Libellé préféré : risque;

Acronyme CISMeF : RR;

Hyponyme MeSH : Risque relatif;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Être à l’écoute, adaptables, réactifs pour orienter aux mieux les patients à risque suicidaire
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/etre-a-l-ecoute-adaptables-reactifs-pour-orienter-aux-mieux-les-patients-a-risque-suicidaire-interview
Le dispositif VigilanS est proposé à toute personne ayant fait une tentative de suicide. Il s'agit de maintenir un lien - téléphone, courrier - et de mettre en place le suivi le plus adapté si nécessaire. L'écoute téléphonique prend une grande part dans cet appui. Une équipe spécialisée dans la prévention de la récidive veille et assure un relais auprès des médecins généralistes et des autres professionnels impliqués. Au fil du temps, de plus en plus de professionnels en difficulté face à des patients en risque suicidaire s'adressent à VigilanS. Témoignage de professionnels du dispositif dans le Jura.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
Adaptation
orientation
indicateurs et réactifs
Réactifs
patients
adaptation
orientation d'un patient
idéation suicidaire
Risque
Réadaptation
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
La consommation d'alcool à vie et le risque de cancer épithélial de l'ovaire
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/23578
2020
Papyrus - Université de Montréal
Canada
thèse ou mémoire
Carcinome épithélial de l'ovaire
vie
tumeur maligne, sai
cancer
Alcoolisme
Alcoolisme
risque
consommation d'alcool
alcool éthylique
alcool
épithélium, sai
Cancer de l'ovaire
Alcoolisme

---
N2-AUTOINDEXEE
Accompagner les entreprises dans la prévention des risques du travail de nuit
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=FO%2028
Deux salariés sur trois seraient concernés par des horaires de travail atypiques (dont fait partie le travail de nuit). Un nouveau stage au catalogue des formations proposées par l'INRS devrait permettre aux préventeurs de mieux accompagner les entreprises dans la prévention des risques liés au travail de nuit.
2020
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
Travail de nuit
travail
risque
métier
la nuit
Travail
Horaire de travail posté

---
N2-AUTOINDEXEE
Des gants contre les risques chimiques
Fiche pratique de sécurité
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%20112
Préserver ses mains est essentiel. En effet le risque chimique, cause de brûlures, dermatoses, irritations de la peau et même d'intoxications, est omniprésent au travail. Le port de gants joue alors un rôle essentiel. Pour choisir le gant adapté à l'usage qui en sera fait, il est nécessaire de rappeler quelques définitions de base et de donner des clés pour tirer parti des informations des fournisseurs. Au sommaire de cette fiche pratique : types de gants, critères de résistance, analyse des risques et des contraintes d'utilisation, choix des gants appropriés, utilisation et entretien.
2020
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
Sécurité
Risque
sécurité chimique
prise de risque
Pratique
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à l'évaluation de la pertinence de relever le niveau de risque IA HP de 'négligeable' à 'modéré' en France métropolitaine
nfluenza aviaire hautement pathogène
https://www.anses.fr/fr/system/files/SABA2020SA0013.pdf
L’Anses a été saisie le 22 janvier 2020 par la Direction Générale de l’Alimentation pour la réalisation de l’expertise suivante : « évaluation de la pertinence de relever le niveau de risque IA HP de ‘négligeable’ à ‘modéré’ en France métropolitaine ». 1. CONTEXTE ET OBJET DE LA SAISINE Depuis le 31 décembre 2019, des foyers d’infection à virus IA HP (Influenza aviaire hautement pathogène) de sous-type H5N8 ont été rapportés chez des volailles domestiques, ainsi que des cas dans l’avifaune sauvage en Europe de l’Est et en Allemagne.
2020
ANSES
France
information scientifique et technique
français
baies (géographie)
France
France
France
Risque relatif
France
AVIAIRE
Anses
France
Appréciation des risques
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Redéfinition de la perforation colique en fonction de son origine, évaluation du risque
https://www.sfed.org/files/files/perforationcolon.pdf
2020
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
recommandation professionnelle
perforation du côlon
Risque
Appréciation des risques
colique
risque

---
N1-SUPERVISEE
Préparation au risque épidémique Covid-19
Guide méthodologique : établissements de santé, médecine de ville, établissements médico-sociaux
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/guide_methodologique_covid-19-2.pdf
Dans le contexte de l’alerte internationale relative aux infections respiratoires liées au nouveau Coronavirus « SARS-CoV-2 », le Ministère des solidarités et de la santé a mobilisé le système de santé afin de faire face à cette épidémie pour notamment assurer la détection et la prise en charge des patients « cas possibles » et « cas confirmés ». Cette mobilisation repose sur le plan ORSAN REB élaboré et mis en oeuvre dans chaque région par l’ARS. Alors que l’augmentation du nombre de cas officiellement déclarés au niveau international ne ralentit pas, la probabilité de dissémination du virus dans notre pays n’est désormais plus marginale et il convient de s’y préparer.
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
français
recommandation professionnelle
COVID-19
SARS-CoV-2
rôle professionnel
infections à coronavirus
pneumopathie virale
transmission de maladie infectieuse
gestion des soins aux patients
infections à coronavirus
infections à coronavirus
infections à coronavirus
soins ambulatoires
hospitalisation
Prévention des infections
isolement du patient
hygiène
techniques de laboratoire clinique
Traitement air
diagnostic précoce
Notification des maladies
transmission de maladie infectieuse du patient au professionnel de santé
COVID-19
COVID-19
COVID-19
risque
épidémies
établissements de santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Maladie rénale chronique : dépistage et prévention des risques de la iatrogénie médicamenteuse
https://www.acadpharm.org/dos_public/RECOMMANDATIONS__REIN_ET_MEDICAMENT_2020_VF_2020.02.25.PDF
En France, on estime à plus de trois millions le nombre de personnes ayant une maladie rénale chronique (MRC), dont les deux tiers, environ, ont une insuffisance rénale chronique (IRC). La MRC est définie, indépendamment de sa cause, par la présence pendant plus de trois mois de marqueurs d’atteinte rénale ou d’une baisse du débit de filtration glomérulaire. Elle est souvent silencieuse pendant de nombreuses années, ce qui explique qu’elle soit sous diagnostiquée ; de ce fait, plus de 11 000 personnes apprennent chaque année qu’elles souffrent d’une IRC terminale nécessitant un traitement de suppléance (dialyse ou greffe). Un tiers d’entre elles sont dialysées en urgence et n’ont pas été préparées correctement à cette échéance qui aurait pu être retardée par une prise en charge adéquate. Trente-huit mille personnes sont porteuses d’un greffon rénal et 12 500 patients étaient en attente d’une greffe de rein en 2019. L’agence de la Biomédecine a fait le constat qu’après huit années de forte hausse, l’activité de greffe d’organes avait baissé pour la première année en 2018 (-5%).
2020
Académie Nationale de Pharmacie
France
rapport
rein, sai
Risque
Appréciation des risques
Maladie iatrogène
Dépistage
risque
Dépistage de masse

---
N1-SUPERVISEE
Coronavirus SARS-CoV-2 : conduite à tenir pour les personnels hospitaliers de retour de zones d’exposition à risque
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=762
Suite à la déclaration par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) le 30 janvier 2020, d’une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI), le HCSP émet des recommandations relatives à la conduite à tenir pour les personnels hospitaliers de retour des zones d’exposition à risque au coronavirus SARS-CoV-2. Après avoir pris en compte l’évolution de la situation épidémiologique et des connaissances sur le virus et la maladie qu’il provoque, le HCSP distingue pour le personnel hospitalier trois conduites à tenir en fonction du type de séjour dans les zones à risque et de leur activité de soins au sein de l’hôpital. Il préconise de plus que les personnels concernés suivent les mesures recommandées pour toute personne revenant de zones à risque et que les personnels hospitaliers évitent de se rendre dans des zones à risque d’exposition au coronavirus SARS-CoV-2.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
exposition professionnelle
infections à coronavirus
infections à coronavirus
pneumopathie virale
pneumopathie virale
voyage
exposition environnementale
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
recommandation professionnelle
risque
personnel hospitalier
pneumopathie virale

---
N2-AUTOINDEXEE
Prophylaxie de la détresse respiratoire post extubation : quel support ventilatoire choisir chez les patients à haut risque d’échec ?
https://www.srlf.org/reactu/prophylaxie-de-la-detresse-respiratoire-post-extubation-quel-support-ventilatoire-choisir-chez-les-patients-a-haut-risque-dechec/
Question évaluée : L’association de l’oxygénothérapie humidifiée haut débit à la VNI est-elle supérieure à l’oxygénothérapie humidifiée haut débit seule pour prévenir la réintubation dans les 7 jours suivant l’extubation de patients à haut risque d’échec d’extubation ? Type d’étude : Etude multicentrique randomisée contrôlée Population étudiée : Les patients intubés depuis plus de 24 heures, prêts à être extubés et présentant un haut risque d’échec d’extubation étaient incluables. Ce haut risque était défini par : Un âge supérieur à 65 ans, ou Une comorbidité cardiaque parmi : dysfonction systolique (fraction d’éjection 45%), fibrillation auriculaire permanente ou antécédent d’œdème pulmonaire cardiogénique ou d’ischémie myocardique, ou Une comorbidité respiratoire parmi : BPCO, maladie restrictive pulmonaire ou syndrome d’obésité hypoventilation. Les patients intubés pour des affections neuro-traumatologiques ou bénéficiant de VNI ou CPAP au long cours étaient exclus, de même que ceux présentant une maladie neuro musculaire chronique, une contre-indication à la VNI, une consigne de non-réintubation ou une auto-extubation comme mode d’extubation.
2020
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
lecture critique d'article
traitement prophylactique
patients
risque
détresse
extubation
support
Détresse respiratoire
a comme patient
dyspnée

