Libellé préféré : essai clinique;

Synonyme CISMeF : essai thérapeutique; essais cliniques;

Synonyme MeSH : Étude d'intervention;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Effets de l'éducation thérapeutique sur le fardeau du traitement de patients insuffisants cardiaque: un essai clinique individuel en lignes de base multiples non simultanées
http://www.sudoc.fr/233088598
Objectif : Mesurer l'évolution du fardeau du traitement (FT) chez des patients atteints d'insuffisance cardiaque (IC) qui bénéficient d'une intervention d'éducation thérapeutique du patient (ETP) réalisée par l'équipe de MC44-Cœur. Matériels : Essai clinique individuel (ECI) en lignes de base multiples non simultanées sur une période de six mois impliquant quatre patients atteints d'IC. Le critère de jugement principal (CJP) était l'évaluation répétée du FT à l'aide d'une échelle numérique (EN) extraite du score Treatment Burden Questionnaire (TBQ). Le moment de l'intervention a été assigné de façon aléatoire aux patients. L'analyse a utilisé un test de fiabilité des mesures et le calcul de la différence moyenne standardisée (DMS) interindividuelle des scores du CJP. Résultats : Il n'a pas été mis en évidence de diminution du FT après l'intervention d'ETP : la DMS inter-individuelle a été évaluée à 0,037 [-0,21 – 0,29]. Les mesures étaient reproductibles : coefficient de corrélation intra-classe de 0,97 [0,96 – 0,99]. Les patients ont été globalement satisfaits de l'intervention. Discussion et conclusion : L'étude n’a pas permis de démontrer une amélioration du FT des patients insuffisants cardiaque par une intervention d'ETP alors que leur perception vis à vis de l'intervention était bonne. Sans doute que l'EN et le TBQ n'ont pas permis de mesurer globalement le FT et que le choix d’une pathologie sans poussée évolutive, de patients moins symptomatiques et ayant un parcours dans la maladie plus long permettrait de mieux prouver l'efficacité de l'ETP sur le FT grâce à la méthodologie des ECI. Implications pratiques : l'ETP doit porter une attention particulière sur les moyens concrets mis en œuvre pour renforcer les capacités d'action des patients sans alourdir leur charge de soins et parvenir ainsi à diminuer leur perception du FT.
2019
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Essai clinique
thérapeutique
base
Thérapeutiques
Éducation
insuffisance
éducation du patient comme sujet
essais cliniques comme sujet
Thérapeutique
a comme patient
essai clinique
éducation

---
N3-AUTOINDEXEE
La recherche clinique sur les maladies rares en Europe : difficultés rencontrées et contraintes de mise en place dans les essais cliniques pédiatriques
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02127552
À l’heure actuelle, nous savons que seulement 5% des maladies rares connues bénéficient d’un traitement autorisé à travers le monde. Un pourcentage très bas si l’on tient compte des quelque 7000 maladies rares recensées aujourd’hui. Le développement de médicaments orphelins destinés à l’adulte comme à l’enfant est devenu un enjeu de santé publique majeur en Europe et les difficultés sont nombreuses, notamment au niveau du diagnostic, de la prise en charge des patients mais aussi de la conduite d’essais cliniques. Certaines mesures ont été prises pour améliorer le traitement des patients et l’obtention d’un diagnostic dans des délais acceptables. En 1999, un règlement encadrant la recherche et le développement de médicaments orphelins a été adopté et, depuis 2005, plusieurs plans nationaux maladies rares ont été mis en place en Europe. Les autorités compétentes ont réussi à améliorer considérablement la recherche dans ce domaine depuis quelques années, par le biais d’actions menées à l’échelle nationale et internationale. Aujourd’hui, la prise en charge des maladies rares a beaucoup évolué ; de plus en plus d’essais cliniques sont menés pour développer des médicaments innovants et avec l’entrée en vigueur du règlement pédiatrique depuis le 26 janvier 2007, de nombreux progrès ont été apportés dans la recherche de traitements adaptés à la population pédiatrique. Les cancers de l’enfant sont considérés comme des maladies rares et nous savons que 75% des maladies rares connues touchent les enfants. Il est donc primordial de développer des thérapies innovantes pour les guérir. Le bilan des résultats obtenus suite à la mise en place de ces mesures et la coordination des actions des différents acteurs de santé publique et de la recherche permettra d’apporter des améliorations supplémentaires dans la prise en charge de ces maladies.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Europe
