Libellé préféré : lutte contre l'infection;

Synonyme CISMeF : lutte contre infection; sécurité infectieuse; infection, lutte; prévention du risque infectieux; prévention des infections; prévention contre les infections;

Acronyme CISMeF : PCI;

Synonyme MeSH : Contrôle des infections; Lutte contre les infections; contrôle de l'infection;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Prévention des infections à HPV : place du vaccin Gardasil 9
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=602
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=603
Le vaccin Gardasil 9 a obtenu le 10 juin 2015 l’autorisation européenne de mise sur le marché chez les filles et les garçons selon un schéma à 3 doses à partir de l’âge de 9 ans, puis le 4 avril 2016, selon un schéma à 2 doses chez ceux âgés de 9 à 14 ans. Il est indiqué pour l’immunisation active des personnes à partir de l’âge de 9 ans contre les maladies liées aux papillomavirus humains (HPV) : lésions précancéreuses et cancers du col de l’utérus, de la vulve, du vagin et de l’anus, verrues génitales. Le vaccin Gardasil 9 contient cinq génotypes d’HPV à haut risque additionnels par rapport au vaccin Gardasil . Le HCSP rappelle que la stratégie actuelle de prévention des infections et des maladies liées aux HPV par la vaccination n’est pas modifiée : chez les filles âgées de 11 à 14 ans, et en rattrapage jusqu’à l’âge de 19 ans révolus ; chez les hommes ayant des rapports avec les hommes jusqu’à l’âge de 26 ans (HSH) ; chez les personnes immunodéprimées. Le HCSP recommande Gardasil 9 dans les situations suivantes : chez les jeunes filles non vaccinées antérieurement, que la vaccination soit initiée par Gardasil 9 selon le schéma à 2 doses chez celles âgées de 11 à 14 ans révolus ; à 3 doses chez celles âgées de 15 à 19 ans révolus ; chez les HSH, que la vaccination soit initiée par Gardasil 9 jusqu’à l’âge de 26 ans (3 doses) ; chez les personnes immunodéprimées, que la vaccination soit initiée par Gardasil 9 . Le HCSP recommande une information large et argumentée auprès des professionnels de santé et du public sur les maladies à HPV, les vaccins et l’efficacité de la vaccination HPV.
2017
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
Vaccins contre les papillomavirus
Vaccine
Infection
maladie infectieuse
lutte contre l'infection
GARDASIL
infecté
vaccination / médication préventive
maladie virale autre/non classée ailleurs
prepuce adherence-phimosis
Vaccins
Vaccination
vaccination
Gardasil
vaccin
infections à papillomavirus
vaccine
infection
vaccins
vaccination
Vaccin recombinant quadrivalent contre les papillomavirus humains de type 6, 11, 16 et 18

---
N1-VALIDE
Prévenir les infections associées aux soins aux urgences et au SAMU/SMUR - Recommandations de bonnes pratiques d’hygiène et fiches techniques
http://www.cclin-arlin.fr/nosobase/recommandations/cclin_arlin/cclinSudOuest/2017_urgences_CCLIN.pdf
guide pratique avec : • des fiches sur la prévention du risque : respect des précautions standard, mise en place des précautions complémentaires, mesures barrières,… • des fiches sur la gestion de l’environnement : hygiène des locaux ou des vecteurs, gestion des dispositifs médicaux, architecture,… • des fiches techniques concernant l’asepsie des différents gestes invasifs pouvant être pratiqués dans ces secteurs : pose de drain, suture, pose de cathéter sus-pubien,…
2017
false
false
false
Réseau CClin Arlin
France
français
recommandation professionnelle
lutte contre l'infection
services des urgences médicales
désinfection des mains
infection croisée
hygiène

---
N1-VALIDE
Actualisation des précautions standard Établissements de santé - Établissements médicosociaux - Soins de ville
https://sf2h.net/wp-content/uploads/2017/06/HY_XXV_PS_versionSF2H.pdf
Notre objectif a été de fournir un référentiel unique, sans équivoque, dont la promotion sera à renforcer dans toute démarche de prévention du risque infectieux et pour tous les secteurs de soins.
2017
false
false
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
recommandation professionnelle
lutte contre l'infection
infection croisée
hygiène des mains
Équipement de protection individuelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Perception par les adolescents du rôle du médecin généraliste dans la prévention et le dépistage des infections sexuellement transmissibles : enquête auprès de lycéens de Loire-Atlantique
http://archive.bu.univ-nantes.fr/pollux/show.action?id=d6536fda-8fe5-42cc-a77c-7b66de3060eb
Introduction : de nos jours,de nombreuses possibilités d'accès à l'information sur les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) existent. Pourtant, ces dernières années, la France observe une progression préoccupante et continue des IST, en particulier chez les jeunes, y compris chez les adolescents âgés de 15 à 19 ans. C'est avant tout par le médecin généraliste que ces derniers accèdent au système de soins. L'objectif de ce travail était d'identifier la place actuelle du médecin généraliste dans la prévention et le dépistage des IST auprès des adolescents et le rôle que ces jeunes sont prêts à lui accorder
2017
false
false
false
Bibliothèque Universitaire de l'Université de Nantes
France
français
thèse ou mémoire
perception
généralisé
adolescence
médecine de l'adolescent
médecins généralistes
perception
infecté
maladies sexuellement transmissibles
médecine générale
diagnostic
Rôle
Dépistage
maladie infectieuse
médecine préventive
Infection
rôle médical
enquêteur
lutte contre l'infection
collecte de données
rôle
dépistage systématique
infection

---
N1-VALIDE
Prévention et contrôle des infections dans les services de garde à l'enfance
Guide d'intervention édition 2015
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000374/
Ce Guide s’adresse aux professionnels de la santé susceptibles de répondre aux questions des services de garde et écoles concernant la prévention et le contrôle des infections. Il vise à les soutenir dans leurs recommandations et interventions auprès de ces milieux.
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
lutte contre l'infection
enfant
nourrisson
garderies d'enfants
transmission de maladie infectieuse
algorithme
recommandation de santé publique

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide pour le soutien à l'intervention préventive auprès des personnes atteintes d'une infection par le VIH et auprès de leurs partenaires
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001957/
Basé sur des données probantes, ce guide présente le soutien à l’intervention préventive auprès des personnes atteintes d’une infection par le VIH et auprès de leurs partenaires (IPPAP-VIH) offert par les directions de santé publique. Il s’adresse aux professionnels désignés par les directions de santé publique pour soutenir l’IPPAP-VIH. Ce guide permet : de connaitre les fondements scientifiques de l’intervention recommandée ; de se familiariser avec les approches préconisées et les stratégies pour joindre, notifier et dépister les partenaires ; de réaliser l’intervention préventive auprès des personnes atteintes d’une infection par le VIH ; de résoudre des difficultés pouvant se présenter au cours de l’intervention auprès des partenaires ; d’utiliser des outils visant à faciliter l’intervention ; de constater les différences entre l’approche négociée pour l’IPPAP-VIH et l’approche négociée pour les cas d’infections transmissibles sexuellement à déclaration obligatoire qui sont prioritaires (IPPAP-ITS).
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
guide
lutte contre l'infection
personnes
infections à VIH
infection à virus de l'immunodéficience humaine
précis
vih
atteint
précis

---
N2-AUTOINDEXEE
Outils pour le soutien à l'intervention préventive auprès des personnes atteintes d'une infection par le VIH et auprès de leurs partenaires
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001958/
Ces outils constituent un supplément au Guide pour le soutien à l’intervention préventive auprès des personnes atteintes d’une infection par le VIH et auprès de leurs partenaires (IPPAP-VIH). Ils sont conçus pour aider les professionnels désignés par les directions de santé publique pour soutenir l’IPPAP-VIH à réaliser cette intervention. Ces outils peuvent être adaptés selon les besoins des milieux : Modèle de fiche d’appel ou de demande adapté à l’IPPAP et son guide d’utilisation ; Questionnaire relatif à l’intervention préventive auprès de la personne atteinte d’une infection par le VIH et son guide d’utilisation ; Questionnaire relatif à l’intervention préventive auprès des partenaires d’une personne atteinte d’une infection par le VIH et son guide d’utilisation ; Modèle de lettre pour l’orientation d’un partenaire informé de son exposition au VIH vers un professionnel de la santé.
2017
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
France
français
information scientifique et technique
vih
personnes
infection à virus de l'immunodéficience humaine
lutte contre l'infection
atteint
infections à VIH
outil

---
N2-AUTOINDEXEE
Pratique de médecins généralistes remplaçants concernant le dépistage et la prévention des infections sexuellement transmissibles : enquête qualitative réalisée en Hauts-de-France
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/view/index/docid/1529246
Les infections sexuellement transmissibles (IST) sont toujours un enjeu de santé publique en France. Plusieurs études ont prouvé l'importance des médecins généralistes remplaçants (MR) dans le système de soins mais aucune ne s'est intéressée à leur rôle concernant les IST. L'objectif principal de cette étude qualitative par entretiens auprès de 10 remplaçants ( 4 hommes, 6 femmes, âge moyen 31 ans) a été d'identifier la pratique des MR concernant le dépistage et la prévention des IST dans les Hauts-de-France. Les objectifs secondaires ont été d'en connaître les freins, les facteurs facilitants et de déterminer si les MR développent une attitude spécifique concernant les IST.
2017
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
maladie infectieuse
enquêteur
médecins généralistes
Dépistage
lutte contre l'infection
généralisé
qualitatif
Infection
diagnostic
accomplissement
maladies sexuellement transmissibles
français
France
collecte de données
médecine préventive
infecté
dépistage systématique
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Avis sur l’utilisation des vaccins pneumococciques conjugués 13-valent (VPC-13) et polysaccharidiques (VPP-23) pour la prévention des infections invasives à pneumocoque et les pneumonies d’origine communautaire chez les personnes âgées de 65 ans et plus
https://www.inspq.qc.ca/publications/2304
Les infections invasives à pneumocoque (IIP) et les pneumonies d’origine communautaire (POC) non bactériémiques sont la cause d’une morbidité et d’une mortalité importante dans la population âgée de 65 ans et plus au Québec et entraînent des coûts substantiels pour les services de santé. Ces infections causées par le Streptococcus pneumoniae augmentent en incidence à partir de l’âge de 65 ans pour atteindre une incidence maximale chez les 85 ans et plus. Actuellement, une dose de vaccin pneumococcique polysaccharidique couvrant 23 sérotypes (VPP-23) est offerte à toutes les personnes âgées de 65 ans et plus. Ce vaccin a démontré son efficacité pour prévenir les IIP causées par les sérotypes vaccinaux, à l’exception du sérotype 3. Toutefois, la protection s’atténue avec le temps et semble disparaître de 5 à 10 ans après l’administration d’une dose et le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a émis en 2016 une recommandation pour permettre l’utilisation du vaccin vaccin pneumococcique conjugué (VPC) couvrant 13 sérotypes (VPC-13) chez les aînés. Le MSSS a donc demandé au CIQ de se positionner quant à l’utilisation du VPC-13 pour la prévention des POC et des IIP pour la population adulte.
2017
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
France
français
rapport
sujet âgé de 80 ans ou plus
pneumonie
infection à pneumocoques
vaccination pneumococcique
Sujet âgé
vaccins antipneumococciques
jugement
polyosides
lutte contre l'infection
plural
âgé de plus de 65 ans
invasif
vaccination
polysaccharide
conjugué
vaccination / médication préventive
vaccins conjugués
etat febrile ex
personne âgée
conjugué
cicatrice
Ventilation à pression positive
pneumonie
extrasystoles ventriculaires
Infections à pneumocoques
pneumonie à pneumocoques
sujet âgé
infections à pneumocoques

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation du Plan national de lutte contre le VIH-sida et les IST 2010-2014
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=547
Depuis trente ans, les politiques publiques de lutte contre le VIH-sida ont donné lieu au déploiement d’orientations et d’outils stratégiques. Le Plan national de lutte contre le VIH-sida et les infections sexuellement transmises (IST) 2010-2014, est ainsi le cinquième plan d’une politique publique nationale de lutte contre le VIH-sida et le principal outil de programmation dans la lutte contre les IST. Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été chargé de son évaluation par une saisine de la Direction générale de la santé (DGS) d’octobre 2014. Ce rapport tient compte des deux évaluations menées à mi-parcours : celle portant sur le plan national de lutte contre le VIH-sida et les IST en direction des populations d’outre-mer, commandée en 2012 par la Direction générale des outre-mer (DGOM) et celle du plan national en France métropolitaine conduite en 2013 par le Conseil national du sida (CNS). Au terme de cette évaluation, le HCSP considère comme essentiel de spécifier que des outils de prévention comportementale et biomédicale, dépistage et traitement, spécifiques au VIH, doivent être mobilisés au sein d’une stratégie nationale globale de santé sexuelle regroupant tous les éléments de la lutte contre toutes les IST (prévention et prise en charge). Il recommande aussi le maintien et le renforcement d’une politique de réduction des autres IST les plus importantes (syphilis, gonococcie, infections à Chlamydia, hépatites virales). Au total, le rapport formule trente-huit recommandations, dont vingt-neuf portant sur la prévention, le dépistage, la prise en charge médicale, la prise en charge sociale et la lutte contre les discriminations, la surveillance et l’observation.
2016
false
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
infections à VIH
politique de santé
évaluation de programme
lutte contre l'infection
maladies sexuellement transmissibles
programmes gouvernementaux

---
N3-AUTOINDEXEE
Deux cas traceurs pour évaluer la mise en oeuvre du Programme national de santé publique du Québec : la prévention de l’obésité et des infections transmissibles sexuellement et par le sang
https://www.inspq.qc.ca/publications/2116
Ce rapport d’évaluation vise à comprendre certaines conditions de mise en œuvre du Programme national de santé publique 2003-2012 (PNSP) du Québec à travers des cas traceurs permettant d’observer le fonctionnement du système de santé publique. Il s’adresse aux acteurs de santé publique, plus particulièrement aux décideurs, gestionnaires et professionnels qui exercent un rôle dans la planification, l’organisation et l’évaluation des services dans le système de santé et des services sociaux.
2016
false
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
rapport
Santé publique
obésité
évaluation de programme
sang
maladie infectieuse
programmes nationaux de santé
infecté
maladies sexuellement transmissibles
Québec
médecine préventive
obésité
deux
intermédiaire
lutte contre l'infection
obesite
Infection
obésité
santé publique
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
Pratiques recommandées pour la prévention d'infections liées à des endoscopies
http://www.phac-aspc.gc.ca/nois-sinp/notice-avis/endo-2016-fra.php
Contexte L'Agence de la santé publique du Canada (l'Agence) a été informée d'une éclosion d'entérobactéries résistantes aux carbapénèmes (ERC) aux États-Unis. Celle-ci était liée à des duodénoscopes retraités Référence 1. À ce jour, aucune éclosion semblable liée à des duodénoscopes n'a été déclarée au Canada. Objectif Résumer ce qui est connu sur les risques d'infection aux entérobactéries résistantes aux carbapénèmes liées à des duodénoscopes et formuler des recommandations pour le Canada.
2016
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
information scientifique et technique
infecté
Recommandations
endoscopie
lutte contre l'infection
endoscopes
maladie infectieuse
endoscope
Infection
endoscopie
Counseling directif
directives de santé publique
infection

---
N3-AUTOINDEXEE
INSTRUCTION N DGCS/SPA/2016/195 du 15 juin 2016 relative à la mise en oeuvre du programme national d'actions de prévention des infections associées aux soins (PROPIAS) dans le secteur médico-social 2016/2018
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=41086
Le programme national d’actions de prévention des infections associées aux soins (PROPIAS) dans le secteur médico-social vise à renforcer la prévention du risque infectieux dans le secteur médico-social par la mise en place d’une démarche d’analyse 2 des risques, pour une meilleure sécurité des résidents/usagers, pour limiter la diffusion des bactéries multi et hautement résistantes émergentes et pour participer à la lutte contre l’antibiorésistance. Les établissements concernés : EHPAD-MAS-FAM-IEM et établissements prenant en charge des enfants ou adolescents polyhandicapés, pourront utilement s’appuyer sur les outils développés à cette fin.
2016
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte législatif
instruction
relatif
Infection
infecté
socialisme
Secteur des soins de santé
infection croisée
maladie infectieuse
Programmes
lutte contre l'infection
Soins
infection
programmes
soins

---
N1-VALIDE
Endoscope souple - Instruction N DGOS/PF2/DGS/VSS1/2016/220 du 4 juillet 2016 relative à relative au traitement des endoscopes souples thermosensibles à canaux au sein des lieux de soins - Guide technique
http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2016/08/cir_41172.pdf
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/Ministere_Sante/2016_EndoscopeSouple_Ministere.pdf
La présente instruction constitue l’unique texte de référence relatif aux traitements des endoscopes souples thermosensibles à canaux au sein des lieux de soins. Le guide technique annexé à cette instruction se propose de mettre à disposition des professionnels un document unique de recommandations de bonnes pratiques qui prenne en compte tous les aspects du traitement des endoscopes souples thermosensibles quelle que soit la spécialité concernée, aussi bien en établissement de santé que dans les autres secteurs de l’offre de soins. Il constitue aussi un référentiel pour les agences régionales de santé (ARS).
2016
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
information scientifique et technique
endoscopes
endoscopie
recommandation professionnelle
lutte contre l'infection
infection croisée
endoscopes

---
N1-VALIDE
Pratiques de base et précautions additionnelles visant à prévenir la transmission des infections dans les milieux de soins
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/maladies-et-affections/pratiques-de-base-precautions-infections-aux-soins-de-sante.html
Le but de cette ligne directrice fédérale, intitulée Pratiques de base et précautions additionnelles visant à prévenir la transmission des infections dans les milieux de soins, est d’offrir un cadre propice à l’élaboration de politiques et de procédures pour les pratiques de base et des précautions additionnelles dans les milieux de soins.
2016
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
recommandation professionnelle
lutte contre l'infection
infection croisée
transmission de maladie infectieuse
établissements de santé

---
N3-AUTOINDEXEE
La prévention des risques d’infection à Mycobacterium chimaera lors de l’utilisation des heater-cooler units lors de chirurgie cardiaque sous circulation extracorporelle
Avis 9327
http://www.health.belgium.be/fr/avis-9327-mycobacterium
La prévention des risques d’infection à Mycobacterium chimaera lors de l’utilisation des heater-cooler units lors de chirurgie cardiaque sous circulation extracorporelle
2016
false
false
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
recommandation professionnelle
infections à mycobacterium
risque d'infection
mycobacterium
coeur, sai
intervention chirurgicale
chirurgie cardiaque
lutte contre l'infection
risque
circulation extracorporelle
chirurgie générale
circulant
chirurgie thoracique

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention des infections sexuellement transmissibles chez les travailleuses du sexe : revue de la littérature
http://doc.rero.ch/record/277638?ln=fr
Cette revue de la littérature a pour but d'identifier et d'analyser les différents facteurs influençant les comportements sexuels à risque afin d'envisager des propositions de prévention primaire et secondaire luttant contre la survenue d'infections sexuellement transmissibles. En effet, si les comportements sexuels sont plus adaptés, la fréquence de con-tracter des IST pourrait diminuer.
2016
false
false
false
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
français
thèse ou mémoire
littérature de revue comme sujet
maladie infectieuse
travailleurs du sexe
Infection
maladies sexuellement transmissibles
lutte contre l'infection
sexe
revue de la littérature
infecté
littérature de revue
infection
revue de la littérature

---
N1-VALIDE
Entérobactéries productrices de carbapénémases et autres bacilles Gram négatif multirésistants : mesures intérimaires de prévention et de contrôle pour les milieux d’hébergement et de soins de longue durée
https://www.inspq.qc.ca/publications/2204
L’orientation principale retenue pour les mesures de PCI en CHSLD est de prévenir la transmission des cas d’entérobactéries productrices de carbapénémases (EPC) à l’intérieur de ces milieux afin d’éviter que ces centres ne deviennent un réservoir et augmentent ainsi le risque de transmission en soins de courte durée lors de transferts. Considérant qu’il y a peu de données épidémiologiques actuelles documentant le potentiel de transmission des EPC dans les CHSLD, les mesures de PCI recommandées tiennent compte des données de la littérature sur la transmission des BGNMR. Ces études ont bien démontré le rôle de réservoir de BGNMR des résidents admis en soins de longue durée. Les porteurs peuvent être la source de transmission subséquente lors de transferts en soins de courte durée si des mesures ne sont pas prises. Certains facteurs de risque de développer des infections parmi la clientèle des CHSLD ont également été identifiés, notamment, la présence de dispositifs invasifs (sonde urinaire, cathéter vasculaire, gastrostomie, trachéostomie), la présence d’une plaie et la prise récente ou en continu d’antibiotiques. Les mesures recommandées tiennent compte de l’intensité des soins prodigués aux résidents dans les différents centres d’hébergement et de soins de longue durée. Les installations de soins de longue durée en plus d’héberger des résidents peuvent offrir d’autres types de services ou de soins pour certains de leurs lits ou unités, par exemple, des lits ou unités de transition, des unités de réhabilitation fonctionnelle (UTRF) ou des unités de courte durée gériatriques (UCDG), d’où l’importance d’adapter les mesures selon l’évaluation du risque (ex. : risque de contamination de l’environnement ou de développer une infection). Finalement, les mesures proposées dans ce document pourront être ajustées en fonction de la disponibilité de nouvelles données épidémiologiques...
2016
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
enterobacteriaceae
infections à enterobacteriaceae
Multirésistance bactérienne aux médicaments
carbapenemase
lutte contre l'infection
établissements de soins de long séjour
transmission de maladie infectieuse
Canada
facteurs de risque
infections à enterobacteriaceae
infection croisée
infection croisée
recommandation de santé publique
protéines bactériennes
bêta-Lactamases

