Libellé préféré : tumeurs;

Synonyme CISMeF : crabes; affection cancéreuse; pathologie tumorale; maladie oncologique;

Acronyme CISMeF : K; TUM;

Hyponyme MeSH : Cancer; Tumeurs bénignes; Tumeurs malignes;

Terme MeSH Related : Cancer;

Définition VIDAL : Développement anormal de cellules de l'organisme. Les tumeurs bénignes repoussent les tissus voisins sans les altérer : verrues, grains de beauté, adénomes; leur développement reste localisé. Les tumeurs malignes envahissent les tissus avoisinants et peuvent essaimer à distance (métastases).;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Stratégies diagnostiques des cancers
https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:parisdiderot+56003+session04/about
Fin d'inscription: 31 janvier 2020 Début du Cours: 20 septembre 2019 Fin du cours: 31 janvier 2020 Effort estimé: 3 h/semaine À propos du cours Seul un diagnostic précis permet de choisir le traitement le plus approprié. Ce cours va vous expliquer pourquoi ce principe général est crucial quand il s'agit des cancers. Les cancers, ou tumeurs malignes, correspondent à des maladies qui présentent des caractéristiques communes, mais aussi de nombreuses différences. Pour tous ces cancers, survenant chez des patients ayant eux-mêmes des caractéristiques uniques, on dispose actuellement d'un grand nombre de traitements possibles. Avec un diagnostic précis, on sélectionnera le traitement le plus adapté, qu’on appellera traitement personnalisé. Caractériser précisément un cancer avant tout traitement est un enjeu majeur qui implique des médecins cliniciens, des spécialistes de l’imagerie radiologique et tissulaire et de la biologie des cancers. Notre mission est de vous transmettre une vision globale des principales étapes du diagnostic des cancers.
2019
false
false
false
false
FUN - France Université Numérique
France
français
formation en ligne ouverte à tous
tumeurs
Manipulation d'échantillons
oncologie médicale
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
enfant
tumeurs du poumon
tumeurs cutanées
tumeurs de la prostate

---
N3-AUTOINDEXEE
Estimations nationales de l'incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018 - Hémopathies malignes : Étude à partir des registres des cancers du réseau Francim
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/estimations-nationales-de-l-incidence-et-de-la-mortalite-par-cancer-en-france-metropolitaine-entre-1990-et-2018-hemopathies-malignes-etude-a-pa
Cette étude fournit une analyse actualisée des évolutions de l'incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine sur la période 1990-2018. Cette partie concerne l'incidence des hémopathies malignes (HM). Les estimations nationales de l'incidence reposent sur la modélisation des données d'incidence observées (nouveaux cas) jusqu'en 2015 par les registres de cancers, complétées par des projections jusqu'en 2018. Vingt quatre HM ont été étudiées, incluant 18 entités principales, 6 sous-types et des tendances par âge, rendues possibles par la nouvelle méthodologie adoptée. La longueur de la période d'étude diffère selon l'entité étudiée. En 2018, le nombre de nouveaux cas d'HM en France métropolitaine est estimé à 45 000 (25 000 chez l'homme et 20 000 chez la femme), soit 12 % des nouveaux cas de cancer.
2019
SPF - Santé publique France
France
rapport
France
cancer
incidence
ESTIMA
réseau
registres
français
Cancer
Hémopathie maligne
France
France
Hémopathies
Fracture induite
estimateur
Hemopathies
Respect
mortalité
Fistule vésicoutérine
hemopathie
Hémopathies
enregistrements
France
France
tumeur maligne, sai
tumeurs hématologiques
répertoire
tumeurs
hémopathies
enregistrements

---
N2-AUTOINDEXEE
Implication de la médecine générale dans le parcours de soins du patient atteint de cancer et de son entourage: étude ancillaire d'une étude inter-régionale (région Pays de la Loire)
http://www.sudoc.fr/233240659
Introduction : Alors que l'incidence du cancer est en augmentation, les dernières décennies ont été marquées par des avancées notables en termes de traitement, permettant une diminution de la mortalité. Pour autant, avec le développement des traitements oraux et de l'ambulatoire, la place du médecin généraliste dans la prise en charge du patient atteint de cancer est grandissante mais encore mal définie. Matériel et Méthode : L'étude COCANGEN est une étude inter régionale, soutenue par le Cancéropôle du Grand Ouest et dont le but est d'analyser l'activité du médecin généraliste dans les différents champs d'action de la cancérologie. Ce travail de thèse s'appuie sur une étude ancillaire de cette étude inter régionale et a été menée par deux internes de médecine générale au niveau des Pays de la Loire. Trente-quatre médecins généralistes ont été recrutés et accompagnés pour repérer et dénombrer les consultations à « connotation cancer » sur 4 journées de consultation. Pour chacune d'entre elle, un questionnaire anonyme a été rempli, ainsi qu'un questionnaire par médecin leur demandant de juger de 1 à 10 leur degré d'implication et de difficulté dans chacun des champs de la cancérologie. Résultats : 327 questionnaires « consultations à connotation cancer » ont été analysés. Sur une moyenne de 25,8 consultations par jour et par médecin, entre 2 et 3 abordent la thématique « cancer », soit près de 10%. Le champ « dépistage » est retrouvé dans 36,1% de ces consultations, « le suivi du patient en rémission » dans 34%, le champ « communication patient » dans 20,2%, le « suivi en phase active de traitement » dans 14,1% et la « surveillance de l'apparition et la prise en charge des effets indésirables des traitements » dans 11% des consultations à connotation cancer. Dans 41% des consultations, au moins deux champs d'implication ont été abordés. Les champs d'implication dans lesquels les médecins se trouvent impliqués le plus fortement sont le dépistage, le diagnostic, la communication auprès du patient et le soutien psychologique. Au contraire, ils se sentent moins fortement impliqués dans le suivi en phase active de traitement et c'est également le champ où ils s'estiment le plus en difficulté, avec la surveillance de l'apparition et la prise en charge des effets indésirables des traitements. Conclusion : Malgré les difficultés de recrutement en soins primaires mis en lumière avec ce travail, cette étude ancillaire replace le médecin généraliste au cœur du parcours de soins du patient atteint de cancer. Une meilleure définition de son rôle et une amélioration de la communication avec les spécialistes du cancer, permettrait une optimisation de la prise en charge du patient et de sa famille.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
soins aux patients
Régions
Cancer
tumeur maligne, sai
Pays-de-la-Loire
cancer
régional
Etudes régionales
Cancer
Médecins
a comme patient
collecte de données
Etudes régionales
cancer
programme clinique
Participation des patients
médecine générale
prothèse partielle fixe
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Le lait cause-t-il le cancer? 3 choses à savoir
Détecteur de rumeurs
https://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/detecteur-rumeurs/2019/01/22/lait-cause-cancer-3-choses-savoir
Le lien entre une consommation modérée de produits laitiers et l’augmentation des risques du cancer n’a pas été démontré de manière concluante. Les recherches actuelles indiquent même que ces produits pourraient réduire certains types de cancers, comme le cancer colorectal...
2019
false
false
false
Canada
lait
tumeurs
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
La protonthérapie chez l’adulte
https://kce.fgov.be/fr/la-protonth%C3%A9rapie-chez-l%E2%80%99adulte
La protonthérapie est une technique de radiothérapie qui permet de délivrer des doses importantes de radiations sur des tumeurs cancéreuses sans (trop) « déborder » sur les tissus avoisinants. Il en a beaucoup été question ces dernières années, puisque deux projets de centres de protonthérapie sont en cours chez nous, l’un à Louvain et l’autre à Charleroi. Ce traitement est utilisé chaque année chez une cinquantaine de patients belges, le plus souvent des enfants atteints de cancers rares, qui sont envoyés dans des centres spécialisés à l’étranger, avec un remboursement intégral par l’INAMI. Avant d’envisager d’élargir le remboursement de cette technique extrêmement onéreuse à d’autres types de cancers, l’INAMI souhaitait vérifier le bien-fondé de son utilisation et a chargé le Centre fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) de se pencher sur la question. Mais l’analyse approfondie de la littérature scientifique internationale n’a malheureusement pas permis de trouver des preuves irréfutables de la supériorité de la technique par rapport à la radiothérapie conventionnelle.
2019
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
Belgique
tumeurs
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
sécurité des patients
rapport
adulte
protonthérapie

---
N1-SUPERVISEE
Estimations régionales et départementales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France, 2007-2016
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Estimations+régionales+et+départementales+de+l’incidence+et+de+la+mortalité+par+cancer+en+France,+2007-2016+
Estimations régionales et départementales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France, 2007-2016
2019
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
tumeurs
France
rapport
France
incidence

---
N1-SUPERVISEE
L'oncogénétique en 2017 - consultations et laboratoires
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/L-oncogenetique-en-2017-consultations-et-laboratoires
En France, le diagnostic de ces prédispositions est mis en oeuvre dans le cadre du dispositif national d'oncogénétique. Celui-ci s'organise autour de 148 sites de consultation répartis dans 104 villes sur l'ensemble du territoire. Il compose, par ailleurs, de 26 laboratoires en charge de la réalisation des tests génétiques prescrits par les consultations. Cette structuration, adossant des laboratoires aux consultations d'oncogénétique, a pour objectif d'identifier les personnes prédisposées héréditairement au cancer, qu'il s'agisse de personnes malades (cas index) ou de membres non malades de leur famille (apparentés). Élaborée à partir des données d’activité transmises par l’ensemble des structures soutenues, cette synthèse constitue un état des lieux détaillé de l’activité 2017 des consultations et des laboratoires, permettant de dégager les points forts et les axes d’amélioration du dispositif national d’oncogénétique.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
tumeurs
prédisposition génétique à une maladie
Dépistage génétique
syndrome héréditaire de cancer du sein et de l'ovaire
tumeurs colorectales héréditaires sans polypose
rapport

---
N1-SUPERVISEE
Synthèse - Estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Synthese-Estimations-nationales-de-l-incidence-et-de-la-mortalite-par-cancer-en-France-metropolitaine-entre-1990-et-2018
Les estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018 s’inscrivent dans le cadre du troisième Plan Cancer 2014‑2019. Elles contribuent à apprécier les actions préventives et curatives menées depuis plusieurs années au regard de l’évolution des facteurs de risque et des pratiques de diagnostic et de dépistage. Ces estimations constituent une référence actualisée de la dernière étude des tendances publiée en 2013 qui portait sur la période 1980‑2012. Cette édition vient étayer les projections d’incidence et de mortalité par cancer, par nature incertaines, produites tous les 2 ans pour l’année en cours.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
tumeurs
rapport
France
incidence
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Les cancers en France en 2018 - L'essentiel des faits et chiffres (édition 2019)
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-cancers-en-France-en-2018-L-essentiel-des-faits-et-chiffres-edition-2019
L’Institut national du cancer propose la onzième édition du rapport Les cancers en France, sous une forme synthétique reprenant L’essentiel des faits et chiffres. Cette synthèse a pour objectif de rassembler des données récentes et fiables pour informer le grand public et les professionnels, éclairer les décideurs et les parties prenantes de la lutte contre le cancer. Les données essentielles et les faits marquants sur les cancers en France en 2018 sont complétés par un volet focus interrogeant les priorités en matière de lutte contre le cancer. L'attention y est portée sur les cancers de mauvais pronostic et la connaissance du poids des facteurs de risque de cancer permettant de guider les actions de prévention.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
tumeurs
facteurs de risque
tumeurs
Dépistage de masse
tumeurs
incidence
prévalence
pronostic
rapport
France