---
N3-AUTOINDEXEE
Les risques professionnels liés à l'utilisation des pulvérisateurs à panneaux récupérateurs dans le vignoble du Cognac
http://www.inma.fr/wp-content/uploads/2020/03/2020-07-RAMBOASOLO.pdf
La pulvérisation en viticulture doit de nos jours répondre à des exigences environnementales. Dans le vignoble du Cognac des pulvérisateurs à panneaux récupérateurs, permettant une pulvérisation confinée, sont largement utilisés. Cette technologie, qui devient progressivement incontournable dans la région, présente des risques professionnels peu évalués jusqu’à présent. Ce travail va apporter des éléments identifiants ces risques après observation des différentes étapes du traitement et analyse du ressenti des utilisateurs. Le risque routier avec le renversement possible et le risque chimique essentiellement lors du lavage sont les principaux risques de l’utilisation de ces machines. A un moindre degré une réorganisation du travail est nécessaire mais acceptable par le viticulteur car permettant une meilleure qualité de pulvérisation. Les risques de TMS et de chute peuvent être évités en dotant l’aire de lavage de passerelles pour un accès en hauteur sécurisé. L’achat de ce pulvérisateur doit être anticipé car les risques ne sont pas identiques selon les modèles et certaines options permettent au contraire de les diminuer.
2020
INMA - Institut National de Médecine Agricole
France
thèse ou mémoire
risque
Vignobles
Fermes

---
N1-VALIDE
Infection au SARS-CoV-2 (COVID-19) – Zones d’exposition à risque Mise à jour le 03/04/2020
https://www.santepubliquefrance.fr/media/files/01-maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/zones-d-exposition-a-risque-covid-19-13-03-20
Les zones d’exposition à risque sont définies comme les départements français ou pays pour lesquels une transmission communautaire diffuse du SARS-CoV-2 est décrite...
2020
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
français
exposition environnementale
infections à coronavirus
risque
France
information scientifique et technique
Asie
Europe
SARS-CoV-2
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale

---
N2-AUTOINDEXEE
Nouvelle épidémie de coronavirus (COVID-19) : Quels sont les risques pour les patients âgés ?
https://sfgg.org/media/2020/03/nouvelle-e%CC%81pide%CC%81mie-de-coronavirus-covid-19-quels-sont-les-risques-pour-les-patients-a%CC%82ge%CC%81s.pdf
L'Organisation mondiale de la santé a confirmé 93 090 cas de nouvelles infections à coronavirus SRAS-CoV-2 (COVID-19) dans le monde entier le 4 mars 2020. 3 198 décès ont été déclarés (3%). Aux États-Unis, 108 cas ont été confirmés[1].La famille des Coronavirus sont connus pour être responsables de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS-CoV) et le de syndromerespiratoire du Moyen-Orient(MERS-CoV), associé àdes complications graves, telles que le syndrome de détresse respiratoire aiguë,la défaillance de plusieurs organes et la mort, en particulier chez les individusavec des comorbidités sous-jacentes et ceux qui sont âgés.
2020
SFGG - Société Française de Gériatrie et Gérontologie
France
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
résumé ou synthèse en français
Épidémies
coronavirus
coronavirus
Épidémies de maladies
sujet âgé
risque
a comme patient
épidémies
pneumopathie virale

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 - Informations sur la conduite à tenir envers les professionnels salariés/bénévoles revenant de zones à risque - Directeurs d’instituts et d’écoles en travail social
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_mesures_a_risque_irts_professionnels.pdf
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
recommandation
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
Travail social
directeur d'école
métier
Socialisme
Travail
services sociaux et travail social (activité)
Instituts
prise en charge de la maladie
Travail social
académies et instituts
risque
socialisme
travail
pneumopathie virale

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 - Informations sur la conduite à tenir envers les étudiants revenant de zones à risque - Directeurs d’instituts et d’écoles en travail social
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_mesures_a_risque_irts_publics.pdf
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
recommandation
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
Travail social
académies et instituts
Travail social
métier
Travail
Socialisme
prise en charge de la maladie
services sociaux et travail social (activité)
directeur d'école
risque
Instituts
travail
socialisme
pneumopathie virale

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 - Informations sur la conduite à tenir envers les professionnels salariés/bénévoles revenant de zones à risque - Mandataires judiciaires à la protection des majeurs (services, personnes physiques et préposés)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_mesures_a_risque_mjpm_professionnels.pdf
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
recommandation
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
mandataire
personnes
Physique
Physique
Personna +
prise en charge de la maladie
services d'aide à domicile
risque
personnes
physique
pneumopathie virale

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 - Informations sur la conduite à tenir envers les publics (familles ou personnes accueillies) revenant de zones à risque - Mandataires judiciaires à la protection des majeurs (services, personnes physiques et préposés)
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_mesures_a_risque_mjpm_publics.pdf
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
recommandation
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
Physique
Physique
Accueil
mandataire
prise en charge de la maladie
risque
Personna +
famille
services d'aide à domicile
famille
personnes
physique
personnes
pneumopathie virale

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 - Informations sur la conduite à tenir envers les professionnels salariés/bénévoles revenant des zones à risque - Employeurs et directeurs d’établissements ou services accueillant des personnes âgées et handicapées
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_mesures_a_risque_paph_professionnels.pdf
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
recommandation
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
prise en charge de la maladie
services d'aide à domicile
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
sujet âgé
risque
Accueil
Handicap
PERSONNE AGEE
sujet âgé de 80 ans ou plus
Handicap
personnes handicapées
personne âgée
handicap
Handicap
sujet âgé de 80 ans ou plus
pneumopathie virale

---
N3-AUTOINDEXEE
COVID-19 - Informations sur la conduite à tenir envers les publics (familles ou personnes accueillies) revenant ou arrivant de zones à risque - Employeurs et directeurs d’établissements ou services accueillant des personnes âgées et handicapées
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_mesures_a_risque_paph_publics.pdf
2020
false
false
false
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
recommandation
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
prise en charge de la maladie
limitation de la fonction non classée ailleurs; incapacité non classée ailleurs
PERSONNE AGEE
handicap
famille
personne âgée
famille
sujet âgé
personnes handicapées
sujet âgé de 80 ans ou plus
Accueil
services d'aide à domicile
Handicap
Handicap
risque
Handicap
sujet âgé de 80 ans ou plus
pneumopathie virale

---
N2-AUTOINDEXEE
Place de l’oxygénothérapie haut débit dans la prévention de la ré-intubation en post extubation de patients à haut risque de ré-intubation
https://www.srlf.org/58-place-de-loxygenotherapie-haut-debit-dans-la-prevention-de-la-re-intubation-en-post-extubation-de-patients-a-haut-risque-de-re-intubation/
Sommaire : Pouvez-vous nous expliquer le contexte scientifique qui a justifié la réalisation de cette étude ? Pouvez-vous nous décrire la population incluse et les principaux résultats de l’étude ? Quelles sont d’après-vous les principales limites de cette étude ? Cette étude doit-elle modifier notre pratique quotidienne, et si oui comment ?
2020
SRLF - Société de Réanimation de Langue Française
France
document sonore
lecture critique d'article
oxygénothérapie
oxygénothérapie
risque
extubation
intubation
a comme patient
patients
intubation

---
N3-AUTOINDEXEE
Radon en milieu de travail : tous concernés - Des moyens simples pour prévenir le risque
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206373
Ce dépliant de sensibilisation rappelle les risques liés au Radon, gaz radioactif d'origine naturelle, et vise à aider les entreprises concernées à mettre en place les mesures de prévention adaptées : - origine du risque - rappel des obligations de l'employeur, - actions simples pouvant être mises en place en vue de réduire l'exposition au radon...
2020
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
brochure pédagogique pour les patients
risque
Travail
lieu de travail
métier
radon
radon
Travail
prévenance
travail

---
N2-AUTOINDEXEE
Enfants porteurs de maladie respiratoire à risque de forme sévère du nouveau coronavirus Covid-19
https://www.sp2a.fr/wp-content/uploads/2020/03/Pr%C3%A9sentationSynth%C3%A8se.pdf
Comment le protéger ? Que faire si il est malade ?
2020
false
false
false
SP2A - Société Pédiatrique Société Pédiatrique de Pneumologie et d'Allergologie
France
français
algorithme
brochure pédagogique pour les patients
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
COVID-19
COVID-19
Enfant
Enfant
maladie de l'appareil respiratoire
enfant
enfant
Maladies
sévère
coronavirus
Enfant
Maladie
risque
maladies de l'appareil respiratoire
Maladie
coronavirus
Enfant
pneumopathie virale