Pédiatres
maladies rares
essais cliniques comme sujet
pédiatrie
Europe
stress physiologique
Maladie rare
Recherche
Maladies
Recherches
maladie
pédiatre
Essai clinique
recherche biomédicale
recherche
essai clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation de l'efficacité d'un programme d'éducation parentale précoce en maternité : essai clinique randomisé
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02118665
Objectifs : évaluer l’efficacité d’un programme d’éducation parentale précoce (PEPP) en maternité sur les connaissances parentales, l’anxiété maternelle et le recours aux soins. Design : étude prospective, monocentrique, comparative, randomisée, contrôlée, ouverte. Lieu : maternité de niveau 3 (Marseille, France). Sujets : cent mères de nouveau-né à terme, eutrophe (poids de naissance 5ème percentile) et en bonne santé. Intervention : PEPP d’une heure délivrée à l’aide d’un support numérique audio-visuel (groupe interventionnel, n 50), comparé aux conseils habituels prodigués en maternité à propos des soins des nouveau-nés (groupe contrôle, n 50). Critères d’évaluation : le critère d’évaluation principal était l’évaluation des connaissances maternelles à l’aide d’un questionnaire, noté sur 20, avant (Pré-test) et après (Post-test) le PEPP. Les critères d’évaluation secondaires étaient l’évaluation des connaissances à 1 mois (Recall-test), de l’anxiété maternelle mesurée par le questionnaire STAI (avant et après le PEPP et à 1 mois) et de la pertinence du recours médical dans le premier mois de vie. Résultats : Le score Post-test était plus élevé dans le groupe intervention comparé au groupe contrôle mais cette différence n’était pas significative (15,4 vs. 14,0 ; p 0,073). La moyenne des scores totaux entre les Pré- et Post-test a augmenté de façon significative dans le groupe intervention (13,2 vs. 15,8 ; p 0,0001), ce qui n’était pas retrouvé dans le groupe contrôle (13.7 vs. 14.1 ; p 0.221). Le PEPP permettait de diminuer de façon significative l’anxiété maternelle dans le groupe intervention (32,8 vs. 29,1 ; p 0,036). A 1 mois, le PEPP n’a pas permis d’améliorer les connaissances maternelles ni la pertinence du recours aux soins. Conclusion : notre PEPP en maternité permet d’améliorer les connaissances parentales et diminuer l’anxiété maternelle à court terme (en sortie de maternité) mais ne suffit pas à améliorer la pertinence du recours médical à 1 mois.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Efficacité de programme
Essai clinique
évaluation des acquis scolaires
évaluation de programme
programmes
essais contrôlés randomisés comme sujet
essais
évaluation éducative
maternités (hôpital)
pratiques éducatives parentales
maternité
essai clinique

---
N2-AUTOINDEXEE
LARTRUVO (olaratumab) - Nouvelles données d’essais cliniques importantes pour les décisions relatives à la prescription
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2019/68974a-fra.php
L’étude mondiale de phase III (ANNOUNCE) de LARTRUVO en association avec la doxorubicine n’a pas permis de confirmer les bienfaits cliniques en ce qui concerne la prolongation de la vie des patients atteints de sarcome des tissus mous (STM) métastatique ou avancé comparativement à la doxorubicine en monothérapie. Compte tenu des renseignements disponibles à ce jour, aucune nouvelle préoccupation relative à l’innocuité n’a été observée au cours de l’étude. Les patients qui reçoivent actuellement LARTRUVO devraient discuter avec leur médecin s’il y a lieu de poursuivre leur cycle de traitement. LARTRUVO ne devrait pas être instauré chez de nouveaux patients en dehors d’un contexte expérimental. L’inscription au programme de soutien aux patients LillyPlusMC n’est plus possible pour les patients n’ayant pas encore commencé un traitement par LARTRUVO. Santé Canada collabore actuellement avec le fabricant pour déterminer les étapes suivantes appropriées...