---
N1-SUPERVISEE
Estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018 - Résultats préliminaires
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Estimations+nationales+de+l’incidence+et+de+la+mortalité+par+cancer+en+France+métropolitaine+entre+1990+et+2018+-+Résultats+préliminaires
Cette étude présente l’analyse de l’évolution de l’incidence des cancers (nouveaux cas) et de la mortalité (décès) par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018, soit sur une durée de près de 30 années. Elle actualise les données de la précédente étude des tendances qui portait sur la période 1980-2012 (Binder et al. 2013) et présente pour la première fois, des résultats pour 49 tumeurs solides et 24 entités d’hémopathies malignes, en plus de l’ensemble « tous cancers ». Un rapport complet incluant les 74 localisations sera publié à la fin du 1er semestre 2019.
2019
false
true
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
tumeurs du poumon
tumeurs colorectales
tumeurs du sein
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs de la prostate
tumeurs
interprétation statistique de données
tumeurs hématologiques
rapport
Données préliminaires
France
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Estimations+nationales+de+l’incidence+et+de+la+mortalité+par+cancer+en+France+métropolitaine+entre+1990+et+2018
Le plan cancer 2014-2019 qui entre dans sa dernière année, s’intitule « Guérir et prévenir les cancers : donnons les mêmes chances à tous, partout en France ». Il met d’emblée la priorité sur une action concertée visant à réduire les inégalités de tous ordres face aux cancers. Pour être en mesure d’apprécier l’impact des actions préventives ou curatives menées durant les cinq années de ce plan, au regard de l’évolution des facteurs de risque et des pratiques de diagnostic ou de dépistage, notre pays dispose d’un système d’observation dont les registres de cancers constituent le standard de référence. Ce rapport présente l’analyse de l’évolution de l’incidence des cancers (nouveaux cas) et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018 (soit sur une durée de près de 30 années). Il est le fruit d’un partenariat entre le réseau français des Registres du cancer Francim, le service de biostatistique-bioinformatique des Hospices civils de Lyon (HCL), Santé publique France et l’Institut national du cancer (INCa). Il repose sur les données collectées auprès de nombreuses sources permettant ainsi aux registres d’atteindre l’exhaustivité indispensable à l’estimation de ces indicateurs. La présente étude constitue une référence actualisée de la dernière étude des tendances publiée en 2013 et qui portait sur la période 1980-2012.
2019
false
true
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
Données préliminaires
tumeurs
tumeurs colorectales
tumeurs du poumon
tumeurs du sein
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs de la prostate
rapport
tumeurs
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer, vie intime et santé sexuelle
http://www.afsos.org/wp-content/uploads/2019/03/Ref-cancer-sante-sexuelle-2018-Copie_compressed.pdf
De quoi parle-t-on ?; Pourquoi un référentiel cancer et sexualité? Données épidémiologiques; Pourquoi un référentiel cancer et sexualité? Avancées médicales et sociétales; Objectifs du référentiel; Un référentiel pour qui?; Cancer et sexualité: Qui est concerné et quel cancer?; Cancer et sexualité: Pour quels traitements ou soins?; Cancer et sexualité: Quand l’aborder avec le patient et le couple?; Cancer et sexualité: Qui doit en parler?; Cancer et sexualité: Comment en parler?; Cancer et sexualité: Quelle place pour l’Oncosexologue?; Rôle et place du partenaire; Quels troubles sexuels?; Diversités des impacts possibles sur la santé et la vie sexuelle; Cancer, sexualité et contraception; Cancer et fertilité: pour quels troubles?; Check list santé sexuelle dans le parcours personnalisé de soins: phase d’annonce; Check list santé sexuelle dans le parcours personnalisé de soins: phase de traitement spécifique; Check list santé sexuelle dans le parcours personnalisé de soins: phase de sortie; Check list santé sexuelle dans le parcours personnalisé de soins: phase de surveillance; Bilan de santé sexuelle et de la vie intime: check-list; Les pistes pour améliorer la réponse?; Glossaires/Définitions; Annexe; Références bibliographiques
2019
false
true
false
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
sexualité
tumeurs
tumeurs
tumeurs
oncologie médicale
sexologie
troubles sexuels d'origine physiologique
contraception
infertilité
programme clinique
information scientifique et technique
Cancer
Cancer
cancer
Santé sexuelle
cancer
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Le retour au travail après un cancer du sein: évaluation d'un programme d'activité physique adaptée : le programme Artémis
http://www.sudoc.fr/235371793
Notre étude portait sur l'évaluation d'un programme d'activité physique adaptée destiné aux femmes après un cancer du sein : le programme Artémis. La question posée était de savoir si le programme Artémis avait un impact sur le retour au travail de ces patientes. Pour répondre à cette question, une étude rétrospective de type avant-après sans groupe contrôle a été conduite. La collecte des données s'est faite à partir de trois sources différentes : une base de données regroupant les questionnaires SF-36 et Piper avant et après le programme, une analyse des dossiers médicaux et des bilans de kinésithérapie avec extraction de variables mesurées avant et après le programme, un questionnaire postal adressé aux femmes ayant participé au programme sur le centre des Iris de Marcy l'Etoile entre 2012 et 2015. Les analyses réalisées ont permis de mettre en évidence plusieurs points importants. Tout d'abord, elles confirment que le programme Artémis apporte un bénéfice certain sur la santé physique et mentale des patientes. Les données extraites des bilans de début et fin de programme, ont permis de suivre l'évolution de différents facteurs. A l'issue du programme, une diminution des douleurs était observée. L'asthénie et les troubles du sommeil s'étaient également améliorés. L'interrogatoire retrouvait une amélioration de l'anxiété et du moral des patientes. Leur condition physique s'était également améliorée avec une diminution de la dyspnée d'effort. En termes d'amplitudes articulaires de l'épaule homolatérale au cancer, un gain d'amplitude en fin de programme était constaté. Malheureusement, les données de l'étude n'ont pas permis de conclure avec certitude quant à l'efficacité du programme sur la reprise du travail après un cancer du sein. Le dernier point concerne l'appréciation du programme par les patientes. Il ressortait une grande satisfaction des femmes qui ont pu en bénéficier. Les objectifs du programme Artémis en termes d'accompagnement au retour à la vie quotidienne semblent ainsi atteints. La reprise du travail après un cancer du sein est une étape importante qui peut s'avérer difficile et nécessiter un accompagnement. Des études supplémentaires sont donc nécessaires pour évaluer l'efficacité des programmes d'activité physique adaptée dans le cadre de la reprise du travail après un cancer du sein
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Physique
Physique
programmes
cancer
évaluation de programme
Cancer
Travail
Cancer
Travail
Réadaptation
tumeur maligne, sai
artemia
cancer
tumeurs
adaptation
exercice physique
reprise du travail
Adaptation
métier
physique
travail

---
N3-AUTOINDEXEE
Le rôle de la régulation émotionnelle dans l'adaptation psychologique au cancer
https://corpus.ulaval.ca/jspui/handle/20.500.11794/34541
Cette thèse doctorale visait à investiguer le rôle de la régulation émotionnelle (RÉ) mesurée subjectivement (réévaluation cognitive, suppression émotionnelle et évitement expérientiel) et objectivement (variabilité de la fréquence cardiaque; VFC) comme processus sous-jacent à une variété de symptômes associés au cancer (dépression, anxiété, peur de la récidive de cancer [PRC], insomnie, fatigue, douleur et difficultés cognitives subjectives) pris isolément et de manière regroupée (clusters de symptômes), chez des patientes atteintes d’un cancer du sein. Plus spécifiquement, cette étude a évalué: 1) Les relations transversales entre la RÉ et les symptômes et clusters de symptômes avant (T1) et après (T2) la radiothérapie; et 2) Le rôle prédicteur de la RÉ mesurée au T1 dans la survenue et l’exacerbation des symptômes et des clusters de symptômes au T2. Pour ce faire, 81 patientes ayant reçu un diagnostic de cancer du sein ont été recrutées à L’Hôtel-Dieu de Québec. Au T1 et au T2, les participantes ont rempli des questionnaires évaluant des mesures subjectives de RÉ et les symptômes associés au cancer. La VFC a été évaluée au repos (5 minutes) au T1. Les résultats ont révélé que deux stratégies de RÉ généralement considérées comme maladaptées, soit la suppression émotionnelle et l’évitement expérientiel, étaient significativement associées à des niveaux plus élevés d’anxiété, de dépression, de PRC, de fatigue et de difficultés cognitives de façon transversale au T1 et au T2. L’usage de ces mêmes stratégies prédisait aussi l’appartenance à un cluster comprenant des niveaux plus élevés de ces symptômes à chaque temps de mesure. Toutefois, les stratégies de RÉ ne prédisaient pas significativement les changements observés dans les clusters de symptômes entre le T1 et le T2. De plus, aucune association significative transversale ou prospective n’a été trouvée entre la VFC et les symptômes psychologiques isolés et les clusters de symptômes. En somme, l’évitement expérientiel et la suppression émotionnelle pourraient être des mécanismes transdiagnostiques communs à un ensemble de symptômes psychologiques fréquents chez les patientes atteintes d’un cancer du sein, mesurés au même moment (analyses transversales). Les résultats de cette thèse soulignent la pertinence de poursuivre les recherches pour identifier d’autres mécanismes psychologiques communs pouvant influencer l’adaptation psychologique au cancer, et particulièrement l’évolution longitudinale des symptômes psychologiques et de leurs clusters.
2019
Université Laval
Canada
thèse ou mémoire
cancer
Adaptation psychologique
Psychologie
tumeurs
rôle
Ajustement émotionnel
adaptation
cancer
tumeur maligne, sai
Cancer
Cancer
adaptation psychologique

---
N3-AUTOINDEXEE
Mise en place et évaluation d’une prise en charge cognitivo-comportementale basée sur le CBSM (cognitive behavioral stress management) pour les patients atteints de douleurs chroniques en lien avec le cancer ou son traitement
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02111504
Le CBSM est une technique d'apprentissage de la gestion du stress associant une approche cognitivo-comportementale à de la relaxation. Il améliore la qualité de vie des patients porteurs de maladie chroniques. Les études menées dans le cadre de la prise en charge de cancers ont montré son efficacité. Les technique cognitivo-comportementales et la relaxation ont également montré un bénéfice dans la gestion des douleurs chroniques en lien avec le cancer, son évaluation, les difficultés rencontrées et les premiers résultats de l'étude. Depuis Janvier 2017, 36 patients principalement des femmes (90%) suivis en cancérologie pour des cancers (tout stade confondu), ont participé au programme. Le taux de présence aux séances était de 75%. Les retours positifs ont motivés la poursuite et l'évaluation du CBSM. Dans le cadre du protocole de recherche, le stress perçu (PSS14) a été évalué comme critère de jugement principal ; le pourcentage de participation, la douleur, l'anxiété, la dépression et la qualité de vie comme critère de jugement secondaires. Du 01/09/2018 au 15/02/2019, l'étude a été proposée à 28 patients. Vingt-quatre (86%) ont été inclus. Quinze (56%) ont déjà participé aux séances avec un taux de présence de 89%. Aucun patient n'a réalisé la totalité des séances à ce jour. Sur un plan qualitatif, les patients ont eu des retours positifs quant à leur participation à ce groupe. L'étude n'étant pas terminée, il n'est pas possible de tirer de conclusion. Néanmoins, le taux de présence des patients ainsi que leur satisfaction globale sont très encourageants.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Cancer
Cancer
études d'évaluation comme sujet
douleur chronique
douleur chronique
patients
tumeurs
mise en charge
cancer
stress physiologique
a comme patient
prise en charge du comportement
cognition
Stress
cancer
Stress
comportement
tumeur maligne, sai
thérapeutique
Management
cognition
gestion des soins aux patients
stress
absence de stress

---
N1-VALIDE
Santé Canada met les Canadiens en garde contre le risque de cancer associé au violet cristallisé
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2019/70179a-fra.php
Santé Canada a effectué un examen de l'innocuité des produits de santé destinés à l'usage humain et des médicaments vétérinaires contenant du violet cristallisé et a constaté que l'exposition à ces produits pourrait accroître le risque de cancer. Compte tenu de la gravité de ce risque, Santé Canada conseille aux Canadiens de cesser d'utiliser tous les médicaments destinés à l'usage humain et vétérinaire contenant du violet cristallisé...
2019
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
chlorure de méthylrosanilinium
avis de pharmacovigilance
anti-infectieux locaux
brochure pédagogique pour les patients
médicaments vétérinaires
médicaments sans ordonnance
équipement et fournitures
tumeurs
avis de matériovigilance

---
N3-AUTOINDEXEE
Questionnaire de repérage des expositions professionnelles chez les sujets atteints de cancer bronchique prmitif
http://splf.fr/wp-content/uploads/2019/06/Dossier-sante-travail2.pdf
2019
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
article de périodique
cancer
Cancer
Exposition
Enquêtes et questionnaires
personnes
Questionnaires
exposition professionnelle
tumeur maligne, sai
Cancer
bronche, sai
Tumeurs des bronches
cancers professionnels
effets de l'exposition à un agent externe
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Autorisation en chirurgie du cancer - Adapter la méthode de quantification de l'activité soumise à seuil
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Autorisation-en-chirurgie-du-cancer-Adapter-la-methode-de-quantification-de-l-activite-soumise-a-seuil
Pour prendre en charge les personnes atteintes de cancer, les établissements de santé doivent disposer depuis 2009 d'une autorisation spécifique délivrée par leur agence régionale de santé (ARS), s’appuyant entre autres sur des seuils d’activité. Concernant la chirurgie des cancers, ces seuils s’adressent à l’activité d’exérèse chirurgicale de cancer et concernent six localisations : digestive, gynécologique, urologique, thoracique, sphère oto-rhino-laryngologique et maxillo-faciale (ORL-MF) et mammaire. La ministre des Solidarités et de la Santé a sollicité l’expertise de l’Institut national du cancer, par une saisine du 12 janvier 2018, afin de préparer les futurs décrets encadrant l’activité de traitement du cancer en réinterrogeant les déterminants de la qualité et de la sécurité des prises en charge (notamment les seuils d’activité). Dans ce cadre, cette fiche propose une méthode alternative afin d’améliorer la mesure de l’activité d’exérèse soumise à autorisation en chirurgie, qu’elle soit réalisée par voie chirurgicale ou par voie endoscopique.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
Autorisation préalable
procédures de chirurgie opératoire
rapport
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018 - Tumeurs solides
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Estimations+nationales+de+l’incidence+et+de+la+mortalité+par+cancer+en+France+métropolitaine+entre+1990+et+2018+-+Tumeurs+solides+
Cette étude fournit une analyse actualisée des évolutions de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine sur la période 1990-2018. Les estimations nationales de l’incidence reposent sur la modélisation des données d’incidence observées (nouveaux cas) jusqu’en 2015 par les registres de cancers, complétées par des projections jusqu’en 2018. Les données de mortalité (décès) proviennent du Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès. Vingt-sept localisations cancéreuses, correspondant aux tumeurs solides, ont été étudiées, incluant des analyses pour 22 sous-types (décrits selon leur siège anatomique ou leur histologie) et des tendances par âge, rendues possibles par la nouvelle méthodologie adoptée.
2019
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
tumeurs
rapport
incidence
France
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Soutien psychosocial pour les aidants informels des personnes atteintes de cancer
https://www.cochrane.org/fr/CD009912/soutien-psychosocial-pour-les-aidants-informels-des-personnes-atteintes-de-cancer
Contexte De plus en plus de personnes qui ne sont pas des professionnels de la santé prodiguent des soins à un conjoint, un membre de leur famille ou un ami atteint d'un cancer, ce qui peut avoir des effets négatifs sur leur santé et leur bien-être. Les interventions psychosociales, ce qui comprend un soutien psychologique ou social et implique une interaction directe entre un professionnel de santé et les aidants (ou les dyades aidant-patient), peuvent aider à prendre en charge les effets négatifs sur la santé des aidants.
2019
false
false
false
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
tumeurs
soutien social
aidants