---
N1-SUPERVISEE
Avis provisoire : Patients à risque de formes sévères de COVID-19 et priorisation du recours aux tests de diagnostic virologique
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=780
Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de santé a déclaré la pandémie de Coronavirus COVID-19. La France est actuellement au stade 3 de l’épidémie avec circulation du virus SARS-CoV-2 sur l’ensemble du territoire. Dans ce contexte, le HCSP a listé les personnes les plus à risque de développer une forme grave d’infection à SARS-CoV-2, et a priorisé le recours aux tests de diagnostic virologique. Cette liste de personnes à risque a été actualisée dans un courrier au directeur général de la santé du 14 mars. Un nouvel avis relatif à la prévention et la prise en charge des patients à risque de formes graves de COVID-19 ainsi qu’à la priorisation des tests diagnostiques mettant à jour l’ensemble des recommandations devrait être publié très prochainement.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
infections à coronavirus
Appréciation des risques
risque
diagnostic précoce
SARS-CoV-2
Tests diagnostiques
facteurs de risque
COVID-19
COVID-19
tests diagnostiques courants
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Réduction du risque de transmission du coronavirus SARS-CoV-2 par la ventilation et gestion des effluents des patients
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=783
Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a examiné les risques de transmission du SARS-CoV-2 par la ventilation dans les bâtiments en milieu de soin et à domicile. Il n’existe pas d’études prouvant une transmission interhumaine du virus par des aérosols sur de longues distances. Le HCSP recommande des mesures d’aération et de vérification du bon fonctionnement de la ventilation. Pour un patient à domicile, il est recommandé qu’il réside dans une seule pièce du logement. Le HCSP indique dans son avis les modalités d’aération de cette pièce. Pour les établissements hospitaliers et médico-sociaux, des préconisations sont formulées selon qu’il s’agisse d’une chambre conventionnelle, ventilée en surpression, ou ventilée en dépression. Le HCSP a aussi examiné la gestion des effluents des patients. Le SARS-CoV-2 peut être éliminé via les selles et les effluents vers le réseau d’assainissement mais le pouvoir infectieux du virus contenu dans les selles est mal caractérisé. Les coronavirus humains tels que les SARS-CoV peuvent être efficacement inactivés avec de l’eau de Javel ou un autre désinfectant virucide. Le HCSP donne, pour le domicile, et les établissements de santé et médico-sociaux, une procédure d’entretien des toilettes ainsi que les dispositions pour protéger les différentes personnes intervenant sur les réseaux d’assainissement des eaux usées.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
français
recommandation de santé publique
COVID-19
infections à coronavirus
COVID-19
SARS-CoV-2
risque
ventilation
ventilation
fèces
Toilettes
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N1-SUPERVISEE
Réponses aux patients en rhumatologie qui posent des questions sur le risque que constitue leur traitement face au COVID-19
https://sfr.larhumatologie.fr/actualites/reponses-aux-patients
Malgré l’absence de données dans la littérature, et en raison d’un risque présumé compte-tenu des données disponibles sur les autres infections respiratoires, sont considérés à risque d’infection COVID-19, les personnes avec une immunodépression acquise par traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive selon le Haut Conseil de Santé Publique. Ces personnes peuvent désormais se connecter directement sur le site https://declare.ameli.fr pour demander à être mise en arrêt de travail selon le communiqué de l’Assurance Maladie. Pour certaines catégories professionnelles (notamment la fonction publique hospitalière), le maintien des activités peut toutefois être envisagé.
2020
false
false
false
Société Française de Rhumatologie
France
COVID-19
COVID-19
immunosuppresseurs
rhumatismes
maladie chronique
congé maladie
recommandation patients
risque
pneumopathie virale
infections à coronavirus

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention du risque infectieux en laboratoire de biologie médicale
Version 1 - 25 Février 2020
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/03/Laboratoire-biologie-medicale_20200225.pdf
2020
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
Risque
biologie
Prévention des infections
Fracture intertrochantérienne
Biologie
Acathisie
laboratoires
Aéroportie
Biologie
produits dangereux
risque
biologie

---
N3-AUTOINDEXEE
Mesures concernant les personnels de santé ayant un risque d’infection sévère à COVID-19
Version 1-16 Mars 2020
http://aphp.aphp.fr/wp-content/blogs.dir/268/files/2020/03/Personnels-de-sante-a-risque_20200316.pdf
2020
AP-HP - Assistance Publique - Hôpitaux de Paris
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
Acantholyse
Infection
Appréciation des risques
sévère
produits dangereux
Mesures
Fracture intertrochantérienne
Risque
risque d'infection
personnel de santé
infection
main-d'oeuvre en santé
mars
poids et mesures
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Trousse portant sur l'identification des personnes à risque de vulnérabilité psychosociale
COVID-19
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002505/
Cette trousse a été élaborée de manière à soutenir les établissements du réseau de la santé et des services sociaux dans le processus de préparation et d’intervention psychosociale en contexte de pandémie, notamment par le repérage des personnes présentant une vulnérabilité au plan psychosocial et devant faire l’objet d’une attention particulière.
2020
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
dé-identification
Personna +
Appréciation des risques
risques psychosociaux
personnes
Risque
Anonymisation des données
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Ouverture, en juillet 2016, du don de sang aux hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes : pas d’impact sur le risque transfusionnel lié au VIH, VHB et VHC
http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2020/8-9/2020_8-9_2.html
Depuis le 10 juillet 2016, les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes (HSH) sont autorisés à donner du sang total s’ils n’ont pas eu de rapports sexuels entre hommes au cours des 12 derniers mois. Cet article présente un bilan de la surveillance épidémiologique du VIH, du VHB, du VHC et de la syphilis chez les donneurs de sang afin d’évaluer l’impact de cette modification sur les indicateurs épidémiologiques. Le taux de dons VIH positifs est passé de 0,10 pour 10 000 dons sur la période du 1er janvier 2014 au 9 juillet 2016 à 0,08 pour 10 000 sur la période du 10 juillet 2016 au 31 décembre 2018 (p 0,2) ; la part des HSH parmi les donneurs VIH positifs est passée de 45% à 55% (p 0,5) et l’incidence du VIH de 1,05 à 0,85 pour 100 000 (p 0,5). Entre 2014 et 2018, les taux de dons positifs ont diminué pour le VHB et le VHC et sont restés stables pour le VIH et la syphilis. Sur la période 2016-2018, le risque résiduel a été estimé à 1 don potentiellement infecté tous les deux ans pour le VIH, 1 don par an pour le VHB et 1 don tous les 11 ans pour le VHC. Ces risques résiduels étaient similaires à ceux observés sur la période 2013-2015.
2020
SPF - Santé publique France
France
article de périodique
ouvert
vih
risque
hommes
Pression systolique
VIH (Virus de l'Immunodéficience humaine)
coït
Fracture de Pouteau-Colles
virus de l'immunodéficience humaine
don de sang
rapports sexuels
donneurs de sang

---
N2-AUTOINDEXEE
Propositions du GFHT/GIHP pour le traitement anticoagulant pour la prévention du risque thrombotique chez un patient hospitalisé avec COVID-19
Version courte (3 avril 2020)
http://site.geht.org/app/uploads/2020/04/COVID-19-GIHP-GFHT-3-avril-final.pdf
Chez les patients hospitalisésavec COVID-19, laprévention de la maladie thromboembolique par une HBPM est l’option de choix, mais il est vraisemblable queles posologies validéesen médecinesoientfréquemment insuffisantes,et notamment dans les formes sévèreset en cas d’obésité.De plus, plusieursobservations récentes en France et en Italiesoutiennent qu’une embolie pulmonaire sévère est très fréquente chez les patients covid-19 hospitalisés, avec une incidence d’évènements supérieure à 10%en réanimation (données non publiées, Strasbourg, Lille, Grenoble, Cremona-Italie).
2020
GEHT - Groupe d'Etude sur l'Hémostase de la Thrombose
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
anticoagulant
a comme patient
Fracture intertrochantérienne
proposita
hospitalisation
traitement préventif
risque
patients hospitalisés
thrombus
anticoagulothérapie
anticoagulants
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Mitomycine C : point sur les alternatives et les indications jugées prioritaires et sur le risque d’erreur médicamenteuse - Point d'Information (actualisé le 08/04/2020)
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Mitomycine-C-point-sur-les-alternatives-et-les-indications-jugees-prioritaires-et-sur-le-risque-d-erreur-medicamenteuse-Point-d-Information-actualise-le-08-04-2020
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
mitomycine
mitomycine
risque
laisse entrevoir
Indicateurs
médicament
indicateurs et réactifs
Erreurs de médication
Médicaments
mitomycine
indication de

---
N2-AUTOINDEXEE
Chacun son kit, s'injecter à moindres risques
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000612/
La brochure Chacun son kit, s’injecter à moindres risques est un outil d’information pour les personnes qui souhaitent réduire les risques associés à l’usage de drogues par injection. L’outil contient, entre autres : les étapes à suivre pour réduire les risques associés à l’injection de drogues; la description du matériel à utiliser pour la préparation, la filtration et l’injection de drogues; des conseils pour réduire les risques liés aux surdoses. Les recommandations quant au matériel à utiliser et aux étapes de préparation de l’injection varient selon le type de drogue et la quantité de solution à injecter. La brochure Chacun son kit, s’injecter à moindres risques présente ces nuances et permet de conseiller adéquatement les personnes utilisatrices de drogues par injection.
2020
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
brochure pédagogique pour les patients
risque
Injection
injection
injections

