Libellé préféré : tumeurs;

Synonyme CISMeF : crabes; affection cancéreuse; pathologie tumorale; maladie oncologique;

Acronyme CISMeF : K; TUM;

Hyponyme MeSH : Cancer; Tumeurs bénignes; Tumeurs malignes;

Terme MeSH Related : Cancer;

Définition VIDAL : Développement anormal de cellules de l'organisme. Les tumeurs bénignes repoussent les tissus voisins sans les altérer : verrues, grains de beauté, adénomes; leur développement reste localisé. Les tumeurs malignes envahissent les tissus avoisinants et peuvent essaimer à distance (métastases).;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-VALIDE
Différentes durées de perfusion pour prévenir la perte d'audition induite par le platine chez les enfants atteints d'un cancer
https://www.cochrane.org/fr/CD010885/CHILDCA_differentes-durees-de-perfusion-pour-prevenir-la-perte-daudition-induite-par-le-platine-chez-les
Problématique de la revue Nous avons examiné les données probantes concernant les effets de différentes durées de perfusion de platine pour prévenir la perte d'audition ou les acouphènes, ou les deux, chez les enfants atteints de cancer. Nous avons également examiné l'efficacité antitumorale, les effets indésirables autres que la perte auditive et la qualité de vie. Contexte La chimiothérapie à base de platine, incluant le cisplatine, le carboplatine ou l'oxaliplatine, ou une combinaison de ceux-ci, est utilisée pour traiter différents types de cancer chez l'enfant. Malheureusement, l'un des effets indésirables les plus importants de la chimiothérapie à base de platine est la perte d'audition. Elle peut survenir non seulement pendant le traitement, mais aussi plusieurs années après la fin du traitement. Bien qu'elle ne mette pas la vie en danger, la perte de l'audition, surtout au cours des trois premières années de la vie, peut entraîner des difficultés scolaires et au niveau du fonctionnement psychosocial. Par conséquent, la prévention de la perte d’audition provoquée par le platine est très importante et pourrait améliorer la qualité de vie des enfants qui suivent un traitement contre le cancer et de ceux qui ont survécu à un traitement par chimiothérapie à base de platine.
2020
false
false
false
Cochrane
France
français
revue de la littérature
cisplatine
carboplatine
antinéoplasiques
composés organiques du platine
perte d'audition
perte d'audition
calendrier d'administration des médicaments
enfant
tumeurs
perfusions veineuses
résumé ou synthèse en français
résultat thérapeutique
Oxaliplatine

---
N2-AUTOINDEXEE
Plantes et compléments alimentaires dans la prise en charge du patient atteint de cancer
https://sfpo.netexplorer.pro/dl/eGxI7OM3ap
https://sfpo.netexplorer.pro/dl/HQYqIrosqo
https://sfpo.netexplorer.pro/dl/ZnjFw9rxCV
L’utilisation des Médecines dites Alternatives et Complémentaire (MAC) est largement décrite chez les patients atteints de cancer et peut concerner, selon les études, 75 à 90% des patients. En France, même si des données consolidées concernant les patients atteints de cancer sont peu disponibles, plusieurs sources mettent en évidence une consommation importante de compléments alimentaires, dont des plantes, par la population générale. Ainsi, l’Académie Nationale de Pharmacie, citant diverses enquêtes, rapportait que plus de 20% des adultes consomment des compléments alimentaires et que cette consommation était très régulière et parfois de longue durée. En 2011, une enquête promue par le LEEM montrait que 63% des français avait confiance dans la phytothérapie, que 45% d’entre eux en consommait et que 28% l’utilisait prioritairement par rapport aux traitements allopathiques. En outre, comme dans la plupart des pays, ces produits sont souvent consommés par des patients atteints de pathologies lourdes et sous traitement médicamenteux, en raison même de leur affection, sans que le soignant en soit, systématiquement, informé.
2020
SFPO - Société Française de Pharmacie Oncologique
France
recommandation pour la pratique clinique
cancer
consommation alimentaire
Complément
Cancer
plante
Cancer
Plantes
tumeurs
compléments alimentaires
Plante
prise en charge personnalisée du patient
plantes comestibles
tumeur maligne, sai
a comme patient
plantes

---
N2-AUTOINDEXEE
Mon père ou ma mère a un cancer
Réponses et conseils pour adolescents
https://boutique.liguecancer.ch/files/kls/webshop/PDFs/francais/mon-pere-ou-ma-mere-a-un-cancer-021043012111.pdf
Les personnes touchées par le cancer et leurs proches peuvent s’adresser à nous dans toute la Suisse pour obtenir conseil et soutien. Près de 100 professionnels, répartis sur plus de 60 sites, proposent un accompagnement gratuit, pendant et après la maladie. Les ligues cantonales s’engagent en outre dans des actions de prévention en vue de promouvoir un mode de vie sain et diminuer ainsi les facteurs de risques individuels qui prédisposent au développement de la maladie.
2020
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
brochure pédagogique pour les patients
adolescence
père
pères
tumeurs
mère
Assistance
Cancer
Adolescent
Adolescent
dû à
tumeur maligne, sai
cancer
adolescent
Cancer

---
N2-AUTOINDEXEE
Tomosynthèse et cancer du sein: évaluation diagnostique et autres utilisations
https://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication/tomosynthese-et-cancer-du-sein-evaluation-diagnostique-et-autres-utilisations.html
L’évaluation diagnostique du cancer du sein a pour objectif de confirmer ou non la présence d’un cancer à la suite d’un examen de dépistage anormal ou en présence de signes et de symptômes cliniques. La tomosynthèse pourrait présenter une valeur ajoutée pour l’évaluation diagnostique du cancer du sein. De plus, elle pourrait aussi jouer un rôle à d’autres moments du continuum de soins des patientes atteintes de cancer du sein.
2020
INESSS - Institut national d'excellence en santé et en services sociaux
Canada
rapport
Autres
Cancer
Cancer
Autres
tumeurs
Autres
diagnostic
tumeur maligne, sai
Autres
Autres
Autres
études d'évaluation comme sujet
Autres
Autres
Autres
cancer
Autres
Autres

---
N3-AUTOINDEXEE
Cancer, vie intime et santé sexuelle
http://www.afsos.org/wp-content/uploads/2019/03/Ref-cancer-sante-sexuelle-2018-Copie_compressed.pdf
De quoi parle-t-on ?; Pourquoi un référentiel cancer et sexualité? Données épidémiologiques; Pourquoi un référentiel cancer et sexualité? Avancées médicales et sociétales; Objectifs du référentiel; Un référentiel pour qui?; Cancer et sexualité: Qui est concerné et quel cancer?; Cancer et sexualité: Pour quels traitements ou soins?; Cancer et sexualité: Quand l’aborder avec le patient et le couple?; Cancer et sexualité: Qui doit en parler?; Cancer et sexualité: Comment en parler?; Cancer et sexualité: Quelle place pour l’Oncosexologue?; Rôle et place du partenaire; Quels troubles sexuels?; Diversités des impacts possibles sur la santé et la vie sexuelle; Cancer, sexualité et contraception; Cancer et fertilité: pour quels troubles?; Check list santé sexuelle dans le parcours personnalisé de soins: phase d’annonce; Check list santé sexuelle dans le parcours personnalisé de soins: phase de traitement spécifique; Check list santé sexuelle dans le parcours personnalisé de soins: phase de sortie; Check list santé sexuelle dans le parcours personnalisé de soins: phase de surveillance; Bilan de santé sexuelle et de la vie intime: check-list; Les pistes pour améliorer la réponse?; Glossaires/Définitions; Annexe; Références bibliographiques
2019
false
true
false
false
AFSOS - Association Francophone pour les Soins Oncologiques de Support
France
sexualité
tumeurs
tumeurs
tumeurs
oncologie médicale
sexologie
troubles sexuels d'origine physiologique
contraception
infertilité
programme clinique
information scientifique et technique
Cancer
Cancer
cancer
Santé sexuelle
cancer
tumeurs

