Libellé préféré : spasticité musculaire;

Synonyme CISMeF : spasticité;

Synonyme MeSH : Hypertonie pyramidale; Hypertonie musculaire spastique;

Hyponyme MeSH : Spasticité cédant en lame de canif; Phénomène du coup de canif;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N3-AUTOINDEXEE
Sativex : revue de la littérature de 2007 à 2017 dans le traitement de la spasticité dans la sclérose en plaques, méta-analyse et revue d’études médico-économiques
https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02140960
Contexte : Le cannabis thérapeutique fait l’objet en France de nombreuses controverses depuis plusieurs années. Bien qu’ayant bénéficié d’une AMM en France en janvier 2014, la commercialisation du Sativex reste en suspens pour un problème médico-économique. Objectifs : Évaluer l’efficacité du Sativex via une revue de la littérature, dans le traitement de la spasticité chez les patients atteints de SEP, lorsque les thérapeutiques utilisées présentent un bénéfice jugé insuffisant. Étudier le coût réel du traitement, dans une démarche d’économie de la santé. Méthode : Revue systématique de la littérature réalisée à partir des bases de données Pubmed, PsycINFO et The Cochrane Library d’octobre 2007 à octobre 2017. Les critères d’inclusion étaient : essais contrôlés randomisés comparant un traitement par Sativex versus placebo, rédigés en français ou en anglais. La méthodologie des études a été évaluée par la grille EPOC. Résultats : 4 essais sur 257 ont été retenus pour analyse. 3 avaient comme critère de jugement principal le changement d’EVS spasticité par rapport à l’EVS de base. Celui de 2012 étudiait le temps avant échec du traitement. Une étude a montré l’absence de résultat significatif : p 0,219, 95% IC : -0,59 à 0,14. Celle de 2007 a prouvé une amélioration de l’EVS, avec une différence estimée due au traitement à 0,52 points : p 0,048, 95% IC : -1,029 à -0,004. En 2011, les résultats se sont avérés significatifs : p 0,0002, 95% IC : -1,29 à -0,40. Idem en 2012 : p 0,013, 90% IC : 0,162 à 0,691. 5 études de coût-utilité ont été étudiées, réalisées au Royaume-Uni, Pays de Galles, Italie, Allemagne et Espagne. L’ICER/QALY (ratio coût-efficacité différentiel) a été calculé respectivement de : 49 257 livres sterling/QALY (soit environ 55 800,2 euros/QALY) ; 10 891 livres sterling/QALY (soit 12 337,74 euros/QALY) ; 4968 euros/QALY (environ 4385 livres sterling/QALY) ; 11 214 euros/QALY (9899 livres sterling/QALY). La disposition à payer était de 30 000 livres sterling/QALY (33 985 euros/QALY). Le QALY mesure le gain en années de vie ajustées par la qualité. L’étude espagnole n’a pas rapporté ce ratio, mais une économie à cinq ans de 3678,70 euros par patient. Conclusion : Le faible nombre d’articles, leur manque de puissance, l’hétérogénéité des critères et l’absence de dose journalière standardisée empêchent de conclure formellement à une supériorité du Sativex par rapport au placebo.
2018
DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance
France
thèse ou mémoire
Economie
Méta-analyse
méta-analyse comme sujet
sclérose en plaque
sclérose en plaques
Fossette cornéenne de Fuchs
spasticité musculaire
Économie
Fracture de fatigue
dû à
Economie
Sclérose en plaques
sclérose en plaques
économies
littérature de revue comme sujet
Littérature
méta-analyse
économie

---
N1-VALIDE
Tardieu Scale et Modified Tardieu Scale (MTS)
échelle de Tardieu et échelle de Tardieu modifiée
https://www.strokengine.ca/fr/assess/tardieu-scale-et-modified-tardieu-scale-mts/
Le Tardieu Scale et le Modified Tardieu Scale (MTS) sont des mesures cliniques de la spasticité des muscles pour l’usage chez les patients avec des troubles neurologiques. Dans le Tardieu Scale ou le MTS, la spasticité est quantifiée en évaluant la réponse du muscle lorsqu’il est étiré, à diverses vélocités. La qualité de la réaction du muscle à des vélocités spécifiées et l’angle avec lequel la réaction du muscle se fait sont incorporés dans la mesure de la spasticité par le MTS...
2018
false
false
false
Canada
français
outil clinique
accident vasculaire cérébral
évaluation des symptômes
spasticité musculaire

