Libellé préféré : syndrome des anticorps antiphospholipides;

Définition du MeSH : Présence des anticorps dirigés contre les phospholipides (ANTICORPS ANTIPHOSPHOLIPIDES). L'affection est associée à diverses maladies, notamment lupus érythémateux systémique et autres maladies du tissu conjonctif, thrombopénie et thromboses artérielles ou veineuses. Peut représenter une cause d'avortement. Parmi les phospholipides, les cardiolipines présentent des taux élevés d'ANTICORPS ANTICARDIOLIPINE. On trouve aussi des taux élevés d'ANTICOAGULANT LUPIQUE. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : Hughes; syndrome de Hughes;

Acronyme CISMeF : SAPL;

Synonyme MeSH : Syndrome des antiphospholipides; Syndrome de Soulier; Syndrome des anticorps antiphospholipides (SAPL);

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Présence des anticorps dirigés contre les phospholipides (ANTICORPS ANTIPHOSPHOLIPIDES). L'affection est associée à diverses maladies, notamment lupus érythémateux systémique et autres maladies du tissu conjonctif, thrombopénie et thromboses artérielles ou veineuses. Peut représenter une cause d'avortement. Parmi les phospholipides, les cardiolipines présentent des taux élevés d'ANTICORPS ANTICARDIOLIPINE. On trouve aussi des taux élevés d'ANTICOAGULANT LUPIQUE. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-VALIDE
Anticoagulants Oraux Directs (AODs) (apixaban (Eliquis ), rivaroxaban (Xarelto ), dabigatran (Pradaxa ) et edoxaban (Lixiana /Roteas ) non recommandés chez les patients présentant un Syndrome des Antiphospholipides (SAPL) - Lettre aux professionnels de santé
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Anticoagulants-Oraux-Directs-AODs-apixaban-Eliquis-R-rivaroxaban-Xarelto-R-dabigatran-Pradaxa-R-et-edoxaban-Lixiana-R-Roteas-R-non-recommandes-chez-les-patients-presentant-un-Syndrome-des-Antiphospholipides-SAPL-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Une augmentation du risque de récidive d’évènements thrombotiques a été observée chez des patients traités par rivaroxaban dans le cadre d’un syndrome des antiphospholipides (SAPL). Les autres AODs (apixaban, edoxaban* et dabigatran etexilate) pourraient également augmenter ce risque par rapport aux antivitamines K (AVK) tels que la warfarine. Les AODs ne sont donc pas recommandés chez les patients présentant un SAPL, et plus particulièrement les patients à haut risque d’évènements thrombotiques (patients positifs aux 3 tests antiphospholipides : anticoagulant lupique, anticorps anticardiolipine et anticorps anti-bêta 2 glycoprotéine I). La poursuite d’un traitement par AOD pour prévenir les récidives thromboemboliques chez des patients présentant un SAPL doit être réévaluée, en particulier chez les patients à haut risque thrombotique, et un traitement de relai avec un AVK doit être envisagé...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
avis de pharmacovigilance
recommandation de bon usage du médicament
administration par voie orale
apixaban
Rivaroxaban
édoxaban
anticoagulants
Dabigatran
ELIQUIS
XARELTO
PRADAXA
récidive
risque
syndrome des anticorps antiphospholipides
thrombose
thrombose
pyrazoles
pyridones
pyridines
thiazoles

---
N2-AUTOINDEXEE
Intérêt du dosage des auto-anticorps non conventionnels dans l’exploration du syndrome des antiphospholipides
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01976873
Cette thèse traite du syndrome des anti-phospholipides (SAPL) et des marqueurs dosés lors de son diagnostic. Le SAPL est une pathologie dont la définition est clinico-biologique : au moins un critère clinique devra être associé à au moins un critère biologique (marqueur conventionnel) persistant sur 12 semaines pour confirmer le diagnostic de cette maladie. Ces marqueurs sont différenciés en deux catégories : les marqueurs conventionnels et les marqueurs non conventionnels. Notre intérêt se portera sur cette seconde catégorie et plus particulièrement sur les auto-anticorps anti-prothrombine IgG et IgM. Nous nous questionnerons sur l’intérêt de ce marqueur dans le diagnostic de cette pathologie. Pour répondre à cette problématique, nous avons mis au point une étude rétrospective sur 5 ans englobant tous les patients qui ont eu recours au dosage de cet anticorps dans le laboratoire d’Immunologie de l’hôpital de la Conception de Marseille. Nous avons alors relevé les données concernant 499 patients. Une positivité de 17% a été démontrée ainsi qu’une association significative entre l’anti-prothrombine et les thromboses. 70% de nos patients ne possédait aucun marqueur conventionnel en plus de la clinique (Syndrome séronégatif des anti-phospholipides). Enfin, nous présenterons un cas clinique afin d’illustrer cette étude avec un patient présentant un syndrome séronégatif. L’ensemble de nos résultats nous permet de suggérer une amélioration de l’exploration de ce syndrome ainsi que de sa pris en charge. En effet, une association entre l’anti-prothrombine et les thromboses a été démontré. Il a été mis en évidence que l’isotype IgM était plus particulièrement associé à des thromboses en site unique. Au contraire, l’isotype IgG pourrait prédire des récidives de thromboses.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
autoanticorps
Anticorps
syndrome des anticorps antiphospholipides
Syndrome des antiphospholipides
dosage des anticorps
anticorps