---
OncoLogik
Accédez aux référentiels de bonnes pratiques pour la prise en charge des patients atteints de cancer. Cette application vous permet d'accéder depuis votre terminal mobile au contenu des référentiels en ligne sur www.oncologik.fr. Ces référentiels sont proposés par le réseau régional de cancérologie Français ONCOLOR et également en partenariat avec d'autres réseaux régionaux. Les référentiels proposés sont des documents synthétiques d'aide à la décision élaborés par des groupes de travail pluridisciplinaire de professionnels de santé membres du réseau ONCOLOR. Ils sont destinés à présenter les principes de prise en charge des tumeurs ou des symptômes, principes reconnus au niveau régional lorrain dans le cadre du réseau. En aucun cas, ils ne substituent à la connaissance médicale ou personnelle des utilisateurs.
PDS
https://play.google.com/store/apps/details?id=fr.oncologikv3
https://apps.apple.com/fr/app/onco-logik/id641046550?mt=8
http://www.oncologik.fr
IOS
Android
2.2
2.0
2017-11-07
2017-10-27
Association Réseau Oncolor
gratuite
Aucun
Aucun
false
prise en charge de la maladie
techniques d'aide à la décision
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Le rôle de la régulation émotionnelle dans l'adaptation psychologique au cancer
https://corpus.ulaval.ca/jspui/handle/20.500.11794/34541
Cette thèse doctorale visait à investiguer le rôle de la régulation émotionnelle (RÉ) mesurée subjectivement (réévaluation cognitive, suppression émotionnelle et évitement expérientiel) et objectivement (variabilité de la fréquence cardiaque; VFC) comme processus sous-jacent à une variété de symptômes associés au cancer (dépression, anxiété, peur de la récidive de cancer [PRC], insomnie, fatigue, douleur et difficultés cognitives subjectives) pris isolément et de manière regroupée (clusters de symptômes), chez des patientes atteintes d’un cancer du sein. Plus spécifiquement, cette étude a évalué: 1) Les relations transversales entre la RÉ et les symptômes et clusters de symptômes avant (T1) et après (T2) la radiothérapie; et 2) Le rôle prédicteur de la RÉ mesurée au T1 dans la survenue et l’exacerbation des symptômes et des clusters de symptômes au T2. Pour ce faire, 81 patientes ayant reçu un diagnostic de cancer du sein ont été recrutées à L’Hôtel-Dieu de Québec. Au T1 et au T2, les participantes ont rempli des questionnaires évaluant des mesures subjectives de RÉ et les symptômes associés au cancer. La VFC a été évaluée au repos (5 minutes) au T1. Les résultats ont révélé que deux stratégies de RÉ généralement considérées comme maladaptées, soit la suppression émotionnelle et l’évitement expérientiel, étaient significativement associées à des niveaux plus élevés d’anxiété, de dépression, de PRC, de fatigue et de difficultés cognitives de façon transversale au T1 et au T2. L’usage de ces mêmes stratégies prédisait aussi l’appartenance à un cluster comprenant des niveaux plus élevés de ces symptômes à chaque temps de mesure. Toutefois, les stratégies de RÉ ne prédisaient pas significativement les changements observés dans les clusters de symptômes entre le T1 et le T2. De plus, aucune association significative transversale ou prospective n’a été trouvée entre la VFC et les symptômes psychologiques isolés et les clusters de symptômes. En somme, l’évitement expérientiel et la suppression émotionnelle pourraient être des mécanismes transdiagnostiques communs à un ensemble de symptômes psychologiques fréquents chez les patientes atteintes d’un cancer du sein, mesurés au même moment (analyses transversales). Les résultats de cette thèse soulignent la pertinence de poursuivre les recherches pour identifier d’autres mécanismes psychologiques communs pouvant influencer l’adaptation psychologique au cancer, et particulièrement l’évolution longitudinale des symptômes psychologiques et de leurs clusters.
2019
Université Laval
Canada
thèse ou mémoire
cancer
Adaptation psychologique
Psychologie
tumeurs
rôle
Ajustement émotionnel
adaptation
cancer
tumeur maligne, sai
Cancer
Cancer
adaptation psychologique

---
N3-AUTOINDEXEE
Mise en place et évaluation d’une prise en charge cognitivo-comportementale basée sur le CBSM (cognitive behavioral stress management) pour les patients atteints de douleurs chroniques en lien avec le cancer ou son traitement
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02111504
Le CBSM est une technique d'apprentissage de la gestion du stress associant une approche cognitivo-comportementale à de la relaxation. Il améliore la qualité de vie des patients porteurs de maladie chroniques. Les études menées dans le cadre de la prise en charge de cancers ont montré son efficacité. Les technique cognitivo-comportementales et la relaxation ont également montré un bénéfice dans la gestion des douleurs chroniques en lien avec le cancer, son évaluation, les difficultés rencontrées et les premiers résultats de l'étude. Depuis Janvier 2017, 36 patients principalement des femmes (90%) suivis en cancérologie pour des cancers (tout stade confondu), ont participé au programme. Le taux de présence aux séances était de 75%. Les retours positifs ont motivés la poursuite et l'évaluation du CBSM. Dans le cadre du protocole de recherche, le stress perçu (PSS14) a été évalué comme critère de jugement principal ; le pourcentage de participation, la douleur, l'anxiété, la dépression et la qualité de vie comme critère de jugement secondaires. Du 01/09/2018 au 15/02/2019, l'étude a été proposée à 28 patients. Vingt-quatre (86%) ont été inclus. Quinze (56%) ont déjà participé aux séances avec un taux de présence de 89%. Aucun patient n'a réalisé la totalité des séances à ce jour. Sur un plan qualitatif, les patients ont eu des retours positifs quant à leur participation à ce groupe. L'étude n'étant pas terminée, il n'est pas possible de tirer de conclusion. Néanmoins, le taux de présence des patients ainsi que leur satisfaction globale sont très encourageants.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Cancer
Cancer
études d'évaluation comme sujet
douleur chronique
douleur chronique
patients
tumeurs
mise en charge
cancer
stress physiologique
a comme patient
prise en charge du comportement
cognition
Stress
cancer
Stress
comportement
tumeur maligne, sai
thérapeutique
Management
cognition
gestion des soins aux patients
stress
absence de stress

---
N1-VALIDE
Santé Canada met les Canadiens en garde contre le risque de cancer associé au violet cristallisé
http://canadiensensante.gc.ca/recall-alert-rappel-avis/hc-sc/2019/70179a-fra.php
Santé Canada a effectué un examen de l'innocuité des produits de santé destinés à l'usage humain et des médicaments vétérinaires contenant du violet cristallisé et a constaté que l'exposition à ces produits pourrait accroître le risque de cancer. Compte tenu de la gravité de ce risque, Santé Canada conseille aux Canadiens de cesser d'utiliser tous les médicaments destinés à l'usage humain et vétérinaire contenant du violet cristallisé...
2019
false
false
false
Canadiens en santé
Canada
français
anglais
chlorure de méthylrosanilinium
avis de pharmacovigilance
anti-infectieux locaux
brochure pédagogique pour les patients
médicaments vétérinaires
médicaments sans ordonnance
équipement et fournitures
tumeurs
avis de matériovigilance

---
N3-AUTOINDEXEE
Questionnaire de repérage des expositions professionnelles chez les sujets atteints de cancer bronchique prmitif
http://splf.fr/wp-content/uploads/2019/06/Dossier-sante-travail2.pdf
2019
SPLF - Société de Pneumologie de Langue Française
France
article de périodique
cancer
Cancer
Exposition
Enquêtes et questionnaires
personnes
Questionnaires
exposition professionnelle
tumeur maligne, sai
Cancer
bronche, sai
Tumeurs des bronches
cancers professionnels
effets de l'exposition à un agent externe
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Autorisation en chirurgie du cancer - Adapter la méthode de quantification de l'activité soumise à seuil
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Autorisation-en-chirurgie-du-cancer-Adapter-la-methode-de-quantification-de-l-activite-soumise-a-seuil
Pour prendre en charge les personnes atteintes de cancer, les établissements de santé doivent disposer depuis 2009 d'une autorisation spécifique délivrée par leur agence régionale de santé (ARS), s’appuyant entre autres sur des seuils d’activité. Concernant la chirurgie des cancers, ces seuils s’adressent à l’activité d’exérèse chirurgicale de cancer et concernent six localisations : digestive, gynécologique, urologique, thoracique, sphère oto-rhino-laryngologique et maxillo-faciale (ORL-MF) et mammaire. La ministre des Solidarités et de la Santé a sollicité l’expertise de l’Institut national du cancer, par une saisine du 12 janvier 2018, afin de préparer les futurs décrets encadrant l’activité de traitement du cancer en réinterrogeant les déterminants de la qualité et de la sécurité des prises en charge (notamment les seuils d’activité). Dans ce cadre, cette fiche propose une méthode alternative afin d’améliorer la mesure de l’activité d’exérèse soumise à autorisation en chirurgie, qu’elle soit réalisée par voie chirurgicale ou par voie endoscopique.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
Autorisation préalable
procédures de chirurgie opératoire
rapport
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018 - Tumeurs solides
https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/190597/2335082
Cette étude fournit une analyse actualisée des évolutions de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine sur la période 1990-2018. Les estimations nationales de l’incidence reposent sur la modélisation des données d’incidence observées (nouveaux cas) jusqu’en 2015 par les registres de cancers, complétées par des projections jusqu’en 2018. Les données de mortalité (décès) proviennent du Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de décès. Vingt-sept localisations cancéreuses, correspondant aux tumeurs solides, ont été étudiées, incluant des analyses pour 22 sous-types (décrits selon leur siège anatomique ou leur histologie) et des tendances par âge, rendues possibles par la nouvelle méthodologie adoptée.
2019
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
tumeurs
rapport
incidence
France
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Soutien psychosocial pour les aidants informels des personnes atteintes de cancer
https://www.cochrane.org/fr/CD009912/soutien-psychosocial-pour-les-aidants-informels-des-personnes-atteintes-de-cancer
Contexte De plus en plus de personnes qui ne sont pas des professionnels de la santé prodiguent des soins à un conjoint, un membre de leur famille ou un ami atteint d'un cancer, ce qui peut avoir des effets négatifs sur leur santé et leur bien-être. Les interventions psychosociales, ce qui comprend un soutien psychologique ou social et implique une interaction directe entre un professionnel de santé et les aidants (ou les dyades aidant-patient), peuvent aider à prendre en charge les effets négatifs sur la santé des aidants.
2019
false
false
false
Cochrane
France
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
tumeurs
soutien social
aidants