---
N1-SUPERVISEE
Corticostéroïdes pour la prise en charge de l'essoufflement lié au cancer chez les adultes atteints de cancer
https://www.cochrane.org/fr/CD012704/corticosteroides-pour-la-prise-en-charge-de-lessoufflement-lie-au-cancer-chez-les-adultes-atteints
Contexte L'essoufflement (dyspnée) est un symptôme courant d'un cancer avancé. L'essoufflement peut être dû à une combinaison de différentes causes, y compris le cancer du poumon, une maladie métastatique ailleurs dans le corps (par exemple, le cancer de l'abdomen qui pousse le diaphragme vers le haut), ou des maladies liées au cancer qui affectent les nerfs ou les muscles associés à la respiration. La douleur et les troubles psychologiques (comme la peur et l'anxiété) ou une maladie pulmonaire préexistante peuvent aggraver les symptômes. Les personnes atteintes d'un cancer déclarent qu'un essoufflement est associé à une plus grande détresse psychologique et à une moins bonne qualité de vie. Les médicaments peuvent être utilisés pour traiter l'essoufflement dans cette population, et les corticostéroïdes sont un médicament couramment utilisé. Dans cette revue, nous avons évalué l'efficacité des corticostéroïdes systémiques dans le traitement de l'essoufflement lié au cancer chez les adultes, comparativement à tout autre traitement.
2019
false
false
false
Cochrane
France
dexaméthasone
glucocorticoïdes
résultat thérapeutique
dyspnée
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
adulte
dyspnée
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude péri-opératoire du langage chez les patients porteurs d'une tumeur cérébrale
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02175130
L’évaluation linguistique demeure essentielle en neuro-oncologie. Des déficits linguistiques existent chez les patients porteurs d’une tumeur cérébrale et peuvent persister après la chirurgie. br L’objectif de cette étude rétrospective est l’évaluation péri-opératoire du langage de cette population. Les orthophonistes de neurochirurgie de l’hôpital Pasteur à Nice ont administré avant et après la chirurgie une batterie spécifique linguistique française incluant des épreuves de dénomination, appariement sémantique (BETL), répétition (BIA) et fluences verbales (Cardebat). Nous avons recueilli les résultats aux tests linguistiques de 42 patients porteurs d’une tumeur cérébrale, à chaque temps péri-opératoire. Puis, nous avons analysé les relations entre la présence de déficits linguistiques et l’agressivité tumorale ; les données démographiques (âge, sexe, niveau socio-culturel) et tumorales (topographies tumorales hémisphérique et lobaire, type de tumeurs, temps péri-opératoires). br Nos résultats ont objectivé que la moyenne d’épreuves linguistiques pathologiques est plus faible entre les évaluations préopératoire/postopératoire immédiate et l’évaluation postopératoire différée (de 20 à 6 épreuves pathologiques) (p 0,0020). Ainsi, la plupart des patients récupèrent des habiletés linguistiques normales 1 mois après la chirurgie. Aucune corrélation n’a été montrée entre la moyenne d’épreuves linguistiques pathologiques et l’agressivité tumorale, les données démographiques et les données tumorales (p 0,05). Des limites viennent nuancer les résultats obtenus : l’hétérogénéité de répartition de la population dans les analyses statistiques. br Ces résultats encouragent une future étude similaire avec un plus grand nombre de sujets et avec l’analyse du volume tumoral et des faisceaux de substance blanche lésés comme autres facteurs influençant le langage.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
collecte de données
tumeurs du cerveau
Tumeurs
Langage
a comme patient
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeur
langage
Tumeurs
Tumeurs
patients
Tumeurs
langage
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
cerveau, sai
Langage
Tumeurs
Tumeurs
tumeur cerebrale
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Baromètre santé Cancer 2015 - Nutrition et cancer. Perception des risques et des facteurs protecteurs
https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/nutrition-et-activite-physique/documents/enquetes-etudes/barometre-sante-cancer-2015-nutrition-et-cancer.-perception-des-risques-et-des-facteurs-protecteurs
2019
SPF - Santé publique France
France
rapport
tumeur maligne, sai
perception
malnutrition
nutrition
Facteurs de protection
surnutrition
facteur de risque de cancer
Cancer
Perception
Cancer
facteurs de risque
perception
santé
cancer
Perception
tumeurs
facteur de risque
Fracture de Maisonneuve

---
N3-AUTOINDEXEE
Baromètre de santé publique France 2015. Tabac et cancer
https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/tabac/documents/enquetes-etudes/barometre-de-sante-publique-france-2015.-tabac-et-cancer
2019
SPF - Santé publique France
France
rapport
nicotiana tabacum
tabac
France
France
santé publique
français
Cancer
cancer
France
France
Cancer
France
tumeur maligne, sai
Santé publique
Fracture de Maisonneuve
tumeurs

---
N1-VALIDE
Prescription des prothèses externes (capillaires et mammaires) chez les patients atteints de cancer
Outils pour la pratique des médecins généralistes - Du diagnostic au suivi
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Prescription-des-protheses-externes-capillaires-et-mammaires-chez-les-patients-atteints-de-cancer
Cette fiche pratique présente les modalités de prescription des prothèses capillaires et mammaires chez les patients atteints de cancer. Les différents types de prothèses, les bases de remboursement et les possibilités de renouvellement vous sont présentés de manière synthétique. Vous trouverez également des ressources pratiques pour vous et vos patients.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
médecine générale
implants mammaires
prothèses et implants
perruque
recommandation professionnelle

---
N3-AUTOINDEXEE
Projection de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine en 2017
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Projection+de+l’incidence+et+de+la+mortalité+par+cancer+en+France+métropolitaine+en+2017
Objectif : les projections d’incidence et de mortalité par cancer permettent d’estimer pour l’année en cours les nombres attendus de nouveaux cas et de décès par cancer au niveau national. Cette publication bisannuelle permet d’appréhender de façon réactive les besoins de la population en matière de prise en charge des cancers. Ce travail s’inscrit dans l’objectif 15 du Plan Cancer 2014-2019 « Appuyer les politiques publiques sur des données robustes et partagées ».
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
tumeur maligne, sai
mortalité
incidence
projection
cancer
France
projection
cancer
Cancer
français
tumeurs

---
N1-VALIDE
Démarches sociales et cancer
http://www.e-cancer.fr/content/download/63220/569069/file/GUISOC12.pdf
La survenue d'un cancer rend nécessaire un certain nombre de démarches auprès de différentes administrations ... Ce guide a donc pour objectif de vous aider, vous et vos proches, à identifier quels sont vos droits sociaux et à vous orienter dans vos démarches, pendant et après la maladie
2018
false
true
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
assurance
aide publique
hospitalisation
services de soins à domicile
revenu
travail
congé maladie
tumeurs
exposition professionnelle
maladies professionnelles
adulte
enfant
guide
information patient et grand public
assistance par téléphone

---
N1-SUPERVISEE
Le cancer en France métropolitaine : projections d’incidence et de mortalité par cancer en 2017
http://www.e-cancer.fr/Actualites-et-evenements/Actualites/Le-cancer-en-France-metropolitaine-projections-d-incidence-et-de-mortalite-par-cancer-en-2017
Le réseau des registres des cancers Francim, le service de biostatistique des Hospices civils de Lyon, Santé publique France et l’Institut national du cancer publient les projections d’incidence et de mortalité par cancer en France métropolitaine pour 19 localisations cancéreuses
2018
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
tumeurs
tumeurs
cause de décès
France
incidence

---
N1-VALIDE
Vivre avec un cancer : rapport sur l’expérience du patient
http://www.systemperformance.ca/fr/report/living-with-cancer-patient-experience/?utm_source=january-ebulletin-fr&utm_medium=email&utm_campaign=patient-experience
Le rapport intitulé Vivre avec un cancer : rapport sur l’expérience du patient est le premier d’une série de rapports explorant les soins liés au cancer au Canada du point de vue du patient exclusivement, mettant ainsi en lumière l’expérience des personnes qui sont atteintes d’un cancer ou qui ont combattu un cancer, et celle de leur famille. Ce rapport sans précédent comprend des données issues de sources multiples, notamment les partenaires de l’Initiative sur les résultats signalés par le patient, l’Ambulatory Oncology Patient Satisfaction Survey et les résultats préliminaires de la première étude pancanadienne sur l’expérience des survivants du cancer menée auprès de 13 000 Canadiens atteints d’un cancer
2018
false
false
false
Partenariat canadien contre le cancer
Canada
français
rapport
expérience
tumeurs
soins centrés sur le patient

---
N1-VALIDE
Les marqueurs tumoraux dans le dépistage de patients asymptomatiques-mise à jour 2018
http://conseil-scientifique.public.lu/fr/publications/oncologie/marqueurs-tumoraux-mise-a-jour-2018.html
Le dosage des marqueurs tumoraux tels CEA, Ca 15-3, Ca 19-9, ou Ca 125 n’est pas indiqué dans le dépistage du cancer (sein, colon, ovaire, etc.)....
2018
false
false
false
Conseil Scientifique du Luxembourg
Luxembourg
français
tumeurs
tumeurs
Dépistage de masse
marqueurs biologiques tumoraux
recommandation pour la pratique clinique
évaluation de résultat (soins)

---
N1-VALIDE
La place des proches aidants
http://www.afsos.org/fiche-referentiel/place-proches-aidants/
Ce re fe rentiel s’adresse aux soignants (me dicaux, parame dicaux et de soins oncologiques de support) intervenants aupre s de patients adultes atteints de cancer, en intra-hospitalier ou a domicile. Ce re fe rentiel a pour objectif de sensibiliser les soignants a la place et au ro le des proches aidants ainsi qu’a la vigilance/attention qu’il faut leur apporter. Ce re fe rentiel n’e voque pas les patients sans proche aidant, ne anmoins ce type de patients e tant tre s vulne rables, nous attirons l’attention et la vigilance des soignants intervenant aupre s d’eux
2018
false
false
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
français
recommandation professionnelle
tumeurs
aidants
adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
Traitement endoscopique du cancer superficiel de l'ampoule de Vater
http://www.sfed.org/files/files/ksuperfdig_ampoulevater.pdf
Les tumeurs de l’ampoule de Vater sont rares et représentent 0,5 % des tumeurs digestives. La convergence de trois types histologiques différents (biliaire, pancréatique et duodénal) avec des zones de transitions histologiques instables associées à une exposition chimique irritante peut en partie expliquer le développement de ces tumeurs. Dans la plupart des cas ces cancers sont sporadiques. La polypose adénomateuse familiale (PAF) est associée à un risque de cancer périampullaire 100 à 200 % supérieur à la population générale avec une prévalence de cancer ampullaire de 3 à 12 %. Les circonstances diagnostiques comprennent : l’apparition de symptômes (40 %) (ictère ; pancréatite aiguë), une découverte fortuite ou dans le cadre de la surveillance d’une PAF. La présence d’un ictère est souvent le signe d’une maladie avancée.
2018
false
false
false
SFED - Société Française d'Endoscopie Digestive
France
français
recommandation professionnelle
cancer
superficiel
tumeur maligne, sai
endoscope
Cancer de l'ampoule de Vater
ampoule hépatopancréatique
ampoule de vater
Cancer
endoscopie
cancer
Endoscopes
Endoscopie
Traités
endoscopie
tumeurs
endoscopes
coopération internationale

---
N1-VALIDE
Retour à la vie « normale » après traitement d’un cancer
http://www.academie-medecine.fr/apres-cancer-fertilite-parcours-de-soin/
L’incidence du cancer et le nombre de sujets en vie après un cancer augmentent. En 2008, en France, trois millions de personnes ayant eu un cancer sont en vie et 18 millions sont prévus en 2022. La réinsertion de ces patients dans la vie « normale » soulève des problèmes sociétaux, familiaux et professionnels. Ces trois sujets sont abordés dans ce rapport. A la fin des traitements quel que soit l’impact psychologique du cancer, le retour à la vie « normale » passe par l’acceptation d’être guéri de la peur de mourir (...) Ce rapport est un plaidoyer pour coordonner toutes les mesures existantes garantissant au maximum de patients un retour à la « vie normale »
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
français
article de périodique
fécondité
tumeurs
survivants
Survivants du cancer

---
N1-SUPERVISEE
Les difficultés veille-sommeil chez les personnes suivies en soins palliatifs pour un cancer : aspects descriptifs et faisabilité d'une thérapie cognitive-comportementale et environnementale
https://corpus.ulaval.ca/jspui/handle/20.500.11794/28246
Cette thèse doctorale, divisée en deux études, porte sur les difficultés veille-sommeil chez des personnes suivies en soins palliatifs pour un cancer présentant des altérations significatives dans leur fonctionnement quotidien (ECOG de 2 ou de 3) et demeurant toujours à leur domicile.
2018
false
true
false
CorpusUL - Dépôt institutionnel de l'Université Laval
Canada
français
thèse ou mémoire
tumeurs
Troubles de la veille et du sommeil
soins palliatifs
thérapie cognitive