---
N1-SUPERVISEE
Item 190 UE 7: Lupus érythémateux disséminé. Syndrome des antiphospholipides
Examen Classant National
http://www.lecofer.org/item-objectifs-0-17.php
Pour comprendre, Quand faut-il évoquer le diagnostic de lupus?, Formes cliniques particulières, Évolution et surveillance d'un lupus, Traitement et prévention
2017
true
true
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Rhumatologie
France
190. Lupus érythémateux disséminé. Syndrome des anti-phospholipides
français
cours
épreuves classantes nationales
syndrome des anticorps antiphospholipides
lupus érythémateux disséminé
cas clinique
lupus érythémateux disséminé
syndrome des anticorps antiphospholipides

---
N1-VALIDE
Syndrome des anticorps antiphospholipides et syndrome catastrophique des antiphospholipides
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?lng=FR&Expert=464343
Le syndrome des antiphospholipides (SAPL) est défini par l’association de manifestations cliniques thrombotiques (thromboses veineuses, artérielles, manifestations obstétricales, livedo, endocardite aseptique, thrombopénie…) et la présence persistante, à 12 semaines d’intervalle d’anticorps antiphospholipides (APL : lupus anticoagulant et/ou anticorps anti-cardiolipine et/ou anticorps anti-β2GP1).
2017
false
false
false
Orphanet
France
français
recommandation pour la pratique clinique
traitement d'urgence
syndrome des anticorps antiphospholipides

---
N1-SUPERVISEE
CIVD, microangiopathie thrombotique, syndrome catastrophique des antiphospholipides
http://www.cnerea.fr/UserFiles/File/national/desc-des/livre-masson-2015/sang/civd.pdf
L’hémostase fait partie intégrante des systèmes de défense innée contre l’agression. Elle conditionne la survie après agression traumatique hémorragique. Elle limite aussi la dissémination des microorganismes pathogènes en constituant un réseau de fibrine au niveau du site d’invasion.
2015
true
false
false
2eme cycle / master
CNER - Collège National des Enseignants de la Réanimation
France
190. Lupus érythémateux disséminé. Syndrome des anti-phospholipides
210. Thrombopénie chez l'adulte et l'enfant
211. Purpuras chez l'adulte et l'enfant
212. Syndrome hémorragique d'origine hématologique
français
cours
coagulation intravasculaire disséminée
coagulation intravasculaire disséminée
coagulation intravasculaire disséminée
coagulation intravasculaire disséminée
microangiopathies thrombotiques
microangiopathies thrombotiques
microangiopathies thrombotiques
hématologie
allergie et immunologie
épreuves classantes nationales
syndrome des anticorps antiphospholipides
coagulation intravasculaire disséminée
microangiopathies thrombotiques

---
N1-VALIDE
Thrombophilie : quand y penser ?
https://www.revmed.ch/RMS/2014/RMS-N-429/Thrombophilie-quand-y-penser
Quelle est la prévalence des thrombophilies ? Quand faut-il penser à un syndrome des antiphospholipides (APL), en particulier chez l'homme ?
2014
false
N
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
thrombophilie
article de périodique
cas clinique
thrombophilie
thrombophilie
syndrome des anticorps antiphospholipides

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome des antiphospholipides (SAPL)
http://www.snfmi.org/content/antiphospholipides-syndrome-des-sapl
Le syndrome des antiphospholipides (SAPL) est une maladie auto-immune, caractérisée par la survenue de manifestations thromboemboliques (formation de caillots de sang dans les vaisseaux, veines ou artères) et/ou la survenue de complications de la grossesse aussi appelées complications obstétricales (il s’agit de fausses couches répétées et/ou de complications plus tardives de la grossesse), et la présence, au moins à deux reprises, à trois mois d’intervalle, d'anticorps appelés anticorps antiphospholipides.
2014
false
true
false
SNFMI - Société Nationale Française de Médecine Interne
France
français
information patient et grand public
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides

---
N1-SUPERVISEE
Lupus érythémateux disséminé. Syndrome des antiphospholipides (117)
http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/jsp/saisie/liste_fichiergw.jsp?OBJET=DOCUMENT&CODE=1112367873265&LANGUE=0
http://medecine-pharmacie.univ-rouen.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHIER=8144
Prototype des maladies auto-immunes non spécifiques d’organe, le lupus érythémateux disséminé ou lupus érythémateux systémique (LES) est une connectivite fréquente et d’expression clinique très variable caractérisée par la production d’anticorps anti-nucléaires et particulièrement d’anticorps anti-ADN natif. Il peut être associé à la présence d’un anticorps antiphospholipides (APL) et à son corollaire clinique, le syndrome des anticorps antiphospholipides (SAPL) caractérisé par des thromboses récidivantes.
2014
false
false
false
Université de Rouen, Faculté de Médecine-Pharmacie
Rouen
France
lupus érythémateux disséminé
lupus érythémateux disséminé
lupus érythémateux disséminé
lupus érythémateux disséminé
lupus érythémateux disséminé
cours
lupus érythémateux disséminé
syndrome des anticorps antiphospholipides

---
N3-TITRE
Retard mental lié à l'X - petite taille - obésité - Young-Hughes, syndrome de
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=3055
false
true
false
Orphanet
France
information scientifique et technique
obésité
obésité
syndrome de Young
retard mental, lié à l'X, avec petite taille
obesite
nanisme
retard mental, lié à l'X, avec petite taille
syndrome des anticorps antiphospholipides
retard mental
syndrome de Young
retard mental lié à l'X

---
N1-VALIDE
Les anticorps antiphospholipides dans le syndrome des antiphospholipides (SAPL) et autres pathologies
- Examen Classant National : Question(s) 117B Module(s) 8 -
http://campus.cerimes.fr/immunologie/enseignement/immuno_117b/site/html/
historique et épidémiologie, rappels, physiopathologie, pathologies associées, signes cliniques et critères diagnostics, tableaux cliniques particuliers, exploration biologique, diagnostic différentiel, traitement
2011
true
false
false
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus d'Immunologie
France
190. Lupus érythémateux disséminé. Syndrome des anti-phospholipides
français
cours
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides
signes et symptômes
diagnostic différentiel
syndrome des anticorps antiphospholipides
anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides
allergie et immunologie
épreuves classantes nationales

---
N1-VALIDE
Item 117 : Lupus érythémateux disséminé. Syndrome des antiphospholipides
- Examen Classant National : Question(s) 117 Module(s) 8 -
http://campus.cerimes.fr/dermatologie/enseignement/dermato_18/site/html/
http://campus.cerimes.fr/dermatologie/enseignement/dermato_18/site/html/1.html
atteinte cutanée, atteintes viscérales, signes biologiques, formes cliniques, diagnostic positif, évolution et pronostic
2011
true
N
true
2eme cycle / master
UMVF - Campus de Dermatologie
France
190. Lupus érythémateux disséminé. Syndrome des anti-phospholipides
français
épreuves classantes nationales
dermatologie
lupus érythémateux disséminé
lupus érythémateux disséminé
signes et symptômes
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides
grossesse
cours

---
N3-AUTOINDEXEE
Syndrome de Hughes-Stovin
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/OC_Exp.php?Lng=FR&Expert=228116
2011
Orphanet
France
information scientifique et technique
syndrome des anticorps antiphospholipides

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome des anticorps antiphospholipides : beaucoup de nouveautés
https://www.revmed.ch/RMS/2010/RMS-235/Syndrome-des-anticorps-antiphospholipides-beaucoup-de-nouveautes
Récemment, certains articles et consensus ont permis de mieux définir le syndrome antiphospholipide (SAPL). Un consensus a précisé chez qui et comment une recherche de lupus anticoagulant doit être faite. La recherche d'anticorps antifß2-glycoprotéine I dirigés contre le domaine 1 a permis de montrer une meilleure association avec les complications thrombotiques. La recherche d'anticorps anticardiolipines semble importante pour les complications obstétricales mais pas pour les complications thrombotiques, ce qui pose la question de deux entités cliniques séparées. D'importants articles sur la pathogenèse des anticorps antiphospholipides ont été publiés. Le suivi de la cohorte européenne de SAPL (1000 patients), les registres des SAPL chez l'enfant et celui des SAPL catastrophiques amènent de nouvelles informations sur les aspects cliniques du syndrome. Nous proposons des algorithmes pour la prise en charge thérapeutique des patients avec SAPL.
2010
false
N
RMS - Revue Médicale Suisse
Suisse
français
article de périodique
signes et symptômes
syndrome des anticorps antiphospholipides