---
N1-SUPERVISEE
Corticostéroïdes pour la prise en charge de l'essoufflement lié au cancer chez les adultes atteints de cancer
https://www.cochrane.org/fr/CD012704/corticosteroides-pour-la-prise-en-charge-de-lessoufflement-lie-au-cancer-chez-les-adultes-atteints
Contexte L'essoufflement (dyspnée) est un symptôme courant d'un cancer avancé. L'essoufflement peut être dû à une combinaison de différentes causes, y compris le cancer du poumon, une maladie métastatique ailleurs dans le corps (par exemple, le cancer de l'abdomen qui pousse le diaphragme vers le haut), ou des maladies liées au cancer qui affectent les nerfs ou les muscles associés à la respiration. La douleur et les troubles psychologiques (comme la peur et l'anxiété) ou une maladie pulmonaire préexistante peuvent aggraver les symptômes. Les personnes atteintes d'un cancer déclarent qu'un essoufflement est associé à une plus grande détresse psychologique et à une moins bonne qualité de vie. Les médicaments peuvent être utilisés pour traiter l'essoufflement dans cette population, et les corticostéroïdes sont un médicament couramment utilisé. Dans cette revue, nous avons évalué l'efficacité des corticostéroïdes systémiques dans le traitement de l'essoufflement lié au cancer chez les adultes, comparativement à tout autre traitement.
2019
false
false
false
Cochrane
France
dexaméthasone
glucocorticoïdes
résultat thérapeutique
dyspnée
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
adulte
dyspnée
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Étude péri-opératoire du langage chez les patients porteurs d'une tumeur cérébrale
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02175130
L’évaluation linguistique demeure essentielle en neuro-oncologie. Des déficits linguistiques existent chez les patients porteurs d’une tumeur cérébrale et peuvent persister après la chirurgie. br L’objectif de cette étude rétrospective est l’évaluation péri-opératoire du langage de cette population. Les orthophonistes de neurochirurgie de l’hôpital Pasteur à Nice ont administré avant et après la chirurgie une batterie spécifique linguistique française incluant des épreuves de dénomination, appariement sémantique (BETL), répétition (BIA) et fluences verbales (Cardebat). Nous avons recueilli les résultats aux tests linguistiques de 42 patients porteurs d’une tumeur cérébrale, à chaque temps péri-opératoire. Puis, nous avons analysé les relations entre la présence de déficits linguistiques et l’agressivité tumorale ; les données démographiques (âge, sexe, niveau socio-culturel) et tumorales (topographies tumorales hémisphérique et lobaire, type de tumeurs, temps péri-opératoires). br Nos résultats ont objectivé que la moyenne d’épreuves linguistiques pathologiques est plus faible entre les évaluations préopératoire/postopératoire immédiate et l’évaluation postopératoire différée (de 20 à 6 épreuves pathologiques) (p 0,0020). Ainsi, la plupart des patients récupèrent des habiletés linguistiques normales 1 mois après la chirurgie. Aucune corrélation n’a été montrée entre la moyenne d’épreuves linguistiques pathologiques et l’agressivité tumorale, les données démographiques et les données tumorales (p 0,05). Des limites viennent nuancer les résultats obtenus : l’hétérogénéité de répartition de la population dans les analyses statistiques. br Ces résultats encouragent une future étude similaire avec un plus grand nombre de sujets et avec l’analyse du volume tumoral et des faisceaux de substance blanche lésés comme autres facteurs influençant le langage.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
collecte de données
tumeurs du cerveau
Tumeurs
Langage
a comme patient
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeur
langage
Tumeurs
Tumeurs
patients
Tumeurs
langage
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
cerveau, sai
Langage
Tumeurs
Tumeurs
tumeur cerebrale
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Baromètre santé Cancer 2015 - Nutrition et cancer. Perception des risques et des facteurs protecteurs
https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/nutrition-et-activite-physique/documents/enquetes-etudes/barometre-sante-cancer-2015-nutrition-et-cancer.-perception-des-risques-et-des-facteurs-protecteurs
2019
SPF - Santé publique France
France
rapport
tumeur maligne, sai
perception
malnutrition
nutrition
Facteurs de protection
surnutrition
facteur de risque de cancer
Cancer
Perception
Cancer
facteurs de risque
perception
santé
cancer
Perception
tumeurs
facteur de risque
Fracture de Maisonneuve

---
N3-AUTOINDEXEE
Baromètre de santé publique France 2015. Tabac et cancer
https://www.santepubliquefrance.fr/determinants-de-sante/tabac/documents/enquetes-etudes/barometre-de-sante-publique-france-2015.-tabac-et-cancer
2019
SPF - Santé publique France
France
rapport
nicotiana tabacum
tabac
France
France
santé publique
français
Cancer
cancer
France
France
Cancer
France
tumeur maligne, sai
Santé publique
Fracture de Maisonneuve
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Estimations nationales de l'incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018 - Hémopathies malignes : Étude à partir des registres des cancers du réseau Francim
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/estimations-nationales-de-l-incidence-et-de-la-mortalite-par-cancer-en-france-metropolitaine-entre-1990-et-2018-hemopathies-malignes-etude-a-pa
Cette étude fournit une analyse actualisée des évolutions de l'incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine sur la période 1990-2018. Cette partie concerne l'incidence des hémopathies malignes (HM). Les estimations nationales de l'incidence reposent sur la modélisation des données d'incidence observées (nouveaux cas) jusqu'en 2015 par les registres de cancers, complétées par des projections jusqu'en 2018. Vingt quatre HM ont été étudiées, incluant 18 entités principales, 6 sous-types et des tendances par âge, rendues possibles par la nouvelle méthodologie adoptée. La longueur de la période d'étude diffère selon l'entité étudiée. En 2018, le nombre de nouveaux cas d'HM en France métropolitaine est estimé à 45 000 (25 000 chez l'homme et 20 000 chez la femme), soit 12 % des nouveaux cas de cancer.
2019
SPF - Santé publique France
France
rapport
France
cancer
incidence
ESTIMA
réseau
registres
français
Cancer
Hémopathie maligne
France
France
Hémopathies
Fracture induite
estimateur
Hemopathies
Respect
mortalité
Fistule vésicoutérine
hemopathie
Hémopathies
enregistrements
France
France
tumeur maligne, sai
tumeurs hématologiques
répertoire
tumeurs
hémopathies
enregistrements

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie veineuse thromboembolique et cancer : approches diagnostiques
http://www.theses.fr/2019BRES0003
La maladie veineuse thrombombolique (MVTE), associant thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire, peut être le premier signe d’un cancer jusque-là méconnu. Des études anciennes ont rapporté que 6 à 15% des patients étaient diagnostiqués d’un cancer occulte dans l’année suivant l’épisode de MVTE. L'identification précoce d’un cancer occulte au moment du diagnostic de la MVTE non provoquée est fondamentale car la présence d’un cancer va conditionner la prise en charge du patient, que ce soit au niveau de la thrombose ou du cancer. Actuellement, les recommandations préconisent un dépistage limité du cancer en cas de MVTE non-provoquée, basé sur un examen clinique complet (interrogatoire, examen physique), un bilan biologique de base, une radiographie thoracique ainsi que tous les examens communément admis pour le dépistage du cancer en fonction de l’âge et du sexe du patient (PSA chez les hommes, mammographie et examen gynécologique chez les femmes). La tomographie par émission de positon (TEP) au 18F-fluorodéoxyglucose (FDG) est une technique d’imagerie en pleine expansion depuis les années 2000. Elle est largement utilisée en routine clinique pour la détection des foyers tumoraux, leur bilan d’extension, l’évaluation des traitements ainsi que le bilan de possibles récidives. En revanche, aucune étude n’a aujourd’hui évalué l’intérêt de cette technique dans le dépistage du cancer chez les patients présentant une MVTE non provoquée. Afin de répondre à cette problématique, l’objectif de cette thèse a été spécifiquement d’étudier l’intérêt de la TEP au FDG pour la détection des néoplasies dans le bilan étiologique d’une MVTE non provoquée au travers des résultats de l'étude MVTEP, étude multicentrique randomisée comprenant une stratégie de dépistage limitée associée à une TEP au FDG à une stratégie limitée seule.
2019
theses.fr
France
thèse ou mémoire
thromboembolie
thromboembolie
cancer
Thromboembolie
thromboembolisme veineux
diagnostic
Maladie
tumeurs
maladie des veines
Cancer
Cancer
tumeur maligne, sai
Maladies
maladie

---
N1-SUPERVISEE
Prévenir le cancer grâce à l’activité physique
https://boutique.liguecancer.ch/files/kls/webshop/PDFs/francais/prevenir-le-cancer-grace-a-l-activite-physique-024109901121.pdf
Les études montrent que les personnes qui pratiquent une activité physique régulière diminuent leur risque de développer certains types de cancer fréquents. Les professionnels sont unanimes : une activité physique adéquate est bénéfique pour tout le monde. De plus, les personnes très actives diminuent également leur risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et de troubles psychiques. Les professionnels ne recommandent pas de sports spécifiques ; le type d’activité dépend des intérêts, de l’âge et de l’état de santé général de chacun.
2019
false
false
false
Ligue suisse contre le cancer
Suisse
information patient et grand public
tumeurs
exercice physique

---
N1-SUPERVISEE
Édoxaban, une nouvelle option pour le traitement des thromboembolies veineuses des patients cancéreux ?
https://pharmactuel.com/index.php/pharmactuel/article/view/1261
Les anticoagulants oraux directs (AOD) prennent une place importante dans le traitement des TEV pour la population générale. Toutefois, le manque de données précisant leur usage pour les patients cancéreux atteints d’une TEV limite leur utilisation. La littérature scientifique disponible provient d’analyses de sous-groupes dans des essais cliniques comparant un AOD à un AVK pour le traitement des TEV. Le fait que la présente étude compare pour la première fois un AOD, l’édoxaban, au traitement standard, la daltéparine, pour des patients cancéreux atteints de TEV est un gage de sa pertinence...
2019
false
false
false
Pharmactuel - la revue internationale francophone de la pratique pharmaceutique en établissement de santé
Canada
tumeurs
Inhibiteurs du facteur Xa
B01AF03 - édoxaban
lecture critique d'article
Recherche comparative sur l'efficacité
daltéparine
anticoagulants
616.106 - Traitements pour les maladies cardio-vasculaires
616.994 - Cancers
article de périodique
thromboembolisme veineux
édoxaban
pyridines
thiazoles