---
N1-VALIDE
Fondation de l'Ataxie Charlevoix-Saguenay
http://www.arsacs.com/
La Fondation de l'Ataxie Charlevoix-Saguenay a pour mission de découvrir et de développer un traitement curatif pour l'ataxie récessive spastique autosomique de Charlevoix-Saguenay ARSACS)
false
false
false
Québec
France
Canada
français
fondation
Ataxie spastique type Charlevoix-Saguenay
ataxies spinocérébelleuses
spasticité musculaire

---
N1-SUPERVISEE
Rééducation multidisciplinaire suite à un traitement par toxine botulique et d'autres traitements focaux intramusculaires dans la spasticité post-AVC
http://www.cochrane.org/fr/CD009689
Évaluer l'efficacité de la rééducation MD, suite à un traitement par BoNT et d'autres traitements focaux intramusculaires comme le phénol, à améliorer les limitations d'activités et d'autres résultats chez des adultes et enfants atteints de spasticité post-AVC. Examiner les contextes, les types et les intensités des programmes de rééducation qui sont efficaces.
2013
false
N
Cochrane
France
français
Approche multidisciplinaire
revue de la littérature
toxines botuliniques
résultat thérapeutique
accident vasculaire cérébral
spasticité musculaire
spasticité musculaire
antidyskinésiques
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
Interventions non pharmacologiques contre la spasticité dans la sclérose en plaques
http://www.cochrane.org/fr/CD009974
Évaluer l'efficacité de différentes interventions non pharmacologiques pour le traitement de la spasticité chez les adultes atteints de SEP.
2013
false
N
Cochrane
France
français
spasticité musculaire
sclérose en plaques
résultat thérapeutique
adulte
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français

---
N1-VALIDE
DYSPORT (toxine botulinique de type A) - Pas d'avantage clinique démontré par rapport à BOTOX dans la prise en charge de la spasticité des membres inférieurs chez l'enfant à partir de 2 ans
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1355068/dysport-toxine-botulinique-de-type-a
http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1355067/dysport-synthese-ct12379
DYSPORT a l'AMM chez les enfants de 2 ans et plus dans le traitement symptomatique local de la spasticité des membres inférieurs. Il n'apporte pas de progrès thérapeutique par rapport à BOTOX, dans la prise en charge de ces patients.
2012
false
N
HAS - Haute Autorité de Santé
Paris
France
français
avis de la commission de transparence
recommandation de bon usage du médicament
enfant
spasticité musculaire
membre inférieur
toxines botuliniques de type A
abobotulinum toxine A

---
N1-SUPERVISEE
Traitement de la spasticité dans le cas d'une sclérose latérale amyotrophique/maladie du motoneurone
http://www.cochrane.org/fr/CD004156
http://www.cochrane.org/fr/CD004156/traitement-de-la-spasticite-crampes-et-spasmes-musculaires-chez-les-personnes-atteintes-dune-sclerose-laterale-amyotrophiquemaladie-du-motoneurone
Contexte : La spasticité touche généralement des patients atteints de la maladie du neuromoteur. Elle est susceptible de contribuer à une aggravation des troubles musculaires et des difficultés liées aux activités de la vie quotidienne, ainsi qu'à une détérioration de la qualité de vie. Objectifs : L'objectif de cette revue est d'évaluer de façon systématique les traitements de la spasticité dans le cas d'une sclérose latérale amyotrophique, aussi appelée « maladie du motoneurone ».
2012
false
true
false
Cochrane
France
spasticité musculaire
résultat thérapeutique
traitement par les exercices physiques
revue de la littérature
résumé ou synthèse en français
sclérose latérale amyotrophique