---
N2-AUTOINDEXEE
Cancer et sexualité au féminin
https://boutique.liguecancer.ch/files/kls/webshop/PDFs/francais/cancer-et-sexualite-au-feminin-021030012111.pdf
Le cancer touche de nombreux domaines de la vie. Le désir et la vie sexuelle changent. Pour les patientes qui souhaitent avoir un enfant, la question de la sexualité occupe peut-être une place centrale.
2018
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
France
français
brochure pédagogique pour les patients
Cancer
sexualité
sexe féminin, sai
état sexuel
tumeur maligne, sai
cancer
cancer
Cancer
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
La réunion de concertation pluridisciplinaire onco-palliative : objectifs et préconisations pratiques
Bulletin du Cancer Volume 105, Issue 5, May 2018, Pages 458-464
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0007455118300730?via%3Dihub
Cet article restitue les conclusions du groupe de travail pour ce qui concerne l’intérêt d’instaurer des réunions de concertations dédiées onco-palliatives et décrit les modalités pratiques possibles pour les mettre en œuvre. Pour arriver à ces conclusions, le groupe de travail s’est appuyé sur la littérature médicale, sur l’expérience pratique des professionnels présents, et en particulier le fonctionnement de la RCP onco-palliative en place depuis 2002 à l’hôpital Cochin, à Paris
2018
false
false
false
Elsevier
France
français
article de périodique
Asthme intrinsèque
comportement coopératif
Réunion
eczema ex
Concerta
tumeur maligne, sai
Fracture induite
réunion de l'équipe médicale interdisciplinaire
CONCERTA
acne
Adénome éosinophile
Asynchronisme interventriculaire
Cancer
cancer
Pratique
cancer
Cancer
lettres d'information
objectifs
méthylphénidate
tumeurs
périodiques comme sujet

---
N2-AUTOINDEXEE
Diabète et cancer chez un patient adulte
http://www.afsos.org/fiche-referentiel/diabete-cancer-chez-patient-adulte-hematologie/
Quelques données épidémiologiques : Cancer : augmentation de près de 110% du nombre de nouveaux cas de cancer en France Métropolitaine entre 1980 et 2012 (accroissement de la population, vieillissement, meilleure détection, augmentation du risque), diminution de la mortalité (risque de décéder d’un cancer) Diabète : Augmentation de la prévalence : 4,4% en 2010 à 4,7% en 2013 (diabète traité pharmacologiquement) plus élevée chez l’homme (5,2%/4,1%) augmente avec l’âge (16,5% entre 75-79 ans) et diminue ensuite, variable selon le niveau socio-économique Diabète et cancer : surmortalité des patients diabétiques par tumeurs malignes : 21% pour les hommes; 26% pour les femmes, augmentation du risque relatif de certains types de cancer chez le patient diabétique (foie, pancréas, sein, endomètre) selon des méta-analyses certains traitements anticancéreux sont diabétogènes. Pas de recommandations françaises sur la spécificité de la prise en charge du diabète en cancérologie ALORS QUE : Les co-morbidités accompagnant le diabète (insuffisance rénale, neuropathie, atteinte cardiovasculaire…) peuvent conduire à un traitement sous-optimal avec possible réduction des taux de rémission et/ou de guérison. ET INVERSEMENT La présence d’un cancer peut inciter les médecins et les patients à être moins rigoureux dans le contrôle de la glycémie et des autres facteurs de risque, ce qui à son tour pourrait influencer la morbi-mortalité liée au diabète
2018
false
false
false
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
français
information scientifique et technique
Adulte
syndrome de Propping-Zerres
tumeur maligne, sai
diabète
Adulte
patients
Cancer
Cancer
a comme patient
cancer
cancer
adulte
adulte
Diabète
tumeurs
anodontie
région mammaire
dysplasie ectodermique
obstruction du canal lacrymal
ongles malformés
troubles de la pigmentation
anomalies morphologiques congénitales des membres

---
N2-AUTOINDEXEE
La vaccination contre le HPV prévient-elle l’apparition du cancer du col de l’utérus? Produit-elle des effets indésirables ?
http://swiss.cochrane.org/fr/news/la-vaccination-contre-le-hpv-pr%C3%A9vient-elle-l%E2%80%99apparition-du-cancer-du-col-de-l%E2%80%99ut%C3%A9rus-produit
De nouvelles données publiées récemment dans la Bibliothèque Cochrane montrent que la vaccination contre le papillomavirus humain (HPV) protège les jeunes femmes, en particulier celles vaccinées entre 15 et 26 ans, contre les lésions du col de l’utérus. Elles font également le point sur les effets indésirables qui ont été évalués dans le cadre d’essais contrôlés randomisés.
2018
false
false
false
Cochrane Suisse
Suisse
français
information scientifique et technique
vaccination
cancer
Cancer
efficace
Vaccination
Vaccine
cancer
vaccination; médication préventive
tumeur maligne, sai
autre maladie virale; maladie virale non classée ailleurs
vaccination
Vaccins
Cancer
vaccination
Vaccins contre les papillomavirus
vaccination
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Conséquences de la survenue du cancer sur les parcours professionnels : une analyse sur données médico-administratives
http://ceet.cnam.fr/publications/rapports-de-recherche/consequences-de-la-survenue-du-cancer-sur-les-parcours-professionnels-une-analyse-sur-donnees-medico-administratives-1010582.kjsp?RH=1507626697168
Ce rapport étudie les effets à court et moyen termes de la survenue d’un cancer sur l’emploi et l’activité. Il utilise la base de données Hygie, produite par l’Irdes à partir des données administra-tives de la Caisse nationale de l’Assurance maladie et de la Caisse nationale d’assurance vieillesse. Hygie permet de reconstituer la carrière de l’individu ainsi que les événements de santé.
2018
false
false
false
false
CEE - Centre d'études de l'emploi
France
français
rapport
cancer
Analyse de données
tumeur maligne, sai
cancer
Administration
cancers professionnels
Administrateurs
professionnel
Administration
Cancer
Cancer
statistiques comme sujet
personnel administratif
organisation et administration
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Conséquences de la survenue du cancer sur les parcours professionnels : une analyse sur données medico-administratives
http://www.irdes.fr/recherche/2018/rapport-568-consequences-de-la-survenue-du-cancer-sur-les-parcours-professionnels.html
Ce rapport étudie les effets à court et moyen termes de la survenue d'un cancer sur l'emploi et l'activité. Il utilise la base de données Hygie, produite par l'Irdes à partir des données administratives de la Caisse nationale de l'Assurance maladie et de la Caisse nationale d'assurance vieillesse. Hygie permet de reconstituer la carrière de l'individu ainsi que les événements de santé.
2018
false
false
false
IRDES - Institut de Recherche et Documentation en Economie de la Santé
France
français
rapport
cancer
Administration
Analyse de données
Cancer
cancers professionnels
Cancer
Administration
Administrateurs
cancer
tumeur maligne, sai
professionnel
organisation et administration
statistiques comme sujet
tumeurs
personnel administratif

---
N2-AUTOINDEXEE
Vaccination des patients atteints de cancer sous chimiothérapie : enquête de pratiques auprès des médecins généralistes
http://www.sudoc.fr/227569652
Objectifs. Malgré des recommandations spécifiques explicites du haut conseil de santé publique, la couverture vaccinale des patients suivis pour un cancer ou une hémopathie maligne est insuffisante. L'objectif principal de l'étude était d'évaluer la réalisation de la vaccination des patients sous chimiothérapie par leur médecin généraliste
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
collecte de données
atteint
chimiothérapie
traitement médicamenteux
vaccination
Vaccins
a comme patient
cancer
Cancer
médecins généralistes
tumeur maligne, sai
enquêteur
Vaccine
généralisé
cancer
vaccination
Cancer
vaccination
vaccination
Médecins
vaccination; médication préventive
Chimiothérapie
patients
Pratique
chimiothérapie
tumeurs

---
N1-VALIDE
Recommandations de bonne pratique clinique pour l’utilisation de la tomographie par émission de positrons (TEP) en cancérologie
https://www.sfmn.org/drive/SFMN/GUIDES%20DE%20PROCEDURES/GuidesEtRecommandation_PublicWeb/RBP%20utilisation%20TEP%20en%20cancerologie%20thesaurus_V1.pdf
https://www.sfmn.org/drive/SFMN/GUIDES%20DE%20PROCEDURES/GuidesEtRecommandation_PublicWeb/RBP%20utilisation%20TEP%20en%20cancerologie%20synthese_V1.pdf
Pour chaque pathologie cancéreuse prise en compte, les questions abordées sont, aux différentes étapes de l’histoire naturelle de la maladie cancéreuse, les suivantes : Quelles sont les performances et la place de la TEP dans le parcours de soins de la pathologie concernée ? Quel est l’impact de la TEP dans le parcours de soins des patients ? Ces recommandations concernent l’ensemble des patients adultes suspects ou atteints des pathologies cancéreuses prises en compte dans cette mise à jour ainsi que des enfants pour les sarcomes osseux. Ces recommandations sont destinées aux professionnels de santé, impliqués dans le parcours de soins des patients atteints des pathologies cancéreuses, amenés à prescrire une TEP.
2018
false
false
false
SFMN - Société Française de Médecine Nucléaire et lmagerie Moléculaire
France
français
recommandation pour la pratique clinique
tomographie par émission de positons
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
La vie cinq ans après un diagnostic de cancer
http://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/La-vie-cinq-ans-apres-un-diagnostic-de-cancer-Rapport
Une deuxième enquête VICAN5 (cinq ans après le diagnostic) a été réalisée en 2015, dans la continuité de l’enquête VICAN2 réalisée en 2012 auprès de malades vivant en France métropolitaine. En continuant de s’appuyer sur la trame développée dans la restitution des données de la première enquête, les résultats présentés dans cet ouvrage tentent d’évaluer les changements survenus dans la vie des personnes au cours de cet intervalle allongé
2018
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
information scientifique et technique
aucun diagnostic
cancer
Cancer
cancer
tumeur maligne, sai
cinq
état post-
vie
Cancer
diagnostic
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Les cancers attribuables au mode de vie et à l’environnement en France en 2015
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Les+cancers+attribuables+au+mode+de+vie+et+à+l’environnement+en+France+en+2015+
Mesurer les parts de cancers évitables pour mieux guider la lutte et la prévention Approche et méthodologie générale pour l’estimation des cancers attribuables au mode de vie et à l’environnement en France métropolitaine en 2015 Nombre et fractions de cancers attribuables au mode de vie et à l’environnement en France métropolitaine en 2015 : résultats principaux
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
article de périodique
cancers environnementaux
tumeurs
facteurs de risque
exposition environnementale
mode de vie
France

---
N2-AUTOINDEXEE
L'Institut national du cancer publie la dixième édition de son rapport annuel Les cancers en France
http://www.e-cancer.fr/Presse/Dossiers-et-communiques-de-presse/L-Institut-national-du-cancer-publie-la-dixieme-edition-de-son-rapport-annuel-Les-cancers-en-France
http://www.e-cancer.fr/ressources/cancers_en_france/
Ce rapport propose une mise à jour des connaissances pour l’ensemble des thématiques du cancer et de la cancérologie et rassemble les données les plus récentes (décembre 2017) autour de six chapitres principaux : l’épidémiologie, la prévention, le dépistage, les soins, la vie pendant et après un cancer et la recherche
2018
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
rapport
annuel
édition
Cancer
tumeur maligne, sai
Rapport annuel
Instituts
cancer
rapports annuels comme sujet
national cancer institute (USA)
dixième
rapport albumine/globuline
cancer
Cancer
tumeurs
Rapport annuel
académies et instituts

---
N2-AUTOINDEXEE
Baromètre santé Cancer 2015 - Les ultraviolets, naturels ou artificiels. Connaissances, croyances et pratiques de la population en 2015
https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/climat/uv/documents/enquetes-etudes/barometre-sante-cancer-2015-les-ultraviolets-naturels-ou-artificiels.-connaissances-croyances-et-pratiques-de-la-population-en-2015
Dans le cadre de l'enquête Baromètre cancer 2015, les Français ont été interrogés sur leurs connaissances, croyances et comportements de prévention face aux risques liés à l'exposition aux ultraviolets. Ces derniers sont notamment à l'origine de cancers cutanés, coups de soleil, inflammations oculaires, cataractes. La connaissance des heures dangereuses d'exposition au soleil, le recours aux cabines UV ou lampes de bronzage, les attitudes de prévention des adultes mais aussi des parents vis-à-vis de l'exposition au soleil de leurs enfants, celles des travailleurs exposés au soleil... ont été questionnés. Pour la première fois, le Baromètre cancer comportait aussi des questions concernant les anomalies de la peau (par exemple un grain de beauté nouveau ou changeant) et les inquiétudes par rapport à la surveillance des mélanomes, notamment les critères dits « ABCDE » (asymétrie, bordure, couleur, diamètre et évolution dans le temps). D'autres questions (couleur des yeux, de la peau, des cheveux, photosensibilité lors d'une première exposition au soleil, capacité à brûler, avoir des coups de soleil ou bronzer) avaient pour finalité de déterminer a posteriori le phototype des personnes interrogées (type de peau caractérisé par sa couleur et sa sensibilité au soleil et classé de I à VI). Ce chapitre détaille en 46 pages les principaux résultats du Baromètre cancer 2015 concernant les connaissances, croyances et pratiques des Français vis-à-vis des expositions aux ultraviolets naturels (soleil) et artificiels (cabines et lampes de bronzage).
2018
false
false
false
false
INPES - Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé
France
français
rapport
naturel
santé
Cancer
cancer
cancer
Fracture de Maisonneuve
connaissance
artificiel
tumeur maligne, sai
rayons ultraviolets
connaissance
Cancer
Croyances
Pratique
Savoir
population
tumeurs
culture (sociologie)