---
N1-SUPERVISEE
Item 117 - Lupus érythémateux disséminé. Syndrome des antiphospholipides
http://www.em-consulte.com/article/187842
Objectif pédagogique : diagnostiquer un lupus érythémateux disséminé et un syndrome des antiphospholipides.
2008
false
N
2eme cycle / master
EMconsulte
Paris
France
190. Lupus érythémateux disséminé. Syndrome des anti-phospholipides
français
lupus érythémateux disséminé
syndrome des anticorps antiphospholipides
épreuves classantes nationales

---
N1-VALIDE
Syndrome des antiphospholipides
syndrome de Hughes
http://www.orpha.net/data/patho/Pub/fr/Antiphospholipides-FRfrPub5517.pdf
Le syndrome des anti-phospholipides (SAPL) est une maladie auto-immune (liée à un trouble des défenses immunitaires) caractérisée par la formation récurrente de caillots sanguins dans les vaisseaux (thromboses artérielles et/ou veineuses), par des fausses couches répétées chez les femmes et par la présence d’anticorps particuliers dans le sang, les anticorps anti-phospholipides. D’autres manifestations cliniques, cutanées, neurologiques, ou encore rénales y sont souvent associées. ; 11 pages
2008
false
true
false
Orphanet
France
français
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides
brochure pédagogique pour les patients

---
N3-AUTOINDEXEE
Syndrome des antiphospholipides
https://nephro.unistra.fr/spip.php?article127
Objectifs: savoir évoquer le SAPL devant des manifestations thrombotiques artérielles et/ou veineuses à répétition, apprécier la fréquence et la gravité de l’atteinte rénale, connaître l’importance et l’utilisation du traitement anticoagulant au long cours
2008
false
false
false
Nephrohus elearning
France
616.978 - Maladies auto-immunes
cours
syndrome des anticorps antiphospholipides
Syndrome des anticorps antiphospholipides

---
N1-SUPERVISEE
Syndrome des antiphospholipides. Classification actuelle et indications thérapeutiques
http://www.jle.com/fr/revues/medecine/met/e-docs/00/04/31/40/article.md
Le syndrome des anticorps antiphospholipides (SAPL) est une thrombophilie acquise caractérisée par un risque augmenté de thromboses et de complications obstétricales. Les critères de classification, actualisés à la conférence internationale de Sydney, ont été publiés en 2006. Ils synthétisent les manifestations cliniques et biologiques qui permettent de parler de syndrome des antiphospholipides. Certaines manifestations cliniques fréquemment observées au cours du SAPL ne font pas partie des critères de classification actuellement. De même, certains tests biologiques pourraient être intégrés à ces critères si des efforts de standardisation permettent leur utilisation en biologie clinique, qui doit être raisonnée...
2007
false
N
John Libbey Eurotext
Montrouge
France
français
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides
article de périodique

---
N1-VALIDE
Recherche complémentaire et identification d'un anticoagulant lupique
http://www.has-sante.fr/portail/display.jsp?id=c_474508
Le syndrome des antiphospholipides (SAPL) est une maladie grave. La recherche d'un anticoagulant lupique fait partie des éléments diagnostiques du SAPL. Les indications principales de cet acte et sa place dans la stratégie thérapeutique sont définies par quatre recommandations. L'identification de la présence d'un anticoagulant lupique permet d'adapter la prise en charge thérapeutique avec un impact positif sur la morbidité et mortalité des patients, d'après quatre recommandations s'appuyant sur l'avis d'experts, des études observationnelles ou des études randomisées ayant des limites méthodologiques
2006
false
true
false
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
190. Lupus érythémateux disséminé. Syndrome des anti-phospholipides
212. Syndrome hémorragique d'origine hématologique
français
syndrome des anticorps antiphospholipides
syndrome des anticorps antiphospholipides
inhibiteur lupique de la coagulation
évaluation des actes professionnels

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
22/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.