Libellé préféré : immunoglobulines par voie veineuse;

Synonyme MeSH : Anticorps par voie intraveineuse; Anticorps par voie veineuse; Ig intraveineuses; IgIV; Immunoglobulines intra-veineuses; Immunoglobulines intraveineuses; Immunoglobulines par voie intraveineuse;

Synonyme CISMeF : Immunoglobuline intraveineuse; immunoglobuline voie intraveineuse; immunoglobulines IV;

Acronyme CISMeF : Ig IV;

Hyponyme MeSH : immunoglobulines humaines par voie veineuse; Privigen; Alphaglobine;

substance (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
GAMUNEX - immunoglobuline humaine normale
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3232152/fr/gamunex
Avis favorable au remboursement dans l’immunomodulation chez les adultes âgés de 18 ans et plus en cas de poussées myasthéniques aigues sévères. Pas de progrès dans la prise en charge des poussées myasthéniques aigues sévères. Le service médical rendu par GAMUNEX (immunoglobuline humaine normale) est important dans la nouvelle indication de l’AMM à savoir le traitement des poussées myasthéniques aigues sévères...
2021
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
GAMUNEX 100 mg/mL, solution pour perfusion
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
adulte
immunoglobulines par voie veineuse
facteurs immunologiques
perfusions veineuses
poussées aigües de myasthénie
immunomodulation
myasthénie
crise myasthénique
avis de la commission de transparence
GAMUNEX

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobuline intraveineuse en cas d'infection suspectée ou avérée chez des nouveau-nés
https://www.cochrane.org/fr/CD001239/NEONATAL_immunoglobuline-intraveineuse-en-cas-dinfection-suspectee-ou-averee-chez-des-nouveau-nes
Contexte Les nourrissons peuvent contracter des infections in utero ou à l'hôpital après la naissance, en particulier s'ils doivent être placés en soins intensifs. Ces infections peuvent entraîner une maladie grave ou le décès du nouveau-né. Le transport des immunoglobulines (substances présentes dans le sang qui permettent de combattre les infections) de la mère au fœtus se produit principalement au bout de 32 semaines de gestation, et les nourrissons ne commencent à produire des immunoglobulines que plusieurs mois après la naissance. Théoriquement, l'administration d'immunoglobuline intraveineuse pourrait permettre de limiter les effets indésirables des infections. Question de la revue En cas d'infections suspectées ou avérées chez les nouveau-nés, l'injection d'immunoglobuline dans les veines réduit-elle les décès ou les maladies ?
2020
false
true
false
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
infection
nouveau-né
immunoglobulines par voie veineuse

---
N2-AUTOINDEXEE
Guide d’usage optimal des immunoglobulines en dermatologie
https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Medicaments/INESSS_GUO_IgIV_Dermato_FR.pdf
Avant l’amorce d’un traitement par IgIV :un diagnostic devrait être confirmé par un médecin spécialiste ; le consentement libre et éclairé de la personne à traiter devra avoir été obtenu et inscrit à son dossier médical ; le poids idéal de la personne à traiter devrait être calculé ; le groupe sanguin de la personne à traiter devrait être déterminé, s'il n'est pas déjà présent dans son dossier.Après l’amorce du traitement par IgIV : une évaluation régulière de la tolérance et de l’efficacité du traitement devrait être réalisée par un médecin spécialiste ; la fréquence de cette évaluation devrait être déterminée selon l’état clinique de la personne traitée ou après 3 à 6 mois suivant l’initiation d’un traitement à long terme, puis tous les 6 ou 12 mois selon l’indication traitée.Si aucun bénéfice n’est observé concernant l’état clinique de la personne traitée lors de la réévaluation médicale, le traitement devrait être ajusté ou arrêté, et un autre traitement envisagé...
2020
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
recommandation pour la pratique clinique
recommandation de bon usage du médicament
immunoglobulines par voie veineuse
maladies de la peau
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire

---
N2-AUTOINDEXEE
Administration des IgIV en post-exposition contre la rougeole chez les personnes immunodéprimées et les femmes enceintes considérées non protégées
Avis du Comité sur l'immunisation du Québec
https://www.inspq.qc.ca/publications/avis-ciq-2020-162-IgIV-rougeole-chez-immunosupprimes
Dans l’avis du CIQ sur la prophylaxie post-exposition contre la rougeole des personnes qui ne peuvent être vaccinées(1), le GAV avait mentionné que l’ACIP définissait les personnes avec immunodéficience grave pour qui l’administration des IgIV était recommandée : « Ces personnes sont les personnes avec greffe de moelle jusqu’à 12 mois après la fin du traitement immunosuppresseur et plus longtemps pour ceux qui ont développé une réaction greffon contre l’hôte, les patients avec leucémie lymphocytique aiguë pendant et jusqu’à 6 mois après la fin du traitement chimiothérapeutique immunosuppresseur, les patients atteints du VIH ou du SIDA qui ont moins de15 % de CD4 (tout âge) ou un décompte de CD4 de 200 lymphocytes/ml (âgés de 5 ans) et ceux qui n’ont pas reçu le vaccin RRO depuis qu’ils ont reçu une thérapie antirétrovirale efficace(2) ». Toutefois, le CIQ n’avait pas retenu l’idée de définir le degré d’immunodéficience dans sa réponse. Considérant le nombre de plus en plus élevé de personnes immunodéprimées dans la population (en raison de la disponibilité grandissante de thérapies immunodépressives), la complexité, les risques et la lourdeur entourant l’administration des IgIV, telle que décrite dans l’avis du CIQ et expérimentée dans certaines régions, le CIQ est-il d’accord pour restreindre l’administration des IgIV aux personnes immunodéprimées répondant aux critères de sévérité définis par l’ACIP, en post-exposition contre la rougeole?
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
recommandation de santé publique
Personna +
Rougeole
effets de l'exposition à un agent externe
organisation et administration
immunisation
personnes
grossesse
rougeole
vaccination
Exposition
sujet immunodéprimé
rougeole
Québec
rougeole
Administration
Administration
immunoglobulines par voie veineuse
femmes enceintes
immunoglobuline iv
personnes

---
N3-AUTOINDEXEE
Utilisation des immunoglobulines non spécifiques intraveineuses et sous-cutanées au Québec 2018-2019
https://www.inspq.qc.ca/publications/2692
Ce rapport fait état de l’utilisation des immunoglobulines (Ig) non spécifiques entre le 1er avril 2018 et le 31 mars 2019 par les établissements de santé du Québec, selon les données saisies dans le système Trace Line en date du 1er octobre 2019. Trace Line est le système de base de données en place qui documente les transactions reliées aux activités des banques de sang et assure la traçabilité des produits. En 2018-2019, 30 établissements de santé (total de 34 établissements de santé au Québec), regroupant 87 installations, ont administré des Ig.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
Fracture intercondylienne de l'humérus
immunoglobulines par voie veineuse
Fracture induite
non spécifique
Québec
Immunoglobulines
lumière d'une veine
tissu sous-cutané, sai
immunoglobuline
immunoglobulines

---
N1-SUPERVISEE
GAMUNEX 100 mg/ml, solution injectable par voie intra-veineuse - immunoglobuline humaine normale
Extension d'indication et modification de l'AMM.
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3191678/fr/gamunex
Avis favorable au maintien du remboursement dans l’indication des déficits immunitaires secondaires. Avis favorable au remboursement dans la nouvelle indication : neuropathie motrice multifocale (NMM). Le service médical rendu par GAMUNEX est important dans l’indication de neuropathie motrice multifocale. Autres modifications de l’AMM (dont reformulation de l’indication pour les déficits immunitaires secondaires) : La Commission prend acte de ces modifications qui ne sont pas de nature à modifier ses conclusions précédentes...
2020
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
Déficit immunitaire secondaire
déficits immunitaires
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
Neuropathie motrice multifocale
polyneuropathies
avis de la commission de transparence
GAMUNEX

---
N3-AUTOINDEXEE
Utilisation des immunoglobulines non spécifiques intraveineuses et sous-cutanées au Québec 2017-2018
https://www.inspq.qc.ca/publications/2644
Cette troisième publication sur l’utilisation des immunoglobulines (Ig) au Québec fait état de l’utilisation des Ig non spécifiques entre le 1er avril 2017 et le 31 mars 2018 par les établissements de santé, selon les données saisies dans le système Trace Line en date du 8 août 2018. Trace Line est un système de base de données qui permet de documenter les transactions reliées aux activités des banques de sang et assure la traçabilité des produits. En 2017-2018, 29 établissements de santé, regroupant 86 installations, ont administré des Ig.
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
rapport
Québec
lumière d'une veine
Fracture de fatigue
Fracture induite
immunoglobuline
Immunoglobulines
immunoglobulines par voie veineuse
non spécifique
tissu sous-cutané, sai
immunoglobulines