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation de l’analyse chromosomique sur puce à ADN (ACPA) en cancérologie
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3066998/fr/evaluation-de-l-analyse-chromosomique-sur-puce-a-adn-acpa-en-cancerologie
La technique d’analyse chromosomique sur puce à ADN (ACPA) est une technique de cytogénétique moléculaire qui permet de détecter des variations quantitatives du génome, correspondant à des pertes ou gains de matériel chromosomique (délétions, duplications, insertions, anomalies de nombre de chromosomes…), ceci à l’échelle de l’ensemble du génome et avec une résolution très supérieure à celle du caryotype conventionnel considéré comme la technique de référence depuis les années 1960. L’ACPA étant actuellement prise en charge par une modalité particulière et transitoire (« Liste complémentaire du Référentiel des actes innovants hors nomenclature »), elle a fait l’objet d’une demande d’évaluation par la HAS, conjointement par le ministère de la santé et l'assurance maladie, en vue d’une prise en charge par une modalité plus pérenne (« Nomenclature des actes de biologie médicale »).
2019
false
false
false
HAS - Haute Autorité de Santé
France
analyse cytogénétique
séquençage par oligonucléotides en batterie
analyse chromosomique
tumeurs
aberrations des chromosomes
neuroblastome
sarcomes
gliome
leucémie-lymphome lymphoblastique à précurseurs B et T
évaluation technologique
oncologie médicale

---
N3-AUTOINDEXEE
Investigation d'une suspicion d'excès de décès par cancer à Ottange-Nondkeil (Moselle) de 2000 À 2014
https://www.santepubliquefrance.fr/regions/grand-est/documents/rapport-synthese/2019/investigation-d-une-suspicion-d-exces-de-deces-par-cancer-a-ottange-nondkeil-moselle-de-2000-a-2014
Le 4 octobre 2016, une association et un syndicat de la commune d'Ottange-Nondkeil alertaient le préfet du département de la Moselle sur la présence de radon en concentrations élevées mesurées dans certaines caves des cités minières de la commune et sur un nombre anormalement élevé de décès par cancers suspectés d'être en lien avec ces concentrations en radon. Le signal sanitaire ayant été validé, l'ARS Grand Est a sollicité Santé publique France pour confrmer ou infrmer cette suspicion d'excès de décès par cancers regroupés dans le temps et sur le territoire de cette commune. Cette synthèse présente les résultats de cette investigation.
2019
SPF - Santé publique France
France
rapport
Fracture comminutive
Cancer
Folliculite
mort
tumeurs
cancer
personnel de recherche
tumeur maligne, sai
Décès
Cancer
dû à
Décès

---
N3-AUTOINDEXEE
Maladie veineuse thromboembolique et cancer : approches diagnostiques
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02277335
La maladie veineuse thrombombolique (MVTE), associant thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire, peut être le premier signe d’un cancer jusque-là méconnu. Des études anciennes ont rapporté que 6 à 15% des patients étaient diagnostiqués d’un cancer occulte dans l’année suivant l’épisode de MVTE. L'identification précoce d’un cancer occulte au moment du diagnostic de la MVTE non provoquée est fondamentale car la présence d’un cancer va conditionner la prise en charge du patient, que ce soit au niveau de la thrombose ou du cancer. Actuellement, les recommandations préconisent un dépistage limité du cancer en cas de MVTE non-provoquée, basé sur un examen clinique complet (interrogatoire, examen physique), un bilan biologique de base, une radiographie thoracique ainsi que tous les examens communément admis pour le dépistage du cancer en fonction de l’âge et du sexe du patient (PSA chez les hommes, mammographie et examen gynécologique chez les femmes). La tomographie par émission de positon (TEP) au 18F-fluorodéoxyglucose (FDG) est une technique d’imagerie en pleine expansion depuis les années 2000. Elle est largement utilisée en routine clinique pour la détection des foyers tumoraux, leur bilan d’extension, l’évaluation des traitements ainsi que le bilan de possibles récidives. En revanche, aucune étude n’a aujourd’hui évalué l’intérêt de cette technique dans le dépistage du cancer chez les patients présentant une MVTE non provoquée. Afin de répondre à cette problématique, l’objectif de cette thèse a été spécifiquement d’étudier l’intérêt de la TEP au FDG pour la détection des néoplasies dans le bilan étiologique d’une MVTE non provoquée au travers des résultats de l'étude MVTEP, étude multicentrique randomisée comprenant une stratégie de dépistage limitée associée à une TEP au FDG à une stratégie limitée seule.
2019
TEL - Thèses en ligne
France
thèse ou mémoire
Cancer
Cancer
thromboembolie
thromboembolie
maladie des veines
Maladies
tumeur maligne, sai
thromboembolisme veineux
Maladie
diagnostic
cancer
tumeurs
Thromboembolie
maladie

---
N3-AUTOINDEXEE
Évaluation des besoins éducatifs des proches aidants de personnes atteintes de cancer solide
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02308856
Le cancer est une pathologie chronique complexe, pour laquelle aucune offre n’est disponible spécifiquement pour les proches aidants. Nous avons mené une étude qualitative analysant les besoins des proches aidants de patients atteints de cancer, traités en hôpital de jour, quel que soit le stade de la maladie et le traitement par des entretiens semi-directifs, reposants sur des guides d’entretien préalablement validés, associés à une écoute active, afin d’approfondir la compréhension des thématiques exprimées et d’identifier les besoins. La taille de l’échantillon est définie par redondance des thématiques exprimées (verbatims) auprès de 18 proches aidants et sept professionnels de santé. 67% des proches aidants expriment la difficulté de gérer seul les émotions vécues, 57% d’être « multitâche », 50% de gérer les soins du corps, 39% de trier l’afflux d’informations reçues, 10% la perception d’une non reconnaissance de leur rôle et 5% ne demande pas d’aide par crainte de réponse inadaptée. Les professionnels de santé, eux, se sentent démunis dans l’approche du proche aidant par manque, entre autre, de formation adéquate et de temps de réflexion centré sur leur l’environnement. Les problématiques soulevées concernent l’inadéquation de l’offre d’accompagnement existante aux besoins et/ou les points d’ajustements potentiels. Les offres de soutien psychologique et d’aides au domicile sont à repenser par une co-construction de propositions innovantes sur les soins actuels ainsi que sur les propositions éducatives afin de transmettre des informations sur-mesure et des ressources au soutien de l’estime de soi.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Aides à l'éducation
aidants
cancer
soutien financier à la formation
Cancer
évaluation éducative
évaluation des besoins
tumeur maligne, sai
personnes
Cancer
services d'aide à domicile
tumeurs
Personna +

---
N1-SUPERVISEE
Évolution du dispositif d'annonce d'un cancer
https://www.e-cancer.fr/content/download/277209/3934494/file/Evolution_du_dispositif_d_annonce_d_un_cancer_mel_20191018.pdf
La mise en place du dispositif d’annonce est l’une des conditions transversales de qualité que tout établissement de santé doit appliquer pour être autorisé à traiter le cancer. Plus de dix ans après sa formalisation, force est de constater que son déploiement demeure très hétérogène. De plus, le dispositif d’annonce tel qu’il existe actuellement ne prend pas assez en compte l’articulation avec la médecine de ville, notamment en ce qui concerne la circulation d’information entre professionnels. Ce document décrit donc les propositions d’évolution du dispositif d’annonce étape par étape. Il précise le contenu de chacune d’elles ainsi que les outils à disposition des professionnels pour les aider dans leur pratique quotidienne et permettre un meilleur accompagnement des patients et une coordination renforcée entre les professionnels.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
dispositif d'annonce en cancérologie
Annonce maladie
recommandation
révélation de la vérité
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Évolution du dispositif d'annonce d'un cancer
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Evolution-du-dispositif-d-annonce-d-un-cancer
La mise en place du dispositif d’annonce est l’une des conditions transversales de qualité que tout établissement de santé doit appliquer pour être autorisé à traiter le cancer. Plus de dix ans après sa formalisation, force est de constater que son déploiement demeure très hétérogène. De plus, le dispositif d’annonce tel qu’il existe actuellement ne prend pas assez en compte l’articulation avec la médecine de ville, notamment en ce qui concerne la circulation d’information entre professionnels. Ce document décrit donc les propositions d’évolution du dispositif d’annonce étape par étape. Il précise le contenu de chacune d’elles ainsi que les outils à disposition des professionnels pour les aider dans leur pratique quotidienne et permettre un meilleur accompagnement des patients et une coordination renforcée entre les professionnels.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
dispositif d'annonce en cancérologie
Relations médecin-patient
planification des soins du patient
prise en charge personnalisée du patient
recommandation professionnelle
révélation de la vérité
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Quelle est la plus-value pour le rôle infirmier, au niveau du processus décisionnel et sur la qualité de vie et du mourir du patient, de la présence des directives anticipées chez les patients atteints d'un cancer en phase palliative pris en charge à domicile ?
http://doc.rero.ch/record/327326?ln=fr
Ce travail de Bachelor concerne la thématique des directives anticipées. Actuellement, les connaissances de la population générale sur les directives anticipées sont encore floues et fluctuent selon les cantons Suisse. Il a été constaté que des tensions dans la prise en charge et dans les prises de décisions peuvent survenir lorsque le bénéficiaire de soins n’a plus sa capacité de discernement et ne possède pas de directives anticipées. Le but de ce travail est de relever dans la littérature s’il existe des plusvalues à la présence de directives anticipées dans la prise en charge et tout particulièrement, pour le rôle infirmier au niveau du processus décisionnel
2019
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
services de soins à domicile
tumeurs
cancer
Processus décisionnel
rôle de l'infirmier
directives anticipées
malades en phase terminale
patients
Cancer
a comme patient
Cancer
qualité de vie
Domicile
tumeur maligne, sai
prise de décision
caractéristiques de l'habitat