---
N2-AUTOINDEXEE
La supplémentation en vitamine D pour la prévention des infections chez les enfants de moins de cinq ans
http://www.cochrane.org/fr/CD008824/la-supplementation-en-vitamine-d-pour-la-prevention-des-infections-chez-les-enfants-de-moins-de-cinq
Objectifs Évaluer le rôle de la supplémentation en vitamine D dans la prévention de la pneumonie, de la tuberculose, des diarrhées et du paludisme chez les enfants de moins de cinq ans, dans des pays à hauts, moyens et bas revenus
2016
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
vitamine D
enfant
nouveau-né
pneumopathie infectieuse
diarrhée du nourrisson
résultat thérapeutique
revue de la littérature
diarrhée du nourrisson
Diarrhée du nourrisson
enfant
vitamine D
maladie infectieuse
vitamine d
lutte contre l'infection
Infection
infecté
cinq
infection

---
N1-VALIDE
Quelles mesures pour maîtriser le risque infectieux chez les patients immunodéprimés ? Recommandations formalisées d’experts
https://sf2h.net/wp-content/uploads/2016/12/BD-HY-XXIV-5-SF2H-immunodeprimes.pdf
L’évolution des pratiques médicales dans la prise en charge des patients immunodéprimés a incité la Société française d’hygiène hospitalière (SF2H) et la Société française de mycologie médicale (SFMM) à rassembler les connaissances scientifiques et les experts autour de la problématique de prévention du risque infectieux chez ces patients. Harmoniser les pratiques de prévention nous parait un élément fondamental dans la gestion du risque infectieux au regard des résultats des enquêtes et des publications antérieures de groupes de travail
2016
false
false
true
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
recommandation par consensus
sujet immunodéprimé
évaluation des risques
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Prévention du risque infectieux et médiation/présence animale en établissements médico-socaiux et établissements de santé
http://www.cclin-arlin.fr/nosobase/recommandations/cclin_arlin/cclinSudEst/2016_mediation_animale_CClinSE.pdf
Outil d’aide à la rédaction d’un protocole de maîtrise du risque infectieux dans l’élaboration d’un projet de médiation animale.
2016
false
false
false
CClin Arlin - Réseau National de Prévention des Infections Associées aux Soins
France
français
animaux de compagnie
information scientifique et technique
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
La prévention des bactériémies associées aux accès vasculaires en hémodialyse
https://www.inspq.qc.ca/publications/1916
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1916_Prevention_Bacteriemies_Hemodialyse.pdf
Ce document s'inscrit dans le cadre de la Campagne québécoise des soins sécuritaires qui vise à soutenir l'implantation des stratégies de prévention des infections au sein des établissements de santé. Cette campagne, élaborée dans la foulée et grâce aux outils de la Campagne canadienne des soins de santé plus sécuritaires maintenant!, prévoit six stratégies dont ce document de référence. Élaboré par le Comité des infections nosocomiales du Québec (CINQ), il présente une stratégie unique au Québec puisqu'aucune n'a été développée pour cette problématique par la campagne canadienne. Chaque stratégie est accompagnée d'un document afin de soutenir les établissements de santé du Québec.
2015
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
bactériémie
dialyse rénale
dispositifs d'accès vasculaires
infections sur cathéters
lutte contre l'infection
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Sensibilisation au lavage des mains pour la prévention des diarrhées
http://www.cochrane.org/fr/CD004265
http://www.cochrane.org/fr/CD004265/sensibilisation-au-lavage-des-mains-pour-la-prevention-des-diarrhees
Contexte : Les diarrhées causent 1,8 million de décès parmi les enfants des pays à revenus faibles et intermédiaires. L'une des stratégies identifiées pour leur prévention est le lavage des mains. Objectifs : Évaluer les effets des interventions de sensibilisation au lavage des mains sur les épisodes de diarrhée chez les enfants et les adultes.
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
lutte contre l'infection
méta-analyse
diarrhée
hygiène des mains
promotion de la santé
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N3-AUTOINDEXEE
INSTRUCTION N DGOS/PF2/2015/67 du 11 mars 2015 relative au bilan des activités de lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé pour l'année 2014
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/index.php?action=afficherCirculaire&hit=1&r=39353
Recueil des données et traitement des bilans standardisés des activités de lutte contre les infections nosocomiales 2014 dans les établissements de santé et recueil en simulation de l’indicateur bactériémie nosocomiale à SARM
2015
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte législatif
célécoxib
relatif
drosera
maladie infectieuse nosocomiale
infection croisée
lutte contre l'infection
établissements de santé
mars
instruction
dépistage multiple

---
N2-AUTOINDEXEE
Recommandations pour la prévention du risque infectieux - Utilisation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI)
http://rhc-arlin.pasman.fr/wp-content/uploads/2011/10/Recos_Gestion-CCI_version5_avril_RHC2015.pdf
La pose d'une CCI est un acte chirurgical consistant en l'implantation sous-cutanée d'une chambre d'injection reliée à un cathéter central pour permettre des accès répétés au système vasculaire veineux (injections médicamenteuses, transfusion, prélèvements sanguins) L’utilisation d’une CCI doit être réservée aux professionnels ayant reçu une formation spécifique Respect impératif des mesures d’asepsie avant, pendant et après toute manipulation d’une CCI. Réduire au maximum les manipulations
2015
false
false
false
RHC-Arlin - Réseau des Hygiénistes du Centre - Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales
France
français
recommandation professionnelle
lutte contre l'infection
implant
Recommandations
Risque
pompes à perfusion implantables
utilisation hors indication
cathéter
directives de santé publique
risque

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir en cas de gastroentérites à Escherichia coli entérohémorragique (EHEC)
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=494
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=495
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20150123_gastroehec.pdf
Les gastroentérites à Escherichia coli entérohémorragique (EHEC) surviennent suite à la consommation de produits alimentaires contaminés et se transmettent de personne à personne. Elles peuvent être à l’origine de complications sévères telles que le syndrome hémolytique et urémique (SHU) particulièrement chez les jeunes enfants et les personnes âgées. S’appuyant sur une analyse détaillée des données existantes figurant dans le rapport qui accompagne cet avis, le HCSP : émet des recommandations pour la prévention de la transmission secondaire d’infection à EHEC dans l’entourage d’un cas, ou en situation de cas groupés en collectivités ; précise la conduite à tenir en termes de dépistage, de mesures d’hygiène et de bionettoyage, d’éviction et de réintégration et de prise en charge thérapeutique.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
escherichia coli entérohémorrhagique
gastroentérite
transmission de maladie infectieuse
transmission secondaire
porteur sain
V02.3 - sujet suspect ou porteur d'infection gastro-intestinale
enfant
gastroentérite
nourrisson
crèches
garderies d'enfants
gastroentérite
algorithme
hygiène
lutte contre l'infection
gastroentérite
antibactériens
résultat thérapeutique
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Recommandations de prévention du paludisme pour les voyageurs
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=503
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150327_recoprevpaluvoyageurs.pdf
Le paludisme est une maladie infectieuse due à un parasite du genre Plasmodium, transmise à l’Homme par la piqûre des moustiques anophèles. Il ne présente pas la même gravité dans toutes les régions du monde. On le trouve dans les zones tropicales (Afrique subsaharienne principalement et à une moindre échelle sud de l’Afrique, Asie du Sud-est, Iles du Pacifique, Inde et Amérique centrale et du Sud). La prévention du paludisme doit être systématique et faire l’objet, avant le départ dans un pays en zone d’endémie, d’une consultation médicale. Le HCSP a actualisé les recommandations françaises afin de disposer de lignes de conduite pratiques et en cohérence avec les recommandations internationales.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
paludisme
lutte contre l'infection
recommandation de santé publique
voyage

---
N1-VALIDE
Recommandations concernant l'évaluation et le suivi des soignants infectés par le virus de l'hépatite B (VHB)
https://www.inspq.qc.ca/publications/1979
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1979_Recommandations_Soignants_VHB.pdf
L'objectif de ce document est d'élaborer des recommandations québécoises concernant l'évaluation et le suivi des soignants infectés par le virus de l'hépatite B et qui serviront de référence aux experts des comités d'évaluation du Service d'évaluation des risques de transmission d'infections hématogènes (SERTIH). Ces recommandations permettent d'encadrer la pratique d'actes à risque de transmission (ART) du soignant. Le Comité scientifique SERTIH VHB a été constitué afin d'émettre des recommandations.
2015
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
hépatite B
recommandation pour la pratique clinique
algorithme
virus de l'hépatite B
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
charge virale
lutte contre l'infection
hépatite B
maladie chronique
Maladie aigüe

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : Conduite à tenir en cas de décès d’un patient en France
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=502
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150423_ebolaconduitenirdecespatientFr.pdf
Le virus Ebola peut être transmis post-mortem, le corps d’un malade décédé infecté par ce virus constitue donc un risque de transmission important s’il est manipulé sans protection. Une fiche de recommandations ayant pour objectif de fournir des éléments techniques pour la manipulation et le transport sécurisés des corps de personnes infectées par le virus Ebola a été élaborée par la Direction générale de la santé. Ces recommandations sont destinées aux établissements de santé, aux sociétés de pompes funèbres et à tout autre acteur pouvant intervenir lors de ces opérations. Le HCSP propose quelques ajustements et valide cette fiche de recommandations qui aborde également des aspects éthiques. Il précise que ces recommandations ne s’appliquent que si le patient atteint de maladie à virus Ebola est décédé dans un établissement de santé de référence habilité (ESRH)
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
mort
recommandation
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Examen des méthodes visant à prévenir et à réduire le risque de contracter la maladie de Lyme
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/15vol41/dr-rm41-06/ar-04-fra.php
Contexte : Les cas de la maladie de Lyme et les zones de populations autonomes de tiques vectrices sont à la hausse au Canada. On s'attend à ce que cette tendance se maintienne. Les mesures de prévention à l'égard de la maladie de Lyme s'avéreront donc appropriées pour un nombre croissant de Canadiens. Objectif : Présenter un résumé des méthodes visant à réduire le risque de morsures de tiques et prévenir la transmission une fois que la tique se nourrit.
2015
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
maladie de Lyme
transmission de maladie infectieuse
article de périodique
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Définition et classement des cas possibles et confirmés d’infection à MERS-CoV et précautions à mettre en œuvre lors de la prise en charge de ces patients
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=506
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20150424_infectionMersCovdefcasmodpec.pdf
Ce nouvel avis prend en compte l’évolution de la situation épidémiologique, l’étendue du spectre clinique de l’infection, allant de formes asymptomatiques aux formes les plus graves, la fréquence d’une exposition nosocomiale dans les cas confirmés et l’important réservoir du virus que paraissent constituer les camélidés.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient
infections à coronavirus
infections à coronavirus
infections à coronavirus
infections à coronavirus
lutte contre l'infection
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Entérocoques résistants à la vancomycine : mesures de prévention et contrôle pour les milieux d'hébergement et de soins de longue durée
https://www.inspq.qc.ca/publications/1995
https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1995_Enterocoques_Resistants_Vancomycine.pdf
Les recommandations formulées dans ce document sont issues des données de la littérature, de l'expérience clinique et de l'avis d'experts dans le domaine de la prévention et du contrôle des infections. Elles sont spécifiques aux milieux d'hébergement et de soins de longue durée et diffèrent souvent grandement de celles pour les milieux de soins aigus.
2015
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
établissements de soins de long séjour
Entérocoques résistants à la vancomycine
lutte contre l'infection
information scientifique et technique
infection croisée
transmission de maladie infectieuse

---
N1-SUPERVISEE
Risques et urgences sanitaires : agir pour et avec les populations
http://inpes.santepubliquefrance.fr/SLH/sommaires/432.asp
Comment préparer les populations à faire face aux risques sanitaires ? Tel est le thème de ce dossier central qui propose un état des connaissances et des pratiques, réalisé par une vingtaine d’experts, des chercheurs (anthropologues, médecins…), mais aussi des intervenants de terrain avec, au centre, les Agences régionales de santé (ARS). Ce numéro a pour particularité d’examiner dans quelle mesure la prévention des risques et la gestion des urgences sanitaires associent la population.
2015
false
true
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
français
information scientifique et technique
santé publique
lutte contre l'infection
urgences

---
N1-VALIDE
Pour une prestation sécuritaire des soins de santé au Québec - Plan d'action ministériel 2015-2020 sur la prévention et le contrôle des infections nosocomiales
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2015/15-209-01W.pdf
Le plan d'action 2015-2020 vise à prévenir et à contrôler les infections reliées à la prestation des soins offerts par les établissements de santé du Québec. Il compte un ensemble de cibles et d'actions à mettre en oeuvre pour lutter efficacement contre les infections nosocomiales. Regroupés par thèmes, ces cibles et actions touchent la surveillance, la lutte à l'antibiorésistance, le développement informationnel, les pratiques de soins, l'hygiène et la salubrité, l'immobilier, le réseau d'expertise, la communication et enfin, l'évaluation et la recherche. Ce plan est un moyen efficace dont dispose le ministère pour faire connaître sa vision et ses objectifs afin d'influencer les acteurs, maximiser la concertation et augmenter l'efficience des actions prévues. Il est un outil de gestion pour soutenir les établissements de santé et des services sociaux dans la lutte contre les infections nosocomiales.
2015
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
programmes gouvernementaux
lutte contre l'infection
infection croisée
information scientifique et technique
évaluation de programme
Canada

---
N1-VALIDE
Antibiorésistance et conséquences en santé au travail pour les soignants
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=TC%20151
http://www.inrs.fr/dms/inrs/CataloguePapier/DMT/TI-TC-151/tc151.pdf
Le développement et la diffusion des bactéries multirésistantes (BMR) posent la question d'un éventuel risque professionnel supplémentaire pour les soigants exposés. Peu de cas sont décrits dans la littérature. Un dépistage orienté peut être organisé dans certaines circonstances (infections nosocomiales, épidémies...). Les mesures de prévention reposent sur le respect des mesures appliquées dans le cadre de la prévention de la transmission croisée des bactéries multirésistantes.
2015
false
false
false
RST - Références en Santé au Travail
France
article de périodique
résistance bactérienne aux médicaments
cas clinique
exposition professionnelle
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
lutte contre l'infection
dépistage systématique

---
N1-VALIDE
Iinstruction N DGOS/PF2/DGS/RI1/DGCS/2015/ 202 du 15 juin 2015 relative au programme national d’actions de prévention des infections associées aux soins (Propias) 2015
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2015/06/cir_39781.pdf
Résumé : Le Propias s’applique aux trois secteurs de l’offre de soins en impliquant les usagers . Il vise à renforcer la prévention des infections associées aux soins , la maîtrise de l’antibiorésistance et à réduire les risques infectieux associés aux actes invasifs. Non limité dans le temps, il évoluera au regard de ses évaluations . Mots - clés : Prévention, infections associées aux soins , antibiorésistance, établissement de santé, établissement médico - social, soins de ville, patients, résidents, usagers, professionnels de santé, sécurité des actes invasifs, parcours de santé .
2015
false
false
false
Legifrance
France
français
infection croisée
programmes gouvernementaux
texte législatif
lutte contre l'infection
information scientifique et technique
résistance bactérienne aux médicaments
antibactériens
infection de plaie opératoire
antibiothérapie

---
N1-VALIDE
Désinfection du centre de traitement des brûlés de l’AP-HP (Saint-Louis) à l’aide du peroxyde d’hydrogène vaporisé (Bioquell)
http://cedit.aphp.fr/desinfection-du-centre-de-traitement-des-brules-de-lap-hp-saint-louis-a-laide-du-peroxyde-dhydrogene-vaporise-bioquell/
http://alpha-recherche.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/85/files/2015/07/Bioquell-avis-CEDIT.pdf
Suite à une épidémie par Acinetobacter baumannii survenue au centre de traitement des brûlés de Saint-Louis, le CEDIT et le CCLIN Nord ont été saisis fin janvier 2015 par la directrice du groupe hospitalier Saint-Louis, Lariboisière, Fernand-Widal, pour un avis sur le procédé de désinfection par vaporisation de peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée) proposé par l’entreprise Bioquell. L’objectif est de fournir des éléments d’aide à la décision concernant la poursuite ou non de ce procédé de désinfection après août 2015
2015
false
false
false
CEDIT - Comité d'Evaluation et de Diffusion des Innovations Technologiques, AP-HP
France
français
évaluation technologique
peroxyde d'hydrogène
anti-infectieux locaux
désinfection
vapeur
aérosols
infection croisée
nébuliseurs et vaporisateurs
unités de soins intensifs de brûlés
acinetobacter baumannii
lutte contre l'infection
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Bactéries multi-résistantes en Maison de Repos et de Soins : quelle attitude ?
http://www.ssmg.be/images/ssmg/files/RMG/322/RMG322_06-11.pdf
Cet article sensibilise à la lutte contre les bactéries multi-résistantes (BMR) en maisons de repos et de soins. Il se centre sur deux BMR les plus fréquents, les Staphylococcus aureus résistants à la méticilline (MRSA) et les Entérobactéries productrices de ß-lactamases à spectres étendus (BLSE). Eclairé de données épidémiologiques récentes Belges et de recommandations nationales, il vise à donner aux praticiens des actions possibles pour mieux contrôler la diffusion des BMR dans les institutions de soins
2015
false
false
false
RMG - Revue de la Médecine Générale
Belgique
français
établissements de soins de long séjour
sujet âgé
article de périodique
maisons de repos
Multirésistance bactérienne aux médicaments
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
Résistance aux bêta-lactamines
bêta-Lactamases
lutte contre l'infection
médecine générale
médecins généralistes

---
N1-VALIDE
Mesures de prévention et de contrôle de la transmission des bacilles Gram négatif multirésistants dans les milieux de soins aigus au Québec
https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/2022_Prevention_Controle_Transmission_Gram.pdf
Les bacilles Gram négatif (BGN) sont des bactéries fréquemment rencontrées en clinique, tant au niveau des flores normales qu’en tant qu’agent pathogène dans une variété d’infections. Avec l’utilisation des antibiotiques, différents mécanismes de résistance sont apparus et certaines de ces bactéries sont maintenant résistantes à plusieurs classes d’antibiotiques. Ce document a été élaboré dans le but d’aider les équipes de prévention et de contrôle des infections nosocomiales (PCI) à reconnaître les bacilles Gram négatif multirésistants (BGNMR) d’importance ainsi qu’à mettre en place les mesures de PCI pour éviter leur transmission dans les milieux de soins aigus du Québec
2015
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
information scientifique et technique
infections bactériennes à gram négatif
Multirésistance bactérienne aux médicaments
infection croisée
bactéries à gram négatif
antibactériens
tests de sensibilité microbienne
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Tuberculose - Fiche agents biologiques
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%204413
http://www.inrs.fr/dms/inrs/CataloguePapier/ED/TI-ED-4413/ed4413.pdf
Cette fiche a pour objectif d'aider à évaluer les risques de tuberculose en milieu professionnel. Il y est fait un rappel : - sur la maladie tuberculeuse, l'agent biologique responsable et sa transmission par voie respiratoire, - sur les secteurs professionnels concernés, notamment celui des soignants, - sur les mesures de prévention qui peuvent être mises en place.
2015
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
tuberculose
exposition professionnelle
information scientifique et technique
tuberculose
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Prévention de la grippe et des infections respiratoires virales saisonnières - Mesures barrières en prévention des infections respiratoires aiguës et des infections respiratoires nosocomiales
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=521
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20150925_preventiongrippe.pdf
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20150925_preventiongrippe.pdf
Pour toutes les infections respiratoires, les mesures d’hygiène incluant les mesures barrières sont des moyens importants de prévention. La revue de la littérature concernant les appareils de protection respiratoire ne montre pas d’éléments nouveaux justifiant la modification des recommandations de 2011 et 2013. En milieu communautaire, l’hygiène des mains doit être promue pour la lutte contre les infections respiratoires ou non et repose surtout sur le lavage à l’eau et au savon, voire l’utilisation de solutés hydro-alcooliques (SHA). En collectivité de soins, l’hygiène des mains est primordiale pour limiter la transmission croisée en privilégiant la friction hydro-alcoolique des mains en l’absence de souillures, sinon avec l’eau et le savon. Le HCSP recommande des campagnes d’information auprès du public sur la mise en œuvre des mesures barrières non spécifiques telles que l’hygiène des mains, la limitation des contacts entre les personnes malades et les autres, en particulier les sujets à risque.
2015
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
lutte contre l'infection
grippe humaine
recommandation de santé publique
maladies virales
infections de l'appareil respiratoire
infection croisée
infections de l'appareil respiratoire
vaccins antigrippaux
masques
hygiène des mains

---
N1-VALIDE
Matériel d'injection : réduire les risques chez les injecteurs de médicaments opioïdes
https://www.inspq.qc.ca/publications/2045
https://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/2045_materiel_injection_reduire_risques.pdf
Le but de cet avis est de recommander le matériel d'injection le plus indiqué à distribuer afin de réduire les risques infectieux chez les personnes utilisatrices de drogues par injection tout en tenant compte des risques toxicologiques. Pour ce faire, une revue de la littérature, des analyses en laboratoire ainsi que la participation d'experts de divers domaines au sein d'un comité-conseil ont été privilégiées.
2015
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
Toxicomane consommateur de drogues injectables
analgésiques morphiniques
injections
lutte contre l'infection
seringues
risque
analgésiques morphiniques
aiguilles
filtration
recommandation
chauffage

