalie chez les patients adultes pour lesquels la chirurgie n'est pas envisageable ou n’a pas été curative et qui sont insuffisamment contrôlés par un autre analogue de la somatostatine...
2018
false
false
false
Modéré
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
acromégalie
hypersécrétion hypophysaire d'ACTH
SIGNIFOR 20 mg, poudre et solvant pour suspension injectable
SIGNIFOR 40 mg, poudre et solvant pour suspension injectable
Pasiréotide (embonate) 10 mg poudre et solvant pour suspension injectable
Pasiréotide (embonate) 30 mg poudre et solvant pour suspension injectable
pasiréotide
pasiréotide
médicament orphelin
H01CB05 - pasiréotide
adulte
somatostatine
injections musculaires
sujet âgé
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
gestion du risque
surveillance post-commercialisation des produits de santé
SIGNIFOR

---
N1-VALIDE
SIGNIFOR (pasiréotide), analogue de la somatostatine
Progrès mineur dans la prise en charge de la maladie de Cushing lorsque la chirurgie n'est pas envisageable ou a été un échec
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1320044/signifor-pasireotide-analogue-de-la-somatostatine
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1320024/signifor-18072012-synthese
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2012-08/signifor_18072012_ct12258.pdf
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1284805/signifor
SIGNIFOR a l'AMM dans la maladie de Cushing chez les patients pour lesquels la chirurgie n'est pas envisageable ou a été un échec. En l'absence d'alternative médicamenteuse et devant une efficacité modeste, il représente un progrès thérapeutique mineur chez ces patients. Sa prescription nécessite l'avis d'une équipe pluridisciplinaire experte dans la prise en charge de la maladie de Cushing, incluant notamment un neurochirurgien expérimenté dans le traitement des tumeurs hypophysaires. L'arrêt de SIGNIFOR doit être envisagé après deux mois de traitement en l'absence de réponse biologique ou clinique...
2012
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
corticothérapie
pasiréotide
pasiréotide
H01CB05 - pasiréotide
somatostatine
hypersécrétion hypophysaire d'ACTH
agrément de médicaments
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
médicament orphelin
remboursement par l'assurance maladie
adulte
injections sous-cutanées
sujet âgé
résultat thérapeutique
essais cliniques de phase III comme sujet
hydrocortisone
gestion du risque
SIGNIFOR
SIGNIFOR 0,6 mg, solution injectable
SIGNIFOR 0,9 mg, solution injectable

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie de Cushing
Adénome corticotrope hypophysaire;
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=96253
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
Adénome à ACTH
adénome corticosurrénalien
Adénome corticosurrénalien
hypersécrétion hypophysaire d'ACTH
adénome à ACTH

---
N1-SUPERVISEE
Cushing
Maladie de Cushing et intoxication médicamenteuse
http://unt-ori2.crihan.fr/unspf/2012_Grenoble_Collomb_Cushing/
Mme C, 37ans, est hospitalisée pour traitement chirurgical d'une maladie de Cushing récidivante par surrénalectomie bilatérale.
2010
true
true
false
true
UNSPF - Université Numérique des Sciences Pharmaceutiques Francophones
France
benzodiazépines
kétoconazole
cas clinique
enseignement pharmacie
hypersécrétion hypophysaire d'ACTH
hypersécrétion hypophysaire d'ACTH
endocrinologie
hypersécrétion hypophysaire d'ACTH
intoxication par un tranquillisant à base de benzodiazépine

---
Courriel
14/12/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.