2019
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
information sur le médicament
prescription
essais cliniques comme sujet
Lartruvo
Essai clinique
olaratumab
ensemble de données
essai clinique
ensemble de données
anticorps monoclonaux

---
N3-AUTOINDEXEE
Etude du ressenti des médecins traitants impliques dans le suivi des patients atteints de cancers et inclus dans un essai clinique d’oncologie
http://www.sudoc.fr/236306855
La prise en charge des patients atteints de cancers n’a cessé de s’organiser au fil du temps. Les progrès de la Médecine et de la recherche font que cette maladie est traitée de façon toujours plus efficace. Les différents Plans Cancer marquent une volonté politique d’organiser la lutte contre le cancer en France. Les trois plans successifs insistent sur l’effort de développement et de déploiement de la recherche clinique en oncologie visant ainsi une amélioration de la prise en charge des patients atteints de cancers avec de nouvelles molécules plus efficaces. Le Plan Cancer 2014-2019 avait pour objectif l’inclusion de 50 000 nouveaux patients par an dans des essais cliniques d’oncologie. Ces essais sont conduits par des industriels et des structures hospitalières publiques ou privées. Par ailleurs, les différents Plans Cancer renforcent le rôle des médecins traitants dans le suivi des patients en ambulatoire. Pour cette raison, nous souhaitions, à travers ce travail, étudier le ressenti des médecins traitants impliqués dans la prise en charge des patients atteints de cancers et inclus dans un essai clinique d’oncologie. Pour cela nous avons interviewé 10 médecins pour analyser leur ressenti sans à priori. Nos résultats montrent que les médecins traitants jugent de façon globalement positive la recherche clinique, ils y voient un gain de chance pour le patient et une façon de suivre l’actualité en oncologie. Ils souhaitent activement participer au suivi de cette catégorie de patients et sont volontaires pour apporter à l’équipe d’oncologie toutes les connaissances qu’ils ont du patient et mettre à profit la proximité qu’ils ont avec lui. Cependant, certains éléments négatifs comme le manque d’informations fournies par l’équipe de l’essai est un frein à leur participation. Les médecins traitants s’auto-définissent comme ayant un rôle dans le suivi des effets indésirables impliqués par les traitements de l’essai mais ne savent pas précisément les modalités du suivi qui leur incombe. Ils déplorent l’absence de circuits clairement identifiés qui leur permettraient de réagir face à la survenue d’effets indésirables. De plus, le manque d’informations engendre chez certains une crainte que leurs prescriptions puissent être délétères pour le patient et conduisent à un écart au protocole de l’essai. Un sentiment de travail « sous contrainte » émerge. « On sait gérer, mais on nous demande de le faire avec un angle inhabituel ». Ils regrettent également de ne pas être tenu informés des résultats des essais auxquels leurs patients ont participé. Enfin, quelques médecins traitants ont le sentiment de perdre leur rôle central aux profits de l’équipe d’oncologie avec, pour certains, un sentiment de mise à l’écart pouvant conduire à une diminution de leur intérêt pour la recherche clinique
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
incluant
Participation des patients
oncologie clinique
Médecins
Essai clinique
essais
médecins généralistes
a comme patient
essais cliniques comme sujet
Implication des patients
oncologie médicale
Oncologie
études de suivi
continuité des soins
Médecins
médecins
essai clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
La place de la France dans les essais cliniques à promotion industrielle
http://www.academie-medecine.fr/la-place-de-la-france-dans-les-essais-cliniques-a-promotion-industrielle/
La place de la France dans la réalisation des essais cliniques à promotion industrielle recule depuis 10 ans. Les raisons en sont multiples : 1 /une diminution de l’offre thérapeutique française liée à un recul de l’industrie pharmaceutique française qui n’a pas pris à temps le virage des biotechnologies, à la difficulté des Biotechs à atteindre une taille critique et des Medtechs à créer des leaders de taille mondiale.2 / des lourdeurs administratives entrainant un retard des réponses de l’ANSM et des CPP aux procédures d’essais cliniques. 3/ une capacité d’inclusion insuffisante dans les délais impartis.4 /une démotivation des investigateurs. A l’issue de ses auditions, le groupe de travail de l’Académie Nationale de Médecine formule des pistes de réflexion et une série de propositions pour permettre à la France de retrouver son attractivité dans un domaine capital de l’innovation médicale pour le bien des patients.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