---
N1-VALIDE
Stratégie technique mondiale de lutte contre le paludisme 2016-2030
http://apps.who.int/iris/handle/10665/176720
http://www.who.int/iris/handle/10665/176720
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/176720/1/9789242564990_fre.pdf
La Stratégie technique mondiale de lutte contre le paludisme 2016-2030 de l’Organisation mondiale de la Santé a été élaborée en vue d’aider les pays à réduire les souffrances humaines causées par ce qui est actuellement la maladie transmise par le moustique la plus meurtrière au monde. Adoptée par l’Assemblée mondiale de la Santé en mai 2015, elle donne aux pays et aux partenaires de développement des orientations techniques complètes pour les 15 prochaines années, soulignant l’importance d’amplifier l’action contre le paludisme et de tendre vers l’élimination. Elle fait valoir également qu’il est urgent de renforcer l’investissement pour toutes les interventions – y compris les mesures de prévention, les tests de diagnostic, le traitement et la surveillance de la maladie – mais aussi de mettre à profit l’innovation et de développer la recherche
2015
false
false
false
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
français
information scientifique et technique
santé mondiale
paludisme
paludisme
paludisme
antipaludiques
surveillance de la population
recherche biomédicale
lutte contre l'infection
planification stratégique

---
N1-VALIDE
Recommandations - Bonnes pratiques essentielles en hygiène à l’usage des professionnels de santé en soins de ville
https://sf2h.net/publications/bonnes-pratiques-essentielles-hygiene-a-lusage-professionnels-de-sante-soins-de-ville
Un guide technique dans lequel chacun trouvera les bases nécessaires des mesures de prévention du risque infectieux associé aux soins
2015
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
recommandation professionnelle
lutte contre l'infection
infection croisée
services de santé en milieu urbain
hygiène des mains
gants de protection
anti-infectieux locaux
Accident d'exposition au sang
pathogènes transmissibles par le sang
élimination des déchets médicaux
vaccination

---
N2-AUTOINDEXEE
Stratégies infirmières de prévention limitant le risque d'infections urinaires par sonde vésicale chez l'adulte hospitalisé
http://doc.rero.ch/record/259126?ln=fr
Introduction : Les infections urinaires nosocomiales constituent une menace majeure affectant la santé et les conditions d’hospitalisation des patients. Elles sont source d’inconfort, allongent la durée d’hospitalisation et représentent un risque de complications important pour les personnes touchées. Dans l’optique d’améliorer la qualité des soins, il est primordial de prévenir cette atteinte. Objectif : Identifier des stratégies infirmières pour la prévention des infections urinaires liées à la sonde vésicale au moyen d’un état des lieux des ressources et des connaissances actuelles.
2015
false
false
false
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
français
thèse ou mémoire
lutte contre l'infection
sonde urinaire
cathéters urinaires
à la limite
infections urinaires
maladie infectieuse des voies urinaires
risque d'infection
inutilité des soins
hospitalisation
marginal
adulte
hospitalisation
adulte
risque

---
N1-VALIDE
Prévention des infections graves dans les asplénies anatomiques ou fonctionnelles
Recommandations de la Société suisse d'infectiologie et de la Commission fédérale pour les vaccinations
http://www.pigs.ch/pigs/05-documents/doc/asplenia-2015-f.pdf
Les patients qui présentent une asplénie anatomique ou fonctionnelle ont un risque accru de contracter une infection fulminante et potentiellement mortelle due à certaines bactéries (principalement les pneumocoques) ou à des protozoaires. Le risque est maximum dans les deux premières années après la survenue de l’asplénie, mais persiste toute la vie. Les études montrent que les personnes aspléniques ne sont pas suffisamment informées de leur risque. Les principales mesures préventives sont l’information des patients, la vaccination contre les pneumocoques, les méningocoques et la grippe, ainsi que l’antibiothérapie en urgence ou, pour certains groupes, une antibioprophylaxie et une prophylaxie antipaludique particulièrement scrupuleuse dans les zones à risque.
2015
false
false
false
OFSP - Office Fédéral de la Santé Publique
Berne
Suisse
français
splénectomie
rate
lutte contre l'infection
antibioprophylaxie
vaccins antiméningococciques
vaccins antipneumococciques
infections à pneumocoques
infections à méningocoques
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Soins de la peau à la chlorhexidine pour la prévention de la mortalité et des infections chez les nouveau-nés
http://www.cochrane.org/fr/CD007835/soins-de-la-peau-a-la-chlorhexidine-pour-la-prevention-de-la-mortalite-et-des-infections-chez-les-nouveau-nes
Contexte : Des interventions au coût abordable, facilement réalisables et efficaces sont nécessaires pour réduire les infections néonatales et améliorer la survie néonatale. La chlorhexidine, un agent antiseptique topique à large spectre qui agit contre les organismes aérobies et anaérobies, réduit la colonisation bactérienne néonatale et pourrait également réduire l'infection. Objectifs : Évaluer l'efficacité des soins néonatals de la peau ou du cordon à la chlorhexidine par rapport aux soins habituels ou à l'absence de traitement dans la prévention des infections chez les nouveau-nés à terme et peu prématurés en milieu hospitalier et communautaire.
2015
false
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
chlorhexidine
anti-infectieux locaux
nouveau-né
résultat thérapeutique
nourrisson
hygiène de la peau
cordon ombilical
lutte contre l'infection
étude comparative
mortalité infantile
revue de la littérature
Infection chez le nouveau-né

---
N1-SUPERVISEE
Le rasage systématique du périnée lors de l'admission en salle de travail
http://www.cochrane.org/fr/CD001236
Contexte : Le rasage du pubis ou du périnée est une procédure effectuée avant l'accouchement afin de réduire le risque d'infection en cas de déchirure périnéale spontanée ou de réalisation d'une épisiotomie. Objectifs : Évaluer les effets du rasage systématique du périnée avant l'accouchement sur les critères de santé maternelle et néonatale, selon les meilleures preuves disponibles.
2014
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
poils
lutte contre l'infection
grossesse
pubis
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
salles d'accouchement

---
N1-VALIDE
Pratiques optimales en vue de minimiser le risque d’infection au moment de l’insertion d’un dispositif intra-utérin
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(15)30637-X/abstract
http://www.jogc.com/article/S1701-2163(15)30637-X/pdf
Contexte Les dispositifs intra-utérins constituent un moyen de contraception à long terme extrêmement efficace qui compte l’avantage d’être réversible . Historiquement, l’utilisation de certains dispositifs intra-utérins a été associée à une hausse du risque de syndrome inflammatoire pelvien. Des données plus récentes laissent entendre que cette association ne s’applique pas aux nouveaux dispositifs; toutefois, certains facteurs de risque peuvent accroître la possibilité d’infection . Objectifs Analyser le risque d’infection associé à l’insertion de dispositifs intra-utérins et recommander des stratégies visant la prévention de l’infection
2014
false
true
true
SOGC - Société des Obstétriciens et Gynécologues du Canada
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
résumé ou synthèse en français
dispositifs intra-utérins
lutte contre l'infection
maladie inflammatoire pelvienne

---
N3-AUTOINDEXEE
Instruction n DGOS/PF2/2014/66 du 04 mars 2014 relative au bilan des activités de lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé pour l'année 2013
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2014/03/cir_38053.pdf
2014
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
information scientifique et technique
lutte contre l'infection
établissements de santé
infection croisée
dépistage multiple

---
N1-VALIDE
La prévention de la pneumonie acquise sous ventilation mécanique
https://www.inspq.qc.ca/publications/1827
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1827_Prevention_Pneumonie_Ventilation.pdf
La pneumonie acquise sous ventilation (PAV) est une infection répandue dans les unités de soins intensifs. Cette infection affecte en effet de 10 à 20 % des patients ventilés et si le traitement est retardé ou inapproprié, elle sera associée à des taux importants de mortalité. La démarche décrite dans le présent document propose un ensemble de pratiques cliniques exemplaires (EPE) qui réduit les risques d'infection, des outils pour s'assurer de la conformité à cet EPE ainsi que des mesures de son efficacité sur l'incidence des pneumonies. En d'autres mots, le document suggère notamment des outils de surveillance des PAV et des événements associés à la ventilation mécanique.
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
pneumopathie infectieuse sous ventilation assistée
lutte contre l'infection
information scientifique et technique
algorithme

---
N1-VALIDE
L’hygiène et autres mesures de prévention des infections associées aux bactéries multirésistantes
https://www.inspq.qc.ca/publications/1826
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1826_Mesures_Prevention_Bacteries.pdf
La réduction des éclosions de bactéries multirésistantes (BMR) est une préoccupation du réseau de la santé. Le présent document propose une stratégie de prévention pour contrer ces infections. Cette stratégie est constituée d’un ensemble de pratiques cliniques exemplaires (EPE) qui minimise la transmission de ces bactéries et d’outils pour s’assurer de la conformité à cet EPE. Elle comporte également des mesures de l’efficacité de ces pratiques sur l’incidence des infections associées aux BMR. Ainsi, le document suggère des outils de surveillance des taux d’acquisition des colonisations nosocomiales Staphyloccocus aureus résistant à la méthicilline (SARM), à l’entérocoque résistant à la vancomycine (ERV) et aux bacilles à Gram négatif producteurs de carbapénémases (BGNPC).
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
Multirésistance bactérienne aux médicaments
infections bactériennes
lutte contre l'infection
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
La prévention des infections du site opératoire
https://www.inspq.qc.ca/publications/1825
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1825_Prevention_Infections_Site_Operatoire.pdf
Le présent document propose une stratégie de prévention pour contrer ces infections, car elles sont pour la plupart évitables. Cette stratégie est constituée d'un ensemble de pratiques cliniques exemplaires (EPE) qui minimise le développement de ces infections, d’outils pour s'assurer de la conformité à cet EPE (la surveillance des processus) ainsi que de mesures de l'efficacité du EPE sur l'incidence des ISO
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
infection de plaie opératoire
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
La prévention des bactériémies associées aux cathéters vasculaires centraux
https://www.inspq.qc.ca/publications/1824
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1824_Bacteriemies_Catheters_Vasuclaires.pdf
Le présent document propose une stratégie de prévention pour contrer ces bactériémies qui sont souvent évitables. Cette stratégie est constituée d'un ensemble de pratiques cliniques exemplaires (EPE) qui en minimise le risque, d'outils pour s'assurer de la conformité de ces nouveaux processus ainsi que de mesures de l'efficacité de cet ensemble de pratiques sur les BACC.
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
cathétérisme veineux central
voies veineuses centrales
bactériémie
infections sur cathéters
infection croisée
lutte contre l'infection
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Évaluation des risques liés aux pratiques de mésothérapie à visée esthétique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1522566/fr/evaluation-des-risques-lies-aux-pratiques-de-mesotherapie-a-visee-esthetique
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1754836/fr/evaluation-des-risques-lies-aux-pratiques-de-mesotherapie-a-visee-esthetique-rapport-d-evaluation
L’objectif de ce travail est de rendre un avis sur les risques des techniques de mésothérapie à visée esthétique (MVE) en France, conformément à la demande de la DGS. Le travail a ainsi cherché à établir la cartographie des risques infectieux, pharmacologiques et liés à certains contextes psychopathologiques. Cette évaluation s’inscrit dans le cadre de la loi Hôpital, patients, santé, territoires (articles L.1151-2 et L. 1151-3 du Code de la santé publique)
2014
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
évaluation des risques
mésothérapie
évaluation technologique
infections à mycobacterium
mésothérapie
mésothérapie
mésothérapie
lutte contre l'infection
mésothérapie
mésothérapie
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Surveillance des infections du site opératoire : outils et méthodologies pour les milieux de soins
https://www.inspq.qc.ca/publications/1861
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1861_Infections_Site_Operatoire_Outils.pdf
Le présent document s’inscrit dans le cadre de l’action 9 du « Plan d’action sur la prévention et le contrôle des infections nosocomiales 2010-2015 » du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et vise à répondre à l’objectif suivant : « Documenter l’incidence de certaines infections et colonisations autres que celles faisant l’objet d’un programme de surveillance provincial selon les particularités des centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés et des centres d’hébergement et de soins longue durée. Les établissements pourraient ainsi exercer une surveillance à l’égard des infections de site opératoire ». Les principes généraux et les concepts méthodologiques énoncés ont pour but de guider les équipes locales quant au choix de leurs activités de surveillance (activités déterminées selon la mission de l’établissement, la clientèle et les services offerts). Les outils et méthodologies proposés devraient être utilisés par les professionnels en prévention et contrôle des infections, les microbiologistes-infectiologues, les chirurgiens, les archivistes et les instances administratives.
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
information scientifique et technique
infection de plaie opératoire
lutte contre l'infection
bactériémie
infection croisée

---
N1-VALIDE
Recommandations relatives à la prévention de la tuberculose dans les institutions de soins
http://www.health.belgium.be/fr/recommandations-relatives-la-prevention-de-la-tuberculose-dans-les-institutions-de-soins-novembre
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19091280/Recommandations%20relatives%20%C3%A0%20la%20pr%C3%A9vention%20de%20la%20tuberculose%20dans%20les%20institutions%20de%20soins%20%28novembre%202013%29%20%28CSS%208579%29.pdf
ce document présente aux professionnels une méthode pour évaluer le risque de transmission dans leur institution ainsi que les mesures générales et spécifiques à mettre en application pour limiter ce risque. La surveillance des travailleurs et le dépistage des contacts sont abordés en tenant compte de la place des tests IGRA (Interferon-gamma release assay) dans les stratégies préconisées. Ces recommandations rappellent aussi l’obligation de la déclaration. Elles se clôturent par un chapitre sur la prévention de la tuberculose dans les maisons de repos (MR-MRS).
2014
false
false
false
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Belgique
français
tuberculose
tuberculose
infection croisée
transmission de maladie infectieuse
lutte contre l'infection
recommandation pour la pratique clinique
évaluation des risques
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
exposition professionnelle
maladies professionnelles
tuberculose
dépistage systématique
sujet âgé
maisons de repos
établissements de soins de long séjour
test tuberculinique
tests de libération d'interféron-gamma

---
N3-AUTOINDEXEE
Infections nosocomiales, une lutte sur tous les fronts
http://www.frm.org/images/stories/Aidez/pdfrs/n139.pdf
2014
false
false
false
FRM
France
français
information patient et grand public
maladie infectieuse nosocomiale
infection croisée
lutte contre l'infection
front

---
N1-VALIDE
Guide de prévention des infections dans les résidences privées pour aînés
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2014/14-207-01W.pdf
Le Guide de prévention des infections dans les résidences privées pour aînés s’adresse aux exploitants des résidences et à leur personnel ainsi qu'aux intervenants du réseau de la santé qui œuvrent auprès de ces résidences. Le guide contient des recommandations adaptées à ces milieux de vie et des outils pour prévenir la transmission des infections dans les résidences. Ce guide est constitué de trois sections principales soit : les principes et pratiques de bases en prévention des infections (hygiène des mains, équipement de protection personnelle, hygiène personnelle des résidents, préparation des repas, vaccination, etc.); les mesures spécifiques à appliquer pour les infections rencontrées fréquemment dans ces milieux y compris les situations d'éclosions (par exemple le Clostridium difficile ou la grippe) ; des outils, en annexe, pour faciliter la prévention des infections.
2014
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
lutte contre l'infection
établissements de soins de long séjour
sujet âgé
transmission de maladie infectieuse
gale
infections à enterobacteriaceae
gastroentérite
grippe humaine
pédiculoses
punaises des lits
infections à staphylocoques
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
zona
désinfection des mains
recommandation de santé publique
Entérocoques résistants à la vancomycine

---
N1-VALIDE
Equipement de Protection Individuel face à une Fièvre Hémorragique virale
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Equipement_de_protection_individuel_FHV_2014.pdf
Ce diaporama détaille les modalités d’habillage et de déshabillage des professionnels de santé en tenue étanche pour l a prise en charge de patients suspects ou atteints de FHV
2014
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
dispositifs de protection
fièvres hémorragiques virales
fièvre hémorragique à virus ebola
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
vêtements de protection
information scientifique et technique
image

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : Conduite à tenir vis-à-vis des personnes contact
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=458
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141024_ebolaconduitenirpersonnecontact.pdf
Depuis début 2014, des cas de maladie à virus Ebola (MVE) sont rapportés dans plusieurs pays d’Afrique de l’ouest. Le virus Ebola se transmet à l’homme à partir des animaux sauvages et se propage par transmission interhumaine, notamment les fluides biologiques. La maladie est grevée d’une forte mortalité.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
recommandation de santé publique
lutte contre l'infection
fièvre hémorragique à virus ebola
continuité des soins
questionnaire

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola - Recommandations pour les professionnels des établissements de santé non ESRH
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=459
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20141031_ebolarecomprononesrh.pdf
Les patients cas possibles de maladie à virus Ebola sont systématiquement orientés vers des établissements de santé de référence habilités (ESRH). Ce dispositif de prise en charge n’obère pas le rôle des autres établissements de santé qui sont tous susceptibles d’être mobilisés pour l’identification précoce des patients cas suspects et pour leur prise en charge avant transfert dans un ESRH. Le Haut Conseil de la santé publique a émis des recommandations pour la prise en charge des patients dans les services d’accueil aux urgences des établissements de santé (ES) qui ne sont pas des établissements de santé de référence habilités (ESRH)
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Retraitement des dispositifs endoscopiques flexibles
https://www.inspq.qc.ca/publications/1921
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1921_Retraitement_Dispositifs_Endoscopiques.pdf
Le présent document a pour but d'effectuer une mise à jour de ces lignes directrices tout en y intégrant le retraitement des dispositifs endoscopiques (RDE) flexibles en lien avec les systèmes suivants : respiratoires, urinaires et gynécologiques. De plus, les modes opératoires découlant de ce guide de pratique seront décrits, et ce, en tenant compte des différentes publications, événements survenus et positions émises depuis cette date.
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
endoscopes
infection croisée
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle
désinfection
audit

---
N1-VALIDE
Groupe de travail d'experts en prévention et en contrôle des infections : Conseils relatifs aux mesures de prévention et de contrôle pour la maladie à virus Ebola dans les milieux de soins
http://www.phac-aspc.gc.ca/id-mi/vhf-fvh/ebola-ipc-pci-fra.php
Le présent document a pour objet de fournir de l’information contextuelle et des conseils sur ce que le niveau minimum des mesures de contrôle des infections devrait être. Ceci est fondé sur la revue des preuves scientifiques disponible. Ces conseils ont informés la déclaration sur les mesures de PCI développée par l’ASPC. Ce document s’adresse aux professionnels de la PCI, aux professionnels de la santé et de la sécurité au travail (SST), aux organismes de soins de santé et aux fournisseurs de soins de santé chargés d'offrir une formation en PCI aux travailleurs de la santé (TS). Ces conseils sont destinées aux établissements de soins de santé où il existe une possibilité de contact avec un patient symptomatique soupçonné d'être infecté (personne faisant l’objet d’une enquête ou cas probable) ou encore chez qui la maladie a été confirmée.
2014
false
false
false
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
fièvre hémorragique à virus ebola
exposition professionnelle
évaluation des risques
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
dispositifs de protection
vêtements de protection
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Gestion du risque infectieux associé aux soins - Qualité et sécurité des soins
http://www.qualite-securite-soins.fr/
Ce site traite de la qualité et de la sécurité des soins, avec une nette orientation vers l'hygiène hospitalière et la lutte contre les infections associées aux soins, ainsi qu'au management de la qualité et à la gestion des risques d'une façon plus générale, mais uniquement dans le domaine de la santé. Il s'adresse tant aux professionnels de santé qu'au grand public, avec une vocation notamment pédagogique.
false
false
false
Strasbourg
Bas-Rhin
qualité des soins de santé
gestion du risque
lutte contre l'infection
infection croisée
structure enseignement formation