---
N2-AUTOINDEXEE
Approches et interventions de soutien pour les personnes qui nécessitent des soins psychiatriques et qui ont ou sont à risque d’avoir la Covid-19
https://www.inesss.qc.ca/covid-19/services-sociaux/approches-et-interventions-de-soutien-pour-les-personnes-qui-necessitent-des-soins-psychiatriques-et-qui-ont-ou-sont-a-risque-davoir-la-covid-19.html
Basé sur la littérature disponible au moment de sa rédaction, et tout en tenant compte des limites de la méthode de recension utilisée, l’INESSS est en mesure de dégager les constats suivants
2020
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
personnes
Personna +
risque
soins infirmiers en psychiatrie
soins gratuits
Psychiatrie
psychiatres
psychiatre
Soins
personnes
psychiatrie
soins
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Avis relatif à l’âge et à l’affectation des travailleurs en milieu de soins : risques d’apparition de formes sévères et de décès chez les personnels soignants atteints par le COVID par classe d’âge.
http://www.chu-rouen.fr/sfmt/autres/Reco_Age_risque_forme_severe_et_deces%20COVID%2019.pdf
Des pathologies et des terrains à risque d’infection sévère à COVID-19 sont à considérer dans les mesures à proposer pour les personnels soignants. Il est important de noter que l’un des facteurs majeurs de risque d’évolution vers une forme sévère voire un décès chez un sujet infecté par le COVID-19 est le facteur « âge ».
2020
false
false
false
SFMT - Société française de médecine du travail
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
a comme soignant
personnel de santé
affect
Décès
sévère
affect
Décès
maladie
soins
classement
risque
mort
âge
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Perception par le patient du risque d'erreur médicale en médecine générale
http://www.sudoc.fr/242600689
Contexte : L'erreur médicale a été pendant de longues années un tabou. C'est seulement après la publication du rapport « To Err is Human », en 1999, par l'Institut de Médecine des Etats-Unis, que la culture de la sécurité s'est développée. La loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades a permis de mettre le patient au cœur du système de soins. La médecine générale est une spécialité où l'incertitude prédomine et cela peut engendrer des erreurs médicales. C'est dans ce contexte d'accentuation des droits du patient que nous nous sommes intéressés à leurs perceptions du risque d'erreur médicale en médecine générale. Méthode : Nous avons réalisé une étude quantitative, descriptive, non interventionnelle, dans deux cabinets de groupe de médecine générale de l'agglomération nantaise. Un questionnaire anonyme a été élaboré à partir de la littérature internationale et a été proposé à tous les patients de plus de 18 ans consultant leur médecin généraliste de mai à juillet 2018. La saisie des données a été faite sur Excel et l'analyse des données a été menée en utilisant le logiciel EpiData Analysis. Résultats : 200 questionnaires ont été recueillis dont 123 femmes et 77 hommes. L'âge moyen était de 52,4 ans (18-92) 17,7. 67,5 % des patients pensent que les erreurs médicales sont un problème important en France et 66,5 % pensent qu'il est peu probable d'être victime d'une erreur médicale du fait du médecin généraliste. Ils ont plutôt confiance en leurs professionnels de santé. 31 % des patients changeraient de médecin généraliste s'ils étaient victimes d'une erreur médicale et 21 % ont nuancé leur réponse en expliquant que cela dépendrait de la gravité de l'erreur médicale et de l'attitude du médecin. Les patients sont plus inquiets à l'idée d'être victime d'une erreur médicale à l'hôpital qu'en médecine générale. Un tiers de nos répondants ont déclaré avoir une expérience d'erreur médicale sur eux ou leur entourage mais peu ont entamé une procédure judiciaire à la suite de cette erreur. Selon les patients, la surcharge de travail et le manque de communication entre professionnels de santé sont les principaux facteurs responsables d'erreur médicale. 56 % de nos patients ne trouvent pas pertinent d'être impliqués dans la détection des erreurs médicales. Conclusion : Les patients ont conscience des erreurs médicales en médecine générale mais semblent plutôt mitigés quant au fait d'être impliqués dans leurs détections. Or, l'implication des patients est primordiale ; nous devons la développer par le biais de formation et d'éducation thérapeutique afin de rendre le patient acteur de sa santé. De plus, la communication entre les professionnels de santé doit être développée notamment grâce aux maisons de santé pluriprofessionnelles et au déploiement du Dossier Médical Partagé.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
patients
erreurs médicales
risque
perception
perception
Perception
a comme patient
Médecins
médecine générale
Perception

---
N2-AUTOINDEXEE
Lignes directrices pour les emplois et les secteurs essentiels et à haut risque pendant une pandémie.
COVID-19
https://www.cchst.ca/products/publications/covid19/
Suivez les lignes directrices fournies dans ces fiches-conseils gratuites pour vous aider dans le cadre de vos activités pendant une pandémie, comme la pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19). Chaque document fournit des conseils en matière de santé et sécurité et des pratiques exemplaires, pour les employeurs et les travailleurs, propres à chaque industrie ou secteur. Les organisations et les entreprises peuvent suivre ces lignes directrices pour protéger leurs travailleurs et prévenir la propagation d’infections. Les fiches-conseils portent sur un éventail d’emplois et de secteurs, notamment la construction, le camionnage, les soins de santé et les garderies.
2020
CCHST - Centre Canadien d'Hygiène et de Sécurité au Travail
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation
pandémies
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Prévention du risque thromboemboliqueveineux chez les femmes COVID non hospitalisées utilisant un traitement hormonal (Contraception, Traitement hormonal de ménopause, Tamoxifène)
https://syngof.fr/documents-utiles/covid-19-recommandations-de-strategies-de-prevention-des-evenements-thromboemboliques-veineux-des-femmes-covid-et-utilisant-un-traitement-hormonal/
Les publications et observations des patientes COVID montrent une augmentation du risque de maladie thromboembolique veineuse (MVTE)chez les patients hospitalisés. Plusieurs sociétés savantes ont émis des recommandations concernant l’utilisation d’un traitement anticoagulant pour la prévention du risque thromboembolique et notamment en France,le GIHP et GFHT.
2020
SYNGOF - Syndicat National des Gynécologues Obstétriciens de France
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation professionnelle
Ménopause
Contraception hormonale
Femelle
tamoxifène
traitement hormonal
hospitalisation
Hormones
hormone
femmes
contraception
ménopause
Risque
contraception
TAMOXIFENE
tamoxifène
oestrogénothérapie substitutive
hospitalisation
ménopause
Femelle
hormones
risque
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Risques psychosociaux. Comment agir en prévention ?
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206349
Cette brochure présente les différentes circonstances qui conduisent une entreprise à agir en prévention des risques psychosociaux, ainsi que les étapes clés d'une démarche pérenne. Elle est particulièrement adaptée pour les entreprises disposant d'un comité social et économique (CSE).
2020
false
false
false
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
recommandation
risque
risques psychosociaux

---
N2-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à l'évaluation des risques liés à la consommation de compléments alimentaires contenant des plantes pouvant interférer avec la réponse immunitaire et inflammatoire associée à l'infection par le SARS-Cov-2
https://www.anses.fr/fr/content/l%E2%80%99anses-met-en-garde-contre-la-consommation-de-compl%C3%A9ments-alimentaires-pouvant-perturber-la
Certaines plantes contenues dans les compléments alimentaires peuvent perturber les défenses naturelles de l’organisme en interférant notamment avec les mécanismes de défense inflammatoires utiles pour lutter contre les infections et, en particulier, contre le COVID-19. Les plantes visées par l’avis de l’Anses sont : le saule, la reine des prés, l’harpagophytum, le curcuma, les échinacées, le bouleau, le peuplier, la réglisse…
2020
ANSES
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information patient et grand public
virus du SRAS
Infection
Risque relatif
Plante
maladie infectieuse
Contenants alimentaires
réponse immunitaire
consommation alimentaire
baies (géographie)
Plantes
plante
compléments alimentaires
infection
plantes comestibles
Appréciation des risques
Anses
Complément
risque
Emballage alimentaire
plantes
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Conférence - Les risques biologiques professionnels. Etat des lieux et connaissances
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=CC%2031
La conférence consacrée aux risques biologiques s'est tenue à Nancy du 5 au 7 juin 2019. Elle a permis de dresser un état des lieux sur ces risques en milieu professionnel, en abordant au cours de quatre sessions : les effets des agents biologiques sur la santé des travailleurs exposés ; les méthodes et les stratégies pour l'évaluation qualitative et quantitative des risques biologiques ; les caractéristiques des expositions au poste de travail ; et les mesures de prévention disponibles pour réduire les expositions.
2020
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
Biologie
Conférence
Biologie
congrès comme sujet
biologie
produits dangereux
connaissance
Risque
Savoir
connaissance
biologie
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévention assistée par ordinateur : maîtriser les risques à l'aide d'outils numériques
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=DO%2028
Article HST (dossier) présentant plusieurs travaux sur des outils numériques prévisionnels, menés par l'INRS et d'autres organismes de recherche ou de prévention, destinés à aider les spécialistes de la prévention dans leurs missions, ainsi que leurs états d'avancements ou de stabilisation des résultats obtenus.
2020
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
gestion de la sécurité
Assistance
Risque
outil
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Risques chimiques et biologiques en thanatopraxie : cadre réglementaire et mesures de prévention
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=NT%2080
La thanatopraxie vise à retarder les effets visibles de la décomposition post mortem, pour la présentation du corps du défunt lors des funérailles. Les thanatopracteurs exercent leur métier dans des locaux plus ou moins adaptés, comme les chambres mortuaires des hôpitaux ou des chambres funéraires, voire au domicile du défunt. Cet article présente les risques biologiques et chimiques associés, ainsi que le contexte réglementaire et les mesures de prévention préconisées.
2020
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
article de périodique
Risque
produits dangereux
Mesures
pratique mortuaire
mesure, dosage ou analyse chimique
biologie
Biologie
Biologie
poids et mesures
risque
biologie