---
N1-SUPERVISEE
GAMUNEX 100 mg/ml, solution injectable par voie intra-veineuse - immunoglobuline humaine normale
Mise à disposition d'un médicament à base d'immunoglobuline humaine
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3106161/fr/gamunex
Le service médical rendu par GAMUNEX est important dans les indications de l’AMM. « Traitement de substitution chez les adultes, et les enfants et adolescents (âgés de 0 à 18 ans) : - Déficits immunitaires primitifs (DIP) avec défaut de production d’anticorps. - Hypogammaglobulinémie et infections bactériennes récurrentes chez les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique, après échec d’une antibiothérapie prophylactique. - Hypogammaglobulinémie et infections bactériennes récurrentes chez les patients atteints d’un myélome multiple en phase de plateau n’ayant pas répondu au vaccin antipneumococcique. - Hypogammaglobulinémie chez les patients ayant bénéficié d’une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques. - Infection congénitale par le VIH avec infections bactériennes récurrentes. Immunomodulation chez les adultes et chez les enfants et adolescents (âgés de 0 à 18 ans) en cas de : Thrombocytopénie immune primaire (TIP), chez les patients présentant un risque hémorragique important ou avant une intervention chirurgicale pour corriger le taux de plaquettes. - Syndrome de Guillain Barré. - Maladie de Kawasaki. - Polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC). »...
2019
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
immunoglobulines par voie veineuse
adulte
enfant
adolescent
déficits immunitaires
agammaglobulinémie
infection congénitale à virus de l'immunodéficience humaine
thrombocytopénie immune primaire en cas de risque élevé d’hémorragie ou avant un acte chirurgical
syndrome de Guillain-Barré
thrombopénie immunologique
maladie de Kawasaki
polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
résultat thérapeutique
Hypogammaglobulinémie et infections bactériennes récurrentes chez les patients atteints de myélome multiple en phase de plateau n’ayant pas répondu à la vaccination antipneumococcique
Hypogammaglobulinémie chez les patients ayant bénéficié d’une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques
Hypogammaglobulinémie et infections bactériennes récurrentes chez les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique après échec des antibiotiques prophylactiques
GAMUNEX 100 mg/mL, solution pour perfusion
avis de la commission de transparence

---
N1-SUPERVISEE
FLEBOGAMMA DIF - immunoglobuline humaine normale
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3118416/fr/flebogamma-dif
Avis favorable au remboursement dans les indications : Polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC) et Neuropathie motrice multifocale (NMM). Le service médical rendu par FLEBOGAMMA DIF est important dans les indications de PIDC et de NMM...
2019
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
immunoglobulines par voie veineuse
perfusions veineuses
FLEBOGAMMA DIF 50 mg/ml, solution pour perfusion
FLEBOGAMMA DIF 100 mg/ml, solution pour perfusion
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
polyneuropathies
résultat thérapeutique
Neuropathie motrice multifocale
remboursement par l'assurance maladie
avis de la commission de transparence
FLEBOGAMMA DIF

---
N1-SUPERVISEE
Efficacité et innocuité des immunoglobulines en hématologie
https://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication/efficacite-et-innocuite-des-immunoglobulines-en-hematologie.html
Les immunoglobulines (Ig) humaines non spécifiques sont des produits stables extraits du plasma humain. Leur coût est élevé, leur approvisionnement variable, et leur usage au Québec est en constante augmentation depuis de nombreuses années, notamment dans des indications hématologiques. L’INESSS a élaboré une série de recommandations cliniques relatives à l’usage des immunoglobulines humaines en hématologie, sous la forme d’un guide d’usage optimal. Ce dernier présente donc un ensemble de recommandations cliniques, et ce, pour 25 indications.
2019
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
immunoglobulines
continuité des soins
transplantation de cellules souches hématopoïétiques
Prévention des infections
agammaglobulinémie
thrombopénie immunologique
grossesse
thrombopénie allo-immune
anémie hémolytique auto-immune
Érythroblastose du nouveau-né
neutropénie autoimmune
purpura post-transfusionnel
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome d'Evans
recommandation pour la pratique clinique
immunoglobulines par voie veineuse
thrombopénie

---
N3-AUTOINDEXEE
FLEBOGAMMA DIF
Modification de l’AMM
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3136109/fr/flebogamma-dif
Avis favorable au maintien du remboursement dans l’indication des déficits immunitaires secondaires. La Commission prend acte de ces modifications qui ne sont pas de nature à modifier ses conclusions précédentes (avis du 06/10/10, du 20/07/11 et du 23/10/19)...
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
immunoglobulines par voie veineuse
FLEBOGAMMA DIF
avis de la commission de transparence
FLEBOGAMMA DIF 50 mg/ml, solution pour perfusion
FLEBOGAMMA DIF 100 mg/ml, solution pour perfusion
déficits immunitaires
Flebogamma DIF
immunoglobulines par voie veineuse

---
N1-SUPERVISEE
KIOVIG immunoglobuline humaine normale
Extension du remboursement au traitement immunomodulateur chez les adultes, les enfants et adolescents, atteints d’une polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3106069/fr/kiovig
Le service médical rendu par KIOVIG est important dans le « Traitement immunomodulateur chez les adultes et les enfants et adolescents (0 à 18 ans) atteints d’une polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique (PIDC) »...
2019
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
KIOVIG 100 mg/ml, solution pour perfusion
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
facteurs immunologiques
perfusions veineuses
adulte
enfant
adolescent
avis de la commission de transparence
KIOVIG

---
N1-SUPERVISEE
Recommandations d’administration d’Immunoglobulines polyvalentes chez le patient allogreffé
https://ansm.sante.fr/content/download/159507/2090475/version/2/file/Recommandations_SFGM-TC-Ig_IV-Mars2019.pdf
Préparations disponibles, Recommandations de la SFGM-TC pour l’administration d’Ig IV en prophylaxie des infections bactériennes et virales, Recommandations de la SFGM-TC pour l’administration d’Ig IV à visée curative, Recommandations de la SFGM-TC de ne pas administrer d’IgIV polyvalentes après allogreffe dans certaines situations, Indication des Ig SC, Autres indications de traitement par Ig IV chez le patient allogreffé
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
immunoglobulines humaines polyvalentes
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines
injections veineuses
injections sous-cutanées
maladies virales
maladies virales
infections bactériennes
infections bactériennes
Hypogammaglobulinémie
Hypogammaglobulinémie
sujet immunodéprimé
adulte
enfant
recommandation pour la pratique clinique
immunoglobulines
allogreffes
agammaglobulinémie
agammaglobulinémie

---
N1-SUPERVISEE
CLAIRYG immunoglobuline humaine normale (plasmatique)
Extension du remboursement au traitement de la neuropathie motrice multifocale
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2971108/fr/clairyg
Le service médical rendu par CLAIRYG est important dans l’indication de la neuropathie motrice multifocale. Amélioration du service médical rendu (ASMR) V (absence) La spécialité CLAIRYG n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport aux autres immunoglobulines administrées par voie intraveineuse.
2019
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
Neuropathie motrice multifocale
remboursement par l'assurance maladie
résultat thérapeutique
CLAIRYG 50 mg/ml, solution pour perfusion
CLAIRYG
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
perfusions veineuses
facteurs immunologiques
avis de la commission de transparence

---
N2-AUTOINDEXEE
Etat des lieux de l’utilisation des immunoglobulines polyvalentes intraveineuses en neuropédiatrie. Suivi des recommandations
http://www.sudoc.fr/227810945
Introduction : Les immunoglobulines polyvalentes intraveineuses (IgIV) sont utilisées de plus en plus fréquemment en immunomodulation, notamment en neuropédiatrie. Elles ont l’intérêt d’avoir peu d’effets indésirables mais sont onéreuses et posent des problèmes d’approvisionnement. Des recommandations françaises pour guider leur utilisation sont disponibles dans le VIDAL, où elles sont classées en 3 niveaux de recommandation, et sur le site de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM). Nous avons souhaité faire un état des lieux de l’utilisation des IgIV pour des pathologies neuropédiatriques
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Immunoglobulines
Recommandations
immunoglobulines
immunoglobulines par voie veineuse
adhésion aux directives
Counseling directif
directives de santé publique