---
N1-VALIDE
Activité physique et Cancer - Une thérapeutique non médicamenteuse pour les patients
http://www.medecineetculture.com/wp-content/uploads/2017/12/revue-02.08.18.pdf
L’activité physique est principalement associée à une diminution des risques de survenue des cancers du côlon, du sein, de l’endomètre et du poumon . Cette réduction du risque est en moyenne de 20 à 30% selon les cancers. Elle est aussi principalement associée à une diminution des risques de récidive de cancers du côlon, du sein et de la prostate. Cette réduction du risque est en moyenne de 40 à 60% selon les cancers.
2018
false
false
false
Médecine & Culture
France
français
article de périodique
activité motrice
tumeurs

---
N1-VALIDE
Méthode de soins infirmiers - Administration d'agents antinéoplasiques par voie intraveineuse
http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/document-002124/
Le document Méthode de soins infirmiers (MSI) – Administration d’agents antinéoplasiques par voie intraveineuse fait la promotion de la pratique exemplaire pour l’administration d’agents antinéoplasiques par voie intraveineuse. Cette MSI uniformisée permettra d’assurer la sécurité dans la prestation de soins infirmiers pour tous les établissements du Réseau de cancérologie du Québec. Elle a été faite par le Comité national de l'évolution de la pratique des soins infirmiers (CEPSI) de la Direction générale de cancérologie du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) en collaboration avec le Comité national de l'évolution de la pratique des soins pharmaceutiques (CEPSP) et la Table nationale de coordination des soins et services infirmiers (TNCSSI)...
2018
false
false
false
Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec
Canada
français
antinéoplasiques
perfusions veineuses
gestion de la sécurité
tumeurs
injections veineuses
préparation de médicament
Québec
antinéoplasiques
recommandation professionnelle
Infirmiers
rôle professionnel
perfusions veineuses
injections veineuses
Pompes à perfusion
extravasation de produits diagnostiques ou thérapeutiques
antinéoplasiques
vêtements de protection
exposition professionnelle
sécurité des patients
cathétérisme veineux central

---
N1-VALIDE
Les cancers attribuables au mode de vie et à l’environnement en France métropolitaine
http://gco.iarc.fr/resources/paf-france_fr.php
Ce projet vise à évaluer la proportion de cancers survenant en France qui peuvent être attribués à une exposition à différents facteurs de risque environnementaux ou comportementaux.
2018
false
false
false
CIRC - Centre International de Recherche sur le Cancer
France
français
information scientifique et technique
cancers environnementaux
tumeurs
facteurs de risque
mode de vie
maladie environnementale

---
N2-AUTOINDEXEE
Etats des lieux des pratiques en Languedoc-Roussillon concernant la préservation de la fertilité chez les femmes atteintes de cancer
http://www.sudoc.fr/229780709
Objectif : L’amélioration du pronostic vital et les recommandations nationales ont permis une meilleure prise en compte de la qualité de vie des femmes atteintes de cancer, notamment concernant le maintien de leur fertilité après traitement anti-cancéreux. Notre travail a voulu évaluer les pratiques en onco-fertilité des médecins prenant en charge des patientes atteintes de cancer en Languedoc-Roussillon
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
Cancer
Languedoc-Roussillon
préservatifs féminins
cancer
atteint
condom
tumeur maligne, sai
cancer
préservation de la fertilité
Femmes
Pratique
Cancer
Femelle
fertilité
tumeurs
femmes
Femelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Diagnostic de cancer chez le sujet âgé : sensibilisation des médecins au repérage des signes non spécifiques : étude quantitative, observationnelle, descriptive
http://www.sudoc.fr/226158160
Le cancer est avant tout une maladie liée à l'âge. Or, chez les personnes âgées un cancer sur deux est diagnostiqué à un stade avancé. Il en résulte des souffrances et des conséquences en terme d'autonomie et de qualité de vie. L'objectif de cette étude était d'identifier des signes non spécifiques de cancer chez le sujet âgé, afin d'en améliorer le diagnostic au cabinet du médecin généraliste.
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
français
thèse ou mémoire
collecte de données
âge
Cancer
cancer
quantitatif
quantité
Médecins
cancer
diagnostic
hypersensibilité
sujet âgé de 80 ans ou plus
non spécifique
Cancer
aucun diagnostic
médecins
tumeur maligne, sai
Sujet âgé
tumeurs
sujet âgé

---
N1-VALIDE
La fatigue en oncologie
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2018.03368/
La fatigue liée au cancer ou le traitement du cancer est le symptôme le plus souvent rapporté chez les patients oncologiques. Une prise en charge en trois paliers est recommandée, comprenant l'information et des conseils pour les patients et leur entourage, les traitements non pharmacologiques et pharmacologiques
2018
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
article de périodique
fatigue liée au cancer
fatigue
tumeurs
fatigue
fatigue

---
N3-AUTOINDEXEE
Régimes et évolution d'un cancer : pas de preuve d'efficacité
In Rev Prescrire 2018 ; 38 (420) : 773
http://www.prescrire.org/Fr/3/31/55335/0/NewsDetails.aspx
En 2018, l'évaluation de l'effet du jeûne ou de régimes restrictifs sur l'évolution des cancers est limitée à quelques études dont les résultats sont discordants et peu probants...
2018
false
false
false
Prescrire
France
français
résumé ou synthèse en français
Artériopathie oblitérante des membres inférieurs
Carcinome canalaire
tumeur maligne, sai
cancer
cancer
Pression systolique
Cancer
Fracture induite
efficace
dhl 13 - mal du syst. ostéo-articulaire, des muscles et du tissu conjonctif
régime
Acidémie
pression sanguine
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Épisode 14 : Anticoagulation des patients avec cancer et maladie thromboembolique (étude Hokusai VTE Cancer)
https://www.usherbrooke.ca/baladocritique/archives/episode-14-etude-hokusai-vte-cancer/
Dans cette 14e baladodiffusion, les Drs Luc Lanthier et Geneviève LeTemplier discutent d’anticoagulation chez les patients avec cancer et maladie thromboembolique (étude Hokusai VTE Cancer), en plus de réviser la littérature médicale de janvier 2018.
2018
false
false
false
false
Université de Sherbrooke, Faculté de médecine
Canada
français
document sonore
anticoagulants
thromboembolie
tumeurs
Maladies
Thromboembolie
anticoagulant
Abus sexuel
épisode de
cancer
Cancer
alcool (probleme avec l') ex
tumeur maligne, sai
patients
thromboembolie
Maladie
maladie
a comme patient
cancer
Cancer
thromboembolie
collecte de données
maladie

---
N2-AUTOINDEXEE
Le besoin d’informations lié aux symptômes psychologiques chez les patients atteints de cancer cérébral: préoccupations et symptômes principaux, outils d’évaluation et interventions: revue de la littérature
http://doc.rero.ch/record/323145?ln=fr
Les patients atteints de cancer cérébral relèvent un manque et une insatisfaction quant à l’information concernant les symptômes psychologiques. C’est pourquoi les objectifs de cette revue de la littérature sont de déterminer quels sont les préoccupations et symptômes psychologiques principaux chez ces patients. D’autre part, il s’agit de faire ressortir des outils d’évaluation afin d’identifier et évaluer ces symptômes et d’identifier des interventions infirmières pouvant les faire diminuer. Les huit études analysées, publiées entre 2013 et 2017, concernent des patients adultes atteints de cancer cérébral avec des symptômes psychologiques, des besoins et/ou une atteinte à la qualité de vie. Les études concernant les cancers cérébraux dans l’enfance, les soins palliatifs ou axés uniquement sur les proches aidants sont exclues. Les recherches d’articles ont été effectuées entre janvier et août 2017 ainsi qu’en avril 2018 sur CINHAL, LiSSa, Pubmed et BDSP avec des mots-clés assemblés, en français puis en anglais, avec les opérateurs boléens « AND » et « NOT ». Les principaux résultats concernant les préoccupations et symptômes psychologiques sont la fatigue, peur d’une récidive, mémoire, stress, détresse, fluctuations d’humeur, incertitude et idéations suicidaires. Les outils mis en évidence sont le BDI-II, BI, DT, HADS, HHI, KPS, MDASI-BT, MUIS-BT, PCI, POMS-SF, SCNS-SF34, SF-36 et WCSS. Les interventions sont les groupes de soutien par les pairs et la formation Roy Adaptation Model. En conclusion, cette revue de la littérature offre trois axes afin de mieux identifier et prendre en charge les symptômes psychologiques, dans le but d’améliorer la qualité de vie.
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
cancer
Cancer
Littérature
besoin du patient pour
Cancer
Psychologie
Besoins
cancer
outil
littérature de revue comme sujet
symptôme psychologique
information en santé des consommateurs
patient informé
Symptôme
psychologie
tumeur maligne, sai
syndrome
tumeurs
besoins et demandes de services de santé

---
N2-AUTOINDEXEE
Les répercussions du cancer de l’ovaire et ses traitements sur la qualité de vie, la sexualité et la fertilité: revue de la littérature
http://doc.rero.ch/record/323147?ln=fr
Le cancer des ovaires est le sixième cancer le plus diagnostiqué chez la femme et le cinquième cancer qui tue le plus en Valais. Le but de cette revue de la littérature est d’analyser les expériences et les besoins des femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire, de les accompagner tout au long des étapes de la maladie en incluant les répercussions des traitements ainsi que de proposer les informations dont elles ont besoin en ce qui concerne les effets secondaires, l’infertilité et la santé sexuelle. L’échantillon est composé de femmes atteintes du cancer de l’ovaire à tout âge et à tous les stades. Afin de rechercher des articles pertinents en lien avec la question de recherche, les mots-clés nommé ci-dessous ont été utilisés. Plusieurs bases de données ont été consultées durant la période d’avril 2017 à février 2018. Pour ce qui est des principaux résultats, il est ressorti que la sexualité est peu altérée chez les femmes atteintes du cancer de l’ovaire. Pour la qualité de vie, elle est entravée par la nausée, la fatigue ou encore d’autres symptômes généraux. La préservation de la fertilité est quant à elle, importante chez les femmes n’ayant pas enfanter. Cette revue met en avant le rôle de promoteur de la santé. En effet, le cancer de l’ovaire à des répercussions sur la santé générale de la femme. Il est important de les accompagner tout au long de la maladie.
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
cancer
tumeurs de l'ovaire
état sexuel
tumeur maligne, sai
Cancer
qualité de vie
thérapeutique
littérature de revue comme sujet
cancer
Cancer de l'ovaire
sexualité
Ovaire
Littérature
tumeurs
ovaire

---
N2-AUTOINDEXEE
La pharmacovigilance 2.0 : auto-déclaration par les patients et mise en place d’une application pour les aider à déclarer leurs effets indésirables dans un centre de lutte contre le cancer
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01896724/
Tous les médicaments peuvent avoir des effets indésirables (EI) dont la déclaration au système national de pharmacovigilance permet de surveiller leur usage et de prévenir d’éventuelles complications. La sous déclaration des EI est fréquente et estimée à près de 90% en cancérologie. Depuis juin 2011, les patients peuvent directement déclarer tout EI. Dans ce contexte et dans le cadre d’une prise en charge ambulatoire grandissante, l’Institut Paoli-Calmettes (IPC) a souhaité adhérer au concept de démocratie sanitaire, en stimulant la participation des patients à la surveillance de leurs chimiothérapies et en les invitant à s’associer au signalement et à la prise en charge de leurs EI. Un programme d’accompagnement à la déclaration en ligne des EI est proposé depuis octobre 2015, avec l’aide d’un infirmier et de bénévoles formés par des experts en pharmacovigilance. Afin de faciliter ces déclarations, il a récemment été installé sur l’application parcours de soin « IPC Connect » une interface vers l’application de déclaration MyeReport, leur permettant de déclarer rapidement leurs EI à partir de leur smartphone. Après 3 ans et demi, 226 déclarations (décrivant plus de 800 symptômes) ont été effectuées par des patients et la mise en place de MyeReport devrait augmenter le nombre de déclaration, le patient étant informé et sensibilisé directement via l’application. Les bénéfices potentiels de cette approche sont multiples : un bénéfice collectif, permettant de mieux connaitre la tolérance du médicament et un bénéfice individuel permettant de prévenir des conséquences lourdes sur la qualité de vie du patient, et dans certains cas empêcher une mauvaise observance du traitement.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Centre
établissements de cancérologie
Applications
Cancer
Applications
a comme patient
cancer
cancer
(c) s.f.m.g. version 2003.2 test
tumeur maligne, sai
patients
Lutte
enregistrements
central
Lutte
Cancer
Applications
pharmacovigilance
Surveillance des médicaments
lutte
tumeurs
Surveillance des médicaments

---
N1-SUPERVISEE
L’exercice physique pour réduire les chutes chez les personnes vivant avec le cancer et au-delà
https://www.cochrane.org/fr/CD011687/lexercice-physique-pour-reduire-les-chutes-chez-les-personnes-vivant-avec-le-cancer-et-au-dela
Contexte Les personnes vivant avec le cancer et au-delà sont à risque de problèmes à long terme, y compris un risque accru de chutes accidentelles. C'est le résultat de l'effet que la maladie et le traitement peuvent avoir sur leur corps. L'exercice réduit le taux et le risque de chutes chez les personnes âgées et est reconnu pour améliorer la qualité de vie, la fatigue et la douleur chez les personnes qui ont eu le cancer. Il n'est pas clair si l'exercice physique peut réduire le risque de chutes chez les personnes vivant avec le cancer et au-delà. Cette revue visait à déterminer l'effet de l'exercice physique sur la réduction des chutes chez les personnes vivant avec le cancer et au-delà...
2018
false
false
false
Cochrane
France
exercice physique
tumeurs
chutes accidentelles
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Dépistage des cancers : recommandations et conduites à tenir
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Depistage-des-cancers-recommandations-et-conduites-a-tenir
Cet outil d'aide à la pratique propose d'une part une vision globale des dépistages des cancers recommandés et d'autre part les conduites à tenir en fonction du niveau de risque des patients.
2018
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
recommandation professionnelle
tumeurs
Dépistage de masse
tumeurs colorectales
tumeurs du sein
tumeurs du col de l'utérus
mélanome