rapport
Essai clinique
France
clinique
français
France
France
France
industrie
France
régions promotrices (génétique)
essais cliniques comme sujet
essai clinique

---
N2-AUTOINDEXEE
Les essais paniers : une nouvelle approche d’essais cliniques dans la thérapie du cancer
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01961898/document
Grâce à la recherche génomique et aux avancées technologiques, de nouvelles découvertes sur le cancer ont été cruciales et ont permis d’améliorer notre compréhension des mécanismes à l’origine de la cancérogenèse. Le cancer est dorénavant défini par ces altérations moléculaires et non par sa localisation. Cette nouvelle classification du cancer a remis en question les stratégies de traitement pour le soigner passant ainsi de l’ère du soin à taille unique à l’ère du traitement personnalisé. Ainsi, de nouvelles approches d’essais cliniques basées sur les biomarqueurs, comme les essais paniers, ont dû être conçues pour évaluer les nouveaux traitements avec une plus grande efficacité opérationnelle, et relever les défis de la fragmentation moléculaire croissante du cancer. Jusqu’à aujourd’hui, les essais paniers étaient des études exploratoires utilisées pour évaluer à court terme les indications potentielles d’une thérapie de précision. Mais plusieurs études paniers ont montré qu’elles pouvaient être à l’origine de l’approbation réglementaire de nouvelles thérapies, ou de nouvelles indications thérapeutiques, lorsque ces thérapies sont déjà approuvées pour une ou plusieurs indications. A l’avenir, les études paniers devront être plus nuancées avec des traitements combinés en fonction des multiples mutations présentes dans la tumeur des patients, randomisées, avec une meilleure conception statistique ainsi que prendre en compte la complexité de la contextualisation des mutations. Les essais paniers continueront alors à fournir un moyen précieux de relier le paysage génomique de la médecine personnalisée, aux nouvelles stratégies thérapeutiques d’oncologie de précision.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
thérapeutique
essais cliniques comme sujet
thérapie
Essai clinique
Cancer
cancer
Cancer
tumeur maligne, sai
cancer
essai clinique
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Modèles statistiques pour l'extrapolation de l'information adulte à l'enfant dans les essais cliniques
http://www.theses.fr/2017USPCB004
Cette thèse est consacrée aux méthodes statistiques d’extrapolation dans les essais de recherche de dose en pédiatrie. Dans un premier temps, nous réalisons une revue systématique de la littérature sur le sujet. Elle met en évidence la nécessité de proposer de nouvelles méthodes pour la conception des études d’escalade de dose chez l’enfant. Nous apportons des réponses à cette problématique en exploitant l’information disponible chez l’adulte. Dans une première série de travaux, nous étudions l’intérêt de la prédiction des paramètres pharmacocinétiques (PK) en pédiatrie à l’aide de méthodes d’extrapolation : l’allométrie et la maturation. Cette évaluation est réalisée à partir de données PK chez l’adulte et l’enfant pour la méfloquine. Faisant appel aux paramètres prédits, nous développons une approche pour choisir les temps de prélèvements (design) d’une étude PK. Nous recommandons un design obtenu par optimisation grâce à la méthode de D-optimalité en utilisant le logiciel PFIM. Ce design est ensuite validé à l’aide de simulations sur différents modèles. Une seconde série de travaux nous amène à proposer des recommandations pour la planification d’un essai de recherche de dose. Nous avançons d’abord des techniques pour choisir les doses à tester grâce à l’utilisation des données adultes et de l’extrapolation. Nous proposons ensuite une méthode proche de la méta-analyse pour prédire les probabilités de toxicités pour chaque dose. Enfin, nous employons la méthode de l’Effective sample size afin de construire une loi a priori lors de l’utilisation d’une estimation bayésienne. Nous validons ces recommandations sur une étude de cas en utilisant une méthode d’escalade de dose, la méthode de réévaluation séquentielle bivariée, pour laquelle nous évaluons à la fois la toxicité et l’efficacité. A partir de l’exemple de la molécule erlotinib, nous effectuons une série de simulations sur plusieurs scénarios afin d’illustrer les performances de la planification.