---
N1-SUPERVISEE
Les médicaments dérivés du plasma humain et leurs analogues recombinants
https://sfpc.eu/wp-content/uploads/2019/08/exe_brochure_mds__2018_version_finale.pdf
Les médicaments dérivés du sang (MDS) sont des concentrés de protéines plasmatiques, aussi appelés médicaments dérivés du plasma humain (MDP), à l’exception de la spécialité NORMOSANG , hémine extraite des globules rouges. Ces médicaments sont caractérisés par une fabrication industrielle par fractionnement de pools de plasmas (5 000 à 40 000 dons/pool) et une stabilité longue par comparaison avec les produits sanguins labiles. Ainsi ces produits sanguins stables sont homogènes par leur origine mais hétérogènes par leurs indications. La plupart des MDS commercialisés en France sont présentés dans ce livret, quelque soit leur statut : AMM (Autorisation de Mise sur le Marché), ATU (Autorisation Temporaire d’Utilisation).
2018
false
false
false
SFPC - Société Française de Pharmacie Clinique
France
recommandation professionnelle
recommandation de bon usage du médicament
sérumalbumine
plasma sanguin
immunoglobulines
facteurs de la coagulation sanguine
antithrombine-III
protéine C
C1 inhibiteur
alpha-1-Antitrypsine
colle de fibrine
hémine
immunoglobulines par voie veineuse

---
N1-SUPERVISEE
CLAIRYG, immunoglobuline humaine
Extension d'indication
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2820109/fr/clairyg
https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2820109/fr/clairyg-immunoglobuline-humaine
Intérêt clinique important dans la prise en charge des polyradiculoneuropathies inflammatoires démyélinisantes chroniques mais pas d’avantage clinique démontré par rapport aux autres immunoglobulines (OCTAGAM, TEGELINE, PRIVIGEN). CLAIRYG a désormais l’AMM dans le traitement des polyradiculonévrites inflammatoires démyélinisantes chroniques (PIDC). L’AMM dans cette indication a été obtenue sur la base de résultats, uniquement descriptifs, d’une étude de phase III ayant comparé CLAIRYG et TEGELINE. L’utilisation des immunoglobulines administrées par voie intraveineuse (Ig IV) est bien documentée dans le traitement des PIDC. La place de CLAIRYG dans la stratégie thérapeutique est similaire à celle de ces autres immunoglobulines...
2017
false
false
false
Important
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines par voie veineuse
CLAIRYG 50 mg/ml, solution pour perfusion
perfusions veineuses
résultat thérapeutique
facteurs immunologiques
facteurs immunologiques
polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
recommandation de bon usage du médicament
CLAIRYG

---
N1-SUPERVISEE
OCTAGAM 100 mg/ml, solution pour perfusion - Mise à disposition dans l’extension d’indication « Polyradiculoneuropathies Inflammatoires Démyélinisantes Chroniques (PIDC) ».
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2754740/fr/octagam
Le service médical rendu par OCTAGAM 100 mg/mL est important dans cette indication. Cette spécialité est un complément de gamme qui n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) par rapport à OCTAGAM 50 mg / mL déjà inscrite...
2017
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
anglais
avis de la commission de transparence
polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
OCTAGAM 100 mg/ml, solution pour perfusion
immunoglobulines par voie veineuse
perfusions veineuses
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
résultat thérapeutique
immunoglobuline G
facteurs immunologiques
Octagam
immunoglobulines par voie veineuse
Octagam
OCTAGAM

---
N1-VALIDE
Usage optimal des immunoglobulines en neurologie
http://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication/usage-optimal-des-immunoglobulines-en-neurologie.html
Les immunoglobulines humaines (Ig) non spécifiques sont des produits stables extraits du plasma humain. Leur coût est élevé, leur approvisionnement variable, et leur usage au Québec est en constante augmentation depuis de nombreuses années, majoritairement pour des indications neurologiques. De plus, le Comité consultatif national de médecine transfusionnelle (CCNMT) du Québec a souligné un manque de recommandations concernant l’usage des Ig pour la plupart des indications neurologiques. Dans le cadre du chantier de la pertinence clinique, le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), à la suggestion du CCNMT, a demandé à l’INESSS de mieux soutenir la pratique des cliniciens par des recommandations relatives à l’usage des Ig en neurologie sous la forme d’un guide d’usage optimal (GUO). L’INESSS a donc élaboré des recommandations cliniques d’usage optimal des immunoglobulines intra-veineuses (IgIV) en neurologie pour 25 indications, des recommandations de mise en œuvre ainsi que des recommandations relatives à leur évaluation et à leur suivi...
2017
false
false
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
anglais
continuité des soins
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines par voie veineuse
recommandation de bon usage du médicament
rapport
immunoglobulines par voie veineuse
résultat thérapeutique
sécurité des patients
revue de la littérature
médecine factuelle
maladies auto-immunes du système nerveux
immunoglobuline humaine
perfusions veineuses
adulte
enfant
bibliographie
Québec

---
N1-SUPERVISEE
PANZYGA 100 mg/mL, solution pour perfusion (code CIS : 60616687)
Mise à disposition d'une nouvelle spécialité à base d’immunoglobuline humaine normale
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2682145/fr/panzyga
Le service médical rendu par PANZYGA est important dans les indications de l’AMM : « Traitement de substitution chez l'adulte, l'enfant et l'adolescent (0-18 ans) : - Déficits immunitaires primitifs (DIP) avec altération de la production d'anticorps. - Hypogammaglobulinémie et infections bactériennes récurrentes chez les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique pour qui un traitement antibiotique prophylactique a échoué. - Hypogammaglobulinémie et infections bactériennes récurrentes chez les patients atteints de myélome multiple en phase de plateau résistant à une immunisation pneumococcique. - Hypogammaglobulinémie consécutive à une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (HSCT) - Infections bactériennes récurrentes chez les patients atteints de SIDA congénital. Effet immunomodulateur chez l'adulte, l'enfant et l'adolescent (0-18 ans): - Thrombocytopénie immune primaire (TIP) chez les patients à haut risque hémorragique, ou préalablement à une intervention chirurgicale pour normaliser le taux de plaquettes. - Syndrome de Guillain Barré. - Maladie de Kawasaki. »...
2016
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
France
français
avis de la commission de transparence
résultat thérapeutique
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
adulte
adolescent
enfant
nourrisson
facteurs immunologiques
facteurs immunologiques
déficit immunitaire primitif
déficits immunitaires
Hypogammaglobulinémie
infections bactériennes
récidive
Infections bactériennes récurrentes
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
myélome multiple
infections à VIH
transplantation de cellules souches hématopoïétiques
syndrome de Guillain-Barré
Syndrome d'immunodéficience acquise
maladie de Kawasaki
purpura thrombopénique idiopathique
purpura thrombopénique idiopathique
perfusions veineuses
PANZYGA
PANZYGA 100 mg/mL, solution pour perfusion
agammaglobulinémie

---
N1-VALIDE
TEGELINE (immunoglobuline humaine normale), immunoglobuline humaine polyvalente IV
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2661722/fr/tegeline-immunoglobuline-humaine-normale-immunoglobuline-humaine-polyvalente-iv
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2661722/fr/tegeline
TEGELINE a l’AMM dans le traitement des poussées aiguës de myasthénie. C’est un traitement de première intention en cas de signes de sévérité lors d’une crise aiguë de myasthénie, en alternative aux échanges plasmatiques. Le choix entre les deux traitements dépend de leurs contre-indications respectives et de la réponse du patient. Une étude de phase III a permis de retenir la dose de 1 g/kg dans cette indication...
2016
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
Maladie aigüe
myasthénie
crise myasthénique
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
résultat thérapeutique
immunoglobulines par voie veineuse
facteurs immunologiques
immunoglobulines par voie veineuse
facteurs immunologiques
TEGELINE 50 mg/ml, poudre et solvant pour solution pour perfusion
TEGELINE
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament

---
N1-SUPERVISEE
Traitements qui inhibent ou modifient le système immunitaire pour la neuropathie motrice multifocale
http://www.cochrane.org/fr/CD003217
Contexte : La neuropathie motrice multifocale se caractérise par une faiblesse des membres asymétrique, progressive, principalement distale, et des blocages partiels, généralement multiples, de la conduction nerveuse motrice. L'immunoglobuline en intraveineuse est bénéfique, mais le rôle des agents immunosuppresseurs est incertain. Ceci est une mise à jour d'une revue publiée pour la première fois en 2002 et précédemment mise à jour en 2003, 2005 et 2008. Objectifs : Fournir les meilleures preuves disponibles à partir d'essais contrôlés randomisés concernant le rôle des agents immunosuppresseurs pour le traitement de la neuropathie motrice multifocale
2015
false
false
false
Cochrane
France
facteurs immunologiques
immunosuppresseurs
polyneuropathies
résultat thérapeutique
immunoglobulines par voie veineuse
polyneuropathies
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
OCTAGAM 50 mg/ml , solution pour perfusion - immunoglobuline humaine normale
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2014035/fr/octagam
Extension d'indication. Le service médical rendu par OCTAGAM 50 mg/ml est important dans le traitement immunomodulateur dans les polyradiculoneuropathies inflammatoires démyélinisantes chroniques (PIDC). OCTAGAM n’apporte pas d’amélioration du service médical rendu (ASMR V) dans la prise en charge des polyradiculoneuropathies inflammatoires démyélinisantes chroniques par rapport aux autres immunoglobulines (TEGELINE, PRIVIGEN)...
2015
false
false
false
Important
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
anglais
avis de la commission de transparence
polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
immunoglobulines par voie veineuse
perfusions veineuses
OCTAGAM 50 mg/ml, solution pour perfusion
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
résultat thérapeutique
immunoglobuline G
facteurs immunologiques
Octagam
immunoglobulines par voie veineuse
Octagam
OCTAGAM

---
N1-VALIDE
Utilisation des immunoglobulines intraveineuses - Revue des expériences de stratégies de gestion et des données probantes disponibles
http://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/Traitement/INESSS_Utilisation_immunoglobulines_intraveineuses.pdf
Au Québec, la problématique de la disponibilité des IgIV préoccupe aussi, depuis plusieurs années, les instances concernées par la gestion du système du sang, soit le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), le Comité consultatif national en médecine transfusionnelle (CCNMT) et Héma-Québec, l’organisme responsable de l’approvisionnement en sang et autres produits sanguins sur le territoire québécois. À cette préoccupation s’ajoute l’insuffisance des règles du recours aux IgIV en milieu hospitalier et plus particulièrement en ce qui concerne les indications en neurologie. Le MSSS, à la suggestion du CCNMT, a décidé de faire appel à l’expertise de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) afin que celui-ci contribue à l’élaboration de recommandations sur le recours aux IgIV en neurologie. La présente note situe le contexte plus général du besoin de telles recommandations, comme le montrent des expériences gouvernementales ayant abordé cette problématique, et précisant la disponibilité de lignes directrices ou de revues systématiques et narratives récentes publiées dans la littérature scientifique. Une attention particulière est portée aux indications en neurologie, qui se multiplient et accaparent déjà une part importante de l’utilisation totale d’IgIV. La présente note informative n’aborde ni les questions d’innocuité et de sécurité relatives à l’utilisation des Ig, ni les aspects économiques d’une utilisation appropriée.
2014
false
true
false
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
français
immunoglobulines par voie veineuse
évaluation technologique
Australie
Belgique
France
Canada
Colombie-Britannique
Ontario
Québec
guides de bonnes pratiques cliniques comme sujet
maladies du système nerveux
maladies de la peau
hémopathies
facteurs immunologiques
résultat thérapeutique

---
N1-SUPERVISEE
Anticorps pour la prévention de la rougeole après l'exposition
http://www.cochrane.org/fr/CD010056/anticorps-pour-la-prevention-de-la-rougeole-apres-lexposition
Contexte : Les épidémies de rougeole continuent de se produire dans les pays avec un taux élevé de couverture vaccinale. L'immunisation passive est généralement considérée comme une prévention contre la rougeole chez une personne qui n'est pas immunisée et a été exposée à une infection. Les estimations de l'efficacité variaient et aucune dose efficace minimale n'a été déterminée. Objectifs : Évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'injection intramusculaire ou de la perfusion intraveineuse d'immunoglobulines (immunisation passive) pour la prévention contre la rougeole lorsqu'elles sont administrées aux personnes sensibles et exposées avant l'apparition des symptômes. - See more at: http://fr.summaries.cochrane.org/CD010056/anticorps-pour-la-prevention-de-la-rougeole-apres-lexposition#sthash.2wa1CG0r.dpuf
2014
false
false
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
rougeole
immunoglobulines par voie veineuse
résultat thérapeutique
immunoglobulines
injections musculaires

---
N1-VALIDE
Immunoglobulines humaines polyvalentes intraveineuses : tension d'approvisionnement sur le marché français - Point d'Information
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Lettres-aux-professionnels-de-sante/Proposition-de-hierarchisation-des-indications-des-immunoglobulines-humaines-intraveineuses-IgIV-en-situation-de-tension-forte-sur-les-approvisionnements-pour-le-marche-francais-Lettre-aux-professionnels
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Immunoglobulines-humaines-polyvalentes-intraveineuses-tension-d-approvisionnement-sur-le-marche-francais-Point-d-Information
L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a été informée de tensions d'approvisionnement en immunoglobulines humaines polyvalentes intraveineuses sur le marché français.Dans l'attente du retour à un approvisionnement normal, l'ANSM, en lien avec les laboratoires concernés, étudie la mise en place de solutions alternatives. Toutefois, compte tenu des difficultés actuelles, l'ANSM invite les professionnels de santé à être d'autant plus vigilants à une utilisation raisonnée des unités disponibles...
2014
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
immunoglobulines par voie veineuse
perfusions veineuses
Octagam
facteurs immunologiques
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
OCTAGAM 50 mg/ml, solution pour perfusion
enfant
adulte
immunoglobulines par voie veineuse
recommandation de bon usage du médicament
OCTAGAM
3400892124889
3400892125022
3400892316697
3400892124940

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobuline intraveineuse pour le traitement de la polyradiculoneuropathie démyélinisante inflammatoire chronique
http://www.cochrane.org/fr/CD001797
Réaliser une revue systématique des preuves issues d'essais contrôlés randomisés concernant l'efficacité et l'innocuité de l'IGIV dans la PDIC.
2013
false
false
false
Cochrane
France
français
méta-analyse
polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
immunoglobulines par voie veineuse
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
L'immunoglobuline prénatale pour l'allo-immunisation des globules rouges foetaux
http://www.cochrane.org/fr/CD008267
L'objectif de cette revue était d'évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'administration intraveineuse d'immunoglobuline pendant la période prénatale aux femmes avec allo-immunisation grave des globules rouges du foetus.
2013
false
N
Cochrane
France
français
revue de la littérature
immunoglobulines par voie veineuse
sang foetal
érythrocytes
grossesse
iso-immunisation rhésus
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Immunoglobulines polyvalentes humaines: Recommandations d'utilisation et hiérarchisation des indications - Point d'information
http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Immunoglobulines-polyvalentes-humaines-Recommandations-d-utilisation-et-hierarchisation-des-indications-Point-d-information/%28language%29/fre-FR
L'ANSM et la Direction Générale de la Santé mettent à disposition des professionnels de santé une actualisation de la hiérarchisation des indications des immunoglobulines humaines intraveineuses afin de permettre aux prescripteurs de rationaliser l'utilisation de ces dernières et de garantir un accès pérenne et maitrisé à ces traitements. Cette actualisation tient compte des dernières évolutions concernant la disponibilité des immunoglobulines humaines polyvalentes sur le marché français...
2013
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
facteurs immunologiques
recommandation de bon usage du médicament
déficit immunitaire primitif (maladie)
déficits immunitaires
maladie de Kawasaki
purpura thrombopénique idiopathique
syndrome de Guillain-Barré
KIOVIG
GAMMAGARD
PRIVIGEN
TEGELINE
TEGELINE 50 mg/ml, poudre et solvant pour solution pour perfusion
CLAIRYG
CLAIRYG 50 mg/ml, solution pour perfusion
OCTAGAM
OCTAGAM 100 mg/ml, solution pour perfusion
OCTAGAM 50 mg/ml, solution pour perfusion
PRIVIGEN 100 mg/ml, solution pour perfusion
GAMMAGARD 50 mg/ml, poudre et solvant pour solution pour perfusion
KIOVIG 100 mg/ml, solution pour perfusion
Thrombopénie immune

