Libellé préféré : saignement dû au déficit en vitamine K;

Synonyme CISMeF : maladie néonatale hémorragique; nouveau-né, maladie hémorragique;

Acronyme CISMeF : SHNN;

Synonyme MeSH : hémorragie par déficit en vitamine K; saignement par carence en vitamine K;

Terme MeSH Related : Maladie hémorragique du nouveau-né; Maladie hémorragique des nouveau-nés; Syndrome hémorragique du nouveau-né; Syndrome hémorragique néonatal;

Détails


Consulter ci-dessous une sélection des principales ressources :

Vous pouvez consulter :


N1-SUPERVISEE
Lignes directrices sur la prophylaxie à la vitamine K chez les nouveau-nés
https://www.cps.ca/fr/documents/position/prophylaxie-a-la-vitamine-k-chez-les-nouveau-nes
Les nouveau-nés sont vulnérables à une hémorragie par carence en vitamine K (HCVK) en raison de réserves prénatales insuffisantes et d’un déficit de vitamine K dans le lait maternel. D’après une analyse systématique des données probantes jusqu’à présent, une injection unique de vitamine K par voie intramusculaire (IM) à la naissance prévient l’HCVK avec efficacité. Selon les données scientifiques actuelles, une dose unique ou des doses répétées de vitamine K par voie orale (PO) sont moins efficaces pour prévenir l’HCVK que la vitamine K IM. La Société canadienne de pédiatrie et Le Collège des médecins de famille du Canada recommandent l’administration IM systématique d’une dose unique de 0,5 mg à 1,0 mg de vitamine K à tous les nouveau-nés. L’administration de vitamine K PO (2,0 mg à la naissance, repris à l’âge de deux à quatre semaines et de six à huit semaines) doit être réservée aux nouveau-nés dont les parents refusent l’administration de vitamine K IM. Les dispensateurs de soins devraient expliquer aux parents que leur nouveau-né court un plus grand risque d’HCVK si cette posologie est privilégiée. Les données probantes actuelles sont insuffisantes pour recommander l’administration systématique de vitamine K par voie intraveineuse aux nouveau-nés prématurés en soins intensifs.
2018
false
false
false
SCP - Société Canadienne de Pédiatrie
Canada
saignement dû au déficit en vitamine K
nourrisson
administration par voie orale
injections musculaires
prématuré
recommandation professionnelle
vitamine K
nouveau-né

---
N1-VALIDE
Vitamine K1 Roche 2 mg/0,2 ml Nourissons , solution buvable et injectable : Modifications du schéma posologique - Lettre aux professionnels de santé
http://ansm.sante.fr/S-informer/Informations-de-securite-Lettres-aux-professionnels-de-sante/Vitamine-K1-Roche-2-mg-0-2-ml-Nourissons-solution-buvable-et-injectable-Modifications-du-schema-posologique-Lettre-aux-professionnels-de-sante
Des modifications importantes de la posologie recommandée de vitamine K1 dans le cadre de la prévention de la maladie hémorragique du nouveau-né ont été réalisées en lien avec une harmonisation de l'utilisation de ces médicaments en Europe. Elles concernent notamment le cas des nouveaux-nés nés à terme, en bonne santé et sans risque particulier, traités par voie orale, dans le cadre d'un allaitement maternel exclusif. Le schéma repose sur deux doses dans les 7 jours suivant la naissance puis sur une seule dose supplémentaire recommandée un mois après la naissance. Des changements de posologie ont également été recommandés lors d'une administration préventive par voie injectable chez les nouveaux-nés, nés à terme, mais à risque hémorragique et chez les prématurés. La posologie doit être établie selon les paramètres de la coagulation, que l'allaitement soit maternel ou artificiel...
2014
false
false
false
ANSM - Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé
France
français
phytoménadione
nourrisson
nouveau-né
Maladie hémorragique du nouveau-né
administration par voie orale
avis de pharmacovigilance
injections
prématuré
VITAMINE K1 CHEPLAPHARM 2 mg/0,2 ml NOURRISSONS, solution buvable et injectable
B02BA01 - phytoménadione
antifibrinolytiques
saignement dû au déficit en vitamine K

---
N1-SUPERVISEE
Le syndrome hémorragique du nouveau-né
http://www.extenso.org/nutrition/detail.php/f/1518
Immédiatement après la naissance, les poupons nés dans les hôpitaux reçoivent une injection de vitamine K. Au Canada, les parents décident s'ils veulent que leur enfant reçoive cette injection. Cette pratique est fort recommandée. Elle ne présente aucun effet secondaire, mais réduit les risques d'une condition mortelle : l'hémorragie du nouveau-né.
2006
false
N
Extenso
Canada
français
saignement dû au déficit en vitamine K
nouveau-né
vitamine K
information patient et grand public

---
N1-VALIDE
Prophylaxie à la vitamine K chez le nouveau-né
http://www.swiss-paediatrics.org/sites/default/files/paediatrica/vol13/n6/pdf/56-57.pdf
recommandations pour l'administration de la vitamine K chez les nouveaux nés dès 2003, situations particulières
2003
false
false
false
Paediatrica - Société Suisse de Pédiatrie
Suisse
français
allemand
nouveau-né
saignement dû au déficit en vitamine K
vitamine K
vitamine K
Suisse
grossesse
recommandation pour la pratique clinique

---
Courriel (Nous ne répondons pas aux questions de santé personnelles.)
12/10/2019


[Accueil] [Haut de page]

© CHU de Rouen. Toute utilisation partielle ou totale de ce document doit mentionner la source.