---
N1-VALIDE
Maladie à virus Ebola : Équipements de protection individuels
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=472
Le Haut Conseil de la santé publique émet des recommandations en termes d’organisation générale au sein des établissements de santé, de prise en charge de patients suspects, possibles ou confirmés de maladie à virus Ebola (MVE), de choix et de gestion des équipements de protection individuels (EPI). Il précise la composition et le type d’EPI à utiliser en fonction de la situation clinique présentée par le patient et du parcours de soins.
2014
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
fièvre hémorragique à virus ebola
lutte contre l'infection
dispositifs de protection
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle
prise en charge de la maladie
exposition professionnelle
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
vêtements de protection
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Gestion du risque lié aux légionelles. Guide méthodologique destiné aux EHPAD
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/ARS/201410_DD26_carnet_sanitaire_01.pdf
Les légionelles sont des bactéries largement présentes dans les écosystèmes naturels et principalement dans les milieux hydriques. Elles prolifèrent dans les installations qui leur offrent des conditions favorables (stagnation de l’eau, température de l’eau comprise entre 25 et 45 C, nutriments tels que le fer, le zinc ou le biofilm). Elles peuvent contaminer les individus lorsque ceux-ci sont exposés à des aérosols d’eau (de dimen sion inférieure à 5 micromètres) issus de milieux où la bactérie a proliféré
2014
false
false
false
NosoBase
France
français
légionellose
établissements de soins de long séjour
guide
microbiologie de l'eau
alimentation en eau
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Guide de réponse à une éclosion de diarrhée associée au Clostridium difficile (DACD) en milieu hospitalier
https://www.inspq.qc.ca/publications/1964
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1964_Reponse_Eclosion_CDifficile_Hospitalier.pdf
Le Comité sur les infections nosocomiales du Québec (CINQ) a rédigé en 2005 un guide à l'attention des centres hospitaliers afin d'améliorer la prise en charge des patients atteints de diarrhée associée au Clostridium difficile (DACD) en soins aigus, et ainsi limiter la dissémination de la bactérie, en absence d'éclosion. Des lignes directrices provinciales ont également été émises en 2008 concernant les mesures d'hygiène et de salubrité au regard du C. difficile. Afin de préserver la qualité des soins et un environnement sécuritaire pour les patients, le personnel et les visiteurs, le CINQ a entrepris de rédiger un document pour améliorer la prise en charge des éclosions de DACD en centres hospitaliers de soins de courte durée. L'ensemble des mesures préventives a été recensé à travers les données récentes de la littérature et à partir des avis d'experts dans le domaine. Les outils présentés permettront une prise en charge optimale en situation d'éclosion de DACD afin de limiter et de contrôler la dissémination de cet agent pathogène. Il est destiné aux spécialistes en prévention et contrôle des infections, médecins, épidémiologistes, infirmières, administrateurs et à toute autre personne responsable de la gestion de ce type d'éclosion.
2014
false
false
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
guide
clostridium difficile
diarrhée
infection croisée
lutte contre l'infection
diarrhée
infection croisée
infections à clostridium
infections à clostridium
liste de contrôle
recommandation par consensus

---
N1-SUPERVISEE
Vous êtes porteur d'une bactérie émergente hautement résistante aux antibiotiques (BHRe)
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/cclin_arlin/cclinParisNord/2014_PlaquetteBHRe_CClinPN.pdf
2014
false
true
false
NosoBase
France
français
recommandation patients
hygiène
lutte contre l'infection
résistance bactérienne aux médicaments

---
N1-SUPERVISEE
Punaises de lit - Prévention et intervention
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-001042/
Les punaises de lit sont des insectes piqueurs qui se nourrissent du sang des personnes pendant leur sommeil. Elles se reproduisent et se propagent rapidement et peuvent devenir une nuisance. Tout le monde est à risque de rapporter des punaises de lit à la maison.
2014
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
brochure pédagogique pour les patients
lutte contre l'infection
punaises des lits

---
N1-VALIDE
Guide des recommandations de prise en charge des infections aiguës en EHPAD
http://www.omedit-idf.fr/wp-content/uploads/2014/12/Guide_des_recommandations_de_prise_en_charge_des_infections_aigues_en_EHPAD.pdf.pdf
Ces recommandations sont destinées à aider à la prise en charge des principales infections en situation d’urgence. Elles ont été établies à partir des recommandations les plus récentes
2014
false
false
false
OMEDIT-Ile-de-France
France
français
recommandation pour la pratique clinique
établissements de soins de long séjour
lutte contre l'infection
antibactériens
traitement d'urgence
bronchite
pneumopathie bactérienne
infections urinaires
infections de la peau
pied diabétique
infections bactériennes de l'oeil
antibiothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Procéder à l'extermination de punaises de lit
http://sante.gouv.qc.ca/conseils-et-prevention/proceder-a-l-extermination-de-punaises-de-lit/
Lorsque vous découvrez des punaises de lit dans votre domicile, vous devez agir rapidement pour les éliminer et éviter que l'infestation devienne plus importante. La meilleure façon de vous assurer que les travaux d'extermination sont effectués selon les normes est de contacter un exterminateur certifié.
2014
false
false
false
Portail santé mieux-être
Canada
lutte contre l'infection
information patient et grand public
punaises des lits

---
N1-SUPERVISEE
Stratégies de contrôle des infections pour prévenir la transmission du Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) dans les maisons de retraite médicalisées
http://www.cochrane.org/fr/CD006354
http://www.cochrane.org/fr/CD006354/strategies-de-controle-des-infections-pour-prevenir-la-transmission-du-staphylococcus-aureus-resistant-a-la-meticilline-sarm-dans-les-maisons-de-retraite-medicalisees
Contexte Les maisons de retraite médicalisées constituent un environnement susceptible de favoriser l'acquisition et la diffusion du Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM), et leurs résidents sont donc exposés à un risque accru de colonisation et d'infection. Il est reconnu que les stratégies de prévention et de contrôle des infections sont importantes pour prévenir et contrôler la transmission du SARM.
2013
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
établissements de soins de long séjour
sujet âgé
infection croisée
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
infections à staphylocoques
foyers pour personnes agées
staphylococcus aureus résistant à la méticilline
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Prévention des infections chez les voyageurs immunosupprimés
https://www.revmed.ch/RMS/2013/RMS-385/Prevention-des-infections-chez-les-voyageurs-immunosupprimes
Ces dernières années, la qualité de vie du nombre grandissant de patients immunosupprimés s'est améliorée, leur permettant de voyager plus fréquemment. Au cours de ces voyages, ils sont confrontés à certains types d'infections (diarrhées du voyageur, malaria) qui peuvent être associées à un taux élevé de complications. Une stratégie de prévention adéquate de ces pathologies avant et pendant le voyage est essentielle, incluant des mesures d'hygiène, des vaccinations et des prophylaxies/traitements de secours antimicrobiens selon le type d'immunosuppression. Les interactions médicamenteuses, en particulier entre la prophylaxie antimalarique et les immunosuppresseurs, doivent être prises en compte dans la décision. Afin d'offrir la meilleure prise en charge possible, une collaboration entre le médecin traitant et les spécialistes en médecine de voyage et de maladies infectieuses est indiquée.
2013
false
N
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
médecine des voyages
voyage
sujet immunodéprimé
article de périodique
transplantation
immunologie en transplantation
splénectomie
tumeurs
facteurs de nécrose tumorale
déficits immunitaires
lutte contre l'infection
paludisme
diarrhée

---
N1-SUPERVISEE
Infections dues au nouveau coronavirus MERS-CoV. Actualisation des recommandations
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=384
Le HCSP a émis le 28 juin 2013 des recommandations pour la gestion et la prévention des Infections dues au nouveau coronavirus (MERS-CoV). Dans ce nouvel avis, le HCSP émet des recommandations pour la prise en charge des personnes contact d’un cas confirmé qui sont asymptomatiques ou peu symptomatiques. Il rappelle les définitions de cas et précise que le principe du maintien de l’hospitalisation des cas confirmés doit rester la règle à ce stade de connaissances et d’incertitudes. Pour la prise en charge d’une personne contact asymptomatique, il confirme ses recommandations du 28 juin 2013 : pas de prélèvement mais un suivi selon des modalités détaillées dans l’avis. Pour les personnes contact peu symptomatiques, le HCSP recommande une hospitalisation le temps nécessaire à la réalisation de différents examens dont un prélèvement respiratoire, permettant de faire un bilan initial et un diagnostic étiologique. Il indique qu’un retour au domicile est possible sans attendre les résultats du prélèvement sous réserve de conditions bien précises notamment des examens clinique et radiologique normaux, l’absence de facteurs de risque chez la personne concernée et dans son entourage, la possibilité d’un isolement à domicile, du respect des règles d’hygiène et de la protection de l’entourage. Ces recommandations sont susceptibles d’évoluer en fonction des connaissances et de la situation épidémiologique.
2013
false
true
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient
infections à coronavirus
infections à coronavirus
infections à coronavirus
lutte contre l'infection
recommandation
infections à coronavirus

---
N1-VALIDE
Complications infectieuses chez la personne âgée présentant une hémopathie maligne chronique
https://www.revmed.ch/RMS/2013/RMS-N-401/Complications-infectieuses-chez-la-personne-agee-presentant-une-hemopathie-maligne-chronique
Les hémopathies malignes chroniques de la personne âgée restent des maladies incurables. Cependant, les progrès thérapeutiques récents permettent non seulement d’envisager des traitements aux âges avancés et en présence de comorbidités significatives, mais également d’induire des rémissions prolongées. Ceci est réalisé cependant au prix d’un risque augmenté de maladies infectieuses dues à l’immunosuppression inhérente et à la maladie hématologique, et aux traitements oncologiques. Dans cet article seront présentées les complications infectieuses associées à la leucémie lymphatique chronique, au syndrome myélodysplasique et au myélome multiple. En outre, seront énumérées les prophylaxies anti-infectieuses et les vaccinations recommandées pour chacune des pathologies énumérées ci-dessus.
2013
false
false
false
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
Leucémie lymphatique chronique
syndromes myélodysplasiques
myélome multiple
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
sujet âgé
lutte contre l'infection
maladie chronique

---
N1-VALIDE
Recommandations pour le personnel de santé infecté par les virus de l'hépatite B, de l'hépatite C ou de l'immunodéficience humaine: prévention du risque de transmission aux patients
https://www.bag.admin.ch/dam/bag/fr/dokumente/mt/i-und-b/richtlinien-empfehlungen/empfehlungen-spezifische-erreger-krankheiten/hepatitis/praevention-blutuebertragbarer-krankheiten-patienten-personal-gesundheitswesen-hepatitis-b-c-hiv.pdf.download.pdf/prevention-du-risque-de-transmission-aux-patients.pdf
Le présent document traite, de manière ciblée, de la transmission de ces virus aux patients par le personnel soignant et doit servir, en tant que document de référence, d'aide à l'information et aux décisions. Il s'adresse aux personnes exerçant une activité dans le secteur de la santé ou à celles qui entament une formation dans ce domaine, ainsi qu'aux autorités sanitaires.
2013
false
false
false
OFSP - Office Fédéral de la Santé Publique
Berne
Suisse
français
hépatite B
hépatite C
Syndrome d'immunodéficience acquise
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
infections à VIH
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Lutte mondiale contre la tuberculose: principales constatations tirées du rapport publié par l'OMS en décembre 2009
http://www.who.int/entity/wer/2010/wer8509/fr/index.html
L'OMS publie un rapport annuel sur la lutte contre la tuberculose dans le monde chaque année depuis 1997. Ce rapport a pour principal objet de fournir une évaluation complète et actualisée de l'épidémie de tuberculose et des progrès accomplis dans la lutte contre la maladie aux niveaux mondial, régional et au niveau des pays; les progrès sont évalués dans le contexte des objectifs mondiaux fixés par les Nations Unies dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), et des objectifs apparentés fixés par le Partenariat Halte à la tuberculose. Les principaux objectifs sont de faire baisser l'incidence de la tuberculose d'ici 2015 (cible 6.c des OMD) et de réduire de moitié d'ici 2015 les taux de prévalence et de mortalité par rapport à leur niveau de 1990.
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
article de périodique
tuberculose
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Réduire les risques d'infection au minimum après une transplantation d'organe en pédiatrie : des conseils aux praticiens
http://www.cps.ca/fr/documents/position/reduire-les-risques-infection-apres-transplantation-organe-pediatrie
Les patients d'âge pédiatrique qui ont subi une transplantation d'organe courent des risques associés à diverses maladies infectieuses. Ils y sont plus susceptibles en raison du traitement immunosuppresseur. Ces patients sont désormais de plus en plus soignés en milieu communautaire. Le présent point de pratique présente des conseils sur les aspects essentiels de la prévention et du traitement d'infections courantes
2013
false
N
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
transplantation d'organe
enfant
lutte contre l'infection
recommandation pour la pratique clinique
vaccins
vaccination
tests sérologiques
immunosuppresseurs
nourrisson

---
N1-VALIDE
Prise en charge des patients suspects d'infections dues au nouveau coronavirus
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=314
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/telecharger/hcspa20130319_nouveaucoronavirus.pdf
Depuis septembre 2012, une quinzaine de cas d'infections à nouveau coronavirus, responsable de pneumonies sévères (coronavirus proche du SRAS à l'origine de l'épidémie de 2003) ont été documentés dans la péninsule arabique et en Grande-Bretagne, où une possible contamination interhumaine a été confirmée. L'éventualité de la survenue d'un cas en France ne pouvant être écartée, la Direction générale de la santé a demandé au HCSP un avis sur la conduite à tenir face à ce virus. Cet avis s'appuie sur l'état des connaissances actuelles, sur l'épidémiologie, la clinique et la transmission de ce nouveau virus. Il expose la définition des cas possibles et des cas confirmés, les conditions de réalisation de la confirmation microbiologique et le traitement. L'organisation de la prise en charge est détaillée, en milieu hospitalier, en vue du contrôle du risque infectieux lors des soins
2013
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation professionnelle
infections à coronavirus
lutte contre l'infection

---
N1-SUPERVISEE
Interventions visant à améliorer le respect professionnel des directives en matière de prévention des infections liées aux dispositifs médicaux
http://www.cochrane.org/fr/CD006559
Évaluer l'efficacité des différentes interventions, seules ou en combinaison, qui ciblent les professionnels de santé ou les organismes de soins de santé dans le but d'améliorer le respect professionnel des directives en matière de contrôle des infections sur le taux d'infections liées aux dispositifs médicaux et les mesures du respect.
2013
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
adhésion aux directives
lutte contre l'infection
équipement et fournitures
infection croisée
infections sur cathéters
résultat thérapeutique
infection liée à un dispositif
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Rougeole: Directives de lutte contre la rougeole et les flambées de rougeole
https://www.bag.admin.ch/dam/bag/fr/dokumente/mt/i-und-b/richtlinien-empfehlungen/empfehlungen-risikogruppen-risikosituationen/masern-richtlinien-bekaempfung.pdf.download.pdf/r-e-rougeole-2013.pdf
Les présentes directives définissent pour l'ensemble de la Suisse la procédure à suivre lors de suspicions, de cas ou de flambées de rougeole
2013
false
false
false
OFSP - Office Fédéral de la Santé Publique
Berne
Suisse
français
rougeole
recommandation de santé publique
rougeole
algorithme
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse
flambées de maladies

---
N1-VALIDE
Recommandations nationales : prévention de la transmission croisée par voie respiratoire : air ou gouttelettes
https://sf2h.net/publications/prevention-de-transmission-croisee-voie-respiratoire-air-goutelettes
Indication du niveau de preuve, La réactualisation des précautions standard d'hygiène et des précautions complémentaires contact a été publiée en 2009. Ce travail de mise à jour des précautions complémentaires d'hygiène a été poursuivi avec le second volet des recommandations pour la prévention des transmissions par voie respiratoire : Air et Gouttelettes. Il s'agissait de réactualiser les recommandations pour les pathologies infectieuses habituellement prises en charge dans nos établissements de santé tout en prenant en compte la nécessaire montée en puissance de ces recommandations.
2013
false
true
true
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
infection croisée
recommandation pour la pratique clinique
infections de l'appareil respiratoire
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé

---
N1-VALIDE
Règles d'hygiène pour la prise en charge des patients suspects d'infections dues au nouveau coronavirus (MERS-CoV)
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=347
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20130528_reglehygienecoronavisur.pdf
Cet avis présente une actualisation des règles d'hygiène figurant dans l'avis du HCSP du 19 mars 2013, relatif à la prise en charge des patients suspects d'infections dues au nouveau coronavirus (HCoV-EMC).
2013
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
Coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient
recommandation professionnelle
coronavirus
infections à coronavirus
lutte contre l'infection
désinfectants
désinfection

---
N1-VALIDE
Instruction N DGS/RI1/2013/182 du 30 avril 2013 mettant à jour le guide relatif aux modalités de mise en oeuvre du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en métropole
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2013/05/cir_37044.pdf
La présente circulaire actualise les mesures à mettre en oeuvre dans le but de limiter le risque de circulation des virus du chikungunya et de la dengue en métropole
2013
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
dengue
virus du chikungunya
recommandation de santé publique
France
lutte contre l'infection
surveillance de la santé publique
dengue
transmission de maladie infectieuse
vecteurs de maladie
Fièvre chikungunya
Fièvre chikungunya

---
N1-VALIDE
Le bon usage des antiseptiques pour la réduction du risque infectieux chez l'adulte
http://www.cclin-arlin.fr/nosobase/recommandations/cclin_arlin/cclinSudOuest/2013_Antiseptiques_CCLIN.pdf
Les spécificités liées à la prise en charge des plaies ont imposé de se limiter dans ce document aux recommandations de bon usage des antiseptiques sur peau saine et muqueuse saine. Outre la mise à jour de certaines données générales, le groupe a surtout voulu proposer aux professionnels de santé des fiches pratiques de bon usage des antiseptiques concernant les soins communément réalisés au sein des établissements de santé ou dans les autres structures susceptibles de délivrer ces soins (EHPAD, cabinets libéraux,…).
2013
false
true
false
C CLIN Sud-Ouest
France
français
anti-infectieux locaux
adulte
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle
hygiène de la peau

---
N1-VALIDE
Traitement anti-infectieux des escarres
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/cclin_arlin/EMS/V2013/ATB_Escarres_V%20Def.pdf
2013
false
N
NosoBase
France
français
antibiothérapie
escarre
lutte contre l'infection
antibactériens
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
La nutrition enterale
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/cclin_arlin/EMS/V2013/Fiche_alimentation_enterale_VDef.pdf
Objectifs - Appliquer les bonnes pratiques d'hygiène lors de la nutrition entérale
2013
false
N
NosoBase
France
français
lutte contre l'infection
infection croisée
nutrition entérale
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Aspirations buccales et trachéo-bronchiques en EHPAD
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/cclin_arlin/EMS/V2013/Aspiration_tracheo_bronc_VDef.pdf
Objectifs - Permettre de libérer les voies aériennes en respectant les règles d'asepsie sans contaminer ni le résident, ni l'environnement, ni le soignant et en évitant les transmissions croisées de micro-organismes. - Prévenir les risques d'infections pulmonaires.
2013
false
N
France
français
établissements de soins de long séjour
foyers pour personnes agées
recommandation professionnelle
lutte contre l'infection
infection croisée
aspiration (technique)
aspiration trachéo-bronchique
bronches
trachée
pneumopathie infectieuse

---
N1-VALIDE
CClin Arlin
http://www.cclin-arlin.fr/
Ce site regroupe les différents sites qui fédéraient auparavant les actions des CClin et des Arlin (Portail, Nosobase, Grephh). Il a pour but de faciliter l'accès aux outils produits par les composantes du réseau notamment dans le champ de la gestion des risques. Il est la résultante aussi de la meilleure synergie voulue par les 5 responsables de CClin dans le cadre de la nouvelle gouvernance qu'ils ont adoptée en 2012.
false
N
France
français
infection croisée
lutte contre l'infection
réseau coordonné

---
N1-VALIDE
Conduite a tenir chez les résidents porteurs de clostridium difficile en période de diarrhées chez un ou plusieurs résidents
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/cclin_arlin/EMS/V2013/CAT_Clostridium_difficile_VDef.pdf
Objectifs - Prévenir la transmission croisée de Clostridium difficile par la mise en oeuvre de mesures appropriées pour tous les professionnels de l'EHPAD.
2013
false
N
NosoBase
France
français
clostridium difficile
diarrhée
recommandation professionnelle
infection croisée
sujet âgé
établissements de soins de long séjour
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Laboratoires ANIOS
http://www.anios.com/
false
N
Hellemmes-Lille
France
Nord
français
lutte contre l'infection
structure privée

---
N1-VALIDE
Maîtrise du risque infectieux en établissement médicosocial
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/EMS_CClinArlin.html
En réponse au programme national de prévention des infections dans le secteur médicosocial 2009-2013 les fiches techniques proposées ci-dessous viennent en complément des guides d'autoévaluation EHPAD et FAM MAS.
2013
false
N
NosoBase
France
français
infection croisée
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Étude sur la surveillance et les stratégies de prévention des bactériémies associées aux cathéters centraux aux soins intensifs 2010-2011 appliquées dans les centres hospitaliers de soins aigus du Québec
https://www.inspq.qc.ca/publications/1686
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1686_EtudeSurvStratPrevBactCatheSoinsInten2010-2011HospiSoinsAigusQc.pdf
Les objectifs de cette étude sont de : - connaître les mesures mises en place pour la prévention des BACC et leur impact sur les taux d'incidence; - établir si une surveillance des processus est présente dans les installations.
2013
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
bactériémie
infection croisée
enquête santé
infections sur cathéters
voies veineuses centrales
cathétérisme veineux central
unités de soins intensifs
lutte contre l'infection
questionnaire

---
N1-VALIDE
Prévention de la transmission croisée des « Bactéries Hautement Résistantes aux antibiotiques émergentes » (BHRe)
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=372
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspr20130710_recoprevtransxbhre.pdf
http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2014/01/cir_37839.pdf
L'émergence de la résistance aux antibiotiques est un enjeu de santé publique. La maîtrise de la diffusion des bactéries multi- ou hautement résistantes (BMR ou BHR) aux antibiotiques repose sur une double stratégie de réduction de la prescription des antibiotiques et de prévention de la diffusion à partir des patients porteurs. Dans ce contexte, le Haut Conseil de la santé publique a élaboré un guide actualisant et harmonisant l'ensemble des recommandations existantes concernant la prévention de la transmission croisée des BHR émergentes (BHRe) ciblant en 2013 les entérobactéries productrices de carbapénémases (EPC) et Enterococcus faecium résistant aux glycopeptides (ERG). Ces recommandations rappellent les principes de la maîtrise de la transmission croisée (précautions standard, précautions complémentaires d'hygiène, précautions spécifiques BHRe), les techniques microbiologiques à mettre en oeuvre ainsi que l'importance de la gestion des excréta. Présentées sous forme de fiches opérationnelles, elles ont pour objectif d'orienter les établissements de santé vers des stratégies adaptées de maîtrise de la diffusion des BHRe.
2013
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
recommandation professionnelle
enterococcus faecium
Multirésistance bactérienne aux médicaments
glycopeptides
entérocoques résistants aux glycopeptides
infection croisée
transmission de maladie infectieuse
lutte contre l'infection
maladies transmissibles émergentes
enterococcus
carbapénèmes
carbapenemase
bêta-Lactamases
protéines bactériennes