---
N1-VALIDE
Recommandations d'utilisation du GAMMAGARD (Baxter) par le CEREDIH (en date du 26/03/2013) en collaboration avec le groupe PERMEDES
https://www.ceredih.fr/uploads/RECOMMANDATIONS_GAMMAGARD_CEREDIH_Permedes_Final_20130403.pdf
Dans le cadre de l'AMM, GAMMAGARD est réservé aux patients ayant acquis des anticorps anti-IgA, responsables de manifestations cliniques d'intolérance...
2013
false
false
N
false
CEREDIH - Centre de Référence Déficits Immunitaires Héréditaires
France
français
GAMMAGARD
GAMMAGARD 50 mg/ml, poudre et solvant pour solution pour perfusion
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
facteurs immunologiques
recommandation de bon usage du médicament
anti-IgA
anticorps anti-idiotypiques
anticorps anti-immunoglobuline A
déficits immunitaires

---
N1-SUPERVISEE
PRIVIGEN 100mg/ml solution pour perfusion, flacon de 400ml B/1
Code CIP : 5854066
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1671506/fr/privigen
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1671505/fr/privigen-16102013-avis-ct13170
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1701300/fr/privigen
Inscription. Indications : « Polyradiculonévrites inflammatoires démyélinisantes chroniques (PIDC). Les données cliniques disponibles sur l'utilisation des immunoglobulines intraveineuses chez les enfants atteints de PIDC sont limitées. Traitement de substitution en cas de : · Syndromes de déficit immunitaire primitif (DIP) tels que : - agammaglobulinémie et hypogammaglobulinémie congénitales - déficit immunitaire commun variable - déficit immunitaire combiné sévère - syndrome de Wiskott-Aldrich · Myélome ou leucémie lymphoïde chronique (LLC) avec hypogammaglobulinémie secondaire sévère et infections récurrentes. · Infections récurrentes chez l'enfant infecté par le VIH. Traitement immunomodulateur : · Purpura thrombopénique immunologique (PTI), chez l'enfant ou l'adulte présentant un risque hémorragique élevé ou préalablement à tout acte chirurgical afin de corriger le nombre de plaquettes. · Syndrome de Guillain-Barré · Maladie de Kawasaki Greffe de moelle osseuse allogénique »...
2013
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
PRIVIGEN
PRIVIGEN 100 mg/ml, solution pour perfusion
avis de la commission de transparence
perfusions veineuses
immunoglobulines par voie veineuse
facteurs immunologiques
polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
agammaglobulinémie
agammaglobulinémie
Hypogammaglobulinémie
Hypogammaglobulinémie
déficit immunitaire commun variable
immunodéficience combinée grave
syndrome de Wiskott-Aldrich
myélome multiple
leucémie chronique lymphocytaire à cellules B
infections à VIH
purpura thrombopénique idiopathique
syndrome de Guillain-Barré
maladie de Kawasaki
transplantation de moelle osseuse
transplantation homologue

---
N1-VALIDE
Privigen, immunoglobuline intraveineuse (humaine) - Hémolyse survenant après l'administration et la mise à jour de la monographie - Avis aux hôpitaux
Privigen, Immune Globulin Intravenous (Human) - Association of Hemolysis Following Administration and Related Labeling Update
http://www.healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2012/14809a-fra.php
http://www.healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2012/14810a-fra.php
Des cas d'anémie hémolytique retardée et d'hémolyse aiguë ont été signalés après le traitement par Privigen . Des cas isolés de dysfonctionnement rénal/d'insuffisance rénale ou de coagulation intravasculaire disséminée, liés à l'hémolyse, sont survenus. Une vigilance accrue est recommandée auprès des patients qui présentent des facteurs de risque pouvant être associés au développement d'une réaction hémolytique, tels que : ◦doses élevées, administrées en une seule fois ou réparties sur plusieurs jours; ◦groupe sanguin non O; et ◦possiblement, état inflammatoire sous-jacent...
2012
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
anglais
français
avis de pharmacovigilance
brochure pédagogique pour les patients
recommandation de bon usage du médicament
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
hémolyse
anémie hémolytique
PRIVIGEN
facteurs de risque
Maladie aigüe
continuité des soins
purpura thrombopénique idiopathique
déficits immunitaires
hémolyse
perfusions veineuses

---
N1-VALIDE
Délai entre l'administration d'immunoglobulines après contact avec un cas de rougeole et le vaccin ROR
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?ae=avisrapportsdomaine&clefr=267&menu=09
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspa20120416_delairougror.pdf
La France a connu entre 2008 et 2011 une forte épidémie de rougeole qui a conduit à une utilisation significative des immunoglobulines en post-exposition de la rougeole, pratique risquant de se répéter en cas de survenue d'une nouvelle vague épidémique. Le HCSP a été saisi par le Directeur général de la santé afin de définir le délai à respecter entre l'administration d'immunoglobulines polyvalentes et de vaccins viraux vivants atténués comme le vaccin trivalent ROR.
2012
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
temps
rougeole
vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole
immunoglobulines par voie veineuse
prophylaxie après exposition

---
N1-SUPERVISEE
KIOVIG 100 mg/ml, solution pour perfusion
immunoglobuline humaine normale (IgIV)
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2012-03/kiovig_29022012_avis_ct11883.pdf
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1231599/kiovig
Motif de la demande : Inscription Collectivités dans la nouvelle indication dans le traitement immunomodulateur de « la neuropathie motrice multifocale »...
2012
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
immunoglobulines par voie veineuse
perfusions veineuses
KIOVIG 100 mg/ml, solution pour perfusion
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
facteurs immunologiques
maladies du motoneurone
résultat thérapeutique
facteurs immunologiques
immunoglobulines par voie veineuse
KIOVIG
3400893525166
3400892827155
3400892848907
3400892827216
3400892827384
3400892827094
avis de la commission de transparence

---
N2-AUTOINDEXEE
CLAIRYG 50 mg/ml, solution pour perfusion - solution d'immunoglobulines humaines normales administrée par voie intraveineuse
Rapport public d'évaluation
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/ba840cd4e289b1d4d0054b3fc5ac0cf0.pdf
2012
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
évaluation médicament
administration de solutés intraveineux
humains
études d'évaluation comme sujet
immunoglobulines par voie veineuse
Rapport d'évaluation
CLAIRYG

---
N1-SUPERVISEE
Kiovig - Human normal immunoglobulin (IVIg)
Code ATC : J06BA02
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Kiovig
KIOVIG est utilisé pour trois grands groupes de patients : 1. Patients exposés à un risque d'infection en raison d'un nombre insuffisant d'anticorps (protéines naturellement présentes dans le sang qui aident l'organisme à lutter contre les infections et autres maladies). Il peut s'agir de patients ayant un déficit en anticorps depuis la naissance (syndrome de déficience immunitaire primaire (PID)), de patients dont le déficit en anticorps est dû à une maladie du sang (certains types de cancer) ou d'enfants atteints de SIDA congénital et d'infections récurrentes. Ces pathologies, appelées syndromes de déficience immunitaire, peuvent être traitées par un traitement substitutif. 2. Patients présentant certains troubles inflammatoires. Le système immunitaire (système qui protège l'organisme des infections et des maladies) anormal de ces patients doit être corrigé. Il peut s'agir de patients ayant une numérisation plaquettaire insuffisante (purpura thrombopénique idiopathique, ITP), exposés à un risque hémorragique élevé, ou de patients présentant certaines pathologies (syndrome de Guillain-Barré, maladie de Kawasaki). Ce type de traitement est appelé l'immunomodulation (ajustement immunitaire). 3. Patients présentant une infection ou un risque d'infection suite à une greffe de moelle osseuse.
2012
false
N
EMA - Agence européenne des médicaments
Non renseigné
français
anglais
flux de syndication
immunoglobulines par voie veineuse
facteurs immunologiques
immunoglobulines par voie veineuse
facteurs immunologiques
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
KIOVIG 100 mg/ml, solution pour perfusion
KIOVIG
3400893525166
3400892827155
3400892848907
3400892827216
3400892827384
3400892827094
évaluation médicament
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobuline intraveineuse dans le syndrome de Guillain-Barré
http://www.cochrane.org/fr/CD002063
http://www.cochrane.org/fr/CD002063/immunoglobuline-intraveineuse-dans-le-syndrome-de-guillain-barre
Contexte : Le syndrome de Guillain-Barré (SGB) est une maladie aiguë, paralysante et inflammatoire des nerfs périphériques. L'immunoglobuline en intraveineuse (IgIV) est bénéfique pour d'autres maladies auto-immunes. Ceci est une mise à jour d'une revue publiée pour la première fois en 2001 et précédemment mise à jour en 2003, 2005, 2007 et 2010. Les autres revues systématiques Cochrane ont montré que la plasmaphérèse (PP) accélérait de manière significative la récupération en cas de SGB par rapport au traitement de soutien seul et que les corticostéroïdes seuls sont inefficaces. Objectifs : Déterminer l'efficacité de l'IgIV pour le SGB.
2012
false
true
false
Cochrane
France
résultat thérapeutique
méta-analyse
résumé ou synthèse en français
immunoglobulines par voie veineuse
syndrome de Guillain-Barré