---
N2-AUTOINDEXEE
Ventilation mécanique en circuit fermé et risque d’exposition aux bioaérosols infectieux pour le personnel soignant à l’unité de soins intensifs
https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/covid/chuq-ventilation-aerosols-covid19.pdf
Des données préliminaires recueillies en Chine sur des patients ayant contracté la COVID-19 indiquent qu’entre 15 et 42% ont nécessité une prise en charge aux soins intensifs avec un support ventilatoire mécanique. En Grande-Bretagne, des données récentes montrent qu’environ les deux tiers des patients ont été placés sous ventilation mécanique dans les 24 premières heures de leur admission aux soins intensifs. La maladie COVID-19 sollicite grandement les ressources des unités de soins intensifs, particulièrement en ce qui concerne le recours au matériel de protection individuelle des soignants. Actuellement, la marche à suivre en présence d’un patient intubé, aux soins intensifs, à risque élevé d’être infecté à la COVID-19 est de recourir à une protection maximale telle que celle utilisée pour des interventions médicales générant des aérosols (IMGA)
2020
INSPQ - Institut National de Santé Publique - Québec
Canada
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
recommandation professionnelle
a comme soignant
Ventilation mécanique
personnel de santé
effets de l'exposition à un agent externe
risque
ventilation artificielle
Ventilation
ventilation mécanique
unités de soins intensifs
Exposition
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Covid-19 : personnes à risque et mesures barrières spécifiques à ces personnes
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=807
Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a réactualisé son avis du 31 mars 2020 relatif aux personnes à risque de formes graves de Covid-19. Le HCSP précise les mesures barrières spécifiques à recommander pour ces personnes. La liste des personnes à risque demeure inchangée à l’exception du critère de gravité lié à l’âge qui passe à 65 ans suite à des publications récentes. De même, suite à des publications récente, l’obésité avec indice de masse corporelle supérieur à 30 /m2, est désormais identifiée comme facteur de risque de développer une forme grave de Covid-19.
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
obésité
sujet âgé
facteurs de risque
hygiène des mains
masques
Télétravail
Prévention des infections
transmission de maladie infectieuse
recommandation de santé publique
risque
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Mitomycine C : point sur les alternatives et les indications jugées prioritaires et sur le risque d’erreur médicamenteuse - Point d'Information (actualisé le 30/04/2020)
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Mitomycine-C-point-sur-les-alternatives-et-les-indications-jugees-prioritaires-et-sur-le-risque-d-erreur-medicamenteuse-Point-d-Information-actualise-le-30-04-2020
2020
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
risque
Erreurs de médication
mitomycine
indicateurs et réactifs
indication de
médicament
MITOMYCINE
Médicaments
mitomycine
laisse entrevoir
mitomycine
Indicateurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Document d'accompagnement à l'utilisation de la brochure Chacun son kit : s'injecter à moindre risques - Mise à jour 2020
https://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-000615/
Le document d’accompagnement à l’utilisation de la brochure « Chacun son kit : s'injecter à moindres risques » est un guide à l’intention des intervenants et des pairs aidants qui travaillent auprès des personnes utilisatrices de drogues par injection. Ce document vise à les informer quant au matériel d’injection distribué au Québec et au bon usage de ce matériel. Il vise aussi à les soutenir dans l’utilisation du dépliant et de la brochure sur l’injection à moindres risques pour qu’ils puissent sensibiliser les personnes UDI à l’adoption de comportements d’injection plus sécuritaires.
2020
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
brochure pédagogique pour les patients
brochures
papier
Injection
injection
risque
injections
Fracture intertrochantérienne

---
N2-AUTOINDEXEE
Mesures de prévention des principaux risques du secteur de l'agriculture
https://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/200/Pages/DC_200-7006.aspx
Les tâches que vous avez à réaliser au travail présentent certains risques. Il est important de connaître les mesures de prévention visant à protéger votre santé et à assurer votre sécurité et votre intégrité physique.
2020
CNESST - Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail
Canada
information patient et grand public
Appréciation des risques
Agriculture
agriculture
Mesures
Risque
poids et mesures
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Aide-mémoire pour tous les secteurs - Risques psychosociaux liés au travail
https://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/100/Pages/DC-100-2146G.aspx
​Cet aide-mémoire propose des mesures liées à la santé psychologique à mettre en place dans les milieux de travail dans le contexte de la COVID-19.
2020
CNESST - Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail
Canada
COVID-19
COVID-19
information scientifique et technique
Travail
Mémoire
risques psychosociaux
risque
Mémoire
mémoire à court terme
métier
mémoire
Mémoire
Travail
travail
mémoire
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Note relative à une demande d'appui scientifique et technique (AST) concernant les risques éventuels liés à l’épandage de boues compostées conformes à la norme NF U44-095 durant l’épidémie de COVID-19
https://www.anses.fr/fr/system/files/MFSC2020SA0058.pdf
L’avis de l’Anses du 27 mars 2020 relatif à l’épandage des boues des stations de traitement des eaux usées urbaines1, recommande d’épandre les boues d’épuration urbaines obtenues pendant la période épidémique uniquement après un traitement considéré hygiénisant au sens de l'arrêté du 8 janvier 19982du fait de la détection du génome viral SARS-CoV-2 (agent de la maladie COVID-19) dans les selles humaines et du manque de connaissance sur le comportement du virus et du risque de sa propagation.
2020
ANSES
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information scientifique et technique
Compost
Épidémies de maladies
dû à
Techniques
Épidémies
sol
risque
Techniques
Techniques
normes de référence
Techniques
aspartate aminotransferases
conformisme social
Compostage
épidémies
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Personnes à risques : Réponses à vos questions
https://solidarites-sante.gouv.fr/soins-et-maladies/maladies/maladies-infectieuses/coronavirus/tout-savoir-sur-le-covid-19/article/personnes-a-risques-reponses-a-vos-questions
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
information patient et grand public
personnes
risque
Personna +
Question-réponse
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à l'Evaluation du rapport bénéfice risque des pratiques de lutte anti-vectorielle habituellement mises en œuvre pour lutter contre la dengue, dans le contexte actuel de confinement global
https://www.anses.fr/fr/system/files/VECTEURS2020SA0057.pdf
Dans le contexte de la gestion de crise liée à l’épidémie de Covid-19 en France, l’Anses a été saisie en urgence le 14 avril 2020par la Direction Générale de la Santépour réaliserl’expertise suivante:«Évaluationdu rapport bénéfice-risque des pratiques de lutte anti-vectorielle habituellement mises en œuvre pour lutter contre la dengue, dans le contexte actuel de confinement global».
2020
ANSES
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation de santé publique
Dengue
Anses
Appréciation des risques
lutte
pratiquant la lutte
prise de risque
rapport albumine/globuline
Lutte
Évaluation du rapport bénéfices-risques
Dengues
Risque relatif
dengue
baies (géographie)
Pratique
confinement de risques biologiques
dengue
risque
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
COVID-19 : 11 points clés pour bien reprendre l'activité
Prévention des risques professionnels
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206393
La reprise d'activité doit être progressive et préparée pour pouvoir être réussie, tant pour l'atteinte des objectifs de production de l'entreprise que pour la préservation de la santé et la sécurité des salariés. Cette liste en 11 points clés est une aide à une reprise d'activité en sécurité. Les instances représentatives du personnel doivent être associées à la définition et mise en place du plan de reprise d'activité.
2020
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation
risque
professions
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Réglementation en matière de prévention des risques liés au bruit et aux sons amplifiés
https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/activites-humaines/article/reglementation-en-matiere-de-prevention-des-risques-lies-au-bruit-et-aux-sons
Les instances nationales et internationales (Académie de médecine, Organisation mondiale de la santé, Haut Conseil de Santé Publique…) alertent depuis plusieurs années sur les risques de plus en plus graves et fréquents de troubles de l’audition liés à l’exposition à des niveaux sonores élevés et la prédominance de l’exposition à la musique amplifiée dans la survenue de traumatismes sonores aigus.
2020
Ministère des solidarités et de la Santé
France
texte juridique
contrôle social formel
amplificateurs électroniques
bruit
risque
bruit
Réglementation

---
N2-AUTOINDEXEE
Services de buanderie : risques de transmission du virus responsable de la COVID-19 et pistes d’action
https://www.irsst.qc.ca/covid-19/avis-irsst/id/2672/services-de-buanderie-risques-de-transmission-du-virus-responsable-de-la-covid-19-et-pistes-daction
Ce document est destiné aux gestionnaires et aux travailleurs des services publics de buanderie desservant le secteur de la santé et des services sociaux. Les travailleurs des services de buanderie sont des acteurs essentiels pour soutenir le secteur de la santé et des services sociaux dans la lutte contre la COVID-19.
2020
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
recommandation
Virus
risque
virus
virus
Transmissions
Virus
pandémies