2017
theses.fr
France
thèse ou mémoire
modèles statistiques
adulte
Enfant
enfant
Adulte
Enfant
Statistiques
Essai clinique
Enfant
adulte
enfant
Enfant
essais cliniques comme sujet
Adulte
essai clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact des critères de jugement sur l’optimisation de la détermination du nombre de sujet nécessaires pour qualifier un bénéfice clinique dans des essais cliniques en cancérologie
http://www.theses.fr/2017UBFCE024
La survie globale (SG) est considérée comme le critère de jugement principal de référence et le plus pertinent/objectif dans les essais cliniques en oncologie. Cependant, avec l’augmentation du nombre de traitements efficaces disponibles pour une majorité de cancers, un nombre plus important de patients à inclure et un suivi plus long est nécessaire afin d’avoir suffisamment de puissance statistique pour pouvoir mettre en évidence une amélioration de la SG. De ce fait les critères de survie composites, tels que la survie sans progression, sont couramment utilisés dans les essais de phase III comme critère de substitution de la SG. Leur développement est fortement influencé par la nécessité de réduire la durée des essais cliniques, avec une réduction du coût et du nombre de sujets nécessaires. Cependant, ces critères sont souvent mal définis, et leurs définitions sont très variables entre les essais, rendant difficile la comparaison entre les essais. De plus, leur capacité de substitution à la SG, c’est-à-dire la capacité à prédire un bénéfice sur la SG à partir des résultats de l’essai sur le critère d’évaluation, n’a pas toujours été rigoureusement évaluée. Le projet DATECAN-1 a permis de proposer des recommandations pour la définition et donc l’homogénéisation entre essais cliniques randomisés (ECR) de ces critères [1].De plus, la majorité des essais cliniques de phase III intègrent désormais la qualité de vie relative à la santé (QdV) comme critère de jugement afin d’investiguer le bénéfice clinique de nouvelles stratégies thérapeutiques pour le patient. Une alternative serait de considérer un co-critère de jugement principal : un critère tumoral tel que la survie sans progression et la QdV afin de s’assurer du bénéfice clinique pour le patient [2]. Bien que la QdV soit reconnue comme second critère de jugement principal par l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) et la FDA (Food and Drug Administration) [3], elle est encore peu prise en compte comme co-critère de jugement principal dans les essais. L’évaluation, l’analyse et l’interprétation des résultats de QdV demeurent complexes, et les résultats restent encore peu pris en compte par les cliniciens du fait de son caractère subjectif et dynamique [4].Lors de la conception d’un essai clinique avec des critères de jugements principaux multiples, il est essentiel de déterminer la taille de l’échantillon appropriée pour pouvoir indiquer la signification statistique de tous les co-critères de jugements principaux tout en préservant la puissance globale puisque l’erreur de type I augmente avec le nombre de co-critères de jugements principaux. Plusieurs méthodes ont été développées pour l’ajustement du taux d’erreur de type I [5]. Elles utilisent généralement un fractionnement du taux d’erreur de type I appliqué à chacune des hypothèses testées. Toutes ces méthodes sont investiguées dans ce projet.Dans cette optique, les objectifs de mon projet de thèse sont :1) D’étudier l’influence des définitions des critères de survie issus du consensus du DATECAN-1 sur les résultats et les conclusions des essais.2) D’étudier les propriétés des critères de substitution à la SG.3) De proposer un design du calcul du nombre de sujets nécessaires pour une étude clinique de phase III avec des co-critères de jugement de type temps jusqu’à événement tels la survie sans progression et la QdV.L’objectif final de mon projet de thèse est, sur la base de publications, de développer un package R pour le calcul du nombre de sujets nécessaires avec les co-critères de jugement principal et d’étudier les critères de substitutions à la SG pour le cancer du pancréas.
2017
theses.fr
France
thèse ou mémoire
jugement
Essai clinique
essais cliniques comme sujet
oncologie médicale
jugement
essai clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
Enquête sur des incidents graves survenus dans le cadre de la réalisation d'un essai clinique
Rapport définitif
http://www.igas.gouv.fr/spip.php?article531
http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/2016-012R_TOME_1_RAPPORT_DEFINITIF_23-05_.pdf
http://www.igas.gouv.fr/IMG/pdf/2016-012R_TOME_2_RAPPORT_DEFINITIF_ENQUETE_INCIDENT_GRAVE_ESSAI_CLINIQUE_PHASE_I.pdf
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/164000310-enquete-sur-des-incidents-graves-survenus-dans-le-cadre-de-la-realisation-d-un-essai
L’IGAS a été saisie par la ministre des affaires sociales et de la santé, le 15 janvier 2016, d’une mission d’inspection sur site à la suite d’un accident grave survenu dans le cadre de la réalisation d’un essai clinique de phase I à Rennes. Il a été demandé à la mission d’indiquer dans quelles conditions il avait été fait application de la réglementation en matière : - d’autorisation de réalisation de l’essai clinique ; - d’autorisation de lieux habilités à réaliser une activité de recherche biomédicale ; - de respect des dispositions de recrutement de volontaires sains ; - d’administration d’un produit pharmaceutique ; - de signalement d’évènements indésirables graves ; - de modalités d’information des familles ; « la responsabilité des différents intervenants dans le respect des exigences et des bonnes pratiques organisationnelles et professionnelles devant être clairement établie ». Ce rapport final présente les conclusions de la mission. Il a été soumis à une procédure contradictoire avec les organismes concernés. Leurs réponses, accompagnées des observations de la mission, ont été intégrées dans ce rapport définitif.'
