Libellé préféré : toxines biologiques;

Synonyme MeSH : Biotoxines; Toxines;

substance (CISMeF) : O;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N2-AUTOINDEXEE
Toxines marines
https://www.centreantipoisons.be/alimentation/toxines-marines
Comme tous les coquillages, les moules sont sensibles à différents contaminants. C’est pourquoi elles sont régulièrement contrôlées.
2018
false
false
false
Centre antipoison belge
France
français
information patient et grand public
toxines biologiques
toxine marine
marins
personnel militaire

---
N3-AUTOINDEXEE
Surveillance des expositions en laboratoire aux agents pathogènes humains et aux toxines au Canada en 2017
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/releve-maladies-transmissibles-canada-rmtc/numero-mensuel/2018-44/numero-11-1-novembre-2018/article-5-exposition-laboratoire-pathogenes-humains-toxines-canada-2017.html
Contexte : En vertu de la Loi sur les agents pathogènes humains et les toxines et de son Règlement, l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) est chargée de surveiller les déclarations d’incidents en laboratoire par l’intermédiaire du système de surveillance de déclaration des incidents en laboratoire au Canada (DILC). L’année 2017 représente la deuxième année complète de données. Objectif : Décrire les incidents d’exposition en laboratoire et les infections contractées en laboratoire survenus au Canada en 2017, selon le secteur, les agents pathogènes humains et les toxines en cause, le nombre de personnes touchées, le type d’incident et les causes fondamentales. Méthodologie : Les incidents pris en compte dans la présente analyse sont survenus entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017. Ils ont été déclarés à l’ASPC par des laboratoires titulaires de permis en vigueur, par l’intermédiaire du système de surveillance de DILC. Le programme Microsoft Excel 2010 a été utilisé pour les statistiques descriptives de base. Résultats : Au total, 44 incidents liés à des expositions et à des infections contractées en laboratoire ont été signalés au moyen du système de surveillance de DILC en 2017. D’après la comparaison par secteur et proportion respective de permis, le nombre d’incidents était le plus élevé dans les secteurs académique et hospitalier comparativement aux laboratoires gouvernementaux et à l’industrie privée. En tout, 118 personnes ont été exposées, ce qui représente une moyenne de 2,7 personnes par incident (intervalle de 1 à 29). Aucune exposition secondaire n’a été signalée. Six incidents d’exposition (14 %) ont donné lieu à des cas « soupçonnés » (n 5) ou confirmés (n 1) d’infection contractée en laboratoire. Même si, dans l’ensemble, les agents pathogènes humains et les toxines du groupe de risque (GR) 2 étaient impliqués dans la majorité des incidents (n 23; 52 %), Francisella tularensis (n 4; 9 %) et Coccidioides immitis (n 3; 7 %) ont été le plus fréquemment mis en cause dans les incidents d’exposition déclarés. Ces deux agents pathogènes sont à la fois des agents biologiques du GR3 et des agents biologiques à cote de sécurité élevée (ABCSE). Chaque incident a été attribué à 2,3 causes fondamentales en moyenne (n 101). Les problèmes relatifs aux procédures opérationnelles normalisées (PON) et l’erreur humaine ont été les deux causes les plus fréquentes. Conclusion : La fréquence des incidents d’exposition en laboratoire a été relativement faible en 2017. La voie d’exposition la plus courante était l’inhalation, tandis que les causes fondamentales les plus fréquentes étaient les problèmes relatifs aux PON et l’erreur humaine. Par ailleurs, ce système de surveillance étant nouveau, les estimations de base demeurent en cours d’établissement.
2018
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
effets de l'exposition à un agent externe
Canada
homo sapiens
laboratoires
toxines biologiques
Exposition
toxine
humains
Fracture de fatigue
Exposition

