Libellé préféré : microbiologie de l'eau;

Définition du MeSH : Présence de bactéries, virus et champignons dans l'eau. Ce terme n'est pas restreint aux organismes pathogènes. [Traduction effectuée avant 2008];

Synonyme CISMeF : microbiologie eau;

Synonyme MeSH : Microbiologie aquatique; Microbiologie des eaux;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :

Présence de bactéries, virus et champignons dans l'eau. Ce terme n'est pas restreint aux organismes pathogènes. [Traduction effectuée avant 2008]

N1-VALIDE
Gestion du risque lié aux légionelles. Guide méthodologique destiné aux EHPAD
http://nosobase.chu-lyon.fr/recommandations/ARS/201410_DD26_carnet_sanitaire_01.pdf
Les légionelles sont des bactéries largement présentes dans les écosystèmes naturels et principalement dans les milieux hydriques. Elles prolifèrent dans les installations qui leur offrent des conditions favorables (stagnation de l’eau, température de l’eau comprise entre 25 et 45 C, nutriments tels que le fer, le zinc ou le biofilm). Elles peuvent contaminer les individus lorsque ceux-ci sont exposés à des aérosols d’eau (de dimen sion inférieure à 5 micromètres) issus de milieux où la bactérie a proliféré
2014
false
false
false
NosoBase
France
français
légionellose
établissements de soins de long séjour
guide
microbiologie de l'eau
alimentation en eau
Prévention des infections

---
N1-VALIDE
Risques sanitaires liés aux systèmes collectifs de brumisation d'eau
http://www.hcsp.fr/explore.cgi/hcspr20110629_risquessanitbrumisationeau.pdf
Aspects épidémiologiques Aspects technologiques de la brumisation Microbiologie et modalités d'exposition Préconisations (installation et maintenance) Recommandations
2011
false
N
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
rapport
recommandation de santé publique
alimentation en eau
microbiologie de l'eau

---
N1-VALIDE
Méthodes de détection et de dénombrement de Legionella dans l'eau - Caractéristiques détaillées et pertinence de leur mise en oeuvre dans les eaux chaudes sanitaires et les tours aéroréfrigérantes
http://www.anses.fr/sites/default/files/documents/EAUX2009sa0330Ra.pdf
L'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset)1 a été saisie le 29 juillet 2009 par la Direction générale de la santé (DGS) et la Direction générale de la prévention des risques (DGPR) afin de : 1. Décrire les méthodes pré-analytiques (préparation de l'échantillon avant analyse) et analytiques connues pour la détection et le dénombrement spécifique de légionelles dans l'eau (culture, biologie moléculaire (Polymerase Chain Reaction : PCR), immuno-détection, etc.) ... Etudier la pertinence (avantages et inconvénients) de la mise en oeuvre de ces méthodes analytiques pour le contrôle sanitaire des eaux chaudes et le contrôle réglementaire des eaux de circuits de refroidissement des tours aéroréfrigérantes, en fonction de leurs besoins et contraintes respectives ... Si nécessaire, identifier les essais expérimentaux permettant de vérifier ou d'infirmer les hypothèses avancées concernant la pertinence des méthodes recensées, et le cas échant le lancement des études nécessaires.
2011
false
N
ANSES
Bron
France
français
rapport
recommandation
pertinence
legionella
microbiologie de l'eau
techniques microbiologiques
réfrigération
eau chaude
valeurs de référence
alimentation en eau

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude de la contamination microbiologique de spas publics au Québec
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/960_ContaminationMicroSpasQc.pdf
Les spas (aussi appelés bains à remous) constituent, en raison de la température élevée de l’eau, un écosystème particulier concernant la flore microbienne qu’on peut y retrouver. Nous notons, entre autres, une possibilité plus élevée d’identifier deux bactéries bien adaptées à l’eau chaude et résistantes aux désinfectants, Legionella spp. et Pseudomonas aeruginosa.
2009
false
true
false
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
microbiologie de l'eau
piscines
legionella
pseudomonas aeruginosa
escherichia coli
rapport
Québec

---
N1-VALIDE
Position du Comité sur les infections nosocomiales du Québec sur les risques associés à l'utilisation des robinets électroniques en milieux de soins
http://www.inspq.qc.ca/pdf/publications/1008_CINQRisquesRobinetsElectroniques.pdf
Les robinets électroniques (RE), d'abord installés dans les aires commerciales et publiques, ont fait leur entrée dans les centres hospitaliers au début des années 90. La promotion de ces derniers a reposé sur la diminution de la consommation de l'eau et sur la promotion de l'hygiène en évitant le contact avec les mains. Aucune étude à ce jour n'a cependant démontré un lien entre l'installation de RE et la diminution du taux d'infections nosocomiales ou du taux de colonisation des patients. Quelques études ont par ailleurs rapporté une contamination plus facile et plus fréquente des RE par les bactéries dont Pseudomonas et Legionella et une contamination résistante aux biocides et aux désinfectants. Cet avis a pour but de décrire le fonctionnement des RE et d'évaluer le risque d'infections nosocomiales associé à leur utilisation.
2009
false
N
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Québec
Canada
français
alimentation en eau
microbiologie de l'eau
infection croisée
recommandation de santé publique

---
N3-AUTOINDEXEE
Qualité microbiologique des eaux minérales naturelles utilisées à des fins thérapeutiques en milieu thermal au cours de la saison thermale 2001 (Les)
http://social-sante.gouv.fr/IMG/pdf/eau_mineral-2.pdf
2005
microbiologie de l'eau
utilisations thérapeutiques
saisons
eau minérale
qualité de l'eau

---
N1-VALIDE
Recommandations pour la prévention de la légionellose nosocomiale
http://www.cclin-arlin.fr/nosobase/recommandations/cclin_arlin/cclinSudOuest/2001_eau_CCLIN.pdf
étude du réseau d'eau (état des lieux, identification des points critiques, mesures correctives, mise à jour du plan et du carnet sanitaire), conduite à tenir face à un risque de légionellose, recommandations concernant l'oxygénothérapie et l'aérosolthérapie, règles d'hygiène applicables aux installations intérieures de distribution d'eau destinée à la consommation humaine, bonnes pratiques d'entretien des installations à risque, références bibliographiques, annexes ; 44 pages
2001
false
true
false
C CLIN Sud-Ouest
France
français
légionellose
infection croisée
mesures de sécurité
alimentation en eau
microbiologie de l'eau
oxygénothérapie
eau
désinfection
purification de l'eau
nébuliseurs et vaporisateurs
aérosols
recommandation pour la pratique clinique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
12/07/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.