---
N1-SUPERVISEE
Anticorps monoclonaux en oncologie : déclencher une réponse immunitaire en plus de la réduction tumorale spécifique
In Bull. Acad. Natle Méd., 2018, 202, nos 3-4, 707-735
http://www.academie-medecine.fr/anticorps-monoclonaux-en-oncologie-declencher-une-reponse-immunitaire-en-plus-de-la-reduction-tumorale-specifique/
Les récentes avancées dans notre compréhension de la biologie tumorale et dans le développement des anticorps monoclonaux ont optimisé leur utilisation en oncologie. Ces biomédicaments ont élargi les perspectives thérapeutiques des patients atteints de cancer. Cet arsenal thérapeutique comprend des anticorps monoclonaux ciblant des antigènes tumoraux ou des molécules immunomodulatrices et des anticorps monoclonaux bispécifiques. L’efficacité des anticorps monoclonaux repose sur une réduction tumorale et l’initiation d’une réponse immunitaire adaptative par divers mécanismes. Cette revue reprend les anticorps monoclonaux les plus utilisés en pratique clinique en oncologie et s’intéresse également aux avancées biotechnologiques et clinico-biologiques liées à l’usage de ces biothérapies ouvrant vers de nouvelles perspectives thérapeutiques.
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
anticorps monoclonaux
tumeurs
anticorps monoclonaux
anticorps monoclonaux
article de périodique

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer chez les enfants dû à l'exposition aux rayonnements ionisants
https://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/paediatrica/21-26_0.pdf
2018
Swiss-Noso
Suisse
article de périodique
Rayonnements ionisants
Exposition aux rayonnements
enfant
tumeur maligne, sai
exposition aux rayonnements
enfant
Cancer
radiation
cancer
Enfant
Cancer
Exposition
rayonnement ionisant
Enfant
Enfant
cancer
Enfant
tumeurs
Exposition

---
N2-AUTOINDEXEE
Regards croisés sur la place du médecin généraliste dans la prise en charge des patients atteints de cancer bronchique : le médecin généraliste, le spécialiste et le patient lui-même
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01927197/document
Introduction : devant sa fréquence, son pronostic sombre et la fréquence des hospitalisations et consultations urgentes qu’il entraine, le cancer du poumon est une préoccupation de santé publique. Objectifs : faire un état des lieux du rôle du généraliste dans la prise en charge du patient atteint de cancer bronchique du point de vue des trois acteurs de la prise en charge : le spécialiste, le généraliste et le patient. Voir si ce rôle coïncide avec celui qui est attribué dans le contexte de lutte contre le cancer en France. Méthodes : étude qualitative multicentrique, observationnelle en entretiens individuels semi-dirigés, réalisée entre juin 2016 et septembre 2017. Le recrutement s’est fait sur 3 centres d’oncologie thoracique d’Ile de France : 8 spécialistes, 8 généralistes et 11 patients ont été interviewés jusqu’à saturation des données. Une analyse thématique puis croisée des entretiens a été réalisée. Résultats : pour tous les acteurs, le généraliste a un rôle majeur au début de la prise en charge et après l’arrêt des traitements. Il est cependant mis à l’écart lors des traitements actifs. Les attentes de chacun s’organisent autour d’une meilleure collaboration ville-hôpital ainsi qu’une meilleure transmission d’information. Discussion : contrairement au Plan cancer, le rôle du généraliste n’est pas central durant toute la prise en charge. Sa mise à l’écart lors des traitements actifs entraîne des difficultés de continuité des soins. Des numéros directs, une messagerie sécurisée ou une application numérique pourraient permettre d’améliorer la collaboration entre l’hôpital et les généralistes afin d’améliorer la prise en charge et la qualité de vie des patients.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
tumeur maligne, sai
Cancer
Spécialistes
Tumeurs des bronches
rôle médical
médecin spécialiste
médecins généralistes
cancer
Cancer
a comme patient
Médecins
médecine générale
hybridation génétique
cancer
prise en charge personnalisée du patient
patients
bronche, sai
spécialisation
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
L' information du patient atteint de cancer : principes et focus sur les effets indésirables de la chimiothérapie
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01932631/document
La maladie cancéreuse est la première cause de mortalité en France. Malgré de nombreux progrès diagnostiques et thérapeutiques, on remarque encore de nombreux cas de cancer. br À travers ce travail, nous avons pu constater que les diverses thérapies anticancéreuses utilisées sont toutes susceptibles d’induire des effets indésirables. br L’information du patient et l’optimisation de sa prise en charge permet d’améliorer sa qualité de vie. Le cadre réglementaire, imposé par la loi du 2 mars 2002 et par les différents plans cancer, a permis une meilleure information du patient. br Aujourd’hui, les patients sont majoritairement satisfaits de l’information qu’ils reçoivent concernant les effets indésirables de la chimiothérapie. Ces informations leur permettent de gérer au mieux la survenue de ces différents effets secondaires.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
chimiothérapie
Cancer
Chimiothérapie
information en santé des consommateurs
politique (principe)
tumeur maligne, sai
Cancer
cancer
patient informé
éthique basée sur les principes
effets de la chimiothérapie
cancer
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
L’immunothérapie des cancers. Histoire d’une révolution médicale, par Eric VIVIER et Marc DAËRON. Paris : Éditions Odile Jacob, 2019.
http://www.academie-medecine.fr/limmunotherapie-des-cancers-histoire-dune-revolution-medicale-par-eric-vivier-et-marc-daeron-paris-editions-odile-jacob-2019/
L’immunothérapie des cancers, histoire d’une révolution, est un ouvrage de 249 pages qui relate l’évolution des idées depuis 150 ans. Cette révolution conceptuelle a conduit à élaborer des traitements permettant à nos défenses naturelles de lutter contre le cancer, ce que les auteurs appellent « l’Immunité libérée »...
2018
false
false
false
Académie Nationale de Médecine
France
tumeurs
résumé ou synthèse en français
immunothérapie

---
N1-SUPERVISEE
Moxibustion pour soulager les effets secondaires de la chimiothérapie ou de la radiothérapie chez les personnes atteintes de cancer
https://www.cochrane.org/fr/CD010559/moxibustion-pour-soulager-les-effets-secondaires-de-la-chimiotherapie-ou-de-la-radiotherapie-chez
Problématique La moxibustion est utilisée en médecine traditionnelle chinoise pour améliorer la qualité de vie et soulager les effets secondaires des traitements conventionnels pour une variété de maladies. Comme son application implique la combustion d'une préparation à base de plantes médicinales, elle peut également provoquer certains effets secondaires indésirables, tels que des réactions allergiques, des brûlures et des infections.
2018
false
false
false
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
effets secondaires indésirables des médicaments
antinéoplasiques
moxibustion
radiothérapie
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
L’activité physique pendant et après un cancer
https://www.cancer.be/activite-physique-pendant-apres-cancer
L’activité physique est extrêmement importante dans le cadre de la prévention du cancer, mais aussi pendant le traitement et après la guérison. Elle peut améliorer l’efficacité des traitements, contribuer à atténuer les effets secondaires, réduire le risque de rechute ou d’apparition d’un nouveau cancer et augmenter les chances de survie.
2018
false
false
false
Fondation contre le Cancer
Belgique
information patient et grand public
activité motrice
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Rôle du/de la diététicien-ne dans la prise en charge du cancer du sein: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/323538?ln=fr
Introduction : Les diététicien-ne-s ont plusieurs rôles dans la prise en charge nutritionnelle de femmes atteintes d’un cancer du sein. Ce dernier est un cadre particulier, avec une prise de poids fréquente dans un contexte oncologique, qui requiert une expertise spécifique. Cependant, peu de recommandations sont consacrées précisément au cancer du sein et les diététicien-ne-s y sont peu cité-e-s comme personnes de référence. Nous nous sommes donc intéressées à des études d’interventions dans le but de les comparer avec les recommandations afin de mieux pouvoir définir la place du/de la diététicien-ne dans la prise en charge de ces femmes. Méthode : Pour ce travail, nous avons mené deux recherches en parallèle. La première sur les interventions de prises en charges nutritionnelles décrites dans la littérature. La deuxième recherche a été faite dans le but de recenser les recommandations de prises en charges nutritionnelles de femmes atteintes d’un cancer du sein. Nous avons ensuite procédé à une comparaison entre les recommandations et les interventions. Résultats : Nous avons retenu 22 articles dans les descriptions d’interventions. Une large majorité d’articles (19/22) avaient pour but une perte de poids, souvent par l’introduction d’un régime hypocalorique basé sur une restriction des lipides et/ou glucides. Il ressort que les articles respectent les recommandations sur certains points, comme la restriction calorique, le régime hypolipidique ou certains conseils alimentaires. Cependant, d’autres aspects des recommandations ne sont que peu traités dans les articles, tels que le maintien et la gestion du poids. Dans l’ensemble, il était difficile de comparer les recommandations avec les interventions car ces dernières étaient peu décrites dans les articles. Conclusion : Les interventions nutritionnelles dans le cadre du cancer du sein sont peu détaillées dans la littérature. La comparaison des programmes mis en place avec les recommandations reste difficile à faire de façon précise au vu des informations manquantes lors de la description des interventions. Ce travail nous a tout de même permis d'avoir une idée plus précise de la place et des rôles du/de la diététicien-ne dans la prise en charge nutritionnelle de femmes atteintes de cancer du sein et pourrait être complété par une analyse des pratiques professionnelles des diététiciennes dans la prise en charge du cancer du sein en Suisse
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
diététiciens
Cancer
nutritionnistes
tumeur maligne, sai
métier
cancer
rôle
charge de travail
Travail
cancer
gestion des soins aux patients
Cancer
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Opinion des spécialistes du cancer sur la prise en charge conjointe ville-hôpital: une étude qualitative
http://www.sudoc.fr/232369704
2018
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Cancer
recherche qualitative
cancer
jugement
Cancer
tumeur maligne, sai
gestion des soins aux patients
conjoints
Spécialistes
cancer
tumeurs
spécialisation

---
N1-SUPERVISEE
Sensibilisation sur la santé sexuelle et la vie intime des adolescents et des jeunes adultes (AJA) atteints ou ayant été atteints d’un cancer
http://www.afsos.org/wp-content/uploads/2018/11/K_sante_sex_AJA_2017_AFSOS-compressed.pdf
De quoi parle-t-on ? De qui parle-t-on ? Pourquoi un référentiel spécifique Quels objectifs Problématiques communes / population plus âgée Différences/ population plus âgée Complexité habituelle Intrications et variations des problématiques sexuelles / intimes liées à l’âge Phase de vulnérabilité / fragilité Pourquoi la problématique de la sexualité doit être abordée chez l’AJA Modifications potentielles sur la santé / vie sexuelles spécifiques aux AJA Quel rôle pour le soignant ? Spécificités relation soigné-soignant problème de dialogue Quand, comment et par qui ? Particularités de l’après-cancer Quels troubles sexuels ? Cancer et fertilité : pour quels troubles Glossaire / Définitions Annexe
2018
false
false
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
adolescent
recommandation
sexualité
fécondité
Santé sexuelle
tumeurs
jeune adulte

---
N2-AUTOINDEXEE
L'infirmière a-t-elle la capacité d'améliorer la qualité de vie des parents d'enfant souffrant de cancer ? travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/323654?ln=fr
Depuis plusieurs années, la fréquence des cancers infantiles ne cesse d'augmenter, ce qui implique de plus en plus de parents proches aidants devant assumer de nombreuses tâches sans y être préparés. C'est pourquoi, face à la maladie chronique de leur enfant au devenir incertain, ils peuvent parfois se sentir démunis, dépassés voir désespérés.. Le but de ce travail est d'identifier certaines interventions infirmières issues d'une approche intégrative auprès des parents proches aidants d'enfants atteints de cancer afin d'améliorer leur qualité de vie
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
qualité de vie
enfant
amélioration de la qualité
tumeur maligne, sai
cancer
Enfant
Travail des enfants
Enfant
Cancer
parent
cancer
travail
Enfant
Travail
parents
enfant
Enfant
métier
Cancer
emploi
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Accompagnement en fin de vie: promouvoir la qualité de vie auprès d'enfants atteints d'un cancer en phase terminale et de leurs familles: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/323702?ln=fr
Le but de ce travail est de mettre en évidence les éléments qui pourraient améliorer ou péjorer la qualité de vie d'un enfant atteint de cancer en phase terminale et sa famille, afin de proposer des recommandations de prise en soins pour les infirmières et d'autres professionnels de la santé. Une ébauche de revue de littérature a été effectuée sur PubMed et CINAHL, ce qui a permis de sélectionner neuf articles scientifiques, traitant du sujet
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
métier
Enfant
Enfant
Cancer
cancer
Enfant
Cancer
Enfant
travail
enfant
accompagnement de la fin de la vie
qualité de vie
enfant
Travail
Travail des enfants
cancer
phase terminale
tumeur maligne, sai
tumeurs
emploi