---
N1-VALIDE
HepaGam B [Immunoglobuline (humaine) anti-hépatite B injectable] - Risque théorique d'événements thrombotiques avec l'administration intraveineuse et mise à jour de la monographie - Avis aux hôpitaux
HepaGam B [Hepatitis B Immune Globulin (Human) Injection] - Theoretical Risk of Thrombotic Events with Intravenous Administration and Related Labeling Update - Notice to Hospitals
http://www.healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2012/14806a-fra.php
http://www.healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2012/14805a-fra.php
Il y a un risque théorique pour la thrombose artérielle et veineuse aux doses intraveineuses de HepaGam B pour l'indication de la transplantation hépatique. Un tel risque peut exister, car une analyse effectuée à l'interne a détecté des niveaux mesurables d'activité procoagulante (facteur XIa) avec HepaGam B . La signification de ces niveaux est en cours d'évaluation. Les patients devraient être informés des signes et symptômes des événements thrombotiques. Il faut faire preuve de prudence lors de l'administration d'immunoglobulines, incluant HepaGam B , chez les patients présentant des facteurs de risque d'événements thrombotiques...
2012
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
anglais
français
avis de pharmacovigilance
prévention secondaire
événements indésirables associés aux soins
injections veineuses
thrombose
risque
facteurs de risque
transplantation hépatique
hépatite B
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobuline anti hépatite B
gestion du risque
immunoglobuline de l'hépatite B
immunoglobulines
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobuline intraveineuse pour la myasthénie grave
http://www.cochrane.org/fr/CD002277
Examiner l'efficacité de l'IgIV dans le traitement des exacerbations de la myasthénie grave ou pour la myasthénie chronique.
2012
false
N
Cochrane
France
français
méta-analyse
immunoglobulines par voie veineuse
myasthénie
résultat thérapeutique
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Flebogamma DIF (anciennement Flebogammadif) - immunoglobuline humaine normale - human normal immunoglobulin
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/flebogamma-dif-previously-flebogammadif
Le principe actif de Flebogammadif, l'immunoglobuline humaine normale, est une protéine hautement purifiée extraite du plasma humain (partie du sang). Elle contient l'immunoglobuline G (IgG), un type d'anticorps ...
2012
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
flux de syndication
FLEBOGAMMA DIF
FLEBOGAMMA DIF 50 mg/ml, solution pour perfusion
FLEBOGAMMA DIF 100 mg/ml, solution pour perfusion
facteurs immunologiques
déficits immunitaires
transplantation de moelle osseuse
maladies du système immunitaire
résultat thérapeutique
adulte
enfant
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
stockage de médicament
étiquetage de médicament
agrément de médicaments
évaluation préclinique de médicament
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
évaluation médicament
notice médicamenteuse
résumé des caractéristiques du produit

---
N1-VALIDE
GLOBULINES ANTILYMPHOCYTAIRES FRESENIUS 20 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
Immunoglobuline de lapin antilymphocytes T humains
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1294554/globulines-antilymphocytaires-fresenius
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2012-09/globuline_fresenius_18072012_avis_ct12108.pdf
Motif de la demande : Inscription collectivités dans l'extension d'indication : « -Conditionnement avant la transplantation de CSH (Cellules Souches Hématopoïétiques). -Prévention de la maladie du greffon contre l'hôte après greffe allogénique de CSH. Ce médicament est indiqué notamment dans la greffe de cellules souches de donneurs volontaires non apparentés en association avec les traitements standards pour le traitement des troubles hématologiques malins. »...
2012
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
événements indésirables associés aux soins
conditionnement pour greffe
transplantation homologue
essais cliniques de phase III comme sujet
résultat thérapeutique
maladie du greffon contre l'hôte
transplantation de cellules souches hématopoïétiques
transplantation d'organe
rejet du greffon
rejet du greffon
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines par voie veineuse
sérum antilymphocyte
sérum antilymphocyte
immunosuppresseurs
immunosuppresseurs
GRAFALON 20 mg/ml, solution à diluer pour perfusion
immunoglobuline antithymocyte (lapin)
lymphocytes T
GRAFALON
3400891948851
avis de la commission de transparence

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobulines intraveineuses pour le traitement de l'épilepsie.
http://www.cochrane.org/fr/CD008557
L'épilepsie est un trouble neurologique courant dont l'incidence est estimée à 50 cas pour 100 000 personnes. Les patients épileptiques peuvent présenter différents types d'anomalies immunologiques, telles qu'un faible niveau d'IgA sérique, l'absence de la sous-catégorie IgG et la présence de certains types d'anticorps. Le traitement à base d'immunoglobuline intraveineuse (IGIV) pourrait constituer une approche utile, et son efficacité pourrait avoir d'importantes implications dans la prise en charge de l'épilepsie.
2011
false
true
false
Cochrane
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
immunoglobulines par voie veineuse
épilepsie

---
N1-SUPERVISEE
Privigen - human normal immunoglobulin (IVIg)
Code ATC : J06BA02
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/Privigen
Privigen est indiqué pour trois groupes de patients principaux : les patients courant un risque d'infection parce q''ils n'ont pas une quantité suffisante d'anticorps (protéines se trouvant naturellement dans le sang qui aident l'organisme à lutter contre les infections et autres maladies); les patients présentant certains troubles immunitaires ; les patients ayant subi une greffe de moelle osseuse ...
2011
false
N
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
français
anglais
flux de syndication
immunoglobulines par voie veineuse
facteurs immunologiques
transplantation de moelle osseuse
déficits immunitaires
maladies du système immunitaire
agrément de médicaments
étiquetage de médicament
résultat thérapeutique
évaluation de médicament
grossesse
Allaitement naturel
interactions médicamenteuses
immunoglobulines par voie veineuse
facteurs immunologiques
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
PRIVIGEN 100 mg/ml, solution pour perfusion
PRIVIGEN
évaluation médicament
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
3400893126752
3400893126523
3400893413982
3400893126691

---
N1-VALIDE
Immunoglobuline intraveineuse de référence : remplacement du Redimune par Privigen
http://www.pharmacoclin.ch/_library/pdf/COMED7.pdf
Suite à une décision du bureau des COMED HUG-CHUV-HNe concernant les immunoglobulines non spécifiques (IVIG) de référence aux HUG, le Redimune est remplacé par le Privigen . Le Kiovig restera stocké à la pharmacie des HUG comme alternative au Privigen en cas d'intolérance documentée à ce dernier et pour pallier à d'éventuelles situations de pénurie, toujours possibles avec les produits dérivés du sang...
2011
false
N
Suisse
français
article de périodique
pharmacie d'hôpital
Remplacement professionnel
immunoglobuline G
perfusions veineuses
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
PRIVIGEN
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines par voie veineuse

---
N1-SUPERVISEE
Flebogamma DIF - immunoglobuline humaine normale
Flebogamma DIF - human normal immunoglobulin
https://www.ema.europa.eu/medicines/human/EPAR/flebogamma-dif-previously-flebogammadif
Flebogamma DIF est utilisé chez des patients dont l'organisme a besoin d'un supplément d'anticorps pour lutter contre les infections et autres maladies...Flebogamma DIF est également utilisé pour traiter certains troubles du système immunitaire...
2011
false
false
false
EMA - Agence européenne des médicaments
Royaume-Uni
anglais
français
flux de syndication
FLEBOGAMMA DIF
FLEBOGAMMA DIF 50 mg/ml, solution pour perfusion
FLEBOGAMMA DIF 100 mg/ml, solution pour perfusion
perfusions veineuses
résultat thérapeutique
agrément de médicaments
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
immunoglobulines par voie veineuse
déficits immunitaires
agammaglobulinémie
Syndrome d'immunodéficience acquise
purpura thrombopénique idiopathique
syndrome de Guillain-Barré
maladie de Kawasaki
facteurs immunologiques
facteurs immunologiques
interactions médicamenteuses
grossesse
Allaitement naturel
résumé des caractéristiques du produit
notice médicamenteuse
évaluation médicament