---
N3-AUTOINDEXEE
Le rôle de l'oncologue et sa collaboration avec le médecin généraliste dans la prise en charge du patient atteint de cancer
http://www.sudoc.fr/240465504
Introduction : Les politiques de santé ordonnent d’améliorer le parcours de soins des patients atteints de cancer. L’activité de l’oncologue et sa collaboration avec le médecin généraliste (MG) nécessitent d’être mieux connues. L’objectif de ce travail était d’analyser les représentations des oncologues sur leur rôle et sur leur collaboration avec les MG. Méthodes : Etude qualitative par entretiens individuels semi-directifs de 9 oncologues d’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher. Résultats : Les oncologues s’identifiaient comme les experts du traitement du cancer. Ils s’impliquaient dès la décision thérapeutique jusqu’au suivi post-thérapeutique. Ils participaient rarement à la découverte du cancer, et de façon variable à la phase palliative. Les oncologues décrivaient leur discipline comme transversale, psycho-sociale, évolutive et ressemblant à la médecine générale. La relation avec le patient et son entourage était primordiale. Le MG était perçu comme le conseiller et le soutien psychologique du patient. Les prises en charge étaient peu partagées avec les MG, mais plutôt parallèles, et séquentielles, notamment dans les zones à faible densité médicale. Selon les oncologues, l’implication variable des MG et le manque d’échanges entre eux rendaient la collaboration perfectible. Ils proposaient donc de renforcer les réseaux de communication et les moyens humains. Conclusion : Les oncologues percevaient leur activité dans une approche globale du patient et appelaient à plus d’interdisciplinarité. Une meilleure connaissance des activités propres de tous les acteurs de la prise en charge, ainsi que des attentes des patients, permettraient de répondre aux exigences de soins actuelles et à venir.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
médecine générale
tumeurs
tumeur maligne, sai
cancer
a comme patient
prise en charge personnalisée du patient
Oncologues
Cancer
comportement coopératif
médecins généralistes
Cancer
rôle médical
Médecins
Rôle
rôle

---
N3-AUTOINDEXEE
Activité physique adaptée et cancer : représentation des patients
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02319023
L'activité physique pendant le cancer contribue à améliorer la qualité de vie des patients tout en réduisant la mortalité spécifique au cancer et globale. Il s'agit d'un enjeu de santé publique promu par des programmes d'Activité Physique Adapté (APA). Cette étude s'intéressait aux représentations des patients, atteints ou non de cancer, de l'APA. Étude qualitative par entretiens semi-directifs auprès de 29 patients (16 participant à une APA et 13 non) de la région Picardie. Analyse des données par théorisation ancrée. L'APA était adaptée aux capacités du patient et se différenciait de l'activité sportive. La supervision par un encadrant formé et la forme de l'APA en groupe permettaient aux patients de reprendre confiance en leurs capacités et assuraient un soutien psychologique. L'information des programmes d'APA était inégale mais les sources variées, une information trop précoce était inaudible pour les patients. La participation faisait partie d'une démarche personnelle, facilitée par une activité physique antérieure et par le choix d'une activité physique au goût des patients. Les médecins traitants (MT) étaient souvent perdus de vue durant les traitements, le certificat de non contre-indication était le moment de discuter de l'activité physique. Les patients souhaitaient une meilleure information et un accompagnement par le MT dans la pratique d'une APA. Cette étude a permis une approche des connaissances des patients de l'APA. Il apparaît important de diversifier et multiplier les programmes d'APA et de continuer à remettre le MT au cœur de la prise en charge pour favoriser l'adhésion la poursuite d'une activité physique à terme.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
mandataire
Adaptation
tumeur maligne, sai
exercice physique
adaptation
Représentant des patients
représentant du patient
Réadaptation
Physique
Cancer
cancer
Physique
Cancer
défense du patient
a comme patient
tumeurs
physique

---
N3-AUTOINDEXEE
Aperçu – Tendances en matière de cancer au Canada, 1984-2015
https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/rapports-publications/promotion-sante-prevention-maladies-chroniques-canada-recherche-politiques-pratiques/vol-39-no-11-2019/tendances-cancer-canada-1984-2015.html
L'étude des tendances portant sur l'incidence de tous les types de cancers confondus effectuée afin de comprendre les tendances en matière de cancer peut donner lieu à des conclusions erronées, car ces tendances sont variables selon le type de cancer. Cet article présente les résultats concernant les tendances tirées des Statistiques canadiennes sur le cancer 2019 en utilisant la variation annuelle en pourcentage (VAP) des taux d'incidence normalisés selon l'âge. Parmi les résultats, notons une hausse récente du taux d'incidence du cancer de la glande thyroïde chez les hommes (VAP : 6,4 %, 1997-2015) ainsi qu'une diminution des taux d'incidence du cancer de la prostate (VAP : 9,1 %, 2011-2015) et du cancer du col de l'utérus (VAP : 3,3 %, 2010-2015).
2019
Gouvernement du Canada
Canada
article de périodique
Fracture de Maisonneuve
tumeur maligne, sai
Cancer
Fistule dentaire
Cancer
tumeurs
Canada
cancer

---
N3-AUTOINDEXEE
Impact des dispositifs de soutien pour les enfants de parents atteints de cancer
http://www.sudoc.fr/240992636
Le cancer parental bouleverse la dynamique familiale. L’enfant peut avoir un rôle d’aidant de son parent malade, ce qui entraîne des complications psychologiques et/ou physiques. La prise en charge globale doit inclure celle de la souffrance des enfants. L’objectif de ce travail était de faire une revue de la littérature sur l’impact des dispositifs de soutien pour les enfants de parents atteints de cancer. Méthode : 4 bases de données, PubMed/Medline, Lissa, PsychInfo, ScienceDirect, ont été interrogées, complétée par une recherche manuelle. L’inclusion des articles s’est faite sur lecture du titre, puis du résumé. Une lecture intégrale de l’article et une analyse de la bibliographie ont été effectuées au besoin. Les données ont été recueillies grâce à une grille de recueil standardisée, élaborée consensuellement par les chercheurs et testée sur trois articles. Résultats : Vingt-quatre articles ont été inclus (18 dispositifs différents), 8 interventions familiales et 16 dispositifs spécifiquement centrés sur l’enfant. L’âge moyen des enfants était 9,4 ans et la mère était malade dans 40,2% des cas. En dépit d’un faible nombre d’interventions évaluées, l’impact sur les enfants bénéficiaires était positif (Cohen’s d 1.58). Ils présentaient une diminution des symptômes d’anxiété et des signes de dépression (diminution de la BYI-depression, p 0,1). Une amélioration de la communication intrafamiliale était rapportée (Cohen’s d 1.58). Discussion: Malgré l’efficacité de plusieurs dispositifs de soutien pour les enfants de parents atteints de cancer sur certains critères, le faible nombre de travaux et d’évaluations de ces dispositifs nécessiterait un approfondissement de la recherche à ce sujet.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
Enfant
Enfant
parents
dispositif
équipement et fournitures
parent
enfant
enfant
Dispositifs
Enfant
Cancer
Cancer
tumeurs
cancer
Enfant
tumeur maligne, sai

---
N2-AUTOINDEXEE
Tumeurs de la vessie : point sur les recommandations de prise en charge par BCG Medac / Oncotice - Point d'information
https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Tumeurs-de-la-vessie-point-sur-les-recommandations-de-prise-en-charge-par-BCG-Medac-Oncotice-Point-d-information
Dans le contexte de tensions d’approvisionnement des spécialités BCG Medac et Oncotice (spécialité importée), l’ANSM, en concertation avec le Comité de Cancérologie de l’Association Française d’Urologie (CCAFU), actualise les recommandations de prise en charge des patients...
2019
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
information sur le médicament
Tumeurs
Tumeur
Tumeurs
Tumeurs
directives de santé publique
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
Tumeurs
gestion des soins aux patients
Tumeurs
Tumeurs
tumeurs de la vessie urinaire
Tumeurs
Tumeurs
BCG-MEDAC
mycobacterium bovis
BCG
bCG
Tumeurs
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Quel est le rôle et quel accompagnement peut proposer l'infirmier-ère auprès du-des proche-s aidant-s d'une personne adulte en fin de vie atteinte d'un cancer, en se basant sur les fondements de l'approche fondée sur les forces de Gottlieb ? travail de Bachelor
http://doc.rero.ch/record/327620?ln=fr
L'International Agency for Research on Cancer [IARC], structure de l'Organisation Mondiale de la Santé [OMS] s'occupant de la recherche sur le cancer, recense une incidence du cancer à 18.1 millions, ainsi que 9.6 millions de décès liés au cancer en 2018. En Suisse, l'Office Fédéral de la statistique [OFS] estime que 40% de la population suisse présente au cours de la vie une problématique lié au cancer et estime à 17 000 le nombre de décès par an suite à cette maladie. Ces chiffres tendent à augmenter notamment à cause du vieillissement de la population. Cette maladie impacte non seulement le malade, mais aussi son entourage et plus particulièrement la personne qu'il identifie comme proche aidant
2019
RERO DOC - Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale
Suisse
thèse ou mémoire
personnes
adulte
services d'aide à domicile
Adulte
tumeur maligne, sai
Travail
Cancer
tumeurs
adulte
cancer
Cancer
aidants
proposant
métier
travail
Personna +
rôle de l'infirmier
vie
Adulte