---
N2-AUTOINDEXEE
Perception des risques et opinions des médecins généralistes pendant le confinement lié au Covid-19
https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/perception-des-risques-et-opinions-des-medecins-generalistes-pendant-le
Au cours du mois d’avril 2020, les participants au quatrième Panel d’observation des pratiques et des conditions d’exercice en médecine générale de la DREES ont été interrogés sur leurs perceptions pendant la période de confinement liée à l’épidémie de Covid-19. Seuls 4 médecins généralistes sur 10 jugent l’épidémie de Covid-19 particulièrement grave (contre 7 personnes sur 10 dans l’ensemble de la population). Ils évaluent, en moyenne, leur risque d’être contaminés au cours des consultations à plus de 50 %. Lors des consultations, 6 médecins sur 10 estiment ne pas pouvoir se protéger efficacement et 1 sur 3 craint de contaminer ses patients. Pourtant, au 21 avril, seul 1 médecin généraliste sur 6 a effectué un test de dépistage du coronavirus, une proportion variable selon la région, probablement selon la disponibilité de tests.
2020
DREES - Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques
France
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
rapport
confinement de risques biologiques
médecins généralistes
perception
risque
Perception
Perception
perception
Médecins

---
N3-AUTOINDEXEE
Éboueurs et travailleurs de centres de tri, métiers risqués
https://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/600/Pages/DC600-202-202.aspx
Dans cette édition du magazine Prévention au travail, le dossier principal vous transportera dans le métier difficile des éboueurs et des travailleurs dans les centres de tri. Dans la rubrique « Les accidents nous parlent », nous vous présentons le cas d’un travailleur électrocuté lors de travaux de pavage. Dans la section « Reportages », vous trouverez plusieurs articles, dont l’un qui porte sur la sécurité des employés dans les camions de cuisine de rue. Vous découvrirez également qu’il y a plus de risques dans les supermarchés qu'il y parait. De plus, nous vous avons préparé un article sur le télétravail en ces temps de confinement. La section « Entrevue » est consacrée à Samuel Vincent-Couillard, un apprenti pilote avec une vingtaine d’heures de vol à accomplir avant de réaliser son rêve, qui s’ouvre sur l’accident qui a changé sa vie.
2020
CNESST - Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail
Canada
article de périodique
Centre
risque
professions
central

---
N1-SUPERVISEE
Covid-19 : retour de zone à risque
https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=853
Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) précise la conduite à tenir vis-à-vis de personnes de retour de zones à risque de transmission du SARS-CoV-2 Les personnes n’ayant ni fréquenté un milieu de soins ni été en contact avec une personne atteinte de Covid-19 confirmé sont considérées comme à risque modéré : elles doivent respecter les mesures barrières et observer des mesures de distanciation physique en particulier vis-à-vis des personnes fragiles. Elles doivent également éviter de fréquenter une collectivité. Les personnes ayant fréquenté un milieu de soins et/ou été en contact avec une personne atteinte de Covid-19 confirmée sont considérées comme à risque élevé : elles doivent être confinées pendant 14 jour et respecter les mesures barrières et de distanciation physique. Dans tous les cas la personne doit être surveillée cliniquement...
2020
false
false
false
HCSP - Haut Conseil de la Santé Publique
France
COVID-19
COVID-19
pneumopathie virale
infections à coronavirus
zone à risque
transmission de maladie infectieuse
voyage
Maladie liée aux voyages
coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu
quarantaine
COVID-19
recommandation de santé publique
risque
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies
Betacoronavirus
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N1-SUPERVISEE
Y a-t-il un risque à porter un masque en contexte de chaleur en milieu de travail?
https://www.irsst.qc.ca/covid-19/avis-irsst/id/2729/y-a-t-il-un-risque-a-porter-un-masque-en-contexte-de-chaleur-en-milieu-de-travail
Cet avis s’adresse aux travailleurs qui, en contexte de chaleur en milieu de travail intérieur ou extérieur, doivent porter un masque de procédure (incluant le masque chirurgical) ou un masque barrière de type communautaire (couvre-visage). Ci-après, le terme « masque » est utilisé indépendamment du type de masque, sauf s’il en est précisé autrement. Les travailleurs qui doivent porter un appareil de protection respiratoire (p. ex. : masque filtrant de type N95) ne sont pas visés par cet avis. Ce document n’a pas de valeur légale ni réglementaire. Il vise uniquement à soutenir les milieux de travail dans la mise en place de moyens de prévention qui permettront de maintenir ou de reprendre de manière sécuritaire les activités dans le contexte de la pandémie actuelle. Certaines des recommandations présentées pourraient s’avérer inapplicables ou encore, nécessiter une adaptation selon le contexte particulier du milieu de travail. Dans tous les cas, le jugement professionnel devra être utilisé afin de définir et d'implanter les mesures les plus appropriées.
2020
false
false
false
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
COVID-19
COVID-19
infections à coronavirus
pneumopathie virale
lieu de travail
Québec
humidité
masques
information patient et grand public
Température élevée
risque
masques
pneumopathie virale
infections à coronavirus
pandémies

---
N3-AUTOINDEXEE
Profils de risque cardiovasculaire des patients hypertendus au cabinet de médecine générale: étude longitudinale prospective MAPAGE
http://www.sudoc.fr/244785716
Objectif : Analyser les profils de risque cardiovasculaire (CV) des patients hypertendus en consultation de médecine générale (MG) et les rapporter aux résultats de la mesure ambulatoire de la pression artérielle (PA) sur 24 heures (MAPA).Méthode : Etude observationnelle, longitudinale, prospective, multicentrique menée dans 23 patientèles de MG bourguignonnes. Le premier patient de la journée avec une PA 140/90 mmHg lors d’une consultation, quel qu’en soit le motif, était inclus. Tous les patients inclus réalisaient une MAPA. Leurs données médicales et sociodémographiques étaient recueillies par des questionnaires médecin et patient. L’hypertension artérielle (HTA) au cabinet ou à la MAPA et la stratification du risque CV global étaient définies selon les recommandations de la Société Européenne de Cardiologie.Résultats : Entre juillet 2015 et mai 2019, 453 patients ont été inclus. L’âge moyen était de 63,3 ans et 51,5 % étaient des hommes. La PA moyenne en consultation était de 157,9/90,9 mmHg. Il y avait 57,8 % des patients qui avaient une prescription d’antihypertenseur. Dans l’échantillon, on retrouve 29,5 % d’obèses, 28,1 % avec une hérédité CV, 27,5 % de dyslipidémies, 13,1 % de fumeurs actifs et 10 % de diabétiques. Au total, 66,3 % des patients présentaient 2 à 3 facteurs de risque CV (FRCV) majeurs et 26 % des patients avaient un risque CV élevé. A la MAPA, il n’y avait pas de différence de FRCV mais une prédominance masculine pour l’HTA nocturne et diurne. Conclusion : Les patients hypertendus présentent plusieurs FRCV majeurs dont un quart sont à risque CV global élevé. Ce risque doit être pris en compte dans la décision et les objectifs thérapeutiques.
2020
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
risque cardiovasculaire
études prospectives
Médecins
Prospectives
a comme patient
Appréciation des risques
Études longitudinales
médecine
Risque
patients
études longitudinales
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Groupe consultatif stratégique et technique de l’OMS sur les risques infectieux
https://www.who.int/wer/2020/wer9505/fr/
37 Groupe consultatif stratégique et technique de l’OMS sur les risques infectieux (STAG-IH): rapport de la 4e réunion, 3-4 décembre 2019, Genève (Suisse) 46 Groupe de travail technique sur la vaccination dans la Région africaine de l’OMS: Appel à candidatures 47 Rapport mensuel des cas de dracunculose, janvier-novembre 2019
2020
OMS - Organisation Mondiale de la Santé
Suisse
article de périodique
Groupes de discussion
Techniques
risque
Organisation Mondiale de la Santé
Techniques
Techniques
Techniques

---
N3-AUTOINDEXEE
Les risques biologiques en milieu professionnel
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206034
La prise en compte des risques biologiques en entreprise est entravée par plusieurs handicaps : un manque de visibilité, un report permanent dû à d'autres priorités) ou un manque de connaissances (les risques biologiques ne sont pas évoqués ou sont éludés faute de connaissance sur leur existence et surtout sur leur prévention). Cette brochure a pour objectif d'inciter l'ensemble des préventeurs à intégrer de façon systématique l'évaluation des risques biologiques dans leur démarche générale de prévention des risques en entreprise, quel que soit le secteur d'activité. Elle apporte en termes simples l'essentiel des connaissances sur les risques biologiques en milieu de travail (risques de type infectieux, allergique, toxinique ou cancérogène) et propose d'utiliser la chaîne de transmission comme fil rouge pour l'évaluation des risques, une chaîne dont il faudra rompre au moins un des cinq maillons pour assurer la protection des travailleurs.
2019
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
Risque
biologie
Biologie
produits dangereux
Biologie
risque
biologie