---
N1-VALIDE
Avis n 55 du 13 mai 2013 relatif à la prise en charge des patients atteints de tuberculose multirésistante dans une perspective de protection de la santé publique
http://www.health.belgium.be/fr/avis-ndeg-55-prise-en-charge-des-patients-atteints-de-tuberculose-multiresistante
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19088516/Avis%20n%C2%B0%2055%20du%2013%20mai%202013%20relatif%20%C3%A0%20la%20prise%20en%20charge%20des%20patients%20atteints%20de%20tuberculose%20multir%C3%A9sistante%20dans%20une%20perspective%20de%20protection%20de%20la%20s.pdf
La Commission de travail a ciblé sa réflexion sur les aspects suivants de la demande qui lui était adressée : les aspects médicaux (partie II), plus particulièrement le phénomène de multirésistance et les informations épidémiologiques ; le cadre légal et réglementaire associé au diagnostic et au traitement de malades atteints de tuberculose multirésistante (partie III) ; les aspects économiques, sociaux et politiques (partie IV), les aspects éthiques (partie V), et enfin les conclusions et les recommandations (partie VI).
2013
false
false
N
false
Comité consultatif de bioéthique de Belgique
Belgique
français
tuberculose multirésistante
Belgique
tuberculose multirésistante
transmission de maladie infectieuse
lutte contre l'infection
isolement du patient
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Recommandation sur les prophylaxies anti-infectieuses des patients atteints de Déficits Immunitaires Héréditaires
https://www.ceredih.fr/uploads/Reco_ProphylDIP_CEREDIH_2_Long.pdf
https://www.ceredih.fr/uploads/Reco_ProphylDIP_CEREDIH_2_Court.pdf
Indication du niveau de preuve, Cependant, il existe peu de données dans la littérature sur ces mesures prophylactiques, et les attitudes sont souvent variables d'un centre à un autre. Le but de ce travail est de faire la synthèse des données existantes sur les risques infectieux associés à différents déficits immunitaires primitifs, ainsi que sur les mesures prophylactiques évaluées dans la littérature. Dans le but de permettre une prise en charge plus adaptée et homogène d'un centre à l'autre en France, le Centre National de Référence des Déficits Immunitaires Héréditaires (CEREDIH) a émis des recommandations, basées sur les données de la littérature et les avis de différents experts provenant de différentes disciplines.
2013
false
false
O
false
CEREDIH - Centre de Référence Déficits Immunitaires Héréditaires
France
français
antibiothérapie
déficits immunitaires
lutte contre l'infection
antibioprophylaxie
antibactériens
vaccination
vaccins
recommandation professionnelle
chimioprévention

---
N1-VALIDE
Enceintes de stockage d'endoscopes thermosensibles (ESET)
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=377
http://www.hcsp.fr/Explore.cgi/Telecharger?NomFichier=hcspa20130626_enceintestockendoscothermosens.pdf
Les enceintes de stockage d'endoscopes thermosensibles (ESET), équipements destinés à maintenir la qualité microbiologique de l'endoscope, ont depuis 2004 le statut de dispositif médical selon la directive européenne 93/42/CEE. Afin d'actualiser les recommandations ministérielles en matière de contrôle qualité de la désinfection des endoscopes stockés, le Directeur général de la santé et le Directeur général de l'offre de soins ont demandé au HCSP d'émettre un avis sur : - les traitements et l'entretien des endoscopes thermosensibles lorsqu'ils sont conservés dans une enceinte de stockage d'endoscopes thermosensibles et en particulier sur la durée maximum de stockage de matériel semi-critique dans une ESET avant utilisation immédiate, sans nouvelle procédure de désinfection de niveau intermédiaire ; - les contrôles de qualité microbiologiques des endoscopes thermosensibles semi-critiques lorsqu'ils sont conservés dans des ESET.
2013
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
endoscopes
recommandation professionnelle
désinfection
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Risques infectieux des fumées laser : exemple des papillomavirus humains
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/pages-article/ArticleRST.html?refINRS=RST.TP%2017
http://www.rst-sante-travail.fr/rst/dms/dmt/ArticleDMT/MiseAuPoint/TI-RST-TP-17/tp17.pdf
Lors du traitement par laser de lésions cutanées ou muqueuses dues à des papillomavirus humains (lésions HPV), le personnel médical peut être exposé par voie respiratoire à ces virus par le biais des fumées chirurgicales. Une revue de la littérature et une enquête sur les pratiques en milieu hospitalier ont conduit à proposer des pistes d'amélioration de la sécurité des soignants exposés.
2013
false
N
RST - Références en Santé au Travail
France
français
exposition professionnelle
article de périodique
thérapie laser
fumée
affection respiratoire due à l'inhalation de fumées et de vapeurs chimiques
infections à papillomavirus
lutte contre l'infection
exposition professionnelle
infections de l'appareil respiratoire

---
N1-VALIDE
Port des masques par les soignants - Des supports de sensibilisation pour agir en prévention
http://www.inrs.fr/accueil/header/actualites/port-des-masques-par-les-soignants.html
Lorsque le personnel soignant est exposé à un risque infectieux par voie respiratoire, quel masque doit-il choisir ? Comment doit-il ajuster correctement son masque de protection respiratoire ?... Pour répondre aux nombreuses questions sur le sujet, l'INRS vous propose un ensemble de supports visant à sensibiliser le personnel soignant.
2013
false
N
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
masques
information scientifique et technique
personnel de santé
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé

---
N1-VALIDE
Précisions sur la gestion d'une éclosion majeure de grippe saisonnière nosocomiale en milieux de soins
https://www.inspq.qc.ca/publications/1727
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1727_PrecGestionEcloMajGrippeSaisonNosoMilieuxSoins.pdf
Le présent document apporte des précisions aux recommandations existantes dans l'objectif de guider les milieux de soins touchés par une éclosion majeure de grippe nosocomiale dans la prise en charge de la situation afin de tenter de limiter la fermeture des unités de soins touchées et de maintenir l'accessibilité aux soins. À moins d'une situation exceptionnelle, une approche par étapes est proposée avant que ne soit envisagée la fermeture d'une unité lors d'une éclosion majeure.
2013
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
grippe humaine
infection croisée
information scientifique et technique
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Gestion préopératoire du risque infectieux - Mise à jour de la conférence de consensus
https://sf2h.net/publications/gestion-preoperatoire-risque-infectieux-mise-a-jour-de-conference-de-consensus
Indication du niveau de preuve, Les infections du site opératoire (ISO) sont des événements indésirables rares mais pouvant présenter des conséquences sévères en termes de morbidité, de mortalité et de coûts. Leur surveillance et prévention représentent donc un enjeu de santé publique important.
2013
false
true
true
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
lutte contre l'infection
recommandation par consensus
infection de plaie opératoire
hygiène de la peau
anti-infectieux locaux
donner une douche au patient
chlorhexidine
épilation
antisepsie
détergents
champs chirurgicaux
staphylococcus aureus
infections à staphylocoques
porteur sain
peau
nez

---
N1-VALIDE
Recommandations professionnelles relatives à la prise en charge urologique des patients en hospitalisation ambulatoire.
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1702525/fr/label-de-la-has-chirurgie-ambulatoire-en-urologie
http://www.urofrance.org/nc/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/chirurgie-ambulatoire-en-urologie-texte-des-recommandations-afu.html
http://sfar.org/recommandations-afusfarafcaanap-chirurgie-ambulatoire-en-urologie/
http://sfar.org/?p=7169
Indication du niveau de preuve, L'Association française d'urologie a souhaité rédiger des recommandations professionnelles relatives à la prise en charge urologique des patients en hospitalisation ambulatoire. Ce travail se fixe pour objectif de présenter les spécificités urologiques et les conditions requises de nature à permettre la prise en charge chirurgicale d'une pathologie urologique en ambulatoire avec les mêmes conditions de sécurité qu'en hospitalisation traditionnelle.
2013
false
true
true
SFAR - Société Française d'Anesthésie et de Réanimation
Paris
France
307. Tumeurs de la prostate
308. Tumeurs du rein
français
618.920 472 - Douleur chez les enfants
gestion de la douleur
procédures de chirurgie ambulatoire
procédures de chirurgie urologique
recommandation par consensus
complications postopératoires
infection de plaie opératoire
douleur postopératoire
procédures de chirurgie ambulatoire
procédures de chirurgie urologique
éthique clinique
sujet âgé
enfant
personnes handicapées
rôle professionnel
procédures de chirurgie ambulatoire
procédures de chirurgie urologique
rétention d'urine
évaluation des risques
lutte contre l'infection
infections urinaires
douleur postopératoire
hémorragie postopératoire
anesthésie
liste de contrôle
infection croisée

---
N1-VALIDE
Mesures de prévention et contrôle des infections à l'urgence
https://www.inspq.qc.ca/publications/1742
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1742_MesPrevContrInfectUrgence.pdf
Indication du niveau de preuve, Chaque année, les urgences du Québec reçoivent plus de 3 millions de patients qui arrivent sur pieds ou par ambulance, incluant plusieurs cas d'infections transmissibles. Au Québec, des documents de référence sont disponibles à propos de l'organisation et l'aménagement des urgences. Toutefois, peu de recommandations visant la prévention et le contrôle des infections (PCI) adaptées pour la pratique dans un contexte de soins d'urgence sont actuellement disponibles dans la littérature. Le présent document s'inscrit dans le cadre de l'action 8 du Plan d'action sur la prévention et le contrôle des infections nosocomiales 2010-2015 du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). Il vise à émettre des recommandations quant à la PCI dans les urgences des milieux hospitaliers du Québec. Les recommandations visent principalement les centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés
2013
false
O
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle
infection croisée
lutte contre l'infection
service hospitalier d'urgences
triage
hygiène

---
N1-VALIDE
Evaluation des pratiques - Gestion des Excreta - Bionettoyage de la chambre du patient/résident
http://rhc-arlin.pasman.fr/wp-content/uploads/2013/12/audit2013_CR-Gestion-Excreta-Bionettoyage.pdf
L'objectif principal a été d'analyser les pratiques au cours de situations particulièrement à risque de contamination de l'environnement, telles que · la réalisation du change d'un patient incontinent · la réalisation de la toilette d'un patient non autonome · la réfection d'un lit et la gestion du linge sale · la gestion des bassins et l'élimination des excreta Le deuxième objectif a été de décrire les pratiques de bionettoyage de la chambre
2013
false
N
RHC-Arlin - Réseau des Hygiénistes du Centre - Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales
France
français
évaluation des pratiques professionnelles
infection croisée
lutte contre l'infection
exposition professionnelle
gants de protection
hygiène des mains
vêtements de protection
fèces
urine
BASSIN DE LIT
chambre de patient

---
N1-VALIDE
Recommandations pour la prévention de l'infection tuberculeuse dans les institutions de soins
http://www.fares.be/static/upload/1/2/2013-Recommandations_TB_en_milieu_de_soin_CSS.pdf
Après avoir dressé les particularités de la transmission de M. tuberculosis en milieu de soins, ce document présente aux professionnels une méthode pour évaluer le risque de transmission dans leur institution ainsi que les mesures générales et spécifiques à mettre en application pour limiter ce risque. La surveillance des travailleurs et le dépistage des contacts sont abordés en tenant compte de la place des tests IGRA (Interferon-gamma release assay) dans les stratégies préconisées. Ces recommandations rappellent aussi l'obligation de la déclaration. Elles se clôturent par un chapitre sur la prévention de la tuberculose dans les maisons de repos (MR-MRS).
2013
false
true
false
false
Conseil Supérieur de la Santé - Ministère des Affaires Sociales, de la Santé publique et de l'Environnement
Belgique
français
recommandation pour la pratique clinique
mycobacterium tuberculosis
tuberculose
évaluation des risques
infection croisée
tuberculose
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
exposition professionnelle
maladies professionnelles
tuberculose
notification des maladies à déclaration obligatoire
maisons de repos
masques
environnement contrôlé

---
N1-VALIDE
L'utilisation des nouvelles technologies de l'information et de la communication dans la prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS)
https://www.inspq.qc.ca/publications/1754
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1754_UtiliNouvTICPrevITSS.pdf
Le présent rapport dresse un portrait de l'utilisation des NTIC pour la promotion de la santé sexuelle et la prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS). Il se présente sous la forme d'une revue de littérature mettant l'accent sur l'accès aux services de prévention et de dépistage pour les jeunes de 15 à 24 ans. Le document présente différentes stratégies ainsi que leurs avantages, leurs inconvénients, leur efficacité et les conditions pour une implantation optimale. Cet ouvrage n'a pas la prétention d'être exhaustif et ne plaide pas en faveur d'une stratégie plutôt qu'une autre. Il a pour principal objectif d'alimenter la réflexion sur les NTIC et les ITSS.
2013
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
français
revue de la littérature
Internet
envoi de messages textuels
maladies sexuellement transmissibles
lutte contre l'infection
santé reproductive
promotion de la santé
guide ressources

---
N1-SUPERVISEE
Moment optimal pour remplacer un dispositif intravasculaire d'administration.
http://www.cochrane.org/fr/CD003588
L'objectif de cette revue était d'identifier toute relation entre la fréquence avec laquelle les dispositifs d'administration sont remplacés et les taux de colonisation microbienne, d'infection et de décès.
2013
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
facteur temps
cathéters
bactériémie
lutte contre l'infection
infection croisée
infections sur cathéters
cathétérisme
cathétérisme
Remplacement de dispositif médical

---
N1-VALIDE
Recueil de lait et entretien des tire-lait en néonatologie
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/2013_LaitNeonatologie_ombrel.pdf
Indication du niveau de preuve, Le lait de mère est l'aliment le plus adapté au nouveau-né prématuré. Lorsque l'enfant est très immature, le lait ne peut être donné que par l'utilisation d'une sonde gastrique et doit être recueilli par expression manuelle ou l'intermédiaire d'un tire-lait. Le tire-lait est une source de contamination bactérienne importante et les publications qui font état de transmission d'infection bactérienne par son intermédiaire sont nombreuses. Ce sont le plus souvent des observations de cas isolés. Parfois, on retrouve des contaminations à l'échelle d'une unité qui conduisent dans le cadre d'une démarche qualité à identifier la source de la contamination et à formaliser ou améliorer des protocoles d'entretien du tire-lait. Ceux-ci sont variables mais il est admis que l'entretien du tire-lait doit faire l'objet d'une attention rigoureuse.
2013
false
O
NosoBase
France
français
recommandation par consensus
TIRE LAIT
allaitement maternel
infection croisée
nouveau-né
lutte contre l'infection
infections bactériennes
hygiène
conservation aliments
Alimentation au biberon

---
N3-AUTOINDEXEE
Lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé pour l'année 2012
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Instruction_n103_bilan_LIN_15_mars_2013.pdf
2013
Ministère des solidarités et de la Santé
Paris
recommandation
lutte contre l'infection
établissements de santé
infection croisée

---
N1-VALIDE
Risques d'infections - Mesures élémentaires de prévention à l'attention des bijoutiers et des esthéticiennes
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/456.pdf
http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/457.pdf
risques, mesures élémentaires de prévention ; 2 pages
false
N
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
Saint-Denis
France
français
information patient et grand public
perçage corporel
tatouage
hygiène
techniques cosmétiques
lutte contre l'infection
exposition professionnelle

---
N1-VALIDE
AIPI
Association des Infirmières en Prévention des Infections
http://www.aipi.qc.ca/
L'Association des Infirmières en Prévention des Infections est un regroupement majoritairement formé d'infirmières francophones du Québec. L'AIPI se veut un moyen de promotion de la prévention et du contrôle des infections nosocomiales par l'éducation, la recherche et la collaboration avec de nombreux partenaires. Ultimement, les actions de l'AIPI favorisent la création d'un environnement sécuritaire et une pratique clinique de qualité pour l'ensemble du réseau de la santé, dans un milieu en constante évolution
false
N
Québec
Canada
Québec
français
Québec
infection croisée
infection croisée
lutte contre l'infection
infirmières et infirmiers
association professionnels santé
périodique

---
N1-SUPERVISEE
Questions / Réponses sur les punaises de lits
http://www.sante.gouv.fr/questions-reponses-sur-les-punaises-de-lits.html
Qu’est ce qu’une punaise de lits ? - A quoi ressemble une piqure de punaise de lits ? - Où peut-on trouver des punaises de lits ? - Pourquoi les infestations par les punaises de lits sont-elles en hausse ? - Comment savoir si j’ai des punaises de lits dans mon habitation ? - Comment les punaises de lits se propagent ? - Est-ce que les punaises de lits peuvent nuire à ma santé ? - Comment peut-on soigner les piqûres de punaises des lits ? - Comment éviter une infestation par des punaises de lits ? - Que puis-je faire si j’ai des punaises de lits chez moi ?
2012
false
true
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
morsures et piqûres d'insectes
morsures et piqûres d'insectes
morsures et piqûres d'insectes
morsures et piqûres d'insectes
lutte contre l'infection
information patient et grand public
punaises des lits

---
N1-SUPERVISEE
Gestion efficace des punaises de lit en milieu de santé - Fiche technique
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2015/15-602-01W.pdf
La présente fiche décrit les actions et les décisions impliquant le service d'hygiène et salubrité à l'égard d'une élimination efficace des punaises de lit. Le service d'hygiène et de salubrité a la responsabilité de poser certains gestes qui permettront la prévention et le traitement efficace des punaises.
2012
false
true
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
établissements de santé
lutte contre l'infection
rapport
punaises des lits

---
N1-SUPERVISEE
Tableau de bord des infections nosocomiales : la campagne 2012
http://www.sante.gouv.fr/tableau-de-bord-des-infections-nosocomiales-dans-les-etablissements-de-sante-campagne-2012.html
La campagne 2012 - Le cadre réglementaire - Le calendrier de la campagne 2012 - Les 7 indicateurs du tableau de bord - Vos questions - nos réponses - Le forum.
2012
false
true
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
lutte contre l'infection
lutte contre l'infection
France
collecte de données
indicateurs d'état de santé
information scientifique et technique
infection croisée

---
N1-SUPERVISEE
Interventions visant à prévenir l'infection dans le syndrome néphrotique
http://www.cochrane.org/fr/CD003964
http://www.cochrane.org/fr/CD003964/il-nexiste-aucune-preuve-solide-pour-aucune-des-interventions-visant-a-prevenir-linfection-dans-le-syndrome-nephrotique
Objectifs : Évaluer les effets bénéfiques et nocifs de toute intervention prophylactique visant à réduire le risque d'infection chez les enfants et les adultes présentant un syndrome néphrotique.
2012
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
enfant
adulte
lutte contre l'infection
infection croisée
résultat thérapeutique
immunoglobulines par voie veineuse
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
syndrome néphrotique

---
N1-SUPERVISEE
Dossier Pandémie grippale 2009 dans les armées
http://www.ecole-valdegrace.sante.defense.gouv.fr/mediatheque/la-revue-medecine-armees/medecine-armees-2012/medecine-armees-decembre-2012-n-5
En mars 2009 un virus grippal réassortant A(H1N1) a émergé au Mexique sans déclencher d’alerte internationale. L’Organisation mondiale de la santé a sonné l’alerte le 24 avril après la confirmation aux États-Unis de cas de grippe dus à ce nouveau virus. Le 1er mai les premiers cas français sont confirmés chez deux voyageurs revenant du Mexique. Le virus s’est ensuite propagé à l’ensemble de la planète en quelques mois.
2012
false
true
false
Médecine et Armées
France
grippe humaine
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
grippe humaine
grippe humaine
grippe humaine
pandémies
lutte contre l'infection
médecine militaire
article de périodique

---
N1-VALIDE
GREPHH
Groupe Evaluation des Pratiques en Hygiène Hospitalière
http://www.grephh.fr/
présentation, groupes de travail, référentiels, projets
false
N
France
français
hygiène
infection croisée
pratique professionnelle
lutte contre l'infection
hôpitaux
assurance de la qualité des soins de santé
lutte contre l'infection
association professionnels santé

---
N1-VALIDE
GERES - Groupe d'Etude sur le Risque d'Exposition des Soignants aux agents infectieux
http://www.geres.org/
Missions : Identifier les facteurs de risque de contamination après exposition accidentelle au sang ou aux produits biologiques. Etudier les circonstances de survenue des accidents exposant au sang (AES). Proposer des mesures préventives. Répertorier et évaluer des matériels de sécurité. Apporter une expertise auprès des pouvoirs publics. Organiser des formations. Diffuser l'information.
false
N
Paris
France
Paris
français
exposition professionnelle
personnel de santé
lutte contre l'infection
pathogènes transmissibles par le sang
dispositifs de protection
gestion de la sécurité
sécurité du matériel
sécurité du matériel
exposition professionnelle
association professionnels santé
base de données