---
N1-SUPERVISEE
Nutrition et prévention des cancers
https://www.e-cancer.fr/content/download/280976/3991138/file/Fiche%20reperes-Nutrition-2019.pdf
Plus de 40 % des cancers sont attribuables à des facteurs de risque évitables, avec 16 à 20 % dus à des facteurs nutritionnels englobant l’alimentation, l’activité physique, le statut pondéral et la consommation d’alcool. Il n’existe pas d’aliment qui pourrait à lui seul protéger ou guérir du cancer comme le ferait un remède miracle. En revanche, plusieurs facteurs nutritionnels sont associés à une augmentation ou une diminution du risque de certains cancers et font l’objet de recommandations. En France, le nombre de nouveaux cas de cancer pouvant être prévenus par des actions de prévention nutritionnelle s’élève à plus de 70 000 par an. n La consommation d’alcool est le deuxième facteur de risque de cancer après le tabac. En termes d’incidence de cancers, les localisations les plus impactées par les facteurs nutritionnels sont le côlon-rectum et le sein.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
tumeurs
Alimentation et nutrition
facteurs de risque
consommation d'alcool
surpoids
éthanol
obésité
viande
comportement de réduction des risques
compléments alimentaires
produits carnés
fruit
légumes
produits laitiers
exercice physique
information scientifique et technique

---
N1-SUPERVISEE
Cas groupés de cancers pédiatriques en Loire-Atlantique : les résultats de l’étude épidémiologique présentés lors du 5ème comité de suivi
https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2019/cas-groupes-de-cancers-pediatriques-en-loire-atlantique-les-resultats-de-l-etude-epidemiologique-presentes-lors-du-5eme-comite-de-suivi
Santé publique France a présenté lors du 5ème comité de suivi, les résultats de l’investigation épidémiologique menée depuis mars 2019. Ces résultats ont été partagés dans un premier temps le 8 novembre dernier avec les familles ayant participé. L’analyse épidémiologique valide le fait que le nombre de cancers pédiatriques sur le secteur des 7 communes sur la période 2015-2019 est plus important que ce que l’on observe en moyenne en France.
2019
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
tumeurs
enfant
tumeur maligne de l'enfance
France
Surveillance épidémiologique
facteurs de risque
rapport
études épidémiologiques

---
N1-SUPERVISEE
Que faire en cas d’antécédent ou d’apparition de néoplasies solides ?
Prise en charge pratique des patients sous inhibiteurs de Janus Kinases (JAKi)
http://www.cri-net.com/ckfinder/userfiles/files/fiches-pratiques/JAKI-octobre2019/JAK_07_Cancer_MAJ_220719.pdf
Y a-t-il un risque de néoplasie solide sous inhibiteurs de JAK (JAKi) ? Que faire avant le traitement en cas d’antécédent de néoplasie solide ? Conduite à tenir en cas de suspicion/découverte de cancer sous traitement par JAKi ?
2019
false
false
false
CRI - Club Rhumatismes et Inflammations
France
tumeurs
risque
Inhibiteurs des Janus kinases
Inhibiteurs des Janus kinases
tofacitinib
baricitinib
recommandation professionnelle
polyarthrite rhumatoïde
pyrimidines
pyrroles
pipéridines
azétidines
sulfonamides

---
N3-AUTOINDEXEE
Deuxième Plan National Cancer Luxembourg 2020-2024
http://sante.public.lu/fr/publications/p/plan-national-cancer-lux-2020-2024/index.html
Les objectifs de ce nouveau Plan National Cancer, dont l’acronyme est PNC2 2020-2024, se situent bien dans la prolongation du premier Plan National Cancer (PNC), sans rien perdre des ambitions qui en ont animé les acteurs et qui en ont permis les succès. Le PNC2 est décliné selon 8 axes, près de 50 objectifs et plus de 100 actions, ce qui peut paraître ardu. Cependant, les acquis du premier plan constituent une base solide pour réaliser les actions qui se situent dans son prolongement et entreprendre de nouveaux travaux. Par ailleurs, de nombreuses mesures et actions de ce PNC2 bénéficieront de synergies avec l’accord de coalition 2018-2023, avec d’autres plans nationaux de santé tels que Gesond iessen, mee Beweegen, avec d’autres programmes de promotion et de prévention en santé, ou encore bénéficieront de l’implémentation de mesures législatives récentes, comme la loi hospitalière de 2018. Enfin, l’Institut National du Cancer (INC), créé en 2015, est appelé à réaliser de nombreuses actions inscrites dans ce PNC2, conformément à ses missions.
2019
Portail Santé - Grand-Duché de Luxembourg
Luxembourg
rapport
Fracture intertrochantérienne
plat
cartes
tumeur maligne, sai
cancer
Luxembourg
tumeurs
programmes gouvernementaux
Cancer
Fracture souscapitale du fémur
Cancer

---
N1-SUPERVISEE
Grossesse et cancer ?
https://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/cancer-grossesse_0.pdf
Le cancer est-il conciliable avec la grossesse ? Le cancer pendant la grossesse Les éléments pesant dans la décision thérapeutique Les décisions thérapeutiques Pronostic du cancer Concrètement, comment sont prises les décisions thérapeutiques ? Une grossesse est-elle possible après les traitements reçus pour un cancer ? Y a-t-il des moyens pour prévenir la toxicité des traitements sur la fertilité et préserver la possibilité d’une grossesse ultérieure ? Une grossesse après traitement d’un cancer accroit-elle le risque de rechute ? Après traitement d’un cancer une grossesse fait-elle courir un risque pour l’enfant ?
2019
false
false
false
Ligue nationale contre le cancer
France
pronostic
fécondité
grossesse
brochure pédagogique pour les patients
grossesse
tumeurs
femmes enceintes

---
N2-AUTOINDEXEE
Baromètre cancer 2015. Représentations des soins et information sur le cancer et ses facteurs de risque
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/barometre-cancer-2015.-representations-des-soins-et-information-sur-le-cancer-et-ses-facteurs-de-risque
Les résultats du Baromètre cancer 2015 confortent ceux des éditions précédentes et montrent que certaines catégories socioprofessionnelles méritent une attention particulière pour combler le déficit d'information. - La majorité des Français semblent bien informés sur l'influence des habitudes de vie sur la santé. Le déficit d'information concerne plutôt les facteurs de risque environnementaux naturels et les agents physiques et infectieux. - Moins d'une personne sur dix cite les campagnes de prévention comme source d'information. - La télévision n'est plus le media-roi mais reste la principale source pour les catégories socioprofessionnelles défavorisées. Il apparaît nécessaire d'améliorer les connaissances sur les signes d'alerte, surtout parmi les plus défavorisés. - Neuf personnes sur dix sont d'accord avec l'idée que l'on sait guérir aujourd'hui de nombreux cancers. - La quasi-totalité des personnes ayant vécu cette maladie personnellement ou dans leur entourage sont satisfaites de la prise en charge.
2019
SPF - Santé publique France
France
information scientifique et technique
Fracture de Maisonneuve
Cancer
soins
facteur de risque de cancer
facteur de risque
Cancer
cancer
facteurs de risque
tumeur maligne, sai
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Évaluation des conséquences sanitaires de la pollution d'origine industrielle de la région de Salsigne (Aude) : Enquête de mortalité par cancers : actualisation 1968-2003
https://www.santepubliquefrance.fr/regions/occitanie/documents/enquetes-etudes/2019/evaluation-des-consequences-sanitaires-de-la-pollution-d-origine-industrielle-de-la-region-de-salsigne-aude-enquete-de-mortalite-par-cancers
Une comparaison des données standardisées de mortalité par cancer entre la zone exposée et une zone témoin du département de l'Aude présentant des caractéristiques similaires a été effectuée en 1998 et réanalysée en 2001. Les comparaisons ont également été réalisées avec les résultats de la France entière. L'étude a été menée pour l'ensemble de la mortalité par cancer, ainsi que pour chacune des localisations des tumeurs (période d'étude : 1968 à 1994). Les résultats ont montré en zone exposée un excès de risque tous cancers et cancers respiratoires, ainsi qu'un excès de cancers digestifs chez les femmes en zone exposée.
2019
false
false
false
SPF - Santé publique France
France
pollution de l'air
France
tumeurs
Appréciation des risques
pollution industrielle
enquêtes de santé
information scientifique et technique
industrie