---
N1-SUPERVISEE
Traitement du syndrome myasthénique de Lambert-Eaton
http://www.cochrane.org/fr/CD003279
L'objectif était d'examiner l'efficacité du traitement dans le syndrome myasthénique de Lambert-Eaton.
2011
false
N
Cochrane
France
français
méta-analyse
résultat thérapeutique
syndrome myasthénique de Lambert-Eaton
4-Amino-pyridine
immunoglobulines par voie veineuse
inhibiteurs des canaux potassiques
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
OCTAGAM 100 mg/ml, solution pour perfusion - OCTAGAM 50 mg/ml , solution pour perfusion - immunoglobuline humaine normale
OCTAGAM 50 mg/ml, solution for infusion - OCTAGAM 100 mg/ml, solution for infusion - Human normal immunoglobulin
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2011-07/octagam_-_ct-_10822.pdf
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1069661/octagam
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2012-11/octagam_ct_10822.pdf
Motif de la demande : réévaluation du service médical rendu conformément à l'article R.163-12 du Code de la sécurité sociale. Cette réévaluation fait suite aux modifications que le laboratoire a mis en place pour corriger le surcroit d'événements thromboemboliques survenus suite à une modification de leurs méthodes de production d'OCTAGAM...
2011
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
anglais
avis de la commission de transparence
immunoglobulines par voie veineuse
perfusions veineuses
OCTAGAM 100 mg/ml, solution pour perfusion
OCTAGAM 50 mg/ml, solution pour perfusion
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
résultat thérapeutique
immunoglobuline G
adjuvants immunologiques
facteurs immunologiques
thromboembolie
Octagam
immunoglobulines par voie veineuse
Appréciation des risques
Octagam
OCTAGAM
3400892124889
3400892125022
3400892316697
3400892124940

---
N1-SUPERVISEE
CLAIRYG 50 mg/ml, solution pour perfusion
immunoglobuline humaine normale
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2010-03/clairyg_-_ct-7523.pdf
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_928130/clairyg
Motif de la demande : Inscription Collectivités...
2010
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
immunoglobulines par voie veineuse
perfusions veineuses
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
facteurs immunologiques
CLAIRYG 50 mg/ml, solution pour perfusion
CLAIRYG
3400893476109
3400893475737
3400893475676
3400893476048
3400893475966

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobuline intraveineuse pour traiter une sepss, une sepsis grave et un choc septique
http://www.cochrane.org/fr/CD001090
Contexte : La mortalité liée à la sepsis et à un choc septique reste élevée. Les résultats des essais sur les immunoglobulines intraveineuses (IGIV) en tant que traitement d'appoint de la sepsis sont contradictoires. Objectifs : Estimer les effets de l'IGIV sur la mortalité et la durée d'hospitalisation sur les patients avec une sepsis ou un choc septique.
2010
false
true
false
Cochrane
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
immunoglobulines par voie veineuse
sepsie
choc septique

---
N1-SUPERVISEE
Demande européenne de suspension d'AMM pour Octagam - Communiqué
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Retraits-de-lots-et-de-produits/Octagam-50-mg-ml-et-100-mg-ml-solution-pour-perfusion-Octapharma-France-Rappel-de-tous-les-lots
http://www.ansm.sante.fr/Infos-de-securite/Communiques-Points-presse/Demande-europeenne-de-suspension-d-AMM-pour-Octagam-R-Communique
L'augmentation des déclarations d'évènements thromboemboliques, survenus au cours des derniers mois chez des patients traités avec Octagam (immunoglobuline) conduit le Comité scientifique de l'EMA (Agence européenne du médicament) à recommander la suspension de l'autorisation de mise sur le marché (AMM) de ce médicament, ainsi que le retrait des lots présents sur le marché européen. Dans l'attente de la décision de la Commission Européenne, les laboratoires Octapharma France, en accord avec l'Afssaps, procèdent au rappel de l'ensemble des lots d'Octagam, 5 % et 10 %, solution pour perfusion. Compte tenu des effets indésirables thromboemboliques observés, l'Afssaps avait déjà par mesure de précaution demandé la mise en quarantaine d'Octagam 5% et après concertation avec l'Afssaps, le laboratoire avait arrêté la distribution d'Octagam 10 %.Les médecins sont donc invités à arrêter la prescription d'Octagam et à adapter le traitement thérapeutique par la prescription d'une autre immunoglobuline...
2010
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
Octagam
immunoglobulines par voie veineuse
perfusions veineuses
Retraits de médicaments pour raisons de sécurité
OCTAGAM 50 mg/ml, solution pour perfusion
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
France
Europe
thromboembolie
immunoglobulines par voie veineuse
OCTAGAM
avis de pharmacovigilance
3400892124889
3400892125022
3400892316697
3400892124940

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobulines intraveineuses dans le traitement de la myasthénie (crises ou poussées sévères)
Avis de la HAS sur la prise en charge à titre dérogatoire des spécialités pharmaceutiques, produits et prestations prévue à l'article L. 162-17-2-1 du code de la sécurité sociale (en application de l'article 56 de la LFSS 2007)
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2010-05/igiv_myasthenie_art56_avis_has.pdf
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_951073/immunoglobulines-intraveineuses-dans-le-traitement-de-la-myasthenie-crises-ou-poussees-severes
Indication proposée à la prise en charge à titre dérogatoire : Traitement de la myasthénie aiguë dans les phases de poussées, avec aggravation rapide du déficit moteur ou des troubles de la déglutition ou d'une insuffisance respiratoire, en association aux corticoïdes et aux immunosuppresseurs...
2010
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
corticothérapie
myasthénie
maladies rares
Maladie aigüe
immunoglobulines par voie veineuse
association de médicaments
SUBCUVIA
GAMMAGARD
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
KIOVIG
SANDOGLOBULINE
PRIVIGEN
VIVAGLOBIN
TEGELINE
GAMMANORM
OCTAGAM
information sur le médicament
algorithme

---
N1-VALIDE
TEGELINE dans le traitement du pemphigus
Avis de la HAS sur la prise en charge à titre dérogatoire des spécialités pharmaceutiques, produits et prestations prévue à l'article L. 162-17-2-1 du code de la sécurité sociale (en application de l'article 56 de la LFSS 2007)
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_958840/tegeline-dans-le-traitement-du-pemphigus
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_958839/tegeline-dans-le-pemphigus
Nature de la demande : Avis défavorable à la demande de prise en charge à titre dérogatoire, conformément à l'article L. 162-17-2-1 du code de la sécurité sociale, dans l'indication : traitement du pemphigus en troisième intention après échec d'un traitement bien conduit, en premère intention, par des corticoïdes et des immunosuppresseurs et, en seconde intention, par rituximab
2010
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
corticothérapie
pemphigus
immunoglobulines par voie veineuse
maladies rares
immunoglobulines par voie veineuse
résultat thérapeutique
information sur le médicament

---
N1-VALIDE
TEGELINE 50 mg/mL (immunoglobuline humaine I.V.), immunomodulateur
Nouvelle indication
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2010-03/tegeline_-_ct-7337.pdf
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_961837/tegeline-50-mg/ml-immunoglobuline-humaine-iv-immunomodulateur
Motif de la demande : Inscription Collectivités dans l'extension d'indication aux polyradiculonévrites inflammatoires démyélinisantes chroniques...
2010
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
résultat thérapeutique
immunoglobulines par voie veineuse
facteurs immunologiques
immunoglobulines par voie veineuse
facteurs immunologiques
TEGELINE 50 mg/ml, poudre et solvant pour solution pour perfusion
polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
TEGELINE
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
3400891828474
3400891828245
3400891828306
3400891828535

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobuline intraveineuse pour prévenir les infections chez les nouveau-nés prématurés et/ou de faible poids de naissance
http://www.cochrane.org/fr/CD000361
Les infections nosocomiales demeurent une importante cause de morbidité et de mortalité chez les nouveau-nés prématurés et/ou de faible poids de naissance. Les nouveau-nés prématurés souffrent d'une carence en IgG, et l'administration d'immunoglobuline intraveineuse (IGIV) pourrait potentiellement prévenir ou modifier le cours des infections nosocomiales.
2010
false
true
false
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
prématuré
infection
nourrisson à faible poids de naissance
immunoglobulines par voie veineuse

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobulines intraveineuses pour le traitement de la sclérose en plaques
http://www.cochrane.org/fr/CD002936
Identifier et résumer les preuves d'innocuité et d'effets bénéfiques des immunoglobulines intraveineuses chez les patients atteints de SEP.
2010
false
N
Cochrane
France
français
revue de la littérature
sclérose en plaques
résultat thérapeutique
immunoglobulines par voie veineuse
résumé ou synthèse en français