---
N1-SUPERVISEE
Médicaments pour prévenir le cancer du sein chez les femmes présentant un risque supérieur à la moyenne de développer un cancer du sein
https://www.cochrane.org/fr/CD012191/medicaments-pour-prevenir-le-cancer-du-sein-chez-les-femmes-presentant-un-risque-superieur-la
Problématique Le cancer du sein est le type de cancer le plus fréquent et la deuxième cause de décès par cancer chez les femmes. Par conséquent, on attend avec impatience toute stratégie susceptible d'en réduire le fardeau. Les agents de prévention du cancer (APC) sont des médicaments qui pourraient répondre à ce besoin. Actuellement, deux principaux types d'APC sont disponibles pour lutter contre le cancer du sein : les modulateurs sélectifs des récepteurs aux œstrogènes (SERMs, comme le tamoxifène et le raloxifène) et les inhibiteurs de l'aromatase (comme l'exemestane et l'anastrozole). Les femmes qui n'ont pas d'antécédents personnels de cancer du sein, mais dont le risque de développer cette maladie est supérieur à la moyenne (c'est-à-dire dont le risque à vie est supérieur à 17 %) représentent la population cible habituelle des APC.
2019
false
false
false
Cochrane
France
chimioprévention
modulateurs sélectifs des récepteurs des oestrogènes
inhibiteurs de l'aromatase
tamoxifène
exémestane
Anastrozole
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
tumeurs du sein
risque
androstadiènes

---
N3-AUTOINDEXEE
Le risque suicidaire des médecins à la double lumière du bien-être au travail et de la personnalité
http://www.sudoc.fr/236321544
Introduction : Le suicide des médecins est un phénomène inquiétant de par sa fréquence supérieure par rapport à la population générale. Certains facteurs semblent avoir un impact sur le risque suicidaire des médecins, comme la survenue d'événements stressants, le burn-out et la personnalité. Objectif : Étudier l’association entre l'altération du bien-être au travail chez les médecins en exercice par l'intermédiaire de la survenue d’événements stressants liés à l'exercice de la médecine et la présence d’un désir de mort au cours des 12 derniers mois. Méthodes : Nous avons interrogé des médecins et des internes via un questionnaire envoyé par mail sur leur exposition à des événements stressants d'ordre professionnel et personnel, sur leur niveau d'épuisement professionnel grâce à la Single-MBI-EE, sur leur personnalité grâce au BFI-S et sur leurs idées suicidaires grâce à une question unique fermée portant sur le désir de mort. Le critère de jugement principal était la présence ou l'absence d’un désir de mort associé au vécu d’un ou plusieurs événements stressants liés à l'exercice de la médecine au cours de la dernière année. Les critères de jugement secondaires comportaient les résultats de la BFI-S, la Single-MBI-EE et leur interaction avec les événements stressants et le désir de mort. Résultats : Nous avons recueilli 1020 réponses, et retrouvé 75,4% d'exposition à des événements stressants en lien avec l'exercice de la médecine, et 15,9% de répondants concernés par un désir de mort, parmi lesquels plus de 90% ont été exposés à un événement stressant en lien avec l'exercice de la médecine. Nous avons mis en évidence une association statistiquement significative entre la survenue de ces événements stressants et le désir de mort (p 0,001) retrouvée en analyse univariée et confirmée par l'analyse multivariée. Nous avons retrouvé une association statistiquement significative entre le burn-out et le désir de mort, avec un impact sur ce dernier croissant avec la sévérité du burn-out (p 0,001). Nous avons également mis en évidence un impact significatif du trait de personnalité « neuroticisme » sur le désir de mort (p 0,03 en analyse multivariée) et une corrélation entre ce trait de personnalité et la sévérité du burn-out (r 0,292 ; p 0,001). Conclusion : Les médecins semblent particulièrement exposés à des événements stressants professionnels et personnels, et leur impact apparaît important sur leur bien-être. Des méthodes de repérage de la souffrance des médecins pourraient être optimisées grâce à notre travail. La prévention du suicide et du burn-out des médecins doit être renforcée et promue pour améliorer la qualité des soins
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
personnalité
lumière
histoire du 18ème siècle
Travail
personnalité
métier
Médecine du 18ème siècle
double
Risque
Médecine du travail
Médecins
médecins du travail
idéation suicidaire
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Revue de la littérature : les outils cliniques d’évaluation du risque suicidaire chez l’adulte en soins primaires
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02122265
En France, plus de 60% des suicidants ont contacté leur médecin généraliste dans le mois précédant leur tentative de suicide. Aucun outil simple et rapide n’est validé dans ce contexte. Le but de cette étude était de rechercher les outils cliniques d’évaluation du risque suicidaire chez l’adulte en soins primaires. Méthode : la revue de la littérature a suivi le protocole PRISMA (Preferred Reporting Items for Systematic reviews and Meta-Analyses). La recherche a été faite en aout 2018 sur les bases de données PubMed, Cochrane, PsycINFO. Pour être inclus un article devait contenir un outil clinique, d’évaluation du risque de suicide en soins non spécialisés. Étaient exclus les outils évalués en soins psychiatriques, sur des sous populations, trop spécifiques ou non cliniques. Résultats : 1199 articles ont été trouvés, 8 ont été inclus. 9 outils ont été trouvés, 5 avaient au moins un indice psychométrique. La Modified SAD Persons Scale avait une valeur prédictive négative entre 95,6 et 100%, une sensibilité entre 94 et 100%, une spécificité 69 à 71% et une valeur prédictive positive entre 62 et 64% pour un score positif supérieur à 5, non confirmé dans une seconde étude. La SAD Persons Scale avait une aire sous la courbe entre 0,72 et 0,76. La version longue de la Columbia Suicide Severity Rating Scale avait un alpha de Cronbach de 0,73. La Scale of Suicide Ideation SSI et la Suicide Assessment Five-Step Evaluation and Triage avaient des indices psychométriques faibles. Le Patient Safety Screener 2 et 3 étaient fortement corrélés à la SSI . 3 autres outils retrouvés n’avaient pas d’analyse psychométrique. Discussion : 9 outils d’évaluation du risque suicidaire ont été trouvés. Les indices psychométriques retrouvés pour 5 d’entre eux sont décevants. Aucun outil n’a été retrouvé en médecine générale.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
adulte
adulte
idéation suicidaire
Soins
soins de santé primaires
évaluation des symptômes
Risque
Adulte
principal
littérature de revue comme sujet
Adulte
Littérature
outil
soins de santé primaires
Appréciation des risques
soins
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Prévalence et facteurs associés à la consommation de narguilé : une enquête anonyme par questionnaire chez des lycéens havrais. État des connaissances actuelles sur les risques sanitaires encourus
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02124343
La chicha, plus connue par les adultes sous le nom de narguilé, est une pipe à eau permettant de fumer une préparation de tabac chauffée grâce à un charbon, dont la fumée est refroidie par un passage dans un récipient d’eau avant d’être inhalée. Elle est un véritable phénomène à la mode depuis fin 2006 en France, consommée surtout par les adolescents, qui n’assimilent pas toujours sa consommation à une forme de tabagisme, et constitue pour certains un mode d’initiation et d’entrée dans celui-ci. C’est la deuxième forme d’usage du tabac après la cigarette, suivie en troisième place par la cigarette électronique. De plus, l’idée qu’elle serait moins nocive que la cigarette, ce qui est faux, est très répandue. Cet appareil, bien qu’aux origines mystérieuses et controversées, est intéressant par la possibilité des contenants pouvant y être placés : les deux substances psychoactives les plus consommées et légales en France que sont le tabac et l’alcool, mais aussi la substance illégale et répandue qu’est le cannabis. Pour autant, l’utilisation de la chicha demeure par ses toxicités assez méconnue du public, notamment chez les jeunes qui l’assimilent à la douceur, apportée par le parfum et la froideur de la fumée, et à la convivialité. De part sa pratique de partage, les maladies transmissibles sont aussi mal connues. Il faut aussi noter que depuis le début des années 2010, le développement du vapotage a aussi lieu avec la chicha, la rendant notamment moins encombrante. De part les produits proposés, là non plus les industriels du tabac ne manquent pas d’imagination pour attirer les jeunes. [...] En conclusion, la chicha reste une forme de tabagisme très prisée des lycéens chez lesquels une prévention sur les risques, de part les toxicités des fumées et les maladies transmissibles, est nécessaire. Le développement du vapotage devra également être surveillé.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
produits dangereux
prévalence
facteur
Savoir
Risque
étudiants
Pipes à eau
connaissance
Enquêtes et questionnaires
état de santé
anonymes
connaissance
économie
enquêteur
anonymes et pseudonymes
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Appareils de protection respiratoire et risques biologiques
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%20146
Dans certains secteurs d'activité (soins, laboratoires, biotechnologies, élevage, abattoirs, assainissement...), les personnels peuvent être exposés à des agents biologiques transmissibles par voie respiratoire. Cette fiche indique les critères de choix et les conditions d'utilisation des appareils de protection respiratoire (APR).
2019
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
information scientifique et technique
biologie
Appareil respiratoire
appareil respiratoire
Appareil respiratoire
dispositifs de protection
dispositif
Biologie
Appareil respiratoire
produits dangereux
Risque
Biologie
Appareil respiratoire
biologie
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
La maigreur avant la grossesse est-elle associée au risque de prématurité ?: étude rétrospective bicentrique
http://www.sudoc.fr/238103900
Objectifs : évaluer le risque de prématurité en cas de maigreur maternelle et étudier le risque de petit poids de naissance et de morbidité néonatale dans ce contexte. Matériels et méthodes : il s'agit d'une étude rétrospective bicentrique réalisée du 1er janvier au 15 novembre 2016. Les devenirs maternel et néonatal ont été comparés entre deux populations de femmes : le groupe M, présentant un IMC inférieur à 18,5 kg/m2(maigreur) et le groupe N, présentant un IMC compris entre 18,5 et 24,9 kg/m2(IMC normal). Un appariement entre ces deux groupes a été réalisé selon l'âge et la parité. L'objectif principal était de déterminer si la maigreur maternelle était indépendamment associée à l'accouchement prématuré (naissance avant 37 SA). Les objectifs secondaires étaient d'évaluer l'impact de la maigreur maternelle sur le risque de poids de naissance inférieur au 10ème percentile et de morbidité néonatale. L'association entre la maigreur et la prématurité a été évaluée par un modèle de régression logistique ajusté sur les variables connues dans la littérature pour être associé à cette prématurité ainsi que les variables associées avec une p value 0,20 en analyse univariée. Résultats : notre étude a inclus 814 femmes, 407 femmes dans chaque groupe. La maigreur maternelle était indépendamment associée au risque de prématurité (ORa 2,06 IC95% 1,00-4,21 ; p 0,049) et de poids de naissance inférieur au 10ème percentile (ORa 2,38 IC95% 1,58-3,58 ; p 0,001). Ces associations étaient d'autant plus fortes que la maigreur était sévère. Le risque de morbidité néonatale n'était pas augmenté chez la femme maigre et les principales complications maternelles (diabète gestationnel, pré-éclampsie, anémie, cholestase gravidique) et obstétricales (césarienne, voie basse instrumentale, LOSA, hémorragie du post-partum) étaient peu présentes. Conclusion : la maigreur maternelle est associée au risque de prématurité et de petit poids de naissance. Le risque de morbidité néonatal n'est pas augmenté chez la femme maigre.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
maigreur
Prématurité
Risque
prématuré
grossesse
études rétrospectives
grossesse à haut risque
maigreur
grossesse
Grossesse
prématurité du foetus
risque
grossesse