---
N3-AUTOINDEXEE
Incidence et facteurs pronostiques des toxicités sévères des thérapies ciblées chez les patients âgés atteints de cancer
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02432349
Introduction : l’avènement des thérapies ciblées a permis d’entrer dans l’ère de la médecine dite personnalisée. Cependant aucune donnée spécifique n’est disponible concernant les sujets âgés qui sont sous représentés dans les essais de phase III. Ainsi l’ensemble des données de ces essais sont extrapolées à cette population hétérogène alors que leur profil de tolérance est probablement différent. Objectif : identifier l’incidence des toxicités sévères des thérapies ciblées chez les personnes âgées et établir leurs facteurs pronostiques de survenue. Méthodes : l’étude PreToxE est une étude observationnelle prospective et rétrospective. Les patients de 70 ans et plus atteints de tumeur solide avancée et traités par inhibiteur de tyrosine/thréonine kinase (ITK) ou inhibiteur de mTOR selon l’autorisation de mise sur le marché étaient inclus. Le critère de jugement principal était le taux de survenue de toxicité sévère, défini comme un décès lié au traitement, une incapacité ou invalidité importante ou durable, une hospitalisation ou l’arrêt de plus de trois semaines du traitement. Résultats : 212 patients issus de deux cohortes indépendantes ont été inclus dans l’étude. L’âge médian était de 75 ans (70-88). Les cancers les plus fréquents étaient les cancers du poumon (n 66, 31%), du sein (n 52, 25%), des tissus mous (n 30, 14%), du rein (n 13, 6%) et du colon (n 10, 5%). Les cinq ITK les plus prescrits étaient l’everolimus (n 52, 25%), l’erlotinib (n 44, 21%), le pazopanib (n 39, 18%), le regorafenib (n 20, 9%) et le gefitinib (n 18, 9%). La dose initiale prescrite était inférieure à la dose recommandée chez 83 patients (39%). 87 patients (41%) ont eu une toxicité sévère comme décrite dans le protocole. Cette proportion était similaire dans une cohorte indépendante de 99 patients (n 43, 43%). En analyse multivariée, la poly médication était le seul facteur associé à l’augmentation du risque de toxicité sévère. Conclusion : malgré une réduction de dose à l’initiation des ITK dans presque 50% des cas, des toxicités sévères apparaissaient chez environ 40% des patients. La prise concomitante d’au moins trois médicaments est hautement prédictive de survenue de toxicités sévères et suggère une évaluation gériatrique à l’initiation de la thérapie ciblée.
2019
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
thérapie
facteur
sévère
sujet âgé
a comme patient
incidence
pronostic
Cancer
tumeurs
effet toxique
cancer
Cancer
tumeur maligne, sai
Facteurs pronostiques

---
N3-AUTOINDEXEE
Estimation du délai de guérison statistique chez les patients atteints de cancer
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02434808
Trois millions de personnes vivent en France avec un antécédent personnel de cancer et ont des difficultés d’accès à l’emprunt et à l’assurance. Depuis 2016, la loi de « modernisation de notre système de santé » a fixé le « droit à l'oubli » (délai au-delà duquel les demandeurs d’assurance ayant eu un antécédent de cancer n’auront plus à le déclarer) à 10 ans après la fin des traitements. D’un point de vue statistique, on peut considérer ce délai comme le délai au-delà duquel la surmortalité liée au cancer (taux de mortalité en excès) s’annule durablement, ce qui se traduit sur les courbes de survie nette par un plateau correspondant à la proportion de patients guéris. La vérification de l’hypothèse de guérison repose sur deux critères : un taux de mortalité en excès négligeable et la confirmation graphique de l’existence d’un plateau. Une nouvelle définition du délai de guérison a été proposée pour ce travail comme le temps à partir duquel la probabilité d’appartenir au groupe des guéris atteint 95%.Le premier objectif de cette thèse était de fournir des estimations du délai de guérison à partir des données des registres de cancer du réseau FRANCIM pour chaque localisation de cancer selon le sexe et l’âge. Le délai de guérison est inférieur à 12 ans pour la majorité des localisations vérifiant l’hypothèse de guérison. Il est notamment inférieur ou égal à 5 ans, voire nul pour certaines classes d’âge, pour le mélanome de la peau, le cancer du testicule et de la thyroïde. Les critères pour la vérification de la guérison sont subjectifs et le délai de guérison ne repose pas sur une estimation directe par les modèles de guérison préexistants. Un nouveau modèle de guérison a été développé, incluant le délai de guérison comme paramètre à estimer afin de répondre objectivement à la question de l’existence d’une guérison statistique et de permettre une estimation directe du délai de guérison.Le second objectif de la thèse était de comparer, dans des situations contrôlées pour lesquelles le taux de mortalité en excès devenait nul, les performances de ce nouveau modèle à celles de deux autres modèles de guérison. La survie nette et la proportion de guéris estimées par les modèles ont été comparées aux valeurs théoriques utilisées pour simuler les données. Le nouveau modèle permet, avec des conditions strictes d’application, d’estimer directement le délai de guérison avec des performances aussi satisfaisantes que celles des autres modèles.
2019
TEL - Thèses en ligne
France
thèse ou mémoire
Statistique
Statistiques
Cancer
statistiques comme sujet
ESTIMA
Respect
tumeur maligne, sai
patients
a comme patient
Cancer
tumeurs
estimateur
cancer
statistiques

---
N1-VALIDE
Prescription des prothèses externes (capillaires et mammaires) chez les patients atteints de cancer
Outils pour la pratique des médecins généralistes - Du diagnostic au suivi
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Prescription-des-protheses-externes-capillaires-et-mammaires-chez-les-patients-atteints-de-cancer
Cette fiche pratique présente les modalités de prescription des prothèses capillaires et mammaires chez les patients atteints de cancer. Les différents types de prothèses, les bases de remboursement et les possibilités de renouvellement vous sont présentés de manière synthétique. Vous trouverez également des ressources pratiques pour vous et vos patients.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
français
tumeurs
médecine générale
implants mammaires
prothèses et implants
perruque
recommandation professionnelle

---
N2-AUTOINDEXEE
Implication de la médecine générale dans le parcours de soins du patient atteint de cancer et de son entourage: étude ancillaire d'une étude inter-régionale (région Pays de la Loire)
http://www.sudoc.fr/233240659
Introduction : Alors que l'incidence du cancer est en augmentation, les dernières décennies ont été marquées par des avancées notables en termes de traitement, permettant une diminution de la mortalité. Pour autant, avec le développement des traitements oraux et de l'ambulatoire, la place du médecin généraliste dans la prise en charge du patient atteint de cancer est grandissante mais encore mal définie. Matériel et Méthode : L'étude COCANGEN est une étude inter régionale, soutenue par le Cancéropôle du Grand Ouest et dont le but est d'analyser l'activité du médecin généraliste dans les différents champs d'action de la cancérologie. Ce travail de thèse s'appuie sur une étude ancillaire de cette étude inter régionale et a été menée par deux internes de médecine générale au niveau des Pays de la Loire. Trente-quatre médecins généralistes ont été recrutés et accompagnés pour repérer et dénombrer les consultations à « connotation cancer » sur 4 journées de consultation. Pour chacune d'entre elle, un questionnaire anonyme a été rempli, ainsi qu'un questionnaire par médecin leur demandant de juger de 1 à 10 leur degré d'implication et de difficulté dans chacun des champs de la cancérologie. Résultats : 327 questionnaires « consultations à connotation cancer » ont été analysés. Sur une moyenne de 25,8 consultations par jour et par médecin, entre 2 et 3 abordent la thématique « cancer », soit près de 10%. Le champ « dépistage » est retrouvé dans 36,1% de ces consultations, « le suivi du patient en rémission » dans 34%, le champ « communication patient » dans 20,2%, le « suivi en phase active de traitement » dans 14,1% et la « surveillance de l'apparition et la prise en charge des effets indésirables des traitements » dans 11% des consultations à connotation cancer. Dans 41% des consultations, au moins deux champs d'implication ont été abordés. Les champs d'implication dans lesquels les médecins se trouvent impliqués le plus fortement sont le dépistage, le diagnostic, la communication auprès du patient et le soutien psychologique. Au contraire, ils se sentent moins fortement impliqués dans le suivi en phase active de traitement et c'est également le champ où ils s'estiment le plus en difficulté, avec la surveillance de l'apparition et la prise en charge des effets indésirables des traitements. Conclusion : Malgré les difficultés de recrutement en soins primaires mis en lumière avec ce travail, cette étude ancillaire replace le médecin généraliste au cœur du parcours de soins du patient atteint de cancer. Une meilleure définition de son rôle et une amélioration de la communication avec les spécialistes du cancer, permettrait une optimisation de la prise en charge du patient et de sa famille.
2019
SUDOC - Catalogue du Système Universitaire de Documentation
France
thèse ou mémoire
soins aux patients
Régions
Cancer
tumeur maligne, sai
Pays-de-la-Loire
cancer
régional
Etudes régionales
Cancer
Médecins
a comme patient
collecte de données
Etudes régionales
cancer
programme clinique
Participation des patients
médecine générale
prothèse partielle fixe
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Le lait cause-t-il le cancer? 3 choses à savoir
Détecteur de rumeurs
https://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/detecteur-rumeurs/2019/01/22/lait-cause-cancer-3-choses-savoir
Le lien entre une consommation modérée de produits laitiers et l’augmentation des risques du cancer n’a pas été démontré de manière concluante. Les recherches actuelles indiquent même que ces produits pourraient réduire certains types de cancers, comme le cancer colorectal...
2019
false
false
false
Canada
lait
tumeurs
information patient et grand public

---
N1-SUPERVISEE
La protonthérapie chez l’adulte
https://kce.fgov.be/fr/la-protonth%C3%A9rapie-chez-l%E2%80%99adulte
La protonthérapie est une technique de radiothérapie qui permet de délivrer des doses importantes de radiations sur des tumeurs cancéreuses sans (trop) « déborder » sur les tissus avoisinants. Il en a beaucoup été question ces dernières années, puisque deux projets de centres de protonthérapie sont en cours chez nous, l’un à Louvain et l’autre à Charleroi. Ce traitement est utilisé chaque année chez une cinquantaine de patients belges, le plus souvent des enfants atteints de cancers rares, qui sont envoyés dans des centres spécialisés à l’étranger, avec un remboursement intégral par l’INAMI. Avant d’envisager d’élargir le remboursement de cette technique extrêmement onéreuse à d’autres types de cancers, l’INAMI souhaitait vérifier le bien-fondé de son utilisation et a chargé le Centre fédéral d’Expertise des Soins de Santé (KCE) de se pencher sur la question. Mais l’analyse approfondie de la littérature scientifique internationale n’a malheureusement pas permis de trouver des preuves irréfutables de la supériorité de la technique par rapport à la radiothérapie conventionnelle.
2019
false
false
false
Centre Fédéral d'Expertise des Soins de Santé
Belgique
Belgique
tumeurs
résultat thérapeutique
remboursement par l'assurance maladie
sécurité des patients
rapport
adulte
protonthérapie