---
N2-AUTOINDEXEE
Gestion de la douleur et de la fatigue chez les adolescents atteints de cancer avancé: travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/323703?ln=fr
Le cancer est une des maladies les plus présentes dans le monde, causant le plus de morbidité et de mortalité dans les pays occidentaux (International Agency for Research on Cancer, 2018). Le nombre de cas touché est en perpétuelle augmentation. Ainsi, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) prévoit une hausse de 70% des cas au cours des deux prochaines décennies (OMS, 2017). Il touche tout type de population et notamment les adolescents, la troisième cause de mortalité (Ansari & Gordon, 2017)
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
Adolescent
Travail
gestion de la douleur
Cancer
fatigue
Travail
cancer
fatigue
douleur
douleur de l'accouchement
douleur cancéreuse
tumeur maligne, sai
métier
adolescent
Adolescent
Cancer
adolescence
cancer
tumeurs
travail

---
N2-AUTOINDEXEE
Survie nette conditionnelle chez les personnes atteintes de cancer en France métropolitaine
https://www.e-cancer.fr/content/download/252117/3490594/file/Survie_nette_conditionnelle_chez_les_personnes_atteintes_de_cancer_en_France_metropolitaine_mel_20181211.pdf
Cette étude est réalisée à partir de données de registres, dans le cadre d'un partenariat réunissant Santé publique France, l'Institut national du cancer, le Réseau français des registres des cancers (réseau Francim), et le service de Biostatistique des Hospices Civils de Lyon. Elle porte sur les tumeurs solides les plus fréquentes, 15 chez les femmes, et 17 chez les hommes. Indicateur récent, la survie nette conditionnelle apporte un nouveau éclairage sur la survie des personnes atteintes de cancer. Elle fournit un pronostic dynamique, en actualisant la probabilité de survie au fur et à mesure que le temps s'écoule depuis le diagnostic. Complémentaire de la survie nette, elle permet d'étudier la survie à long terme et se révèle très informative pour le médecin.
2018
INCa - Institut National du Cancer
France
rapport
France
Personna +
tumeur maligne, sai
France
Cancer
France
Cancer
survie
français
personnes
cancer
France
cancer
France
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Revue de la littérature épidémiologique sur le risque de cancer chez les pompiers
http://www.irsst.qc.ca/publications-et-outils/publication/i/101015/n/risque-cancer-pompiers
Une revue des publications sur le cancer chez les pompiers parues depuis l'analyse documentaire réalisée en 2007 par le CIRC a été entreprise dans le but de mettre en évidence de nouvelles preuves de liens ou des indicateurs d'associations possibles entre la profession de pompier et le cancer. Cette revue de la littérature a porté sur 21 sièges de cancer à l'égard desquels certaines preuves de lien non concluantes étaient ressorties des revues antérieures.
2018
IRSST - Institut de Recherche Robert-Sauvé en Santé et en Sécurité du Travail
Canada
revue de la littérature
cancer
cancer
Epidémiologie
Epidémiologie
Cancer
Littérature
épidémiologie
pompiers
Épidémiologistes
Cancer
littérature de revue comme sujet
Epidémiologie
Epidémiologie
tumeur maligne, sai
Epidémiologie
risque
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Dans une approche humaniste des soins infirmiers, l'hypnose permet-elle d'améliorer la qualité de vie de personnes adultes et âgées atteintes d'un cancer avancé en soins palliatifs ? travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/323717?ln=fr
De par le vieillissement de la population mondiale, nous serons amenées en tant qu'infirmier-ère à consacrer d'avantage de soins auprès des personnes âgées. Le cancer représente à ce jour la deuxième cause de mortalité selon les données statistiques de l'OMS. Actuellement, dans le contexte des soins palliatifs, la proportion de patients souffrant d'un cancer est importante et tendra à augmenter au fil des années. Cette maladie amène un lot de souffrances non-négligeable et impacte considérablement la qualité de vie des patients tant sur le plan physique , psychologique, social que spirituel
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
Adulte
sujet âgé de 80 ans ou plus
soins palliatifs
Adulte
adulte
tumeur maligne, sai
soins infirmiers
Travail
humanisme
métier
humanisme
travail
Cancer
Soins palliatifs
hypnose
cancer
hypnothérapie
personne âgée
soins infirmiers
vieillissement
qualité de vie
vieillesse
amélioration de la qualité
Cancer
Soins infirmiers
cancer
Adulte
PERSONNE AGEE
sujet âgé
soins palliatifs
adulte
sujet âgé de 80 ans ou plus
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Quand le cancer se dessine sur le corps: les plaies tumorales et la qualité de vie: revue de la littérature
http://doc.rero.ch/record/323726?ln=fr
Actuellement, la prévalence d’individus survivants d’un cancer augmente, c’est pourquoi la probabilité d’être atteint d’une plaie tumorale peut également augmenter. Les plaies tumorales également dénommées plaies cancéreuses, oncologiques ou encore malignes sont issues de l’envahissement des cellules cancéreuses à travers l’épiderme et sont ainsi visibles sur le corps. Ces plaies ont de nombreuses répercussions sur la personne touchée. Cette revue de la littérature a pour objectif d’explorer comment les patients adultes atteints d’un cancer perçoivent l’impact d’une plaie tumorale sur leur qualité de vie. Une recherche à l’aide de mots-clés en anglais sur différentes bases de données (CINHAL, Pubmed, Embase, ResearchGate) a été effectuée de novembre 2017 à avril 2018, et a permis la sélection de six études primaires et disciplinaires. Les critères d’inclusion et d’exclusion ont été choisis afin d’explorer au mieux le sujet. Les principaux résultats relevés par l’analyse de ces études démontrent que les symptômes de ces plaies tels que l’odeur, l’exsudat, les saignements et la douleur ont un impact sur la qualité de vie dans les dimensions bio-psycho-sociales des personnes concernées. Celles-ci s’adaptent mais elles modifient leur quotidien et leur concept de soi. La gestion efficace des symptômes peut améliorer la qualité de vie des patients. Finalement, cette revue de la littérature propose quelques pistes pour optimiser la prise en charge des patients atteints de plaies tumorales en fonction des offres proposées dans le canton du Valais en termes de pratique des soins et par la HES-SO en termes de formation continue
2018
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
littérature de revue comme sujet
tumeur maligne, sai
cancer
plaies et blessures
Cancer
Cancer
Dessin
Plaies
Littérature
cancer
tumeurs
Dessin

---
N2-AUTOINDEXEE
Lymphadénectomie et stade dans le cancer de la vessie: impact de la prise en charge par le pathologiste sur le stade pTNM
http://www.sudoc.fr/232926085
Introduction Le traitement de référence du carcinome urothelial (CU) pT2 est la cystectomie totale avec lymphadénectomie (LA). L’objectif de l’étude est d’évaluer les différents paramètres des LA et leur impact sur la survie. Matériel et méthodes Des cystectomies totales et leur LA ont été étudiées dans cette étude rétrospective, multicentrique. Tous les ganglions des LA étaient recomptés et comparés au compte-rendu initial. Les paramètres pris en compte étaient la taille de la métastase, la taille du ganglion métastatique (pN ), la somme des tailles des métastases, la densité ganglionnaire (DG) et la présence d’un envahissement extra-capsulaire (EEC). Résultats L’ensemble des 96 tumeurs de vessie incluses était des CU, 34% étaient pN dont 13% avaient un EEC ; 13,5% avaient des limites de résection chirurgicales positives (R1). La relecture trouvait 3,5 ganglions supplémentaires en moyenne. Cinq paramètres étaient significativement liés au décès : la DG (seuil de 33%), la taille maximale des métastases (seuil 10 mm), la somme des tailles des métastases (seuil 25 mm), les marges de résection R1, le stade pT. La variabilité inter-observateur n’influençait pas le pronostic. Discussion Les prises en charge chirurgicale, macroscopique et microscopique des LA dans le cadre d’une cystectomie à visée carcinologique ne sont actuellement pas standardisées. Nous avons montré que la taille maximale de la métastase, la somme des tailles des métastases et la DG sont des facteurs pronostiques significatifs, même si la DG reste très dépendante de la chirurgie.
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
maladie
Stadification tumorale
Cancer
incision de ganglion lymphatique
Pathologie
Pathologie
Pathologie
cancer
tumeur maligne, sai
Pathologie
Pathologie
lymphadénectomie
Pathologie
Pathologie
PATHOLOGIE
excision de ganglion lymphatique
Cancer
gestion des soins aux patients
cancer
Pathologie
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Suivi INterprofessionnel des PATIents atteints de cancer (Etude SINPATIC): une étude exploratoire auprès de patients
http://www.sudoc.fr/232960240
La prise en charge en cancérologie sollicite plus fortement le médecin généraliste (MG). La collaboration interprofessionnelle semble nécessaire pour optimiser le parcours de soins des patients cancéreux. Peu d’études ont exploré le parcours de soins et la collaboration interprofessionnelle du point de vue du patient, notamment en France. Nous avons mené une étude qualitative exploratoire auprès de 10 patients atteints de cancers solides, dans le cadre de l’étude SINPATIC qui s’intéresse aux patients, leur MG, leur oncologue et infirmiers.es . L’échantillonnage était raisonné et le recrutement hospitalier et ambulatoire en Ile-de-France. L’analyse des données a été réalisée selon une approche phénoménologique et thématique utilisant le modèle de collaboration de d’Amour. Les résultats ont montré que la confrontation au cancer était une étape complexe avec des processus de prise de conscience, d’acceptation des soins et de décision ; un manque de clarification des rôles professionnels mais avec des actions attribuées aux différents acteurs ; une annonce du cancer par « petits bouts » et à plusieurs ; des difficultés organisationnelles et administratives ; et une collaboration non formalisée en inertie tendant vers la construction avec une organisation du suivi surtout parallèle, parfois partagée entre hôpital et MG. Ces résultats et la confrontation des discours des acteurs du parcours devraient déboucher sur des propositions pour améliorer le parcours de soins des patients. Le levier principal semble résider dans l’optimisation des pratiques de collaboration interprofessionnelle notamment la communication, et de décloisonnement ville-hôpital.
2018
false
false
false
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
continuité des soins
a comme patient
tumeur maligne, sai
études de suivi
cancer
Cancer
Cancer
cancer
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Survie à long terme des personnes atteintes de cancer en France métropolitaine
https://www.e-cancer.fr/Actualites-et-evenements/Actualites/Survie-a-long-terme-des-personnes-atteintes-de-cancer-en-France-metropolitaine
Pour la première fois, l’Institut national du cancer, le réseau des registres des cancers Francim, le service de biostatistique des Hospices civils de Lyon et Santé publique France publient un rapport portant sur la survie des personnes atteintes d’un cancer, en fonction du temps écoulé depuis le diagnostic.
2018
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
analyse de survie
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du côlon
tumeurs de la bouche
tumeurs de l'utérus
tumeurs du foie
tumeurs de l'estomac
tumeurs de l'hypopharynx
tumeurs du larynx
mélanome malin cutané
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oropharynx
tumeurs de l'ovaire
tumeurs du pancréas
tumeurs du poumon
tumeurs de la prostate
tumeurs du rectum
tumeurs du rein
tumeurs du sein
tumeurs du système nerveux central
tumeurs du testicule
tumeurs de la thyroïde
tumeurs de la vessie urinaire
rapport
France
survie
tumeurs
tumeurs cutanées
mélanome

---
N2-AUTOINDEXEE
Maladie oligométastatique synchrone dans le cancer bronchique non à petites cellules
http://oncologik.fr/referentiels/interregion/maladie-oligometastatique-synchrone-dans-le-cancer-bronchique-non-a-petites-cellules
2018
OncoLogiK
France
recommandation professionnelle
Cancer
dû à
cellules
bronche, sai
Maladie
Tumeurs des bronches
cancer
lymphocyte u'
Maladies
Cancer
tumeur maligne, sai
maladie
Cellule
cancer
maladie
tumeurs

---
N1-VALIDE
Survie nette conditionnelle chez les personnes atteintes de cancer en France métropolitaine
Étude réalisée à partir des données du réseau français des registres des cancers (FRANCIM)
https://www.santepubliquefrance.fr/recherche/#search=Survie+nette+conditionnelle+chez+les+personnes+atteintes+de+cancer+en+France+métropolitaine
Cette étude avait pour objectif d’estimer la survie conditionnelle à 1, 2, 5, et 10 ans (c’est à dire la probabilité nette de survivre jusqu’à ces dates sachant que l’on était encore vivant respectivement 0, 1, 4 et 9 ans après le diagnostic) pour les tumeurs les plus fréquentes (15 chez les femmes et 17 chez les hommes). Les probabilités nettes annuelles de décès en fonction du temps écoulé depuis le diagnostic ont été également estimées. Les données collectées par les registres du réseau Francim pour la période 1989-2013 ont été utilisées pour ce travail. Une stratégie de modélisation flexible du taux de mortalité en excès a été utilisée. Cette stratégie consistait à sélectionner un modèle à l’aide du critère d’Akaike parmi un ensemble de modèles « candidats » qui différaient au niveau du type d’effet de l’année de diagnostic ainsi qu’au niveau de son interaction avec le temps ou avec l’âge. L’analyse a été effectuée pour chaque localisation séparément chez l’homme et chez la femme. Toutes les estimations ont été fournies par âge. Cette étude montre que les valeurs de la survie nette cumulée à 5 ou 10 ans (indicateur le plus largement utilisé et diffusé) résultent essentiellement de périodes critiques où la probabilité de décès est très élevée et qu’en dehors de ces périodes, la probabilité de décès revient à des valeurs plus basses. Ces périodes critiques se situent généralement au début de la maladie ; cependant pour la moitié des cancers étudiés chez l’homme, un patient toujours en vie quatre ans après le diagnostic a encore une probabilité de décéder dans l’année supérieure à 10 %. Pour les femmes, particulièrement les plus jeunes, la situation est différente et apparemment plus favorable. Le risque de mourir durant la 5ème année n’est supérieur à 10 % que pour une faible fraction des cancers étudiés. Le risque le plus élevé se situe souvent immédiatement après le diagnostic. Toutefois pour certains cancers (ORL, mélanome, col utérin, ovaire, sein, système nerveux central) le risque le plus élevé s’observe autour de la première, voire de la seconde année, notamment chez les jeunes. La survie nette conditionnelle est un indicateur reflétant la dynamique du taux de mortalité en excès, complémentaire de la survie nette classique qui est un indicateur cumulé. Il faut s’attendre à voir évoluer la survie conditionnelle sous l’effet de l’anticipation des diagnostics mais aussi du développement de nouveaux traitements.
2018
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
rapport
tumeurs
France
analyse de survie
tables de survie
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs du côlon
tumeurs de la bouche
tumeurs de l'endomètre
tumeurs de l'estomac
tumeurs du foie
tumeurs de l'hypopharynx
tumeurs du larynx
mélanome
tumeurs de l'oesophage
tumeurs de l'oropharynx
tumeurs de l'ovaire
tumeurs du pancréas
tumeurs du poumon
tumeurs de la prostate
tumeurs du rectum
tumeurs du rein
tumeurs du sein
tumeurs du système nerveux central
tumeurs du testicule
tumeurs de la thyroïde
tumeurs de la vessie urinaire