---
N1-SUPERVISEE
Hygiène hospitalière - Les transmissions
http://umvf.cerimes.fr/media/ressMereEnfant/SGF/hyg01/c03/index.htm
Les germes, la chaîne infectante, les transmissions : infection endogène, infection exogène.
2012
false
true
false
true
2eme cycle / master
Ecole de Sages-Femmes du C.H.U. de Grenoble - Tous droits réservés 2009/2010
Mère-enfant
France
français
matériel d'enseignement audio-visuel
transmission de maladie infectieuse
hygiénistes en établissement de santé
lutte contre l'infection
infection croisée
infection croisée

---
N1-VALIDE
ORIG
Observatoire du risque infectieux en gériatrie
http://www.orig.fr/
L'ORIG est un réseau de professionnels de la santé tourné vers une meilleure compréhension et une stratégie offensive vis à vis des risques infectieux en Gériatrie. L'ORIG effectue des recherches dans le domaine des infections chez les personnes âgées.
false
N
France
français
sujet âgé
lutte contre l'infection
gériatrie
facteurs de risque
association professionnels santé
réseau coordonné

---
N1-VALIDE
Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses (CCNMI)
http://www.nccid.ca/
Protéger la santé des Canadiens en facilitant l'utilisation des données probantes et émergentes sur les maladies infectieuses de sorte à éclairer les programmes et les politiques de santé publique.
false
N
Winnipeg
Canada
Manitoba
français
maladies transmissibles
lutte contre l'infection
médecine factuelle
politique de santé
site institutionnel

---
N1-VALIDE
CERMES - Centre de Recherche Médicale et Sanitaire
Réseau International des Instituts Pasteur
http://www.cermes.net/
Le CERMES est un Etablissement Public à caractère Scientifique et Technique (EPST) depuis juin 2002, placé sous la tutelle du Ministère de la Santé Publique (MSP). C'est un institut associé du Réseau International des Institut Pasteur (RIIP), lié par une Convention de Coopération entre l¿Etat et l¿Institut Pasteur à Paris (IPP). Il est soutenu par le Ministère Français des Affaires Etrangères et l¿IPP pour le personnel scientifique et les projets de recherches. Les missions du CERMES (loi JO 01/09/02) sont : La recherche fondamentale, appliquée et opérationnelle, dans les domaines médical et sanitaire ; L'appui aux institutions et services nationaux et éventuellement à tout autre Etat, pour tout ce qui concerne la biologie médicale et la santé publique ; L'expertise des risques et l'évaluation des programmes de lutte contre les endémies ; La formation des cadres sanitaires, nationaux ou étrangers.
false
N
Niamey
Niger
français
lutte contre l'infection
santé publique
biologie
site institutionnel
structure recherche

---
N1-VALIDE
Des pilules contre tous les microbes ?
http://www.francais.dobugsneeddrugs.org/
Des pilules contre tous les microbes? est un programme d'éducation communautaire qui vise à répondre au problème de la résistance aux antibiotiques. La résistance aux antibiotiques est causée par une utilisation abusive des antibiotiques, principalement pour des infections des voies respiratoires. Ce site Internet présente de l'information pour les professionnels de la santé, le grand public, les enseignants, les parents, les enfants, les garderies et les centres de vie assistée. On trouve des lignes directrices pour la gestion des infections des voies respiratoires (notamment le rhume, la grippe, le mal de gorge, la toux, le mal d'oreille, l'infection des sinus, le rhume de poitrine (bronchite) et la pneumonie) dans les parties qui s'adressent aux parents et aux professionnels de la santé.
false
N
Canada
français
anglais
antibactériens
adulte
résistance bactérienne aux médicaments
lutte contre l'infection
enfant
éducation pour la santé
programmes d'éducation pour la santé
désinfection des mains
matériel enseignement
guide ressources

---
N1-VALIDE
Centres nationaux de référence (CNR)
http://invs.santepubliquefrance.fr/Espace-professionnels/Centres-nationaux-de-reference
Les Centres nationaux de référence (CNR) sont des laboratoires localisés au sein d'établissements publics ou privés de santé, d'enseignement ou de recherche. Ils sont nommés pour 4 ans par le Ministre chargé de la santé sur proposition de l'InVS.
false
N
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
français
surveillance de la population
lutte contre l'infection
infection
France
répertoire
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Prévention et contrôle des infections nosocomiales - Principes généraux d'aménagement pour les centre hospitaliers de soins généraux et spécialisés (CHSGS) et les centre hospitaliers et instituts affiliés universitaires (CHU, CHAU et IU)
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000498/
Ce document s'adresse aux gestionnaires d'immeubles, aux architectes, aux ingénieurs ainsi qu'aux intervenants acteurs en prévention des infections nosocomiales et en hygiène et salubrité qui participent à la programmation, à la conception et à la construction des CHSGS. Il a pour objectif premier de soutenir ces acteurs dans la mise en oeuvre d'un programme de prévention et de contrôle des infections nosocomiales. Il a été conçu afin de les orienter, tout en respectant l'autonomie de chaque établissement et sa responsabilité dans le choix des priorités d'action et des structures nécessaires à la concrétisation ou à l'actualisation d'un tel programme
2012
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
infection croisée
lutte contre l'infection
hôpitaux d'enseignement
hôpitaux
recommandation

---
N1-VALIDE
Centres de Coordination de Lutte contre les Infections Nosocomiales
http://www.cclin-france.fr/
Les centres de coordination sont des structures publiques créées en 1992 avec pour objectif de mettre en oeuvre le programme national de lutte contre les infections nosocomiales et de répondre à toute demande du ministère chargé de la santé dans le champ de cette lutte. Les CCLIN, implantés dans des centres hospitaliers universitaires, sont des structures d'expertise technique qui accompagnent les 2 800 établissements de santé publics et privés français afin d'optimiser leur gestion du risque infectieux et concourir ainsi à améliorer la sécurité des soins. Les CCLIN coordonnent entre autres la surveillance des infections nosocomiales et associées aux soins, l'alerte et l'investigation des épisodes épidémiques, l'évaluation des pratiques de soins et travaillent en étroite collaboration avec les équipes d'hygiène hospitalière des établissements de santé.
false
N
France
français
infection croisée
lutte contre l'infection
France
association professionnels santé
carte géographique
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Circulaire interministérielle DGS no 2009-344 du 25 août 2009 relative à la pandémie grippale A(H1 N1) : impact sur le milieu scolaire et conduite à tenir
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2009/09-11/ste_20090011_0100_0098.pdf
L'évolution de la situation épidémiologique et l'expérience acquise depuis le début de l'apparition du nouveau virus conduisent à préciser, pour l'année scolaire 2009-2010, les attitudes à adopter, notamment en cas de suspicion de cas groupés dans une école, un établissement public local d'enseignement ou un établissement privé sous contrat. Ce document tient compte des connaissances acquises à l'heure actuelle sur cette grippe. Les recommandations qui suivent ont pour objectif de diminuer le risque de propagation des virus de la grippe saisonnière et du virus A(H1N1) au sein des établissements scolaires.
false
N
Ministère de la Jeunesse et des Sports [français]
France
français
grippe humaine
lutte contre l'infection
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
établissements scolaires
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
SIPI - Spécialistes Infirmiers en Prévention de l'Infection
http://www.sipi.ch/
But : réunir des professionnels en prévention de l'infection et/ou en contrôle de l'infection promouvoir les intérêts du personnel soignant, des professionnels en prévention de l'infection Il contribue à développer le rôle des professionnels du domaine de l'hygiène et de la prévention des infections et ainsi à promouvoir des soins de qualité.
false
N
Bretigny-sur-Morrens
Suisse
français
lutte contre l'infection
infection
infection
infirmières et infirmiers
association professionnels santé

---
N1-VALIDE
Instruction DGS/RI1-3 no 2012-168 du 23 avril 2012 mettant à jour le guide relatif aux modalités de mise en oeuvre du plan anti-dissémination du chikungunya et de la dengue en métropole
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2012/12-06/ste_20120006_0100_0053.pdf
Résumé : la présente circulaire actualise les mesures à mettre en oeuvre dans le but de limiter le risque de circulation des virus du chikungunya et de la dengue en métropole. Mots clés : chikungunya dengue surveillance sanitaire déclaration obligatoire surveillance entomologique contrôle sanitaire aux frontières vecteurs Aedes albopictus produits du corps humain communication.
2012
false
false
false
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
dengue
programmes gouvernementaux
Fièvre chikungunya
A92.0 - fièvre de Chikungunya
virus du chikungunya
virus de la dengue
gestion du risque
lutte contre l'infection
communication
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Mesures de prévention et de contrôle de la grippe saisonnière en centre hospitalier de soins généraux et spécialisés
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1391_MesuresPrevControleGrippeSaisonCHSGS.pdf
L'objectif de ce document est de fournir des recommandations sur les mesures de prévention et de contrôle de la grippe saisonnière à appliquer dans les CHSGS, incluant les unités de pédiatrie. Il s'adresse aux équipes locales de prévention et de contrôle des infections (PCI) qui travaillent en collaboration avec les autres directions concernées, avec leur service de santé et sécurité au travail et aussi avec leur direction de santé publique, au besoin.
2012
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
grippe humaine
lutte contre l'infection
vaccins antigrippaux
grippe humaine
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-VALIDE
Lignes directrices pour la prévention et le contrôle des infections - Prévention de la pneumonie associée aux soins de santé
http://publications.gc.ca/site/fra/381547/publication.html
Indication du niveau de preuve, Cette ligne directrice vise à aider les professionnels en prévention et en contrôle des infections et tous les autres fournisseurs de soins de santé responsables de la prévention de la pneumonie associée aux soins de santé, que ce soit dans les hôpitaux, les cliniques ou les cabinets de médecins.
2012
false
O
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
pneumopathie infectieuse
infection croisée
pneumopathie infectieuse
pneumopathie infectieuse
adulte
enfant
respirateurs artificiels
nébuliseurs et vaporisateurs
pneumopathie infectieuse
infection croisée
équipement et fournitures
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Recommandations pour le personnel de santé infecté par les virus de l'hépatite B, de l'hépatite C ou de l'immunodéficience humaine: prévention du risque de transmission aux patients
https://www.swissnoso.ch/fileadmin/swissnoso/Dokumente/6_Publikationen/Bulletin_Artikel_F/v16_3_2012-04_Swissnoso_Bulletin_fr.pdf
Ces directives et recommandations s'adressent aux personnes exerçant une activité dans le secteur de la santé ou à celles qui entament une formation dans ce domaine, ainsi qu'aux autorités sanitaires.
2012
false
false
false
Swiss-Noso
Suisse
français
lutte contre l'infection
hépatite C
hépatite B
Syndrome d'immunodéficience acquise
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Pandémie grippale et fermeture des établissements scolaires
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=277&menu=09
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspa20120712_gripefermeecole.pdf
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20120712_gripefermeecole.pdf
En cas de pandémie grippale, la fermeture des établissements scolaires et autres lieux collectifs pourrait avoir un impact sanitaire si ceux-ci sont fermés à temps et assez longtemps. Le HCSP émet un avis sur l'intérêt, l'opportunité et les limites de ces fermetures.
2012
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
pandémies
grippe humaine
établissements scolaires
grippe humaine
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Conduite à tenir devant une ou plusieurs infections respiratoires aiguës en Ehpad
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?ae=avisrapportsdomaine&clefr=288
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20120703_infecrespicollagees.pdf
données épidémiologiques et diagnostiques (fiche 2) particularités des personnes âgées (fiche 3) prévention des IRA en collectivité pour personnes âgées (fiche 4) conduite à tenir devant un cas isolé d'IRA en Ehpad (fiche 5) conduite à tenir devant plusieurs cas d'IRA en Ehpad (fiche 6) démarche de recherche étiologique (fiche 7)
2012
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
établissements de soins de long séjour
infections de l'appareil respiratoire
Maladie aigüe
recommandation pour la pratique clinique
foyers pour personnes agées
infections de l'appareil respiratoire
sujet âgé
lutte contre l'infection
infections de l'appareil respiratoire
infections de l'appareil respiratoire
infections de l'appareil respiratoire
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Procédure de désinfection avant ponction ovocytaire dans le cadre de l'assistance médicale à la procréation (AMP)
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=292
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspa20120928_desinfectPOAMP.pdf
Sont abordés : la préparation cutanéo-muqueuse de la patiente, l'intérêt d'une antibioprophylaxie, la gestion des dispositifs médicaux ainsi que l'information de la patiente et le signalement des événements indésirables.
2012
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation professionnelle
prélèvement d'ovocytes
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Circulaire Interministérielle N DGOS/DSR/DGS/DGCS/DSS/DAP/DPJJ/2012/373 du 30 octobre 2012 relative à la publication du guide méthodologique sur la prise en charge sanitaire des personnes placées sous main de justice
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2012/11/cir_36019.pdf
Le guide inclut quatre parties. Une première partie (Partie I) porte sur l'administration et son organisation ; Une seconde partie (Partie II) porte sur le fonctionnement et l'organisation du système de santé pour la prise en charge des personnes placées sous main de justice. Celle-ci inclut quatre cahiers : Un Cahier I traitant des questions de droit et de déontologie ; Un Cahier II portant sur l'organisation des soins ; Un Cahier III relatif à la protection sociale de ces personnes et au financement de leur prise en charge, Un Cahier IV traitant des populations et pathologies spécifiques. Une troisième partie (Partie III) regroupe les documents cadres ; Une quatrième partie (Partie IV) regroupe les annexes.
2012
false
N
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
texte législatif
recommandation
prisons
prisonniers
prisonniers
prisons
droits des patients
troubles mentaux
hospitalisation
assurance maladie
suicide
usagers de drogues
addiction
troubles liés à une substance
infractions sexuelles
maladies transmissibles
grossesse
femmes enceintes
sujet âgé
personnes handicapées
lutte contre l'infection
éducation pour la santé
promotion de la santé
adolescent
mineurs

---
N1-VALIDE
Les transfusions et le risque d'infection au Canada : mise à jour pour 2012
http://www.cps.ca/fr/documents/position/transfusions-et-le-risque-dinfection-au-Canada
Dans les pays industrialisés, de multiples mesures essentielles sont prises pour réduire au minimum le risque d'infection par une transfusion de sang ou de produits sanguins, mais ce risque ne peut jamais être réduit à zéro. Au Canada, le risque de réactions non infectieuses à des transfusions, telles que le syndrome respiratoire aigu post-transfusionnel et les réactions allergiques ou anaphylactiques majeures, est plus élevé que le risque d'infection. Le présent point de pratique présente une mise à jour des risques d'infections causées par les transfusions au Canada. Les auteurs y examinent les agents infectieux, les maladies systémiques, les facteurs liés aux donneurs et aux receveurs et les techniques de collecte et de perfusion. Ils proposent des suggestions pour améliorer à la fois le système et le processus et pour aider les praticiens qui discutent du consentement éclairé avec les patients et les parents avant d'administrer du sang ou un produit sanguin.
2012
false
N
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
transfusion sanguine
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle
pathogènes transmissibles par le sang

---
N1-VALIDE
Grippe saisonnière - Lignes directrices pour la prévention et le contrôle des infections pour la gestion dans le contexte des soins à domicile
http://www.phac-aspc.gc.ca/nois-sinp/guide/flu-grippe/index-fra.php
Les sujets suivants sont traités plus en détail dans le présent document et s'appliquent aux milieux de soins à domicile : Immunisation Évaluation Hygiène respiratoire Séparation spatiale Hygiène des mains Précautions contre la transmission par gouttelettes et par contact Équipement de protection individuelle Équipement de soins aux clients/patients Nettoyage de l'environnement Lessive, déchets, vaisselle, ustensiles Arrêt des précautions contre la transmission par gouttelettes et par contact
2012
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
grippe humaine
services de soins à domicile
recommandation professionnelle
lutte contre l'infection

---
N1-SUPERVISEE
La préparation de la peau pour la prévention des infections après une césarienne
http://www.cochrane.org/fr/CD007462
Objectifs Comparer les effets de différentes formes d'agents et méthodes de préparation préopératoire de la peau pour la prévention des infections post-césariennes
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
césarienne
lutte contre l'infection
anti-infectieux locaux
résumé ou synthèse en français
infection de plaie opératoire
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Instruction relative aux conduites à tenir devant des infections respiratoires aiguës ou des gastroentérites aiguës dans les collectivités de personnes âgées.
http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2013/01/cir_36294.pdf
La présente instruction a pour objet d'actualiser les recommandations sur les conduites à tenir en cas de survenue d'infections respiratoires aiguës en collectivité de personnes âgées, de diffuser des recommandations sur les conduites à tenir en cas de survenue de gastroentérites aiguës en collectivité de personnes âgées et de réviser la procédure de surveillance et de signalement des cas groupés.
2012
false
N
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
recommandation professionnelle
sujet âgé
établissements de soins de long séjour
gastroentérite
infections de l'appareil respiratoire
lutte contre l'infection
Maladie aigüe

---
N1-VALIDE
Préconisations d'hygiène en radiologie interventionnelle
https://sf2h.net/publications/preconisations-dhygiene-radiologie-interventionnelle
Ces préconisations de bonnes pratiques ont pour objectif de proposer, en fonction des différentes facettes de l'activité de RI, des mesures préventives et de maîtrise du risque infectieux, simples à appliquer et en accord avec les recommandations existantes dans les domaines chirurgicaux et d'accès vasculaire.
2012
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
hygiène
radiologie interventionnelle
lutte contre l'infection
article de périodique
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Guide des conduites à tenir en cas de maladies infectieuses dans une collectivité d'enfants ou d'adultes
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=306
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20120928_maladieinfectieusecollectivite.pdf
La prévention des maladies infectieuses en collectivité vise à lutter contre les sources de contamination et à réduire la transmission. Les collectivités d'enfants ou d'adultes mettent encontact de nombreux individus dans un espace relativement restreint, ce qui favorise la transmission des agents infectieux. Dans ce guide, chaque maladie infectieuse a fait l'objet d'une fiche individuelle précisant la période d'incubation, la durée de la contagiosité, les mesures à prendre concernant l'éviction du sujet malade, l'hygiène et la prévention de l'entourage.
2012
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
lutte contre l'infection
enfant
adulte
hygiène
recommandation professionnelle
transmission de maladie infectieuse

---
N1-VALIDE
Carbapénémases : implications cliniques et épidémiologiques pour la Suisse
https://www.revmed.ch/RMS/2012/RMS-338/Carbapenemases-implications-cliniques-et-epidemiologiques-pour-la-Suisse
L'émergence des carbapénémases et leur dissémination mondiale représentent une menace de santé publique importante. La Suisse n'est pas épargnée ; nous rapportons quatre patients porteurs de bactéries productrices de carbapénémases ayant été hospitalisés dans notre établissement. Les infections provoquées par des entérobactéries qui produisent des carbapénémases limitent les options thérapeutiques et augmentent la mortalité. La détection des carbapénémases est aussi un défi pour les laboratoires. Il est impératif d'avoir des mesures solides de prévention et de contrôle de l'infection afin d'éviter des situations d'épidémie au niveau hospitalier.
2012
false
N
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
antibiothérapie
bêta-Lactamases
article de périodique
protéines bactériennes
carbapenemase
résistance bactérienne aux médicaments
carbapénèmes
lutte contre l'infection
cas clinique
antibactériens

---
N1-SUPERVISEE
Les facteurs de stimulation de colonies pour la prévention et le traitement des complications infectieuses chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë
http://www.cochrane.org/fr/CD008238
La leucémie myéloïde aiguë (LMA) est un cancer mortel de la moelle osseuse. Des facteurs de stimulation de colonies (CSF) sont fréquemment administrés pendant et après la chimiothérapie afin de réduire les complications. Cependant, en cas de LMA, leur sécurité au niveau des critères de résultat en rapport avec la maladie et de la survie n'est pas claire. C'est pourquoi nous avons effectué une revue systématique et une méta-analyse pour évaluer l'impact des CSF sur les résultats pour les patients, notamment la survie.
2012
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
facteurs de stimulation des colonies
résultat thérapeutique
leucémie aigüe myéloïde
infection
lutte contre l'infection
infection

---
N1-VALIDE
Accords de l'OMC et la santé publique (Les)
étude conjointe de l'OMS et du secrétariat de l'OMC
http://whqlibdoc.who.int/hq/2002/a76861.pdf
accords de l'OMC ayant rapport avec la santé, questions de santé (lutte contre les maladies infectieuses, sécurité sanitaire des produits alimentaires, tabac, environnement, accès aux médicaments et aux vaccins, services de santé, nutrition), point de cohérence des politiques de santé et du commerce ; 196 pages
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
santé publique
économie
agences internationales
Organisation Mondiale de la Santé
politique de santé
économie médicale
lutte contre l'infection
contrôle des aliments
tabagisme
coûts des médicaments
rapport

---
N1-SUPERVISEE
Interventions physiques visant à enrayer ou à réduire la propagation des virus respiratoires
http://www.cochrane.org/fr/CD006207
Examiner l'efficacité des interventions physiques visant à enrayer ou à réduire la propagation des virus respiratoires.
2011
false
N
Centre Cochrane Français
France
français
méta-analyse
évaluation technologique
infections de l'appareil respiratoire
maladies virales
lutte contre l'infection
infections de l'appareil respiratoire
transmission de maladie infectieuse
maladies virales
maladies de l'appareil respiratoire
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention et contrôle des infections nosocomiales - Plan d'action 2010-2015
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000701/
Le Plan d’action 2010-2015 s’inscrit en continuité avec le plan d’action 2006-2009. Il vise à prévenir et à contrôler les infections reliées à la prestation des soins dans les établissements de santé du Québec. Ce plan constitue un outil de gestion à la disposition du Ministère pour soutenir les agences de la santé et des services sociaux et les établissements. Plusieurs actions consistent en la consolidation et en l’application généralisée d’activités existantes. Ce plan ministériel se réalisera par des actions nationales, régionales et locales.
2011
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
rapport
lutte contre l'infection
infection croisée