---
N1-VALIDE
Traitements médicamenteux de la spasticité
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/aec6c457c77b7712cc54b0b71febb601.pdf
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/a79f07eee915181bc9ae4e506140cecb.pdf
Indication du niveau de preuve, Ces recommandations traitent de chaque produit séparément puis proposent un arbre décisionnel par pathologie sous forme d'algorithmes et de tableaux qui résument la double approche nécessaire, par localisation et par objectif
2009
true
false
O
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
spasticité musculaire
toxines botuliniques de type A
enfant
adulte
baclofène
agents neuromusculaires
myorelaxants à action centrale
recommandation pour la pratique clinique
algorithme

---
N1-SUPERVISEE
Neurochirurgie de la spasticité
Livre Neurochirurgie
http://campus.neurochirurgie.fr/spip.php?article415
Evaluation du patient, techniques neurochirurgicales, indications.
2009
true
true
false
Campus numérique de Neurochirurgie
Limoges
France
français
spasticité musculaire
spasticité musculaire
spasticité musculaire
procédures de neurochirurgie
neurochirurgie
cours

---
N1-VALIDE
Toxine botulique de type A : recommandations pour le traitement de la spasticité
Groupe de travail suisse sur la spasticité focale (Schweizer Arbeitsgruppe für fokale Spastizität)
https://medicalforum.ch/fr/article/doi/fms.2007.06204/
Ces dernières années, la toxine botulique de type A (BoNT-A) a suscité un intérêt croissant comme option thérapeutique chez les patients adultes souffrant de spasticité...
2007
false
false
false
Forum Médical Suisse
Suisse
français
toxines botuliniques de type A
spasticité musculaire
agents neuromusculaires
recommandation par consensus

---
N1-SUPERVISEE
Neurochirurgie fonctionnelle
Manuel de neurochirurgie
http://campus.neurochirurgie.fr/spip.php?article195
névralgie faciale essentielle, chirurgie de l'épilepsie, mouvements anormaux, spasticité
2006
true
N
Campus numérique de Neurochirurgie
Limoges
France
français
neurochirurgie
épilepsie
spasticité musculaire
névralgie faciale
procédures de neurochirurgie
dyskinésies
névralgie faciale
cours
tableau

---
N1-VALIDE
Étude méthodique de la toxine botulinique A dans la spasticité des membres supérieurs ou des membres inférieurs
http://www.cadth.ca/media/pdf/172_BOTOX_tr_f.pdf
https://www.cadth.ca/fr/etude-methodique-de-la-toxine-botulinique-dans-la-spasticite-des-membres-superieurs-ou-des-membres
contexte, traitement d'usage de la spaticité, toxine botulinique de type A, maladies où la spasticité est un symptôme courant, objectifs, méthodes, résultats (quantité des essais cliniques disponibles, instruments de mesure, BTX-A dans la spasticité des membres supérieurs après un AVC, BTX-A dans la spasticité des membres inférieurs après un AVC, BTX-A dans la spasticité des membres supérieurs présente dans l'infirmité motrice cérébrale, BTX-A dans la spasticité des membres inférieurs présente dans l'infirmité motrice cérébrale, BTX-A dans la spasticité des membres inférieurs présente dans la sclérose en plaque, BTX-A dans la spasticité des membres supérieurs ou des membres inférieurs présente dans diverses affections), discussion, conclusions, références, annexes ; 98 pages
2005
false
true
false
ACMTS - Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé
Canada
français
toxines botuliniques de type A
agents neuromusculaires
spasticité musculaire
membre supérieur
membre inférieur
injections musculaires
résultat thérapeutique
toxines botuliniques de type A
agents neuromusculaires
essais contrôlés randomisés comme sujet
Canada
bibliographie médicale
amplitude articulaire
tonus musculaire
accident vasculaire cérébral
sclérose en plaques
paralysie cérébrale
spasticité musculaire
douleur
Évaluation de l'invalidité
démarche
mouvement
relation dose-effet des médicaments
M03AX01 - toxine botulique
rapport
étude évaluation
résumé ou synthèse en français
méta-analyse
évaluation médicament

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
17/09/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.