2016
false
false
false
IGAS - Inspection Générale des Affaires Sociales
France
français
enquêteur
rapport (information)
rapport de recherche
Essai clinique
accomplissement
collecte de données
essais cliniques comme sujet
rapport albumine/globuline
clinique
Incidence
erreurs médicales
essai clinique
incidence

---
N3-AUTOINDEXEE
Note d'étape : enquête sur des incidents graves survenus dans le cadre de la réalisation d'un essai clinique - Premières constatations
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/164000096-note-d-etape-enquete-sur-des-incidents-graves-survenus-dans-le-cadre-de-la
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fevrier_2016_-_note_etape_-_accident_essai_clinique.pdf
L'IGAS a été saisie par la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, le 15 janvier 2016, d'une mission d'inspection sur site à la suite d'un accident grave survenu dans le cadre de la réalisation d'un essai clinique de phase I à Rennes. Il a été demandé à la mission d'indiquer dans quelles conditions il avait été fait application de la réglementation en matière : d'autorisation de réalisation de l'essai clinique ; d'autorisation de lieux habilités à réaliser une activité de recherche biomédicale ; de respect des dispositions de recrutement de volontaires sains ; d'administration d'un produit pharmaceutique ; de signalement d'évènements indésirables graves ; de modalités d'information des familles ; « la responsabilité des différents intervenants dans le respect des exigences et des bonnes pratiques organisationnelles et professionnelles devant être clairement établie ». Après deux semaines d'investigation, cette note d'étape, remise le 4 février 2016, présente les premières constatations de la mission. L'IGAS poursuit ses investigations jusqu'à remise du rapport final.
2016
false
false
false
false
La Documentation Française
France
français
rapport
accomplissement
enquêteur
essais cliniques comme sujet
incidence
clinique
Essai clinique
collecte de données
essai clinique

---
N2-AUTOINDEXEE
Evaluation du taux et des facteurs d’acceptation ou de refus de participation des patients à un essai clinique en médecine générale. Enquête auprès de la population lorraine consultant chez les généralistes
https://petale.univ-lorraine.fr/notice/view/univ-lorraine-ori-30385
Pour toutes les spécialités médicales notamment en médecine générale, la recherche clinique est un moteur essentiel de l’amélioration de la qualité des soins et de l’enrichissement de l’enseignement. En France, un médecin généraliste sur trois souhaite participer à des projets de recherche en soins primaires. Le manque de temps, de formation et de compensation financière, la crainte du médecin d’un ressenti négatif de la part de leurs patients sont les principaux motifs de non-participation à des essais cliniques. Proposer un essai clinique à un patient peut être une démarche inhabituelle pour un médecin généraliste. De nombreux auteurs se sont intéressés à l’opinion et la motivation des patients vis-à-vis de la recherche clinique dans différentes spécialités mais rarement, à notre connaissance, en médecine générale. L’objectif de notre enquête était d’évaluer le taux et les conditions d’acceptation de participation à la recherche clinique en soins primaires sur une large population en région Lorraine
2015
false
false
false
PETALE - Publications Et Travaux Académiques de Lorraine
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
consultation
enquêteur
Participation des patients
refus de participer
facteur
collecte de données
refusé
consultants
généralisé
essais cliniques comme sujet
Taux de participation des patients
a comme patient
Consultation
Essai clinique
dû à
population
médecine générale
médecine clinique
clinique
études d'évaluation comme sujet
orientation vers un spécialiste
essai clinique

---
N3-AUTOINDEXEE
Interprétation des résultats des essais cliniques
http://umvf.cerimes.fr/media/ressWikinu/p2d1/seigneurin_arnaud_3a_p01/index.htm
Introduction; Essai comparatif de supériorité en groupes parallèles; Essai de supériorité: autres plans d'expérience; Essai d'équivalence clinique; Lecture critique d'un essai comparatif; Conclusion
2011
false
true
false
true
2eme cycle / master
Université Joseph Fourier de Grenoble (UJF)
France
français
cours
616.075 072 4 - Recherche expérimentale en diagnostic
Santé publique
essais cliniques comme sujet
interprète
Essai clinique
ayant comme résultat
clinique
santé publique
essai clinique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
14/06/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.