---
N2-TITRE
Prise en charge en médecine générale des infections communautaires osseuses et cutanées à Staphylococcus aureus sécréteur de la toxine de Panton Valentine en Picardie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/view/index/docid/1293236
Introduction : L’émergence des infections à SARM communautaires (Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline) sécréteurs de la toxine de Panton Valentine (PVL) depuis les années 1980 est à l’origine d’une situation endémique aux Etats-unis avec le clone USA 300. Ces bactéries sont sources d’infections suppuratives cutanées, de pneumopathies nécrosantes et d’infections ostéo-articulaires. En fréquence croissante en Europe, le clone USA300 a été responsable d’infections groupées en France en 2013. Matériel et Méthodes : Nous avons étudié rétrospectivement une série de 19 patients entre 2006 à 2015 au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) d’Amiens ayant présenté une infection cutanée ou ostéo-articulaire par SARM Co PVL
2015
false
false
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
médecins généralistes
infection osseuse
peau, sai
généralisé
toxines biologiques
médecine communautaire
staphylococcus aureus
toxine
staphylococcus aureus
gestion des soins aux patients
médecine générale
infections osseuses
infections de la peau
infections communautaires

---
N2-AUTOINDEXEE
Prise en charge en médecine générale des infections communautaires osseuses et cutanées à Staphylococcus aureus sécréteur de la toxine de Panton Valentine en Picardie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01293236
Introduction : L’émergence des infections à SARM communautaires (Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline) sécréteurs de la toxine de Panton Valentine (PVL) depuis les années 1980 est à l’origine d’une situation endémique aux Etats-unis avec le clone USA 300. Ces bactéries sont sources d’infections suppuratives cutanées, de pneumopathies nécrosantes et d’infections ostéo-articulaires. En fréquence croissante en Europe, le clone USA300 a été responsable d’infections groupées en France en 2013. Matériel et Méthodes : Nous avons étudié rétrospectivement une série de 19 patients entre 2006 à 2015 au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) d’Amiens ayant présenté une infection cutanée ou ostéo-articulaire par SARM Co PVL
2015
false
true
false
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
français
thèse ou mémoire
infections osseuses
infections osseuses
toxine
médecine générale
infection osseuse
Médecins
infections de la peau
Infection communautaire
gestion des soins aux patients
staphylococcus aureus
toxines biologiques
staphylococcus aureus
infections communautaires
médecine communautaire
Picardie
peau, sai

---
N1-SUPERVISEE
Risques biologiques en milieu de travail et maladies respiratoires d'origine allergique et/ou toxinique
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%204414
Cette fiche très généraliste a pour objectif d'aider à évaluer le risque d'apparition de certaines maladies respiratoires d'origine allergique ou toxinique dues à la présence d'agents biologiques sur les lieux de travail. Elle présente : - les agents biologiques en cause [...], - les principales activités professionnelles concernées [...], - les différentes pathologies respiratoires immunoallergique ou toxinique [...], - les grandes lignes de prévention [...], - les possibilités de reconnaissance en maladies professionnelle de ces pathologies respiratoires.
2013
false
true
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
exposition professionnelle
toxines biologiques
maladies professionnelles
hypersensibilité respiratoire

---
N1-SUPERVISEE
Risques biologiques allergiques ou toxiniques liés aux poussières d'origine animale et végétale
http://www.inrs.fr/accueil/produits/mediatheque/doc/publications.html?refINRS=ED%204415
Cette fiche a pour objectif d'aider à évaluer les risques de manifestations respiratoires non infectieuses de type allergique et toxique dues à la présence d'agents biologiques, notamment dans le secteur agricole. Elle présente : - les différents agents biologiques responsables de ces atteintes [...], - les différentes pathologies immunoallergiques [...], - les principales activités concernées [...], - les grandes lignes de prévention [...].
2013
false
true
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
hypersensibilité respiratoire
maladies des agriculteurs
exposition professionnelle
plantes
animaux
poussière
toxines biologiques

---
N1-VALIDE
SFET
Société Française pour l'Etude des Toxines
http://www.sfet.asso.fr/
présentation de la société, colloques et congrès, emploi et stage, informations, livres et revues, publications, moteur de recherche
false
N
Paris
France
Paris
français
toxines biologiques
France
société savante

---
N3-AUTOINDEXEE
Arrêté du 30 juin 2010 fixant la liste des micro-organismes et toxines prévue à l'article L. 5139-1 du code de la santé publique
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000022415130&dateTexte=&categorieLien=id
2010
Legifrance
France
texte juridique
toxines biologiques
microscopie
santé publique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
18/08/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.