---
N2-AUTOINDEXEE
Les essais paniers : une nouvelle approche d’essais cliniques dans la thérapie du cancer
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01961898/document
Grâce à la recherche génomique et aux avancées technologiques, de nouvelles découvertes sur le cancer ont été cruciales et ont permis d’améliorer notre compréhension des mécanismes à l’origine de la cancérogenèse. Le cancer est dorénavant défini par ces altérations moléculaires et non par sa localisation. Cette nouvelle classification du cancer a remis en question les stratégies de traitement pour le soigner passant ainsi de l’ère du soin à taille unique à l’ère du traitement personnalisé. Ainsi, de nouvelles approches d’essais cliniques basées sur les biomarqueurs, comme les essais paniers, ont dû être conçues pour évaluer les nouveaux traitements avec une plus grande efficacité opérationnelle, et relever les défis de la fragmentation moléculaire croissante du cancer. Jusqu’à aujourd’hui, les essais paniers étaient des études exploratoires utilisées pour évaluer à court terme les indications potentielles d’une thérapie de précision. Mais plusieurs études paniers ont montré qu’elles pouvaient être à l’origine de l’approbation réglementaire de nouvelles thérapies, ou de nouvelles indications thérapeutiques, lorsque ces thérapies sont déjà approuvées pour une ou plusieurs indications. A l’avenir, les études paniers devront être plus nuancées avec des traitements combinés en fonction des multiples mutations présentes dans la tumeur des patients, randomisées, avec une meilleure conception statistique ainsi que prendre en compte la complexité de la contextualisation des mutations. Les essais paniers continueront alors à fournir un moyen précieux de relier le paysage génomique de la médecine personnalisée, aux nouvelles stratégies thérapeutiques d’oncologie de précision.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
thérapeutique
essais cliniques comme sujet
thérapie
Essai clinique
Cancer
cancer
Cancer
tumeur maligne, sai
cancer
essai clinique
tumeurs

---
N2-AUTOINDEXEE
Implication des médecins généralistes dans la prise en charge des patients traités par chimiothérapie pour un cancer à l’Hôpital d’Instruction des Armées Bégin
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02052214/document
Introduction : les patients traités par chimiothérapie pour un cancer endurent de nombreux symptômes et une dépendance accrue au système de santé. Ce travail vise à identifier des moyens d’améliorer l’implication des médecins généralistes dans la prise en charge des patients suivis à l’Hôpital d’Instruction des Armées (HIA) Bégin. Matériel et Méthode : distribution d’un questionnaire aux patients en cours de chimiothérapie à l’HIA Bégin. Entretiens téléphoniques semi-structurés avec leurs médecins généralistes. Description et analyse qualitative des résultats. Résultats : entre le 15/05/2017 et le 02/06/2017, 84 auto-questionnaires ont été remis à 62 patients. Ensuite, 27 entretiens ont été menés avec leurs médecins généralistes. Les symptômes les plus fréquents étaient la fatigue, les troubles digestifs, et la douleur. Durant l’étude, 15 recours en soins non programmé ont été recensés. Les patients appréciaient l’écoute et le soutien moral de leurs médecins généralistes. Seulement 2/3 des médecins généralistes connaissaient la situation de leurs patients. Discussion : la majorité des problèmes médicaux occasionnant les recours en soins non programmés des patients traités par chimiothérapie pour un cancer à l’HIA Bégin relève de la médecine générale. Le manque de confiance des patients dans les compétences de leurs généralistes et le désengagement fréquent de ceux-ci après les phases de diagnostic et l’orientation initiale des patients sont des freins à l’implication des généralistes pendant la phase de traitement. Une bonne communication entre les oncologues et les généralistes est un prérequis pour une implication optimale de ces derniers, tout comme l’éducation des patients et la formation des généralistes.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Chimiothérapie
chimiothérapie
a comme patient
cancer
instruction
tumeur maligne, sai
prise en charge personnalisée du patient
Hôpitaux
traitement médicamenteux
Participation des patients
Implication des patients
chimiothérapie
médecins généralistes
cancer
traitement général
hôpital
Cancer
Médecins
hospitalisation
Cancer
tumeurs
hôpitaux

---
N2-AUTOINDEXEE
Intérêt du dossier pharmaceutique lors de la rétrocession dans un Centre de Lutte Contre le Cancer : contribution dans l’analyse des interactions médicamenteuses
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02074926/document
Largement déployé, le dossier pharmaceutique (DP) contribue à sécuriser la prise en charge médicamenteuse du patient sous chimiothérapie orale, lorsqu’elle est dispensée à l’hôpital et tracée. Notre objectif est de mettre en place le DP en rétrocession, d’évaluer sa contribution comme support à l’analyse des interactions (IAM) et d’estimer la pérennité de cette démarche. Notre étude prospective, descriptive et monocentrique a été menée pendant 5 mois. Tous les patients venant en rétrocession étaient éligibles. Après leur avoir proposé le DP et l’avoir alimenté, des IAM ont été recherchées à l’aide de 7 sources. Si l'impact était considéré comme significatif, une intervention pharmaceutique était transmise au médecin référent de l’établissement et enregistrée dans le dossier patient informatisé. Le DP a été proposé à 497 patients âgés en moyenne de 63 ans, soit 87% des patients éligibles. Lors de la 1ère rencontre, seuls 34 patients connaissaient le DP et 358 en avaient un d’ouvert. Au total, 395 DP ont été incrémentés au moins une fois, dont 41 que nous avons créés. Un quart des rétrocessions n’a pas été tracé et 419 ordonnances ont été analysées. Au total, 99 IAM à risque ont été détectées avec le médicament rétrocédé, principalement avec le posaconazole. Drugs est la source la plus pertinente. Cette démarche prend de 1min à 1h. Facile à mettre en place, le DP est un outil intéressant pour identifier les IAM en rétrocession. Pour garantir la pérennité de cette démarche, la recherche des IAM est à présent réservée aux initiations de traitement. La présentation du DP a aussi permis d’ouvrir le dialogue avec le patient, notamment sur les produits complémentaires.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Médicaments
établissements de cancérologie
Cancer
cancer
interactions médicamenteuses
interaction médicamenteuse
Centre
tumeur maligne, sai
Lutte
Lutte
cancer
central
déplacement postérieur
Cancer
tumeurs
lutte

---
N3-AUTOINDEXEE
L’Invisibilisation du lien entre travail et cancer chez les femmes : une approche réflexive en épidémiologie de la santé au travail
http://www.theses.fr/2018SACLS381
En épidémiologie de la santé au travail, la non prise en compte du genre dans les études peut contribuer à maintenir dans l'invisibilité certaines questions propres à la santé des femmes, telles les risques cancérogènes qu'elles peuvent encourir en milieu professionnel. L’objectif de cette thèse est d'analyser la manière dont les biais liés au genre affectent différentes étapes du processus de production des connaissances épidémiologiques sur les cancers d'origine professionnelle.Le premier biais notable est le nombre limité d’études s’intéressant à l’étiologie des cancers d’origine professionnelle chez les femmes. À travers une revue systématique d’études observationnelles (n 243) indexées sur PubMed et portant sur le cancer du poumon, nous montrons que les risques cancérogènes restent largement sous-étudiés chez les femmes comparées aux hommes. Dans un deuxième temps, à partir de l’enquête Giscop93, nous avons réalisé une comparaison à l’échelle du poste de travail (n 7 702) entre une évaluation de l’exposition aux solvants chlorés effectuée par un comité d’expert·e·s et une évaluation effectuée par la matrice emplois-expositions en population générale Matgéné. Nos résultats suggèrent des désaccords (dans les indices d’exposition produits) entre les deux outils, qui varient notamment selon le degré de féminisation du métier évalué. Dans un troisième temps, nous montrons à partir de l’enquête cas-témoins ICARE (cas, n 2 926 dont 22% de femmes, témoins, n 3 555 dont 22% de femmes) que le odds ratio de cancer du poumon associé à l’exposition aux solvants chlorés diffère selon le sexe et la catégorie socioprofessionnelle.Cet ensemble de travaux nous a mené à des propositions de pratiques de recherche et de nouvelles méthodes d’analyse et de contrôle des biais de genre dans les études en épidémiologie de la santé au travail.
2018
theses.fr
France
thèse ou mémoire
Femelle
épidémiologie
réflexe
Epidémiologie
Travail
métier
Femmes
Réflexes
femmes qui travaillent
Epidémiologie
Réflexes
Cancer
Cancer
cancer
santé au travail
tumeur maligne, sai
Epidémiologie
tumeurs
Epidémiologie
réflexe
cancer
Epidémiologie
Femelle
femmes

---
N3-AUTOINDEXEE
Retour à domicile sous nutrition artificielle de patients atteints de cancer au stade palliatif : informations transmises et place du médecin traitant dans la prise en charge
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02083420/document
Introduction : La place de la nutrition artificielle en soins palliatifs oncologiques est controversée. Aucun bénéfice sur la qualité de vie ou la survie n’a été prouvé si l’espérance de vie à l’introduction ne dépasse pas 2-3 mois. Le médecin référent à domicile est le médecin traitant. Objectifs : Décrire les informations transmises au médecin traitant et sa place dans la prise en charge de la nutrition artificielle. Cerner dans quelle démarche s’inscrit cette nutrition ; observer le devenir des patients à 3 mois ; établir un lien entre les informations transmises et l’attitude du médecin traitant. Matériel et méthode : L’étude prospective a été menée à Clermont-Ferrand de Juin 2017 à Mai 2018. Les patients étaient majeurs, atteints d’une néoplasie métastatique et/ou en chimiothérapie au-delà d’une 3ème ligne. Aucune chirurgie n’était envisagée. Les patients étaient sous nutrition artificielle depuis moins de 3 mois, encadrés à domicile par une HAD ou un prestataire. Les comptes-rendus correspondants à l’introduction de la nutrition ont été étudiés. Les médecins traitants ont été interrogés 3 mois après le retour à domicile de leur patient. Résultats : 93 patients ont été inclus. 30 comptes-rendus (32,3%) n’ont jamais été rédigés. L’indication de la nutrition était présente dans 74,6% des courriers, le poids dans 54%, les marqueurs biologiques de dénutrition dans 22,2%,les scores pronostiques jamais, le mot « palliatif » dans 26,6%, et l’avis du patient dans 9,5%. 59,1% des patients étaient décédés à 3 mois. 85,5% d’entre eux ont gardé la nutrition jusqu’à la semaine précédant le décès. Le PS de l’OMS était présent dans 41,3% des courriers et était 2 pour 88,5% des patients. Parmi eux, 69,6% étaient décédés à 3 mois (p 0,046). 82 médecins ont été interrogés. Le taux de réponse était de 88,2%. Pour 62%, l’objectif de la nutrition artificielle ne leur avait pas été exposé. 73,2% estimaient leur patient en soins palliatifs lors de l’introduction de la nutrition artificielle, qu’ils jugeaient pertinente dans 91,5% des cas. 33% de ceux qui avaient une formation aux soins palliatifs la jugeaient « non pertinente » (p 0,001). 73,3% des médecins qui ont revu leur patient ont déclaré n’avoir fait aucune surveillance de la nutrition, 75% n’ont pas discuté de sa poursuite ou de son arrêt. 48,3% des médecins n’étaient pas à l’aise avec la nutrition, 30% se sentaient exclus de la prise en charge. Conclusion : Les informations transmises aux médecins traitants sont succinctes et incomplètes. Elles ne semblent pas influencer leur prise en charge. Le médecin intervient peu, sa place étant mal définie. La nutrition artificielle ne s’inscrit pas dans un projet défini. La mise en route d’une nutrition artificielle mérite d’être réfléchie, sa remise en question ultérieure est complexe. Une meilleure évaluation pronostique, et la prise en compte d’objectifs en termes de qualité de vie pourraient permettre d’optimiser la prise en charge du patient entre l’hôpital et le médecin traitant.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
cancer
Domicile
soutien nutritionnel
tumeur maligne, sai
nutrition
Cancer
Médecine palliative
soins palliatifs
cancer
caractéristiques de l'habitat
Retour à domicile
médecins généralistes
Cancer
gestion des soins aux patients
rôle médical
a comme patient
Retour à do