---
N1-SUPERVISEE
Quels sont les risques pour la santé des personnes âgées qui consomment du cannabis ?
https://pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1279
Dans un contexte où les personnes âgées présentent des modifications de la pharmacocinétique, de la pharmacodynamie, de l’homéostasie, en plus de présenter plusieurs syndromes gériatriques, tels que les chutes, le délirium et la perte de poids, la consommation de cannabis par cette population peut entraîner des effets néfastes...
2019
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
Fumer de la marijuana
dronabinol
dronabinol
cannabidiol
cannabidiol
article de périodique
sujet âgé
cannabis
risque

---
N3-AUTOINDEXEE
Contextualisation didactique en éducation à la sexualité et production d’inégalités dans les pratiques sexuelles à risque chez les lycéens
http://www.theses.fr/2019ANTI0328
Les transformations institutionnelles qu’a connu la Guadeloupe ont marqué les pratiques sexuelles de la population. Cependant, comme partout en France on retrouve l’éducation à la sexualité à l’école. Afin de comprendre comment se fait cette intervention de la sphère publique par le contexte scolaire auprès des élèves d’origines sociales diversifiée. Nous prenons comme référence les travaux de Bru (2002), Chevallard (1985, 2009), Sauvage et Turpin (2012) et Poggi (2014) pour le processus de contextualisation et ceux de Lahire (2012) et de Bozon (2013) pour comprendre la production, rencontre et modification des dispositions incorporées sexuelles. On pose que l’apport des savoirs va produire et agir sur les dispositions incorporées sexuelles des élèves par l’action de l’enseignant et crée un processus de contextualisation. Nous formulons deux hypothèses : la situation didactique en éducation à la sexualité est à la fois contextualisée et contextualisante.Les études menées sur l’analyse du curriculum formel, sur l’analyse des pratiques déclarées des enseignants et sur l’analyse des pratiques déclarées des élèves en rapport avec le milieu didactique en éducation à la sexualité. Permettent de conclure que la dimension contextualisée est révélée par les dispositions incorporées des acteurs et le poids du contexte institutionnel. Cette dimension contextualisée induit une dimension contextualisante, par une place insuffisante accordée au contexte social de l’élève, le savoir reste homogène dans un milieu diversifié. Cette rencontre entre homogénéité et diversité crée des inégalités dans l’acquisition des savoirs et dans les choix de conduites sexuelles.
2019
theses.fr
France
thèse ou mémoire
Risque
prise de risque
éducation sexuelle
étudiants
Inégalités
Production
économie
facteurs socioéconomiques
Sexualité
Pratique
état sexuel
risque
sexualité

---
N3-AUTOINDEXEE
Les risques liés aux nouveaux outils digitaux
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02308089
Ce rapport présente mes deux années d’alternance au sein du service DSIQ d’Air Liquide à Fos-sur-Mer (13). J’étais rattaché au Responsable régional et j’avais pour missions la gestion des plans d’urgence, l’organisation des exercices ainsi que le déploiement d’un logiciel de gestion des plans de prévention sur les 10 sites de la région Sud-Est. Avec la transformation digitale des entreprises, on a accès aux données en temps réel, on est devenu multitâche et on est devenu joignable en permanence. L’enjeu de la transformation digitale est alors de prendre en compte les risques et les facteurs humains pour le placer au centre de la nouvelle organisation.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
digitalis
glucosides digitaliques
digitalis
risque
digitalis
outil

---
N3-AUTOINDEXEE
Développement d’un outil numérique embarqué d’aide à la décision pour les équipes de sapeurs-pompiers spécialistes en risques chimiques
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02308100
Rédigé au cours de ma deuxième année d’alternance du Master IS-PRNT, ce mémoire traite du projet de développement d’un outil numérique embarqué d’aide à la décision pour les équipes de sapeurs-pompiers spécialistes en risques chimiques. Une analyse précise des besoins, à l’aide de différentes méthodes, a permis de définir les données dont les acteurs devaient disposer. L’interface numérique, intuitive et conviviale, contient les informations conformes et nécessaires aux emplois opérationnels de niveaux RCH2 et RCH3. La conception et le support de cette interface est rendu accessible et utilisable pour ses utilisateurs de terrain, dans n’importe quel milieu industriel ou voie publique. Le travail réalisé a permis de créer un outil complet, fonctionnel et modulable disposant par ailleurs d’une interface ergonomique.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
équipement et fournitures
recherche opérationnelle
outil
Spécialistes
Équipement
risque
pompiers
spécialisation

---
N3-AUTOINDEXEE
AVIS de l'Anses relatif à l'Evolution de la méthodologie d’évaluation du risque vis-à-vis des abeilles domestiques et des insectes pollinisateurs sauvages dans le cadre des dossiers de demande d’autorisation de mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques
https://www.anses.fr/fr/system/files/PHYTO2019SA0097.pdf
L’ANSES s’est saisie le 23 mai 2019 pour la réalisation de l’expertise suivante : Demande d’avis relatif à l’actualisation des méthodologies d’évaluation des risques des produits phytopharmaceutiques pour protéger les abeilles et les autres insectes pollinisateurs.
2019
ANSES
France
information scientifique et technique
Risque relatif
Insecta
vis orthopédiques
Méthodologie
démarche
Domestication
Insectes
abeilles
insecte
Anses
dû à
sécurité des produits de consommation
Appréciation des risques
virus de l'immunodéficience simienne
apis mellifera
Insecta
baies (géographie)
pollinisation
Méthodologie d'évaluation
Méthodologie
Méthodologie
études d'évaluation comme sujet
risque
insectes

---
N3-AUTOINDEXEE
Comment la prévention secondaire infirmière peut-elle limiter les conduites à risque pour la santé chez les adolescents adeptes de binge drinking ?
http://doc.rero.ch/record/327325?ln=fr
L’alcool est une substance psychotrope consommée par plus de trois quarts de la population suisse âgée de plus de 15 ans. Les conséquences amenées par une consommation inadaptée peuvent aller jusqu’à la mise en danger du pronostic vital de l’individu. L’adolescence étant une période charnière de la vie, la prévention de l’alcoolisation représente un enjeu de santé publique majeur pour cette population. Des liens entre la thématique et la discipline infirmière sont amenés par le biais du métaparadigme infirmier et des savoirs infirmiers
2019
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
Adolescent
hyperalcoolisation rapide
Santé de l'adolescent
prévention secondaire
produits dangereux
Risque
prise de risque
adolescence
Inutilité médicale
Adolescent
risque

---
N2-AUTOINDEXEE
Phénomènes électrostatiques
Risques associés et prévention
http://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206354
L'électricité statique est utilisée dans de nombreux procédés (photocopie, peinture, dépoussiérage, pulvérisation...). Directement liée à la structure atomique des matières utilisées ou traitées, elle se crée spontanément, dans certaines conditions, au cours d'opération de fabrication ou de manutention. Cette brochure, destinée aux responsables chargés de la sécurité des installations, bureaux d'études, services techniques, concepteurs de matériels, équipements et systèmes de prévention, explique le phénomène physique. Elle présente des mesures de prévention et de protection illustrées par des exemples.
2019
INRS - Institut National de Recherche et de Sécurité
France
rapport
risque
Électrostatique
électricité statique

---
N3-AUTOINDEXEE
Effet protecteur des produits laitiers sur le risque de syndrome métabolique : quel est l'impact nutritionnel de l'acide trans-palmitoléique (C16 1 n-7 trans) ?
http://www.theses.fr/2019REN1B026
L’acide trans-palmitoléique (C16:1 n-7 trans, TPA) est considéré comme un marqueur de la consommation de produits laitiers. D’une part, la consommation de produits laitiers