Libellé préféré : lymphangiome kystique;

Synonyme MeSH : Hygroma kystique; Hygrome kystique;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Lymphangiome kystique
http://www.dermis.net/dermisroot/fr/23135/diagnose.htm
Tumeur d'origine lymphatique se présentant le plus souvent dans le cou et parfois également les creux axillaires, l'aine ou les creux poplités. Les kystes sont larges, généralement uniloculaires et se détectent à la naissance ou durant la petite enfance. Bien que des lésions puissent involuer, la majorité tend à augmenter de volume au cours de poussées inflammatoires brutales et imprévisibles.
false
true
false
DermIS.net
Allemagne
image
information scientifique et technique
lymphangiome kystique

---
N3-AUTOINDEXEE
Hygrome kystique
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=79487
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
lymphangiome kystique
hygroma
Lymphangiome kystique

---
N3-AUTOINDEXEE
Hygrome kystique
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=79486
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
Lymphangiome kystique
hygroma
lymphangiome kystique

---
N3-AUTOINDEXEE
Le lymphangiome kystique rétropéritonéal
http://www.urofrance.org/fileadmin/documents/data/PU/2004/PU-2004-00140548/TEXF-PU-2004-00140548.PDF
Le lymphangiome kystique (LK) est une tumeur begnine rare à localisations diverses. La localisation rétro-péritonéale du LK est moins fréquente comparée à la localisation mésentérique. Sa présentation clinique est polymorphe. Nous rapportons l’observation d’une femme de 60 ans qui consultait pour une masse et des douleurs de la fosse iliaque droite et du flanc droit. L’examen clinique retrouvait une masse liquidienne occupant le flanc droit et la fosse iliaque droite et remontant jusqu’à l’hypogastre. L’imagerie était en faveur d’une image kystique rétro-péritonéale. L’exploration chirurgicale a montré une masse kystique rétropéritonéale. L’examen anatomo-pathologique a conclu à un lymphangiome kystique rétropéritonéal. Le diagnostic du LK est évoqué par l’imagerie, il peut être effectué dans la période anténatale ou au contraire tardivement à l’âge adulte, mais il nécessite une confirmation histologique. Le traitement de choix est chirurgical.
2004
false
false
false
false
Urofrance - Association Française d'Urologie
France
cas clinique
lymphangiome kystique

---
Courriel
19/08/2018


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.