---
N1-SUPERVISEE
Estimations régionales et départementales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France, 2007-2016
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/infections-sexuellement-transmissibles/vih-sida/documents/article/part-et-consequences-du-diagnostic-tardif-de-l-infection-par-le-vih-aux-antilles-francaises
Estimations régionales et départementales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France, 2007-2016
2019
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
tumeurs
France
rapport
France
incidence

---
N1-SUPERVISEE
L'oncogénétique en 2017 - consultations et laboratoires
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/L-oncogenetique-en-2017-consultations-et-laboratoires
En France, le diagnostic de ces prédispositions est mis en oeuvre dans le cadre du dispositif national d'oncogénétique. Celui-ci s'organise autour de 148 sites de consultation répartis dans 104 villes sur l'ensemble du territoire. Il compose, par ailleurs, de 26 laboratoires en charge de la réalisation des tests génétiques prescrits par les consultations. Cette structuration, adossant des laboratoires aux consultations d'oncogénétique, a pour objectif d'identifier les personnes prédisposées héréditairement au cancer, qu'il s'agisse de personnes malades (cas index) ou de membres non malades de leur famille (apparentés). Élaborée à partir des données d’activité transmises par l’ensemble des structures soutenues, cette synthèse constitue un état des lieux détaillé de l’activité 2017 des consultations et des laboratoires, permettant de dégager les points forts et les axes d’amélioration du dispositif national d’oncogénétique.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
tumeurs
prédisposition génétique à une maladie
Dépistage génétique
syndrome héréditaire de cancer du sein et de l'ovaire
tumeurs colorectales héréditaires sans polypose
rapport

---
N1-SUPERVISEE
Synthèse - Estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Synthese-Estimations-nationales-de-l-incidence-et-de-la-mortalite-par-cancer-en-France-metropolitaine-entre-1990-et-2018
Les estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018 s’inscrivent dans le cadre du troisième Plan Cancer 2014‑2019. Elles contribuent à apprécier les actions préventives et curatives menées depuis plusieurs années au regard de l’évolution des facteurs de risque et des pratiques de diagnostic et de dépistage. Ces estimations constituent une référence actualisée de la dernière étude des tendances publiée en 2013 qui portait sur la période 1980‑2012. Cette édition vient étayer les projections d’incidence et de mortalité par cancer, par nature incertaines, produites tous les 2 ans pour l’année en cours.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
tumeurs
rapport
France
incidence
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Les cancers en France en 2018 - L'essentiel des faits et chiffres (édition 2019)
https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Les-cancers-en-France-en-2018-L-essentiel-des-faits-et-chiffres-edition-2019
L’Institut national du cancer propose la onzième édition du rapport Les cancers en France, sous une forme synthétique reprenant L’essentiel des faits et chiffres. Cette synthèse a pour objectif de rassembler des données récentes et fiables pour informer le grand public et les professionnels, éclairer les décideurs et les parties prenantes de la lutte contre le cancer. Les données essentielles et les faits marquants sur les cancers en France en 2018 sont complétés par un volet focus interrogeant les priorités en matière de lutte contre le cancer. L'attention y est portée sur les cancers de mauvais pronostic et la connaissance du poids des facteurs de risque de cancer permettant de guider les actions de prévention.
2019
false
false
false
INCa - Institut National du Cancer
France
tumeurs
facteurs de risque
tumeurs
Dépistage de masse
tumeurs
incidence
prévalence
pronostic
rapport
France

---
N1-SUPERVISEE
Estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018 - Résultats préliminaires. Synthèse
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/estimations-nationales-de-l-incidence-et-de-la-mortalite-par-cancer-en-france-metropolitaine-entre-1990-et-2018-etude-a-partir-des-registres-des
Cette étude présente l’analyse de l’évolution de l’incidence des cancers (nouveaux cas) et de la mortalité (décès) par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018, soit sur une durée de près de 30 années. Elle actualise les données de la précédente étude des tendances qui portait sur la période 1980-2012 (Binder et al. 2013) et présente pour la première fois, des résultats pour 49 tumeurs solides et 24 entités d’hémopathies malignes, en plus de l’ensemble « tous cancers ». Un rapport complet incluant les 74 localisations sera publié à la fin du 1er semestre 2019.
2019
false
true
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
tumeurs du poumon
tumeurs colorectales
tumeurs du sein
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs de la prostate
tumeurs
interprétation statistique de données
tumeurs hématologiques
rapport
Données préliminaires
France
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Estimations nationales de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018
https://www.santepubliquefrance.fr/content/download/190588/document_file/172287_spf00000892.pdf
Le plan cancer 2014-2019 qui entre dans sa dernière année, s’intitule « Guérir et prévenir les cancers : donnons les mêmes chances à tous, partout en France ». Il met d’emblée la priorité sur une action concertée visant à réduire les inégalités de tous ordres face aux cancers. Pour être en mesure d’apprécier l’impact des actions préventives ou curatives menées durant les cinq années de ce plan, au regard de l’évolution des facteurs de risque et des pratiques de diagnostic ou de dépistage, notre pays dispose d’un système d’observation dont les registres de cancers constituent le standard de référence. Ce rapport présente l’analyse de l’évolution de l’incidence des cancers (nouveaux cas) et de la mortalité par cancer en France métropolitaine entre 1990 et 2018 (soit sur une durée de près de 30 années). Il est le fruit d’un partenariat entre le réseau français des Registres du cancer Francim, le service de biostatistique-bioinformatique des Hospices civils de Lyon (HCL), Santé publique France et l’Institut national du cancer (INCa). Il repose sur les données collectées auprès de nombreuses sources permettant ainsi aux registres d’atteindre l’exhaustivité indispensable à l’estimation de ces indicateurs. La présente étude constitue une référence actualisée de la dernière étude des tendances publiée en 2013 et qui portait sur la période 1980-2012.
2019
false
true
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
Données préliminaires
tumeurs
tumeurs colorectales
tumeurs du poumon
tumeurs du sein
tumeurs du col de l'utérus
tumeurs de la prostate
rapport
tumeurs
France

---
N3-AUTOINDEXEE
Projection de l’incidence et de la mortalité par cancer en France métropolitaine en 2017
https://www.santepubliquefrance.fr/docs/projection-de-l-incidence-et-de-la-mortalite-par-cancer-en-france-metropolitaine-en-2017
Objectif : les projections d’incidence et de mortalité par cancer permettent d’estimer pour l’année en cours les nombres attendus de nouveaux cas et de décès par cancer au niveau national. Cette publication bisannuelle permet d’appréhender de façon réactive les besoins de la population en matière de prise en charge des cancers. Ce travail s’inscrit dans l’objectif 15 du Plan Cancer 2014-2019 « Appuyer les politiques publiques sur des données robustes et partagées ».
2019
false
false
false
false
InVS - Institut de Veille Sanitaire
France
français
rapport
tumeur maligne, sai
mortalité
incidence
projection
cancer
France
projection
cancer
Cancer
français
tumeurs

---
N1-SUPERVISEE
Stratégies diagnostiques des cancers
https://www.fun-mooc.fr/courses/course-v1:parisdiderot+56003+session04/about
Fin d'inscription: 31 janvier 2020 Début du Cours: 20 septembre 2019 Fin du cours: 31 janvier 2020 Effort estimé: 3 h/semaine À propos du cours Seul un diagnostic précis permet de choisir le traitement le plus approprié. Ce cours va vous expliquer pourquoi ce principe général est crucial quand il s'agit des cancers. Les cancers, ou tumeurs malignes, correspondent à des maladies qui présentent des caractéristiques communes, mais aussi de nombreuses différences. Pour tous ces cancers, survenant chez des patients ayant eux-mêmes des caractéristiques uniques, on dispose actuellement d'un grand nombre de traitements possibles. Avec un diagnostic précis, on sélectionnera le traitement le plus adapté, qu’on appellera traitement personnalisé. Caractériser précisément un cancer avant tout traitement est un enjeu majeur qui implique des médecins cliniciens, des spécialistes de l’imagerie radiologique et tissulaire et de la biologie des cancers. Notre mission est de vous transmettre une vision globale des principales étapes du diagnostic des cancers.
2019
false
false
false
false
FUN - France Université Numérique
France
français
formation en ligne ouverte à tous
tumeurs
Manipulation d'échantillons
oncologie médicale
tumeurs du sein
tumeurs colorectales
enfant
tumeurs du poumon
tumeurs cutanées
tumeurs de la prostate

---
Cancer mes Droits
Destinée principalement aux patients atteints de cancer et à leurs proches, CANCER MES DROITS répond, dans un langege clair à la portée du grand public, aux questions fréquentes relatives aux droits des malades et aux dispositifs juridiques existants.
GP
http://www.cancer-mes-droits.fr/
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.centrepaulstrauss.cancermesdroits&hl=fr
https://apps.apple.com/us/app/cancer-mes-droits/id985563390
IOS
Android
2.0
2.0
2017-11-02
2017-11-02
Centre de lutte contre le cancer Paul Strass
gratuite
Aucun
Aucun
false
Centre Paul Strauss
droits des patients
tumeurs

---
N3-AUTOINDEXEE
Le retour au travail après un cancer du sein: évaluation d'un programme d'activité physique adaptée : le programme Artémis
http://www.sudoc.fr/235371793
Notre étude portait sur l'évaluation d'un programme d'activité physique adaptée d