---
N1-VALIDE
Recommandations en matière de prévention des accidents d'exposition au sang et autres liquides biologiques dans les institutions de soins
http://www.health.belgium.be/fr/recommandations-en-matiere-de-prevention-des-accidents-dexposition-au-sang-et-autres-liquides
http://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/19070417/Recommandations%20en%20mati%C3%A8re%20de%20pr%C3%A9vention%20des%20accidents%20d%E2%80%99exposition%20au%20sang%20et%20autres%20liquides%20biologiques%20dans%20les%20institutions%20de%20soins%20%28mai%202011%29%20%28.pdf
Les accidents d'exposition au sang et autres liquides biologiques (AES) sont fréquents en milieu de soins et leur prévention est un objectif prioritaire Ce document aborde, dans une deuxième partie, la stratégie intégrée de prévention (dont la sensibilisation du personnel de santé) ainsi que le signalement, l'enregistrement et la surveillance des AES survenant dans les milieux de soins En final, un chapitre spécifique est consacré à la prévention de la transmission d'agents infectieux aux patients par les professionnels de santé
2011
false
false
N
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Bruxelles
Belgique
français
recommandation professionnelle
pathogènes transmissibles par le sang
exposition professionnelle
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
évaluation des risques
hépatite B
infections à VIH
Syndrome d'immunodéficience acquise
hépatite C
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient

---
N3-AUTOINDEXEE
Investigations croisées autour de cas de tuberculose en lycée - Prévention du risque infectieux dans les prisons françaises
http://invs.santepubliquefrance.fr/fr/Publications-et-outils/BEH-Bulletin-epidemiologique-hebdomadaire/Derniers-numeros-et-archives/Archives/2011/BEH-n-39-2011
2011
InVS - Institut de Veille Sanitaire
Paris
France
article de périodique
tuberculose
prisons
lutte contre l'infection
hybridation génétique
personnel de recherche
tuberculose

---
N1-VALIDE
Instruction DGS/R13 no 2011-449 du 1er décembre 2011 relative à l'actualisation des recommandations visant à réduire les risques de transmission d'agents transmissibles non conventionnels lors des actes invasifs
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2012/12-01/ste_20120001_0100_0098.pdf
Résumé : la présente instruction a pour objet d'actualiser les recommandations visant à réduire les risques de transmission d'agents transmissibles non conventionnels lors des actes invasifs. Mots clés : maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) et variante (v-MCJ), encéphalopathie spongiforme transmissible (EST), infection nosocomiale, infection associée aux soins, agent transmissible non conventionnel (ATNC), nettoyage, désinfection, stérilisation, inactivation, dispositif médical (DM).
2011
false
N
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
français
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse
infection croisée
équipement et fournitures
exposition professionnelle
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Avis sur la sécurité infectieuse des biberons et tétines
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspa20111212_secuinfectbibtetines.pdf
2011
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation
Alimentation au biberon
TETINE BIBERON
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Prévention de la transmission soignant-soigné des virus hématogènes (VHB, VHC, VIH)
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?ae=avisrapportsdomaine&clefdomaine=3&clefr=240&ar=r&menu=09
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20110614_trstsevirushema.pdf
Le présent rapport synthétise les réflexions du groupe de travail du Haut Conseil de la santé publique concernant la mise à jour des recommandations pour la prévention du risque de transmission des VHB, VHC et VIH des professionnels de santé aux patients
2011
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
transmission de maladie infectieuse du professionnel de santé au patient
lutte contre l'infection
hépatite B
hépatite C
Syndrome d'immunodéficience acquise
infections à VIH
rapport
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Maîtrise du risque infectieux en EHPAD - Fiches Techniques / Pratiques
http://www.cclinparisnord.org/EHPAD/FT_EHPAD_2011.pdf
La majorité de ces fiches sont des documents élaborés en collaboration avec des professionnels de CCLIN, d'ARLIN, d'EHPAD ou des organismes comme la HAS. Tous les aspects de la prévention du risque infectieux en EHPAD pour sa maîtrise sont envisagés en 7 chapitres, depuis l'organisation des moyens jusqu'à la prévention des accidents d'exposition au sang. Deux chapitres particulièrement importants concernent la gestion de l'environnement et la gestion des soins.
2011
false
N
C CLIN Paris-Nord
Paris
France
français
recommandation professionnelle
lutte contre l'infection
établissements de soins de long séjour
foyers pour personnes agées
infection croisée

---
N1-VALIDE
Instruction N DGS/RI3/2011/449 du 1er décembre 2011 relative à l'actualisation des recommandations visant à réduire les risques de transmission d'agents transmissibles non conventionnels lors des actes invasifs.
http://circulaires.gouv.fr/pdf/2011/12/cir_34277.pdf
Mots-clés : Maladie de Creutzfeldt-Jakob (MCJ) et variante (v-MCJ), encéphalopathie spongiforme transmissible (EST), infection nosocomiale, infection associée aux soins, agent transmissible non conventionnel (ATNC), nettoyage, désinfection, stérilisation, inactivation, dispositif médical (DM).
2011
false
N
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
recommandation professionnelle
encéphalopathie spongiforme bovine
infection croisée
lutte contre l'infection
contamination de matériel
exposition professionnelle
maladies professionnelles

---
N1-VALIDE
Critères de choix des procédés de désinfection des surfaces par voie aérienne en milieu de soins - Recommandation
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/f9267cb30a296eedb359f513ea33137a.pdf
http://www.ansm.sante.fr/content/download/34266/448550/version/1/file/Reco-Procedes-Desinfection-Surfaces-Voie-Aerienne.pdf
La maîtrise du risque infectieux est une des priorités en milieu de soins pour lutter contre les maladies nosocomiales. La désinfection des surfaces est un des moyens utilisés pour maîtriser ce risque lié à l'environnement au sens large.Parmi les techniques mises en oeuvre en milieu de soins, la désinfection de contact par application est la plus utilisée. Il existe également la désinfection des surfaces par voie aérienne (DSVA) par spray ou aérosol.A la lumière des connaissances acquises sur les procédés de DSVA, l'Afssaps propose des recommandations qui ont pour objectif d'inciter les responsables chargés de la lutte contre les infections nosocomiales à mettre en place un cahier des charges afin d'identifier les éléments nécessaires au choix approprié du procédé de désinfection par voie aérienne. Ces recommandations mettent également en évidence un certain nombre de points critiques révélés lors de la surveillance du marché de l'Afssaps. L'ensemble de ces éléments concourt à orienter le professionnel de santé dans son choix d'un procédé de désinfection des surfaces par voie aérienne le plus adapté.
2011
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
recommandation professionnelle
infection croisée
lutte contre l'infection
désinfection
désinfectants

---
N1-VALIDE
Cathéters veineux centraux insérés par voie périphérique ou PICC Lines (Peripherally Inserted Central Catheter) - Note technique
https://sf2h.net/publications/catheters-veineux-centraux-inseres-voie-peripherique-picc-lines
2011
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
recommandation professionnelle
cathétérisme veineux central
lutte contre l'infection
infections sur cathéters
voies veineuses centrales

---
N1-VALIDE
Note valant avis sur l'impact des politiques relatives aux drogues illicites sur la réduction des risques infectieux
http://cns.sante.fr/rapports-et-avis/note-valant-avis-sur-limpact-des-politiques-relatives-aux-drogues-illicites-sur-la-reduction-des-risques-infectieux/
http://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2015/2011-01-20_nva_fr_politique_publique.pdf
A l'occasion du quarantième anniversaire de la loi du 31 décembre 1970 relative aux mesures sanitaires de lutte contre la toxicomanie et la répression du trafic et de l'usage illicite de substances vénéneuses, le Conseil national du sida a souhaité faire le point sur les politiques relatives à la réduction des risques et plus largement sur les politiques de santé des drogues et des addictions en France. Le Conseil a organisé une journée d'étude en novembre 2010 et adopte ce jour une note valant avis.
2011
false
false
false
CNS - Conseil National du SIDA
France
français
contrôle des médicaments et des stupéfiants
lutte contre l'infection
politiques de santé
recommandation
étude évaluation

---
N1-VALIDE
Risque infectieux fongique et travaux en établissements de santé - Identification du risque et mise en place de mesures de gestion
https://sf2h.net/publications/risque-infectieux-fongique-travaux-etablissements-de-sante
http://www.cclinparisnord.org/ACTU_DIVERS/SF2H_recoFongiq.pdf
La Société française de mycologie médicale (SFMM) et la Société française d'hygiène hospitalière (SF2H) se sont entourées d'experts dans le domaine (mycologues, hygiénistes, infectiologues, hématologues et ingénieurs) pour élaborer et mettre à disposition des établissements et des acteurs impliqués ce guide technique sur le risque environnemental fongique en établissement de santé au cours des périodes de travaux. Son objectif est avant tout d'apporter des éléments pour identifier le risque et mettre en place les mesures de sa gestion.
2011
false
true
false
France
français
mycoses
évaluation des risques
exposition environnementale
conception et construction de locaux
champignons
gestion du risque
lutte contre l'infection
infection croisée
recommandation

---
N3-AUTOINDEXEE
N DGOS/PF2/2011/150 du 19 avril 2011 relative au bilan des activités de lutte contre les infections nosocomiales dans les établissements de santé pour l'année 2010.
http://www.circulaires.gouv.fr/pdf/2011/04/cir_33034.pdf
2011
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
information scientifique et technique
établissements de santé
dépistage multiple
infection croisée
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Évaluation du risque et opinion sur le port d'un appareil de protection respiratoire de type N-95 lors du retraitement d'un bronchoscope potentiellement contaminé par un bacille tuberculeux
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1196_PortAppareilN95RetraitementBronchoscope.pdf
ce document présente une analyse du risque de transmission de la tuberculose au personnel attitré au retraitement des bronchoscopes, selon que la procédure est effectuée directement dans la salle de bronchoscopie ou qu'elle soit effectuée dans un autre local.
2011
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
tuberculose
bronchoscopes
bronchoscopie
évaluation des risques
infection croisée
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
tuberculose
respirateurs purificateurs d'air
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Plan d'actions pour le contrôle des infections à Clostridium difficile
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/plan_action_clostridium_1206.pdf
2011
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
article de périodique
lutte contre l'infection
infections à clostridium
clostridium difficile

---
N1-VALIDE
Avis relatif aux recommandations pour la prévention de la transmission en cas de suspicion de grippe
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspa20100121_prevtranssuspgrippe.pdf
La Commission spécialisée Maladies transmissibles et la Commission spécialisée Sécurité des patients du Haut Conseil de la santé publique ont été alertées sur le fait que les professionnels de santé s'interrogeaient sur les mesures barrières à appliquer dans la prise en charge de patients suspects de grippe dont celle à virus A(H1N1) 2009
2011
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
grippe humaine
lutte contre l'infection
recommandation de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Méthodes de réduction de l'infection pour améliorer les résultats après des résections hépatiques
http://www.cochrane.org/fr/CD006933
http://www.cochrane.org/fr/CD006933/methodes-de-reduction-de-linfection-pour-ameliorer-les-criteres-devaluation-apres-les-resections-hepatiques
Objectifs : Déterminer les bénéfices et les inconvénients de différentes interventions dans la réduction des complications infectieuses et l'amélioration des résultats après une résection hépatique.
2011
false
true
false
Centre Cochrane Français
France
lutte contre l'infection
complications postopératoires
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
hépatectomie

---
N1-VALIDE
Circulaire N DGS/EA4/2010/448 du 21 décembre 2010 relative aux missions des Agences régionales de santé dans la mise en oeuvre de l'arrêté du 1er février 2010 relatif à la surveillance des légionelles dans les installations d'eau chaude sanitaire.
http://www.circulaires.gouv.fr/pdf/2010/12/cir_32280.pdf
La présente circulaire précise les missions des Agences régionales de santé concernant la mise en oeuvre de l'arrêté du 1er février 2010 relatif à la surveillance des légionelles dans les installations de production, de stockage et de distribution d'eau chaude sanitaire. Elle fournit, au travers d'un guide d'information à l'attention des gestionnaires des établissements recevant du public, des recommandations concernant l'application de ces nouvelles dispositions réglementaires et apporte des éléments pour la prévention du risque de prolifération des légionelles dans les réseaux d'eau collectifs.
2010
false
N
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
alimentation en eau
légionellose
lutte contre l'infection
information scientifique et technique
texte législatif

---
N1-VALIDE
Hygiène et salubrité en milieu de soins - Principes généraux applicables dans le processus de valorisation des fauteuils roulants de la Régie de l'assurance maladie du Québec
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2010/10-209-03.pdf
Ce document présente une analyse des risques de transmission d'agents infectieux reliés à la conception des fauteuils roulants, à son utilisation par un usager unique ainsi qu'au processus de valorisation des fauteuils roulants. Dans le but de limiter les risques, les auteurs recommandent le respect de certains principes dont les pratiques de base en prévention de transmission d'agents infectieux, le nettoyage et la désinfection. Finalement, on y précise les rôles et responsabilités pour l'application des principes d'hygiène et de salubrité.
2010
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Québec
Canada
français
fauteuils roulants
transmission de maladie infectieuse
lutte contre l'infection
désinfection
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Appareils de protection respiratoire et bioaérosols : quelle est l'efficacité des médias filtrants ?
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=PR%2046
Depuis le milieu des années 80, une succession de menaces sanitaires (tuberculose, SRAS, bioterrorisme, pandémie grippale) conduisent les scientifiques à mener des études sur les moyens de protection respiratoire destinés aux soignants et aux autres travailleurs exposés à des bioaérosols. En s'appuyant sur les résultats de ces travaux, cet article répond aux questions souvent posées par les prescripteurs ou les utilisateurs de masques quant à leur efficacité et la prolifération possible des micro-organismes sur les filtres. Il présente également les travaux récents relatifs au développement de filtres biocides et de procédés d'inactivation de filtres contaminés.
2010
false
N
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
français
masques
respirateurs purificateurs d'air
lutte contre l'infection
article de périodique
évaluation technologique

---
N1-VALIDE
Instruction N DGOS/PF2/2010/466 du 27 décembre 2010 relative au dispositif de prise en charge des infections ostéo-articulaires complexes
http://circulaires.gouv.fr/pdf/2011/01/cir_32322.pdf
Résumé : Organisation de la prise en charge des infections ostéo-articulaires complexes. Adaptation du dispositif Mots clés : Etablissement de santé - Infections ostéo-articulaires complexes - centre interrégional de référence - centres « correspondants » - Adaptation du dispositif tarif majoré
2010
false
N
Circulaires.Gouv.Fr, Direction des Journaux Officiels, Site du Premier Ministre
France
français
infections osseuses
arthrite infectieuse
infection croisée
lutte contre l'infection
texte législatif
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Ventilation naturelle pour lutter contre les infections en milieu de soins
http://www.who.int/water_sanitation_health/publications/natural_ventilation/fr/index.html
http://whqlibdoc.who.int/publications/2010/9789242547856_fre.pdf
Ce guide s'adresse avant tout aux ingénieurs et aux architectes chargés de la conception ou de la gestion des établissements de soins. Il s'adresse en outre aux soignants, en particulier aux spécialistes de la lutte contre l'infection, travaillant dans les établissements de soins. L'accent est mis sur l'importance d'une coopération de ces différents acteurs - concepteurs, gestionnaires et personnels soignants des établissements hospitaliers - pour lutter efficacement contre les infections.
2010
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
lutte contre l'infection
ventilation
établissements de santé
recommandation

---
N1-VALIDE
Premières étapes de la prise en charge d' une flambée de diarrhée aiguë
http://whqlibdoc.who.int/hq/2010/WHO_CDS_CSR_NCS_2003.7_Rev.2_fre.pdf
Ce dépliant vous guidera pendant les tous premiers jours de la flambée
2010
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
diarrhée
Maladie aigüe
dysenterie bacillaire
choléra
lutte contre l'infection
diarrhée
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Utilisation des solutions hydro-alcooliques dans les milieux de travail au Québec
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1210_SolutionsHydro-AlcoolMilieuxTravail.pdf
l'hygiène des mains comme mesure de santé publique le lavage des mains à l'eau et au savon comme mesure de prévention de la transmission des maladies infectieuses dans la communauté ; la friction hydro-alcoolique comme mesure d'hygiène des mains ; l'impact de l'utilisation des solutions hydro-alcooliques en communauté; impact de l'utilisation des solutions hydro-alcooliques dans les milieux de travail sur l'absentéisme des travailleurs
2010
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
désinfection des mains
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse
lieu de travail
anti-infectieux locaux
Québec
évaluation technologique
recommandation de santé publique
résultat thérapeutique

---
N1-VALIDE
Maîtrise de la diffusion des bactéries commensales multirésistantes aux antibiotiques importées en France lors de la prise en charge de patients rapatriés ou ayant des antécédents d'hospitalisation à l'étranger
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20101116_bmrimport.pdf
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?ae=avisrapportsdomaine&clefdomaine=3&clefr=201&ar=a&menu=09
L'évolution de la résistance bactérienne aux antibiotiques est un enjeu majeur de santé publique, enjeu d'autant plus important avec l'apparition de bactéries devenues résistantes à de très nombreux antibiotiques. Si la France est aujourd'hui moins touchée que de nombreux autres pays par ces bactéries, des mesures de vigilance très strictes doivent permettre de ne pas diffuser les entérocoques résistant aux glycopeptides (ERG), les entérobactéries productrices de carbapénémases, voire Pseudomonas aeruginosa ou Acinetobacter baumannii multirésistants. C'est l'enjeu de ces recommandations qui ciblent tous les patients rapatriés ou transférés d'un établissement hospitalier étranger, pris en charge à l'étranger dans une filière de soins hautement spécifique ou pris en charge dans un établissement hospitalier étranger dans les douze mois précédents leur hospitalisation en France.
2010
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
médecine des voyages
multirésistance aux médicaments
résistance bactérienne aux médicaments
voyage
infection croisée
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Recommandations en matière d'entretien du matériel endoscopique flexible thermosensible et de prévention des infections
http://www.health.belgium.be/fr/recommandations-en-matiere-dentretien-du-materiel-endoscopique-flexible-thermosensible-et-de-0
http://www.health.belgium.be/fr/brochure-recommandations-en-matiere-dentretien-du-materiel-endoscopique-flexible-thermosensible-et
http://www.health.belgium.be/fr/recommandations-en-matiere-dentretien-du-materiel-endoscopique-flexible-thermosensible-et-de
Un groupe de travail spécifique composé d'expertises en techniques d'endoscopie (médecin et d'infirmiers {-ères}), en hygiène hospitalière, en désinfection - stérilisation (pharmacienne), etc. a élaboré ce document visant à mettre à disposition des praticiens (actifs dans les institutions ou privés) des recommandations réalistes, reposant sur un consensus scientifique afin de les rendre si possible applicables dans tous les types de situations. Afin d'atteindre un niveau de sécurité optimale en suivant des règles minimales, ces recommandations invitent le praticien à rédiger sa propre procédure, à disposer d'un personnel compétent en nombre suffisant et de matériel de qualité en quantité suffisante.
2010
false
false
N
false
SPF - Service Public Fédéral - Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement
Bruxelles
Belgique
français
endoscopes
endoscopie
lutte contre l'infection
désinfection
détergents
désinfectants
contrôle de qualité
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Progrès de la lutte contre la lèpre: Indonésie, 1991-2008
http://www.who.int/entity/wer/2010/wer8526/fr/index.html
2010
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
article de périodique
lèpre
lutte contre l'infection
indonésie

---
N1-VALIDE
Grippe saisonnière - Lignes directrices - Mesures de prévention et de contrôle des infections à l'intention des travailleurs de la santé dans les établissements de soins actifs et les établissements de soins de longue durée
http://www.phac-aspc.gc.ca/nois-sinp/guide/ac-sa-fra.php
L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) a élaboré le présent document dans le but de fournir des lignes directrices aux travailleurs de la santé sur la prévention et le contrôle des infections, plus particulièrement sur la gestion des patients ayant contracté ou soupçonnés d'avoir contracté la grippe saisonnière, y compris le virus de la grippe H1N1 de 2009, dans un établissement de soins actifs ou de soins de longue durée. Ce document n'émet pas de recommandations concernant les nouvelles souches grippales qui pourraient se développer dans le futur. Le contenu de ce document repose sur des conseils techniques fournis par des membres du Comité directeur chargé de l'élaboration des lignes directrices sur la prévention et le contrôle des infections et son groupe de travail sur les Pratiques de base et précautions additionnelles
2010
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
grippe humaine
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
lutte contre l'infection
infection croisée
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Avis relatif à la mise en oeuvre du règlement sanitaire international
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspa20101029_miseoeuvreRSI.pdf
Le Haut Conseil de la santé publique a été saisi par la direction générale de la santé le 30 décembre 2009 afin de réaliser dans la cadre de la mise en oeuvre du Règlement sanitaire international (RSI), une identification et une évaluation des menaces de santé publique qui pourraient se propager par les moyens de transport ou leurs passagers, notamment dans les champs suivants : maladies transmissibles et leurs agents dont zoonoses et maladies vectorielles ; contamination de produits importés d'origine naturelle ou anthropique.
2010
false
N
France
français
médecine des voyages
voyage
lutte contre l'infection
zoonoses
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Prévention et contrôle de la transmission des entérobactéries productrices de carbapénémases dans les milieux de soins aigus du Québec
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1168_PreventionTransmissionEnterobactCarbapenemases.pdf
Le présent document vise à informer les médecins et membres du personnel des milieux de soins aigus, sur les mesures de prévention et contrôle à appliquer pour prévenir l'introduction et la propagation des entérobactéries productrices de carbapénémases dans les milieux de soins aigus du Québec. Ces recommandations ont été élaborées notamment à partir des mesures recommandées par les CDC pour la prévention de la transmission des entérobactéries productrices de KPC (CDC, 2009) et de recommandations diffusées par la Health Protection Agency au Royaume-Uni (2009)
2010
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
lutte contre l'infection
carbapenemase
bêta-Lactamases
protéines bactériennes
infections à enterobacteriaceae
enterobacteriaceae
recommandation pour la pratique clinique