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobuline en intraveineuse dans la myocardite virale présumée chez l'enfant et l'adulte.
http://www.cochrane.org/fr/CD004370
Contexte : Les rapports de cas et les séries de cas ont décrit des réponses considérables à l'immunoglobuline en intraveineuse (IVIG) chez les patients présentant des myocardites virales présumées, et son administration est devenue courante. Objectifs : Pour évaluer les effets de l'IVIG chez les patients présentant une myocardite présumée.
2010
false
true
false
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
adulte
enfant
myocardite
immunoglobulines par voie veineuse

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobuline intraveineuse pour le traitement de la maladie de Kawasaki chez les enfants
http://www.cochrane.org/fr/CD004000
Contexte : La maladie de Kawasaki est la cause la plus fréquente de maladie cardiaque acquise chez les enfants dans les pays développés. Les artères coronaires alimentant le cœur peuvent être endommagées dans la maladie de Kawasaki. Le principal avantage d'un diagnostic en temps opportun est la possibilité de traiter cette complication avec un traitement précoce. L'immunoglobuline intraveineuse (IGIV) est largement utilisée dans cette optique. Objectifs : L'objectif de cette revue était d'évaluer l'efficacité de l'IGIV dans le traitement et la prévention des conséquences cardiaques de la maladie de Kawasaki chez les enfants.
2009
false
true
false
Cochrane
France
résultat thérapeutique
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
enfant
immunoglobulines par voie veineuse
maladie de Kawasaki

---
N1-SUPERVISEE
Tegeline 50 mg/ml, poudre et solvant pour solution pour perfusion
Rapport public d'évaluation
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/15f968636d0c2123f72080f53a4d9f7e.pdf
Une extension d'indication a été octroyée à LFB-BIOMEDICAMENTS le 24 février 2009 pour la spécialité TEGELINE 50 mg/ml, poudre et solvant pour solution pour perfusion, dans le «Traitement des polyradiculonévrites inflammatoires démyélinisantes chroniques (PIDC)...
2009
false
N
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
immunoglobulines par voie veineuse
facteurs immunologiques
polyradiculonévrite inflammatoire démyélinisante chronique
immunoglobuline G
perfusions veineuses
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
évaluation médicament

---
N1-SUPERVISEE
Présentation de cas : IgIV et syndrome respiratoire aigu post-transfusionnel
Case presentation: IVIG and transfusion-related acute lung injury
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/carn-bcei_v18n4-fra.php#2
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/carn-bcei_v18n4-eng.php#2
Santé Canada a reçu une déclaration d'un homme de 38 ans qui avait reçu du Gamunex pour traiter une cellulite thoracique à streptocoque, qui avait aussi nécessité un débridement. Après 2 heures et 50 minutes de perfusion, soit après avoir reçu 57,5 g de Gamunex, le patient a eu de l'hypotension et une dyspnée. On a mis fin à la perfusion. Les résultats d'une radiographie pulmonaire étaient compatibles avec un diagnostic de TRALI...
2008
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
anglais
français
événements indésirables associés aux soins
immunoglobulines par voie veineuse
transfusion sanguine
syndrome de détresse respiratoire de l'adulte
avis de pharmacovigilance

---
N1-SUPERVISEE
Interférence possible de l'icodextrine, des immunoglobulines intraveineuses, du galactose et du d-xylose avec certains glucomètres - Avis aux hôpitaux
Possible interference of icodextrin, intravenous immunoglobulins, galactose and d-xylose with certain blood glucose meters - Notice to Hospitals
http://healthycanadians.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2008/14504a-fra.php
Les bandelettes réactives des lecteurs de glycémie non-spécifiques au glucose utilisent des épreuves enzymatiques qui font intervenir la glucose déshydrogénase pyrroloquinoléine quinone (GDH-PQQ) ou la glucose-dye-oxydoréductase (GDO). Les deux enzymes peuvent réagir avec d'autres sucres comme le maltose, le galactose et le xylose. C'est pourquoi les produits médicaux qui contiennent ou qui sont métabolisés en maltose, galactose ou xylose peuvent induire des lectures faussement élevées de la glycémie. Ces produits sont employés principalement en milieu hospitalier et comprennent, entre autres: les immunoglobulines intraveineuses comme les immunoglobulines anti-hépatite B, les solutions de dialyse péritonéale contenant de l'icodextrine ainsi que le galactose et le d-xylose pour test de tolérance...
2008
false
N
Santé Canada
Ottawa
Canada
anglais
français
complications du diabète
diabète de type 1
solutions de dialyse
xylose
immunoglobulines par voie veineuse
galactose
analyse automatique
glycémie
interactions médicamenteuses
glucanes
glucose
glucanes
glucose
avis de pharmacovigilance
Icodextrine

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunoglobuline intraveineuse (IIV)
enfant
http://www.aboutkidshealth.ca/Fr/HealthAZ/Drugs/Pages/Intravenous-Immunoglobulin-IVIG.aspx
2008
AboutKidsHealth
Canada
information patient et grand public
information sur le médicament
enfant
immunoglobulines par voie veineuse

---
N1-SUPERVISEE
Immunoglobulines intraveineuses
https://www.therapeutique-dermatologique.org/spip.php?article1367
Les immunoglobulines humaines polyvalentes à usage thérapeutique par voie intraveineuse (Ig IV) sont de plus en plus utilisées pour le traitement de certaines maladies dysimmunitaires et inflammatoires, dont certaines font partie de la pratique dermatologique. Cependant, leur indication n'est actuellement validée que pour un nombre restreint de pathologies ayant fait l'objet d'études contrôlées (dermatomyosite, maladie de Kawasaki), la majorité des résultats dans d'autres maladies dermatologiques provenant d'essais non contrôlées ou de courtes séries.
2008
false
N
Thérapeutique Dermatologique
France
français
immunoglobulines par voie veineuse
dermatologie
dermatomyosite
maladie de Kawasaki
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines par voie veineuse
information scientifique et technique

---
N3-AUTOINDEXEE
Immunoglobuline intraveineuse : infarctus du myocarde et effets indésirables cérébrovasculaires et thrombotiques
http://www.hc-sc.gc.ca/dhp-mps/medeff/bulletin/carn-bcei_v18n1_f.html#1
2007
Santé Canada
Ottawa
Canada
article de périodique
infarctus du myocarde
infarctus du myocarde
infarctus du myocarde
immunoglobulines par voie veineuse

---
N1-SUPERVISEE
SANDOGLOBULINE 120 mg/ml , solution pour perfusion (IV)
immunoglobuline humaine normale (plasmatique)
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_446645
http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/ct-2929_sandoglobuline.pdf
Motif de la demande : Inscription Collectivités. Indications : Traitement de substitution (des déficits immunitaires primitifs, myélome ou leucémie lymphoïde chronique avec hypogammaglobulinémie sévère secondaire et infections récidivantes, infections récidivantes chez l'enfant infecté par le VIH) ; Traitement immunomodulateur (Purpura thrombopénique idiopathique (PTI) de l'enfant ou de l'adulte présentant un risque hémorragique élevé ou préalablement à tout acte chirurgical afin de corriger le nombre de plaquettes, Syndrome de Guillain et Barré, Maladie de Kawasaki) ; Allogreffe de cellules souches hématopoïétiques...
2006
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
SANDOGLOBULINE 120mg/ml sol p perf
immunoglobulines par voie veineuse
perfusions veineuses
immunoglobulines humaines polyvalentes, pour administration intravasculaire
facteurs immunologiques
déficits immunitaires
SANDOGLOBULINE
avis de la commission de transparence

---
N3-AUTOINDEXEE
Usage des immunoglobulines intraveineuses en neurologie
http://revmed.ch/rms/2005/RMS-17/30366
2005
article de périodique
immunoglobulines par voie veineuse
neurologie

---
N1-VALIDE
Ivhebex - Immunoglobuline humaine de l'hépatite B
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_242634
caractéristiques, recommandations de bon usage (groupe I, groupe II, groupe III), posologies moyennes, personnes autorisées (à prescrire, à dispenser, à administrer), annexes (modalités de prescription, modalités de dispensation, modalités de préparation et d'administration, conditions particulières de conservation) ; 5 pages
2001
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
enfant
adulte
hépatite B
immunisation passive
immunoglobuline anti hépatite B
IVHEBEX 5000 UI/100 ml, poudre et solvant pour solution pour perfusion
IVHEBEX
immunoglobuline de l'hépatite B
immunoglobulines par voie veineuse
immunoglobulines
avis de la commission de transparence
3400892332086

---
Nous contacter.
28/02/2021


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.