---
N1-VALIDE
Recommandations pour l'organisation et le fonctionnement d'une banque de lait en Suisse
http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/paediatrica/vol21/n4/pdf/24-28.pdf
Ces recommandations cherchent, par des procédés standardisés de gestion d?une banque de lait maternel et l?assurance de qualité nécessaire au recrutement de donneuses, à minimiser le risque infectieux pour l?enfant bénéficiaire et à lui mettre à disposition un lait de bonne qualité. Les recommandations doivent servir de base de travail pour les banques de lait maternel déjà existantes en Suisse et pour les cliniques souhaitant créer une telle banque.
2010
false
false
false
Paediatrica - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
français
extraction du lait maternel
Suisse
lactariums
lutte contre l'infection
lactariums
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Surveiller et prévenir les infections associées aux soins
https://sf2h.net/publications/surveiller-prevenir-infections-associees-aux-soins
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/sfhh/2010_recommandations_SFHH.pdf
http://www.cclinparisnord.org/Guides/SFHH_SurveillerIN.pdf
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/Surveiller_et_prevenir_les_infections_associees_aux_soins.pdf
http://www.hcsp.fr/docspdf/avisrapports/hcspr20100518_survprevinfecsions.pdf
Cible et objectif du document Les professionnels de santé non-hygiénistes, tout particulièrement les correspondants médicaux et paramédicaux en hygiène, indépendamment de leur lieu d exercice, constituent la cible principale. La construction du document permet toutefois aux hygiénistes, en particulier en début d exercice, de trouver des informations détaillées. L objectif est de mettre à la disposition des professionnels de santé un document de base et de référence contenant le socle minimal de mesures à appliquer.
2010
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
infection croisée
gestion de la sécurité
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse
infections urinaires
infections de l'appareil respiratoire
infection de plaie opératoire
infections sur cathéters
maladies gastro-intestinales
maternités (hôpital)
infections de la peau
exposition professionnelle
pathogènes transmissibles par le sang
tuberculose
vaccination
désinfection des mains
gants de protection
masques
vêtements
literie et linges
déchets
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Gestion des excreta dans les établissements de santé et médico-sociaux
http://www.cclinparisnord.org/Guides/FT7_Excreta.pdf
Les selles sont un réservoir majeur de bactéries commensales du tube digestif (exemple : Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae, entérocoques) Ces bactéries peuvent être porteuses de mécanismes de résistance aux antibiotiques. Les urines peuvent également contenir des micro-organismes d'origine digestive. Le respect strict de mesures d'hygiène de base est indispensable pour éviter la transmission de ces micro-organismes de patient à patient.
2010
false
N
France
français
infection croisée
lutte contre l'infection
urine
fèces
recommandation

---
N1-VALIDE
Recommandations relatives aux mesures à mettre en oeuvre pour prévenir l'émergence des entérobactéries BLSE et lutter contre leur dissémination
Propositions rédigées dans l'optique de définir un programme national de prévention
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20100202_enterobactBLSE.pdf
Les bétalactamases à spectre étendu (BLSE) sont des enzymes bactériennes qui inactivent la plupart des bétalactamines à l'exception des céphamycines et des carbapénèmes. Elles constituent le principal mécanisme de résistance aux bétalactamines chez les entérobactéries. Souvent associées à des résistances à d'autres familles d'antibiotiques, elles restreignent considérablement les possibilités thérapeutiques. Compte tenu de l'impact clinique majeur des entérobactéries et notamment de l'espèce Escherichia coli, la large diffusion de ce type d'enzyme constitue une menace majeure en termes de santé publique.
2010
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
antibiothérapie
escherichia coli
bêta-Lactamases
antibactériens
infection croisée
infections à escherichia coli
infections urinaires
infections à escherichia coli
lutte contre l'infection
infections à escherichia coli
Résistance aux bêta-lactamines
infections urinaires
rapport
recommandation

---
N1-VALIDE
Infections associées aux soins - Guide d'aide à la communication - Juin 2010
https://sf2h.net/publications/infections-associees-aux-soins-guide-daide-a-communication
Ce guide est un outil d'aide à la communication destiné aux équipes opérationnelles d'hygiène et autres professionnels impliqués dans la lutte contre les infections associées aux soins. Il se veut simple et d'application pratique, dans les établissements de santé et dans d'autres structures concernées.
2010
false
true
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
recommandation
guide
infection croisée
communication
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Ressources essentielles pour un programme efficace de prévention et de lutte contre les infections: Assurer la sécurité des patients - Document de travail
http://www.phac-aspc.gc.ca/nois-sinp/guide/ps-sp/index-fra.php
Le document que voici, Ressources essentielles pour un programme efficace de prévention et de lutte contre les infections: assurer la sécurité des patients, a été préparé sous la direction du Comité directeur chargé de l'élaboration du guide de prévention des infections, qui relève de l'Agence de santé publique du Canada. Il vise avant tout à décrire aux administrateurs et aux planificateurs de soins de santé les ressources dont les professionnels de la prévention des infections ont besoin pour instaurer des programmes efficaces de prévention et de lutte contre les infections afin d'améliorer la qualité et la sûreté des soins. L'information présentée dans ces pages pourra faciliter l'élaboration de politiques, de modalités et de mécanismes d'évaluation susceptibles de garantir les meilleurs soins possibles de même que la sécurité tant des patients que du personnel.
2010
false
N
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
programmes gouvernementaux
lutte contre l'infection
infection croisée
recommandation pour la politique de santé

---
N1-VALIDE
Voyages internationaux et santé - Situation au 1er janvier 2010
http://www.who.int/ith/fr/index.html
Cet ouvrage s'adresse principalement aux médecins et aux spécialistes de la santé publique qui donnent des conseils de santé aux voyageurs, mais il a aussi pour but de fournir des renseignements aux agences et aux organisateurs de voyages ainsi qu'aux compagnies aériennes et maritimes. Dans la mesure du possible, l'information est présentée sous une forme facilement accessible aux voyageurs intéressés et aux profanes. Au corps médical, qui a accès à une littérature plus abondante, l'information essentielle est donnée de manière aussi concise que possible.
2010
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
médecine des voyages
voyage
sujet âgé
lutte contre l'infection
vaccins
vaccination
paludisme
grossesse
troubles mentaux
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Mesures de lutte contre l'infection pour la prise en charge des patients atteints de maladies respiratoires aiguës dans le cadre communautaire : guide du formateur
http://whqlibdoc.who.int/hq/2010/WHO_HSE_GAR_BDP_2009.1_fre.pdf
http://whqlibdoc.who.int/hq/2010/WHO_HSE_GAR_BDP_2009.1a_fre.pdf
Le présent document a pour objectif de donner aux formateurs le matériel nécessaire pour former les agents de santé communautaires (ASC) et les agents de santé à prendre en charge sans risque les patients atteints de MRA à domicile et dans les structures de soins de la communauté. Il présente des informations sur certaines MRA, comme le SRAS et la grippe aviaire, car ces maladies peuvent entraîner des risques pour la santé au niveau international, mais le lecteur y trouvera également des renseignements applicables à toutes les MRA. Il donne des instructions sur l'utilisation des équipements de protection individuelle (masques, gants, par exemple), sur les mesures à prendre pour l'environnement des patients (par exemple le nettoyage, la désinfection, la ventilation, la gestion des déchets) et sur d'autres stratégies (par exemple le lavage des mains, les règles à appliquer quand on tousse ou éternue, l'isolement des patients) à mettre en oeuvre pour réduire les risques d'exposition. Il reprend les recommandations présentées dans Prévenir et combattre les maladies respiratoires aiguës à tendance épidémique ou pandémique dans le cadre des soins : recommandations provisoires de l'OMS
2010
false
N
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Genève
Suisse
français
infections de l'appareil respiratoire
lutte contre l'infection
transmission de maladie infectieuse
Maladie aigüe
maladie respiratoire aiguë
problèmes et exercices
manuel enseignement
image

---
N1-VALIDE
Rapport relatif à la maîtrise de l'émergence et de la diffusion des entérocoques résistants aux glycopeptides (ERG) dans les établissements de santé
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20090219_ERG.pdf
Aujourd'hui, les glycopeptides sont des antibiotiques de recours, ayant une place majeure dans la prise en charge des infections à Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM). Or, dans les différentes enquêtes2,3, les SARM représentent environ un tiers de toutes les souches de S. aureus.
2010
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
enterococcus
glycopeptides
résistance bactérienne aux médicaments
infections à staphylocoques
infection croisée
lutte contre l'infection
enterococcus faecalis
enterococcus faecium
recommandation professionnelle
rapport
Infection à entérocoque résistant aux antibiotiques glycopeptidiques

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations de traitement en cas de gale dans les hôpitaux de soins aigus et les institutions de longs séjours
https://www.swissnoso.ch/fileadmin/swissnoso/Dokumente/6_Publikationen/Bulletin_Artikel_F/v16_2_2010-05_Swissnoso_Bulletin_fr.pdf
Pour prévenir ou interrompre une épidémie, il est déterminant d'introduire des mesures capables d'interrompre la transmission aussi bien dans l'institution que dans les familles des collaborateurs ou des patients.
2010
false
false
false
Swiss-Noso
Suisse
français
gale
lutte contre l'infection
article de périodique
recommandation professionnelle

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations pour la prévention et le contrôle de l'infection dans les crèches d'hôpital
https://www.swissnoso.ch/fileadmin/swissnoso/Dokumente/6_Publikationen/Bulletin_Artikel_F/v16_2_2010-05_Swissnoso_Bulletin_fr.pdf
A l'instar d'autres entreprises, certains hôpitaux mettent une crèche à disposition des enfants de leurs collaborateurs. La particularité d'une crèche d'hôpital est que les parents des enfants qui y sont reçus sont appelés à côtoyer des patients hospitalisés et donc susceptibles de leur transmettre une infection. Pour cette raison, le groupe Swiss-Noso a préparé des recommandations adaptées à cette situation. Ces recommandations sont, dans une certaine mesure, également applicables aux crèches hors contexte hospitalier
2010
false
false
false
Swiss-Noso
Suisse
français
lutte contre l'infection
unités hospitalières de soins néonatals
article de périodique
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Évaluation du rapport coûts/bénéfices de la prévention et du contrôle des infections nosocomiales à SARM dans les centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication/evaluation-du-rapport-coutsbenefices-de-la-prevention-et-du-controle-des-infections-nosocomia.html
La présente note informative répond à une demande de la Direction générale de santé publique du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec et s'inscrit dans la démarche ministérielle d'élaboration du Plan d'action sur la prévention et le contrôle des infections nosocomiales au Québec 2006-2009 [MSSS, 2006]. La note fournit une analyse de la littérature économique disponible sur les coûts et les bénéfices des diverses stratégies de prévention et de contrôle des infections nosocomiales à Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline (SARM) retenues par les hôpitaux. Plus précisément, elle vise à proposer des éléments de réponse au questionnement sur la rentabilité de ces stratégies dans les hôpitaux québécois.
2010
false
false
false
AETMIS - Agence d'Evaluation des Technologies et des Modes d'Intervention en Santé
Canada
français
Résistance à la méticilline
infection croisée
lutte contre l'infection
staphylococcus aureus
infections à staphylocoques
infections à staphylocoques
infection croisée
analyse coût-bénéfice
évaluation technologique
évaluation économique
résultat thérapeutique

---
N3-AUTOINDEXEE
Isolement et caractérisation de bactériophages comme moyen de lutte naturel contre les infections nosocomiales
https://papyrus.bib.umontreal.ca/jspui/handle/1866/4705
Les infections nosocomiales sont causées par des germes opportunistes souvent résistants aux antibiotiques et persistants sur les surfaces, représentant une source constante de risque d’infection en milieu hospitalier.
2010
false
true
false
Papyrus - Université de Montréal
Canada
thèse ou mémoire
lutte contre l'infection
bactériophages
infection croisée

---
N3-AUTOINDEXEE
Circulaire DGS/RI/DGOS/PF no 2010-413 du 6 décembre 2010 relative à la mise en oeuvre de mesure de contrôles des cas importés d'entérobactéries productrices de carbapénèmases (EPC
contrôle infection
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2011/11-01/ste_20110001_0100_0127.pdf
2010
Ministère de la Santé et des Sports - France
Paris
France
texte législatif
information scientifique et technique
carbapenemase
lutte contre l'infection
enterobacteriaceae

---
N1-SUPERVISEE
Prévention d'une infection dans la reconstruction artérielle
http://www.cochrane.org/fr/CD003073
Les reconstructions artérielles avec un greffon prothétique ou une veine peuvent s'infecter et entraîner une mortalité élevée des patients et un risque de perdre la jambe. Il est essentiel de réduire le risque d'infection par des mesures périopératoires efficaces.
2010
false
false
Centre Cochrane Français
France
français
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
infection de plaie opératoire
infection croisée
lutte contre l'infection
Reconstruction artérielle
artères

---
N1-SUPERVISEE
Evaluation de la mise en oeuvre de la recentralisation de la lutte contre les infections sexuellement transmissibles (IST)
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/114000044/index.shtml
Par lettre en date du 3 mars 2010, la ministre de la santé a demandé à l'inspection générale des affaires sociales de mener une mission d'évaluation de la mise en oeuvre de la recentralisation de la politique de lutte contre les infections sexuellement transmissibles prévue dans la loi relative aux libertés et aux responsabilités locales du 13 août 2004. La mission propose un état des lieux du dispositif actuel de lutte contre le VIH et les IST, organisé principalement autour des centres de dépistage anonymes et gratuits (CDAG) et des centres de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (CIDDIST). Elle propose différents scénarios de fusion dans la perspective d'une réorganisation de ce dispositif.
2010
false
true
false
La Documentation Française
France
lutte contre l'infection
lutte contre l'infection
lutte contre l'infection
infections à VIH
maladies sexuellement transmissibles
infections à VIH
évaluation des résultats et des processus en soins de santé
rapport
maladies sexuellement transmissibles
lutte contre l'infection

---
N1-VALIDE
Aide-mémoire destiné aux établissements de santé en préparation de l'accueil de cas de grippe à nouveau virus A(H1N1)
http://www.parhtage.sante.fr/re7/bno/doc.nsf/VDoc/FD91A640CEF7A464C12576410032D7DE/$FILE/AideMemoire_GrippeES_24sept09.pdf
Cet aide-mémoire a pour but d'accompagner les établissements de santé dans leur démarche locale pour se préparer à la prise en charge de cas de grippe à nouveau virus A(H1N1) parmi les patients et le personnel. Cette fiche n'a pas pour but d'être exhaustive ni de reprendre en détail les recommandations officielles. Elle liste les actions prioritaires et fait référence aux principaux documents disponibles nécessaires à l'établissement pour la rédaction de ses procédures internes.
2009
false
N
France
français
grippe humaine
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
lutte contre l'infection
lutte contre l'infection
information scientifique et technique

---
N1-VALIDE
Recommandations pour la prévention de la transmission du virus de la grippe pandémique A(H1N1)
Société Française d'Hygiène Hospitalière - Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française - Société de Réanimation de Langue Française
https://sf2h.net/publications/recommandations-prevention-de-transmission-virus-de-grippe-pandemique-ah1n1
Les sociétés savantes signataires de ce document représentent plusieurs centaines de professionnels des maladies infectieuses, de l'hygiène hospitalière et de la réanimation. Leur objectif est d'assurer aux patients les meilleurs soins tout en minimisant les risques de transmission nosocomiale de la grippe.
2009
false
true
false
false
SF2H - Société Française d'Hygiène Hospitalière
France
français
grippe humaine
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
transmission de maladie infectieuse
lutte contre l'infection
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
Gestion du risque lié aux légionelles
Guide méthodologique destiné aux Etablissements d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/drass_ddass/2009_ehpad_DRASS.pdf
Ce guide décrit l'ensemble des dispositions permettant d'assurer la gestion du risque lié aux légionelles en EHPAD. Il constitue une aide méthodologique favorisant l'application de la circulaire n DGS/SD7A/DHOS/E4/DGAS/SD2/2005/493 du 28 octobre 2005 relative à la prévention du risque lié aux légionelles dans les établissements sociaux et médico-sociaux d'hébergement pour personnes âgées.
2009
false
N
NosoBase
France
français
foyers pour personnes agées
gestion du risque
sujet âgé
alimentation en eau
lutte contre l'infection
legionella
légionellose
guide

---
N1-VALIDE
Recommandations sur la prise en charge des expositions aux chauves-souris pour prévenir la rage chez les humains
http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/09vol35/acs-dcc-7/index-fra.php
Indication du niveau de preuve, La présente déclaration traite d'un changement aux recommandations sur la gestion de la rage à la suite d'une exposition à des chauves-souris...Dans la présente déclaration sont examinées les justifications de ces changements à la recommandation, accompagnées de renseignements détaillés sur la stratégie recommandée pour la prise en charge des expositions aux chauves-souris. La déclaration traite des voies d'exposition courantes aux chauves-souris et n'aborde pas l'exposition des spéléologues aux chauve-souris dans des grottes..
2009
false
O
ASPC - Agence de santé publique du Canada
Canada
français
rage (maladie)
chiroptera
Québec
vaccins antirabiques
chimioprévention
exposition environnementale
lutte contre l'infection
gestion des soins aux patients
recommandation professionnelle

---
N1-VALIDE
La grippe pandémique H1N1 2009 et les controverses entourant le contrôle de l'infection : Travailler dans un contexte de changements continus
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2806087/
La transmission Les controverses Les grosses gouttelettes se dispersent-elles à une distance de plus d'un mètre? Est-il nécessaire de porter des lunettes protectrices en l'absence d'interventions qui causeront des éclaboussures? Est-il nécessaire de porter un masque N95 pour soigner les patients atteints de la grippe pH1N1? Quelles interventions sont susceptibles de produire de grandes quantités d'aérosols de fines particules? Recommandations Le triage L'hygiène des mains et l'étiquette respiratoire Les précautions que doit prendre le dispensateur de soins Les travailleurs de la santé atteints de la grippe Références
2009
false
N
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
français
grippe humaine
lutte contre l'infection
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
recommandation de santé publique
article de périodique

---
N1-VALIDE
Circulaire interministérielle DGAS no 2009-346 du 17 septembre 2009 relative à la préparation du secteur de l'enfance à la pandémie grippale
http://social-sante.gouv.fr/fichiers/bo/2009/09-11/ste_20090011_0100_0099.pdf
L'évolution actuelle du niveau mondial de la pandémie A (H1N1) et la situation épidémiologique nationale incitent à la vigilance et à la mobilisation de l'ensemble des acteurs de l'enfance pour faire face, dans les meilleures conditions, à cette situation
2009
false
N
Ministère de la Jeunesse et des Sports [français]
France
français
grippe humaine
protection de l'enfance
nourrisson
enfant
lutte contre l'infection
lutte contre l'infection
grippe humaine
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
information patient et grand public
recommandation de santé publique

---
N1-VALIDE
Niveau de protection respiratoire requis chez les professionnels et le personnel soignant pratiquant en cabinet dentaire en lien avec la grippe A(H1N1) 2009 : 3 décembre 2009
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1039_ProtectionDentaireGrippe.pdf
Puisque certaines activités réalisées en cabinet dentaire génèrent des aérosols et qu'il est possible que l'influenza se transmette par des aérosols dans certaines circonstances, il est nécessaire de procéder à une analyse du risque relié à la projection d'aérosols de plus grand diamètre sous forme de « gouttelettes » et de petits aérosols comme les « noyaux de gouttelettes » pour l'ensemble des professionnels et du personnel soignant pratiquant en cabinet dentaire en présence autant de patients atteints ou non de la grippe A(H1N1) 2009, symptomatiques ou asymptomatiques. Un comité d'experts de différents domaines tels que la microbiologie, la santé publique, la santé et sécurité au travail, les infections nosocomiales et la médecine dentaire a été formé pour évaluer ce risque et émettre des recommandations sur ce sujet. Les experts ont consulté des articles scientifiques ainsi que des positions et recommandations d'autres organismes (CDC, CINQ, IRSST). Ces positions ont été utilisées à titre de considérations afin d'émettre les présentes recommandations. De nouvelles connaissances peuvent expliquer les positions qui divergent dans le temps entre les organismes.
2009
false
N
Canada
français
grippe humaine
sous-type H1N1 du virus de la grippe A
lutte contre l'infection
exposition professionnelle
aérosols
odontologie
recommandation professionnelle

---
Courriel
17/10/2017


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.